Enquête d opinion sur la conjoncture 2013 Aire urbaine. Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du 3 au 7 juin 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enquête d opinion sur la conjoncture 2013 Aire urbaine. Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du 3 au 7 juin 2013"

Transcription

1 Enquête d opinion sur la conjoncture 2013 Aire urbaine Principaux résultats de l enquête réalisée par Médiamétrie du 3 au 7 juin

2 Présentation de l enquête L'Observatoire de l'emploi de l'aire urbaine des Maisons de l emploi du Pays de Montbéliard et du Territoire de Belfort et des partenaires locaux, le Syndicat mixte de l Aire urbaine et les CCI du Doubs, du Territoire de Belfort et de Haute-Saône ont décidé de s associer dans le suivi de la conjoncture économique locale. Ils lancent une enquête annuelle par téléphone auprès de chefs d entreprises de l industrie, du commerce, de la construction, des services aux ménages et des services aux entreprises, dans les bassins d emploi de Belfort, de Montbéliard et d Héricourt. Cette enquête reprend des questions posées dans l enquête de conjoncture de la Chambre de Commerce et d Industrie de Paris réalisée par Médiamétrie depuis Pour cette 4 ème vague d enquête de conjoncture sur l Aire urbaine, les entretiens ont été menés par téléphone du 3 au 7 juin 2013, auprès d un échantillon de 404 dirigeants d entreprises. L échantillon est composé d tirés aléatoirement dans le fichier CCI, selon un plan de sondage assurant la significativité des résultats pour chaque cible, qu elle soit géographique (sur les deux aires), sectorielle, et en termes de tailles d établissement. L échantillon a ensuite été redressé de façon à fournir des chiffres représentatifs sur l ensemble du territoire. 2

3 ACTIVITÉ ET TRÉSORERIE 3

4 Situation économique 4

5 Evolution prévue de la situation économique J aimerais avoir votre opinion sur la situation économique de la France au cours des 6 prochains mois. Pensez-vous qu elle va? : S améliorer / Rester stable / Se détériorer / NSP EVOLUTION PREVUE DE LA SITUATION ECONOMIQUE Etude CCIP Septembre Résultats nationaux PME : - en hausse : 6% - en baisse : 71% Solde : -71 (Rappel solde 2012 : -47) EVOLUTION PREVUE DE LA SITUATION ECONOMIQUE Solde = % "s améliorer" moins % "se détériorer" EVOLUTION PREVUE DE LA SITUATION ECONOMIQUE Solde = % "s améliorer" moins % "se détériorer" (-48) (-46) (-46) Petits Moyens (-45) (-37) (-49) (-60) (-40) Grands Services à la Services aux Industrie Construction Commerce population entreprises * Rappel solde 2012 * Rappel solde

6 Evolution prévue de la situation économique J aimerais avoir votre opinion sur la situation économique de la France au cours des 6 prochains mois. Pensez-vous qu elle va? : S améliorer / Rester stable / Se détériorer / NSP EVOLUTION PREVUE DE LA SITUATION ECONOMIQUE Solde = % "s améliorer" moins % "se détériorer" Les entreprises de la région Montbéliard-Belfort sont de plus en plus pessimistes quant à la situation économique à venir de la France : seulement 5% pensent que la situation va s améliorer tandis que 75% la voient se détériorer. Ces niveaux, historiquement bas, sont cependant cohérents avec ceux mesurés au niveau national en septembre 2012 (étude CCIP : -65). Seules les grandes entreprises voient leur solde ne pas se dégrader significativement, bien qu étant nettement en négatif (-44 contre -46 en 2012). 6

7 Evolution prévue de la situation économique Et pour l Aire urbaine de Belfort-Montbéliard-Héricourt. Pensez-vous que la situation va? : S améliorer / Rester stable / Se détériorer / NSP EVOLUTION PREVUE DE LA SITUATION ECONOMIQUE Solde : -59 Les entreprises de Belfort- Montbéliard sont également pessimistes quant à la situation économique de l aire, mais à un degré moindre que celles de l échelon national (pour rappel : solde de -71). Les grandes entreprises confirment leur «moindre» pessimisme quant à l avenir économique. EVOLUTION PREVUE DE LA SITUATION ECONOMIQUE Solde = % "s améliorer" moins % "se détériorer" EVOLUTION PREVUE DE LA SITUATION ECONOMIQUE Solde = % "s améliorer" moins % "se détériorer" Petits Moyens Grands Industrie Construction Commerce Services à la population Services aux entreprises 7

8 Evolution prévue de la situation économique Et pour votre entreprise. Pensez-vous que la situation va...? S améliorer / Rester stable / Se détériorer / NSP EVOLUTION PREVUE DE LA SITUATION ECONOMIQUE Solde : -10 Les entreprises de Belfort- Montbéliard sont moins négatives vis-à-vis de l avenir économique de leur propre établissement que de l avenir de la France ou celui de leur zone d implantation. Plus d 1 personne sur 2 interrogée déclare que la situation va rester stable. «Seulement» 1/3 pense qu elle va se détériorer. Les Grandes Entreprises enregistrent même un solde positif sur cet indicateur, à +15, tout comme le secteur de l industrie(+4). EVOLUTION PREVUE DE LA SITUATION ECONOMIQUE Solde = % "s améliorer" moins % "se détériorer" EVOLUTION PREVUE DE LA SITUATION ECONOMIQUE Solde = % "s améliorer" moins % "se détériorer" Petits Moyens Grands Industrie Construction Commerce Services à la population Services aux entreprises 8

9 Pensez-vous que la situation va s améliorer dans les six prochains mois pour? Environnement L'économie française Les entreprises de l'aire urbaine Mon entreprise (TPE) Mon entreprise (PME) Mon entreprise (GE et ETI) Perception interne 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% La conjoncture économique est globalement plus morose qu en Toutefois, plus on interroge les chefs d entreprise sur une évolution économique proche, sur laquelle ils ont une prise, et moins ils se montrent pessimistes. La situation de mon entreprise 15,9 20,1 56,2 56,6 27,5 22,5 Moins de 10 salaries De 10 a 49 salaries 29,4 53,0 14,7 50 salaries ou plus S'améliorer Rester stable Se détériorer 9

