CIRCULAIRE. Notion de rémunération ONSS : appareils IT S. 2015/013. Résumé. 30 avril 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CIRCULAIRE. Notion de rémunération ONSS : appareils IT S. 2015/013. Résumé. 30 avril 2015"

Transcription

1 Anneleen Bettens Conseiller Centre de compétence Emploi & sécurité sociale T F CIRCULAIRE S. 2015/013 Notion de rémunération ONSS : appareils IT 30 avril 2015 Résumé PC, portable, tablette, connexion internet, GSM, smartphone,... ces appareils sont désormais omniprésents dans la sphère professionnelle. Lorsque l'employeur intervient dans les coûts de ces appareils ou les met à la disposition de ses collaborateurs, cela peut donner lieu à un avantage en nature s'ils peuvent également être utilisés à des fins privées. Cet avantage est assujetti au paiement de cotisations de sécurité sociale et à une retenue fiscale personnelle. Les dispositions légales et réglementaires actuelles ne sont pas adaptées à cette évolution. Afin d'offrir la sécurité juridique aux employeurs, les partenaires sociaux ont élaboré au sein du comité de gestion de l'onss une proposition pour l estimation de l'avantage en nature en cas de mise à disposition des appareils et pour le remboursement forfaitaire des frais lorsque le travailleur utilise son propre PC et/ou sa propre connexion internet à des fins professionnelles. FEB ASBL Rue Ravenstein 4 B Bruxelles T F Membre BUSINESSEUROPE

2 > Page 2 de la circulaire 2015/013 du 30 avril Introduction L intervention de l employeur dans les dépenses consacrées à l usage d'appareils IT à des fins privées constitue pour le travailleur un avantage en nature assujetti au paiement de cotisations de sécurité sociale. Dans le régime de la sécurité sociale, cet avantage en nature est estimé à un montant exprimé en EUR qui correspond à sa valeur courante (article 20, 1 de l'ar du 28 novembre 1969 pris en exécution de la loi du 27 juin 1969 révisant l'arrêté-loi du 28 décembre 1944 concernant la sécurité sociale des travailleurs - ci-après AR). Des règles distinctes s'appliquent à certains avantages en nature. Ainsi, des montants forfaitaires ont été fixés pour l estimation des avantages liés à la mise à disposition gratuite d'un PC ou d'une connexion internet à des fins privées (article 20, 2 de l'ar). Au sein du Comité de gestion de l'office national de sécurité sociale (ci-après : ONSS), des directives ont également été convenues concernant l estimation forfaitaire de l'utilisation privée d'un GSM mis à disposition par l'employeur (voir circulaire 2009/046). Suite aux évolutions technologiques, l'utilisation de smartphones, de tablettes, d ordinateurs portables et de connexions internet mobiles est de plus en plus répandue dans la sphère professionnelle. Lors de contrôles, la détermination de leur avantage fait souvent l objet de contestations. Afin d'offrir la sécurité juridique aux employeurs, les partenaires sociaux ont formulé au sein du comité de gestion de l'onss des propositions pour l estimation de ces avantages. Cette proposition actualise le régime existant pour les PC et l'internet et avance un montant plus réaliste de l'avantage en nature pour utilisation privée. Elle comble en outre l'absence de réglementation pour l'estimation de l'avantage de l'internet mobile et d'une tablette. L'ONSS a soumis ces propositions à l'administration fiscale en lui demandant d'élaborer ensemble un régime légal concernant le traitement parafiscal et fiscal des appareils IT. La FEB demande instamment que la législation fiscale soit adaptée conformément aux accords conclus au sein du comité de gestion de l'onss, afin qu'un régime légal uniforme s'applique pour le traitement parafiscal et fiscal de ces appareils. Des accords ont aussi été conclus concernant le remboursement de frais professionnels en cas d'utilisation d'un PC et/ou d'une connexion internet à des fins professionnelles. L'ONSS utilise depuis le troisième trimestre 2014 les mêmes montants forfaitaires que ceux publiés par le fisc début 2014 dans une circulaire sur le télétravail.

3 > Page 3 de la circulaire 2015/013 du 30 avril Mise à disposition gratuite : estimation de l'avantage en nature Lorsque l'employeur met gratuitement un appareil IT à disposition de son collaborateur qui ne peut l'utiliser qu'à des fins professionnelles, cela n'entraîne pas d'avantage en nature dans le chef du travailleur. Il n'existe un avantage en nature dans le chef du travailleur que s'il peut également utiliser l'appareil à des fins privées. L estimation forfaitaire de cet avantage varie en fonction du type d'appareil mis à disposition. PC, ordinateur portable, tablette Pour l estimation de l'avantage lié à l'utilisation privée d'un PC (+ périphériques), la législation ONSS actuelle renvoie directement aux dispositions fiscales y afférentes (cf. article 20, 2, 2 AR ONSS et article 185, 3, 10 AR/CIR 92). En l'absence de régime légal pour les tablettes et les ordinateurs portables, l'administration de l'onss a assimilé ces appareils à un PC pour l estimation de l'avantage en nature : 15 EUR/mois (180 EUR/an), ce sont les montants légaux qui s'appliquent depuis Sur proposition du comité de gestion de l'onss, ces montants sont ramenés à une proportion plus réaliste pour les PC et ordinateurs portables et l'avantage en nature d'une tablette est estimé à un montant inférieur (voir tableau ci-dessous). Le fisc n'applique pas de prescriptions administratives générales pour le traitement des tablettes. En cas d'utilisation privée, le fisc impute un montant calculé au cas par cas en fonction de l'activité du travailleur et de la valeur de l'appareil. Récapitulatif: Régime actuel ONSS Régime fiscal actuel PROPOSITION ONSS PC + périphériques 15 EUR/mois 180 EUR/an 6 EUR/mois 72 EUR/an Tablette Pas d estimation forfaitaire Pas d estimation forfaitaire 3 EUR/mois 36 EUR/an Un avantage en nature est imputé pour chaque appareil mis à disposition.

