Présentation du matériel d'électricité. 1 Les principaux appareils. TP n 1 - Électrocinétique L'oscilloscope

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation du matériel d'électricité. 1 Les principaux appareils. TP n 1 - Électrocinétique L'oscilloscope"

Transcription

1 TP n 1 - Électrocinétique 1 Présentation du matériel d'électricité But : L'objectif de cette présentation est de se familiariser avec les principaux appareils qu'on utilisera toute l'année en TP, et d'en mémoriser les principales fonctions. Les points du programme : Mesurer une tension : mesure directe au voltmètre numérique ou à l'oscilloscope numérique. Dénir la nature de la mesure eectuée (valeur ecace, valeur moyenne, amplitude, valeur crête à crête,...). Élaborer un signal électrique analogique périodique simple à l'aide d'un GBF. Obtenir un signal de valeur moyenne, de forme, d'amplitude et de fréquence données. 1 Les principaux appareils 1.1 L'oscilloscope Principe de fonctionnement Un faisceau d'électrons est dévié par un champ électrique. Le faisceau passe entre deux plaques horizontales (appelées plaques de déviation verticale ou plaques Y ), soumises à une diérence de potentiels V Y, et entre deux plaques verticales (appelées plaques de déviation horizontale ou plaques X) soumises à V X. Le spot lumineux correspondant au point d'impact du faisceau sur l'écran uorescent quitte le centre de l'écran pour se placer en un point de coordonnées ( V X A, V Y B ), où A et B sont des constantes choisies par l'opérateur, appelées respectivement sensibilité horizontale et verticale du tube cathodique. Il faut ainsi appliquer une tension A x aux plaques X pour avoir une déviation horizontale du spot de x centimètres. Pour étudier la variation d'une tension en fonction du temps, une tension en dents de scie est appliquée aux plaques X : c'est la "base de temps". V X étant en dents de scie, le spot se déplace à vitesse constante selon l'axe horizontal puis retourne très rapidement à l'extrémité gauche de l'écran et recommence. Si la durée de la dent de scie est de 1/25 s, le spot se déplace de l'extrémité gauche à l'extrémité droite de l'écran en 1/25 s. L'axe horizontal étant gradué, on dispose ainsi d'un axe des temps d'échelle connue.

2 Manipulation : Allumer l'oscilloscope. Brancher directement le GBF sur sur une voie de l'oscilloscope. Une (MONO) ou deux traces (DUAL) doivent apparaître sur l'écran ; sinon utiliser les potentiomètres pour le cadrage. Régler la luminosité et la focalisation. Base de temps et synchronisation : principe Le mode de fonctionnement en balayage permet de visualiser les signaux appliqués sur les entrées CH1 ( channel 1) et (ou) CH2 en fonction du temps. On utilise les sélecteurs CH1 ou CH2 pour représenter une courbe à l'écran, DUAL pour représenter deux courbes. Le balayage de l'écran par le spot est réalisé en envoyant une tension en dents de scie sur les plaques de déexion horizontales. Pour que l'image soit stable, il est impératif que la portion visualisée entre t 1 et t 2 soit identique à celle visualisée entre t 1 et t 2 et donc que l'état du signal en t 1 soit le même qu'en t 1 ; la synchronisation consiste donc à réaliser cette condition. Trois paramètres sont à dénir : Le signal de référence (trigger source) sur lequel se fait la synchronisation (CH1, CH2, ALT-alternativement sur chaque voie-, EXT provenant d'un signal de synchronisation extérieur injecté en EXT TRIG) Le signe de la pente du signal de référence Le niveau de déclenchement, c'est à dire la valeur atteinte par le signal de référence lorsque le spot démarre (t 1 ). En mode AUTO, la synchronisation se fait automatiquement. En mode NORM, le niveau de déclenchement se règle par le bouton TRIG LEVEL. Explorons la synchronisation Manipulation : Visualiser un signal sinusoïdal d'une fréquence de l'ordre du khz, envoyé sur la voie CH1 en synchronisation AUTO. Qu'observe-t-on suivant les divers choix de la source de synchronisation? Pourquoi? Inuence de slope? Passer en NORM et synchroniser le signal. Application : inscrire exactement une période du signal étudié sur l'écran en ayant une tension nulle à l'extrémité gauche. La base de temps devra être décalibrée pour la manipulation demandée. (Bien retenir cette technique qui est utilisée pour la mesure de déphasages). Balayage alterné ou découpé Manipulation : Passer en bicourbe (DUAL) et en synchronisation AUTO, mais donner une faible valeur à la fréquence du signal. Étudier alors l'inuence de la touche ALT-CHOP. Pour la position ALT, le spot trace les courbes l'une après l'autre ; pour la position CHOP (découpé), le spot trace alternativement un petit bout d'une courbe puis de l'autre (on doit pouvoir visualiser ces pointillés en choisissant correctement le balayage). Exploitation : Quel mode doit-on préférer en fonction de la fréquence des signaux visualisés? 2/5 June 25, 2018

3 Mode XY La déviation horizontale n'est plus due à la base de temps mais au signal de la voie 2. On obtient ainsi Y = f(x) en enfonçant le bouton poussoir XY (X = CH2, Y = CH1). ATTENTION! Si aucune des deux tensions n'est variable, le faisceau frappe un point unique de l'écran qui risque d'être détérioré. 1.2 Le générateur basse fréquence La sortie main du GBF produit un signal périodique dont on peut contrôler les trois principales caractéristiques : la forme : sinusoïdale, triangulaire ou carrée ; la fréquence ; l'amplitude. Visualisons ce signal avec l'oscilloscope : L'oscilloscope comme le GBF, possèdent des boîtiers métalliques reliés à la terre par la che de terre du cordon d'alimentation. Le contact extérieur des ches BNC (masse) est relié au boîtier de l'appareil et donc à la terre. Pour éviter les courts-circuits par l'intermédiaire de la terre, il faut que les masses de l'oscilloscope et du GBF soient communes. Remarques les masses de l'oscilloscope sont reliées entre elles ; il faudra donc seulement relier l'une de ces masses à la masse commune du circuit. On privilégiera les ls de couleur noire pour les jonctions avec des points à la masse. L'oscilloscope est un voltmètre : c'est un appareil de mesure qui permet de mesurer des tensions. Les indications (volt/div) de chaque voie ne sont valables que si la commande CAL est bien en position calibrée. Voir l'eet de ces diérents paramètres. Etudier alors l'inuence des boutons de réglage AMPLITUDE et ATTENUATOR du GBF (Trouver expérimentalement la signication de l'inscription -20 db). Le GBF permet aussi de délivrer un signal somme d'une tension continue et d'une tension alternative (en tirant sur le bouton AMPLITUDE). Une fois ce signal visualisé, analyser les positions AC/GND/DC des sélecteurs de chaque voie. Conclusion importante : Sur quelle position du sélecteur doit-on à priori choisir de travailler en TP pour visualiser la totalité du signal? 3/5 June 25, 2018

