Vers une didactique informatique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vers une didactique informatique"

Transcription

1 Vers une didactique informatique Que l'on ne se méprenne pas sur le sens et la portée du titre de notre propos : il ne s'agit nullement d'annexer la didactique à l informatique. Bien au contraire, la question est de se donner les moyens nécessaires à la création d'une branche de la didactique où la pédagogie sous-tendue par les théories modernes de la pragmatique linguistique et des approches communicatives pourra déterminer la condition pratique de son appropriation théorique de l'outil informatique. En d'autres termes, il s'agit de déterminer les paramètres didactiques qui permettront de reconnaître et classer les produits informatiques en fonction d'objectifs pédagogiques. La typologie des didacticiels que nous proposons est un exemple de cette classification et de l'intégration de l'informatique dans la pratique didactique afin de permettre au professeur de français de retrouver des repères pédagogiques dans le foisonnement des produits informatiques qui se proposent de plus en plus à lui. Les lignes qui suivent rendent compte de la conception et de la mise en pratique de didacticiels existant et couvrant plusieurs centaines d'heures-utilisation par les apprenants au Centre Méditerranéen d'études Françaises : en voici la liste : Ecoutez-voir Système ouvert de passage de l'oral à l'écrit, didacticiel de compétence en Travail Individuel Assisté par Ordinateur. Cash Système fermé d'acquisition des nombres cardinaux, didacticiel de compétence en Travail Individuel Assisté par Ordinateur. Rhéma Système fermé d'apprentissage des formes morphologiques du verbe français, didacticiel de compétence en Travail Individuel Assisté par Ordinateur. Eureka Système ouvert d'acquisition du lexique scientifique et technique, didacticiel de langue de spécialité en Travail Individuel Assisté par Ordinateur. Aristote Système ouvert de lecture rapide et de compréhension de documents écrits, didacticiel de performance en Travail Individuel Assisté par Ordinateur. Non Mais Dites Donc Système ouvert de simulation de conversation, didacticiel intégré dans les approches communicatives. Multiscénario Système ouvert générateur de récits arborescents, didacticiel intégré dans les approches communicatives. Informatique et Didactique Nous rangeons les didacticiels selon deux grandes familles en fonction des réseaux d'interactivité qu'ils supposent : Les systèmes fermés Ce sont des logiciels non évolutifs qui ne permettent pas à l'enseignant-utilisateur de les modifier. Les systèmes ouverts Ce sont, au contraire, des logiciels modifiables par l'enseignant-utilisateur qui peut sans aucune connaissance informatique et avec un minimum de formation intégrer les contenus au milieu socioculturel du lieu de son enseignement, les adapter aux besoins langagiers de ses apprenants, les actualiser en fonction de l'évolution des données économiques et/ou culturelles ou les transformer complètement. Autrement dit, l'enseignant-utilisateur peut après une demi-journée de formation créer lui-même ses propres développements du didacticiel choisi. Nous sommes loin, on le voit, des progiciels de développement du marché actuel comme les bases de données ou les traitements de texte dont la manipulation, outre sa complexité, nécessite plusieurs journées, voire semaines de formation et de

2 travaux pratiques avant d'être performant de manière satisfaisante. L'ensemble de ces systèmes ouverts doit l'aisance de ses manipulations au fait qu'en dehors des possibilités du clavier identiques à celles d'une machine à écrire seules deux ou trois touches de fonction sont programmées et généralement toujours les mêmes et avec les mêmes effets d'un système à l'autre, si bien que les connaissances acquises en manipulant un didacticiel sont utilisables sur un autre, ce qui réduit d'autant plus le temps-formation. Indépendamment de cette classification technique des didacticiels, nous proposons une typologie pédagogique liée aux spécificités de la didactique comme fondement d'une didactique informatique. Là encore deux grandes catégories de didacticiels sont à distinguer, non plus sur la base de leurs possibilités interactives mais sur les impératifs pédagogiques liés à l'apprentissage d'une langue étrangère. Auparavant, il nous faut rappeler le double caractère d'une langue qui est à la fois un instrument de communication et une institution. C'est dire que toute linguistique doit prendre en compte ce qui relève du fonctionnement d'une langue et ce qui procède de sa fonction. Les didacticiels non directement communicatifs Les didacticiels de compétence Ils sont sous-tendus par une linguistique du fonctionnement. En d'autres termes, ils concernent ce qui fait d'une langue un instrument et permettent de produire ou de s'entraîner à la production des formes linguistiques au niveau de la morphologie ou de la morphosyntaxe: apprendre à compter ou apprendre à conjuguer sont autant d'activités nécessaires pour se faire comprendre mais dont le résultat ne participe que très indirectement à la communication proprement dite et qui sont toujours pour les enseignants comme pour les apprenants des tâches fastidieuses, répétitives mais nécessaires qui encombrent l'emploi du temps. L'utilisation de tels didacticiels permet à l'enseignant d'évacuer de la classe les activités non communicatives et à l'apprenant de s évaluer et d'apprendre à produire des formes à son rythme et quand il le désire sous une forme plus attractive. Ces didacticiels sont en principe des systèmes fermés capables de générer automatiquement les formes morphologiques pour lesquelles ils sont conçus, de reconnaître les réponses fournies par l'apprenant au clavier, de mesurer le décalage entre la production générée et la réponse et de proposer une stratégie conduisant peu à peu l'apprenant au fil de ses fautes corrigées par lui-même à la bonne réponse. On comprend pourquoi de tels programmes sont fermés. Ils visent à ce qui dans la langue est permanent : la formation du code linguistique et l'élargissement de la compétence au sens chomskyens du sujet apprenant. Les didacticiels de langue de spécialité On sera peut-être étonné de voir considérée la langue de spécialité comme non directement communicative. Nous dirons qu'une langue de spécialité perd beaucoup de son caractère communicatif du fait que les conditions de son emploi sont explicitement et préalablement réglées par les paramètres professionnels la caractérisant. La communication qui s'établit entre un médecin et un patient est réglée d'avance par une codification professionnelle admise par les protagonistes du discours. Ce qui ne signifie pas que la communication n'existe pas entre médecin et patient ou qu'elle est purement médicale; cela veut tout simplement dire que ce qui dans la communication relève strictement de la profession est probable, attendu, déterminé et structuré une bonne fois alors que la communication «normale» est tout entière fluctuante, dépendante des conditions où elle est produite et reposant sur /'interprétation du discours d'un des protagonistes par r autre et réciproquement. Les didacticiels de performance Le binarisme a toujours séduit les linguistes et l'histoire de la linguistique est parcourue de ces dichotomies simplificatrices, réductrices et souvent appauvrissant es. L'opposition langue/parole continuée par le couple compétence/performance en est un bon exemple. Il est remarquable d'observer que, pour un même sujet parlant, il est des performances diverses pour une même