4 > Page 4 de la circulaire 2015/013 du 30 avril 2015 Internet fixe et mobile Pour l estimation de l'avantage lié à l'utilisation privée d'une connexion internet, la législation ONSS actuelle renvoie directement aux dispositions fiscales y afférentes (cf. article 20, 2, 2 AR ONSS et article 185, 3, 10 AR/CIR 92). La réglementation actuelle ne fait pas de distinction entre une connexion internet fixe ou mobile. Aujourd hui, le forfait est appliqué par connexion mise à disposition, quelle que soit sa nature (fixe ou mobile). Cette position peut engendrer des difficultés dans la pratique. Il n'est pas toujours aisé de déterminer si plusieurs connexions sont mises à disposition. Le problème se pose avec plus d'acuité lorsque le travailleur se voit offrir les connexions internet dans un paquet gratuitement ou à un tarif préférentiel. Sur proposition du comité de gestion de l'onss, le forfait ne sera imputé qu'une seule fois, quel que soit le nombre de connexions internet. Cela signifie qu un avantage en nature de 5 EUR par mois (60 EUR par an) est imputé pour l'internet fixe, même s'il y a plusieurs abonnements, combinés ou non à l'internet mobile. Si seul l'internet mobile est mis à disposition, on applique un forfait de 2 EUR par mois (24 EUR par an). Récapitulatif : Régime actuel ONSS Régime fiscal actuel PROPOSITION ONSS Internet fixe 5 EUR/mois Internet mobile 5 EUR/mois 60 EUR/an Autant de fois l avantage en nature qu il y a de connexion 60 EUR/an 2 EUR/mois 24 EUR/an Plusieurs connexions fixes et/ou mobiles : 1 x l avantage en nature GSM et smartphone Au sein du comité de gestion de l'onss, des accords ont été conclus dès 2009 concernant l estimation forfaitaire de l'utilisation privée d'un GSM ou d'un smartphone (internet mobile compris) mis à disposition par l'employeur. Le projet d'arrêté royal qui doit insérer ces directives dans l'article 20, 2, 3 de l'ar ONSS n'a pas encore été approuvé formellement à ce jour. Les directives sont intégrées dans les "instructions aux employeurs" sur le site portail de la sécurité sociale et sont aussi appliquées par l'inspection sociale.

5 > Page 5 de la circulaire 2015/013 du 30 avril 2015 En matière fiscale, il n'existe pas de régime légal et les directives administratives ne sont pas d'application. En cas d'utilisation privée, le fisc impute un montant calculé au cas par cas en fonction de l'activité du travailleur et de la valeur de l'appareil. Les accords conclus en 2009 sont confirmés dans les nouvelles propositions du comité de gestion de l'onss (voir circulaire S. 2009/046) : A. L employeur a un système organisé Lorsque l employeur applique un système permettant d établir une distinction justifiée entre usage privé et professionnel, celui-ci sera accepté en tant que tel. Voici quelques exemples de systèmes de ce genre : - - le split billing : on reçoit deux factures distinctes, l une pour l usage privé, l autre pour l usage professionnel. La distinction peut être établie par exemple sur la base des heures d appel. Toutes les communications effectuées pendant les heures de travail sont professionnelles et celles effectuées en dehors des heures de travail sont privées;; - l intervention est déterminée au préalable : à concurrence d un montant fixe ou d un pourcentage donné de la facture ;; - B. L employeur n a pas de système organisé : forfait L utilisation à des fins personnelles d un gsm mis à disposition par l employeur ou dont l achat est financé ou cofinancé par l employeur, est estimé à 12,50 euros par mois (150 EUR par an), si l employeur n a pas institué un système spécifique. Ce forfait est assujetti aux cotisations de sécurité sociale ordinaires. Ce forfait couvre les frais d abonnement et de communication, l appareil proprement dit et l internet mobile sur cet appareil. La condition est qu il n y ait pas de décalage manifestement trop grand entre les possibilités (et donc la valeur) de l appareil et l utilisation professionnelle qui en est faite. Récapitulatif : Exemple : un IPhone d une valeur de 500 EUR est mis à disposition d un travailleur qui doit uniquement être appelable au téléphone pour son travail. Régime actuel ONSS Régime fiscal actuel GSM et smartphone - Système (confirmé) - Forfait 12,50 EUR/mois Pas d estimation forfaitaire

6 > Page 6 de la circulaire 2015/013 du 30 avril 2015 Phase transitoire Dans l attente d une adaptation de la législation, on applique le régime (fiscal) actuel qui estime un PC mis à disposition à 15 EUR par mois. L ONSS l appliquera avec les nuances suivantes : - si l employeur met à la disposition de son collaborateur un PC et une tablette, l avantage se limite à 15 EUR par mois ;; - si l employeur fournit uniquement une tablette, il faut déclarer l avantage réel (pas de forfait). L avantage pour l utilisation privée d une tablette peut être estimé à 3 EUR par mois, à porter à 5 EUR par mois si l internet mobile est également mis à disposition. L'administration de l ONSS a soumis ces propositions à l'administration fiscale en lui demandant d'élaborer ensemble un régime légal concernant le traitement parafiscal et fiscal des appareils IT. L administration a communiqué à l ONSS qu elle approuve sa proposition, sauf en ce qui concerne quelques nuances de la phase transitoire. La décision finale dépend à présent de l accord du ministre des Finances. 3. Remboursement des frais pour l utilisation par le travailleur de son propre PC et de son internet Le remboursement des frais que le travailleur expose dans l exécution de son contrat de travail ne constitue pas un salaire et n est pas imposable, ni soumis aux cotisations de sécurité sociale. Le remboursement de frais qui incombent à l employeur peut se faire sur base forfaitaire ou sur la base de preuves des frais exposés. Si le travailleur utilise son propre PC et/ou sa propre connexion internet à des fins professionnelles et que l employeur intervient dans les frais professionnels, cela ne constitue pas un avantage en nature dans le chef du travailleur. Dans les instructions aux employeurs (www.socialsecurity.be), l ONSS fait une distinction entre deux situations : - - le travailleur utilise son propre PC et/ou son propre abonnement internet de manière substantielle et régulière à des fins professionnelles ;; le travailleur utilise son propre PC et/ou son propre abonnement internet de manière occasionnelle seulement à des fins professionnelles. L ONSS accepte que si un travailleur utilise son propre PC (avec les périphériques et logiciels) et/ou sa propre connexion internet (et abonnement) de manière substantielle et régulière (un jour par semaine, quelques heures

