Vers une didactique informatique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vers une didactique informatique"

Transcription

1 Vers une didactique informatique Que l'on ne se méprenne pas sur le sens et la portée du titre de notre propos : il ne s'agit nullement d'annexer la didactique à l informatique. Bien au contraire, la question est de se donner les moyens nécessaires à la création d'une branche de la didactique où la pédagogie sous-tendue par les théories modernes de la pragmatique linguistique et des approches communicatives pourra déterminer la condition pratique de son appropriation théorique de l'outil informatique. En d'autres termes, il s'agit de déterminer les paramètres didactiques qui permettront de reconnaître et classer les produits informatiques en fonction d'objectifs pédagogiques. La typologie des didacticiels que nous proposons est un exemple de cette classification et de l'intégration de l'informatique dans la pratique didactique afin de permettre au professeur de français de retrouver des repères pédagogiques dans le foisonnement des produits informatiques qui se proposent de plus en plus à lui. Les lignes qui suivent rendent compte de la conception et de la mise en pratique de didacticiels existant et couvrant plusieurs centaines d'heures-utilisation par les apprenants au Centre Méditerranéen d'études Françaises : en voici la liste : Ecoutez-voir Système ouvert de passage de l'oral à l'écrit, didacticiel de compétence en Travail Individuel Assisté par Ordinateur. Cash Système fermé d'acquisition des nombres cardinaux, didacticiel de compétence en Travail Individuel Assisté par Ordinateur. Rhéma Système fermé d'apprentissage des formes morphologiques du verbe français, didacticiel de compétence en Travail Individuel Assisté par Ordinateur. Eureka Système ouvert d'acquisition du lexique scientifique et technique, didacticiel de langue de spécialité en Travail Individuel Assisté par Ordinateur. Aristote Système ouvert de lecture rapide et de compréhension de documents écrits, didacticiel de performance en Travail Individuel Assisté par Ordinateur. Non Mais Dites Donc Système ouvert de simulation de conversation, didacticiel intégré dans les approches communicatives. Multiscénario Système ouvert générateur de récits arborescents, didacticiel intégré dans les approches communicatives. Informatique et Didactique Nous rangeons les didacticiels selon deux grandes familles en fonction des réseaux d'interactivité qu'ils supposent : Les systèmes fermés Ce sont des logiciels non évolutifs qui ne permettent pas à l'enseignant-utilisateur de les modifier. Les systèmes ouverts Ce sont, au contraire, des logiciels modifiables par l'enseignant-utilisateur qui peut sans aucune connaissance informatique et avec un minimum de formation intégrer les contenus au milieu socioculturel du lieu de son enseignement, les adapter aux besoins langagiers de ses apprenants, les actualiser en fonction de l'évolution des données économiques et/ou culturelles ou les transformer complètement. Autrement dit, l'enseignant-utilisateur peut après une demi-journée de formation créer lui-même ses propres développements du didacticiel choisi. Nous sommes loin, on le voit, des progiciels de développement du marché actuel comme les bases de données ou les traitements de texte dont la manipulation, outre sa complexité, nécessite plusieurs journées, voire semaines de formation et de

