SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES RESIDENCE AQUARIUS 14 RUE DE THIONVILLE PARIS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES RESIDENCE AQUARIUS 14 RUE DE THIONVILLE 75019 PARIS"

Transcription

1 SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES RESIDENCE AQUARIUS 14 RUE DE THIONVILLE PARIS 75PC4081 CONTROLE DES COMPTES DE L EXERCICE 2011 PAR LE CONSEIL SYNDICAL ASSISTE DE M PIERRE MARTIN AUDITEUR DE L ARC CABINET IMMOdeFRANCE 20 RUE TREILHARD PARIS LE 6 MARS 2012 DE 9 H 30 A 13 H 30

2 1. PRESENTATION 1.1. Statut de la copropriété et Conseil syndical Statut et Conseil syndical Syndicat de copropriété : Oui Dénomination de la copropriété : RESIDENCE AQUARIUS Adresse de la salle du conseil syndical : 14 rue de Thionville Paris Nom du Président du Conseil Syndical (CS) : M FAVARETTO Adresse : 14 rue de Thionville Paris Téléphone : Portable : Syndic : Statut et Gestionnaire Nom de la société de syndic titulaire de la carte professionnelle : IMMOdeFRANCE Carte professionnelle : G5472 Gestionnaire : Mme VALLEE (depuis 2 exercices) Comptable : M BONNEAU Juriste : Mme REVILLAT Adresse du cabinet : 20 rue Treilhard Paris Téléphone : Télécopie : Immeuble : Caractéristiques de ou des immeubles Année de construction : 1970 Nombre de lots principaux : 495 Nombre d étages : R + 6 à R +11 Nombre de commerces : 2 superettes, crèches, commerces divers Nombre de cages d escalier : 9 Nombre de places de parking fermé : Oui Espaces verts : Oui Nombre de places de parking ouvert : environ Personnel et équipements : Personnel Nombre de gardiens : 2 Nombre d employés d immeuble : Non Eau : Contrat collectif répartition sur relevés de compteurs : eau froide : Oui - eau chaude : Oui Chauffage : Collectif avec production d énergie fournie par un réseau de chauffage : Oui Répartition en tantièmes : Oui Contrat de surveillance technique : Oui Ascenseurs : Nombres d appareils : 10 Mise en conformité réalisée : phase 1 : Oui phase 2 : Oui phase 3 : Oui Contrat d assistance technique : Oui 1.5. Gestion et finances : Exercice comptable début : 1 janvier fin : 31 décembre Compte bancaire séparé : Oui Date des deux dernières AG : 30 juin juin 2009 Date prévue pour la prochaine AG : 15 avril 2010 RAPPORT CONTROLE DES COMPTES EXERCICE 2011 Page 2

3 2. ANALYSE DU COMPTE DE GESTION POUR OPERATIONS COURANTES : ANNEXES 2 ET 3 : 2.1. Charges générales : Entretien des terrasses : Prestataire : ABSO Les contrats types d entretien des terrasses incluent deux prestations : le nettoyage, le petit entretien la visite technique de la terrasse avec compte-rendu complet de son état et avis sur les besoins d entretien (il est courant que ce rapport soit illustré par des photos prises avant et après intervention, des photos des dégradations relevées à réparer. Ce contrat de maintenance est logiquement comptabilisé dans le compte négocier que l intervention soit complétée par la visite technique avec rapport détaillé ; si besoin le syndic et le conseil syndical doivent analyser le surcoût de cette prestation et la révision du contrat. les auditeurs demandent que les bons d intervention soient joints aux factures Espaces verts : Prestataires : De janvier à Février : BRANCHES ET JARDINS PATRICK REICHER. De mars à décembre : SOFRAEVE Ce contrat de maintenance est logiquement comptabilisé dans le compte les auditeurs demandent que les bons d intervention soient joints aux factures Rémunération du syndic : Enregistre le coût de la prestation approuvé par l assemblée. Cette charge est normalement imputée dans le compte Le montant des honoraires doit être égal aux honoraires approuvés par l assemblée Frais assemblée générale : Enregistre des dépenses engagées par le syndic pour : la location de la salle pour la tenue de l assemblée : 410,00 la location du matériel et la prestation de service pour le vote électronique : 2 194, ,14 = 4 265,80 la prestation du syndic : 3 437,12 Ces charges sont enregistrées dans le compte défini Prestations particulières par le plan comptable. L auditeur préconise de comptabiliser les dépenses accessoires à la gestion coût de location de la salle et du matériel de vote électronique, dans un compte 6212 Débours que la prestation soit assurée par le syndic ou un tiers. Le syndic doit régulariser la facturation des honoraires du syndic et prendre en compte le temps passé de chaque employé intervenant, à régulariser la facturation des heures des assistantes parties après l accueil et l émargement de la feuille de présence. Le syndic confirme que ces honoraires seront régularisés Honoraires gestion assurance : La gestion des sinistres, dont la source est dans les parties communes, est incluse dans le forfait de gestion courante comme le définit l avis du Conseil National de la Consommation, l arrêté du 19 mars 2010, les termes de ces textes sont confirmés par la recommandation émise par la Commission des Clauses Abusives en novembre Cette charge est normalement comptabilisée dans le compte RAPPORT CONTROLE DES COMPTES EXERCICE 2011 Page 3

4 Le syndic doit respecter les textes et annuler ces honoraires abusifs ; les honoraires afférents aux sinistres dont la source est dans des parties privatives peuvent être facturés, ils seront facturés en charges privatives au débit du compte du copropriétaire défaillant Frais tirages relevés de charges et Frais de tirage & affranchissement divers : L appel à la soustraitance permet de maîtriser le coût unitaire, ce coût peut être réduit par la reproduction des seuls documents dont la diffusion est obligatoire selon la liste définie par l article 11 du décret du 17 mars 1967 modifié par le décret du 27 mai Sont nécessaires les 5 annexes définies par le décret afférent à la comptabilité des syndicats de copropriété ; le coût de la reproduction du relevé de dépenses peut être économisé : 1 007,99. Le syndic confirme l envoi des seules annexes Contrat assurance multirisque : Compagnie : GENERALI Courtier : AIAC COURTAGES, repreneur de SGB Contrat du Date d effet : Date d échéance principale : Indice à la souscription : Surface développée : m² Prime renégocier : ,00 TTC Le contrat bénéficie des conditions spécifiques définies par l intercalaire courtier qui améliorent les plafonds des indemnités et suppriment les franchises sur les risques les plus courants Variation 2009 Variation 2010 Variation 2011 % % % Indice FFB 771,00 5,11 810,40 0,17 811,80 3,68 841,70 Prime ,00 2, ,30-17, ,00-11, ,34 Prime/m² 1,07 1,10 0,90 0,80 La renégociation du contrat bénéficie au syndicat, la prime au m² de surface développée 2011 diminue à nouveau ; inférieur le coût de 0,80 le m² est performant. Attention la forte sinistralité constatée en 2011 et début 2012 peut être source d augmentation de la prime, la loi no du 3 janvier 2008 pour le développement de la concurrence au service des consommateurs s applique aux syndicats de copropriétaires, le syndic doit : veiller à recevoir l offre de l assureur entre 2 et 3 mois avant la date d échéance, afin de pouvoir mettre en concurrence le contrat ou négocier l augmentation. rechercher les solutions alternatives, parmi lesquelles, il pourra contacter le courtier conseillé par l ARC : P PLASSE ET CIE 81 RUE D'AMSTERDAM PARIS Ecart de répartition de charge : Enregistre les arrondis résultants de la répartition des charges dans le compte 6780, ce compte est défini par le plan comptable : Charges exceptionnelles. L auditeur préconise de réserver l emploi de ce compte aux opérations exceptionnelles qui ne sont pas des opérations de gestion courantes ; par défaut les écarts de répartition débiteurs peuvent être comptabilisés dans le compte 6212 Débours, les écarts créditeurs dans le compte 714 Produits divers Charges tous bâtiments : Electricité : Les tableaux préparatoires de la répartition des coûts de l électricité seront présentés aux auditeurs pour validation. RAPPORT CONTROLE DES COMPTES EXERCICE 2011 Page 4

