Les nouveaux équipements intégrés dans la RT2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les nouveaux équipements intégrés dans la RT2012"

Transcription

1 Mardi 05 novembre 2013 Les nouveaux équipements intégrés dans la RT2012 Valérie Laplagne, responsable ENR, Uniclima Michèle Mondot, responsable Systèmes Thermodynamiques, CETIAT Laure Mouradian, responsable Ventilation, CETIAT RASSEMBLONS NOS ENERGIES POUR BATIR DEMAIN

2 RT des équipements manquants Applicable aux bâtiments neufs Depuis le 28 octobre 2011 pour certains bâtiments tertiaires et le logement en zone ANRU Depuis le 1 er janvier 2013 pour tous les autres bâtiments Intègre les équipements traditionnels du génie climatique (chauffage, refroidissement, ventilation, ECS) Toutefois, certains équipements ont été oubliés dans la méthode Th- BCE

3 Intégration des équipements manquants Un travail commun Uniclima/CETIAT avec DHUP/CSTB pour intégrer les équipements manquants Modes d intégration : directe (par arrêté modificatif) par Titre V-extension dynamique déposé par le CSTB Organisation des travaux : Contributions des industriels entre oct et mars 2012 Planning d intégration établi par la DHUP fin mai 2012 Début des travaux du CSTB à l été 2012

4 Intégration des équipements manquants Liste des équipements PAC sol-eau et sol-sol : intégration directe PAC eau glycolée / eau en mode ECS : Titre V, arrêté du 12 juin 2013 PAC double service : Titre V, arrêté du 5 mars 2013 Free-cooling nocturne : intégration directe Double-flux thermodynamique : Titre V en cours de publication Double-flux collectif avec échangeurs individuels : Titre V en préparation Roof-top : Titre V en préparation + autres équipements mal pris en compte : ex l ECS thermodynamique collective

5 RT l arrêté modificatif Arrêté modificatif du 16 avril 2013 Compléments à l arrêté méthode du 20 juillet 2011 Générateurs thermodynamiques utilisant le sol comme source de chaleur PAC sol-eau : mode chauffage / mode ECS PAC sol-sol : mode chauffage Description des sources amont de type «sol» Description de l outil IdCET pour identification de l ECS thermodynamique Free cooling nocturne

6 PAC sol-eau et sol-sol Générateurs thermodynamiques à détente directe Source amont : sol Évaporateur : capteurs enterrés avec échange thermique direct entre le sol et le fluide frigorigène Caractérisation de la source amont Source AFPAC Source aval en mode chauffage : «plancher chauffant» Condenseur : échange thermique direct entre le plancher et le fluide frigorigène Définition du système d émission / distribution al_util_max = 3,8

7 PAC sol-eau et sol-sol en mode chauffage PAC sol-eau : Méthode d essais EN Côté évaporateur : capteurs enterrés dans lesquels circule le fluide frigorigène sont plongés dans un bain d eau 4 C PAC sol-sol : Méthode d essais pren Côté condenseur : capteurs du plancher sont plongés dans un bain d eau 35 C Performances certifiées / justifiées / déclarées selon EN et 2

8 PAC sol-eau et sol-sol en mode chauffage Point pivot Tamont = 4 C / Taval = C Val_util_max = 3,8 COP défaut = Val_util_max * 0.8 Point pivot Tamont = 4 C / Taval = 35 C Val_util_max = 3,8 COP défaut = Val_util_max * 0.8

9 PAC sol-eau en mode ECS Performances certifiées / justifiées / déclarées selon EN Tbain capteurs = 4 C Cycle de puisage Données d entrée obtenues avec IdCET (COP, Pabs) du point pivot et UA du ballon Statut selon statut des performances EN Point pivot Tamont =4 C / Taval = 45 C Val_util_max = 3 COP défaut = Val_util_max * 0.8

10 La source amont «sol» Caractéristiques descriptives de la source amont «sol» Rb : résistance thermique entre le capteur enterré et le sol Valeur se situant entre 0,01 et 0,15 K.m/W L : longueur totale des capteurs enterrés Variation de la température du sol au cours de l année Mois à la température mini Température mini / Température maxi annuelles du sol définition d une sinusoïdale de variation de température du sol

11 La source amont «sol» Calcul de Tamont au pas de temps horaire La température du sol est corrigée des rejets frigorifiques de la PAC Correspondance entre la température de sol et la température du bain d essai donnant des performances équivalentes

12 Système d émission / distribution des PAC sol-sol Émetteurs plancher chauffant avec circulation directe du fluide frigorigène dans le plancher échange à détente directe comme pour les PAC air/air Émetteur : type «plancher chauffant» Pertes au dos : idem plancher chauffant à eau Réseau de distribution Réseau de distribution fictif sans pertes

13 PAC eau glycolée/eau pour ECS Arrêté du 12 juin 2013 «Pompe à chaleur eau glycolée / eau pour la génération d eau chaude sanitaire» Titre V extension dynamique suite à «oubli» dans la méthode (arrêté du 20 juillet 2011) puis dans l arrêté modificatif du 16 avril 2013 PAC eau glycolée / eau double service déjà incluses dans arrêté du 5 mars 2013 Description des matrices de performances (COP, Pabs) Point pivot Val_util_max Coefficients Cnn et ordre de priorité de remplissage

14 PAC eau glycolée /eau pour ECS Données d entrée issues de IdCET Sur la base des performances EN Point pivot Tamont = -1.5 C / Taval = 45 C Val_util_max = 2,8 COP défaut = Val_util_max * 0.8

15 PAC Double Service Arrêté du 5 mars 2013 «Pompe à chaleur Double Service» Titre V - Extension dynamique Développement d une fiche algorithme pour gérer le mode de régulation des deux services chauffage / ECS Domaine d application PAC à compression électrique / PAC à absorption gaz Sources amont : air extérieur / eau / eau glycolée Ne s applique pas aux PAC réversibles pas de valorisation du refroidissement gratuit lors de la production ECS

