Développer les PME & ETI françaises grâce au Numérique Syntec informatique s engage

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Développer les PME & ETI françaises grâce au Numérique Syntec informatique s engage"

Transcription

1 Nvembre 2009 Etats Généraux de l Industrie Dévelpper les PME & ETI françaises grâce au Numérique Syntec infrmatique s engage Les Technlgies de l Infrmatin et de la Cmmunicatin (TIC) et l Ecnmie Numérique cnstituent l un des mteurs de la crissance et du dévelppement des sciétés mdernes. Leur impact est essentiel nn seulement en matière de cmpétitivité industrielle et de partage de ressurces, mais aussi dans les dmaines de la chésin sciale, de la santé, de l envirnnement, de l éducatin, de la culture, des transprts et de la sécurité. Dans ce cntexte, il est fndamental que, cmme dans de nmbreux autres pays, la France identifie le secteur Numérique et le dévelppement des usages numériques cmme hautement priritaires et mette en place une plitique industrielle qui la placera parmi les Champins du Numérique. Les prpsitins ci-dessus snt axées autur d un seul thème, majeur seln nus, pur l écnmie française en général et pur l écnmie numérique : Dévelpper le nmbre, la taille et la cmpétitivité des Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI) dans tus les secteurs de l écnmie française à partir de ns PME/PMI, en s appuyant sur un réseau frt d ETI du Numérique. Ns prpsitins s articulent autur de 2 axes principaux : Favriser le dévelppement des PME & ETI dans l ensemble des secteurs écnmiques français grâce au Numérique, Favriser le dévelppement des PME & ETI du secteur du Numérique. Smmaire 1. Syntec infrmatique : Frce de prpsitin majeure en faveur du dévelppement du Numérique Dévelpper les PME & ETI dans tus les secteurs écnmiques français grâce au Numérique Diagnstic : La France en retard en matière d usages numériques? Prpsitins : Dévelpper l usage du Numérique dans les PME françaises et ntamment les usages e-business... 4 Prpsitin 1 : TIC & PME 2010 : Pérenniser & renfrcer le Prgramme... 4 Prpsitin 2 : Encurager les investissements en TIC des PME françaises Favriser le dévelppement des PME & ETI innvantes du Numérique Diagnstic : Les PME du snt Numérique cnfrntées à des défis nuveaux et mndiaux Prpsitins : Faire des PME & ETI innvantes du Numérique les Champins natinaux de demain... 6 Prpsitin 1 : Crissance Alléger les charges qui pèsent sur les PME & ETI innvantes... 6 Prpsitin 2 : Financement - Dévelpper les surces de financement des PME et ETI innvantes... 6 Prpsitin 3 : Accès aux grands marchés - Faciliter les accès sur les plans natinal & internatinal... 7 Prpsitin 4 : Innvatin - Elargir l assiette du Crédit Impôt Recherche (CIR)... 7 Prpsitin 5 : Cnslidatin - Accmpagner les regrupements de PME innvantes du secteur... 8 Prpsitin 6 : Cmpétences - Faciliter l'accès des PME & ETI des TIC aux hauts ptentiels... 8 Etats Généraux de l Industrie 1

2 1. Syntec infrmatique : Frce de prpsitin majeure en faveur du dévelppement du Numérique Observateur privilégié, Syntec infrmatique cnstitue un centre de réflexins et d actins sur l Ecnmie Numérique recnnu des puvirs publics cmme du marché. Ns travaux fnt l bjet de nmbreuses publicatins, guides et livres blancs, de cmmunicatins régulières et de nmbreux événements. Syntec infrmatique a prduit ces dernières années un certain nmbre de dcuments de référence sit à sa prpre initiative, sit dans le cadre d études piltées au sein du MEDEF u de l OPIEEC u encre à la demande des puvirs publics. Parmi ces dcuments de référence, n cmpte : «Favriser l usage des technlgies de l Infrmatin et de la Cmmunicatin (TIC) dans les PME, pur leur cmpétitivité», rapprt MEDEF, Juin 2005 Rapprt pilté par Jean Munet, Président de Syntec infrmatique, dnt la mise en œuvre a été cnfiée à la DGCIS par le Ministre de l Ecnmie et des Finances sus frme d un Grupe de travail «TIC et PME 2010» «Faire de la France un leader de l Ecnmie Numérique», Rapprt MEDEF, Janvier 2008 Rapprt pilté par Jean Munet avec l appui de Guy Russel, Président d Alliances TICS dnt se snt inspirées plusieurs recmmandatins du rapprt Bessn «France Numérique 2012» «Pur le dévelppement du Numérique à l écle», Rapprt de la Missin «e-educ», Mai 2008 Missin relative à la frmatin aux TIC et par les TIC, cnstituée à la demande de Xavier Darcs, Ministre de l Educatin Natinale et présidée par Jean Munet, Président de Syntec infrmatique «Twards a Eurpean Sftware Strategy», Octbre 2008 Psitin paper présenté à la Cmmissaire Viviane Reding et réalisé en cpératin avec les Syndicats représentatifs des TIC de 8 autres pays eurpéens «Visin et recmmandatin sur le Green IT et le dévelppement durable par Syntec infrmatique», Mars 2009, parutins trimestrielles Série de 10 thématiques clé pur l utilisatin de l infrmatique cmme levier de dévelppement et de crissance durables. «Prpsitins pur le dévelppement de l Ecnmie Numérique», cntributin cmmune de 9 grupements représentatifs des usages et cntenus numériques, Juin 2009 Travaux crdnnés par Syntec infrmatique, l ACSEL et la FFT «Purqui dévelpper l industrie du lgiciel en France», Syntec infrmatique, Juillet 2009 Rapprt réalisé à la demande du Secrétariat d Etat à l Ecnmie Numérique «Relever le défi du Numérique, pur un empli stratégique du Grand Emprunt», Syntec infrmatique, Septembre 2009 Recueil de prpsitins dans le cadre du Grand Emprunt Natinal pur le dévelppement de l Ecnmie Numérique Cartgraphies et Livres Blancs sur différents écsystèmes Lgiciel, Lgiciel embarqué, E-santé, Lgiciel libre, Mbilité data, Etats Généraux de l Industrie 2

3 2. Dévelpper les PME & ETI dans tus les secteurs écnmiques français grâce au Numérique 2.1. DIAGNOSTIC La France en retard en matière d usages numériques? L impact des TIC sur la cmpétitivité des entreprises, la crissance et l empli n est plus à démntrer. Il s accrît au fur et à mesure du dévelppement des nuvelles technlgies et en particulier, ces dernières années, du dévelppement des usages internet et de l écnmie en réseau. Le passage à l'ecnmie Numérique et l'apprpriatin des nuvelles technlgies apparaît cmme une cnditin du dévelppement et de la plus grande cmpétitivité des PME françaises tant ils favrisent le travail en réseau et l'uverture vers de nuveaux marchés. Les TIC permettent ntamment de : Dévelpper de nuveaux business mdels ; Gagner du temps et réduire les erreurs dans les cmmandes, les livraisns u la cnceptin des systèmes ; Repenser le mde de fnctinnement interne des entreprises pur l'ptimiser, gagner en cmpétitivité et le rendre éclgiquement respnsable ; Favriser l adptin de standards internatinaux et l intégratin des entreprises dans l'écnmie natinale et mndiale. Or, ces dix dernières années, les entreprises françaises, et en particulier les PME, nt pris du retard par rapprt à leurs hmlgues eurpéens. De nmbreuses études pintent le retard pris par les PME françaises en matière d usages numériques et plus particulièrement d usages numériques à frte valeur ajutée. Sur les 15 pays cnstituant le grupe «UE-15», la France est parmi les mieux placés en matière d accès internet Haut Débit mais aux 12 ème rang : entreprises ayant un site web (en prpre u partagé) 11 ème rang : entreprises ayant un réseau lcal 9 ème rang : entreprises ayant accès à l internet 9 ème rang : salariés utilisant régulièrement internet (Surce : Eurstat / DGSCIS, septembre 2009) Les entreprises françaises snt dnc relativement bien équipées mais en retard en matière d usages... Le retard de la France dans ce dmaine purrait en expliquer bien d autres et ntamment la difficulté structurelle des PME françaises à grssir, le manque d entreprises de taille intermédiaire dans le tissu écnmique français, ainsi que le difficile accès des PME françaises à de nuveaux marchés, ntamment internatinaux. Etats Généraux de l Industrie 3

