SONDE. NOM : PRENOM : CLASSE : DS n 1 de SII. Samedi 27 septembre 2014 Durée 2 heures

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SONDE. NOM : PRENOM : CLASSE : DS n 1 de SII. Samedi 27 septembre 2014 Durée 2 heures"

Transcription

1 NOM : PRENOM : CLASSE : DS n 1 de SII Samedi 27 septembre 2014 Durée 2 heures La rédaction des réponses se fera sur les documents réponses uniquement! De nombreuses questions sont indépendantes : à vous de les identifier Rendre à la fin de l épreuve : - La feuilles A3 avec vos Nom et Prénom SONDE CI 1 Analyse Fonctionnelle et Structurelle - Fonctions - Cahier Des Charges Fonctionnelles - SysML CI 10 Etude des systèmes - Chaînes d information et d énergie CI 2 Automatique - Schéma bloc - Performances d un système asservi - Transformées de Laplace usuelles 2h Sujet : 4 pages + page de garde Documents techniques : 2 pages Doc.réponse : 4 pages Note : Appréciations :

2 DS N 1 : SONDE SCIENCES INDUSTRIELLES DE L INGENIEUR SYSTEME DE MESURE DE CAVITE SOUTERRAINE PRESENTATION GENERALE FIGURE FIGURE 1 Cavité minière. Le sous-sol français possède de nombreuses cavités soit naturelles (coulées de lave...) soit liées à des activités humaines (mines...). Les terrains constructibles se faisant de plus en plus rares, on est amené à construire dans des zones où les sous-sols sont médiocres. Afin de limiter le risque d effondrement et de connaître l extension des cavités, des études de terrains sont réalisées. Actuellement, la présence d une cavité est détectée en surface à l aide de moyens électromagnétiques mais son volume et sa position exacte ne sont pas mesurables par ces moyens externes. Le Centre d Expertise du Bâtiment des Travaux Publics (CEBTP) utilise une mesure par télémètre laser. Une fois la cavité décelée, le CEBTP procède à un forage vertical en profondeur d un diamètre de 104 mm pour atteindre la cavité. Un outil «sonde» est introduit et transmet les mesures en surface. Le volume de la cavité est alors calculé et une visualisation 3D peut être générée (voir figure 2). FONCTIONNEMENT DU SYSTEME Le système étudié peut se décomposer en trois parties (voir figures 3) : la partie commande du système : un automate programmable industriel (API), le système de déplacement de la sonde, composé d un ensemble motoréducteur et variateur, accouplé à un tambour sur lequel s enroule un câble permettant la montée et la descente de la sonde dans le trou de forage par un système de poulies, la sonde en tant que telle (voir la figure 4), permettant l acquisition de la forme de la cavité. PCSI 1 / 4

3 DS N 1 : SONDE SCIENCES INDUSTRIELLES DE L INGENIEUR Portable + API FIGURE 3 Schéma fonctionnel du mesureur de cavité assurant le déplacement de la sonde. FIGURE 4 Schéma de la sonde. Par l intermédiaire d un câble enroulé sur le tambour, la sonde de mesure est descendue en vitesse lente (0,1 mm/ss) jusqu au bas du tubage et en vitesse rapide (0,5 mm/ss) jusqu au fond de la cavité. Elle y réalise sa première mesure de distance par rapport à la paroi de la cavité. La mesure utilise le principe de réflectométrie laser : la sonde comporte un télémètre laser qui mesure la distance entre l axe vertical du câble et le bord de la paroi. La sonde dispose d une partie mobile qui est mise en mouvement grâce à un moteur pas à pas (voir figure 4) : cela lui permet d effectuer une série de mesures sur 360 pour une profondeur donnée. Une fois la première série de mesures effectuée au fond de la cavité, la sonde remonte en vitesse rapide d une hauteur donnée (50 cm) et effectue de nouveau une série de mesures, ces opérations étant répétées jusqu à atteindre le haut de la cavité. La dernière mesure s effectue entre 0 et 50 cm du bas du tubage. La sonde remonte ensuite en vitesse lente jusqu en haut du tubage. En surface, on utilise un automate programmable industriel (API) pour générer des consignes, collecter et transmettre les résultats de mesure à un micro-ordinateur (extérieur au système étudié). La descente des appareillages dans la cavité est réalisée par un ensemble moteur-treuil. Le câble s enroule sur le tambour du treuil. La position de la sonde est mesurée par un codeur relié au câble par une roue de friction de diamètre 20 mm. Le principe de la mesure consiste à remonter la sonde par paliers successifs. Pour chacun de ces paliers, on effectue une série de mesures : une résistance chauffante «tapis chauffant» est alimentée avant chaque série de mesure pour éviter toute formation de buée sur le miroir de renvoi du télémètre ; un moteur pas à pas de 200 pppppp/tttttttt va permettre de faire tourner le télémètre par pas de 1,8 toutes les 0,1 ss. Ainsi on pourra réaliser 200 points de mesure pour une profondeur donnée, le faisceau laser de mesure sera horizontal alors que l axe du télémètre est vertical, ceci sera réalisé grâce à un miroir à 45 fixé sur le télémètre ; afin de ne pas torsader les fils électriques, il faut revenir en position initiale (rotation de 360 dans le sens opposé, à vitesse modérée de 20 tttt/mmmmmm) avant la série de mesures suivante ; une boussole électronique permet de contrôler l orientation de la sonde et son inclinaison. L énergie électrique nécessaire au fonctionnement du système est fournie par un groupe électrogène. Une alimentation régulée en tension fourni l énergie électrique aux différents appareils. Un variateur de fréquence associé à l automate programmable (API) permet d alimenter le moteur de déplacement. Un contrôleur de moteur pas à pas permet de piloter le moteur d orientation de la sonde. PCSI 2 / 4

