/// p. 9 /// p. 10. JEUNES AGRICULTEURS /// p. 1. Le Communiqué de Presse /// p. 2. LE PLANETERROIR /// p. 3

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "/// p. 9 /// p. 10. JEUNES AGRICULTEURS /// p. 1. Le Communiqué de Presse /// p. 2. LE PLANETERROIR /// p. 3"

Transcription

1 SOMMAIRE JEUNES AGRICULTEURS /// p. 1 Le Communiqué de Presse /// p. 2 LE PLANETERROIR /// p. 3 LES RENCONTRES AGRICULTURELLES : Agriculture et Économie : Manger ou conduire, faut-il choisir? Agriculture et Alimentation : Bien manger est-il un luxe? /// p. 4 LES RENCONTRES AGRICULTURELLES : Agriculture et Société : Le monde agricole est-il en marge? Agriculture et Environnement : Faut-il choisir? /// p. 5 LES PARTENAIRES : CRÉDIT AGRICOLE /// p. 6 GROUPAMA /// p. 7 SAME DEUTZ FAHR /// p. 8 UIPP MSA /// p. 9 /// p. 10 Contacts et Infos pratiques /// p. 11

2 Jeunes agriculteurs fête la Terre et les Hommes qui la cultivent! Jeunes agriculteurs, c est adhérents répartis sur le territoire français! Jeunes agriculteurs qui croient en leur métier et en l avenir de l agriculture et qui le montrent par leur engagement quotidien au syndicat! Pour Jeunes agriculteurs, s engager, c est agir collectivement pour réfléchir à des perspectives, pour communiquer sur le métier afin que demain l agriculture reste un métier d avenir. UN WEEK-END SUR TERRE est l opération de communication phare des Jeunes Agriculteurs en cette fin d année. Jeunes agriculteurs assure la promotion des territoires et des Hommes qui les façonnent et les mettent en valeur. Communiquer fait partie de ses actions permanentes. C est un moment privilégié pour rappeler ses idées, sa conception sur la société, et bien sûr, sur le modèle agricole souhaité par les JA. Il s agit là d une vitrine pour Jeunes agriculteurs, mais plus encore d une rencontre avec le grand public. Nous allons nous retrouver juste avant les fêtes de fin d année sur deux terrains majeurs : le premier sera le PLANETERROIR et le second les rencontres AGRICULTURELLES. Sur le PLANETERROIR, les régions vanteront toute la richesse de leur agriculture, de leurs produits, de leurs femmes et de leurs hommes. Les Jeunes agriculteurs s impliquent au quotidien, et plus particulièrement ces trois jours, pour donner la plus belle image qui soit de leur métier comme de leur jeunesse. Le PLANETERROIR, c est une ballade unique au cœur des 22 régions de France pour découvrir ou redécouvrir les saveurs du terroir! Lors des rencontres AGRICULTURELLES, Jeunes agriculteurs propose quatre débats de fond, avec des experts, des leaders d opinion, nos partenaires, la presse. Les rencontres AGRICUL- TURELLES placent l agriculture au centre des défis du siècle. Elles ont comme objectif de sensibiliser l opinion publique aux enjeux liés à l agriculture (alimentation, innovation, emploi, environnement ). Les rencontres AGRICULTURELLES positionnent Jeunes agriculteurs dans son rôle de prospective et de moteur de la réflexion sur l avenir de l agriculture au service de tous les agriculteurs. Et puis, Jeunes agriculteurs intronisera TERRESTRES-EXTRAS ceux qui défendent la planète et l agriculture. Les Jeunes agriculteurs sont fiers d accueillir et de communiquer leur passion pour le métier à l ensemble des visiteurs! /// 1

3 Le Rendez-Vous des TERRESTRES - EXTRAS Paris Tour Eiffel 15, 16 et 17 décembre 2006 Avec le concours du Ministère de l Agriculture et de la Pêche JEUNES AGRICULTEURS INVITENT LES PARISIENS À FÊTER LA TERRE ET LES HOMMES QUI LA CULTIVENT TERRESTRES-EXTRAS SONT ATTENDUS POUR PASSER UN WEEK-END SUR TERRE DU 15 AU 17 DÉCEMBRE À LA TOUR EIFFEL A la veille des fêtes de Noël, le Syndicat des Jeunes Agriculteurs organise UN WEEK-END SUR TERRE, un événement renouvelable conçu pour rapprocher ruraux et urbains autour des enjeux liés à notre planète et partager une vision commune. Pendant 48 heures, 900 jeunes agriculteurs venus des 22 régions de France investiront Paris pour faire partager leur dynamisme et leur modernité ; dégustations, débats et animations à l appui. Le PLANETERROIR, au pied de la Tour Eiffel, sera le lieu de rendez-vous de tous les TERRESTRES-EXTRAS, personnalités et grand public. Au programme, un grand marché de produits régionaux, des espaces de rencontres et d échanges, mais aussi des DJ s juchés sur des tracteurs, des grapheurs, des jeux, des animations d art populaire itinérantes. L agriculture fera-t-elle rouler nos voitures? La production agricole est-elle compatible avec le développement durable? Faudra-t-il se ruiner pour bien manger? Qui seront les agriculteurs de demain? LES RENCONTRES AGRICULTURELLES, au 1 er étage de la Tour Eiffel, réuniront leaders d opinion, économistes, politiques, sociologues, journalistes et agriculteurs pour débattre sur le rôle et l avenir de l agriculture dans la société. UN WEEK-END SUR TERRE un moment privilégié pour rencontrer les Jeunes Agriculteurs, modernes et engagés, bien loin des clichés populaires «baguette sous le bras et béret». [terestr(e) ekstra] ; terrestre, du lat. terrestris ;1.extra, du lat. extra «en dehors» ; 2. Extra, servant de préfixe augmentatif (super-., ultra-.). Tout individu ou organisme qui, par ses actions, ses valeurs, ses bonnes énergies, contribue à l amélioration de la qualité de vie sur Terre, est qualifié de TERRESTRE-EXTRA. Généreux, positif et responsable, le TERRESTRE-EXTRA a d abord les pieds sur terre. Avec la participation de : On a tous quelque chose en nous de TERRESTRE - EXTRA!

4 AU PROGRAMME DU PLANETERROIR 48 HEURES DE PLAISIR POUR PRÉPARER L AVENIR. Approchez, approchez Directement du producteur au consommateur. A déguster dans 11 assiettes géantes de 2 m de diamètre les meilleurs produits des 22 régions de France : fromages, charcuterie, foie gras, confitures, fruits, miel, nougat, vins Montrez que vous avez du ressort, faites votre premier bond TERRESTRE-EXTRA en toute sécurité sous la protection de pères Noël champions du monde de trampoline. Echangez, participez, jouez : des quizzs AGRICULTURELS, des DJ juchés sur des tracteurs guidés par satellites qui roulent propre! des rapagriculteurs, du Hip hop, de la capoeira des bandas du Sud-Ouest, des vaches à traire, des jeux géants en bois pour les enfants, des cloches géantes qui rythment la fête La métamorphose en musique d un super tracteur par MAST, l artiste urbain qui monte, de retour du pays du soleil levant Des majorettes techno! Des sculpteurs de glace, des boules de neige, des jongleurs tennisman et footballeur sur le toit d un tracteur, des échassiers crieurs de journaux diffusant des bonnes nouvelles, du positif, de la passion, du talent, des bonnes odeurs pour tous les goûts, du pétillant pendant 48 h, des talents venus de toute la France. Des remises souriantes de diplômes TERRESTRE-EXTRA! Pendant tout le week-end, au pied de la pétillante Tour Eiffel, anonymes et personnalités seront récompensés de leurs actions TERRESTRE-EXTRA par Philippe Meurs et les partenaires de l évènement. /// 3