4 2.2. PROPOSITIONS Dévelpper l usage du Numérique dans les PME françaises et ntamment les usages «e business» TIC & PME 2010 Pérenniser & renfrcer le Prgramme Syntec infrmatique partage la visin des maîtres d œuvre du prgramme TIC & PME 2010 : le Numérique prendra une part de plus en plus imprtante dans la crissance écnmique mndiale et purtant les investissements des PME françaises dans ce dmaine ne snt pas suffisants. De nmbreux pays nt mis en place des prgrammes visant à accmpagner le dévelppement des usages numériques au sein des PME de leur écnmie (cf. Allemagne, Italie u Crée) et Syntec infrmatique sutient depuis sa créatin le prgramme français «TIC & PME 2010». L apprche «Filière» du prgramme permet d accmpagner la dématérialisatin des échanges au sein d un nmbre très imprtant d entreprises (apprche par «grappes») et au sein des territires français. Rappelns que Syntec infrmatique a été un élément mteur de la mise en place de ce prgramme qui s inscrit dans la lignée des recmmandatins du Rapprt MEDEF «Favriser l usage des technlgies de l Infrmatin et de la Cmmunicatin (TIC) dans les PME, pur leur cmpétitivité» (2005). Prpsitin 1 : Pérenniser ce prgramme clé de dévelppement des usages, initié en 2006, et le faire rentrer dans une phase de dépliement au sein des PME ciblées par le prgramme, en partenariat avec les réseaux d appui du prgramme (chambres représentantes, DRIRE) Investissement des PME françaises en TIC Encurager le dévelppement d usages numériques à frte valeur ajutée Une mesure cmplémentaire au prgramme TIC & PME 2010 purrait être la mise en place d une mesure d incitatin fiscale u des fnds de dtatins en matière d équipement et de dévelppement des usages numériques à destinatin des PME. L bjet serait d inciter les entreprises à dévelpper leurs applicatins infrmatiques «métiers», ntamment en e-business, grâce à une mesure incitative de durée limitée. Prpsitin 2 : Accmpagner l investissement en TIC des PME françaises en ciblant les usages à frte valeur ajutée. Deux vies pssibles: Recnductin d un dispsitif existant, le «crédit d impôt aux entreprises qui investissent dans les nuvelles technlgies» (li de finance ), pur une durée de 3 ans, en en mdifiant le périmètre afin de cibler les prgiciels métiers et les services de mise en œuvre assciés; Créatin d un fnds de dtatin émettant des chèques «e-business» à destinatin des PME, qui accmpagnerait le dépliement d un vaste prgramme d équipement en prgiciels métiers des PME françaises. Les entreprises cncernées par ces dispsitifs cmpteraient 10 à 100 emplyés u 100 à 250 emplyés seln les applicatifs ciblés. Le prgramme purrait se dnner pur ambitin d amélirer de 5 pints le nmbre de PME équipées dans ces dmaines. Etats Généraux de l Industrie 4

5 3. Favriser le dévelppement des PME & ETI innvantes du Numérique 3.1. DIAGNOSTIC Les PME & ETI du Numérique snt cnfrntées à des défis nuveaux et mndiaux Le secteur Lgiciel & Services cmpte plus de entreprises dnt seulement de plus de 10 salariés. Il cmprend de nmbreuses TPE & PME et est caractérisé par une plarisatin très nette entre petites entreprises et grandes entreprises. On retruve ainsi également dans le secteur, la difficulté structurelle des PME françaises à grssir. Les entreprises de taille myenne et intermédiaire cnstituent purtant le cœur du tissu industriel de la filière numérique et snt un gisement essentiel d'innvatin, de crissance et d'empli. 6 principaux facteurs expliquent la difficulté des PME innvantes du Numérique à se dévelpper et à grandir : Des charges sciales et fiscales très élevées qui pèsent sur la crissance des acteurs du secteur : celles-ci snt bien supérieures à la myenne eurpéenne et pèsent sur la cmpétitivité des acteurs français ; Un difficile accès aux financements : n cnstate un financement insuffisant du secteur numérique, purtant demandeur de capitaux, résultant ntamment du nmbre trp faible de «business angels» et de plitiques publiques peu lisibles en la matière ; Un difficile accès aux marchés qui s explique par un marché dmestique trp étrit pur l émergence de leaders mndiaux et un marché eurpéen très fragmenté ; un accès aux grands cmptes privés et publics difficile pur les PME innvantes du secteur alrs que d autres pays nt su mettre en place des mesures de sutien, cmme le «Small Business Act» américain ; Un difficile accès à l innvatin qui s explique par les liens distendus entre la recherche publique et la recherche privée, et la culture française de recherche au détriment de l innvatin ; Une difficile cnslidatin du secteur : le secteur reste relativement fragmenté dans un envirnnement purtant mndialisé qui appelle une lgique d industrialisatin ; Un difficile accès aux cmpétences : les entreprises du secteur snt cnfrntées à une désaffectin des jeunes pur les études et carrières de la filière et à la difficulté d attirer des hauts ptentiels vers les PME. La France dispse cependant de véritables atuts en matière de Numérique et pssède à sn actif : Un bn niveau d infrastructure ntamment en matière de Haut Débit ; La qualité et la réputatin de ses ingénieurs, grandes écles et centres de recherche ; L existence de pôles de cmpétitivité mndiaux dans des dmaines technlgiques stratégiques ; Un très bn psitinnement sur des niches technlgiques u des ruptures technlgiques (lgiciel embarqué, Saas, infrastructures as a service, lgiciel libre, ) ; La qualité de vie en France attractive pur les cadres et les chefs d entreprises étrangers ; Le dévelppement cntinu des usages internet grand public. La France semble avir des difficultés à faire émerger de ce terreau fertile ses Champins natinaux. Syntec infrmatique se fait frce de prpsitin et détaille les mesures qui permettrnt d accmpagner les PME du secteur à surmnter les difficultés qu elles rencntrent et de favriser leur dévelppement en ETI. Etats Généraux de l Industrie 5

