Mode d emploi de l outil de classification des collaborateurs soumis à la convention collective de travail dans le secteur social parapublic vaudois

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mode d emploi de l outil de classification des collaborateurs soumis à la convention collective de travail dans le secteur social parapublic vaudois"

Transcription

1 Mode d emploi de l outil de classification des collaborateurs soumis à la convention collective de travail dans le secteur social parapublic vaudois Av. de la Vallombreuse Lausanne Tél Fax Lausanne, le 23 mars 2015

2 Table des matières Chapitre Titre Page 1. Introduction 3 2. Calcul du salaire à l engagement Saisie des informations dans l onglet «SAISIES» 2.2 Saisie des informations dans l onglet «CALCULS» 2.3 Onglet «DECISION» Gestion administrative du dossier Décision pour la classe A Diplômes et classifications Annexes : Exemples de classifications Secrétaire de direction Educateur exemple A Educateur exemple B Assistant socio-éducatif (ASE) MSP exemple A MSP exemple B Logopédiste Psychologue 22 Page 2 sur 22

3 1. Introduction Ce mode d emploi explique la marche à suivre pour l utilisation de l outil de classification nécessaire à la classification des collaborateurs soumis à la convention collective de travail dans le secteur social parapublic vaudois. Cet outil a été développé sur Excel et plusieurs «onglets» sont à disposition pour effectuer le calcul de salaire d un nouveau collaborateur, ce qui fait que dans ce fichier vous trouvez : Un premier groupe de trois onglets (couleur rouge) pour le calcul du salaire (chapitre 2). Un onglet (couleur rose) pour la saisie manuelle des décisions de classe A (chapitre 4) Un groupe de 14 onglets (couleur bleue) qui donne des informations sur les classifications par fonctions et par diplômes (chapitre 5). Un dernier onglet (couleur verte) concerne la base des données utiles aux différents calculs automatisés. Conseil Afin de bien comprendre la logique de cet outil, nous vous conseillons de prendre connaissance de manière détaillée de toute la méthodologie expliquée ci-après avant d effectuer votre première classification. Cependant, en cas de questions ou d interrogations, vous pouvez contacter : Mme Isabelle Hermann au 021 / les lundis et mardis (journée) 079 / les mercredis, jeudis et vendredis (matin) Protection du fichier et des onglets Afin d éviter des manipulations erronées qui pourraient engendrer des modifications des macros, et ainsi, fausser les calculs, chaque onglet est protégé. Page 3 sur 22

4 2. Calcul du salaire à l engagement Comme indiqué en introduction, le calcul du salaire à l engagement s effectue à l aide des trois premiers onglets du fichier Excel. Le premier onglet «SAISIES» sert à la saisie des informations (chapitre 2.1), le deuxième onglet au calcul du salaire (chapitre 2.2) et le troisième onglet permet d imprimer la décision (chapitre 2.3). 2.1 Saisie des informations dans l onglet «SAISIES» La saisie des informations se découpe en plusieurs groupes d informations : institution, informations personnelles, formations et diplômes, parcours professionnel. Pour information, tous les champs à remplir sont de couleur et ils deviennent de couleur blanche une fois que l information est saisie. A noter que les quatre champs de couleur impérativement être remplis. sont obligatoires et doivent 1) Institution La personne de contact et les coordonnées de l institution sont à saisir en premier : elles se reportent automatiquement à la dernière page, sous l onglet «DECISION». Conseil Afin d éviter de refaire plusieurs fois le même travail administratif, il est conseillé d enregistrer un modèle avec toutes les informations qui ne changent pas d une décision à l autre, à savoir la saisie des coordonnées de l institution, et éventuellement la personne de contact. Page 4 sur 22

5 2) Informations personnelles Les informations personnelles du collaborateur sont à saisir, et comme pour l institution, elles se reportent automatiquement à la dernière page, sous l onglet «DECISION». Fonction, date d engagement et secteur Le champ «Fonction» correspond à la fonction du collaborateur, par exemple : «secrétaire de direction» ; «éducateur» ; «MSP», etc. Le champ «Date d engagement» est un champ obligatoire. Le parcours professionnel introduit ne peut être postérieur à la date de l engagement. Par exemple, pour un engagement au , l expérience professionnelle peut être prise en considération que jusqu au Le champ «Secteur» propose deux possibilités. Soit on utilise les possibilités proposées par le menu déroulant, comme par exemple : Soit, on utilise le champ «Autres», qui permet de saisir manuellement une dénomination propre à votre institution. Si vous utilisez ce champ, alors il est nécessaire de laisser vide le champ «Secteur». Page 5 sur 22

6 3) Formations et diplômes Cette partie permet de saisir l ensemble des formations suivies par le collaborateur engagé. Seuls les diplômes obtenus qui ont une influence sur la classification, ainsi que les promotions du collaborateur, sont mentionnées. La classification attribuée n est pas reportée automatiquement au point 4 (parcours professionnel), mais les informations saisies ici permettent de savoir à quelle date le collaborateur a obtenu son premier diplôme, ou de calculer à quel moment le collaborateur arrive aux 2/3 de sa formation d éducateur, entre en 3 ème année de formation pour les MSP, etc Le système est développé pour comptabiliser les expériences professionnelles obtenues après un premier diplôme (CFC, maturité, ); il est donc obligatoire d avoir une date dans le champ rouge foncé prévu à cet effet. Si le CFC ou le diplôme ne mentionne pas le début de la formation, il suffit de remplir la date de la fin, soit la date de l obtention du CFC ou du diplôme. Pour rappel, l annexe 11 point 4 indique précisément les différents cas de figure sur le commencement de la prise en compte des expériences professionnelles : «Pour les secteurs «éducatif» et «atelier à vocation socialisante et centre de jour», la détermination du salaire du collaborateur est calculée en comptabilisant les expériences professionnelles : - soit à partir du premier titre obtenu après la fin de la scolarité obligatoire (par exemple, CFC, maturité, etc ) pour autant que le collaborateur l ait obtenu avant l âge de 25 ans révolus ; il appartient à l employeur de classifier le collaborateur et de déterminer le pourcentage de prise en compte des expériences professionnelle selon les modalités prévues au point 1 ci-dessus ; - soit à partir de l âge de 25 ans révolus si le collaborateur n est, à ce moment, pas porteur d un premier titre : dans ce cas, l employeur prend en compte à 33% l expérience professionnelle dans la première classe du secteur dans lequel le collaborateur est engagé jusqu à ce que ce dernier obtienne un titre correspondant à un enclassement. Dès ce moment, il appartient à l employeur de classifier et de déterminer le pourcentage de prise en compte des expériences professionnelles selon les modalités prévues au point 1 ci-dessus. Pour les secteurs «thérapeutique», «enseignement spécialisé et éducation précoce spécialisée» et «veille», la détermination du salaire du collaborateur est calculée en comptabilisant les expériences professionnelles : - soit à partir du premier titre obtenu après la fin de la scolarité obligatoire (par exemple, CFC, maturité, etc ) pour autant que le collaborateur l ait obtenu avant l âge de 25 ans révolus : dans ce cas, l employeur prend en compte à 33% l expérience professionnelle dans la première classe du secteur dans lequel le collaborateur est engagé jusqu à ce que ce dernier obtienne un titre correspondant à un enclassement. Dès ce moment, il appartient à l employeur de classifier et de déterminer le pourcentage de prise en compte des expériences professionnelles selon les modalités prévues au point 1 ci-dessus; - soit à partir de l âge de 25 ans révolus si le collaborateur n est, à ce moment, pas porteur d un premier titre : dans ce cas, l employeur prend en compte à 33% l expérience professionnelle dans la première classe du secteur dans lequel le collaborateur est engagé jusqu à ce que ce dernier obtienne un titre correspondant à un enclassement. Dès ce moment, il appartient à l employeur de classifier et de déterminer le pourcentage de prise en compte des expériences professionnelles selon les modalités prévues au point 1 ci-dessus.» Page 6 sur 22