4 DS N 1 : SONDE ANALYSE DU SYSTEME Question 1 : Enoncer la fonction globale du système. SCIENCES INDUSTRIELLES DE L INGENIEUR Question 2 : Compléter le diagramme des cas d utilisation Une analyse fonctionnelle du besoin a été menée pour identifier les fonctions de service et réaliser le cahier des charges. Cette analyse fonctionnelle est représentée sur le diagramme de la figure 5. FIGURE 5 Diagramme relatif au Cahier Des Charges Fonctionnelles. Question 3 : Donner le nom du diagramme précédant et préciser la relation entre le «rectangle» id= 1 et celui id= 1.1. Question 4 : A partir de ce diagramme donner 4 fonctions de services que vous classerez en fonctions principales et fonctions contraintes Question 5 : Compléter le diagramme de définition de blocs Question 6 : Compléter le diagramme SysML relatif au système de déplacement vertical de la sonde Question 7 : Compléter le diagramme SysML relatif au système de mesure de la cavité Question 8 : Entourez en rouge les éléments de la chaine d énergie et en vert ceux de la chaine d informations sur les diagrammes des questions 6 et 7. Question 9 : Compléter le schéma bloc représentant le système de déplacement de la sonde. Question 10 : Le système de rotation de la tête est-il asservi? Cela est-il nécessaire? Justifier votre réponse. PCSI 3 / 4

5 DS N 1 : SONDE SCIENCES INDUSTRIELLES DE L INGENIEUR ANALYSE DES PERFORMANCES DU SYSTEME DE TRANSLATION La fonction de transfert du système en boucle fermée est implantée dans un simulateur. On donne en figure 6 les courbes de réponse du système pour une consigne en position en échelon correspondant à un déplacement de 50 m vers le haut de la sonde. Les quatre courbes YY(tt) sont obtenues pour les quatre réglages différents. Question 12 : Rappeler les performances d un système asservi et les critères associés Question 13 : Indiquer quels critères du cahier des charges peuvent être validés à l aide de ces courbes de réponse. FIGURE 6 Réponses à un échelon d amplitude 50 m pour 4 réglages différents. Question 14 : Quantifier pour chaque réglage le temps de réponse à 5% et l écart statique. Quel réglage permet de répondre au mieux au cahier des charges, justifier la réponse. Question 15 : Estimer le temps nécessaire pour sonder l ensemble d une grotte de 30 m de hauteur, située 100 m sous terre. Question 16 : Donner un exemple de système utilisant un codeur incrémental (document technique DT4 et DT5) et décrire ce type de capteur. Quelle est la résolution du capteur choisi (=plus petit angle mesurable par le capteur), déterminer la longueur de fils correspondante? Question 17 : La sonde se déplaçant à vitesse maximale (constante), son poids étant de 20kg, quelle est la puissance développée par l action de pesanteur agissant sur la sonde. Question 18 : Donner les Transformées de Laplace des fonctions dans le tableau du document réponse NB : uu(tt) est la fonction de Heaviside PCSI 4 / 4

6

7

8

9 DS n 1 : Sonde 27 septembre 2014 Sciences Industrielles de l Ingénieur DOCUMENTS REPONSES NOM : PRENOM : Question 1 : Fonction globale du système : Question 2 : diagramme des cas d utilisation Question 3 : Nom du diagramme : relation entre id= 1 et id= 1.1 : Question 4 : Question 5 : Compléter le diagramme de définition de blocs (14 «blocks» à renseigner) PCSI Sujet 1 Document réponse 1 / 4

10 DS n 1 : Sonde 27 septembre 2014 Sciences Industrielles de l Ingénieur Question 6 : Compléter le diagramme SysML relatif au système de déplacement vertical de la sonde (6 «blocks» à renseigner) Question 7 : Compléter le diagramme SysML relatif au système de mesure de la cavité (9 «blocks» à renseigner) Question 8 : Entourez en rouge les éléments de la chaine d énergie et en vert ceux de la chaine d informations Question 9 : schéma bloc représentant le système de déplacement de la sonde. PCSI Sujet 1 Document réponse 2 / 4

11 DS n 1 : Sonde 27 septembre 2014 Sciences Industrielles de l Ingénieur Question 10 : Le système de rotation de la tête est-il asservi? Cela est-il nécessaire? Justifier votre réponse. Question 12 : Rappeler les 4 performances d un système asservi et les critères qui leur sont associés Question 13 : Indiquer quels critères du cahier des charges peuvent être validés à l aide de ces courbes de réponse. Question 14 : Quantifier pour chaque réglage le temps de réponse à 5% et l écart statique. Réglage permettant de répondre au cahier des charges, justifier la réponse : PCSI Sujet 1 Document réponse 3 / 4

12 DS n 1 : Sonde 27 septembre 2014 Sciences Industrielles de l Ingénieur Question 15 : temps nécessaire pour sonder une grotte de 30 m de hauteur, située 100 m sous terre. Question 16 : codeur incrémental Question 17 : puissance Question 18 : Transformée de Laplace Domaine temporel : ff(tt) aa. uu(tt) tt. uu(tt) gg (tt) TTTTTTTTTTTTTTTTTTéee dddd LLLLLLLLLLLLLL FF(pp) PCSI Sujet 1 Document réponse 4 / 4

MPSI PCSI DS N 1 5 Octobre 2014 Système de mesure de cavité (D après concours CCP TSI 2010)

MPSI PCSI DS N 1 5 Octobre 2014 Système de mesure de cavité (D après concours CCP TSI 2010) MPSI PCSI DS N 1 5 Octobre 2014 Système de mesure de cavité (D après concours CCP TSI 2010) Nom : Prénom : Classe : Mise en situation Mise en situation et présentation de la mesure Le sous-sol français

Plus en détail

1 INGÉNIERIE SYSTÈME

1 INGÉNIERIE SYSTÈME DEVOIR 1 INGÉNIERIE SYSTÈME 1.1 MPSI 2 et PCSI Le sujet est composé d un petit problème adapté d un sujet de CCP TSI 2010 et d un exercice. Vous devez commencer par le problème. Devoir 1- Système de mesure

Plus en détail

TP 05 Etude de la chaîne d'énergie

TP 05 Etude de la chaîne d'énergie OBJECTIFS Etude de la chaine d'énergie. Etude du cycle de montée et de descente de la station de levage. Etude de la fonction acquérir (capteur de vitesse). POINTS DU PROGRAMME ABORDES 2.1.1 Organisation

Plus en détail

LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION.

LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION. LÈVE-PERSONNE ORIOR MISE EN SITUATION. Le lève-personne ORIOR permet de transférer en toute sécurité dans le cadre d un usage domestique une personne à mobilité réduite d un support à un autre, d un lit

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR Session 2014 Page 1 sur 14 Retransmission vidéo d évènements sportifs par caméra mobile 14SISCMLR1C Éléments de correction Partie

Plus en détail

ÉTUDE DES DÉPLACEMENTS DU MONTE-CHARGE MC20

ÉTUDE DES DÉPLACEMENTS DU MONTE-CHARGE MC20 ÉTUDE DES DÉPLACEMENTS DU MONTE-CHARGE MC20 Dossier C Ce dossier contient les documents suivants : - Présentation :... pages C2 à C3. - Rappels :... page C4. - Travail demandé :... page C5. C1 Présentation

Plus en détail

-Identifier les éléments qui déterminent le coût d un objet technique.

-Identifier les éléments qui déterminent le coût d un objet technique. A / LES OBJETS TECHNIQUES EN DOMOTIQUE B / LA REPRESENTATION FONCTIONNELLE C / LE RESPECT DES CONTRAINTES D / LA CHAINE D ENERGIE D UN OBJET TECHNIQUE E/ LA CHAINE D INFORMATION D UN OBJET TECHNIQUE A

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE PSI* 24/01/14 Lycée P.Corneille tp_loi d_assistance_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction

Plus en détail

Le réglage mécanique virtuel

Le réglage mécanique virtuel Le réglage mécanique virtuel Didier LE PAPE [1] Un réglage mécanique est une modification de la configuration d un mécanisme, sans changement de la définition des pièces, réalisée afin de satisfaire une

Plus en détail

Corrigé et barème. Ce dossier comporte 9 pages : Correction 8 pages Barème 1 page

Corrigé et barème. Ce dossier comporte 9 pages : Correction 8 pages Barème 1 page Corrigé et barème Ce dossier comporte 9 pages : Correction 8 pages Barème 1 page Portes Latérales Coulissantes de PEUGEOT 807 Éléments de correction Question 1A Diagramme FAST de la fonction FP1 FP1 Ouvrir

Plus en détail

Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC)

Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC) Concours EPITA 011 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC) Tous documents interdits Calculatrice autorisée Durée : h L augmentation de

Plus en détail

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant I Présentation I.1 La roue autonome Ez-Wheel SAS est une entreprise française de technologie innovante fondée en 2009.

Plus en détail

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires IMPORTANT : L objectif de la présente note technique n est pas de se substituer à l ouvrage «Alimentation électrique de sites isolés» mais de fournir des

Plus en détail

TD d après CCP TSI 2012 CI 4 - TEC

TD d après CCP TSI 2012 CI 4 - TEC Contexte de l étude La nécessité de diminuer le coût de transport des marchandises embarquées sur les bateaux porte-conteneurs impose de limiter au maximum le temps d immobilisation des navires à quai.

Plus en détail

Parties Problématique Questionnaire Compétences Capacités Connaissances Documents T1 T2 T3 T4 T5 Partie n 0 (lecture du sujet : 30 min)

Parties Problématique Questionnaire Compétences Capacités Connaissances Documents T1 T2 T3 T4 T5 Partie n 0 (lecture du sujet : 30 min) Baccalauréat S profil SI épreuve de sciences de l ingénieur Sujet BEZOUT -Track T1 analyser un technique et vérifier ses performances attendues ; T2 proposer et valider des modèles ; T3 analyser des résultats

Plus en détail

Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique

Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique Durée : 45 minutes Objectifs Test : principe fondamental de la dynamique et aspect énergétique Projection de forces. Calcul de durée d'accélération / décélération ou d'accélération / décélération ou de

Plus en détail

Epreuve de Sciences Industrielles C

Epreuve de Sciences Industrielles C 065 Epreuve de Sciences Industrielles C Durée 6 h Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être une erreur d énoncé, d une part il le signale au chef de salle, d autre part il le

Plus en détail

MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE

MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES Session : 2012 E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE UNITE CERTIFICATIVE U11 sous-épreuve E11 Analyse d un système

Plus en détail

Examen de Conception mécanique 2 ième année INSA Ingénierie de la Construction. Pont à travée mobile

Examen de Conception mécanique 2 ième année INSA Ingénierie de la Construction. Pont à travée mobile Examen de Conception mécanique 2 ième année INSA Ingénierie de la Construction Mai 2012 Durée 2 heures 30 Aucun document autorisé Pont à travée mobile Sommaire : SUJET 1 Présentation du projet page 2 2

Plus en détail

SEO 200. Banc d étude du positionnement angulaire d une éolienne face au vent DESCRIPTIF APPLICATIONS PEDAGOGIQUES

SEO 200. Banc d étude du positionnement angulaire d une éolienne face au vent DESCRIPTIF APPLICATIONS PEDAGOGIQUES Banc d étude du positionnement angulaire d une éolienne face au vent DESCRIPTIF Le banc SEO 200 permet d étudier et de paramétrer les boucles d asservissement de vitesse et position d une nacelle d éolienne

Plus en détail

VENTELEC RENOUVELER L AIR

VENTELEC RENOUVELER L AIR OBJECTIF Etudier l influence du Variateur de vitesse, sur le banc moto-ventilateur, en phase de démarrage et en régime établi (volet totalement OUVERT). Mettre en œuvre les mesureurs et leurs accessoires.

