n 1 LES GRANDS THÈMES DE L ITB > 2009 Les intérêts simples et les intérêts composés ( ) C T D ( en mois)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "n 1 LES GRANDS THÈMES DE L ITB > 2009 Les intérêts simples et les intérêts composés ( ) C T D ( en mois)"

Transcription

1 LES GRANDS THÈMES DE L ITB Les iérês simples e les iérês composés RAPPELS THÉORIQUES Les iérês simples : l'iérê «I» es focio de la durée «D» (jour, quizaie, mois, rimesre, semesre, aée) de l'opéraio (placeme ou empru) du capial «C» (prêé ou emprué) e du aux d'iérê «T» (exprimé e pourceage e rès gééraleme pour ue aée, soi par exemple 0 % l'a ce qui doe T = 0) appliqué à l'opéraio e quesio. Les iérês simples so calculés e para du pricipe, qu'ue fois déermiés e payés (ou ecaissés), ils e pore pas eux-mêmes à ouveau iérês. Les formules de calcul les plus couraes so : C T D ( e aées) C T D ( e mois) C T D ( e quizaies) I = ou, I = ou, I = ou ecore, ( ) C T D e jours I = Aeio : das ce derier cas, le ombre de jours figura au uméraeur es gééraleme exprimé e aée civile (365/366 jours par a) alors qu'au déomiaeur l'aée es compabilisée pour 360 jours (aée commerciale) sauf das les calculs obligaaires pour lesquels l'aée prise e compe es l'aée civile. Les iérês composés so calculés de elle maière que les iérês simples produis au cours d'ue période (jour, quizaie, mois, rimesre, semesre, aée) so iégrés au capial iiial de la période suivae (capialisaio des iérês) afi de produire eux aussi des iérês. La période de capialisaio es le laps de emps au bou duquel les iérês so ajoués au capial. La formule fodameale des iérês composés es : C Co ( ) = +, avec : C = capial acquis à l'issue de périodes de capialisaio, C o = capial iiial, = ombre de périodes de capialisaio e = aux d'iérê périodique (c'es-à-dire valable pour chaque période) exprimé pour euro (soi, par exemple, pour u aux auel de 0 %, = 0,0). INTÉRÊTS SIMPLES : PRINCIPALES APPLICATIONS PROFESSIONNELLES Clieèle des pariculiers : les calculs à parir des iérês simples e cocere que cerais produis de placeme (compes sur livre, bos de caisse, compes à erme) e les découvers e compe. Clieèle des ereprises : les calculs à parir des iérês simples cocere le fiaceme des besois liés à l'exploiaio (escompe commercial, escompe «Dailly», affacurage, mobilisaios de créaces sur l'éa e sur l'érager, crédis de campage, fiacemes de socks, découvers e compe, arrêés rimesriels des compes couras, billes de résorerie, cerificas de dépôs égociables...), aisi que ceraies opéraios de placeme de résorerie (bos du Trésor égociables, bos de caisse, compes à erme...). INTÉRÊTS COMPOSÉS : PRINCIPALES APPLICATIONS PROFESSIONNELLES Clieèle des pariculiers : les calculs à parir des iérês composés cocere les produis de placeme à moye e log erme (compes d'éparge logeme, plas d'éparge logeme, PERP, PERCO...) aisi que ous les barèmes de crédis. Clieèle des ereprises : les calculs à parir des iérês composés cocere esseielleme le fiaceme des besois à moye e log erme, aisi que ceraies opéraios de placeme de résorerie (BMTN, cerificas de dépôs égociables ). INTÉRÊTS COMPOSÉS : LES DIFFÉRENTES NATURES DE TAU Pour effecuer le calcul des iérês, il es écessaire d'appliquer u aux périodique qui correspode à la périodicié de calcul des iérês. Le aux périodique peu êre jouralier, par quizaie, mesuel, rimesriel ou semesriel. Il exise deux méhodes pour calculer ce aux, à savoir : - la méhode proporioelle cosise à diviser le aux auel par le ombre de périodes de capialisaio par a ; par exemple, le aux mesuel proporioel au aux auel de 6 % es égal à 6 % / = 0,5 % ; - la méhode acuarielle ou d'équivalece : elle cosise à appliquer la formule fodameale des iérês composés e appliqua le pricipe d'équivalece, c'es-à-dire : «deux aux so dis équivales si, appliqués à u même capial avec des périodiciés de capialisaio différees, ils doe le même capial acquis à l'issue de la même durée de placeme». Par exemple, le aux mesuel ( m ) acuariel équivale au aux auel de 6 % doi êre el que : Co ( + m) = Co ( + 0, 06), avec C o = capial iiial e = ombre d'aées du placeme. Ce qui doe : ( ) / m = + 0, 06 = 0, , soi u aux mesuel acuariel de : 0, %.

2 LES GRANDS THÈMES DE L ITB UTILISATION PRATIQUE DE LA "HP 0B" POUR RÉPONDRE AU QUESTIONS DU QCM (QRU) À quel aux es-il préférable de placer u capial? a) Au aux mesuel acuariel de 0, %. b) Au aux rimesriel proporioel de,5 %. c) Au aux semesriel proporioel de 3,05 %. d) Au aux quizaial acuariel de 0,4308 %. e) Au aux auel de 6,00 %. La boe répose es : a. E effe : a), = - = 00 = 6,4573 %. b),5 4 = 6,00 %. c) 3,05 = 6,0 %. d), = - = 00 = 6, %. e) 6,00 %. (QRU) - Parmi les affirmaios suivaes, laquelle es fausse? a) U aux mesuel proporioel à u aux auel es égal à / e du aux auel. b) U aux périodique équivale à u aux auel es u aux acuariel. c) Le aux quizaial de 0, % es équivale au aux auel de %. d) Le aux mesuel de 0, % es équivale au aux auel de %. La répose es : e. E effe, les affirmaios a, b, c e d so exaces. a) U aux mesuel proporioel à u aux auel es obeu e divisa le aux auel par. b) U aux périodique équivale à u aux auel es obeu par applicaio de la formule fodameale des iérês composés e es de ce fai cosidéré comme éa u aux acuariel. c), = - = 00 =, , soi % ou ecore, 4 0, ce qui doe, d), = - = 00 =, , soi % ou ecore, 0, ce qui doe, (QRU) - À quel aux jouralier (base 360) acuariel correspod u aux auel de %? a) 0, b) 0, c) 0, d) 0, La boe répose es : c. E effe : / x, 360 = - = 00 = 0, ou ecore, 360._. 360 = 0,