7 Concernant les collaborateurs pour lesquels une formation professionnelle n est pas requise pour pouvoir bénéficier d une classification, il s agit de compléter la date de la fin en indiquant la date de la fin de scolarité. Les onglets bleus vous permettent de savoir quels diplômes donnent quelles classifications. Conseil Afin d éviter toute confusion, il est préférable de reproduire exactement le titre de la formation obtenue et l école suivie tels qu indiqués sur le diplôme. Une personne, porteuse d un titre étranger doit, avant d être engagée, le faire reconnaître par les organes de référence (SEFRI, CDIP, CRUS, Croix-Rouge, etc ) 4) Parcours professionnel La saisie du parcours professionnel commence par la saisie de la première classification à laquelle le collaborateur a droit. Cependant, comme la particularité historique des classifications des fonctions dans notre secteur diffère d un type de fonction à l autre, la méthodologie est différente si l on classifie une personne des secteurs «éducatif», «atelier à vocation socialisante et centre de jour» et «enseignement spécialisé» ou si l on classifie une personne des secteurs «administratif», «hôtelier» et «thérapeutique». Par exemple, le calcul du salaire d un employé d administration C va débuter directement en indiquant comme classe initiale la classe 18-20, alors que le calcul du salaire d un éducateur B1 en classe qui a fait sa formation après l obtention d une maturité va débuter avec une classe initiale en Les annexes présentent quelques exemples qui permettent de comprendre ces différences. Page 7 sur 22

8 a) Classifications des personnes employées dans les secteurs «administratif», «hôtelier» et «thérapeutique» Pour ce personnel, il n y a aucune action à entreprendre dans le deuxième onglet «CALCULS», car la classe initiale indiquée dans l onglet «SAISIES» correspond à la classe définitive. De fait, une fois que le calcul de salaire a été effectué (automatiquement par le système), il n y a plus d opération à effectuer. b) Classifications des personnes dans les secteurs «éducatif», «atelier à vocation socialisante et centre de jour» et «enseignement spécialisé» La particularité du calcul du salaire pour le personnel mentionné en titre, c est que le calcul définitif se fait dans le deuxième onglet, en introduisant manuellement les différentes promotions auxquelles le collaborateur a droit. La manière de procéder à cette saisie «complémentaire» est expliquée au chapitre 2.2. c) Saisie du parcours professionnel En introduction de la saisie du parcours professionnel, nous rappelons ici que trois règles fondamentales ont été modifiées avec l arrivée de la nouvelle convention collective. Il s agit de : 1. la reconnaissance à 100% de n importe quel taux d activité à temps partiel, 2. l abandon de l annuité initiale au profit d annuités progressives uniquement, 3. la possibilité de reconnaître une expérience professionnelle à 33%, 66% ou 100%. Une fois la saisie de l employeur, de la fonction, du début et de la fin de l activité, le nombre de jours se calcule de manière automatique Ensuite, il est nécessaire d indiquer, dans la colonne «Reconnu à [%]» à quel pourcentage cette expérience est reconnue (0% ; 33% ; 66% ; ou 100%). Pour rappel : 100% de prise en compte de l expérience pour une même fonction ou une fonction similaire. Il faut comprendre par similaire que c est une fonction équivalente. Par exemple, l éducateur et le MSP sont des fonctions considérées comme équivalente. 66% de prise en compte de l expérience pour une fonction dans un autre domaine, mais utile à la nouvelle activité. Il faut comprendre par utile à la nouvelle activité, une fonction qui n est pas similaire. Par exemple, les années d expérience sont à prendre en compte à 66% pour un MSP qui travaillerait dans un atelier bois et qui aurait une expérience de menuisier ou d ébéniste ou de charpentier ou de parqueteur/etc. Ces professions sont utiles à la fonction d un MSP dans un atelier bois, mais elles ne sont pas similaires. 33% de prise en compte de l expérience dans toute autre activité professionnelle. Il faut comprendre par toute autre activité professionnelle, toutes les activités antérieures attestées du collaborateur quelle que soit sa fonction nouvelle. Les expériences non validées par un certificat de travail ne sont pas reconnues. La colonne «Attestation» permet d indiquer si l expérience est attestée. Si le collaborateur ne peut fournir Page 8 sur 22

9 d attestation, alors un «Non» engendrera automatiquement une mise à zéro du nombre de jours. Par ailleurs, comme c est déjà l usage actuellement, un indépendant ou une personne qui n a plus ses certificats de travail pour une raison particulière, peut faire valoir son expérience par la production d un extrait de son compte individuel AVS. Pour les pays autres que la Suisse, il est procédé par analogie. Le service civil et le service militaire sont comptabilisés à 33%. Les expériences professionnelles acquises lors d un emploi temporaire subventionné (ETS et similaire) sont comptabilisées selon les modalités de l annexe 11. La prise en compte des stages et expérience professionnelle pendant la formation est également régie par l annexe 11, chiffre 5 : «Les stages faisant partie intégrante de la formation ne peuvent être pris en considération comme expérience professionnelle. L expérience professionnelle pendant la formation peut être prise en considération : il appartient à l employeur de déterminer le pourcentage de prise en compte selon les modalités prévues au chiffre 1 ci-dessus. Demeurent réservées les dispositions au sujet du stage des psychologues, voir l annexe 16, chiffre 2.» Conseil Le système évite les doublons et il est conçu pour ne tenir compte que d une seule et unique expérience en cas de chevauchement de dates. Toutefois, afin de vous faciliter le contrôle du calcul de salaire, nous vous conseillons d éviter de saisir plusieurs expériences professionnelles qui tombent sur les mêmes périodes. Si une expérience professionnelle est reconnue par exemple à 66% et que sur une même période, une 2 ème expérience professionnelle est reconnue à 100%, le pourcentage le plus favorable au collaborateur est appliqué. Une fois que tout le parcours professionnel a été introduit dans le tableau, il faut terminer la saisie en cliquant sur le bouton bleu «Calculer le salaire». Page 9 sur 22

10 Automatiquement, vous allez vous retrouver en deuxième page, sous l onglet «CALCULS», avec la présentation suivante : Comme cela a été indiqué au sous-chapitre «b» de la page 7, suivant le parcours professionnel du collaborateur, la classification n est pas terminée, et ceci pour les employés dans les secteurs éducatif, atelier à vocation socialisante et centre de jour et enseignement spécialisé. En prenant l exemple ci-dessus, le parcours professionnel est classifié en classe 11-14, alors que cette personne a suivi une formation d éducatrice en emploi entre le 1 er août 2007 et le 31 juillet De fait, il faut encore saisir dans le tableau ci-dessus, deux promotions. - La promotion en qui a eu lieu en 2009, aux 2/3 de sa formation. - La promotion en à la fin de sa formation en Page 10 sur 22