Plus en détail

LE SYSTÈME SCOOT'ELEC

LE SYSTÈME SCOOT'ELEC LE SYSTÈME SCOOT'ELEC PREMIERE PARTIE TRAVAUX PRATIQUES TEMPS CONSEILLE analyse du travail pratique demandé : 1 heure 30 minutes mise en œuvre du travail pratique demandé : 2 heures évaluation de la qualité

Plus en détail

Moteur brushless. Motoréducteurs. Fiche technique. cial2@hpceurope.com HPC Tome 2 2009 ➋147

Moteur brushless. Motoréducteurs. Fiche technique. cial2@hpceurope.com HPC Tome 2 2009 ➋147 Moteur brushless Fiche technique La technologie moteur brushless comporte non seulement les avantages des moteurs à courant continu mais également ceux des moteurs à courant alternatif : fort couple au

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR Session 2014 Page 1 sur 14 Nacelle gyrostabilisée pour prise de vue aérienne par multicoptère CORRECTION Page 2 sur 14 1. Analyse

Plus en détail

Machines d essais universelles

Machines d essais universelles Il est nécessaire de tester les composants et les matériaux pour permettre une détection efficace des anomalies. Les dommages indirects graves et les interruptions de production onéreuses peuvent être

Plus en détail

BTS ÉLECTROTECHNIQUE

BTS ÉLECTROTECHNIQUE La Maison des Eamens Service Inter académique des Eamens Session : 2008 BTS ÉLECTROTECHNIQUE Établissement Louis Armand Paris V ÉPREUVE E5 / PROJET TECHNIQUE INDUSTRIEL DOSSSIER DE PRESENTATION DU PROJET

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE D'ADJOINT TECHNIQUE DE 1 ère CLASSE 2010. Spécialité : «Mécanique, électromécanique»

CONCOURS EXTERNE D'ADJOINT TECHNIQUE DE 1 ère CLASSE 2010. Spécialité : «Mécanique, électromécanique» Centres de Gestion de la Mercredi 13 janvier 2010 Fonction Publique Territoriale de la région Bretagne Centre organisateur : CDG 56 CONCOURS EXTERNE D'ADJOINT TECHNIQUE DE 1 ère CLASSE 2010 Spécialité

Plus en détail

I) Introduction : le déplacement, la position, la vitesse des outils ou des produits.

I) Introduction : le déplacement, la position, la vitesse des outils ou des produits. PAGE : 1 I) Introduction : La croissance de la puissance des systèmes de traitement ainsi que les impératifs de productivité appellent dans tous les domaines de production industrielle un besoin d information

Plus en détail

D.A.E. DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE DE TWINGO

D.A.E. DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE DE TWINGO Lycée Chevalier d Eon - Tonnerre D.A.E. DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE DE TWINGO MODULE 1 Station de mesure Calculateur Régime Capteur de couple Capteur de Vitesse Prise diagnostique MODULE 4 Diagnostic

Plus en détail

Réalisation d'un monte charge Séquence 2 : Schématisation et représentation fonctionnelle Comment réaliser une maquette de monte-charge?

Réalisation d'un monte charge Séquence 2 : Schématisation et représentation fonctionnelle Comment réaliser une maquette de monte-charge? Comment réaliser une maquette de montecharge? Situation problème: Je veux réaliser la montée et la descente d'une charge de 200 grammes sur une hauteur de 20cm en tournant une manivelle dans un sens pour

Plus en détail

Activité 1: Chaîne d'informations et d'énergie

Activité 1: Chaîne d'informations et d'énergie PAGE 1 Activité 1: Chaîne d'informations et d'énergie Consignes de travail : Sur une feuille de classeur correctement présentée, a) noter : - le titre de l'activité - ton nom - la date b) Consulter le

Plus en détail

Maison DÔME éléments de correction

Maison DÔME éléments de correction Maison DÔME éléments de correction 1 - ANALYSE FONCTIONNELLE DU DISPOSITIF DE ROTATION DE LA MAISON Q 1) Désignation du flux d entrée de la chaîne d énergie repéré sur le schéma-blocs : Réseau domestique

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. CPGE Loritz S ciences Industrielles pour l' Ingénieur

DOSSIER TECHNIQUE. CPGE Loritz S ciences Industrielles pour l' Ingénieur DOSSIER TECHNIQUE CPGE Loritz S ciences Industrielles pour l' Ingénieur CAHIER DES CHARGES Caractéristiques électriques Tension nominale moteur courant continu 12 V Tension d utilisation 10-16 V Courant

Plus en détail

19- CONTROLE INDUSTRIEL. Epreuve Organisée par : Lycée COLBERT 117 boulevard Léon Blum BP 2135 56321 LORIENT

19- CONTROLE INDUSTRIEL. Epreuve Organisée par : Lycée COLBERT 117 boulevard Léon Blum BP 2135 56321 LORIENT Pôle Industrie 19- CONTROLE INDUSTRIEL Epreuve Organisée par : Lycée COLBERT 117 boulevard Léon Blum BP 2135 56321 LORIENT BAREME DE NOTATION Nom : Métier :.. Prénom :... N du candidat :... EPREUVES CRITERES

Plus en détail

IMPRIMANTE HP5652. Mise en situation : FONCTION PRINCIPALE TP1. L appareil sur lequel porte le TP est une imprimante domestique à jet d encre.

IMPRIMANTE HP5652. Mise en situation : FONCTION PRINCIPALE TP1. L appareil sur lequel porte le TP est une imprimante domestique à jet d encre. Mise en situation : L appareil sur lequel porte le TP est une imprimante domestique à jet d encre. Modèle : HP Deskjet 5652 Objet étudié FONCTION PRINCIPALE Feuille en stockage Imprimer les feuilles Feuille

Plus en détail

Travaux Pratiques CARACTERISATION DE LA REPONSE DU PILOTE A UN ECHELON DE CAP

Travaux Pratiques CARACTERISATION DE LA REPONSE DU PILOTE A UN ECHELON DE CAP PSI * 24/01/14 Lycée P.Corneille Réponse à un échelon de cap.doc Page : 1 Travaux Pratiques CARACTERISATION DE LA REPONSE DU PILOTE A UN ECHELON DE CAP Temps alloué 2 heures Vous disposez: du pilote TP5000

