0 Plan de présentation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "0 Plan de présentation"

Transcription

1

2 0 Plan de présentation 1 Rappel historique 2 Constats 3 Vision PATRIMOINE QUÉBEC 2

3 1 Rappel historique PATRIMOINE QUÉBEC 3

4 1 Rappel historique Québec est le premier lieu de colonisation de l Amérique du Nord. C est à Québec que l on retrouve le premier établissement permanent d Amérique au nord du Mexique. Le Québec est la capitale nationale du Québec. On y retrouve donc l essentiel des ministères et des organismes provinciaux. Source : La Presse PATRIMOINE QUÉBEC 4

5 1 Rappel historique Le patrimoine dans la région métropolitaine de Québec Le patrimoine prend de multiples dimensions dans la région : Des paysages identitaires façonnés à la fois par des facteurs naturels (le fleuve, les coteaux, les plateaux, le littoral du fleuve et le contrefort des Laurentides) et par des activités humaines Des grands ensembles tels les sites patrimoniaux déclarés (Vieux-Québec, Sillery, Beauport, Charlesbourg, île d Orléans) Des noyaux de fondation et des concentrations de bâtiments anciens (Vieux-Lévis, Vieux-Lauzon) Des axes anciens et parcours fondateurs (Chemin Royal, Chemin du Foulon, route Marie-Victorin, rue Saint-Joseph à Lévis, etc.) Des grandes propriétés de villégiature ou religieuses (Cataraqui, Sœurs de Sainte-Jeanne-D arc, etc.) Des sites et des bâtiments individuels : bâtiments, maisons, ouvrages d art qu ils soient désignés ou non, classés, cités ou répertoriés (parfois le patrimoine concerne des sites non bâtis) De multiples églises, chapelles, couvents, monastères et des grandes propriétés conventuelles Des monuments/croix de chemin Des sites d intérêt archéologique (présence amérindienne de plus de ans à Lévis) Le patrimoine contribue à l identité et à l attractivité de la région. Québec rayonne mondialement par la richesse de son patrimoine. PATRIMOINE QUÉBEC 5

6 1 Rappel historique La loi relative à la conservation des monuments et des objets d art ayant un intérêt historique ou artistique a été adoptée en D autres lois ont été adoptées au fil de l évolution de la pensée et des connaissances, toujours dans un souci de conserver et de transmettre aux futures générations les trésors du passé. L arrondissement historique du Vieux-Québec est inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l UNESCO en La Loi sur le patrimoine culturel a été adoptée le 19 octobre Elle est entrée en vigueur en En remplacement de la Loi sur les biens culturels de 1972 De nombreux changements prévus, notamment dans la terminologie utilisée pour désigner les catégories et les statuts légaux, les mesures de contrôle associées aux différents statuts légaux et les sanctions prévues pour les contrevenants PATRIMOINE QUÉBEC 6

7 1 Rappel historique Définitions Selon l article 1 de la Loi sur le patrimoine culturel : «La présente loi a pour objet de favoriser la connaissance, la protection, la mise en valeur et la transmission du patrimoine culturel, reflet de l'identité d'une société, dans l'intérêt public et dans une perspective de développement durable. Elle a également pour objet de favoriser la désignation de personnages historiques décédés, d'événements et de lieux historiques.» Selon la loi, «le patrimoine culturel est constitué de personnages historiques décédés, de lieux et d évènements historiques, de documents, d immeubles, d objets, et des sites patrimoniaux, de paysages culturels patrimoniaux, et de patrimoine immatériel». PATRIMOINE QUÉBEC 7

8 2 Constats PATRIMOINE QUÉBEC 8

9 2 Constats Enjeu #1 : Gestion du patrimoine Devant la hausse des coûts sociaux liés à l étalement urbain, la grande région de Québec, mise sous pression par des projets de développement, doit reconsidérer le développement et la densification de son territoire en reconstruisant la ville sur ellemême. Des exercices prospectifs ont permis de démontrer la disponibilité de zones potentielles pour la densification de tissus urbains de banlieue, de recyclage de zones industrielles confinées dans des milieux de vie et aussi de consolidation urbaine en milieu dense. Cela s inscrit dans une tendance normale et positive de l évolution des villes dans une perspective de développement durable. De nombreux grands ensembles institutionnels, notamment religieux, sont en cours de migration de propriété et sont convoités pour leur développement. L occupation des bâtiments et leur réutilisation (recyclage, réhabilitation voire transformation) constitue des conditions de survie du patrimoine. PATRIMOINE QUÉBEC 9

10 2 Constats Enjeu #1 : Gestion du patrimoine Différents outils ont été mis en place pour guider les interventions patrimoniales : les plans de conservation établis par le ministère de la Culture et des Communications pour les sites patrimoniaux déclarés, les énoncés d importance pour les biens patrimoniaux classés en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel (diffusés sur le Répertoire du patrimoine culturel du Québec), le règlement de la Commission d urbanisme et de conservation de Québec (R.V.Q.1324), les plans d implantation et d intégration architecturale et l analyse de projets par le MCC et la CUCQ. L Anglicane Photo : Constance Lamoureux Photo : Michel Brunelle Photo : Michel Brunelle PATRIMOINE QUÉBEC 10

11 2 Constats Enjeu #1 : Gestion du patrimoine Cependant, les promoteurs rencontrent encore des difficultés importantes dans la réalisation de projets sur les immeubles ou les sites d intérêt patrimonial. Le patrimoine est davantage perçu comme une contrainte qu une opportunité. Pour les promoteurs, le principal enjeu demeure l imprévisibilité des interventions possibles, donc, des budgets nécessaires pour la réalisation des projets. Site patrimonial de Beauport, vue aérienne Photo : Pierre Lahoud PATRIMOINE QUÉBEC 11

12 2 Constats Enjeu #1 : Gestion du patrimoine Au cours des récentes années, certains bâtiments patrimoniaux ont fait l objet d interventions réussies : l École de cirque de Québec, l Auberge Saint-Antoine, les résidences Sainte-Geneviève des sœurs du Bon-Pasteur, la bibliothèque Pierre-Georges-Roy, L Anglicane, le Vieux Bureau de Poste, etc. Certains bâtiments patrimoniaux sont actuellement abandonnés, entre autres, en raison des coûts des travaux de conservation estimés trop élevés ou de l incompatibilité des fonctions possibles d y intégrer à ce moment précis. Ancienne chapelle du collège de Lévis, devenue Bibliothèque Pierre-Georges-Roy Photo : Roger Martel PATRIMOINE QUÉBEC 12