2 travaux pratiques avant d'être performant de manière satisfaisante. L'ensemble de ces systèmes ouverts doit l'aisance de ses manipulations au fait qu'en dehors des possibilités du clavier identiques à celles d'une machine à écrire seules deux ou trois touches de fonction sont programmées et généralement toujours les mêmes et avec les mêmes effets d'un système à l'autre, si bien que les connaissances acquises en manipulant un didacticiel sont utilisables sur un autre, ce qui réduit d'autant plus le temps-formation. Indépendamment de cette classification technique des didacticiels, nous proposons une typologie pédagogique liée aux spécificités de la didactique comme fondement d'une didactique informatique. Là encore deux grandes catégories de didacticiels sont à distinguer, non plus sur la base de leurs possibilités interactives mais sur les impératifs pédagogiques liés à l'apprentissage d'une langue étrangère. Auparavant, il nous faut rappeler le double caractère d'une langue qui est à la fois un instrument de communication et une institution. C'est dire que toute linguistique doit prendre en compte ce qui relève du fonctionnement d'une langue et ce qui procède de sa fonction. Les didacticiels non directement communicatifs Les didacticiels de compétence Ils sont sous-tendus par une linguistique du fonctionnement. En d'autres termes, ils concernent ce qui fait d'une langue un instrument et permettent de produire ou de s'entraîner à la production des formes linguistiques au niveau de la morphologie ou de la morphosyntaxe: apprendre à compter ou apprendre à conjuguer sont autant d'activités nécessaires pour se faire comprendre mais dont le résultat ne participe que très indirectement à la communication proprement dite et qui sont toujours pour les enseignants comme pour les apprenants des tâches fastidieuses, répétitives mais nécessaires qui encombrent l'emploi du temps. L'utilisation de tels didacticiels permet à l'enseignant d'évacuer de la classe les activités non communicatives et à l'apprenant de s évaluer et d'apprendre à produire des formes à son rythme et quand il le désire sous une forme plus attractive. Ces didacticiels sont en principe des systèmes fermés capables de générer automatiquement les formes morphologiques pour lesquelles ils sont conçus, de reconnaître les réponses fournies par l'apprenant au clavier, de mesurer le décalage entre la production générée et la réponse et de proposer une stratégie conduisant peu à peu l'apprenant au fil de ses fautes corrigées par lui-même à la bonne réponse. On comprend pourquoi de tels programmes sont fermés. Ils visent à ce qui dans la langue est permanent : la formation du code linguistique et l'élargissement de la compétence au sens chomskyens du sujet apprenant. Les didacticiels de langue de spécialité On sera peut-être étonné de voir considérée la langue de spécialité comme non directement communicative. Nous dirons qu'une langue de spécialité perd beaucoup de son caractère communicatif du fait que les conditions de son emploi sont explicitement et préalablement réglées par les paramètres professionnels la caractérisant. La communication qui s'établit entre un médecin et un patient est réglée d'avance par une codification professionnelle admise par les protagonistes du discours. Ce qui ne signifie pas que la communication n'existe pas entre médecin et patient ou qu'elle est purement médicale; cela veut tout simplement dire que ce qui dans la communication relève strictement de la profession est probable, attendu, déterminé et structuré une bonne fois alors que la communication «normale» est tout entière fluctuante, dépendante des conditions où elle est produite et reposant sur /'interprétation du discours d'un des protagonistes par r autre et réciproquement. Les didacticiels de performance Le binarisme a toujours séduit les linguistes et l'histoire de la linguistique est parcourue de ces dichotomies simplificatrices, réductrices et souvent appauvrissant es. L'opposition langue/parole continuée par le couple compétence/performance en est un bon exemple. Il est remarquable d'observer que, pour un même sujet parlant, il est des performances diverses pour une même