11 2.2 Saisie des informations dans l onglet «CALCULS» ATTENTION, la particularité de notre outil, c est qu il nécessite de saisir une promotion l année suivante où celle-ci a été obtenue, car notre système a été développé de manière à additionner les montants (annuité ou promotion au 1er janvier). De fait, comme la promotion est donnée durant l année (entre le 1er janvier et le 31 décembre), celle-ci s enregistre au 1er janvier de l année suivante. Dans notre exemple ci-après, les promotions sont donc calculées de la manière suivante : 2/3 de la formation en 2009 (passage de en 14-17) Saisie manuelle de la nouvelle classe en 2010 Obtention du diplôme en 2010 (passage de à 17-20) Saisie manuelle de la nouvelle classe en 2011 Le montant de la promotion est calculé automatiquement. Si ce montant devait s avérer inférieur au minimum prévu à l annexe no10 de la CCT, le minimum sera automatiquement privilégié. Le système prévoit également d amener le salaire annuel au minimum de la nouvelle classe. Une fois cette opération de saisie effectuée, il faut imprimer cette page et aller sous l onglet «DECISION» (chapitre 2.3). Page 11 sur 22

12 Annuité cumulée Le système de classification proposé reprend également la règle de l attribution d une «annuité cumulée», calculée en fin de décision, pour tenir compte de toutes les expériences accumulées au fil des années et pour lesquelles le collaborateur n a pas obtenu d annuité dans l année, n ayant pas le minimum de 6 mois requis. Ainsi, dans l exemple ci-dessous, on constate qu au cours de sa carrière, cette éducatrice a additionné 457 jours qui se répartissent sur trois années (92 jours travaillés en jours travaillés en jours travaillés en jours travaillés en 2007) et, de fait, se voit attribuer une annuité supplémentaire dans la classe dans laquelle la dernière annuité a été prise. Plus précisément, le système attribue des annuités supplémentaires selon le décompte suivant : - 0 à 179 jours : 0 annuité cumulée, à 539 jours : une annuité cumulée, à 899 jours : deux annuités cumulées, - etc. Page 12 sur 22

13 2.3 Onglet «DECISION» Une fois toutes les étapes de calcul réalisées, il ne reste plus qu à venir sous l onglet «DECISION», pour imprimer la page de décision de classification, puisque toutes les informations relatives aux coordonnées de l institution, au collaborateur et au salaire ou à la date de la prochaine annuité sont transférées depuis les feuilles de calcul. Toutefois, si nécessaire, il est possible encore de mettre des indications dans la partie «Autres considérants». Page 13 sur 22

14 3. Gestion administrative du dossier Une fois la classification terminée, il est conseillé d enregistrer le dossier de manière informatique. Au niveau administratif, il est nécessaire qu une copie des onglets «saisies», «calculs» et «décision de classification» soit : - transmise au collaborateur, pour information, - mise en copie papier dans le dossier du collaborateur. 4. Décision pour la classe A L onglet «Décision classe A» est un exemple de décision de classification pour les personnes qui obtiennent la classe A. Cet onglet n a pas de protection et il est donc possible d y apporter toutes les modifications nécessaires à la saisie des informations relatives à la promotion du collaborateur. 5. Diplômes et classifications Les 13 onglets de couleur bleue relatifs aux liens entre les diplômes, qualifications et expériences par fonction permettent d identifier les classes par diplômes. Page 14 sur 22

15 6. Annexes : Exemples de classifications Annexe 6.1 : Secrétaire de direction Page 15 sur 22

16 Annexe 6.2 : Educateur exemple A Exemple d une personne qui a effectué une formation à plein temps ( au ), mais qui n a pas encore rendu son travail de diplôme pour obtenir son Bachelor HES-SO en travail social. Page 16 sur 22

17 Annexe 6.3 : Educateur exemple B Exemple d une personne qui a effectué une formation en emploi terminée en 2008, et qui a été diplômée en Page 17 sur 22

18 Annexe 6.4 : Assistant socio-éducatif (ASE) Exemple d une personne qui a effectué une formation d assistant socio-éducatif (ASE) en emploi. Ces expériences professionnelles ont été reconnues à 66%, car celles-ci ont été réalisées dans le secteur social. Si celles-ci avaient été réalisées dans un autre secteur, comme celui de la santé par exemple, ces expériences auraient été reconnues à 33%. Page 18 sur 22

19 Annexe 6.5 : MSP exemple A Exemple d une personne qui effectué sa formation de MSP en emploi, après avoir débuté sa carrière comme confiseur. Page 19 sur 22

20 Mode d emploi de l outil de classification - Avop - mars 2015 Annexe 6.6 : MSP exemple B Exemple d une personne qui effectué sa formation de MSP en emploi, mais qui disposait de deux CFC au préalable. Page 20 sur 22

21 Annexe 6.7 : Logopédiste Attention, il est important de vérifier que la promotion soit donnée après quatre années d activités effectives. En effet, il ne suffit pas de calculer 4 ans après la date de l obtention du diplôme, mais il faut bel et bien établir un calcul précis pour identifier à quel moment la personne a effectivement 48 mois d expérience professionnelle Page 21 sur 22

22 Mode d emploi de l outil de classification - Avop - mars 2015 Annexe 6.8 Psychologue De la même manière que pour les logopédistes, la promotion n a lieu qu après 4 ans d activités professionnelles effectives. Page 22 sur 22

Mode de calcul basé sur les dépenses déterminantes (coûts réels plafonnés) Sommaire

Mode de calcul basé sur les dépenses déterminantes (coûts réels plafonnés) Sommaire Mode de calcul basé sur les dépenses déterminantes (coûts réels plafonnés) Guide à l intention des institutions (prestataires) reconnues par les cantons suisses, pour leurs demandes d obtention des subventions

Plus en détail

Annexe à la circulaire 450 relative à la politique salariale 2014

Annexe à la circulaire 450 relative à la politique salariale 2014 Annexe à la circulaire 450 relative à la politique salariale 2014 - Grille salariale 2014 - Grille salariale 2014 des directeurs - Rémunération des enseignants spécialisés remplaçants - Rémunération des

Plus en détail

Proposition d un outil de suivi du plan de formation et de calcul des ETP. Explications

Proposition d un outil de suivi du plan de formation et de calcul des ETP. Explications Proposition d un outil de suivi du plan de formation et de calcul des ETP Explications Janvier 2006 Le classeur Excel se compose de plusieurs feuilles : - liste des formations ; - personnel ; - listes

Plus en détail

Formulaire n 1 : Identification de la structure

Formulaire n 1 : Identification de la structure FICHE TECHNIQUE 1 Formulaire n 1 : Identification de la structure Nom du gestionnaire Dans le cas d un gestionnaire gérant plusieurs structures, merci d indiquer le nom de l organismemère. Nom de la structure

Plus en détail

* fermeture le lendemain

* fermeture le lendemain MOIS DE JANVIER 2011 Samedi 1 01h35 08h43 14h09 21h14 Dimanche 2 02h41 09h42 15h15 22h09 Lundi 3 03h38 10h32 16h10 22h56 Mardi 4 04h26 11h15 16h57 23h37 Mercredi 5 05h07 11h54 17h37 *00h14 Jeudi 6 05h45

Plus en détail

Berne, le 15 avril 2014. Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation Monsieur Josef Widmer Effingerstrasse 27 3003 Bern