5 PROGRAMME /// MATINÉE 09h30 : Accueil Par Philippe MEURS, Président de Jeunes agriculteurs. Grand témoin : Jean-Michel LEMETAYER, Président de la Fédération Nationale des Syndicats des Exploitants Agricoles (FNSEA). 10h00-13h30 : Agriculture et Économie : Manger ou conduire, faut-il choisir? Animé par Jean-Michel BLIER, Journaliste à France 3. L INSEE publie des projections démographiques estimant qu à l horizon 2050, la population française atteindrait 70 millions d individus et la population mondiale plus de 9 milliards. Entre les besoins croissants alimentaires et la diminution des matières premières fossiles utilisées comme sources d énergie tel le pétrole, la question de l arbitrage entre l alimentaire et le non alimentaire se pose comme enjeu majeur pour l avenir de l agriculture. C est dans ce contexte que l agriculture française se voit ouvrir de nouvelles perspectives. Elle est confrontée au double enjeu de la sécurité alimentaire et de l émergence de nouveaux débouchés avec les bio-énergies : manger ou conduire, la France devra-t-elle choisir? Intervenants : Jean-Paul BETBEZE, Directeur des études économiques du Crédit Agricole Lucien BOURGEOIS, Sous-directeur des études économiques et de la prospective à l Assemblée Permanente des Chambres d Agriculture (APCA) Eloi CANON, Jeune agriculteur Alain ETCHEGOYEN, Philosophe Jean-François LOISEAU, Membre du Bureau de l Association Générale des Producteurs de Blé (AGPB) Philippe VASSEUR, Ministre de l Agriculture ( ), Président de l Agence Française d Information et de Communication Agricole et Rurale (AFICAR) 11h30-13h00 : Agriculture et Alimentation : Bien manger est-il un luxe? Animé par Philippe LEFEBVRE, Journaliste à France Inter. Aujourd hui, le consommateur ne cherche plus seulement à se nourrir mais à bien manger, souhaitant concilier santé, bien-être et art de vivre. Il a des exigences souvent paradoxales : il veut manger sain, bon et beau, pouvoir acheter des tomates au mois de décembre, du lait à teneur garantie en vitamines, des plats tout préparés Attaché aux produits de terroir et au goût, il est attentif à son budget alimentation et cherche des prix bas. Parallèlement, la société est confrontée à des enjeux de santé publique tels que les problèmes d obésité et d éducation au goût. Bien manger est-il un luxe? Intervenants : Paul ANTONY, Union Nationale des Associations Familiales (UNAF) Nadine CLAUDEL, Chef Cuisinier au Lycée Pierre Mendès France d Epinal Richard GUEDON, Directeur Médical Groupama SA, Délégué général Fondation Groupama pour la Santé Philippe LEYMAT, Jeune agriculteur Danielle RAPOPORT, Directrice du Cabinet D.R.C spécialisé dans l Étude des Modes de Vie et de Consommation Un Chef Cuisinier Avec la participation de Mathilde VERRIERE, food-designer. 13h00-14h30 : Cocktail déjeuner /// 4

6 PROGRAMME /// JOURNÉE 14h30-16h00 : Agriculture et Société : Le monde agricole est-il en marge? Animé par Jean-Michel BLIER, Journaliste à France 3. Depuis des décennies, les agriculteurs s appuient sur un modèle de société basé sur la famille, la citoyenneté, la solidarité, le mutualisme De cet état d esprit en a découlé une organisation spécifique au travers de la formation, de la protection sociale, du syndicalisme et des structures économiques des filières de production. Aujourd hui, ce mode de fonctionnement est-il encore d actualité et ne peut-il pas être expérimenté ailleurs? Est-il au contraire archaïque et synonyme de certaines valeurs passéistes? D autant plus que le monde agricole est face à de profondes questions de société : célibat, accueil de nouveaux profils d agriculteurs, évolution de leurs modes de vie Finalement, les agriculteurs font-ils partie intégrante de la société ou sont-ils en marge? Intervenants : Julien BIGAND, Jeune agriculteur, Maire de Chassey-lès-Scey Bertrand HERVIEU, Secrétaire Général du Centre international de Hautes Études Agronomiques Méditerranéennes (CIHEAM) Jean-Michel LUMINEAU, Secrétaire Général des Maisons Familiales Rurales (MFR) Joseph RIO, Vice-président du Conseil Central de la Caisse Centrale de la Mutualité Sociale Agricole (CCMSA) Denis TERSEN, Directeur Général Adjoint des Services - Unité Développement au Conseil Régional d'ile-de-france 16h00-17h30 : Agriculture et Environnement : Faut-il choisir? Animé par Philippe LEFEBVRE, Journaliste à France Inter. Les phytos et les engrais polluent l eau, l agriculture est intensive et détruit l environnement, les agriculteurs ne font rien pour changer leurs pratiques Les clichés vont bon train et les sujets polémiques sont nombreux. Pourtant, les agriculteurs sont naturellement sensibilisés à la préservation de leur outil de travail. L agriculture est également un secteur où l innovation est directement mise au service de l environnement. Entre agriculture et environnement, faut-il vraiment choisir? Intervenants : Claude ALLEGRE, Ministre de l Éducation Nationale, de la Recherche et de la Technologie ( ) Jean-Charles BOCQUET, Directeur de l Union des Industries de la Protection des Plantes (UIPP) Antoine PEENAERT, Jeune agriculteur Michel SCHIETEQUATTE, Président de Same Deutz-Fahr Claude ROY, Coordinateur Interministériel pour la Valorisation de la Biomasse Jeanne-Yvonne TRICHE, Maire de Scaër 17h30-18h30 : Conclusion des Rencontres Par Philippe MEURS, Président de Jeunes agriculteurs et par Dominique BUSSEREAU, Ministre de l Agriculture et de la Pêche. 18h30 : Cocktail de Clôture /// 5

7 UN WEEK-END SUR TERRE Le CRÉDIT AGRICOLE est attaché aux valeurs mutualistes. Il répond de manière adaptée et utile aux besoins des citoyens et inscrit son action dans la durée. C est donc tout naturellement qu il a déclaré présent lorsque JEUNES AGRICULTEURS lui a proposé de devenir partenaire privilégié de l événement UN WEEK-END SUR TERRE. En effet, cette manifestation qui fête la Terre et les Hommes qui la cultivent s inscrit parfaitement dans les préoccupations du CRÉDIT AGRICOLE. LE CRÉDIT AGRICOLE ET LES AGRICULTEURS 9 agriculteurs sur 10 sont clients à titre professionnel. En 2005, plus de 5 milliards d euro de réalisations de prêts aux agriculteurs. En 2005, près de 80 % des réalisations totales de prêts bonifiés. En 2006, une offre environnement qui contient un prêt spécial environnement pour des projets liés aux déchets, à l eau et à l énergie et une offre de financement de parcs éoliens et de traitements de déchets en crédit bail. LA RELATION DURABLE Pour les agriculteurs le CRÉDIT AGRICOLE traduit cette relation durable en étant la banque partenaire des bons et des mauvais moments, en élaborant des solutions de financement et d épargne permettant aux agriculteurs de dépasser les crises de marché et de maintenir leur activité. Au-delà de ce positionnement, la plupart des Caisses régionales de CRÉDIT AGRICOLE se sont dotées d un fonds d initiative locale qui permet d encourager les structures les plus porteuses d avenir : en 2005, les Caisses régionales ont investi dans près de projets principalement orientés vers l animation du territoire. /// 6