3 LES GRANDS THÈMES DE L ITB Les auiés : valeur acuelle e valeur acquise RAPPELS THÉORIQUES ET DÉFINITIONS Les auiés correspode à des sommes (cosaes ou variables) versées à iervalles réguliers (par périodicié fixe : à l'aée, au semesre, au rimesre, au mois, à la quizaie ou quoidieeme). Les auiés peuve êre versées e débu de période, dès la sigaure du cora (cas des versemes d'éparge) ou bie e fi de période, la première éa versée ue période après la sigaure du cora (cas des versemes de rembourseme d'empru). La valeur acquise d'ue suie d'auiés (ecore appelée valeur fuure «VF», ouche FV sur la HP 0B) représee le moa capialisé période après période des versemes effecués. E ce qui cocere les auiés cosaes, les formules de calcul so : ( + ) ( + ) VF = a ( auiés de fi de période ) ; VF = a ( + ) ( auiés de débu de période ) avec, a = moa du verseme périodique cosa, = ombre de périodes de verseme, = aux d'iérê périodique pouva êre proporioel (pour les barèmes de crédi, sauf ceux liés à l'éparge logeme) ou acuariel (pour les placemes). Pour les auiés de moa variable, le calcul de la valeur acquise par les divers versemes s'effecue e addiioa les valeurs acquises de chacu d'eux, ce qui doe les formules de calcul suivaes : VF = ai + auiés de fi de période VF = ai + auiés de débu de période ( ) ( i ) ( ) ( ) ( + ; ) ( ) avec, a i = moa du i e verseme, = ombre de versemes, = aux d'iérê périodique (ideique pour oues les périodes). La valeur acuelle d'ue suie d'auiés (ecore appelée valeur présee «VP», ouche PV sur la HP 0B) représee le moa e valeur «d'aujourd'hui» des divers versemes périodiques effecués das le fuur. E ce qui cocere les auiés cosaes, les formules de calcul so : ( ) ( ) VP = a + ( auiés de fi de période ) VP = a ( + ) + ; ( auiés de débu de période ) avec, a = moa du verseme périodique cosa, = ombre de périodes de verseme, = aux d'iérê périodique pouva êre proporioel (pour les barèmes de crédi, sauf ceux liés à l'éparge logeme) ou acuariel (pour les placemes). Pour les auiés de moa variable, le calcul de la valeur acuelle des divers versemes s'effecue e addiioa les valeurs acuelles de chacu d'eux, ce qui doe les formules de calcul suivaes : + VP = ai ( + ) ( auiés de fi de période ) ; VP = ai ( + ) ( auiés de débu de période ) avec, a i = moa du i e verseme, = ombre de versemes, = aux d'iérê périodique. L ÉQUATION DES VALEURS ACTUELLES D'ue maière géérale, la soluio de ous les problèmes fiaciers passe par l'applicaio de la règle suivae : «la valeur acuelle des sommes perçues (ou versées) das le fuur doi êre sriceme égale à la somme versée (ou reçue) à l'isa cosidéré (dae du cora cocréisa l'opéraio)». Cee règle se radui mahémaiqueme par ue équaio appelée «équaio des valeurs acuelles». Par somme versée ou perçue, il fau eedre «le flux fiacier» correspoda, iclua le capial e éveuelleme les iérês. APPLICATION : LES BARÈMES DE CRÉDIT Moer u barème de crédi cosise à écrire l'équaio des valeurs acuelles de l'opéraio. Soi, par exemple, u crédi de «C» euros remboursable e mesualiés cosaes de fi de mois au aux mesuel de, le moa «m» des mesualiés de rembourseme (capial + iérês) doi êre el que la somme des valeurs acuelles de ces versemes soi égale au capial emprué de «C» euros, ce qui doe l'équaio suivae : ( ) C C = m +, d' où : m = ( + ) C'es aisi que so calculés les barèmes de crédi à auiés cosaes (cas le plus fréque des crédis à la cosommaio e à l'habia).

4 LES GRANDS THÈMES DE L ITB UTILISATION PRATIQUE DE LA "HP 0B" POUR RÉPONDRE AU QUESTIONS DU QCM (QRU) - Vous souhaiez disposer, das 6 as, d'u capial de euros. Quelle somme devez-vous placer si le aux d'iérê auel es de 4,00 %? a) 5, b) 7,934. c) 36, d) 49, La boe répose es : d. E effe :, / - = = 49, ou ecore, ce qui doe : 49, (QRU) - U fourisseur propose divers modes de règleme à ue ereprise pour l'acha d'u équipeme de euros. E cosidéra que le loyer de l'arge es de 5,00 % l'a, quel es le mode de règleme le plus avaageux pour l'ereprise? a) euros immédiaeme. b) euros immédiaeme e euros das six mois. c) euros immédiaeme e euros das u a. d) euros das six mois e euros das u a. e) euros das u a e euros das deux as. La boe répose es : a. E effe : a) b),05 0,5 + / - = = = , c) _.,05 = = 97 69, d),05 0,5 + / - = = = 0 93,5563.._.,05 e),05 + / - = = = ,4739.._.,05 (QRU) - Vous accordez à u clie u crédi de euros sur 5 as au aux auel de 6 %. Quel sera le moa des mesualiés de rembourseme de fi de période? a) 574,00. b) 576,5. c) 578,4. d) 579,88. La boe répose es : e. E effe :, / - = + / - + = / x 0, = 579, ou ecore, 5 6 doe : 579, _ ce qui