13 2 Constats Enjeu #1 : Gestion du patrimoine Le MCC, ses partenaires municipaux (Ville de Québec, Ville de Lévis, MRC de l Île-d Orléans, MRC de La Côte-de-Beaupré) et les propriétaires investissent des millions de dollars en restauration du patrimoine bâti dans le cadre de programmes d aide à la restauration patrimoniale. Le MCC, les Villes et les MRC de la communauté métropolitaine de Québec ont mis sur pied des programmes d aide financière pour soutenir les propriétaires dans leur projet de restauration patrimoniale. Malgré cela, il existe somme toute peu d incitatifs financiers pour faire face à l ampleur de la détérioration du patrimoine, sa décontamination, sa désaffectation, son manque d entretien et sa mise en valeur. L accessibilité financière pour la continuité des usages est un enjeu. PATRIMOINE QUÉBEC 13

14 2 Constats Enjeu #1 : Gestion du patrimoine Dans le cas de biens immobiliers patrimoniaux et de lieux laissés à l abandon, les institutions publiques sont souvent en mode réactif plutôt que proactif. Dans certains cas, les règles de zonage en place sont en contradiction avec l enjeu de protection de l immeuble. Il faut donc conjuguer, de manière harmonieuse, le développement urbain et la mise en valeur des terrains et des immeubles d intérêt patrimonial. La maison Alphonse-Desjardins Source : intlsummit.coop PATRIMOINE QUÉBEC 14

15 2 Constats Enjeu #1 : Gestion du patrimoine La protection et la mise en valeur du patrimoine constituent résolument une responsabilité partagée entre les intervenants publics et privés. Il semble davantage pertinent de mettre en place un processus de conception intégrée et d accompagnement, ainsi qu une aide financière ou technique aux investisseurs, en complément des processus d approbation des projets. PATRIMOINE QUÉBEC 15

16 2 Constats Enjeu #1 : Gestion du patrimoine MRC L'Îled'Orléans Ville de Québec Lévis MRC La Jacques- Cartier MRC La Côte-de- Beaupré Sites patrimoniaux déclarés 4 Sites patrimoniaux classés Immeubles patrimoniaux classés Immeubles et sites patrimoniaux cités Immeubles patrimoniaux inventoriés > 1000 Sur le territoire de la CMQ : 70 lieux et monuments désignés par le gouvernement fédéral 5 sites patrimoniaux déclarés Source : ministère de la Culture et des Communications PATRIMOINE QUÉBEC 16

17 2 Constats Enjeu #1 : Gestion du patrimoine Sur le territoire de la ville de Québec : Plus de bâtiments à valeur patrimoniale, hors des sites patrimoniaux déclarés, dans les quartiers centraux et les noyaux anciens. Les 4 sites patrimoniaux déclarés : Site patrimonial déclaré du Vieux-Québec Beauport : 665 bâtiments associés Charlesbourg : 139 bâtiments associés Sillery : 548 bâtiments associés Vieux-Québec : bâtiments associés Source : ameriquefrancaise.org PATRIMOINE QUÉBEC 17

18 2 Constats Enjeu #2 : Reconversion des propriétés et des bâtiments religieux Avec la diminution de la pratique, plusieurs bâtiments religieux sont appelés à changer d usage. Quelques-uns ont fait l objet d un recyclage ou d une reconversion réussie. Nombreux sont ceux en mauvais état et nécessitant des travaux majeurs et coûteux. Le recyclage des bâtiments religieux, particulièrement les chapelles, les églises et les monastères, représente définitivement un défi de taille. Parmi les principales contraintes relatives à la conversion ou à la rénovation des églises figurent : La volumétrie, la fenestration, l enveloppe (souvent vétuste), la structure, l emplacement de l édifice La présence d éléments architecturaux imposants, notamment le clocher, le parvis et dont la rénovation implique des frais additionnels PATRIMOINE QUÉBEC 18

19 2 Constats Enjeu #2 : Reconversion des propriétés et des bâtiments religieux Les Fabriques du Diocèse de Québec possèdent 5 églises jugées excédentaires et fermées au culte. Église Saint-Coeur-de-Marie Recherche de nouveau(x) propriétaire(s) en cours Depuis 1980, 35 églises ont été vendues, dont 8 à des municipalités. 24, définitivement fermées au culte et aliénées Les paroisses de Québec possèdent 123 presbytères. Source : Le Soleil PATRIMOINE QUÉBEC 19

20 2 Constats Enjeu #2 : Reconversion des propriétés et des bâtiments religieux Ville de Québec Lévis MRC La Jacques- Cartier MRC La Côte-de- Beaupré MRC L'Îled'Orléans Églises/ Lieux de culte Propriétés conventuelles lieux de culte dans l Agglomération de Québec et à Wendake Source : Ministère de la Culture et des Communications PATRIMOINE QUÉBEC 20

21 3 Vision PATRIMOINE QUÉBEC 21

22 3 Vision Enjeu #1 : Gestion du patrimoine La région métropolitaine conservera sa richesse et sa diversité patrimoniales résultant de son histoire. Elle se construira en se projetant dans l avenir tout en se fondant sur ses bases et la permanence de ses éléments constituants (paysages, parcours, propriétés, bâtiments, monuments, etc.). Les espaces de la Bibliothèque Monique-Corriveau aménagés dans l ancienne nef de l église L œuvre Réseaux ou La forêt des connaissances Photos : Martin Dubois PATRIMOINE QUÉBEC 22

23 3 Vision Enjeu #1 : Gestion du patrimoine Les acteurs des secteurs privé et public (institutions, promoteurs, professionnels, etc.) collaboreront ensemble à un développement cohérent qui reconnaîtra le patrimoine culturel et naturel dans ses diverses dimensions, géré, préservé et réutilisé correctement de façon concertée en visant l adhésion sociale. Les constructions et les interventions seront de qualité, adaptées et respectueuses des particularités du lieu (bâtiments, topographie, paysages, contexte urbain, etc.), tout en demeurant ancrées dans leur contexte historique. Il faut accepter que tout le patrimoine ne pourra être préservé et/ou restauré et qu il subira des transformations qui considéreront la valeur intrinsèque du bâtiment. PATRIMOINE QUÉBEC 23

24 3 Vision Enjeu #1 : Gestion du patrimoine Les insertions, les recyclages, les réhabilitations et les agrandissements seront en harmonie avec le milieu existant. Ils seront réalisés dans une perspective de développement durable. Les secteurs public (gouvernements, municipalités) et privé (investisseurs, promoteurs immobiliers, etc.) collaboreront à l acquisition des connaissances, la conservation, la mise en valeur des bâtiments et des espaces patrimoniaux. L ancien presbytère Saint-Nicolas, devenu un centre de diffusion de l art et du patrimoine Une approche guichet unique rassemblant plusieurs expertises orientera dès le début le projet de réhabilitation des immeubles patrimoniaux. Source : ville.levis.qc.ca PATRIMOINE QUÉBEC 24