8 GROUPAMA, 1 ER ASSUREUR DE L AGRICULTURE Partenaire de l opération UN WEEK-END SUR TERRE, aux côtés de JEUNES AGRICULTEURS GROUPAMA ACCOMPAGNE LES JEUNES AGRICULTEURS, POUR UNE AGRICULTURE QUI BOUGE! L agriculture n est pas un secteur économique comme les autres : le facteur humain y occupe une place prépondérante. Voilà pourquoi GROUPAMA accompagne au quotidien les agriculteurs depuis plus d un siècle en s appuyant sur un réseau de proximité unique constitué de 11 caisses régionales sur notre territoire et de caisses locales. A l heure d Internet et de la mondialisation, les JEUNES AGRI- CULTEURS sont avant tout des jeunes chefs d entreprise. Ils font preuve d une sensibilité accrue à l évolution de notre société : développement durable, écologie, alimentation Dès leur installation, GROUPAMA propose aux JEUNES AGRICUL- TEURS la Charte Terre Entreprise pour mieux les accompagner dès leur installation : parce que les exploitants sont sollicités par de nouvelles attentes sociétales ou personnelles, leur mode de vie a changé. Il est désormais nécessaire de prendre en compte leurs besoins professionnels mais aussi personnels : audit de prévention, aides en cas de coup dur, accompagnement du temps libre, autant d avantages pour une installation sereine. Premier assureur Santé individuelle, GROUPAMA a fait de la prévention une priorité. L une des conférences débat organisée le 16 décembre à la salle Gustave Eiffel, avec le soutien de GROUPAMA, aura donc pour thème Agriculture et alimentation : bien manger est-il un luxe?. En s engageant aujourd hui encore aux côtés des JEUNES AGRICULTEURS, GROUPAMA encourage leur esprit d entreprise pour promouvoir au 21 e siècle une agriculture forte sur un territoire vivant, contribuant à apporter aux hommes et aux femmes la qualité de vie et la sécurité auxquelles ils aspirent. GROUPAMA EST PRESENT DANS TOUS LES DOMAINES DE L ASSURANCE 1 ère Mutuelle d Assurance 1 ère Assureur Agricole 1 ère Assureur Santé Individuelle 1 ère Assureur des Collectivités Locales 1 ère Assureur Dommages 3 ème Assureur Auto 3 ème Assureur en Collectives Entreprises 5 ème Assureur de Personnes C est aussi faire partager aux jeunes agriculteurs les principes d action sur lesquels le Groupe a construit son développement depuis plus d un siècle : proximité, responsabilité et solidarité, au profit d un partenariat durable. /// 7

9 SAME DEUTZ-FAHR & UN WEEK SUR TERRE Au service de L Agriculture, depuis 1927! Cet engagement fort, signature du Groupe SAME DEUTZ-FAHR, anime tous les collaborateurs de l entreprise et ce, depuis sa création par un homme de génie, Francesco Cassani, Avec l évolution de la mécanisation, SAME DEUTZ-FAHR, comme le machinisme en général, ont contribué au développement d une agriculture moderne, en répondant aux besoins des agriculteurs. Dans un premier temps, cela a permis à l Europe d accéder à l autosuffisance alimentaire, tout en libérant la main d œuvre nécessaire à la révolution industrielle. Aujourd hui comme demain, l agriculteur aura toujours à nourrir le monde, mais de nouvelles exigences se profilent pour sa profession. En plus de fournir les ressources d une alimentation de qualité et au meilleur prix, il aura à fournir les matières premières nécessaires à de nouvelles sources d énergies renouvelables et moins polluantes, tout en préservant la planète. En s associant aux JEUNES AGRICULTEURS pour l événement UN WEEK-END SUR TERRE, SAME DEUTZ-FAHR partage sa vision commune de l agriculture en tant que fournisseur militant pour réconcilier Agriculture et Grand Public. Et Michel Schietequatte, Président de SAME DEUTZ-FAHR de rajouter, Nous partageons simplement la façon dont les Jeunes Agriculteurs appréhendent leur métier... En tant que fournisseur des Jeunes Agriculteurs, qui sont aussi nos clients, notre mission exige de les accompagner pour qu ils aient foi en leur métier, tout en restant en proximité avec leur quotidien.... SAME DEUTZ-FAHR & LES JEUNES AGRICULTEURS Décembre 2006 : SAME DEUTZ-FAHR, membre du Comité d Honneur de UN WEEK-END SUR TERRE. Août 2006 : SAME DEUTZ-FAHR met à disposition une vingtaine de tracteurs auprès des JA pour le transport de 150 tonnes de paille en pleine période de sécheresse. Novembre 2005 : SAME DEUTZ-FAHR accueille de jeunes vignerons sur son stand au salon SITEVI, afin d effectuer la promotion de leurs produits. Opérations renouvelées sur tous les salons Septembre 2005 : SAME DEUTZ-FAHR partenaire de La Finale de Labour, offre un tracteur neuf à un agriculteur du Doubs, grand gagnant du jeu-concours Demain, je serai paysan. Février 2005 : SAME DEUTZ-FAHR partenaire de l opération Demain, je serai paysan organisé par LES JEUNES AGRICULTEURS lors du SIMA. SAME DEUTZ-FAHR & LA QUALITÉ DE VIE Quelques exemples concrets des champs aux usines du Groupe. Tous les tracteurs du Groupe SAME DEUTZ-FAHR équipés de moteurs Deutz peuvent utiliser jusqu à100% de carburant biodiesel. SAME DEUTZ-FAHR développe de nouvelles solutions d agriculture de précision comme le guidagepar satellite, qui permettent de réduire les consommations d intrants ; jusqu à 15%. Sur les gammes de tracteurs les plus récentes, augmentation des intervalles d entretien. Amélioration permanente des conditions de travail grâce au développement de cabines plus spacieuses et aux systèmes de suspension du tracteur et de la cabine Quelques informations sur SAME DEUTZ-FAHR SAME DEUTZ-FAHR est l un des premiers constructeurs mondiaux de tracteurs, de moissonneuses-batteuses, de matériels agricoles et de moteurs diesels. Il fabrique et commercialise ses produits sous les marques SAME,LAMBORGHINI, DEUTZ-FAHR et HÜRLIMANN. D une puissance allant de 25 à 265 ch. En 2005, le chiffre d affaires de SDF était de 936,5 millions d'euros, dégagés par la vente de plus de tracteurs, de moteurs et de transmissions. Le Groupe qui, emploie près de salariés, a également réalisé un bénéfice net de 31,6 millions d euros. En détenant 40.3% du capital de DEUTZ AG, le Groupe en est aujourd hui l'actionnaire principal. Deutz AG est l un des principaux constructeurs internationaux de moteurs Diesel et à gaz. /// 8