4 1.3 L'alimentation stabilisée L'alimentation stabilisée produit une tension continue dont on peut régler la valeur. On veut visualiser la tension de sortie d'une alimentation stabilisée sur la voie CH2. Manipulation : Eectuer le branchement, mettre en marche le générateur. Se placer en mode de déclenchement automatique. Si DUAL est sélectionné, il y aura deux traces, correspondant à CH1 et CH2. Il n'est pas évident que les réglages de sensibilité permettent d'inscrire le faisceau dans les limites de l'écran. Pour obtenir une visualisation correcte, on procède en deux étapes : 1. Annulation de la diérence de potentiel entre plaques Y en se plaçant sur GND ; le faisceau n'est alors pas dévié et sa position correspond à une tension nulle. Cette position peut être confondue avec une des lignes de l'écran qui sert alors d'origine bien repérée pour une bonne mesure ultérieure de la tension appliquée en CH2. Manip. : Eectuer ce réglage. 2. Application du signal en choisissant le mode AC ou DC, suivant le cas, puis réglage de la sensibilité. La mesure de la tension est alors possible si la commande CAL est bien en position calibrée. Manipulation :Eectuer cette mesure et comparer à la valeur indiquée par le générateur. Quelle est la diérence entre les modes AC et DC? Quel mode faut-il utiliser en général? 4/5 June 25, 2018

5 2 Exemples importants d'utilisation 2.1 Mesure d'un déphasage On veut mesurer pour un circuit RLC série, le déphasage entre la tension u R aux bornes de la résistance R et la tension u aux bornes du GBF délivrant une tension sinusoïdale. Ces tensions peuvent s'écrire : u R = U m cos(ωt) et u = E m cos(ωt + ϕ), où ϕ est l'avance algébrique de phase de u par rapport à u R. Préparation : Faire un schéma du circuit en indiquant le branchement de l'oscilloscope permettant de visualiser le déphasage de u par rapport à u R. Attention : un seul point masse dans le circuit! Manipulation : Réaliser le montage. Indication : Bien centrer les deux courbes et régler la base de temps de façon à visualiser une demipériode sur 9 divisions, l'une des tensions passant par 0 à l'extrémité gauche de l'écran. Chaque division correspondra alors à un angle de 20. Cette méthode (un peu préhistorique) est appelée méthode des 9 carreaux. Mesurer ϕ pour trois fréquences : 500 Hz, 2 khz et 20 khz. 2.2 Mesure d'une fréquence de résonance Quand on fait varier la fréquence du GBF, on constate que l'amplitude de l'intensité du signal évolue. On appelle fréquence de résonance, la fréquence qui rend maximum cette amplitude. Manipulation : Rechercher expérimentalement la valeur de la fréquence de résonance. Que vaut ϕ à cette fréquence? Passer en mode XY et observer la gure obtenue pour diérentes fréquences. Qu'y a-t-il de remarquable à la fréquence de résonance? Expliquer. 2.3 Étalonnage d'un générateur de signal sinusoïdal Les courbes de Lissajou permettent d'étalonner un générateur de signaux sinusoïdaux. Sur la voie CH1, on entre une tension de référence, de fréquence 50 Hz, et d'amplitude de l'ordre de quelques volts, délivrée par un premier GBF, et, sur la voie CH2, la tension délivrée par un GBF à étalonner. L'observation a lieu en mode XY. Manipulation : Faire varier la fréquence du GBF de manière à stabiliser l'image. Quelle relation apparaît entre les fréquences? Comparer le rapport des fréquences des deux signaux et le rapport du nombre de tangentes horizontales et verticales. Vérier avec plusieurs valeurs de fréquences. 5/5 June 25, 2018

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques

CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques CHAPITRE IX : Les appareils de mesures électriques IX. 1 L'appareil de mesure qui permet de mesurer la différence de potentiel entre deux points d'un circuit est un voltmètre, celui qui mesure le courant

Plus en détail

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope.

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. Il existe deux types de courant, le courant continu et le courant alternatif. I) Courant alternatif : Observons une coupe transversale d une «dynamo» de vélo. Galet

Plus en détail

Instruments de mesure

Instruments de mesure Chapitre 9a LES DIFFERENTS TYPES D'INSTRUMENTS DE MESURE Sommaire Le multimètre L'oscilloscope Le fréquencemètre le wattmètre Le cosphimètre Le générateur de fonctions Le traceur de Bodes Les instruments

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 TP A.1 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Durée 3 heures coefficient 2 Note

Plus en détail

OBJECTIFS. I. A quoi sert un oscilloscope?