6 3.2. PROPOSITIONS Faire des PME & ETI innvantes du Numérique les Champins natinaux de demain Crissance Libérer les énergies des «Entreprises de Crissance» en allégeant les charges sciales et fiscales qui pèsent sur leur dévelppement Le secteur Lgiciels & Services est particulièrement tuché par le niveau des charges sciales, ntamment patrnales, du fait du pids des salaires dans l écnmie des entreprises du secteur, alrs même que des acteurs lcalisés dans des pays à faibles cûts salariaux attaquent les marchés eurpéens et français. Les spécificités des PME & ETI innvantes du Numérique en France justifient la créatin d un statut particulier qui permettrait de bénéficier, dans un cntexte cncurrentiel particulièrement cmpétitif, d avantages décisifs. PROPOSITION 1 : Allégement des charges fiscales et sciales pur les «Entreprises de Crissance» Restructuratin et hmgénéisatin des dispsitifs Jeunes Entreprises Innvantes (JEI) et «Gazelles» vers un statut unique pur lequel la «limite d âge» serait fixée à 15 ans, la taille limite prtée à 2000 persnnes, et les critères d éligibilité seraient fnctin sit des dépenses en R&D (>15%) sit du taux de crissance (>15 % par an, pendant 2 années cnsécutives) sit du label OSEO. Ces critères d éligibilité divent tutefis être aducis en péride de crise, lrsque les entreprises de crissance snt le plus fragilisées ; Label OSEO : uverture aux innvatins nn technlgiques (cnfrmément au manuel d'osl) et suppressin du seuil à 2000 persnnes des aides à l'innvatin afin de l étendre aux ETI ; Exnératin de charges sciales patrnales pur tute nuvelle embauche en France pendant 5 ans, à l'image des mesures appliquées en zne franche urbaine (ZFU) ; Dérgatin du seuil scial des «50» (ntamment créatin de Cmité d Entreprise) pur les entreprises à frte crissance pendant une durée de 3 ans. Les PME innvantes du secteur suhaitent également alerter les puvirs publics sur les effets néfastes de certaines mesures telles que la réfrme de la Taxe Prfessinnelle, u d autres bligatins qui dans le futur s accmpagnernt de charges financières et administratives pénalisantes tel que le dispsitif sur la gestin du stress. Ces mesures risquent de pénaliser frtement la crissance des entreprises innvantes du secteur de plus de 50 salariés et intrduire un «effet de palier» au-delà duquel il devient trp cûteux d emplyer. Ces entreprises de crissance divent purtant se cncentrer sur leur marché, leur ffre, l innvatin, le recrutement, la mtivatin et la frmatin de leurs cllabrateurs Financement Dévelpper les surces de financement et l accès au capital des PME & ETI innvantes du secteur Les PME du secteur numérique nécessitent d imprtants capitaux, en raisn des risques encurus, de la frte crissance du secteur et de sn frt besin d investissement en R&D et innvatin. Il est indispensable de les aider à rentrer dans une lgique d industrialisatin et pur cela d amélirer leurs surces de financement, de dévelpper le nmbre de business angels en France (dix fis mins nmbreux qu'en Grande-Bretagne par exemple) et de rendre la prise de risque fiscalement plus attractive. PROPOSITION 2 : Créer des SOFICIEL (fnds déductibles fiscalement et fléchés sur un secteur), équivalents pur l industrie du lgiciel des SOFICA (sciétés pur le financement de l'industrie cinématgraphique et audivisuelle). Ce dispsitif est en curs d expérimentatin avec les lgiciels de jeux vidé. Etats Généraux de l Industrie 6

7 PROPOSITION 3 : Intrduire un fléchage des industries Lgiciels & Services et une lgique d amrçage au sein du Fnd Stratégique d Investissement (FSI) afin de sutenir une industrie stratégique et d encurager le dévelppement du capital-risque en France. Prendre en cmpte l'enjeu ETI dans la stratégie du FSI. PROPOSITION 4 : Ouvrir des FCPI spécifiques dédiés aux PME innvantes du secteur, pur lesquels le plafnd et le taux des déductins fiscales devraient être augmentés pur démultiplier le nmbre et le vlume des investissements privés, par exemple en relevant le plafnd de à et le taux de déductin fiscale de 25% à 40%. Supprimer u élever le plafnd des FCPI permettrait également d étendre leur applicatin aux ETI. PROPOSITION 5 : Mdifier le dispsitif d aménagement de l'impôt sur la frtune (ISF) de la li TEPA et élargir l assiette de déductibilité à l ISF (de 50 à 200 k ) des investissements dans les PME innvantes du secteur de l Ecnmie Numérique Accès aux grands marchés Faciliter l accès des PME & ETI innvantes du secteur sur les plans natinal & internatinal De nmbreuses études et enquêtes nt démntré que l accès aux grands cmptes des PME françaises s avère plus difficile que dans d autres pays, ntamment aux Etats-Unis. La mise en place et le renfrcement de 2 mesures simples faciliteraient l accès aux grands marchés des PME & ETI du secteur. PROPOSITION 6 : Renfrcer le rôle de la cmmande publique dans la structuratin du secteur Lgiciels & Services. Il est primrdial de pursuivre des travaux engagés pur la mise en place d un dispsitif cmparable aux «Small Business Act» (SBA) u «Small Business Research Prgramme» (SBIR) américains, qui permettent de réserver une partie des cmmandes publiques aux PME. PROPOSITION 7 : Mettre en place un fnds de garantie assurant les dnneurs d rdres en cas de défaillance d une PME furnisseur. Un tel fnds permettrait de rassurer les grands cmptes et les inciterait à cnserver les PME dans leurs référencements. Par ailleurs, pur les PME innvantes du secteur Lgiciels & Services, les cûts d adaptatin aux marchés internatinaux, même eurpéens, apparaissent suvent cmme un frein à leur internatinalisatin. PROPOSITION 8 : Accès aux marchés internatinaux Réduire de façn significative les charges sciales de sciétés exprtatrices, en fnctin de leur taux d'exprt, en s'inspirant du système mis en place par l Inde ; Mnter un partenariat entre Syntec infrmatique et Ubifrance afin de définir une stratégie et un plan d actin pur le dévelppement des ETI à l internatinal ; Accrder le principe de «cnslidatin mndiale» aux ETI françaises et la pssibilité de rapatrier les pertes de leurs filiales étrangères afin de les inciter à s internatinaliser Innvatin Elargir l assiette du Crédit Impôt Recherche (CIR) et aller vers un Crédit Impôt Innvatin (CII) Aujurd hui le CIR cncerne principalement les travaux de recherche à cnntatin scientifique, négligeant ainsi les investissements en matière d innvatin et d effrt d adaptatin de la recherche aux exigences du marché. PROPOSITION 9 : Préciser et élargir l assiette du Crédit Imprt Recherche (CIR) en allant vers un Crédit Impôt Innvatin (CII) prenant en cmpte l ensemble des étapes de lancement d un nuveau prduit et ntamment les dépenses en matière de : Tests et validatins ; Adaptatins aux marchés internatinaux ; Mise sur marché (études, nrmalisatin, etc.). Etats Généraux de l Industrie 7