16 PAC DS - Principe de la modélisation PAC assurant de façon alternée les deux services chauffage et ECS avec priorité ECS Description d un nouveau type de générateur thermodynamique par : Matrices (COP, Pabs) pour le mode chauffage Point / 35 C Avec limites de plages de fonctionnement, le cas échéant Matrices (COP, Pabs) pour le mode ECS Point / 45 C (COP, Pabs, UA) issus des essais EN et de IdCET Avec limites de plages de fonctionnement le cas échéant

17 PAC DS - Principe de la modélisation Régulation de puissance Unique pour les deux services ToR ou Puissance variable LRcontmin,CcpLRcontmin Taux : sur la base du point pivot C

18 PAC DS - Assemblage de la génération Génération Génération Générateurs en cascade Ballon de stockage avec appoint intégré avec appoint séparé Appoint Chauffage (le cas échéant) PAC DS Appoint ECS intégré Appoint ECS séparé

19 Free cooling nocturne Décrit dans l arrêté modificatif du 16 avril 2013 Chapitre 8.12 C_VEN_FONCTIONS DE RAFRAICHISSEMENT NOCTURNE DES SYSTEMES DE VENTILATION Principe du système : Profiter de la baisse de température extérieure la nuit pour rafraîchir le bâtiment en été et mi-saison en le ventilant En période de refroidissement Échangeur by passé

20 Free cooling nocturne Domaine d application : Résidentiel et Tertiaire Module intégré directement aux systèmes de ventilation mécanique VMC double flux, CTA DAC et CTA DAV Modification apportée : En tertiaire : possibilité de basculer en 100% air neuf en période d inoccupation En résidentiel : ajout d un débit de surventilation la nuit

21 Free cooling nocturne Données d entrée : Débit de surventilation Puissance des auxiliaires associée Temporisation et/ou régulation de la surventilation nocturne Température intérieure de déclenchement et d arrêt Écart minimum entre la température intérieure et la température extérieure

22 VMC double-flux thermodynamique Titre V - Extension dynamique en cours de publication Développement d une fiche algorithme pour gérer le couplage entre VMC double-flux et PAC air extrait / air neuf Principe de fonctionnement VMC double-flux, fonctionne 100% du temps au débit de ventilation PAC air extrait / air neuf, en sortie de l échangeur, selon besoins de chauffage ou refroidissement Possibilité de modifier les débits de ventilation pour apporter plus de puissance à la PAC Domaine d application Bâtiments à usage d habitation

23 VMC double-flux thermodynamique Données d entrée Débits de ventilation et puissances auxiliaires Débits de surventilation (boost) Rendement échangeur selon EN Valeurs certifiées / justifiées / déclarées Matrices de la PAC air extrait/air neuf aux bornes du système selon EN point pivot : 20 C / 7 C en chauffage 27 C / 35 C en froid préprocesseur : permet de recalculer les matrices COP et Pabs de la PAC seule

24 VMC DF collectif - échangeur individuel Titre V - Extension dynamique en préparation Développement d une fiche algorithme pour gérer les échanges de chaleur entre les ventilateurs centralisés et les échangeurs individuels Source Atlantic

25 VMC DF collectif - échangeur individuel Données d entrée Rendement des échangeurs individuels selon EN 308 ou EN Valeurs certifiées / justifiées / déclarées Ventilateurs collectifs Puissances en soufflage et reprise Débit de base et débit de pointe Conduits aérauliques Répartition des surfaces de réseau hors volume chauffé = en terrasse dans le volume chauffé / part. collective = conduits verticaux dans le volume chauffé / part. individuelle = dans les logements Classe d étanchéité du réseau Isolation thermique (hors volume chauffé)

26 Roof-Top Unité autonome de toiture 2 volets : simple flux (e.g. commerces) 3 ou 4 volets : (e.g. salles de spectacles) double flux avec récupération d énergie Pas de réseau aéraulique de diffusion Générateurs de chauffage / refroidissement Systèmes thermodynamiques Générateurs d air chaud Effet Joule Batteries à eau chaude Source : Xpair

27 Roof-Top Principes de modélisation Titre V extension dynamique en préparation Couplage système de ventilation avec génération de chaud et/ou froid Ventilation SF CTA DAC sans pré-chauffage / pré-refroidissement CTA DAV pouvant inclure un échangeur de récupération Générateurs Ceux déjà disponibles dans la méthode Lien direct avec module de ventilation Hypothèse : réseau de distribution < 4 m Pas de prise en compte de fuites réseau

28 Autres : ECS thermodynamique collective Problématique Dans la méthode Th-BCE, l ECS thermodynamique est caractérisée par la norme EN16147 avec des profils de puisage pour des volumes jusqu à 400L Au-delà de 400L, pas d autre possibilité que de considérer la valeur par défaut pour l ECS thermo collective Or le règlement ErP n 814/2013 introduit des profils de puisage pour des volumes jusqu à 2000L Application : 26 septembre 2015 Révision de la norme EN en cours pour harmonisation avec ErP Pour les volumes >2000L, pas de caractérisation prévue dans la révision de la EN16147

29 Autres : ECS thermodynamique collective Solution Pour les volumes >2000L : caractérisation par composant, PAC en mode chauffage (EN14511) et UA du ballon de stockage Pour les volumes entre 400 et 2000L : Jusqu'au 31/12/2014 (période transitoire) : idem >2000L À partir du 01/01/2015 : caractérisation selon la EN16147 révisée D ici le 01/01/2015 : mise en place d un programme de certification des systèmes de production d ECS thermodynamique collective Une fiche d application est en projet