7 > Page 7 de la circulaire 2015/013 du 30 avril 2015 plusieurs fois par semaine, une semaine tous les mois, ) à des fins professionnelles, l employeur en dédommage les frais sur la base d un forfait de 20 EUR par mois pour un PC et de 20 EUR par mois pour l internet sans devoir prouver les frais réellement exposés par le travailleur. Il faut par contre prouver le caractère régulier. La condition est que l employeur n intervienne pas aussi d une autre manière dans ces frais (par ex. en prenant en charge une partie du prix d achat du PC). 1 De cette manière, l ONSS utilise les mêmes montants que l administration fiscale (voir circulaire fiscale sur le télétravail Ci.RH.241/ du 16 janvier ). Si l employeur veut accorder un forfait plus élevé à ce travailleur, il doit pouvoir le justifier entièrement. Sans justification, la partie qui dépasse 20 EUR par mois sera soumise aux cotisations. Pour les travailleurs qui utilisent leur propre PC et/ou connexion internet de manière occasionnelle seulement (ex. rédiger de temps en temps un rapport en soirée ou lire de la documentation), le forfait de 2 x 20 EUR ne s applique pas. Si l employeur veut indemniser ces frais, il doit pouvoir justifier le montant de l indemnisation qu il accorde. Depuis le 1 er janvier 2010, il incombe en effet à l employeur de prouver que l indemnisation forfaitaire octroyée ne constitue pas un salaire (voir circulaire S.2010/004). 1 https://www.socialsecurity.be/employer/instructions/dmfa/fr/latest/instructions/salar y/particularcases/expensesreimbursement.html 2 a0ff-4d05-a5fe-e2e616bc232f#findhighlighted)

http://www.finbel.intra/kmweb/document.do?method=print...

http://www.finbel.intra/kmweb/document.do?method=print... Page 1 of 7 Home > Modifications récentes > Circulaire n Ci.RH.241/616.975 (AGFisc N 2/2014) dd. 16.01.2014 Administration générale de la FISCALITE - Services centraux Impôt des personnes physiques Circulaire

Plus en détail

Tableau des montants forfaitaires valable depuis le 1 er avril 2015 (O.N.S.S.) Type de frais Montants Conditions. 0,3468 EUR/km.

Tableau des montants forfaitaires valable depuis le 1 er avril 2015 (O.N.S.S.) Type de frais Montants Conditions. 0,3468 EUR/km. Tableau des montants forfaitaires valable depuis le 1 er avril 2015 (O.N.S.S.) Type de frais Montants Conditions Déplacements domicile - lieu de travail et professionnels avec la voiture 0,3468 EUR/km

Plus en détail

Version 17-02-2016 PARTIE III Titre I Chapitre VIII Section III Mise à disposition d ICT-devices Table des matières

Version 17-02-2016 PARTIE III Titre I Chapitre VIII Section III Mise à disposition d ICT-devices Table des matières Version 17-02-2016 PARTIE III Titre I Chapitre VIII Section III Mise à disposition d ICT-devices Table des matières 1. Bases légales et réglementaires 2. Mise à disposition d un ICT-device 2.1 Généralités

Plus en détail

Les montants alloués en remboursement de dépenses propres à l'employeur sont exclus de la notion de rémunération 1.

Les montants alloués en remboursement de dépenses propres à l'employeur sont exclus de la notion de rémunération 1. boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : Les frais propres à l employeur Les montants remboursés à

Plus en détail

L'employeur peut cependant décider de prendre en charge ces frais de déplacement.

L'employeur peut cependant décider de prendre en charge ces frais de déplacement. boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : Les frais de déplacement entre le domicile et le lieu de travail

Plus en détail

CIRCULAIRE. Relance : réduction des charges fiscales et parafiscales

CIRCULAIRE. Relance : réduction des charges fiscales et parafiscales Anneleen Bettens Conseiller adjoint Departement sociale zaken T +32 2 515 09 27 F +32 2 515 09 13 ab@vbo-feb.be CIRCULAIRE CI13/056F.AB-VvE Relance : réduction des charges fiscales et parafiscales 23 décembre

Plus en détail

Logement aux frais du membre du personnel 3,82 EUR 19,22 EUR 43,78 EUR 23,04 EUR

Logement aux frais du membre du personnel 3,82 EUR 19,22 EUR 43,78 EUR 23,04 EUR boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : Les frais de séjour (missions) en Belgique et à l étranger

Plus en détail

Les titres-repas font l objet d une réglementation spécifique tant en droit fiscal qu en droit de la sécurité sociale.

Les titres-repas font l objet d une réglementation spécifique tant en droit fiscal qu en droit de la sécurité sociale. boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : Les titres-repas Toutes les entreprises n ont pas la faculté

Plus en détail

CIRCULAIRE JURISPRUDENCE SOCIALE RÉSUMÉ. 28 mars 2014. S.2014/010F/NLB-VvE

CIRCULAIRE JURISPRUDENCE SOCIALE RÉSUMÉ. 28 mars 2014. S.2014/010F/NLB-VvE Ivo Van Damme Executive Manager - Conseiller général Centre de compétence Emploi & sécurité sociale T +32 2 515 08 94 F + 32 2 515 09 13 ivd@vbo-feb.be CIRCULAIRE S.2014/010F/NLB-VvE JURISPRUDENCE SOCIALE

Plus en détail

CIRCULAIRE JURISPRUDENCE SOCIALE

CIRCULAIRE JURISPRUDENCE SOCIALE Centre de Compétence Emploi & sécurité sociale ( 02 515 08 62 CIRCULAIRE S.2015/009 JURISPRUDENCE SOCIALE 31 mars 2015 Résumé Ø Rémunération Bonus Indivisibilité conventionnelle. Ø Travailleur protégé

Plus en détail

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement.

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement. boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : L assurance de groupe I QU EST UNE ASSURANCE DE GROUPE? Pour

Plus en détail

L'opération donne naissance à un avantage de toute nature pour le travailleur (ou dirigeant) qui en bénéficie.

L'opération donne naissance à un avantage de toute nature pour le travailleur (ou dirigeant) qui en bénéficie. boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : L octroi d un prêt sans intérêt ou à intérêt réduit Un employeur

Plus en détail

Les avantages en nature / avantages anormaux ou bénévoles

Les avantages en nature / avantages anormaux ou bénévoles Mise à jour : 12/03/2015 Parc scientifique Einstein - Rue du Bosquet 8A - B-1348 Louvain-La-Neuve Téléphone : +32 (0)10/811 147 Fax +32 (0)70/401 237 - info@filo-fisc.be Les avantages en nature / avantages

Plus en détail

L'employeur peut octroyer aux membres de son personnel, lors de certains événements, un cadeau ou un chèque-cadeau d'un montant déterminé.

