REPERTOIRE DES INTERPRETATIONS DE LA CCT DU SECTEUR SANITAIRE PARAPUBLIC VAUDOIS ETAT au

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REPERTOIRE DES INTERPRETATIONS DE LA CCT DU SECTEUR SANITAIRE PARAPUBLIC VAUDOIS ETAT au 02.04.2014"

Transcription

1 REPERTOIRE DES INTERPRETATIONS DE LA CCT DU SECTEUR SANITAIRE PARAPUBLIC VAUDOIS ETAT au TABLE DES MATIERES DU REPERTOIRE Numéros Enoncé du problème examiné, de la question soulevée 1 Annuités des employés à temps partiels Critères de définition d un «cadre de rang supérieur avec compétences directoriales» Salaire horaire avec compensation pour vacances et jours fériés pour le personnel travaillant avec un contrat horaire Critères définissant dans quels cas le travail effectué la nuit, le dimanche, les jours fériés et lors du service de piquet doit bénéficier du salaire afférent aux vacances Refonte de l article 3.11 Durée du travail permettant d en clarifier l application et d en assouplir la pratique Art. 5.3 al.1 Contenu de la politique de formation. Définition de la formation obligatoire, exemples connus et modalités de partage des frais l art. 5.3 al.4 let. a) Art. 6.3, al.2 Entrée en vigueur, durée et résiliation de la présente CCT. Résiliation des entités soumises individuellement

2 - 1 - INTERPRETATION No 1 Référence : art. 3.4, al.1 Date de validation par la CPP : Quelles doivent être les annuités des employés à temps partiel? Calcul du salaire et des annuités pour une nouvelle année : 1. salaire à 100% 2. ajouter l indexation complète 3. ajouter les annuités à 100% (qui sont en général indexées, sinon, les indexer) 4. ramener le salaire au prorata du taux d activité

3 - 2 - INTERPRETATION No 2 Références : art. 1.3, al.2 Date de validation par la CPP : Quels sont les critères précis qui définissent un «cadre de rang supérieur avec compétences directoriales», exclu du champ d application de la CCT? Reprise de l article 9, OLT1 «Exerce une fonction dirigeante élevée quiconque dispose, de par sa position et sa responsabilité et eu égard à la taille de l entreprise, d un pouvoir de décision important, ou est en mesure d influencer fortement des décisions de portée majeure concernant notamment la structure, la marche des affaires et le développement d une entreprise ou d une partie d entreprise» Le cadre de rang supérieur avec compétences directoriales a par exemple : - le pouvoir d engager et de licencier du personnel. - le pouvoir de décision sur des affaires essentielles pour l institution, c est-à-dire celles qui influencent de façon durable la vie ou la structure de l entreprise dans son ensemble ou, du moins, dans l un de ses éléments principaux. - l exercice de la signature sociale et le pouvoir d engager l entreprise Les éléments suivants ne constituent pas en soi des critères décisifs : - Le salaire - La position de confiance - Le pouvoir de donner des instructions - La formation et les diplômes obtenus

4 - 3 - INTERPRETATION No 3 Référence : art.3.14, al.2 Date de validation par la CPP : Quel doit être le salaire horaire avec compensation pour vacances et jours fériés pour le personnel travaillant avec un contrat horaire afin qu un employé payé avec un contrat horaire soit rémunéré de manière équivalente à un employé rémunéré mensuellement, pour le même nombre d heures travaillées? Décision d interprétation et méthodes de calcul du salaire horaire: Données de base utilisées : 1 année = semaines 10 jours fériés annuels (= 2 semaines) I. Calcul du salaire horaire avec compensation pour le personnel ayant droit à 5 semaines de vacances et 2 semaines de fériés 7 semaines non travaillées, semaines travaillées. taux compensatoire pour vacances : 5 / = 11.07% taux compensatoire pour jours fériés : 2 / = 4.43% taux compensatoire total pour vacances et jours fériés =15.5% Calcul du salaire horaire avec compensation : 1. (Salaire mensuel * 13)/ (52.14 *41.5) = salaire horaire sans compensation 2. Salaire horaire sans compensation *1.155 = salaire horaire avec compensation Exemple chiffré : salaire mensuel de 4' (4'000 * 13) /(52.14*41.5) = *1.155 = = salaire horaire avec compensation II. Calcul du salaire horaire avec compensation pour le personnel ayant droit à 6 semaines de vacances et 2 semaines de fériés 8 semaines non travaillées, semaines travaillées. taux compensatoire pour vacances : 6 / = 13.59% taux compensatoire pour jours fériés : 2 / = 4.53% taux compensatoire total pour vacances et jours fériés =18.12% Calcul du salaire horaire avec compensation : 1. (Salaire mensuel * 13)/ (52.14 *41.5) = salaire horaire sans compensation 2. Salaire horaire sans compensation * = salaire horaire avec compensation Exemple chiffré : salaire mensuel de 4' (4'000 * 13) /(52.14*41.5) = * = = salaire horaire avec compensation Remarque : l horaire hebdomadaire d un plein temps n influence pas le calcul du taux de compensation pour vacances et jours fériés. Celui-ci s établit à 15.5% ou 18.12% quel que soit l horaire hebdomadaire d un plein temps.

5 - 4 - INTERPRETATION No 4 Référence : art. 3.6, al.1bis Date de validation par la CPP : Tout travail effectué la nuit, le dimanche, les jours fériés et lors du service de piquet doit-il bénéficier du salaire afférent aux vacances, c'est-à-dire être majoré du taux mentionné dans l annexe 4? Si ce n est pas le cas, quel critère de fréquence est applicable? Le fait que, par sa nature, l activité exercée implique de travailler durant les périodes de nuit, du week-end et des jours fériés constitue un indice prépondérant et significatif que les indemnités versées en compensation, possèdent les caractéristiques permettant de les inclure dans le salaire déterminant au sens de l art. 329d al. 1 CO. Par conséquent, tous les collaborateurs qui sont, par la définition du cahier des charges de leur fonction, amenés à travailler la nuit, le dimanche, les jours fériés et lors du service de piquet, bénéficient sur leur supplément de salaire, de la compensation majorée en pour-cent, dont le taux figure à l annexe 4, point 4. de la CCT. Aucun critère de fréquence minimum n est nécessaire.