25 3 Vision Enjeu #1 : Gestion du patrimoine Des mesures de sensibilisation et d information des propriétaires et des investisseurs seront prises afin de : mieux communiquer les avantages, les contraintes et les responsabilités relatifs à l acquisition/la possession d un bien patrimonial définir et diffuser des critères et des normes précis en vue de la préservation, la réhabilitation et la mise en valeur des immeubles ou sites d intérêt patrimonial en fonction de leur valeur intrinsèque et de leurs éléments caractéristiques Des incitatifs fiscaux, des programmes d aide à la rénovation des patrimoines et des mesures d accompagnement seront déployés. PATRIMOINE QUÉBEC 25

26 3 Vision Enjeu #1 : Gestion du patrimoine Des mesures de compensation inhérentes aux enjeux de la conservation patrimoniale sur des sites de moins grande valeur seront en outre proposées aux développeurs. Des mesures incitatives de zonage et de transfert de droit de développement seront mises en œuvre pour compenser la prise en charge du patrimoine. Site patrimonial déclaré du Vieux-Québec Source : ameriquefrancaise.org PATRIMOINE QUÉBEC 26

27 3 Vision Enjeu #2 : Reconversion des propriétés et des bâtiments religieux La majorité des églises catholiques auront été converties en d autres usages. Des églises auront fait l objet de transformation partielle, notamment l ajout d un usage commercial. Les institutions publiques considèreront, dans le développement de leurs équipements culturels et communautaires, le recyclage de bâtiments religieux. Un registre décrivant le potentiel de recyclage des bâtiments institutionnels et religieux et les conditions applicables sera dressé. PATRIMOINE QUÉBEC 27

28 3 Vision Enjeu #2 : Reconversion des propriétés et des bâtiments religieux Une chapelle de style néo-classique convertie en un musée d'art moderne à Schiedam, aux Pays-Bas Vue de l extérieur Vue de l intérieur Source : dezeen.com PATRIMOINE QUÉBEC 28

29 3 Vision Enjeu #3 : Constitution du patrimoine de demain Le patrimoine sera reconnu comme une des ressources à considérer dans les perspectives du développement durable. Les multiples dimensions du patrimoine seront reconnues. Elles susciteront une appropriation collective. Le patrimoine sera ancré dans la vision des villes comme une valeur identitaire. Un savoir-faire cohérent avec le caractère unique de la région de Québec sera développé. L esprit du lieu et sa vocation seront pris en compte dès la conception des projets immobiliers. PATRIMOINE QUÉBEC 29

30 3 Vision Enjeu #3 : Constitution du patrimoine de demain Le Vieux-Québec sera un quartier vivant, occupé et dynamique. On y habitera, travaillera, étudiera et s y divertira. Les quartiers anciens seront vivants, mixtes (en complémentarité d usages, en clientèles, en groupes d âge) et mis en valeur. Le patrimoine sera un objet de fierté. Il rehaussera la valeur globale des projets de développement immobilier par son maintien, sa réactivation et sa mise en évidence. Dans certains cas, des appels de propositions ou des concours d idées seront lancés afin de redévelopper des bâtiments ou des sites d intérêt patrimonial. En, la région de Québec est la porte-étendard de l Amérique en matière de mise en valeur du patrimoine. PATRIMOINE QUÉBEC 30

31 3 Vision Enjeu #3 : Constitution du patrimoine de demain Kruisherenhotel / Couvent des Croisiers Vue extérieure Vue intérieure Vocations principales : Hôtel de luxe, bar, restaurant, exposition permanente, micro galerie d art Fleuron de l industrie touristique régionale et nationale Lieu unique et emblématique de l identité passée et contemporaine de Maastricht Reconnaissance et notoriété d envergure mondiale : le projet ayant fait l objet de nombreux reportages Source : designandcontract.com PATRIMOINE QUÉBEC 31

32 3 Vision Enjeu #3 : Constitution du patrimoine de demain Kruisherenhotel / Couvent des Croisiers Réussite du projet basée, entre autres, sur : Kruisherenhotel / Couvent des Croisiers L originalité du concept La mise en valeur d un patrimoine bâti historique et des interventions radicalement contemporaines L implication des populations locales et l ouverture à une clientèle internationale La création d un produit hôtelier haut de gamme et le maintien de l ouverture d une partie du site au public Le caractère inédit et l authenticité du projet Source : vghuioew.blogspot.com Source : blogsartinfo.com PATRIMOINE QUÉBEC 32

33 0 Nos partenaires et commanditaires Nos partenaires : Nos principaux commanditaires : Notre commanditaire de chantier : PATRIMOINE QUÉBEC 33

PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE

PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE Plan de la présentation Élaboration du projet de politique Objet de la Politique Fondements de la Politique Définition de patrimoine Axes d intervention 1 Élaboration

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

2011-09-03 Mario Brodeur, architecte

2011-09-03 Mario Brodeur, architecte Mémoire présenté dans le cadre de la consultation publique de la commission de l aménagement de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) portant sur le projet de Plan métropolitain d aménagement

Plus en détail

08. RESSOURCES FINANCIÈRES DISPONIBLES

08. RESSOURCES FINANCIÈRES DISPONIBLES 08. RESSOURCES FINANCIÈRES DISPONIBLES La présente section du coffre à outils répertorie diverses formes d aide financière pouvant être offertes aux propriétaires de biens patrimoniaux (programmes d aide,

Plus en détail

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2015-2016-2017

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2015-2016-2017 PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2015-2016-2017 LES ARTS ET LES LETTRES - Actions proposées 2015 2016 2017 1.1 DÉVELOPPER DES LIEUX ET DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS 1.1.1 Mettre en œuvre le plan directeur

Plus en détail

(1) Le conseil municipal privilégie :

(1) Le conseil municipal privilégie : 2.13 PATRIMOINE ET CULTURE Préambule Les attraits historiques et culturels de Fredericton au nombre desquels il faut compter son emplacement, ses bâtiments, ses lieux, ses établissements culturels et son

Plus en détail

Fiche de lecture du milieu Fonctions institutionnelle et communautaire

Fiche de lecture du milieu Fonctions institutionnelle et communautaire Fiche de lecture du milieu 20 mars 2015 Fonctions institutionnelle et communautaire La famille a une valeur importante au sein de la municipalité. La Ville de Boucherville s assure d offrir les équipements

Plus en détail

Mémoire présenté dans le cadre de la consultation publique portant sur le projet de plan métropolitain d aménagement et de développement de la

Mémoire présenté dans le cadre de la consultation publique portant sur le projet de plan métropolitain d aménagement et de développement de la Mémoire présenté dans le cadre de la consultation publique portant sur le projet de plan métropolitain d aménagement et de développement de la communauté métropolitaine de Montréal Adopté par le conseil

Plus en détail

A PATRIMOINE CULTUREL ET DEVELOPPEMENT LOCAL

A PATRIMOINE CULTUREL ET DEVELOPPEMENT LOCAL Pays : Nom de la personne de contact au sein de la mairie Nom de la Ville Fonction : Superficie de la Téléphone commune : Nb d habitants Email 1. Personnel de votre commune 1.1) Nb de conseillers municipaux?