L'employeur peut octroyer aux membres de son personnel, lors de certains événements, un cadeau ou un chèque-cadeau d'un montant déterminé. boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : Les cadeaux, chèques-cadeaux et primes L'employeur peut octroyer

Plus en détail

Newsletter. Actualité sociale du mois de décembre. Solutions for Human Resources. Actualité sociale du mois de décembre

Newsletter. Actualité sociale du mois de décembre. Solutions for Human Resources. Actualité sociale du mois de décembre 2014 Newsletter PERSOLIS 23 rue de l orne 1435 Mont St Guibert www.persolis.be «La Newsletter Persolis est diffusée avec la collaboration du GROUP S Secrétariat Social» 1 Vous connaissez Persolis pour

Plus en détail

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement :

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement : boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : Le fonds de pension L Institution de Retraite Professionnelle

Plus en détail

2260000 Commission paritaire pour les employés du commerce international, du transport et de la logistique

2260000 Commission paritaire pour les employés du commerce international, du transport et de la logistique 2260000 Commission paritaire pour les employés du commerce international, du transport et de la logistique Suppléments de salaire travail en équipes travail de nuit travail du weekend jours fériés... 2

Plus en détail

Newsletter. Actualité sociale du mois de Septembre. Solutions for Human Resources. Actualité sociale du mois de septembre

Newsletter. Actualité sociale du mois de Septembre. Solutions for Human Resources. Actualité sociale du mois de septembre 2014 Newsletter Actualité sociale du mois de Septembre PERSOLIS 23 rue de l orne 1435 Mont St Guibert www.persolis.be «La Newsletter Persolis est diffusée avec la collaboration du GROUP S Secrétariat Social»

Plus en détail

Règlementation en matière de remboursement des frais

Règlementation en matière de remboursement des frais Règlementation en matière de remboursement des frais Le règlement ci-après établit les normes applicables au sein de l A.W.B.B. pour le remboursement par la Trésorerie des frais engagés par ses membres

Plus en détail

Date : Août 2015. L engagement individuel de pension I QU EST UN ENGAGEMENT INDIVIDUEL DE PENSION?

Date : Août 2015. L engagement individuel de pension I QU EST UN ENGAGEMENT INDIVIDUEL DE PENSION? boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : L engagement individuel de pension I QU EST UN ENGAGEMENT

Plus en détail

EMPLOYEURS. Base de calcul des cotisations des salariés agricoles AVANTAGES EN NATURE ET FRAIS PROFESSIONNELS : Valeurs applicables en 2014

EMPLOYEURS. Base de calcul des cotisations des salariés agricoles AVANTAGES EN NATURE ET FRAIS PROFESSIONNELS : Valeurs applicables en 2014 EMPLOYEURS Base de calcul des cotisations des salariés agricoles AVANTAGES EN NATURE ET FRAIS PROFESSIONNELS : Valeurs applicables en 2014 A jour au 1 er janvier 2014 Evaluation des avantages en nature

Plus en détail

Rémunérations alternatives et flexibles Le plan cafétéria: la solution?

Rémunérations alternatives et flexibles Le plan cafétéria: la solution? Rémunérations alternatives et flexibles Le plan cafétéria: la solution? Jean-Paul Lacomble Avocat associé Nadège Toussaint Avocat senior associate Les petits déjeuners de l ADP, Liège, le 10 octobre 2014

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES Bon de capitalisation (branche 26)

CONDITIONS GENERALES Bon de capitalisation (branche 26) ERG_CAP_CG-15-02-2011 CONDITIONS GENERALES Bon de capitalisation (branche 26) TABLE DES MATIERES 1. DEFINITIONS... 3 2. PORTEE GENERALE DU CONTRAT... 3 2.1 OBJET DU CONTRAT... 3 2.2 ENTREE EN VIGUEUR ET

Plus en détail

COMPLEMENTAIRES SANTE ET DEDUCTIONS SOCIALES ET FISCALES : LES MUTUELLES UMC ET FIDAL VOUS EXPLIQUENT LES CONTRATS «RESPONSABLES»

COMPLEMENTAIRES SANTE ET DEDUCTIONS SOCIALES ET FISCALES : LES MUTUELLES UMC ET FIDAL VOUS EXPLIQUENT LES CONTRATS «RESPONSABLES» COMPLEMENTAIRES SANTE ET DEDUCTIONS SOCIALES ET FISCALES : LES MUTUELLES UMC ET FIDAL VOUS EXPLIQUENT LES CONTRATS «RESPONSABLES» Le système interprofessionnel de Sécurité Sociale est obligatoire : le

Plus en détail

SPF Sécurité Sociale DG Indépendants

SPF Sécurité Sociale DG Indépendants SPF Sécurité Sociale DG Indépendants NOTE CONCERNANT LE NOUVEAU STATUT DES CONJOINTS AIDANTS Depuis le 1er juillet 2005 les conjoints aidants doivent s'affilier au statut social complet (maxi-statut).

Plus en détail

1) Une évaluation forfaitaire dans certains cas très précis ; 2) Une évaluation sur base de l avantage réel obtenu dans les autres cas.

1) Une évaluation forfaitaire dans certains cas très précis ; 2) Une évaluation sur base de l avantage réel obtenu dans les autres cas. Définition : Qu est-ce qu un avantage en nature? Le salarié ou le dirigeant d entreprise qui bénéficie, sans qu il intervienne personnellement dans les frais, d une mise à disposition d un véhicule, d

Plus en détail

Swiss Baseball and Softball Federation

Swiss Baseball and Softball Federation Règlement des frais Swiss Baseball and Softball Federation Approuvé par l'ag le: 28 novembre 2015 Entrée en vigueur: 1er novembre 2015 Seite 1 von 6 Table des matières 1. Généralités 3 1.1 Champ d'application

Plus en détail

FICHE n 4 Les éco-chèques

FICHE n 4 Les éco-chèques FICHE n 4 Les éco-chèques 1. Revendication Négocier la conversion des éco-chèques en salaire brut. 2. Législation a. En générale L accord interprofessionnel 2009-2010 instituait avec les éco-chèques un

Plus en détail

sont assujettis à l'assurance en cas de maternité et d'adoption que pour les personnes exerçant une activité salariée dans le canton.

sont assujettis à l'assurance en cas de maternité et d'adoption que pour les personnes exerçant une activité salariée dans le canton. Règlement d'application de la loi instituant une assurance en cas de maternité et d'adoption J 5 07.01 du 11 mai 2005 Le CONSEIL D ETAT de la République et canton de Genève, vu l article 16h de la loi

Plus en détail

E 7313 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012. Le 10 mai 2012 Le 10 mai 2012

E 7313 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012. Le 10 mai 2012 Le 10 mai 2012 E 7313 ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat Le 10 mai 2012 Le 10 mai 2012

Plus en détail

1. La présente circulaire concerne les primes d'ancienneté qui sont octroyées aux travailleurs durant leur carrière auprès d'un employeur.