5 Salaires : Monsieur Didier ROUTIER est gardien d immeuble catégorie B coefficient 255 depuis le Nombre d UV = , soit un taux d emploi de 125 %. Avantages en nature : Logement 3,00 x 54 m² 162,00 Chauffage 0,1325 x 120 kwh 15,90 Madame Annick ROUTIER est gardienne d immeuble catégorie B coefficient 255 depuis le Nombre d UV = , soit un taux d emploi de 100 %. Les salaires calculés selon les textes respectent la législation du travail et la convention collective ; en mai augmentation en application de l avenant URSSAF CRIP : Les charges sociales et patronales calculées selon les textes respectent la législation du travail et la convention collective Taxes sur les salaires : La taxe sur les salaires calculée selon les textes respecte la législation du travail et la convention collective Prestations extérieures remplacement Mise à disposition de personnel : Prestataire : AMEN SERVICES 38 rue Victor Hugo Asnières sur Seine SOCIETE NOUVELLE ROBERT MORIN Enregistre dans le compte , le coût des remplacements de vos gardiens Frais de téléphone : Le syndicat est titulaire de trois abonnements : SFR : abonnement téléphone portable, contrat résilié en cours d exercice FRANCE TELECOM : abonnement qui ne sert que pour le télécopieur FREE : abonnement multiservice Le syndic doit résilier le contrat FRANCE TELECOM, toutes les modes de communication sont accessibles par le service offert par FREE. Cette charge est comptabilisée dans un compte , le compte 644 est défini : Autres (médecine du travail, mutuelles, etc.), ce compte enregistre les autres charges de personnel autres que les salaires, les charges sociales et patronales, la taxe sur les salaires ; l auditeur préconise de comptabiliser cette charge dans un compte 614 Contrat de maintenance Surveillance : Prestataire : GARD PRIVEE 17 avenue Gambetta Paris. Contrat du 18 février 2008 Date de prise d effet : 13 février Prestation : surveillance sous forme de rondes et de surveillances statiques par deux 2 maîtres-chiens de 19 h à 4 h 30 soit 19 h par jour. Coût de la prestation à la conclusion : TTC. Durée : 1 an renouvelable par tacite reconduction Résiliation par lettre recommandée A/R et préavis de 1 mois. Clause de révision de prix : non précisée. Le coût de la prestation reste sans augmentation, le conseil syndical et le syndic doivent rester attentifs et veiller au risque d une révision tarifaire importante dans les années futures. Les syndicats de copropriétaires bénéficient de la même protection que les particuliers quand au renouvellement des contrats, le syndic doit demander à ce prestataire de respecter la loi du 3 janvier 2008 pour le développement de la concurrence au service des consommateurs. RAPPORT CONTROLE DES COMPTES EXERCICE 2011 Page 5

6 2.3. Charges de chauffage : Electricité : La répartition de coût de l électricité n était pas encore faite à la date de l audit ; les auditeurs attendent la communication des tableaux de répartition CPCU alimentation chaufferie : Périodes Quantités Coûts PU kwh Prime fixe 31/12/2009 au 31/01/ ,40 44, ,72 31/01/2010 au 28/02/ ,76 44, ,72 28/02/2010 au 30/03/ ,53 44, ,72 30/03/2010 au 29/04/ ,66 44, ,72 29/04/2010 au 29/05/ ,45 31,30 39/05/2010 au 28/06/ ,07 30,86 28/06/2010 au 31/07/ ,65 30,83 31/07/2010 au 30/08/ ,08 30,86 30/08/2010 au 29/09/ ,50 30,86 29/09/2010 au 29/10/ ,50 43, ,72 29/10/2010 au 28/11/ ,86 44, ,40 28/11/2010 au 31/12/ ,29 44, ,40 Remise contrat grand compte ,27 Total ,48 41, ,40 31/12/2010 au 27/01/ ,06 44, ,40 27/01/2011 au 26/02/ ,96 44, ,40 26/02/2011 au 31/03/ ,70 44, ,40 31/03/2011 au 30/04/ ,20 44, ,40 30/04/2011 au 30/05/ ,64 33,07 30/05/2011 au 29/06/ ,95 33,07 29/06/2011 au 29/07/ ,05 33,07 29/07/2011 au 31/08/ ,19 33,07 31/08/2011 au 30/09/ ,46 33,07 30/09/2011 au 30/10/ ,70 47, ,74 30/10/2011 au 29/11/ ,45 47, ,74 29/11/2011 au 31/12/ ,56 47, ,74 Remise contrat grand compte ,65 Total ,27 43, ,82 Tableaux d analyse des consommations : 2008 Variation % 2009 Variation % 2010 Variation % 2011 Quantité totale de vapeur livrée , , , Quantité de vapeur réchauffage ECS , , , Quantité de vapeur chauffage , , , DJU , , , Quantité vapeur chauffage corrigée , , , Quantité vapeur en % quantité Ce tableau compare les consommations de chaque exercice les variations de consommation avec celles de l exercice Les consommations de vapeur nécessaires au réchauffage de l eau chaude sanitaire sont calculées en multipliant les consommations des mois d été par 4. Ce contrôle peut être affiné par les relevés mensuels de la quantité d eau chaude sanitaire réchauffée. RAPPORT CONTROLE DES COMPTES EXERCICE 2011 Page 6

7 Nous constatons que les consommations des exercices 2008 et 2010 à besoin constant sont voisines, et que celles des exercices 2009 et 2011 sont en fort dépassement. La demande de baisser la température de référence de 1 ne semble pas avoir eu de résultat mesurable. En 2011, les incidents sur le réseau ont-ils eu une incidence sur la consommation de la copropriété. Le conseil syndical et le syndic doivent interpeller le prestataire en charge de l exploitation de la sousstation la continuité de l exploitation de la sous-station, les contreperformances 2009 et 2011 doivent être expliquées. C'est un poste suffisamment important pour que nous procédions rapidement à une remise en concurrence ; le conseil syndical peut consulter le thermicien de COPROPRIETE SERVICES CPCU prime fixe : Le syndic enregistre la prime fixe dans le compte , cette charge représente votre quote-part à l entretien du réseau CPCU ; elle doit être imputée dans un compte 6140 Contrats d entretien Charges d ascenseurs tous escaliers : Electricité : La répartition de coût de l électricité n était pas encore faite à la date de l audit ; les auditeurs attendent la communication des tableaux de répartition Contrat de maintenance : KYO remplace EIFFEL, le coût de la prestation diminue, la qualité de service et de réactivité s améliore. La charge diminue suite au changement de prestataire Charges bâtiment eau : Eau : La consommation d eau de l exercice 2011 est de m 3, en diminution de 1,90 % par rapport à celle de La consommation moyenne annuelle par lot 105 m 3 représente la consommation moyenne de 3 personnes par foyer (40-45 m 3 pour le premier occupant et m 3 pour le second occupant) Conclusion sur l analyse du compte de gestion pour opérations courantes : Certaines factures supérieures à 300 n ont pas été validées par le président du CS : Audiosat : antennes de télévision : 399,96, Batei : réparations étanchéité : 2448,13, DCMP : réparations de fuites : 382,17, 568,65, 488,63, ISS : dégorgement 462,09, Novilux : fournitures électriques 1239,99 et 2889,14 : Cofely : 1286,06, 536,47 et 1700,49 (VMC 8-33), Mlec : 392,25 et 367,16, Arges : 522,41. Le syndic doit veiller à transmettre toutes les factures supérieures à 300,00 au président du CS Les auditeurs demandent que les bons d intervention soient joints aux factures. Le relevé général des dépenses est classé selon des codes propres au programme informatique, le décret du 14 mars 2005 définit que les annexes comptables doivent classées selon l ordre séquentiel du plan comptable, l auditeur relève plus particulièrement le classement anarchique du relevé général des dépenses. Ces choix différents compliquent le rapprochement des divers documents comptables. L auditeur demande au syndic de faire évoluer son logiciel comptable, une présentation plus homogène des différents états facilitera le contrôle des comptes par le syndicat et une meilleure relation conseil syndical syndic. L exercice 2011 se solde par un excédent de ,18 constaté à la date du contrôle des comptes. Les auditeurs attendent la communication des états comptables définitifs pour validation. RAPPORT CONTROLE DES COMPTES EXERCICE 2011 Page 7