8 3.2.5 Cnslidatin Accmpagner les regrupements de PME innvantes du secteur Cette mesure cmplémentaire permettrait d accmpagner les entreprises de ntre secteur à rentrer dans une lgique de capitalisatin. PROPOSITION 10 : Mettre en place un cnsrtium FSI / DGCIS / Syntec infrmatique ayant pur bjectif de mener des pératins de «Build up» sur des secteurs de pinte, cmme par exemple les lgiciels de santé u les lgiciels embarqués. Cette pératin serait précédée d une cartgraphie précise des secteurs chisis réalisée par un cabinet ad-hc Cmpétences Faciliter l'accès des PME & ETI des TIC aux hauts ptentiels 80% des jeunes diplômés chisissent une grande entreprise pur leur premier empli, ce qui rend difficile pur les PME «numériques» l accès à des hauts ptentiels. Par ailleurs, n cnstate dans le secteur numérique que les PME nt du mal à truver des dévelppeurs et des cmmerciaux. PROPOSITION 11 : Instaurer un système d'exnératin fiscale (pas d'impôt sur les revenus pendant 2 ans) pur les jeunes diplômés intégrant une PME u ETI innvante. PROPOSITION 12 : Assuplir les cnditins fiscales de participatin au capital des jeunes managers (bn de suscriptin d actin à fiscalité favrable par exemple). A prps de Syntec infrmatique Chambre Prfessinnelle des Sciétés de Cnseil et de services infrmatiques, des Éditeurs de Lgiciels et des sciétés de Cnseil en Technlgies, Syntec infrmatique représente grupes et sciétés membres, sit près de 80% du chiffre d affaires et des effectifs de la prfessin ( cllabrateurs, 42 Milliards d eurs de chiffre d affaires). Présidé depuis juin 2003 par Jean Munet, Syntec infrmatique cntribue au dévelppement des Technlgies de l Infrmatin et de la Cmmunicatin et de leurs usages, assure la prmtin des entreprises des Lgiciels & Services et la défense des intérêts cllectifs prfessinnels. Syntec infrmatique, bservateur et analyste privilégié du secteur des Lgiciels & Services, infrme l ensemble de l écsystème des TIC des chiffres et tendances de la prfessin et représente le secteur auprès de différents rganismes et des puvirs publics (www.syntec-infrmatique.fr). Etats Généraux de l Industrie 8

Schéma sectoriel Création. Transmission Reprises d Entreprises 2010 / 2015

Schéma sectoriel Création. Transmission Reprises d Entreprises 2010 / 2015 Schéma sectriel Créatin Bureau de la CCI Midi-Pyrénées Transmissin Reprises d Entreprises du 25-09-2012 2010 / 2015 Schéma Créatin Transmissin Reprises d Entreprises 2010 / 2015 La missin des CCI d appui

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION REGIONAL RELATIF AU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL DES ENTREPRISES AQUITAINES ANNEXE

REGLEMENT D INTERVENTION REGIONAL RELATIF AU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL DES ENTREPRISES AQUITAINES ANNEXE REGLEMENT D INTERVENTION REGIONAL RELATIF AU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL DES ENTREPRISES AQUITAINES ANNEXE 1 SOMMAIRE REGLEMENT D INTERVENTION Entreprises ciblées et prirités réginales Présentatin des

Plus en détail

GOUVERNEMENTS REGION WALLONNE COMMUNAUTE FRANCAISE

GOUVERNEMENTS REGION WALLONNE COMMUNAUTE FRANCAISE Page 1 sur 5 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Présidence de l Unin eurpéenne : Les prirités de la Wallnie et de la Cmmunauté française (04-03-10) L Unin se dtera, à l ccasin du prchain Smmet de printemps les 25 et

Plus en détail

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 1. Type de prcédure Cette prcédure est un marché privé, passé en appel d ffres uvert à l issue de laquelle

Plus en détail

NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE

NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE LA FORMATION PROFESSIONNELLE POUR LA SECURISATION DES PERSONNES ET LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES 8 Juillet 2013 Les participants à la grande cnférence sciale

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

Comment suivre mes informations RSE?

Comment suivre mes informations RSE? Cmment suivre mes infrmatins RSE? Intervenant : sarah GUEREAU 21 nvembre 2014 Smmaire Définitin de la Respnsabilité Sciétale des Entreprises Purqui se lancer? Analyse du marché Rapprt RSE et publicatins

Plus en détail

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS Cnsultatin : Sutien à la réalisatin du plan de cmmunicatin du Pôle PASS Page 1 1 > INTRODUCTION 1.1 > PRESENTATION DES ACTEURS Le Pôle de cmpétitivité Parfums Arômes Senteurs Saveurs (PASS) représente

Plus en détail

Présentation des activités

Présentation des activités Présentatin des activités 29.09.2015 Ayez le réflexe CCI! CIR (Crédit d Impôt Recherche) Tutes les entreprises industrielles, cmmerciales u agricles (quels que sient leur taille u secteur d'activité) sumises

Plus en détail

Politique Environnement du groupe GDF SUEZ

Politique Environnement du groupe GDF SUEZ Plitique Envirnnement du grupe GDF SUEZ Cmme tute rganisatin humaine, le grupe GDF SUEZ est en interactin avec l Envirnnement. Le présent dcument précise les principaux enjeux de cette interactin ainsi

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Jeudi 10 avril 2014

DOSSIER DE PRESSE. Jeudi 10 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE Jeudi 10 avril 2014 Perspectives d évlutin du réseau cnsulaire Nrd de France : un établissement public unique avec des délégatins territriales frtes et respnsables. Plan de cpératin 2014-2020

Plus en détail

Déclaration d intention commune «Grand Paris et PME»

Déclaration d intention commune «Grand Paris et PME» Déclaratin d intentin cmmune «Grand Paris et PME» État et CCI Paris Île de France Le Grand Paris vise à faire de Paris et de la régin capitale une métrple mndiale, dynamique, mderne et slidaire, qui juera

Plus en détail

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI APPROCHE D INTERVENTION ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET SANS EMPLOI DANS L OFFRE DE SERVICE D EMPLOI-QUÉBEC O RIENTATIONS 1. CONTEXTE Des éléments nt permis d btenir un psitinnement cncernant

Plus en détail

-Dimension psychologique : l entrepreneuriat est lié à la conscience, aux aspirations personnelles ainsi qu à l épanouissement de l entrepreneur.

-Dimension psychologique : l entrepreneuriat est lié à la conscience, aux aspirations personnelles ainsi qu à l épanouissement de l entrepreneur. Expsé «La culture entrepreneuriale au Marc» 1- Entrepreneuriat au Marc : Visin glbale sur l envirnnement entrepreneurial : plusieurs dimensins impactent ntre envirnnement entrepreneurial : -Dimensin sciculturelle

Plus en détail

SYNTHESE ET RECOMMANDATIONS DE LA 3 ème CONFERENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES

SYNTHESE ET RECOMMANDATIONS DE LA 3 ème CONFERENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES SYNTHESE ET RECOMMANDATIONS DE LA 3 ème CONFERENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES 1. SYNTHESE : Au terme de la 3 ème cnférence frmatin tenue à Alger les 12 et 13 décembre 2006, les pratiques

Plus en détail

Vers une Assemblée Nationale du XXIème siècle

Vers une Assemblée Nationale du XXIème siècle Vers une Assemblée Natinale du XXIème siècle Le Plan d actin de l Assemblée Natinale pur le Partenariat pur un guvernement uvert Préface du Président de l Assemblée Natinale, Claude Bartlne Parallèlement

Plus en détail

RECY GO BILAN & PERSPECTIVES POINT PRESSE MERCREDI 25 MARS 2015

RECY GO BILAN & PERSPECTIVES POINT PRESSE MERCREDI 25 MARS 2015 RECY GO BILAN & PERSPECTIVES POINT PRESSE MERCREDI 25 MARS 2015 RECY GO EST UN SUCCÈS. Déjà 29 000 tnnescllectées par les facteurs dnt 16 000 l année dernière. Près de 3000 clients TPE/PME et cllectivités

Plus en détail

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES Prgramme pératinnel FEDER/FSE Franche-Cmté et Massif du Jura 2014-2020 Axe 1 Objectif spécifique 1.3 (OT3, Ip 3a) Ouverture de l appel à prjets