6 - 5 - INTERPRETATION No 5 Référence : art Durée du travail Date de validation par la CPP : L art Durée du travail. Les alinéas 2, 3, 4 et 6 ont été modifiés. Décision d interprétation Alinéa 4 : précisions des limites selon la LTr et l OLT2 Soins à domicile : art. 20 LTr Une fois toutes les deux semaines au moins, le jour de repos hebdomadaire doit coïncider avec un dimanche complet (durée de 35 heures). Ce jour de repos doit impérativement couvrir la période du samedi 23 heures au dimanche 23 heures. Dérogation pour les EMS et les hôpitaux : art. 12 al.2 OLT2 Le travailleur bénéficie d au moins 12 dimanches de congé par année civile. Ils peuvent être répartis de manière irrégulière au cours de l année civile, pour autant que les semaines sans dimanche de congé comportent, immédiatement à la suite du repos quotidien (11 heures), un repos hebdomadaire de 36 heures consécutives (47 heures au total). Alinéa 6 : Interprétation 1) On peut considérer comme modifications dérogeant au planning notamment : les absences, les heures supplémentaires, les changements d horaire. Interprétation 2) Liste d éléments que le collaborateur doit pouvoir comprendre et vérifier. Salaire mensualisé 1. Les heures effectives travaillées 2. Les heures dues sur la période planifiée 3. Les heures qui sont comptabilisées comme travail de nuit et bénéficient des deux indemnités de l annexe 4 4. La manière dont est prise en compte la compensation en temps du travail de nuit (Par exemple : 1 veille compensatoire ajoutée après un nombre X de veilles / ajout de 20% du temps sur les heures de nuit) 5. Jours fériés : la manière dont-ils sont indiqués, comptabilisés, ainsi que leur compensation si le collaborateur travaille ou s il est en congé 6. Jours de vacances : la manière dont-ils sont indiqués et comptabilisés. (Par exemple : les samedis et dimanches durant une période de vacances) 7. Absences pour maladies et accidents : la manière dont-elles sont comptabilisées 8. Compensation des heures supplémentaires : la manière dont elle est identifiée

7 - 6 - Salaire horaire 1. Sur le décompte et/ou la fiche de salaire : la manière dont les heures effectuées et les heures compensées en cas de travail de nuit sont indiquées 2. Absences pour maladies et accidents : la manière dont-elles sont comptabilisées 3. La méthode de calcul des éléments constituant le salaire (y compris les taux appliqués) Salaire au forfait par veille 1. La base sur laquelle le salaire horaire est déterminé 2. La méthode de calcul des éléments constituant le salaire (y compris les taux appliqués) 3. La manière dont les heures sont effectuées, y.c. la pause et les heures compensées 4. La manière dont sont comptabilisés les temps liés aux absences pour maladies et accidents 5. La manière dont les collaborateurs peuvent identifier la compensation des heures supplémentaires

8 - 7 - INTERPRETATION No 6 Référence : art. 5.3 al.1 Date de validation par la CPP : Définir quel type de formation relève de la formation obligatoire et citer des exemples connus. La liste ci-dessous n est pas exhaustive, elle donne des exemples connus répartis en quatre catégories : 1. Formation rendue obligatoire par la loi au sens large, règlements et directives émises par l Etat ou un organisme de droit public mandaté par l Etat : cours Croix-Rouge 120 ou 200 heures pour auxiliaire de soins, cours ECA pour chargé de sécurité. 2. Formation rendue obligatoire par une faîtière : formation SDAM pour les auxiliaires d aide au ménage de l AVASAD, formation ad hoc pour projet DOPHIN de la FHV. 3. Formation proposée par une faîtière pouvant être rendue obligatoire par un ou des employeurs : formation FAP (accompagnateur en psychiatrie de personnes âgées), formation des infirmières ressource en soins palliatifs. 4. Formation proposée par un employeur et rendue obligatoire par l employeur : formation d évacuation en cas d incendie. Il s agit de toute formation nécessaire à accomplir son travail actuel ou dans le cadre d une modification du cahier des charges et/ou d une modification de fonction incluant des responsabilités. Les modalités de l art. 5.3 al.4 a) s appliquent à toutes ces formations lorsqu elles répondent aux conditions évoquées par l art. 5.3 al 1, lett. a) et déclinées ci-dessus. Aucun accord sur la prise en charge par l employé des frais inhérents (frais, temps de travail et salaire) n est possible. Dérogation : dans le cadre d un engagement d une personne ne possédant pas la formation de base obligatoire requise, les parties peuvent prévoir une redevance temporelle qui fera l objet d une convention spécifique. Pour un coût total de formation de moins de CHF. 7'000.-, la redevance temporelle sera d au maximum 9 mois.

9 - 8 - INTERPRETATION No 7 Référence : 6.3, al.2 Date de validation par la CPP : Quelle est la procédure de résiliation pour les entités soumises au sens de l art. 1.5 Soumission à la CCT? L art. 6.3, al.2 Entrée en vigueur, durée et résiliation de la présente CCT» dispose que : «Elle peut être dénoncée par chacune des parties, par lettre recommandée à toutes les autres parties moyennant un délai de quatre mois. Une copie doit être adressée en outre à la CPP. La dénonciation de la présente CCT entraîne aussi celle de ses avenants et des autres accords ou règlements auxquels elle se réfère». Cette disposition s applique uniquement aux parties signataires de la CCT. En l absence d article traitant de la résiliation des entités soumises au sens de l art. 1.5 Soumission à la CCT, c est le Code des Obligations qui prévaut. L art. 356c, al.2 du CO «Forme et durée» dispose que : «Lorsque la convention n a pas été conclue pour une durée déterminée, chaque partie peut, sauf stipulation contraire, la dénoncer après un an et moyennant un avertissement de six mois, avec effet pour toutes les autres parties ; cette disposition s applique par analogie à la soumission individuelle». Le délai de résiliation de la CCT pour une entité soumise est de six mois. A titre informatif, les effets d une résiliation sont traités par analogie à l art. 333, al.1, chiffre 1bis «Transfert des rapports de travail. Si les rapports de travail transférés sont régis par une convention collective, l acquéreur est tenu de la respecter pendant une année pour autant qu elle ne prend pas fin du fait de l expiration de la durée convenue ou de sa dénonciation».