OBJECTIFS. I. A quoi sert un oscilloscope? OBJECTIFS Oscilloscope et générateur basse fréquence (G.B.F.) Siuler le fonctionneent et les réglages d'un oscilloscope Utiliser l oscilloscope pour esurer des tensions continues et alternatives Utiliser

Plus en détail

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN)

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) 1/5 Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) Objectifs : Reconnaître des signaux de nature analogique et des signaux de nature numérique Mettre en

Plus en détail

Charges électriques - Courant électrique

Charges électriques - Courant électrique Courant électrique Charges électriques - Courant électrique Exercice 6 : Dans la chambre à vide d un microscope électronique, un faisceau continu d électrons transporte 3,0 µc de charges négatives pendant

Plus en détail

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES ETUDE D UN TRAITEMENT DE SURFACE

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES ETUDE D UN TRAITEMENT DE SURFACE TP. TET LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES GENIE ELECTROTECHNIQUE Durée : 3 heures Tp relais statique 10-11 RELAIS STATIQUE S.T.I. Pré-requis : Laboratoire des systèmes Cours sur les

Plus en détail

TP Modulation Démodulation BPSK

TP Modulation Démodulation BPSK I- INTRODUCTION : TP Modulation Démodulation BPSK La modulation BPSK est une modulation de phase (Phase Shift Keying = saut discret de phase) par signal numérique binaire (Binary). La phase d une porteuse

Plus en détail

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT OBJECTIFS Savoir utiliser le multimètre pour mesurer des grandeurs électriques Obtenir expérimentalement

Plus en détail

Union générale des étudiants de Tunisie Bureau de l institut Préparatoire Aux Etudes D'ingénieurs De Tunis. Modèle de compte-rendu de TP.

Union générale des étudiants de Tunisie Bureau de l institut Préparatoire Aux Etudes D'ingénieurs De Tunis. Modèle de compte-rendu de TP. Union générale des étudiants de Tunisie Modèle de compte-rendu de TP Dipôle RC Ce document a été publié pour l unique but d aider les étudiants, il est donc strictement interdit de l utiliser intégralement

Plus en détail

Animation pédagogique sur l oscilloscope à mémoire Hameg HM 507

Animation pédagogique sur l oscilloscope à mémoire Hameg HM 507 Animation pédagogique sur l oscilloscope à mémoire Hameg HM 507 Les réglages matériels généraux de l oscilloscope Hameg HM 507 Ce sont les réglages qui sont actifs aussi bien en mode Analogique (oscilloscope

Plus en détail

CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - I. Mesure directe de résistors avec ohmmètre - comparaison de deux instruments de mesure

CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - I. Mesure directe de résistors avec ohmmètre - comparaison de deux instruments de mesure Introduction CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - La mesure d une résistance s effectue à l aide d un multimètre. Utilisé en mode ohmmètre, il permet une mesure directe de résistances hors

Plus en détail

I GENERALITES SUR LES MESURES

I GENERALITES SUR LES MESURES 2 Dans le cas d intervention de dépannage l usage d un multimètre est fréquent. Cet usage doit respecter des méthodes de mesure et des consignes de sécurité. 1/ Analogie. I GENERALITES SUR LES MESURES

Plus en détail

Observer TP Ondes CELERITE DES ONDES SONORES

Observer TP Ondes CELERITE DES ONDES SONORES OBJECTIFS CELERITE DES ONDES SONORES Mesurer la célérité des ondes sonores dans l'air, à température ambiante. Utilisation d un oscilloscope en mode numérique Exploitation de l acquisition par régressif.

Plus en détail

Oscilloscope actif de précision CONCEPT 4000M

Oscilloscope actif de précision CONCEPT 4000M Oscilloscope actif de précision CONCEPT 4000M ZI Toul Europe, Secteur B 54200 TOUL Tél.: 03.83.43.85.75 Email : deltest@deltest.com www.deltest.com Introduction L oscilloscope actif de précision Concept

Plus en détail

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Sous la direction : M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Préparation et élaboration : AMOR YOUSSEF Présentation et animation : MAHMOUD EL GAZAH MOHSEN BEN LAMINE AMOR YOUSSEF Année scolaire : 2007-2008 RECUEIL

Plus en détail

Laboratoires de Physique générale

Laboratoires de Physique générale Laboratoires de Physique générale Cours PHYS-F101 et PHYS-F102, BA1 en Sciences Physiques Année académique 2010-2011 Titulaires : Laurent Favart et Pascal Vanlaer Assistants : Malek Mansour et Tiziana

Plus en détail

AP1.1 : Montages électroniques élémentaires. Électricité et électronique

AP1.1 : Montages électroniques élémentaires. Électricité et électronique STI2D Option SIN Terminale AP1.1 : Montages électroniques élémentaires Électricité et électronique Durée prévue : 3h. Problématique : connaître les composants élémentaires de l'électronique Compétences

Plus en détail

Précision d un résultat et calculs d incertitudes

Précision d un résultat et calculs d incertitudes Précision d un résultat et calculs d incertitudes PSI* 2012-2013 Lycée Chaptal 3 Table des matières Table des matières 1. Présentation d un résultat numérique................................ 4 1.1 Notations.........................................................

Plus en détail

Système de surveillance vidéo

Système de surveillance vidéo Conrad sur INTERNET www.conrad.fr N O T I C E Version 12/01 Entretien Pour un fonctionnement correct de votre système de surveillance vidéo, prenez note des conseils suivants : 1/ Tenez la caméra et le

Plus en détail

Etudier l influence de différents paramètres sur un phénomène physique Communiquer et argumenter en utilisant un vocabulaire scientifique adapté

Etudier l influence de différents paramètres sur un phénomène physique Communiquer et argumenter en utilisant un vocabulaire scientifique adapté Compétences travaillées : Mettre en œuvre un protocole expérimental Etudier l influence de différents paramètres sur un phénomène physique Communiquer et argumenter en utilisant un vocabulaire scientifique

Plus en détail

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Savoir-faire théoriques (T) : Écrire l équation différentielle associée à un système physique ; Faire apparaître la constante de temps ; Tracer

Plus en détail

Elec II Le courant alternatif et la tension alternative

Elec II Le courant alternatif et la tension alternative Elec II Le courant alternatif et la tension alternative 1-Deux types de courant -Schéma de l expérience : G -Observations : Avec une pile pour G (courant continu noté ): seule la DEL dans le sens passant

Plus en détail

Electrocinétique Livret élève

Electrocinétique Livret élève telier de Physique Secondaire supérieur Electrocinétique Livret élève ouquelle Véronique Pire Joëlle Faculté des Sciences Diffusé par Scienceinfuse, ntenne de Formation et de Promotion du secteur Sciences