Plus en détail

Chargée de relation entreprise

Chargée de relation entreprise Chargée de relatin entreprise Mastère spécialisé Managment et Dévelppement des Systèmes d Infrmatin 2014/2015 Présentatin : ADP (Autmatic Data Prcessing) est une SSII américaine créée en 1949 à Rseland

Plus en détail

Fiche INDUSTRIES ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES

Fiche INDUSTRIES ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES Fiche INDUSTRIES ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES 1. Etat des lieux de la filière Définitin Une filière qui regrupe des typlgies de métiers très différentes mais des dynamiques d empli similaires en France

Plus en détail

HAUTE BORNE DEVELOPPEMENT

HAUTE BORNE DEVELOPPEMENT HAUTE BORNE DEVELOPPEMENT SAEM Haute Brne PLAN D ACTIONS 2011 Plan d actins Haute Brne Dévelppement - Technple Lille Métrple 2011 1 SOMMAIRE A - CONTEXTE... 3 B - ACTIONS... 4 Axe 1 : Favriser la créatin

Plus en détail

CONCEPT TOURISTIQUE GLOBAL MASTERPLAN - CONDENSÉ MAI 2014

CONCEPT TOURISTIQUE GLOBAL MASTERPLAN - CONDENSÉ MAI 2014 JURA & TROIS-LACS Mnt-Sujet (Jura bernis) Vincent Burrut CONCEPT TOURISTIQUE GLOBAL MASTERPLAN - CONDENSÉ MAI Prgramme de dévelppement turistique Masterplan - Cndensé. INTRODUCTION Purqui un Masterplan?

Plus en détail

Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail Qualité de vie au travail Définitin, méthde et calendrier Les cnditins d exercice des missins des agents publics, leurs métiers et l rganisatin des services nt beaucup évlué en l espace d une décennie.

Plus en détail

Informations financières

Informations financières Infrmatins financières Prgramme d entreprise 2012-2014 Rueil-Malmaisn (France), le 22 février 2012 tient aujurd hui une cnférence avec les investisseurs financiers à Paris, au curs de laquelle, Jean-Pascal

Plus en détail

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE Décembre 2014 1 SOMMAIRE CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS LE MARCHE UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE UNE DEMARCHE STRATEGIQUE INSCRITE DANS LA DUREE LE

Plus en détail

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION Cntenu 1. Origine... 2 2. Apprche... 2 3. Dmaine... 2 4. Pints de départ... 3 4.1. Cnventin sectrielle... 3 4.2. De Service Level Agreement vers Cnventin... 3 4.3. Seln le mdèle «cnsensus»... 3 4.4. Basées

Plus en détail

Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail Qualité de vie au travail Définitin, méthde et calendrier Les agents de la fnctin publique nt cnnu depuis plusieurs années des vagues de réfrmes successives dans un cntexte de cntraintes cntinues. Il en

Plus en détail

AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL

AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL REFERENCES JURIDIQUES : - Règlement (CE) N 1998/2006 de la cmmissin eurpéenne en date du 15 décembre 2006 cncernant les aides de minimis - Règlement (CE) n 1535/2007

Plus en détail

AIDE A L INNOVATION RESPONSABLE CAHIER DES CHARGES ET REGLEMENT DE L APPEL A PROJETS «INNOVATION RESPONSABLE ET BATIMENT DURABLE»

AIDE A L INNOVATION RESPONSABLE CAHIER DES CHARGES ET REGLEMENT DE L APPEL A PROJETS «INNOVATION RESPONSABLE ET BATIMENT DURABLE» AIDE A L INNOVATION RESPONSABLE CAHIER DES CHARGES ET REGLEMENT DE L APPEL A PROJETS «INNOVATION RESPONSABLE ET BATIMENT DURABLE» Le texte et le dssier de candidature à cet appel à prjets snt téléchargeables

Plus en détail

Cycle d informations et d échanges

Cycle d informations et d échanges La gestin financière des établissements d enseignement supérieur et de recherche Fiche n 8 : Les cmptables publics : l agent cmptable principal, les agents cmptables secndaires et les régisseurs Ainsi

Plus en détail

1. EXPOSE DE LA SITUATION STRATEGIQUE

1. EXPOSE DE LA SITUATION STRATEGIQUE 1. EXPOSE DE LA SITUATION STRATEGIQUE FIDUCIAIRE SUISSE VA DE L AVANT - Organisatin clarifiée - Bases mdernes: frmatin et perfectinnement prfessinnel - Centres de cmpétences: instituts, OAR, Cmité central

Plus en détail

Recherche et Innovation

Recherche et Innovation Fiche prgramme Bureau Aquitaine Eurpe Le prgramme Hrizn 2020 (2014-2020) Recherche et Innvatin Hrizn 2020 est le prgramme-cadre pur la recherche et l'innvatin 2014-2020. Il cnstitue le principal util de

Plus en détail

Au cœur de l'action. Photo: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh

Au cœur de l'action. Photo: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh Au cœur de l'actin Pht: Kaitlin Standeven, by Jeremy Mimnagh Orientatins stratégiques 2014-2017 Canadian Dance Assembly ~ L'Assemblée canadienne de la danse The Histric Distillery District 15 Case Gds

Plus en détail

Formation professionnelle et insertion

Formation professionnelle et insertion Frmatin prfessinnelle et insertin REPERES L insertin prfessinnelle reste une catégrie d actin publique située à la crisée des cmpétences des différents niveaux de cllectivités territriales et de l Etat.

Plus en détail

Dossier de presse Séminaire prospectif

Dossier de presse Séminaire prospectif Frmatin prfessinnellee et technlgique 13 & 14 nvembre 2014 Hôtel la Batelière DOSSIER DE PRESSE Dssier de presse Séminaire prspectif Nvembree 2014 Présentatin L académie et le Cnseil réginal de la Martinique

Plus en détail

Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Nouveau dispositif

Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Nouveau dispositif Le Crédit d Impôt pur la Cmpétitivité et l Empli (CICE) Nuveau dispsitif Entré en vigueur le 1 er janvier 2013, le Crédit d Impôt pur la Cmpétitivité et l Empli (CICE) est une mesure fiscale qui cncerne

Plus en détail

CHARTE DE QUALITE POUR L ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES RECRUTES EN CONTRATS AIDES DE L EDUCATION NATIONALE

CHARTE DE QUALITE POUR L ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES RECRUTES EN CONTRATS AIDES DE L EDUCATION NATIONALE Directin Départementale du Travail, de l Empli et de la Frmatin Prfessinnelle de l ARIEGE CHARTE DE QUALITE POUR L ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES RECRUTES EN CONTRATS AIDES DE L EDUCATION NATIONALE La présente

Plus en détail

Accompagnement. des projets d investissement

Accompagnement. des projets d investissement Accmpagnement des stratégies Dévelppement internatinal Assistance technique - Organisatin Accmpagnement des prjets d investissement Viabilité écnmique et financière BK CONSULTANTS 2002-2014 NECESSITE D

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

DESIGNER EN RESIDENCE

DESIGNER EN RESIDENCE Mise en cncurrence APPEL A CANDIDATURE DESIGNER EN RESIDENCE Objet de la mis en cncurrence : Recrutement d un designer en résidence dans le cluster Numélink Date limite de candidature Mercredi 3 septembre

Plus en détail

Diagnostic des stratégies et outils de communication des territoires du Val d Adour et d Armagnac Cahier des charges