8 3. ANALYSE DE L ETAT FINANCIER : 3.1. Comptes de tiers : Fournisseurs et Factures non parvenues : Comptes créditeurs dettes du syndicat auprès des fournisseurs : Totalisent la somme de ,12 dont CPCU : ,93, KYO ASCENSEURS : ,20. Comptes débiteurs : Trois comptes fournisseur sont en anomalie débit ERENIS : 74.39, ce solde est antérieur à 2009 SFR : 6,86 C.M.P. BANQUE : 536,47 Le syndic doit recouvrer rapidement ces créances et plus particulièrement celle due par ERENIS Copropriétaires et Copropriétaires vendeurs : Copropriétaires débiteurs : Totalisent la somme de ,46, en diminution de 24,70 % par rapport au total de fin 2010 : ,65. Créances inférieures à 1 000,00 : ,23 Créances inférieures à 2 000,00 : ,11-12 copropriétaires Créances inférieures à 5 000,00 : ,95-8 copropriétaires Créances inférieures à 2 000,00 : ,05-4 copropriétaires Copropriétaires vendeurs : 1 940,12 - comptes 4509 Beaucoup de copropriétaires ont signés un échéancier, actuellement ces échéanciers sont respectés. Copropriétaires créditeurs : Totalisent la somme de ,87 ; ces fonds financent les créances dues par les copropriétaires débiteurs. Copropriétaires : ,48 Copropriétaires vendeurs : 28132,39 - comptes 4509 Le syndic doit justifier la date de vente et le motif qui explique que ces comptes soient restés créditeurs après la vente? Ces informations sont nécessaires pour apurer ces comptes et savoir quelles sont les sommes acquises au syndicat? Débiteurs divers : Deux comptes en suspens depuis 2009 sont à justifier : Avances : , ce compte enregistre le montant remis à M. ROUTIER. Le syndic doit imputer ces fonds au compte 53 Caisse Intérêts de retard : enregistre un reliquat sur des intérêts de retard. L assemblée approuvera l apurement de ce compte en même temps que celui du compte Créditeurs divers : Intérêts de retard enregistre le montant facturés aux copropriétaires débiteurs, les règles comptables définies en 2005 précisent que ces intérêts doivent être imputés comme produits de l exercice dans le compte 714 Produits divers. L assemblée approuvera l apurement de ce compte en même temps que celui du compte Charges payées d avance : RAPPORT CONTROLE DES COMPTES EXERCICE 2011 Page 8

9 : Quote-part des factures payées au cours de l exercice 2011 qui seront comptabilisées en charges de l exercice Compte de trésorerie : Banque : Les engagements totaux du syndicat dus aux fournisseurs et aux organismes collecteurs des charges sociales sont de ,87, la trésorerie constatée est de ,16. Cette trésorerie est abondée au par les excédents apportés par les copropriétaires dont le solde comptable est créditeur : ,87 et le résultat excédentaire de l exercice : ,18. Les soldes créditeurs de certains comptes de copropriétaires n ont pas pour vocation d être permanent. Le résultat excédentaire sera réparti et crédité sur les comptes des copropriétaires, les apports nets de trésorerie seront réduits La trésorerie nette réellement disponible pour honorer les engagements du syndicat est donc de ,11, elle ne couvre que 67,57 % des engagements du syndicat. Cette situation justifie le besoin de recourir au crédit fournisseurs qui justifie le solde du aux fournisseurs. 4. Conclusion sur l analyse de l Etat financier et de la situation de trésorerie : La situation de trésorerie reste tendue, l absence d avance de trésorerie pour compenser les créances dues par les copropriétaires est pénalisante ; le syndicat tarde à recouvrer la totalité des appels dus par les copropriétaires, la politique de recouvrement est un des besoins principal du syndicat ; le syndic doit s assurer que les copropriétaires débiteurs respectent leurs engagements et à accélérer si besoin les procédures juridiques. A Paris, le 19 mars 2012 Pierre MARTIN Auditeur de l ARC RAPPORT CONTROLE DES COMPTES EXERCICE 2011 Page 9

Avis afférent au projet de décret relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires

Avis afférent au projet de décret relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ Avis n 2002-17 du 22 octobre 2002 Avis afférent au projet de décret relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires Le Conseil national de la comptabilité a été

Plus en détail

SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES RESIDENCE AQUARIUS 14 RUE DE THIONVILLE PARIS

SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES RESIDENCE AQUARIUS 14 RUE DE THIONVILLE PARIS SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES RESIDENCE AQUARIUS 14 RUE DE THIONVILLE 75019 PARIS 92PC4081 CONTROLE DES COMPTES DE L EXERCICE 2010 PAR LE CONSEIL SYNDICAL ASSISTE DE M PIERRE MARTIN AUDITEUR DE L ARC CABINET

Plus en détail

Guide de la comptabilité en copropriété

Guide de la comptabilité en copropriété La Comptabilité en COPROPRIETE FORMATION CLUB DES CONSEILS SYNDICAUX 03 Décembre 2015 Guide de la comptabilité en copropriété Décret n 2005-240 du 14 mars 2005 Arrêté du 14 mars 2005 consolidé au 16 Novembre

Plus en détail

ANNEXE AU CONTRAT DE SYNDIC LISTE NON LIMITATIVE DES PRESTATIONS INCLUSES DANS LE FORFAIT

ANNEXE AU CONTRAT DE SYNDIC LISTE NON LIMITATIVE DES PRESTATIONS INCLUSES DANS LE FORFAIT ANNEXE AU CONTRAT DE SYNDIC LISTE NON LIMITATIVE DES PRESTATIONS INCLUSES DANS LE FORFAIT PRESTATIONS DÉTAILS I. Assemblée générale I. 1 Préparation de l assemblée générale. a) Etablissement de l ordre

Plus en détail

ASSOCIATION des RESPONSABLES de COPROPRIETE

ASSOCIATION des RESPONSABLES de COPROPRIETE ASSOCIATION des RESPONSABLES de COPROPRIETE A.R.C PROVENCE 56, Boulevard Michelet 13008 Marseille Association à but non lucratif régie par la Loi 1901 Siège social Résidence Santa Gusta. Font sainte RD

Plus en détail

Contrat de mandat de syndic

Contrat de mandat de syndic Contrat de mandat de syndic Conforme à l arrêté du 19 mars 2010 et aux dispositions de la loi du 10 juillet 1965 et du décret du 17 mars 1967. Entre les soussignés : 1. LE SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE Arrêté du 14 mars 2005 relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires NOR : SOCU0412535A Le

Plus en détail

C O N T R A T D E M A N D A T D E S Y N D I C

C O N T R A T D E M A N D A T D E S Y N D I C C O N T R A T D E M A N D A T D E S Y N D I C ENTRE LES SOUSSIGNES: Le syndicat des copropriétaires de l'immeuble sis : 55 BIS RUE JEAN-PIERRE TIMBAUD 75011 - PARIS D'UNE PART Et le Cabinet : JEAN CHARPENTIER

Plus en détail

La comptabilité des copropriétés Formation du 16 octobre 2010

La comptabilité des copropriétés Formation du 16 octobre 2010 La comptabilité des copropriétés Formation du 16 octobre 2010 1 Le règlement de copropriété Le règlement de copropriété est avant tout un contrat interne, dont les copropriétaires sont les parties contractantes.