Plus en détail

TP 7 : oscillateur de torsion

TP 7 : oscillateur de torsion TP 7 : oscillateur de torsion Objectif : étude des oscillations libres et forcées d un pendule de torsion 1 Principe général 1.1 Définition Un pendule de torsion est constitué par un fil large (métallique)

Plus en détail

Mesure. Multimètre écologique J2. Réf : 251 055. Français p 1. Version : 0110

Mesure. Multimètre écologique J2. Réf : 251 055. Français p 1. Version : 0110 Français p 1 Version : 0110 Sommaire 1 Présentation... 2 1.1 Description... 2 1.2 Type d alimentation... 3 1.2.1 Alimentation par générateur... 3 1.2.2 Alimentation par piles... 3 2 Sécurité... 3 2.1 Signalétique

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette

Manuel d'utilisation de la maquette Manuel d'utilisation de la maquette PANNEAU SOLAIRE AUTO-PILOTE Enseignement au lycée Article Code Panneau solaire auto-piloté 14740 Document non contractuel L'énergie solaire L'énergie solaire est l'énergie

Plus en détail

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Matériel : Logiciel winoscillo Logiciel synchronie Microphone Amplificateur Alimentation -15 +15 V (1) (2) (3) (4) (5) (6) ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Connaissances et savoir-faire

Plus en détail

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS Matériel : Un GBF Un haut-parleur Un microphone avec adaptateur fiche banane Une DEL Une résistance

Plus en détail

Mini_guide_Isis_v6.doc le 10/02/2005 Page 1/15

Mini_guide_Isis_v6.doc le 10/02/2005 Page 1/15 1 Démarrer... 2 1.1 L écran Isis... 2 1.2 Les barres d outils... 3 1.2.1 Les outils d édition... 3 1.2.2 Les outils de sélection de mode... 4 1.2.3 Les outils d orientation... 4 2 Quelques actions... 5

Plus en détail

Livret Phoenix-M. Par Georges Khaznadar, Lycée Jean Bart, Dunkerque d'après Phoenix Programmer's Manual

Livret Phoenix-M. Par Georges Khaznadar, Lycée Jean Bart, Dunkerque d'après Phoenix Programmer's Manual . Livret Phoenix-M Par Georges Khaznadar, Lycée Jean Bart, Dunkerque d'après Phoenix Programmer's Manual (Ajith Kumar B.P., Inter-University Accelerator Centre, New Delhi) Version 1 (octobre 2008) 1 2

Plus en détail

CHAPITRE XIII : Les circuits à courant alternatif : déphasage, représentation de Fresnel, phaseurs et réactance.

CHAPITRE XIII : Les circuits à courant alternatif : déphasage, représentation de Fresnel, phaseurs et réactance. XIII. 1 CHAPITRE XIII : Les circuits à courant alternatif : déphasage, représentation de Fresnel, phaseurs et réactance. Dans les chapitres précédents nous avons examiné des circuits qui comportaient différentes

Plus en détail

Infos. Indicateurs analogiques encastrables pour installation à courants forts. Série M W/P/ LSP BWQ BGQ TP TG WQ /0S WQ /2S FQ /2 W BI BIW DFQ

Infos. Indicateurs analogiques encastrables pour installation à courants forts. Série M W/P/ LSP BWQ BGQ TP TG WQ /0S WQ /2S FQ /2 W BI BIW DFQ Infos Série M 200.U.003.05 encastrables pour installation à courants forts Série M W/P/ LSP pour montage sur rail normé BWQ BGQ TP TG WQ /0S WQ /2S FQ /2 W BI BIW SY Compteurs horaires Voltmètres partiels

Plus en détail

AMC 120 Amplificateur casque

AMC 120 Amplificateur casque AMC 20 Amplificateur casque Manuel Utilisateur FRANCAIS 2 Rami AMC 20 SOMMAIRE Description... Utilisation... Synoptique... Face avant... Face arrière.... Câblage...... Caractéristiques... Informations...

Plus en détail

La température du filament mesurée et mémorisée par ce thermomètre Infra-Rouge(IR) est de 285 C. EST-CE POSSIBLE?

La température du filament mesurée et mémorisée par ce thermomètre Infra-Rouge(IR) est de 285 C. EST-CE POSSIBLE? INVESTIGATION De nombreux appareils domestiques, convecteurs, chauffe-biberon, cafetière convertissent l énergie électrique en chaleur. Comment interviennent les grandeurs électriques, tension, intensité,

Plus en détail

Centrale d alarme DA996

Centrale d alarme DA996 Centrale d alarme DA996 Référence : 7827 La DA-996 est une centrale d alarme pour 6 circuits indépendants les uns des autres, avec ou sans temporisation, fonctions 24 heures, sirène, alerte et incendie.

Plus en détail

L3-I.S.T. Electronique I303 Travaux pratiques

L3-I.S.T. Electronique I303 Travaux pratiques Université Paris XI 2010-2011 L3-I.S.T. Electronique I303 Travaux pratiques 1 2 Séance n 1 : introduction et prise en main Résumé. L objectif de ce premier TP est de se familiariser avec les appareils

Plus en détail

A. N(p) B + C p. + D p2

A. N(p) B + C p. + D p2 Polytech Nice ELEC3 T.P. d'electronique TP N 7 S ACTIFS DU SECOND ORDRE 1 - INTRODUCTION Un quadripôle est dit avoir une fonction de transfert en tension, du second ordre, lorsque le rapport tension de

Plus en détail

SYSTEMES LINEAIRES DU PREMIER ORDRE

SYSTEMES LINEAIRES DU PREMIER ORDRE SYSTEMES LINEIRES DU PREMIER ORDRE 1. DEFINITION e(t) SYSTEME s(t) Un système est dit linéaire invariant du premier ordre si la réponse s(t) est liée à l excitation e(t) par une équation différentielle