Diagnostic des stratégies et outils de communication des territoires du Val d Adour et d Armagnac Cahier des charges Prjet de Cpératin : Renfrcer les démarches participatives au service du dévelppement durable» Diagnstic des stratégies et utils de cmmunicatin des territires du Val d Adur et d Armagnac Cahier des charges

Plus en détail

Appel à projet 2016 du PLIE de l agglomération chalonnaise Cahier des charges

Appel à projet 2016 du PLIE de l agglomération chalonnaise Cahier des charges Appel à prjet 2016 du PLIE de l agglmératin chalnnaise Cahier des charges 1. Le PLIE du Grand Chaln Le Plan Lcal pur l Insertin et l Empli (PLIE) de l agglmératin chalnnaise a pur bjectif de favriser l

Plus en détail

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale T1 1999 T4 1999 T3 2000 T2 2001 T1 2002 T4 2002 T3 2003 T2 2004 T1 2005 T4 2005 T3 2006 T2 2007 T1 2008 T4 2008 T3 2009 T2 2010 T1 2011 T4 2011 T3 2012 T2 2013 Accmpagner le muvement de désintermédiatin

Plus en détail

Pourquoi Investir au Maroc

Pourquoi Investir au Maroc Purqui Investir au Marc. Le Marc a pté une écnmie libérale, diversifiée et uverte sur l extérieur, il ffre aux investisseurs les cnditins de succès, grâce à ses ptentialités écnmiques et ses ressurces

Plus en détail

MASTERS LABELLISES PARISTECH FONDS D AIDES AUX ÉTUDIANTS PARISTECHT

MASTERS LABELLISES PARISTECH FONDS D AIDES AUX ÉTUDIANTS PARISTECHT MASTERS LABELLISES PARISTECH FONDS D AIDES AUX ÉTUDIANTS PARISTECHT P T 0 LA FONDATION PARISTECH Une fndatin dédiée à l enseignement supérieur et à la recherche Créée le 10 avril 2010 pur cntribuer au

Plus en détail

L ensemble de la population devra respecter strictement les consignes données.

L ensemble de la population devra respecter strictement les consignes données. PANDEMIE GRIPPALE : COMMENT LES ENTREPRISES DOIVENT SE PREPARER Le nuveau virus grippal A H1N1, apparu au Mexique et aux Etats-Unis, cntinue à se répandre très rapidement à travers le mnde. L Organisatin

Plus en détail

Canada stratégie d investissement 1

Canada stratégie d investissement 1 Canada stratégie d investissement 1 A. Stratégie d investissement glbale Aperçu général Le guvernement du Canada placera un accent renuvelé sur l écnmie, surtut en ce qui cncerne l investissement dans

Plus en détail

FORMATIONS FAFIEC 2008

FORMATIONS FAFIEC 2008 ACTIONS COLLECTIVES NATIONALES 1 Nuvelle actin : Prfessinnaliser sa démarche cmmerciale (Appel d ffres de sélectin d rganismes de frmatins en curs) Savir vendre une prestatin de cnseil, c'est avant tut

Plus en détail

PROJET EFFINERGIE - NUMERIQUE

PROJET EFFINERGIE - NUMERIQUE APPEL D OFFRES ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE PROJET EFFINERGIE - NUMERIQUE Le Cllectif Effinergie, assciatin pur la prmtin de l'efficacité énergétique dans les bâtiments (www.effinergie.rg) lance une

Plus en détail

PRIX 4. Emploi et développement des Hommes

PRIX 4. Emploi et développement des Hommes 1/4 Dssier de candidature Grand Prix Essec de la Distributin Respnsable PRIX 4. Empli et dévelppement des Hmmes Présentatin générale de l initiative >Origine de sa mise en place LA POLITIQUE DIVERSITE

Plus en détail

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse Fiche prgramme Bureau Aquitaine Eurpe Le prgramme Jeunesse en actin 2007 2013 Jeunesse Le prgramme eurpéen Jeunesse en Actin sutient des prjets à but nn lucratif à l intentin de jeunes âgés de 15 à 28

Plus en détail

Administrateur système www.ofppt.info

Administrateur système www.ofppt.info ROYAUME DU MAROC Office de la Frmatin Prfessinnelle et de la Prmtin du Travail Administrateur système www.fppt.inf DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION SECTEUR NTIC Administrateur système.dc

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2014. Modèles de tumeurs spontanées chez l animal pour la recherche translationnelle en cancérologie

APPEL A PROJETS 2014. Modèles de tumeurs spontanées chez l animal pour la recherche translationnelle en cancérologie APPEL A PROJETS 2014 Mdèles de tumeurs spntanées chez l animal pur la recherche translatinnelle en cancérlgie L'ITMO Cancer de l alliance natinale pur les sciences de la vie et de la santé (AVIESAN) en

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Adptée le : 15 avril 1996 Lrs de la : 186 e réunin du cnseil d administratin Amendée le : 5 ctbre 2015 Lrs de la : 305 e réunin du cnseil d administratin Cllège

Plus en détail

DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE

DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE Ancrage du prjet initial La li 2005-102 de janvier 2005 a instauré le drit à cmpensatin

Plus en détail

Réunion de concertation du Fonds social européen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris

Réunion de concertation du Fonds social européen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris Réunin de cncertatin du Fnds scial eurpéen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris Atelier 3 «Prmuvir l inclusin sciale et lutter cntre la pauvreté» 1. Cntexte général a. Les rientatins cmmunautaires La crise

Plus en détail

Steria et Steria et la méthode Agile les méthodes agiles

Steria et Steria et la méthode Agile les méthodes agiles Steria et Steria et la méthde Agile les méthdes agiles Méthdes, Outils, Juridique, Références et Capitalisatin 20 mars 2012 Agenda Purqui l avènement d une telle méthde? Principes structurants assciés

Plus en détail

Renseignements concernant la contrefaçon des billets de banque au Canada et ses effets sur les victimes et la société

Renseignements concernant la contrefaçon des billets de banque au Canada et ses effets sur les victimes et la société Renseignements cncernant la cntrefaçn des billets de banque au Canada et ses effets sur les victimes et la sciété Table des matières 1. Le rôle de la Banque du Canada dans la prspérité écnmique du Canada...

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS Plan pluriannuel d accessibilité de Li sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de l Ontari (LAPHO) 2014-2021 Plan pluriannuel d accessibilité de LAPHO Table des matières Applicatin 1 Intrductin

Plus en détail

COMPTE RENDU ATELIER DU NOUVEAU MARKETING DU RECRUTEMENT

COMPTE RENDU ATELIER DU NOUVEAU MARKETING DU RECRUTEMENT COMPTE RENDU ATELIER DU NOUVEAU MARKETING DU RECRUTEMENT Intrductin Seln Philippe Laurent, Président- chef d entreprise d Auvergne Nuveau Mnde, l bjet premier de l assciatin est d amélirer la perceptin

Plus en détail

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus CHARTE QUALITE Engagements des rganismes de frmatin de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées Actins de frmatin de 35h et plus SOMMAIRE I. OBJECTIFS DE LA CHARTE QUALITE CONSTRUCTYS MIDI-PYRENEES..... 1 II.

