Cet ouvrage couvre totalement le programme de l UE 6 Finance

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cet ouvrage couvre totalement le programme de l UE 6 Finance"

Transcription

1 Cet ouvrage couvre totalement le programme de l UE 6 Finance d entreprise du Diplôme de Comptabilité et de Gestion (DCG) des études de l expertise comptable. Il s inscrit également dans le cadre des programmes des Écoles Supérieures de Commerce et des Universités qui enseignent ces matières. Tous ces programmes sont fondés sur des savoirs théoriques et des savoirfaire pratiques. Aujourd hui, la place du «calculatoire» s estompe (compte tenu de la puissance des outils dont l étudiant et le professionnel ont maintenant l habitude de se servir) au profit de la réflexion scientifique, de préconisations, d aides à la prise de décision, d avis et de commentaires pertinents, etc., tous exercices qui ne peuvent être réussis que grâce à une excellente possession des savoirs théoriques du programme ainsi qu à leur maîtrise face aux situations rencontrées. Pour passer avec succès des savoirs théoriques aux savoir-faire pratiques, c està-dire de votre cours à des exercices pratiques, vous devez au préalable tester le niveau de vos connaissances, comme il vous faut, avant l examen de la «conduite» du permis de conduire, valider vos connaissances par des QCM. Avec ce livre, vous saurez évaluer vos connaissances. Vous allez connaître vos savoirs et vos lacunes. Vous pourrez alors agir avec efficacité pour mieux réussir votre épreuve.

2 L UE 6 du DCG est consacrée à la Finance d entreprise ; son enseignement et son épreuve de validation ont les caractéristiques suivantes : Niveau Nombre d heures d enseignement Licence 150 Durée de l épreuve 3 heures Coefficient 1 Nombre d ECTS 12 Nature de l épreuve Épreuve écrite portant sur l étude d une ou de plusieurs situations pratiques avec, le cas échéant, une ou des questions Pour chaque question posée, il n y a qu une seule bonne réponse parmi les 4 propositions

3 1 La valeur Explications, p. 15

4 1 Je dispose de 90 aujourd hui : a. cet argent a une plus grande valeur aujourd hui que demain b. si je les place sur un livret, je toucherai un dividende c. en les plaçant à 10 % sur un an, je toucherai 100 à l échéance d. les trois réponses sont fausses 2 L intérêt composé est utilisé : a. pour un placement inférieur ou égal à 1 an b. pour calculer le rendement de l action c. pour un placement d une durée supérieure à 1 an 3 On place une somme de sur un livret à 3,5 % durant 3 ans. Le montant disponible sur le livret à l échéance : a. se calcule avec une formule d intérêts composés b. est égal à ,97 c. correspond à la valeur future de la somme initialement placée 4 Dans les calculs d intérêts simples, on utilise un nombre de jours dans l année égal à : a. 360 jours en France b. 360 jours au Royaume-Uni ou dans un ancien pays du Commonwealth c. 365 jours au Royaume-Uni ou dans un ancien pays du Commonwealth pour une année bissextile 5 Une entreprise emprunte un montant de , remboursable en 5 annuités constantes. Le taux de cet emprunt est de 5,2 % : a. l annuité est de b. le coût du crédit est de c. à l échéance du prêt, on aura amorti le prêt à hauteur de d. les trois réponses sont fausses 6 Une banque propose un prêt étudiant dont le taux d intérêt est de 4,5 %. Cet emprunt est remboursé par mensualités constantes : a. l amortissement de l emprunt sera plus élevé les premiers mois b. le taux i à utiliser pour calculer la mensualité est 0,375 % c. le i correspond au Taux Effectif Global 8 Gualino/Lextenso éditions

5 7 Pour la société émettrice, une obligation est : a. souscrite par des banques b. classée dans les dettes financières c. un titre de créance 8 Une annuité constante d un emprunt bancaire : a. multiplié par le nombre d annuité est égale au coût du crédit b. se décompose en un amortissement et un coupon c. se calcule par l application de la formule : 9 L actualisation : a. est l opération inverse de la capitalisation b. se calcule en divisant un montant par le terme (1 + i) n c. permet à un investisseur de calculer le montant à placer aujourd hui pour obtenir une certaine somme à terme 10 Une entreprise émettant une obligation : a. se finance sur le marché bancaire b. paie chaque jour le coupon couru aux obligataires c. amortit son emprunt en payant le coupon 11 Une obligation dont le nominal est cote 102,1 % sur le marché : a. car le dernier détachement de coupon a eu lieu il y a longtemps b. le prix à payer pour acquérir cette obligation est c. l entreprise revendra cette obligation à 102,1 % 12 Un investisseur souhaite placer une somme sur un livret afin d obtenir dans 3 ans à un taux de 3 % : a. le calcul à réaliser est une actualisation b. l investisseur doit placer aujourd hui pour obtenir le montant souhaité à terme c. le taux est un taux effectif global 13 Le porteur d une obligation : a. percevra chaque année un intérêt appelé coupon b. encourt un risque de défaut c. encourt un risque de taux 14 Lorsque le taux d intérêt du marché obligataire augmente : a. le coupon perçu augmente b. la valeur de l obligation baisse c. la valeur des actions augmente Gualino/Lextenso éditions 9

