I. Transmission du message nerveux de neurone à neurones grâce aux synapses

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I. Transmission du message nerveux de neurone à neurones grâce aux synapses"

Transcription

1 PARTIE I : REPRESENTATION VISUELLE CHAPITRE 4 : LA CHIMIE DE LA PERCEPTION La prise de différentes substances peut modifier le fonctionnement du système nerveux et provoquer des hallucinations. Leur mode d'action est à relier à la structure du réseau des neurones et à la transmission du message au niveau des synapses. Comment s'effectue la transmission du message nerveux? De quelle façon des espèces chimiques peuvent-elles perturber cette transmission et entraîner des troubles plus ou moins importants? I. Transmission du message nerveux de neurone à neurones grâce aux synapses 1. Fonctionnement d'une synapse La synapse est une zone de contiguïté entre deux neurones (voir chap. précédent). Elle permet la transmission du message nerveux entre deux neurones. Bouton synaptique Fente synaptique Neurone 1 : neurone présynaptique Neurone 2 : neurone postsynaptique

2 Au niveau de la synapse, l'arrivée du message électrique fait migrer les vésicules synaptiques du neurone présynaptique vers la fente synaptique. A la surface de la membrane du neurone présynaptique (bouton synaptique) excité, les vésicules éclatent et libèrent les neurotransmetteurs dans la fente synaptique. Ces neurotransmetteurs vont alors se fixer sur des récepteurs spécifiques de la membrane du neurone postsynaptique. Cela provoque la stimulation et la naissance d'un nouveau message nerveux dans le neurone postsynaptique. 2. Action des neurotransmetteurs et leur recyclage au niveau de la synapse Les neurotransmetteurs sont des molécules avec une structure en 3D parfaitement complémentaire de celle du récepteur postsynaptique qui leur est spécifique. La sérotonine est par exemple un neurotransmetteur qui intervient en grande partie dans la transmission du message nerveux visuel dans les différentes synapses du cerveau. Complémentarié tridimensionnelle de la sérotonine et son récepteur

3 Après avoir été fixés sur leur récepteurs, les neurotransmetteurs sont relâchés et recyclés pour permettre rapidement la transmission d'un nouveau message au niveaud de la synapse. Pour cela : soit ces neurotransmetteurs sont recaptés par le bouton présynaptique et replacés dans les vésicules soit ils sont dégradés par réaction chimique dans la fente synaptique soit ils sont diffusés hors de la fente synaptique. II. Les perturbations chimiques de la perception chimique visuelle 1. Les drogues leurrent les synapses En 1943, un chimiste suisse Hoffman ingère accidentellement une substance sur laquelle il travaille : l'acide lysergique diéthylamine ou LSD. Pris de vertiges, assailli de sensations visuelles, il est obligé de rentrer chez lui. Dès le lendemain, il ingère volontairement 250 μg de LSD afin d'en comprendre les effets. Il décrit ainsi certaines sensations (voir texte). Voici les structure 3D de la sérotonine (à gauche) et du LSD (à droite) : En comparant les deux molécules de LSD et sérotonine et leur structure tridimensionnelle, proposer une explication à la modification de la perception visuelle après une ingestion de LSD :

4 L'ecstasy est souvent décrite comme la «pillule de la fête». Euphorie, excitation et résistance à la fatigue sont les effets recherchés. Mais elle provoque d'autres symptômes comme l'anxiété, des hallucinations visuelles... Décrire la perturbation du fonctionnement synaptique engendré par l'ecstasy : Comparer les perturbations du fonctionnement synaptique provoqué par le LSD et par l'ecstasy : BILAN :

5 2. Des effets secondaires qui affectent la santé 2.1 Conséquences cérébrales et effet d'accoutumance Accoutumance : état de l'organisme qui tolère de mieux en mieux une substance et y réagit de moins en moins fortement. Ce processus nécessite une augmentation des doses pour obtenir des effets similaires. a. Effets du LSD La prise de LSD entraîne rapidement des hallucinations visuelles mais ces effets sont totalement imprévisibles et peuvent resurgir spontanément des semaines voire des mois après la consommation de la drogue. Ces «flash-backs» sont à l'origine de nombreux troubles psychiatriques. Une seule prise de LSD peut suffire à les provoquer. Le LSD a une toxicité neurologique importante et déclenche une accoutumance chez le consommateur. b. Effets de l'ecstasy L'ecstasy bloque la recapture de la sérotonine par les synapses. On cherche à comprendre les effets à moyen et long terme de la prise d'ecstasy sur les synapses On mesure la quantité de sérotonine présente dans le cerveau de rats après l'administration d'ecstasy. Les animaux reçoivent entre 0 (témoin) et 20 mg/kg d'ecstasy en deux doses par jour pendant quatre jours. Quelques heures après la dernière prise, on évalue la quantité de sérotonine présente dans le cerveau des rats par rapport a témoin. Après avoir analysé (grâce à une étude chiffrée) le graphique présentant les résultats de l'expérience, déduisez-en l'effet de l'ecstasy sur la quantité de sérotonine produite par le cerveau.