5 3 LES GRANDS THÈMES DE L ITB Les barèmes de crédi RAPPELS THÉORIQUES ET DÉFINITIONS Les divers barèmes de crédi correspode aux modaliés possibles selo lesquelles u emprueur rembourse à so créacier le prê qu'il a obeu aisi que les iérês. E gééral, le rembourseme doe lieu à des versemes périodiques comprea à la fois ue par du capial (appelé rembourseme du pricipal) e des iérês. Quelles que soie les codiios de rembourseme reeues, le moage d'u barème de crédi s'effecue à parir de «l'équaio des valeurs acuelles», c'es-à-dire que la somme des valeurs acuelles (à la dae du cora) des versemes périodiques fuurs doi êre égale au moa du prê. LES BARÈMES À VERSEMENTS PÉRIODIQUES CONSTANTS ET À TAU FIE Ces barèmes s'obiee par applicaio de la formule suivae : C verseme périodique =, comprea ue par de rembourseme du capial emprué ( + ) e des iérês ; avec C = capial emprué, = ombre de versemes périodiques e = aux périodique. E gééral, ce aux es u aux proporioel (sauf das le cas des prês liés à l'éparge logeme, où le aux périodique es u aux acuariel), c'es-à-dire obeu e divisa le aux auel par le ombre de périodes de rembourseme coeu das ue aée. Les versemes périodiques peuve êre mesuels, rimesriels, semesriels ou auels. La par des iérês coeus das le verseme périodique s'obie e muliplia le capial resa dû e débu de période par le aux périodique, la par de rembourseme du capial éa égale à la différece ere le moa du verseme périodique e les iérês aisi calculés. Ces barèmes so rès souve uilisés pour les crédis à la cosommaio e cerais crédis à l'habia. LES BARÈMES À VERSEMENTS PÉRIODIQUES VARIABLES ET À TAU FIE Das le cas de ces barèmes, il s'agi d'appliquer la formule de calcul de la valeur acuelle d'ue suie d'auiés variables de fi de période, ce qui doe : C = ai ( + ), avec C = capial emprué ; = ombre de versemes périodiques ; = aux périodique (e gééral, ce aux es u aux proporioel) ; a i = moa des différes versemes périodiques. Les versemes périodiques peuve êre mesuels, rimesriels, semesriels ou auels. La par des iérês coeus das le verseme périodique s'obie e muliplia le capial resa dû e débu de période par le aux périodique ; la par de rembourseme du capial éa égale à la différece ere le moa du verseme périodique e les iérês aisi calculés. Ces barèmes so uilisés pour des crédis à l'habia (Prê Coveioé, Aide Persoalisée au Logeme) e pour des prês à moye e log erme aux ereprises. E gééral, les versemes périodiques so e augmeaio régulière ou au log de la vie du prê. LES BARÈMES À TAU VARIABLE Il fau disiguer : A. les barèmes do la variaio des aux es coue dès la sigaure du cora ; deux cas peuve se préseer : o les versemes périodiques so cosas ou au log de la durée du prê ; das ce cas, ces barèmes s'obiee par applicaio de la formule suivae : C = a ( + i ) o les versemes périodiques so variables ou au log de la durée du prê ; das ce cas, ces barèmes s'obiee par applicaio de la formule suivae : C = ai ( + i ) B. les barèmes do la variaio des aux es icoue à la sigaure du cora ; c'es le cas e pariculier des crédis aux ereprises idexés sur EURIBOR. Das ce cas, les barèmes so bâis e cosidéra que le aux de dépar e varie pas ou au log de la durée du prê, ce qui perme de déermier le moa des premiers versemes périodiques. À chaque variaio du aux de référece, o cosidère que l'o me e place u ouveau prê à aux fixe sur le capial resa dû e sur la durée resa à courir. Les formules à appliquer so celles des barèmes à aux fixe e à versemes périodiques cosas ou variables.

6 3 LES GRANDS THÈMES DE L ITB UTILISATION PRATIQUE DE LA "HP 0B" POUR RÉPONDRE AU QUESTIONS DU QCM Soi u crédi de euros sur as, au aux auel de 7,00 %, remboursable par mesualiés cosaes à erme échu. - (QRU) - Quel es le moa de la mesualié de rembourseme? a) 044,83 euros. b) 056,76 euros. c) 059,84 euros. d) 07,35 euros. La boe répose es : b. E effe : , _. = ce qui doe : - (QRU) - Quel es le moa des iérês payés les six premiers mois? a) 6 979,98. b) 6 998,5. c) 6 90,35. d) 6 9,5. La boe répose es : d. E effe : ,76900._. = ce qui doe : 6 = ce qui doe : 6 9, (QRU) - Quel es le capial resa dû à l'issue de la 0 e mesualié de rembourseme? a) ,99. b) ,77. c) ,99. d) ,55. La boe répose es : c. E effe : ,76900._. = ce qui doe : 0 = = = ce qui doe : , Soi u crédi de euros sur 6 as, remboursable selo les modaliés suivaes : 4 mesualiés de 855,5 euros, puis 4 mesualiés de 965,75 euros e efi 4 mesualiés de 995,95 euros. 4 - (QRU) - Quel es le aux mesuel de ce crédi? a) 0, b) 0, c) 0, d) 0, La boe répose es : a. E effe : / - 855, ,75 995,95 4 ce qui doe : 0,

Exercices de révision

Exercices de révision Exercices de révisio Exercice U ivesisseur souscri à l émissio d u bille de résorerie do les caracérisiques so les suivaes : - Nomial : 5 M - Taux facial : 3,2% - Durée de vie : 9 mois L ivesisseur doi

Plus en détail

Calculer comment se constituer un capitale ; Calculer comment rembourser une dette en effectuant des versements réguliers.

Calculer comment se constituer un capitale ; Calculer comment rembourser une dette en effectuant des versements réguliers. CHAP: 8 Objecifs de ce chpire : Clculer comme se cosiuer u cpile ; Clculer comme rembourser ue dee e effecu des versemes réguliers. RAPPELS : Qu'es-ce qu'ue vleur cquise? Qu'es-ce qu'ue vleur cuelle? Le

Plus en détail

Rentabilité et financement d un investissement

Rentabilité et financement d un investissement REFI01 : Reabilié e fiaceme COURS Jui 2000 Reabilié e fiaceme d u ivesisseme 1 OBJECTIFS O cherche : à assurer la compéiivié de l ereprise sur plusieurs aées ; après avoir examié l opporuié d u ivesisseme

Plus en détail

S euls les flux de fonds (dépenses et recettes) définis s ent l investissement.

S euls les flux de fonds (dépenses et recettes) définis s ent l investissement. Choix d ives i s s eme e cer iude 1 Chapire 1 Choix d ivesissemes e ceriude. Défiiio L es décisios d ivesissemes fo parie des décisios sraégiques de l erepris e. Le choix ere différes projes d ivesisseme

Plus en détail

Chapitre I- LA LOGIQUE DU MARCHE FINANCIER & DES INVESTISSEURS

Chapitre I- LA LOGIQUE DU MARCHE FINANCIER & DES INVESTISSEURS Chapire I- LA LOGIQUE DU MARCHE FINANCIER & DES INVESTISSEURS Le calcul de l ivesisseur fiacier es fodé sur l exame de 2 ypes de rémuéraio. D ue par, ue rémuéraio sas risque qui es celle du emps basé sur

Plus en détail

Développement en Série de Fourier

Développement en Série de Fourier F-IRIS-5.ex Développeme e Série de Fourier Développer e série de Fourier les focios de période T défiies aisi : a b { f impaire T = f = si ] ; { f paire T = f = si ; ] Faire das chaque cas ue représeaio

Plus en détail

La rentabilité des investissements

La rentabilité des investissements La renabilié des invesissemens Inroducion Difficulé d évaluer des invesissemens TI : problème de l idenificaion des bénéfices, des coûs (absence de saisiques empiriques) problème des bénéfices Inangibles

