Observatoire économique Entreprises conchylicoles du réseau Nautil

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Observatoire économique Entreprises conchylicoles du réseau Nautil"

Transcription

1 2013 Observatoire économique Entreprises conchylicoles du réseau Nautil NORMANDIE BRETAGNE SUD PAYS DE LOIRE - VENDÉE CHARENTE MARITIME GIRONDE

2 Lexique Annuités Remboursement annuel des emprunts (capital et intérêts). Capitaux propres Ensemble des sommes qui reviendraient à l'entrepreneur individuel ou aux associés lors de la de l'entreprise. Coût de production Coût des matières premières + charges affectables directes et indirectes à la production d un bien. Coût de revient Coût de production + rémunération du travail familial et des capitaux propres. EBE Excédent Brut d Exploitation, critère de mesure et de comparaison de la rentabilité d une activité. Il se calcule de la façon suivante : produits d exploitation - charges d exploitation hors amortissements et frais financiers. Endettement Part des dettes dans les ressources de l exploitation. ETP Main-d'œuvre évaluée en Equivalent Temps Plein. Prix d équilibre Prix de minimum permettant à l ostréiculteur d assurer le recouvrement de ses charges, le remboursement de ses annuités et ses prélèvements privés. Rémunération des capitaux propres Cette notion est utilisée dans le calcul du coût de revient. Le taux de rémunération des capitaux propres retenu par le réseau Nautil est de 4 % par an. Rémunération du travail familial Cette notion est utilisée pour le calcul du coût de revient. Le montant re tenu par le réseau Nautil est de /unité de main-d œuvre familiale. Résultat courant Part du résultat de l exercice liée à l activité courante de l exploitation. Valeur ajoutée Accroissement de valeur apportée par l entreprise, au cours d un exercice, dans le cadre de son activité courante.

3 Observatoire économique Entreprises conchylicoles du réseau Nautil références Les résultats présentés sont issus des entreprises 2012 du réseau Nautil ayant clôturé leur exercice entre fin 2011 et fin Dixième année de références conchylicoles présentée dans ce livret de l'observatoire Nautil. Avec le but de transmettre à chacun quelques repères de gestion et d'analyse, l'observatoire accompagne ceux qui, professionnels et partenaires, s'intéressent à l'économie ostréicole et mytilicole. Malgré le phénomène des mortalités, les chiffres nous montrent comment et combien les professionnels ont su s'adapter pour pérenniser leurs entreprises. Nautil, dans son rôle de conseil, met cet observatoire, outil d'aide à la gestion et au pilotage des entreprises à disposition des chefs d'entreprise et des partenaires de la filière. A. Nicolazo - Nautil Productions d'huîtres sur estran p Normandie p. 4-7 Bretagne Sud p. 8-9 Pays de Loire - Vendée p Charente-Maritime p Gironde p Productions de moules p Productions d'huîtres en eaux profondes p. 18 Rédaction Services études du réseau Nautil - Conception Image Plus - Photos Nautil Tiré à exemplaires - Sept Droits de reproduction réservés à accord préalable.

4 Normandie - Calvados Vente en vrac : huîtres commercialisées par d autres producteurs. DESCRIPTION DES ENTREPRISES en vrac Main-d œuvre totale (ETP) 2,29 dont main-d œuvre salariée 0,93 Surface maritime exploitée (ha) 3,55 Quantité vendue (tonnes/an) 69,80 Achat d huîtres/ d huîtres (%) 30 4 RENTABILITÉ DES ENTREPRISES en vrac Valeur ajoutée ( /tonne) EBE ( /tonne) Résultat courant ( /tonne) Annuité/EBE (%) 28 Annuités ( /tonne) 505 Taux d endettement (%) 52 Capitaux propres ( /tonne) 2 654

5 Vente en vrac ( /t) Prix de : /t Coût de production : /t 255 Autres charges 98 Approvisionnements 165 Bâtiments 323 Mécanisation Frais financiers 109 Achat d huîtres 1741 Main-d œuvre 580 Coût de production : Rémunération du travail familial : Rémunération des capitaux propres : 106 = Coût de revient : /t Prix d équilibre : /t 5

6 Normandie - Manche Vente en vrac : huîtres commercialisées par d autres producteurs. Vente en emballé : huîtres à destination des mareyeurs, poissonniers, restaurants, grandes et moyennes surfaces DESCRIPTION DES ENTREPRISES en vrac en emballé Main-d œuvre totale (ETP) 4,01 3,16 dont main-d œuvre salariée 2,58 1,52 Surface maritime exploitée (ha) 4,86 2,93 Quantité vendue (tonnes/an) 112,43 61,19 Achat d huîtres/ d huîtres (%) RENTABILITÉ DES ENTREPRISES en vrac en emballé Valeur ajoutée ( /tonne) EBE ( /tonne) Résultat courant ( /tonne) Annuité/EBE (%) Annuités ( /tonne) Taux d endettement (%) Capitaux propres ( /tonne)

7 Vente en vrac ( /t) Prix de : /t Coût de production : /t 191 Autres charges 172 Approvisionnements 93 Bâtiments 442 Mécanisation Frais financiers 69 Achat d huîtres Main-d œuvre 719 Coût de production : Rémunération du travail familial : Rémunération des capitaux propres : 148 = Coût de revient : /t Prix d équilibre : /t Vente en emballé ( /t) Prix de : /t Coût de production : /t 364 Autres charges Frais financiers Approvisionnements Achat d huîtres Bâtiments 656 Mécanisation Main-d œuvre 857 Coût de production : Rémunération du travail familial : Rémunération des capitaux propres : 196 = Coût de revient : /t Prix d équilibre : /t 7

8 Bretagne Sud - Morbihan Golfe du Morbihan et rivières de Pénerf et d Étel. Vente en gros : huîtres le plus souvent achetées par les courtiers et d autres producteurs. Vente au détail : huîtres vendues au détail, le plus souvent sur les marchés. DESCRIPTION DES ENTREPRISES en gros au détail Main-d œuvre totale (ETP) 2,44 2,05 dont main-d œuvre salariée 1,13 0,61 Surface maritime exploitée (ha) 9,70 5,30 Quantité vendue (tonnes/an) 66,20 30,20 Achat d huîtres/ d huîtres (%) RENTABILITÉ DES ENTREPRISES en gros au détail Valeur ajoutée ( /tonne) EBE ( /tonne) Résultat courant ( /tonne) Annuité/EBE (%) Annuités ( /tonne) Taux d endettement (%) Capitaux propres ( /tonne)