3 compétence selon l'humeur, la condition physique et psychologique, l'interlocuteur, ce dont on parle, etc. Nous ferons à ce propos l'hypothèse fondamentale suivante qui peut avoir force de thèse : Tout locuteur d'une langue naturelle donnée met en place un faisceau de stratégies qui à partir d'une compétence déterminée à un moment donné lui permet d'atteindre à un niveau maxima de performance. De même, grâce à l'apprentissage d'une langue naturelle l'apprenant doit mettre en place un faisceau de stratégies lui permettant partir d'une compétence déterminée à un moment donné d'atteindre un niveau-seuil de performance. Un didacticiel de performance est un système ouvert dont la structure vise à faciliter pour rapprenant la mise en place de ce faisceau de stratégies. Les didacticiels intégrés aux approches communicatives Ce sont exclusivement des systèmes ouverts comme MUL TISCÉNARIO et NON MAIS DITES DONC dont la fonction essentielle est de susciter la communication au travers de la créativité et la créativité par la communication. Il nous faut souligner que cette typologie ne prétend être ni exhaustive, ni fermée, ni évolutive. Elle est pour l'instant le reflet des didacticiels du Centre Méditerranéen d'études Françaises. Mais il nous semble primordial d'insister sur le fait qu'il appartient à la didactique informatique de «chaîner)} l'utilisation des divers didacticiels de cette typologie dans le cadre de l'apprentissage. Il lui revient également de droit par-delà les deux familles de cette typologie de redéfinir l'enseignement Assisté par Ordinateur comme l'articulation raisonnée. en termes de pédagogie du travail individuel assisté par ordinateur au travail du groupe-classe dans le cadre d'objectifs d'apprentissage généraux définis en fonction des besoins langagiers des apprenants et des contraintes institutionnelles. Communication et créativité Dans un premier temps nous dirons que NON MAIS DITES DONC comme MUL TISCÉNARIO fonctionnent en tant que produits comme des objets neutres du point de vue strict de l'apprentissage. En d'autres termes, l'exécution de MUL TISCÉNARIO comme celle de NON MAIS DITES DONC n'apporte à l'apprenant qu'un minimum de formation limité à la lecture de ce qui se passe sur l'écran, à la possibilité d'opérer des choix et à se frayer ainsi un chemin au travers de l'exercice le conduisant à une fin plus ou moins réussie. Ces deux didacticiels procèdent en effet de la même structure : la structure de graphes au sens mathématique du terme. NON MAIS DITES DONC est une arborescence alors que MUL TISCÉNARIO est un graphe. Rappelons qu'en mathématique une arborescence est une représentation sous forme d'arbre d'un type de choix qui fait que, partant d'un sommet, chaque nœud de l'arbre commande à deux ou plus de deux nœuds inférieurs et que chaque nœud inférieur n'est relié qu'à un et un seul nœud supérieur. Un graphe lui n'a pas de sommet et il n'existe aucune contrainte de liaison entre les différents nœuds de l'arbre. C'est dire qu'une arborescence est un graphe tout à fait particulier avec des propriétés précises. NON MAIS DITES DONC est une structure arborescente binaire dont chaque étape est donc une puissance de 2 et correspond à deux choix. MULTISCÉNARIO correspond à l'informatisation de ce qu'on appelle improprement pour des mathématiciens mais de manière significative au niveau de la métaphore pour des pédagogues un récit arborescent, dont Francis Debyser fixa récemment les règles [2]. Nous ne reviendrons ici que peu ou pas sur l'emploi de NON MAIS DITES DONC [1] mais nous nous attarderons sur MUL TISCÉNARIO. Cependant tout ce que nous dirons pour l'un s'applique pour l'autre. Selon ce qui ressort de l'analyse formelle de l'exemple que Francis Debyser construisit pour illustrer son nouvel {(art poétique}), OU V ASTU GOUPIL? [2] ; nous pouvons dresser un inventaire très simple mais complet des différentes pages-écrans d'un récit arborescent. Nous dirons tout d abord qu'une page-écran comporte deux parties : la première partie constitue le récit proprement dit et comporte dix lignes dans MUL TISCÉNARIO. C'est ici que se déroulent

4 les aventures du héros auquel s'identifie l'apprenant-utilisateur. La deuxième partie est constituée éventuellement d'instructions dans lesquelles on demande au héros de choisir entre plusieurs actions possibles (un maximum de neuf dans MUL TISCÉNARIO) celle qu'il a envie d'entreprendre. Le choix opéré l'amène à une autre page-écran. Ce choix peut facultativement être sanctionné par un score. Un récit arborescent comprend : - du page-écran à défilement automatique : elles ne sont constituées que de la première partie d'une page-écran normale. Le branchement à la page suivante ou à une page plus éloignée dans le chemin parcouru dans l'arborescence se fait automatiquement ; - du page-écran à retour automatique : elles aussi ne sont constituées que de la première partie d'une page-écran et se branchent automatiquement à la page immédiatement précédente dans le chemin parcouru ; - des pages-écrans à branchements multiples : elles correspondent aux pages les plus nombreuses du récit et comprennent les deux parties précédemment décrites ; - des pages terminales qui ne comportent que la première partie du page-écran et qui voient la fin heureuse ou malheureuse du récit. Il peut, il doit même en exister plusieurs par récit arborescent. MUL TISCÉNARIO est un système ouvert qui comporte plusieurs programmes : - un programme de saisie du page-écran si l'utilisateur est l'auteur du récit arborescent ; - un programme d'exécution du récit.arborescent accessible à l'apprenant-utilisateur ; - un programme d'installation du didacticiel soit sur disquette où il gère 100 pages différentes soit sur disque dur où il gère de à pages. NON MAIS DITES DONC et MUL TISCÉNARIO fonctionnent, nous l'avons dit, comme des objets neutres en tant que produits finis. Tout se passe en deçà et au-delà du produit. L'en deçà concerne la genèse, la constitution du produit soit par des formateurs mais égaiement par des apprenants ; c'est ce que nous avons appelé la créativité au travers de la communication. L'audelà touche à la manière dont s'effectue l'exécution proprement dite du produit. NON MAIS DITES DONC et MUL TISCÉNARIO justifient ainsi leur existence par la différence des possibilités pédagogiques d'exploitation par les apprenants du produit fini. La genèse conduit à la création de réseaux spontanés de communication entre les participants de nature qualitativement différente s'il s'agit d'apprenants ou de formateurs selon les didacticiels. Disons simplement que, dans le cas de NON MAIS DITES DONC, une genèse de l'arborescence bien conduite par des formateurs amène à mettre en jeu au niveau de l'écriture des différentes parties du discours autant que du commentaire les principes premiers qui fondent la pragmatique linguistique et dont on peut résumer simplement en un mot la caractéristique essentielle : la prise de conscience que ce qui constitue un des fondements de l'interprétation du discours du locuteur est la recherche de la cause du dire par l'interlocuteur dans son essai d'interprétation du dire du locuteur. Dans le cas de MUL TISCÉNARIO, le débat des formateurs se situe au niveau de ce qui fait la cohérence et la cohésion des différents fragments du discours en ce sens que l'édition du pageécran d'un chemin de l'arborescence constituant ainsi un des récits possibles laisse un vide significatif dans la succession de deux pages programme mais qui apparaît lors de l'édition sur papier et qu'il importe de masquer par la présence d'anaphoriques ou d'embrayeurs en fin et début de page-écran. Et c'est bien sur ce dernier aspect que peut se fonder une exploitation pédagogique spécifique de MUL TISCÉNARIO. Résumons d'un mot l'une des exploitations possible en laissant l'imagination du lecteur vagabonder vers d'autres utilisations en fonction des besoins de son public. Elle concerne l'approche de textes littéraires ainsi que leur compréhension par de jeunes adolescents de l'enseignement secondaire étranger. Imaginons la constitution d'un récit arborescent par un ou plusieurs professeurs de français dont l'objectif serait de faire comprendre et aimer la littérature. Le récit arborescent est constitué de telle façon que l'édition d'un des chemins possible coïncide avec le texte d'une nouvelle de Maupassant ou d un conte de Flaubert par exemple. Supposons que ce récit arborescent contienne quatre ou cinq chemins possibles et partant cinq romans différents. Chaque roman est remis à un groupe dans la classe avec pour consigne de déterminer les différents chapitres de ce roman en découpant le texte continu de l'édition selon des critères à discuter et à déterminer entre les apprenants constituant le mini-groupe, sans que d'un mini-groupe à l'autre on sache qu'il s'agit du même roman ou plus exactement des différentes branches d'un même récit. Dans un deuxième moment, l'enseignant peut demander à un groupe de comparer son roman à