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules sera mis à dispositio des cadidats, si écessaire. Etat au 1er mars

Plus en détail

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller financier / conseillère financière avec brevet fédéral. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Exame fial pour Coseiller fiacier / coseillère fiacière avec brevet fédéral Recueil de formules Auteur: Iwa Brot Ce recueil de formules est à dispositio olie et sera doé aux cadidats lors des exames oraux

Plus en détail

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3...

capital en fin d'année 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1 + T) = C 0 r en posant r = 1 + T 2 C 0 r + C 0 r T = C 0 r (1 + T) = C 0 r 2 3 C 0 r 3... Applicatios des maths Algèbre fiacière 1. Itérêts composés O place u capital C 0 à u taux auel T a pedat aées. Quelle est la valeur fiale C de ce capital? aée capital e fi d'aée 1 C 0 + T C 0 = C 0 (1

Plus en détail

COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME SEANCE 3 PLANS DE TRESORERIE. François LONGIN www.longin.fr

COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME SEANCE 3 PLANS DE TRESORERIE. François LONGIN www.longin.fr COURS GESTION FINANCIERE A COURT TERME SEANCE 3 PLANS DE TRESORERIE SEANCE 3 PLANS DE TRESORERIE Obje de la séance 3 : dans la séance 2, nous avons monré commen le besoin de financemen éai couver par des

Plus en détail

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire

Intérêt simple CHAPITRE. Sommaire HAPTRE térêt simple Sommaire A B D E F G H J K L Notio d itérêt Formule fodametale de l itérêt simple Durée de placemet exprimée e mois Durée de placemet exprimée e jours alculs sur la formule fodametale

Plus en détail

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers)

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers) Chap. 5 : Les itérêts (Les calculs fiaciers) Das u cotrat de prêt, le prêteur met à la dispositio de l empruteur, à u taux d itérêt doé, ue somme d arget (le capital) qu il devra rembourser à ue certaie

Plus en détail

MATHEMATIQUES FINANCIERES

MATHEMATIQUES FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES LES ANNUITES INTRODUCTION : Exemple 1 : Une personne veu acquérir une maison pour 60000000 DH, pour cela, elle place annuellemen au CIH une de 5000000 DH. Bu : Consiuer un capial

Plus en détail

Intégrales dépendant d un paramètre

Intégrales dépendant d un paramètre [hp://mp.cpgedupuydelome.fr] édié le 3 avril 5 Eocés Iégrales dépeda d u paramère Covergece domiée Exercice [ 9 ] [correcio] Calculer les limies des suies do les ermes gééraux so les suivas : a) u = π/4

Plus en détail

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4

UNIVERSITE MONTESQUIEU BORDEAUX IV. Année universitaire 2006-2007. Semestre 2. Prévisions Financières. Travaux Dirigés - Séances n 4 UNVERSTE MONTESQUEU BORDEAUX V Licece 3 ère aée Ecoomie - Gestio Aée uiversitaire 2006-2007 Semestre 2 Prévisios Fiacières Travaux Dirigés - Séaces 4 «Les Critères Complémetaires des Choix d vestissemet»

Plus en détail

M e t h o d o l o g i e s & W o r k i n g p a p e r s. Manuel des indices des prix de l immobilier résidentiel

M e t h o d o l o g i e s & W o r k i n g p a p e r s. Manuel des indices des prix de l immobilier résidentiel M e h o d o l o g i e s & W o r k i g p a p e r s Mauel des idices des prix de l immobilier résideiel Édiio 23 M e h o d o l o g i e s & W o r k i g p a p e r s Mauel des idices des prix de l immobilier

Plus en détail

Trading de Volatilité

Trading de Volatilité M émoire moire d Eude d Approfodisseme Tradig de Volailié Chrisia DIDION & Thomas JANNAUD Valdo DURRLEMAN Ecole Polyechique Sommaire Iroducio. Modèle de Blac-Scholes. Iroducio 44. Modèle de Blac & Scholes..5

Plus en détail

Intégrales généralisées

Intégrales généralisées 3 Iégrles géérlisées Pour ce chpire, les focios cosidérées so priori défiies sur u iervlle réel I o rédui à u poi, à vleurs réelles ou complees e coiues pr morceu. L défiiio e les propriéés de l iégrle

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Les etreprises ot souvet besoi de moyes de fiacemet à court terme : elles ot alors recours aux crédits bacaires (découverts bacaires

Plus en détail

Demande d allocation supplémentaire d invalidité

Demande d allocation supplémentaire d invalidité Nou omme là pour vou aider 51543#02 Demade d allocaio upplémeaire d ivalidié Réf. : 10986 A - 2012 Demade d allocaio upplémeaire d ivalidié (aricle L. 815.24 e uiva du code de la écurié ociale) 13435*03

Plus en détail

SYSTEMES ELECTRONIQUES I PREMIERE PARTIE

SYSTEMES ELECTRONIQUES I PREMIERE PARTIE Haue Ecole d géierie e de Gesio du cao du Vaud SYSEMES EEONQES PEMEE PAE Marc orrevo A B E E S M A E E S PAGE. NOON...-. B...-. FS ONES E HAPES OS...-.3 ONSÉAONS EHNOOGQES...-3.3. Gééraliés... -3.4 NOES

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation 1 / 9 Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Le cycle d exploitatio des etreprises (achats stockage productio stockage vetes) peut etraîer des décalages de trésorerie plus

Plus en détail

2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES

2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES 2 ième partie : MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES 1. Défiitios L'itérêt est l'idemité que doe au propriétaire d'ue somme d'arget celui qui e a joui pedat u certai temps. Divers élémets itervieet das le calcul

Plus en détail

Institut de démographie

Institut de démographie Cours «Aalyse démographique» par A.Avdeev, IDUP (M, DDG) Uiversié Paris Pahéo Sorboe, Isiu de démographie I D U P Cours d aalyse démographiquepar Aleadre Avdeev, iveau : Maser e aée e Diplôme géérale de

Plus en détail

Annuités. I Définition : II Capitalisation : ( Valeur acquise par une suite d annuités constantes ) V n = a t

Annuités. I Définition : II Capitalisation : ( Valeur acquise par une suite d annuités constantes ) V n = a t Annuiés I Définiion : On appelle annuiés des sommes payables à inervalles de emps déerminés e fixes. Les annuiés peuven servir à : - consiuer un capial ( annuiés de placemen ) - rembourser une dee ( annuiés

Plus en détail

VA(1+r) = C 1. VA = C 1 v 1

VA(1+r) = C 1. VA = C 1 v 1 Universié Libre de Bruxelles Solvay Business School La valeur acuelle André Farber Novembre 2005. Inroducion Supposons d abord que le emps soi limié à une période e que les cash flows fuurs (les flux monéaires)