6 Des babouins ont reçu deux doses journalières d'ecstasy (5 mg/kg) pendant quatre jours. Ils sont sacrifiés 13 mois plus tard et on mesure la densité de récepteurs à la sérotonine sur les coupes de cerveau. Densité des récepteurs à la sérotonine sur des coupes de cerveau de babouins A partir de l'étude des résultats expérimentaux précédents, déduisez quels sont les effets de la consommation d'ecstasy sur la densité de récepteurs à la sérotonine dans le cerveau. Proposez alors une hypothèse expliquant l'accoutumance à l'ecstasy. BILAN :

7 2.2 Des conséquences sur le fonctionnement général de l'individu et à l'échelle de la société a. Conséquences sur l'organisme d'une prise de drogue : exemple de l'ecstasy. La consommation d'ecstasy peut entraîner des nausées, des sueurs, des maux de tête. Elle peut également provoquer une déshydratation de l'organisme et une élévation de sa température. Elle peut entraîner des troubles digestifs, et du rythme cardiaque jusqu'à des pertes de connaissances. Les effets durent entre deux et quatre heures avant la «descente» qui s'apparente à une forme de dépression plus ou moins intense. Lorsque la consommation est régulière, le sujet maigrit et peut souffrir de dépression intense. Certaines lésions des cellules nerveuses sont irréversibles. Il développe une dépendance psychique, à savoir un besoin irrépressible de reprendre de la drogue. Pour en retrouver les effets. Relever dans les informations du texte qui montrent que la consommation d'ecstasy entraîne des troubles du fonctionnement général de l'organisme : b. Des conséquences sociétales L'alcool et le cannabis, répandus en France, sont des drogues dont les dangers sont très sousestimés. Les fumeurs de cannabis et les personnes qui boivent présentent des difficultés de concentration. Les temps de réaction sont plus longs, l'appréciation des distances est mauvaise et le champs visuel réduit... Il n'est donc pas étonnant que ces produits soient impliqués dans de nombreux accidents de la route. Même en dessous du seuil toléré (alcoolémie de 0,5 g/ litre de sang), l'alcool perturbe la vision.

8 A partir des documents suivants montrez que la consommation de ces substances présente des dangers tant d'un point de vue individuel que pour la société : Doc 1 Doc 2 BILAN : Doc 3

Chapitre 2 : De la rétine au cerveau

Chapitre 2 : De la rétine au cerveau Chapitre 2 : De la rétine au cerveau Document illusions d optique Les illusions d'optique nous montrent que l'image que nous percevons ne correspond pas toujours à la réalité. En fait, l'œil reçoit les

Plus en détail

TITRE DE L ACTIVITE : LES PERTURBATIONS DE LA PERCEPTION VISUELLE

TITRE DE L ACTIVITE : LES PERTURBATIONS DE LA PERCEPTION VISUELLE TITRE DE L ACTIVITE : LES PERTURBATIONS DE LA PERCEPTION VISUELLE Thème(s) concerné(s): La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant Enjeux planétaires contemporains Corps humain et santé Niveau(x)

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE ADDICTIONS : LSD & CANNABIS

ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE ADDICTIONS : LSD & CANNABIS Prévention ACCOMPAGNEMENT des conduites addictives PÉDAGOGIQUE collège - lycée : physique, chimie, SVT Programme Au collège : en troisième, le programme donne l occasion d investir le thème de convergence

Plus en détail

LA CHIMIE DE LA PERCEPTION VISUELLE

LA CHIMIE DE LA PERCEPTION VISUELLE LA CHIMIE DE LA PERCEPTION VISUELLE Œil gauche Œil droit Nerf optique Chiasma optique Cortex visuel Corps genouillés latéraux LA CHIMIE DE LA PERCEPTION VISUELLE I. LES SYNAPSES, DES RELAIS CHIMIQUES ENTRE

Plus en détail

1/15 1ES SVT représentation visuelle REPRESENTATION VISUELLE. Activité 1 : avec quoi voit-on exactement? Ou les organes impliqués dans la vision

1/15 1ES SVT représentation visuelle REPRESENTATION VISUELLE. Activité 1 : avec quoi voit-on exactement? Ou les organes impliqués dans la vision 1/15 1ES SVT représentation visuelle REPRESENTATION VISUELLE REPRESENTATION VISUELLE - SEANCE 1 La vue ou vision est un des 5 sens qui nous permette de connaître le monde dans lequel nous vivons et c est

Plus en détail

Thème 3C de l œil au cerveau: quelques aspects de la vision. Chapitre 2 : cerveau et vision: aires cérébrales et plasticité

Thème 3C de l œil au cerveau: quelques aspects de la vision. Chapitre 2 : cerveau et vision: aires cérébrales et plasticité Thème 3C de l œil au cerveau: quelques aspects de la vision Chapitre 2 : cerveau et vision: aires cérébrales et plasticité Le message nerveux généré au niveau de la rétine est conduit jusqu'au cerveau.

Plus en détail

CHAPITRE 2 : La chimie de la perception visuelle.

CHAPITRE 2 : La chimie de la perception visuelle. CHAPITRE 2 : La chimie de la perception visuelle. I. La transmission du message nerveux visuel A. Une transmission chimique du message nerveux. Message nerveux électrique Cône Neurone Synapse Transmission

Plus en détail

CHAPITRE 9 COMMUNICATION NERVEUSE. Le système nerveux forme dans l organisme un réseau de communication qui permet à la fois :

CHAPITRE 9 COMMUNICATION NERVEUSE. Le système nerveux forme dans l organisme un réseau de communication qui permet à la fois : CHAPITRE 9 COMMUNICATION NERVEUSE Le système nerveux forme dans l organisme un réseau de communication qui permet à la fois : De recueillir des informations en provenance de l environnement et des structures

Plus en détail

CHAPITRE 11 MODULATION DU MESSAGE NERVEUX PAR DES MOLÉCULES EXOGÈNES EXEMPLE DE LA MORPHINE

CHAPITRE 11 MODULATION DU MESSAGE NERVEUX PAR DES MOLÉCULES EXOGÈNES EXEMPLE DE LA MORPHINE CHAPITRE 11 MODULATION DU MESSAGE NERVEUX PAR DES MOLÉCULES EXOGÈNES EXEMPLE DE LA MORPHINE Introduction La transmission du message nociceptif peut être modulée par des molécules endogènes telles que les

Plus en détail

Les endocannabinoïdes sont des régulateurs et des modulateurs de l activité du cerveau.