Plus en détail

Mini_guide_Isis.pdf le 23/09/2001 Page 1/14

Mini_guide_Isis.pdf le 23/09/2001 Page 1/14 1 Démarrer...2 1.1 L écran Isis...2 1.2 La boite à outils...2 1.2.1 Mode principal...3 1.2.2 Mode gadgets...3 1.2.3 Mode graphique...3 2 Quelques actions...4 2.1 Ouvrir un document existant...4 2.2 Sélectionner

Plus en détail

JUPITER /20/27/61m. Contact NF, 50mA à 24v max. avec R50 Ohms en série

JUPITER /20/27/61m. Contact NF, 50mA à 24v max. avec R50 Ohms en série JUPITER /20/27/61m 1 ) - SPECIFICATIONS TECHNIQUES Tension 12v nominal (8,5 à 16 v dc) Courant 25 ma max à 12vdc Ondulation 2v c/c à 12vdc Sortie alarme Contact NF, 50mA à 24v max. avec R50 Ohms en série

Plus en détail

MESURE DE LA PUISSANCE

MESURE DE LA PUISSANCE Chapitre 9 I- INTRODUCTION : MESURE DE L PUISSNCE La mesure de la puissance fait appel à un appareil de type électrodynamique, qui est le wattmètre. Sur le cadran d un wattmètre, on trouve : la classe

Plus en détail

Equipement. électronique

Equipement. électronique MASTER ISIC Les générateurs de fonctions 1 1. Avant-propos C est avec l oscilloscope, le multimètre et l alimentation stabilisée, l appareil le plus répandu en laboratoire. BUT: Fournir des signau électriques

Plus en détail

1 Savoirs fondamentaux

1 Savoirs fondamentaux Révisions sur l oscillogramme, la puissance et l énergie électrique 1 Savoirs fondamentaux Exercice 1 : choix multiples 1. Quelle est l unité de la puissance dans le système international? Volt Watt Ampère

Plus en détail

1 Démarrer... 3 1.1 L écran Isis...3 1.2 La boite à outils...3 1.2.1 Mode principal... 4 1.2.2 Mode gadget...4 1.2.3 Mode graphique...

1 Démarrer... 3 1.1 L écran Isis...3 1.2 La boite à outils...3 1.2.1 Mode principal... 4 1.2.2 Mode gadget...4 1.2.3 Mode graphique... 1 Démarrer... 3 1.1 L écran Isis...3 1.2 La boite à outils...3 1.2.1 Mode principal... 4 1.2.2 Mode gadget...4 1.2.3 Mode graphique... 4 2 Quelques actions... 5 2.1 Ouvrir un document existant...5 2.2

Plus en détail

La conversion de données : Convertisseur Analogique Numérique (CAN) Convertisseur Numérique Analogique (CNA)

La conversion de données : Convertisseur Analogique Numérique (CAN) Convertisseur Numérique Analogique (CNA) La conversion de données : Convertisseur Analogique Numérique (CAN) Convertisseur Numérique Analogique (CNA) I. L'intérêt de la conversion de données, problèmes et définitions associés. I.1. Définitions:

Plus en détail

Préparation à l agrégation de Sciences-Physiques ENS Physique. Outils informatiques

Préparation à l agrégation de Sciences-Physiques ENS Physique. Outils informatiques Préparation à l agrégation de Sciences-Physiques ENS Physique Outils informatiques 1 Le but de ce TP, organisé sur deux séances, est de vous familiariser avec les logiciels mis à votre disposition au cours

Plus en détail

Caractéristiques des ondes

Caractéristiques des ondes Caractéristiques des ondes Chapitre Activités 1 Ondes progressives à une dimension (p 38) A Analyse qualitative d une onde b Fin de la Début de la 1 L onde est progressive puisque la perturbation se déplace

Plus en détail

RÉALISATION DE GRAPHIQUES AVEC OPENOFFICE.ORG 2.3

RÉALISATION DE GRAPHIQUES AVEC OPENOFFICE.ORG 2.3 RÉALISATION DE GRAPHIQUES AVEC OPENOFFICE.ORG 2.3 Pour construire un graphique : On lance l assistant graphique à l aide du menu Insérer è Diagramme en ayant sélectionné au préalable une cellule vide dans

Plus en détail

CONFIGURATION ET UTILISATION

CONFIGURATION ET UTILISATION COMPARATEUR DE CODE GRAY POUR CODEURS A SORTIES PARALLELES CONFIGURATION ET UTILISATION CCN165 LOREME 12, rue des Potiers d'etain Actipole BORNY - B.P. 35014-57071 METZ CEDEX 3 Téléphone 03.87.76.32.51

Plus en détail

AUTOPORTE III Notice de pose

AUTOPORTE III Notice de pose AUTOPORTE III Notice de pose Vous avez acquis le système AUTOPORTE, nous vous en remercions. Veuillez lire attentivement cette notice, vous serez à même de faire fonctionner correctement ce système. FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Notice d'utilisation Afficheur multifonctions et système d'évaluation FX 360. Mode/Enter

Notice d'utilisation Afficheur multifonctions et système d'évaluation FX 360. Mode/Enter Notice d'utilisation Afficheur multifonctions et système d'évaluation FR FX 360 7390275 / 08 07 / 2009 Mode/Enter Set Consignes de sécurité Cette notice fait partie de l'appareil. Elle fournit des textes

Plus en détail

- MANIP 2 - APPLICATION À LA MESURE DE LA VITESSE DE LA LUMIÈRE

- MANIP 2 - APPLICATION À LA MESURE DE LA VITESSE DE LA LUMIÈRE - MANIP 2 - - COÏNCIDENCES ET MESURES DE TEMPS - APPLICATION À LA MESURE DE LA VITESSE DE LA LUMIÈRE L objectif de cette manipulation est d effectuer une mesure de la vitesse de la lumière sur une «base

Plus en détail

Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE. www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français

Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE. www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français SOMMAIRE 1. INTRODUCTION................................................................... 4 2. FONCTIONNALITÉS................................................................