Plus en détail

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES

Deuxième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES DEUXIEME PARTIE Deuième partie : LES CONTRATS D ASSURANCE VIE CLASSIQUES Chapitre. L assurace de capital différé Chapitre 2. Les opératios de retes Chapitre 3. Les assuraces décès Chapitre 4. Les assuraces

Plus en détail

Le meilleur scénario pour votre investissement

Le meilleur scénario pour votre investissement ivestir Best Strategy 2012 Le meilleur scéario pour votre ivestissemet U ivestissemet diversifié U coupo uique de 0% à 50% brut* à l échéace Ue courte durée : 4 as et demi Votre capital garati à l échéace

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

MODELES DE LA COURBE DES TAUX D INTERET. UNIVERSITE d EVRY Séance 4. Philippe PRIAULET

MODELES DE LA COURBE DES TAUX D INTERET. UNIVERSITE d EVRY Séance 4. Philippe PRIAULET MODELES DE LA COURBE DES AUX D INERE UNIVERSIE d EVRY Séance 4 Philippe PRIAULE Plan de la Séance Les modèles sochasiques de déformaion de la courbe des aux: Approche déaillée Le modèle de Black: référence

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. Exercice 6 [ 02475 ] [correction] Si n est un entier 2, le rationnel H n =

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. Exercice 6 [ 02475 ] [correction] Si n est un entier 2, le rationnel H n = [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 1 juillet 14 Eocés 1 Nombres réels Ratioels et irratioels Exercice 1 [ 9 ] [correctio] Motrer que la somme d u ombre ratioel et d u ombre irratioel est u ombre irratioel.

Plus en détail

Ned s Expat L assurance des Néerlandais en France

Ned s Expat L assurance des Néerlandais en France [ LA MOBILITÉ ] PARTICULIERS Ned s Expa L assurance des Néerlandais en France 2015 Découvrez en vidéo pourquoi les expariés en France choisissen APRIL Inernaional pour leur assurance sané : Suivez-nous

Plus en détail

Polynésie Septembre 2002 - Exercice On peut traiter la question 4 sans avoir traité les questions précédentes.

Polynésie Septembre 2002 - Exercice On peut traiter la question 4 sans avoir traité les questions précédentes. Polyésie Septembre 2 - Exercice O peut traiter la questio 4 sas avoir traité les questios précédetes Pour u achat immobilier, lorsqu ue persoe emprute ue somme de 50 000 euros, remboursable par mesualités

Plus en détail

Réponse temporelle des systèmes dynamiques continus LTI

Réponse temporelle des systèmes dynamiques continus LTI UV Cour Répoe emporelle de yème dyamique coiu LI ASI 3 Coeu! Iroducio! Eude de yème du premier ordre " Iégraeur " Syème du er ordre! Eude de yème du ème ordre " Syème du ème ordre avec répoe apériodique

Plus en détail

Les Nombres Parfaits.

Les Nombres Parfaits. Les Nombres Parfaits. Agathe CAGE, Matthieu CABAUSSEL, David LABROUSSE (2 de Lycée MONTAIGNE BORDEAUX) et Alexadre DEVERT, Pierre Damie DESSARPS (TS Lycée SUD MEDOC LETAILLAN MEDOC) La première partie

Plus en détail

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Qu est-ce que l Écoomie sociale et solidaire? Coopératives Etreprises sociales Scop Fiaceurs sociaux Scic CAE Mutuelles Coopératives d etreprises

Plus en détail

Caractéristiques des signaux électriques

Caractéristiques des signaux électriques Sie Inerne : www.gecif.ne Discipline : Génie Elecrique Caracérisiques des signaux élecriques Sommaire I Définiion d un signal analogique page 1 II Caracérisiques d un signal analogique page 2 II 1 Forme

Plus en détail

Chapitre 2 L investissement. . Les principales caractéristiques de l investissement

Chapitre 2 L investissement. . Les principales caractéristiques de l investissement Chapire 2 L invesissemen. Les principales caracérisiques de l invesissemen.. Définiion de l invesissemen Définiion générale : ensemble des B&S acheés par les agens économiques au cours d une période donnée

Plus en détail

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe 1/5 Trois objectifs poursuivis par le gouveremet : > améliorer la compétitivité fiscale de la Frace > péreiser les activités de R&D > faire de la Frace u territoire attractif pour l iovatio Les icitatios

Plus en détail

Le mode de fonctionnement des régimes en annuités. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Le mode de fonctionnement des régimes en annuités. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 28 janvier 2009 9 h 30 «Les différens modes d acquisiion des drois à la reraie en répariion : descripion e analyse comparaive des echniques uilisées»

Plus en détail

SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES

SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES 1 ) POSITION DU PROBLÈME - VOCABULAIRE A ) DÉFINITION SÉRIES STATISTIQUES À DEUX VARIABLES O cosidère deux variables statistiques umériques x et y observées sur ue même populatio de idividus. O ote x 1

Plus en détail

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O Copilote de votre saté AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyace CRC CRIS CRPB-AFB DOMISSIMO-Assuraces DOMISSIMO-Services FONGECFA-Trasport IPRIAC MUTUELLE D&O OREPA-Prévoyace

Plus en détail

Mathématiques Financières : l essentiel Les 10 formules incontournables (Fin de période)

Mathématiques Financières : l essentiel Les 10 formules incontournables (Fin de période) A-PDF OFFICE TO PDF DEMO: Purchase from www.a-pdf.com to remove the watermark Mathématques Facères : l essetel Les formules cotourables (F de érode) htt://www.ecogesam.ac-a-marselle.fr/esed/gesto/mathf/mathf.html#e5aels

Plus en détail

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1)

I. Quitte ou double. Pour n = 1 : C 0 + (2p 1) E (M k ) = C 0 + (2p 1) E (M 1 ) = E (C 1 ) d après le 1. Soit n N tel que E (C n ) = C 0 + (2p 1) Corrigé ESSEC III 008 par Pierre Veuillez Das certaies situatios paris sportifs, ivestissemets fiaciers..., o est ameé à miser de l arget de faço répétée sur des paris à espérace favorable. O se propose

Plus en détail

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée Nous ous occupos d accroître votre clietèle avec le compte Avatage d etreprise Pour trouver des cliets potetiels grâce à u simple compte bacaire Vous cherchez des idées

Plus en détail

Gérer les applications

Gérer les applications Gérer les applicatios E parcourat les rayos du Widows Phoe Store, vous serez e mesure de compléter les services de base de votre smartphoe à travers plus de 10 000 applicatios. Gratuites ou payates, ces