Plus en détail

LA RENEGOCIATION DES CONTRATS ET LES ECONOMIES D ENERGIE

LA RENEGOCIATION DES CONTRATS ET LES ECONOMIES D ENERGIE LA RENEGOCIATION DES CONTRATS ET LES ECONOMIES D ENERGIE C L U B D E S C O N S E I L S S Y N D I C A U X J E U D I 0 9 A V R I L 2 0 1 5 DES ECONOMIES A FAIRE 3 principaux contrats d entretien peuvent

Plus en détail

I - SITUATION FINANCIERE ET TRESORERIE Exercice précédent approuvé

I - SITUATION FINANCIERE ET TRESORERIE Exercice précédent approuvé Etat financier après répartition au 31/12/2010 (date de clôture de l'exercice) ANNEXE 1 I - SITUATION FINANCIERE ET TRESORERIE Trésorerie Provisions et avances 50 Fonds placés 51 Banques ou fonds disponibles

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l emploi, du travail et de la cohésion sociale

Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l emploi, du travail et de la cohésion sociale J.O n 65 du 18 mars 2005 page 4575 texte n 7 Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l emploi, du travail et de la cohésion sociale Décret n 2005-240 du 14 mars 2005 relatif aux comptes

Plus en détail

LE NOUVEAU CONTRAT TYPE DE SYNDIC. Un contrat tout sauf.

LE NOUVEAU CONTRAT TYPE DE SYNDIC. Un contrat tout sauf. LE NOUVEAU CONTRAT TYPE DE SYNDIC Un contrat tout sauf. LE NOUVEAU CONTRAT TYPE DE SYNDIC Défini par le décret n 2015-342 du 26 mars 2015 Il était prévu à l art 18-1 de la loi du 10 juillet 1965 (ajouté

Plus en détail

Le cabinet est situé à Uccle à proximité de l Observatoire, au numéro 35 Avenue Houzeau.

Le cabinet est situé à Uccle à proximité de l Observatoire, au numéro 35 Avenue Houzeau. Syndic d immeuble Présentation : En tant que professionnel du chiffre et agrée comptable fiscaliste, notre société prend en charge la gestion administrative, financière et technique, de votre bien en privilégiant

Plus en détail

CONTRAT DE SYNDIC D UNE PART D AUTRE PART. Il a été convenu et arrêté ce qui suit :

CONTRAT DE SYNDIC D UNE PART D AUTRE PART. Il a été convenu et arrêté ce qui suit : CONTRAT DE SYNDIC «Le Syndicat des Copropriétaires» de La Résidence «PATRICIA» sise Bld Paul Cezanne, rue Georges Braque et rue Paul Gauguin 78280 GUYANCOURT, représenté par la personne spécialement mandatée

Plus en détail

Le décret comptable. Quelques repères... ...pour mieux comprendre. Guide d information pour les copropriétaires

Le décret comptable. Quelques repères... ...pour mieux comprendre. Guide d information pour les copropriétaires direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction Guide d information pour les copropriétaires Le décret comptable Quelques repères......pour mieux comprendre Juin 2007 Plan du guide

Plus en détail

WWW.IMMOBUSINESS.FR CONTRAT DE SYNDIC

WWW.IMMOBUSINESS.FR CONTRAT DE SYNDIC CONTRAT DE SYNDIC ENTRE LES SOUSSIGNÉS : 1 LE SYNDICAT DES COPROPRIÉTAIRES de la résidence LES JARDINS DE SAINT JEAN, Saint Jean, 97 133 SAINT BARTHELEMY, Représenté par le Président de l Assemblée Générale

Plus en détail

Contrat de Syndic. représenté aux fins des présentes par le Président de l'assemblée générale en date du nomination du soussigné.

Contrat de Syndic. représenté aux fins des présentes par le Président de l'assemblée générale en date du nomination du soussigné. Contrat de Syndic Entre les soussignés 1 - LE SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES Le Syndicat des copropriétaires de l'immeuble sis à : représenté aux fins des présentes par le Président de l'assemblée générale

Plus en détail

Qu est-ce que la copropriété?

Qu est-ce que la copropriété? Qu est-ce que la copropriété? 2 On parle de copropriété dès qu il y a au moins 2 propriétaires dans le même immeuble. Le copropriétaire est propriétaire d un ou de plusieurs lots privatifs (par exemple

Plus en détail

Le contrat «tout sauf»

Le contrat «tout sauf» Le contrat «tout sauf» de l ARC et de l UFC-Que-Choisir Les deux fiches de renseignement Le contrat «tout sauf» 1 1. fiche d identité de la copropriété Il est important que le syndic connaisse avec précisions

Plus en détail

GESTION. Barème indicatif : Dossier 1 : 45 points Dossier 2 : 10 points 2 ème partie : Gestion de copropriété : 45 points

GESTION. Barème indicatif : Dossier 1 : 45 points Dossier 2 : 10 points 2 ème partie : Gestion de copropriété : 45 points GESTION Barème indicatif : 1 ère partie : Gestion locative : 55 points Dossier 1 : 45 points Dossier 2 : 10 points 2 ème partie : Gestion de copropriété : 45 points Dossier 1 : 17 points Dossier 2 : 20

Plus en détail

Compte d exploitation

Compte d exploitation Compte d exploitation Classe 6 : Comptes de charges 60 Achats 606120 Energie ; électricité. 606130 Chauffage. 606220 Produits d entretien 606281 Petit Equipement 606400 Fournitures de bureau 61 Services

Plus en détail

CABINET-MARUANI.com SYNDIC DE COPROPRIETES - GESTION LOCATIVE

CABINET-MARUANI.com SYNDIC DE COPROPRIETES - GESTION LOCATIVE CABINET-MARUANI.com SYNDIC DE COPROPRIETES - GESTION LOCATIVE Contrat Type Contrat type à titre indicatif. Vous pouvez contacter le cabinet pour avoir plus d'informations au 01.40.26.35.67 ou par notre

Plus en détail

Sa mission est de défendre les intérêts de la copropriété en respectant la loi et les règlements dans les domaines de gestion principaux suivants :

Sa mission est de défendre les intérêts de la copropriété en respectant la loi et les règlements dans les domaines de gestion principaux suivants : Projet de cahier de charges pour la mission de Syndic Le Syndic est le mandataire du syndicat des copropriétaires c'est-à-dire qu il est la personne qui représente le syndicat et agit en son nom. Il assure

Plus en détail

CONTRE-PROPOSITION AU CONTRAT DE SYNDIC

CONTRE-PROPOSITION AU CONTRAT DE SYNDIC CONTRE-PROPOSITION AU CONTRAT DE SYNDIC ENTRE LES SOUSSIGNÉS : Le syndicat des copropriétaires de l immeuble sis à Paris 75019, Villas du Parc 2/4/6/8 Terrasses du parc, représenté par M... agissant en

Plus en détail

Contrat Syndic de Droit

Contrat Syndic de Droit Pour le Syndicat des copropriétaires de la Résidence.. Contrat Syndic de Droit XX février 2015 Office public de l habitat des communes de l Oise 4 rue du Général Leclerc CS 10105-60106 Creil Cedex 1 T.

Plus en détail

Sarthe Habitat. Vous avez acquis un logement en copropriété!

