Concours 2012 «Bâtiments basse consommation d énergie en Languedoc-Roussillon»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Concours 2012 «Bâtiments basse consommation d énergie en Languedoc-Roussillon»"

Transcription

1 Concours 2012 «Bâtiments basse consommation d énergie en Languedoc-Roussillon» Céline VACHEY ADEME 1er décembre 2011

2 Quel bilan depuis 2007? 240 dossiers déposés 95 lauréats Tertiaire (36) Associations 11% Résidentiel (59) Collectivités Établissements publics 17% Particuliers 37% Rénovation (25) Bailleurs sociaux 17% Privés 18% Neuf (70)

3 Quel bilan depuis 2007? Parpaing 5% 7% Brique Autres 5% Brique monomur 14% Ossature bois 18% ITI 24% ITR 40% Béton 10% Béton cellulaire 3% Pierre 13% ITE 33%

4 Quel bilan depuis 2007? Panneaux rayonnants 4% Réseau chaleur 3% Chaudière bois 18% PAC 28% Poêle bois 18% Chaudière gaz 24% ECS solaire sur tous les projets résidentiels Ventilation double flux : 38 Pas de triple vitrage PV : 32 (8 BEPOS)

5 Quel bilan depuis 2007? Actions de valorisation Fiches opération (25) Colloques, ateliers techniques, visites de sites (DR/REGION et relais : ECOBATP-LR, EIE, CCI, ALE ) DVD «Premiers retours d expériences des bâtiments BBC + 10 séquences techniques» Suivi des performances énergétiques sur 22 bâtiments (convention ADEME-CETE Méditerranée) Analyse économique (coûts et surcoûts) de 22 bâtiments BBC en LR (étude lancée en octobre 2011 rendu en mars-avril 2012) Très forte mobilisation des acteurs Méthodologie d atteinte de la basse consommation en zone H3 mais problématique du confort d été

6 Quel bilan depuis 2007? Etude du comportement thermique de 10 bâtiments BBC à l horizon 2030 et 2050 Eté actuel : inconfort limité pour la plupart des BBC En 2030 la moitié des projets dépasse 50 heures d inconfort En 2050 seuls 2 projets restent inférieurs à 150 heures d inconfort En 2003 déjà, plusieurs BBC auraient été mis en défaut BBC et bon niveau de confort d été ne sont pas incompatibles Importants progrès des constructions nécessaires pour garantir un bon niveau de confort d été en 2050 Nécessité d intégrer au plus vite le confort d été dans la réflexion sur le bâtiment Si recours à des systèmes de rafraîchissement importance du choix des équipements et des modalités d exploitation

7 Qui peut candidater? Maîtrise d ouvrage Collectivités locales Etablissement de santé Organismes publics Bailleurs sociaux Copropriétés Entreprises Associations Types de projets Construction Rénovation Types de bâtiments Résidentiel : minimum 10 logements Tertiaire : occupation quotidienne (écoles, bureaux, établissements santé)

8 Quels critères de sélection? Critères principaux Performances énergétiques Confort d été Energie grise Sensibilisation des usagers Gestion des déchets de chantier Evaluation de l énergie nécessaire au transport des usagers Optimisation des coûts Critères additionnels Démarche QE (BDM, HQE ou autres) Qualité de l air intérieur Groupement d entreprises locales

9 Quels critères de sélection? Performances énergétiques Niveaux de performance Réno BBC, Réno BBC+, Réno BEPOS, Construction BBC+, Construction BEPOS Consommations réglementaires Rénovation : RT existant Construction : RT 2012 ou RT2005 suivant type bâtiment Usages spécifiques de l électricité Liste prévisionnelle des équipements Hypothèses et sources à préciser

10 Quels critères de sélection? Performances énergétiques RENOVATION BBC BBC + BEPOS Résidentiel 64 kwh/m².an 48 kwh/m².an Prod EnR > Cep + Cuse Tertiaire Cep < Cepref 50% Cep < Cepref 60% Prod EnR > Cep + Cuse Cep : consommation d énergie primaire en kwhep/m².an pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire, la ventilation, l éclairage, les auxiliaires de chauffage et de ventilation, le refroidissement Cref : consommation d énergie primaire de référence Cuse : consommation liée aux usages spécifiques de l électricité Surface de référence : SHON Perméabilité à l air : pas de valeur cible test obligatoire

11 Quels critères de sélection? Performances énergétiques CONSTRUCTION Résidentiel Tertiaire : bureaux, enseignement et accueil petite enfance Autres bâtiments tertiaires BBC + Cep < 35 x Mctype x (Mcgéo+Mcalt+Mcsurf+McGES) MI et LC : 28 kwh/m².an* Cep < 35 x Mctype x (Mcgéo+Mcalt+McGES) Bureaux : 39,2 kwh/m².an* Enseignement primaire : 56 kwh/m².an* Crèche : 53,55 kwh/m².an* Cep < Cref RT % BEPOS Prod EnR > Cep + Cuse Prod EnR > Cep + Cuse Prod EnR > Cep + Cuse Mctype, Mcgéo, Mcalt, Mcsurf, McGES : coefficients de modulation Surface de référence : SHONrt Perméabilité à l air : référentiel BBC-Effinergie * Valeurs obtenues pour un bâtiment non refroidi situé en zone H3 à une altitude < 400 m, non chauffé au bois et non raccordé à un réseau de chaleur, 120m²<SHONRT<140m² pour la MI, 80m²<SHONRT<100m² pour les LC