REPERTOIRE DES INTERPRETATIONS DE LA CCT DU SECTEUR SANITAIRE PARAPUBLIC VAUDOIS ETAT au 07.12.11

REPERTOIRE DES INTERPRETATIONS DE LA CCT DU SECTEUR SANITAIRE PARAPUBLIC VAUDOIS ETAT au 07.12.11 REPERTOIRE DES INTERPRETATIONS DE LA CCT DU SECTEUR SANITAIRE PARAPUBLIC VAUDOIS ETAT au 07.12.11 TABLE DES MATIERES DU REPERTOIRE Numéros Enoncé du problème examiné, de la question soulevée 1 Annuités

Plus en détail

Modalités d interprétation des dispositions particulières applicables aux veilleurs, surveillants et encadrants de nuit «Statut des veilleurs»

Modalités d interprétation des dispositions particulières applicables aux veilleurs, surveillants et encadrants de nuit «Statut des veilleurs» Modalités d interprétation des dispositions particulières applicables aux veilleurs, surveillants et encadrants de nuit «Statut des veilleurs» Les présentes modalités ont pour objectif d interpréter les

Plus en détail

FICHES PRATIQUES CCT Etat au 02.12.2015

FICHES PRATIQUES CCT Etat au 02.12.2015 FICHES PRATIQUES CCT Etat au 02.12.2015 TABLE DES MATIERES DES FICHES PRATIQUES Numéros Objets 1 Art. 2.2 Engagement check-list et canevas du contrat de travail 2 Art. 3.4 Augmentation de salaire - annuités

Plus en détail

Convention collective. de travail. dans le secteur. sanitaire parapublic. vaudois. Etat au 1 er janvier 2015. www.cctsan-vaud.ch

Convention collective. de travail. dans le secteur. sanitaire parapublic. vaudois. Etat au 1 er janvier 2015. www.cctsan-vaud.ch Convention collective de travail dans le secteur sanitaire parapublic vaudois www.cctsan-vaud.ch Convention collective de travail dans le secteur sanitaire parapublic vaudois TABLE DES MATIERES 1. Dispositions

Plus en détail

Contrôle du temps de travail dans l hôtellerie et la restauration. Formulaires

Contrôle du temps de travail dans l hôtellerie et la restauration. Formulaires Contrôle du dans l hôtellerie et la restauration Formulaires Instructions Contrôle du dans l hôtellerie et la restauration Remarques préalables Base de l enregistrement de la durée de : conformément à

Plus en détail

INSTRUCTIONS GENERALES SUR L APPLICATION

INSTRUCTIONS GENERALES SUR L APPLICATION INSTRUCTIONS GENERALES SUR L APPLICATION DES DISPOSITIONS CONVENTIONNELLES DANS LA MAÇONNERIE ET LE GENIE CIVIL, VALABLES DANS LE CANTON DE VAUD EN 2014 (ETAT DECEMBRE 2013) 2/7 Sommaire : 1. Généralités

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL D ASSISTANTE MEDICALE

CONTRAT DE TRAVAIL D ASSISTANTE MEDICALE 1 CONTRAT DE TRAVAIL D ASSISTANTE MEDICALE Docteur et Nom de l'assistante Conviennent ce qui suit : Pour ne pas alourdir le texte, la forme féminine est privilégiée. Elle s applique aux deux sexes. I.

Plus en détail

Notice «Planification du travail, durée du travail et contrôle de la durée du travail»

Notice «Planification du travail, durée du travail et contrôle de la durée du travail» Notice «Planification du travail, durée du travail et contrôle de la durée du travail» I. Plan de travail (art. 21 CCNT) Conformément à l'art. 21 al.1 CCNT, l'employeur est tenu d'établir un plan de travail

Plus en détail

Sécurité privée Les conditions de travail des agentes et agents de sécurité privée en un coup d oeil

Sécurité privée Les conditions de travail des agentes et agents de sécurité privée en un coup d oeil quels sont vos droits? 2013 Sécurité privée Les conditions de travail des agentes et agents de sécurité privée en un coup d oeil www.sit-syndicat.ch 16 Rue des Chaudronniers - CP 3287-1211 Genève 3 - tél:

Plus en détail

Convention collective. de travail. dans le secteur. sanitaire parapublic. vaudois

Convention collective. de travail. dans le secteur. sanitaire parapublic. vaudois Convention collective de travail dans le secteur sanitaire parapublic vaudois Convention collective de travail dans le secteur sanitaire parapublic vaudois TABLE DES MATIERES 1. Dispositions générales

Plus en détail

Convention collective. de travail. dans le secteur. social parapublic. vaudois. État au 03.09.2013: Soumis à AG des parties. www.cctsocial.

Convention collective. de travail. dans le secteur. social parapublic. vaudois. État au 03.09.2013: Soumis à AG des parties. www.cctsocial. Convention collective de travail dans le secteur social parapublic vaudois : Soumis à AG des parties www.cctsocial.ch TABLE DES MATIERES 1. Dispositions générales 5 1.1 Parties contractantes 5 1.2 But

Plus en détail

Convention collective

Convention collective Convention collective de travail dans le secteur social parapublic vaudois Etat au 10 février 2015 www.cctsocial-vaud.ch TABLE DES MATIERES 1. Dispositions générales 7 1.1 Parties contractantes 7 1.2 But

Plus en détail

Département de la sécurité et de l économie Office cantonal de l inspection et des relations du travail USAGES COMMERCE DE DÉTAIL (UCD 2014)

Département de la sécurité et de l économie Office cantonal de l inspection et des relations du travail USAGES COMMERCE DE DÉTAIL (UCD 2014) REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de la sécurité et de l économie Office cantonal de l inspection et des relations du travail USAGES COMMERCE DE DÉTAIL (UCD 2014) Ce document reflète les conditions

Plus en détail

Convention collective. de travail. dans le secteur. sanitaire parapublic. vaudois. Etat au 1 er janvier 2010. www.cctsan-vaud.ch

Convention collective. de travail. dans le secteur. sanitaire parapublic. vaudois. Etat au 1 er janvier 2010. www.cctsan-vaud.ch Convention collective de travail dans le secteur sanitaire parapublic vaudois www.cctsan-vaud.ch Convention collective de travail dans le secteur sanitaire parapublic vaudois TABLE DES MATIERES 1. Dispositions

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3246 Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION AVENANT N 137 DU 26 SEPTEMBRE 2011 RELATIF AU TEMPS PARTIEL