3 compétence selon l'humeur, la condition physique et psychologique, l'interlocuteur, ce dont on parle, etc. Nous ferons à ce propos l'hypothèse fondamentale suivante qui peut avoir force de thèse : Tout locuteur d'une langue naturelle donnée met en place un faisceau de stratégies qui à partir d'une compétence déterminée à un moment donné lui permet d'atteindre à un niveau maxima de performance. De même, grâce à l'apprentissage d'une langue naturelle l'apprenant doit mettre en place un faisceau de stratégies lui permettant partir d'une compétence déterminée à un moment donné d'atteindre un niveau-seuil de performance. Un didacticiel de performance est un système ouvert dont la structure vise à faciliter pour rapprenant la mise en place de ce faisceau de stratégies. Les didacticiels intégrés aux approches communicatives Ce sont exclusivement des systèmes ouverts comme MUL TISCÉNARIO et NON MAIS DITES DONC dont la fonction essentielle est de susciter la communication au travers de la créativité et la créativité par la communication. Il nous faut souligner que cette typologie ne prétend être ni exhaustive, ni fermée, ni évolutive. Elle est pour l'instant le reflet des didacticiels du Centre Méditerranéen d'études Françaises. Mais il nous semble primordial d'insister sur le fait qu'il appartient à la didactique informatique de «chaîner)} l'utilisation des divers didacticiels de cette typologie dans le cadre de l'apprentissage. Il lui revient également de droit par-delà les deux familles de cette typologie de redéfinir l'enseignement Assisté par Ordinateur comme l'articulation raisonnée. en termes de pédagogie du travail individuel assisté par ordinateur au travail du groupe-classe dans le cadre d'objectifs d'apprentissage généraux définis en fonction des besoins langagiers des apprenants et des contraintes institutionnelles. Communication et créativité Dans un premier temps nous dirons que NON MAIS DITES DONC comme MUL TISCÉNARIO fonctionnent en tant que produits comme des objets neutres du point de vue strict de l'apprentissage. En d'autres termes, l'exécution de MUL TISCÉNARIO comme celle de NON MAIS DITES DONC n'apporte à l'apprenant qu'un minimum de formation limité à la lecture de ce qui se passe sur l'écran, à la possibilité d'opérer des choix et à se frayer ainsi un chemin au travers de l'exercice le conduisant à une fin plus ou moins réussie. Ces deux didacticiels procèdent en effet de la même structure : la structure de graphes au sens mathématique du terme. NON MAIS DITES DONC est une arborescence alors que MUL TISCÉNARIO est un graphe. Rappelons qu'en mathématique une arborescence est une représentation sous forme d'arbre d'un type de choix qui fait que, partant d'un sommet, chaque nœud de l'arbre commande à deux ou plus de deux nœuds inférieurs et que chaque nœud inférieur n'est relié qu'à un et un seul nœud supérieur. Un graphe lui n'a pas de sommet et il n'existe aucune contrainte de liaison entre les différents nœuds de l'arbre. C'est dire qu'une arborescence est un graphe tout à fait particulier avec des propriétés précises. NON MAIS DITES DONC est une structure arborescente binaire dont chaque étape est donc une puissance de 2 et correspond à deux choix. MULTISCÉNARIO correspond à l'informatisation de ce qu'on appelle improprement pour des mathématiciens mais de manière significative au niveau de la métaphore pour des pédagogues un récit arborescent, dont Francis Debyser fixa récemment les règles [2]. Nous ne reviendrons ici que peu ou pas sur l'emploi de NON MAIS DITES DONC [1] mais nous nous attarderons sur MUL TISCÉNARIO. Cependant tout ce que nous dirons pour l'un s'applique pour l'autre. Selon ce qui ressort de l'analyse formelle de l'exemple que Francis Debyser construisit pour illustrer son nouvel {(art poétique}), OU V ASTU GOUPIL? [2] ; nous pouvons dresser un inventaire très simple mais complet des différentes pages-écrans d'un récit arborescent. Nous dirons tout d abord qu'une page-écran comporte deux parties : la première partie constitue le récit proprement dit et comporte dix lignes dans MUL TISCÉNARIO. C'est ici que se déroulent

4 les aventures du héros auquel s'identifie l'apprenant-utilisateur. La deuxième partie est constituée éventuellement d'instructions dans lesquelles on demande au héros de choisir entre plusieurs actions possibles (un maximum de neuf dans MUL TISCÉNARIO) celle qu'il a envie d'entreprendre. Le choix opéré l'amène à une autre page-écran. Ce choix peut facultativement être sanctionné par un score. Un récit arborescent comprend : - du page-écran à défilement automatique : elles ne sont constituées que de la première partie d'une page-écran normale. Le branchement à la page suivante ou à une page plus éloignée dans le chemin parcouru dans l'arborescence se fait automatiquement ; - du page-écran à retour automatique : elles aussi ne sont constituées que de la première partie d'une page-écran et se branchent automatiquement à la page immédiatement précédente dans le chemin parcouru ; - des pages-écrans à branchements multiples : elles correspondent aux pages les plus nombreuses du récit et comprennent les deux parties précédemment décrites ; - des pages terminales qui ne comportent que la première partie du page-écran et qui voient la fin heureuse ou malheureuse du récit. Il peut, il doit même en exister plusieurs par récit arborescent. MUL TISCÉNARIO est un système ouvert qui comporte plusieurs programmes : - un programme de saisie du page-écran si l'utilisateur est l'auteur du récit arborescent ; - un programme d'exécution du récit.arborescent accessible à l'apprenant-utilisateur ; - un programme d'installation du didacticiel soit sur disquette où il gère 100 pages différentes soit sur disque dur où il gère de à pages. NON MAIS DITES DONC et MUL TISCÉNARIO fonctionnent, nous l'avons dit, comme des objets neutres en tant que produits finis. Tout se passe en deçà et au-delà du produit. L'en deçà concerne la genèse, la constitution du produit soit par des formateurs mais égaiement par des apprenants ; c'est ce que nous avons appelé la créativité au travers de la communication. L'audelà touche à la manière dont s'effectue l'exécution proprement dite du produit. NON MAIS DITES DONC et MUL TISCÉNARIO justifient ainsi leur existence par la différence des possibilités pédagogiques d'exploitation par les apprenants du produit fini. La genèse conduit à la création de réseaux spontanés de communication entre les participants de nature qualitativement différente s'il s'agit d'apprenants ou de formateurs selon les didacticiels. Disons simplement que, dans le cas de NON MAIS DITES DONC, une genèse de l'arborescence bien conduite par des formateurs amène à mettre en jeu au niveau de l'écriture des différentes parties du discours autant que du commentaire les principes premiers qui fondent la pragmatique linguistique et dont on peut résumer simplement en un mot la caractéristique essentielle : la prise de conscience que ce qui constitue un des fondements de l'interprétation du discours du locuteur est la recherche de la cause du dire par l'interlocuteur dans son essai d'interprétation du dire du locuteur. Dans le cas de MUL TISCÉNARIO, le débat des formateurs se situe au niveau de ce qui fait la cohérence et la cohésion des différents fragments du discours en ce sens que l'édition du pageécran d'un chemin de l'arborescence constituant ainsi un des récits possibles laisse un vide significatif dans la succession de deux pages programme mais qui apparaît lors de l'édition sur papier et qu'il importe de masquer par la présence d'anaphoriques ou d'embrayeurs en fin et début de page-écran. Et c'est bien sur ce dernier aspect que peut se fonder une exploitation pédagogique spécifique de MUL TISCÉNARIO. Résumons d'un mot l'une des exploitations possible en laissant l'imagination du lecteur vagabonder vers d'autres utilisations en fonction des besoins de son public. Elle concerne l'approche de textes littéraires ainsi que leur compréhension par de jeunes adolescents de l'enseignement secondaire étranger. Imaginons la constitution d'un récit arborescent par un ou plusieurs professeurs de français dont l'objectif serait de faire comprendre et aimer la littérature. Le récit arborescent est constitué de telle façon que l'édition d'un des chemins possible coïncide avec le texte d'une nouvelle de Maupassant ou d un conte de Flaubert par exemple. Supposons que ce récit arborescent contienne quatre ou cinq chemins possibles et partant cinq romans différents. Chaque roman est remis à un groupe dans la classe avec pour consigne de déterminer les différents chapitres de ce roman en découpant le texte continu de l'édition selon des critères à discuter et à déterminer entre les apprenants constituant le mini-groupe, sans que d'un mini-groupe à l'autre on sache qu'il s'agit du même roman ou plus exactement des différentes branches d'un même récit. Dans un deuxième moment, l'enseignant peut demander à un groupe de comparer son roman à