12 Quels critères de sélection? Confort d été Simulation thermique dynamique obligatoire pour les projets situés en zone H3 à une altitude inférieure à 600 mètres Analyse de l enveloppe et des équipements sur un nombre suffisant de zones thermiquement homogènes correspondant à des expositions spécifiques et à des modalités d'occupation et d'exploitation du bâtiment, en privilégiant celles ayant été identifiées comme lieux de surchauffe. Caractérisation du confort d été pour chaque zone par : le nombre d heures où la température intérieure est supérieure à 28 c, la température intérieure maximale. Simulation thermique dynamique à partir des données météorologiques d une année climatique moyenne et à partir des données météorologiques horaires réelles de l été 2003.

13 Quels critères de sélection? Energie grise Sensibilisation des usagers Gestion des déchets de chantier Energie grise : - Pas d objectif de contenu énergétique - Pas de méthode réglementaire, norme, référentiel - Choix libre du logiciel (hypothèses et sources à préciser) Sensibilisation des usagers : Actions à destination des usagers et des gestionnaires Gestion des déchets de chantier : Intégrer la prévention et la gestion des déchets issus du chantier dans le projet, avec : - la mise en place d un SOGED (Schéma d Organisation et de Gestion des Déchets), - une exigence de traçabilité des déchets et matériaux issus du chantier. En fin de chantier : bilan déchets attestant des modalités d élimination et valorisation des déchets.

14 Quelle valorisation? Suivi des performances énergétiques pendant 2 ans : vérifier les consommations réelles des bâtiments en fonctionnement, avec un comptage par postes : chauffage, rafraîchissement, ECS, ventilation, éclairage, auxiliaires, vérifier les paramètres d ambiance et de confort : température, hygrométrie, identifier d éventuelles anomalies dans le fonctionnement des installations, dans la performance des équipements ou dans l utilisation des bâtiments, utiliser les données recueillies pour améliorer les référentiels et les techniques en vigueur. Instrumentation + ingénierie de suivi Valorisation : Fiches techniques, visites de sites, colloques Observatoire BBC

15 Quelles aides financières? Aides à la décision (en amont de la participation au concours) : ADEME/REGION 50% max Etudes de faisabilité ENR Audits énergétiques Simulation thermique dynamique Evaluation de l énergie grise AMO QE / AMO Energie Aides au suivi des performances énergétiques ADEME/REGION : 70% max d un coût plafonné à (instrumentation + ingénierie)

16 Quelles aides financières? Aides aux travaux : Aides ADEME/REGION maximum (en /m² SHON) Rénovation BBC Rénovation BBC+ Rénovation BEPOS Construction BBC+ Construction BEPOS Bailleurs sociaux 80 * * 100 Collectivités locales 40 * * 80 Autres 30 * * 80 Possibilité de plafonnement de l aide ADEME/REGION Possibilités d aides financières du FEDER et de certains Conseils Généraux Bonification de 10 /m² SHON si démarche BDM * Aide Région seule

17 Quand et comment présenter un projet? Projet au stade APD minimum / Travaux non démarrés 2 dates de dépôts des candidatures : 29 février juin 2012 Cahier des charges et dossier de candidature téléchargeables sur

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation»

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Mercredi de l info du 22 février 2012 Conseil et Réseaux Bureau d études Bâtiment et Process «Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Vincent DUBAR Chef de projets

Plus en détail

Concours «Bâtiments Basse Consommation d énergie en Languedoc-Roussillon» Cahier des charges - Edition 2012

Concours «Bâtiments Basse Consommation d énergie en Languedoc-Roussillon» Cahier des charges - Edition 2012 Concours «Bâtiments Basse Consommation d énergie en Languedoc-Roussillon» Cahier des charges - Edition 2012 Contexte : réduire la consommation énergétique des bâtiments sur le territoire régional Le secteur

Plus en détail

Réglementation thermique 2012. 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1

Réglementation thermique 2012. 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1 Réglementation thermique 2012 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1 La règlementation thermique 2012 (RT2012) - Plan 1 RT2012 : Généralisation des principes

Plus en détail

RT BATIMENTS EXISTANTS. Labels et RGE. «Reconnu Grenelle Environnement»

RT BATIMENTS EXISTANTS. Labels et RGE. «Reconnu Grenelle Environnement» RT BATIMENTS EXISTANTS Labels et RGE «Reconnu Grenelle Environnement» RT BATIMENTS EXISTANTS RT Bâtiments existants S APPLIQUENT AUX BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS ET TERTIAIRES EXISTANTS À L OCCASION DE TRAVAUX

Plus en détail

Exigences. Conséquences sur les solutions. Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la FFB

Exigences. Conséquences sur les solutions. Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la FFB Exigences Nouveautés par rapport à la RT2005 Conséquences sur les solutions Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la FFB Contexte réglementaire actuel articulation des réglementations

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA RT 2012

PRÉSENTATION DE LA RT 2012 PRÉSENTATION DE LA RT 2012 La nouvelle réglementation thermique 2012 (dite «RT 2012») pose des objectifs ambitieux en matière d efficacité énergétique avec un maximum d énergie consommée fixé à 50 kwhep/(m².an)

Plus en détail

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012...