30 Les fiches d aide à la saisie Uniclima et le CETIAT ont élaboré des fiches d aide à la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 : Basées sur la méthode Th-BCE Explicitent le principe de modélisation Précisent les données d entrée, les valeurs par défaut et où les trouver Apportent des interprétations si nécessaire Aident à l application des nouveaux Titres V

31 Les fiches d aide à la saisie 21 fiches disponibles : 1. Génération de chauffage et de refroidissement 2. Générateurs thermodynamiques à compression électrique 3. PAC air extérieur - air recyclé 4. PAC air extérieur eau 5. PAC eau glycolée eau 6. PAC eau de nappe eau 7. Chauffe-eau thermodynamiques 8. PAC double service 9. Ballons 10. Chaudière à condensation à combustibles gazeux ou liquides pour chauffage et ECS

32 Les fiches d aide à la saisie 11. Chaudière à combustibles solides 12. Chaudière hybride à combustibles gazeux ou liquides pour chauffage et ECS 13. Chaudière à micro cogénération avec moteur Stirling pour chauffage et ECS 14. Micro cogénération avec moteur à combustion interne fonctionnant aux combustibles gazeux ou liquides 15. Chauffe-eau solaires individuels (CESI) 16. Radiateur statique à eau chaude 17. PAC à détente directe 18. Puissances des auxiliaires de ventilation 19. Systèmes solaires combinés (SSC) 20. Chauffe-eau solaire collectif (CESC) 21. Chauffe-eau solaire collectif individualisé (CESCI)

33 Les fiches d aide à la saisie Les fiches d aide à la saisie des équipements du génie climatique : Pour les industriels mais aussi les éditeurs de logiciel, les BE, Téléchargeables sur le site :

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 LES PAC A DETENTE DIRECTE I/ PRINCIPE GENERAL Les PAC à détente directe de type sol/eau et sol/sol sont des générateurs

Plus en détail

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 LES CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUES I/ PRINCIPE GENERAL Un chauffe-eau thermodynamique (CET) est un générateur thermodynamique

Plus en détail

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 LES UNITES AUTONOMES DE TOITURE (ROOF-TOP) I/ DEFINITION DES UNITES DE TOITURE Une Unité Autonome de Toiture (UAT) ou

Plus en détail

Calendrier d application de la RT2012

Calendrier d application de la RT2012 Les atouts de la PAC pour répondre à la RT 2012 : systèmes pris en compte par la réglementation et impacts sur leurs niveaux de performance. 10 février 2012 Valérie Laplagne Responsable ENR - UNICLIMA

Plus en détail

Saisie des chauffe-eau thermodynamiques à compression électrique

Saisie des chauffe-eau thermodynamiques à compression électrique Fiche d application : Saisie des chauffe-eau thermodynamiques à compression électrique Date Modification Version 01 décembre 2013 Précisions sur les CET grand volume et sur les CET sur air extrait 2.0

Plus en détail

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel chauffage et ECS

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel chauffage et ECS Pompe à chaleur à absorption gaz naturel chauffage et ECS Fiche d intégration dans le logiciel RT 2012 : U22win de PERRENOUD 26/08/2013 Version 5.0.26 du 30/07/2013 La procédure suivante décrit la saisie

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Arrêté du 29 octobre 2012 relatif à l agrément de la demande de titre V relative à la prise en compte

Plus en détail

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 LES PAC EAU GLYCOLEE / EAU I/ PRINCIPE GENERAL Les PAC eau glycolée/eau sont des générateurs thermodynamiques pour le

Plus en détail

Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020

Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020 Chauffe-eau thermodynamique Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020 Ballon de stockage ( 300 l) chaude M o d e c h a u f f a g e Q k T k Pompe à chaleur Effet utile Pompe à chaleur pour chauffer

Plus en détail

Ventilation et rafraîchissement

Ventilation et rafraîchissement Journée technique ATEE, 28 janvier 2016 Ventilation et rafraîchissement Emmanuelle Brière, Uniclima Uniclima : syndicat d industriels Chiffres clés Secteur Résidentiel, Tertiaire et Industrie 79 industriels

Plus en détail

Les Chauffe-Eau Solaires Collectifs (CESC)

Les Chauffe-Eau Solaires Collectifs (CESC) Les Chauffe-Eau Solaires Collectifs (CESC) Cette fiche décrit la façon de renseigner dans Clima-Win les éléments constitutifs d une installation solaire collective de production d ECS. Date 1 3/ 12/2012

Plus en détail

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 PUISSANCES DES AUXILIAIRES DE VENTILATION I/ PRINCIPE GENERAL 1. Systèmes de ventilation et de traitement d air Dans

Plus en détail

Règlementation Thermique des Bâtiments Neufs

Règlementation Thermique des Bâtiments Neufs Fiche d application : Saisie des chauffe-eau thermodynamiques à compression électrique Date Modification Version 01 juillet 2012 CSTB 1.0 Préambule Cette fiche d application précise la saisie des chauffe-eau

Plus en détail

T.Flow Hygro+ Logement Collectif Saisies RT2012 Méthode Climawin

T.Flow Hygro+ Logement Collectif Saisies RT2012 Méthode Climawin T.Flow Hygro+ Logement Collectif Saisies RT2012 1 Saisie du ventilateur et du réseau de ventilation Type de ventilation : Ventilation mécanique extraction La puissance moyenne pondérée du ventilateur est

Plus en détail

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http://

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http:// 2.0. Ballon de stockage : Capacité : L Lien vers la documentation technique : http:// Retrouver les caractéristiques techniques complètes (performances énergétiques et niveau d isolation, recommandation

Plus en détail

Cas particuliers - «Titres V»

Cas particuliers - «Titres V» Certains produits utilisés dans le bâtiment ne sont pas pris en compte par la réglementation thermique RT 2005. Pour pouvoir toutefois être utilisés, ces produits doivent faire l objet d une demande de