10 Des secteurs d innovations en agriculture aux côtés des JA UN PARTENARIAT QUI SE DÉVELOPPE DEPUIS DE NOMBREUSES ANNÉES AUTOUR DE LA PROMOTION DES BONNES PRATIQUES L UIPP, l UNIFA et les JA se sont associés, dès 1991, sur des démarches opérationnelles telles que le programme PIC Agri (Programme Interprofessionnel de Collecte en Agriculture), les opérations FERTIMIEUX, sur la fertilisation raisonnée, ou celles de PHYTOMIEUX sur le réglage des pulvérisateurs. Au cours de ces années, une communication partagée sur les démarches d information des JA vers la société civile a été soutenue par de nombreux adhérents de l UIPP (Terre Attitude, ). UN WEEK-END SUR TERRE : UNE OCCASION DE RENCONTRES Depuis 2 ans l UIPP a initié une démarche d information, de dialogue sur les produits phytopharmaceutiques auprès du grand public. Dans ce contexte, les rencontres AGRICULTURELLES sont aussi une bonne occasion pour l UIPP, l UNIFA et l association DEBA d échanger avec le public parisien sur les nouvelles technologies et l innovation qui font l agriculture d aujourd hui et de demain : produits nouveaux, toujours plus ciblés et respectueux de l environnement, outils d aide à la décision et services aux utilisateurs, biotechnologies. DES SECTEURS INNOVANTS QUI CONTRIBUENT À AMÉLIORER LA QUALITÉ DE VIE DES CONSOMMATEURS AU QUOTIDIEN Les adhérents de l UIPP mettent sur le marché des produits phytopharmaceutiques destinés à protéger les cultures et à lutter contre les organismes nuisibles. Ces produits permettent ainsi d assurer une régularité de la production à un coût abordable, tout en garantissant la qualité des denrées végétales. Les engrais nourrissent la plante en lui assurant les besoins de croissance et de rendement, et permettent d améliorer la qualité nutritionnelle des produits (taux de protéines, oligoéléments). Leur utilisation permet de doubler le rendement énergétique des cultures pour la production des biocarburants. L UIPP L Union des Industries de la Protection des Plantes a pour mission la mise en marché et l utilisation des produits phytopharmaceutiques (communément appelés pesticides). Forte de son expertise et de ses convictions, elle représente et accompagne 19 entreprises adhérentes. L UIPP représente 96% du chiffre d affaires du marché français. L UNIFA L Union des Industries de la Fertilisation réunit les sociétés produisant sur le territoire français et européen des fertilisants minéraux et organo-minéraux, des matières premières et des produits intermédiaires dont l utilisation principale est la fabrication des fertilisants. Elle représente 42 entreprises de toutes tailles. DEBA Débats et Échanges sur les Biotechnologies en Agriculture est une association qui mène des actions d information sur les plantes transgéniques et favorise des débats responsables sur ce thème. 2, rue Denfert Rochereau Boulogne Cedex Tél Fax : Mail : /// 9

11 La MSA accompagne les jeunes agriculteurs et les soutient dans leur démarche. Parce que les JEUNES AGRICULEURS représentent l avenir des territoires, la MSA s est engagée auprès d eux, au travers de différentes chartes, à travailler en partenariat, à l échelon national comme local. Des rencontres régulières sont organisées entre leurs conseils d administration et des actions communes de promotion et d information sur le métier d agriculteur sont menées conjointement. A l écoute des JEUNES AGRICULTEURS et pour favoriser un partenariat efficace, la MSA met à leur service son expertise dans le domaine social alliée à sa connaissance des territoires ; c est pourquoi elle participe avec le plus grand intérêt à l évènement UN WEEK-END SUR TERRE. LA MSA AIDE LES JEUNES RURAUX Face aux difficultés que traversent les jeunes ruraux, la MSA les aide à acquérir leur autonomie : aide aux études, aide aux loisirs, aide aux logements. La MSA les sensibilise également aux problèmes de société tels que l inter génération, le lien social, la discrimination, les conduites à risques, à travers le concours Le pré vert et l appel à projets jeunes mieux vivre en milieu rural. LA MSA ACCOMPAGNE LES ENTREPRISES La MSA accompagne les entreprises dans leurs démarches : aide à l installation (diagnostic de l exploitation par exemple), dématérialisation des services (TESA, DUE). Elle a également pour mission de protéger la santé des travailleurs agricoles et de prévenir les risques professionnels (TMS, risques phytosanitaires ). Pour cela, elle s appuie sur ses équipes constituées de médecins du travail et de conseillers en prévention. LA MSA APPORTE UN SOUTIEN AUX FAMILLES La MSA a lancé un plan institutionnel la MSA avec les familles dont l un des axes majeurs est de répondre aux besoins spécifiques de l enfant et de contribuer à l amélioration des conditions de vie des familles : accueil des enfants (haltes-garderies, structures multi-accueil, jardins d enfants, garderie périscolaire), développement des loisirs et vacances des jeunes, accompagnement des parents (médiation familiale). LA MSA FAVORISE L ACCÈS AUX SOINS La répartition des professionnels de santé étant très inégale sur les territoires, des difficultés d accès aux soins se font sentir, la MSA agit pour améliorer l offre de soins ambulatoire et hospitalière de proximité : Maisons de santé rurales, déplacement en zone rurale LA MSA PREND SOIN DES PERSONNES ÂGÉES La question du vieillissement de la population génère des besoins. La MSA répond aux attentes des personnes âgées à travers des actions spécifiques : MARPA, atelier du bien vieillir, les réseaux Alzheimer, les réseaux gérontologiques, aides aux familles. Par sa politique de maintien à domicile des personnes âgées et de développement de structures d accueil en milieu rural, la MSA agit pour que les familles soient aidées dans l accompagnement de leurs parents âgés tout en sauvegardant des liens de proximité indispensables. LA MSA C EST : personnes au service de ses adhérents : élus, 26 milliards d euros de prestations, salariés MSA, 4 millions d euros de prestations ASS, travailleurs sociaux, familles bénéficiaires 53 entreprises, d au moins une prestation. /// 10

12 INFORMATIONS PRATIQUES Accès : Tour Eiffel Métro : Bir Hakeim, Trocadéro Entrée libre : LE PLANETERROIR Vendredi 15 décembre de 20h à 22h Samedi 16 décembre de 10h à 22h Dimanche 17 décembre de 10h à 19h Sur invitation : Inauguration du site : Vendredi 15 décembre de 19 à 20 heures. Rencontres AGRICULTURELLES : Samedi 16 décembre de 9h30 à 18h, 1 er étage de la Tour Eiffel. Contacts : Jeunes agriculteurs 14, rue La Boétie Cedex 08 Valérie Petitjean Service de presse : Les Productions de France 41, rue de la Chaussée d Antin Paris Charlotte Bernigaud Tél. : / Catherine Baumont Tél. : UN WEEK-END SUR TERRE ÉVENEMENT RENOUVELABLE, SE DÉCLINE AUSSI DANS LES RÉGIONS. RETROUVEZ TOUS LES DÉTAILS SUR /// 11

GUIDE. de l exposition. «CAMPAGNES EN MOUVEMENT 65 ans d actions mutualistes avec la MSA» @Roger-Viollet

GUIDE. de l exposition. «CAMPAGNES EN MOUVEMENT 65 ans d actions mutualistes avec la MSA» @Roger-Viollet GUIDE de l exposition @Roger-Viollet «CAMPAGNES EN MOUVEMENT 65 ans d actions mutualistes avec la MSA» 1 2 introduction l La MSA contribue à améliorer la protection sociale et les conditions de vie des

