Modèle de règlement intérieur Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de travail

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Modèle de règlement intérieur Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de travail"

Transcription

1 Mdèle de règlement intérieur Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail Janvier 2015 Référence des textes : Le présent règlement intérieur a pur bjet de préciser, dans le cadre des lis et règlements en vigueur, le fnctinnement du Cmité, d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail. - Li n du 26 janvier 1984 prtant dispsitins statutaires à la Fnctin Publique Territriale (articles 32 et 33-1) - Décret n du 10 juin 1985 mdifié relatif à l hygiène et à la sécurité du travail, ainsi qu à la médecine prfessinnelle et préventive dans la Fnctin Publique Territriale - Décret n du 30 mai 1985 mdifié relatif aux Cmités Techniques des cllectivités territriales et de leurs établissements publics COMPOSITION ARTICLE 1 : La cmpsitin du Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail a été déterminée par la cllectivité dans sa délibératin n en date du. Le Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail cmprend membres : - titulaires représentant la cllectivité, désignés par l autrité territriale, - titulaires représentant le persnnel, désignés par les rganisatins syndicales. Le nmbre de représentants suppléants est égal à celui des titulaires. NB : il est suggéré de jindre le tableau de la cmpsitin. La liste nminative des représentants du persnnel, ainsi que l indicatin de leur lieu de travail est prtée à la cnnaissance des agents (article 35 du décret n du 10 juin 1985). PERIODICITE DES SEANCES ARTICLE 2 : Le Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail se réunit au mins 3 fis par an sur cnvcatin de sn président, à sn initiative u dans le délai maximum d un mis sur demande écrite de 2 représentants titulaires du persnnel, lrsque le Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail cmprend au plus 4 représentants titulaires, et de 3 représentants dans les autres cas (à adapter seln la taille de la cllectivité). En utre, le Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail est réuni dans les plus brefs délais en cas d urgence, en particulier à la suite de tut accident dans les cnditins prévues par le 1

2 II de l article 33-1 de la li du 26 janvier 1984 et, en urgence, dans les 24 heures, en cas d applicatin de la prcédure fixée à l article 5-2 du décret du 10 juin 1985 mdifié. NB : Il est suggéré d établir un calendrier prévisinnel annuel des réunins. CONVOCATIONS ARTICLE 3 : Le président cnvque les membres titulaires et suppléants du Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail. NB : en l absence d indicatin sur le délai d envi des cnvcatins qui dit être précisé dans le règlement intérieur, il est suggéré la frmulatin suivante : Sauf lrsque la réunin du cmité est mtivée par l urgence, les cnvcatins ainsi que l rdre du jur et les dcuments qui s y rapprtent snt adressés aux membres titulaires du cmité quinze jurs au mins avant la date de la réunin (même si le décret du 30 mai 1985 évque un délai de transmissin des dcuments au plus tard 8 jurs avant la date de la séance). La cnvcatin peut être adressée par tus myens, ntamment par currier électrnique. Les représentants suppléants de l autrité territriale et du persnnel peuvent assister aux réunins du cmité, mais sans puvir prendre part aux vtes. NB : Il est tutefis suggéré de leur permettre de prendre part aux débats. Le président infrme le cnseiller en préventin, à défaut le(s) assistants de préventin, le médecin de préventin, ainsi que l ACFI des réunins du cmité, de l rdre du jur et leur transmet l ensemble des éléments adressés aux représentants titulaires du persnnel. Ils peuvent participer aux débats sans vix délibérative. Des experts peuvent être cnvqués par le président du cmité, à sn initiative u à la demande de représentants désignés par les rganisatins syndicales, quarante-huit heures au mins avant l uverture de la séance (délai suggéré dans la circulaire ministérielle du 12 ctbre 2012), afin qu ils sient entendus sur un pint inscrit à l rdre du jur. Tutefis, le délai de cnvcatin peut être plus bref dans le cas ù la réunin du cmité est mtivée par l urgence. Le cmité peut faire appel, à titre cnsultatif, dans les mêmes cnditins que celles prévues à l alinéa précédent, au cncurs de tute persnne qui lui paraîtrait qualifiée. SUPPLEANCE ARTICLE 4 : Dans le respect de la représentatin des cllectivités et du persnnel, tut représentant titulaire qui se truve empêché peut se faire remplacer. Les représentants de la cllectivité peuvent se suppléer l un l autre. Les représentants du persnnel suppléants peuvent suppléer les titulaires appartenant à la même rganisatin syndicale. 2

3 ORDRE DU JOUR ARTICLE 5 : L rdre du jur de chaque réunin du Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail est arrêté par le président après cnsultatin du secrétaire du cmité. Ce dernier peut prpser l inscriptin de pints à l rdre du jur, après cnsultatin des autres représentants du persnnel. A l rdre du jur snt adjintes tutes questins relevant du champ de cmpétence du cmité, dnt l examen est demandé par écrit au président du cmité par deux représentants titulaires du persnnel lrsque le cmité cmprend au plus quatre représentants titulaires, et de tris représentants dans les autres cas (à adapter seln la taille de la cllectivité). L rdre du jur est transmis par sn président à tus les membres du cmité en même temps que la cnvcatin. QUORUM ARTICLE 6 : Lrs de l uverture de la réunin, la mitié au mins des représentants du persnnel divent être présents. En utre, lrsqu une délibératin de la cllectivité a prévu le recueil par le cmité de l avis des représentants de la cllectivité, la mitié au mins de ces représentants divent être présents. Lrsque le qurum n est pas atteint dans le u l un des cllèges ayant vix délibérative, une nuvelle cnvcatin est envyée dans le délai de huit jurs aux membres du cmité qui siège alrs valablement sur le même rdre du jur, quel que sit le nmbre de membres présents. PRESIDENCE ARTICLE 7 : Le Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail est présidé par le représentant de la cllectivité désigné par l autrité territriale. NB : En cas d empêchement, le président peut se faire représenter par un élu. Le président du Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail uvre, préside, suspend et clôt les séances. Le président du Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail est chargé de veiller à l applicatin des dispsitins réglementaires auxquelles snt sumises les délibératins du cmité, ainsi qu à l applicatin du règlement intérieur. Il est chargé d assurer la bnne tenue et la discipline des réunins. SECRETARIAT ARTICLE 8 : LE SECRETARIAT ADMINISTRATIF L autrité territriale désigne, par arrêté, un agent chargé du secrétariat administratif du Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail qui assiste aux réunins sans participer aux débats. 3