1. La présente circulaire concerne les primes d'ancienneté qui sont octroyées aux travailleurs durant leur carrière auprès d'un employeur. Administration générale de la FISCALITE Services centraux Direction I/5B Circulaire n Ci.RH.241/608.543 (AGFisc N 27/2011) dd. 23.05.2011 Impôt des personnes physiques Revenu professionnel Prime d'ancienneté

Plus en détail

Fiscalité 7 Wheel Lease

Fiscalité 7 Wheel Lease Fiscalité 7 Wheel Lease 09-2013 Introduction 7 Wheel Lease, produit de la gamme ALD newmobility, combine le leasing d un véhicule toutes marques et tous modèles confondus avec celui d un Piaggio MP3, un

Plus en détail

Aperçu des principales modifications à la formule de déclaration ainsi qu'aux annexes fiscales pour l'exercice d'imposition 2015

Aperçu des principales modifications à la formule de déclaration ainsi qu'aux annexes fiscales pour l'exercice d'imposition 2015 Aperçu des principales modifications à la formule de déclaration ainsi qu'aux annexes fiscales pour l'exercice d'imposition 2015 Le modèle de la formule de déclaration pour l exercice d imposition 2015

Plus en détail

Fiscalité Revenus de droits d auteur & des droits voisins

Fiscalité Revenus de droits d auteur & des droits voisins Fiscalité Revenus de droits d auteur & des droits voisins Loi du 16 juillet 2008 modifiant le code des impôts sur le revenu et organisant une fiscalité forfaitaire des droits d auteur et des droits voisins

Plus en détail

BARÈME DE L'IMPÔT ANNUEL SUR LES SALAIRES

BARÈME DE L'IMPÔT ANNUEL SUR LES SALAIRES BARÈMES DE L IMPÔT 33 IMPÔT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES BARÈME DE L'IMPÔT ANNUEL SUR LES SALAIRES salaires applicable aux décomptes annuels relatifs aux années d'imposition postérieures à 2012

Plus en détail

A V I S N 1.857 ----------------------- Séance du mardi 16 juillet 2013 ------------------------------------------

A V I S N 1.857 ----------------------- Séance du mardi 16 juillet 2013 ------------------------------------------ A V I S N 1.857 ----------------------- Séance du mardi 16 juillet 2013 ------------------------------------------ Travailleurs domestiques : projet d arrêté royal portant modification de l arrêté royal

Plus en détail

RAPPEL DES OBLIGATIONS RELATIVES AU SECTEUR HORECA

RAPPEL DES OBLIGATIONS RELATIVES AU SECTEUR HORECA Décembre 2013 /1 RAPPEL DES OBLIGATIONS RELATIVES AU SECTEUR HORECA Madame, Monsieur, Afin de vous tenir parfaitement informés des obligations vous incombant, nous vous rappelons les principales règles

Plus en détail

Voitures de société : le moment des accords

Voitures de société : le moment des accords Voitures de société : le moment des accords R. LASSAUX 5.000 ou 7.500 km, selon que les trajets domicile-lieu de travail sont de 25 km ou plus, voici, en règle générale, les nouvelles bases forfaitaires

Plus en détail

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Si vous vous posez des questions en matière de PROCESSUS DE FORMATION, voyez les rubriques

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 5 F-2-09 N 2 du 5 JANVIER 2009 TRAITEMENTS ET SALAIRES. EXONERATION DE L AVANTAGE EN NATURE RESULTANT DU DON DE MATERIELS INFORMATIQUES

Plus en détail

Les différents types de remboursement dans le cas des frais de déplacement et leurs exonérations.

Les différents types de remboursement dans le cas des frais de déplacement et leurs exonérations. Les différents types de remboursement dans le cas des frais de déplacement et leurs exonérations. 1. Les différents types de remboursement 1.1 Utilisation d un moyen de transport privé pour vous rendre

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Préface 7. Préambule 11. Première partie Réflexions à propos du télétravail (à domicile) 15

TABLE DES MATIÈRES. Préface 7. Préambule 11. Première partie Réflexions à propos du télétravail (à domicile) 15 300 Robert 17/12/04 11:13 Page 235 Préface 7 Préambule 11 Première partie Réflexions à propos du télétravail (à domicile) 15 EN GUISE D INTRODUCTION 17 TÉLÉTRAVAIL LES ENJEUX 20 TÉLÉTRAVAIL UNE NOTION

Plus en détail

Nom employeur: N de dossier: N d ordre du travailleur (facultatif): Département:

Nom employeur: N de dossier: N d ordre du travailleur (facultatif): Département: Nom employeur: Fiche étudiant N de dossier: N d ordre du travailleur (facultatif): Département: Cette fiche peut uniquement être utilisée si l occupation d un étudiant a lieu sur la base d un contrat d

Plus en détail

Les frais de déplacement

Les frais de déplacement Les frais de déplacement Février 2016 Editeur responsable : Secrétariat social des Classes Moyennes de la Province de Liège, Joëlle Pirlet, administrateur délégué, boulevard d Avroy 44, 4000 Liège Date

Plus en détail

En cas de contradiction entre le contenu des présentes conditions générales et la lettre de mission, la lettre de mission prime.

En cas de contradiction entre le contenu des présentes conditions générales et la lettre de mission, la lettre de mission prime. I. CHAMP D APPLICATION Conditions générales Les présentes conditions générales sont d application sur toutes les relations professionnelles entre le professionnel et le client. Toute dérogation doit être

Plus en détail

CIRCULAIRE JURISPRUDENCE SOCIALE. ! Délégation syndicale Désignation Pouvoir de décision souverain de l'organisation syndicale.

CIRCULAIRE JURISPRUDENCE SOCIALE. ! Délégation syndicale Désignation Pouvoir de décision souverain de l'organisation syndicale. Centre de compétence Emploi & sécurité sociale T +32 2 515 09 51 F +32 2 515 09 13 lp@vbo-feb.be CIRCULAIRE S. 2015/027 JURISPRUDENCE SOCIALE 30 septembre 2015 Résumé! Rémunération Preuve de paiement.!