Berne, le 15 avril 2014. Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation Monsieur Josef Widmer Effingerstrasse 27 3003 Bern Berne, le 15 avril 2014 Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation Monsieur Josef Widmer Effingerstrasse 27 3003 Bern par: stefanie.haab@sbfi.admin.ch Prise de position de l association

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DES ÉDUCATEURS SOCIAUX

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DES ÉDUCATEURS SOCIAUX CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL DES ÉDUCATEURS SOCIAUX entre L ASSOCIATION VAUDOISE DES ORGANISATIONS PRIVEES POUR PERSONNES EN DIFFICULTÉ (AVOP) et L ASSOCIATION AVENIRSOCIAL VAUD 1 Explications La convention

Plus en détail

La Pré-annulation Ircantec. Guide utilisateurs

La Pré-annulation Ircantec. Guide utilisateurs Validations Page 1/14 V7 Evolution SRV : La Pré-annulation Ircantec Guide utilisateurs Modifiée par : Véronique DELPECH 31/03/2015 O B J E C T I F S D E L E V O L U T I O N Afin d éviter un certain nombre

Plus en détail

DÉTERMINATION DE L ÉCHELON

DÉTERMINATION DE L ÉCHELON FÉDÉRATION DU PERSONNEL SOUTIEN DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR GUIDE POUR LES MEMBRES DU PERSONNEL DE SOUTIEN DES COLLEGES DÉTERMINATION DE L ÉCHELON Articles 6-1.00, 6-2.00, 6-3.00 et 6-4.00 Avertissement

Plus en détail

Pascal Weber - Expert en organisation http://www.ameliorationcontinue.fr

Pascal Weber - Expert en organisation http://www.ameliorationcontinue.fr Livre de formation offert par Pascal Weber - Expert en organisation http://www.ameliorationcontinue.fr http://twitter.com/ameliorcontinue Le simple fait de posséder ce livre vous donne le droit de l'offrir

Plus en détail

Les cahiers de l ecomptes

Les cahiers de l ecomptes Les cahiers de l ecomptes Numéro : 5 Comment effectuer des projections budgétaires au moyen du logiciel ecomptes Auteur : Philippe Brognon. DIRECTION GÉNÉRALE OPÉRATIONNELLE DES POUVOIRS LOCAUX, DE L ACTION

Plus en détail

Proposition de facture

Proposition de facture Module Fonction Carte Gestion du bureau Proposition de facture UR09110500 Proposition de facture Cette proposition affiche la liste des services et des dépenses qui doivent être facturés au client. Ce

Plus en détail

Communication Globale Communications Conjoncturelles

Communication Globale Communications Conjoncturelles Communication Globale Communications Conjoncturelles Envoi par E-mail d une Campagne Conjoncturelle à mes clients et prospects Version 1.0 1 Communications Conjoncturelles Envoi par E-Mail Ce module vous

Plus en détail

AG-Coop. Outil de gestion d Assemblée Générale pour les coopératives Hlm

AG-Coop. Outil de gestion d Assemblée Générale pour les coopératives Hlm AG-Coop Outil de gestion d Assemblée Générale pour les coopératives Hlm La Fédération des coopératives Hlm a souhaité appuyer ses adhérents dans l organisation de leur Assemblée Générale et met à leur

Plus en détail

GUIDE DU NOUVEL EMPLOYÉ Personnel enseignant régulier et à contrat. Au service de la réussite de chacun. Commission scolaire des Draveurs

GUIDE DU NOUVEL EMPLOYÉ Personnel enseignant régulier et à contrat. Au service de la réussite de chacun. Commission scolaire des Draveurs Commission scolaire des Draveurs GUIDE DU NOUVEL EMPLOYÉ Personnel enseignant régulier et à contrat Au service de la réussite de chacun N.B. Dans le présent texte, le générique masculin est utilisé sans

Plus en détail

ACCRÉDITATION DES CENTRES PRIVÉS ET DES PROGRAMMES DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN HAÏTI. Formulaire de demande d une autorisation de fonctionnement

ACCRÉDITATION DES CENTRES PRIVÉS ET DES PROGRAMMES DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN HAÏTI. Formulaire de demande d une autorisation de fonctionnement ACCRÉDITATION DES CENTRES PRIVÉS ET DES PROGRAMMES DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN HAÏTI Formulaire de demande d une autorisation de fonctionnement Juin 2011 Projet d accompagnement de l INFP dans la révision,

Plus en détail

Accédez à une multitude de possibilités

Accédez à une multitude de possibilités u00 Accédez à une multitude de possibilités Particularités pour les membres de la Caisse centrale u01 Vous avez déterminé avec la Caisse centrale Desjardins les folios et comptes qui sont accessibles par

Plus en détail

ECHANGES DE DONNEES SCONET

ECHANGES DE DONNEES SCONET ECHANGES DE DONNEES SCONET Les Pré requis a. Paramétrage année scolaire b. Lancer le module Education nationale Charlemagne 2 1. Les Nomenclatures de Sconet à Charlemagne a. Exporter les nomenclatures

Plus en détail

OUTILS DE SOLUTIONS D AFFAIRES

OUTILS DE SOLUTIONS D AFFAIRES OUTILS DE SOLUTIONS D AFFAIRES SUPPORT@EZQ.CA EZQ.CA GUIDE D UTILISATEUR EZQ V4.01 2004-2014 Sg Conseils inc.- Tous droits réservés. TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... 2 TRUCS À UTILISER LORS DE

Plus en détail

SIGAFINANCE. Quoi de neuf et correctifs Version 8.15.00.5 (20 février 2015)

SIGAFINANCE. Quoi de neuf et correctifs Version 8.15.00.5 (20 février 2015) SIGAFINANCE Quoi de neuf et correctifs Version 8.15.00.5 (20 février 2015) NOUVEAUTÉS. Entrée des écritures : ajout dans la fonction «Exporter et Importer des écritures quotidiennes» : si des auxiliaires

Plus en détail

Rémunération et Avantages Sociaux

Rémunération et Avantages Sociaux Rémunération et Avantages Sociaux Prime de médaille 1 Janvier 2012 SOMMAIRE Avant-propos 3 Dispositions générales Types de médaille Délivrance de la médaille d honneur du travail Attribution de la prime

Plus en détail

Formulaire n 1 : Identification de la structure

Formulaire n 1 : Identification de la structure FICHE TECHNIQUE 1 Formulaire n 1 : Identification de la structure Nom du gestionnaire Dans le cas d un gestionnaire gérant plusieurs structures, merci d indiquer le nom de l organismemère. Nom de la structure

Plus en détail

TC3 - Guide d utilisation pour la saisie des FA

TC3 - Guide d utilisation pour la saisie des FA TC3 - Guide d utilisation pour la saisie des FA Version 2.0 du 22/04/2014 COM.ASCO.15042.2 Objectifs p 3 Présentation générale p 4 Processus de saisie et validation des temps p 5 Présentation du module

Plus en détail

Formulaire de candidature Bachelor Soins Infirmiers Sion

Formulaire de candidature Bachelor Soins Infirmiers Sion Formulaire de candidature Bachelor Soins Infirmiers Sion Inscription pour la rentrée de septembre 20.. Photo Je m inscris pour la formation ordinaire, à plein temps, en 3 ans Je suis intéressé-e par une