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

Être délégué MSA. et pourquoi pas? Élus MSA. www.msa-bourgogne.fr

Être délégué MSA. et pourquoi pas? Élus MSA. www.msa-bourgogne.fr Être délégué MSA et pourquoi pas? Élus MSA www.msa-bourgogne.fr «Fondée sur 3 valeurs essentielles : la solidarité, la responsabilité, la démocratie, la Mutualité Sociale Agricole est un organisme de

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Des hommes et des ressources

Des hommes et des ressources Des hommes et des ressources G 6. La question des ressources alimentaires I. Etude de cas : au Brésil Quelle est la situation alimentaire au Brésil? P 282-283 A. Une grande puissance agricole 1) L agriculture

Plus en détail

Nos arguments en faveur du bioéthanol

Nos arguments en faveur du bioéthanol Nos arguments en faveur du bioéthanol France Betteraves Passion Céréales SNPAA Le 13 novembre 2007 P 1 / 10 Fiche ENERGIE EN BREF Une part raisonnable de 10 % dans le bouquet énergétique Le bilan énergétique

Plus en détail

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE 9ÈME RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM La Valette 27 septembre 2012 DECLARATION FINALE page 1 A l invitation de S.E. George Pullicino,

Plus en détail

La MSA, un acteur qui s engage pour le monde agricole et rural

La MSA, un acteur qui s engage pour le monde agricole et rural vous accompagner La MSA, un acteur qui s engage pour le monde agricole et rural www.msa.fr Qui est la MSA? Trois lettres pour dire Mutualité sociale agricole. La MSA, ce sont 17 000 hommes et femmes qui

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

Mutualité Française Picardie

Mutualité Française Picardie Mutualité Française Picardie 3, boulevard Léon Blum 02100 Saint-Quentin Tél : 03 23 62 33 11 Fax : 03 23 67 14 36 contact@mutualite-picardie.fr Retrouvez l ensemble des différents services et activités

Plus en détail

NOS ACTIONS 2014 NOS PROJETS 2015 EN IMAGES

NOS ACTIONS 2014 NOS PROJETS 2015 EN IMAGES NOS ACTIONS 2014 NOS PROJETS 2015 EN IMAGES NOUVEL AXE STRATÉGIQUE VALORISER L IMAGE MODERNE, QUALITATIVE ET RESPONSABLE DES AGRICULTEURS BRETONS L IMAGE DE L AGRICULTURE EST UN BIEN PRÉCIEUX, PRENONS-LA

Plus en détail

CONTACTS. «L Espace Martinique» - Salon International de l Agriculture 19 au 27 février 2011 Page 1

CONTACTS. «L Espace Martinique» - Salon International de l Agriculture 19 au 27 février 2011 Page 1 CONTACTS Miguelle HILAIRE Chargée de mission communication Martinique jusqu au mardi 15 février 2011 Tél. : 05 96 51 75 75 / 05 96 51 90 78 Fax : 05 96 51 93 42 communication@martinique.chambagri.fr Paris

Plus en détail

Derrière cette fontaine, il y a un engagement pour le climat. 1 Eau de Paris s engage pour le climat

Derrière cette fontaine, il y a un engagement pour le climat. 1 Eau de Paris s engage pour le climat Derrière cette fontaine, il y a un engagement pour le climat. 1 Eau de Paris s engage pour le climat Une entreprise engagée dans la transition écologique L eau du robinet, pour une consommation responsable

Plus en détail

«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas»

«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» Énergie «L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» La première fonction de l agriculture est la valorisation de l énergie solaire en énergie alimentaire par la photosynthèse.

Plus en détail

Ancien élève de l ENSAE, Etienne LEHMANN est Docteur en Sciences Economiques de L Université Paris 1 et Professeur à l Université Paris 2.

Ancien élève de l ENSAE, Etienne LEHMANN est Docteur en Sciences Economiques de L Université Paris 1 et Professeur à l Université Paris 2. Ancien élève de l ENSAE, Etienne LEHMANN est Docteur en Sciences Economiques de L Université Paris 1 et Professeur à l Université Paris 2. Il est depuis septembre 2006 en détachement au Centre de Recherches

Plus en détail

1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire

1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire 1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire Pour vivre et consommer autrement 28 & 29 novembre 2014 Espace Racine Rue de la République Châteauroux (36) L Economie Sociale et Solidaire, kézako? L ESS

Plus en détail

Jean-Luc Penot est Professeur à l Université de Versailles Saint Quentin et Chargé de mission auprès du Président de l Institut Montparnasse.

Jean-Luc Penot est Professeur à l Université de Versailles Saint Quentin et Chargé de mission auprès du Président de l Institut Montparnasse. Jean-Luc Penot est Professeur à l Université de Versailles Saint Quentin et Chargé de mission auprès du Président de l Institut Montparnasse. Lionel Ragot est Chercheur associé à la Chaire Transitions

Plus en détail

Jean-Luc Penot est Professeur à l Université de Versailles Saint Quentin et Chargé de mission auprès du Président de l Institut Montparnasse.

Jean-Luc Penot est Professeur à l Université de Versailles Saint Quentin et Chargé de mission auprès du Président de l Institut Montparnasse. Après avoir exercé des responsabilités sociales, syndicales et mutualistes, de premier plan, Jean-Michel LAXALT préside l Institut Montparnasse, lieu d échanges, études et recherches pour éclairer le débat

Plus en détail

Jean-Luc Penot est Professeur à l Université de Versailles Saint Quentin et Chargé de mission auprès du Président de l Institut Montparnasse.

Jean-Luc Penot est Professeur à l Université de Versailles Saint Quentin et Chargé de mission auprès du Président de l Institut Montparnasse. Brigitte Dormont est Professeur d Économie à l Université Paris Dauphine et titulaire de la Chaire Santé, Risque, Assurance de la Fondation du Risque. Elle est aussi Co-Directrice du programme Économie

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

BACCHVS. Dossier de presse. RRC Communication 8, allées Courbet / 83000 TOULON Tel : 04 94 91 52 54 / Fax : 04 94 91 83 80 www.rrc.fr / info@rrc.

BACCHVS. Dossier de presse. RRC Communication 8, allées Courbet / 83000 TOULON Tel : 04 94 91 52 54 / Fax : 04 94 91 83 80 www.rrc.fr / info@rrc. Dossier de presse BACCHVS CONTACT : RRC Communication 8, allées Courbet / 83000 TOULON Tel : 04 94 91 52 54 / Fax : 04 94 91 83 80 www.rrc.fr / info@rrc.fr BACCHUS, LA FETE DES VINS ET DE LA GASTRONOMIE

Plus en détail

Vers une gestion durable des ressources en eau

Vers une gestion durable des ressources en eau Vers une gestion durable des ressources en eau Carrefours de l innovation agronomique Productions végétales et sécheresse Toulouse - 6 juin 2008 Nelly LE CORRE-GABENS Responsable du Service Agronomie-Environnement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE ÉLECTIONS RÉGIONALES. Les acteurs économiques de PACA interpellent les principaux candidats aux élections régionales

DOSSIER DE PRESSE ÉLECTIONS RÉGIONALES. Les acteurs économiques de PACA interpellent les principaux candidats aux élections régionales DOSSIER DE PRESSE ÉLECTIONS RÉGIONALES Les acteurs économiques de PACA interpellent les principaux candidats aux élections régionales COMMUNIQUÉ DE PRESSE Marseille, le 26 novembre 2015 ÉLECTIONS RÉGIONALES

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 Introduction Depuis plusieurs années, la ville de Canéjan s est fortement engagée en faveur de l éducation considérée comme un champ