Les endocannabinoïdes sont des régulateurs et des modulateurs de l activité du cerveau. 1 Les effets sur les neurones Question 8 Pourquoi cela provoque ces effets là? Mode d action des endocannabinoïdes (fabriqués par le cerveau) (Anandamide et 2 AG) A Voici une synapse. Un neurone A excite

Plus en détail

Thème 3-B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Chapitre 1 : Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle

Thème 3-B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Chapitre 1 : Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle Thème 3-B Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse Chapitre 1 : Le réflexe myotatique, un exemple de commande réflexe du muscle La posture, ou position de notre corps dans l espace, est

Plus en détail

L ACTION DES DROGUES SUR

L ACTION DES DROGUES SUR L ACTION DES DROGUES SUR 16 Système de recapture de la dopamine Neuromédiateur (dopamine) Récepteur spécifique à dopamine >>LA DOPAMINE ET LE «CIRCUIT DE LA RÉCOMPENSE» Les drogues qui agissent le plus

Plus en détail

Thème sécurité partie SVT

Thème sécurité partie SVT Thème sécurité partie SVT Place dans le sujet traité. intervention du collègue d Histoire Géographie Education civique : amène le sujet avec l ASSR (par exemple); «permis à points» : retraits de points

Plus en détail

LYcee Farhat Hached M' Saken Devoir de contrôle n 3 Prof. : Mr. Lajili. Sciences de la vie et de la terre

LYcee Farhat Hached M' Saken Devoir de contrôle n 3 Prof. : Mr. Lajili. Sciences de la vie et de la terre LYcee Farhat Hached M' Saken Devoir de contrôle n 3 Prof. : Mr. Lajili Classe : 4 Sc.2 Première partie : 12 points. Sciences de la vie et de la terre Durée : 2 Heures Exercice n 1: (7 points) On utilise

Plus en détail

Plan Stratégique de Sécurité et de Prévention (PSSP)

Plan Stratégique de Sécurité et de Prévention (PSSP) Extrait du bulletin communal de juin 2010 Alcool, ce qu il faut savoir Guide réalisé par le Plan Stratégique de Sécurité et de Prévention (PSSP) Rue des Carmes, 26 6900 Marche-en-Famenne pssp@marche.be

Plus en détail

LA MÉTHAMPHÉTAMINE LE CRYSTAL C EST QUOI

LA MÉTHAMPHÉTAMINE LE CRYSTAL C EST QUOI LA MÉTHAMPHÉTAMINE LE CRYSTAL C EST QUOI? LA MÉTHAMPHÉTAMINE est un produit stupéfiant illicite, synthétisé à partir de substances chimiques, également connu sous le nom de «crystal» ou «crystalmet», «ice»,

Plus en détail

La vérité sur l ecstasy

La vérité sur l ecstasy La vérité sur l ecstasy L ecstasy, appelée également E, EX, XTC, Adam, pilule de l amour, etc., est un stimulant de plus en plus consommé par les jeunes au cours de soirées technos, ou raves. Depuis 1990,

Plus en détail

CANNABIS: effets et méfaits. Docteur Benoît GILLAIN UCL Unité de crise

CANNABIS: effets et méfaits. Docteur Benoît GILLAIN UCL Unité de crise CANNABIS: effets et méfaits Docteur Benoît GILLAIN UCL Unité de crise 1 Cannabis: Abréviation du nom «cannabis sativa». Toutes les composantes de la plante contiennent les substances psychoactives dont

Plus en détail

Les effets de l alcool sur l embryon et le fœtus

Les effets de l alcool sur l embryon et le fœtus Les effets de l alcool sur l embryon et le fœtus I/ L alcool, ennemi du fœtus p2 II/ Les dommages causés par l alcool sur l embryon et le fœtus III/ L atteinte du système nerveux IV/ Les structures cérébrales

Plus en détail

8 pages ecstasy 22/09/06 10:59 Page 2 ASY ECST Mars 2003 - réf. 240-06330-B - Ne pas jeter sur la voie publique.

8 pages ecstasy 22/09/06 10:59 Page 2 ASY ECST Mars 2003 - réf. 240-06330-B - Ne pas jeter sur la voie publique. ECSTASY QU EST-CE QUE C EST? À l origine, l ecstasy (ecsta, X, XTC ) désigne une molécule chimique, la MDMA, de la famille des amphétamines. Elle se trouve sous forme de comprimés, de poudre, de gélules...

Plus en détail

Chapitre 2 : Cerveau et vision : aires cérébrales et plasticité

Chapitre 2 : Cerveau et vision : aires cérébrales et plasticité Chapitre 2 : Cerveau et vision : aires cérébrales et plasticité Comment les informations visuelles sontelles traitées par le cerveau? Comment notre cerveau nous permet-il d apprendre? I. L ÉLABORATION

Plus en détail

CHAPITRE N 1 : L ORGANISATION DE L ŒIL ET LE CRISTALLIN

CHAPITRE N 1 : L ORGANISATION DE L ŒIL ET LE CRISTALLIN CHAPITRE N 1 : L ORGANISATION DE L ŒIL ET LE CRISTALLIN ORGANISATION ANATOMIQUE DE L ŒIL TP n 1 I- Voici quelques légendes Bilans: - l'oeil est l'organe de la vue, il est composé de plusieurs structures

Plus en détail

Etude d un réflexe à point de départ cutanée Objectifs spécifiques

Etude d un réflexe à point de départ cutanée Objectifs spécifiques Etude d un réflexe à point de départ cutanée Objectifs spécifiques Identification des éléments mis en jeu dans l acte réflexe Définir les potentiels de repos et d action Préciser l origine ionique de ces

Plus en détail

Vous trouverez ci-dessous les résultats des réponses qui nous paraissent les plus intéressantes : Pour quelles raisons consommez-vous du cannabis?