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale 1 Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/12/264 DÉLIBÉRATION N 11/007 DU 11 JANVIER 2011, MODIFIÉE LE 3 AVRIL 2012 ET LE 4 SEPTEMBRE 2012, RELATIVE À LA COMMUNICATION

Plus en détail

MEMO. Site web FEB. Sujet. Utilisation obligatoire de l AC4 électronique Accises

MEMO. Site web FEB. Sujet. Utilisation obligatoire de l AC4 électronique Accises Jean Baeten Responsable du département fiscal Destiné à Site web FEB Page(s). Date 7 juin 2012 Notre réf. Sujet Utilisation obligatoire de l AC4 électronique Accises MEMO L utilisation de l AC4 électronique

Plus en détail

MISE EN PLACE COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE 2016

MISE EN PLACE COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE 2016 MISE EN PLACE COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE 2016 Le Conseil Social du Mouvement Sportif qui représente les employeurs du sport a lancé un appel d offre s agissant de la couverture complémentaire santé

Plus en détail

MODALITÉS DE TRANSFERT

MODALITÉS DE TRANSFERT 14 novembre 2003. ARRÊTÉ ROYAL portant exécution de la loi du 28 avril 2003 relative aux pensions complémentaires et au régime fiscal de celles-ci et de certains avantages complémentaires en matière de

Plus en détail

Avenant n 2 à l Accord Collectif National relatif aux frais de soins de santé du 24 novembre 2005 du 25.10.2011

Avenant n 2 à l Accord Collectif National relatif aux frais de soins de santé du 24 novembre 2005 du 25.10.2011 Avenant n 2 à l Accord Collectif National relatif aux frais de soins de santé du 24 novembre 2005 du 25.10.2011 Chapitre 1 : Champ d application et objet de l accord Le présent accord s applique à l ensemble

Plus en détail

PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT. relatif aux rapports entre les agents commerciaux et leurs mandants.

PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT. relatif aux rapports entre les agents commerciaux et leurs mandants. PROJET DE LOI adopté le 18 avril 1991 N 101 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1990-1991 PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT relatif aux rapports entre les agents commerciaux et leurs mandants. Le Sénat

Plus en détail

L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants

L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants 1 Introduction: l assurance maladie-invalidité L assurance maladie-invalidité (AMI) forme une des branches du système belge de la sécurité sociale;

Plus en détail

L usage privé du véhicule de société constitue un avantage de toute nature imposable dans le chef du bénéficiaire.

L usage privé du véhicule de société constitue un avantage de toute nature imposable dans le chef du bénéficiaire. boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Décembre 2015 Sujet : L usage privé d un véhicule de société Lorsqu un employeur

Plus en détail

MUTUALITE DES EMPLOYEURS STATUTS

MUTUALITE DES EMPLOYEURS STATUTS Adresse postale: L-2975 Luxembourg Fax: 404481 www.mde.lu MUTUALITE DES EMPLOYEURS STATUTS Chapitre I : Champ d application Art. 1 er Sont affiliés obligatoirement à la Mutualité tous les employeurs occupant

Plus en détail

Loi-programme (I) du 27 décembre 2006, art. 113 jusqu à 133

Loi-programme (I) du 27 décembre 2006, art. 113 jusqu à 133 Parue dans le Moniteur Belge du 28 décembre 2006 Loi-programme (I) du 27 décembre 2006, art. 113 jusqu à 133 CHAPITRE VI. Fonds d indemnisation des victimes de l amiante Section 1re. Mission et fonctionnement

Plus en détail

1 de l accouchement et de l accident du travail sont envoyés directement à la caisse de vacances compétente par l employeur;

1 de l accouchement et de l accident du travail sont envoyés directement à la caisse de vacances compétente par l employeur; Article 21 Texte original Applicable à partir du 01.01.1967 et pour la première fois aux vacances à prendre en 1967 Les documents justificatifs : 1 de l accouchement et de l accident du travail sont envoyés

Plus en détail

3 JUILLET 2005. - LOI RELATIVE AUX DROITS DES VOLONTAIRES.

3 JUILLET 2005. - LOI RELATIVE AUX DROITS DES VOLONTAIRES. 3 JUILLET 2005. - LOI RELATIVE AUX DROITS DES VOLONTAIRES. Version Publication au Moniteur Belge Initiale : L. du. 03/07/2005 relative aux droits des volontaires 29/08/2005. 1 ère modification : L. du.

Plus en détail

LE CONSEIL DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES,

LE CONSEIL DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES, DIRECTIVE DU CONSEIL du 22 février 1990 modifiant la directive 87/102/CEE relative au rapprochement des dispositions législatives, réglementaires et administratives des États membres en matière de crédit

Plus en détail

Mise à jour : 02/07/2015

Mise à jour : 02/07/2015 Mise à jour : 02/07/2015 Parc scientifique Einstein - Rue du Bosquet 8A - B-1348 Louvain-La-Neuve Téléphone : +32 (0)10/811 147 Fax +32 (0)70/401 237 - info@filo-fisc.be Indemnités pour frais de séjour

Plus en détail

A V I S N 1.608 ----------------------- Séance du mardi 24 avril 2007 -----------------------------------------

A V I S N 1.608 ----------------------- Séance du mardi 24 avril 2007 ----------------------------------------- A V I S N 1.608 ----------------------- Séance du mardi 24 avril 2007 ----------------------------------------- Exécution de l'accord interprofessionnel pour la période 2007-2008 - Congé-éducation payé

Plus en détail

REGLEMENT DE GESTION mode de placement "Fonds rendement garanti+"

REGLEMENT DE GESTION mode de placement Fonds rendement garanti+ REGLEMENT DE GESTION mode de placement "Fonds rendement garanti+" CONTENU 1. INTRODUCTION... 3 2. TAUX D INTERET... 3 3. PARTICIPATION BENEFICIAIRE... 3 3.1. Participation bénéficiaire annuelle... 4 3.2.

Plus en détail

Projet de Protocole d'accord 2013-2014 du 28 octobre 2013. traduction du texte original rédigé et signé en néerlandais

Projet de Protocole d'accord 2013-2014 du 28 octobre 2013. traduction du texte original rédigé et signé en néerlandais Commission Paritaire pour les employés du commerce international, du transport et de la logistique Projet de Protocole d'accord 2013-2014 du 28 octobre 2013 traduction du texte original rédigé et signé

Plus en détail

DECISION UNILATERALE Instituant un Régime de Prévoyance Complémentaire «FRAIS DE SANTE»

DECISION UNILATERALE Instituant un Régime de Prévoyance Complémentaire «FRAIS DE SANTE» DECISION UNILATERALE Instituant un Régime de Prévoyance Complémentaire «FRAIS DE SANTE» Document remis à chaque salarié, pour la mise en place de garanties collectives couvrant les frais médicaux. Préambule

Plus en détail

Chap 4 : Les éléments de la paie. I. Intervention de l assistant dans la procédure de paie

Chap 4 : Les éléments de la paie. I. Intervention de l assistant dans la procédure de paie Chap 4 : Les éléments de la paie I. Intervention de l assistant dans la procédure de paie La procédure de paie décrit toutes les étapes qui conduisent au paiement effectif du salaire à l employé et à l

Plus en détail

SPÉCIMEN MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Bon à savoir. À jour au 1 er mars 2015