Plus en détail

LYCEE D ENSEIGNEMENT GENERAL ET TECHNOLOGIQUE ONDES 31330 (25 km au Nord de Toulouse) : 05-61-37-65-70 PORTES OUVERTES

LYCEE D ENSEIGNEMENT GENERAL ET TECHNOLOGIQUE ONDES 31330 (25 km au Nord de Toulouse) : 05-61-37-65-70 PORTES OUVERTES LYCEE D ENSEIGNEMENT GENERAL ET TECHNOLOGIQUE ONDES 31330 (25 km au Nord de Toulouse) : 05-61-37-65-70 PORTES OUVERTES Mercredi 4 mars 2009 de 14 h à 17 h Vendredi 27 Mars 2009 de 14 h à 17 h Samedi 28

Plus en détail

Enjeux du projet de territoire 2015-2027 pour le PNR de Lorraine

Enjeux du projet de territoire 2015-2027 pour le PNR de Lorraine Enjeux du projet de territoire 2015-2027 pour le PNR de Lorraine G&D conseil - juin 2010 - Page 1 sur 6 1- Objet Ce document est destiné à ouvrir le débat sur les enjeux pour les territoires du PNR de

Plus en détail

ADRÉA Mutuelle protège tous les publics. Quand plusieurs mutuelles ne font qu une. Santé, prévoyance, épargne-retraite

ADRÉA Mutuelle protège tous les publics. Quand plusieurs mutuelles ne font qu une. Santé, prévoyance, épargne-retraite Pour ADRÉA Mutuelle, la proximité est une réalité. Elle entretient un lien durable avec ses adhérents, tant par son réseau d agences que par ses centres d appels téléphoniques et sa présence sur internet

Plus en détail

Randstad renouvelle son engagement à respecter les 10principes du Pacte Mondial. Principes illustrés :

Randstad renouvelle son engagement à respecter les 10principes du Pacte Mondial. Principes illustrés : Randstad renouvelle son engagement à respecter les 10principes du Pacte Mondial Principes illustrés : n 6 : Elimination de la discrimination en matière d emploi et de profession n 8 : Prise d initiative

Plus en détail

Les dynamiques de coopération en Méditerranée : du péril des tensions au pari de l Union. Montpellier, du 5 12 juillet 2008

Les dynamiques de coopération en Méditerranée : du péril des tensions au pari de l Union. Montpellier, du 5 12 juillet 2008 Page 1 sur 1 Samedi 5 juillet 2008 Lieu : I.A.M.M. Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier 3191 route de Mende - 34093 MONTPELLIER Accueil des participants et installation à l'iamm. Dimanche

Plus en détail

Le mot des organisateurs.3 FNEL : présentation et chiffres clés 4 Le dispositif.5 Les pôles, les animations.6 Les offres exposants.

Le mot des organisateurs.3 FNEL : présentation et chiffres clés 4 Le dispositif.5 Les pôles, les animations.6 Les offres exposants. 1 Le mot des organisateurs.3 FNEL : présentation et chiffres clés 4 Le dispositif.5 Les pôles, les animations.6 Les offres exposants.8 La campagne de promotion 10 Les soutiens..11 Vos contacts..12 2 2

Plus en détail

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015 Dossier de presse PLANÈTE COURTIER, Juin 2015 Contact presse Agence C3M - Tél. : 01 47 34 01 15 Michelle AMIARD - 06 60 97 24 00 - michelle@agence-c3m.com Laurence DELVAL - laurence@agence-c3m.com Sommaire

Plus en détail

Agriculture familiale et les défis du changement climatique en Afrique

Agriculture familiale et les défis du changement climatique en Afrique Agriculture familiale et les défis du changement climatique en Afrique 1 ière Édition Agriculture, changement climatique et responsabilité des organisations Dakar, du 25 au 27 Avril 2013 au CICES Communication

Plus en détail

Dossier de Presse. 20 novembre 2013

Dossier de Presse. 20 novembre 2013 Dossier de Presse 20 novembre 2013 Contact Julien BALLAIRE Administrateur en charge des relations presse 01 56 80 84 08 / 06 81 66 19 35 presse@lmde.com 2 Sommaire Présentation du Prix de l Etudiant Entrepreneur

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

catalogue de formations ARTISANS DU MONDE

catalogue de formations ARTISANS DU MONDE catalogue de formations ARTISANS DU MONDE Découvrir et comprendre le commerce équitable. Renforcer ses capacités d animation en éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale. 2015 Benjamin

Plus en détail

Dossier de partenariat

Dossier de partenariat Dossier de partenariat Les 20 ans de l ONG ESSOR : Quel avenir pour la solidarité internationale? Contact : L équipe d ESSOR est à votre disposition pour tout renseignement à l adresse suivante : essor.contact@free.fr

Plus en détail

Agriculture et haute valeur environnementale. Territoires, emplois, filières pour la qualité

Agriculture et haute valeur environnementale. Territoires, emplois, filières pour la qualité Agriculture et haute valeur environnementale Territoires, emplois, filières pour la qualité 2 Edito Vers une agriculture à haute valeur environnementale. Soutenir le développement agricole et rural d un

Plus en détail

l économie sociale et solidaire, c est

l économie sociale et solidaire, c est l économie sociale et solidaire, c est 10 % des emplois en Rhône-Alpes et en France une grande diversité de secteurs professionnels et de métiers un champ sous-estimé de débouchés une autre façon de travailler

Plus en détail

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste Appel à projets " Plan Climat Régional» Soutien de l investissement participatif dans les énergies renouvelables et la maîtrise de l énergie au bénéfice des territoires 1 Contexte : Les grands objectifs

Plus en détail

L association Val Bio Centre : Pour une agriculture durable dans une économie solidaire!

L association Val Bio Centre : Pour une agriculture durable dans une économie solidaire! L association Val Bio Centre : Pour une agriculture durable dans une économie solidaire! Les Paniers Bio du Val de Loire, une filière bio et solidaire du producteur au consommateur Mars 2013 1 Présentation

Plus en détail

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine N 13 : 30 mars 2011 Priorité Santé Mutualiste : un kit de communication pour permettre aux mutuelles de promouvoir

Plus en détail

«Contribution des agricultrices au développement rural et à une agriculture durable»

«Contribution des agricultrices au développement rural et à une agriculture durable» «Contribution des agricultrices au développement rural et à une agriculture durable» Workshop Luxembourg, le 01 décembre 2006 A. TURLOT et B. DUQUESNE FAO Introduction Selon la FAO, les femmes rurales

Plus en détail

THEME 4 : Eco-citoyenneté

THEME 4 : Eco-citoyenneté Saint-Chamond 2020, un projet de développement durable pour Saint-Chamond, construit avec tous les citoyens ATELIERS CITOYENS : Partageons nos points de vue sur Saint-Chamond! THEME 4 : Eco-citoyenneté

Plus en détail

RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE QUÉBÉCOISE

RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE QUÉBÉCOISE 29 SEPTEMBRE 2015 RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE QUÉBÉCOISE DE LA JEUNESSE TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... i PRÉSENTATION DE L UNION DES MUNICIPALITÉS DU QUÉBEC (UMQ)... 1 INTRODUCTION... 2 1

Plus en détail

Les producteurs des végétaux d'ornement

Les producteurs des végétaux d'ornement 67 è Congrès de la Fédération Nationale Les producteurs des végétaux d'ornement 23/24 juin 2011 Le VÉGÉT L en CAPIT LE Dossier congressiste en Île de France, à Paris à l'espace du Centenaire Paris C est

Plus en détail

PERTE D AUTONOMIE : QUELLES COMPLÉMENTARITÉS ENTRE PROFESSIONNELS ET AIDANTS FAMILIAUX?