9 Vente en gros ( /t) Prix de : /t Coût de production : /t 181 Autres charges Frais financiers Approvisionnements Achat d huîtres Bâtiments 476 Mécanisation Main-d œuvre 377 Coût de production : Rémunération du travail familial : Rémunération des capitaux propres : 167 = Coût de revient : /t Prix d équilibre : /t Vente au détail ( /t) Prix de : /t Coût de production : /t 418 Autres charges 545 Approvisionnements 254 Bâtiments 635 Mécanisation Frais financiers 117 Achat d huîtres 2216 Main-d œuvre 672 Coût de production : Rémunération du travail familial : Rémunération des capitaux propres : 90 = Coût de revient : /t Prix d équilibre : /t 9

10 Pays de Loire - Vendée Baie de Bourgneuf principalement. Vente à l expédition : huîtres emballées à destination des grandes et moyennes surfaces, poissonneries et restaurants. Vente au détail : huîtres vendues au détail, le plus souvent sur les marchés. DESCRIPTION DES ENTREPRISES à l expédition au détail Main-d œuvre totale (ETP) 2,20 1,64 dont main-d œuvre salariée 1,06 0,59 Surface maritime exploitée (ha) 3,87 3,84 Quantité vendue (tonnes/an) 47,30 26,20 Achat d huîtres/ d huîtres (%) RENTABILITÉ DES ENTREPRISES à l expédition au détail Valeur ajoutée ( /tonne) EBE ( /tonne) Résultat courant ( /tonne) Annuité/EBE (%) Annuités ( /tonne) Taux d endettement (%) Capitaux propres ( /tonne)

11 Vente à l expédition ( /t) Coût de production : /t Prix de : /t 372 Autres charges 256 Approvisionnements 142 Bâtiments, concessions et claires 721 Mécanisation Frais financiers 51 Achat d huîtres Main-d œuvre 647 Coût de production : Rémunération du travail familial : Rémunération des capitaux propres : 133 = Coût de revient : /t Prix d équilibre : /t Vente au détail ( /t) Prix de : /t Coût de production : /t 485 Autres charges 216 Approvisionnements 162 Bâtiments, concessions et claires 938 Mécanisation Frais financiers 64 Achat d huîtres 750 Main-d œuvre 734 Coût de production : Rémunération du travail familial : Rémunération des capitaux propres : 188 = Coût de revient : /t Prix d équilibre : /t 11

12 Charente-Maritime Bassin de Marennes-Oléron et Ile de Ré. Vente en gros : huîtres le plus souvent achetées par les courtiers et d autres producteurs. Vente au détail : huîtres vendues au détail, le plus souvent sur les marchés. DESCRIPTION DES ENTREPRISES en gros au détail Main-d œuvre totale (ETP) 6,93 2,09 dont main-d œuvre salariée 5,45 0,71 Surface maritime exploitée (ha) 4,63 2,24 Quantité vendue (tonnes/an) 209,19 25,12 Achat d huîtres/ d huîtres (%) RENTABILITÉ DES ENTREPRISES en gros au détail Valeur ajoutée ( /tonne) EBE ( /tonne) Résultat courant ( /tonne) Annuité/EBE (%) Annuités ( /tonne) Taux d endettement (%) Capitaux propres ( /tonne)

13 Vente en gros ( /t) Prix de : /t Coût de production : /t 164 Autres charges Frais financiers Approvisionnements Achat d huîtres Bâtiments, concessions et claires 479 Mécanisation Main-d œuvre 789 Coût de production : Rémunération du travail familial : Rémunération des capitaux propres : 110 = Coût de revient : /t Prix d équilibre : /t Vente au détail ( /t) Prix de : /t Coût de production : /t 528 Autres charges 148 Approvisionnements 921 Bâtiments 1272 Mécanisation Frais financiers 236 Achat d huîtres 1288 Main-d œuvre 798 Coût de production : Rémunération du travail familial : Rémunération des capitaux propres : 498 = Coût de revient : /t Prix d équilibre : /t 13

14 Gironde Bassin d Arcachon. Vente d huîtres : 55 % des huîtres vendues sur les marchés ou au chantier, le solde partant chez des grossistes. DESCRIPTION DES ENTREPRISES d huîtres Main-d œuvre totale (ETP) 3,27 dont main-d œuvre salariée 1,96 Surface maritime exploitée (ha) 3,38 Quantité vendue (tonnes/an) 38 Achat d huîtres/ d huîtres (%) RENTABILITÉ DES ENTREPRISES d huîtres Valeur ajoutée ( /tonne) 2669 EBE ( /tonne) 1573 Résultat courant ( /tonne) 1011 Annuité/EBE (%) 30 Annuités ( /tonne) 535 Taux d endettement (%) 39 Capitaux propres ( /tonne) 4436

15 Vente d huîtres ( /t) Prix de : /t Coût de production : /t 634 Autres charges Frais financiers Approvisionnements Achat d huîtres Bâtiments 842 Mécanisation Main-d œuvre 1195 Coût de production : Rémunération du travail familial : Rémunération des capitaux propres : 177 = Coût de revient : /t Prix d équilibre : /t 15

16 Moules DESCRIPTION DES ENTREPRISES Normandie Morbihan Maritime Charente Main-d œuvre totale (ETP) 3,43 2,28 4,18 dont main-d œuvre salariée 1,59 0,74 2,38 Quantité vendue (t/an) RENTABILITÉ DES ENTREPRISES Normandie Morbihan Maritime Charente Valeur ajoutée ( /tonne) EBE ( /tonne) Résultat courant ( /tonne) Annuité/EBE (%) Annuités ( /tonne) Taux d endettement (%) Capitaux propres ( /tonne) Normandie Prix de : /t Coût de production : 1057 /t 61 Autres charges Frais financiers Approvisionnements Achat de Bâtiments demi-moules 301 Mécanisation Main-d œuvre 275 Nouveau normand 16 Coût de production : Rémunération du travail familial : Rémunération des capitaux propres : 35 = Coût de revient : /t Prix d'équilibre : /t

17 Normandie : Bouchots (pieux) Morbihan : Bouchots (pieux) Charente-Maritime : Bouchots 80 % - Cordes 20 % Morbihan Prix de : /t Coût de production : /t 111 Autres charges 178 Approvisionnements 44 Bâtiments 439 Mécanisation Coût de production : Rémunération du travail familial : Rémunération des capitaux propres : 69 = Coût de revient : /t Frais financiers 55 Achat de 97 demi-moules Main-d œuvre 220 Prix d'équilibre : 1900 /t Charente - Maritime Prix de : /t Coût de production : 1730 /t 170 Autres charges Frais financiers Approvisionnements Achat de Bâtiments demi-moules 760 Mécanisation Main-d œuvre 470 Coût de production : Rémunération du travail familial : Rémunération des capitaux propres : 74 = Coût de revient : /t Prix d'équilibre : /t 17