Plus en détail

DIRECTIVES D'APPLICATION DU REGLEMENT DES SERVICES MEDICAUX

DIRECTIVES D'APPLICATION DU REGLEMENT DES SERVICES MEDICAUX page 1/9 DIRECTIVES D'APPLICATION DU REGLEMENT DES SERVICES MEDICAUX Titre IV Personnel médical Chapitre X Chefs de clinique Médecins internes Art. 74 Définition Une des missions essentielles des HUG est

Plus en détail

Le contrat de travail à temps partiel

Le contrat de travail à temps partiel Le contrat de travail à temps partiel 1) Travail à temps partiel : de quoi s agit-il? Est considéré comme salarié à temps partiel le salarié dont la durée du travail est inférieure : - à la durée légale

Plus en détail

CCT garages Neuchâtel

CCT garages Neuchâtel PUBLICATION TEMPSERVICE.CH: 01.01.2012 1. MISE EN VIGUEUR: 01.02.2012 DERNIÈRE RÉVISION: 11.12.2014 MISE EN VIGUEUR: 01.01.2015 VALIDITÉ: 01.01.2015-31.12.2015 CHAMP D'APPLICATION La presente Convention

Plus en détail

quels sont vos droits? Sécurité privée Les conditions de travail des agentes et agents de sécurité en un coup d oeil

quels sont vos droits? Sécurité privée Les conditions de travail des agentes et agents de sécurité en un coup d oeil quels sont vos droits? 2015 Sécurité privée Les conditions de travail des agentes et agents de sécurité en un coup d oeil 16, rue des Chaudronniers C.P. 3287 1211 Genève 3 - tél: 022.818.03.00 Avestissement

Plus en détail

Règlement du travail en équipes et des services de piquet

Règlement du travail en équipes et des services de piquet Règlement du travail en équipes et des services de piquet pour les collaborateurs d Axpo Etat : 1 er janvier 2015 Version 4.0 Table des matières Page 1 Champ d application 1 2 Notions et définitions 1

Plus en détail

LC 21 152.41. vu l article 91 alinéa 6 du Statut du personnel de la Ville de Genève du 29 juin 2010 (ci-après : Statut),

LC 21 152.41. vu l article 91 alinéa 6 du Statut du personnel de la Ville de Genève du 29 juin 2010 (ci-après : Statut), Règlement sur l aménagement du temps de travail pour le personnel du Grand Théâtre de Genève membre du personnel de la Ville de Genève LC. Adopté par le Conseil administratif le août 0 Entrée en vigueur

Plus en détail

CONTRAT-TYPE DE TRAVAIL POUR LE PERSONNEL AU SERVICE DE LA VENTE DANS LE COMMERCE DE DETAIL DU 10 JUILLET 1985 EDITION 2015 1

CONTRAT-TYPE DE TRAVAIL POUR LE PERSONNEL AU SERVICE DE LA VENTE DANS LE COMMERCE DE DETAIL DU 10 JUILLET 1985 EDITION 2015 1 CONTRAT-TYPE DE TRAVAIL POUR LE PERSONNEL AU SERVICE DE LA VENTE DANS LE COMMERCE DE DETAIL DU 10 JUILLET 1985 Section I : Champ d'application et effet EDITION 2015 1 Article premier Champ d application

Plus en détail

Enregistrement du temps de travail. Qu en est-il des cadres?

Enregistrement du temps de travail. Qu en est-il des cadres? 9 décembre 2014 Enregistrement du temps de travail. Qu en est-il des cadres? Geneviève Ordolli, Docteure en droit Juriste au Service d Assistance et Conseils de la Fédération des Entreprises Romandes Genève

Plus en détail

Conditions et durée du travail supplémentaire

Conditions et durée du travail supplémentaire Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à l économie SECO Conditions de travail Protection des travailleurs LA LOI SUR LE TRAVAIL : LES PRINCIPALES

Plus en détail

FORFAIT ANNUEL EN JOURS

FORFAIT ANNUEL EN JOURS CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU COMMERCE DE DÉTAIL ET DE GROS À PRÉDOMINANCE ALIMENTAIRE AVENANT N 52 DU 17 SEPTEMBRE 2015 FORFAIT ANNUEL EN JOURS Préambule Le présent accord a pour objet la fixation

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DE L ENSEIGNEMENT PRIVÉ VAUDOIS. conclue entre ASSOCIATION VAUDOISE DES ECOLES PRIVÉES (AVDEP)

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DE L ENSEIGNEMENT PRIVÉ VAUDOIS. conclue entre ASSOCIATION VAUDOISE DES ECOLES PRIVÉES (AVDEP) CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DE L ENSEIGNEMENT PRIVÉ VAUDOIS conclue entre ASSOCIATION VAUDOISE DES ECOLES PRIVÉES (AVDEP) et ASSOCIATION PROFESSIONNELLE DU PERSONNEL DE L ENSEIGNEMENT PRIVÉ (APPEP)

Plus en détail

ADOPTION DU REGLEMENT DU PERSONNEL COMMUNAL

ADOPTION DU REGLEMENT DU PERSONNEL COMMUNAL Commune d'echichens PREAVIS N 06/2013 DE LA MUNICIPALITE AU CONSEIL COMMUNAL ADOPTION DU REGLEMENT DU PERSONNEL COMMUNAL ADMINISTRATION GENERALE Préavis présenté au Conseil communal en séance du 6 novembre

Plus en détail

Le contrat d apprentissage Tour d horizon

Le contrat d apprentissage Tour d horizon Le contrat d apprentissage Tour d horizon AIDE- MEMOIRE Situation : août 2008 www.sse-sbv-ssic.ch Le contrat d apprentissage est un contrat de travail d une durée limitée dont la particularité est qu il

Plus en détail

J 1 50.16. Contrat-type de travail des esthéticiennes (CTT-Esthé) Dispositions générales. Obligations du travailleur

J 1 50.16. Contrat-type de travail des esthéticiennes (CTT-Esthé) Dispositions générales. Obligations du travailleur Contrat-type de travail des esthéticiennes (CTT-Esthé) J 1 50.16 du 18 décembre 2012 (Etat au 1 er janvier 2013) LA CHAMBRE DES RELATIONS COLLECTIVES DE TRAVAIL, vu les articles 359 à 360f du code des