Vous trouverez ci-dessous les résultats des réponses qui nous paraissent les plus intéressantes : Pour quelles raisons consommez-vous du cannabis? Nous sommes quatre élèves de Terminale STT en option Administration. Nous avons choisi comme projet pour notre baccalauréat de réaliser une réunion d information sur le cannabis. Pour cela, une classe

Plus en détail

La synapse Description et généralités

La synapse Description et généralités La synapse Description et généralités Le cerveau humain possède près de 100 milliards de neurones sachant que chacun d entre eux peut être connecté à plusieurs milliers de neurones grâce aux synapses.

Plus en détail

Les dangers de l alcool et la conduite

Les dangers de l alcool et la conduite Les dangers de l alcool et la conduite Sciences de la vie et de la Terre 4e - 3e Compétences du Répertoire des connaissances et des comportements des usagers de l espace routier Connaître les risques.

Plus en détail

Thème: La représentation visuelle

Thème: La représentation visuelle Thème: La représentation visuelle Chapitre 3: Les voies visuelles : des photorécepteurs au cortex visuel I- Structure de l œil Œil = organe des sens spécialisé dans la perception des stimuli visuels. On

Plus en détail

Partie du système nerveux central qui relie certains groupes de neurones à l origine de fortes sensations de plaisir et de satisfaction.

Partie du système nerveux central qui relie certains groupes de neurones à l origine de fortes sensations de plaisir et de satisfaction. avec la collaboration du Centre de vulgarisation de la connaissance, Université Paris XI LEXIQUE LE CANNABIS SOUS L ŒIL DES SCIENTIFIQUES Addiction État de besoin vis-à-vis d une drogue ou d une pratique

Plus en détail

Prévention des comportements à risques et des conduites addictives

Prévention des comportements à risques et des conduites addictives Prévention des comportements à risques et des conduites addictives Les substances psychoactives (alcool, cannabis, héroïne ) agissent sur le cerveau mais aussi sur les sensations du corps. Cela va avoir

Plus en détail

BTP CFA MARNE LES EFFETS DES DROGUES SUR LE CERVEAU

BTP CFA MARNE LES EFFETS DES DROGUES SUR LE CERVEAU Les drogues non pas tous les même effets sur le cerveau et donc sur l'organisme. Elles sont classées selon leurs chimies, et donc selon leurs effets. On distingue trois grandes catégories : - les psychosédatifs,

Plus en détail

Hyperactivité avec déficit de l'attention et de la concentration, un syndrôme à grand risque d'addiction

Hyperactivité avec déficit de l'attention et de la concentration, un syndrôme à grand risque d'addiction Résumé Hyperactivité avec déficit de l'attention et de la concentration, un syndrôme à grand risque d'addiction Dr Jean-Jacques Déglon Médecin-directeur de la Fondation Phénix Le syndrome d hyperactivité

Plus en détail

Synapses non obligatoires :

Synapses non obligatoires : Synapses non obligatoires : Un seul PA arrivant en zone présynaptique ne peut déclencher un PA en zone post- synaptique - Un PA génère un potentiel post synaptique excitateur (PPSE) dure 15 msec; Si un

Plus en détail

SUBSTANCES PSYCHOACTIVES Attention danger!

SUBSTANCES PSYCHOACTIVES Attention danger! Pour la santé au travail SUBSTANCES PSYCHOACTIVES Attention danger! Alcool, tabac, cannabis, ecstasy, héroïne, cocaïne, GHB, certains médicaments (anxiolytiques, hypnotiques, antidépresseurs...) sont des

Plus en détail

Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson. Comprendre la maladie de Parkinson

Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson. Comprendre la maladie de Parkinson Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson Comprendre la maladie de Parkinson La maladie de Parkinson se définit classiquement par des troubles moteurs. Néanmoins, de nombreux autres symptômes,

Plus en détail

DEUX CAUSES : DEUX CONSEQUENCES :

DEUX CAUSES : DEUX CONSEQUENCES : DEUX CAUSES : LE SYNDROME DE MANQUE LES DIFFICULTES COMPORTEMENTALES DEUX CONSEQUENCES : LA PRISE DE POIDS LE STRESS LE SYNDROME DE MANQUE Il est la conséquence de la baisse brutale de la nicotine dans

Plus en détail

Chapitre 4. La synapse ***

Chapitre 4. La synapse *** Chapitre 4 *** La synapse Le fonctionnement du système nerveux repose sur la circulation de l'information à travers un réseau de neurones extrêmement imbriqués, interconnectés et reliés à des cellules

Plus en détail

COCAÏNE crack ou free base

COCAÏNE crack ou free base COCAÏNE crack ou free base QU EST-CE QUE C EST? C La cocaïne est une substance psychoactive d'origine végétale, extraite des feuilles de cocaïer. C Une fois transformée par un procédé chimique, elle devient

Plus en détail

Les perturbations de la communication nerveuse

Les perturbations de la communication nerveuse Chapitre 2. Les perturbations de la communication nerveuse La réalisation de mouvements coordonnés, adaptés à la situation, nécessite un bon fonctionnement du système nerveux. La conduite ou l escalade

Plus en détail

Les effets de la fumée sur le corps

Les effets de la fumée sur le corps Fiche pédagogique Thème : Tabac, cannabis Niveau : Ecole (CM2), collège (5 ème ) Durée : 30 Les effets de la fumée sur le corps Personnes ressources : Enseignant de SVT, Infirmier scolaire, CESC l Référence

Plus en détail

RELATION A L ENVIRONNEMENT ET ACTIVITE NERVEUSE DUREE : 7 HEURES.