18 Huîtres - Eaux profondes baie de Quiberon (Morbihan). Baie de Quiberon (Morbihan). Vente en gros : huîtres le plus souvent achetées par les courtiers et d autres producteurs. DESCRIPTION DES ENTREPRISES en gros Main-d œuvre totale (ETP) 3,27 dont main-d œuvre salariée 1,86 Surface maritime exploitée (ha) 31,79 Quantité vendue (tonnes/an) 61,60 Achat d huîtres/ d huîtres (%) 25 RENTABILITÉ DES ENTREPRISES en gros Valeur ajoutée ( /tonne) 2364 EBE ( /tonne) 1920 Résultat courant ( /tonne) 1376 Annuité/EBE (%) 28 Annuités ( /tonne) 540 Taux d endettement (%) 35 Capitaux propres ( /tonne) 4786 Coût de production : /t 306 Autres charges 250 Approvisionnements 168 Bâtiments 724 Mécanisation Prix de : /t Frais financiers 81 Achat d huîtres Main-d œuvre Coût de production : Rémunération du travail familial : Rémunération des capitaux propres : 191 = Coût de revient : /t Prix d équilibre : /t

19 Optimisez vos décisions de gestion avec l appui du 1 er RéSEAU NATIONAL DE CONSEIL auprès des chefs d entreprise des MéTIERS DE LA MER! Création Développement Conseil en comptabilité, fiscalité, juridique et social Transmission Reprise Informatique Expertise comptable. Le réseau Nautil : des compétences pluridisciplinaires et une expertise reconnues par plus de professionnels sur l ensemble du littoral français.

20 NORMANDIE Coutances Saint-Lô Valognes Isigny Bayeux BRETAGNE NORD Dol de Bretagne Saint-Brieuc Quimper BRETAGNE SUD Quimper Auray Golfe - Vannes La Roche-Bernard PAYS DE LOIRE - VENDÉE Les Moutiers Challans Saint-Hilaire-de-Chaléons Guérande CHARENTE MARITIME La Rochelle Marennes GIRONDE Gujan Bordeaux Andernos MIDI MÉDITERRANÉE Montpellier IMAGE PLUS RCS Vannes Tél

Bilan économique de la méthanisation

Bilan économique de la méthanisation Quelle place pour la méthanisation? Bilan économique de la méthanisation Roland ZIMMERMANN Conseiller en entreprises Conseiller spécialisé en Energies Renouvelables 23 Avril 2015 CERFRANCE Yonne 220 collaborateurs

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE Préambule Le Business Plan (ou plan d affaire) est un document qui décrit le projet d activité, fixe des objectifs, définit les besoins en équipements,

Plus en détail

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion btsag.com 1/15 26/09/2011 Pérennisation de l entreprise Auteur : C. Terrier; mailto:webmaster@btsag.com ; http://www.btsag.com Utilisation: Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre pédagogique

Plus en détail

Comparaison Robot Salle de traite

Comparaison Robot Salle de traite Comparaison Robot Salle de traite Résultats technico-économiques (présentation similaire aux fiches repères du Réseau Bovins Lait) issus des 114 suivis coûts de production réalisés par les Chambres d agriculture

Plus en détail

PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE

PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE Activités Compétences techniques Compétences en organisation Compétences en communication 4.1. Assurer la veille nécessaire au traitement

Plus en détail

Document d accompagnement du référentiel de formation

Document d accompagnement du référentiel de formation Document d accompagnement du référentiel de formation Inspection de l'enseignement Agricole Diplôme : BTSA DARC Module : M 53 Gestion économique et financière de l entreprise agricole Objectif général

Plus en détail

LES PRINCIPES COMPTABLES LE CONTROLE DE GESTION LA FINANCE LIRE ET COMPRENDRE UN BILAN

LES PRINCIPES COMPTABLES LE CONTROLE DE GESTION LA FINANCE LIRE ET COMPRENDRE UN BILAN LIRE ET COMPRENDRE UN BILAN L'objectif de ce module est de vous familiariser avec le vocabulaire comptable et de vous faire comprendre ce que décrit un bilan Une entreprise vit dans le monde économique

Plus en détail

Cahier des Charges Campagne de communication Moules 2015 Film publicitaire

Cahier des Charges Campagne de communication Moules 2015 Film publicitaire 1. LA PRESENTATION DU CNC Cahier des Charges Campagne de communication Moules 2015 Film publicitaire Le C.N.C.,, est l organisme représentatif des producteurs, distributeurs et transformateurs des coquillages

Plus en détail

Rencontre SENAT 31 Mai 2011

Rencontre SENAT 31 Mai 2011 Rencontre SENAT 31 Mai 2011 QUI NOUS SOMMES 1 ER RESEAU ASSOCIATIF DE CONSEIL ET D EXPERTISE COMPTABLE NOTRE METIER SPECIALISTE DU CONSEIL PLURIDISCIPLINAIRE AU CHEF D ENTREPRISE OU SOMMES-NOUS? 700 AGENCES

Plus en détail

PARTIE I DIAGNOSTIC FINANCIER DE L ENTREPRISE

PARTIE I DIAGNOSTIC FINANCIER DE L ENTREPRISE PARTIE I DIAGNOSTIC FINANCIER DE L ENTREPRISE CHAPITRE I ACTEURS, OBJECTIFS ET MODALITES DU DIAGNOSTIC FINANCIER 1) Les champs d application et les acteurs du diagnostic financier ACTEURS CONCERNES Dirigeants

Plus en détail

Comment évaluer une entreprise. Alain GUILMONT Expert-comptable. Réseau «Transmettre & Reprendre une entreprise en Seine-et-Marne»

Comment évaluer une entreprise. Alain GUILMONT Expert-comptable. Réseau «Transmettre & Reprendre une entreprise en Seine-et-Marne» Comment évaluer une entreprise Alain GUILMONT Expert-comptable Animateur : Jean-Baptiste DREVET-DUPRE CCI 77 Conseiller en reprise et transmission Intervenant : Alain GUILMONT Cabinet Fideliance Expert

Plus en détail

Exercices de Gestion en vidéo - BTS MUC & BTS NRC. Liste des tableaux. (Consultez également «Liste des formules»)

Exercices de Gestion en vidéo - BTS MUC & BTS NRC. Liste des tableaux. (Consultez également «Liste des formules») Liste des tableaux (Consultez également «Liste des formules») Table des matières Le bilan comptable... 2 Le bilan fonctionnel... 3 Le compte de résultat... 4 Les soldes intermédiaires de gestion (SIG)...