Plus en détail

CCNT & Droit du travail. Réglementations et possibilités d optimisation

CCNT & Droit du travail. Réglementations et possibilités d optimisation CCNT & Droit du travail Réglementations et possibilités d optimisation Sommaire Exploiter le potentiel d économies qu offre la CCNT! 3 Contrat de travail avec temps d essai 5 Durée du travail 6 Durée du

Plus en détail

AIDES FAMILIALES ET AIDES SENIORS

AIDES FAMILIALES ET AIDES SENIORS AIDES FAMILIALES ET AIDES SENIORSS SCP 318.01 Recueil de conventions collectives de travail ADMR Dossier réalisé par Cécile Van Wymersch et Isabelle Laloy Octobre 2012 www.cne-gnc..be SOMMAIRE PARTIE

Plus en détail

ACCORD SUR LES ASTREINTES UES CAPGEMINI

ACCORD SUR LES ASTREINTES UES CAPGEMINI ACCORD SUR LES ASTREINTES UES CAPGEMINI PREAMBULE Pour répondre à la continuité du service que l entreprise doit assurer à ses clients, certaines activités pour certains rôles ou fonctions, recourent à

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE

FORMATION PROFESSIONNELLE FORMATION PROFESSIONNELLE des jeunes travailleur-euse-s et apprenti-e-s Ce qu il faut savoir... Conseil interprofessionnel pour la formation Département de l instruction publique Office pour l orientation,

Plus en détail

Accord sur le travail de nuit et sur l organisation du travail posté

Accord sur le travail de nuit et sur l organisation du travail posté Accord sur le travail de nuit et sur l organisation du travail posté 1/18 SOMMAIRE PREAMBULE... 3 ARTICLE 1 Modalités de recours au travail de nuit... 4 ARTICLE 2 Définition du travail de nuit et du travailleur

Plus en détail

Temps de travail : connaissez-vous vos droits dans la CCT et la loi sur le travail?

Temps de travail : connaissez-vous vos droits dans la CCT et la loi sur le travail? Temps de travail : connaissez-vous vos droits dans la CCT et la loi sur le travail? Pourquoi ce guide? Les salariés se posent fréquemment des questions qui concernent la planification des services, les

Plus en détail

Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention collective de travail pour l industrie suisse des produits en béton

Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention collective de travail pour l industrie suisse des produits en béton Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention collective de travail pour l industrie suisse des produits en béton du 10 juillet 2003 Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 7,

Plus en détail

BUREAUX D ARCHITECTES

BUREAUX D ARCHITECTES REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de la solidarité et de l'emploi Office cantonal de l'inspection et des relations du travail Document REFLÉTANT LES CONDITIONS DE TRAVAIL ET PRESTATIONS SOCIALES

Plus en détail

AVENANT N 53 Convention Collective Nationale des cabinets et cliniques vétérinaires N 3282. Instaurant un article 21 ter relatif au travail de nuit

AVENANT N 53 Convention Collective Nationale des cabinets et cliniques vétérinaires N 3282. Instaurant un article 21 ter relatif au travail de nuit AVENANT N 53 Convention Collective Nationale des cabinets et cliniques vétérinaires N 3282 Instaurant un article 21 ter relatif au travail de nuit ENTRE LES SOUSSIGNÉS : SNVEL Syndicat National des Vétérinaires

Plus en détail

Conditions de travail KEP&Mail

Conditions de travail KEP&Mail Conditions de travail KEP&Mail (L allemand fait foi) Approuvé lors de l assemblée générale extraordinaire du 17 septembre 2007 17 septembre 2007 TABLE DES MATIERES Principes...1 Art. 1 Domaine d application...1

Plus en détail

AVENANT N 69 DU 3 JUILLET 2014

AVENANT N 69 DU 3 JUILLET 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3034 Convention collective nationale IDCC : 1090. SERVICES DE L AUTOMOBILE (Commerce

Plus en détail

AVENANT N 2 ET N 2 BIS A LA CCN DES HCR FAQ

AVENANT N 2 ET N 2 BIS A LA CCN DES HCR FAQ AVENANT N 2 ET N 2 BIS A LA CCN DES HCR FAQ Les réponses apportées aux questions ci-dessous sont données sous réserves des éventuelles réserves ou exclusions que le ministère du travail pourrait prendre

Plus en détail

Convention Collective de Travail

Convention Collective de Travail Convention Collective de Travail pour le personnel des organismes genevois d éducation, d enseignement et de réinsertion conclue entre l Association genevoise des organismes d éducation, d enseignement

Plus en détail

Convention collective de travail 2013

Convention collective de travail 2013 Société suisse de radiodiffusion et télévision Convention collective de travail 2013 En vigueur à partir du 1er janvier 2013 Sommaire Préambule 5 A Conditions générales et champ d application 6 Art. 1

Plus en détail

ACCORD D ENTREPRISE RELATIF A L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS L INFOGERANCE

ACCORD D ENTREPRISE RELATIF A L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS L INFOGERANCE ACCORD D ENTREPRISE RELATIF A L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS L INFOGERANCE Entre les soussignés : - T-SYSTEMS SOLERI, représentée par Monsieur Marc GROSSER, Directeur des Ressources Humaines d une part,

Plus en détail

ARRÊTÉ 222.105.1 du 18 janvier 2006 établissant un contrat-type de travail pour le personnel des ménages privés LE CONSEIL D ÉTAT DU CANTON DE VAUD

ARRÊTÉ 222.105.1 du 18 janvier 2006 établissant un contrat-type de travail pour le personnel des ménages privés LE CONSEIL D ÉTAT DU CANTON DE VAUD ARRÊTÉ 222.105.1 du 18 janvier 2006 établissant un contrat-type de travail pour le personnel des ménages privés LE CONSEIL D ÉTAT DU CANTON DE VAUD vu l article 359 du Code des obligations vu l article

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3217 Convention collective nationale IDCC : 2253. ORGANISMES D AIDE À DOMICILE OU DE MAINTIEN À DOMICILE

Plus en détail

sur la garantie de la rémunération en cas de maladie et d accident du personnel de l Etat

sur la garantie de la rémunération en cas de maladie et d accident du personnel de l Etat .7.8 Ordonnance du 6 septembre 00 sur la garantie de la rémunération en cas de maladie et d accident du personnel de l Etat Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu l article 0 de la loi du 7 octobre