10 Chiffre d'affaires 10

11 Evolution déclarée du chiffre d affaires Au cours des 6 derniers mois, votre chiffre d affaire a été? en hausse / stable / en baisse / NSP EVOLUTION DECLAREE DU CHIFFRE D'AFFAIRES } 48 Etude CCIP Septembre Résultats nationaux PME : - en hausse : 27% - en baisse : 38% Solde : -33 (Rappel solde 2012 : -19 ) EVOLUTION DECLAREE DU CHIFFRE D'AFFAIRES SELON LA TAILLE Solde = % "en hausse" moins % "en baisse" EVOLUTION DECLAREE DU CHIFFRE D'AFFAIRES PAR SECTEUR D ACTIVITE Solde = % "en hausse" moins % "en baisse" * Rappel solde 2012 (-20) (-9) (-9) Petits Moyens Grands (-5) (-26) (-18) (-22) (-24) Services à la Services aux Industrie Construction Commerce population entreprises * Rappel solde

12 Evolution déclarée du chiffre d affaires Au cours des 6 derniers mois, votre chiffre d affaire a été? en hausse / stable / en baisse / NSP EVOLUTION DECLAREE DU CHIFFRE D'AFFAIRES Solde = % "en hausse" moins % "en baisse" L indicateur relatif au chiffre d affaires 6 derniers mois diminue encore fortement cette année (solde de -33 contre -19 l an dernier). Plus d une entreprise sur deux (52%) déclarent un CA en baisse sur cette période. La baisse de l indicateur est observable quels que soient la taille ou le secteur d activité de l entreprise. Si les plus petites entreprises restent celles qui déclarent être les plus touchées en terme de chiffre d affaires (solde de -34), ce sont bien les grandes qui reculent le plus sur cet indicateur par rapport à l an dernier (recul de 20 pts, de -9 à -29). Le secteur des services aux entreprises semble légèrement épargné sur cet indicateur. Les soldes des entreprises du service à la population et du commerce sont en revanche particulièrement dégradés. 12

13 Evolution prévue du chiffre d affaires Au cours des 6 prochains mois, votre chiffre d affaire devrait être? en hausse / stable / en baisse / NSP EVOLUTION PREVUE DU CHIFFRE D'AFFAIRES } 61 Résultats nationaux PME : - en hausse : 25% - en baisse : 31% Etude CCIP Septembre Solde : -13 (Rappel solde 2012 : -3 ) EVOLUTION PREVUE DU CHIFFRE D'AFFAIRES SELON LA TAILLE Solde = % "en hausse" moins % "en baisse" EVOLUTION PREVUE DU CHIFFRE D'AFFAIRES PAR SECTEUR D ACTIVITE Solde = % "en hausse" moins % "en baisse" (-3) (-4) Petits Moyens (-6) Grands (-9) (0) (-13) (+5) (+5) Industrie Construction Commerce Services à la population Services aux entreprises * Rappel solde 2012 * Rappel solde

14 Evolution prévue du chiffre d affaires Au cours des 6 prochains mois, votre chiffre d affaire devrait être? en hausse / stable / en baisse / NSP EVOLUTION PREVUE DU CHIFFRE D'AFFAIRES Solde = % "en hausse" moins % "en baisse" L indicateur du chiffre d affaires 6 prochains mois, historiquement positif, se maintient en négatif pour la deuxième année consécutive. Les entreprises de la région de Belfort-Montbéliard se montrent même encore davantage pessimistes qu en 2012 quant à l avenir de leur chiffre d affaires (recul de 10 pts). Un tiers d entre elles anticipe une baisse de leur activité sur les mois à venir. Les petits confirment particulièrement leur «manque de confiance» en l avenir (-14). A l inverse, les grandes entreprises semblent plus optimistes : contrairement à 2012, elles enregistrent cette année un solde positif (+18). L ensemble des secteurs d activité voient leur indicateur d activité future baisser par rapport à 2012, exception faite de l industrie, à

15 Situation financière 15

16 Actuellement, diriez-vous que votre trésorerie est plutôt.? Bonne / Normale / Mauvaise / NSP Trésorerie TRESORERIE } 60 Solde : -17 (Rappel solde 2012 : -5 ) TRESORERIE Au cours des 6 derniers mois, diriez-vous que la trésorerie de votre établissement... Solde = % «bonne» moins % «mauvaise» TRESORERIE Au cours des 6 derniers mois, diriez-vous que la trésorerie de votre établissement... Solde = % «bonne» moins % «mauvaise» (-5) (-2) (-9) Petits Moyens Grands * Rappel solde 2012 * Rappel solde 2012 (-9) (-7) (-5) (-5) (+2) Industrie Construction Commerce Services à la Services aux population entreprises 16

17 Actuellement, diriez-vous que votre trésorerie est plutôt.? Bonne / Normale / Mauvaise / NSP Trésorerie TRESORERIE Au cours des 6 derniers mois, diriez-vous que la trésorerie de votre établissement... Solde = % "s est améliorée" moins % "s est dégradée" Nota bene : La comparaison avec l étude CCIP est donnée de manière très indicative, étant donné les différences de formulation de question (l étude CCIP recueille des informations sur l amélioration ou dégradation de la trésorerie). Les trésoreries des entreprises se dégradent : l indicateur se situe à un niveau relativement bas (-17), en recul de 12 points sur un an. 38% des petites entreprises déclarent une mauvaise trésorerie, pour un solde à -18. En revanche, les grands sont davantage à indiquer une bonne trésorerie qu une mauvaise, ce qui marque un renversement de tendance comparativement à Les services aux entreprises sont également préservés sur cet indicateur. Ce secteur d activité enregistrait déjà en 2012 les meilleurs résultats par secteur d activité. 17

18 Trésorerie Pour les 6 prochains mois, anticipez-vous pour votre trésorerie.? Amélioration/ Détérioration/ Ni l un ni l autre/ NSP TRESORERIE Solde : +1 TRESORERIE Pour les 6 prochains mois, anticipez-vous pour votre trésorerie... Solde = % «amélioration» moins % «détérioration» TRESORERIE Pour les 6 prochains mois, anticipez-vous pour votre trésorerie... Solde = % «amélioration» moins % «détérioration» Petits Moyens Grands Industrie Construction Commerce Services à la population Services aux entreprises 18

19 EMPLOI 19

20 Effectif 20

21 Evolution récente des effectifs Au cours des 6 derniers mois, le nombre de vos salariés a été? En hausse / Stable / En baisse / NSP EVOLUTION RECENTE DES EFFECTIFS } 78 Etude CCIP Septembre Résultats nationaux PME : - en hausse : 15% - en baisse : 13% Solde : -13 (Rappel solde 2012 : -13) EVOLUTION RECENTE DES EFFECTIFS Solde = % "en hausse" moins % "en baisse" EVOLUTION RECENTE DES EFFECTIFS Solde = % "en hausse" moins % "en baisse" (-14) (+8) (-26) (+1) (-23) (-11) (-12) Petits Moyens Grands Industrie Construction Commerce Services à la population (-15) Services aux entreprises * Rappel solde 2012 * Rappel solde

22 Evolution récente des effectifs Au cours des 6 derniers mois, le nombre de vos salariés a été? En hausse / Stable / En baisse / NSP EVOLUTION RECENTE DES EFFECTIFS Solde = % "en hausse" moins % "en baisse" L évolution récente des effectifs se maintient dans le négatif : davantage d entreprises voient leurs effectifs baisser que monter. Plus d une entreprise sur 5 (21%) annonce des effectifs en baisse au cours des six derniers mois. Pour les Grandes Entreprises, ce taux monte à 34%. Le solde de -13 enregistré depuis deux ans sur Belfort-Montbéliard est en dessous des référents historiques. Quels que soient la taille ou le secteur d activité de l établissement, les soldes sont négatifs. 22

23 Evolution prévue des effectifs Au cours des 6 prochains mois, le nombre de vos salariés devrait être? En hausse / Stable / En baisse / NSP EVOLUTION PREVUE DES EFFECTIFS } 85 Etude CCIP Septembre Résultats nationaux PME : - en hausse : 10% - en baisse : 11% Solde : -5 (Rappel solde 2012 : -1) EVOLUTION PREVUE DES EFFECTIFS Solde = % "en hausse" moins % "en baisse" EVOLUTION PREVUE DES EFFECTIFS Au cours des 6 prochains mois, le nombre de vos salariés devrait être... Solde = % "en hausse" moins % "en baisse" (-2) (+6) (+3) (0) (-3) (-11) (+7) (+4) Services à la Services aux Industrie Construction Commerce population entreprises Petits Moyens Grands * Rappel solde 2012 * Rappel solde

24 Evolution prévue des effectifs Au cours des 6 prochains mois, le nombre de vos salariés devrait être? En hausse / Stable / En baisse / NSP EVOLUTION PREVUE DES EFFECTIFS Solde = % "en hausse" moins % "en baisse" Les entreprises font généralement preuve d optimisme sur l évolution à venir de leurs effectifs. Cette année, et comme en 2012, le solde sur cet indicateur reste pourtant dans le négatif. 75% des entreprises déclarent que leurs effectifs vont rester stables, mais elles sont 15% à anticiper une baisse contre 10% une hausse. Les Grandes Entreprises sont particulièrement pessimistes : près d un quart d entre elles a déclaré prévoir une baisse de leurs effectifs. 24

25 Apprentis et alternants 25

26 Recrutement en alternance 6 derniers mois Avez-vous recruté dans les 6 derniers mois un ou plusieurs apprentis en alternance? RECRUTEMENT EN ALTERNANCE 6 DERNIERS MOIS * Rappel solde 2012 (10 *) -Oui, de niveau technicien supérieur, ingénieur ou bac + 5 : 2 % - Oui, de niveau bac pro ou moins : 5 % - Oui, de niveau inférieur au bac pro : 5 % A noter une légère hausse du recrutement des apprentis au cours des six derniers mois comparativement à Cependant, ce taux est inférieur à celui de 2010 (-8 points). Les Grandes Entreprises sont toujours celles qui ont le plus recours à l apprentissage (44% au cours des six derniers mois, +10pts comparativement à 2012). RECRUTEMENT EN ALTERNANCE 6 DERNIERS MOIS % de Oui RECRUTEMENT EN ALTERNANCE 6 DERNIERS MOIS % de Oui (+9) (+15) (+34) Petits Moyens Grands Industrie Construction * Rappel solde 2012 * Rappel solde 2012 (+10) (+8) (+11) (+17) (+2) Commerce Services à la population Services aux entreprises 26

27 Recrutement en alternance 6 prochains mois Comptez-vous recruter dans les 6 prochains mois un ou plusieurs apprentis en alternance? RECRUTEMENT EN ALTERNANCE 6 PROCHAINS MOIS (21 *) -Oui, de niveau technicien supérieur, ingénieur ou bac + 5 : 3 % - Oui, de niveau bac pro ou moins : 5 % - Oui, de niveau inférieur au bac pro : 8 % Les entreprises de Belfort-Montbéliard sont moins nombreuses que l année dernière à déclarer avoir l intention d embaucher un apprenti au cours des 6 prochains mois. Plus l établissement est grand, plus il envisage de recruter un apprenti. * Rappel solde 2012 RECRUTEMENT EN ALTERNANCE 6 PROCHAINS MOIS % de Oui RECRUTEMENT EN ALTERNANCE 6 PROCHAINS MOIS % de Oui (20) (28) (40) Petits Moyens Grands Industrie Construction * Rappel solde 2012 * Rappel solde 2012 (24) (24) (16) (32) (6) Services à la Commerce population Services aux entreprises 27

28 Recrutement de seniors 28

29 Recrutement de salariés seniors Au cours des 6 derniers mois, avez-vous recruté un ou plusieurs seniors (50 ans et plus)? RECRUTEMENT DE SENIORS 6 DERNIERS MOIS (3 *) Seulement 7% des entreprises ont récemment recruté au moins un senior. Ce sont les grandes entreprises qui enregistrent le plus grand nombre d embauches de seniors au cours des derniers mois (21%). * Rappel solde 2012 RECRUTEMENT DE SENIORS 6 DERNIERS MOIS % de Oui RECRUTEMENT DE SENIORS 6 DERNIERS MOIS % de Oui (2) (13) (37) Petits Moyens Grands Industrie Construction * Rappel solde 2012 * Rappel solde 2012 (4) (2) (2) (4) (7) Commerce Services à la population Services aux entreprises 29

30 Licenciements de salariés satisfaisants Craignez-vous de devoir licencier dans l année à venir un ou plusieurs salarié(s) dont vous êtes satisfait? LICENCIEMENTS DE SALARIES SATISFAISANTS DANS L ANNEE A VENIR (17 *) * Rappel solde % des entreprises craignent de devoir licencier un salarié satisfaisant, soit une augmentation de 10 pts par rapport à l an dernier. Ces résultats confirment une tendance maussade sur le marché de l emploi pour les mois à venir (voir indicateur «effectifs 6 prochains mois»). Cette inquiétude concerne particulièrement les secteurs du commerce, de la construction et des services à la population. LICENCIEMENTS DE SALARIES SATISFAISANTS DANS L ANNEE A VENIR % de «Oui» LICENCIEMENTS DE SALARIES SATISFAISANTS DANS L ANNEE A VENIR % de «Oui» (17) (14) (14) Petits * Rappel solde 2012 Moyens Grands (14) (13) (25) (21) (2) Services à la Services aux Industrie Construction Commerce population entreprises * Rappel solde

31 PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT 31

32 Dépenses d investissements 32

33 Evolution récente des investissements Au cours des 6 derniers mois, le niveau de vos investissements a été? En hausse / Stable / En baisse / NSP EVOLUTION RECENTE DES INVESTISSEMENTS Etude CCIP Septembre Résultats nationaux PME : - en hausse : 14% - en baisse : 37% Solde : -25 (Rappel solde 2012 : -20) EVOLUTION RECENTE DES INVESTISSEMENTS Solde = % "en hausse" moins % "en baisse" EVOLUTION RECENTE DES INVESTISSEMENTS Solde = % "en hausse" moins % "en baisse" (-20) (-22) (0) (-19) (-35) (-21) (-15) (-7) Petits Moyens Grands Industrie Construction * Rappel solde 2012 * Rappel solde 2012 Commerce Services à la population Services aux entreprises 33

34 Evolution récente des investissements Au cours des 6 derniers mois, le niveau de vos investissements a été? En hausse / Stable / En baisse / NSP EVOLUTION RECENTE DES INVESTISSEMENTS Solde = % "en hausse" moins % "en baisse" 42% des entreprises ont baissé leurs investissements au cours des 6 derniers mois. Le solde de cet indicateur est donc dans le négatif, en ligne avec le niveau national. Ce repli du solde est notamment lié aux résultats obtenus auprès des petites entreprises (-25), et aux du secteur de la construction (-43). Les Grandes Entreprises, seuls n ayant pas un solde négatif sur cet indicateur l année dernière, suivent cette année la tendance générale et perdent 21 points comparativement à L ensemble des secteurs d activité indique encore un solde négatif cette année. 34

35 Evolution prévue des investissements Au cours des 6 prochains mois, le niveau de vos investissements devrait-il être? En hausse / Stable / En baisse / NSP EVOLUTION PREVUE DES INVESTISSEMENTS Etude CCIP Septembre Résultats nationaux PME : - en hausse : 17% - en baisse : 32% Solde : -30 (Rappel solde 2012 : -15) EVOLUTION PREVUE DES INVESTISSEMENTS Solde = % "en hausse" moins % "en baisse" EVOLUTION PREVUE DES INVESTISSEMENTS Solde = % "en hausse" moins % "en baisse" (-15) (-17) (-9) (-26) (-11) (-27) (-15) (+13) Petits Moyens Grands Industrie Construction Commerce Services à la population Services aux entreprises * Rappel solde 2012 * Rappel solde

36 Evolution prévue des investissements Au cours des 6 prochains mois, le niveau de vos investissements devrait-il être? En hausse / Stable / En baisse / NSP EVOLUTION PREVUE DES INVESTISSEMENTS Solde = % "en hausse" moins % "en baisse" Les entreprises n anticipent pas de reprise de leurs investissements pour les 6 mois à venir, et font preuve de frilosité : seuls 13% envisagent une hausse à venir du volume de leurs investissements, alors que 43% planifient une baisse. Ce solde de -30 est historiquement bas (-4 en 2011 et -15 en 2012), même en comparaison à l historique national (solde minimum de -15 en septembre 2012). Les soldes sont négatifs quels que soient la taille ou le secteur d activité étudiés. 36

37 Projets de développement 37

38 Projets d évolution ou d adaptation Avez-vous des projets d évolution ou d adaptation en matière de : RH ; Investissement/équipement ; Immobilier/foncier ; R&D ; Export ; Autre... Projets d évolution ou d adaptation % de «oui» 34% moyennes entreprises 26% grandes entreprises 24% grandes entreprises 18% grandes entreprises 35% grandes entreprises 15% grandes entreprises 68% ets de services aux entreprises 38

39 Accompagnement 39

40 Partenaires de projets Pour vous accompagner dans ces projets, quels partenaires sollicitez-vous habituellement? Partenaires de projets % de «oui» 45% industrie 34% moyennes entreprises 32% grandes entreprises (services de l État, collectivités locales, Pôle emploi, etc.) 21% grandes entreprises 11% construction 21% grandes entreprises 40

41 Perception du soutien des partenaires Comment décririez-vous votre perception de leur soutien... Répond à vos attentes, se montre bloquant, ne répond pas et vous renvoie à un autre acteur, autre, NSP Perception du soutien des partenaires «% de répond à vos attentes» (services de l État, collectivités locales, Pôle emploi, etc.) Les entreprises s accordent à dire que les partenaires de leurs projets remplissent leurs attentes, surtout quand il s agit de l expert comptable (94% de satisfaction). Seule exception : les partenaires publics, aux niveaux de satisfaction plus mitigés. 41

42 Perception du soutien des partenaires Perception du soutien des partenaires «Banquier» Perception du soutien des partenaires «OSEO - BPI» Perception du soutien des partenaires «Expert-comptable» Répond à mes attentes Se montre bloquant Ne répond pas Autres Ne sait pas Perception du soutien des partenaires «Chambre consulaire» Perception du soutien des partenaires «Organisation professionnelle» Perception du soutien des partenaires «Partenaire public» 42

43 STRUCTURE DE L ÉCHANTILLON 43

44 Structure de la population interrogée Effectifs bruts % pondérés Effectifs ,0 Zone géographique Montbéliard ,4 Belfort ,6 Taille d entreprises Moins de 10 salariés («petits») ,5 De 10 à 49 salariés («moyens») 129 6,9 50 salariés ou plus («grands») 34 1,6 Secteurs activité Commerce ,1 Construction 59 19,4 Industrie 91 14,2 Services à la population 81 24,3 Services aux entreprises 56 18,0 44

Conjoncture économique et emploi 2012. Résultats de l enquête auprès des. chefs d entreprise de l Aire urbaine

Conjoncture économique et emploi 2012. Résultats de l enquête auprès des. chefs d entreprise de l Aire urbaine Conjoncture économique et emploi 2012 Principaux résultats Résultats de l enquête auprès des de l enquête réalisée par Médiamétrie chefs d entreprise de l Aire urbaine du 29 mai au 4 juin 2012 1 Présentation

Plus en détail

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Présentation des principaux résultats 5 décembre 2006 1. Les questions barométriques 1.1 La perception de la situation économique

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 2 - Juin 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE. N 12 - Edition Lyon Rhône Mai 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 12 - Edition Lyon Rhône Mai UNE ACTIVITE ECONOMIQUE EN LEGERE BAISSE L activité économique des entreprises artisanales du Rhône rencontrent

Plus en détail

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts- Comptables

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts- Comptables Baromètre des et du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts- Comptables Principaux résultats Méthodologie de l enquête Méthodologie Enquête réalisée par téléphone. Échantillon Echantillon national de

Plus en détail

ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014. Pays de Fougères. Octobre 2014 - NB

ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014. Pays de Fougères. Octobre 2014 - NB ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014 Pays de Fougères Octobre 2014 - NB METHODOLOGIE Enquête adressée par mail auprès de 2 445 commerces Envoyée le 9 septembre 2014, après la saison estivale

Plus en détail

Bonne nouvelle du côté de la situation financière, où les mesures de soutien en faveur des entreprises semblent porter leurs fruits.

Bonne nouvelle du côté de la situation financière, où les mesures de soutien en faveur des entreprises semblent porter leurs fruits. COMMUNIQUE DE PRESSE 05 AOUT 2015 Bpifrance présente la 61 ème enquête de conjoncture dans les PME Un redressement des perspectives d activité des PME qui se poursuit, mais lentement et en ordre dispersé.

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 11 ème édition Novembre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 11 ème édition Novembre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 11 ème édition Novembre 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE?

ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE? 1 er trimestre ACTIVITE EN BERNE AVANT UN RETOUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE? Un baisse d activité au cours de ce 1 er trimestre pour les entreprises savoyardes, mais les prévisions pour le 2 ème trimestre

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 5 - Contacts : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Avril 2010 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 Juillet 11 OBJECTIF DE L ENQUÊTE Tous les six mois, l Apec interroge un échantillon représentatif de 1 cadres du secteur privé

Plus en détail

Une amélioration qui demande confirmation

Une amélioration qui demande confirmation JANVIER 2016 Une amélioration qui demande confirmation 2015 s avère plus favorable que prévu pour les TPE-PME de Rhône-Alpes. Contrairement aux années précédentes, les entreprises qui déclarent un chiffre

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

ETUDE TPE Evolution de l emploi et pratiques RH

ETUDE TPE Evolution de l emploi et pratiques RH VERS UNE GESTION PREVISIONNELLE TERRITORIALE DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES Evolution de l emploi et pratiques RH Cellule de veille Aire Urbaine ORDRE DU JOUR Ordre du jour Ouverture par Gérard BAILLY

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ Des prévisions pessimistes confirmées en ce début d année, hormis pour les entreprises

Plus en détail

UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE

UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE Suivez l activité des entreprises de Haute-Savoie NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UNE SITUATION ECONOMIQUE TOUJOURS TRES TENDUE Comme au 1 er trimestre, les indicateurs d activité sont en recul en ce

Plus en détail

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Baromètre des et du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Principaux résultats Novembre CONSEIL SUPÉRIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES Contacts TNS Sofres : Département Stratégies d

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. Suivez l activité. des entreprises de Rhône-Alpes UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE. 1 er trimestre 2014

NOTE DE CONJONCTURE. Suivez l activité. des entreprises de Rhône-Alpes UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE. 1 er trimestre 2014 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre UN NOUVEAU RECUL DE L ACTIVITE Après un relatif maintien fin, l ensemble des indicateurs économiques reculent en ce début

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête

Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête DEPARTEMENT OPINION INSTITUTIONNEL Erwan LESTROHAN Chef de groupe 01 55 33 20 05 erwan.lestrohan@lh2.fr Guillaume Inigo Chargé d études 01 55 33 20 57 guillaume.inigo@lh2.fr

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

L image des banques auprès des TPE/PME

L image des banques auprès des TPE/PME Shanghai Paris Toronto Buenos Aires www.ifop.com L image des banques auprès des TPE/PME 1002 entreprises ont été interrogées en février 2008 : 377 micro-entreprises (0 à 5 salariés) 261 TPE (6 à 19 salariés)

Plus en détail

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Baromètre des et du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Principaux résultats Avril 20 CONSEIL SUPÉRIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES Contacts TNS Sofres : Département Stratégies d

Plus en détail

Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35

Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35 Enquête réalisée par Centre Relations Clients - 6, avenue Jean Bertin - 21 000 DIJON - 03 80 40 72 35 Méthodologie Ce Baromètre est mis en place par la Chambre Régionale de Commerce et d Industrie de Bourgogne,

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION. 1er trimestre 2014

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION. 1er trimestre 2014 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NETTE DÉGRADATION DE LA SITUATION L activité économique marque un véritable coup d arrêt sur ce 1 er trimestre pour l ensemble

Plus en détail

L EDITO DU PRESIDENT

L EDITO DU PRESIDENT L EDITO DU PRESIDENT L Observatoire Péï, c est le premier observatoire de tendance économique lancé par l Ordre des Experts-Comptables de La Réunion! L expert-comptable est en prise directe avec l une

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 46 ème édition Avril 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Baromètre Manpower des perspectives d emploi *

Baromètre Manpower des perspectives d emploi * Sous embargo jusqu au 12 mars 00h01 Communiqué de presse Nanterre, le 12 mars 2013 Baromètre Manpower des perspectives d emploi * LES EMPLOYEURS FRANÇAIS S ATTENDENT À DES PERSPECTIVES D EMPLOI STABLES

Plus en détail

L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années

L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années Communiqué de presse Paris le 18 juin 2014 L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années Baromètre 2014 AGEFA- PME/Ifop

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté JUILLET 2015 Un climat des affaires conforté Même si une part toujours importante de TPE/PME enregistre un recul du chiffre d affaires, le bilan du 2 e trimestre marque une amélioration sensible, confirmée

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 42 ème édition Décembre 2014 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 10 ème édition Octobre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 10 ème édition Octobre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 10 ème édition Octobre 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

DES INDICATEURS PLUTOT ENCOURAGEANTS CE TRIMESTRE EN DROME :

DES INDICATEURS PLUTOT ENCOURAGEANTS CE TRIMESTRE EN DROME : NOTE DE CONJONCTURE Suivez l actualité des entreprises de la Drôme 4ème trimestre DES INDICATEURS PLUTOT ENCOURAGEANTS CE TRIMESTRE EN DROME : Une poursuite de la stabilisation du niveau d activité, une

Plus en détail

Perception des ressources de management dans les PME-ETI

Perception des ressources de management dans les PME-ETI Perception des ressources de management dans les PME-ETI Vague 4 Juin 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 48 ème édition Juin 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

OSEO EXCELLENCE SONDAGE JUILLET 2011. Thème : CONJONCTURE ECONOMIQUE EXTENSION & REBRANDING OSEO CAPITAL PME ECONOMIE : FRANCE ALLEMAGNE

OSEO EXCELLENCE SONDAGE JUILLET 2011. Thème : CONJONCTURE ECONOMIQUE EXTENSION & REBRANDING OSEO CAPITAL PME ECONOMIE : FRANCE ALLEMAGNE OSEO EXCELLENCE SONDAGE JUILLET 2011 BERTRAND ROZE COMMUNITY MANAGER OSEO EXCELLENCE Thème : CONJONCTURE ECONOMIQUE EXTENSION & REBRANDING OSEO CAPITAL PME ECONOMIE : FRANCE ALLEMAGNE Antoine COULOMBEAUX

Plus en détail

22 octobre 2009 Climat social dans les entreprises françaises en 2009. Résultats de l enquête de l Observatoire Cegos

22 octobre 2009 Climat social dans les entreprises françaises en 2009. Résultats de l enquête de l Observatoire Cegos 22 octobre 2009 Climat social dans les entreprises françaises en 2009 Résultats de l enquête de l Observatoire Cegos Méthodologie 2 Enquête menée entre le 7 et le 18 septembre 2009 auprès : D un échantillon

Plus en détail

ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013

ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013 ENQUETE CONJONCTURE 1 ER SEMESTRE 2013 Enquête réalisée par mail sur la période du 6 au 13 juin 2013 Préambule : Depuis fin 2011, la Chambre de métiers et de l artisanat réalise une enquête de conjoncture

Plus en détail

Perspectives 2011. 1 er semestre. Emploi et formation dans les TPE-PME. Cahier spécial. OPCA et réformes de la formation professionnelle

Perspectives 2011. 1 er semestre. Emploi et formation dans les TPE-PME. Cahier spécial. OPCA et réformes de la formation professionnelle Perspectives 2011 1 er semestre Emploi et formation dans les TPE-PME Cahier spécial OPCA et réformes de la formation professionnelle 8 décembre 2010 Perspectives 2011 1 er semestre 1 Perspectives 2011

Plus en détail

La formation en alternance recommandée par les TPE-PME

La formation en alternance recommandée par les TPE-PME Votre Conseiller Emploi-Formation, partout en France La formation en alternance recommandée par les TPE-PME Enquête sur l activité, l emploi et l alternance dans les TPE-PME Planète PME - 16 juin 2011

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 51 ème édition novembre 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Diane Hion, Emmanuel Kahn, Thomas Stokic pour Méthodologie

Plus en détail

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015 Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre JUILLET RÉSUMÉ DES RÉSULTATS C O M M E A N T I C I P É E PA R L E S C O M M E R Ç A N T S, L A C T I V I T É D E C E P R I

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 12-16 janvier 2012 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 403 dirigeants d entreprise,

Plus en détail

Les réactions des PME face à la crise

Les réactions des PME face à la crise pour Les réactions des PME face à la crise Février 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : SAGE et KPMG Echantillon : Échantillon de 403 dirigeants d entreprises, représentatif des entreprises françaises

Plus en détail

PREMIER BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

PREMIER BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour PREMIER BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME Les PME disent tout sur leur financement et leur état d esprit -Vague 1 - Mars 2009 - Note méthodologique 1ère vague du baromètre

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Institut CSA pour Metlife Novembre 2014 Sommaire Fiche technique 3 Profil de l échantillon

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME -Vague 2 - Juin 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

Baromètre des courtiers de proximité

Baromètre des courtiers de proximité Edition 2013 Baromètre des courtiers de proximité Une profession qui ressent la crise mais fait preuve d adaptabilité courtiers restent optimistes malgré la crise Diriez-vous que la profession de courtier

Plus en détail

«La Génération Y face à l Entreprise»

«La Génération Y face à l Entreprise» «La Génération Y face à l Entreprise» Résultats Octobre 2010 15, Place de la République, 75003 Paris Tél. : 01 78 94 90 00 http://www.opinion-way.com Méthodologie Méthodologie Étude réalisée auprès d un

Plus en détail

Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain

Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain La fin de l année est l occasion pour chacun de faire le point sur la situation économique

Plus en détail

Club Etablissements Financiers & Assurances

Club Etablissements Financiers & Assurances Club Etablissements Financiers & Assurances Enquête sur le thème «PME banque : vers une recomposition de l équilibre relationnel liée aux évolutions réglementaires Bâle III» Présentation des résultats,

Plus en détail

SATISFACTION INTERROGATION ENQUÊTE SUJET CROISée DéVELOPPEMENT employeurs SENIOR / salariés VIE D ENTREPRISE SALAIRe SERVICE

SATISFACTION INTERROGATION ENQUÊTE SUJET CROISée DéVELOPPEMENT employeurs SENIOR / salariés VIE D ENTREPRISE SALAIRe SERVICE OBSERVATOIRE ENQUÊTE ANALYSE ENTREPRISE CADRE EMPLOYéS PME ACTIVITé FORMATION EMPLOI CHEF D ENTREPRISE QUESTION SATISFACTION INTERROGATION SUJET DéVELOPPEMENT SENIOR VIE D ENTREPRISE évolution ACTIon FEMMES

Plus en détail

Les échéances sociales de la rentrée 2015-2016

Les échéances sociales de la rentrée 2015-2016 Les échéances sociales de la rentrée 2015-2016 Sondage réalisé par pour 1 Méthodologie Recueil Echantillon de chefs d entreprises interrogé par téléphone du 15 au 25 juin 2015. Echantillon Echantillon

Plus en détail

CROISSANCE ET SANTÉ DES ENTREPRISES ACCOMPAGNÉES EN CAPITAL-TRANSMISSION EN 2012

CROISSANCE ET SANTÉ DES ENTREPRISES ACCOMPAGNÉES EN CAPITAL-TRANSMISSION EN 2012 CROISSANCE ET SANTÉ DES ENTREPRISES ACCOMPAGNÉES EN CAPITAL-TRANSMISSION EN 2012 Le AFIC Etudes 2014 www.afic.asso.fr MÉTHODOLOGIE Étude d impact économique et social (2013) Les statistiques sont établies

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté Juillet 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 371 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

UN 1 ER SEMESTRE EN DEMI-TEINTE

UN 1 ER SEMESTRE EN DEMI-TEINTE 2015 UN 1 ER SEMESTRE EN DEMI-TEINTE Activité : reprise modérée Emploi : contraction des effectifs Contrairement à leurs prévisions de novembre dernier, les PME de la région anticipent un développement

Plus en détail

L Observatoire des experts-comptables

L Observatoire des experts-comptables 18/12/2013 www.ectoulouse.com Compétence territoriale : départements 09-31-32-46-65-81-82 L Observatoire des experts-comptables Décembre 2013 Nous avons le plaisir de vous adresser les résultats de la

Plus en détail

Perspectives 2012 1 er semestre

Perspectives 2012 1 er semestre www. Perspectives 2012 1 er semestre Emploi et formation dans les TPE-PME Cahier spécial Les TPE-PME face à la Loi Cherpion Les TPE-PME et les services de leur OPCA 1 Perspectives 2012-1 er semestre www.

Plus en détail

PME, Internet et e-learning

PME, Internet et e-learning PME, Internet et e-learning OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris De : Alexandre Mutter, Thierry Chalumeau, Matthieu Cassan OpinionWay CGPME Novembre 2011 Sommaire Contexte et objectifs p3

Plus en détail

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants :

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : Le commerce en France : 750 000 entrepreneurs 2 millions de personnes 343 milliards d euros de chiffre d affaires Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : 167 000 adhérents La plus grande organisation

Plus en détail

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi.

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. 2 ème trimestre 20 Juillet 20 - N 21 >> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. Alors que 20 s annonçait comme l année de la reprise, l évolution de l activité

Plus en détail

Divergences sectorielles

Divergences sectorielles Octobre 2015 Méthodologie Les résultats présentés sont issus du panel de conjoncture «suivi de la situation économique» CCIR / CCIT de Rhône-Alpes. 373 TPE-PME représentatives de l industrie, du BTP, du

Plus en détail

Panorama 2004 du véhicule d entreprise et de la mobilité automobile professionnelle

Panorama 2004 du véhicule d entreprise et de la mobilité automobile professionnelle Avec la collaboration de vous présente Panorama 2004 du véhicule d entreprise et de la mobilité automobile professionnelle 25 mars 2004 1 Contexte 2ème vague du baromètre Observatoire du Véhicule d'entreprise/tns

Plus en détail

Ordre des expertscomptables. Paris Ile-de-France

Ordre des expertscomptables. Paris Ile-de-France 45, rue des Petits -Champs 75035 Paris Cedex 01 Tél. : 01 55 04 31 31 Fax : 01 55 04 31 70 4028_Synthèse_ baromètre 2 Ordre des expertscomptables Paris Ile-de-France Les résultats du baromètre économique

Plus en détail

Outil de veille des PME franciliennes face à la crise

Outil de veille des PME franciliennes face à la crise Outil de veille des PME franciliennes face à la crise Vague 3 Janvier 2010 Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 171 responsables de PME en Ile de France, constitué

Plus en détail

UN REGAIN D OPTIMISME

UN REGAIN D OPTIMISME 2015 UN REGAIN D OPTIMISME Activité : reprise en pente douce Emploi : renforcement des effectifs Comme pressenti en novembre dernier, les chefs d entreprise de la région Rhône- Alpes anticipent un développement

Plus en détail

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE Juillet-août-septembre 2012 Note trimestrielle N 40 Lettre trimestrielle d information UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE CONJONCTURE Détérioration plus marquée au cours de

Plus en détail

>> Baisse continue de l activité

>> Baisse continue de l activité 4 ème trimestre 20 Janvier 2013 - N 15 >> continue de l activité Dans les services comme dans l industrie, le climat des affaires reste dégradé au quatrième trimestre 20 et il s établit nettement en dessous

Plus en détail

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES Enquêtes : AGEFOS-PME, CGPME, CCI des Ardennes Analyse : Observatoire économique - CCI des Ardennes Direction de la formation, des études économiques,

Plus en détail

TendancÉco. Veille et analyse économique territoriale. Baromètre des affaires Bilan et perspectives Bulletin N 14. Chiffres Clés 3 ème trimestre 2015

TendancÉco. Veille et analyse économique territoriale. Baromètre des affaires Bilan et perspectives Bulletin N 14. Chiffres Clés 3 ème trimestre 2015 #1 - janvier 216 TendancÉco Veille et analyse économique territoriale Baromètre des affaires Bilan et perspectives Bulletin N 14 Une reprise modérée de l activité Au 3 ème trimestre 215, la croissance

Plus en détail

p o u r l e 3 e t r i m e s t r e 2 0 1 5

p o u r l e 3 e t r i m e s t r e 2 0 1 5 SOUS EMBARGO JUSQU AU MARDI 9 JUIN 0H01 Communiqué de presse Nanterre, le 9 juin 2015 B a r o m è t r e M a n p o w e r d e s p e r s p e c t i v e s d e m p l o i p o u r l e 3 e t r i m e s t r e 2 0

Plus en détail

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015

Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015 Situation économique des entreprises du commerce de détail au 2 ème trimestre 2015 JUILLET 2015 RÉSUMÉ DES RÉSULTATS C O M M E A N T I C I P É E PA R L E S C O M M E R Ç A N T S, L A C T I V I T É D E

Plus en détail

9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale

9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Assemblée Nationale 9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale 7 Novembre 2011 9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Assemblée Nationale 7 Novembre 2011 Assemblée Nationale 9 èmes Rencontres de l Épargne

Plus en détail

ENQUETE CONJONCTURELLE 3SCI

ENQUETE CONJONCTURELLE 3SCI Syndicat des Sociétés de Services et des Conseils en Informatique ENQUETE CONJONCTURELLE 3SCI VOTRE SOCIETE 1. Quelle est la taille de votre entreprise? Taille de l'entreprise 0 ou 1 salarié 46 % 0 ou

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 17 ème édition mai 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 17 ème édition mai 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 17 ème édition mai 2012 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 18 - Mai 2013 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 401 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 21 - Contact : Flore-Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion & Stratégie d Entreprise flore-aline.colmet.daage@ifop.com

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de Rhône-Alpes. Suivez l activité LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE 2015 Suivez l activité des entreprises de Rhône-Alpes NOTE DE CONJONCTURE N 11 - Janvier Edition Lyon Rhône LEGER REGAIN D ACTIVITE EN DEBUT D ANNEE Au cours des derniers mois de l année, le niveau d activité

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 6 Septembre 2010

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 6 Septembre 2010 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 6 Septembre 2010 Baromètre annuel vague 6-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT. Bilan des immatriculations / radiations d entreprises artisanales. Solde net 1 002 entreprises 74%

LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT. Bilan des immatriculations / radiations d entreprises artisanales. Solde net 1 002 entreprises 74% n 6 - JANVIER 21 LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT 23 629 c est * le nombre d entreprises 2 inscrites au Répertoire des métiers de l Essonne. dirigeants d entreprise artisanale ont été interrogés à la fin

Plus en détail

Diplômés de Dauphine : 95% en poste et une rémunération en forte hausse

Diplômés de Dauphine : 95% en poste et une rémunération en forte hausse Communiqué de presse Enquête 2011 Apec / Université Paris-Dauphine sur l insertion professionnelle Diplômés de Dauphine : 95% en poste et une rémunération en forte hausse Paris, le 12 mai 2011 Pour la

Plus en détail

STABILISATION RELATIVE EN ATTENDANT LA REPRISE

STABILISATION RELATIVE EN ATTENDANT LA REPRISE Suivez l activité des entreprises du Rhône NOTE DE CONJONCTURE 1 er trimestre 2014 STABILISATION RELATIVE EN ATTENDANT LA REPRISE Malgré une fin d année 2013 conclue avec un regain d'activité et des perspectives

Plus en détail

Baromètre CSA pour ALMA CG des PME françaises

Baromètre CSA pour ALMA CG des PME françaises Baromètre CSA pour ALMA CG des PME françaises Edition 2013 : L optimisation des coûts et les mesures gouvernementales pour la compétitivité Etude N 1201855 Mai 2013 Profil des répondants - FONCTION - -

Plus en détail

Evolution de l'indice de Confiance des Ménages

Evolution de l'indice de Confiance des Ménages Note d information du Haut-commissariat au Plan Résultats de l enquête de conjoncture auprès des ménages Troisième trimestre 2012 Au cours du troisième trimestre de 2012, l Indice de Confiance des Ménages

Plus en détail

Baromètre PME Wallonie Bruxelles : Quatrième trimestre 2013

Baromètre PME Wallonie Bruxelles : Quatrième trimestre 2013 Baromètre PME Wallonie Bruxelles : Quatrième trimestre 2013 L UCM a créé un indicateur de conjoncture pour les PME wallonnes et bruxelloises. Ce "baromètre" est réalisé chaque trimestre, sur base des réponses

Plus en détail

Résultats du 40 e Observatoire Banque Palatine PME-ETI

Résultats du 40 e Observatoire Banque Palatine PME-ETI Résultats du 40 e Observatoire Banque Palatine PME-ETI Les niveaux de confiance se stabilisent à un bas niveau L apprentissage est plébiscité par les dirigeants de PME-ETI Des PME-ETI qui n investissent

Plus en détail

Les Français et la chute de cheveux

Les Français et la chute de cheveux Les Français et la chute de cheveux Sondage Ifop pour Oxygen et Norgil Contacts Ifop : Romain Bendavid - Directeur de Clientèle Thomas Simon Chargé d Etudes Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 19 - Contacts : Flore-Aline Colmet Daâge / Guillaume Chevalier Septembre Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 25 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME Mai 2015 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude A B C - L impact du contexte économique

Plus en détail

Situation économique des entreprises du Grand Lille au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015

Situation économique des entreprises du Grand Lille au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015 Situation économique des entreprises du Grand Lille au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015 RÉSUMÉ DES RÉSULTATS L E P R E M I E R T R I M E S T R E 2 0 1 5 S A C H È V E S U R U N E N O T E P L U T Ô T P O

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 5 - Contacts : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Avril 2010 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

Les TPE et les mesures économiques du gouvernement. Octobre 2012

Les TPE et les mesures économiques du gouvernement. Octobre 2012 Les TPE et les mesures économiques du gouvernement Octobre 2012 METHODOLOGIE Méthodologie Étude quantitative auprès de 506 dirigeants d entreprise de 0 à 19 salariés L échantillon a été raisonné puis redressé

Plus en détail

SYNTHESE DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE 4 ème TRIMESTRE 2013 (octobre-novembre-décembre 2013)

SYNTHESE DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE 4 ème TRIMESTRE 2013 (octobre-novembre-décembre 2013) FRANCE BOIS FORÊT Observatoire économique Filière Forêt Bois SYNTHESE DE LA NOTE TRIMESTRIELLE DE CONJONCTURE ECONOMIQUE 4 ème TRIMESTRE 20 (octobre-novembre-décembre 20) Evolutions différenciées en fin

Plus en détail

Virginie Lethiais, Télecom Bretagne, Marsouin

Virginie Lethiais, Télecom Bretagne, Marsouin 1 ENQUETE ENTREPRISES ET TIC 2008 : TIC ET INNOVATION : LE CAS DES PME BRETONNES Virginie Lethiais, Télecom Bretagne, Marsouin Ces dix dernières années, la majorité des entreprises a massivement investi

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME -Vague 8 - Le 20 janvier 2011 0 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise,

Plus en détail

Des dirigeants de PME/ETI toujours moroses et sceptiques sur le crédit d impôt compétitivité et emploi

Des dirigeants de PME/ETI toujours moroses et sceptiques sur le crédit d impôt compétitivité et emploi Paris, le 20 décembre 2012 Des dirigeants de PME/ETI toujours moroses et sceptiques sur le crédit d impôt compétitivité et emploi La Banque Palatine, Banque des moyennes entreprises et des ETI au sein

Plus en détail

RAPPORT D ANALYSE AU 27/05/2008

RAPPORT D ANALYSE AU 27/05/2008 RAPPORT D ANALYSE AU 27/05/2008 ENQUETE DE DETERMINATION DES BESOINS DES ENTREPRISES BOURSE DE L APPRENTISSAGE Le 27 mai 2008 1 REMERCIEMENTS Nous remercions les 51 entreprises qui ont participé à cette

Plus en détail

La fiscalité jugée défavorable par les dirigeants de PME-ETI. La confiance pour leur activité se stabilise

La fiscalité jugée défavorable par les dirigeants de PME-ETI. La confiance pour leur activité se stabilise La fiscalité jugée défavorable par les dirigeants de PME-ETI La confiance pour leur activité se stabilise Paris, le 21 novembre 2013 La Banque Palatine, banque des moyennes entreprises et des ETI au sein

Plus en détail

Observatoire des entreprises. Regards croisés de dirigeants et de salariés Sur le thème : le pacte social de l entreprise à l épreuve de la crise

Observatoire des entreprises. Regards croisés de dirigeants et de salariés Sur le thème : le pacte social de l entreprise à l épreuve de la crise Observatoire des entreprises Regards croisés de dirigeants et de salariés Sur le thème : le pacte social de l entreprise à l épreuve de la crise 2009 1 i Observatoire des entreprises Santé de l entreprise

Plus en détail