Plus en détail

C P P Commission paritaire professionnelle du secteur social parapublic vaudois

C P P Commission paritaire professionnelle du secteur social parapublic vaudois C P P Commission paritaire professionnelle du secteur social parapublic vaudois STATUTS - 1 - STATUTS DE LA COMMISSION PARITAIRE PROFESSIONNELLE du secteur social parapublic vaudois Article 1 Nom et Siège

Plus en détail

Formulaire d inscription

Formulaire d inscription Modules complémentaires en vue d une admission dans une filière d une Haute Ecole Spécialisée dans le domaine Santé. Formulaire d inscription Je m inscris aux modules complémentaires en vue d une formation

Plus en détail

Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte»

Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte» Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte» - Fichier «Gestion main de fer» Cet outil, à utiliser chaque semaine, permet de réaliser une synthèse de l

Plus en détail

CAPELO - Compléments au dossier de carrière

CAPELO - Compléments au dossier de carrière CAPELO - Compléments au dossier de carrière Instructions administratives aux employeurs 01/01/2013 Tour du Midi / Zuidertoren Bruxelles1060 Brussel T +32 (0)2 791 50 00 F +32 (0)2 791 50 99 www.capelo.be

Plus en détail

Pas-à-pas. Gérer un budget de décors pour un film

Pas-à-pas. Gérer un budget de décors pour un film Pas-à-pas Gérer un budget de décors pour un film Objectif : gérer avec un minimum de risque d erreur le budget de décors d un film en tenant compte des notes de frais à rembourser. Pouvoir établir le détail

Plus en détail

MANUEL L I A I S O N B A N C A I R E C O D A D O M I C I L I A T I O N S I S A B E L 6

MANUEL L I A I S O N B A N C A I R E C O D A D O M I C I L I A T I O N S I S A B E L 6 MANUEL L I A I S O N B A N C A I R E C O D A D O M I C I L I A T I O N S I S A B E L 6 1 Fonctionnement général Un certain nombre d opérations bancaires peuvent être automatisées de façon aisée. L introduction

Plus en détail

concernant les fournisseurs de soins (OFS) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg

concernant les fournisseurs de soins (OFS) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Ordonnance du 9 mars 00 concernant les fournisseurs de soins (OFS) Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du 6 novembre 999 sur la santé ; Sur la proposition de la Direction de la santé et des

Plus en détail

Sauvegardes du SERVEUR OS/400 (iseries)

Sauvegardes du SERVEUR OS/400 (iseries) Documentation I D S Sauvegardes du SERVEUR OS/400 (iseries) Deux types de sauvegarde doivent être faites sur votre serveur AS400 (iseries) : - de façon régulière, - à des fréquences différentes, - sur

Plus en détail

GUIDE DE L UTILISATEUR SYSTÈME DE NÉGOCIATION DES OBLIGATIONS (BOND TRADER)

GUIDE DE L UTILISATEUR SYSTÈME DE NÉGOCIATION DES OBLIGATIONS (BOND TRADER) du sur-mesure à votre service du sur-mesure à votre service Introduction 3 Principaux onglets 4 Demande d un identifiant 5 Ouverture de session 5 Menus principaux et conseils Menu principal pour tous

Plus en détail

Service en ligne Obligation de retenue (Articles 30bis et 30ter)

Service en ligne Obligation de retenue (Articles 30bis et 30ter) Service en ligne Obligation de retenue (Articles 30bis et 30ter) Vous avez la possibilité d utiliser le service en ligne Obligation de retenue (Article 30bis et 30ter) en mode sécurisé (A) ou en mode non

Plus en détail

Étapes de création de son livret

Étapes de création de son livret f o n c t i o n p u b l i q u e t e r r i t o r i a l e Étapes de création de son livret formations expériences compétences A retenir Le livret individuel de formation est un document personnel dont vous

Plus en détail

REPERTOIRE DES INTERPRETATIONS DE LA CCT DU SECTEUR SANITAIRE PARAPUBLIC VAUDOIS ETAT au 02.04.2014

REPERTOIRE DES INTERPRETATIONS DE LA CCT DU SECTEUR SANITAIRE PARAPUBLIC VAUDOIS ETAT au 02.04.2014 REPERTOIRE DES INTERPRETATIONS DE LA CCT DU SECTEUR SANITAIRE PARAPUBLIC VAUDOIS ETAT au 02.04.2014 TABLE DES MATIERES DU REPERTOIRE Numéros Enoncé du problème examiné, de la question soulevée 1 Annuités

Plus en détail

Directive 05_04 Prise en compte des études déjà effectuées

Directive 05_04 Prise en compte des études déjà effectuées Haute école pédagogique Comité de Direction Avenue de Cour CH 04 Lausanne www.hepl.ch Directives du Comité de direction Chapitre 05 : Filières de formation Directive 05_04 Prise en compte des études déjà

Plus en détail

GUIDE ADMINISTRATIF. Classification et rémunération du personnel d encadrement

GUIDE ADMINISTRATIF. Classification et rémunération du personnel d encadrement GUIDE ADMINISTRATIF Classification et rémunération du personnel d encadrement En vigueur du 1 er avril 2007 au 31 mars 2010 Contenu et rédaction Association québécoise des centres de la petite enfance

Plus en détail

Devis-fact-xp. Manuel d utilisation

Devis-fact-xp. Manuel d utilisation Devis-fact-xp Manuel d utilisation 1 Devis-fact-xp est un logiciel de gestion CRM d entreprise conçu pour tout métier. Il est Multi-Utilisateurs et fonctionne en réseau sur plusieurs postes. Sommaire 1>

Plus en détail

Cours de préparation au brevet en assurances sociales

Cours de préparation au brevet en assurances sociales Cours de préparation au brevet en assurances sociales P R O G R A M M E DE FORMATION FORMER INFORMER COORDONNER En collaboration avec Table des matières Chapitre Page I. Renseignements généraux... 3 II.

Plus en détail

Guide pratique Annexe Investir en fonds

Guide pratique Annexe Investir en fonds Guide pratique Annexe Investir en fonds Guide pratique Annexe Investir en fonds 2 Table des matières 1 Comment investir en fonds via BinckBank 3 1.1 Introduction 3 2 L onglet : Investir en fonds 4 2.1

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE COMPTABILITE CREANCIERS. Version 1.0 du 27 septembre 2013

GUIDE PRATIQUE COMPTABILITE CREANCIERS. Version 1.0 du 27 septembre 2013 GUIDE PRATIQUE COMPTABILITE CREANCIERS Version 1.0 du 27 septembre 2013 Table des matières 1. Introduction... 3 1.1. Les comptabilités auxiliaires... 3 2. Paramètres de bases... 3 2.1. Les conditions de

Plus en détail

Guide Campus France. «Créer votre compte et remplir votre dossier» Sommaire

Guide Campus France. «Créer votre compte et remplir votre dossier» Sommaire www.algerie.campusfrance.org Guide Campus France «Créer votre compte et remplir votre dossier» Sommaire I. Le site Campus France... 02 II. Créer son dossier Campus France...04 III. Consulter son dossier

Plus en détail

Nom Prénom :... Mon livret de stage

Nom Prénom :... Mon livret de stage Nom Prénom :..... Mon livret de stage 1. Présentation Tuteur de stage : NOM et Prénom: Fonctions dans l entreprise : Téléphone et poste : Stagiaire NOM et Prénom : Né(e) le : Stage effectué du au Professeur