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012... Sommaire Qu est-ce que la RT 2012... 3 Consommation énergétique... 4 Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8 Les avantages de la RT 2012... 9 En résumé... 10 En Résumé Qu est-ce que la RT 2012? Cette

Plus en détail

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants. RT2012 concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.fr Sommaire RT2012, informations essentielles «On vient d où?» Visualisation bilan énergétique, rappels RT RT 2012 «C est

Plus en détail

LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE LE BESOIN BIOCLIMATIQUE

LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE LE BESOIN BIOCLIMATIQUE LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE Des équipements performants pour une consommation d énergie réduite Ventilation performante (naturelle, naturelle assistée, simple flux, double flux...) Energies

Plus en détail

Construire un logement en respectant la RT2012

Construire un logement en respectant la RT2012 Construire un logement en respectant la RT2012 Mise à jour décembre 2012 Introduction La règlementation Thermique 2012 est entrée en vigueur en octobre 2011 pour les logements situés en zone ANRU. Elle

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 22 octobre 2011 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 9 sur 170 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT

Plus en détail

Maison Passive. Maison BBC RT 2005 RT 2012

Maison Passive. Maison BBC RT 2005 RT 2012 RT 2005 Maison BBC RT 2012 Maison Passive Avec le guide pratique de la RT2012, appréhendez la nouvelle règlementation thermique en vigueur pour les maisons individuelles depuis le 1er janvier 2013. Principes

Plus en détail

RT 2012 : quelles perspectives pour le chauffage à granulés de bois

RT 2012 : quelles perspectives pour le chauffage à granulés de bois : quelles perspectives pour le chauffage à granulés de bois Christophe Lavergne, magazine l installateur Daniel Goupil, ECS ingénierie Thomas Perrissin, ÖkoFEN Production/consommation de granulés en France

Plus en détail

RT 2012 et responsabilités

RT 2012 et responsabilités RT 2012 et responsabilités UDAF Valence 24/05/2012 Source :Christian Blachot Architecte Nicolas Estrangin (ADIL Information Energie) 1.MODALITÉS TECHNIQUES 24/05/2012 RT2012 et responsabilités 2 Objectifs

Plus en détail

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Journée Adhérents AIDELEC 18/11/2011 Présentée par : Caroline Dreumont BE thermique EN&CO Jean-Luc Bonnot - BE Fluides RUBIN VARREON 1 Plan de présentation Le bâtiment

Plus en détail

Construire un logement en respectant la RT2012

Construire un logement en respectant la RT2012 Construire un logement en respectant la RT2012 Mise à jour août 2013 Fiche réalisée par l ALE de l agglomération lyonnaise - TD Introduction La règlementation Thermique 2012 s applique à tous les logements

Plus en détail

Le Label. Les perspectives

Le Label. Les perspectives Le Label Les perspectives Un bilan sur le BBC-Effinergie En France 30/09/2012-92 550 logements certifiés 460 00 logements en demandes - 97 opérations tertiaires certifiées- 792 soit 5.6 M m² Shon en demandes

Plus en détail

Bâtiments tertiaires Logement collectifs. Est-il possible de rentabiliser la rénovation énergétique?

Bâtiments tertiaires Logement collectifs. Est-il possible de rentabiliser la rénovation énergétique? Bâtiments tertiaires Logement collectifs Est-il possible de rentabiliser la rénovation énergétique? Renotics décembre 2012 Pourquoi rénover? Décembre 2012 1. Pourquoi rénover? Rénover = lutter contre la

Plus en détail

DOSSIER THÉMATIQUE TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE :

DOSSIER THÉMATIQUE TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE : DOSSIER THÉMATIQUE Mars 2015 TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE : Quelles conséquences sur les consommations énergétiques et les caractéristiques bioclimatiques? Le renforcement

Plus en détail

JEUDI 30 SEPTEMBRE 2010 NOVOTEL VITROLLES

JEUDI 30 SEPTEMBRE 2010 NOVOTEL VITROLLES LES BÂTIMENTS MÉDITERRANÉENS PERFORMANTS JEUDI 30 SEPTEMBRE 2010 NOVOTEL VITROLLES RT 2012 C est quand qu on va où? André POUGET Sommaire Domaine d application 3 exigences de performances globales Coefficient

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012

La Réglementation Thermique 2012 La Réglementation Thermique 2012 La réglementation thermique 2012 ou RT 2012 est le fruit d une réflexion de deux ans des acteurs des différents secteurs du bâtiment, faisant suite au dernier Grenelle

Plus en détail

Un Objectif du Grenelle Environnement

Un Objectif du Grenelle Environnement Un saut énergétique Avec la RT2012, le Grenelle Environnement prévoit de diviser par 3 la consommation énergétique des bâtiments neufs d habitation et d usage tertiaire, soit : une consommation d énergie

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 La Réglementation Thermique 2012 Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Introduction Depuis le 1 er janvier 2013, une nouvelle réglementation thermique s applique à

Plus en détail

GUEGUEN - PERENNOU SYNTHESE RT2012

GUEGUEN - PERENNOU SYNTHESE RT2012 SYNTHESE RT2012 ConformÄment Å l'article 4 de la loi Grenelle 1, la RT 2012 a pour objectif de limiter la consommation d'änergie primaire des bçtiments neufs Å un maximum de 50 kwhep/(mé.an) en moyenne.