Plus en détail

Analyse Financie re. 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière. Table des matières

Analyse Financie re. 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière. Table des matières Analyse Financie re 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière Table des matières Introduction :... 2 Chapitre 1 : Etude du compte de résultat... 2 I. Soldes Intermédiaires de Gestion

Plus en détail

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE RATIOS DE STRUCTURE = Ratios qui mettent en rapport les éléments stables du bilan et dont l évolution traduit les mutations

Plus en détail

PLAN DE FINANCEMENT 5/ SOLDE CUMULE 0 22 773 25 694 31 054. Hors Taxes BESOINS Démarrage Fin 1ère Année Fin 2ème Année Fin 3ème Année

PLAN DE FINANCEMENT 5/ SOLDE CUMULE 0 22 773 25 694 31 054. Hors Taxes BESOINS Démarrage Fin 1ère Année Fin 2ème Année Fin 3ème Année PLAN DE FINANCEMENT Hors Taxes BESOINS Démarrage Fin 1ère Année Fin 2ème Année Fin 3ème Année Immobilisations incorporelles (HT) Frais d'établissement (enregistrement société, R et D ) 75 Frais d'actes

Plus en détail

Etude de rentabilité de l enseigne DEMO

Etude de rentabilité de l enseigne DEMO Etude de rentabilité de l enseigne DEMO Toutes les données de cette étude sont issues des bilans et comptes de résultat publiés par les sociétés*. Chaque société est identifiée par son n de département

Plus en détail

CALCULS COMMERCIAUX Chapitre 5 Analyser un compte de résultat

CALCULS COMMERCIAUX Chapitre 5 Analyser un compte de résultat CALCULS COMMERCIAUX Chapitre 5 Analyser un compte de résultat Le compte de résultat est un document comptable qui permet de savoir si les recettes de l entreprise (les produits) ont permis de faire face

Plus en détail

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement L es entreprises opèrent aujourd hui dans un environnement mondialisé et compétitif

Plus en détail

Piloter son entreprise : Le suivi de l activité

Piloter son entreprise : Le suivi de l activité 10/505N/05/A. 1. Piloter son entreprise : Le suivi de l activité Comprendre et maîtriser l évolution du BFR 10/505N/05/A. 2. Piloter son entreprise : Le suivi de l activité Le suivi de l activité : constats

Plus en détail

ENREGISTREMENTS COMPTABLES DES FLUX RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L'ENTREPRISE

ENREGISTREMENTS COMPTABLES DES FLUX RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L'ENTREPRISE ENREGISTREMENTS COMPTABLES DES FLUX RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L'ENTREPRISE Rappels des cours précédents : Tout flux réel ou financier doit être enregistré en comptabilité. Les enregistrements

Plus en détail

Titre du Projet. Nom(s) et Prénom(s) Adresses(s) du Promoteur(s) Nombre du Projet : Université : Date de réalisation : Exemple de Plan d Affaires

Titre du Projet. Nom(s) et Prénom(s) Adresses(s) du Promoteur(s) Nombre du Projet : Université : Date de réalisation : Exemple de Plan d Affaires Titre du Projet Nom(s) et Prénom(s) Adresses(s) du Promoteur(s) Nombre du Projet : Université : Date de réalisation : Exemple de Plan d Affaires 2 Concours 2009 2010 des meilleurs plans d affaires Exemple

Plus en détail

INDICATEURS ET CHIFFRES CLES

INDICATEURS ET CHIFFRES CLES ATELIER MEDEF - ACTIV ENTREPRENDRE INDICATEURS ET CHIFFRES CLES DE VOTRE COMPTABILITÉ 24/04/2015 SOMMAIRE 1. Comprendre a) Pourquoi et pour qui tenir une comptabilité b) La structure des comptes annuels

Plus en détail

ASSOC. AQUAORBI Chez M. HOUDART Eric 6, Square du Trocadéro 75116 PARIS

ASSOC. AQUAORBI Chez M. HOUDART Eric 6, Square du Trocadéro 75116 PARIS Chez M. HOUDART Eric 6, Square du Trocadéro Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2011 au 31/12/2011 Activité principale de l'entreprise : Nous vous présentons ciaprès le dossier financier

Plus en détail

Le revenu fiscal moyen des ménages rapporté à l unité de consommation (UC) est légèrement plus

Le revenu fiscal moyen des ménages rapporté à l unité de consommation (UC) est légèrement plus ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES LITTORALES ET MARITIMES Revenu fiscal des Ménages dans les métropolitains Les risques A RETENIR Le revenu fiscal moyen des ménages rapporté à l unité de consommation (UC) est légèrement

Plus en détail

EPREUVE ECRITE D ADMISSIBILITE N 2

EPREUVE ECRITE D ADMISSIBILITE N 2 CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL AGRICOLE - (PLPA) SESSION 2005 Concours : EXTERNE Section : Sciences économiques et sociales et gestion Option A : Sciences économiques et

Plus en détail

DOSSIER DE GESTION. Sommaire

DOSSIER DE GESTION. Sommaire 102 Allée de Barcelone 31000 TOULOUSE Forme juridique : ENTREPRISE INDIVIDUELLE Régime fiscal : R. Simplifié Date exercice : 01/07/2012 au 30/06/2013-12 DOSSIER DE GESTION Sommaire Présentation de l'exploitation

Plus en détail

Anaïs HAMELIN. Gestion Financière

Anaïs HAMELIN. Gestion Financière MASTER 1 DROIT Examen du 2 ème semestre 2014/2015 Première session Anaïs HAMELIN Gestion Financière Durée de l épreuve : 1 heure Matériel autorisé : Calculatrice (Téléphone portable interdit) Document(s)

Plus en détail

GROUPE GIROUX MÉNARD. Roger Giroux, CPA, CA Associé fondateur. Éric Laprés, CPA, CA Associé fondateur. Josée Charbonneau, CPA, CA Associée fondatrice

GROUPE GIROUX MÉNARD. Roger Giroux, CPA, CA Associé fondateur. Éric Laprés, CPA, CA Associé fondateur. Josée Charbonneau, CPA, CA Associée fondatrice GROUPE GIROUX MÉNARD Le Groupe Giroux Ménard vous offre des services en certification, en fiscalité et en financement ainsi que des services-conseils. La firme peut également vous conseiller en matière

Plus en détail

Analyse des résultats Coteaux du Lyonnais. Charges mutualisées affectées sur la base de la surface : 51 958.