Plus en détail

Private Search. Manuel de l utilisateur Introduire et adapter ses données. 10/04/2014 v 2.00

Private Search. Manuel de l utilisateur Introduire et adapter ses données. 10/04/2014 v 2.00 Private Search Manuel de l utilisateur Introduire et adapter ses données 10/04/2014 v 2.00 1 Préambule Ce manuel reprend toutes les actions autorisées dans l application BCE (Banque-Carrefour des Entreprises)

Plus en détail

ELECTIONS MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES DES 23 ET 30 MARS 2014. Dans les communes de moins de 1000 habitants

ELECTIONS MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES DES 23 ET 30 MARS 2014. Dans les communes de moins de 1000 habitants ELECTIONS MUNICIPALES ET COMMUNAUTAIRES DES 23 ET 30 MARS 2014 Dans les communes de moins de 1000 habitants LOI DU 17 MAI 2013 PORTANT REFORMES ELECTORALES ET SON DECRET D APPLICATION DU 18 OCTOBRE 2013

Plus en détail

Sage Start Saisie des collaborateurs Instructions. A partir de la version 2015 09.10.2014

Sage Start Saisie des collaborateurs Instructions. A partir de la version 2015 09.10.2014 Sage Start Saisie des collaborateurs Instructions A partir de la version 2015 09.10.2014 Table des matières Table des matières 2 1.0 Base du personnel 3 2.0 Informations relatives aux personnes («données

Plus en détail

PTS IMAGE GUIDE D UTILISATION FÉDÉRATION DE SOCCER DU QUÉBEC ISABELLE LECOMPTE REGISTRAIRE PROVINCIALE

PTS IMAGE GUIDE D UTILISATION FÉDÉRATION DE SOCCER DU QUÉBEC ISABELLE LECOMPTE REGISTRAIRE PROVINCIALE PTS IMAGE GUIDE D UTILISATION FÉDÉRATION DE SOCCER DU QUÉBEC ISABELLE LECOMPTE REGISTRAIRE PROVINCIALE SAMEDI 27 NOVEMBRE 2010 2 FÉDÉRATION DE SOCCER DU QUÉBEC PTS IMAGE / GUIDE D UTILISATION TÉLÉCHARGER

Plus en détail

Année propédeutique santé Présentation générale du programme

Année propédeutique santé Présentation générale du programme Année propédeutique Sante 2014-2015 DCA/sbe révision Août 2014 Année propédeutique santé s Présentation générale du programme Introduction et finalités de l année propédeutique santés L objectif de cette

Plus en détail

Formulaire d enregistrement A

Formulaire d enregistrement A A Formulaire d enregistrement A pour les méthodes ou groupes de méthodes de la médecine empirique, selon la Liste des Méthodes RME Section A Numéro RME Cachet de réception (sera rempli par le RME) Explications

Plus en détail

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE. (autre qu en service de garde)

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE. (autre qu en service de garde) DE-02-03-04 Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ TEMPORAIRE (autre qu en service de garde) La convention collective et les arrangements locaux S3 2000-2002 Fédération du personnel de soutien

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES -

DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES - 5, Place Marie, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 Télec. 514 843.8375 www.cpaquebec.ca DOCUMENT A DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE

Plus en détail

GUIDE DU SECRETAIRE Saison 2015-2016

GUIDE DU SECRETAIRE Saison 2015-2016 GUIDE DU SECRETAIRE Saison 2015-2016 TABLE DES MATIERES 1. Création d un club... 3 a. Comment devenir membre d une ligue?... 3 b. Ce que le club reçoit de la ligue... 3 2. Gestion des membres... 4 a. Inscription

Plus en détail

Guide Campus France. «Choisir vos formations et postuler en ligne» Sommaire

Guide Campus France. «Choisir vos formations et postuler en ligne» Sommaire www.algerie.campusfrance.org Guide Campus France «Choisir vos formations et postuler en ligne» Sommaire I. Choisir sa formation... 02 II. A. A partir de l Espace personnel «Mes démarches» 1. Exemple d

Plus en détail

PRÉSENTÉ PAR : NOVEMBRE 2007

PRÉSENTÉ PAR : NOVEMBRE 2007 MANUEL D UTILISATION DU FICHIER EXCEL DE GESTION DES OPÉRATIONS DANS LE CADRE DU PROGRAMME FOR@C D AIDE AUX PME DE L INDUSTRIE DES PRODUITS FORESTIERS PRÉSENTÉ PAR : NOVEMBRE 2007 Table des matières Manuel

Plus en détail

Excel 2002 Initiation

Excel 2002 Initiation Excel 2002 Initiation Guide de formation avec exercices et cas pratiques Patrick Morié, Bernard Boyer Tsoft et Groupe Eyrolles, 2003 ISBN : 2-212-11237-8 4 - CRÉER UNE FORMULE CRÉATION DE FORMULE 1 - SOMME

Plus en détail

GUIDE «TELECHARGER LA CLE PUBLIQUE DE SON CERTIFICAT» 1. DEFINITION ET UTILISATION DE LA CLE PUBLIQUE P2

GUIDE «TELECHARGER LA CLE PUBLIQUE DE SON CERTIFICAT» 1. DEFINITION ET UTILISATION DE LA CLE PUBLIQUE P2 GUIDE «TELECHARGER LA CLE PUBLIQUE DE SON CERTIFICAT» SOMMAIRE 1. DEFINITION ET UTILISATION DE LA CLE PUBLIQUE P2 2. TELECHARGEMENT DE LA CLE PUBLIQUE A PARTIR DE VOTRE ESPACE VISEO P3/4 3. TELECHARGEMENT

Plus en détail

HOW TO Gestion des Primes. Module Cassiopée

HOW TO Gestion des Primes. Module Cassiopée HOW TO Gestion des Primes Module Cassiopée QUASAR Conseil 2010 QUASAR Conseil Le Roussillon 86450 Pleumartin Tel : 05 49 86 65 41 Fax : 05 49 86 76 27 www.quasarconseil.fr pleiade@quasarconseil.fr Sommaire

Plus en détail

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS Faculté des lettres et sciences humaines PRÉAMBULE Ce règlement facultaire sur la reconnaissance des acquis s inscrit dans le cadre de la Politique

Plus en détail

Espace pro. Installation des composants avec Firefox. Pour. Windows XP Vista en 32 et 64 bits Windows 7 en 32 et 64 bits

Espace pro. Installation des composants avec Firefox. Pour. Windows XP Vista en 32 et 64 bits Windows 7 en 32 et 64 bits Espace pro Installation des composants avec Firefox Pour Windows XP Vista en 32 et 64 bits Windows 7 en 32 et 64 bits Version 2.0.3 1 Sommaire 1. Installation du composant de lecture de la carte Vitale

Plus en détail

Titres des hautes écoles spécialisées notice explicative

Titres des hautes écoles spécialisées notice explicative Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation SEFRI Hautes écoles Questions de fond et politique HES Titres

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION MANUEL DE FORMATION

MANUEL D INSTALLATION MANUEL DE FORMATION MANUEL D INSTALLATION MANUEL DE FORMATION SOMMAIRE Présentation de Nemox..Page 3 Prérequis au fonctionnement de Pegase Gestion...Page 4 Installer Pegase Gestion.Page 5 Débloquer la sécurité du répertoire