RELATION A L ENVIRONNEMENT ET ACTIVITE NERVEUSE DUREE : 7 HEURES. RELATION A L ENVIRONNEMENT ET ACTIVITE NERVEUSE DUREE : 7 HEURES. Comment l organisme réagit-il aux stimulations de son environnement? Séquence 1 Activité 1 : Réinvestir ses connaissances pour compléter

Plus en détail

Chapitre 2 : La propagation du message nerveux

Chapitre 2 : La propagation du message nerveux Partie 4 : système nerveux Chapitre 2 : La propagation du message nerveux L arc réflexe est constitué par un réseau de neurones connectés au niveau de synapses. Le message nerveux prend naissance au niveau

Plus en détail

Comment les composantes de SerEN contribuent aux effets thérapeutiques?

Comment les composantes de SerEN contribuent aux effets thérapeutiques? SerEN Qu est ce que SerEN? SerEN est un produit qui a été spécialement créé pour offrir un moyen sûr et efficace afin de profiter d un bien-être intellectuel pour les personnes qui vivent des situations

Plus en détail

AMINES BIOGENIQUES. Dopamine/Noradrénaline/Adrénaline (CATECHOLAMINES) Sérotonine/Histamine/Dopamine

AMINES BIOGENIQUES. Dopamine/Noradrénaline/Adrénaline (CATECHOLAMINES) Sérotonine/Histamine/Dopamine AMINES BIOGENIQUES Dopamine/Noradrénaline/Adrénaline (CATECHOLAMINES) Sérotonine/Histamine/Dopamine Effets physiologiques des bioamines via le systeme nerveux autonome Cardiovasculaire: Augmentation du

Plus en détail

Séquence 2 : la polyconsommation. DEVOIR MAISON

Séquence 2 : la polyconsommation. DEVOIR MAISON Séquence 2 : la polyconsommation. Objectif général de la séquence : être capable d adopter une attitude critique vis-à-vis des conduites addictives. NOM : Classe : Prénom : Date : DEVOIR MAISON NOTE :

Plus en détail

Adopter une attitude critique vis-à-vis des. conduites addictives. risques et des. conduites addictives. Capacités : Contenu : Fiche 3-1

Adopter une attitude critique vis-à-vis des. conduites addictives. risques et des. conduites addictives. Capacités : Contenu : Fiche 3-1 Module 3 Prévention des comportements à risques et des conduites addictives Module 1 Santé et équilibre de vie Module 2 Alimentation et santé Module 4 Sexualité et prévention Module 5 Protection du consommateur

Plus en détail

TITRE : LE TABAC. Voir fiche distribuée aux élèves sur les pages suivantes

TITRE : LE TABAC. Voir fiche distribuée aux élèves sur les pages suivantes TITRE : LE TABAC... classe : 5 ème... durée : une heure la situation-problème Il est interdit aussi bien aux adultes qu'aux adolescents de fumer dans l'enceinte du collège par le décret n 1386 du 15 novembre

Plus en détail

CHAPITRE N 1 : L ORGANISATION DE L ŒIL ET LE CRISTALLIN

CHAPITRE N 1 : L ORGANISATION DE L ŒIL ET LE CRISTALLIN CHAPITRE N 1 : L ORGANISATION DE L ŒIL ET LE CRISTALLIN I- ORGANISATION ANATOMIQUE DE L ŒIL TP n 1 Voici quelques légendes Bilans: - l'oeil est l'organe de la vue, il est composé de plusieurs structures

Plus en détail

Partie 6 : La communication nerveuse

Partie 6 : La communication nerveuse http://vanrinsg.hautetfort.com http://www.oeildelabib.fr Introduction Mouvements volontaires (conscients) Mouvements réflexes (ex : réflexe myotatique) Circuit de transmission d'un message nerveux après

Plus en détail

Synapses et neurotransmetteurs. Livres : Raven, ch. 45, pages Campbell, ch. 48, pages (concept 48.4)

Synapses et neurotransmetteurs. Livres : Raven, ch. 45, pages Campbell, ch. 48, pages (concept 48.4) Synapses et neurotransmetteurs Livres : Raven, ch. 45, pages 948-951 Campbell, ch. 48, pages 1111-1115 (concept 48.4) 1 La synapse Vient du grec «syn» = ensemble et «haptein» = joindre Synapse = point

Plus en détail

LES DROGUES. Action des drogues sur le cerveau. Substance par substance: les effets sur le cerveau

LES DROGUES. Action des drogues sur le cerveau. Substance par substance: les effets sur le cerveau LES DROGUES Introduction Action des drogues sur le cerveau Substance par substance: les effets sur le cerveau Les principaux produits: * Le cannabis * la cocaïne * L ecstasy et les drogues d aujourd hui

Plus en détail

Chapitre 2 La rétine : les photorécepteurs rétiniens génèrent des messages sensoriels

Chapitre 2 La rétine : les photorécepteurs rétiniens génèrent des messages sensoriels Chapitre 2 La rétine : les photorécepteurs rétiniens génèrent des messages sensoriels La rétine constitue l organe sensitif de l œil : c est elle qui capte les signaux lumineux et les transmet au cerveau