Analyse des résultats Coteaux du Lyonnais. Charges mutualisées affectées sur la base de la surface : 51 958. Analyse des résultats Coteaux du Lyonnais 1- Budget GIE Charges mutualisées affectées sur la base de la surface : 51 958. 2 - CA prévisionnel Chiffrage du CA prévisionnel en rythme de croisière : minimum:

Plus en détail

PERFORMANCES ÉCONOMIQUES DES ÉLEVAGES BOVINS EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE ET INDICATEURS D ANALYSE

PERFORMANCES ÉCONOMIQUES DES ÉLEVAGES BOVINS EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE ET INDICATEURS D ANALYSE PERFORMANCES ÉCONOMIQUES DES ÉLEVAGES BOVINS EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE ET INDICATEURS D ANALYSE Programme Performances économiques des élevages bovins viande. Julien Belvèze Institut de l Elevage Evolution

Plus en détail

- 09 - Les ratios d'analyse de l'activité et du résultat. Méthodologie et interprétation des ratios. Etre capable de retrouver les éléments de calcul.

- 09 - Les ratios d'analyse de l'activité et du résultat. Méthodologie et interprétation des ratios. Etre capable de retrouver les éléments de calcul. - 09 - Les ratios d'analyse de l'activité et du résultat Objectif(s) : o Pré-requis : o Modalités : o Méthodologie et interprétation des ratios. Etre capable de retrouver les éléments de calcul. Définition

Plus en détail

COMPTE DE RESULTAT SIG CAF RATIOS SEUIL DE RENTABILITE BILAN COMPTABLE. Bilan Financier RATIOS. Structure financière

COMPTE DE RESULTAT SIG CAF RATIOS SEUIL DE RENTABILITE BILAN COMPTABLE. Bilan Financier RATIOS. Structure financière ORGANISATION DE L ANALYSE FINANCIERE L analyse financière est l'étude de l'activité, de la rentabilité et du Financement de l entreprise : Soit a posteriori (données historiques et présentes) Soit a priori

Plus en détail

Conseil Spécialisé Horticole

Conseil Spécialisé Horticole Conseil Spécialisé Horticole Observatoire économique et financier des exploitations horticoles et pépinières CER France 6 juin 2014 Observatoire économique des exploitations Horticoles et pépinières exercice

Plus en détail

financière 2015/16 Gilles Meyer Professeur agrégé de l université

financière 2015/16 Gilles Meyer Professeur agrégé de l université Analyse financière 215/16 Gilles Meyer Professeur agrégé de l université Dans la même collection Auto-entrepreneur Droit de l immobilier Droit des sociétés Droit du travail Droit du Web 2. Fiscalité La

Plus en détail

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E CONCOURS D'ADMINISTRATEUR DU SÉNAT 2012 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA FORMATION Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE

Plus en détail

Définitions des principaux concepts

Définitions des principaux concepts Définitions des principaux concepts Achats de marchandises : achats de marchandises destinées à être revendues en l état. Achats de matières premières : achats de produits incorporés aux constructions.

Plus en détail

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux»)

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux») Liste des formules (Consultez également «Liste des tableaux») Table des matières LES CALCULS COMMERCIAUX... 4 Le coefficient multiplicateur... 4 Montant de TVA... 4 TVA collectée... 4 TVA déductible...

Plus en détail

Les soldes intermédiaires de gestion

Les soldes intermédiaires de gestion Les soldes intermédiaires de gestion Fiche 1 Objectifs Savoir définir, calculer et interpréter les soldes intermédiaires de gestion. Connaître les principaux retraitements des SIG. Pré-requis Notions sur

Plus en détail

ENREGISTREMENTS COMPTABLES RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L ENTREPRISE

ENREGISTREMENTS COMPTABLES RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L ENTREPRISE ENREGISTREMENTS COMPTABLES RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L ENTREPRISE Rappels des cours précédents : Tout flux réel ou financier doit être enregistré en comptabilité. Les enregistrements se font

Plus en détail

Partie 2 : Analyse comptable 2- Analyse d exploitation- ESG

Partie 2 : Analyse comptable 2- Analyse d exploitation- ESG Partie 2 : Analyse comptable 2- Analyse d exploitation- ESG Quelles sont les étapes de la formation du résultat? 1- Marge brute : Elle mesure l excédent des ventes de marchandises sur les achats revendus

Plus en détail

le groupe soufflet s engage...

le groupe soufflet s engage... maîtrise des risques matières premières le groupe soufflet s engage... www.soufflet.com Face à la grande fragilité de l équilibre entre l offre et la demande mondiale de céréales? Valorisation des productions

Plus en détail

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG)

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) - 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) Objectif(s) : o Méthode d'évaluation des Soldes Intermédiaires de Gestion, o Interprétation des Soldes Intermédiaires de

Plus en détail

SEANCE 1 : GARAGE DU CHESNAY

SEANCE 1 : GARAGE DU CHESNAY SEANCE 1 : GARAGE DU CHESNAY 1. ETATS FINANCIERS Bilan au 01/09/N Actif immobilisé Fonds commercial 1 Bâtiment Equipement Actif Actif circulant Stocks voitures neuves Stocks voitures d occasion Stock essence,

Plus en détail

UE6 Finance d entreprise

UE6 Finance d entreprise Document autorisé : aucun SESSION 213 UE6 Finance d entreprise Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Matériel autorisé : une calculatrice de poche à fonctionnement autonome sans imprimante et

Plus en détail

EPREUVE ECRITE D ADMISSIBILITE

EPREUVE ECRITE D ADMISSIBILITE CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNELS AGRICOLE (PLPA) SESSION 2011 Concours : INTERNE Section : Sciences économiques et sociales et gestion Option A : Sciences économiques et sociales

Plus en détail

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE Charte du réseau «boutique métiers d art» PREAMBULE La FNAA, soutenue par des institutionnels publics, a lancé un réseau de

Plus en détail

Glossaire. Activité principale. Branche. Chiffre d affaires hors taxes (CA) Consommations intermédiaires. Effectifs salariés

Glossaire. Activité principale. Branche. Chiffre d affaires hors taxes (CA) Consommations intermédiaires. Effectifs salariés Glossaire Activité principale L activité principale exercée (APE) est déterminée en fonction de la ventilation des différentes activités de l unité légale. C est la ventilation du chiffre d affaires dans

Plus en détail

Intitulé de votre projet

Intitulé de votre projet Intitulé de votre projet «Nom» «Prénom» «Adresse» «Tél» «e-mail» «Date de réalisation du dossier» 2 SOMMAIRE 1. Présentation personnelle (ou de l équipe)... 4 2. Le projet... 5 3. Le produit et son marché...