Plus en détail

BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES. Étude d un Système Technique Industriel SYSTÈME D INSPECTION DE CANALISATION

BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES. Étude d un Système Technique Industriel SYSTÈME D INSPECTION DE CANALISATION BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électronique Étude des Systèmes Techniques Industriels Durée : 6 heures coefficient : 8 SYSTÈME D INSPECTION DE CANALISATION Tout document

Plus en détail

Système ECOLFOUR communicant

Système ECOLFOUR communicant DT Ecolfour - 1 - Description de la partie opérative : Le système est composé d un châssis sur lequel est fixé le tapis transporteur à bande (3000 x 280). L entraînement de la bande est réalisé par des

Plus en détail

Les constituants des chaînes fonctionnelles

Les constituants des chaînes fonctionnelles Les constituants des chaînes fonctionnelles On travaille sur des systèmes complexes, dans les champ de l automatique et de la mécanique Seule l approche fonctionnelle permet de les aborder Matière d œuvre

Plus en détail

MACHINES DE SCIAGE ET TRONCONNAGE MACHINES SPECIALES R 80 CN. Machine à commande numérique destinée au tronçonnage des dés.

MACHINES DE SCIAGE ET TRONCONNAGE MACHINES SPECIALES R 80 CN. Machine à commande numérique destinée au tronçonnage des dés. MACHINES DE SCIAGE ET TRONCONNAGE MACHINES SPECIALES R 80 CN Machine à commande numérique destinée au tronçonnage des dés. 2350 4792 - Hauteur : 1730 mm - Poids : 1052 kg Chevrons Longueur maxi * : 3 m

Plus en détail

TP N 3 CARACTERISATION DE DIODE LASER ET DETECTION SYNCHRONE

TP N 3 CARACTERISATION DE DIODE LASER ET DETECTION SYNCHRONE TP N 3 CARACTERISATION DE DIODE LASER ET DETECTION SYNCHRONE PRE-REQUIS SAVOIR : AOP en régime linéaire et non linéaire OBJECTIFS SAVOIR : Valider par le calcul et la mesure, les performances des fonctions

Plus en détail

Analyse fonctionnelle et structurelle de la «transmission de puissance» Voiture EMAXX

Analyse fonctionnelle et structurelle de la «transmission de puissance» Voiture EMAXX I. Présentation La voiture modèle réduit à l échelle 1/10, radio commandée, est un jouet qui permet d exercer ses talents de pilote (de modèle réduit radio commandé) qui demande des qualités d observation,

Plus en détail

T.P. 5 : Le capteur de régime moteur et les signaux électriques

T.P. 5 : Le capteur de régime moteur et les signaux électriques T.P. 5 : Le capteur de régime moteur et les signaux électriques Nom : Prénom : Classe : Date : Durée : 4 heures Zone de travail : Classe de cours et atelier Objectif de la séance : - Etre capable d identifier

Plus en détail

TD 1 : RÉALISER L ANALYSE

TD 1 : RÉALISER L ANALYSE TD 1 : RÉALISER L ANALYSE FONCTIONNELLE ET STRUCTURELLE DES SYSTÈMES. Exercice 1 : Sèche-mains Dyson AirBlade L association de la technologie Airblade et du tout dernier moteur numérique Dyson permet de

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR DES MÉTIERS DE L AUDIOVISUEL OPTION MÉTIERS DU SON ÉPREUVE E3 : SCIENCES PHYSIQUES

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR DES MÉTIERS DE L AUDIOVISUEL OPTION MÉTIERS DU SON ÉPREUVE E3 : SCIENCES PHYSIQUES Repère : SESSION 2008 Durée : 3 H Page : 0/7 Coefficient : 2 BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR DES MÉTIERS DE L AUDIOVISUEL OPTION MÉTIERS DU SON ÉPREUVE E3 : SCIENCES PHYSIQUES Page : 1/7 Coefficient : 2

Plus en détail

TD 8 Dynamique. 1 Nacelle à flèche téléscopique H21 TX 1. Compétences travaillées :

TD 8 Dynamique. 1 Nacelle à flèche téléscopique H21 TX 1. Compétences travaillées : Compétences travaillées : Déterminer tout ou partie du torseur cinétique d un solide par rapport à un autre. Déterminer tout ou partie du torseur dynamique d un solide par rapport à un autre. Déterminer

Plus en détail

Principe de la variation de portée d une grue portuaire

Principe de la variation de portée d une grue portuaire 30t La variation de l angle -α- formé par la flèche et l horizontale engendre la variation de portée du crochet de levage. L angle -α- varie de 20 à 80 soit environ 60. La flèche de 30tonnes est mue au

Plus en détail

TD Ingénierie système

TD Ingénierie système CORRECTION DE LA VUE PAR LASIK 1 Compétences travaillées : Situer le système industriel dans son domaine d activité, Identifier les matières d oeuvre entrante et sortante, Préciser les caractéristiques

Plus en détail

TD Étude Système 1 Correction de la vue par LASIK 2

TD Étude Système 1 Correction de la vue par LASIK 2 TD Étude Système 1 Correction de la vue par LASIK 2 Il est conseillé de lire l ensemble du sujet avant de commencer. FIG. 1 LADARVISION 4000. L objet de cette étude est la validation partielle des solutions

Plus en détail

TP_Codeur_Incrémental

TP_Codeur_Incrémental Lycée Lislet Geoffroy BTS MAI TP2 - Codeur incrémental Cod-2 Etre capable de : Décrire l allure des signaux délivrés par un codeur incrémental. Enoncer les caractéristiques principales d un codeur incrémental.