Plus en détail

Bases neurobiologiques de la récompense

Bases neurobiologiques de la récompense Bases neurobiologiques de la récompense Le système de récompense est la base neurobiologique de l'apprentissage. Il est indispensable à la survie, car il fournit la motivation nécessaire à la réalisation

Plus en détail

TP 2 Organisation structurale de la rétine

TP 2 Organisation structurale de la rétine TP 2 Organisation structurale de la rétine Problème : Quelles sont les caractéristiques des différentes régions de la rétine? Activité 1 : Observation microscopique d une coupe de rétine 1- A partir du

Plus en détail

Enquête IN SCIENCES ET VIE N 1145 Février 2013 pp 72-7

Enquête IN SCIENCES ET VIE N 1145 Février 2013 pp 72-7 Enquête IN SCIENCES ET VIE N 1145 Février 2013 pp 72-7 Une douce somnolence pouvant aller jusqu à la torpeur, Des envies de rire pour un rien, Une baisse de la concentration (dangereux au volant) Une perte

Plus en détail

Sommaire de la séquence 12

Sommaire de la séquence 12 Sommaire de la séquence 12 Tu viens de voir que le système nerveux permet de s adapter à notre environnement, grâce à des réactions coordonnées par notre cerveau. Dans certains cas, le fonctionnement du

Plus en détail

Biologie 12 Examen de référence D Guide de notation

Biologie 12 Examen de référence D Guide de notation Biologie 12 Examen de référence D Guide de notation Utilise le schéma ci-dessous pour répondre à la question 1. Organite 1 Organite 2 1. Identifie les organites 1 et 2 et compare leurs fonctions d au moins

Plus en détail

Thème 3B : Corps humain et santé Chapitre 1 : LE RÉFLEXE MYOTATIQUE, UN EXEMPLE DE COMMANDE RÉFLEXE DU MUSCLE

Thème 3B : Corps humain et santé Chapitre 1 : LE RÉFLEXE MYOTATIQUE, UN EXEMPLE DE COMMANDE RÉFLEXE DU MUSCLE Thème 3B : Corps humain et santé Chapitre 1 : LE RÉFLEXE MYOTATIQUE, UN EXEMPLE DE COMMANDE RÉFLEXE DU MUSCLE 1- RAPPELS ET DEFINITIONS Cortex cérébral Cervelet Moelle épinière Nerfs Tronc cérébral Schéma

Plus en détail

1ST2S Biophysiopathologie : Motricité et système nerveux. 2012-2013. La physiologie neuro-musculaire :

1ST2S Biophysiopathologie : Motricité et système nerveux. 2012-2013. La physiologie neuro-musculaire : La physiologie neuro-musculaire : Introduction : Le neurone possède 3 propriétés indispensables pour assurer sa fonction au sein de l organisme : -l excitabilité : capacité à répondre à un stimulus -la

Plus en détail

La Codéine? Parlons-en INFORMER

La Codéine? Parlons-en INFORMER La Codéine? Parlons-en INFORMER Qu est-ce que la codéine? La Codéine, ou méthylmorphine, est l'un des alcaloïdes contenus dans le pavot (papaverum somniferum). La codéine est un antalgique puissant (de

Plus en détail

Les idées reçues. ADIJA oct 2012. Dr C Renaud,

Les idées reçues. ADIJA oct 2012. Dr C Renaud, Les idées reçues ADIJA oct 2012 Dr C Renaud, La pollution de l air est plus mauvaise pour la santé que la fumée de tabac! VRAI - FAUX FAUX La fumée est le champion des polluants, avant les moisissures

Plus en détail

LES NEURONES : APPROCHES

LES NEURONES : APPROCHES LES NEURONES : APPROCHES STRUCTURELLE ET FONCTIONNELLE I Généralités Un neurone est une cellule dite «excitable» qui est la brique élémentaire du systèm nerveux. Ces cellules possèdent deux propriétés

Plus en détail

Devoir de contrôle N 3

Devoir de contrôle N 3 Devoir de contrôle N 3 M : Hakim 4 ème sciences expérimentales 2009-2010 Première partie : restitution des connaissances (12 points) A // QCM (4 points) Pour chacune des questions suivantes il peut y avoir

Plus en détail

Sevrage du patient alcoolodépendant

Sevrage du patient alcoolodépendant Sevrage du patient alcoolodépendant 1/17 Motivation Le 1 er temps de la prise en charge = temps de renforcement de la motivation. Objectif : proposer au patient un sevrage s il est prêt, sinon l aider

Plus en détail

Semaine de la sécurité des patients: novembre 2012

Semaine de la sécurité des patients: novembre 2012 Semaine de la sécurité des patients: novembre 2012 Qu'est-ce-que la douleur? La douleur est une sensation désagréable et complexe (sensorielle et émotionnelle). Cette sensation provient de l'excitation

Plus en détail

2.1 A partir de vos connaissances, cochez la définition d une conduite addictive.

2.1 A partir de vos connaissances, cochez la définition d une conduite addictive. SEQUENCE 1 L INDIVIDU ET SA SANTE SEANCE 4 Les conduites addictives Situation : En juin 2004, nous avons déploré un très grave accident du travail sur le chantier du TGV Est. Un conducteur d engins n a

Plus en détail

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Fonctionnement de l organisme et besoin

Plus en détail

ismart, une application mobile pour réduire le stress chronique

ismart, une application mobile pour réduire le stress chronique ismart, une application mobile pour réduire le stress chronique Pierrich Plusquellec, PhD Sonia Lupien, PhD, Valérie Tourjman, MD Centre de recherche de l Institut universitaire en santé mentale de Montréal

Plus en détail

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain A) Les composants d une boisson énergisante populaire : Composition (par canette) : taurine (1000 mg), caféine (80 mg) sucre