Plus en détail

AIDE À LA VALORISATION DES METIERS D ART EN LORRAINE

AIDE À LA VALORISATION DES METIERS D ART EN LORRAINE AIDE À LA VALORISATION DES METIERS D ART EN LORRAINE Pièces à joindre au dossier de demande d aide régionale et européenne (seuls les dossiers complets seront examinés pour instruction) Pour tous les projets

Plus en détail

Étude Prévisionnelle

Étude Prévisionnelle Étude Prévisionnelle sur 3 exercices du 07/2008 au 06/2011 Café Monsieur DUPOND - 63000 CLERMONT-FERRAND Page 1/14 Sommaire Investissements...3 Financements des investissements...3 Remboursements des emprunts...4

Plus en détail

Après l analyse du compte de résultat à l aide du tableau des soldes intermédiaires de gestion, nous nous intéressons maintenant à l analyse du bilan.

Après l analyse du compte de résultat à l aide du tableau des soldes intermédiaires de gestion, nous nous intéressons maintenant à l analyse du bilan. CHAPITRE 13 L ANALYSE DU BILAN : STRUCTURE ET EQUILIBRE FINANCIER Après l analyse du compte de résultat à l aide du tableau des soldes intermédiaires de gestion, nous nous intéressons maintenant à l analyse

Plus en détail

7 ème Salon de la Transmission de Cabinet

7 ème Salon de la Transmission de Cabinet 7 ème Salon de la Transmission de Cabinet 21 septembre 2012 Evaluation et financement : le point de vue du banquier Salon de la Transmission ROUEN, le 21.9.2012 2 Evaluation et financement 1. Valeur financière

Plus en détail

CONCOURS DE CONTRÔLEUR DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION ET DE LA RÉPRESSION DES FRAUDES DES 7 ET 8 MARS 2011

CONCOURS DE CONTRÔLEUR DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION ET DE LA RÉPRESSION DES FRAUDES DES 7 ET 8 MARS 2011 CONCOURS DE CONTRÔLEUR DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION ET DE LA RÉPRESSION DES FRAUDES DES 7 ET 8 MARS 2011 Concours externe à dominante juridique et économique ÉPREUVE N 2 : options (durée 3 heures

Plus en détail

PIECES A JOINDRE IMPERATIVEMENT AU DOSSIER DE CANDIDATURE CONCERNANT LES PROJETS «DEVELOPPEMENT D ENTREPRISES» :

PIECES A JOINDRE IMPERATIVEMENT AU DOSSIER DE CANDIDATURE CONCERNANT LES PROJETS «DEVELOPPEMENT D ENTREPRISES» : ² PIECES A JOINDRE IMPERATIVEMENT AU DOSSIER DE CANDIDATURE CONCERNANT LES PROJETS «DEVELOPPEMENT D ENTREPRISES» : Pour toute demande d aide régionale liée à un projet de développement : Une lettre d intention

Plus en détail

UE9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ

UE9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ SESSION 2013 UE9 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Document autorisé : Liste des comptes du plan comptable général, à l exclusion de toute autre information.

Plus en détail

«RENTAFERME» : Un logiciel de la rentabilité fermière pour les conseillers et techniciens agricoles

«RENTAFERME» : Un logiciel de la rentabilité fermière pour les conseillers et techniciens agricoles «RENTAFERME» : Un logiciel de la rentabilité fermière pour les conseillers et techniciens agricoles - Un outil qui permet de passer : - de l analyse individuelle - au conseil de groupe - et à l élaboration

Plus en détail

P6C14 Structure financie re et rentabilite s

P6C14 Structure financie re et rentabilite s P6C14 Structure financie re et rentabilite s Remarque préalable : L article 23 de la loi de finances pour 2013 restreint la déductibilité des charges financières pour les entreprises assujetties à ls :

Plus en détail

Chapitre 2 L analyse du compte de résultat

Chapitre 2 L analyse du compte de résultat Chapitre 2 L analyse du compte de résultat I- Les soldes intermédiaires de gestion (SIG) A- Intérêt de la mise en place des SIG B- La mise en œuvre des SIG 1- Le tableau des SIG Voir annexe 1 2- L analyse

Plus en détail

Formation Repreneurs MODULE ETUDIER LE PROJET DE RACHAT ET EVALUER L AFFAIRE

Formation Repreneurs MODULE ETUDIER LE PROJET DE RACHAT ET EVALUER L AFFAIRE Formation Repreneurs MODULE ETUDIER LE PROJET DE RACHAT ET EVALUER L AFFAIRE I. Contexte Contextes variés Acquisition, cession, recherche d associés, fusion, Succession, partage entre héritiers, transmission

Plus en détail

Améliorez votre rentabilité Réussissez vos projets

Améliorez votre rentabilité Réussissez vos projets Avec les conseillers d entreprise du Groupe Chambre d Agriculture Améliorez votre rentabilité Réussissez vos projets Actions économiques et financières. Pour analyser objectivement votre situation. Pour

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION 2016

DEMANDE DE SUBVENTION 2016 DEMANDE DE SUBVENTION 2016 IDENTIFICATION DE L ORGANISME DEMANDEUR Dénomination officielle de l association :... Sigle de l association :... Adresse officielle du siège :...... Numéro d identification

Plus en détail

Animée par Thierry GARBAYE. CONFERENCE du 14/11/2014

Animée par Thierry GARBAYE. CONFERENCE du 14/11/2014 SAVOIR LIRE ET INTERPRÉTER SES DOCUMENTS COMPTABLES Animée par Thierry GARBAYE CONFERENCE du 14/11/2014 Les 3 + du CECOGEB CENTRE CONSULAIRE DE GESTION AGRÉÉ DE BORDEAUX Le + fiscal : sécurisation Le +

Plus en détail

Roger Asmar, agr., MBA

Roger Asmar, agr., MBA Roger Asmar, agr., MBA Ousama Bensslimane, agr. Directeur COGENOR Introduction. Efficacité et rentabilité. Seuil de rentabilité. Les dépenses Investissement et rentabilité. Les pièges. Des outils. Rentabilité

Plus en détail

1. LE CONTEXTE. Nous sommes une des plus importantes coopératives forestières en France.

1. LE CONTEXTE. Nous sommes une des plus importantes coopératives forestières en France. NOTE D INFORMATION concernant le recrutement d un(e) : DIRECTEUR DU DEVELOPPEMENT COMMERCIAL H/F DANS LE DOMAINE DE LA SYLVICULTURE OFFERT A EVREUX (27) 1. LE CONTEXTE Nous sommes une des plus importantes