MARCHES FINANCIERS Licence 3 Monnaie Finance Université Panthéon-Assas Paris 2 2014 2015

MARCHES FINANCIERS Licence 3 Monnaie Finance Université Panthéon-Assas Paris 2 2014 2015 MARCHES FINANCIERS Licence 3 Monnaie Finance Université Panthéon-Assas Paris 2 2014 2015 Christophe CHOUARD et Sébastien LOTZ Informations financières omniprésentes: Indices boursiers - CAC 40, DJIA, Euro

Plus en détail

DSCG 2. Finance CORRIGÉS DU MANUEL

DSCG 2. Finance CORRIGÉS DU MANUEL DSCG 2 Finance CORRIGÉS DU MANUEL EXPERT SUP L expérience de l expertise Les manuels DSCG DSCG 1 Gestion juridique, fiscale et sociale, Manuel et Applications Jean-Michel Do Carmo Silva, Laurent Grosclaude

Plus en détail

Guide pratique des Obligations

Guide pratique des Obligations 2010 Guide pratique des Obligations Service Education des Epargnants CDVM 15/10/2010 Qu est-ce qu une obligation? Les obligations Les principales caractéristiques d une obligation La valeur nominale Le

Plus en détail

Les obligations. S. Chermak infomaths.com

Les obligations. S. Chermak infomaths.com Les obligations S. Chermak Infomaths.com Saïd Chermak infomaths.com 1 Le marché des obligations est un marché moins médiatique mais tout aussi important que celui des actions, en terme de volumes. A cela

Plus en détail

15/02/2009. Le calcul des intérêts. Le calcul des intérêts. Le calcul des intérêts Les intérêts simples. Le calcul des intérêts Les intérêts simples

15/02/2009. Le calcul des intérêts. Le calcul des intérêts. Le calcul des intérêts Les intérêts simples. Le calcul des intérêts Les intérêts simples Le taux d intérêt Comparer ce qui est comparable 2 Chapitre 1 La valeur du temps Aide-mémoire - 2009 1 Deux sommes de même montant ne sont équivalentes que si elles sont considérées à une même date. Un

Plus en détail

Les valeurs mobilières. Les actions 3. Les droits et autres titres de capital 5. Les obligations 6. Les SICAV et FCP 8

Les valeurs mobilières. Les actions 3. Les droits et autres titres de capital 5. Les obligations 6. Les SICAV et FCP 8 Les actions 3 Les droits et autres titres de capital 5 Les obligations 6 Les SICAV et FCP 8 2 Les actions Qu est-ce qu une action? Au porteur ou nominative, quelle différence? Quels droits procure-t-elle

Plus en détail

Chapitre 4 Le marché des obligations

Chapitre 4 Le marché des obligations Chapitre 4 Le marché des obligations I) Caractéristiques des obligations II) Typologie des obligations III) Présentation de la cote et évaluation des obligations Une obligation est un titre de créance

Plus en détail

DCG 6. Finance d entreprise. L essentiel en fiches

DCG 6. Finance d entreprise. L essentiel en fiches DCG 6 Finance d entreprise L essentiel en fiches DCG DSCG Collection «Express Expertise comptable» J.-F. Bocquillon, M. Mariage, Introduction au droit DCG 1 L. Siné, Droit des sociétés DCG 2 V. Roy, Droit

Plus en détail

S informer sur. Les obligations

S informer sur. Les obligations S informer sur Les obligations Octobre 2012 Autorité des marchés financiers Les obligations Sommaire Qu est-ce qu une obligation? 03 Quel est le rendement? 04 Quels sont les risques? 05 Quels sont les

Plus en détail

Chapitre 5. Calculs financiers. 5.1 Introduction - notations

Chapitre 5. Calculs financiers. 5.1 Introduction - notations Chapitre 5 Calculs financiers 5.1 Introduction - notations Sur un marché économique, des acteurs peuvent prêter ou emprunter un capital (une somme d argent) en contrepartie de quoi ils perçoivent ou respectivement

Plus en détail

DCG 6. Finance d entreprise CORRIGÉS DU MANUEL

DCG 6. Finance d entreprise CORRIGÉS DU MANUEL DCG 6 Finance d entreprise CORRIGÉS DU MANUEL EXPERT SUP L expérience de l expertise Les manuels DCG DCG 1 Introduction au droit, Manuel et Applications corrigées Jean-François Bocquillon, Martine Mariage

Plus en détail

en juste valeur par résultat Placements détenus jusqu à échéance

en juste valeur par résultat Placements détenus jusqu à échéance Normes IAS 32 / Instruments financiers : Présentation Normes IAS 39 / Instruments financiers : Comptabilisation et Evaluation Normes IFRS 7 / Instruments financiers : Informations à fournir Introduction

Plus en détail

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES Table des matières Version 2012 Lang Fred 1 Intérêts et taux 2 1.1 Définitions et notations................................ 2 1.2 Intérêt simple......................................