Plus en détail

ITIL 2011 Mise en production, contrôle et validation (RCV) avec certification 5 jours (anglais et français)

ITIL 2011 Mise en production, contrôle et validation (RCV) avec certification 5 jours (anglais et français) ITIL 2011 Mise en prductin, cntrôle et validatin (RCV) avec certificatin 5 jurs (anglais et français) Vue d ensemble de la frmatin ITIL est un ensemble de cnseils sur les meilleures pratiques, devenu un

Plus en détail

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE Juin 2010 1 SOMMAIRE CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS LE MARCHE UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE UNE DEMARCHE STRATEGIQUE INSCRITE DANS LA DUREE LE MANAGEMENT

Plus en détail

FICHE n I.05. Mettre en place des Pédibus / Vélobus intergénérationnels dans le cadre scolaire

FICHE n I.05. Mettre en place des Pédibus / Vélobus intergénérationnels dans le cadre scolaire FICHE n I.05. Mettre en place des Pédibus / Vélbus intergénératinnels dans le cadre sclaire DESCRIPTION DU PROJET Le Pédibus u Vélbus est un mde de déplacement en cmmun, à pied u à vél, avec des hraires

Plus en détail

HAUTE-LOIRE. Projet associatif Projet de service 2013-2017

HAUTE-LOIRE. Projet associatif Projet de service 2013-2017 HAUTE-LOIRE Prjet assciatif Prjet de service 2013-2017 Versin 2013 Page 1 sur 14 Smmaire Résumé...3 Méthdlgie...4 Présentatin en 2012...5 1. Le réseau UNA en France... 5 2. Les structures adhérentes à

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

Le Groupement d Employeurs en Belgique

Le Groupement d Employeurs en Belgique Le Grupement d Emplyeurs en Belgique Descriptin du dispsitif Le grupement d emplyeurs (GE) est un dispsitif de mutualisatin des ressurces humaines entre plusieurs entreprises qui se partagent les temps

Plus en détail

Picardie Technopole. Appel A Projets Innovation 2015

Picardie Technopole. Appel A Projets Innovation 2015 Picardie Technple Appel A Prjets Innvatin 2015 Règlement Cet Appel à Prjets se substitue à l Appel à Prjets INDUSTRILAB, en l élargissant à tutes les thématiques de la Stratégie de Spécialisatin Intelligente

Plus en détail

MEDIATION, MULTIMEDIA ET

MEDIATION, MULTIMEDIA ET MEDIATION, MULTIMEDIA ET ISOLEMENT SOCIAL DES PERSONNES EN SITUATION DE PRECARITE Les technlgies d infrmatin et de cmmunicatin supprt d animatin pur les publics élignés et utils de mise en réseau des acteurs

Plus en détail

Raisons de la Victoire VLCH 2015

Raisons de la Victoire VLCH 2015 Raisns de la Victire VLCH 2015 Victires thématiques Recrutement Lauréat : Armée de Terre Stratégie digitale persnnalisée malgré les vlumes de recrutement Chérence entre les discurs RH et les prcess appliqués

Plus en détail

Programme de suivi et contrôle des factures publiques d électricité. Appel à manifestation d intérêt

Programme de suivi et contrôle des factures publiques d électricité. Appel à manifestation d intérêt Prgramme de suivi et cntrôle des factures publiques d électricité Appel à manifestatin d intérêt Mars 2011 1 TABLE DES MATIERES 1 JUSTIFICATION DU PROGRAMME...3 2 DEFINITION DU PROGRAMME...4 2.1 LE CONTENU

Plus en détail

Zoom sur La base de données économiques et sociales instaurée par la loi de sécurisation de l'emploi

Zoom sur La base de données économiques et sociales instaurée par la loi de sécurisation de l'emploi Zm sur La base de dnnées écnmiques et sciales instaurée par la li de sécurisatin de l'empli Juillet 2014 I. Une transparence renfrcée via la mise en place d une base de dnnées écnmiques et sciales 1 II.

Plus en détail

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS Présentatin de l'rganisme de frmatin «l écle de la micrfinance» L Ecle de la Micrfinance est un rganisme de frmatin français [1] qui entend répndre à la demande de bénévles

Plus en détail

Comprendre le registre de pénibilité

Comprendre le registre de pénibilité Cmprendre le registre de pénibilité Le cadre réglementaire Dans quel(s) dispsitif(s) se situer? La pénibilité : préccupatin nuvelle? Dans le cadre de la réfrme des retraites du 9 nvembre 2010, la créatin

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS CAHIER DES CHARGES

APPEL A PROPOSITIONS CAHIER DES CHARGES APPEL A PROPOSITIONS CAHIER DES CHARGES Dévelppement d une ffre de frmatin digitale Pur les entreprises adhérentes d AGEFOS PME Pays de la Lire et Pitu Charentes «Mai 2015» Répnse attendue le 31 mai 2015

Plus en détail

EQUIPE SUR LE BUDGET ET LES FINANCES 1 COALITION POUR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CICC)

EQUIPE SUR LE BUDGET ET LES FINANCES 1 COALITION POUR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CICC) EQUIPE SUR LE BUDGET ET LES FINANCES 1 COALITION POUR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CICC) SOUMISSION A LA DOUZIEME SESSION DU COMITE DU BUDGET ET DES FINANCES, 20 AU 24 AVRIL 2009 15 AVRIL 2008 I. Bienvenue

Plus en détail

CERF-VOLANT. Rapport d activité 2012

CERF-VOLANT. Rapport d activité 2012 CERF-VOLANT Rapprt d activité 2012 Au regard des bjectifs fixés sur la frmatin, 2012 aura été une année plutôt satisfaisante mais bien trp chargée côté empli du temps : Frmatin d État CS CV FFVL, le stage

Plus en détail

CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES

CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES Entre : Le Département des Yvelines, représenté par M. Alain SCHMITZ, Président du Cnseil Général, agissant en cette qualité en vertu d une délibératin

Plus en détail

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T.

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. Mdifié en juillet 2014, ce dcument prpse des pssibilités de travail avec Icnit. Fichier surce : http://dsden02.ac-amiens.fr/tnp/tnp_internet/dssiers_tnp/activites_classe_mbile/ent/missin_tuic_02_ent_2012.pdf

Plus en détail

Comite de suivi de la reforme de la politique du handicap Groupe d appui technique n 5 «emploi-ressources» Document de synthèse des travaux du groupe

Comite de suivi de la reforme de la politique du handicap Groupe d appui technique n 5 «emploi-ressources» Document de synthèse des travaux du groupe Cmite de suivi de la refrme de la plitique du handicap Grupe d appui technique n 5 «empli-ressurces» Dcument de synthèse des travaux du grupe 1 er Thème abrdé : L allcatin aux adultes handicapés (AAH)

Plus en détail

PROJET DE POLITIQUE CULTURELLE POUR L ACADEMIE DE MUSIQUE ET DE DANSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MIRIBEL ET DU PLATEAU

PROJET DE POLITIQUE CULTURELLE POUR L ACADEMIE DE MUSIQUE ET DE DANSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MIRIBEL ET DU PLATEAU Prjet plitique Académie de Musique et de Danse CCMP et territire 2012-2017 PROJET DE POLITIQUE CULTURELLE POUR L ACADEMIE DE MUSIQUE ET DE DANSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MIRIBEL ET DU PLATEAU L

Plus en détail

ORIENTATIONS POUR LA FORMATION CONTINUE DU PERSONNEL SCOLAIRE DE LA FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES

ORIENTATIONS POUR LA FORMATION CONTINUE DU PERSONNEL SCOLAIRE DE LA FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES Ministère de l Éducatin, du Lisir et du Sprt Directin de la frmatin générale des adultes ORIENTATIONS POUR LA FORMATION CONTINUE DU PERSONNEL SCOLAIRE DE LA FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES CURRICULUM DE