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

Mémoire de la Société de développement commercial de l Avenue Maguire

Mémoire de la Société de développement commercial de l Avenue Maguire Mémoire de la Société de développement commercial de l Avenue Maguire Consultation publique sur le plan de conservation du site patrimonial de Sillery 15 mars 2013 Auteurs Société de développement commercial

Plus en détail

Adopter un processus de gestion du territoire équitable, clair et cohérent pour tous les intervenants

Adopter un processus de gestion du territoire équitable, clair et cohérent pour tous les intervenants 1. Protéger l ensemble des patrimoines du mont Royal que constituent les paysages, la trame urbaine, les aménagements paysagers, les quartiers et leur patrimoine, les ouvrages de génie, les ensembles institutionnels,

Plus en détail

PLAN D ACTION CULTUREL

PLAN D ACTION CULTUREL 2016 Loisirs PLAN D ACTION CULTUREL Volets, objectifs et actions en lien avec la politique INTRODUCTION Le 23 février 2009, après avoir consulté le milieu culturel de Verchères, il était apparu que de

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

Proposition mtb/28 juin 2013 M É M O I R E MPR. Marie-Thérèse Bournival Louise Saint-Pierre Catherine Gaumond

Proposition mtb/28 juin 2013 M É M O I R E MPR. Marie-Thérèse Bournival Louise Saint-Pierre Catherine Gaumond M É M O I R E MPR Marie-Thérèse Bournival Louise Saint-Pierre Catherine Gaumond 1 RÉSUMÉ Le patrimoine religieux est menacé par la décroissance des congrégations et par une diminution alarmante des ressources

Plus en détail

Révision de zonage Quartier Vieux-Québec. Hôtellerie. Division de la gestion du territoire Mai 2008

Révision de zonage Quartier Vieux-Québec. Hôtellerie. Division de la gestion du territoire Mai 2008 Révision de zonage Quartier Vieux-Québec Hôtellerie Division de la gestion du territoire Mai 2008 Plan de la présentation 1 ère partie Mise en contexte Stratégie de développement et de gestion des établissements

Plus en détail

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Mémoire intitulé : «Le patrimoine bâti : une autre approche» Présenté par : Le Service d aide-conseil

Plus en détail

Stratégie de développement et de gestion des établissements d hébergement touristique du Vieux-Québec

Stratégie de développement et de gestion des établissements d hébergement touristique du Vieux-Québec Stratégie de développement et de gestion des établissements d hébergement touristique du Vieux-Québec Division de la Gestion du territoire - Juillet 2008 Plan de la présentation Mise en contexte Portrait

Plus en détail

Article. «Conseils groupés» Renée Desormeaux. Continuité, n 129, 2011, p. 54-57. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante :

Article. «Conseils groupés» Renée Desormeaux. Continuité, n 129, 2011, p. 54-57. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : Article «Conseils groupés» Renée Desormeaux Continuité, n 129, 2011, p. 54-57. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/64386ac Note : les règles d'écriture

Plus en détail

Contenu de la présentation

Contenu de la présentation Table ronde 3 L immobilier à l heure des changements : Respecter le passé pour bâtir l avenir Par Francine Forget, directrice générale du Collège de l immobilier du Québec Contenu de la présentation Qui

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS Note : La consultation publique a lieu le lundi, 27 mars, 18

Plus en détail

Présenté par M. Benjamin Tanguay Ministre des affaires municipales et de la gestion du territoire

Présenté par M. Benjamin Tanguay Ministre des affaires municipales et de la gestion du territoire Le Parlement Jeunesse du Québec PARLEMENT JEUNESSE DU QUÉBEC 57 E LÉGISLATURE Projet de loi n 4 Loi sur l étalement urbain Présenté par M. Benjamin Tanguay Ministre des affaires municipales et de la gestion

Plus en détail

Le Faubourg Saint-Laurent

Le Faubourg Saint-Laurent Intérêt porté au projet Depuis de nombreuses années les acteurs sociaux, économiques et les résidants déplorent l état de la rue Saint-Laurent et son manque de dynamisme commercial Le projet présenté sera

Plus en détail

Communiqué Pour diffusion immédiate

Communiqué Pour diffusion immédiate La maison Merry deviendra un lieu de mémoire citoyen pour Magog Magog, le 18 septembre 2014 La Ville de Magog a présenté aujourd hui, en conférence de presse, le projet de mise en valeur de la maison Merry,

Plus en détail

Lachine Est. Un enjeu intersectoriel du développement social de l arrondissement. 05/12/13 Lachine Est

Lachine Est. Un enjeu intersectoriel du développement social de l arrondissement. 05/12/13 Lachine Est Lachine Est Un enjeu intersectoriel du développement social de l arrondissement Localisation : parcelles M-346 - M-347 Quelques chiffres Superficie : ± 50,7 hectares ( 94 terrains de football) Superficie

Plus en détail

Ville de Trois-Rivières

Ville de Trois-Rivières Ville de Trois-Rivières Compilation administrative en vigueur depuis le 21 mai 2014 Règlement établissant un programme de revitalisation de certains secteurs (2007, chapitre 162) CHAPITRE I DÉFINITIONS

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Adoptée par le Conseil d administration le 15 mai 2008 par sa résolution CA-265-2647, mise à jour le 15 novembre 2012 par la résolution CA-301-3112 1. PRÉAMBULE Alors

Plus en détail

CCE 035M C.G. P.L. 82 Patrimoine culturel. Projet de loi n o 82 LOI SUR LE PATRIMOINE CULTUREL. Mémoire du Conseil du patrimoine religieux du Québec