Plus en détail

Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré. Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC

Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré. Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC SOMMAIRE Le dossier financier : Qu est ce que c est? Dans quel but? Les facteurs clés

Plus en détail

Chapitre II: VARIATIONS DU BILAN NOTION DE RESULTAT

Chapitre II: VARIATIONS DU BILAN NOTION DE RESULTAT Chapitre II: VARIATIONS DU BILAN NOTION DE RESULTAT I. MOUVEMENTS COMPTABLES Nous avons vu que le Bilan représente la photographie de la situation de l entreprise à une date donnée : chaque opération nouvelle

Plus en détail

Sommaire. Introduction 3. Aller toujours plus loin 21

Sommaire. Introduction 3. Aller toujours plus loin 21 Vos ratios en poche Sommaire Introduction 3 Les bases pour comprendre les ratios 4 Les ratios de rentabilité 8 Les ratios de valeur ajoutée 11 Les ratios de liquidité 14 Les ratios de solvabilité 17 Aller

Plus en détail

Nom du créateur :.. Entreprise :... Téléphone :... Mail :...

Nom du créateur :.. Entreprise :... Téléphone :... Mail :... DOSSIER DE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR Nom du créateur :.. Entreprise :... Téléphone :... Mail :... A RETOURNER A Monsieur le Président Initiative Centre Bretagne 77 bd de Penthièvre 22 600 LOUDEAC Tél :

Plus en détail

POUR UN DEVELOPPEMENT EQUILIBR DU LITTORAL : LA GESTION INTEGREE DES ZONES COTIERES

POUR UN DEVELOPPEMENT EQUILIBR DU LITTORAL : LA GESTION INTEGREE DES ZONES COTIERES POUR UN DEVELOPPEMENT EQUILIBR DU LITTORAL : LA GESTION INTEGREE DES ZONES COTIERES avec la participation de :. la Délégation à l Aménagement du Territoire et à l Action Régionale (D.A.T.A.R.). le Secrétariat

Plus en détail

gestion Sujet Durée : 2 heures. Aucun document n est autorisé. Calculatrices autorisées.

gestion Sujet Durée : 2 heures. Aucun document n est autorisé. Calculatrices autorisées. GESTION Durée : 2 heures. Consignes Aucun document n est autorisé. Calculatrices autorisées. LA MEUNERIE D ARVOR La Meunerie d Arvor est une entreprise artisanale créée en 1994. La qualité de ses produits

Plus en détail

DCG session 2009 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1

DCG session 2009 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 DCG session 2009 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif Première Partie 1) Evolution des SIG DOSSIER 1 Production vendue 369 458 394 023-6,2% Production stockée 1 162 2 541-54,3% Production de l'exercice

Plus en détail

OPERATION URBAINE DE QUARTIERS REIMS. FISAC en ZUS DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER N. Identification de l entreprise

OPERATION URBAINE DE QUARTIERS REIMS. FISAC en ZUS DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER N. Identification de l entreprise OPERATION URBAINE DE QUARTIERS REIMS FISAC en ZUS DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER N. Nature du projet : Identification de l entreprise Nom du dirigeant : Nom de l'entreprise : Adresse : Dossier

Plus en détail

LE SYSTEME D'INFORMATION COMPTABLE. Modalités : Passage de la notion de Flux-Délai-Niveau au modèle comptable. TABLE DES MATIERES

LE SYSTEME D'INFORMATION COMPTABLE. Modalités : Passage de la notion de Flux-Délai-Niveau au modèle comptable. TABLE DES MATIERES LE SYSTEME D'INFORMATION COMPTABLE Objectif(s) : Présenter le système d'information comptable. Modalités : Passage de la notion de Flux-Délai-Niveau au modèle comptable. Pré-requis : Néant (débutants).

Plus en détail

les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG)

les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) 1) CARACTERISTIQUES les SIG sont un tableau mettant en évidence des INDICATEURS de l'activité de l'entreprise : * document facultatif, sauf pour les entreprises

Plus en détail

Comment transformer votre passion en métier? Se poser les bonnes questions pour une bonne installation Etablir une feuille de route.

Comment transformer votre passion en métier? Se poser les bonnes questions pour une bonne installation Etablir une feuille de route. La Chambre d Agriculture vous accompagne dans la réussite de votre projet Première étape Comment transformer votre passion en métier? Se poser les bonnes questions pour une bonne installation Etablir une

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE CHANEL. 135 Avenue Charles de Gaulle 92200 NEUILLY SUR SEINE COMPTES ANNUELS

FONDATION D ENTREPRISE CHANEL. 135 Avenue Charles de Gaulle 92200 NEUILLY SUR SEINE COMPTES ANNUELS FONDATION D ENTREPRISE CHANEL 135 Avenue Charles de Gaulle 92200 NEUILLY SUR SEINE COMPTES ANNUELS Exercice du 18 juin 2011 au 31 décembre 2012 SOMMAIRE COMPTES ANNUELS ANNEXE 6 1. Faits caractéristiques

Plus en détail

Pêche maritime et aquaculture

Pêche maritime et aquaculture En, les navires français métropolitains ont pêché près de 56 tonnes de poissons, crustacés, coquillages et autres produits de la mer. Les deux tiers des captures françaises ont été réalisés en Atlantique

Plus en détail

Déterminer le seuil de rentabilité de votre entreprise

Déterminer le seuil de rentabilité de votre entreprise Les Journées Régionales de la Création et de la Reprise d Entreprise 11 et 12 octobre 2007 - Parc Expo Rennes Aéroport - Bruz Déterminer le seuil de rentabilité de votre entreprise Animé par : Philippe

Plus en détail

- 09 - RAPPROCHEMENT des RESULTATS de la COMPTABILITE FINANCIERE et de la COMPTABILITE de GESTION

- 09 - RAPPROCHEMENT des RESULTATS de la COMPTABILITE FINANCIERE et de la COMPTABILITE de GESTION - 09 - RAPPROCHEMENT des RESULTATS de la COMPTABILITE FINANCIERE et de la COMPTABILITE de GESTION Objectif(s) : o Modalités du rapprochement des résultats des deux comptabilités : comptabilité financière,

Plus en détail

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité.