Plus en détail

TS 35 Numériser. Activité introductive - Exercice et démarche expérimentale en fin d activité Notions et contenus du programme de Terminale S

TS 35 Numériser. Activité introductive - Exercice et démarche expérimentale en fin d activité Notions et contenus du programme de Terminale S FICHE Fiche à destination des enseignants TS 35 Numériser Type d'activité Activité introductive - Exercice et démarche expérimentale en fin d activité Notions et contenus du programme de Terminale S Compétences

Plus en détail

Fiche technique CPU 314SC/DPM (314-6CG13)

Fiche technique CPU 314SC/DPM (314-6CG13) Fiche technique CPU 314SC/DPM (3146CG13) Données techniques N de commande 3146CG13 Type CPU 314SC/DPM Information générale Note Caractéristiques SPEEDBus Technologie SPEED7 24 x DI, 16 x DO, 8 x DIO, 4

Plus en détail

Relais d'arrêt d'urgence, protecteurs mobiles

Relais d'arrêt d'urgence, protecteurs mobiles PNOZ Relais jusqu'en d'arrêt 11 catégorie d'urgence, 4, EN 954-1 protecteurs mobiles Bloc logique de sécurité pour la surveillance de poussoirs d'arrêt d'urgence et de protecteurs mobiles Homologations

Plus en détail

Conditions d utilisation 5 Garantie 5 Maintenance 6 Sélecteur de tension d alimentation 6

Conditions d utilisation 5 Garantie 5 Maintenance 6 Sélecteur de tension d alimentation 6 Table des matières: Analyser de spectre Sonde de détection de champ SA530 3 I n fo r ma tion general Symboles 4 I n c l i n a i s o n d e l appareil 4 Précaution Conditions d utilisation 5 Garantie 5 Maintenance

Plus en détail

Utilisation du visualiseur Avermedia

Utilisation du visualiseur Avermedia Collèges Numériques Utilisation du visualiseur Avermedia Un visualiseur est aussi appelé caméra de table et ce nom rend mieux compte de sa fonction première à savoir filmer un document (revue,carte, dissection,

Plus en détail

CH 11: PUIssance et Énergie électrique

CH 11: PUIssance et Énergie électrique Objectifs: CH 11: PUssance et Énergie électrique Les exercices Tests ou " Vérifie tes connaissances " de chaque chapitre sont à faire sur le cahier de brouillon pendant toute l année. Tous les schémas

Plus en détail

TABLE DES MATIERES CHAPITRE 1 OSCILLATEURS LINÉAIRES...3

TABLE DES MATIERES CHAPITRE 1 OSCILLATEURS LINÉAIRES...3 TABLE DES MATIERES CHAPITRE 1 OSCILLATEURS LINÉAIRES...3 I. OSCILLATEURS HARMONIQUES AMORTIS...3 II. ANALYSE QUALITATIVE...5 1. Energétique...5. L'espace des phases...5 3. Visualisation de l'espace des

Plus en détail

Régler les paramètres de mesure en choisissant un intervalle de mesure 10µs et 200 mesures.

Régler les paramètres de mesure en choisissant un intervalle de mesure 10µs et 200 mesures. TP Conversion analogique numérique Les machines numériques qui nous entourent ne peuvent, du fait de leur structure, que gérer des objets s composés de 0 et de. Une des étapes fondamentale de l'interaction

Plus en détail

Solutions pour la mesure. de courant et d énergie

Solutions pour la mesure. de courant et d énergie Solutions pour la mesure de courant et d énergie Mesure et analyse de signal Solutions WAGO pour la surveillance et l économie d énergie Boucles de mesure Rogowski, série 855 pour la mesure non intrusive

Plus en détail

MESURE ET PRECISION. Il est clair que si le voltmètre mesure bien la tension U aux bornes de R, l ampèremètre, lui, mesure. R mes. mes. .

MESURE ET PRECISION. Il est clair que si le voltmètre mesure bien la tension U aux bornes de R, l ampèremètre, lui, mesure. R mes. mes. . MESURE ET PRECISIO La détermination de la valeur d une grandeur G à partir des mesures expérimentales de grandeurs a et b dont elle dépend n a vraiment de sens que si elle est accompagnée de la précision

Plus en détail

Anciens plug-ins d effets VST

Anciens plug-ins d effets VST Anciens plug-ins d effets VST - 1 - - 2 - Manuel d utilisation de Ernst Nathorst-Böös, Ludvig Carlson, Anders Nordmark, Roger Wiklander Traduction: C.I.N.C. Contrôle Qualité : K. Albrecht, C. Bachmann,

Plus en détail

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 Pour faciliter la correction et la surveillance, merci de répondre aux 3 questions sur des feuilles différentes et d'écrire immédiatement votre nom sur toutes

Plus en détail

SINE QUA NON. Découverte et Prise en main du logiciel Utilisation de bases

SINE QUA NON. Découverte et Prise en main du logiciel Utilisation de bases SINE QUA NON Découverte et Prise en main du logiciel Utilisation de bases Sine qua non est un logiciel «traceur de courbes planes» mais il possède aussi bien d autres fonctionnalités que nous verrons tout

Plus en détail

Systèmes pour la surveillance et la commande lors de l entreposage et du transvasement de liquides. BA00.0022.10 100 03

Systèmes pour la surveillance et la commande lors de l entreposage et du transvasement de liquides. BA00.0022.10 100 03 Appareil de contrôle de niveau NK312 24V Manuel d utilisation Systèmes pour la surveillance et la commande lors de l entreposage et du transvasement de liquides. BA00.0022.10 100 03 Seite 1 Manuel d utilisation

Plus en détail

Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F

Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F I) Electrostatique : 1) Les charges électriques : On étudie l électricité statique qui apparaît par frottement sur un barreau d ébonite puis sur un barreau

Plus en détail

Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 90659200 Fax 90659180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron.it

Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 90659200 Fax 90659180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron.it Electron S.R.L. Design Production & Trading of Educational Equipment B3510--II APPLIICATIIONS DE TRANSDUCTEURS A ULTRASONS MANUEL D IINSTRUCTIIONS POUR L ETUDIIANT Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE

Plus en détail

Fiche technique variateur

Fiche technique variateur Fiche technique variateur Test et mise en service rapide des variateurs ATV600 avec le HMI intégré et WebServer Gamme : ATV600 Introduction Comment mettre en œuvre les variateurs Schneider pour des applications

Plus en détail

Sommaire Table des matières

Sommaire Table des matières Notice de montage 1 Sommaire Table des matières I. Mise en garde... 3 II. Avant de commencer... 4 1. Préparer vos outils... 4 2. Pièces nécessaires pour le montage de votre porte Keritek... 5 III. Étape

Plus en détail

ELECTRONIQUE ANALOGIQUE

ELECTRONIQUE ANALOGIQUE LCTRONIQU ANALOGIQU CALCUL T XPRIMNTATION D UN AMPLIFICATUR A TRANSISTOR BIPOLAIR Joël RDOUTY Mise à jour décembre 2010 AMPLIFICATUR BASS FRQUNC A TRANSISTOR BIPOLAIR L'objectif de ce T est de montrer

Plus en détail

Manuel d utilisation. Système d alarme sans fil avec transmetteur téléphonique. Réf. : AL-800. En cas de problèmes

Manuel d utilisation. Système d alarme sans fil avec transmetteur téléphonique. Réf. : AL-800. En cas de problèmes En cas de problèmes PHENIX apporte tous les soins nécessaires à l élaboration de ses produits. Si toutefois vous rencontriez un problème avec ce modèle, ne le retournez pas au magasin où vous l avez acheté

Plus en détail

Centrale de surveillance ALS 04

Centrale de surveillance ALS 04 Centrale de surveillance ALS 04 Notice d'installation et d'utilisation Version 1.0 - B 6 rue Alory 35740 Pacé France Tel : +33 (0) 2 99 60 16 55 Fax : +33 (0) 2 99 60 22 29 www.sodalec.fr - 1 - Notice

Plus en détail

Barrières infrarouge actif double faisceaux Multi fréquences SBT 30F-60F-80F-100F-150F Notice d installation. Logo

Barrières infrarouge actif double faisceaux Multi fréquences SBT 30F-60F-80F-100F-150F Notice d installation. Logo Barrières infrarouge actif double faisceaux Multi fréquences SBT 30F-60F-80F-100F-150F Notice d installation Notice d'installation barriere infra rouge SBT- F - V1.5 du 03042006 1 Guardall Sommaire 1.

Plus en détail

Oscilloscope HM404-2.02

Oscilloscope HM404-2.02 FRANÇAIS Instruments Oscilloscope HM404-2.02 HANDBUCH MANUAL MANUEL LEER Table des matières Généralités... 6 Symboles portés sur l'équipement... 6 Mise en place de l appareil... 6 Sécurité... 6 Conditions

Plus en détail

TP 3 diffusion à travers une membrane

TP 3 diffusion à travers une membrane TP 3 diffusion à travers une membrane CONSIGNES DE SÉCURITÉ Ce TP nécessite la manipulation de liquides pouvant tacher les vêtements. Le port de la blouse est fortement conseillé. Les essuie tout en papier

Plus en détail

DOCUMENT RESSOURCE SONDES PRESENTATION

DOCUMENT RESSOURCE SONDES PRESENTATION Documentation technique DOCUMENT RESSOURCE SONDES PRESENTATION SEP du LPo N-J Cugnot 93 Neuilly/Marne LE CALCULATEUR Il est placé dans le boîtier à calculateurs, sur le passage de roue avant droit. Les

Plus en détail

Oscilloscope analogique 100 MHz, HM1000

Oscilloscope analogique 100 MHz, HM1000 Oscilloscope analogique 100 MHz, HM1000 Manuel Français Hersteller HAMEG Instruments GmbH KONFORMITÄTSERKLÄRUNG Manufacturer Industriestraße 6 DECLARATION OF CONFORMITY Fabricant D-63533 Mainhausen DECLARATION

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES 1. DÉMARRER ISIS 2 2. SAISIE D UN SCHÉMA 3 & ' " ( ) '*+ ", ##) # " -. /0 " 1 2 " 3. SIMULATION 7 " - 4.

TABLE DES MATIÈRES 1. DÉMARRER ISIS 2 2. SAISIE D UN SCHÉMA 3 & '  ( ) '*+ , ##) #  -. /0  1 2  3. SIMULATION 7  - 4. TABLE DES MATIÈRES 1. DÉMARRER ISIS 2 2. SAISIE D UN SCHÉMA 3! " #$ % & ' " ( ) '*+ ", ##) # " -. /0 " 1 2 " 3' & 3. SIMULATION 7 0 ( 0, - 0 - " - & 1 4. LA SOURIS 11 5. LES RACCOURCIS CLAVIER 11 STI Electronique

Plus en détail

Electricité : caractéristiques et point de fonctionnement d un circuit

Electricité : caractéristiques et point de fonctionnement d un circuit Electricité : caractéristiques et point de fonctionnement d un circuit ENONCE : Une lampe à incandescence de 6 V 0,1 A est branchée aux bornes d une pile de force électromotrice E = 6 V et de résistance

Plus en détail

TP Vidéo surveillance Bac pro SEN CCTV. Lycée de L Aa 1

TP Vidéo surveillance Bac pro SEN CCTV. Lycée de L Aa 1 CCTV Lycée de L Aa 1 Mise en situation Le Lycée de l Aa contact la société SENINSTAL, faisant suite à une appel d offre pour effectuer l installation d un système de vidéo surveillance dans une de ses

Plus en détail

Module d Electricité. 2 ème partie : Electrostatique. Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere

Module d Electricité. 2 ème partie : Electrostatique. Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere Module d Electricité 2 ème partie : Electrostatique Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere 1 Introduction Principaux constituants de la matière : - protons : charge

Plus en détail

Bien travailler sur plusieurs écrans

Bien travailler sur plusieurs écrans Bien travailler sur plusieurs écrans Pour améliorer votre confort sur votre ordinateur et travailler plus efficacement, vous pouvez lui ajouter un second voire un troisième écran. En étendant la surface