4 NB : Il est suggéré cependant de lui laisser assurer la présentatin des dssiers sumis à l rdre du jur. En cas d empêchement, l autrité territriale désigne pur la séance un autre agent chargé du secrétariat administratif. LE SECRETAIRE Le secrétaire du cmité est désigné, par arrêté, par les représentants du persnnel en leur sein. Cette désignatin permet d identifier un interlcuteur privilégié du président et des autres partenaires (médecins de préventin, agent chargé de la fnctin d inspectin dans le dmaine de la santé et la sécurité au travail, l assistant u le cnseiller en préventin) pur l rganisatin du travail du cmité en vue de ses réunins et entre celles-ci. Il cntribue au bn fnctinnement de l instance et effectue une veille entre les réunins. Il aide à la cllecte d infrmatins et à leur transmissin. Le règlement intérieur du cmité précisera les mdalités de désignatin, la durée et les mdalités de remplacement ntamment en cas de fin de mandat. Le décret n du 10 juin 1985 n impsant pas de règle sur la désignatin du secrétaire, il appartient à chaque cmité de retenir la slutin qui lui paraît la meilleure : - Désignatin à la suite de chaque renuvellement du cmité, lrs de la première réunin de ce cmité et pur tute la durée du mandat de celui-ci, - Ou bien désignatin à la suite de chaque renuvellement du cmité au début de la première réunin du cmité puis au début des réunins au curs de laquelle un nuveau secrétaire est désigné, seln une fréquence annuelle u tus les deux ans par exemple (seln la durée du mandat retenu pur le secrétaire). Il est suhaitable que la durée du mandat du secrétaire sit suffisamment lngue afin d inscrire sn actin dans la durée. DEROULEMENT DES SEANCES ARTICLE 9 : Les séances ne snt pas publiques. Néanmins, un certain nmbre de persnnes autres que les membres peuvent assister aux réunins sans vix délibérative. LE SECRETARIAT ADMINISTRATIF La présence d un agent chargé du secrétariat administratif pur effectuer les tâches matérielles et établir le prcès-verbal. Il assure la présentatin des dssiers sumis à l rdre du jur. LES ACTEURS DE PREVENTION Assistent de plein drit avec vix cnsultative : les médecins de préventin L assistant u le cnseiller de préventin L agent chargé de la fnctin d inspectin dans le dmaine de la santé et la sécurité au travail. 4

5 LES AUTRES PERSONNES Le recurs à des agents Lrs de chaque réunin du Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail, le président est assisté en tant que de besin par un u plusieurs agents de la cllectivité cncerné par les questins sur lesquelles le cmité est cnsulté. Ces derniers ne snt pas membres du Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail. Le recurs à des experts et des persnnes qualifiées A sn initiative u à la demande des représentants du persnnel, le président du Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail peut cnvquer des experts u faire appel, à titre cnsultatif, au cncurs de tute persnne qui lui paraîtrait qualifiée. L autrité territriale furnit à l expert les infrmatins nécessaires à sa missin. Ce dernier est sumis à l bligatin de discrétin. La décisin de l autrité territriale refusant de faire appel à un expert dit être substantiellement mtivée. Cette décisin est cmmuniquée sans délai au cmité. En cas de désaccrd sérieux et persistant entre le cmité et l autrité territriale sur le recurs à l expert agréé, la prcédure prévue à l article 5-2 du décret n du 10 juin 1985 (médiatin de l ACFI puis le cas échéant de l inspecteur du travail) peut être mise en œuvre. Les experts et les persnnes qualifiées n nt pas vix délibérative. Ils n assistent qu à la partie des débats relative aux questins de l rdre du jur pur lesquelles leur présence a été requise. Le recurs à des auditins Le Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail peut demander à l autrité territriale de slliciter l auditin u des bservatins de l emplyeur d un établissement dnt l activité expse les agents de sn ressrt à des nuisances particulières. AVIS ARTICLE 10 : L avis du Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail est émis à la majrité des représentants du persnnel présents ayant vix délibérative. Lrsqu une délibératin prévit le recueil de l avis des représentants de la cllectivité, chaque cllège émet un avis séparément à la majrité des membres présents ayant vix délibérative. En cas de partage de vix au sein d un cllège, l avis de celui-ci est réputé avir été dnné. Lrsqu une questin à l rdre du jur dnt la mise en œuvre nécessite une délibératin de la cllectivité recueille un avis défavrable unanime des représentants du persnnel, cette questin fait l bjet d un réexamen et dnne lieu à une nuvelle cnsultatin du cmité dans un délai qui ne peut être inférieur à huit jurs et excéder trente jurs. La cnvcatin est adressée dans un délai de huit jurs aux membres du cmité. Le cmité siège alrs valablement sur cette questin quel que sit le nmbre de membres présents. Il ne peut être appelé à délibérer une nuvelle fis suivant cette même prcédure. Les prpsitins et avis snt prtés à la cnnaissance des agents dans un délai d un mis. Le prcès-verbal de séance (sans renseignement à caractère nminatif) peut être affiché, u faire l bjet d une diffusin par vie électrnique sur l intranet. 5

6 VOTE ARTICLE 11 : Le vte a lieu à main levée. Il peut être prcédé au vte à bulletins secrets si une majrité des membres le demande. PROCES-VERBAL ARTICLE 12 : Après chaque réunin, le secrétaire administratif établit le prcès-verbal de la réunin cmprenant le cmpte rendu des débats et le détail des vtes. Le prcès-verbal de la réunin, signé par le président du Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail, et cntresigné par le secrétaire, est adressé à chacun des membres du cmité dans un délai d un mis à cmpter de la date de la séance. Le prcès-verbal est appruvé lrs de la séance suivante. SUITE DONNEE AUX AVIS ARTICLE 13 : Les membres du Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail snt infrmés dans un délai de deux mis des suites dnnées aux prpsitins et avis, par cmmunicatin écrite du président. DISPOSITIONS DIVERSES ARTICLE 14 : AUTORISATIONS D ABSENCES : 1 ) Article 18 du décret n du 03 avril 1985 : Une autrisatin d absence est accrdée aux représentants du persnnel titulaires et suppléants sur simple présentatin de leur cnvcatin u du dcument les infrmant de la réunin, ainsi qu aux experts cnvqués par le président. La durée de cette autrisatin cmprend : - La durée prévisible de la réunin, - Les délais de rute, - Un temps égal à la durée prévisible de la réunin pur la préparatin et le cmpte rendu des travaux. Une autrisatin d absence est également accrdée aux représentants syndicaux lrsqu ils participent aux réunins de travail du Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail préparatires sur cnvcatin de l administratin. Il en sera de même, tut particulièrement, pur le secrétaire pur participer aux réunins de travail préparatires sur cnvcatin. 2 ) Article 61 du décret n du 10 juin 1985 : Une autrisatin d absence est accrdée aux représentants du persnnel faisant partie de la délégatin du cmité réalisant les enquêtes u les visites de service et dans tute situatin d urgence, pur le temps passé à la recherche 6

7 de mesures préventives ntamment pur l applicatin du drit d alerte et du drit de retrait (article 5-2 du décret n du 10 juin 1985). FACILITES D EXERCICE DES MISSIONS Les persnnes qualifiées appelées à prendre part aux séances du cmité dispsent du temps nécessaire pur participer aux travaux du Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail sur cnvcatin FRAIS DE DEPLACEMENT Les membres du Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail siégeant avec vix délibérative, ainsi que les experts cnvqués, ne perçivent aucune indemnité du fait de leurs fnctins mais snt indemnisés de leurs frais de déplacement. OBLIGATION DE DISCRETION PROFESSIONNELLE Les membres du Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail, les acteurs de préventin, les experts, les agents assistant le président, snt tenus à l bligatin de discrétin prfessinnelle et de cnfidentialité sur les faits, pièces et dcuments dnt ils nt cnnaissance. Aucune cpie de dcument ne dit être transmise à un tiers. Cette bligatin s étend à tute autre persnne assistant aux séances. MODIFICATION REGLEMENT INTERIEUR Le présent règlement intérieur peut fait l bjet de mdificatins ultérieures à la demande de la mitié au mins de l une u l autre des parties. Ces mdificatins divent être adptées dans les mêmes frmes que le règlement initial. Le règlement intérieur, adpté lrs de la réunin du Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail du prend effet à cmpter du. Fait le Signatures Le président Nm prénm Le secrétaire Nm prénm 7