CCE 035M C.G. P.L. 82 Patrimoine culturel. Projet de loi n o 82 LOI SUR LE PATRIMOINE CULTUREL. Mémoire du Conseil du patrimoine religieux du Québec CCE 035M C.G. P.L. 82 Patrimoine culturel Projet de loi n o 82 LOI SUR LE PATRIMOINE CULTUREL Mémoire du Conseil du patrimoine religieux du Québec Novembre 2010 1. Patrimoine religieux québécois 1.1 Définition

Plus en détail

POLITIQUE D UTILISATION ET DE PROMOTION DU CHRYSOTILE

POLITIQUE D UTILISATION ET DE PROMOTION DU CHRYSOTILE POLITIQUE D UTILISATION ET DE PROMOTION DU CHRYSOTILE Politique d utilisation et de promotion du chrysotile L histoire de la ville de Thetford Mines tient ses origines de l exploitation minière, et continue

Plus en détail

COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD)

COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD) COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD) LE PADD : projet d aménagement et de développement durable Il définit les orientations d urbanisme

Plus en détail

MÉMOIRE TABLE DE PATRIMOINE-HISTOIRE

MÉMOIRE TABLE DE PATRIMOINE-HISTOIRE MÉMOIRE TABLE DE PATRIMOINE-HISTOIRE La table de patrimoine-histoire est heureuse de participer à cette réflexion dans le cadre de l élaboration d une vision de la Ville de Québec en soutien aux professionnels

Plus en détail

Plan de présentation PROJETS EXEMPLAIRES :

Plan de présentation PROJETS EXEMPLAIRES : Plan de présentation PROJETS EXEMPLAIRES : 1. - VENISE 2. - GRENOBLE 3. - BORDEAUX 4. - BERLIN 5. - STRASBOURG 6. - COPENHAGUE 7. - ALMERE 1e ÉTAPE VENISE QUARTIER JUNGHANS ÎLE DE LA GIUDECCA VENISE QUARTIER

Plus en détail

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement 1 Contexte et objectifs

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE DE LA POLITIQUE DU PATRIMOINE BILAN 2005-2006

MISE EN ŒUVRE DE LA POLITIQUE DU PATRIMOINE BILAN 2005-2006 MISE EN ŒUVRE DE LA POLITIQUE DU PATRIMOINE BILAN 2005-2006 LE 9 MAI 2007 Politique du patrimoine de la Ville de Axe 1 : Établissement d un système d organisation de l action en patrimoine L établissement

Plus en détail

Le mont Royal Leçons de Montréal. Gabrielle Korn, directrice des communications Sommet Héritage Canada, le 12 octobre 2012

Le mont Royal Leçons de Montréal. Gabrielle Korn, directrice des communications Sommet Héritage Canada, le 12 octobre 2012 Le mont Royal Leçons de Montréal Gabrielle Korn, directrice des communications Sommet Héritage Canada, le 12 octobre 2012 Présentation Qu est-ce que le mont Royal? Une histoire d amour et d engagement

Plus en détail

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Ce document constitue la synthèse de la première phase des travaux d élaboration de la charte du Parc national des Cévennes.

Plus en détail

LES RAPPORTS D EXPERTISE DES ARCHITECTES PROULX ET SAVARD ET DE DESSAU

LES RAPPORTS D EXPERTISE DES ARCHITECTES PROULX ET SAVARD ET DE DESSAU ORDRE DU JOUR 1. L objectif 2. Un sommaire des rapports d expertise des Architectes Proulx et Savard et de Dessau 3. La Fabrique Saint-Germain 4. Le projet 5. Les coûts du projet 6. Le financement 7. Les

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1 PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2014 à 2016 Version avril 2014 Page 1 1. INTRODUCTION La forêt occupe une place importante pour la région de la Gaspésie et des Îles-de-la- Madeleine. Par conséquent, les besoins

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 CONTEXTE Les «pauses du renouvellement urbain», temps d'échange multipartenarial, se sont tenues tout au long de l année 2012.

Plus en détail

L armature commerciale urbaine : un modèle d intervention

L armature commerciale urbaine : un modèle d intervention L armature commerciale urbaine : un modèle d intervention Par Pierre Laflamme, président de Demarcom inc. Demarcom réalise des études sur l armature commerciale urbaine. Parmi les défis quotidiens auxquels

Plus en détail

Atelier 1.2. Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir

Atelier 1.2. Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir Atelier 1.2 Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir 1. LA PROPOSITION Montréal est une ville de savoir et une métropole culturelle et internationale

Plus en détail

La Sauvegarde de l Art Français, premier mécène des églises et chapelles de France

La Sauvegarde de l Art Français, premier mécène des églises et chapelles de France DOSSIER DE PRESSE ET D INFORMATION 2015 La Sauvegarde de l Art Français, premier mécène des églises et chapelles de France Acteur de premier ordre, la Sauvegarde de l Art Français œuvre depuis plus de

Plus en détail

Mémoire de la FOHM présenté à l office de consultations publique de Montréal sur. Le 7400 St Laurent

Mémoire de la FOHM présenté à l office de consultations publique de Montréal sur. Le 7400 St Laurent Mémoire de la FOHM présenté à l office de consultations publique de Montréal sur Le 7400 St Laurent Décembre 2010 PRÉSENTATION DE LA FOHM La Fédération des OSBL d habitation de Montréal (FOHM) est une

Plus en détail

Enjeu 1 Transport des personnes et des marchandises

Enjeu 1 Transport des personnes et des marchandises Enjeu 1 Transport des personnes et des marchandises 1.1) Offre de transport collectif et actif 1.1.1) Amélioration de l offre de transport collectif et actif 1.1.1.1) Faire les représentations nécessaires

Plus en détail

Commission de l'aménagement de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM)

Commission de l'aménagement de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) Mémoire déposé auprès de la Commission de l'aménagement de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) sur le projet de PLAN MÉTROPOLITAIN D'AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT (PMAD) MÉMOIRE DÉPOSÉ PAR

Plus en détail

Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne ROMAGNAT P.A.D.D. -1-

Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne ROMAGNAT P.A.D.D. -1- Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne Bureau d études Réalités 180 rue Clément Ader 42153 RIORGES Tél. 04 77 67 83 06 Fax 04 77 23 01 85 E-mail urbanisme@realites-be.fr -1- ROMAGNAT PREAMBULE

Plus en détail

CADRE INSTITUTIONNEL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DÉVELOPPEMENT D UNE ÉCONOMIE VERTE AU QUÉBEC

CADRE INSTITUTIONNEL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DÉVELOPPEMENT D UNE ÉCONOMIE VERTE AU QUÉBEC CADRE INSTITUTIONNEL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DÉVELOPPEMENT D UNE ÉCONOMIE VERTE AU QUÉBEC Depuis 2004, le gouvernement du Québec met en œuvre une démarche de développement durable structurée en vue,