Plus en détail

Les clés pour comprendre

Les clés pour comprendre Les clés pour comprendre La Réglementation Thermique 2012 (RT2012) a pour objectif, tout comme les précédentes réglementations thermiques de limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs qu

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

Réglementation thermique : de la RT 2005 à la RT 2012 : anticiper pour gagner de nouveaux marchés!

Réglementation thermique : de la RT 2005 à la RT 2012 : anticiper pour gagner de nouveaux marchés! Réglementation thermique : de la RT 2005 à la RT 2012 : anticiper pour gagner de nouveaux marchés! Damien MONOT Conseiller technique Contexte 1. Contexte mondial - Le réchauffement de la planète - dérèglement

Plus en détail

Conception de 10 logements à Energie Positive: Retour d expérience projet «Les Aires»àPouzols(34) Maitre d Ouvrage FDI.

Conception de 10 logements à Energie Positive: Retour d expérience projet «Les Aires»àPouzols(34) Maitre d Ouvrage FDI. Conception de 10 logements à Energie Positive: Retour d expérience projet «Les Aires»àPouzols(34) Maitre d Ouvrage FDI Philippe Guigon 1 Qui sommes nous Un réseau d experts spécialisés en optimisation

Plus en détail

Rencontre technique CONSTRUCTION, RENOVATION. Comment financer les projets de performance énergétique

Rencontre technique CONSTRUCTION, RENOVATION. Comment financer les projets de performance énergétique Rencontre technique CONSTRUCTION, RENOVATION Comment financer les projets de performance énergétique Les aides ADEME et Région ADEME : Marie-Pierre Meillan Aides à la décision Aide à la décision Pour les

Plus en détail

REGLEMENTATION THERMIQUE RT 2012

REGLEMENTATION THERMIQUE RT 2012 Novembre 2010 REGLEMENTATION THERMIQUE RT 2012 Adequation email : m.adequation@gmail.com tel : 06 76 45 31 75 LES NOUVELLES RT2012 3 exigences de performances globales Coefficient Bbio remplace de le Ubat

Plus en détail

La réglementation thermique 2012. Bienvenue à toutes et tous.

La réglementation thermique 2012. Bienvenue à toutes et tous. Bienvenue à toutes et tous. Programme de la session RT2012 : - Historique de la réglementation. - Pourquoi cette RT2012. - Qu est-ce que l énergie primaire? - A qui s applique cette RT2012 et à quelle

Plus en détail

LA PLACE DU SOLAIRE DANS LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. «Le solaire thermique : le champion de la RT 2012 dans le résidentiel individuel»

LA PLACE DU SOLAIRE DANS LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. «Le solaire thermique : le champion de la RT 2012 dans le résidentiel individuel» ASSOCIATION PROFESSIONNELLE DE L ENERGIE SOLAIRE LA PLACE DU SOLAIRE DANS LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 «Le solaire thermique : le champion de la RT 2012 dans le résidentiel individuel» Contexte : La

Plus en détail

Isolation et confort thermique

Isolation et confort thermique Réglementation / Isolation et confort thermique Isolation et confort thermique Réglementation Soigner l isolation thermique et hygrothermique d un bâtiment a un double effet : assurer un confort d utilisation

Plus en détail

Réglementation thermique de l'existant

Réglementation thermique de l'existant Réglementation thermique de l'existant Atiane energy Villa Kappas - 2, avenue de Carras - 06200 Nice Tel. 06 62 78 39 38 - contact@atiane-energy.com www.atiane-energy.com SARL au capital de 9 000 Euros

Plus en détail

RT 2012. FT2i SIRET : 521 257 808 00019 NAF :7120 B Centre d'affaires Atlantis, 8 rue Louis Blériot 56400 AURAY

RT 2012. FT2i SIRET : 521 257 808 00019 NAF :7120 B Centre d'affaires Atlantis, 8 rue Louis Blériot 56400 AURAY RT 2012 I. Evolution de la RT 2005 et du label BBC à la RT 2012 Sommaire Les échecs de la RT 2005 Le BBC RT 2012: Les nouvelles obligations Le Bbio Le Cep Le TIC Le Q4 Les nouvelles technologies Suivi

Plus en détail

Expertises études thermiques appels à projets PREBAT

Expertises études thermiques appels à projets PREBAT Expertises études thermiques appels à projets PREBAT Céline LEFEVRE-THIVET Ingénieur énergéticienne LBM Energie ZA Les Pins 33 390 Saint Aubin de Blaye Tél. : 05.57.42.23.76 Perpignan - 3 Juin 2008 Répartition

Plus en détail

La RT2012 Présenté par Y.FAGON Constructions durables à la DDTM du Finistère

La RT2012 Présenté par Y.FAGON Constructions durables à la DDTM du Finistère La RT2012 Présenté par Y.FAGON Constructions durables à la DDTM du Finistère Conférence sur le thème 27de septembre 2010 l'étanchéité à l'air des bâtiments Ministère de l'écologie, du Développement Durable,