Plus en détail

Consensus Scientifique sur. l'aspartame

Consensus Scientifique sur. l'aspartame page 1/6 Consensus Scientifique sur l'aspartame Source : SCF (2002) Résumé & Détails: GreenFacts Niveau 2 - Détails sur l'aspartame 1. Qu'est-ce que l'aspartame?...2 1.1 Quelle est l'histoire de l'aspartame?...2

Plus en détail

- CHAPITRE 9 - LE REFLEXE MYOTATIQUE, UN EXEMPLE DE COMMANDE REFEFLEXE DU MUSCLE

- CHAPITRE 9 - LE REFLEXE MYOTATIQUE, UN EXEMPLE DE COMMANDE REFEFLEXE DU MUSCLE ATTENTION : ENCADRE ROUGE = S A SAVOIR ABSOLUMENT + VOCABULAIRE A MAITRISER EN ORANGE Pb. Scientifique général du CHAP. 9 : Comment les réflexes myotatiques commandent-ils la contraction de certains muscles?

Plus en détail

http://tristan.ferroir.free.fr Thème 1 Représentation visuelle

http://tristan.ferroir.free.fr Thème 1 Représentation visuelle Thème 1 Représentation visuelle Chapitre 1 : De l'oeil au cerveau Introduction La vision de l'homme est binoculaire et permet une vision en 3D. Il existe des interactions entre l œil et différentes parties

Plus en détail

Traiter les questions suivantes :

Traiter les questions suivantes : Classe : SE / LH Matière : Biologie Année scolaire : 2010-2011 Traiter les questions suivantes : Exercice 1 : (5 points) Vitesse de propagation du message nerveux Afin d étudier l influence de la température

Plus en détail

Le paracétamol. Antalgique

Le paracétamol. Antalgique Le paracétamol Antalgique La douleur Présentation La douleur est un mécanisme physiologique ayant pour fonction principale l alerte. Elle informe le cerveau de l existence d une menace. La peau, les muscles

Plus en détail

Moi et Mes addictions

Moi et Mes addictions Hygiène de vie Moi et Mes addictions Je m évalue Je m informe PRÉSENTS POUR VOTRE AVENIR Professeur Gérard Dubois Membre de l Académie Nationale de Médecine Service Santé Publique - CHU Amiens. Membre

Plus en détail

... la Cocaïne & le Crack

... la Cocaïne & le Crack l essentiel sur...... la Cocaïne & le Crack Ξ Qu est-ce que c est? La cocaïne, chef de file des stimulants, dont la consommation est en augmentation, est un alcaloïde de la feuille du cocaïer. Transformée

Plus en détail

Des neurosciences aux traitements : Le pharmacien face aux addictions

Des neurosciences aux traitements : Le pharmacien face aux addictions Des neurosciences aux traitements : Le pharmacien face aux addictions Colloque national de pharmacie Marrakech, 2 février 2013 Jalil Bennani Psychiatre et psychanalyste (Rabat) Habilité à diriger les recherches

Plus en détail

Aide aux devoirs Les AVC

Aide aux devoirs Les AVC Le cerveau et les AVC Le cerveau est l organe le plus complexe de votre corps. Il commande tout ce que vous faites, pensez, ressentez et dites! Il possède plus de 100 milliards de cellules nerveuses spéciales

Plus en détail

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre Page 1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Descriptions des blessures Élaborées à partir des

Plus en détail

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline (Valeur énergétique : 38 kcal/10 g) Composition nutritionnelle Composition pour 10 g Rôle Protéines (végétales) 55 à 70 % Construction

Plus en détail

Boire ou conduire. Organisation de la séquence. Déroulement de l activité. Mathématiques

Boire ou conduire. Organisation de la séquence. Déroulement de l activité. Mathématiques Boire ou conduire Mieux mesurer les risques de la conduite avec alcool en sachant calculer un taux d alcoolémie et en connaissant son évolution. - Durée : 2 séances (4 activités) Mathématiques Organisation

Plus en détail

Anémie, carence en vitamines B12 et B9

Anémie, carence en vitamines B12 et B9 Anémie, carence en vitamines B12 et B9 Introduction Le sang contient trois types de cellules différents. Les globules blancs défendent le corps contre les infections, les globules rouges transportent l'oxygène

Plus en détail

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER?

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? Il faut s'échauffer pour: être en sécurité dès le début : une activité physique progressivement plus intense est indispensable pour ne pas mettre son coeur, ses artères, ses

Plus en détail

Le glutamate neurotransmetteur

Le glutamate neurotransmetteur Le glutamate neurotransmetteur Un neurotransmetteur est une molécule chimique libérée au niveau d une synapse et qui possède un effet sur l activité d une autre cellule (neurone ou cellule de l organe

Plus en détail

LA PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE

LA PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE LA PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE Tout ce que les parents devraient savoir CE QUE NOUS VERRONS! Une brève description des produits (Alcool, cannabis, extasy, speed, GHB, boisson énergétique) Votre rôle,

Plus en détail

S3.4 La prévention des risques professionnels

S3.4 La prévention des risques professionnels CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNEL RÉPARATION DES CARROSSERIES Classe de seconde Document professeur SAVOIRS ASSOCIÉS DÉVELOPPÉS Savoirs S3.4.1 Les enjeux sociaux des accidents du travail. S3.4.2 Le processus

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 SCIENCES. SÉRIES ES et L. Durée de l épreuve : 1H30 coefficient : 2

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 SCIENCES. SÉRIES ES et L. Durée de l épreuve : 1H30 coefficient : 2 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 SCIENCES SÉRIES ES et L Durée de l épreuve : 1H30 coefficient : 2 Ce sujet comporte 7 pages numérotées de 1/7 à 7/7. L usage de la calculatrice n est pas autorisé. Le