Plus en détail

Maternité à l Université

Maternité à l Université + égalité Maternité à l Université Bureau de l'égalité des chances Maternité à l Université I n f o r m a ti o n s c o n c e r n a n t l e s d i f f é r e n t s c o n g é s o c t r o y é s e n c a s d

Plus en détail

AVENANT A L ACCORD D AMENAGEMENT ET DE REDUCTION

AVENANT A L ACCORD D AMENAGEMENT ET DE REDUCTION AVENANT A L ACCORD D AMENAGEMENT ET DE REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL GRANDOPTICAL FRANCE AVENANT N 2 à l accord d aménagement et de réduction du temps de travail signé le 29 juin 1999 Les soussignées La

Plus en détail

Guide concernant l activité d infirmière/infirmier indépendant-e selon la LAMal 1

Guide concernant l activité d infirmière/infirmier indépendant-e selon la LAMal 1 Soins infirmiers indépendants Berne, en avril 2013 Guide concernant l activité d infirmière/infirmier indépendant-e selon la LAMal 1 Vue d ensemble Sur la base des conventions signées par l ASI, les infirmières

Plus en détail

Règlement sur le temps de travail de la HES-SO Valais-Wallis du 8 mai 2015

Règlement sur le temps de travail de la HES-SO Valais-Wallis du 8 mai 2015 Règlement sur le temps de travail de la HES-SO Valais-Wallis du 8 mai 0 La Direction générale de la HES-SO Valais-Wallis Vu la loi sur la Haute Ecole spécialisée de Suisse occidentale Valais-Wallis (HES-SO

Plus en détail

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- LES FORFAITS JOURS

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- LES FORFAITS JOURS Groupement des Métiers de l Imprimerie ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- JUIN 2014 NOTE N 12 LES FORFAITS JOURS (Articles

Plus en détail

Département de la solidarité et de l emploi Office cantonal de l inspection et des relations du travail. Document de base 2011 USAGES

Département de la solidarité et de l emploi Office cantonal de l inspection et des relations du travail. Document de base 2011 USAGES REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de la solidarité et de l emploi Office cantonal de l inspection et des relations du travail Document de base 2011 USAGES MÉTALLURGIE DU BÂTIMENT Chauffage ventilation

Plus en détail

ETUDE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE

ETUDE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Etude ETUDE LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Le contrat d apprentissage offre l opportunité à l entreprise de transmettre ses savoirs et former les générations futures tout en bénéficiant d un encadrement législatif

Plus en détail

DECLARATION SOCIALE NOMINATIVE

DECLARATION SOCIALE NOMINATIVE DECLARATION SOCIALE NOMINATIVE Mesures d activités et d absences dans la DSN phase 1 Mesures d activités et d absences dans la DSN Phase 1 27 octobre 2014 Page 1 Sommaire Préambule... 3 Ce document est

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3078 Conventions collectives nationales CABINETS D AVOCATS IDCC : 1000. Personnel

Plus en détail

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1351. ENTREPRISES DE PRÉVENTION ET DE SÉCURITÉ

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1351. ENTREPRISES DE PRÉVENTION ET DE SÉCURITÉ MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3196 Convention collective nationale IDCC : 1351. ENTREPRISES DE PRÉVENTION ET DE SÉCURITÉ AVENANT DU 28 JANVIER 2011

Plus en détail

Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel

Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel En tant que salarié à part entière, l assistant maternel a droit aux congés payés et aux jours fériés dans le respect de la législation en

Plus en détail

Journée de solidarité

Journée de solidarité Pégase 3 Journée de solidarité Dernière révision le 21/03/2008 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...4 Mention sur le bulletin...4 Salariés concernés...4 Particularité des

Plus en détail

Congés et licenciements

Congés et licenciements GAV Walliser Waldwirtschaft Bei Walliser Wald, Postfach 141, 1951 Sitten C/o Forêt Valais, CP 141, 1951 Sion CCT de l économie forestière valaisanne Tel : 027/327 51 15 Fax : 027/327 51 80 Natel : 077/409

Plus en détail

La Journée de solidarité

La Journée de solidarité La Journée de solidarité En vue d assurer le financement des actions en faveur de l autonomie des personnes âgées ou handicapées, la loi du 30 juin 2004 a mis en place une journée de solidarité : les salariés

Plus en détail

CCU Aide à domicile : synthèse

CCU Aide à domicile : synthèse CCU Aide à domicile : synthèse La convention collective de branche de l aide, de l accompagnement, des soins et des services à domicile signée le 21 mai 2010 est entrée en vigueur le 1 er janvier 2012.

Plus en détail

Année universitaire 2015/2016 CONVENTION DE STAGE

Année universitaire 2015/2016 CONVENTION DE STAGE Année universitaire 2015/2016 CONVENTION DE STAGE STAGE VOLONTAIRE STAGE OBLIGATOIRE Vu la loi n 2014-788 du 10 juillet 2014 tendant au développement, à l'encadrement des stages et à l'amélioration du

Plus en détail

relative à la formation continue du personnel de l Etat

relative à la formation continue du personnel de l Etat Ordonnance du 30 mai 2012 Entrée en vigueur : 01.01.2013 relative à la formation continue du personnel de l Etat Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu les articles 20, 73, 118 al. 2 et 121 de la loi

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 112. INDUSTRIE LAITIÈRE

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 112. INDUSTRIE LAITIÈRE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3124 Convention collective nationale IDCC : 112. INDUSTRIE LAITIÈRE AVENANT N O 6 DU 29 JUIN 2006 À L ANNEXE

Plus en détail

Commission Professionnelle Paritaire Fribourgeoise. du secteur principal de la construction

Commission Professionnelle Paritaire Fribourgeoise. du secteur principal de la construction Commission Professionnelle Paritaire Fribourgeoise du secteur principal de la construction AIDE-MEMOIRE Valable pour les entreprises soumises à la Convention nationale du secteur principal de la construction

Plus en détail

Le Glossaire du Forfait Jours

Le Glossaire du Forfait Jours Le Glossaire du Forfait Jours 15 MOTS-CLEFS POUR TRAITER DU FORFAIT JOURS 2 L avenant 24 du 12 septembre 2000 étendu le 1 er mars 2001 ouvre la possibilité de conclure avec les cadres autonomes un avenant