Plus en détail

FORUM DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS. Programme d aide aux collectes de fonds

FORUM DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS. Programme d aide aux collectes de fonds Ville de Montréal Service de la culture Division des quartiers culturels 2014 FORUM DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS Programme d aide aux collectes de fonds Conditions et exigences pour les projets de collecte

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

Commune de Lys-Saint-Georges (36)

Commune de Lys-Saint-Georges (36) PLAN LOCAL D URBANISME Commune de Lys-Saint-Georges (36) 2 Projet d Aménagement et de Développement Durables (PADD) Version provisoire n 4 : octobre 2013 Elaboration du PLU prescrite le : Étude lancée

Plus en détail

Gestion d un monument historique cité: l exemple de la maison Mary-Dorothy-Molson

Gestion d un monument historique cité: l exemple de la maison Mary-Dorothy-Molson Gestion d un monument historique cité: l exemple de la maison Mary-Dorothy-Molson Gestion d un monument historique cité: le cas de la maison Mary-Dorothy-Molson José Froment, 12 juin 2009 Denise Caron,

Plus en détail

Nos services. Recherche de terrain Évaluation du potentiel Plan d action stratégique Plan d ensemble Approbation municipale Gestion de projet

Nos services. Recherche de terrain Évaluation du potentiel Plan d action stratégique Plan d ensemble Approbation municipale Gestion de projet Immobilier Immobilier Chez Planéo Conseil, nous planifions de façon stratégique les projets immobiliers, qu ils soient résidentiels, commerciaux, industriels ou multifonctionnels. Notre expertise en urbanisme,

Plus en détail

LA GESTION DU PATRIMOINE RELIGIEUX BÂTI ET EXCÉDENTAIRE

LA GESTION DU PATRIMOINE RELIGIEUX BÂTI ET EXCÉDENTAIRE Urbanisme Un patrimoine religieux désuet La société québécoise se décrit aujourd hui comme étant laïque. Ce changement de spiritualité a des impacts majeurs sur le milieu religieux et l Église, mais plus

Plus en détail

Questionnaire sur le patrimoine des congrégations religieuses

Questionnaire sur le patrimoine des congrégations religieuses Questionnaire sur le patrimoine des congrégations religieuses Le présent questionnaire a été élaboré afin de faire le point sur la gestion et la mise en valeur du patrimoine dans les congrégations. Il

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Création du club d entreprises «Mécènes d Aujourd hui» pour le patrimoine de demain en Anjou

DOSSIER DE PRESSE Création du club d entreprises «Mécènes d Aujourd hui» pour le patrimoine de demain en Anjou DOSSIER DE PRESSE Création du club d entreprises «Mécènes d Aujourd hui» pour le patrimoine de demain en Anjou Le Club d entreprises «Mécènes d Aujourd hui» est abrité par Fondation du Patrimoine délégation

Plus en détail

RENOVATION URBAINE ET CONSERVATION DES SITES HISTORIQUES AU TOGO: OUTILS LEGISLATIFS ET PRATIQUES DE TERRAINS

RENOVATION URBAINE ET CONSERVATION DES SITES HISTORIQUES AU TOGO: OUTILS LEGISLATIFS ET PRATIQUES DE TERRAINS Titre de la communication : RENOVATION URBAINE ET CONSERVATION DES SITES HISTORIQUES AU TOGO: OUTILS LEGISLATIFS ET PRATIQUES DE TERRAINS Par TUBLU Komi N kégbé Fogâ Gestionnaire de Patrimoine Culturel

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 169-11 SUR LES USAGES CONDITIONNELS DE LA VILLE DE CAUSAPSCAL

RÈGLEMENT NUMÉRO 169-11 SUR LES USAGES CONDITIONNELS DE LA VILLE DE CAUSAPSCAL RÈGLEMENT NUMÉRO 169-11 SUR LES USAGES CONDITIONNELS DE LA VILLE DE CAUSAPSCAL MODIFIÉ PAR : Règlement numéro 192-13 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 LES DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES ET INTERPRÉTATIVES 1.1

Plus en détail

Concevoir un bâtiment adapté aux contraintes d exploitation en intégrant tous les aspects du développement durable

Concevoir un bâtiment adapté aux contraintes d exploitation en intégrant tous les aspects du développement durable Concevoir un bâtiment adapté aux contraintes d exploitation en intégrant tous les aspects du développement durable Le domaine de la construction est en constante évolution : les contraintes se renforcent,

Plus en détail

Convention commune pour le développement du mécénat culturel. Département de l Hérault

Convention commune pour le développement du mécénat culturel. Département de l Hérault Préfecture de la région LR Direction Régionale des Affaires Culturelles Chambre de Commerce et d Industrie de Montpellier Chambre départementale des notaires de l Hérault Convention commune pour le développement

Plus en détail

INTRODUCTION. Arrêté no. 24 1/20

INTRODUCTION. Arrêté no. 24 1/20 INTRODUCTION Le plan d aménagement municipal se veut l'outil de travail de premier ordre qui permettra au village de Maisonnette de mieux planifier la façon dont va s'orienter le développement au cours

Plus en détail

L AMENAGEMENT LOCAL. Jean-Marc Schaller, architecte de ville de Fribourg

L AMENAGEMENT LOCAL. Jean-Marc Schaller, architecte de ville de Fribourg L AMENAGEMENT LOCAL Jean-Marc Schaller, architecte de ville de Fribourg LE ROLE DU CONSEIL COMMUNAL Art. 37 LATeC alinéa 1 Il (le Conseil) communal est l autorité responsable de l aménagement local. Son

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

CHOISIR POUR L AVENIR

CHOISIR POUR L AVENIR CHOISIR POUR L AVENIR La politique de développement durable de la Société du parc Jean Drapeau présentée par la Direction des Affaires publiques et du développement durable Mars 2009 CHOISIR POUR L AVENIR

Plus en détail

Plan de transport 2008

Plan de transport 2008 Plan de transport 2008 Montréal Une démarche de planification stratégique de transport durable Claude Carette et Gilles Lalonde - Ville de Montréal Préparé par : Service des infrastructures, transport

Plus en détail

La nature, excellence et base économique de l agglomération

La nature, excellence et base économique de l agglomération 3491-INTERIEUR_ANGERS_thème 25/09/03 12:27 Page 14 Thème 1 La nature, excellence et base économique Thème 1 Le Projet d agglomération 2015 Angers, laboratoire de l économie du futur Les performances économiques