Plus en détail

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1)

Chapitre 3 : Fonctions d une variable réelle (1) Uiversités Paris 6 et Paris 7 M1 MEEF Aalyse (UE 3) 2013-2014 Chapitre 3 : Foctios d ue variable réelle (1) 1 Lagage topologique das R Défiitio 1 Soit a u poit de R. U esemble V R est u voisiage de a s

Plus en détail

Semestre : 4 Module : Méthodes Quantitatives III Elément : Mathématiques Financières Enseignant : Mme BENOMAR

Semestre : 4 Module : Méthodes Quantitatives III Elément : Mathématiques Financières Enseignant : Mme BENOMAR Semestre : 4 Module : Méthodes Quattatves III Elémet : Mathématques Facères Esegat : Mme BENOMAR Elémets du cours Itérêts smples, précompte, escompte et compte courat Itérêts composés Autés Amortssemets

Plus en détail

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant GUIDE DU DÉBUTANT Compte Sélect Baque Mauvie Guide du débutat Besoi d aide? Preez quelques miutes pour lire attetivemet votre Guide du cliet. Le préset Guide du débutat vous facilitera l utilisatio de

Plus en détail

x +1 + ln. Donner la valeur exacte affichée par cet algorithme lorsque l utilisateur entre la valeur n =3.

x +1 + ln. Donner la valeur exacte affichée par cet algorithme lorsque l utilisateur entre la valeur n =3. EXERCICE 3 (6 poits ) (Commu à tous les cadidats) Il est possible de traiter la partie C sas avoir traité la partie B Partie A O désige par f la foctio défiie sur l itervalle [, + [ par Détermier la limite

Plus en détail

Exercices de baccalauréat série S sur la loi exponentielle

Exercices de baccalauréat série S sur la loi exponentielle Eercices de baccalauréa série S sur la loi eponenielle (page de l énoncé/page du corrigé) La compagnie d'auocars (Bac série S, cenres érangers, 23) (2/) Durée de vie d'un composan élecronique (Bac série

Plus en détail

Sommaire de la séquence 12

Sommaire de la séquence 12 Sommaire de la séquence 12 Séance 1........................................................................................................ Je prends un bon dépar.......................................................................................

Plus en détail

F 2 = - T p K 0. ... F T = - T p K 0 - K 0

F 2 = - T p K 0. ... F T = - T p K 0 - K 0 Correcion de l exercice 2 de l assisana pré-quiz final du cours Gesion financière : «chéancier e aux de renabilié inerne d empruns à long erme» Quesion : rappeler la formule donnan les flux à chaque échéance

Plus en détail

CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEME

CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEME CARACTERISTIQUES STATIQUES D'UN SYSTEE 1 SYSTEE STABLE, SYSTEE INSTABLE 1.1 Exemple 1: Soi un sysème composé d une cuve pour laquelle l écoulemen (perurbaion) es naurel au ravers d une vanne d ouverure

Plus en détail

Inégalités souvent rencontrées

Inégalités souvent rencontrées Iégalités souvet recotrées Recotres Putam 004 Uiversité de Sherbrooke Jea-Philippe Mori Théorie Certaies iégalités sot deveues célèbres e raiso de leur grade utilité Elles sot aussi souvet au coeur de

Plus en détail

Texte Ruine d une compagnie d assurance

Texte Ruine d une compagnie d assurance Page n 1. Texe Ruine d une compagnie d assurance Une nouvelle compagnie d assurance veu enrer sur le marché. Elle souhaie évaluer sa probabilié de faillie en foncion du capial iniial invesi. On suppose

Plus en détail

Présentation groupe de travail

Présentation groupe de travail Présenaion groupe de ravail Sofiane Saadane jeudi 23 mai 2013 Résumé L aricle sur lequel on ravaille [LP09] présene un problème de bandi à deux bras comporan une pénalié. Nous commencerons par présener

Plus en détail

Exemples de résolutions d équations différentielles

Exemples de résolutions d équations différentielles Exemples de résoluions d équaions différenielles Table des maières 1 Définiions 1 Sans second membre 1.1 Exemple.................................................. 1 3 Avec second membre 3.1 Exemple..................................................

Plus en détail

Etude des micros de guitare électrique.

Etude des micros de guitare électrique. Emmuel Serié Chrisophe Combe Eude des micros de guire élecrique. Sge rélisé du 3 jui u 2 juille u Lboroire d'acousique Musicle (L.A.M.: UMR 764 du CNRS) UFR N 39 de l'uiversié Pris 6 rue de Lourmel 755

Plus en détail

Le guide 2014 de la création d entreprise réussie

Le guide 2014 de la création d entreprise réussie CERFRANCE, c est bien plus que de la comptabilité, c est du conseil Le guide 2014 de la création d ereprise réussie «Les projets bénéficia d un accompagneme o 2 fois plus de chance de succès que les autres...»

Plus en détail

Une action! Un message!

Une action! Un message! Ue actio! U message! Cotact Master est u service exclusif de relaces automatiques de vos actes vers vos cliets, par SMS, messages vocaux, e-mails, courrier... Il se décleche lorsque vous réalisez ue actio

Plus en détail

Séquence 2. Pourcentages. Sommaire

Séquence 2. Pourcentages. Sommaire Séquence 2 Pourcenages Sommaire Pré-requis Évoluions e pourcenages Évoluions successives, évoluion réciproque Complémen sur calcularices e ableur Synhèse du cours Exercices d approfondissemen 1 1 Pré-requis

Plus en détail

MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie. MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie

MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie. MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie VARIABLES ALÉATOIRES déo oco de réro vrble léore dscrèe moyee - vrce - écr ye esérce mhémque vrble léore coue oco d ue vrble léore : rsormo combso lére de vrbles léores Déo E : eérece léore S : esce échllol

Plus en détail

Opérations bancaires avec l étranger *

Opérations bancaires avec l étranger * Opératios bacaires avec l étrager * Coditios bacaires au 1 er juillet 2011 Etreprises et orgaismes d itérêt gééral Opératios à destiatio de l étrager Viremets émis vers l étrager : viremet e euros iférieur

Plus en détail

Augmentation de la demande du produit «P» Prévision d accroître la capacité de production (nécessité d investir) Investissement

Augmentation de la demande du produit «P» Prévision d accroître la capacité de production (nécessité d investir) Investissement Augmetatio de la demade du produit «P» Prévisio d accroître la capacité de productio (écessité d ivestir) Ivestissemet Etude de retabilité du produit «P» Jugemet de l opportuité et de la retabilité du

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES N 5 INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA CAGE D'ESCALIER DU BATIMENT A