Plus en détail

CONTRAT DE DROIT PRIVÉ POUR BOURSIER COMMUNAL NON PERMANENT

CONTRAT DE DROIT PRIVÉ POUR BOURSIER COMMUNAL NON PERMANENT CONTRAT DE DROIT PRIVÉ POUR BOURSIER COMMUNAL NON PERMANENT Passé entre la Municipalité de la Commune de :. d une part et M. Mme ou Mlle : d autre part ASSOCIATION CANTONALE VAUDOISE DES BOURSIERS COMMUNAUX

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DES BUREAUX D INGENIEURS DE LA CONSTRUCTION ET DES TECHNIQUES DU BATIMENT A GENEVE

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DES BUREAUX D INGENIEURS DE LA CONSTRUCTION ET DES TECHNIQUES DU BATIMENT A GENEVE CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DES BUREAUX D INGENIEURS DE LA CONSTRUCTION ET DES TECHNIQUES DU BATIMENT A GENEVE I. DISPOSITIONS GENERALES Parties contractantes L Association Genevoise des Ingénieurs

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3257 Convention collective nationale IDCC : 1601. BOURSE (3 e édition. Juin 2004) ACCORD DU 8 JUILLET 2005

Plus en détail

ACCORD D'ENTREPRISE RELATIF A LA DUREE ET L AMENAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL

ACCORD D'ENTREPRISE RELATIF A LA DUREE ET L AMENAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL CAISSE D'EPARGNE NORD FRANCE EUROPE ACCORD D'ENTREPRISE RELATIF A LA DUREE ET L AMENAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL Entre les soussignés, - La Caisse d'épargne Nord France Europe, dont le siège est situé à

Plus en détail

a) À quels moments un salarié cumule-t-il des congés payés?

a) À quels moments un salarié cumule-t-il des congés payés? II -Congés payés a) À quels moments un salarié cumule-t-il des congés payés? Tout salarié on droit à des congés payés, dès lors qu il a travaillé, chez le même employeur, pendant un temps équivalent à

Plus en détail

L emploi direct d un assistant de vie. Quelques points de droit essentiels

L emploi direct d un assistant de vie. Quelques points de droit essentiels L emploi direct d un assistant de vie Quelques points de droit essentiels L emploi direct CDI ou CDD? L exigence d un contrat Les conditions d emploi La question des horaires La liberté de l employeur

Plus en détail

Les nouvelles dispositions sur les transferts d entreprise et les licenciements collectifs

Les nouvelles dispositions sur les transferts d entreprise et les licenciements collectifs Les nouvelles dispositions sur les transferts d entreprise et les licenciements collectifs Diana Tettü Pochon Avocate Atelier conférence HR Fribourg du 13 mai 2014 à Seedorf Plan I. Introduction II. III.

Plus en détail

LE GOUVERNEMENT D ANDORRE

LE GOUVERNEMENT D ANDORRE 28 mai 2010 RAP/RCha/AN/III/(2010)add CHARTE SOCIALE EUROPEENNE (révisée) REPONSE AUX QUESTIONS SUPPLEMENTAIRES Troisième rapport sur l application de la Charte sociale européenne révisée soumis par LE

Plus en détail

STATUT DU PERSONNEL DE CUISINE ET DE SERVICE DES ASSOCIATIONS DE CUISINES ET RESTAURANTS SCOLAIRES DE LA VILLE DE GENEVE (ACRS)

STATUT DU PERSONNEL DE CUISINE ET DE SERVICE DES ASSOCIATIONS DE CUISINES ET RESTAURANTS SCOLAIRES DE LA VILLE DE GENEVE (ACRS) STATUT DU PERSONNEL DE CUISINE ET DE SERVICE DES ASSOCIATIONS DE CUISINES ET RESTAURANTS SCOLAIRES DE LA VILLE DE GENEVE (ACRS) avalisé par la Ville de Genève 1. Bases légales 1. Le présent Statut a été

Plus en détail

fiche pratique Les salaires de votre salarié à domicile

fiche pratique Les salaires de votre salarié à domicile fiche pratique Les salaires de votre salarié à domicile (Hors assistant maternel agréé) Vous recrutez un(e) salarié(e) pour vous aider à entretenir votre domicile et repasser votre linge. Vous souhaitez

Plus en détail

PROJET. Convention portant sur la mise en œuvre de la nouvelle classification des fonctions et de la nouvelle politique salariale.

PROJET. Convention portant sur la mise en œuvre de la nouvelle classification des fonctions et de la nouvelle politique salariale. PROJET Convention portant sur la mise en œuvre de la nouvelle classification des fonctions et de la nouvelle politique salariale Entre Le Conseil d Etat Et. VERSION AMENDEE PAR l'ad FSF DU 29 OCTOBRE 2009

Plus en détail

Aide-mémoire DÉLAIS DE CONGÉ ET DE PROTECTION. I. Généralités. II. Les délais de résiliation. 1. Le délai de congé pendant le temps d essai

Aide-mémoire DÉLAIS DE CONGÉ ET DE PROTECTION. I. Généralités. II. Les délais de résiliation. 1. Le délai de congé pendant le temps d essai Aide-mémoire DÉLAIS DE CONGÉ ET DE PROTECTION I. Généralités Au quotidien, les délais de congé et de protection donnent souvent lieu à des incertitudes. Quand le délai de congé commence-t-il à courir,

Plus en détail

CCT: Technique/l'enveloppe du batiment VS

CCT: Technique/l'enveloppe du batiment VS ARRÊTÉ CANTONALE: 1. MISE EN VIGUEUR (LECCT): DERNIÈRE RÉVISION: MISE EN VIGUEUR (LECCT): VALIDITÉ: 06.05.2009 03.07.2009 31.07.2013 01.11.2013 01.11.2013-31.05.2016 La CCT est valable sur tout le territoire

Plus en détail

Chapitre I Dispositions générales

Chapitre I Dispositions générales Direction des finances Finanzdirektion Service du personnel et d'organisation Amt für Personal und Organisation CANTON DE FRIBOURG / KANTON FREIBURG Directives du 15 juin 2009 relatives à la gestion et

Plus en détail

LES STAGIAIRES. 1. Qui sont les «stagiaires» au sens de la réglementation?