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce Année Universitaire 2003 / 2004 Auditoire : Troisième Année Études Supérieures Commerciales & Sciences Comptables DÉCISIONS FINANCIÈRES Note de cours N 7

Plus en détail

Chapitre 8 L évaluation des obligations. Plan

Chapitre 8 L évaluation des obligations. Plan Chapitre 8 L évaluation des obligations Plan Actualiser un titre à revenus fixes Obligations zéro coupon Obligations ordinaires A échéance identique, rendements identiques? Évolution du cours des obligations

Plus en détail

Utilisation des fonctions financières d Excel

Utilisation des fonctions financières d Excel Utilisation des fonctions financières d Excel TABLE DES MATIÈRES Page 1. Calcul de la valeur acquise par la formule des intérêts simples... 4 2. Calcul de la valeur actuelle par la formule des intérêts

Plus en détail

ACTIONS ET OBLIGATIONS Les placements financiers en quelques mots

ACTIONS ET OBLIGATIONS Les placements financiers en quelques mots Aperçu des actions et des obligations Qu est-ce qu une action? Une action est une participation dans une entreprise. Quiconque détient une action est copropriétaire (actionnaire) de l entreprise (plus

Plus en détail

Un peu de calculs financiers

Un peu de calculs financiers Un peu de calculs financiers 1. Les intérêts simples Intérêt : somme rapportée par le prêt d un capital. Il est proportionnel au montant de la somme prêtée et à la durée du prêt Période : le temps est

Plus en détail

CHAPITRE 5 Le passif

CHAPITRE 5 Le passif CHAPITRE 5 Le passif Problème 5.1 L existence et l estimation des éléments de passif a) Oui. La partie des articles que la boutique s est engagée à acheter crée un passif au 25 novembre 20X6, puisque ces

Plus en détail

INSTRUCTION N 2 /2011 DU 03/01/2011 RELATIVE AUX OPERATIONS SUR TITRES (OST)

INSTRUCTION N 2 /2011 DU 03/01/2011 RELATIVE AUX OPERATIONS SUR TITRES (OST) INSTRUCTION N 2 /2011 DU 03/01/2011 RELATIVE AUX OPERATIONS SUR TITRES (OST) SOMMAIRE TERMINOLOGIE Article Premier Les Opérations Sur Titres avec mouvement de fonds 4 Article 2 Les Opérations Sur Titres

Plus en détail

Emprunts indivis (amortissement)

Emprunts indivis (amortissement) 1. Amortissement constant : a) Activité : Une entreprise souhaite renouveler son parc informatique. Elle estime qu elle doit dépenser 5 000 ; elle emprunte cette somme au taux de 5 % annuel le 1 er janvier

Plus en détail

Taux d intérêts simples

Taux d intérêts simples Taux d intérêts simples Les caractéristiques : - < à 1 ans - Rémunération calculée uniquement sur investissement initial. Période de préférence = période sur laquelle on définit le taux de l opération

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE Préambule Le Business Plan (ou plan d affaire) est un document qui décrit le projet d activité, fixe des objectifs, définit les besoins en équipements,

Plus en détail

L e g u i d e d e s p r o d u i t s b o u r s i e r s Mai 2014

L e g u i d e d e s p r o d u i t s b o u r s i e r s Mai 2014 L e g u i d e d e s p r o d u i t s b o u r s i e r s Mai 2014 I II III IV V Introduction Les titres de capital A les différents types de titres de capital 1) Les actions ordinaires 2) Les actions à

Plus en détail

Souscrire ou acheter des obligations

Souscrire ou acheter des obligations 034 Souscrire ou acheter des obligations L e s M i n i - G u i d e s B a n c a i r e s Juillet 2009 Sommaire 2 4 6 8 12 16 20 24 Souscrire ou acheter des obligations Qu est-ce qu une obligation cotée?

Plus en détail

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Recueil de solutions commentées. Chapitre 18

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Recueil de solutions commentées. Chapitre 18 Mise à jour 2006-2008 1 Chapitre 18 RSC/MAJ 2008 MGLBD Page 570 Les principales caractéristiques des travaux mis à jour Question N o 17 Exercices 1. Choix multiples 8. Une opération de refinancement 10

Plus en détail

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 5 VOCABULAIRE BANCAIRE ET FINANCIER MATHEMATIQUES FINANCIERES

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 5 VOCABULAIRE BANCAIRE ET FINANCIER MATHEMATIQUES FINANCIERES COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 5 VOCABULAIRE BANCAIRE ET FINANCIER MATHEMATIQUES FINANCIERES SEANCE 5 VOCABULAIRE BANCAIRE ET FINANCIER MATHEMATIQUES FINANCIERES Objet de la séance 5: les séances précédentes

Plus en détail

La maison Ecole d ' Amortissement d un emprunt Classe de terminale ES. Ce qui est demandé. Les étapes du travail

La maison Ecole d ' Amortissement d un emprunt Classe de terminale ES. Ce qui est demandé. Les étapes du travail La maison Ecole d ' Amortissement d un emprunt Classe de terminale ES Suites géométriques, fonction exponentielle Copyright c 2004 J.- M. Boucart GNU Free Documentation Licence L objectif de cet exercice

Plus en détail

T.D. 1. Licence 2, 2014 15 - Université Paris 8

T.D. 1. Licence 2, 2014 15 - Université Paris 8 Mathématiques Financières Licence 2, 2014 15 - Université Paris 8 C. FISCHLER & S. GOUTTE T.D. 1 Exercice 1. Pour chacune des suites ci-dessous, répondre aux questions suivantes : Est-ce une suite monotone?

Plus en détail

FINANCE DSCG 2. Réussir le. Les conseils et les astuces. des correcteurs de l épreuve. L essentiel à connaître pour réussir. QCM d auto-évaluation

FINANCE DSCG 2. Réussir le. Les conseils et les astuces. des correcteurs de l épreuve. L essentiel à connaître pour réussir. QCM d auto-évaluation Catherine Deffains-Crapsky ÉriC rigamonti Collection dirigée par Xavier DuranD Réussir le DSCG 2 FINANCE L essentiel à connaître pour réussir 39 exercices corrigés type examen QCM d auto-évaluation tout-en-un

Plus en détail

EMPRUNT INDIVIS. alors : a = III. Comment établir un tableau de remboursement d emprunt à amortissements constants?

EMPRUNT INDIVIS. alors : a = III. Comment établir un tableau de remboursement d emprunt à amortissements constants? EMPRUNT INDIVIS Objectifs : - Savoir calculer une annuité de remboursement constante ; - Dresser un tableau d amortissement d emprunt par annuités constantes ou par amortissements constants ; - Calculer

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE6 FINANCE D ENTREPRISE - session 214 Proposition de CORRIGÉ 214 dcg-lyon.fr Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 1 points 1.

Plus en détail

3 Financement et emprunts

3 Financement et emprunts C. Terrier 1 / 6 12/12/2013 Cours Mathématiques financières Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre

Plus en détail

Fondements de Finance

Fondements de Finance Programme Grande Ecole Fondements de Finance Chapitre 3 : Les taux d intérêt Cours proposé par Fahmi Ben Abdelkader Version étudiants Février 2012 Préambule «Le taux d intérêt est la rémunération de l

Plus en détail

A. La distinction entre marchés primaire et secondaire. 1. Le marché financier et ses deux compartiments : le marché primaire et le marché secondaire

A. La distinction entre marchés primaire et secondaire. 1. Le marché financier et ses deux compartiments : le marché primaire et le marché secondaire Chap 2 : Le marché financier et son rôle économique Les marchés de capitaux assurent le financement de l économie. Sur ces marchés se confrontent des agents à la recherche de financements et d autres à

Plus en détail

Souscrire ou acheter des obligations

Souscrire ou acheter des obligations Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

LES ACQUISITIONS DE TITRES. Analyse des opérations d'acquisition de titres (frais bancaires et TVA). TABLE DES MATIERES

LES ACQUISITIONS DE TITRES. Analyse des opérations d'acquisition de titres (frais bancaires et TVA). TABLE DES MATIERES LES ACQUISITIONS DE TITRES Objectif(s) : o Classification des titres. Pré-requis : o Analyse des opérations d'acquisition de titres (frais bancaires et TVA). Modalités : o Immobilisations financières :

Plus en détail

Annexe aux comptes annuels de l exercice clos le. 31.08.2013 Montants exprimés en Euros. Ce rapport contient 12 pages

Annexe aux comptes annuels de l exercice clos le. 31.08.2013 Montants exprimés en Euros. Ce rapport contient 12 pages ABCD Avenir Agricole et Rural Annexe aux comptes annuels de l exercice clos le 31.08.2013 Montants exprimés en Euros Avenir Agricole et Rural Ce rapport contient 12 pages 2014 KPMG S.A., société anonyme

Plus en détail

P6C10 Le financement externe de l entreprise

P6C10 Le financement externe de l entreprise P6C10 Le financement externe de l entreprise I. Les emprunts indivis Emprunts indivis : souscrit par une seule personne juridique. Emprunt obligataire : souscrit par plusieurs personnes juridiques (hors

Plus en détail

LISTE D EXERCICES 2 (à la maison)

LISTE D EXERCICES 2 (à la maison) Université de Lorraine Faculté des Sciences et Technologies MASTER 2 IMOI, parcours AD et MF Année 2013/2014 Ecole des Mines de Nancy LISTE D EXERCICES 2 (à la maison) 2.1 Un particulier place 500 euros

Plus en détail

SOMMAIRE FLASH EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE...3

SOMMAIRE FLASH EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE...3 SOMMAIRE FLASH EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE...3 CHAPITRE 1 - RESPONSABLE DE LA NOTE D OPERATION... 8 1.1 RESPONSABLE DE LA NOTE D OPERATION... 8 1.2 ATTESTATION DU RESPONSABLE DE LA NOTE D OPERATION...

Plus en détail

Deutsche Bank. Les obligations pas à pas

Deutsche Bank. Les obligations pas à pas Deutsche Bank Les obligations pas à pas Les obligations pas à pas Qu est-ce qu une obligation? P. 3 Quelles sont les principales caractéristiques des obligations? P. 3-4 Pourquoi investir dans des obligations?

Plus en détail

Les banques font payer certains de leurs services. Il s agit généralement de commissions soumises à TVA.

Les banques font payer certains de leurs services. Il s agit généralement de commissions soumises à TVA. CHAPITRE 4 LES BANQUES I. LES COMMISSIONS ET LES AGIOS SUR DECOUVERT Les entreprises doivent surveiller l évolution de leur solde bancaire. Ce suivi permet de prévenir d éventuelles défaillances qui conduiraient

Plus en détail

I Suites géométriques, maths fi (1 + α + α 2 + + α n )

I Suites géométriques, maths fi (1 + α + α 2 + + α n ) UPV MathsL1S1 1 Suites. Maths fi I Suites géométriques, maths fi (1 + α + α 2 + + α n ) I Deux résultats fondamentaux 1) 1 + 2 + + n = n (n + 1) / 2 On peut connaître ce résultat par coeur. (D ailleurs

Plus en détail

EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE «UIB Subordonné 2015»

EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE «UIB Subordonné 2015» EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE L OBLIGATION SUBORDONNEE SE CARACTERISE PAR SON RANG DE CREANCE CONTRACTUELLEMENT DEFINI PAR LA CLAUSE DE SUBORDINATION. VISA du Conseil du Marché Financier

Plus en détail

AXA Rendement Période de souscription : Durée d investissement conseillée éligibilité

AXA Rendement Période de souscription : Durée d investissement conseillée éligibilité AXA Rendement AXA Rendement est une alternative à un placement risqué en actions et présente un risque de perte en capital, en cours de vie et à l échéance. Instrument financier émis par Natixis (Moody

Plus en détail

L évaluation des obligations

L évaluation des obligations Chapitre 8 L évaluation des obligations Plan du chapitre 8 8.1. Flux monétaires, prix et rentabilité des obligations Caractéristiques générales des obligations Obligations zéro-coupon Obligations couponnées

Plus en détail

afférent au projet de décret relatif aux obligations indexées sur le niveau général des prix

afférent au projet de décret relatif aux obligations indexées sur le niveau général des prix CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ Note de présentation - Avis N 2002-11 du 22 octobre 2002 afférent au projet de décret relatif aux obligations indexées sur le niveau général des prix Sommaire I - Rappels

Plus en détail

Obligations. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext

Obligations. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext Brochure destinée aux investisseurs particuliers Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext p. 2 Index 1. Qu est-ce qu une obligation? 3 Définition 3 Différences entre actions et obligations

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos. Chapitre 2 L actualisation... 21. Chapitre 1 L intérêt... 1. Chapitre 3 Les annuités... 33 III. Entraînement...

Table des matières. Avant-propos. Chapitre 2 L actualisation... 21. Chapitre 1 L intérêt... 1. Chapitre 3 Les annuités... 33 III. Entraînement... III Table des matières Avant-propos Remerciements................................. Les auteurs..................................... Chapitre 1 L intérêt............................. 1 1. Mise en situation...........................

Plus en détail

Gestion de portefeu ille

Gestion de portefeu ille CYCLE SUPERIEUR AUDIT ET CONTRÔLE DE GESTIO Semestre : 8 Module : Gestion de portefeu ille Évaluation des actifs à revenu fixe I- Mesure du rendement des obligations II- Les risques de placement des titres

Plus en détail

COMPRENDRE LES CREDIT LINKED NOTES OU OBLIGATIONS SYNTHÉTIQUES

COMPRENDRE LES CREDIT LINKED NOTES OU OBLIGATIONS SYNTHÉTIQUES COMPRENDRE LES CREDIT LINKED NOTES OU OBLIGATIONS SYNTHÉTIQUES! FIRST TO DEFAULT (FTD) Fiche Pédagogique DÉFINITION DES PLACEMENTS APPARTEMENT À LA FAMILLE DES CREDIT LINKED NOTES (CLN) OU OBLIGATIONS

Plus en détail

Economie Monétaire et Financière

Economie Monétaire et Financière Economie Monétaire et Financière Jézabel Couppey- Soubeyran et Bruno Tinel Université Paris 1 Panthéon- Sorbonne Licence 2 ème année. Dossier de TD n 3 : Taux d intérêt Partie I : Capitalisation et actualisation

Plus en détail

Chapitre 2 : l évaluation des obligations

Chapitre 2 : l évaluation des obligations Chapitre 2 : l évaluation des obligations 11.10.2013 Plan du cours Flux monétaires, prix et rentabilité Bibliographie: caractéristiques générales Berk, DeMarzo: ch. 8 obligations zéro-coupon obligations

Plus en détail

9 Le passif à long terme

9 Le passif à long terme 9 Le passif à long terme Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les éléments qui composent le passif à long terme 1 Les emprunts obligataires

Plus en détail

Norme comptable internationale 33 Résultat par action

Norme comptable internationale 33 Résultat par action Norme comptable internationale 33 Résultat par action Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire les principes de détermination et de présentation du résultat par action de manière à améliorer

Plus en détail

à savoir pour mieux gérer votre argent et le faire fructifier

à savoir pour mieux gérer votre argent et le faire fructifier 30 trucs et astuces à savoir pour mieux gérer votre argent et le faire fructifier Par Olivier Seban, auteur de : TOUT LE MONDE MERITE D ETRE RICHE Ou tout ce que vous n avez jamais appris à l école à propos

Plus en détail

Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010)

Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010) Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010) 1 ère année UE 1 GESTION JURIDIQUE, FISCALE ET SOCIALE niveau M : 180 heures 20 ECTS coefficient

Plus en détail

DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER

DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER DCG session 2008 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER Première partie : Les outils du diagnostic financier proposés dans cette étude 1. Calculer les soldes intermédiaires

Plus en détail

INGENIERIE FINANCIERE DE PROJETS

INGENIERIE FINANCIERE DE PROJETS INGENIERIE FINANCIERE DE PROJETS Référence : Agnès DALLOZ Date de dernière mise à jour : 30/07/2004 Etat : Définitif Auteur : Objet du document : Destinataires Agnès DALLOZ Simone SCHARLY Objet de la diffusion

Plus en détail

Annexe 1 A PARTICIPATION EN CAPITAL / SOUSCRIPTION A UNE AUGMENTATION DE CAPITAL / RACHAT DE PARTS SOCIALES / DOTATION

Annexe 1 A PARTICIPATION EN CAPITAL / SOUSCRIPTION A UNE AUGMENTATION DE CAPITAL / RACHAT DE PARTS SOCIALES / DOTATION Annexe 1 A PARTICIPATION EN CAPITAL / SOUSCRIPTION A UNE AUGMENTATION DE CAPITAL / RACHAT DE PARTS SOCIALES / DOTATION I - NATURE DES APPORTS a - S agit-il d apport(s) en numéraire? - Pour quel pourcentage

Plus en détail

S5 Info-MIAGE 2011-2012 Mathématiques Financières Emprunts obligataires. Université de Picardie Jules Verne Année 2011-2012 UFR des Sciences

S5 Info-MIAGE 2011-2012 Mathématiques Financières Emprunts obligataires. Université de Picardie Jules Verne Année 2011-2012 UFR des Sciences Université de Picardie Jules Verne Année 2011-2012 UFR des Sciences Licence mention Informatique parcours MIAGE - Semestre 5 Mathématiques Financières I - Généralités EMPRUNTS OBLIGATAIRES Les obligations

Plus en détail

FINANCE DE MARCHÉ Devoir n 1 novembre 2002

FINANCE DE MARCHÉ Devoir n 1 novembre 2002 FINANCE DE MARCHÉ Devoir n 1 novembre 2002 Exercice 1 Le 13 octobre (N), votre responsable financier vous donne l ordre de vendre au SRD 50 actions ZZZ au cours limite de 180. a- Expliquer en quoi consiste

Plus en détail

II. Les intérêts composés

II. Les intérêts composés P6C03 Les calculs financiers Les intérêts représentent le loyer de l argent et correspondent à la rémunération du prêteur. I. Les intérêts simples Les intérêts simples sont utilisés pour des opérations

Plus en détail

MODULE 5 - B LES INSTRUMENTS FINANCIERS - II. Emprunts obligataires

MODULE 5 - B LES INSTRUMENTS FINANCIERS - II. Emprunts obligataires MODULE 5 - B LES INSTRUMENTS FINANCIERS - II Emprunts obligataires Comptabilité Approfondie DCG UE n 10 - Cours de M. Laurent PIERANDREI (Mise à jour : 24.02.2008) LES EMPRUNTS OBLIGATAIRES Plan Introduction

Plus en détail

EPARGNE, INVESTISSEMENT, SYSTEME FINANCIER

EPARGNE, INVESTISSEMENT, SYSTEME FINANCIER EPARGNE, INVESTISSEMENT, SYSTEME FINANCIER Chapitre 25 Mankiw 08/02/2015 B. Poirine 1 I. Le système financier A. Les marchés financiers B. Les intermédiaires financiers 08/02/2015 B. Poirine 2 Le système

Plus en détail

Mathématiques financières

Mathématiques financières Mathématiques financières Table des matières 1 Intérêt simple 1 1.1 Exercices........................................ 1 2 Intérêt composé 2 2.1 Taux nominal, taux périodique, taux réel.......................

Plus en détail

Les OAT investir en direct. > OAT à taux fixe > OAT indexées > OAT de capitalisation. Guide à l usage des particuliers

Les OAT investir en direct. > OAT à taux fixe > OAT indexées > OAT de capitalisation. Guide à l usage des particuliers Les OAT investir en direct > OAT à taux fixe > OAT indexées > OAT de capitalisation Guide à l usage des particuliers 1 Gérer son patrimoine financier Simplicité Liquidité Sécurité Les OAT à taux fi xe,

Plus en détail

Le crédit relais immobilier

Le crédit relais immobilier JANVIER 2014 N 31 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Le crédit relais immobilier Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Pourquoi

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE N 11 DETTES FINANCIERES (HORS EMPRUNTS EN MONNAIES ETRANGERES)

FICHE TECHNIQUE N 11 DETTES FINANCIERES (HORS EMPRUNTS EN MONNAIES ETRANGERES) FICHE TECHNIQUE N 11 DETTES FINANCIERES (HORS EMPRUNTS EN MONNAIES V2.0 1/103 DESTINATAIRES Nom Direction M. Litvan FCE 6 ème Sous-direction M. Soulié FCE 7 ème Sous-direction M. Nouvel FCE Bureau 6B Mme

Plus en détail

Emission par Solving International d obligations à option de conversion et/ou d échange en actions nouvelles ou existantes (OCEANE)

Emission par Solving International d obligations à option de conversion et/ou d échange en actions nouvelles ou existantes (OCEANE) Communiqué du 6 octobre 2006 NE PAS DIFFUSER AUX ETATS UNIS, AU CANADA, EN AUSTRALIE, EN GRANDE BRETAGNE OU AU JAPON Emission par Solving International d obligations à option de conversion et/ou d échange

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE06 FINANCE D ENTREPRISE - session 2013 Proposition de CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER - 11 points 1. Complétez le

Plus en détail

CAISSE NATIONALE DES AUTOROUTES

CAISSE NATIONALE DES AUTOROUTES CAISSE NATIONALE DES AUTOROUTES COMPTE FINANCIER AU 30 JUIN 2014 RESULTAT AU 30 JUIN 2014 C H A R G E S REF. NOTE MONTANT 30/06/2014 MONTANT 31/12/2013 MONTANT 30/06/2013 CHARGES D'EXPLOITATION AUTRES

Plus en détail

Suites numériques 2. n=0

Suites numériques 2. n=0 Suites numériques 1 Somme des termes d une suite Dans les applications, il est souvent nécessaire de calculer la somme de quelques premiers termes d une suite (ou même de tous les termes, mais on étudiera

Plus en détail

Le crédit relais immobilier

Le crédit relais immobilier juillet 2012 n 31 crédit Les mini-guides bancaires www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Le crédit relais immobilier 1 FBF - 18 rue La Fayette - 75009 Paris cles@fbf.fr

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 212 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

MALDONA JOURNAL GÉNÉRAL

MALDONA JOURNAL GÉNÉRAL CHAPITRE 7 Le passif chap. 7, n o 1 a) MALDONA 20X4 Déc. 31 Salaires 2 400 Salaires à payer 2 400 (pour enregistrer les salaires à payer au 31 décembre 20X4 : 5 employés 4 jours 120 $ = 2 400 $) Déc. 31

Plus en détail

Examen final pour Conseiller/ère financie/ère diplômé(e) IAF. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot

Examen final pour Conseiller/ère financie/ère diplômé(e) IAF. Recueil de formules. Auteur: Iwan Brot Examen final pour Conseiller/ère financie/ère diplômé(e) IAF Recueil de formules Auteur: Iwan Brot Ce recueil de formules est à disposition online et sera donné aux candidats lors des examens oraux si

Plus en détail

SESSION 2008 UE6 - FINANCE D ENTREPRISE

SESSION 2008 UE6 - FINANCE D ENTREPRISE 810006 DCG SESSION 2008 UE6 FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures coefficient : 1 Document autorisé : Liste des comptes du plan comptable général, à l exclusion de toute autre information.

Plus en détail

Mise à jour 2006 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions Exercices - Problèmes - Cas

Mise à jour 2006 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Questions Exercices - Problèmes - Cas Mise à jour 2006 1 QEPC/maj 2006 MGLBD Page 325 Remplacer l exercice E1, no. 5. par le suivant. E1. Choix multiples 5. Lors de la restructuration d une dette à long terme au moyen de la remise d éléments

Plus en détail

Arrérages : Sommes d argent versées périodiquement à une personne au titre d une rente ou d une pension.

Arrérages : Sommes d argent versées périodiquement à une personne au titre d une rente ou d une pension. GLOSSAIRE DES PRINCIPAUX TERMES UTILISÉS 1 EN MATIÈRE DE PRODUITS FINANCIERS Action : Titre représentant une part du capital d une société (cotée ou non cotée en Bourse). Il s agit d un titre de propriété

Plus en détail

Mathématiques financières

Mathématiques financières Ecole Nationale de Commerce et de Gestion de Kénitra Mathématiques financières Enseignant: Mr. Bouasabah Mohammed ) بوعصابة محمد ( ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION -KENITRA- Année universitaire:

Plus en détail

CHAPITRE 17. Opérations relatives aux titres. - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande.

CHAPITRE 17. Opérations relatives aux titres. - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande. CHAPITRE 17 Opérations relatives aux titres - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande. - Il y a par ex: o Bourses des valeurs pour le commerce des

Plus en détail

Caisse nationale des autoroutes. Compte financier de l exercice 2008

Caisse nationale des autoroutes. Compte financier de l exercice 2008 Caisse nationale des autoroutes Compte financier de l exercice 2008 Comptes de l'exercice 2008 Bilan au 31/12/2008 Engagements hors bilan Compte de résultat au 31/12/2008 Annexe L actif du bilan ACTIF

Plus en détail

Reverse Convertibles

Reverse Convertibles Reverse Convertibles Le prospectus d émission du titre de créance complexe a été approuvé par la Bafin, régulateur Allemand, en date du 24 Novembre 2010. Ce document à caractère promotionnel est établi