Plus en détail

RETOUR SUR LES AP BATIMENTS BASSES CONSOMMATION AU NIVEAU NATIONAL

RETOUR SUR LES AP BATIMENTS BASSES CONSOMMATION AU NIVEAU NATIONAL RETOUR SUR LES AP BATIMENTS BASSES CONSOMMATION AU NIVEAU NATIONAL 250 projets représentant 550 bâtiments et 360 000 m2 de SHON 75 % des projets dans le neuf 60% des projets dans le secteur résidentiel

Plus en détail

Retours d expériences: le suivi de bureaux. Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est

Retours d expériences: le suivi de bureaux. Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est Retours d expériences: le suivi de bureaux Christophe Schmauch Pierrick Nussbaumer CETE de l Est Sommaire 2 L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Explication des consommations Analyse

Plus en détail

Projets et réalisations BEPOS. Vincent BRAIRE, le 12 septembre 2013

Projets et réalisations BEPOS. Vincent BRAIRE, le 12 septembre 2013 Projets et réalisations BEPOS Vincent BRAIRE, le 12 septembre 2013 PRÉSENTATION DE 3 OPÉRATIONS NEUF NEUF RENO - Maisons individuelles VILLAVENIR (6 maisons) - Immeuble collectif LE GRAND CARCOUET ( 30

Plus en détail

RT 2012 et Construction à Ossature Bois GIPEBLOR Nancy 19 novembre 2012

RT 2012 et Construction à Ossature Bois GIPEBLOR Nancy 19 novembre 2012 RT 2012 et Construction à Ossature Bois GIPEBLOR Nancy 19 novembre 2012 Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose, Bois - construction, Ameublement Cadre réglementaire Rappel : délai d application

Plus en détail

ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX

ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX Je soussigné(e) : Représentant(e) de la société Située à : Numéro Voie Lieu-dit Localité Code postal : ---- BP

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

LA MAISON DE DEMAIN... C'EST POSSIBLE AUJOURD'HUI. Et pour moins de 1050 LE m2...

LA MAISON DE DEMAIN... C'EST POSSIBLE AUJOURD'HUI. Et pour moins de 1050 LE m2... LA MAISON DE DEMAIN... C'EST POSSIBLE AUJOURD'HUI. Et pour moins de 1050 LE m2... Fervent défenseur de l accession à la propriété depuis plus de 25 ans, avec à son actif plus de 20 000 maisons réalisées

Plus en détail

Le bâtiment à énergie positive

Le bâtiment à énergie positive Alain Garnier Le bâtiment à énergie positive Comment maîtriser l énergie dans l habitat? Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13243-4 Sommaire Avant-propos Partie 1 BBC neuf et rénovation, BEPAS, BEPOS

Plus en détail

Rénovation thermique et énergétique du Groupe scolaire Mosaïque Commune de Léhon

Rénovation thermique et énergétique du Groupe scolaire Mosaïque Commune de Léhon C ep (kwh ep /m².an) Objet de la présentation (23/05/2013) : Bilan du programme de rénovation du groupe scolaire Mosaïque à 18 mois d avancement (avant recette / après maj de nos calculs) 50 110 210 350

Plus en détail

DURABLE DES BÂTIMENTS EN RHÔNE-ALPES

DURABLE DES BÂTIMENTS EN RHÔNE-ALPES MountEE - Efficacité énergétique et construction durable dans les communes européennes de montagne EIE/11/007/SI2.615937 BONNES PRATIQUES CONCERNANT LA CONSTRUCTION ET LA REHABILITATION DURABLE DES BÂTIMENTS

Plus en détail

Les règles de l isolation

Les règles de l isolation 3 Les règles de l isolation Étape 1 : assurer une excellente isolation thermique des parois vitrées et opaques. En plus de jouer un rôle de barrière contre les déperditions thermiques, l isolation des

Plus en détail

COTITA Viser la performance énergétique par la construction bois 2 décembre 2010 - Riom

COTITA Viser la performance énergétique par la construction bois 2 décembre 2010 - Riom COTITA Viser la performance énergétique par la construction bois - Riom Une réglementation vers des bâtiments basse consommation puis des bâtiments 27 septembre à énergie 2010 positive Ministère de l'écologie,

Plus en détail

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION RT 2012 : Le cas du logement collectif Ulrich ROCHARD Ingénieur génie climatique / thermicien POUGETS Consultants, Paris Mardi 8 novembre 2011 La RT 2012 : le départ est donné

Plus en détail

Visuels de références

Visuels de références Visuels de références ENERCOBAT SARL Siège: 640 route du Martelet 74300 Châtillon sur Cluses 04 50 96 02 14 Centre Technique : 3 rue du pré Bénévix 74300 Cluses 04 50 34 79 48 / 06 33 33 44 49 www.enercobat.com

Plus en détail

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie?

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie? Contruire Basse Consommation : on y va? Rénovation des bâtiments communaux Comment mobiliser son gisement d économie? ASDER le 20 mars 2012 Définir le programme et les objectifs énergétiques et environnementaux

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012

Réglementation Thermique 2012 TECHNIQUE CONSTRUCTION PARIS ILE-DE-FRANCE 15 novembre 2010 Réglementation Thermique 2012 Ce qu il faut retenir La nouvelle réglementation thermique RT 2012 s appliquera à partir de la fin de l année 2011.