SPÉCIMEN MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Bon à savoir. À jour au 1 er mars 2015 MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Récapitulatif des formalités à respecter Rédiger le document formalisant la Décision Unilatérale. Pour vous aider

Plus en détail

Indemnités des bénévoles non rémunérés. Année de revenus Forfait de frais 2012

Indemnités des bénévoles non rémunérés. Année de revenus Forfait de frais 2012 Indemnités des bénévoles non rémunérés Année de revenus Forfait de frais 2013 2012 2011 2010 par jour par an par jour par an par jour par an par jour par an Bénévoles non rémunérés 32,71 1.308,38 31,44

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-119

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-119 PARIS, le 05/09/2007 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2007-119 OBJET : Dispositif de report partiel des cotisations patronales pour les PME

Plus en détail

AVENANT N 2 DU 25 OCTOBRE 2011 CHAPITRE I ER

AVENANT N 2 DU 25 OCTOBRE 2011 CHAPITRE I ER MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel CAISSE D ÉPARGNE AVENANT N 2 DU 25 OCTOBRE 2011 À L ACCORD DU 24 NOVEMBRE 2005 RELATIF AUX FRAIS DE SOINS DE

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 19 OCTIES DU 20 FÉVRIER 2009 CONCERNANT L'INTERVENTION FINANCIÈRE DE L'EMPLOYEUR

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 19 OCTIES DU 20 FÉVRIER 2009 CONCERNANT L'INTERVENTION FINANCIÈRE DE L'EMPLOYEUR CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 19 OCTIES DU 20 FÉVRIER 2009 CONCERNANT L'INTERVENTION FINANCIÈRE DE L'EMPLOYEUR DANS LE PRIX DES TRANSPORTS DES TRAVAILLEURS -------------------- Vu la loi du 5 décembre

Plus en détail

Décret du 18 novembre 2014 relatif au nouveau cahier des charges du contrat responsable. Lettre d information aux entreprises adhérentes

Décret du 18 novembre 2014 relatif au nouveau cahier des charges du contrat responsable. Lettre d information aux entreprises adhérentes Décret du 18 novembre 2014 relatif au nouveau cahier des charges du contrat responsable. Lettre d information aux entreprises adhérentes Le décret n 2014-1374 du 18 novembre 2014 relatif au nouveau cahier

Plus en détail

Vu le rapport d auditorat de la Banque Carrefour de la sécurité sociale du 21 septembre 2007 ;

Vu le rapport d auditorat de la Banque Carrefour de la sécurité sociale du 21 septembre 2007 ; 1 CSSS /07/155 DÉLIBÉRATION N 07/054 DU 2 OCTOBRE 2007 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES SOCIALES À CARACTÈRE PERSONNEL PAR L OFFICE NATIONAL DE SÉCURITÉ SOCIALE À L OFFICE WALLON DES DÉCHETS EN VUE

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Direction de la sécurité sociale

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Direction de la sécurité sociale MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES Protection sociale Assurance maladie, maternité, décès Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès aux soins, des prestations familiales et des accidents

Plus en détail

1. Qu entend-on par indemnité en remboursement de frais?... 1

1. Qu entend-on par indemnité en remboursement de frais?... 1 Table des matières 1 Qu entend-on par indemnité en remboursement de frais? 1 11 Remboursement de frais par votre société 1 111 Vous avez payé des frais en lieu et place de votre société qui vous les rembourse

Plus en détail

Protection sociale complémentaire Le caractère collectif défini par décret

Protection sociale complémentaire Le caractère collectif défini par décret 20 février 2012 Protection sociale complémentaire Le caractère collectif défini par décret Les régimes de protection sociale complémentaire (prévoyance, santé et retraite) bénéficient d'exonérations de

Plus en détail

C ONFEDERATION DES O RGANISATIONS DE J EUNESSE. Indépendantes et Pluralistes ASBL. Secrétaire générale

C ONFEDERATION DES O RGANISATIONS DE J EUNESSE. Indépendantes et Pluralistes ASBL. Secrétaire générale Conception et rédaction : Mise en page : Editeur responsable : Anaïs ARMAND - Juriste Diana LUCIC - Infographiste Yamina GHOUL Secrétaire générale C ONFEDERATION DES O RGANISATIONS DE J EUNESSE Indépendantes

Plus en détail

Nouvelle Loi sur le Volontariat Droits et Devoirs. Elleboudt Laetitia

Nouvelle Loi sur le Volontariat Droits et Devoirs. Elleboudt Laetitia Nouvelle Loi sur le Volontariat Droits et Devoirs 2008 Elleboudt Laetitia La nouvelle Loi relative aux droits des volontaires A qui, à quoi et où s applique la nouvelle loi? Quel traitement fiscal pour

Plus en détail

Objet : Encadrement fiscal des dépenses et charges en relation avec l embauchage sur le marché international de salariés

Objet : Encadrement fiscal des dépenses et charges en relation avec l embauchage sur le marché international de salariés Circulaire du directeur des contributions L.I.R. n 95/2 du 21 mai 2013 1 L.I.R. n 95/2 Objet : Encadrement fiscal des dépenses et charges en relation avec l embauchage sur le marché international de salariés

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES RELATIVES A LA FACILITE DE CAISSE I - En vigueur à partir du 23 mars 2015

CONDITIONS PARTICULIERES RELATIVES A LA FACILITE DE CAISSE I - En vigueur à partir du 23 mars 2015 Article 1. Terminologie CONDITIONS PARTICULIERES RELATIVES A LA FACILITE DE CAISSE I - La Banque : bpost banque S.A. Rue du Marquis 1 bte 2-1000 Bruxelles, TVA BE 0456.038.471, RPM Bruxelles qui agit en

Plus en détail

LE MAINTIEN DES COTISATIONS VIEILLESSES ET RETRAITE

LE MAINTIEN DES COTISATIONS VIEILLESSES ET RETRAITE LE MAINTIEN DES COTISATIONS VIEILLESSES ET RETRAITE COMPLEMENTAIRE SUR UN SALAIRE A TEMPS PLEIN Ludivine LEROUX, juriste au sein des équipes du pôle Veille d ADP, nous propose une lecture synthétique des

Plus en détail

Les frais de déplacement

Les frais de déplacement Les frais de déplacement Février 2015 Editeur responsable : Secrétariat social UCM, JeanBenoît Le Boulengé, Chaussée de Marche 637, 5100 Wierde Date de dernière mise à jour : 29/01/2015 La reproduction,