Plus en détail

MSE 2. Module de processus haute performance pour l assemblage de raccords vissés

MSE 2. Module de processus haute performance pour l assemblage de raccords vissés Module de processus haute performance pour l assemblage de raccords vissés Ultra-dynamique, compact et polyvalent Le module de processus breveté MSE pour l assemblage de raccords vissés est parfaitement

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures PSI* 28/11/12 Lycée P.Corneille tp_modele_mecanique_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction

Plus en détail

Le canon de 75 Anti-Aérien Automobile

Le canon de 75 Anti-Aérien Automobile Le canon de 75 Anti-Aérien Automobile Ce matériel comprend deux voitures : un canon de 75 mm automobile et un caisson automobile. Voiture canon L affût est porté par un châssis automobile : pour le tir,

Plus en détail

Banderoleuse verticale à plateau tournant Ligne ROTOPLAT 107-307- 507 TP

Banderoleuse verticale à plateau tournant Ligne ROTOPLAT 107-307- 507 TP Banderoleuse verticale à plateau tournant Ligne ROTOPLAT 107-307- 507 TP La gamme Rotoplat est une série complète de banderoleuses à plateau tournant conventionnelles et de transpalettes qui servent à

Plus en détail

Modélisation du système de la suspension BMW

Modélisation du système de la suspension BMW Problématique Modélisation du système de la suspension BMW La suspension de moto relie le siège et son pilote à la roue arrière de la moto. Les oscillations du sol doivent être absorbées par cette suspension

Plus en détail

Module Harmony SOMMAIRE

Module Harmony SOMMAIRE sd 201 1 NOTICE D'INSTALLATION ET D'EMPLOI Module Harmony SOMMAIRE page Présentation ------------------------------------------------ 3 Caractéristiques techniques ------------------------------ 3 Descriptif

Plus en détail

DISPOSITIF D ESSUIE-GLACE DE LA RENAULT SCENIC II

DISPOSITIF D ESSUIE-GLACE DE LA RENAULT SCENIC II EXAMEN GMP 120 Session de Mai 2013 - Durée 2 heures Aucun document autorisé Calculatrice autorisée Documents fournis : Présentation du support d étude (p.1&2) Travail à réaliser (p.3&4) Tableau des liaisons

Plus en détail

CI 1 : Etude des systèmes pluritechniques et multiphysiques Initiation à l Ingénierie Système

CI 1 : Etude des systèmes pluritechniques et multiphysiques Initiation à l Ingénierie Système Support CI 1 : Etude des systèmes pluritechniques et multiphysiques Initiation à l Ingénierie Système Objectifs Analyser : À partir d un système et de sa documentation technique,l étudiant doit être capable

Plus en détail

Conseil au candidat :

Conseil au candidat : SESSION DE 2006 CA/PLP CONCOURS EXTERNE Section : GENIE MECANIQUE Option : MAINTENANCE DES SYSTEMES MECANIQUES AUTOMATISES EPREUVE D ADMISSIBILITE ETUDE D UN SYSTEME ET / OU D UN PROCESSUS TECHNIQUE Durée

Plus en détail

Analyse des systèmes : Alistar (Centrale MP 11)

Analyse des systèmes : Alistar (Centrale MP 11) Analyse des systèmes : Alistar (Centrale MP 11) ALISTAR Engin sous-marin autonome d inspection Les installations d exploitation (plate-forme, tête de puits, pipeline,...) des champs pétrolifères Offshore

Plus en détail

Centrale Incendie. À retenir. 3) Exemple d un système d alarme 3.1 Schéma de principe. 1) Composition d un système d alarme incendie.

Centrale Incendie. À retenir. 3) Exemple d un système d alarme 3.1 Schéma de principe. 1) Composition d un système d alarme incendie. À retenir Centrale Incendie 1) Composition d un système d alarme incendie 3 parties principales : ACQUISITION TRAITEMENT SIGNALISATION Structure générale 3) Exemple d un système d alarme 3.1 Schéma de

Plus en détail

EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE

EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE EPREUVE N 2 : EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE (Coefficient : 1 Durée : 4 h) Matériel(s) et document(s) autorisé(s) : calculatrice

Plus en détail

A.MILLIET et J-C ROLIN

A.MILLIET et J-C ROLIN ANALYSE FONCTIONNELLE Analyse fonctionnelle - Analyse fonctionnelle externe : Expression du besoin (Bête à cornes), Identification des fonctions de service (Diagramme Pieuvre). - Analyse fonctionnelle

Plus en détail

Analyse structurelle des systèmes industriels

Analyse structurelle des systèmes industriels Analyse structurelle des systèmes industriels Compétences attendues: o Définir les frontières de l'analyse, o Appréhender les analyses fonctionnelle et structurelle, o identifier et caractériser les éléments

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES OPTION A : VOITURES PARTICULIÈRES SESSION 2015 ÉPREUVE E2 : ÉPREUVE TECHNOLOGIQUE ÉTUDE DE CAS - EXPERTISE TECHNIQUE Durée : 3 heures Coefficient

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 1/19 Modulo Solaire TP N 1 Approche, découverte et analyse de performances

DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 1/19 Modulo Solaire TP N 1 Approche, découverte et analyse de performances DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 1/19 Modulo Solaire TP N 1 Approche, découverte et analyse de performances DOSSIER PEDAGOGIQUE Modulo Solaire TP1 12/11/10 Page 2/19 PREMIERE PARTIE

Plus en détail

PROJET TECHNIQUE INDUSTRIEL : BOULE À VAGUES

PROJET TECHNIQUE INDUSTRIEL : BOULE À VAGUES LTP DON BOSCO Année Scolaire 2010/2011 78, rue Stanislas Torrents 13006 MARSEILLE Tel : 04-91-14-00-00 Fax : 04-91-81-96-97 PROJET TECHNIQUE INDUSTRIEL : BOULE À VAGUES Entreprise : Projet réalisé par

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR ÉPREUVE DU VENDREDI 20 JUIN 2014 Session 2014 Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient 4,5 pour les candidats ayant choisi un

Plus en détail

Chapitre 4. Travail et puissance. 4.1 Travail d une force. 4.1.1 Définition

Chapitre 4. Travail et puissance. 4.1 Travail d une force. 4.1.1 Définition Chapitre 4 Travail et puissance 4.1 Travail d une force 4.1.1 Définition En physique, le travail est une notion liée aux forces et aux déplacements de leurs points d application. Considérons une force

Plus en détail

AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE

AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électronique Session 2007 Étude des systèmes techniques industriels Durée : 6 heures coefficient : 8 AUTOMATISME DE PORTE DE GARAGE

Plus en détail

Capsuleuse de Bocaux. TP n 1-Analyse d un système automatisé. Partie commune. 1. Présentation. 2. Mise en service. 3. Analyse globale du système.