Plus en détail

p cp Zolpidem tartrate Lactose +

p cp Zolpidem tartrate Lactose + Publié par Le pharmacien (http://www.lepharmacien.fr) Hypnotique ZOLPIDEM ARROW Substances actives : tartrate de zolpidem Laboratoire : ARROW GÉNÉRIQUES Générique Référent: STILNOX COMPOSIT ION p cp Zolpidem

Plus en détail

La dopamine. I. Synthèse

La dopamine. I. Synthèse La dopamine Un neurotransmetteur est une molécule chimique libérée au niveau d une synapse et qui possède un effet sur l activité d une autre cellule (neurone ou cellule de l organe cible). Pour appartenir

Plus en détail

Notice publique. Dénomination et groupe Bronchosedal Dextromethorphan HBr Médicament contre la toux, sans sucre.

Notice publique. Dénomination et groupe Bronchosedal Dextromethorphan HBr Médicament contre la toux, sans sucre. Notice publique Lisez attentivement cette information avant d'utiliser ce médicament. Lisez-la même si vous avez déjà souvent utilisé Bronchosedal Dextromethorphan HBr; il peut en effet s'y trouver des

Plus en détail

THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE. CHAPITRE I : De l œil au cerveau

THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE. CHAPITRE I : De l œil au cerveau THEME 1 : REPRESENTATION VISUELLE Tableaux d Octavio Campo. Notre organisme est en relation avec le milieu extérieur par l intermédiaire des organes sensoriels. Ce sont des organes qui contiennent des

Plus en détail

ALCOOLOMÉTRIE ALCOOLOMETRIE

ALCOOLOMÉTRIE ALCOOLOMETRIE ALCOOLOMÉTRIE ALCOOLOMETRIE... Gardez la mesure! www.cramif.fr LES BOISSONS ALCOOLIQUES Elles contiennent de l'éthanol (C2 H5 OH) qui se présente sous la forme d'un liquide incolore d'odeur faible obtenu

Plus en détail

LES CONSEQUENCES DU TABAC SUR LES SPORTIFS

LES CONSEQUENCES DU TABAC SUR LES SPORTIFS Faiza Mehaoui Joséphine Roose Seconde 205 LES CONSEQUENCES DU TABAC SUR LES SPORTIFS Dossier de SVT. M. Terracol Les conséquences du tabac sur les sportifs En France, le tabac fait plus de 60 000 morts

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR L ALCOOL ET LA CONDUITE Caporal Stellio Jogool Special Road Safety Unit, PMO

TOUT SAVOIR SUR L ALCOOL ET LA CONDUITE Caporal Stellio Jogool Special Road Safety Unit, PMO TOUT SAVOIR SUR L ALCOOL ET LA CONDUITE Caporal Stellio Jogool Special Road Safety Unit, PMO Lorsqu on parle de l alcool au volant, il serait dangereux de penser que le vrai danger c est les autres, c'est-à-dire,

Plus en détail

Cours réalisé par Benjamin Putois (2006). benjamin.putois@univ-lyon2.fr 16

Cours réalisé par Benjamin Putois (2006). benjamin.putois@univ-lyon2.fr 16 Transduction Potentiel d action Inhibition Excitation Antagonisme fonctionnel Inhibition latérale Condensation - compression Modélisation I.A. Intégration - calcul (2006). benjamin.putois@univ-lyon2.fr

Plus en détail

TRAITEMENT DE L INFORMATION SENSORIELLE : PRINCIPES GENERAUX. Plan du cours I ORGANISATION GENERALE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL

TRAITEMENT DE L INFORMATION SENSORIELLE : PRINCIPES GENERAUX. Plan du cours I ORGANISATION GENERALE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL TRAITEMENT DE L INFORMATION SENSORIELLE : PRINCIPES GENERAUX Plan du cours I ORGANISATION GENERALE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL 1. Principe général du fonctionnement cérébral 2. Notions de base en physiologie

Plus en détail

RENCONTRES - RISQUES ROUTIERS

RENCONTRES - RISQUES ROUTIERS RENCONTRES - RISQUES ROUTIERS En partenariat avec l Automobile Club et l Automobile Club Prévention Mardi 28 septembre et jeudi 30 septembre Mardi 5 octobre et jeudi 7 octobre LES RISQUES ROUTIERS Santé

Plus en détail

L USAGE DE LA CALCULATRICE N EST PAS AUTORISE

L USAGE DE LA CALCULATRICE N EST PAS AUTORISE NOM : CORRECTION 1 / 5 PRENOM :.. 1 ère ES Devoir d enseignement scientifique Vendredi 28 septembre 2012 Durée : 1h30 L USAGE DE LA CALCULATRICE N EST PAS AUTORISE Dans ce devoir, il est fortement conseillé

Plus en détail

Alcool, consommations, comportements à risques et dépendance. Réseau Addictions Val de Marne Ouest

Alcool, consommations, comportements à risques et dépendance. Réseau Addictions Val de Marne Ouest Alcool, consommations, comportements à risques et dépendance Quelques définitions : qu est ce qu une drogue? la modification de l état de conscience Étymologie de «addict» une dette de plaisir La dépendance

Plus en détail

REGULATION DE LA GLYCÉMIE

REGULATION DE LA GLYCÉMIE 3 REGULATION DE LA GLYCÉMIE Objectifs : en s'appuyant sur des résultats expérimentaux, construire un schéma mettant en place : le stimulus, la glande endocrine, l'hormone sécrétée, les organes effecteurs,

Plus en détail