Plus en détail

POINTS CLES SUR LES CONTRATS DE PREVOYANCE COMPLEMENTAIRE SANTE

POINTS CLES SUR LES CONTRATS DE PREVOYANCE COMPLEMENTAIRE SANTE Q UELQUES POINTS CLES SUR LES CONTRATS DE PREVOYANCE COMPLEMENTAIRE SANTE Source juridique Lettre circulaire ACOSS n 2008-028 du 6 août 2008 Lettre ministérielle du 13 février 2008 Lettre circulaire ACOSS

Plus en détail

Décision unilatérale instituant un régime collectif de remboursement de frais médicaux

Décision unilatérale instituant un régime collectif de remboursement de frais médicaux Sur papier à en-tête de la société Décision unilatérale instituant un régime collectif de remboursement de frais médicaux L adaptation de ce modèle dans chaque entreprise relève de la seule responsabilité

Plus en détail

Banque Carrefour de la Sécurité Sociale

Banque Carrefour de la Sécurité Sociale Ce document vous est offert par la Banque Carrefour de la sécurité sociale. Il peut être diffusé librement, à condition de mentionner la source et l URL Banque Carrefour de la Sécurité Sociale Chaussée

Plus en détail

Entreprises étrangères travaillant en France

Entreprises étrangères travaillant en France Entreprises étrangères travaillant en France QUELLES SONT LEURS OBLIGATIONS? Si les entreprises sont établies sur le territoire de l Union européenne, elles peuvent «librement» effectuer des travaux en

Plus en détail

Vacances 2015. Office National des Vacances Annuelles

Vacances 2015. Office National des Vacances Annuelles Office National des Vacances Annuelles Vacances 2015 Informations concernant les vacances annuelles pour : ouvriers, apprentis-ouvriers, et artistes non indépendants www.onva.be Office National de Vacances

Plus en détail

COM (2015) 148 final

COM (2015) 148 final COM (2015) 148 final ASSEMBLÉE NATIONALE QUATORZIEME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 20 avril 2015 Enregistré à la Présidence du Sénat

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «sécurité sociale»

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «sécurité sociale» Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section «sécurité sociale» CSSS/14/061 DÉLIBÉRATION N 14/027 DU 6 MAI 2014 RELATIVE À L'ACCÈS À LA BANQUE DE DONNÉES "DÉCLARATION DE TRAVAUX" AU PROFIT

Plus en détail

Règlement d'application de la loi sur les structures d'accueil de la petite enfance. Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel,

Règlement d'application de la loi sur les structures d'accueil de la petite enfance. Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel, Règlement d'application de la loi sur les structures d'accueil de la petite enfance Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel, vu la loi sur les structures d accueil de la petite enfance,

Plus en détail

Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux

Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux Sur papier à en-tête de l entreprise M A, le Objet : Mise en place de garanties collectives

Plus en détail

CONTRAT DE SOUS-TRAITANCE DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION

CONTRAT DE SOUS-TRAITANCE DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION RÉDIGÉ PAR PAUL CRAHAY CONTRAT DE SOUS-TRAITANCE DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION OBJET 1. Le contrat de sous-traitance est un contrat par lequel un entrepreneur l entrepreneur général ou principal - confie

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/09/137 DÉLIBÉRATION N 09/075 DU 1 ER DÉCEMBRE 2009 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PAR

Plus en détail

CSSS/04/49. Vu le rapport d auditorat de la Banque-carrefour du 17 mars 2004; Vu le rapport de Monsieur Michel Parisse. A. OBJET DE LA DEMANDE

CSSS/04/49. Vu le rapport d auditorat de la Banque-carrefour du 17 mars 2004; Vu le rapport de Monsieur Michel Parisse. A. OBJET DE LA DEMANDE CSSS/04/49 DÉLIBERATION N 04/009 DU 6 AVRIL 2004 RELATIVE A UN ECHANGE DE DONNEES SOCIALES À CARACTÈRE PERSONNEL ENTRE LE FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL ET LES ORGANISMES ASSUREURS EN VUE DE L EXÉCUTION

Plus en détail

Espaces publicitaires - conditions générales de vente 1

Espaces publicitaires - conditions générales de vente 1 Espaces publicitaires - conditions générales de vente 1 Espaces publicitaires - conditions générales de vente 2 Introduction Conclusion des mandats de publicité Les présentes Conditions générales de vente

Plus en détail

Dans les cas de force majeure, le présent règlement est aussi applicable pour les collaborateurs/trices tombant dans l'art. 3 litt. a à e.

Dans les cas de force majeure, le présent règlement est aussi applicable pour les collaborateurs/trices tombant dans l'art. 3 litt. a à e. du 1 er janvier 2013 relatif à la formation Le Conseil de direction de l hôpital fribourgeois Décide : CHAPITRE I : préambule et application Préambule Art. 1. Vu les dispositions de l'article 20 al. 2

Plus en détail

Michael W. Hildebrandt, Tax Partner, Lausanne

Michael W. Hildebrandt, Tax Partner, Lausanne Taxation of individuals Michael W. Hildebrandt, Tax Partner, Lausanne tél. 058 286 52 45, email: michael.hildebrandt@eycom.ch 1 Plan de l exposé I. Introduction II. Prestations en nature III. Règlement

Plus en détail

Contrat de Management

Contrat de Management http://www.droitbelge.net infos@droitbelge.net Contrat de Management Auteur: Me François Collon, avocat AVERTISSEMENT Ce document est une version d évaluation du contrat. Il a pour seul objectif de vous

Plus en détail

Loi sur les mesures cantonales en faveur des demandeurs d'emploi (LMDE)

Loi sur les mesures cantonales en faveur des demandeurs d'emploi (LMDE) 87.04 Loi sur les mesures cantonales en faveur des demandeurs d'emploi (LMDE) du 6 décembre 000 Le Parlement de la République et Canton du Jura, vu les articles 8, 9, et 4 de la Constitution cantonale

Plus en détail

FISCALITE DES DEPLACEMENTS

FISCALITE DES DEPLACEMENTS GUIDE PRATIQUE PLAN DE DEPLACEMENTS POUR LES ENTREPRISES Recommandations pratiques FISCALITE DES DEPLACEMENTS Fiscalité des déplacements domicile travail et des déplacements professionnels 1. OBJECTIFS

Plus en détail

Avis aux commettants et entrepreneurs Secteur du gardiennage

Avis aux commettants et entrepreneurs Secteur du gardiennage Avis aux commettants et entrepreneurs Secteur du gardiennage Introduction Les dispositions des articles 402 et 403 du Code des impôts sur les revenus 1992 (ci-après : CIR 92) ont été modifiées par la loi-programme

Plus en détail