Plus en détail

la Maison du Patrimoine dossier de presse

la Maison du Patrimoine dossier de presse la Maison du Patrimoine dossier de presse la Maison du Patrimoine sommaire

Plus en détail

La place du patrimoine scolaire dans la politique du patrimoine de la Ville de Montréal

La place du patrimoine scolaire dans la politique du patrimoine de la Ville de Montréal La place du patrimoine scolaire dans la politique du patrimoine de la Ville de Montréal Mémoire soumis par : La Commission scolaire de Montréal (CSDM) dans le cadre de la consultation publique de la Ville

Plus en détail

POLITIQUE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE # 41-10

POLITIQUE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE # 41-10 POLITIQUE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE # 41-10 Adoption le 12 juin 2007 Amendement le Mise en vigueur le 1 er juillet 2007 Résolution # C.C.-2332-06-07 Autorisation Susan Tremblay Directrice générale

Plus en détail

Guide de demande d aide financière au Fonds culturel

Guide de demande d aide financière au Fonds culturel Préambule Guide de demande d aide financière au Fonds culturel Le présent fonds est l un des projets contenus dans l entente de développement culturel, signée conjointement par la MRC Robert-Cliche et

Plus en détail

Cadre d intervention. Les ateliers d artistes

Cadre d intervention. Les ateliers d artistes Ville de Montréal Service de la culture Division des quartiers culturels Cadre d intervention Les ateliers d artistes 1 Service de la culture Division des quartiers culturels 801, rue Brennan, 5 e étage

Plus en détail

LA BASE DE DONNÉES PATRIMOINE IMMOBILIER, MOBILIER ET

LA BASE DE DONNÉES PATRIMOINE IMMOBILIER, MOBILIER ET LA BASE DE DONNÉES PATRIMOINE IMMOBILIER, MOBILIER ET IMMATÉRIEL DU QUÉBEC ET LE RÉPERTOIRE DU PATRIMOINE CULTUREL DU QUÉBEC. ÉTAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES POUR L INVENTAIRE DU PATRIMOINE IMMATÉRIEL.

Plus en détail

DEVIS SPÉCIFIQUE 1 INTRODUCTION ET CONTEXTE

DEVIS SPÉCIFIQUE 1 INTRODUCTION ET CONTEXTE DEVIS SPÉCIFIQUE 1 INTRODUCTION ET CONTEXTE La MRC des Laurentides est située au cœur de la région du même nom. Elle s étale sur 2 500 km 2 et compte 20 villes et municipalités locales. Sa population de

Plus en détail

En présence de : Nombre de citoyens présents : 8. Ouverture

En présence de : Nombre de citoyens présents : 8. Ouverture 815, Bel-Air Montréal, Qc H4C 2K4 Procès-verbal de l assemblée publique de consultation tenue le 16 mars 2009 à 18h30 à la mairie d arrondissement du Sud-Ouest, 815, rue Bel-Air, concernant le «Règlement

Plus en détail

Le Parc naturel régional des Ardennes. Syndicat mixte de préfiguration du Parc naturel régional des Ardennes

Le Parc naturel régional des Ardennes. Syndicat mixte de préfiguration du Parc naturel régional des Ardennes Le Parc naturel régional des Ardennes Qu est-ce qu un PNR? Un Parc naturel régional (PNR) est : Un territoire aux patrimoines naturel, culturel et paysager riches et fragiles Faisant l objet d un projet

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES

POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES RÈGLEMENTS POLITIQUES PROCÉDURES POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES PRÉAMBULE La politique de gestion des programmes d études propose une démarche intégrée des différentes actions du Collège

Plus en détail

Livre vert du Patrimoine

Livre vert du Patrimoine Comment assurer la saine gestion de nos richesses patrimoniales dans un esprit de développement durable et d'enrichissement collectif à long terme. Mémoire déposé par Coalition Héritage Québec au Ministère

Plus en détail

Cadre de gestion. Entente de développement culturel MCC-MRCAL 2014-2016

Cadre de gestion. Entente de développement culturel MCC-MRCAL 2014-2016 Cadre de gestion Entente de développement culturel MCC-MRCAL 2014-2016 1. Mise en contexte L Entente de développement culturel MCC-MRCAL 2014-2016 (ci-après désignée par L ENTENTE) est le fruit d un long

Plus en détail

Mémoire. Consultation sur le projet immobilier LES ATELIERS CASTELNAU

Mémoire. Consultation sur le projet immobilier LES ATELIERS CASTELNAU Mémoire Consultation sur le projet immobilier LES ATELIERS CASTELNAU Déposé par le Groupe de ressources techniques Bâtir son quartier à l Office de consultation publique de Montréal 12 MARS 2014 Groupe

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE PRÉAMBULE Le présent document est la première politique de développement durable du Musée Stewart, développée et mise en œuvre en collaboration avec le Musée McCord.

Plus en détail

Présentation. de la 6 e édition du Concours Régional du Patrimoine de Guadeloupe Mercredi 8 avril 2015. 10h Espace Régional du Raizet

Présentation. de la 6 e édition du Concours Régional du Patrimoine de Guadeloupe Mercredi 8 avril 2015. 10h Espace Régional du Raizet Présentation de la 6 e édition du Concours Régional du Patrimoine de Guadeloupe Mercredi 8 avril 2015 10h Espace Régional du Raizet Dossier de presse Direction de la communication et des relations publiques

Plus en détail

Mémoire // Un déploiement durable

Mémoire // Un déploiement durable 1 PDM ADUQ // Présentation Née de la volonté de porter un état d esprit inventif, pertinent, et décomplexé. Afin d encourager la réflexion, les bonnes pratiques et la transdisciplinarité dans le domaine

Plus en détail

Structure du dossier de candidature. Destinations européennes d Excellence en Wallonie 2015. Tourisme & Gastronomie locale

Structure du dossier de candidature. Destinations européennes d Excellence en Wallonie 2015. Tourisme & Gastronomie locale Structure du dossier de candidature Destinations européennes d Excellence en Wallonie 2015 Tourisme & Gastronomie locale 1. ÉLIGIBILITÉ DANS CE DOSSIER, JE Démontre en quelques lignes au jury que ma destination

Plus en détail

BATITERRE. L immobilier sur Mesure

BATITERRE. L immobilier sur Mesure BATITERRE L immobilier sur Mesure L ÉDITO + Né de la volonté d entreprendre et de la compétence d hommes et de femmes, à bâtir une société immobilière solide, le GROUPE BATITERRE est toujours resté fidèle

Plus en détail

Qu est-ce qu un Programme particulier d urbanisme (PPU)? Un PPU, ça agit sur quoi?