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité. Gérer son entreprise Gérer une entreprise et la faire prospérer ne s improvisent pas. Cela nécessite au contraire des connaissances spécifiques, de la réactivité et une grande rigueur. Si votre métier

Plus en détail

ADASP 78. 12 rue de Vergennes 78000 VERSAILLES

ADASP 78. 12 rue de Vergennes 78000 VERSAILLES 12 rue de Vergennes 78000 VERSAILLES Comptes annuels au 31/12/2014 Sommaire Documents liminaires Attestation Documents de synthèse Bilan Compte de résultat Annexe DESIGNATION Principes, règles et méthodes

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

Pour les dossiers comptant plus de deux emplois créés il y a lieu de transmettre en supplément :

Pour les dossiers comptant plus de deux emplois créés il y a lieu de transmettre en supplément : PIECES A JOINDRE IMPERATIVEMENT AU DOSSIER DE DEMANDE D AIDE RÉGIONALE CONCERNANT LES PROJETS DE «CREATION D ENTREPRISES» : (seuls les dossiers complets seront examinés pour instruction) 1 2 3 4 5 Pour

Plus en détail

Recueil de formules. Franck Nicolas

Recueil de formules. Franck Nicolas Recueil de formules Nous avons répertorié dans cette section, les différentes formules expliquées tout au long de cet ouvrage, afin de vous permettre de trouver rapidement l opération que vous souhaitez

Plus en détail

Collège de Genève OS EC 2M Introduction à l analyse comptable Exercice 4

Collège de Genève OS EC 2M Introduction à l analyse comptable Exercice 4 Collège de Genève OS EC 2M Introduction à l analyse comptable Exercice 4 Question Une : Frik & Flooze SA est une entreprise dont l activité est d acheter et vendre des smartphones. L entreprise a été fondée

Plus en détail

4 Choix d investissement

4 Choix d investissement cterrier 1/8 26/01/2011 Cours Mathématiques financières Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre

Plus en détail

SUP ELITE CABINET : PLANNING ANNUEL DES SEMINAIRES, DE MARS À DECEMBRE 2013

SUP ELITE CABINET : PLANNING ANNUEL DES SEMINAIRES, DE MARS À DECEMBRE 2013 DOMAINES THEMES DE SEMINAIRES Coût / Participant PERIODE DE FORMATION MARKETING ET COMMERCE Conquête et fidélisation des clients. 400 000 fcfa FISCALITE Pratique des procédures Douanières : Contrôle et

Plus en détail

DEFINTIONS ET FORMULES

DEFINTIONS ET FORMULES DEFINTIONS ET FORMULES Comptabilité financière (I) BILAN COMPTABLE : Photographie à un moment t de la situation financière. tableau à 2 colonnes : Actif (emploi des ressources disponibles) et Passif (ressources,

Plus en détail

Tél : 02 98 46 24 14 www.bg-finistere.com

Tél : 02 98 46 24 14 www.bg-finistere.com GUIDE DE CREATION & REPRISE D ENTREPRISE BGE FINISTERE Brest Quimper Immeuble Kermeur Hôtel des entreprises 280 rue E. Hemingway 4 rue Kerogan 29200 Brest 29000 Quimper Mon identité Tél : 02 98 46 24 14

Plus en détail

LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE

LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE TABLEAU DE BORD LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE DEFINITION Le tableau de bord est un support (papier ou informatique) qui sert à collecter de manière régulière des informations permettant de

Plus en détail

J envisage de reprendre une entreprise Dossier de demande d avance

J envisage de reprendre une entreprise Dossier de demande d avance AIDE AUX TRES PETITES ENTREPRISES J envisage de reprendre une entreprise Dossier de demande d avance Vous devez déposer votre dossier avant de réaliser vos projets Comment remplir votre dossier de demande

Plus en détail

Révision thèmes de Licence 3 - Questions à Choix Multiples

Révision thèmes de Licence 3 - Questions à Choix Multiples Révision thèmes de Licence 3 - Questions à Choix Multiples Jean-Christophe Scilien Manel Benzerafa - Alilat Durée : 1h30 Plusieurs réponses correctes possibles Les réponses incorrectes seront sanctionnées

Plus en détail

Nom de l Association : Direction Sports et Nautisme. ANNEXE de l IMPRIME n 1 DOCUMENTS FINANCIERS ET COMPTABLES

Nom de l Association : Direction Sports et Nautisme. ANNEXE de l IMPRIME n 1 DOCUMENTS FINANCIERS ET COMPTABLES Nom de l Association : Ville de Brest Direction Sports et Nautisme ANNEXE de l IMPRIME n 1 DOCUMENTS FINANCIERS ET COMPTABLES Vous trouverez à compléter : Un Compte de résultat et budget prévisionnel Un

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION

PROGRAMMES DE GESTION RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION DIRECTION GÉNÉRALE DU CYCLE PREPARATOIRE & DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE Direction de la Pédagogie & des Normes du cycle préparatoire et de l'enseignement

Plus en détail

Mode d emploi du tableur >> ARC1

Mode d emploi du tableur >> ARC1 >> Analyse de la Rentabilité du Compostage Mode d emploi du tableur >> ARC1 Le tableur >>ARC1 se décompose en 11 feuillets : Feuillet 1 : Description des activités Feuillet 2 : Description des équipements

Plus en détail

DOSSIER PRÉVISIONNEL. S.A.R.L Arrosage Pro SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018

DOSSIER PRÉVISIONNEL. S.A.R.L Arrosage Pro SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018 DOSSIER PRÉVISIONNEL SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018 S.A.R.L Arrosage Pro Chemin du petit doigt BP 321 44000 NANTES Tél : 02 40 01 01 01 Fax : 02 40 01 01 02 E-mail : contact@arrosage-pro.fr Cabinet

Plus en détail

MISE EN APPLICATION : IMMEDIATE

MISE EN APPLICATION : IMMEDIATE DECISION DU DIRECTEUR GENERAL DE FRANCEAGRIMER Direction Interventions Unité Aides aux exploitations et Expérimentation 12, Rue Rol-Tanguy TSA 20002 93555 Montreuil Cedex INTV-GECRI-2014-57 du 28/08/2014

Plus en détail

Reprendre une entreprise en Midi-Pyrénées

Reprendre une entreprise en Midi-Pyrénées Reprendre une entreprise en Midi-Pyrénées «Inventaire et mode d emploi» Transaxiall - Atelier RM 5 5 2014 Le marché de la reprise en France - 500 000 entreprises à reprendre? - 350 000 n ont pas de valeur

Plus en détail

RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE

RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE PONTON Fanny Blossier Analyste Financier 16 rue Victor Hugo BP 54000 Nancy Tél : 06 65 66 87 42 E-mail : fanny.blossier@pretup.fr 1. DESCRIPTION DE L ENTREPRISE Fiche

Plus en détail