8 ANNEXE 1 COMPETENCES DES CHSCT LA COMPETENCE GENERALE DES CHSCT La missin générale du Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail est de : - Cntribuer à la prtectin de la santé physique et mentale et de la sécurité des agents et du persnnel mis à dispsitin de l autrité territriale et placé sus sa respnsabilité par une entreprise extérieure - Cntribuer à l améliratin des cnditins de travail, ntamment en vue de faciliter l accès des femmes à tus les emplis et de répndre aux prblèmes liés à la maternité - Veiller à l bservatin des prescriptins légales prises en ces matières. La ntin de cnditins de travail peut être définie cmme prtant sur ntamment sur les dmaines suivants : - L rganisatin du travail : charge de travail, rythme, pénibilité des tâches, élargissement et enrichissement des tâches - L envirnnement physique du travail : température, éclairage, bruit, pussière, vibratins - L aménagement des pstes de travail et leur adaptatin à l hmme - La cnstructin, l aménagement et l entretien des lieux de travail et de leurs annexes - La durée et les hraires de travail - L aménagement du temps de travail : travail de nuit, travail psté - Les nuvelles technlgies et leurs incidences sur les cnditins de travail. Le Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail est cnsulté : - Sur des prjets d aménagements imprtants mdifiant les cnditins de santé et de sécurité u les cnditins de travail et, ntamment, avant tute transfrmatin imprtante des pstes de travail déculant de la mdificatin de l utillage, d un changement de prduit u de l rganisatin du travail (critères retenus : nmbre significatif d agents impactés et changement déterminant des cnditins de travail) - Sur les prjets imprtants d intrductin de nuvelles technlgies et lrs de l intrductin de ces nuvelles technlgies, lrsqu elles snt susceptibles d avir des cnséquences sur la santé et la sécurité des agents (mêmes critères d imprtance quantitative et qualitative). Le Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail : - Prcède à l analyse des risques prfessinnels dans les cnditins définies par l article L du cde du travail - Cntribue à la prmtin de la préventin des risques prfessinnels et suscite tute initiative qu il estime utile dans cette perspective cnfrmément à l article L du cde du travail (ntamment des actins de préventin du harcèlement mral et sexuel) - Suggère tutes mesures de nature à amélirer l hygiène et la sécurité du travail, à assurer l instructin et le perfectinnement des agents dans les dmaines de l hygiène et de la sécurité. Il cpère à la préparatin des actins de frmatin à l hygiène et à la sécurité et veille à leur mise en œuvre 8

9 A L EGARD DE CERTAINES CATEGORIES DE PERSONNES Le Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail est cmpétent à l égard de certaines catégries de persnnes : - Le Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail est chargé de faciliter l accès des femmes à tus les emplis et de répndre aux prblèmes liés à la maternité - Le Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail est cnsulté sur les mesures générales prises en vue de faciliter la mise, la remise u le maintien au travail des accidentés du travail et accidentés de services, des invalides civils et des travailleurs handicapés ntamment sur l aménagement des pstes de travail - Le Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail est cnsulté sur les mesures générales destinées à permettre le reclassement des agents recnnus inaptes à l exercice de leurs fnctins - Le Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail est cmpétent pur les risques liés à la c-activité dans les services à l égard des travailleurs mis à dispsitin de l autrité territriale et placés sus sa respnsabilité par une entreprise extérieure. DANS LE CADRE DE SITUATIONS DE RISQUES PARTICULIERS Le Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail intervient dans le cadre de situatins de risques particuliers : - Lrs de travaux effectués par une entreprise extérieure (articles R et suivants du cde du travail) - Lrs de l implantatin, le transfert, la mdificatin d une installatin sumise à autrisatin en applicatin des dispsitins relatives aux installatins classées pur l envirnnement (dcuments établis à l intentin des autrités publiques chargées de la prtectin de l envirnnement prtés à la cnnaissance du cmité par le président) - Lrs de l expsitin des agents à des nuisances snres issues d un établissement visin (auditin de l emplyeur et infrmatin du cmité des suites réservées à ses bservatins). A PROPOS DE DOCUMENTS Le Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail est cnsulté sur la teneur de tus dcuments se rattachant à sa missin : - Les règlements et cnsignes que l autrité envisage d adpter en matière d hygiène, de sécurité et de cnditins de travail - Les bservatins et suggestins cnsignées sur le registre de santé et sécurité au travail. SUR LES RAPPORTS ET PROGRAMMES Le Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail émet un avis sur : - Un rapprt annuel écrit faisant le bilan de la situatin générale de la santé, de la sécurité et des cnditins de travail des services et des actins menées au curs de l année éculée Un exemplaire de ce rapprt est transmis au centre de gestin. - Un prgramme annuel de préventin des risques prfessinnels et d améliratin des cnditins de travail qui liste les réalisatins et actins qu il lui paraît suhaitable d entreprendre au curs de l année à venir. Il précise pur chaque réalisatin u actin ses cnditins d exécutin et l estimatin de sn cût. Le Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail peut prpser un rdre de pririté et des mesures supplémentaires au prgramme annuel de préventin. Lrsque les mesures prévues au prgramme de préventin n nt pas été prises, les mtifs en snt dnnés en annexe au rapprt annuel. En 9

10 cnséquence, même si la cnsultatin frmelle du Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail n est pas prévue sur le dcument unique d évaluatin des risques prfessinnels, le Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail dit être asscié à la démarche d évaluatin des risques prfessinnels et aux mesures de préventin assciées qui divent figurer dans le prgramme annuel de préventin sumis au Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail. Aucune date limite n a été fixée pur l établissement de ce rapprt et de ce prgramme. Tutefis, il est suhaitable de faire cïncider la présentatin pur avis du prgramme annuel avec la péride ù snt effectués les chix budgétaires de la cllectivité. - Le rapprt annuel établi par le service de médecine préventive. LES VISITES DES SERVICES Dans le cadre de la fnctin d inspectin : le Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail est infrmé de tutes les visites et bservatins faites par les agents chargés de la fnctin d inspectin dans le dmaine de la santé et sécurité au travail. Dans le cadre de ses interventins : les membres du Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail prcèdent à la visite des services à intervalles réguliers. Ils bénéficient d un drit d accès aux lcaux. NB : Il est précnisé qu une délibératin du cmité fixe, annuellement, un prgramme prévisinnel des visites des sites. Le Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail fixe l étendue ainsi que la cmpsitin de la délégatin chargée de la visite. La délégatin cmprend au mins un représentant de la cllectivité et au mins un représentant du persnnel. Elle peut être assistée d un médecin du service de médecine préventive, de l agent chargé de la fnctin d inspectin dans le dmaine de la santé et la sécurité au travail et de l assistant u du cnseiller en préventin. Tutes facilités divent être accrdées à cette dernière pur l exercice de ce drit sus réserve du bn fnctinnement du service. Cette visite dnne lieu à un rapprt présenté au Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail. LES ENQUETES Le Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail prcède, dans le cadre de sa missin d enquête en matière d accidents du travail, d accidents de service u de maladies prfessinnelles u à caractère prfessinnel, à une enquête à l ccasin de chaque accident du travail, chaque accident de service u de chaque maladie prfessinnelle u à caractère prfessinnel. Une enquête est bligatire : - en cas d accident de service, de travail grave u de maladie prfessinnelle u à caractère prfessinnel grave ayant entraîné mrt d hmme u paraissant devir entraîner une incapacité permanente u ayant révélé l existence d un danger grave, même si les cnséquences nt pu en être évitées - en cas d accident de service u de travail u de maladie prfessinnelle u à caractère prfessinnel présentant un caractère répété à un même pste de travail u à des pstes similaires u dans une même fnctin u de fnctins similaires. En dehrs de ces cas bligatires, la réalisatin d une enquête terrain est décidée par le Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail sur la base de critères d interventin sur site qu il aura préalablement définis. 10

11 Les enquêtes snt réalisées par une délégatin cmprenant un représentant de la cllectivité et un représentant du persnnel. La délégatin peut être assistée d un médecin du service de médecine préventive, de l agent chargé de la fnctin d inspectin dans le dmaine de la santé et la sécurité au travail et de l assistant u de cnseiller en préventin. La délégatin réalise un rapprt d enquête qui cntient la descriptin du fait générateur de l enquête, l analyse des causes de l accident, de la situatin grave, les mesures de préventin précnisées et les suites dnnées, le nm et la qualité des persnnes ayant réalisé l enquête. Le Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail est infrmé des cnclusins de chaque enquête et des suites qui leur snt dnnées. LES EXPERTISES Le Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail peut slliciter de sn président l interventin d expert agréé dans deux cnditins : - en cas de risque grave, répété u nn par un accident de service u par un accident du travail u en cas de maladie prfessinnelle u à caractère prfessinnel - en cas de prjet imprtant mdifiant les cnditins de santé et de sécurité u les cnditins de travail. L autrité territriale élabre un cahier des charges crrespndant à la demande du cmité et le furnir à l expert. En cas de désaccrd sérieux et persistant entre le cmité et l autrité territriale sur le recurs à l expert, la prcédure de l article 5-2 du décret n du 10 juin 1985 (médiatin de l agent chargé de la fnctin d inspectin dans le dmaine de la santé et la sécurité au travail, puis le cas échéant, de celle de l inspecteur du travail) peut être mise en œuvre. LES AUDITIONS Le Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail peut demander à l autrité territriale de slliciter une auditin u des bservatins de l emplyeur d un établissement dnt l activité expse les agents de sn ressrt à des nuisances particulières. Il est infrmé des suites réservées à sa demande. Le Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail exerce sa cmpétence dans tut autre dmaine dévlu par les textes législatifs u réglementaires parus u à paraître. INTERACTION AVEC LE COMITE TECHNIQUE Le Cmité Technique est cnsulté pur avis sur les sujets d rdre général intéressant l hygiène, la sécurité et les cnditins de travail. Le Cmité Technique bénéficie du cncurs du Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail et peut le saisir de tute questin. Il examine en utre les questins dnt il est saisi par le Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail créé auprès de lui. Le Cmité Technique reçit cmmunicatin du rapprt annuel et du prgramme annuel de préventin des risques prfessinnels accmpagnés de l avis frmulé par le Cmité d Hygiène, de Sécurité et des Cnditins de travail. 11

CIRCULAIRE HYGIENE E T SECURITE ET MEDECINE PREVENTIVE

CIRCULAIRE HYGIENE E T SECURITE ET MEDECINE PREVENTIVE 1 Département des Alpes-de-Haute-Prvence C E N TRE DE GESTION DE LA FONCTION P UBLIQ UE TERR ITO RIALE Chemin de Fnt de Lagier - BP 9-04130 VOLX - Tél. 04 92 70 13 00 - Fax. 04 92 70 13 01 E-Mail : currier@cdg04.fr

Plus en détail

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX INTERPRÉTATION

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX INTERPRÉTATION RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX INTERPRÉTATION Dans les présents règlements et tut autre règlement du CPA ST-GEORGES, la frme masculine attribuée au texte u aux fnctins est utilisée pur marquer le genre neutre et

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES Fnctin : Chef de Divisin Cntrôle des pératins Financières Versin : 3 Nvembre 2014 FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES DÉPARTEMENT : Département Opérateurs DIVISION : Divisin

Plus en détail

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier?

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier? 22 ctbre 2007 EN PRATIQUE : 10 QUESTIONS REPONSES SUR LA MIF 1. Quels snt les principaux apprts de la MIF pur le particulier? 2. Quels prduits snt cncernés? 3. En qui cnsiste l évaluatin du client? 4.

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

La rupture conventionnelle du CDI

La rupture conventionnelle du CDI La rupture cnventinnelle du CDI Préambule La li du 25 juin 2008 prtant mdernisatin du marché du travail a instauré un nuveau mde de rupture du cntrat de travail à durée indéterminée (en plus de la démissin

Plus en détail

Art. 39, 40, 41, 72 CHSCT D64

Art. 39, 40, 41, 72 CHSCT D64 Les accords de Bercy du 2 juin 2008 L accord du 20 novembre 2009 sur la santé et la sécurité au travail dans la fonction publique La loi 2010-751 du 5 juillet 2010 relative à la rénovation du dialogue

Plus en détail

SANTE, HYGIENE, SECURITE ET CONDITIONS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

SANTE, HYGIENE, SECURITE ET CONDITIONS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE SAFPT INFO SANTE, HYGIENE, SECURITE ET CONDITIONS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Définition des organismes compétents : Les organismes compétents en matière d hygiène, de sécurité et

Plus en détail

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP»

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» Département de la frmatin et de la sécurité Service de l'enseignement Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle für Unterrichtswesen PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» 2 Table

Plus en détail

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES Prgramme pératinnel FEDER/FSE Franche-Cmté et Massif du Jura 2014-2020 Axe 1 Objectif spécifique 1.3 (OT3, Ip 3a) Ouverture de l appel à prjets

Plus en détail

Plan d accessibilité pluriannuel (2014-2021)

Plan d accessibilité pluriannuel (2014-2021) Intrductin Ce plan pluriannuel expse les grandes lignes de la stratégie des Services à l enfance Grandir ensemble pur prévenir et éliminer les bstacles à l accessibilité afin de répndre aux exigences actuelles

Plus en détail

Mieux connaître le licenciement économique. 1 ère partie : La notion de licenciement pour motif économique

Mieux connaître le licenciement économique. 1 ère partie : La notion de licenciement pour motif économique Mieux cnnaître le licenciement écnmique 1 ère partie : La ntin de licenciement pur mtif écnmique «Cnstitue un licenciement pur mtif écnmique le licenciement effectué par un emplyeur pur un u plusieurs

Plus en détail

Comprendre le registre de pénibilité

Comprendre le registre de pénibilité Cmprendre le registre de pénibilité Le cadre réglementaire Dans quel(s) dispsitif(s) se situer? La pénibilité : préccupatin nuvelle? Dans le cadre de la réfrme des retraites du 9 nvembre 2010, la créatin

Plus en détail

Document d information

Document d information Dcument d infrmatin Dépôt du rapprt du Bureau du vérificateur général sur la vérificatin de gestin de l Administratin de la Chambre Au sujet de la vérificatin Prtée La vérificatin avait pur but d examiner

Plus en détail

Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Centre de Gestion de la Fonction Publique de la Nièvre

Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Centre de Gestion de la Fonction Publique de la Nièvre Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Centre de Gestion de la Fonction Publique de la Nièvre Règlement adopté lors de la réunion du CHSCT du 16 février 2015,

Plus en détail

Maintenir le statu quo de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (et de ses règlements) pour les employeurs des groupes prioritaires I et II.

Maintenir le statu quo de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (et de ses règlements) pour les employeurs des groupes prioritaires I et II. Annexe : Les recmmandatins patrnales Préventin Rendre bligatire la créatin d un cmité de santé et sécurité du travail par emplyeur pur le secteur public et par établissement pur le secteur privé (plus

Plus en détail

Conditions auxquelles un médecin doit répondre pour acquérir et maintenir la qualité d'accrédité

Conditions auxquelles un médecin doit répondre pour acquérir et maintenir la qualité d'accrédité Cnditins auxquelles un médecin dit répndre pur acquérir et maintenir la qualité d'accrédité (Texte appruvé par le Grupe de directin de l accréditatin du 15 février 2006) 1. Médecin bientôt agrée u récemment

Plus en détail

Cycle d informations et d échanges

Cycle d informations et d échanges La gestin financière des établissements d enseignement supérieur et de recherche Fiche n 8 : Les cmptables publics : l agent cmptable principal, les agents cmptables secndaires et les régisseurs Ainsi

Plus en détail

CHARTE DE QUALITE POUR L ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES RECRUTES EN CONTRATS AIDES DE L EDUCATION NATIONALE

CHARTE DE QUALITE POUR L ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES RECRUTES EN CONTRATS AIDES DE L EDUCATION NATIONALE Directin Départementale du Travail, de l Empli et de la Frmatin Prfessinnelle de l ARIEGE CHARTE DE QUALITE POUR L ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES RECRUTES EN CONTRATS AIDES DE L EDUCATION NATIONALE La présente

Plus en détail

Vers une Assemblée Nationale du XXIème siècle

Vers une Assemblée Nationale du XXIème siècle Vers une Assemblée Natinale du XXIème siècle Le Plan d actin de l Assemblée Natinale pur le Partenariat pur un guvernement uvert Préface du Président de l Assemblée Natinale, Claude Bartlne Parallèlement

Plus en détail

Termes de références. Etude de faisabilité. Intégration de solutions de mobilité

Termes de références. Etude de faisabilité. Intégration de solutions de mobilité Termes de références Etude de faisabilité Intégratin de slutins de mbilité Date limite 07/06/2013 Pays : Tunisie Institutin : Secteur : Micrfinance Partenaire : Unin Eurpéenne Date d émissin : 22/05/2013

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Adptée le : 15 avril 1996 Lrs de la : 186 e réunin du cnseil d administratin Amendée le : 5 ctbre 2015 Lrs de la : 305 e réunin du cnseil d administratin Cllège

Plus en détail

Banque Scotia Charte Comité de direction et d'évaluation des risques

Banque Scotia Charte Comité de direction et d'évaluation des risques Banque Sctia Charte Cmité de directin et d'évaluatin des risques Attributins, bligatins et respnsabilités du Cmité de directin et d'évaluatin des risques du cnseil d'administratin («le cmité»). A. Mandat

Plus en détail

CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES

CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES Entre : Le Département des Yvelines, représenté par M. Alain SCHMITZ, Président du Cnseil Général, agissant en cette qualité en vertu d une délibératin

Plus en détail

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 1 ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 2 CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL SOMMAIRE PREAMBULE OBJET DES GROUPES DE TRAVAIL CREATION ET DISSOLUTION

Plus en détail

MODELE DE DIRECTIVES SUR LE CLASSEMENT ET L ARCHIVAGE DES DOCUMENTS COMMUNAUX. Micheline Guerry-Berchier, secrétaire générale ACF

MODELE DE DIRECTIVES SUR LE CLASSEMENT ET L ARCHIVAGE DES DOCUMENTS COMMUNAUX. Micheline Guerry-Berchier, secrétaire générale ACF MODELE DE DIRECTIVES SUR LE CLASSEMENT ET L ARCHIVAGE DES DOCUMENTS COMMUNAUX Micheline Guerry-Berchier, secrétaire générale ACF 1 1. Principe a. Qu entend-n par directives cmmunales? b. Intérêt de la

Plus en détail

Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail Qualité de vie au travail Définitin, méthde et calendrier Les agents de la fnctin publique nt cnnu depuis plusieurs années des vagues de réfrmes successives dans un cntexte de cntraintes cntinues. Il en

Plus en détail

Les CHSCT arrivent dans la Fonction Publique Territoriale

Les CHSCT arrivent dans la Fonction Publique Territoriale Les CHSCT arrivent dans la Fonction Publique Territoriale Le 4 décembre 2014, pour la première fois, les agents des trois versants de la Fonction Publique (Etat, Territoriaux et Hospitaliers) seront amenés

Plus en détail

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 1. Type de prcédure Cette prcédure est un marché privé, passé en appel d ffres uvert à l issue de laquelle

Plus en détail

1 OBJET DE LA CONSULTATION

1 OBJET DE LA CONSULTATION CONSULTATION DANS LE CADRE DE L ASSISTANCE SYSTEME ENVIRONNEMENTS INFORMATIQUES Z/OS, UNIX, WINDOWS AU CTIG (INRA DE JOUY EN JOSAS) 1 OBJET DE LA CONSULTATION Le CTIG suhaite btenir une assistance système

Plus en détail

Municipalité de La Pêche Procédure de municipalisation d un chemin privé PMCP 04-07-2012

Municipalité de La Pêche Procédure de municipalisation d un chemin privé PMCP 04-07-2012 PMCP 04-07-2012 Aût 2012 Réslutin 12-425 Table des matières 1. Faire signer une pétitin-requête par des prpriétaires, résidents et bénéficiaires des travaux... 1 2. Dépôt de la pétitin au cnseil... 2 3.

Plus en détail

LE COMITÉ D HYGIÈNE, DE SÈCURITÉ ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL (LE CHSCT)

LE COMITÉ D HYGIÈNE, DE SÈCURITÉ ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL (LE CHSCT) CIRCULAIRE CDG90 07/15 LE COMITÉ D HYGIÈNE, DE SÈCURITÉ ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL (LE CHSCT) Décret 85-603 du 10 juin 1985 relatif à l hygiène et à la sécurité du travail ainsi qu à la médecine professionnelle

Plus en détail

I - Convocation et transmission de l ordre du jour et des documents

I - Convocation et transmission de l ordre du jour et des documents Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail d établissement public du Centre d études et d expertise sur les risques, l environnement, la mobilité et l aménagement

Plus en détail

DELEGATION DE SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.)

DELEGATION DE SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.) SIVOM DE GAMACHES 15, Place du Maréchal Leclerc DELEGATION DE SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C.) Objet du marché Délégatin de Service Public d assainissement du SIVOM de Gamaches

Plus en détail

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle.

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle. Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude prtant sur l analyse de la négciatin d entreprise sur l égalité prfessinnelle. Directin Réginale des entreprises, de la cncurrence, de la

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE MAINTENANCE BALISAGE LUMINEUX DE LA PISTE, DES TAXIWAYS ET PARKING DE L AEROPORT CHÂTEAUROUX-CENTRE

MARCHE PUBLIC DE SERVICE MAINTENANCE BALISAGE LUMINEUX DE LA PISTE, DES TAXIWAYS ET PARKING DE L AEROPORT CHÂTEAUROUX-CENTRE AEROPORT CHATEAUROUX - CENTRE 36130 - DEOLS Tél. : 02.54.60.53.53 - Fax : 02.54.60.53.54 MARCHE PUBLIC DE SERVICE MAINTENANCE BALISAGE LUMINEUX DE LA PISTE, DES TAXIWAYS ET PARKING DE L AEROPORT CHÂTEAUROUX-CENTRE

Plus en détail

Charte de fonctionnement du dispositif EVREST

Charte de fonctionnement du dispositif EVREST Charte de fnctinnement du dispsitif EVREST POURQUOI? Cette charte vise à fixer les engagements que divent respecter les utilisateurs et rganisateurs du dispsitif Evrest, cncernant : les cnditins de participatin

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION ET CETERA

STATUTS DE L ASSOCIATION ET CETERA STATUTS DE L ASSOCIATION ET CETERA (Brchure " Assciatins, régime général ", JO, n 1068) Article 1 - Titre Il est fndé, entre les adhérents aux présents statuts, une Assciatin régie par la li du 1 er juillet

Plus en détail

des observations de l autorité territoriale sur les vœux du fonctionnaire.

des observations de l autorité territoriale sur les vœux du fonctionnaire. Les fiches de ntatin 2013 snt accessibles sur le site Internet du CDG01. LES FICHES DE NOTATION 2013 Elles expriment la valeur prfessinnelle du fnctinnaire, et se cmpsent : des vœux du fnctinnaire d une

Plus en détail

Règlement de la Bourse SNPHPU-MSD 2015 organisée en 2015 Par le SNPHPU et MSD France

Règlement de la Bourse SNPHPU-MSD 2015 organisée en 2015 Par le SNPHPU et MSD France Règlement de la Burse SNPHPU-MSD 2015 rganisée en 2015 Par le SNPHPU et MSD France 1. Cntexte Le SNPHPU et MSD France (MSD) décernent en 2015 une burse destinée à sutenir des prjets en France dans le dmaine

Plus en détail

Obligations des employeurs par seuils d effectifs de l entreprise. Toutes entreprises confondues

Obligations des employeurs par seuils d effectifs de l entreprise. Toutes entreprises confondues Obligatins des emplyeurs par seuils d effectifs de l entreprise Tutes entreprises cnfndues Affichages bligatires Déclaratin et cmmunicatin à caractère péridique : Déclaratins et cmmunicatins à caractère

Plus en détail

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation Stage pur étudiant-e-s en Master «Scilgie» Dcument de présentatin Exemple d image Année académique 2015-2016 Prfesseur respnsable du Master en scilgie : Philip Balsiger LE CONCEPT DE STAGE Dans le cursus

Plus en détail

COMMISSION RELATIVE A LA COPROPRIETE

COMMISSION RELATIVE A LA COPROPRIETE COMMISSION RELATIVE A LA COPROPRIETE RECOMMANDATION n 13 relative au cnseil syndical La présente recmmandatin cmprte, d'une part, des dispsitins générales et, d'autre part, des dispsitins particulières

Plus en détail

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016 ENTRE LES SOUSSIGNÉS : L ORGANISME DE FORMATION Assciatin Human Music 80 rue prt byer 44 300 Nantes Représentée par Julien Bertex, respnsable des frmatins N de déclaratin d activité : 52 44 0749744 N de

Plus en détail

Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail Qualité de vie au travail Définitin, méthde et calendrier Les cnditins d exercice des missins des agents publics, leurs métiers et l rganisatin des services nt beaucup évlué en l espace d une décennie.

Plus en détail

MAITRISE UNIVERSITAIRE D ETUDES AVANCEES EN MEDECINE DENTAIRE

MAITRISE UNIVERSITAIRE D ETUDES AVANCEES EN MEDECINE DENTAIRE MAITRISE UNIVERSITAIRE D ETUDES AVANCEES EN MEDECINE DENTAIRE N.B. : Le masculin est utilisé au sens générique; il désigne autant les femmes que les hmmes ARTICLE 1 OBJET 1. La Faculté de médecine de l

Plus en détail

Division des Statistiques du Commerce Extérieur

Division des Statistiques du Commerce Extérieur Fnctin : Chef de Service Analyse des Dnnées du Cmmerce Extérieur Versin : FONCTION : CHEF DE SERVICE ANALYSE DES DONNEES DU COMMERCE EXTERIEUR DEPARTEMENT : DIVISION : SERVICE : RESPONSABLE HIERARCHIQUE

Plus en détail

Directive relative au traitement des données de Health Info Net

Directive relative au traitement des données de Health Info Net dnnées de Health Inf Net Le traitement des dnnées persnnelles chez Health Inf Net AG () 1 Dispsitins générales 1.1 But et champ d applicatin Le dmaine de la santé est régi par des dispsitins légales particulièrement

Plus en détail

Indemnité imputée lorsqu un crédit d entreprise est remboursé anticipativement, aussi appelée "funding loss

Indemnité imputée lorsqu un crédit d entreprise est remboursé anticipativement, aussi appelée funding loss Circulaire 21/02/2012 P11905 FEB160409 Published CORP - 2012/002 Indemnité imputée lrsqu un crédit d entreprise est rembursé anticipativement, aussi appelée "funding lss T: Banken-leden Cntact: Anne-Mie

Plus en détail

Délibération n 01/2014

Délibération n 01/2014 Délibératin n 01/2014 instituant un régime de licence pur la pêche prfessinnelle autur des Dispsitifs Cncentrateurs de Pissns ancrés dans les eaux du département de la Réunin. Vu le règlement (CE) n 2371/2002

Plus en détail

Le Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail ( CHSCT)

Le Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail ( CHSCT) Élections professionnelles 2014 Le Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail ( CHSCT) Rôle et missions 1 Le CHSCT Définition: Instance de représentation et de dialogue chargée de donner

Plus en détail

DU RESPONSABLE DE FORMATION

DU RESPONSABLE DE FORMATION Appruvé le 10 juin 2008 RÉFÉRENTIEL INTERMINISTERIEL DU RESPONSABLE DE FORMATION (DOCUMENT DE BASE : FICHE RIME, 2006) Le présent référentiel cmprend un référentiel d activités, de cmpétences et de frmatin

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

MANUEL COLLECTIVITÉ. Manuel collectivités Page 1 sur 23

MANUEL COLLECTIVITÉ. Manuel collectivités Page 1 sur 23 MANUEL COLLECTIVITÉ Manuel cllectivités Page 1 sur 23 SOMMAIRE Écran d accueil... 3 Accès... 3 Présentatin... 3 Descriptin des frmulaires de l enquête... 4 Saisie des infrmatins cncernant la cllectivité...

Plus en détail

Notes explicatives Accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1

Notes explicatives Accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1 1 Ntes explicatives Accrd Canada États-Unis pur un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1 Li de mise en œuvre de l Accrd Canada États-Unis pur un meilleur échange de renseignements fiscaux

Plus en détail

Prix pour les jeunes chercheurs

Prix pour les jeunes chercheurs Prix pur les jeunes chercheurs REGLEMENT DE L EDITION 2016 ARTICLE I. OBJET DU PRIX La Fndatin Bettencurt Schueller, recnnue d utilité publique, a pur but de «participer au maintien et au dévelppement

Plus en détail

Formation continue des personnels. enseignants, COP et CPE

Formation continue des personnels. enseignants, COP et CPE VADEMECUM du chef Frmatin cntinue des persnnels enseignants, COP et CPE 1 LA FORMATION CONTINUE DES PERSONNELS ENSEIGNANTS, COP, CPE dans l académie de Grenble. 1-1 Le PAF-I : Plan académique de frmatin

Plus en détail

PROGRAMME FORMATION INITIALE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL

PROGRAMME FORMATION INITIALE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL PROGRAMME FORMATION INITIALE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL Pré-requis : aucun Encadrement : La frmatin est dispensée au minimum par un frmateur SST rattaché à : Un rganisme de frmatin habilité pur la

Plus en détail

CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07)

CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07) CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07) Article 1 Préambule. Les bénévles snt emblématiques de l aspect «fraternel» de l engagement cityen. A cet effet, ils

Plus en détail

Fiche Liaison I.E.N./Ecoles N 2005/2006-01

Fiche Liaison I.E.N./Ecoles N 2005/2006-01 Premier Degré Circnscriptin d Olrn-Sainte-Marie http://www.ac-brdeaux.fr/primaire/64/lrn/ Olrn, le 3O aût 2005 Fiche Liaisn I.E.N./Ecles N 2005/2006-01 Au terme de ces vacances d été qui, je l espère nt

Plus en détail

FICHE DE BONNE PRATIQUE

FICHE DE BONNE PRATIQUE FICHE DE BONNE PRATIQUE Prgramme d actins pur amélirer la préventin des vilences faites aux femmes, des vilences intrafamiliales, et l aide aux victimes TÉLÉPHONE PORTABLE D ALERTE POUR FEMMES VICTIMES

Plus en détail

Division des Statistiques du Commerce Extérieur

Division des Statistiques du Commerce Extérieur Fnctin : Chef de Service Statistiques des Imprtatins Versin : FONCTION : CHEF DE SERVICE STATISTIQUES DES IMPORTATIONS DEPARTEMENT : DIVISION : SERVICE : RESPONSABLE HIERARCHIQUE : RESPONSABLE FONCTIONNEL

Plus en détail

LA PÉNIBILITÉ DU PARCOURS PROFESSIONNEL. Le cadre législatif et règlementaire

LA PÉNIBILITÉ DU PARCOURS PROFESSIONNEL. Le cadre législatif et règlementaire Pascal Brchetn LA PÉNIBILITÉ DU PARCOURS PROFESSIONNEL Le cadre législatif et règlementaire 25 ctbre 2012 La pénibilité : un terme plysémique Pénibilité subjective/ pénibilité bjective(quelles interactins?)

Plus en détail

Emprunt à des fins de placement Convenance et surveillance

Emprunt à des fins de placement Convenance et surveillance Avis sur les règles Nte d rientatin Règle des curtiers membres Persnnes-ressurces : Destinataires à l interne : Affaires juridiques et cnfrmité Audit interne Crédit Détail Frmatin Haute directin Institut

Plus en détail

TÉLÉMÉDECINE. Docteur Xavier DEAU Conseiller National de l Ordre des Médecins Exercice Professionnel

TÉLÉMÉDECINE. Docteur Xavier DEAU Conseiller National de l Ordre des Médecins Exercice Professionnel TÉLÉMÉDECINE Dcteur Xavier DEAU Cnseiller Natinal de l Ordre des Médecins Exercice Prfessinnel TÉLÉMÉDECINE DÉONTOLOGIE DR DEAU CNOM INTRODUCTION La télémédecine est un myen exceptinnel d ptimiser la qualité

Plus en détail

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION Cntenu 1. Origine... 2 2. Apprche... 2 3. Dmaine... 2 4. Pints de départ... 3 4.1. Cnventin sectrielle... 3 4.2. De Service Level Agreement vers Cnventin... 3 4.3. Seln le mdèle «cnsensus»... 3 4.4. Basées

Plus en détail

Règlement de la Bourse "Endoscopie au cours des MICI : Recherche chez l'homme et/ou chez l'animal" organisée en 2015 Par la SFED et MSD France

Règlement de la Bourse Endoscopie au cours des MICI : Recherche chez l'homme et/ou chez l'animal organisée en 2015 Par la SFED et MSD France Règlement de la Burse "Endscpie au curs des MICI : Recherche chez l'hmme et/u chez l'animal" rganisée en 2015 Par la SFED et MSD France 1. Cntexte La SFED et MSD France (MSD) décernent en 2015 une burse

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

Charte du Tutorat CPAG

Charte du Tutorat CPAG Charte du Tutrat CPAG OBJET DE LA CHARTE La présente charte a pur bjectifs : - de fixer les règles relatives au tutrat exercé par des Agents Généraux expérimentés auprès des Agents Généraux stagiaires

Plus en détail

Chapitre 2 La gouvernance d entreprise

Chapitre 2 La gouvernance d entreprise UE1 DROIT DES AFFAIRES DROITS DES SOCIETES Chapitre 2 La guvernance d entreprise Jannes Alexandre 2008 DSCG Smmaire : INTRODUCTION... 3 SECTION 1 : HISTORIQUE... 4 SECTION 2 : LA MISE EN ŒUVRE DE LA GOUVERNANCE

Plus en détail

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN Appruvé par le Cmité de directin du Cégep de Saint-Jérôme en nvembre 2014 TABLE DES MATIERES 1. ÉNONCÉ... 3 2. OBJECTIFS...

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Marie-Elisabeth Delille / Sarah Friesen. Motif d actualisation : Taux d activité: 100%

CAHIER DES CHARGES. Marie-Elisabeth Delille / Sarah Friesen. Motif d actualisation : Taux d activité: 100% CAHIER DES CHARGES 1. Actualisatin : Etabli le : nvembre 2014 Par : Marie-Elisabeth Delille / Sarah Friesen Remplace la versin du : n.a. Mtif d actualisatin : Taux d activité: 100% 2. Identificatin du

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS Plan pluriannuel d accessibilité de Li sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de l Ontari (LAPHO) 2014-2021 Plan pluriannuel d accessibilité de LAPHO Table des matières Applicatin 1 Intrductin

Plus en détail

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2016-2017

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2016-2017 COMITÉ DE PERFECTIONNEMENT Syndicat des emplyés et emplyées de l Université Laval et Université Laval RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2016-2017 Date d entrée en vigueur : le 1 er mai 2016 MEMBRES DU COMITÉ Bénédicte

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 265

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 265 NORME INTERNATIONALE D AUDIT 265 COMMUNICATION DES FAIBLESSES DU CONTRÔLE INTERNE AUX PERSONNES CONSTITUANT LE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE ET A LA DIRECTION Intrductin (Applicable aux audits d états financiers

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION. 29 août 2012 REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE

CONSEIL D ADMINISTRATION. 29 août 2012 REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE CONSEIL D ADMINISTRATION 29 aût 2012 REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE Le Cnseil d Administratin de Pernd Ricard, (ci-après dénmmée «la Sciété») a adpté sn Règlement Intérieur le 17 décembre 2002. Ce règlement

Plus en détail

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participatin de la persnne prtégée destiné aux mandataires individuels 1 ) Présentatin Générale Cette fiche permet de calculer autmatiquement

Plus en détail

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX. Adoptés le. Modifiés le

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX. Adoptés le. Modifiés le RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX Adptés le Mdifiés le Page laissée intentinnellement vierge 2 Siège scial. 3 Le siège scial de la crpratin Jujuthèque de Saint-Hubert (ci-après désignée «la crpratin») est établi dans

Plus en détail

Formation professionnelle supérieure d électricien de réseau

Formation professionnelle supérieure d électricien de réseau Frmatin prfessinnelle supérieure d électricien de réseau Examens prfessinnels pur spécialistes de réseau avec brevet fédéral Preuve de la pratique pur l admissin à l examen principal Attestatin de l emplyeur

Plus en détail

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION SOUS-SECTION 3.4.4: LES SERVICES INFORMATIQUES POLITIQUE RELATIVE

Plus en détail

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation DSPR-DIR-02-01 Manuel de gestin Directive et prcédure : Expéditeur : Persnnel visé : Respnsable de sa mise en applicatin : Directin des services prfessinnels et de réadaptatin Persnnel du CR La Myriade

Plus en détail

COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL

COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL REGLEMENT INTERIEUR - adopté lors de sa séance du 1 er juillet 2015 - ARTICLE 1 ER : Le présent règlement intérieur a pour objet de préciser,

Plus en détail

Évaluation des logiciels DPE Règlement

Évaluation des logiciels DPE Règlement Évaluatin des lgiciels DPE - Règlement Évaluatin des lgiciels DPE Règlement 1 Présentatin La prcédure d évaluatin des lgiciels de Diagnstics Perfrmance Énergétique (DPE) a pur bjectif de dnner aux éditeurs

Plus en détail

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualificatin : MQ 2003 03 69 0223 Catégrie : C* Dernière mdificatin : 07/01/16 TITRE DU CQPM : Chargé(e) de maintenance industrielle 1. Objectif

Plus en détail

Ils sont soumis aux mêmes obligations (article L4611-3). Le CHSCT : CQFS En + Le CHSCT

Ils sont soumis aux mêmes obligations (article L4611-3). Le CHSCT : CQFS En + Le CHSCT Le CHSCT Un comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) doit être constitué dans tout établissement de cinquante salariés et plus (art. L4611-1 du code du travail). A défaut de CHSCT

Plus en détail

APPEL A PROJETS TOURISTIQUES INNOVANTS 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE

APPEL A PROJETS TOURISTIQUES INNOVANTS 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE APPEL A PROJETS TOURISTIQUES INNOVANTS 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE I. Intitulé de vtre prjet II. Infrmatins sur le prteur de prjet Structure : Nm u dénminatin sciale : Frme juridique : Date de créatin

Plus en détail

SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 1.588.678,51 SIEGE SOCIAL : 145 RUE MICHEL CARRE ARGENTEUIL (VAL D'OISE)

SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 1.588.678,51 SIEGE SOCIAL : 145 RUE MICHEL CARRE ARGENTEUIL (VAL D'OISE) SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 1.588.678,51 SIEGE SOCIAL : 145 RUE MICHEL CARRE ARGENTEUIL (VAL D'OISE) R.C. PONTOISE B 692 037 823 --------------------------------------------- PROCES-VERBAL DE DELIBERATION

Plus en détail

Aucune distinction entre un logiciel développé et en maintenance par GEOBOX SA et un logiciel uniquement revendu par GEOBOX SA.

Aucune distinction entre un logiciel développé et en maintenance par GEOBOX SA et un logiciel uniquement revendu par GEOBOX SA. Winterthur, le 1.1.2010 Cnditins générales GEOBOX SA Technpark Winterthur Jägerstrasse 2 8406 Winterthur 1 Objet du cntrat GEOBOX SA furnit des prestatins à ses clients dans le but d assurer, autant pur

Plus en détail

Crèche Les Petits Pas

Crèche Les Petits Pas Crèche Les Petits Pas Règlement intérieur Smmaire 1- Généralités 2- Calendrier d uverture et hraires 2.1 Calendrier 2.2 Hraires 3- Fnctinnement 3.1 Place des parents 3.2 Alimentatin 3.3 Décharge des parents

Plus en détail

LE CONSEILLER EN PREVENTION DANS L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE.

LE CONSEILLER EN PREVENTION DANS L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE. LE CONSEILLER EN PREVENTION DANS L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE. NOTE. Paulus jean-luis Cnseiller en Préventin Niveau 2. paulus.jean-luis@htmail.fr 1 La li du 4 aût 1996 sur le Bien-être a mdifié la terminlgie

Plus en détail

GUIDE DU CANDIDAT REPRESENTANT EN ASSURANCE DE DOMMAGES DES PARTICULIERS. Préparation aux examens de l AMF. Pour : DESJARDINS ASSURANCES GENERALES

GUIDE DU CANDIDAT REPRESENTANT EN ASSURANCE DE DOMMAGES DES PARTICULIERS. Préparation aux examens de l AMF. Pour : DESJARDINS ASSURANCES GENERALES GUIDE DU CANDIDAT REPRESENTANT EN ASSURANCE DE DOMMAGES DES PARTICULIERS Préparatin aux examens de l AMF Pur : DESJARDINS ASSURANCES GENERALES Prfesseur : Jacques Bélanger 04-2012 TABLE DES MATIÈRES I.

Plus en détail

Cabinet Consultant Jean-Claude VICTOR

Cabinet Consultant Jean-Claude VICTOR Internatinal Cabinet Cnsultant Jean-Claude VICTOR Outils d apprpriatin pur la mise en œuvre d un système de management intégré à l aide des référentiels ( Nrmes ISO9001 :2000 et ISO14001 :2004, du référentiel

Plus en détail

Statuts de l'association

Statuts de l'association Statuts de l'assciatin I - CONSTITUTION, COMPOSITION ET OBJET DE L ASSOCIATION Article 1 - Cnstitutin Il est fndé entre les adhérents aux présents statuts une assciatin régie par la Li du 1er Juillet 1901

Plus en détail

NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR

NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR Dans le cadre de la rupture d un cntrat de travail du fait du décès d un particulier emplyeur, un certain nmbre de frmalités snt à accmplir

Plus en détail

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des rganismes de frmatin assurant la frmatin préparatire à l habilitatin électrique Le présent dcument a été rédigé par une cmmissin inter-ctr et appruvé par les

Plus en détail

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Rapport Final. préparé par le

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Rapport Final. préparé par le COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS Rapprt Final préparé par le Cmité Technique de Revue des Titres et Cnventins Miniers de la République de Guinée cncernant la cnstructin et l'explitatin

Plus en détail

SOCIETE DES NATIONS. MANDATS. COMMISSION PERMANENTE DES MANDATS. RAPPORT SUR LES TRAVAUX DE SA TRENTE-CINQUIEME SESSION.

SOCIETE DES NATIONS. MANDATS. COMMISSION PERMANENTE DES MANDATS. RAPPORT SUR LES TRAVAUX DE SA TRENTE-CINQUIEME SESSION. SOCIETE DES NATIONS. Cmmuniqué au Cnseil. C.42.19 3 9.VI. Genève, le 16 janvier 1939. MANDATS. COMMISSION PERMANENTE DES MANDATS. RAPPORT SUR LES TRAVAUX DE SA TRENTE-CINQUIEME SESSION. Rapprt du Représentant

Plus en détail

Le partage des locaux dans l école

Le partage des locaux dans l école Le partage des lcaux dans l écle Canevas de prtcle Prémisses : L écle est un milieu d apprentissage privilégié pur les enfants. Avec l intrductin des services de garde en milieu sclaire, leur plus grande

Plus en détail

L ENTRETIEN AVEC UN JURY

L ENTRETIEN AVEC UN JURY Agent territrial spécialisé de 1 ère classe des écles maternelles 22/09/2014 Cadrage indicatif : Les cadrages des épreuves, bien que ne cncernant pas un cncurs transféré, nt été élabrés par les membres

Plus en détail