Plus en détail

TABLEAU CROISE DYNAMIQUE

TABLEAU CROISE DYNAMIQUE TABLEAU CROISE DYNAMIQUE Cours Excel 3 ème Partie LEA3 Page 1 Cours Excel 3 ème Partie LEA3 Page 2 FILTRER UN CHAMP Il y a des moments ou vous ne voulez pas avoir une vision globale des données mais plutôt

Plus en détail

Exploiter les EDI avec Optymo

Exploiter les EDI avec Optymo Exploiter les EDI avec Optymo Notes de lecture : dans ce document, les textes soulignés font référence aux libellés des fenêtres ou aux libellés associés à des boutons d Optymo, et les textes en caractères

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES ASSISTANT/E EN GESTION DU PERSONNEL

RESSOURCES HUMAINES ASSISTANT/E EN GESTION DU PERSONNEL Secteur Tertiaire RESSOURCES HUMAINES ASSISTANT/E EN GESTION DU PERSONNEL Certificat Préparation aux examens Situation de la formation Domaines Bilans de compétences Coaching Commerce Culture générale

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale vu la convention intercantonale sur la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO), du mai 011, arrête : I. Dispositions générales

Plus en détail

2 ème année de master

2 ème année de master 1/7 Année universitaire 2014-2015 DOSSIER DE CANDIDATURE pour une inscription en 2 ème année de master domaine Droit, Économie, Gestion mention Droit des assurances Avis de la commission DOSSIER DE CANDIDATURE

Plus en détail

Manuel d utilisation du progiciel ELODIE V1.1.004. Pour la version de démonstration du progiciel. Version du 4 Mars 2011. Réf : DESE/ENV - 11.

Manuel d utilisation du progiciel ELODIE V1.1.004. Pour la version de démonstration du progiciel. Version du 4 Mars 2011. Réf : DESE/ENV - 11. Manuel d utilisation du progiciel ELODIE V1.1.004 Pour la version de démonstration du progiciel. Version du 4 Mars 2011. Réf : DESE/ENV - 11.024 2 Table des matières 1. INTRODUCTION... 4 2. CONNEXION A

Plus en détail

Guide d accompagnement DADS-U

Guide d accompagnement DADS-U Sage activité Ciel 35, rue de la Gare - 75917 PARIS Cedex 19 Tél. 01.55.26.33.33 - Fax. 01.55.26.40.33 Site internet : http://www.ciel.com Sage - Société par Actions Simplifiée au capital social de 500.000

Plus en détail

Notice d utilisation

Notice d utilisation Notice d utilisation Gestion des Dossiers et des Bases de Données Sommaire Préambule 1. Accès à la gestion des Dossiers et des Bases de Données 1.1 Accès «Ecole» 1.2 Accès «Entreprise» 1.3 Modification

Plus en détail

Guide Convention de stage obligatoire

Guide Convention de stage obligatoire Guide Convention de stage obligatoire Bureau d aide à l insertion professionnelle (BAIP) http://pari.univ-ag.fr Courriel: baip@univ-ag.fr INFOS + Le bureau d aide à l insertion professionnelle Le bureau

Plus en détail

Direction générale statistique et information économique. Manuel d usage : l application web pour l enquête sur la structure des entreprises

Direction générale statistique et information économique. Manuel d usage : l application web pour l enquête sur la structure des entreprises Direction générale statistique et information économique Manuel d usage : l application web pour l enquête sur la structure des entreprises Année d enquête 2011 - Version 1.1 26 oktober 2012 1 Table des

Plus en détail

Modalités d interprétation des dispositions particulières applicables aux veilleurs, surveillants et encadrants de nuit «Statut des veilleurs»

Modalités d interprétation des dispositions particulières applicables aux veilleurs, surveillants et encadrants de nuit «Statut des veilleurs» Modalités d interprétation des dispositions particulières applicables aux veilleurs, surveillants et encadrants de nuit «Statut des veilleurs» Les présentes modalités ont pour objectif d interpréter les

Plus en détail

Informations techniques sur les nouveaux documents d enquête Etat: novembre 2014

Informations techniques sur les nouveaux documents d enquête Etat: novembre 2014 Börsenstrasse 15 Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 www.snb.ch Zurich, le 1 er décembre 2014 Statistique nouveaux documents d enquête Etat: novembre 2014 Contenu Page 1. Introduction

Plus en détail

Séminaire du 26 Mars 2013

Séminaire du 26 Mars 2013 Séminaire du 26 Mars 2013 Les opportunités fiscales de la prévoyance professionnelle pour l entreprise et son entrepreneur Tél. +41 26 425 84 84 Fax +41 26 425 84 86 E-mail office@fidutrust.ch Présentation

Plus en détail

BASE ELEVES 1er degré. Manuel utilisateur de la Mairie

BASE ELEVES 1er degré. Manuel utilisateur de la Mairie BASE ELEVES 1er degré Manuel utilisateur de la Mairie Février 2014 à partir de la version 13.2 de BE1D Direction générale de l enseignement scolaire Bureau du suivi des systèmes d information Sommaire

Plus en détail

Objet : Nouvelles fonctionnalités pour votre déclaration annuelle de 2008 et précisions concernant les conférences régionales des élus (CRE)

Objet : Nouvelles fonctionnalités pour votre déclaration annuelle de 2008 et précisions concernant les conférences régionales des élus (CRE) Octobre 2009 UX DRGENES E UX DRGENS DES MUNCPLÉS E DES ORGNSMES SUPRMUNCPUX Objet : Nouvelles fonctionnalités pour votre déclaration annuelle de 2008 et précisions concernant les conférences régionales

Plus en détail

Dispositions réglementaires municipales sur l horaire de travail et l aménagement du temps de travail du personnel de l administration communale

Dispositions réglementaires municipales sur l horaire de travail et l aménagement du temps de travail du personnel de l administration communale administration générale et finances service du personnel Dispositions réglementaires municipales sur l horaire de travail et l aménagement du temps de travail du personnel de l administration communale

Plus en détail

Avant-propos. Présentation des feuilles du classeur :

Avant-propos. Présentation des feuilles du classeur : Tenir les comptes de la coopérative scolaire sur le fichier «tableur» «OCCE Comptes Coop» TUTORIEL Avant-propos L Association Départementale O.C.C.E vous propose un fichier «tableur» qui permet de tenir

Plus en détail

Service Apprentissage

Service Apprentissage LES DEMARCHES A ACCOMPLIR POUR CONCLURE UN CONTRAT D APPRENTISSAGE Établir sous 48 h la déclaration unique à l embauche auprès de l Urssaf (www.due.urssaf.fr ou www.net-entreprises.fr) Prendre rendez-vous

Plus en détail

2/160 14/08/2007. Note de l auteur

2/160 14/08/2007. Note de l auteur Manuel Prima-Web Utilisation de l application Prima-Web pour enregistrer et traiter une nouvelle demande, rechercher un dossier et consulter vos propres dossiers. Avertissement : Les exemples et éléments

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour l éducation, la science et la culture

Organisation des Nations Unies pour l éducation, la science et la culture Organisation des Nations Unies pour l éducation, la science et la culture 7, place de Fontenoy, 75352 Paris 07 SP téléphone : (33.1) 45.68.10.00 télex: 204461 Paris 270602 Paris téléfax UNESCO: (33.1)