Qu est-ce qu un Programme particulier d urbanisme (PPU)? Un PPU, ça agit sur quoi? Qu est-ce qu un Programme particulier d urbanisme (PPU)? C est un plan détaillé produit lorsqu un secteur fait face ou prévoit faire face à des changements importants. Le PPU fixe des objectifs pour l

Plus en détail

Le pôle transfrontalier de compétences en restauration du patrimoine bâti. Communauté de communes du Pays de Montmédy

Le pôle transfrontalier de compétences en restauration du patrimoine bâti. Communauté de communes du Pays de Montmédy Le pôle transfrontalier de compétences en restauration du patrimoine bâti Communauté de communes du Pays de Montmédy Finalité du Pôle Proposer une offre de formations sur la restauration du patrimoine

Plus en détail

Mémoire déposé dans le cadre de la révision du schéma d aménagement et de développement de la Ville de Gatineau

Mémoire déposé dans le cadre de la révision du schéma d aménagement et de développement de la Ville de Gatineau 1971 ST-LOUIS, GATINEAU (QUÉBEC) J8T 4H6 R.B.Q 2592 3533-93 Mémoire déposé dans le cadre de la révision du schéma d aménagement et de développement de la Ville de Gatineau Lots 3 966 254 et 2 957 115 MISE

Plus en détail

RÉSUMÉ DU PLAN D URBANISME

RÉSUMÉ DU PLAN D URBANISME RÉSUMÉ DU PLAN D URBANISME La démarche poursuivie pour la réalisation du plan d urbanisme de la Ville de Saguenay se divise en différentes parties. Grandes orientations d aménagement et d urbanisme Les

Plus en détail

Le Maire et les édifices religieux. Les Entretiens de la FAPI Moirans 28 avril 2012

Le Maire et les édifices religieux. Les Entretiens de la FAPI Moirans 28 avril 2012 Le Maire et les édifices religieux Les Entretiens de la FAPI Moirans 28 avril 2012 A qui appartient l église? En général à la commune, si elle a été construite avant 1905 (domaine public, à la différence

Plus en détail

FAVORISER L EXPRESSION DE LA CULTURE EN MILIEU RURAL. Conférence dans le cadre de l Université rurale québécoise 2003

FAVORISER L EXPRESSION DE LA CULTURE EN MILIEU RURAL. Conférence dans le cadre de l Université rurale québécoise 2003 FAVORISER L EXPRESSION DE LA CULTURE EN MILIEU RURAL Conférence dans le cadre de l Université rurale québécoise 2003 Patrick Bouillé, 18 août 2003 1 Description du territoire de la MRC de Portneuf : -

Plus en détail

BROCHURE D INFORMATION CONSTRUCTION, RÉNOVATIONS, RÉPARATION ET AMÉNAGEMENTS PAYSAGERS À SENNEVILLE

BROCHURE D INFORMATION CONSTRUCTION, RÉNOVATIONS, RÉPARATION ET AMÉNAGEMENTS PAYSAGERS À SENNEVILLE VILLAGE DE SENNEVILLE BROCHURE D INFORMATION CONSTRUCTION, RÉNOVATIONS, RÉPARATION ET AMÉNAGEMENTS PAYSAGERS À SENNEVILLE Jacques Perreault, inspecteur JANVIER 2013 BROCHURE D INFORMATION BROCHURE D INFORMATION

Plus en détail

de Sites du patrimoine à Montréal : bilan et orientations

de Sites du patrimoine à Montréal : bilan et orientations Colloque sur la citation de monuments historiques et la constitution de Sites du patrimoine à Montréal : bilan et orientations Conseil du patrimoine de Montréal et p Bureau du patrimoine, de la toponymie

Plus en détail

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2012-2013 185 RUE STE-CATHERINE OUEST (COIN JEANNE-MANCE) MONTREAL (QUEBEC) H2X 3X5

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2012-2013 185 RUE STE-CATHERINE OUEST (COIN JEANNE-MANCE) MONTREAL (QUEBEC) H2X 3X5 PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2012-2013 185 RUE STE-CATHERINE OUEST (COIN JEANNE-MANCE) MONTREAL (QUEBEC) H2X 3X5 Table des matières Introduction... 3 Le mandat du Musée... 3 Le bilan

Plus en détail

Les Ateliers Jeunesse

Les Ateliers Jeunesse Les Ateliers Jeunesse Architecture Histoire Groupes scolaires & centres de loisirs Arts Nom :... Prénom :... Paysage & nature Établissement :... Classe :... Archéologie LES ATELIERS JEUNESSE I. ANIMONS

Plus en détail

CONTEXTE. Union des Tunisiens de Québec Page 1

CONTEXTE. Union des Tunisiens de Québec Page 1 CONTEXTE L Union des Tunisiens de Québec (UTQ), et en présence du Consul de la Tunisie à Montréal, a organisé le 18 février 2012 le premier forum sur les préoccupations de la communauté tunisienne de la

Plus en détail

Énoncé de valeurs éthiques

Énoncé de valeurs éthiques Énoncé de valeurs éthiques Les valeurs de L inis L inis adhère à des valeurs communes qui le guident dans la réalisation de ses projets pédagogiques et artistiques. Reconnaissant que les étudiants sont

Plus en détail

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE ORIENTATIONS STRATEGIQUES N 10 : Animer et développer la production touristique : produits, équipements et hébergements N 11 : Favoriser la professionnalisation

Plus en détail

Plan de développement durable des collectivités de la Côte-de-Beaupré

Plan de développement durable des collectivités de la Côte-de-Beaupré Plan de développement durable des collectivités de la Côte-de-Beaupré RAPPORT D ACTIVITÉS 2013 Par Gitane St-Georges, Conseillère en développement durable MRC de La Côte-de-Beaupré 22 janvier 2014 1 2

Plus en détail

50 ans. Maisons Paysannes de France. 3 concours 1 exposition 1 ouvrage + + + au service de la sauvegarde du patrimoine bâti et paysager

50 ans. Maisons Paysannes de France. 3 concours 1 exposition 1 ouvrage + + + au service de la sauvegarde du patrimoine bâti et paysager Maisons Paysannes de France Patrimoine rural 50 ans au service de la sauvegarde du patrimoine bâti et paysager LE CINQUANTENAIRE 3 concours 1 exposition 1 ouvrage + + + 8 passage des deux sœurs, 75009

Plus en détail

Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario

Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario Questions pour les entrevues individuelles Et réponses en lien avec les objectifs du Plan stratégique sur l éducation

Plus en détail