Plus en détail

Les Chauffe-Eau Solaires Individuels (CESI)

Les Chauffe-Eau Solaires Individuels (CESI) Les Chauffe-Eau Solaires Individuels (CESI) Cette fiche décrit la façon de renseigner dans Clima-Win les éléments constitutifs de l installation solaire de production d ECS. Date 0 2 / 1 0 /2013 V ersion

Plus en détail

Chauffe-eau solaire collectif-cesc

Chauffe-eau solaire collectif-cesc Chauffe-eau solaire collectif-cesc Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : U22win de PERRENOUD Version du 06/02/2015 Présentation La présente fiche décrit le principe et la saisie d un chauffe-eau

Plus en détail

GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES

GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES Séminaire organisé par les étudiants du master Expertise et Traitement en Environnement GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES SYLVAIN DELENCLOS 29 JANVIER 2015 Présentation téléchargeable

Plus en détail

Fiche d application du Titre V Système RT2012 «Chauffe-eau thermodynamique Cylia EAU / Xiros EAU» Validé le 1 er décembre 2014

Fiche d application du Titre V Système RT2012 «Chauffe-eau thermodynamique Cylia EAU / Xiros EAU» Validé le 1 er décembre 2014 Fiche d application du Titre V Système RT2012 Validé le 1 er décembre 2014 Xiros EAU - 100 L - 150 L Cylia EAU - 200 L - 300 L 1. Le PRINCIPE Les chauffe-eau thermodynamiques Xiros EAU et Cylia EAU, captent

Plus en détail

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 SYSTÈMES SOLAIRES COMBINÉS (SSC) I/ PRINCIPE GENERAL Cette fiche d intégration décrit les données d entrées, les paramètres

Plus en détail

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température F i c h e c o m m e r c i a l e Chauffage / ECS système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température 2 chauffage / ECS > logements collectifs > production d ECS

Plus en détail

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique chauffage seul

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique chauffage seul Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique chauffage seul Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ArchiWIZARD de RayCREATIS Version 2.7.0 du 05/07/2013 Logiciel évalué conforme à la RT

Plus en détail

T.Flow Hygro + Maison Individuelle Saisies calculs réglementaires RT2012 Général T.Flow Hygro+ Maison Individuelle Saisies RT2012 Données générales

T.Flow Hygro + Maison Individuelle Saisies calculs réglementaires RT2012 Général T.Flow Hygro+ Maison Individuelle Saisies RT2012 Données générales T.Flow Hygro+ Maison Individuelle Saisies RT2012 Données générales Version du 29/07/2014 1 1 Saisie de la ventilation Type de ventilation : Ventilation mécanique Simple flux Systèmes de ventilation : choisir

Plus en détail

Chaudière à condensation + CESC

Chaudière à condensation + CESC Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama Version du 01/07/2015 Chaudière à condensation + CESC Présentation La présente fiche décrit le principe et la saisie d un chauffe-eau

Plus en détail

Performances et étiquetage des équipements de chauffage et de production d eau chaude sanitaire : ce qui va changer!

Performances et étiquetage des équipements de chauffage et de production d eau chaude sanitaire : ce qui va changer! 04 novembre 08 novembre 2013 Performances et étiquetage des équipements de chauffage et de production d eau chaude sanitaire : ce qui va changer! Intervenants: Valérie Laplagne et Jérôme Maldonado - UNICLIMA

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Aménagement, nature MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Direction de l habitat, de l urbanisme et des paysages Arrêté du 12 juin 2013 relatif à l agrément de la demande de titre V relative

Plus en détail

Caractérisation des générateurs thermodynamiques électriques

Caractérisation des générateurs thermodynamiques électriques RT 01 Fiche d application : Caractérisation des générateurs thermodynamiques électriques Date Modification Version 01 1 4 février 015 Remaniement et compléments sur les PAC hautes températures 1/5 Préambule

Plus en détail

récupération d énergie > bâtiments tertiaires > récupérateurs avec rafraîchissement intégré Récupérateur haute performance avec PAC intégrée Nouveau

récupération d énergie > bâtiments tertiaires > récupérateurs avec rafraîchissement intégré Récupérateur haute performance avec PAC intégrée Nouveau Nouveau Récupérateur haute performance avec PAC intégrée ÆÆTarifs p. 1142 ÆÆPièces détachées p. 1947 échangeur Contre-flux Moteur Basse consommation ECM RAFRAICHISSEMENT PAC intégrée InsTAllation Intérieur

Plus en détail

ANNEXE 5 Post traitement pour la prise en compte de l appoint thermodynamique

ANNEXE 5 Post traitement pour la prise en compte de l appoint thermodynamique ANNEXE 5 Post traitement pour la prise en compte de l appoint thermodynamique 1. INTRODUCTION Cette annexe décrit la méthodologie et les calculs considérés dans l outil de posttraitement des appoints thermodynamiques.

Plus en détail

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix Module Thermique avec ECS accumulée Logix Arrêté ministériel du 27 janvier 2015 Module Thermique d Appartement Logix avec affichage des consommations de chauffage et d eau chaude sanitaire Module de distribution

Plus en détail

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 CHAUDIERE A CONDENSATION A COMBUSTIBLES GAZEUX OU LIQUIDES POUR CHAUFFAGE ET ECS I/ PRINCIPE GENERAL Une chaudière à

Plus en détail

Complément 5. label promotelec performance évolutions & mises à jour du cahier des prescriptions techniques PRO 1248-10 (septembre 2012)

Complément 5. label promotelec performance évolutions & mises à jour du cahier des prescriptions techniques PRO 1248-10 (septembre 2012) Sommaire des mises à jour Mise à jour du processus d attribution...3 Mise à jour de la surface de référence pour les calculs thermiques en construction...3 Mise à jour pour tous système...4 Mise à jour

Plus en détail

La RT2012 Présenté par Y.FAGON Constructions durables à la DDTM du Finistère

La RT2012 Présenté par Y.FAGON Constructions durables à la DDTM du Finistère La RT2012 Présenté par Y.FAGON Constructions durables à la DDTM du Finistère Conférence sur le thème 27de septembre 2010 l'étanchéité à l'air des bâtiments Ministère de l'écologie, du Développement Durable,

Plus en détail

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Historique des versions : Date Contenu de la mise à jour Version 10 mars 2008 1 Préambule : Cette fiche d application présente les différents

Plus en détail

F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B

F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B Fiche d interprétation et / ou complément aux référentiels Qualitel et Habitat & Environnement Objet : Rubrique AI Acoustique Intérieure Rubrique TH Niveau de consommation d

Plus en détail

Infos pratiques Choisir sa solution de production

Infos pratiques Choisir sa solution de production Infos pratiques Choisir sa solution de production d eau chaude sanitaire (ECS) Solution économique La production d eau chaude instantanée concerne principalement les chaudières murales à gaz. Lors d un

Plus en détail

Certificats d'economies d'energie : fiches standardisées d'économies d'énergie mentionnées dans l'arrêté du 14 décembre 2011.

Certificats d'economies d'energie : fiches standardisées d'économies d'énergie mentionnées dans l'arrêté du 14 décembre 2011. Certificats d'economies d'energie : fiches standardisées d'économies d'énergie mentionnées dans l'arrêté du 14 décembre 2011. N OPERATION NATURE DE L'OPERATION SECTEUR D'APPLICATION BAR-EN-08 nouveau Fermeture

Plus en détail

RT2012. News. News. www.samse.fr. Ensemble pour la. Ensemble pour la. www.samse.fr. Avec SAMSE et ses partenaires

RT2012. News. News. www.samse.fr. Ensemble pour la. Ensemble pour la. www.samse.fr. Avec SAMSE et ses partenaires Vous devez fournir les attestations de PC et de fin de travaux Attestation au depôt de pc : 1 Votre extension doit respecter les exigences de la élément par élément Attestation fin de travaux : Cette attestation

Plus en détail

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. Par François TURLAND & Bernard LORIOT

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. Par François TURLAND & Bernard LORIOT LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Par François TURLAND & Bernard LORIOT Séminaire Technique UMF Malte Nov.2012 CONTETE Les consommations d énergie en France Industrie 21% Autres 5% Transport 31% Bâtiment

Plus en détail

Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable

Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable Thomas Muller, Gaz de France Réseau Distribution Le 12 septembre 2007 Bâtiment et développement

Plus en détail

PROJET. berrand. - Page 1/10 - 87430 VERNEUIL SUR VIENNE. Commentaires divers : Thierry BERRAND 6, rue de prasmounier 87430 VERNEUIL SUR VIENNE

PROJET. berrand. - Page 1/10 - 87430 VERNEUIL SUR VIENNE. Commentaires divers : Thierry BERRAND 6, rue de prasmounier 87430 VERNEUIL SUR VIENNE Logiciel référencé par la marque PROJET berrand 87430 VERNEUIL SUR VIENNE Date de l'étude : Commentaires divers : ARTISAN BERRAND SARL 24/02/2012 perso CLIENT Guy Berrand Thierry BERRAND 6, rue de prasmounier

Plus en détail

Titre V T.Zen 400/4000 éco Maison individuelle Mode d emploi 3 Mai 2012

Titre V T.Zen 400/4000 éco Maison individuelle Mode d emploi 3 Mai 2012 Titre V T.Zen 400/4000 éco Maison individuelle Mode d emploi 3 Mai 2012 Titre V T.Zen 400/4000 MI Domaine d application: arrêté du 19/03/2012 les Maisons individuelles ou accolées. Appoint de chauffage

Plus en détail

GÉOTHERMIQUE Jean-Marc Percebois

GÉOTHERMIQUE Jean-Marc Percebois LE GUIDE DU CHAUFFAGE GÉOTHERMIQUE Jean-Marc Percebois Deuxième édition 2011 2009, 2011 pour la présente édition, Groupe Eyrolles, ISBN : 978-2-212-13242-7 SOMMAIRE Z SOMMAIRE AVANT-PROPOS 5 ÉLÉMENTS DE

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ ANNEXE 1 ANNEXE 1 Modalités de prise en compte des systèmes «HPSU Compact», «GCU Compact», «Ballons hors pression» et «Solaris» dans la réglementation thermique 2012. MODALITÉS DE PRISE EN COMPTE DES SYSTÈMES

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté du 4 janvier 2012 relatif à l agrément de la demande de titre V relative

Plus en détail

CESI Classique. Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama Version 4.1.5.3 du 27/05/2013

CESI Classique. Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama Version 4.1.5.3 du 27/05/2013 CESI Classique Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama Version 4.1.5.3 du 27/05/2013 Présentation Le présent document décrit la saisie et la prise en compte d une chaudière

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Aménagement, nature MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Direction de l habitat, de l urbanisme et des paysages MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Arrêté

Plus en détail

Les centrales multifonctions. Caractéristiques des offres. Dossier de veille réalisé par Energie Information services

Les centrales multifonctions. Caractéristiques des offres. Dossier de veille réalisé par Energie Information services Les centrales multifonctions Caractéristiques des offres Dossier de veille réalisé par Energie Information services Les centrales multifonctions Caractéristiques des offres Présentation et contexte Ce

Plus en détail

T.Flow Hygro+ Logement Collectif Saisies calculs réglementaires RT2012 perrenoud T.Flow Hygro+ logement Collectif Saisies RT2012 Perrenoud

T.Flow Hygro+ Logement Collectif Saisies calculs réglementaires RT2012 perrenoud T.Flow Hygro+ logement Collectif Saisies RT2012 Perrenoud T.Flow Hygro+ logement Collectif Saisies RT2012 Perrenoud Version du 29/07/2014 1 1. Saisie de la ventilation 1 2 3 4 5 6 7 1 8 1 Type de ventilation : Ventilation mécanique Simple flux Systèmes de ventilation

Plus en détail

à l horizon 2010» micro-pompe à chaleur à absorption-diffusion avec capteur géothermique vertical

à l horizon 2010» micro-pompe à chaleur à absorption-diffusion avec capteur géothermique vertical Journées Thématiques ADEME - PUCA «Pr b Equipements Energétiques du BâtimentB Optimisation d une d micro-pompe à chaleur à absorption-diffusion avec capteur géothermique vertical CSTB BUDERUS Objectifs

Plus en détail

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique double service

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique double service Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique double service Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ArchiWIZARD de RayCREATIS Version 2.8.0 du 07/10/2013 Logiciel évalué conforme à la RT

Plus en détail

Le bâtiment à énergie positive

Le bâtiment à énergie positive Alain Garnier Le bâtiment à énergie positive Comment maîtriser l énergie dans l habitat? Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13243-4 Sommaire Avant-propos Partie 1 BBC neuf et rénovation, BEPAS, BEPOS

Plus en détail

Projet soutenu par. 24 juin 2015 Ulg Campus d Arlon Pauline ABRAHAMS Equipe BEMS pabrahams@ulg.ac.be

Projet soutenu par. 24 juin 2015 Ulg Campus d Arlon Pauline ABRAHAMS Equipe BEMS pabrahams@ulg.ac.be Projet soutenu par 24 juin 2015 Ulg Campus d Arlon Pauline ABRAHAMS Equipe BEMS pabrahams@ulg.ac.be L équipe de recherche BEMS Le concept de maison E+ VallEnergie : action 3 simulation de maisons à énergie

Plus en détail

l offre économie d énergie France Air

l offre économie d énergie France Air l offre économie d énergie France Air les solutions à énergie renouvelable Le secteur du bâtiment est le premier consommateur d énergie en France. Il représente 43 % de l énergie consommée, et 25 % des

Plus en détail

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 LES BALLONS I/ PRINCIPE GENERAL Cette fiche d intégration clarifie les données d entrées, les paramètres intrinsèques

Plus en détail

La certification NF des équipements multi-énergies

La certification NF des équipements multi-énergies La certification NF des équipements multi-énergies Conférence INTERCLIMA - 5 novembre 2013 INTERVENANTS : Christine KERTESZ AFNOR CERTIFICATION Sophie BOCQUILLON Sylvain CURTY EUROVENT CERTITA CERTIFICATION

Plus en détail

L impact sur la performance énergétique de la régulation et de la GTB à travers les normes et réglementations

L impact sur la performance énergétique de la régulation et de la GTB à travers les normes et réglementations L impact sur la performance énergétique de la régulation et de la GTB à travers les normes et réglementations Pierre BOISSON Pôle Automatisme et Gestion de l Energie CSTB Marne la vallée pierre.boisson@cstb.fr

Plus en détail

Une forme durable de chauffage domestique

Une forme durable de chauffage domestique Une forme durable de chauffage domestique Ingénieur Geert Matthys VCB (Confédération flamande de la Construction) 1. Réduire la demande (économie d énergie) 2. Utiliser des sources d énergie durables 3.

Plus en détail

Chauffage et ventilation des maisons BBC et passives

Chauffage et ventilation des maisons BBC et passives Chauffage et ventilation des maisons BBC et passives Maisons BBC et passives Qualité d air intérieur et ventilation Confort thermique Solutions préconisées Mise en œuvre Maintenance prix De l importance

Plus en détail

La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui? Qualité de l'air : les enjeux

La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui? Qualité de l'air : les enjeux La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui? Nicolas BLONDET, Prescripteur habitat ALDES représentant UNICLIMA Qualité de l'air : les enjeux 4 juillet 2013 Toulouse Attestation acoustique

Plus en détail

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités Ludovic THIEBAUX ludovic@elan-herblay.fr XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09 Les énergies renouvelables : mythes et réalités L impact sur l environnement COMBUSTIBLE Émissions

Plus en détail

Pompes à chaleur gaz : retours de suivis terrains

Pompes à chaleur gaz : retours de suivis terrains 1 Pompes à chaleur gaz : retours de suivis terrains Juliette PROMELLE (GDF SUEZ) 2 ème Congrès Français des Pompes à Chaleur 10 installations instrumentées 2 Objectif : mesurer la performance de pompes

Plus en détail

Guide technique 10 e arrêté

Guide technique 10 e arrêté Guide technique 10 e arrêté Juillet 2013 Critères d éligibilité des prêts DolceVita et prêts fabricants Les prêts fabricants éligibles - préambule OBJET PRINCIPAL de financement : chaudière à condensation

Plus en détail

L enjeu de la ventilation

L enjeu de la ventilation L enjeu de la ventilation Laurent Cabau France Air L enjeu de la ventilation Sous deux aspects: Réglementaire et Sanitaire Besoins, débits Techniquement et réglementaire Simple flux autoréglable Simple

Plus en détail

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 CHAUDIERE A MICRO COGENERATION AVEC MOTEUR STIRLING POUR CHAUFFAGE ET ECS I/ PRINCIPE GENERAL Une chaudière à micro cogénération

Plus en détail

RT 2012 et RT existant

RT 2012 et RT existant RT 2012 et RT existant RéglemenTaTion TheRmique et efficacité énergétique Dimitri molle et Pierre-manuel Patry ÊG roupeêe yrolles,ê2 011,ÊI SBNÊ:Ê9 78-2-212-12979-3 Sommaire Avant-propos... 1 Partie 1

Plus en détail

Chaudière à condensation + Kit PV

Chaudière à condensation + Kit PV Chaudière à condensation + Kit PV Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : U22win de PERRENOUD Version 5.0.20 du 27/05/2013 Présentation La procédure suivante décrit la saisie et la prise en compte

Plus en détail

LES SOLUTIONS ATLANTIC RT 2012

LES SOLUTIONS ATLANTIC RT 2012 www.atlantic-prescription.fr Un espace dédié à la prescription : Actualités Informations Téléchargement de documentation LES SOLUTIONS ATLANTIC RT 2012 Réglementation La RT 2012 Nouvelle réglementation

Plus en détail

RT 2012. FT2i SIRET : 521 257 808 00019 NAF :7120 B Centre d'affaires Atlantis, 8 rue Louis Blériot 56400 AURAY

RT 2012. FT2i SIRET : 521 257 808 00019 NAF :7120 B Centre d'affaires Atlantis, 8 rue Louis Blériot 56400 AURAY RT 2012 I. Evolution de la RT 2005 et du label BBC à la RT 2012 Sommaire Les échecs de la RT 2005 Le BBC RT 2012: Les nouvelles obligations Le Bbio Le Cep Le TIC Le Q4 Les nouvelles technologies Suivi

Plus en détail

RT 2012 : Etude de cas en maison individuelle et en immeuble collectif d habitations

RT 2012 : Etude de cas en maison individuelle et en immeuble collectif d habitations Réunion technique CAP INNOVATION RT 2012 : Etude de cas en maison individuelle et en immeuble collectif d habitations Olivier Servant Directeur des marchés Saint-Gobain Habitat Etude de cas : maison individuelle

Plus en détail

07/10/2009 TITRE PRESENTATION 1

07/10/2009 TITRE PRESENTATION 1 07/10/2009 TITRE PRESENTATION 1 ENERGY BREAKFAST Le chauffage de votre entreprise 2 TABLE DES MATIERES Le chauffage : C EST IMPORTANT! Diverses techniques de chauffage Nouvelles techniques de chauffe La

Plus en détail

ventilez chauffez votre eau CRÉDIT D IMPÔTS* vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix 2 facilité d intégration

ventilez chauffez votre eau CRÉDIT D IMPÔTS* vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix 2 facilité d intégration vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix Les P r o d u i t s facilité d intégration facilité d installation gains énergétiques renforcés : rendement stable quelle que soit la température

Plus en détail

Les émetteurs muraux à effet Joule direct (panneau rayonnant, radiateur) intégrant une fonction «indicateur de consommation» sont recommandés.

Les émetteurs muraux à effet Joule direct (panneau rayonnant, radiateur) intégrant une fonction «indicateur de consommation» sont recommandés. 9.4 CHAUFFAGE ET RAFRAICHÎSSEMENT 9.4.1 ÉMETTEURS DE CHAUFFAGE, RAFRAÎCHISSEMENT ET GESTION D énergie Les émetteurs doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité

Plus en détail

FICHE EXPLICATIVE Pompes à chaleur électriques

FICHE EXPLICATIVE Pompes à chaleur électriques Certificats d économies d énergie Fiche explicative n FE04 FICHE EXPLICATIVE Pompes à chaleur électriques Fiches d opérations standardisées concernées : Bâtiments résidentiels : BAR-TH-104 : Pompe à chaleur

Plus en détail

Sommaire. Remerciements... 1. Avant-propos... 3

Sommaire. Remerciements... 1. Avant-propos... 3 Bruno Béranger Les pompes à chaleur ON 3e ÉDITI ÊG roupeêe yrolles,ê 2006,Ê 2013Ê pourê laê présenteê édition,ê ISBNÊ :Ê 978-2-212-13656-2 Sommaire Remerciements... 1 Avant-propos... 3 Un peu d histoire...

Plus en détail

Cycle de formation énergie environnement 2015-2016

Cycle de formation énergie environnement 2015-2016 Cycle de formation énergie environnement 2015-2016 Ventilation générale des bâtiments : concepts techniques et applications pratiques dans les immeubles de logements Martial Götz Présentation du : 19.11.2015

Plus en détail

Des réponses aux défis énergétiques de demain en chauffage, rafraîchissement et ventilation. bâtiments tertiaires

Des réponses aux défis énergétiques de demain en chauffage, rafraîchissement et ventilation. bâtiments tertiaires Des réponses aux défis énergétiques de demain en chauffage, rafraîchissement et ventilation. bâtiments tertiaires 02 évolution des consommations énergétiques RT 2005 / RT 2012 (bâtiments de bureaux neufs)

Plus en détail

La pompe à chaleur : comment ça marche?

La pompe à chaleur : comment ça marche? La pompe à chaleur : comment ça marche? Le principe d une pompe à chaleur est relativement simple : une pompe à chaleur, composée d un évaporateur, d un générateur à compresseur et d un condensateur, remplace

Plus en détail

Crédit d impôt : pour qui? Quel montant de crédit d impôt? Conditions d attribution du crédit d impôt

Crédit d impôt : pour qui? Quel montant de crédit d impôt? Conditions d attribution du crédit d impôt Crédit d impôt : pour qui? particulier locataire propriétaire occupant bailleur occupant à titre gratuit Quel montant de crédit d impôt? le crédit d impôt est calculé sur le montant TTC des équipements

Plus en détail

R 7. Isolation en toiture-terrasse R 4,5 Isolation en rampants de toiture et combles aménagés R 6 18 %

R 7. Isolation en toiture-terrasse R 4,5 Isolation en rampants de toiture et combles aménagés R 6 18 % Crédit d impôt Crédit d impôt : pour qui? particulier locataire propriétaire occupant bailleur occupant à titre gratuit Quel montant de crédit d impôt? le crédit d impôt est calculé sur le montant TTC