PERTE D AUTONOMIE : QUELLES COMPLÉMENTARITÉS ENTRE PROFESSIONNELS ET AIDANTS FAMILIAUX? Fédération nationale des associations de l aide familiale populaire La Confédération syndicale des familles Colloque national Vendredi 28 octobre 2011 PERTE D AUTONOMIE : QUELLES COMPLÉMENTARITÉS ENTRE

Plus en détail

La FNPL lance une démarche fédératrice pour soutenir le lait des «Eleveurs Laitiers de France»

La FNPL lance une démarche fédératrice pour soutenir le lait des «Eleveurs Laitiers de France» La FNPL lance une démarche fédératrice pour soutenir le lait des «Eleveurs Laitiers de France» Depuis plusieurs années, le secteur laitier subit des crises de plus en plus profondes, conséquences, notamment,

Plus en détail

La Ruche présente : Mamers, ville comestible

La Ruche présente : Mamers, ville comestible La Ruche présente : Mamers, ville comestible Ne te demande pas ce que ta ville peut faire pour toi, mais dis-toi : «qu est ce que je peux faire pour ma ville?» Café associatif La Ruche : présentation Les

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Seul le prononcé fait foi Paris, le vendredi 14 novembre DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015]

DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] DOSSIER DE PRESSE [Conférence de Presse, 3 mars 2015] Organisateur du salon 7 rue du Faubourg Poissonnière 75009 Paris www.restauco.fr Contacts presse : agence becom! T. 01 42 09 04 34 Mathilde Heidary

Plus en détail

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap.

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. D é l é g a tion d é p a rtementale ardéchoise Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. Rhône-Alpes-Auvergne,

Plus en détail

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011 CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 7 novembre 20 «L Association des Maisons de quartier de Reims a pour objet le développement, le

Plus en détail

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER I. BILAN QUANTITATIF A. Evolution de la programmation Un taux de programmation de 73,73%, en progression forte depuis le mi parcours mais à poursuivre

Plus en détail

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse?

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? 1 Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte d'affectation spéciale "Développement Agricole et Rural" du Ministère de l'alimentation,

Plus en détail

choucroute Dossier de presse d lsace La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée DU 17 AU 25 janvier 2015

choucroute Dossier de presse d lsace La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée DU 17 AU 25 janvier 2015 La Choucroute d Alsace comme vous ne l avez jamais goûtée Dossier de presse Création graphique : Musiconair Pendant 9 jours, les Chefs d Alsace et les Maîtres Restaurateurs d Alsace vous font découvrir

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE. www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat Poursuites d études La sortie de cette formation est l insertion professionnelle même si une poursuite d études en M2 recherche en Sciences de Gestion et/ou en thèse peut être envisagée. insertion professionnelle

Plus en détail

educationsolidarite.org

educationsolidarite.org Education International Internationale de l'education Internacional de la Educaciòn Bildungsinternationale Conception : L.Talbot & Efficience Crédits photographiques : sxc.hu - flashfilm Juin 2008 educationsolidarite.org

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

RESEAU AMAP IdF RAPPORT D'ORIENTATION

RESEAU AMAP IdF RAPPORT D'ORIENTATION RESEAU AMAP IdF RAPPORT D'ORIENTATION ANNEE 2012-2013 2 I. CONTEXTE ET ORIENTATIONS GENERALES... 3 II. RAPPROCHER LES GROUPES ET LE RESEAU DANS LA CONSTRUCTION D'UNE AGRICULTURE PAYSANNE... 4 DES INTERAMAP

Plus en détail

Deux évènements majeurs en Alsace

Deux évènements majeurs en Alsace Deux évènements majeurs en Alsace INVITATION A l occasion de la Semaine européenne santé et sécurité au travail 2012, la DIRECCTE Alsace, avec le concours de la CARSAT Alsace Moselle, organise à Strasbourg

Plus en détail

«Mutuelle des Mornantais»

«Mutuelle des Mornantais» Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment solidaire - Extraits de la Vie à Mornant - - décembre 2014 - Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment

Plus en détail

Promouvoir le dialogue interculturel : le Libre blanc du Conseil de l Europe

Promouvoir le dialogue interculturel : le Libre blanc du Conseil de l Europe Promouvoir le dialogue interculturel : le Libre blanc du Conseil de l Europe Gabriella Battaini-Dragoni Coordinatrice du dialogue interculturel Directrice générale «Éducation, Culture et Patrimoine, Jeunesse

Plus en détail

Cahier des charges & Règlement

Cahier des charges & Règlement Concours Affiche Evènement «Le mois des Monts» Cahier des charges & Règlement A lire attentivement & à retourner signé Toute affiche ne respectant pas l un des points de ce règlement ne pourra être retenue.

Plus en détail

La production de biocarburants estelle compatible avec la fonction nourricière de l agriculture?

La production de biocarburants estelle compatible avec la fonction nourricière de l agriculture? La production de biocarburants estelle compatible avec la fonction nourricière de l agriculture? Jean-Christophe Debar Fondation pour l agriculture et la ruralité dans le monde Les mercredis du Pavillon

Plus en détail

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes

De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes De nouveaux défis pour les agricultures méditerranéennes El Dahr H. in Abis S. (coord.), Blanc P. (coord.), Lerin F. (coord.), Mezouaghi M. (coord.). Perspectives des politiques agricoles en Afrique du

Plus en détail

Le Mouvement Desjardins:

Le Mouvement Desjardins: Le Mouvement : Coopérer pour créer l avenir Présentation à l occasion du Rendez-vous de l habitation Le 1 er octobre 2012, Laval , de 1900 à aujourd hui 1900-1920 Fondation des premières caisses par Alphonse

Plus en détail

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics Spécialité Loisirs Tous Publics Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015 Avignon Marseille Loisirs Tous Publics Les métiers de l animation Depuis plus de vingt ans, nous formons les professionnels de l animation

Plus en détail

La Résidence et son environnement

La Résidence et son environnement Le logement-foyer «La Résidence Notre-Dame de Bon Secours» a été inauguré le 1 er mai 1985. C est dans un esprit de service et de convivialité que nous vous accueillons à «La Résidence» avec pour principale

Plus en détail

Automnales. Les rendez-vous. 1 week-end = 3 salons DOSSIER DE PRESSE. Je construis Je rénove J aménage. Tous les midis tables gourmandes

Automnales. Les rendez-vous. 1 week-end = 3 salons DOSSIER DE PRESSE. Je construis Je rénove J aménage. Tous les midis tables gourmandes Les rendez-vous Automnales 1 week-end = 3 salons SALON HABITAT EXPO Je construis Je rénove J aménage Espace conseils Salon vins & gastronomie vins de france et marché de producteurs Tous les midis tables

Plus en détail

Communiqué de presse - Mars 2013. Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable

Communiqué de presse - Mars 2013. Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable Communiqué de presse - Mars 2013 Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable 2 «Par son métier, en lien direct avec le monde agricole, par ses