5 celui d'un autre groupe jusqu'à l'extension de la consigne à tous. Par comparaison, l'ensemble des apprenants retrouvera les coupures entre les page-écran qui constituent de ce fait les limites réelles des différents chapitres. Il peut ensuite être demandé aux apprenants de justifier ces chapitres, de leur donner un titre ou d'en produire un résumé. La dernière phase de cette activité consisterait à rechercher quel est le roman correspondant à la nouvelle ou au conte authentique et à rechercher ce qui justifie leur choix. On voit d'emblée de quelle richesse de communication cette démarche est porteuse auprès des apprenants tout en leur inculquant par la bande pour ainsi dire ce qui fait la spécificité d'un texte littéraire. La créativité d'une telle exploitation ne se situe pas ici au premier niveau, à savoir la constitution d'un récit arborescent mais bien plutôt dans l'effort d'imagination qui consiste à reconstruire la démarche d'un auteur dans la composition et la structuration du tout que constitue une nouvelle ou un conte. On le voit, des didacticiels comme NON MAIS DITES DONC et MUL TISCÉNARIO sont porteurs de communication tant au niveau de la genèse de ce qui forme leurs données pédagogiques que sur le plan de la manière de les utiliser avec des apprenants. C'est en ce sens qu'ils s'inscrivent tout naturellement dans le cadre des approches communicatives et que leur intégration à des objectifs globaux d'apprentissage se fait de manière spontanée et quasi immédiate. L'urgence d'une interdisciplinarité Il nous faut dire ici que nous sommes en France une petite minorité pour ne pas dire une dizaine à travailler dans ce domaine que commence à être la didactique informatique. Nous ne pouvons et ne voulons nous transformer en épicerie du software afin de commercialiser ici et maintenant des didacticiels qui demandent encore à être davantage expérimentés afin d'en mesurer le degré de performance pédagogique et non informatique. Le temps presse et nous ne pouvons en consacrer trop à la finition informatique de nos produits afin qu'ils deviennent une merveille de la convivialité et de l'ergonomie. Nous nous devons de les diffuser aujourd'hui tels qu'ils sont et gagner une majorité de pédagogues à leur utilisation. Nous savons bien que ceux qui, parmi les enseignants de langue, auront à cœur de comprendre et de développer des didacticiels ne nous tiendront pas rigueur de la non-programmation de certaines touches d'édition de texte ravalée au niveau du détail face au défi pédagogique que représente encore l'intrusion de didacticiels dans le système scolaire éducatif tant français qu'étranger. Il n'en reste pas moins vrai qu'une collaboration permanente avec des informaticiens devient de plus en plus nécessaire et urgente, ne serait-ce qu'au niveau des difficultés possibles d'installation de lei ou tel didacticiel sur des ordinateurs utilisés à l'étranger et plus ou moins compatibles avec celui du concepteur des programmes. Nous avons en effet franchi une étape importante : nous n'en sommes plus à la présentation de l'application de l'informatique en didactique comme une pédagogie de luxe, spectacle intéressant, certes, performant, pourquoi pas, apportant un plus pédagogique, sûrement mais impossible à réaliser dans nos institutions faute de moyens financiers, faute de machines ou faute de motivations. Une deuxième étape est désormais entamée : celle où devant la multiplicité des compatibles IBM, norme dorénavant standard et internationale, ainsi que face à la diminution conséquente des prix des appareils, la pédagogie informatique n'est plus un luxe et, fondée sur la pratique de la didactique informatique, cesse d'être un spectacle pour devenir un acte inscrit dans le quotidien de la pédagogie. Il serait dommage voire dérisoire que l'installation des produits devienne un obstacle à l'application des didacticiels et à leur développement. Dans ce cadre, la constitution sur le terrain de développement et d'application de produits informatiques d'une équipe interdisciplinaire comprenant linguistes, pédagogues et informaticiens est devenue inévitable et opportune. Elle sera aussi le garant de l'évolution de cette didactique informatique dont nous disions l'existence tout au long de ces pages.

6

Informatique pour Tous

Informatique pour Tous Informatique pour Tous Introduction et plan d'un cours en 15 chapitres François Guiberteau Introduction Analogie L'apprentissage de notions nouvelles, souvent abstraites, est complexe. L'informatique fait

Plus en détail

Chapitre I - Introduction et conseils au lecteur

Chapitre I - Introduction et conseils au lecteur Chapitre I - Introduction et conseils au lecteur Cette partie introductive situe la place de l'algorithmique dans le développement logiciel et fournit au lecteur des conseils : conseils pour bien analyser

Plus en détail

Lire des œuvres littéraires

Lire des œuvres littéraires Lire des œuvres littéraires Une culture littéraire se constitue par la fréquentation régulière des œuvres Une culture littéraire Elle s'est constituée comme un univers où les thèmes, les personnages, les

Plus en détail

Contenu disciplinaire (CK)

Contenu disciplinaire (CK) Compilation des suggestions apportées par les participants aux ateliers du Rendez-vous des conseillers pédagogiques Colloque de l AQPC 2013 Application technologique Trouver les causes, la biologie derrière

Plus en détail

LOGICIELS D'AIDE À L'ÉCRITURE DE CONTES APPROCHE DIDACTIQUE

LOGICIELS D'AIDE À L'ÉCRITURE DE CONTES APPROCHE DIDACTIQUE 133 LES : APPROCHE DIDACTIQUE Face aux divers logiciels d'enseignement, on se trouve actuellement face à une difficulté qui s'explique par l'évolution des logiciels. Les premiers didacticiels, mimant en

Plus en détail

Stage FLE Tchernivtsi 29 juin 3 juillet

Stage FLE Tchernivtsi 29 juin 3 juillet Stage FLE Tchernivtsi 29 juin 3 juillet Atelier 3 Élaborer une fiche pédagogique Jehanne EL MRABET Plan Introduction 1. Déterminer les objectifs pédagogiques à partir du document 2. Structurer l unité

Plus en détail

INFORMATIQUE ET ALLEMAND LANGUE ÉTRANGÈRE ÉTRANGÈRE" BILAN ET PERSPECTIVES DE LA RECHERCHE UNIVERSITAIRE

INFORMATIQUE ET ALLEMAND LANGUE ÉTRANGÈRE ÉTRANGÈRE BILAN ET PERSPECTIVES DE LA RECHERCHE UNIVERSITAIRE 197 INFORMATIQUE ET "ALLEMAND LANGUE ÉTRANGÈRE" BILAN ET PERSPECTIVES DE LA RECHERCHE UNIVERSITAIRE La distance sera mince entre le genre "bilan" et le genre "compte rendu d'activité", tant l'auteur de

Plus en détail

ELMO International : Projet LINGUA-AFL

ELMO International : Projet LINGUA-AFL DOSSIER ELMO INTERNATIONAL ELMO International : Projet LINGUA-AFL Il a semblé opportun, dans le cadre de ce "dossier" sur les usages d'elmo International, de faire état du projet de recherche internationale

Plus en détail

PROGRAMME DE FRANCAIS Baccalauréat professionnel

PROGRAMME DE FRANCAIS Baccalauréat professionnel B.O. 1995 n 11 du 15 juin 1995 Programme de français Baccalauréat Professionnel PROGRAMME DE FRANCAIS Baccalauréat professionnel Arrêté du 9 mai 1995 - B.O. n 11 du 15 juin 1995 PRÉAMBULE : FINALITÉS ET

Plus en détail

INTÉGRATION DE L'E.A.O. DANS UNE STRATÉGIE DE FORMATION

INTÉGRATION DE L'E.A.O. DANS UNE STRATÉGIE DE FORMATION 119 INTEGRATION DE L'E.A.O. DANS UNE STRATÉGIE DE FORMATION J. TATIN Nous avons vécu l'extraordinaire aventure de la création d'un enseignement assisté par ordinateur pour nos étudiants de Formation Initiale

Plus en détail

Note sur le projet CEFRIO de formation de base en entreprise à l aide des TIC

Note sur le projet CEFRIO de formation de base en entreprise à l aide des TIC Note sur le projet CEFRIO de formation de base en entreprise à l aide des TIC Quelques constats et remarques formulés à partir de l examen de trois rapports d activités (juin 2008, avril et juin 2009)

Plus en détail

OUTILS D'ÉVALUATION DE LOGICIELS ÉDUCATIFS

OUTILS D'ÉVALUATION DE LOGICIELS ÉDUCATIFS 131 OUTILS D' ÉDUCATIFS Philippe DESSUS, Pascal MARQUET MOTS-CLÉS Typologie des logiciels d'eao, Processus d'apprentissage, Mesure des performances didactiques. RÉSUMÉ A travers l'eao, l'informatique tente

Plus en détail

Quel B2i pour le lycée professionnel?

Quel B2i pour le lycée professionnel? Quel B2i pour le lycée professionnel? Validation de l'item L.36 en classe de CAP François MOUSSAVOU Groupe Lycée Professionnel IREM d'aix-marseille. Ce texte propose une réflexion sur la mise en œuvre

Plus en détail

Enseigner aux enfants et aux adolescents

Enseigner aux enfants et aux adolescents UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Enseigner aux enfants et aux adolescents Maitriser les approches et développer des contenus adaptés aux jeunes publics

Plus en détail

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique Scénario pédagogique APPRENDRE À ENSEIGNER AUTREMENT Description générale du scénario Titre Les bases de données relationnelles Résumé Dans le cadre d'un cours à distance, la visioconférence est une REA

Plus en détail

Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré

Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré à destination des chefs d établissements, des formateurs, des professeurs

Plus en détail

5.1.1 La procédure pour la description d'une situation-problème

5.1.1 La procédure pour la description d'une situation-problème 5 LE CHOIX DES PARTIES DE COURS : UNE PROGRESSION DES APPRENTISSAGES Éléments du cinquième chapitre 5.1 La description de la situation-problème finale 5.1.1 La procédure pour la description d'une situation-problème

Plus en détail

UTILISATION DE L' INFORMATIQUE EN SECTION F8 (Sciences Médico-Sociales)

UTILISATION DE L' INFORMATIQUE EN SECTION F8 (Sciences Médico-Sociales) 136 UTILISATION DE L' INFORMATIQUE EN SECTION F8 (Sciences Médico-Sociales) L'informatisation du secteur médico-social et plus Particulièrement du secteur sanitaire a beaucoup progressé ces toutes dernières

Plus en détail

Groupe de Recherche Hypermédia et proportionnalité

Groupe de Recherche Hypermédia et proportionnalité Groupe de Recherche Hypermédia et proportionnalité 3. Comment analyser les caractéristiques d une base de problèmes pour l'enseignement de la proportionnalité? Après avoir arrêté le thème et le niveau

Plus en détail

Utilisation de Mathenpoche en classe de BEPA Vente de produits frais

Utilisation de Mathenpoche en classe de BEPA Vente de produits frais Utilisation de en classe de BEPA Vente de produits frais Professeur de Mathématiques et de Sciences Physiques LEGTA Bel Air Fontenay-le-Comte (85) 1/16 Table des matières 1 Problématique...4 2...5 2.1

Plus en détail

Rencontres Pédagogiques du Kansaï 2010 Hors-thèmes ENSEIGNER AVEC TV5

Rencontres Pédagogiques du Kansaï 2010 Hors-thèmes ENSEIGNER AVEC TV5 Hors-thèmes ENSEIGNER AVEC TV5 PELISSERO Christian Institut franco-japonais de Tokyo, formateur labellisé TV5 cpelissero@institut.jp D'abord, je voudrais remercier tous les participants à cet atelier.

Plus en détail

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs :

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : 2. Qu est-ce qu un projet commun? Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : le projet a un début et une fin et se structure en

Plus en détail

Pédagogie du projet?

Pédagogie du projet? Pédagogie du projet? Toute pédagogie qui place l intérêt des apprenants comme levier des conduites éducatives est appelée «pédagogie fonctionnelle». Ainsi, la pédagogie du projet peut rentrer dans cette

Plus en détail

INITIATION A L ANGLAIS INFORMATIQUE UF 1

INITIATION A L ANGLAIS INFORMATIQUE UF 1 MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION INITIATION

Plus en détail

Comment organiser une séance d EPS

Comment organiser une séance d EPS Comment organiser une séance d EPS Ce qui est important pour l élève c est de : - comprendre quand il réussit quelle procédure reproductible a été utilisée et isolée pour cette procédure - apprendre pour

Plus en détail

N oubliez pas de sauvegarder après avoir intégré ce fichier dans votre espace extranet!

N oubliez pas de sauvegarder après avoir intégré ce fichier dans votre espace extranet! FORMULAIRE PDF REMPLISSABLE POUR REPONSE PEDAGOGIQUE AAP 2014 DU Page 1 sur 14 Avant toute chose, rappelez ici : 1 - Le titre principal (anciennement titre long) de votre projet [90 caractères] Utilisation

Plus en détail

Projet de recherche. Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français.

Projet de recherche. Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français. Projet de recherche Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français. Réalisé lors du stage de formation au CIEP, Sèvres du 22 avril au 2 mai 2014 Par Roopa

Plus en détail

OUTIL DE FORMATION ET D'APPRENTISSAGE

OUTIL DE FORMATION ET D'APPRENTISSAGE 169 TPELEC i SIMULATEUR ÉLECTRIQUE OUTIL DE FORMATION ET D'APPRENTISSAGE Que l'étude de l'électricité commence (collège, auto-formation ) ou qu'elle se fasse de façon plus approfondie (2 de, 1 re ), elle

Plus en détail

AUTOUR DU LOGICIEL EUCLIDE UN GROUPE RECHERCHE-ACTION AU CAFIP DE DOUAI

AUTOUR DU LOGICIEL EUCLIDE UN GROUPE RECHERCHE-ACTION AU CAFIP DE DOUAI 159 AUTOUR DU LOGICIEL "EUCLIDE" UN GROUPE RECHERCHE-ACTION AU CAFIP DE DOUAI ORIGINE ET PUBLIC Voilà trois ans qu'apparaissait EUCLIDE! Nombreux sont les collègues, qui depuis ont acquis ce logiciel écrit

Plus en détail

APPRENDRE PAR PROJETS EN MATERNELLE

APPRENDRE PAR PROJETS EN MATERNELLE APPRENDRE PAR PROJETS EN MATERNELLE SOMMAIRE Qu'est-ce qu'apprendre par projet? Pourquoi apprendre par projet? Comment prévoir des apprentissages autour d'un projet? Quelles spécificités pour mener un

Plus en détail

ENSEIGNEMENT ASSISTÉ PAR ORDINATEUR ET E.A.O. ET LANGUES ÉTRANGÈRES À L'UNIVERSITÉ

ENSEIGNEMENT ASSISTÉ PAR ORDINATEUR ET E.A.O. ET LANGUES ÉTRANGÈRES À L'UNIVERSITÉ 192 ENSEIGNEMENT ASSISTÉ PAR ORDINATEUR ET LANGUES ÉTRANGÈRES À L'UNIVERSITÉ 1. APPLICATIONS PÉDAGOGIQUES DE L'INFORMATIQUE ET ENSEIGNEMENT ASSISTÉ PAR ORDINATEUR (EAOI. 1.1 Différents niveaux d'intervention

Plus en détail

I - SUR LA PORTEE DE LA DEMANDE DE BREVET N 97.12122 :

I - SUR LA PORTEE DE LA DEMANDE DE BREVET N 97.12122 : FAITS ET PROCEDURE Monsieur Patrice S a déposé, le 30 septembre 1997, une demande de brevet d'invention français, enregistrée sous le n 97.12122. Elle a pour titre "procédé d'apprentissage et/ou de contrôle

Plus en détail

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Commission de concertation de l Enseignement de Promotion sociale LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION COMMISSION

Plus en détail

OUVREZ LES PORTES À un MONDE. Avec nos nouveaux programmes passionnants pour les ados de 12 à 18 ans

OUVREZ LES PORTES À un MONDE. Avec nos nouveaux programmes passionnants pour les ados de 12 à 18 ans OUVREZ LES PORTES À un tout NOUVEAU MONDE Avec nos nouveaux programmes passionnants pour les ados de 12 à 18 ans BERLITZ VOUS AIDE A DEVENIR UN CITOYEN DU MONDE ACCOMPLI. STUDE NT MULTI- ROM Video Audio

Plus en détail

Lecture critique et pratique de la médecine

Lecture critique et pratique de la médecine 1-00.qxp 24/04/2006 11:23 Page 13 Lecture critique appliquée à la médecine vasculaireecture critique et pratique de la médecine Lecture critique et pratique de la médecine Introduction Si la médecine ne

Plus en détail

P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S

P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S POUR L ENSEIGNEMENT DE L INFORMATIQUE MPSI première année I. Objectifs de la formation II-1 Développement de compétences et d aptitudes

Plus en détail

NOTIONS DE PROBABILITÉS

NOTIONS DE PROBABILITÉS NOTIONS DE PROBABILITÉS Sommaire 1. Expérience aléatoire... 1 2. Espace échantillonnal... 2 3. Événement... 2 4. Calcul des probabilités... 3 4.1. Ensemble fondamental... 3 4.2. Calcul de la probabilité...

Plus en détail

Dosiana : logiciels de gestion analytique de la dosimétrie collective des opérations de maintenance. Saisie prévisionnel

Dosiana : logiciels de gestion analytique de la dosimétrie collective des opérations de maintenance. Saisie prévisionnel Radioprotection, GÉDIM 1990 Vol. 25 n 3, pages 279 à 283 produit nouveau Dosiana : logiciels de gestion analytique de la dosimétrie collective des opérations de maintenance Saisie prévisionnel mm i n Exemple

Plus en détail

LA LECTURE DE DESSIN ASSISTÉ PAR ORDINATEUR

LA LECTURE DE DESSIN ASSISTÉ PAR ORDINATEUR 125 APPRENTISSAGE DE LA LECTURE DE DESSIN ASSISTÉ PAR ORDINATEUR C. BLIN et B. DURON, Dessin Mécanique A. SAUSTIER, Psychopédagogie/EAO. ENNA Paris-Nord Nombreux sont les collègues qui, ayant à faire utiliser

Plus en détail

Gestion de projet - les chaînes critiques

Gestion de projet - les chaînes critiques Gestion de projet - les chaînes critiques GÉRARD CASANOVA - DENIS ABÉCASSIS Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Pas de Modification : http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/ Table

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION DE FORMATEURS

PROGRAMME DE FORMATION DE FORMATEURS MARIE-PAULINE ROUSSEAU, formatrice et consultante en développement des personnes ACADÉMIE DE TRANS-FORMATION A.R.Q. inc. NO. d'agrémentation de la SQDM : 3302 Programme FORMATION DE FORMATEURS PROGRAMME

Plus en détail

Communication non violente

Communication non violente Intervalle coaching formation conseil Communication non violente Il n est pas rare qu un dialogue paisible, que ce soit au travail avec un collègue ou en famille avec ses enfants ou son (sa) conjoint(e),

Plus en détail

Le Sphinx. Module opérateur. Manuel de référence Version 4

Le Sphinx. Module opérateur. Manuel de référence Version 4 Le Sphinx Module opérateur Manuel de référence Version 4 Copyright Sphinx Développement 1986 2002. Tous droits réservés Module opérateur Imprimé le 18/03/2003 Le Sphinx Développement Parc Altaïs 74650

Plus en détail

Résoudre un problème mise en pratique

Résoudre un problème mise en pratique Résoudre un problème mise en pratique Objectifs généraux Rappel de certains concepts mathématiques. Analyse des problèmes et des procédures de résolution. Étude de notions élémentaires de didactique Apport

Plus en détail

Projet pédagogique :

Projet pédagogique : En soutien à l'association "La Communauté des Sceaux" (pour la valorisation et le respect des droits des enfants) http://coho-so.fr Projet pédagogique : Prix de la meilleure animation au Festival International

Plus en détail

1 sur 5 10/06/14 13:10

1 sur 5 10/06/14 13:10 Time Machine est un outil proposé par Mac OS depuis sa version 10.5 (Leopard) et qui permet d'effectuer des sauvegardes de votre disque dur de manière régulière. Mais au-delà de la simple sauvegarde périodique,

Plus en détail

Canevas concernant la formation individualisée encadrée

Canevas concernant la formation individualisée encadrée Canevas concernant la A Description générale La formation individualisée se déroule en deux temps dans le même groupe. Une période d observation (3 séances) est suivie d une période de co-animation (6

Plus en détail

La publicité dans les programmes scolaires

La publicité dans les programmes scolaires Rectorat de Lyon Délégation Académique au Numérique Éducatif - DANE La publicité dans les programmes scolaires Edwige Jamin CLEMI / DANE de Lyon Janvier 2015 La publicité dans les programmes du collège

Plus en détail

Traduction spécialisée humanistico-littéraire (allemand- catalan/espagnol) I

Traduction spécialisée humanistico-littéraire (allemand- catalan/espagnol) I Traduction spécialisée humanistico-littéraire (français- catalan/espagnol) I 4 heures par semaine troisième année - deuxième trimestre (janvier-mars) Traduction spécialisée humanistico-littéraire (anglais-

Plus en détail

INFORMATIQUE ET ENSEIGNEMENT DE L'ALLEMAND

INFORMATIQUE ET ENSEIGNEMENT DE L'ALLEMAND 103 INFORMATIQUE ET ENSEIGNEMENT DE L'ALLEMAND L'outil informatique est prometteur à plus d'un titre pour l'enseignement des langues en général et de l'allemand en particulier, et pourtant son introduction

Plus en détail

ATELIER L enseignement du français langue professionnelle, theories et pratiques

ATELIER L enseignement du français langue professionnelle, theories et pratiques ATELIER L enseignement du français langue professionnelle, theories et pratiques Mariane DAMASCENO Fabrice BOULAND Professeurs à l Alliance Française de São Paulo Résumé de l article : Dans un premier

Plus en détail

VADÉMÉCUM FORMATIONS DE FORMATEURS

VADÉMÉCUM FORMATIONS DE FORMATEURS CREFECO Centre régional francophone pour l Europe Centrale et Orientale VADÉMÉCUM FORMATIONS DE FORMATEURS Document élaboré par les stagiaires Formation Formateurs de formateurs CREFECO, 10-14 octobre

Plus en détail

JEU DE QUESTIONS ET RÉPONSES

JEU DE QUESTIONS ET RÉPONSES JEU DE QUESTIONS ET RÉPONSES Question posée Réponses lors de l'université d'été de EDE, 01/09/2012 à Grésillon Autres réponses possibles? 1/ Vous êtes candidats du parti espéranto, et vous proposez qu'on

Plus en détail

2012- Présentation de la Section Européenne Anglais. Mme HAMEL & M. ONGARETTI Collège Francine Fromond 2012-2013 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE

2012- Présentation de la Section Européenne Anglais. Mme HAMEL & M. ONGARETTI Collège Francine Fromond 2012-2013 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE 2012- MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE 2013 Présentation de la Section Européenne Anglais Mme HAMEL & M. ONGARETTI Collège Francine Fromond 2012-2013

Plus en détail

Projet d ouverture d un atelier de formation à la musique assistée par ordinateur (MAO) à l école de musique

Projet d ouverture d un atelier de formation à la musique assistée par ordinateur (MAO) à l école de musique Projet d ouverture d un atelier de formation à la musique assistée par ordinateur (MAO) à l école de musique 1- La Musique Assistée par Ordinateur (MAO), ses développements et sa place dans la musique

Plus en détail

DOCUMENTATION PRATIQUE

DOCUMENTATION PRATIQUE 116 Nous souhaitons publier dans cette nouvelle rubrique des compte rendus d'utilisation de logiciels pédagogiques EN CLASSE. Nous avons besoin du maximum d'avis de collègues et faisons donc APPEL A TOUS.

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Service général des Affaires pédagogiques, de la Recherche

Plus en détail

LES LANGUES AUX ADULTES : POUR UNE PÉDAGOGIE DE L AUTONOMIE

LES LANGUES AUX ADULTES : POUR UNE PÉDAGOGIE DE L AUTONOMIE MELANGES PEDAGOGIQUES 1973 LES LANGUES AUX ADULTES : POUR UNE PÉDAGOGIE DE L AUTONOMIE M. CEMBALO et H. HOLEC C.R.A.P.E.L. Le nombre croissant d'adultes auxquels les dispositions légales sur la formation

Plus en détail

Éducatives Familiales

Éducatives Familiales Éducatives Familiales FICHE 6 : UN EXEMPLE, LE JEU DU MEMORY Type de jeu / description Jeu de mémoire (discrimination visuelle) 2 à 4 joueurs Choisir une thématique (Memory de la forêt, des animaux, de

Plus en détail

Master Métiers de l enseignement scolaire. Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS :

Master Métiers de l enseignement scolaire. Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS : IUFM de Bonneville Année universitaire 2012-2013 Master Métiers de l enseignement scolaire Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS : L apprentissage dans

Plus en détail

SATWticEdu LLL apprendre tout au long de la vie tableau de bord. Séminaire VLM 2006 étude de cas Fleury L.J.

SATWticEdu LLL apprendre tout au long de la vie tableau de bord. Séminaire VLM 2006 étude de cas Fleury L.J. Tableau de bord : outil de navigation L'apprentissage tout au long de la vie dépend d'abord d'une attitude face aux connaissances et d'une motivation personnelle forte. Il suppose également l'acquisition

Plus en détail

LA PÉDAGOGIE DE PROJET COMME MOTEUR D APPRENTISSAGE ET DE PLAISIR!

LA PÉDAGOGIE DE PROJET COMME MOTEUR D APPRENTISSAGE ET DE PLAISIR! LA PÉDAGOGIE DE PROJET COMME MOTEUR D APPRENTISSAGE ET DE PLAISIR! LES MOTEURS DU PLAISIR POUR L APPRENANT Comment peut-on avoir du plaisir en apprenant? Le plaisir d apprendre doit être identique au plaisir

Plus en détail

Le programme de mathématiques Classes de première STI2D STL

Le programme de mathématiques Classes de première STI2D STL Journée de l inspection 15 avril 2011 - Lycée F. BUISSON 18 avril 2011 - Lycée J. ALGOUD 21 avril 2011 - Lycée L. ARMAND Le programme de mathématiques Classes de première STI2D STL Déroulement de la journée

Plus en détail

46 pour développer un projet e-learning

46 pour développer un projet e-learning Les meilleurs outils Web 2.0 46 pour développer un projet e-learning Pour répondre à la demande des acteurs d'un système de formation à distance, les LMS proposent trois types de fonctionnalités que nous

Plus en détail

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION AIDE

Plus en détail

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire Date d envoi : Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Ce document doit être complété par le titulaire de classe et/ou par l orthopédagogue

Plus en détail

INTRODUCTION AU LANGAGE ASSEMBLEUR 1

INTRODUCTION AU LANGAGE ASSEMBLEUR 1 151 INTRODUCTION AU LANGAGE ASSEMBLEUR 1 M. CHANIAT INTRODUCTION Avant même d'étudier, ou plutôt de présenter très succinctement quelques remarques d'ordre général à propos du langage assembleur, il convient

Plus en détail

DESROSIERS, Pauline (7123) MALO, Annie Démarche de réflexion partagée entre formateurs de terrain et stagiaires 1

DESROSIERS, Pauline (7123) MALO, Annie Démarche de réflexion partagée entre formateurs de terrain et stagiaires 1 DESROSIERS, Pauline (7123) MALO, Annie Démarche de réflexion partagée entre formateurs de terrain et stagiaires 1 Au Québec, les programmes de formation des enseignants accordent une large place à la formation

Plus en détail

PROGRAMMES D INFORMATIQUE Cycle préparatoire de l enseignement de base

PROGRAMMES D INFORMATIQUE Cycle préparatoire de l enseignement de base RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION & DE LA FORMATION DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES & DE LA FORMATION CONTINUE Direction des Programmes & des Manuels scolaires PROGRAMMES D INFORMATIQUE

Plus en détail

Aplicaciones Informâticas en Arqueologia: Teorîas y sistemas. Saint-Germain-en Laye, 1.991. Bilbao

Aplicaciones Informâticas en Arqueologia: Teorîas y sistemas. Saint-Germain-en Laye, 1.991. Bilbao Aplicaciones Informâticas en Arqueologia: Teorîas y sistemas Saint-Germain-en Laye, 1.991 Bilbao L'ARCHEOLOGIE, SYSTEME D'INFORMATION SCIENTIFIQUE Patrick DESFARGES Bruno HELLY Un examen des banques de

Plus en détail

Séminaire de formation Démarches FOS et FOU pour un apprentissage ciblé du français. Caroline Mraz

Séminaire de formation Démarches FOS et FOU pour un apprentissage ciblé du français. Caroline Mraz Séminaire de formation Démarches FOS et FOU pour un apprentissage ciblé du français Caroline Mraz Qu est-ce que le FOU? Le concept de Français sur objectif universitaire (FOU) a émergé en tant que nouvelle

Plus en détail

Évaluation au rendement: D'une culture d'évaluation à une culture d'appréciation

Évaluation au rendement: D'une culture d'évaluation à une culture d'appréciation 102-1406 Esther Blondin, Québec, G1Y 3S5 www.sane-solution.com 418-952-3243 Évaluation au rendement: D'une culture d'évaluation à une culture d'appréciation Lorsqu'on parle d'évaluation au rendement, voici

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION Titre de notre projet : L'estime de soi la clé de la réussite de nos jeunes (adultes en devenir). L'école Assomption se familiarise avec le concept de l'estime de soi.

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

Windows Quelques termes. Version Document 01.0 02/10/05 Auteur :

Windows Quelques termes. Version Document 01.0 02/10/05 Auteur : Windows Quelques termes. «Les savants sont des enfants qui s'amusent. Ils ouvrent les choses pour voir ce qu'il y a dedans, ils envoient des cailloux dans le ciel et ils se créent un vocabulaire à eux,

Plus en détail

Didactique et méthodologie du FLE/FLS

Didactique et méthodologie du FLE/FLS UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Didactique et méthodologie du FLE/FLS Actualiser et dynamiser vos pratiques de classe Descriptifs des modules de formation

Plus en détail

PROBABILITÉS CONDITIONNELLES

PROBABILITÉS CONDITIONNELLES PROBABILITÉS ONDITIONNELLES Exercice 01 On considère une roue partagée en 15 secteurs angulaires numérotés de 1 à 15. es secteurs sont de différentes couleurs. On fait tourner la roue qui s'arrête sur

Plus en détail

LA GESTION INFORMATISÉE D'UNE ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE QUELQUES ÉLÉMENTS DE RÉFLEXION POUR UN CHOIX

LA GESTION INFORMATISÉE D'UNE ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE QUELQUES ÉLÉMENTS DE RÉFLEXION POUR UN CHOIX 207 LA GESTION INFORMATISÉE D'UNE ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE QUELQUES ÉLÉMENTS DE RÉFLEXION POUR UN CHOIX L'administration d'un établissement scolaire (lycée, collège ou école) comporte un certain nombre de tâches

Plus en détail

Dispositif : da01 - Animations pédagogiques. Module da-01 : 01 - Apprentissages coopératifs en maternelle

Dispositif : da01 - Animations pédagogiques. Module da-01 : 01 - Apprentissages coopératifs en maternelle Dispositif : da01 - Animations pédagogiques Identifiant : 13D0906003 Inscription : Public désigné, ne pas s'inscrire Objectifs généraux : Maîtrise de la langue, Mathématiques et culture scientifique, culture

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

PLAN DE COURS. Université de Sherbrooke Faculté d éducation Certificat de perfectionnement en enseignement, volet collégial (CPEC)

PLAN DE COURS. Université de Sherbrooke Faculté d éducation Certificat de perfectionnement en enseignement, volet collégial (CPEC) PLAN DE COURS Université de Sherbrooke Faculté d éducation Certificat de perfectionnement en enseignement, volet collégial (CPEC) Titre du cours : Les TIC à des fins d enseignement et d apprentissage 1

Plus en détail

Travailler avec des objets pédagogiques, un PLUS pour l autonomie de l enseignant. Colloque SFIB/CTIE 2008

Travailler avec des objets pédagogiques, un PLUS pour l autonomie de l enseignant. Colloque SFIB/CTIE 2008 Travailler avec des objets pédagogiques, un PLUS pour l autonomie de l enseignant Colloque SFIB/CTIE 2008 Jean Zahnd / P.-O. Vallat Points traités Modalités de l expérimentation 1 Aspects techniques et

Plus en détail

Parcours. Année scolaire 2006-2007. Programme de DANSE (506.A0)

Parcours. Année scolaire 2006-2007. Programme de DANSE (506.A0) Année scolaire 2006-2007 Parcours Programme de DANSE (506.A0) Marlène Parent, conseillère pédagogique Local 1001-4, poste tél. 243 (Courriel : parentm@cdrummond.qc.ca) Département de Danse, local 1908,

Plus en détail

PC & Windows Livret d exercices Laurent DUPRAT Pratiquons

PC & Windows Livret d exercices Laurent DUPRAT Pratiquons Pratiquons ensemble PC & Windows Livret d exercices Laurent DUPRAT Pratiquons ensemble PC & Windows Livret d exercices Laurent DUPRAT Pratiquons ensemble PC & Windows Livret d exercices Laurent DUPRAT

Plus en détail

<Protéger ses documents OOo > Dans la série Les tutoriels libres présentés par le site FRAMASOFT Logiciel: Plateforme(s): Version:

Plus en détail

Atelier M25 «Ressources pour l'aide individualisée en mathématiques en classe de seconde» Auteure : Marie-Hélène Hinault

Atelier M25 «Ressources pour l'aide individualisée en mathématiques en classe de seconde» Auteure : Marie-Hélène Hinault Atelier M25 «Ressources pour l'aide individualisée en mathématiques en classe de seconde» Auteure : Marie-Hélène Hinault Cet atelier avait pour but de présenter le travail d'un groupe de l'irem de Rennes

Plus en détail

Le système didactique

Le système didactique Le système didactique Introduction à la didactique Karine Robinault Master Didactiques et Interactions Octobre 2006 «didactique» En tant qu adjectif, désigne ce qui a rapport à l enseignement, ou qui vise

Plus en détail

Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale

Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale Présenté par : Demb Cheickysoul 1 INTRODUCTION Parfaitement adapté à l organisation de l entreprise par sa puissance de paramétrage, Sage 100 Gestion Commerciale

Plus en détail

OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE

OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE OPTION LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE AU BACCALAURÉAT PROGRAMME PEDAGOGIQUE Par Jean-Paul LANDAIS Mars 2014 1/5 LE BUT DE L ENSEIGNEMENT Le but de l enseignement de la Langue des Signes Française (L.S.F).

Plus en détail

Formation Gestion concours Version 2011.1.2 du 3 février 2011

Formation Gestion concours Version 2011.1.2 du 3 février 2011 Formation Gestion concours Version 2011.1.2 du 3 février 2011 PROGRAMME - Présentation du logiciel - Installation du logiciel, identification des éléments du logiciel - Récupération des licenciés de la

Plus en détail

1. INFORMATIQUE DANS LES DISCIPLINES, INFORMATIQUE DISCIPLINE

1. INFORMATIQUE DANS LES DISCIPLINES, INFORMATIQUE DISCIPLINE 29 UN PLAN DE FORMATION À L'INFORMATIQUE DE TOUS LES ÉLÈVES, DE L'ÉCOLE PRIMAIRE AU LYCÉE Note n 8 du groupe technique disciplinaire informatique - décembre 1991 - (principaux extraits) 1. INFORMATIQUE

Plus en détail

N oubliez pas de sauvegarder après avoir intégré ce fichier dans votre espace extranet!

N oubliez pas de sauvegarder après avoir intégré ce fichier dans votre espace extranet! FORMULAIRE PDF REMPLISSABLE POUR REPONSE PEDAGOGIQUE AAP 2014 DU Page 1 sur 14 Avant toute chose, rappelez ici : 1 - Le titre principal (anciennement titre long) de votre projet [90 caractères] Formation

Plus en détail

e-demos : Guide d'utilisation

e-demos : Guide d'utilisation Laboratoire de Soutien à l'enseignement Télématique (LabSET) Institut de Formation et de Recherche pour l'enseignement Supérieur (IFRES) Université de Liège (ULg) e-demos : Guide d'utilisation Novembre

Plus en détail

G R E C A U Rapport sur le mémoire de thèse de doctorat ENSA de Toulouse, INSA, école doctorale MEGeP, Spécialité Génie Civil, En co-tutelle avec l'université de Laval, Québec, Canada présenté par Catherine

Plus en détail

par Denis PAGE, du centre de transcription braille du S.M.P.

par Denis PAGE, du centre de transcription braille du S.M.P. La transcription en braille du matériel scolaire Le canton de Genève a depuis de nombreuses années comme politique d'intégrer les enfants aveugles et handicapés de la vue dans les écoles de leurs quartiers.

Plus en détail

D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION PRIORITES D'ACTION POUR LES 3 ANNEES A VENIR 1. LE RELATIONNEL 5 DOCUMENT 3

D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION PRIORITES D'ACTION POUR LES 3 ANNEES A VENIR 1. LE RELATIONNEL 5 DOCUMENT 3 5 DOCUMENT 3 PROJET D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION Le projet d établissement du Collège Sainte-Marie - 1 er degré - est écrit dans la lignée des projets éducatif et pédagogique. Il précise les objectifs

Plus en détail

Ateliers de formation professionnelle :

Ateliers de formation professionnelle : Informations de l'unité d'enseignement Implantation Ecole Normale Catholique du Brabant Wallon Cursus de Bachelier - AESI en - langue étrangère Préparer et réaliser une ou plusieurs séquences d enseignement

Plus en détail

STAF17 - REALISATION D'UN DISPOSITIF DE FORMATION ENTIEREMENT OU PARTIELLEMENT A DISTANCE

STAF17 - REALISATION D'UN DISPOSITIF DE FORMATION ENTIEREMENT OU PARTIELLEMENT A DISTANCE STAF 2001-2002 STAF17 - REALISATION D'UN DISPOSITIF DE FORMATION ENTIEREMENT OU PARTIELLEMENT A DISTANCE Présentation du cours Responsable : Daniel Peraya Assistante : Nathalie Deschryver TABLE DES MATIERES

Plus en détail

PRÉSENTATION DU COURS. Buts et objectifs généraux. Situation du cours dans le programme. Énoncés des compétences visées

PRÉSENTATION DU COURS. Buts et objectifs généraux. Situation du cours dans le programme. Énoncés des compétences visées SESSION HIVER 2009 PROGRAMME DE TECHNIQUE DE COMPTABILITÉ ET DE GESTION 410.BA PLAN DE COURS Titre du cours: Comptabilité intermédiaire No du cours: 410-409-BA Préalable: 410-201-BA Comptabilité II Pondération:

Plus en détail