Sarthe Habitat. Vous avez acquis un logement en copropriété! Sarthe Habitat Vous avez acquis un logement en copropriété! Et vous appartenez maintenant au «Syndicat des copropriétaires». Vous pouvez exprimer votre avis et contribuer aux décisions communes qui seront

Plus en détail

CNAFC CONSOMMATEURS. Entraide et vie quotidienne des familles Informer - Conseiller Concilier

CNAFC CONSOMMATEURS. Entraide et vie quotidienne des familles Informer - Conseiller Concilier CNAFC CONSOMMATEURS Entraide et vie quotidienne des familles Informer - Conseiller Concilier Copropriété Les honoraires de syndic : des charges inacceptables?. Pourquoi cette fiche. Près de la moitié des

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick. États financiers

Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick. États financiers Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick États financiers États financiers CONTENU Rapport de l auditeur indépendant 3 État de la situation financière 4 État des résultats 5 État des flux de

Plus en détail

BIC. les GUIDES DE PLANéte copropriété. de Copropriété. Tous les questionnaires. Fiche téléchargeable sur www.planetecopropriete.

BIC. les GUIDES DE PLANéte copropriété. de Copropriété. Tous les questionnaires. Fiche téléchargeable sur www.planetecopropriete. les GUIDES DE PLANéte copropriété LE Bilan Initial de Copropriété BIC Tous les questionnaires 2 LE GUIDE DU BIC Des questionnaires pour mieux comprendre sa copropriété Les données de base permettant de

Plus en détail

Chapitre VII : Les écritures de régularisation

Chapitre VII : Les écritures de régularisation Chapitre VII : Les écritures de régularisation L ajustement des comptes de gestion Dans la pratique, il peut y avoir un décalage dans le temps entre le moment où l entreprise a effectué une opération génératrice

Plus en détail

Bien comprendre votre décompte de charges

Bien comprendre votre décompte de charges Bien comprendre votre décompte de charges Les charges locatives L utilisation de votre logement nécessite un certain nombre de dépenses pour la fourniture de services (eau, électricité, chauffage, ) et

Plus en détail

DÉPARTEMENT DU VAL D OISE

DÉPARTEMENT DU VAL D OISE DÉPARTEMENT DU VAL D OISE MAINTENANCE PREVENTIVE ET CURATIVE DE L ECLAIRAGE PUBLIC ILLUMINATIONS DE FIN D ANNEE INSTALLATIONS SPORTIVES MATS D ECLAIRAGE DES STADES SIGNALISATION TRICOLORE SIGNALISATION

Plus en détail

ETAT FINANCIER AU 31/12/2027

ETAT FINANCIER AU 31/12/2027 SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES Page : ETAT FINANCIER AU 3/2/2027 Exercice précédent approuvé au 3/2/2026 Annexe Exercice clos au 3/2/2027 I - SITUATION DE TRESORERIE Trésorerie 50 - Fonds placés 5 - Banques

Plus en détail

Les Mardis Techniques de l ARC sur l Extranet en Copropriété. Présentation Extranet des 20, 27 janvier et 3 février 2015

Les Mardis Techniques de l ARC sur l Extranet en Copropriété. Présentation Extranet des 20, 27 janvier et 3 février 2015 Présentation Extranet des 20, 27 janvier et 3 février 2015 Obligation de la loi ALUR Le nouvel article 18 alinéa 10 de la Loi du 10 juillet 1965 oblige les syndics professionnels à mettre à la disposition

Plus en détail

LE FONCTIONNEMENT DE LA COPROPRIÉTÉ 1

LE FONCTIONNEMENT DE LA COPROPRIÉTÉ 1 LE FONCTIONNEMENT DE LA COPROPRIÉTÉ 1 Publications de la CNL Contrôler les charges Les charges locatives (2009 2013) Les réparations locatives (2010 2012) Faire construire sa maison individuelle (2012)

Plus en détail

U52 GESTION. Situations professionnelles Compétences Savoirs associés. 52 C1 - Identifier les grandes caractéristiques de la copropriété

U52 GESTION. Situations professionnelles Compétences Savoirs associés. 52 C1 - Identifier les grandes caractéristiques de la copropriété U52 GESTION La gestion comprend : - la gestion de copropriété - la gestion locative GESTION DE COPROPRIÉTÉ Cette partie décrit l ensemble des activités confiées à un syndic de copropriété professionnel

Plus en détail

«Le salon indépendant de la Copropriété» 4 ème édition du salon de l ARC LE SUIVI DES IMPAYES PAR LE CONSEIL SYNDICAL

«Le salon indépendant de la Copropriété» 4 ème édition du salon de l ARC LE SUIVI DES IMPAYES PAR LE CONSEIL SYNDICAL «Le salon indépendant de la Copropriété» 4 ème édition du salon de l ARC LE SUIVI DES IMPAYES PAR LE CONSEIL SYNDICAL Pourquoi un suivi? Les conséquences d un manque de suivi des impayés par le CS Frais

Plus en détail

Protocole. TRC/RC Maître d ouvrage Dommages Ouvrage/CNR. Syndic de copropriétés Administrateur de biens

Protocole. TRC/RC Maître d ouvrage Dommages Ouvrage/CNR. Syndic de copropriétés Administrateur de biens 2, avenue Jeanne 92600 ASNIERES SUR SEINE Tél. : 01.42.85.33.33 - Fax : 01.42.85.33.43 e-mail : info@rcb.fr Protocole TRC/RC Maître d ouvrage Dommages Ouvrage/CNR Syndic de copropriétés Administrateur

Plus en détail

Concours externe Inria 2014. Poste n AF8 «Gestionnaire financier» (H/F) Accès au corps des «Techniciens de la recherche»

Concours externe Inria 2014. Poste n AF8 «Gestionnaire financier» (H/F) Accès au corps des «Techniciens de la recherche» Concours externe Inria 2014 Poste n AF8 «Gestionnaire financier» (H/F) Accès au corps des «Techniciens de la recherche» Epreuve du 17 juin 2014 Note sur 20 Coefficient 4 Durée 1 heure 30 *******************************************************************************************

Plus en détail

NOTE SIMPLIFIEE A PROPOS DU NOUVEAU DECRET COMPTABLE QUI REGIT DORENAVANT VOTRE COPROPRIETE

NOTE SIMPLIFIEE A PROPOS DU NOUVEAU DECRET COMPTABLE QUI REGIT DORENAVANT VOTRE COPROPRIETE NOTE SIMPLIFIEE A PROPOS DU NOUVEAU DECRET COMPTABLE QUI REGIT DORENAVANT VOTRE COPROPRIETE INTRODUCTION «Les comptes du syndicat comprenant le budget prévisionnel, les charges et produits de l exercice,

Plus en détail

Le Edition Fév. 2013

Le Edition Fév. 2013 Le Edition Fév. 2013 Sommaire Général I. La Copropriété p. 3 II. Les organes de la copropriété p. 4-5 a) Le syndicat des copropriétaires b) Le Conseil Syndical c) Le Syndic III. Les charges de copropriété

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR FOURNITURES PLOMBERIE-ROBINETTERIE-SANITAIRE

CAHIER DES CHARGES POUR FOURNITURES PLOMBERIE-ROBINETTERIE-SANITAIRE Préambule : CAHIER DES CHARGES POUR FOURNITURES PLOMBERIE-ROBINETTERIE-SANITAIRE La procédure de consultation utilisée est une procédure adaptée en vertu de l article 28 du Code des Marchés Publics. Le

Plus en détail

Le déroulement de l'enquête

Le déroulement de l'enquête Le déroulement de l'enquête Nous vous remercions de participer à notre enquête sur les charges de copropriété, dont nous publierons les résultats, dans notre mensuel et sur notre site, fin 2010, dès que

Plus en détail

Le manuel de la copropriété : TOUT SAVOIR SUR VOS NOUVELLES RESPONSABILITÉS

Le manuel de la copropriété : TOUT SAVOIR SUR VOS NOUVELLES RESPONSABILITÉS Le manuel de la copropriété : TOUT SAVOIR SUR VOS NOUVELLES RESPONSABILITÉS 1L achat de votre logement vous donne un nouveau statut : celui de copropriétaire. Ce livret vous éclairera sur les règles des

Plus en détail

L ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO COPROPRIÉTÉS QUELS SONT LES TRAVAUX FINANÇABLES?

L ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO COPROPRIÉTÉS QUELS SONT LES TRAVAUX FINANÇABLES? PRÊT COPROPRIÉTÉS QUELS SONT LES TRAVAUX FINANÇABLES? L éco-prêt à taux zéro copropriétés permet de financer l une des 3 catégories de travaux non cumulables figurant ci-dessous : > BOUQUET DE TRAVAUX

Plus en détail

LES CHARGES DE COPROPRIÉTÉ

LES CHARGES DE COPROPRIÉTÉ LES CHARGES DE COPROPRIÉTÉ QUI PAYE QUOI? Salaire du gardien ou de la femme de ménage, paiement de l électricité des parties communes ou assurance de l immeuble : la copropriété a besoin d argent pour

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LES CHARGES DE COPROPRIETE

QUESTIONNAIRE SUR LES CHARGES DE COPROPRIETE QUESTIONNAIRE SUR LES CHARGES DE COPROPRIETE TYPOLOGIE DE LA COPROPRIETE 1- Combien de lots principaux (locaux à usage d habitation, professionnels - cabinets, bureaux - ou commerciaux) la copropriété

Plus en détail

Tout dossier client est affecté à un binôme leader 1 / assistante :

Tout dossier client est affecté à un binôme leader 1 / assistante : Assistance administrative et financière Intuitae vous propose de prendre en charge vos problématiques administratives, comptables et financières : collecte et classement de vos documents administratifs,

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 Le présent Conseil Municipal approuve à l unanimité et en tous ses points le compterendu de la précédente séance du 12 septembre 2012. Le Conseil Municipal,

Plus en détail

s.a.s SOFT OUEST 12, rue de la Haltinière B.P. 20321 44303 NANTES Cedex 02 40 52 23 17 02 40 52 18 94

s.a.s SOFT OUEST 12, rue de la Haltinière B.P. 20321 44303 NANTES Cedex 02 40 52 23 17 02 40 52 18 94 Janvier 2012 s.a.s SOFT OUEST 12, rue de la Haltinière B.P. 20321 44303 NANTES Cedex 02 40 52 23 17 02 40 52 18 94 Page 1/19 Mode Opératoire retraitements fiscaux le 31/01/2012 Sommaire 1. Généralités...

Plus en détail

guide du locataire en copropriété

guide du locataire en copropriété guide du locataire en copropriété 2 sommaire édito 3 3 Edito 6 Comment fonctionne juridiquement la copropriété? 10 Qui fait quoi dans la copropriété? 12 Foire aux questions 14 Lexique 4 Qu est-ce qu une

Plus en détail

Modalités d aide à la réalisation d audits énergétiques dans les copropriétés en Languedoc-Roussillon - 2012 -

Modalités d aide à la réalisation d audits énergétiques dans les copropriétés en Languedoc-Roussillon - 2012 - Modalités d aide à la réalisation d audits énergétiques dans les copropriétés en Languedoc-Roussillon - 2012 - Dans le cadre du programme régional PROMETHEE, la Région Languedoc-Roussillon et l ADEME peuvent

Plus en détail

4 rue Paul Cabet 21000 DIJON 03.80.66.28.88 03.80.67.14.25

4 rue Paul Cabet 21000 DIJON 03.80.66.28.88 03.80.67.14.25 4 rue Paul Cabet 21000 DIJON 03.80.66.28.88 03.80.67.14.25 adil.21@wanadoo.fr http\\www.adil21.org JOURNEE TECHNIQUE 13 DECEMBRE 2012 «LA RENOVATION ENERGETIQUE DES COPROPRIETES» LA COPROPRIETE INTRODUCTION

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA CHARENTE-MARITIME MARCHE PUBLIC DE PRESTATION DE SERVICES EN ASSURANCE

DEPARTEMENT DE LA CHARENTE-MARITIME MARCHE PUBLIC DE PRESTATION DE SERVICES EN ASSURANCE COMMUNE D ECHILLAIS DEPARTEMENT DE LA CHARENTE-MARITIME MARCHE PUBLIC DE PRESTATION DE SERVICES EN ASSURANCE PROCEDURE ADAPTEE (selon dispositions des articles 26-II et 28 du Code des Marchés Publics)

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE Décret n o 2005-240 du 14 mars 2005 relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires NOR : SOCU0412534D

Plus en détail

«Le salon Indépendant de la Copropriété» 5 ème édition du salon de l ARC. Comment Négocier son Contrat de Syndic

«Le salon Indépendant de la Copropriété» 5 ème édition du salon de l ARC. Comment Négocier son Contrat de Syndic «Le salon Indépendant de la Copropriété» 5 ème édition du salon de l ARC Comment Négocier son Contrat de Syndic I - Les données hors gestion II Les Prestations de gestion courante III Les Prestations particulières

Plus en détail

«Le Salon Indépendant de la Copropriété» 6 ème édition du salon de l ARC et de l UNARC. Le contrat de mandat de syndic

«Le Salon Indépendant de la Copropriété» 6 ème édition du salon de l ARC et de l UNARC. Le contrat de mandat de syndic «Le Salon Indépendant de la Copropriété» Le contrat de mandat de syndic Plan:Lecontratdemandatdesyndic Introduction I. Les prestations ordinaires du syndic relevant de ses honoraires de gestion courante

Plus en détail

MANDAT DE GESTION LOCATIVE

MANDAT DE GESTION LOCATIVE MANDAT N MANDAT DE GESTION LOCATIVE A.LOUER 9 bis, rue Glais Bizoin BP 4626 22046 Saint-Brieuc Cedex Tél. : 02 96 77 28 77 Fax : 02 96 77 28 78 SEGAP 21 Avenue de Suffren-75007 PARIS Adhérent 166 RCS 429

Plus en détail

OFFRES COPROPRIETES SYNDICS BENEVOLES ECPIM. SA ECPIM (Société d Expertise Comptable) 3 RUE DU DOME 75 116 PARIS Page 1 sur 6

OFFRES COPROPRIETES SYNDICS BENEVOLES ECPIM. SA ECPIM (Société d Expertise Comptable) 3 RUE DU DOME 75 116 PARIS Page 1 sur 6 OFFRES COPROPRIETES SYNDICS BENEVOLES ECPIM Page 1 sur 6 Offre 1 LOCATION DU LOGICIEL DE COPROPRIETE ET PRESTATION DE REVISION DES COMPTES Offre 2 SOUS-TRAITANCE DE LA COMPTABILITE DES COPROPRIETES Prestation

Plus en détail

Obligations et points règlementaires

Obligations et points règlementaires Travaux d économie d énergie A quoi s attendre en copropriété? Obligations et points règlementaires Vendredi 15 novembre 2013 Vanessa BARO Obligation : Audit Energétique / Diagnostic de Performance Energétique

Plus en détail

LOCATION ET MAINTENANCE DES PHOTOCOPIEURS DE LA COMMUNE DE CADEROUSSE RÈGLEMENT DE CONSULTATION

LOCATION ET MAINTENANCE DES PHOTOCOPIEURS DE LA COMMUNE DE CADEROUSSE RÈGLEMENT DE CONSULTATION LOCATION ET MAINTENANCE DES PHOTOCOPIEURS DE LA COMMUNE DE CADEROUSSE RÈGLEMENT DE CONSULTATION 1- IDENTIFICATION DE LA PERSONNE PUBLIQUE Mairie de CADEROUSSE 84860 CADEROUSSE 2- MODE DE PASSATION La présente

Plus en détail

50 Fonds placés 102 Provisions pour travaux

50 Fonds placés 102 Provisions pour travaux ANNEXE 1 Cela veut dire que ce tableau doit correspondre aux comptes établis «après répartition» des excédents ou insuffisances budgétaires Vérifiez que la date correspond bien à votre fin d exercice.

Plus en détail

prêt copropriétés creditfoncier.fr FONCIER Copro 100 Le financement de travaux sur les parties communes de votre copropriété

prêt copropriétés creditfoncier.fr FONCIER Copro 100 Le financement de travaux sur les parties communes de votre copropriété prêt copropriétés creditfoncier.fr FONCIER Copro 100 Le financement de travaux sur les parties communes de votre copropriété Une copropriété doit être entretenue et nécessite parfois la réalisation de

Plus en détail

I. DEFINITION DE NOTRE MISSION

I. DEFINITION DE NOTRE MISSION N/Réf. : LETTRE DE MISSION DE SURVEILLANCE Paris, le.. M.......... Cher (chère) Monsieur ou Madame, Nous vous remercions de la confiance que vous voulez bien accorder à notre Cabinet en envisageant de

Plus en détail

CABINET-MARUANI.com SYNDIC DE COPROPRIETES - GESTION LOCATIVE

CABINET-MARUANI.com SYNDIC DE COPROPRIETES - GESTION LOCATIVE CABINETMARUANI.com SYNDIC DE COPROPRIETES GESTION LOCATIVE Contrat Type Contrat type à titre indicatif. Vous pouvez contacter le cabinet pour avoir plus d'informations au 01.40.26.35.67 ou par notre formulaire

Plus en détail

Réélection d un nouveau syndic: Conseils pratiques et procédure à suivre

Réélection d un nouveau syndic: Conseils pratiques et procédure à suivre Réélection d un nouveau syndic: Conseils pratiques et procédure à suivre 1 Propos introductifs 1 ère partie: Choisir son syndic, conseils pratiques 2 nde partie: Procédure à suivre - Avant l assemblée

Plus en détail

La fin des tarifs réglementés du gaz et de l électricité : comment faire des économies. Mardi 23 septembre 2014 ARC

La fin des tarifs réglementés du gaz et de l électricité : comment faire des économies. Mardi 23 septembre 2014 ARC La fin des tarifs réglementés du gaz et de l électricité : comment faire des économies Mardi 23 septembre 2014 ARC 1 Ville de Saint-Mandé: les actions en direction des copropriétés Constat : 80% du parc

Plus en détail

Les Compteurs d Eau Chaude : Décision, Calcul du coût d un m3. et Economies.

Les Compteurs d Eau Chaude : Décision, Calcul du coût d un m3. et Economies. Les Compteurs d Eau Chaude : Décision, Calcul du coût d un m3 et Economies. Le coût de l Eau Chaude Sanitaire (ECS) est de plus en plus élevé, ceci pour trois raisons : la consommation d eau chaude augmente

Plus en détail

En copropriété l économie d énergie c est possible!

En copropriété l économie d énergie c est possible! En copropriété l économie d énergie c est possible! Nos partenaires : Avec le soutien de : 1 C est à vous d agir! Dans votre copropriété vous avez trois solutions : Ne rien faire : A.G., calme assuré Faire

Plus en détail

COMMUNE D'ALLONNES DEPARTEMENT DU MAINE-ET-LOIRE MARCHE PUBLIC DE PRESTATION DE SERVICES EN ASSURANCE

COMMUNE D'ALLONNES DEPARTEMENT DU MAINE-ET-LOIRE MARCHE PUBLIC DE PRESTATION DE SERVICES EN ASSURANCE COMMUNE D'ALLONNES DEPARTEMENT DU MAINE-ET-LOIRE MARCHE PUBLIC DE PRESTATION DE SERVICES EN ASSURANCE PROCEDURE ADAPTEE (selon dispositions des articles 26-II et 28 du Code des Marchés Publics) ACTE D

Plus en détail

Soirée des conseillers syndicaux. 15 Mai 2014

Soirée des conseillers syndicaux. 15 Mai 2014 Soirée des conseillers syndicaux 15 Mai 2014 Présentation Société ACCEO Un bureau d études spécialisé dans 3 domaines à forte technicité Ascenseur et Transport Vertical Efficacité Energétique Accessibilité

Plus en détail

Marché à procédure adaptée

Marché à procédure adaptée Article 1 - Contractants Marché à procédure adaptée Article 28 du code des marchés publics Marché à procédure adaptée conclu entre : Personne Publique Monsieur le Maire de la commune de SAINT ETIENNE DE

Plus en détail

CONVENTION POUR L INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU EN IMMEUBLE COLLECTIF OU DANS UN ENSEMBLE IMMOBILIER DE LOGEMENTS

CONVENTION POUR L INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU EN IMMEUBLE COLLECTIF OU DANS UN ENSEMBLE IMMOBILIER DE LOGEMENTS CONVENTION POUR L INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU EN IMMEUBLE COLLECTIF OU DANS UN ENSEMBLE IMMOBILIER DE LOGEMENTS ENTRE Le Syndicat Intercommunal d Eau potable de l Ouest Toulousain,

Plus en détail

Arrêté du 14 mars 2005 relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires

Arrêté du 14 mars 2005 relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires Ministère de l'emploi, du travail et de la cohésion sociale Arrêté du 14 mars 2005 relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires NOR: SOCU0412535A Le ministre de l'emploi, du travail et de la cohésion

Plus en détail

«FLOTTE AUTOMOBILE & AUTO-MISSION» 2010 2012

«FLOTTE AUTOMOBILE & AUTO-MISSION» 2010 2012 Flotte Automobile & Auto-mission 2010 2012 REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE SAINT GALMIER «FLOTTE AUTOMOBILE & AUTO-MISSION» 2010 2012 CAHIER DES CHARGES PERSONNE PUBLIQUE CONTRACTANTE : Ville de SAINT GALMIER

Plus en détail

EXECUTION DE PRESTATIONS D ASSURANCES DU COMITE INTERSYNDICAL POUR L ASSAINISSEMENT DU LAC DU BOURGET C.I.S.A.L.B

EXECUTION DE PRESTATIONS D ASSURANCES DU COMITE INTERSYNDICAL POUR L ASSAINISSEMENT DU LAC DU BOURGET C.I.S.A.L.B EXECUTION DE PRESTATIONS D ASSURANCES DU COMITE INTERSYNDICAL POUR L ASSAINISSEMENT DU LAC DU BOURGET C.I.S.A.L.B ACTE D'ENGAGEMENT (AE) LOT N 4 PROTECTION JURIDIQUE COLLECTIVITE, AGENTS et ELUS Pouvoir

Plus en détail

Ministère de la Culture et de la Communication. Marché public de services

Ministère de la Culture et de la Communication. Marché public de services Ministère de la Culture et de la Communication Marché public de services Conception, réalisation et hébergement du site internet de la Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits

Plus en détail

LA COPROPRIETE Instances Gouvernance - Fonctionnement

LA COPROPRIETE Instances Gouvernance - Fonctionnement LA COPROPRIETE Instances Gouvernance - Fonctionnement Adil 30 30 Septembre 2013 La copropriété Eléments de définition : (cf. article 1 loi du 10 juillet 1965) Le statut de la copropriété régit tout immeuble

Plus en détail

IL A ÉTÉ CONVENU ET ARRÊTÉ CE QUI SUIT :

IL A ÉTÉ CONVENU ET ARRÊTÉ CE QUI SUIT : CONTRAT DE SYNDIC Mandat n.. ENTRE LES SOUSSIGNÉS : «Le syndicat des copropriétaires» du... Représenté par le Président de Séance... Agissant en exécution de la décision de l assemblée générale du... Ci-après

Plus en détail

ENTRE LES SOUSSIGNÉS :

ENTRE LES SOUSSIGNÉS : ENTRE LES SOUSSIGNÉS : D une part 1 Le Syndicat de la copropriété de l immeuble sis Représenté par désigné par le vote de la résolution de l Assemblée du 2 et d autre part La Société André DEGUELDRE, Philippe

Plus en détail

UNITÉ 3 THÈME 4. Régulariser les comptes à l'inventaire : charges et produits. Cned Site de Lyon Page 1 / 9

UNITÉ 3 THÈME 4. Régulariser les comptes à l'inventaire : charges et produits. Cned Site de Lyon Page 1 / 9 UNITÉ 3 THÈME 4 Régulariser les comptes à l'inventaire : charges et produits Cned Site de Lyon Page 1 / 9 Thème 4 Unité 3 Thème 4 UNITÉ 3 THÈME 4...1 Régulariser les comptes à l'inventaire : charges et

Plus en détail

Pouvoir adjudicateur :

Pouvoir adjudicateur : MARCHE PUBLIC A PROCEDURE ADAPTEE POUR FOURNITURE ET ACHEMINEMENT D ENERGIE ELECTRIQUE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP) Pouvoir adjudicateur : Centre Enseignement Zootechnique Parc

Plus en détail

La location et la maintenance de 3 photocopieurs multifonctions

La location et la maintenance de 3 photocopieurs multifonctions Cahier des Charges pour La location et la maintenance de 3 photocopieurs multifonctions Date limite de remise des offres : 17/10/2014 1/7 1) Object de la consultation La présente consultation a pour objet

Plus en détail

Société anonyme au capital 1 351 434 Siège social : 3 rue La Boétie 75008 PARIS 352 042 345 RCS PARIS

Société anonyme au capital 1 351 434 Siège social : 3 rue La Boétie 75008 PARIS 352 042 345 RCS PARIS Société anonyme au capital 1 351 434 Siège social : 3 rue La Boétie 75008 PARIS 352 042 345 RCS PARIS ANNEXE AU RAPPORT DU CONSEIL D'ADMINISTRATION A L'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 24 AVRIL 2007 RELATIVE

Plus en détail

Chapitre 8. Les règlements et le rapprochement bancaire

Chapitre 8. Les règlements et le rapprochement bancaire Chapitre 8 et le rapprochement bancaire Les opérations financières Le rapprochement bancaire Les moyens de règlement sont divers : espèces, chèque, virement, carte bancaire, lettre de change, etc. Ils

Plus en détail

WWW.AFFACTASSUR.COM 11/12/2007

WWW.AFFACTASSUR.COM 11/12/2007 11/12/2007 NEGOCIER UN CONTRAT D'AFFACTURAGE Sommaire 1. Champ d application du contrat 2. Pays d intervention du contrat 3. Durée maximum du crédit du contrat 4. Fréquence des remises du contrat 5. Mention

Plus en détail

Sommaire. Cahier des Clauses Particulières. Contenu

Sommaire. Cahier des Clauses Particulières. Contenu Cahier des Clauses Particulières Sommaire Contenu Article 1. Désignation des parties... 2 Article 2. Contenu du marché... 2 2.1 Objet du marché... 2 2.2 Durée du marché... 2 2.3 Décomposition en postes...

Plus en détail

CONVENTION ENTRE LE GESTIONNAIRE ET LE RESIDENT 1

CONVENTION ENTRE LE GESTIONNAIRE ET LE RESIDENT 1 CONVENTION ENTRE LE GESTIONNAIRE ET LE RESIDENT 1 Entre : L établissement RESIDENCE LES TROIS TILLEULS Adresse : 366, rue de Bomerée 6110 Montigny-le-Tilleul Téléphone : 071/51.18.24 représenté par la

Plus en détail

Initiation à la comptabilité simplifiée

Initiation à la comptabilité simplifiée Lot 2 : Fiscalité et comptabilité Initiation à la comptabilité simplifiée Ville de Paris Carrefour des Associations Parisiennes PROJETS-19 projets19@projets19.org Organisation matérielle : 3 heures avec

Plus en détail

FORMATION INTERNE DÉPENSES IMPUTABLES

FORMATION INTERNE DÉPENSES IMPUTABLES La formation est dite «interne» lorsqu elle est conçue et réalisée par une entreprise pour son personnel, avec ses propres ressources en personnel et en logistique, son matériel, ses moyens pédagogiques.

Plus en détail

MARCHE D ASSURANCE DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL DU CANTON DE SAINT ALBAN LEYSSE : S.I.C.S.A.L LOT N 1 DOMMAGES AUX BIENS

MARCHE D ASSURANCE DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL DU CANTON DE SAINT ALBAN LEYSSE : S.I.C.S.A.L LOT N 1 DOMMAGES AUX BIENS MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES MARCHE D ASSURANCE DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL DU CANTON DE SAINT ALBAN LEYSSE : S.I.C.S.A.L LOT N 1 DOMMAGES AUX BIENS Acte d'engagement (AE) Maître d Ouvrage S.I.C.S.A.L

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL FMFF 2011

RAPPORT ANNUEL FMFF 2011 RAPPORT ANNUEL FMFF 2011 Fonds de la mairie de Fort-de-France Caisse des Dépôts - Direction des retraites et de la solidarité rue du vergne - 33059 Bordeaux cedex 05 56 11 41 23 www.cdc.retraites.fr RETRAITES

Plus en détail

L Observatoire des Charges de Copropriété du Grand Paris

L Observatoire des Charges de Copropriété du Grand Paris L Observatoire des Charges de Copropriété du Grand Paris Conférence de presse du 12 novembre 2013 L Observatoire des Charges de Copropriété FNAIM du Grand Paris Présentation, analyse et résultats FNAIM

Plus en détail

MODELE DE CONVENTION A TITRE ONEREUX

MODELE DE CONVENTION A TITRE ONEREUX Centre de gestion de la fonction publique territoriale des Landes - juillet 2013 MODELE DE CONVENTION A TITRE ONEREUX CONVENTION DE PRESTATION DE SERVICES RELATIVE A LA MISE EN ŒUVRE D ACTIVITES PERISCOLAIRES

Plus en détail

5 ème Observatoire des charges de copropriété du Grand Paris

5 ème Observatoire des charges de copropriété du Grand Paris 5 ème Observatoire des charges de copropriété du Grand Paris Année 2015 Jeudi 16 juin 2016 @fnaimidf Un Observatoire sans équivalent Acteur majeur du secteur privé Base de données la plus exhaustive Méthodologie

Plus en détail

Marché public passé selon l article 27 du code des marchés publics

Marché public passé selon l article 27 du code des marchés publics MAIRIE DE LORMONT Rue André Dupin BP n 1 33305 LORMONT Cedex MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES Acquisition de véhicules neufs ou d occasion pour la Ville de LORMONT Année 2007 CAHIER DES CHARGES Marché public

Plus en détail

1 Le Syndicat de la copropriété de l immeuble sis

1 Le Syndicat de la copropriété de l immeuble sis ENTRE LES SOUSSIGNÉS : D une part 1 Le Syndicat de la copropriété de l immeuble sis Représenté par désigné par le vote de la résolution de l Assemblée du 2 et d autre part La Société André DEGUELDRE, Philippe

Plus en détail

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Marthe GALLOIS. Quatrième édition

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Marthe GALLOIS. Quatrième édition Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Marthe GALLOIS LA COPROPRIÉTÉ Quatrième édition Groupe Eyrolles, 1998, 2000, 2002, 2006 De Particulier à Particulier, 1998, 2000, 2002, 2006 ISBN

Plus en détail

CONTRAT DE SYNDIC. RESIDENCE : «Villas du Parc» 75019 PARIS Représenté par M Ayant été désigné par le vote de la résolution de l Assemblée Générale du

CONTRAT DE SYNDIC. RESIDENCE : «Villas du Parc» 75019 PARIS Représenté par M Ayant été désigné par le vote de la résolution de l Assemblée Générale du CONTRAT DE SYNDIC Entre les soussignés : LE SYNDICAT DE COPROPRIETE DE L ENSEMBLE IMMOBILIER RESIDENCE : «Villas du Parc» 75019 PARIS Représenté par M Ayant été désigné par le vote de la résolution de

Plus en détail