Plus en détail

Modalités de l éco-conditionnalité des aides régionales aux bâtiments

Modalités de l éco-conditionnalité des aides régionales aux bâtiments Modalités de l éco-conditionnalité des aides régionales aux bâtiments Ce dispositif s applique aux dossiers de demande d aide déposés auprès des services du Conseil régional. Les critères d éco-conditionnalité

Plus en détail

Dossier de présentation

Dossier de présentation INGENIERIE Bureau d Etudes Thermiques Dossier de présentation Mise à jour mai 2012 Kalisaya Ingenierie, 20 montée de Beauregard 07200 AUBENAS. Tél. : 06 86 41 11 47 Site internet : www.kalisaya-ingenierie.fr

Plus en détail

Atelier CLER 1er décembre 2010. Sébastien DELMAS

Atelier CLER 1er décembre 2010. Sébastien DELMAS Futurs labels Effinergie Atelier CLER 1er décembre 2010 Sébastien DELMAS 1. Présentation du Collectif Effinergie 2. Les actions mises en œuvre 3. Les labels 4. Les actions en cours 5. Point sur la RT 2012

Plus en détail

Rénovation de bâtiments tertiaires économes en énergie

Rénovation de bâtiments tertiaires économes en énergie Rénovation de bâtiments tertiaires économes en énergie Rappel du contenu de l appel l à projets BFM, 3 octobre 2012 Carine LASBRUGNAS, Chargée de mission Conseil Régional du Limousin Contexte du bâtiment

Plus en détail

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46 CAHORS 21 janvier 2010 DDT 46 Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments Introduction Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les équipements solaires thermiques pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier

Plus en détail

Top départ pour la RT 2012!

Top départ pour la RT 2012! Top départ pour la RT 2012! La poursuite du Grenelle de L'Environnement dans sa volonté de pérenniser la dynamique impulsée par les "bâtiments basse consommation" : De tous les secteurs économiques, celui

Plus en détail

Newsletter Label Promotelec Performance

Newsletter Label Promotelec Performance FéVRIER 2012 A Nouvelle règlementation thermique RT2012, ce qu il faut retenir 1. RT, les dates d application en fonction des dates de dépôt de PC Quelle règlementation thermique respecter? Le tableau

Plus en détail

Thibault GIMOND Ingénieur FFB IDF (78-91-95)

Thibault GIMOND Ingénieur FFB IDF (78-91-95) Thibault GIMOND Ingénieur FFB IDF (78-91-95) RT 2012 : Outil majeur de l application du Grenelle pour le secteur du Bâtiment But : Limiter les consommations énergétique des bâtiments neuf. La RT 2012 impose

Plus en détail

Conférence de présentation RT 2012

Conférence de présentation RT 2012 Conférence de présentation RT 2012 Les exigences prévues : La concrétisation du Grenelle Marie-Christine ROGER Chef du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction MEEDDM DGALN

Plus en détail

Rénovation de Bâtiments Basse Consommation Démarches de labellisation BBC-Effinergie Mode d emploi pour les particuliers

Rénovation de Bâtiments Basse Consommation Démarches de labellisation BBC-Effinergie Mode d emploi pour les particuliers Rénovation de Bâtiments Basse Consommation Démarches de labellisation BBC-Effinergie Mode d emploi pour les particuliers Information préalable : Ce document expose les démarches à effectuer auprès de l

Plus en détail

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 M. Delorme 1 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Marc Delorme Inter Forêt-Bois 42 FR-Saint Etienne 2 3 ème Forum

Plus en détail

DPE v/s règles Th et audit

DPE v/s règles Th et audit DPE v/s règles Th et audit DPE Règles Th (Th-C-E en neuf ; Th-C-E ex en existant) Audit énergétique 1 - chauffage 2 - refroidissement 3 - ECS 4 - auxiliaires 5 - éclairage contenu + bureautique ascenseurs,

Plus en détail

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E De l estimation des besoins / critères et exemple Février 2012 Présentation : Jérôme DIOT Directeur Technique EGIS Centre Ouest 1 Sommaire Conception

Plus en détail

Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé. 21 mars 2006

Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé. 21 mars 2006 Bâtiments démonstratifs au fonctionnement maîtrisé 21 mars 2006 kwh/ m².an 160 140 120 100 80 60 40 20 0 Réalisation de bâtiments RT2000 autonomes en énergie RT2005 projets de démonstration Cible 2020

Plus en détail

Retour d expérience sur les «50 Chantiers pionniers» Arnaud Meyer sous la conduite de Florent Gontard et Sabine Mirtain

Retour d expérience sur les «50 Chantiers pionniers» Arnaud Meyer sous la conduite de Florent Gontard et Sabine Mirtain Retour d expérience sur les «50 Chantiers pionniers» Arnaud Meyer sous la conduite de Florent Gontard et Sabine Mirtain Sommaire 2. La démarche du 3. Présentation des résultats L appel à projets «50 Chantiers

Plus en détail

Habitat Facteur 4 Etude d une réduction des émissions de CO 2 liées au confort thermique dans l'habitat à l'horizon 2050

Habitat Facteur 4 Etude d une réduction des émissions de CO 2 liées au confort thermique dans l'habitat à l'horizon 2050 Habitat Facteur 4 Etude d une réduction des émissions de CO 2 liées au confort thermique dans l'habitat à l'horizon 2050 CNRS - Energies Demain EDF-R&D GDF SUEZ Jean-Pierre Traisnel - Nicolas Houdant Damien

Plus en détail

Sommaire. Présentation RT 2012 - CAUE Bastia - FFB

Sommaire. Présentation RT 2012 - CAUE Bastia - FFB Sommaire 1. Objectifs, méthode d élaboration 2. Exigences et évolutions / RT2005 3. Bbio, Cep, Tic 4. Exigences minimales 5. Synthèse d étude standardisée 6. Calendrier 7. Coût : maison individuelle 8.

Plus en détail

Labels. d efficacité. énergétique. HQE, BBC-EffinErgiE, Maison PassivE, rt 2005/2012, QualiTEl. Groupe Eyrolles, 2010, ISBN : 978-2-212-12644-0

Labels. d efficacité. énergétique. HQE, BBC-EffinErgiE, Maison PassivE, rt 2005/2012, QualiTEl. Groupe Eyrolles, 2010, ISBN : 978-2-212-12644-0 P a s c a l e M a e s Labels d efficacité énergétique HQE, BBC-EffinErgiE, Maison PassivE, rt 2005/2012, QualiTEl Groupe Eyrolles, 2010, ISBN : 978-2-212-12644-0 Le label français BBC-Effinergie groupes

Plus en détail

LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS. Après le 01/01/1948

LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS. Après le 01/01/1948 LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS Concerne les bâtiments terminés Après le 01/01/1948 Vendredi 24 avril 2009 ASTI 38950 St Martin le Vinoux a.s.t.i@orange.fr Gérard Maubleu le 20/04/2009

Plus en détail

OBJECTIF. Cette étude a été réalisée avec l autorisation du Ministère (DHUP).

OBJECTIF. Cette étude a été réalisée avec l autorisation du Ministère (DHUP). OBJECTIF Evaluation des adaptions techniques et des écarts économiques résultant de l application de la nouvelle réglementation RT2012 à une opération bénéficiant aujourd hui du label BBC 2005 Effinergie.

Plus en détail

La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover. Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013

La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover. Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013 La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013 Stéphane GIRAULT Études de conception en génie climatique et électricité Audits énergétiques Études

Plus en détail

L opération étudiée : le SDEF

L opération étudiée : le SDEF L opération étudiée : le SDEF Situation géographique 29 Landivisiau Finistére Zone H2a Altitude : 34 m Acteurs de l opération Maitrise d ouvrage Maître d œuvre / Architecte BET Thermique SDEF Atelier 3

Plus en détail

1) Campagnes de mesures

1) Campagnes de mesures campagnes de mesures 1) Campagnes de mesures P.1... - Mesures sur 1 an et 3 mois d assistance à la mise au point des installations CVC sur 30 logement à Joues les Tours (37) P.2... - Mesures sur 3 mois

Plus en détail

Bâtiments Collectifs Maisons Individuelles

Bâtiments Collectifs Maisons Individuelles MÉMO THERMIQUE SOMMAIRE 1. Environnements d application 2. Comment s y retrouver? 3. Qu est ce que R =(m²k/w)? 4. Qu est ce que U =(W/m²K)? 5. Qu est ce que RSE & RSI =(m²k/w)? 6. Qu est ce que Ψ =(W/mK)?

Plus en détail

>I En savoir plus I Thermique

>I En savoir plus I Thermique g Un peu d histoire n Choc pétrolier en 1973 Prise de conscience de notre totale dépendance au pétrole Nécessité de maîtrise de la consommation énergétique dans le secteur du bâtiment n Protocole de Kyoto

Plus en détail

Méthodologie de suivi et d analyse. Myriam Humbert, CETE de l Ouest

Méthodologie de suivi et d analyse. Myriam Humbert, CETE de l Ouest Méthodologie de suivi et d analyse Myriam Humbert, CETE de l Ouest BÂTIMENTS EXEMPLAIRES BASSE CONSOMMATION : QUELLES PERFORMANCES RÉELLES? - PARIS, LE 29 NOVEMBRE 2013 Sommaire 2 Objectif de l analyse

Plus en détail

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES 2010-2013

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES 2010-2013 APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES 2010-2013 Eléments techniques complémentaires au cahier des charges 2012 et 2013 Ce document précise les conditions d éligibilité

Plus en détail

La gestion intelligente des bâtiments

La gestion intelligente des bâtiments La gestion intelligente des bâtiments Les différentes possibilités pour rendre les bâtiments plus efficaces énergétiquement Mardi 1 avril 2014 Sommaire 0/ Le contexte général 1/ Le jeu de rôle de la construction

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les pompes à chaleur pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier 75724 Paris Cedex

Plus en détail

V LORENZO Agence Construction Durable Présentation des exigences BBC, comment obtenir les labels

V LORENZO Agence Construction Durable Présentation des exigences BBC, comment obtenir les labels V LORENZO Agence Construction Durable Présentation des exigences BBC, comment obtenir les labels V LORENZO, contact: 06 74 71 14 66, mail: valerie.lorenzo@qualiconsult.fr _1 V LORENZO_2 -LOI BBC SCELLIER

Plus en détail

Les performances minimales à respecter Conséquences sur les solutions Conséquences pour les professions. LIMOGES ESTER TECHNOPOLE LE 15 septembre 2011