Plus en détail

IAS 39 ET ÉVALUATION AU COÛT AMORTI : PRINCIPES ET APPLICATIONS

IAS 39 ET ÉVALUATION AU COÛT AMORTI : PRINCIPES ET APPLICATIONS Réflexion IAS 39 ET ÉVALUATION AU COÛT AMORTI : PRINCIPES ET APPLICATIONS 22 Pierre SCHEVIN Professeur à l Université Robert Schuman de Strasbourg et à l IECS Diplômé d expertise comptable La norme IAS

Plus en détail

Associations : La fiscalité de leurs revenus mobiliers MAI 2015

Associations : La fiscalité de leurs revenus mobiliers MAI 2015 Associations : La fiscalité de leurs revenus mobiliers MAI 2015 Associations : La fiscalité de leurs revenus mobiliers 2 SOMMAIRE INTRODUCTION 3 LES PLACEMENTS NON BOURSIERS 5 LES PLACEMENTS BOURSIERS

Plus en détail

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E CONCOURS D'ADMINISTRATEUR DU SÉNAT 2012 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA FORMATION Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE

Plus en détail

B - La lecture du bilan

B - La lecture du bilan 8.2 La lecture des comptes annuels B - La lecture du bilan Référence Internet Saisissez la «Référence Internet» dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr pour accéder à ce chapitre actualisé

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Avis CNC 2013/12 - Reconnaissance des produits et des charges correspondant à des intérêts et des redevances, de l affectation de résultats au titre de dividendes et tantièmes

Plus en détail

SECTION 6 : OPERATIONS DE CREDIT-BAIL ET DE LOCATION

SECTION 6 : OPERATIONS DE CREDIT-BAIL ET DE LOCATION SECTION 6 : OPERATIONS DE CREDIT-BAIL ET DE LOCATION 1 - DEFINITIONS 2 - COMPTABILISATION DES IMMOBILISATIONS DONNEES EN CREDIT-BAIL 3 - RESTRUCTURATION DES LOYERS IMPAYES 4 - COMPTABILISATION DES IMMOBILISATIONS

Plus en détail

MONCEAU FLEURS EMET UN EMPRUNT OBLIGATAIRE 8% PAR AN A TAUX FIXE - DUREE 5 ANS EMPRUNT OUVERT A TOUS

MONCEAU FLEURS EMET UN EMPRUNT OBLIGATAIRE 8% PAR AN A TAUX FIXE - DUREE 5 ANS EMPRUNT OUVERT A TOUS MONCEAU FLEURS EMET UN EMPRUNT OBLIGATAIRE 8% PAR AN A TAUX FIXE - DUREE 5 ANS EMPRUNT OUVERT A TOUS ET Transfert des actions MONCEAU FLEURS sur le compartiment Offre Publique d Alternext La durée d investissement

Plus en détail

Annexe A : Tableau des SOLDES INTERMÉDIAIRES DE GESTION

Annexe A : Tableau des SOLDES INTERMÉDIAIRES DE GESTION FINANCE D ENTREPRISE DCG - Session 2008 Corrigé indicatif DOSSIER 1 - DIAGNOSTIC FINANCIER Première partie : Les outils du diagnostic financier proposés dans cette étude 1. Calculer les soldes intermédiaires

Plus en détail

ANNEXE COMPTABLE. L'exercice a une durée de 12 mois, recouvrant la période du 01/01/2014 au 31/12/2014.

ANNEXE COMPTABLE. L'exercice a une durée de 12 mois, recouvrant la période du 01/01/2014 au 31/12/2014. Syndicat SUD CHIMIE Exercice : 01/01/2014 au 31/12/2014 ANNEXE COMPTABLE Au bilan avant répartition de l'exercice clos au 31/12/2014 dont le total est de 204 257 et au compte de résultat de l'exercice

Plus en détail

Mars 2014 BROCHURE! Epargne Booster 8,4% DELL, US STEEL, RALLYE Nom technique : FTD USD Mai 2014

Mars 2014 BROCHURE! Epargne Booster 8,4% DELL, US STEEL, RALLYE Nom technique : FTD USD Mai 2014 Mars 2014 BROCHURE! Epargne Booster 8,4% DELL, US STEEL, RALLYE Nom technique : FTD USD Mai 2014 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Comprendre les Credit Linked Notes ou Obligations Synthétiques Vous souhaitez

Plus en détail

4,50 % Obligation Crédit Mutuel Arkéa Mars 2020. par an (1) pendant 8 ans. Un placement rémunérateur sur plusieurs années

4,50 % Obligation Crédit Mutuel Arkéa Mars 2020. par an (1) pendant 8 ans. Un placement rémunérateur sur plusieurs années Obligation Crédit Mutuel Arkéa Mars 2020 4,50 % par an (1) pendant 8 ans Souscrivez du 30 janvier au 24 février 2012 (2) La durée conseillée de l investissement est de 8 ans. Le capital est garanti à l

Plus en détail

Les Obligations et le marché obligataire. Auteur : Philippe GILLET

Les Obligations et le marché obligataire. Auteur : Philippe GILLET Les Obligations et le marché obligataire Auteur : Philippe GILLET Les différentes formes d emprunt Emprunt indivis Emprunt obligataire Souscrit par une ou plusieurs banques Plusieurs souscripteurs Divisé

Plus en détail