Plus en détail

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016 APPEL À COMMUNICATIONS Cllque internatinal sur la mesure des prduits culturels numériques 9 au 11 mai 2016 Date limite de sumissin : 29 ctbre 2015 Cntexte La transfrmatin numérique des mdes de créatin,

Plus en détail

11 / 2012 La Charte et les Missions du LCGB

11 / 2012 La Charte et les Missions du LCGB 11 / 2012 La Charte et les Missins du LCGB UNE PUBLICATION DU LCGB I 11 RUE DU COMMERCE, BP 1208 L-1012 LUXEMBOURG I TEL: 49 94 24-1 I INFO@LCGB.LU I WWW.LCGB.LU I BLOG.LCGB.LU CHARTE DU LCGB Le LCGB est

Plus en détail

FISCAL... SOCIAL... DIVERS... p. 5 Nouveaux plafonds livret A p. 5 Comptes courants d associés... p. 5. LES INDICES... p. 5

FISCAL... SOCIAL... DIVERS... p. 5 Nouveaux plafonds livret A p. 5 Comptes courants d associés... p. 5. LES INDICES... p. 5 Janvier 2013 Vtre réussite, ntre satisfactin Bureau de Belleville : Bureau de Vnnas Bureau de Trevux 11 RN6 38 Rue Grenette Chemin du cls 69220 BELLEVILLE 01540 VONNAS 01600 TREVOUX Tel. : 04 74 66 11

Plus en détail

Charte du Tutorat CPAG

Charte du Tutorat CPAG Charte du Tutrat CPAG OBJET DE LA CHARTE La présente charte a pur bjectifs : - de fixer les règles relatives au tutrat exercé par des Agents Généraux expérimentés auprès des Agents Généraux stagiaires

Plus en détail

Le commissaire au redressement productif en Limousin

Le commissaire au redressement productif en Limousin Le cmmissaire au redressement prductif en Limusin Cnférence de presse de Jacques REILLER, préfet de la régin Limusin, préfet de la Haute-Vienne en présence de Jean-Paul DENANOT, président du cnseil réginal

Plus en détail

Document d information

Document d information Dcument d infrmatin Dépôt du rapprt du Bureau du vérificateur général sur la vérificatin de gestin de l Administratin de la Chambre Au sujet de la vérificatin Prtée La vérificatin avait pur but d examiner

Plus en détail

Non-papier Mise en place d un corridor de prix dans le cadre du marché carbone européen

Non-papier Mise en place d un corridor de prix dans le cadre du marché carbone européen Nn-papier Mise en place d un crridr de prix dans le cadre du marché carbne eurpéen Le marché carbne eurpéen (EU ETS) a jusqu ici rempli avec succès sn rôle de plafnner près de la mitié des émissins de

Plus en détail

Réunion des entreprises d énergies renouvelables

Réunion des entreprises d énergies renouvelables Discurs de Mme Séglène Ryal Ministre de l Éclgie, du Dévelppement durable et de l Énergie Paris, le vendredi 16 janvier 2015 Réunin des entreprises d énergies renuvelables Mesdames et Messieurs, les chefs

Plus en détail

REVISOR : POINTS FORTS

REVISOR : POINTS FORTS ECOPA REVISOR : POINTS FORTS ECOPA 1, l éditeur de Revisr, pssède une lngue expérience en matière d analyse prédictive au service de la réfrme fiscale et de la cllecte de l impôt. En cllabratin avec la

Plus en détail

SECTEUR BUREAUTIQUE. Principaux enjeux Avril 2010. Rédacteur : Hervé DANLOY. Avec la collaboration d Alexandre ISSAC

SECTEUR BUREAUTIQUE. Principaux enjeux Avril 2010. Rédacteur : Hervé DANLOY. Avec la collaboration d Alexandre ISSAC Brdeaux Lille Lyn Marseille Metz Nantes Paris Tuluse SECTEUR BUREAUTIQUE Principaux enjeux Avril 2010 Rédacteur : Hervé DANLOY Avec la cllabratin d Alexandre ISSAC Sciété d expertise cmptable inscrite

Plus en détail

GENERALITES SUR LA REPRISE D ENTREPRISE

GENERALITES SUR LA REPRISE D ENTREPRISE GENERALITES SUR LA REPRISE D ENTREPRISE Parce qu'elle est une chance pur l'écnmie française, la reprise tient une place essentielle sur les plans micr et macrécnmique. Bien utilisée, elle est une méthde

Plus en détail

Compte rendu de la matinale CREARGIE du 8 juillet 2014 avec les entreprises ALSTOM, VISTEON, AUCHAN et nos invités.

Compte rendu de la matinale CREARGIE du 8 juillet 2014 avec les entreprises ALSTOM, VISTEON, AUCHAN et nos invités. La créatin de valeur Grâce aux démarches cllabratives avec les furnisseurs Cmment les achats peuvent-ils créer de la valeur en impliquant les furnisseurs dans les démarches cllabratives? Cmpte rendu de

Plus en détail

Monsieur Willy BORSUS

Monsieur Willy BORSUS B Bienvenue 1 1 Mnsieur Willy BORSUS Ministre Fédéral des Classes myennes, des Indépendants, des PME, de l'agriculture et de l Intégratin sciale 29 ctbre à 18h30 Le tut nuveau Tax Shelter PME/Start up

Plus en détail

PRÉSENTATION DU CONCEPT E-LOSTBAG

PRÉSENTATION DU CONCEPT E-LOSTBAG PRÉSENTATION DU CONCEPT E-LOSTBAG 1 1- LES CHIFFRES Aujurd hui, 82 000 bagages snt perdus chaque jur dans le mnde, 13 % ne snt jamais retruvés. La première cause de perte est due aux étiquettes arrachées.

Plus en détail

Science Factor Mars 2014

Science Factor Mars 2014 Science Factr Mars 2014 Science Factr : présentatin Objectif Organisatin Prgramme préliminaire rencntre 19/3/2014 Lieu Participants Prgramme indicatif Science Factr en 2013 Implicatin des lycéens Science

Plus en détail

FINANCEMENT DES PME. Point de situation

FINANCEMENT DES PME. Point de situation FINANCEMENT DES PME Pint de situatin L ACCES AU CREDIT EN QUELQUES CHIFFRES - Une enquête trimestrielle a été réalisée par la Banque de France 1 auprès des banques sur la distributin du crédit en janvier

Plus en détail

Cahier des charges GPEC Territoriale Script Emploi National : Métier de la relation client Novembre 2015. Eléments de contexte. Qui sommes-nous?

Cahier des charges GPEC Territoriale Script Emploi National : Métier de la relation client Novembre 2015. Eléments de contexte. Qui sommes-nous? Cahier des charges GPEC Territriale Script Empli Natinal : Métier de la relatin client Nvembre 2015 Eléments de cntexte Qui smmes-nus? Le Fnds d Assurance Frmatin du Travail Tempraire (FAF-TT), OPCA (Organisme

Plus en détail

Service d accompagnement en voiture. individualisé, optimisé, zen. L autonomie pour vivre au cœur de la société

Service d accompagnement en voiture. individualisé, optimisé, zen. L autonomie pour vivre au cœur de la société Service d accmpagnement en viture individualisé, ptimisé, zen L autnmie pur vivre au cœur de la sciété Qui-smmes nus? CITYZEN MOBILITY a été créée en 2013 avec l ambitin de cmbattre l islement crissant

Plus en détail