LES STAGIAIRES. 1. Qui sont les «stagiaires» au sens de la réglementation? LES STAGIAIRES 1. Qui sont les «stagiaires» au sens de la réglementation? La loi relative à l enseignement supérieur a défini enfin ce qu est un stage en milieu professionnel: il s agit d une «période

Plus en détail

LA RÉMUNÈRATION DU TEMPS DE TRAVAIL

LA RÉMUNÈRATION DU TEMPS DE TRAVAIL République française Polynésie française www.cgf.pf LA RÉMUNÈRATION DU TEMPS DE TRAVAIL (Mode d emploi FPC) SOMMAIRE I La rémunération du temps de travail habituel p. 2 A La définition du temps de travail

Plus en détail

Heures supplémentaires et heures complémentaires

Heures supplémentaires et heures complémentaires INSTRUCTION n 2015-4 du 8 janvier 2015 Heures supplémentaires et heures complémentaires Emetteur : Direction des ressources humaines et des relations sociales - Direction gestion administrative du personnel

Plus en détail

Dispositions réglementaires municipales sur l horaire de travail et l aménagement du temps de travail du personnel de l administration communale

Dispositions réglementaires municipales sur l horaire de travail et l aménagement du temps de travail du personnel de l administration communale administration générale et finances service du personnel Dispositions réglementaires municipales sur l horaire de travail et l aménagement du temps de travail du personnel de l administration communale

Plus en détail

Gestion des heures supplémentaires

Gestion des heures supplémentaires Gestion des heures supplémentaires Décret n 91-875 du 6 septembre 1991 pris pour l application de l article 88 alinéa 1 de la loi du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction

Plus en détail

DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL. Document REFLEXE RH - Mis à jour Août 2011

DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL. Document REFLEXE RH - Mis à jour Août 2011 DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL Document REFLEXE RH - Mis à jour Août 2011 DUREE LEGALE DU TRAVAIL Depuis le 1 er janvier 2002, la durée légale du travail est de 35 heures par semaine dans toutes les entreprises.

Plus en détail

Contrat de travail. entre. Date de naissance : Lieu d origine : Si étranger, genre de permis de séjour : Etat civil : No AVS :

Contrat de travail. entre. Date de naissance : Lieu d origine : Si étranger, genre de permis de séjour : Etat civil : No AVS : Contrat de travail entre employeur (adresse) et employé(e) Date de naissance : Lieu d origine : Si étranger, genre de permis de séjour : Etat civil : No AVS : 1. Bases du contrat Monsieur / Madame / Mademoiselle

Plus en détail

ACCORD NATIONAL DU 7 JUIN 2007

ACCORD NATIONAL DU 7 JUIN 2007 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord de branche ENSEIGNEMENT AGRICOLE (SECTEUR DES ÉTABLISSEMENTS CATHOLIQUES) ACCORD NATIONAL DU 7 JUIN 2007 RELATIF AUX ÉQUIVALENCES

Plus en détail

DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL

DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL I MAJ.04-2015 SOMMAIRE A - RÉGIME DE LA DURÉE DU TRAVAIL DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL Définition légale Champ d'application Date d'application des "35 heures" hebdomadaires Notion de durée légale du travail

Plus en détail

Etre enceinte au travail

Etre enceinte au travail L offre d Cette brochure dans les langues suivantes: albanais bosniaque allemand anglais français italien croate portugais serbe espagnol tamoul turc Prix de la brochure Fr. 3. ; rabais de quantité L Infoline

Plus en détail

Document de base 2013 USAGES

Document de base 2013 USAGES REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de la sécurité et de l économie Office cantonal de l inspection et des relations du travail Document de base 2013 USAGES MÉTALLURGIE DU BÂTIMENT Ferblanterie

Plus en détail

COMMISSION PARITAIRE JURASSIENNE DU BATIMENT ET DU GENIE CIVIL

COMMISSION PARITAIRE JURASSIENNE DU BATIMENT ET DU GENIE CIVIL À toutes les entreprises du bâtiment et du génie civil du Canton du Jura Aux entreprises de location de services Aux sociétés fiduciaires concernées Aux services cantonaux concernés Porrentruy, le 18 décembre

Plus en détail

C P P Commission paritaire professionnelle du secteur social parapublic vaudois

C P P Commission paritaire professionnelle du secteur social parapublic vaudois C P P Commission paritaire professionnelle du secteur social parapublic vaudois STATUTS - 1 - STATUTS DE LA COMMISSION PARITAIRE PROFESSIONNELLE du secteur social parapublic vaudois Article 1 Nom et Siège

Plus en détail

NOTRE SLOGAN : L HUMANITE AVANT TOUT

NOTRE SLOGAN : L HUMANITE AVANT TOUT NOTRE SLOGAN : L HUMANITE AVANT TOUT Répondre à vos besoins est notre priorité. MODE PRESTATAIRE TARIF HORAIRE, OFFRE ENTRETIEN DE LA MAISON : MENAGE REPASSAGE 200 H PAR MOIS Tarif horaire TTC avant avantage

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES ADHERENTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS SPORT ANIMATION LOISIRS TOURISME DORDOGNE (GESALT 24)

REGLEMENT INTERIEUR DES ADHERENTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS SPORT ANIMATION LOISIRS TOURISME DORDOGNE (GESALT 24) REGLEMENT INTERIEUR DES ADHERENTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS SPORT ANIMATION LOISIRS TOURISME DORDOGNE (GESALT 24) Article 1 Objet Le présent règlement intérieur a été adopté par le Conseil d Administration,

Plus en détail

STATUT DES MEDECINS-ASSISTANTS ET CHEFS DE CLINIQUE

STATUT DES MEDECINS-ASSISTANTS ET CHEFS DE CLINIQUE STATUT DES MEDECINS-ASSISTANTS ET CHEFS DE CLINIQUE Approuvé le 20 octobre 2003 par le Réseau Santé Valais. - page 2 STATUT DES MEDECINS-ASSISTANTS ET CHEFS DE CLINIQUE 1. Dispositions générales Article

Plus en détail

HEURES SUPPLÉMENTAIRES - ASTREINTE À DOMICILE

HEURES SUPPLÉMENTAIRES - ASTREINTE À DOMICILE FONCTIONNAIRES DE L ÉTAT - STATUT GÉNÉRAL - Heures supplémentaires - Astreinte à domicile 1 HEURES SUPPLÉMENTAIRES - ASTREINTE À DOMICILE Sommaire Loi modifiée du 16 avril 1979 fixant le statut général

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3604 Convention collective nationale IDCC : 7005. CAVES COOPÉRATIVES VINICOLES ET LEURS UNIONS AVENANT

Plus en détail