Plus en détail

Initiation aux macro-commandes Excel 2007

Initiation aux macro-commandes Excel 2007 -1- Initiation aux macro-commandes Excel 2007 -2- Avertissement Ce document accompagne le cours qui a été conçu spécialement pour les stagiaires des cours de Denis Belot. Le cours a été réalisé en réponse

Plus en détail

1 Procédure d export des fichiers compta depuis CCMX Expert Winner

1 Procédure d export des fichiers compta depuis CCMX Expert Winner 12/12/2011 - PAGE 1/9 PRINCIPE : L objectif de la reprise est de pouvoir transférer depuis CCMX Expert Winner, les données comptables d un dossier client afin de récupérer dans Compta Expert l ensemble

Plus en détail

DEMANDE DE BOURSE ET/OU PRÊT D ETUDES 2015-2016

DEMANDE DE BOURSE ET/OU PRÊT D ETUDES 2015-2016 Avenue de France 8, 1951 Sion Heures d ouverture Tél. 027 606 40 85 Fax 027 606 40 84 Le lundi et mardi : e-mail : bourses-formations@admin.vs.ch 08h30-11h30 et 14h00-17h00 Internet :www.vs.ch/bourses

Plus en détail

Pégase 3 Congés payés : Dispositions générales. Dernière révision le 20/11/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr

Pégase 3 Congés payés : Dispositions générales. Dernière révision le 20/11/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Pégase 3 Congés payés : Dispositions générales Dernière révision le 20/11/2006 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Activation de la gestion des congés payés...3 Le décompte des jours...5

Plus en détail

CERTIFICAT GÉNÉRAL : GUIDE ADMINISTRATIF. Préparé par la Direction générale des programmes de premier cycle

CERTIFICAT GÉNÉRAL : GUIDE ADMINISTRATIF. Préparé par la Direction générale des programmes de premier cycle CERTIFICAT GÉNÉRAL : GUIDE ADMINISTRATIF Préparé par la Direction générale des programmes de premier cycle Février 2015 Contexte Le certificat général a pour but de reconnaître à un étudiant l acquisition

Plus en détail

L ACCÈS À L ÉGALITÉ EN EMPLOI

L ACCÈS À L ÉGALITÉ EN EMPLOI 1 L ACCÈS À L ÉGALITÉ EN EMPLOI Analyse des effectifs Manuel pour l utilisation du logiciel À l intention des entreprises soumises au programme d obligation contractuelle Version 008 Direction des programmes

Plus en détail

Jura Miniguide Conseils pour mieux utiliser Jura

Jura Miniguide Conseils pour mieux utiliser Jura vite à pied d œuvre fonctionnalités pratiques Jura Zone Video Jurisquare conseils & astuces suggestions de recherche intelligence intégrée formations gratuites personnaliser Jura compléter des modèles

Plus en détail

Écriture de journal. (Virement de dépense)

Écriture de journal. (Virement de dépense) Écriture de journal (Virement de dépense) SERVICE DES FINANCES Équipe de formation PeopleSoft version 8.9 Août 2014 TABLES DES MATIERES AVERTISSEMENT... 3 INTRODUCTION... 4 RAISONS JUSTIFIANT LA CRÉATION

Plus en détail

Généraliste en assurances sociales

Généraliste en assurances sociales Généraliste en assurances sociales P R O G R A M M E DE FORMATION FORMER INFORMER COORDONNER En collaboration avec Table des matières Chapitre Page I. Renseignements généraux... 3 II. Programme... 4 1.

Plus en détail

Le Logiciel de Facturation ultra simplifié spécial Auto-Entrepreneur

Le Logiciel de Facturation ultra simplifié spécial Auto-Entrepreneur Le Logiciel de Facturation ultra simplifié spécial Auto-Entrepreneur La Facturation Le Livre chronologique des Recettes Le Registre des Achats Le Suivi du Chiffre d Affaires en temps réel Site internet

Plus en détail

M A N U E L D U T I L I S AT I O N A P P L I C AT I O N B O U R S E D E L E M P L O I

M A N U E L D U T I L I S AT I O N A P P L I C AT I O N B O U R S E D E L E M P L O I Centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale du Nord M A N U E L D U T I L I S AT I O N A P P L I C AT I O N B O U R S E D E L E M P L O I www.cdg59.fr CDG 59 CONSEIL ORGANISATION CONCOURS CARRIÈRES

Plus en détail

Manuel d utilisation Profilsearch

Manuel d utilisation Profilsearch Manuel d utilisation Profilsearch 1 SOMMAIRE Chapitre 1 Le bureau du recruteur 1.1 Le moteur de recherche rapide 1.2 L agenda 1.3 Contacts avec les candidats 1.4 Mes contacts candidats 1.5 Etats 1.6 Candidatures/Reporting

Plus en détail

Règles pour le calcul de l expérience et de l échelon salarial

Règles pour le calcul de l expérience et de l échelon salarial Règles pour le calcul de l expérience et de l échelon salarial Lorsqu un prof dépose un document attestant son expérience, il faut d abord déterminer s il s agit d une expérience pertinente. Afin de calculer

Plus en détail

de manager du commerce de détail

de manager du commerce de détail Diplôme fédéral de manager du commerce de détail Le diplôme dans le commerce de détail le plus hautement reconnu en Suisse. La formation du commerce de détail pour le commerce de détail: Préparation à

Plus en détail

ÁBACO MODULES DE CALCUL

ÁBACO MODULES DE CALCUL MODULES DE CALCUL 1 / 10 1. CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES D ÁBACO. MODULES DE CALCUL 2. ÉCRAN PRINCIPAL 3. INSTRUCTIONS POUR LA SAISIE D INFORMATION. (CLAVIER ET SOURIS) 4. LARGEUR DE COLONNES DES FICHIERS,

Plus en détail

BUT DE L EXAMEN... 3 ORGANE RESPONSABLE... 4 CONDITIONS D ADMISSION... 5 DEROGATION... 5 TAXE D EXAMEN... 5 PARTIE / DUREE DE L EXAMEN...

BUT DE L EXAMEN... 3 ORGANE RESPONSABLE... 4 CONDITIONS D ADMISSION... 5 DEROGATION... 5 TAXE D EXAMEN... 5 PARTIE / DUREE DE L EXAMEN... BROCHURE août 2014 CONTENU BUT DE L EXAMEN... 3 ORGANE RESPONSABLE... 4 CONDITIONS D ADMISSION... 5 DEROGATION... 5 TAXE D EXAMEN... 5 PARTIE / DUREE DE L EXAMEN... 6 APERÇU DE LA MATIERE D EXAMEN... 7

Plus en détail

2) Modèle de rapport mensuel sur les données relatives aux participants (MDRP) à l ICTA Ce rapport est présenté en format Microsoft Excel.

2) Modèle de rapport mensuel sur les données relatives aux participants (MDRP) à l ICTA Ce rapport est présenté en format Microsoft Excel. Initiative ciblée pour les travailleurs âgés (ICTA) Instructions pour la présentation des rapports mensuels et trimestriels à l intention des fournisseurs de services 2014-2015 Le ministère de la Formation

Plus en détail

CEGID - Business Suite PGI Business Suite Paye. A - Paramétrages initiaux de la paye

CEGID - Business Suite PGI Business Suite Paye. A - Paramétrages initiaux de la paye cterrier.com 1 26/09/2009 CEGID - Business Suite PGI Business Suite Paye Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs

Plus en détail