Plus en détail

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT D UNE INSTALLATION DE CLIMATISATION CENTRALISEE 1. Introduction Une installation de climatisation centralisée est constituée d un ensemble de matériels ayant les fonctions suivantes

Plus en détail

Chaudière à condensation collective

Chaudière à condensation collective Chaudière à condensation collective Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : U22win de PERRENOUD Version 5.0.20 du 27/05/2013 Présentation La procédure suivante décrit la saisie et la prise en compte

Plus en détail

Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud

Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud SOMMAIRE I. GENERALITES... 2 1. Le système Héliopac... 2 2. Définition... 2 3. Méthodologie... 3 II. SAISIE DANS U22WIN D UN

Plus en détail

label promotelec rénovation énergétique évolutions & mises à jour du cahier des prescriptions techniques PRO 1309-11 (septembre 2012)

label promotelec rénovation énergétique évolutions & mises à jour du cahier des prescriptions techniques PRO 1309-11 (septembre 2012) (p. 27-32 du CPT Label Promotelec Rénovation énergétique) Production électrique à accumulation Qu elle soit assurée par un ou plusieurs chauffe-eau électriques, la capacité totale minimale, en fonction

Plus en détail

Dossier de presse «Neuf» POMPE A CHALEUR : LA SOLUTION OPTIMALE POUR LE CHAUFFAGE ET L EAU CHAUDE SANITAIRE DES BATIMENTS NEUFS

Dossier de presse «Neuf» POMPE A CHALEUR : LA SOLUTION OPTIMALE POUR LE CHAUFFAGE ET L EAU CHAUDE SANITAIRE DES BATIMENTS NEUFS POMPE A CHALEUR : LA SOLUTION OPTIMALE POUR LE CHAUFFAGE ET L EAU CHAUDE SANITAIRE DES BATIMENTS NEUFS La construction d'un bâtiment représente toujours un projet important, d'un point de vue architectural,

Plus en détail

LES POMPES A CHALEUR DANS LE TERTIAIRE

LES POMPES A CHALEUR DANS LE TERTIAIRE LES POMPES A CHALEUR DANS LE TERTIAIRE SOMMAIRE 1. Présentation du système Marché... 2 a. Présentation du système... 2 b. Marché... 3 2. Recensement des guides et outils existants... 4 a. Organismes...

Plus en détail

Annexe 3 Captation d énergie

Annexe 3 Captation d énergie 1. DISPOSITIONS GENERALES 1.a. Captation d'énergie. Annexe 3 Captation Dans tous les cas, si l exploitation de la ressource naturelle est soumise à l octroi d un permis d urbanisme et/ou d environnement,

Plus en détail

Pompe à chaleur Aérothermique «Compact» Haute température réversible NOUVEAU

Pompe à chaleur Aérothermique «Compact» Haute température réversible NOUVEAU AW Aérothermie LIAISON HYDRAULIQUE Pompe à chaleur Aérothermique «Compact» Haute température réversible 6 C départ max Unités extérieures Unités intérieures NOUVEAU ans * garantie compresseur 6 C Radiateurs

Plus en détail

Streamline. Chaudière gaz à condensation murale. 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash. MHG Mieux, tout simplement.

Streamline. Chaudière gaz à condensation murale. 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash. MHG Mieux, tout simplement. Streamline Chaudière gaz à condensation murale 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash MHG Mieux, tout simplement. Streamline Streamline : technique et rendement au meilleur prix Avec la série Streamline,

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

Chaudière à condensation + Kit PV

Chaudière à condensation + Kit PV Chaudière à condensation + Kit PV Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama Version 4.1.5.3 du 27/05/2013 Présentation Le présent document décrit la saisie et la prise en compte

Plus en détail

Expertises études thermiques appels à projets PREBAT

Expertises études thermiques appels à projets PREBAT Expertises études thermiques appels à projets PREBAT Céline LEFEVRE-THIVET Ingénieur énergéticienne LBM Energie ZA Les Pins 33 390 Saint Aubin de Blaye Tél. : 05.57.42.23.76 Perpignan - 3 Juin 2008 Répartition

Plus en détail

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE?

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une pompe à chaleur et d une cuve disposant d une isolation

Plus en détail

La solution 3-en-1 en maison individuelle

La solution 3-en-1 en maison individuelle La solution 3-en-1 en maison individuelle Ventilation double flux Chauffage* Rafraîchissement MyDATEC, la solution 3-en-1 pour maiso En hiver En été 2 C Air extrait 2 C Air rejeté 27 C Air extrait 46 C

Plus en détail

Tutoriel d aide à la saisie

Tutoriel d aide à la saisie Tutoriel d aide à la saisie Titre V RT2012 MyDATEC du 10/07/2013 Important Ce document est rédigé à l attention des bureaux d étude thermiques habilités à réaliser du calcul et dimensionnement d équipement

Plus en détail

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE À jour au 1 er janvier 2015 Nature des dépenses Matériaux d isolation thermique des parois vitrées Matériaux d isolation thermique

Plus en détail

Label Promotelec Habitat Neuf PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS

Label Promotelec Habitat Neuf PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS 3 Label Promotelec Habitat Neuf, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS Production d eau chaude sanitaire Réseaux de communication MARQUAGE QUALITÉ EXIGÉ Tous systèmes de production d'eau chaude sanitaire

Plus en détail

Enveloppe performante

Enveloppe performante Enveloppe performante Quelle approche pour le chauffagiste? Quel type de producteur de chaleur choisir? SANYDRO MAINTENANCE Enveloppe performante - quelle attitude 1 Structure exposé : 1/ Rappel : le surdimensionnement

Plus en détail