Capsuleuse de Bocaux. TP n 1-Analyse d un système automatisé. Partie commune. 1. Présentation. 2. Mise en service. 3. Analyse globale du système. Sciences de l Ingénieur TP n 1-Analyse d un système automatisé Capsuleuse de Bocaux Compétences attendues lors du TP: Analyser o Identifier le besoin et les exigences => Fonction globale o Définir les

Plus en détail

MBR225. Le module a été conçu et réalisé conformément aux normes en vigueur portant sur la sûreté et la fiabilité des installations industrielles.

MBR225. Le module a été conçu et réalisé conformément aux normes en vigueur portant sur la sûreté et la fiabilité des installations industrielles. MBR225 Module de surveillance des chaînes cinématiques Le module est dédié à la surveillance du fonctionnement de machines dont la chaîne cinématique constitue un facteur important de sécurité : treuil,

Plus en détail

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES

LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES TP LYCEE TECHNIQUE PIERRE EMILE MARTIN - 18 026 BOURGES TET Durée : 3 heures Fichier: SLT_TN_10-11 S.T.I. Salle des systèmes Pré-requis : Notion de contact direct et indirect Tension de contact et tension

Plus en détail

Dimensionnement d'un vérin électrique

Dimensionnement d'un vérin électrique Dimensionnement d'un vérin électrique Problématique Pour restituer les mouvements (et les accélérations) d'un vol par exemple, une solution classique est l'architecture appelée plate-fome Stewart. Celle-ci

Plus en détail

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME

DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME DETERMINER LE ROLE DU CONTACTEUR SUR LA CAME Compétences associées A3 : Identifier les composants réalisant les fonctions Acquérir A3 : Décrire et analyser le comportement d un système A3 : Justifier la

Plus en détail

Nacelle de Prise de Vue Aérienne Etudes et projets autour d une nacelle asservie sur 2 axes et embarquée sur un drone Hexacopter

Nacelle de Prise de Vue Aérienne Etudes et projets autour d une nacelle asservie sur 2 axes et embarquée sur un drone Hexacopter Nacelle de Prise de Vue Aérienne Etudes et projets autour d une nacelle asservie sur 2 axes et embarquée sur un drone Hexacopter Descriptif du support technologique Le drone Hexacopter est un appareil

Plus en détail

Modélisation d'un axe asservi d'un robot cueilleur de pommes

Modélisation d'un axe asservi d'un robot cueilleur de pommes Modélisation d'un axe asservi d'un robot cueilleur de pommes Problématique Le bras asservi Maxpid est issu d'un robot cueilleur de pommes. Il permet, après détection d'un fruit par un système optique,

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. CPGE Loritz S ciences Industrielles pour l' Ingénieur

DOSSIER TECHNIQUE. CPGE Loritz S ciences Industrielles pour l' Ingénieur DOSSIER TECHNIQUE CPGE Loritz S ciences Industrielles pour l' Ingénieur DÉFINITION DES AXES Le robot Ericc 3 est un robot ayant 5 axes de rotation. Ce robot anthropomorphe est utilisé en entreprise pour

Plus en détail

Nom : Prénom : MPI : L oscilloscope et le générateur de fonctions - 1 - RENCONTRE AVEC L OSCILLOSCOPE ET LE GENERATEUR DE FONCTIONS

Nom : Prénom : MPI : L oscilloscope et le générateur de fonctions - 1 - RENCONTRE AVEC L OSCILLOSCOPE ET LE GENERATEUR DE FONCTIONS Nom : Prénom : MPI : L oscilloscope et le générateur de fonctions - 1 - RENCONTRE AVEC L OSCILLOSCOPE ET LE GENERATEUR DE FONCTIONS I RENCONTRE AVEC L OSCILLOSCOPE : 1) Observation du signal : a) Dessiner

Plus en détail

Etudier et mettre en œuvre un variateur de vitesse. Banc variation de vitesse Altivar 71 avec frein à poudre

Etudier et mettre en œuvre un variateur de vitesse. Banc variation de vitesse Altivar 71 avec frein à poudre Etudier et mettre en œuvre un variateur de vitesse Banc variation de vitesse Altivar 71 avec frein à poudre 1. Présentation de l Equipement Cet équipement est destiné à l apprentissage des différents

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE SUJET

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE SUJET SESSION 2011 France métropolitaine BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE ÉPREUVE N 2 DU PREMIER GROUPE ÉPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE Option : Génie des équipements agricoles Durée : 3 heures 30 Matériel(s)

Plus en détail

TP-Projet. Ce mini-projet sera évalué en partie sur vos manipulations et sur un rapport.

TP-Projet. Ce mini-projet sera évalué en partie sur vos manipulations et sur un rapport. TP-Projet ET3 EES C&C Introduction Le but de cette série de TP-Projet est d étudier une chaine complète d un système de régulation de chauffage, depuis le capteur jusqu à l actionneur : étude d un transistor

Plus en détail

REGULATION DE TEMPERATURE

REGULATION DE TEMPERATURE Cours 1ELEEC E2 ETUDE D UN OUVRAGE S4 : Communication et traitement de l information REGULATION DE TEMPERATURE S4.4 : Traitement de l information 1. MISE EN SITUATION : Une chaîne de traitement de surface

Plus en détail

Exemple de sujet de TP de SII Oral des CCP voie PSI

Exemple de sujet de TP de SII Oral des CCP voie PSI Exemple de sujet de TP de SII Oral des CCP voie PSI Préambule Une partie des informations suivantes est issue du rapport de jury 2014. On y trouvera notamment les compétences et situations d évaluations