TRAVAUX PRATIQUES N 5 INSTALLATION ELECTRIQUE DE LA CAGE D'ESCALIER DU BATIMENT A UIMBERTEAU UIMBERTEAU TRAVAUX PRATIQUES 5 ISTALLATIO ELECTRIQUE DE LA CAE D'ESCALIER DU BATIMET A ELECTROTECHIQUE Seconde B.E.P. méiers de l'elecroechnique ELECTROTECHIQUE HABITAT Ver.. UIMBERTEAU TRAVAUX

Plus en détail

Thème : Electricité Fiche 5 : Dipôle RC et dipôle RL

Thème : Electricité Fiche 5 : Dipôle RC et dipôle RL Fiche ors Thème : Elecricié Fiche 5 : Dipôle e dipôle Plan de la fiche Définiions ègles 3 Méhodologie I - Définiions oran élecriqe : déplacemen de charges élecriqes q a mesre d débi de charges donne l

Plus en détail

Recueil d'exercices de logique séquentielle

Recueil d'exercices de logique séquentielle Recueil d'exercices de logique séquenielle Les bascules: / : Bascule JK Bascule D. Expliquez commen on peu modifier une bascule JK pour obenir une bascule D. 2/ Eude d un circui D Q Q Sorie A l aide d

Plus en détail

Les circuits électriques en régime transitoire

Les circuits électriques en régime transitoire Les circuis élecriques en régime ransioire 1 Inroducion 1.1 Définiions 1.1.1 égime saionnaire Un régime saionnaire es caracérisé par des grandeurs indépendanes du emps. Un circui en couran coninu es donc

Plus en détail

Limites des Suites numériques

Limites des Suites numériques Chapitre 2 Limites des Suites umériques Termiale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Limite fiie ou ifiie d ue suite. Limites et comparaiso. Opératios sur les ites. Comportemet

Plus en détail

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers.

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers. Reseigemets et moitorig. Reseigemets commerciaux et de solvabilité sur les etreprises et les particuliers. ENSEMBLE CONTRE LES PERTES. Reseigemets Creditreform. Pour plus de trasparece. Etreteir des rapports

Plus en détail

GUIDE DES INDICES BOURSIERS

GUIDE DES INDICES BOURSIERS GUIDE DES INDICES BOURSIERS SOMMAIRE LA GAMME D INDICES.2 LA GESTION DES INDICES : LE COMITE DES INDICES BOURSIERS.4 METHODOLOGIE ET CALCUL DE L INDICE TUNINDEX ET DES INDICES SECTORIELS..5 I. COMPOSITION

Plus en détail

PORTAIL AUTOMATIQUE A COMMANDE PAR DIGICODE. Dossier technique

PORTAIL AUTOMATIQUE A COMMANDE PAR DIGICODE. Dossier technique PORTAIL AUTOMATIQUE A COMMANDE PAR DIGICODE Dossier echnique SOMMAIRE Inroducion Présenaion en images des différens élémens Principe de foncionnemen e rôle des différens élémens Diagramme sagial Mise en

Plus en détail

Evaluation de la Délivrance de Méthadone en Belgique

Evaluation de la Délivrance de Méthadone en Belgique 1 SERVICE PUBLIC FEDERAL DE PROGRAMMATIO POLITIQUE SCIETIFIQUE rue de la Sciece 8 B-1000 BRUXELLES Tél. 02 238 34 11 Fax 02 230 59 12 URL : www.belspo.be Evaluatio de la Délivrace de Méthadoe e Belgique

Plus en détail

c. Calcul pour une évolution d une proportion entre deux années non consécutives

c. Calcul pour une évolution d une proportion entre deux années non consécutives Calcul des itervalles de cofiace our les EPCV 996-004 - Cas d u ourcetage ou d ue évolutio e oit das la oulatio totale des méages - Cas d u ourcetage ou d ue évolutio das ue sous oulatio das les méages

Plus en détail

Le Sphinx. Enquêtes, Sondages. Analyse de données. Internet : http://www.lesphinxdeveloppement.fr/club/index.html

Le Sphinx. Enquêtes, Sondages. Analyse de données. Internet : http://www.lesphinxdeveloppement.fr/club/index.html Equêtes, Sodages Aalyse de doées Le Sphix! Iteret : http://www.lesphixdeveloppemet.fr/club/idex.html Lagarde J. Aalyse statistique de doées, Duod. Réaliser vos equêtes Questioaire Traitemets et aalyses

Plus en détail

2. Quelle est la valeur de la prime de l option américaine correspondante? Utilisez pour cela la technique dite de remontée de l arbre.

2. Quelle est la valeur de la prime de l option américaine correspondante? Utilisez pour cela la technique dite de remontée de l arbre. 1 Examen. 1.1 Prime d une opion sur un fuure On considère une opion à 85 jours sur un fuure de nominal 18 francs, e don le prix d exercice es 175 francs. Le aux d inérê (coninu) du marché monéaire es 6%

Plus en détail

EXERCICES : DÉNOMBREMENT

EXERCICES : DÉNOMBREMENT Chapitre 7 ECE 1 - Grad Nouméa - 015 EXERCICES : DÉNOMBREMENT LISTES / ARRANGEMENTS Exercice 1 : Le code ativol Pour so vélo, Toto possède u ativol a code. Le code est ue successio de trois chiffres compris

Plus en détail

Introduction aux produits dérivés

Introduction aux produits dérivés Chapire 1 Inroducion aux produis dérivés de crédi Le risque de crédi signifie les risques financiers liés aux incapaciés d un agen (un pariculier, une enreprise ou un éa souverain) de payer un engagemen

Plus en détail

Romain Burgot & Tchim Silué. Synthèse de l article : Note sur l évaluation de l option de remboursement anticipé

Romain Burgot & Tchim Silué. Synthèse de l article : Note sur l évaluation de l option de remboursement anticipé ENSAE 3 eme année Romain Burgo & Tchim Silué Synhèse de l aricle : Noe sur l évaluaion de l opion de remboursemen anicipé Mémoire de gesion ALM Juin 2006 Résumé Depuis 1979, la loi offre à l empruneur

Plus en détail

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF Les quesions raiées devron êre soigneusemen numéroées e le documen-réponse fourni devra êre compléé selon les indicaions de l énoncé. Il es vivemen conseillé de

Plus en détail

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe

Consolidation. C r é e r un nouveau classeur. Créer un groupe de travail. Saisir des données dans un groupe Cosolidatio La société THEOS, qui commercialise des vis, exerce so activité das trois villes : Paris, Nacy et Nice. Le directeur de la société souhaite cosolider les résultats de ses vetes par ville das