Les performances minimales à respecter Conséquences sur les solutions Conséquences pour les professions. LIMOGES ESTER TECHNOPOLE LE 15 septembre 2011 Les performances minimales à respecter Conséquences sur les solutions Conséquences pour les professions Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la Fédération Française du Bâtiment LIMOGES

Plus en détail

Évolution vers la RT 2012. Christian CARDONNEL CARDONNEL Ingénierie

Évolution vers la RT 2012. Christian CARDONNEL CARDONNEL Ingénierie Évolution vers la RT 2012 Christian CARDONNEL CARDONNEL Ingénierie La feuille de route de la réglementation énergétique Programme résidentiel en zone climatique H2b Consommations : Chauffage Eau Chaude

Plus en détail

Généralités et Exigences

Généralités et Exigences Généralités et Exigences Fédération Française du Bâtiment Basse-Normandie lenotref@bnormandie.ffbatiment.fr 02.31.27.70.53-06.48.77.95.04 Respect de tous les gardes fous RT2005 + 50 kwh EP /m 2.an + étanchéité

Plus en détail

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012 338 memento 2013 RÉGLEMENTATION 5. thermique historique des réglementations... p..340 la rt 2012 Les nouveautés... p..341 Les indicateurs et exigences... p..341 Les dispositifs de contrôle... p..343 La

Plus en détail

Comprendre la RT 2012 Les changements pour le résidentiel

Comprendre la RT 2012 Les changements pour le résidentiel Comprendre la RT 2012 Les changements pour le résidentiel Énergie et productivité pour un monde meilleur RT 2012 Principes et objectifs La Réglementation Thermique 2012, connue sous le nom de RT 2012,

Plus en détail

Plate-forme de formation des métiers du bâtiment SARLAT LA CANEDA 19 décembre 2012

Plate-forme de formation des métiers du bâtiment SARLAT LA CANEDA 19 décembre 2012 24330 Saint Laurent-sur-Manoire, Dordogne web : www.odetec.fr Plate-forme de formation des métiers du bâtiment SARLAT LA CANEDA 19 décembre 2012 Sources des illustrations : Réglementation thermique «Grenelle

Plus en détail

CONSTRUIRE SELON LA RT 2012. Les clés pour comprendre la réglementation

CONSTRUIRE SELON LA RT 2012. Les clés pour comprendre la réglementation CONSTRUIRE SELON LA RT 2012 Les clés pour comprendre la réglementation Le Contexte de la réglementation P ortée par les enjeux climatiques et par l engagement de réduire par 4 les émissions de gaz à effet

Plus en détail

CARACTERISTIQUES du BATIMENT

CARACTERISTIQUES du BATIMENT CARACTERISTIQUES du BATIMENT Type de bâtiment : Maison individuelle Année de construction : Entre 1948 et 1974 Forme du bâtiment : Avec décrochement Longueur : 1 m Largeur : 1 m Surface Shon : 202,40 m²

Plus en détail

Club Développement Durable Arseg

Club Développement Durable Arseg Club Développement Durable Arseg Plan Bâtiment Grenelle et la rénovation énergétique du tertiaire 5 juillet 2011 1. Sinteo en quelques mots 2. La réglementation Grenelle dans le tertiaire privé 3. Les

Plus en détail

Label Bâtiment Basse Consommation

Label Bâtiment Basse Consommation JUMELAGE Eco-Construction Label Bâtiment Basse Consommation CETE Mediterranée Nicolas Cabassud Bruno Cornen TUNIS 30-31 Janvier 2012 SOMMAIRE 1 Présentation du label Bâtiment Basse Consommation 2 Maitrise

Plus en détail

RT 2012 Pourquoi utiliser le bois?

RT 2012 Pourquoi utiliser le bois? RT 2012 Pourquoi utiliser le bois? RT 2012 : Pourquoi utiliser le bois? Quelques rappels sur la RT2012 et le projet de RT2020. RT2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois techniquement? La performance

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

LES ÉCONOMIES D ÉNERGIE DANS LE BÂTIMENT

LES ÉCONOMIES D ÉNERGIE DANS LE BÂTIMENT LES ÉCONOMIES D ÉNERGIE DANS LE BÂTIMENT LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BATIMENTS EXISTANTS et l'innovation Limoges Ester Technopole lundi 13 février 2012 Appel à projets "innovation en éco-réhabilitation

Plus en détail

FICHES REGLEMENTAIRES

FICHES REGLEMENTAIRES Conseil & Etudes CODE : FR7 FICHES REGLEMENTAIRES RT 2012 Décret n 2010-1269 du 26 octobre 2010 relatif aux caractéristiques thermiques et à la performance énergétique des constructions. Thème associé

Plus en détail

Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie

Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie 28/03/2014 1 FEDER 2014-2020 28/03/2014 2 FEDER 2014-2020 Axe 5 «Soutenir

Plus en détail

APPEL A PROJETS. Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2013-2014. Règlement

APPEL A PROJETS. Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2013-2014. Règlement APPEL A PROJETS Utilisation dynamique des Energies Renouvelables dans le bâtiment REGIONAL ANNEE 2013-2014 Règlement L appel à projets «Utilisation dynamique des énergies renouvelables dans le bâtiment»

Plus en détail