Plus en détail

PRINCIPE, REGULATION et RECHERCHE de PANNES

PRINCIPE, REGULATION et RECHERCHE de PANNES NOTICE TECHNIQUE N 003 Date : 08/04/03 Révisé le: 14/09/07 ALTERNATEUR PRINCIPE, REGULATION et RECHERCHE de PANNES 1 ) Principe : Contrairement à la dynamo qui produit du courant alternatif redressé par

Plus en détail

NFO-490400-NIR-1301. Notice d installation Rapide

NFO-490400-NIR-1301. Notice d installation Rapide NFO-490400-NIR-1301 Notice d installation Rapide Composition du kit Enregistreur Numérique avec disque dur 500 go intégré souris télécommande x 2 x 2 caméra dôme intérieure / extérieure caméra dôme intérieure

Plus en détail

HAM841K CENTRALE D'ALARME POUR SYSTEMES DE SECURITE COMMERCIAUX ET D'HABITATION

HAM841K CENTRALE D'ALARME POUR SYSTEMES DE SECURITE COMMERCIAUX ET D'HABITATION CENTRALE D'ALARME POUR SYSTEMES DE SECURITE COMMERCIAUX ET D'HABITATION MANUEL D'UTILISATION MANUEL D'UTILISATION CENTRALE D'ALARME POUR SYSTEMES DE SECURITE COMMERCIAUX ET D'HABITATION INTRODUCTION Le

Plus en détail

Recommandations pour la définition des appareils de mesures utilisés en protection cathodique

Recommandations pour la définition des appareils de mesures utilisés en protection cathodique RECOMMANDATION PCRA 008 Janvier 2010 Rev. 0 Commission Protection Cathodique et Revêtements Associés Recommandations pour la définition des appareils de mesures utilisés en protection cathodique AVERTISSEMENT

Plus en détail

Numéro de publication: 0 683 400 Al. Int. Cl.6: G01S 15/52

Numéro de publication: 0 683 400 Al. Int. Cl.6: G01S 15/52 Europâisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets Numéro de publication: 0 683 400 Al DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Numéro de dépôt: 95106587.9 Int. Cl.6: G01S 15/52 @ Date de dépôt:

Plus en détail

LASER MOVEMENT LM 21 CONTROLEUR LASER GUIDE D UTILISATION LASER MOVEMENT 1

LASER MOVEMENT LM 21 CONTROLEUR LASER GUIDE D UTILISATION LASER MOVEMENT 1 LASER MOVEMENT LM 21 CONTROLEUR LASER GUIDE D UTILISATION LASER MOVEMENT SARL au capital de 125 000 Euros - Since 1972 Siège, atelier, studio : ZA Le Trou Grillon - 91280 St Pierre du Perray - France RCS

Plus en détail

GS301-A Notice d installation et d utilisation.

GS301-A Notice d installation et d utilisation. IMPORTANT: LIRE ENTIEREMENT CETTE NOTICE ET LA COMPRENDRE. GARDER CETTE NOTICE EN LIEU SUR ET IMMEDIATEMENT ACCESSIBLE. Alarme Périphérique Infra-Rouge GS301-A Notice d installation et d utilisation. Description

Plus en détail

CONTRÔLE DE BALISES TYPE TB-3 MANUEL D'INSTRUCTIONS. ( Cod. 7 71 087 ) (M 981 342 01-02 06H) ( M 981 342 / 99G ) (c) CIRCUTOR S.A.

CONTRÔLE DE BALISES TYPE TB-3 MANUEL D'INSTRUCTIONS. ( Cod. 7 71 087 ) (M 981 342 01-02 06H) ( M 981 342 / 99G ) (c) CIRCUTOR S.A. CONTRÔLE DE BALISES TYPE TB-3 ( Cod. 7 71 087 ) MANUEL D'INSTRUCTIONS (M 981 342 01-02 06H) ( M 981 342 / 99G ) (c) CIRCUTOR S.A. ------ ÉQUIPEMENT CONTRÔLE DE BALISES TB-3 ------ Page 2 de 6 ÉQUIPEMENT

Plus en détail

SOMMAIRE. B5.1 Première approche

SOMMAIRE. B5.1 Première approche APPROCHE THEORIQE LES COMPOSANTS ELECTRONIQES B5 LES IOES SOMMAIRE B5.1 Première approche B5.2 e la jonction PN à la diode B5.3 Caractéristique d'une diode B5.4 Mécanisme de conduction d'une diode B5.5

Plus en détail

TP Détection d intrusion Sommaire

TP Détection d intrusion Sommaire TP Détection d intrusion Sommaire Détection d intrusion : fiche professeur... 2 Capteur à infra-rouge et chaîne de mesure... 4 Correction... 14 1 Détection d intrusion : fiche professeur L'activité proposée

Plus en détail

UGVL : HOMOLOGATION PS 200406-01. ZAC du bois Chaland 6 rue des Pyrénées LISES - 91056 EVRY Cedex FRANCE Tel. 01 69 11 46 00 Fax 01 69 11 46 10

UGVL : HOMOLOGATION PS 200406-01. ZAC du bois Chaland 6 rue des Pyrénées LISES - 91056 EVRY Cedex FRANCE Tel. 01 69 11 46 00 Fax 01 69 11 46 10 UGVL : HOMOLOGATION PS 200406-01 ZAC du bois Chaland 6 rue des Pyrénées LISES - 91056 EVRY Cedex FRANCE Tel. 01 69 11 46 00 Fax 01 69 11 46 10 www.aiphone.fr Crée-le : Mai 2005 Dernière modification le

Plus en détail

TRANSMETTEUR TELEPHONIQUE TTX = SINTEL X

TRANSMETTEUR TELEPHONIQUE TTX = SINTEL X TRANSMETTEUR TELEPHONIQUE TTX = SINTEL X CARACTERISTIQUES 3 entrées. 4 numéros de téléphone par entrée, programmés à l aide d un clavier numérique intégré. Un message de 10 secondes par entrée, et un de

Plus en détail