Plus en détail

PREPARER SA RETRAITE

PREPARER SA RETRAITE PREPARER SA RETRAITE Combie éparger pour compléter sa retraite? Pour répodre à cette questio, la première étape cosiste à imagier so trai après 65 as. Des postes de dépeses aurot disparu (otammet ceux

Plus en détail

Comportement mécanique d'un faisceau de câble automobile

Comportement mécanique d'un faisceau de câble automobile SP7 : Élecroique Sysème Posiioeme Allocaio Câble Eviroeme (E-SPACE) Comporeme mécaique d'u faisceau de câble auomobile Travaux de Gwedal CUMUNEL préseés par Olivia PENAS LISMMA - Supméca 1 Pla SP7: ESPACE

Plus en détail

Les nouveaux relevés de compte

Les nouveaux relevés de compte Ifo CR Les ouveaux relevés de compte Les relevés de compte actuels du Crédit Agricole de Champage-Bourgoge sot issus de la migratio iformatique sur le GIE AMT e 2001 : petit format (mais A4 pour les Professioels),

Plus en détail

CRITÈRES DE CHOIX DE L INVESTISSEMENT CRITERII DE ALEGERE A INVESTIŢIILOR. CEAUŞESCU Aurelian Ionut Universitatea Constantin Brancusi din Târgu Jiu

CRITÈRES DE CHOIX DE L INVESTISSEMENT CRITERII DE ALEGERE A INVESTIŢIILOR. CEAUŞESCU Aurelian Ionut Universitatea Constantin Brancusi din Târgu Jiu Aalele Uiversiăţii Cosai Brâcuşi di Târgu Jiu, Seria Ecoomie, Nr. 3/2009 CRITERII DE ALEGERE A INVESTIŢIILOR CRITÈRES DE CHOIX DE L INVESTISSEMENT CEAUŞESCU Aurelia Iou Uiversiaea Cosai Bracusi di Târgu

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce Aée Uiversitaire 2003 / 2004 Auditoire : Troisième Aée Études Supérieures Commerciales & Scieces Comptables DÉCISIONS FINANCIÈRES Note de cours N 3 Première

Plus en détail

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met

trouve jamais dans les concepts généraux que ce qu on y met ,QIRUPDWLTXHQRUPHHWWHPSV,VDEHOOH%R\GHQV Présetatio par Marie-Ae Chabi Réuio PIN 15 javier 2004 /HVEDVHVGHGRQQpHVHPSLULTXHV Collectio fiie et structurée de doées codifiées, textuelles ou multimédia, destiées

Plus en détail

Réponse indicielle et impulsionnelle d un système linéaire

Réponse indicielle et impulsionnelle d un système linéaire PSI Brizeux Ch. E2: Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire 18 CHAPITRE E2 Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire Nous connaissons ou l inérê de l éude de la réponse

Plus en détail

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices

Dénombrement. Chapitre 1. 1.1 Enoncés des exercices Chapitre 1 Déombremet 1.1 Eocés des exercices Exercice 1 L acie système d immatriculatio fraçais était le suivat : chaque plaque avait 4 chiffres, suivis de 2 lettres, puis des 2 uméros du départemet.

Plus en détail

Un accès direct à vos comptes 24h/24 VOTRE NUMÉRO CLIENT. www.bnpparibas.net. Centre de Relations Clients 0 820 820 001 (0,12 /min)

Un accès direct à vos comptes 24h/24 VOTRE NUMÉRO CLIENT. www.bnpparibas.net. Centre de Relations Clients 0 820 820 001 (0,12 /min) * selo coditios cotractuelles e vigueur. U accès direct à vos comptes 24h/24 VOTRE NUMÉRO CLIENT + VOTRE CODE SECRET * : www.bpparibas.et Cetre de Relatios Cliets 0 820 820 001 (0,12 /mi) Appli Mes Comptes

Plus en détail

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack

One Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles en un seul pack Uique! Exteded Fleet Appels illimités vers les uméros Mobistar et les liges fixes! Oe Office Voice Pack Vos appels fixes et mobiles e u seul pack Commuiquez et travaillez e toute liberté Mobistar offre

Plus en détail

for a living planet WWF ZOOM: votre carte de crédit personnalisée

for a living planet WWF ZOOM: votre carte de crédit personnalisée for a livig plaet WWF ZOOM: votre carte de crédit persoalisée Le meilleur pour vous. Le meilleur pour l eviroemet. Ue carte de crédit du WWF. Vous faites u geste e faveur de la ature. Sas frais supplémetaires.

Plus en détail

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil.

LES ÉCLIPSES. Éclipser signifie «cacher». Vus depuis la Terre, deux corps célestes peuvent être éclipsés : la Lune et le Soleil. Qu appelle-t-o éclipse? Éclipser sigifie «cacher». Vus depuis la Terre, deu corps célestes peuvet être éclipsés : la Lue et le Soleil. LES ÉCLIPSES Pour qu il ait éclipse, les cetres de la Terre, de la

Plus en détail

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. Seniors. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB

MUTUELLE D&O MUTUELLE D&O. Copilote de votre santé. Seniors. AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyance CRC CRIS CRPB-AFB MUTUELLE D&O pour toute souscriptio (Offre soumise à coditios) MUTUELLE D&O Copilote de votre saté Seiors AGECFA-Voyageurs CARCEPT CARCEPT-Prévoyace CRC CRIS CRPB-AFB DOMISSIMO-Assuraces DOMISSIMO-Services

Plus en détail

Séquence 5. La fonction logarithme népérien. Sommaire

Séquence 5. La fonction logarithme népérien. Sommaire Séquece 5 La foctio logarithme épérie Objectifs de la séquece Itroduire ue ouvelle foctio : la foctio logarithme épérie. Coaître les propriétés de cette foctio : sa dérivée, ses variatios, sa courbe, sa

Plus en détail

Divorce et séparation

Divorce et séparation Coup d oeil sur Divorce et séparatio Être attetif aux besois de votre efat Divorce et séparatio «Les premiers mois suivat u divorce ou ue séparatio sot très stressats. Votre patiece, votre cohérece et

Plus en détail

www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Handling France

www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Handling France www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Hadlig Frace SOLUTIONS DE FINANCEMENT TOYOTA MATERIAL HANDLING Parce qu avat tout ous sommes Toyota NOS SOLUTIONS DE FINANCEMENT Coçues

Plus en détail

La fibre optique arrive chez vous Devenez acteur de la révolution numérique

La fibre optique arrive chez vous Devenez acteur de la révolution numérique 2 e éditio Edité par l Autorité de régulatio des commuicatios électroiques et des postes RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DÉCEMBRE 2010 La fibre optique arrive chez vous Deveez acteur de la révolutio umérique Petit

Plus en détail