Plus en détail

CHARTE SUR L ORGANISATION DE L OFFRE DES SERVICES PUBLICS ET AU PUBLIC EN MILIEU RURAL

CHARTE SUR L ORGANISATION DE L OFFRE DES SERVICES PUBLICS ET AU PUBLIC EN MILIEU RURAL CHARTE SUR L ORGANISATION DE L OFFRE DES SERVICES PUBLICS ET AU PUBLIC EN MILIEU RURAL A l issue des travaux de la Conférence nationale des services publics en milieu rural, l Etat, les collectivités territoriales,

Plus en détail

1/ L équipe d animation :

1/ L équipe d animation : PROJET EDUCATIF ET PEDAGOGIQUE DE LA GARDERIE PERISCOLAIRE DE CRUSEILLES I/ PRESENTATION : PROJET EDUCATIF La Garderie Périscolaire de Cruseilles a été crée par la Commune de Cruseilles dans le but de

Plus en détail

Le GUIDE STAGIAIRE PERSONNEL DE DIRECTION

Le GUIDE STAGIAIRE PERSONNEL DE DIRECTION Le GUIDE STAGIAIRE PERSONNEL DE DIRECTION Édition 2015 Dès sa création, le Sgen-CFDT a fait le choix de se structurer en syndicat général, c'est à dire regroupant l'ensemble des catégories professionnelles

Plus en détail

Chambre Régionale de l Economie Sociale et Solidaire. L Economie. Sociale et Solidaire. Annemasse. 20 janvier 2010

Chambre Régionale de l Economie Sociale et Solidaire. L Economie. Sociale et Solidaire. Annemasse. 20 janvier 2010 Chambre Régionale de l Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et Solidaire Annemasse 20 janvier 2010 1 Sommaire L économie sociale et solidaire : une autre culture d entreprendre Les entreprises

Plus en détail

L ESS et moi. Réalisation graphique : Saint Gilles Imprimerie - Image : Freepik

L ESS et moi. Réalisation graphique : Saint Gilles Imprimerie - Image : Freepik L ESS et moi Une structure de l Économie Sociale est au service d un projet collectif et non d un projet conduit par une seule personne dans son intérêt propre. Sans le savoir, je vis avec les valeurs

Plus en détail

Le bioéthanol. Le bioéthanol

Le bioéthanol. Le bioéthanol Le bioéthanol Le bioéthanol À VOS PLEINS, PRÊTS, ROULEZ!!! À VOS PLEINS, PRÊTS, ROULEZ!!! www.bioethanolcarburant.com Dossier de presse FÉVRIER 2015 Le bioéthanol en quelques mots De l énergie végétale

Plus en détail

premier pays producteur mondial de cacao avec environ 1, 4 million de tonnes chaque année, soit 40% de l offre mondiale

premier pays producteur mondial de cacao avec environ 1, 4 million de tonnes chaque année, soit 40% de l offre mondiale 10 ème ANNIVERSAIRE Contexte et justification L économie ivoirienne est basée sur son agriculture. Le secteur agricole qui comprend les productions végétales, animales et les industries agroalimentaires,

Plus en détail

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir Dossier de presse Vendredi 23 novembre 2012 Contact presse : Cabinet de Sylvia PINEL Nadhéra BELETRECHE 01

Plus en détail

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014.

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. -------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Dossier de presse. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12

Dossier de presse. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12 Dossier de presse Une initiative de Ensemble, les citoyens peuvent se réapproprier leur ville, leur planète, leur destin commun. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12

Plus en détail

«L ENSEIGNANT : L économie

«L ENSEIGNANT : L économie Peter Macs-fotolia.com L économie sociale et solidaire vient d être dotée d un ministère. Elle passe, certes, sur le devant de la scène mais reste pourtant bien mystérieuse. Que recouvre-t-elle réellement?

Plus en détail

PRIX CNSA LIEUX DE VIE COLLECTIFS & AUTONOMIE EDITION 2010

PRIX CNSA LIEUX DE VIE COLLECTIFS & AUTONOMIE EDITION 2010 PRIX CNSA LIEUX DE VIE COLLECTIFS & AUTONOMIE EDITION 2010 7 octobre 2009 Avec le soutien de Communiqué de presse 3 Les nouveautés 2010 4 Les prix personnes âgées 5 Les prix personnes handicapées 6 Le

Plus en détail

Serbotel 2015 18-21 octobre 2015 Un programme dédié à la restauration collective

Serbotel 2015 18-21 octobre 2015 Un programme dédié à la restauration collective Communiqué de presse Juillet 2015 Serbotel 2015 18-21 octobre 2015 Un programme dédié à la restauration collective Avec plus de 400 exposants et 30 000 visiteurs attendus en octobre prochain, Serbotel

Plus en détail

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION Pourquoi les élu-es EELV au Conseil Régional ne voteront pas le Plan Bio Midi-Pyrénées 2014-2020 en l état? Plan Bio Midi-Pyrénées, un plan sans

Plus en détail

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES Elior Restauration Entreprises Responsable du suivi : Vincent Cossac Fonction : Responsable Développement Durable Adresse : 46/52 rue Albert 75013 Paris : 01

Plus en détail

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Conférence de presse lundi 22 septembre 2014 à l Hôtel de Région, 1/10 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

Aide à domicile : enjeux territoriaux, atouts sociétaux?

Aide à domicile : enjeux territoriaux, atouts sociétaux? Aide à domicile : enjeux territoriaux, atouts sociétaux? 30 septembre au 1 er octobre 2013 INSET d Angers quand les talents grandissent, les collectivités progressent Lundi 30 septembre 2013 8 h 30 Accueil

Plus en détail

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle Dirigeants et salariés de petites structures... Vous êtes déjà nombreux à nous

Plus en détail

CONFÉRENCE SOCIALE 2015

CONFÉRENCE SOCIALE 2015 CONFÉRENCE SOCIALE 2015 SOMMAIRE LA DÉLÉGATION DE LA CFDT RENCONTRE AVEC LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE Intervention de Laurent Berger TABLE-RONDE 1 La sécurisation des parcours professionnels et la création

Plus en détail

PLAN SANTE SECURITE AU TRAVAIL DES EXPLOITANTS AGRICOLES DE LA REGION GUADELOUPE PERIODE : 2011-2015

PLAN SANTE SECURITE AU TRAVAIL DES EXPLOITANTS AGRICOLES DE LA REGION GUADELOUPE PERIODE : 2011-2015 PLAN SANTE SECURITE AU TRAVAIL DES EXPLOITANTS AGRICOLES DE LA REGION GUADELOUPE PERIODE : 2011-2015 PREAMBULE Le Plan Santé Sécurité au Travail (PSST) de la Mutualité Sociale Agricole (MSA) de la Guadeloupe

Plus en détail

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest

Appel à projets. Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Appel à projets 2010 Promotion de l agriculture familiale en Afrique de l Ouest Un programme conjoint entre la Fondation de France et le Comité français pour la solidarité internationale (CFSI) Date limite

Plus en détail

LA ViLLE S ENGAGE! L e 20 novembre 1989, l Organisation des. Nov. 2010 : Spécial Droits des Enfants : Dépassons le stade des bonnes intentions

LA ViLLE S ENGAGE! L e 20 novembre 1989, l Organisation des. Nov. 2010 : Spécial Droits des Enfants : Dépassons le stade des bonnes intentions Nov. 2010 : Spécial Droits des Enfants : LA ViLLE S ENGAGE! Dépassons le stade des bonnes intentions L e 20 novembre 1989, l Organisation des nations Unies (ONU) ratifiait la Convention Internationale

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail