Mode d emploi de l outil de classification des collaborateurs soumis à la convention collective de travail dans le secteur social parapublic vaudois

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mode d emploi de l outil de classification des collaborateurs soumis à la convention collective de travail dans le secteur social parapublic vaudois"

Transcription

1 Mode d emploi de l outil de classification des collaborateurs soumis à la convention collective de travail dans le secteur social parapublic vaudois Av. de la Vallombreuse Lausanne Tél Fax Lausanne, le 23 mars 2015

2 Table des matières Chapitre Titre Page 1. Introduction 3 2. Calcul du salaire à l engagement Saisie des informations dans l onglet «SAISIES» 2.2 Saisie des informations dans l onglet «CALCULS» 2.3 Onglet «DECISION» Gestion administrative du dossier Décision pour la classe A Diplômes et classifications Annexes : Exemples de classifications Secrétaire de direction Educateur exemple A Educateur exemple B Assistant socio-éducatif (ASE) MSP exemple A MSP exemple B Logopédiste Psychologue 22 Page 2 sur 22

3 1. Introduction Ce mode d emploi explique la marche à suivre pour l utilisation de l outil de classification nécessaire à la classification des collaborateurs soumis à la convention collective de travail dans le secteur social parapublic vaudois. Cet outil a été développé sur Excel et plusieurs «onglets» sont à disposition pour effectuer le calcul de salaire d un nouveau collaborateur, ce qui fait que dans ce fichier vous trouvez : Un premier groupe de trois onglets (couleur rouge) pour le calcul du salaire (chapitre 2). Un onglet (couleur rose) pour la saisie manuelle des décisions de classe A (chapitre 4) Un groupe de 14 onglets (couleur bleue) qui donne des informations sur les classifications par fonctions et par diplômes (chapitre 5). Un dernier onglet (couleur verte) concerne la base des données utiles aux différents calculs automatisés. Conseil Afin de bien comprendre la logique de cet outil, nous vous conseillons de prendre connaissance de manière détaillée de toute la méthodologie expliquée ci-après avant d effectuer votre première classification. Cependant, en cas de questions ou d interrogations, vous pouvez contacter : Mme Isabelle Hermann au 021 / les lundis et mardis (journée) 079 / les mercredis, jeudis et vendredis (matin) Protection du fichier et des onglets Afin d éviter des manipulations erronées qui pourraient engendrer des modifications des macros, et ainsi, fausser les calculs, chaque onglet est protégé. Page 3 sur 22

4 2. Calcul du salaire à l engagement Comme indiqué en introduction, le calcul du salaire à l engagement s effectue à l aide des trois premiers onglets du fichier Excel. Le premier onglet «SAISIES» sert à la saisie des informations (chapitre 2.1), le deuxième onglet au calcul du salaire (chapitre 2.2) et le troisième onglet permet d imprimer la décision (chapitre 2.3). 2.1 Saisie des informations dans l onglet «SAISIES» La saisie des informations se découpe en plusieurs groupes d informations : institution, informations personnelles, formations et diplômes, parcours professionnel. Pour information, tous les champs à remplir sont de couleur et ils deviennent de couleur blanche une fois que l information est saisie. A noter que les quatre champs de couleur impérativement être remplis. sont obligatoires et doivent 1) Institution La personne de contact et les coordonnées de l institution sont à saisir en premier : elles se reportent automatiquement à la dernière page, sous l onglet «DECISION». Conseil Afin d éviter de refaire plusieurs fois le même travail administratif, il est conseillé d enregistrer un modèle avec toutes les informations qui ne changent pas d une décision à l autre, à savoir la saisie des coordonnées de l institution, et éventuellement la personne de contact. Page 4 sur 22

5 2) Informations personnelles Les informations personnelles du collaborateur sont à saisir, et comme pour l institution, elles se reportent automatiquement à la dernière page, sous l onglet «DECISION». Fonction, date d engagement et secteur Le champ «Fonction» correspond à la fonction du collaborateur, par exemple : «secrétaire de direction» ; «éducateur» ; «MSP», etc. Le champ «Date d engagement» est un champ obligatoire. Le parcours professionnel introduit ne peut être postérieur à la date de l engagement. Par exemple, pour un engagement au , l expérience professionnelle peut être prise en considération que jusqu au Le champ «Secteur» propose deux possibilités. Soit on utilise les possibilités proposées par le menu déroulant, comme par exemple : Soit, on utilise le champ «Autres», qui permet de saisir manuellement une dénomination propre à votre institution. Si vous utilisez ce champ, alors il est nécessaire de laisser vide le champ «Secteur». Page 5 sur 22

6 3) Formations et diplômes Cette partie permet de saisir l ensemble des formations suivies par le collaborateur engagé. Seuls les diplômes obtenus qui ont une influence sur la classification, ainsi que les promotions du collaborateur, sont mentionnées. La classification attribuée n est pas reportée automatiquement au point 4 (parcours professionnel), mais les informations saisies ici permettent de savoir à quelle date le collaborateur a obtenu son premier diplôme, ou de calculer à quel moment le collaborateur arrive aux 2/3 de sa formation d éducateur, entre en 3 ème année de formation pour les MSP, etc Le système est développé pour comptabiliser les expériences professionnelles obtenues après un premier diplôme (CFC, maturité, ); il est donc obligatoire d avoir une date dans le champ rouge foncé prévu à cet effet. Si le CFC ou le diplôme ne mentionne pas le début de la formation, il suffit de remplir la date de la fin, soit la date de l obtention du CFC ou du diplôme. Pour rappel, l annexe 11 point 4 indique précisément les différents cas de figure sur le commencement de la prise en compte des expériences professionnelles : «Pour les secteurs «éducatif» et «atelier à vocation socialisante et centre de jour», la détermination du salaire du collaborateur est calculée en comptabilisant les expériences professionnelles : - soit à partir du premier titre obtenu après la fin de la scolarité obligatoire (par exemple, CFC, maturité, etc ) pour autant que le collaborateur l ait obtenu avant l âge de 25 ans révolus ; il appartient à l employeur de classifier le collaborateur et de déterminer le pourcentage de prise en compte des expériences professionnelle selon les modalités prévues au point 1 ci-dessus ; - soit à partir de l âge de 25 ans révolus si le collaborateur n est, à ce moment, pas porteur d un premier titre : dans ce cas, l employeur prend en compte à 33% l expérience professionnelle dans la première classe du secteur dans lequel le collaborateur est engagé jusqu à ce que ce dernier obtienne un titre correspondant à un enclassement. Dès ce moment, il appartient à l employeur de classifier et de déterminer le pourcentage de prise en compte des expériences professionnelles selon les modalités prévues au point 1 ci-dessus. Pour les secteurs «thérapeutique», «enseignement spécialisé et éducation précoce spécialisée» et «veille», la détermination du salaire du collaborateur est calculée en comptabilisant les expériences professionnelles : - soit à partir du premier titre obtenu après la fin de la scolarité obligatoire (par exemple, CFC, maturité, etc ) pour autant que le collaborateur l ait obtenu avant l âge de 25 ans révolus : dans ce cas, l employeur prend en compte à 33% l expérience professionnelle dans la première classe du secteur dans lequel le collaborateur est engagé jusqu à ce que ce dernier obtienne un titre correspondant à un enclassement. Dès ce moment, il appartient à l employeur de classifier et de déterminer le pourcentage de prise en compte des expériences professionnelles selon les modalités prévues au point 1 ci-dessus; - soit à partir de l âge de 25 ans révolus si le collaborateur n est, à ce moment, pas porteur d un premier titre : dans ce cas, l employeur prend en compte à 33% l expérience professionnelle dans la première classe du secteur dans lequel le collaborateur est engagé jusqu à ce que ce dernier obtienne un titre correspondant à un enclassement. Dès ce moment, il appartient à l employeur de classifier et de déterminer le pourcentage de prise en compte des expériences professionnelles selon les modalités prévues au point 1 ci-dessus.» Page 6 sur 22

7 Concernant les collaborateurs pour lesquels une formation professionnelle n est pas requise pour pouvoir bénéficier d une classification, il s agit de compléter la date de la fin en indiquant la date de la fin de scolarité. Les onglets bleus vous permettent de savoir quels diplômes donnent quelles classifications. Conseil Afin d éviter toute confusion, il est préférable de reproduire exactement le titre de la formation obtenue et l école suivie tels qu indiqués sur le diplôme. Une personne, porteuse d un titre étranger doit, avant d être engagée, le faire reconnaître par les organes de référence (SEFRI, CDIP, CRUS, Croix-Rouge, etc ) 4) Parcours professionnel La saisie du parcours professionnel commence par la saisie de la première classification à laquelle le collaborateur a droit. Cependant, comme la particularité historique des classifications des fonctions dans notre secteur diffère d un type de fonction à l autre, la méthodologie est différente si l on classifie une personne des secteurs «éducatif», «atelier à vocation socialisante et centre de jour» et «enseignement spécialisé» ou si l on classifie une personne des secteurs «administratif», «hôtelier» et «thérapeutique». Par exemple, le calcul du salaire d un employé d administration C va débuter directement en indiquant comme classe initiale la classe 18-20, alors que le calcul du salaire d un éducateur B1 en classe qui a fait sa formation après l obtention d une maturité va débuter avec une classe initiale en Les annexes présentent quelques exemples qui permettent de comprendre ces différences. Page 7 sur 22

8 a) Classifications des personnes employées dans les secteurs «administratif», «hôtelier» et «thérapeutique» Pour ce personnel, il n y a aucune action à entreprendre dans le deuxième onglet «CALCULS», car la classe initiale indiquée dans l onglet «SAISIES» correspond à la classe définitive. De fait, une fois que le calcul de salaire a été effectué (automatiquement par le système), il n y a plus d opération à effectuer. b) Classifications des personnes dans les secteurs «éducatif», «atelier à vocation socialisante et centre de jour» et «enseignement spécialisé» La particularité du calcul du salaire pour le personnel mentionné en titre, c est que le calcul définitif se fait dans le deuxième onglet, en introduisant manuellement les différentes promotions auxquelles le collaborateur a droit. La manière de procéder à cette saisie «complémentaire» est expliquée au chapitre 2.2. c) Saisie du parcours professionnel En introduction de la saisie du parcours professionnel, nous rappelons ici que trois règles fondamentales ont été modifiées avec l arrivée de la nouvelle convention collective. Il s agit de : 1. la reconnaissance à 100% de n importe quel taux d activité à temps partiel, 2. l abandon de l annuité initiale au profit d annuités progressives uniquement, 3. la possibilité de reconnaître une expérience professionnelle à 33%, 66% ou 100%. Une fois la saisie de l employeur, de la fonction, du début et de la fin de l activité, le nombre de jours se calcule de manière automatique Ensuite, il est nécessaire d indiquer, dans la colonne «Reconnu à [%]» à quel pourcentage cette expérience est reconnue (0% ; 33% ; 66% ; ou 100%). Pour rappel : 100% de prise en compte de l expérience pour une même fonction ou une fonction similaire. Il faut comprendre par similaire que c est une fonction équivalente. Par exemple, l éducateur et le MSP sont des fonctions considérées comme équivalente. 66% de prise en compte de l expérience pour une fonction dans un autre domaine, mais utile à la nouvelle activité. Il faut comprendre par utile à la nouvelle activité, une fonction qui n est pas similaire. Par exemple, les années d expérience sont à prendre en compte à 66% pour un MSP qui travaillerait dans un atelier bois et qui aurait une expérience de menuisier ou d ébéniste ou de charpentier ou de parqueteur/etc. Ces professions sont utiles à la fonction d un MSP dans un atelier bois, mais elles ne sont pas similaires. 33% de prise en compte de l expérience dans toute autre activité professionnelle. Il faut comprendre par toute autre activité professionnelle, toutes les activités antérieures attestées du collaborateur quelle que soit sa fonction nouvelle. Les expériences non validées par un certificat de travail ne sont pas reconnues. La colonne «Attestation» permet d indiquer si l expérience est attestée. Si le collaborateur ne peut fournir Page 8 sur 22

9 d attestation, alors un «Non» engendrera automatiquement une mise à zéro du nombre de jours. Par ailleurs, comme c est déjà l usage actuellement, un indépendant ou une personne qui n a plus ses certificats de travail pour une raison particulière, peut faire valoir son expérience par la production d un extrait de son compte individuel AVS. Pour les pays autres que la Suisse, il est procédé par analogie. Le service civil et le service militaire sont comptabilisés à 33%. Les expériences professionnelles acquises lors d un emploi temporaire subventionné (ETS et similaire) sont comptabilisées selon les modalités de l annexe 11. La prise en compte des stages et expérience professionnelle pendant la formation est également régie par l annexe 11, chiffre 5 : «Les stages faisant partie intégrante de la formation ne peuvent être pris en considération comme expérience professionnelle. L expérience professionnelle pendant la formation peut être prise en considération : il appartient à l employeur de déterminer le pourcentage de prise en compte selon les modalités prévues au chiffre 1 ci-dessus. Demeurent réservées les dispositions au sujet du stage des psychologues, voir l annexe 16, chiffre 2.» Conseil Le système évite les doublons et il est conçu pour ne tenir compte que d une seule et unique expérience en cas de chevauchement de dates. Toutefois, afin de vous faciliter le contrôle du calcul de salaire, nous vous conseillons d éviter de saisir plusieurs expériences professionnelles qui tombent sur les mêmes périodes. Si une expérience professionnelle est reconnue par exemple à 66% et que sur une même période, une 2 ème expérience professionnelle est reconnue à 100%, le pourcentage le plus favorable au collaborateur est appliqué. Une fois que tout le parcours professionnel a été introduit dans le tableau, il faut terminer la saisie en cliquant sur le bouton bleu «Calculer le salaire». Page 9 sur 22

10 Automatiquement, vous allez vous retrouver en deuxième page, sous l onglet «CALCULS», avec la présentation suivante : Comme cela a été indiqué au sous-chapitre «b» de la page 7, suivant le parcours professionnel du collaborateur, la classification n est pas terminée, et ceci pour les employés dans les secteurs éducatif, atelier à vocation socialisante et centre de jour et enseignement spécialisé. En prenant l exemple ci-dessus, le parcours professionnel est classifié en classe 11-14, alors que cette personne a suivi une formation d éducatrice en emploi entre le 1 er août 2007 et le 31 juillet De fait, il faut encore saisir dans le tableau ci-dessus, deux promotions. - La promotion en qui a eu lieu en 2009, aux 2/3 de sa formation. - La promotion en à la fin de sa formation en Page 10 sur 22

11 2.2 Saisie des informations dans l onglet «CALCULS» ATTENTION, la particularité de notre outil, c est qu il nécessite de saisir une promotion l année suivante où celle-ci a été obtenue, car notre système a été développé de manière à additionner les montants (annuité ou promotion au 1er janvier). De fait, comme la promotion est donnée durant l année (entre le 1er janvier et le 31 décembre), celle-ci s enregistre au 1er janvier de l année suivante. Dans notre exemple ci-après, les promotions sont donc calculées de la manière suivante : 2/3 de la formation en 2009 (passage de en 14-17) Saisie manuelle de la nouvelle classe en 2010 Obtention du diplôme en 2010 (passage de à 17-20) Saisie manuelle de la nouvelle classe en 2011 Le montant de la promotion est calculé automatiquement. Si ce montant devait s avérer inférieur au minimum prévu à l annexe no10 de la CCT, le minimum sera automatiquement privilégié. Le système prévoit également d amener le salaire annuel au minimum de la nouvelle classe. Une fois cette opération de saisie effectuée, il faut imprimer cette page et aller sous l onglet «DECISION» (chapitre 2.3). Page 11 sur 22

12 Annuité cumulée Le système de classification proposé reprend également la règle de l attribution d une «annuité cumulée», calculée en fin de décision, pour tenir compte de toutes les expériences accumulées au fil des années et pour lesquelles le collaborateur n a pas obtenu d annuité dans l année, n ayant pas le minimum de 6 mois requis. Ainsi, dans l exemple ci-dessous, on constate qu au cours de sa carrière, cette éducatrice a additionné 457 jours qui se répartissent sur trois années (92 jours travaillés en jours travaillés en jours travaillés en jours travaillés en 2007) et, de fait, se voit attribuer une annuité supplémentaire dans la classe dans laquelle la dernière annuité a été prise. Plus précisément, le système attribue des annuités supplémentaires selon le décompte suivant : - 0 à 179 jours : 0 annuité cumulée, à 539 jours : une annuité cumulée, à 899 jours : deux annuités cumulées, - etc. Page 12 sur 22

13 2.3 Onglet «DECISION» Une fois toutes les étapes de calcul réalisées, il ne reste plus qu à venir sous l onglet «DECISION», pour imprimer la page de décision de classification, puisque toutes les informations relatives aux coordonnées de l institution, au collaborateur et au salaire ou à la date de la prochaine annuité sont transférées depuis les feuilles de calcul. Toutefois, si nécessaire, il est possible encore de mettre des indications dans la partie «Autres considérants». Page 13 sur 22

14 3. Gestion administrative du dossier Une fois la classification terminée, il est conseillé d enregistrer le dossier de manière informatique. Au niveau administratif, il est nécessaire qu une copie des onglets «saisies», «calculs» et «décision de classification» soit : - transmise au collaborateur, pour information, - mise en copie papier dans le dossier du collaborateur. 4. Décision pour la classe A L onglet «Décision classe A» est un exemple de décision de classification pour les personnes qui obtiennent la classe A. Cet onglet n a pas de protection et il est donc possible d y apporter toutes les modifications nécessaires à la saisie des informations relatives à la promotion du collaborateur. 5. Diplômes et classifications Les 13 onglets de couleur bleue relatifs aux liens entre les diplômes, qualifications et expériences par fonction permettent d identifier les classes par diplômes. Page 14 sur 22

15 6. Annexes : Exemples de classifications Annexe 6.1 : Secrétaire de direction Page 15 sur 22

16 Annexe 6.2 : Educateur exemple A Exemple d une personne qui a effectué une formation à plein temps ( au ), mais qui n a pas encore rendu son travail de diplôme pour obtenir son Bachelor HES-SO en travail social. Page 16 sur 22

17 Annexe 6.3 : Educateur exemple B Exemple d une personne qui a effectué une formation en emploi terminée en 2008, et qui a été diplômée en Page 17 sur 22

18 Annexe 6.4 : Assistant socio-éducatif (ASE) Exemple d une personne qui a effectué une formation d assistant socio-éducatif (ASE) en emploi. Ces expériences professionnelles ont été reconnues à 66%, car celles-ci ont été réalisées dans le secteur social. Si celles-ci avaient été réalisées dans un autre secteur, comme celui de la santé par exemple, ces expériences auraient été reconnues à 33%. Page 18 sur 22

19 Annexe 6.5 : MSP exemple A Exemple d une personne qui effectué sa formation de MSP en emploi, après avoir débuté sa carrière comme confiseur. Page 19 sur 22

20 Mode d emploi de l outil de classification - Avop - mars 2015 Annexe 6.6 : MSP exemple B Exemple d une personne qui effectué sa formation de MSP en emploi, mais qui disposait de deux CFC au préalable. Page 20 sur 22

21 Annexe 6.7 : Logopédiste Attention, il est important de vérifier que la promotion soit donnée après quatre années d activités effectives. En effet, il ne suffit pas de calculer 4 ans après la date de l obtention du diplôme, mais il faut bel et bien établir un calcul précis pour identifier à quel moment la personne a effectivement 48 mois d expérience professionnelle Page 21 sur 22

22 Mode d emploi de l outil de classification - Avop - mars 2015 Annexe 6.8 Psychologue De la même manière que pour les logopédistes, la promotion n a lieu qu après 4 ans d activités professionnelles effectives. Page 22 sur 22

Mode de calcul basé sur les dépenses déterminantes (coûts réels plafonnés) Sommaire

Mode de calcul basé sur les dépenses déterminantes (coûts réels plafonnés) Sommaire Mode de calcul basé sur les dépenses déterminantes (coûts réels plafonnés) Guide à l intention des institutions (prestataires) reconnues par les cantons suisses, pour leurs demandes d obtention des subventions

Plus en détail

Annexe à la circulaire 450 relative à la politique salariale 2014

Annexe à la circulaire 450 relative à la politique salariale 2014 Annexe à la circulaire 450 relative à la politique salariale 2014 - Grille salariale 2014 - Grille salariale 2014 des directeurs - Rémunération des enseignants spécialisés remplaçants - Rémunération des

Plus en détail

Manuel Gestion des salaires

Manuel Gestion des salaires Manuel Date Qui Description 01/02/10 Carrupt Laurence Nouvelle version Page 1 / 28 Table des matières 1. DESCRIPTIF DU PROGRAMME... PAGE 2 2. PARAMETRAGES... PAGE 3 2.1 Création de l'adresse financière

Plus en détail

COMMISSION PARITAIRE JURASSIENNE DU BATIMENT ET DU GENIE CIVIL

COMMISSION PARITAIRE JURASSIENNE DU BATIMENT ET DU GENIE CIVIL À toutes les entreprises du bâtiment et du génie civil du Canton du Jura Aux entreprises de location de services Aux sociétés fiduciaires concernées Aux services cantonaux concernés Porrentruy, le 18 décembre

Plus en détail

CAPELO - Compléments au dossier de carrière

CAPELO - Compléments au dossier de carrière CAPELO - Compléments au dossier de carrière Instructions administratives aux employeurs 01/01/2013 Tour du Midi / Zuidertoren Bruxelles1060 Brussel T +32 (0)2 791 50 00 F +32 (0)2 791 50 99 www.capelo.be

Plus en détail

n/réf. ac/db Bévilard, le 16 mai 2012

n/réf. ac/db Bévilard, le 16 mai 2012 COMMISSION PARITAIRE PROFESSIONNELLE DU BATIMENT ET DU GENIE CIVIL DU JURA BERNOIS (CPPJB) A toutes les entreprises de maçonnerie et de génie civil du Jura bernois aux entreprises de travail temporaire

Plus en détail

Pas-à-pas. Gérer un budget de décors pour un film

Pas-à-pas. Gérer un budget de décors pour un film Pas-à-pas Gérer un budget de décors pour un film Objectif : gérer avec un minimum de risque d erreur le budget de décors d un film en tenant compte des notes de frais à rembourser. Pouvoir établir le détail

Plus en détail

Règles pour le calcul de l expérience et de l échelon salarial

Règles pour le calcul de l expérience et de l échelon salarial Règles pour le calcul de l expérience et de l échelon salarial Lorsqu un prof dépose un document attestant son expérience, il faut d abord déterminer s il s agit d une expérience pertinente. Afin de calculer

Plus en détail

Guide de classification des thérapeutes

Guide de classification des thérapeutes Guide de classification des thérapeutes 1. Introduction Ce document a pour objectif de présenter les modalités liées à la classification d un thérapeute, en fonction de ses diplômes et de son expérience.

Plus en détail

LE LIVRET INFORMATISE SOUS EXCEL

LE LIVRET INFORMATISE SOUS EXCEL LE LIVRET INFORMATISE SOUS EXCEL Crée par le Réseau Ambition Réussite, novembre 2009 LE LIVRET : QUEL PRINCIPE ET QUELS AVANTAGES? Permettre une validation du socle commun en prenant en compte les évaluations

Plus en détail

Créé le : 30.03.2009 Approuvé le : 26.03.2009

Créé le : 30.03.2009 Approuvé le : 26.03.2009 3. Personnel et \ 3.2 Corps Nombre de pages: 1/6 1. OBJET DE LA DIRECTIVE La présente directive définit les principes de calcul des salaires des médecins internes, chefs de clinique avec ou sans FMH, pharmaciens

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE COMPTABILITE CREANCIERS. Version 1.0 du 27 septembre 2013

GUIDE PRATIQUE COMPTABILITE CREANCIERS. Version 1.0 du 27 septembre 2013 GUIDE PRATIQUE COMPTABILITE CREANCIERS Version 1.0 du 27 septembre 2013 Table des matières 1. Introduction... 3 1.1. Les comptabilités auxiliaires... 3 2. Paramètres de bases... 3 2.1. Les conditions de

Plus en détail

SUITE AFFAIRE+ Guide du logiciel de gestion des compétences Version 2. Créé par : www.rif-innotech.ca

SUITE AFFAIRE+ Guide du logiciel de gestion des compétences Version 2. Créé par : www.rif-innotech.ca SUITE AFFAIRE+ Guide du logiciel de gestion des compétences Version 2 Créé par : www.rif-innotech.ca Le 20 Mars 2012 Table des matières Commencer à utiliser le logiciel... 3 Démarrer le logiciel... 3 Rappeler

Plus en détail

REPERTOIRE DES INTERPRETATIONS DE LA CCT DU SECTEUR SANITAIRE PARAPUBLIC VAUDOIS ETAT au 02.04.2014

REPERTOIRE DES INTERPRETATIONS DE LA CCT DU SECTEUR SANITAIRE PARAPUBLIC VAUDOIS ETAT au 02.04.2014 REPERTOIRE DES INTERPRETATIONS DE LA CCT DU SECTEUR SANITAIRE PARAPUBLIC VAUDOIS ETAT au 02.04.2014 TABLE DES MATIERES DU REPERTOIRE Numéros Enoncé du problème examiné, de la question soulevée 1 Annuités

Plus en détail

SOFT AVOCAT Guide d utilisation

SOFT AVOCAT Guide d utilisation SOFT AVOCAT Guide d utilisation 1 SOFT AVOCAT est un logiciel de gestion automatisée des dossiers des cabinets d avocats qui facilite le suivi de leurs traitements à travers ses différentes composantes.

Plus en détail

B. Quels sont les documents nécessaires pour la demande?

B. Quels sont les documents nécessaires pour la demande? NOTICE RELATIVE À L ADHÉSION À LA FSP Notice explicative concernant la demande d adhésion à la FSP Valable à partir du 1 er juillet 2015 Cette notice vous aide à formuler votre demande d adhésion à la

Plus en détail

Rémunération et Avantages Sociaux

Rémunération et Avantages Sociaux Rémunération et Avantages Sociaux Prime de médaille 1 Janvier 2012 SOMMAIRE Avant-propos 3 Dispositions générales Types de médaille Délivrance de la médaille d honneur du travail Attribution de la prime

Plus en détail

Dispositions d application des directives sur les qualifications didactiques du personnel d enseignement de la HES-SO

Dispositions d application des directives sur les qualifications didactiques du personnel d enseignement de la HES-SO Dispositions d application des directives sur les qualifications didactiques du personnel d enseignement de la HES-SO relatives à l attribution d équivalences et à la reconnaissance d acquis pour la formation

Plus en détail

Année propédeutique santé Présentation générale du programme

Année propédeutique santé Présentation générale du programme Année propédeutique Sante 2014-2015 DCA/sbe révision Août 2014 Année propédeutique santé s Présentation générale du programme Introduction et finalités de l année propédeutique santés L objectif de cette

Plus en détail

Pas-à-pas Excel 2000 et suivants

Pas-à-pas Excel 2000 et suivants Pas-à-pas Excel 2000 et suivants calculer automatiquement un date d échéance Objectif : calculer une date d échéance tenant compte de la durée variable d un contrat, faire apparaître automatiquement les

Plus en détail

Admission à la Maîtrise universitaire en éducation précoce spécialisée

Admission à la Maîtrise universitaire en éducation précoce spécialisée Admission à la Maîtrise universitaire en éducation précoce spécialisée «Complément de formation pratique dans le domaine enfant/famille» Consignes pour l élaboration du portfolio Qui est concerné par le

Plus en détail

COMMISSION PARITAIRE PROFESSIONNELLE DU BATIMENT ET DU GENIE CIVIL DU JURA BERNOIS (CPPJB)

COMMISSION PARITAIRE PROFESSIONNELLE DU BATIMENT ET DU GENIE CIVIL DU JURA BERNOIS (CPPJB) COMMISSION PARITAIRE PROFESSIONNELLE DU BATIMENT ET DU GENIE CIVIL DU JURA BERNOIS (CPPJB) A toutes les entreprises de maçonnerie et de génie civil du Jura bernois Aux entreprises de travail temporaire

Plus en détail

La gestion de la ressource humaine (GRH), du pointage et des absences Guide d utilisation pour le responsable

La gestion de la ressource humaine (GRH), du pointage et des absences Guide d utilisation pour le responsable La gestion de la ressource humaine (GRH), du pointage et des absences Guide d utilisation pour le responsable août 04 Timix+ La gestion de la ressource humaine (GRH), du pointage et des absences 1 Introduction

Plus en détail

Congés Payés Utilisation et paramétrages (version 4.36.1)

Congés Payés Utilisation et paramétrages (version 4.36.1) Pégase 3 Congés Payés Utilisation et paramétrages (version 4.36.1) Dernière révision le 20/06/2012 http://www.adpmicromegas.fr SOMMAIRE 1 Les paramétrages liés aux congés payés... 4 1.1 Activation des

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE CONSEILLER SOCIO-ÉDUCATIF

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE CONSEILLER SOCIO-ÉDUCATIF COMMISSION D ÉQUIVALENCE POUR L ACCÈS AUX CONCOURS DES ADMINISTRATIONS PARISIENNES 2, rue de Lobau 75196 PARIS Cedex 04 www.paris.fr drh.ceacap@paris.fr Nom : Prénom : DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE

Plus en détail

Activation de la TVA 1. DLex Activation de la TVA

Activation de la TVA 1. DLex Activation de la TVA DLex Activation de la TVA Copyright Pyramiq 27 décembre 2013 La version 2.13.12.06 de DLex vous permet de passer à la TVA dès le premier janvier. Les changements se feront de manière automatique via l

Plus en détail

A. TITRES SUISSES. Admission. avec Stage (pratique professionnelle) Remarques. En / Ou reconnaissance de crédits ECTS 1 ère année

A. TITRES SUISSES. Admission. avec Stage (pratique professionnelle) Remarques. En / Ou reconnaissance de crédits ECTS 1 ère année CONDITIONS D ADMISSION, CURSUS BACHELOR HES-SO, DANS LES FILIERES ARCHITECTURE, GENIE CIVIL, GENIE MECANIQUE, MICROTECHNIQUES, INFORMATIQUE ET TELECOMMUNICATIONS POUR LA RENTREE ACADÉMIQUE 2009-2010 Les

Plus en détail

LA REFORME DES CARRIERES DES FONCTIONNAIRES DE CATEGORIE C

LA REFORME DES CARRIERES DES FONCTIONNAIRES DE CATEGORIE C LA REFORME DES CARRIERES DES FONCTIONNAIRES DE CATEGORIE C Décrets n 2005-1344, n 2005-1345 et n 2005-1346 du 28 octobre 2005 I REGLES DE CLASSEMENT PRINCIPE : Jusqu' à présent, les fonctionnaires stagiaires

Plus en détail

CCNT & Droit du travail. Réglementations et possibilités d optimisation

CCNT & Droit du travail. Réglementations et possibilités d optimisation CCNT & Droit du travail Réglementations et possibilités d optimisation Sommaire Exploiter le potentiel d économies qu offre la CCNT! 3 Contrat de travail avec temps d essai 5 Durée du travail 6 Durée du

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale vu la convention intercantonale sur la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO), du 6 mai 011, vu le règlement d admission

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale Règlement d admission en Bachelor dans le domaine Santé HES-SO Version du 10 février 015 Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale vu la Convention intercantonale sur la Haute école

Plus en détail

ENGAGEMENTS DE L ENSEIGNE CONCERNANT L OUVERTURE DOMINICALE

ENGAGEMENTS DE L ENSEIGNE CONCERNANT L OUVERTURE DOMINICALE ENGAGEMENTS DE L ENSEIGNE CONCERNANT L OUVERTURE DOMINICALE En contrepartie de l ouverture de l Emplacement le dimanche, l Enseigne s engage à développer sur le long terme une politique d embauche qui

Plus en détail

Réformes dans la Fonction Publique

Réformes dans la Fonction Publique Réformes dans la Fonction Publique Précisions et propositions supplémentaires I.- Les avancements automatiques Il est précisé que le Gouvernement, en utilisant les termes «peut» ou «peuvent» dans les textes

Plus en détail

VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE

VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE DEMANDE DE VALIDATION SUR LE FOND Nom Prénom Matricule RÉSERVÉ AU SERVICE N de la demande Date de réception Date de recevabilité Décision de recevabilité jointe Date

Plus en détail

LE COMPTE EPARGNE-TEMPS

LE COMPTE EPARGNE-TEMPS CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DES PYRENEES-ATLANTIQUES Maison des Communes - B.P. 609 64006 PAU CEDEX Tél : 05 59 84 40 40 Télécopie : 05 59 84 11 98 Internet : www.cdg-64.fr GA/2/10/MLO

Plus en détail

L ORIENTATION PROFESSIONNELLE

L ORIENTATION PROFESSIONNELLE Guide pratique MDPH Partie 1 Fiche n IV-2 CNSA - DGEFP Version 1 sept/2008 L ORIENTATION PROFESSIONNELLE Plan : 1. Les principes de l orientation professionnelle... 1 2. Vers quels lieux peut se faire

Plus en détail

Gestion du temps Particularités du personnel de soutien syndiqué et non syndiqué

Gestion du temps Particularités du personnel de soutien syndiqué et non syndiqué Gestion du temps Particularités du personnel de soutien syndiqué et non syndiqué 1. Particularités touchant le personnel de soutien syndiqué et non syndiqué 2. Personnel de soutien temporaire 3. Solde

Plus en détail

Certification en fin de 11 e année. Information aux parents

Certification en fin de 11 e année. Information aux parents leo > Degré secondaire I Année 11S DÉPARTEMENT DE LA FORMATION, DE LA JEUNESSE ET DE LA CULTURE Certification en fin de 11 e année Information aux parents L école obligatoire se déroule sur onze ans. Elle

Plus en détail

brevet fédéral d informaticien de gestion ... pour booster sa carrière

brevet fédéral d informaticien de gestion ... pour booster sa carrière brevet fédéral d informaticien de gestion... pour booster sa carrière formation continue...clé du succès 25 milliards C est en CHF. le PIB engendré par les TIC en Suisse. Entreprendre pour conduire son

Plus en détail

CEE : les nouvelles modalités de prise du repos quotidien de 11 heures

CEE : les nouvelles modalités de prise du repos quotidien de 11 heures ANIMATION / Statuts spécifiques S3-044 CEE : les nouvelles modalités de prise du repos quotidien de 11 heures La loi du 22/03/2012 de simplification du droit rappelle les obligations de respect, pour les

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale vu la Convention intercantonale sur la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO), du 6 mai 011, arrête : I. Principes Buts et

Plus en détail

http://www.ivoire.campusfrance.org Création du dossier Campus France Côte d Ivoire SOMMAIRE LEGENDE

http://www.ivoire.campusfrance.org Création du dossier Campus France Côte d Ivoire SOMMAIRE LEGENDE http://www.ivoire.campusfrance.org Le passage préalable par Campus France Côte d Ivoire est obligatoire pour toutes demandes de visas d études au Consulat de France en Côte d Ivoire. Création du dossier

Plus en détail

Guide d utilisation du journal de stage

Guide d utilisation du journal de stage Guide d utilisation du journal de stage À l intention des candidats à l exercice de la profession Table des matières Présentation du journal de stage 2 Aperçu des étapes à suivre 2 Étape 1 - Commencer

Plus en détail

Proposition d un outil de suivi du plan de formation et de calcul des ETP. Explications

Proposition d un outil de suivi du plan de formation et de calcul des ETP. Explications Proposition d un outil de suivi du plan de formation et de calcul des ETP Explications Janvier 2006 Le classeur Excel se compose de plusieurs feuilles : - liste des formations ; - personnel ; - listes

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA)

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) ACCES AUX SERVICES DU RESTAURANT SCOLAIRE DES SERVICES PERISCOLAIRES (Les TAP et La GARDERIE DU MATIN ET DU SOIR) Juillet

Plus en détail

Belgique. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Belgique : le système de retraite en 2012

Belgique. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Belgique : le système de retraite en 2012 Belgique Belgique : le système de retraite en 212 Le régime de retraite comporte deux volets : un régime public lié à la rémunération prévoyant une retraite minimum d une part et un filet de protection

Plus en détail

Manuel sur la formation continue Octroi des titres, modularités et transition entre l ancien modèle (CPG/EPG) et le nouveau (CAS/DAS/MAS/EMBA)

Manuel sur la formation continue Octroi des titres, modularités et transition entre l ancien modèle (CPG/EPG) et le nouveau (CAS/DAS/MAS/EMBA) Manuel sur la formation continue Octroi des titres, modularités et transition entre l ancien modèle (CPG/EPG) et le nouveau (CAS/DAS/MAS/EMBA) Version 1.0 Juin 08 Document adopté par le Conseil Enseignement,

Plus en détail

CERTIFICAT EESP CODEUSE/CODEUR-INTERPRETE EN LANGAGE PARLE COMPLETE (LPC) 2016-2018. en partenariat avec : avec le soutien de :

CERTIFICAT EESP CODEUSE/CODEUR-INTERPRETE EN LANGAGE PARLE COMPLETE (LPC) 2016-2018. en partenariat avec : avec le soutien de : CERTIFICAT EESP CODEUSE/CODEUR-INTERPRETE EN LANGAGE PARLE COMPLETE (LPC) 2016-2018 en partenariat avec : avec le soutien de : INTRODUCTION Une personne atteinte de surdité n entend pas les sons ou elle

Plus en détail

Règlement d admission en Bachelor HES-SO

Règlement d admission en Bachelor HES-SO Règlement d admission en Bachelor HES-SO Version du 15 mars 01 Le Comité stratégique de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale Le Comité stratégique de la Haute école spécialisée santé-social

Plus en détail

Ordonnance sur la maturité professionnelle fédérale

Ordonnance sur la maturité professionnelle fédérale Ordonnance sur la maturité professionnelle fédérale (OMPr) 412.103.1 du 24 juin 2009 (Etat le 1 er octobre 2013) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 25, al. 5, de la loi fédérale du 13 décembre 2002 sur

Plus en détail

Décalage de paie : position de l URSSAF

Décalage de paie : position de l URSSAF Pégase 3 Décalage de paie : position de l URSSAF Dernière révision le 19/11/2007 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe... 4 Historique... 4 Décret de mars 1972... 4 Décret novembre

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale. un diplôme d une haute école (titre de bachelor ou équivalent).

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale. un diplôme d une haute école (titre de bachelor ou équivalent). Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale vu la convention intercantonale sur la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO), du mai 011, arrête : Champ d application Article

Plus en détail

Gestion des temps 2014

Gestion des temps 2014 DIRECTIVE D APPLICATION Gestion des temps 2014 Edition : mars 2014 26.03.2014 Page 1 Table des matières Introduction... 3 Champ d application... 4 Mode de gestion linéaire... 4 Procédure... 6 Connexion

Plus en détail

916.402. Dispositions générales. du 16 novembre 2011 (Etat le 1 er juin 2012)

916.402. Dispositions générales. du 16 novembre 2011 (Etat le 1 er juin 2012) Ordonnance concernant la formation de base, la formation qualifiante et la formation continue des personnes travaillant dans le secteur vétérinaire public 916.402 du 16 novembre 2011 (Etat le 1 er juin

Plus en détail

CREATION INVENTAIRE COMPLET

CREATION INVENTAIRE COMPLET CREATION INVENTAIRE COMPLET Avant l étape de validation de votre inventaire, pensez à faire une «Sauvegarde». 1- Préparer son inventaire Allez dans «stocks Inventaire Préparer l inventaire» Puis définir

Plus en détail

Reconnaissance des titres étrangers en soins infirmiers au niveau des titres de l Ecole supérieure

Reconnaissance des titres étrangers en soins infirmiers au niveau des titres de l Ecole supérieure Reconnaissance des titres étrangers en soins infirmiers au niveau des titres de l Ecole supérieure Lignes directrices pour les responsables de homes Lignes directrices relatives à la procédure de reconnaissance

Plus en détail

GUIDE UTILISATEUR DU SYSTEME DACON

GUIDE UTILISATEUR DU SYSTEME DACON GUIDE UTILISATEUR DU SYSTEME DACON 1. Recommandations Générales...2 1.1. Introduction...2 1.2. Avertissement...2 1.3. Pré-Requis...2 1.4. Conseils pour la saisie des données...2 1.5. Comment soumettre

Plus en détail

Note à l'attention des candidats CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie

Note à l'attention des candidats CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie Note à l'attention des candidats CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie (Modalités : Epreuves Ponctuelles Terminales) SESSION 2014 Cette note concerne les candidats suivants : CANDIDAT RELEVANT D UN ETABLISSEMENT

Plus en détail

GUIDE DE DÉTERMINATION DE L ÉCHELON SALARIAL

GUIDE DE DÉTERMINATION DE L ÉCHELON SALARIAL GUIDE DE DÉTERMINATIONN DE L ÉCHELON SALARIAL CALCUL DE L EXPÉRIENCEE ET DE LA SCOLARITÉ AVANCEMENT D ÉCHELON EN «PROGRESSION NORMALE» ET EN «PROGRESSION ACCÉLÉRÉE» CONVENTION 2010-2015 JANVIER 2012 Rédaction

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience (VAE)

Validation des Acquis de l Expérience (VAE) Nom patronymique : Nom marital : Prénom : Adresse : DOSSIER DE SYNTHESE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE (DSPP) Titre professionnel visé Intitulé : Assistant(e) de vie aux familles... Votre objectif est d obtenir

Plus en détail

FAQ. Admissions en Bachelor. A la Haute école de gestion Arc. Année académique 2015-2016. Dernière mise à jour : 12.5.15 / GCH

FAQ. Admissions en Bachelor. A la Haute école de gestion Arc. Année académique 2015-2016. Dernière mise à jour : 12.5.15 / GCH FAQ Admissions en Bachelor A la Haute école de gestion Arc Année académique Crédits photographiques : dreamstime.fr 2015-2016 Dernière mise à jour : 12.5.15 / GCH Introduction Cette FAQ est destinée aux

Plus en détail

GRILLE DE CLASSIFICATIONS DES RESEAUX DE SOINS VAUDOIS 1. CLASSIFICATION DES INFIRMIERS DE LIAISON ET DES COORDINATEURS BRIO

GRILLE DE CLASSIFICATIONS DES RESEAUX DE SOINS VAUDOIS 1. CLASSIFICATION DES INFIRMIERS DE LIAISON ET DES COORDINATEURS BRIO CORES Coordination des réseaux de soins vaudois Depuis le 1 er janvier 2010, le réseau RSRL applique à ses collaborateurs la grille de classification des fonctions spécifique aux réseaux de soins vaudois

Plus en détail

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ À L ESSAI

Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ À L ESSAI DE-02-03-03 Section soutien des Patriotes SALARIÉE ET SALARIÉ À L ESSAI La convention collective et les arrangements locaux S3 2000-2002 Fédération du personnel de soutien scolaire - CSQ en résumé... Ce

Plus en détail

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé :

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : J atteste sur l honneur ne pas avoir déposé de demande de valorisation des acquis de l expérience personnelle et professionnelle relative au

Plus en détail

I Open Résa. Sommaire :

I Open Résa. Sommaire : I Open Résa Sommaire : I Open Résa... 1 Définition :... 2 Identification... 3 Création d un nouveau dossier :... 8 Première méthode :... 10 Seconde méthode :... 10 Ajout d éléments à la proposition :...

Plus en détail

Explo4 Exploration des projets

Explo4 Exploration des projets Explo4 Exploration des projets SERVICE DES FINANCES Équipe de formation PeopleSoft version 8.9 Juillet 2013 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1 LES CRITERES DE RECHERCHE...2 LES CRITERES COMMUNS A TOUTE

Plus en détail

Directive relative à la dotation en personnel

Directive relative à la dotation en personnel Gesundheitsund Fürsorgedirektion des Kantons Bern Alters- und Behindertenamt Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale du canton de Berne Office des personnes âgées et handicapées Rathausgasse

Plus en détail

PERSONNEL DE SOUTIEN

PERSONNEL DE SOUTIEN Volume 15, numéro 4 Le 19 décembre 2012 Toute l'équipe du Service des ressources humaines vous souhaite de passer de très Joyeuses Fêtes! PERSONNEL DE SOUTIEN SÉANCE D AFFECTATION SECTEUR GÉNÉRAL SOUTIEN

Plus en détail

Adhérez et déclarez vos salariés. sur www.cea.urssaf.fr. Mode d emploi

Adhérez et déclarez vos salariés. sur www.cea.urssaf.fr. Mode d emploi Adhérez et déclarez vos salariés sur www.cea.urssaf.fr @ Mode d emploi Sommaire Page d accueil 3 Accès à la demande d adhésion 3 Création adhésion 4 Association employeur 4 Autorisation de prélèvement

Plus en détail

Dossier de Validation. des Acquis de l Expérience LIVRET 1 : RECEVABILITE. CERTIFICATION de : Coach Professionnel Pluridisciplinaire

Dossier de Validation. des Acquis de l Expérience LIVRET 1 : RECEVABILITE. CERTIFICATION de : Coach Professionnel Pluridisciplinaire Dossier de Validation des Acquis de l Expérience LIVRET 1 : RECEVABILITE CERTIFICATION de : Coach Professionnel Pluridisciplinaire NOM : (en majuscules, nom de jeune fille pour les femmes mariées) NOM

Plus en détail

SAISIE EN LIGNE : MODE D EMPLOI

SAISIE EN LIGNE : MODE D EMPLOI SAISIE EN LIGNE : MODE D EMPLOI Important : Sélection de l exercice à saisir 1/ Vous avez déjà effectué une saisie en ligne de la déclaration fiscale : le système se positionne automatiquement sur la dernière

Plus en détail

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points. n o 9. Majorations pour enfants et retraite complémentaire

Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points. n o 9. Majorations pour enfants et retraite complémentaire Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco L essentiel en quatre points Guide salariés n o 9 avril 2014 Majorations pour enfants et retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés...

Plus en détail

Open Office Calc Tableau Croisé Dynamique avec le Pilote de données

Open Office Calc Tableau Croisé Dynamique avec le Pilote de données zi Open Office Calc Tableau Croisé Dynamique avec le Pilote de données 1 Introduction Les Tables de Pilote de données (comme les tableaux croisés dynamiques de Microsoft Excel) sont des outils d'analyse

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3134 Convention collective nationale IDCC : 2205. NOTARIAT AVENANT N O 11 DU 20 DÉCEMBRE

Plus en détail

Logiciel de gestion du fichier Pidapi version 5

Logiciel de gestion du fichier Pidapi version 5 Logiciel de gestion du fichier Pidapi version 5 Le logiciel Pidapi_PDT permet d effectuer un suivi du travail sur Pidapi, version 5. Il a été créé en langage VBA sur Excel 2007. Il tourne sur Excel 97-2000

Plus en détail

Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm.

Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm. Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm.com Accord national du 13 novembre 2014 relatif à la formation

Plus en détail

CONTRAT D ETUDES. Domaine d études, Code 3. Département Composante. Code pays 4 Personne de contact E-mail/téléphone. Département Composante

CONTRAT D ETUDES. Domaine d études, Code 3. Département Composante. Code pays 4 Personne de contact E-mail/téléphone. Département Composante CONTRAT D ETUDES L étudiant Nom (s) Prénom (s) Date de naissance Nationalité 1 Sexe [M/F] Année académique 20../20.. Cycle d études 2 Téléphone Domaine d études, Code 3 E-mail L établissement d envoi Nom

Plus en détail

La Pré-annulation Ircantec. Guide utilisateurs

La Pré-annulation Ircantec. Guide utilisateurs Validations Page 1/14 V7 Evolution SRV : La Pré-annulation Ircantec Guide utilisateurs Modifiée par : Véronique DELPECH 31/03/2015 O B J E C T I F S D E L E V O L U T I O N Afin d éviter un certain nombre

Plus en détail

Décompte concernant la réduction de l'horaire de travail à remplir au moyen du formulaire 716.303 dans Microsoft Excel

Décompte concernant la réduction de l'horaire de travail à remplir au moyen du formulaire 716.303 dans Microsoft Excel Département fédéral de l économie DFE Secrétariat d Etat à l économie SECO Marché du travail / Assurance-chômage Applications SIPAC et CCh Gestion des bénéficiaires de l'ac à remplir au moyen du formulaire

Plus en détail

Logiciel de gestion administrative des EHPAD. Guide de la simulation budgétaire. Société INSIGHT

Logiciel de gestion administrative des EHPAD. Guide de la simulation budgétaire. Société INSIGHT GEPSS V14.0 Logiciel de gestion administrative des EHPAD Guide de la simulation budgétaire Société INSIGHT Version du 27 Août 2015 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 PARTIE 1 : SIMULATION PAIE GEPSS... 4 CHAPITRE

Plus en détail

414.134.2 Ordonnance de la direction de l EPFL sur la formation continue et la formation approfondie à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

414.134.2 Ordonnance de la direction de l EPFL sur la formation continue et la formation approfondie à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance de la direction de l EPFL sur la formation continue et la formation approfondie à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (Ordonnance sur la formation continue à l EPFL) du 27 juin 2005 (Etat

Plus en détail

Plan financier automatisé : Utilisation

Plan financier automatisé : Utilisation Plan financier automatisé : Utilisation 1. Introduction Le plan financier d Excel vous permet d encoder des données afin qu elles soient traitées et mises en forme pour donner un plan financier abouti

Plus en détail

ANNEXE AU MANUEL NAVISION INCADEA GESTION DE DOSSIER SALES REVIEW & TOOLS

ANNEXE AU MANUEL NAVISION INCADEA GESTION DE DOSSIER SALES REVIEW & TOOLS Copyright BMW GROUP Belux / Révision 0 ANNEXE AU MANUEL NAVISION INCADEA GESTION DE DOSSIER SALES REVIEW & TOOLS La présente publication ne peut être reproduite et/ou publiée, même partiellement, au moyen

Plus en détail

Documents de contrôle de la durée du travail nécessaires au bénéfice de la loi «TEPA»

Documents de contrôle de la durée du travail nécessaires au bénéfice de la loi «TEPA» SYNTHESE Social Textes et références Loi n 2007-1223 du 21 août 2007 (JO 22 août) : article 1 Décret n 2007-1380 du 24 septembre 2007 (JO 25 septembre) : article D. 241-25 CSS Articles D. 212-18 à 24 du

Plus en détail

FICHE PRATIQUE Les jours fériés

FICHE PRATIQUE Les jours fériés FICHE PRATIQUE Les jours fériés Chaque année, il revient à l employeur de gérer les périodes comportant des jours fériés, c'est pourquoi il est important de connaitre les règles qui s'appliquent en la

Plus en détail

Connecteur Zimbra pour Outlook 2007 et 2010 (ZCO) w

Connecteur Zimbra pour Outlook 2007 et 2010 (ZCO) w w Procédure Messagerie Outlook 2007 et 2010 Solutions informatiques Connecteur Zimbra pour Microsoft Outlook 2007 et 2010 (ZCO) 1/46 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Compatibilité... 3 2.1 Versions supportées

Plus en détail

DIRECTEUR(TRICE) ARTISTIQUE EN ART GRAPHIQUE ET MULTIMÉDIA

DIRECTEUR(TRICE) ARTISTIQUE EN ART GRAPHIQUE ET MULTIMÉDIA DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE PARTIE 1 : RECEVABILITE DE LA DEMANDE DIRECTEUR(TRICE) ARTISTIQUE EN ART GRAPHIQUE ET MULTIMÉDIA 20, rue Madeleine Michelis 92200 Neuilly-sur-Seine M les

Plus en détail

Circulaire AI n o 182 du 18 juillet 2003

Circulaire AI n o 182 du 18 juillet 2003 _ Circulaire AI n o 182 du 18 juillet 2003 Accords bilatéraux avec l UE et l'aele Avec le bulletin n 118 du 30 septembre 2002 et la circulaire AI n 176 du 13 mars 2003, des réponses ont été apportées à

Plus en détail

Réseau ISO-Raisin. Surveillance des. Infections du Site Opératoire. (Surveillance des interventions prioritaires)

Réseau ISO-Raisin. Surveillance des. Infections du Site Opératoire. (Surveillance des interventions prioritaires) Réseau ISO-Raisin Surveillance des Infections du Site Opératoire (Surveillance des interventions prioritaires) Guide d utilisation de l application WEBISO Année 2015 Sommaire Guide utilisateur - Application

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DES STAGES DE 2 e MASTER ET DES TRAVAUX DE FIN D ETUDES

REGLEMENT GENERAL DES STAGES DE 2 e MASTER ET DES TRAVAUX DE FIN D ETUDES COMMUNAUTE FRANÇAISE DE BELGIQUE Haute Ecole Paul-Henri SPAAK INSTITUT SUPERIEUR INDUSTRIEL DE BRUXELLES Enseignement supérieur de type long et de niveau universitaire CONSEIL DE CATEGORIE ISIB-CC-DR-04,

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE TECHNICIEN SUPÉRIEUR PRINCIPAL D ADMINISTRATIONS PARISIENNES SPÉCIALITÉ INFORMATIQUE

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE TECHNICIEN SUPÉRIEUR PRINCIPAL D ADMINISTRATIONS PARISIENNES SPÉCIALITÉ INFORMATIQUE COMMISSION D ÉQUIVALENCE POUR L ACCÈS AUX CONCOURS DES ADMINISTRATIONS PARISIENNES 2, rue de Lobau 75196 PARIS Cedex 04 www.paris.fr drh.ceacap@paris.fr Nom : Prénom : DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE

Plus en détail

Gestion électronique des procurations

Gestion électronique des procurations Gestion électronique des procurations Table des matières Généralités... 2 1. Approuver des procurations... 4 1.1 Section «Procurations à approuver»... 4 1.2 Section «Signaux»... 6 1.3 Messages particuliers...

Plus en détail

REPERTOIRE DES INTERPRETATIONS DE LA CCT DU SECTEUR SANITAIRE PARAPUBLIC VAUDOIS ETAT au 07.12.11

REPERTOIRE DES INTERPRETATIONS DE LA CCT DU SECTEUR SANITAIRE PARAPUBLIC VAUDOIS ETAT au 07.12.11 REPERTOIRE DES INTERPRETATIONS DE LA CCT DU SECTEUR SANITAIRE PARAPUBLIC VAUDOIS ETAT au 07.12.11 TABLE DES MATIERES DU REPERTOIRE Numéros Enoncé du problème examiné, de la question soulevée 1 Annuités

Plus en détail

Ma Démarche FSE DATE 07/01/2015. Renaud de Saléon-Terras

Ma Démarche FSE DATE 07/01/2015. Renaud de Saléon-Terras 1/20 VIeSION V6 mise à jour de juillet 2015 Ma Démarche FSE VIeSION Ma Démarche FSE DATE 07/01/2015 REDACTEUR DESTINATAIRE(S) OBJET(S) Renaud de Saléon-Terras Utilisateur d ABC VIeSION Détail des évolutions

Plus en détail

Présentation du «Fichier des adhérents»

Présentation du «Fichier des adhérents» Présentation du «Fichier des adhérents» A) Accès au Fichier des adhérents Pour ouvrir le «fichier des adhérents», il faut «double-cliquer» sur le nom du document. Le fichier Excel proposé est composé de

Plus en détail

Portail du Théodolite

Portail du Théodolite Portail du Théodolite 1) Accueil Afin d utiliser l intranet du Théodolite, l inspecteur doit se connecter. Il renseigne donc son identifiant ainsi que son mot de passe, dans les champs prévus à cet effet

Plus en détail

2) Modèle de rapport mensuel sur les données relatives aux participants (MDRP) à l ICTA Ce rapport est présenté en format Microsoft Excel.

2) Modèle de rapport mensuel sur les données relatives aux participants (MDRP) à l ICTA Ce rapport est présenté en format Microsoft Excel. Initiative ciblée pour les travailleurs âgés (ICTA) Instructions pour la présentation des rapports mensuels et trimestriels à l intention des fournisseurs de services 2014-2015 Le ministère de la Formation

Plus en détail

e-creabis Aide Avant Attribution d un numéro Bis Description générale

e-creabis Aide Avant Attribution d un numéro Bis Description générale e-creabis Avant de commencer Description générale Attribution d un numéro Bis 1 e-creabis est un service en ligne qui permet aux administrations communales de créer, dans le registre Bis, un numéro Bis.

Plus en détail

ITG FORMATION 2015 LA REFORME DE LA FORMATION

ITG FORMATION 2015 LA REFORME DE LA FORMATION ITG FORMATION 2015 LA REFORME DE LA FORMATION 1 I - LA REFORME DE LA FORMATION 2 LA REFORME 2014 DE LA FORMATION Les 5 points clés Ce qu il faut retenir Ce qu ITG fait pour vous Ce que nous vous recommandons

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE DIRECTEUR DES CONSERVATOIRES DE PARIS

DOSSIER DE DEMANDE D ÉQUIVALENCE DIRECTEUR DES CONSERVATOIRES DE PARIS COMMISSION D ÉQUIVALENCE POUR L ACCÈS AUX CONCOURS DES ADMINISTRATIONS PARISIENNES 2, rue de Lobau 75196 PARIS Cedex 04 www.paris.fr drh.ceacap@paris.fr Nom : Prénom : Catégorie envisagée (1 ère et/ou

Plus en détail