Plus en détail

Bras télémanipulateur PYTHON MISE A JOUR : 02/2013

Bras télémanipulateur PYTHON MISE A JOUR : 02/2013 Bras télémanipulateur PYTHON MISE A JOUR : 02/2013 PRESENTATION DU PYTHON Le Python est un bras motorisé à pilotage entièrement électronique, conçu spécialement pour effectuer un grand nombre d opérations

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Durée 3 heures coefficient 2 Note

Plus en détail

ÉPREUVE N 2. Les candidats traiteront chaque partie sur des feuilles séparées

ÉPREUVE N 2. Les candidats traiteront chaque partie sur des feuilles séparées ÉPREUVE N 2 EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE COMMUNE A L ENSEMBLE DE LA SECTION : PHYSIQUE APPLIQUEE, TECHNOLOGIE (Coefficient : 1 - Durée : 4 heures) Matériels et documents autorisés : Calculatrice matériel

Plus en détail

2013-2014 PROJET VOITURE ROBOT TERMINALE : DESPREZ François

2013-2014 PROJET VOITURE ROBOT TERMINALE : DESPREZ François 2013-2014 PROJET TERMINALE : VOITURE ROBOT DESPREZ François I/ Présentation et cahier des charges Enjeu : Afin d'optimiser nos chances de remporter un concours de robotique, on souhaite connaître et maitriser

Plus en détail

Mécanique. À retenir. Page : 2) Mouvement angulaire : Comment passer d une vitesse linéaire à une vitesse de rotation : 1) Mouvement linéaire :

Mécanique. À retenir. Page : 2) Mouvement angulaire : Comment passer d une vitesse linéaire à une vitesse de rotation : 1) Mouvement linéaire : À retenir 1) Mouvement linéaire : 2) Mouvement angulaire : Comment passer d une vitesse linéaire à une vitesse de rotation : 260 Vitesse : v R v : Vitesse en mètres par seconde (m.s -1 ) l : Longueur en

Plus en détail

Guide de sélection des Codeurs

Guide de sélection des Codeurs DOCUMENTATION Guide de sélection des Codeurs L objectif de ce document est de vous permettre de trouver rapidement et de façon précise le bon codeur adapté à votre application. System DISTRIBUTEUR CONSEIL

Plus en détail

Les calculatrices sont autorisées

Les calculatrices sont autorisées Les calculatrices sont autorisées N.B. : Si un candidat est amené à repérer ce qui peut lui sembler être une erreur, il le signalera sur sa copie et devra poursuivre sa composition en expliquant les raisons

Plus en détail

I. BUT DE LA MANIPULATION II. INTRODUCTION ET PHENOMENOLOGIE T 2 T 1

I. BUT DE LA MANIPULATION II. INTRODUCTION ET PHENOMENOLOGIE T 2 T 1 C. Cycle de Stirling. BUT DE LA MANPULATON Etude du cycle thermodynamique de Stirling, relevés des cycles. Mesure du rendement d'un moteur à air chaud pour différents régimes de rotation. Etude des rendements

Plus en détail

CLASSE DE SECONDE. Enseignement d Exploration PARTIE 1 PRINCIPE DU PANNEAU SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE

CLASSE DE SECONDE. Enseignement d Exploration PARTIE 1 PRINCIPE DU PANNEAU SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE CLASSE DE SECONDE Enseignement d Exploration Création et Innovation Technologique Dossier de Travail PARTIE 1 PRINCIPE DU PANNEAU SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE En vous basant sur des recherches Internet et les

Plus en détail

Gestion automatisée de l ouverture d une porte de garage

Gestion automatisée de l ouverture d une porte de garage TSET Projet 00-00 Temps alloué h Lycée Louis Armand Gestion automatisée de l ouverture d une porte de garage Objectifs : Afin de vous préparer à l Epreuve Professionnelle de Synthèse, nous vous proposons

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Durée 3 heures coefficient 2 Note

Plus en détail

CI 2 SLCI : ÉTUDE DU COMPORTEMENT DES SYSTÈMES LINÉAIRES CONTINUS INVARIANTS

CI 2 SLCI : ÉTUDE DU COMPORTEMENT DES SYSTÈMES LINÉAIRES CONTINUS INVARIANTS CI 2 SLCI : ÉTUDE DU COMPORTEMENT DES SYSTÈMES LINÉAIRES CONTINUS INVARIANTS CHAPITRE 2 MODÉLISATION DES SYSTÈMES LINÉAIRES CONTINUS INVARIANTS TRANSFORMÉE DE LAPLACE TRAVAIL DIRIGÉ Robot Ericc Le robot

Plus en détail

LA RÉGULATION ET L OBTURATION EN UNE SEULE VANNE

LA RÉGULATION ET L OBTURATION EN UNE SEULE VANNE CONCEPTEUR & CONSTRUCTEUR A COMMANDE PAR SERVOMOTEUR ELECTRIQUE I PAGE 1 / 6 LA RÉGULATION ET L OBTURATION EN UNE SEULE VANNE EXCLU SIVITÉ RAMUS INDUST INNOVA RIE TI ON AISE FRANÇ A COMMANDE PAR SERVOMOTEUR

Plus en détail

DOSSSIER DE PRESENTATION DU PROJET

DOSSSIER DE PRESENTATION DU PROJET Lycée Louis Armand Paris V BTS ÉLECTROTECHNIQUE Session 2015 ÉPREUVE E5 / PROJET TECHNIQUE INDUSTRIEL DOSSSIER DE PRESENTATION DU PROJET Équipe pédagogique : - Brigitte Belin - Olivier Martin - Lasne Fabrice

Plus en détail

Cours 01 - Fiches Synthèses - Analyse Structurelle des Systèmes Complexes

Cours 01 - Fiches Synthèses - Analyse Structurelle des Systèmes Complexes Fiche 01 - Démarche Ingénieur en CPGE MPSI/MP Un système complexe pluri-technologique remplit une fonction globale qui est directement liée à un (ou plusieurs) besoin(s) d un client utilisateur. Ce système

Plus en détail