5 celui d'un autre groupe jusqu'à l'extension de la consigne à tous. Par comparaison, l'ensemble des apprenants retrouvera les coupures entre les page-écran qui constituent de ce fait les limites réelles des différents chapitres. Il peut ensuite être demandé aux apprenants de justifier ces chapitres, de leur donner un titre ou d'en produire un résumé. La dernière phase de cette activité consisterait à rechercher quel est le roman correspondant à la nouvelle ou au conte authentique et à rechercher ce qui justifie leur choix. On voit d'emblée de quelle richesse de communication cette démarche est porteuse auprès des apprenants tout en leur inculquant par la bande pour ainsi dire ce qui fait la spécificité d'un texte littéraire. La créativité d'une telle exploitation ne se situe pas ici au premier niveau, à savoir la constitution d'un récit arborescent mais bien plutôt dans l'effort d'imagination qui consiste à reconstruire la démarche d'un auteur dans la composition et la structuration du tout que constitue une nouvelle ou un conte. On le voit, des didacticiels comme NON MAIS DITES DONC et MUL TISCÉNARIO sont porteurs de communication tant au niveau de la genèse de ce qui forme leurs données pédagogiques que sur le plan de la manière de les utiliser avec des apprenants. C'est en ce sens qu'ils s'inscrivent tout naturellement dans le cadre des approches communicatives et que leur intégration à des objectifs globaux d'apprentissage se fait de manière spontanée et quasi immédiate. L'urgence d'une interdisciplinarité Il nous faut dire ici que nous sommes en France une petite minorité pour ne pas dire une dizaine à travailler dans ce domaine que commence à être la didactique informatique. Nous ne pouvons et ne voulons nous transformer en épicerie du software afin de commercialiser ici et maintenant des didacticiels qui demandent encore à être davantage expérimentés afin d'en mesurer le degré de performance pédagogique et non informatique. Le temps presse et nous ne pouvons en consacrer trop à la finition informatique de nos produits afin qu'ils deviennent une merveille de la convivialité et de l'ergonomie. Nous nous devons de les diffuser aujourd'hui tels qu'ils sont et gagner une majorité de pédagogues à leur utilisation. Nous savons bien que ceux qui, parmi les enseignants de langue, auront à cœur de comprendre et de développer des didacticiels ne nous tiendront pas rigueur de la non-programmation de certaines touches d'édition de texte ravalée au niveau du détail face au défi pédagogique que représente encore l'intrusion de didacticiels dans le système scolaire éducatif tant français qu'étranger. Il n'en reste pas moins vrai qu'une collaboration permanente avec des informaticiens devient de plus en plus nécessaire et urgente, ne serait-ce qu'au niveau des difficultés possibles d'installation de lei ou tel didacticiel sur des ordinateurs utilisés à l'étranger et plus ou moins compatibles avec celui du concepteur des programmes. Nous avons en effet franchi une étape importante : nous n'en sommes plus à la présentation de l'application de l'informatique en didactique comme une pédagogie de luxe, spectacle intéressant, certes, performant, pourquoi pas, apportant un plus pédagogique, sûrement mais impossible à réaliser dans nos institutions faute de moyens financiers, faute de machines ou faute de motivations. Une deuxième étape est désormais entamée : celle où devant la multiplicité des compatibles IBM, norme dorénavant standard et internationale, ainsi que face à la diminution conséquente des prix des appareils, la pédagogie informatique n'est plus un luxe et, fondée sur la pratique de la didactique informatique, cesse d'être un spectacle pour devenir un acte inscrit dans le quotidien de la pédagogie. Il serait dommage voire dérisoire que l'installation des produits devienne un obstacle à l'application des didacticiels et à leur développement. Dans ce cadre, la constitution sur le terrain de développement et d'application de produits informatiques d'une équipe interdisciplinaire comprenant linguistes, pédagogues et informaticiens est devenue inévitable et opportune. Elle sera aussi le garant de l'évolution de cette didactique informatique dont nous disions l'existence tout au long de ces pages.

6

LOGICIELS D'AIDE À L'ÉCRITURE DE CONTES APPROCHE DIDACTIQUE

LOGICIELS D'AIDE À L'ÉCRITURE DE CONTES APPROCHE DIDACTIQUE 133 LES : APPROCHE DIDACTIQUE Face aux divers logiciels d'enseignement, on se trouve actuellement face à une difficulté qui s'explique par l'évolution des logiciels. Les premiers didacticiels, mimant en

Plus en détail

Informatique pour Tous

Informatique pour Tous Informatique pour Tous Introduction et plan d'un cours en 15 chapitres François Guiberteau Introduction Analogie L'apprentissage de notions nouvelles, souvent abstraites, est complexe. L'informatique fait

Plus en détail

1. INFORMATIQUE DANS LES DISCIPLINES, INFORMATIQUE DISCIPLINE

1. INFORMATIQUE DANS LES DISCIPLINES, INFORMATIQUE DISCIPLINE 29 UN PLAN DE FORMATION À L'INFORMATIQUE DE TOUS LES ÉLÈVES, DE L'ÉCOLE PRIMAIRE AU LYCÉE Note n 8 du groupe technique disciplinaire informatique - décembre 1991 - (principaux extraits) 1. INFORMATIQUE

Plus en détail

INFORMATIQUE ET ALLEMAND LANGUE ÉTRANGÈRE ÉTRANGÈRE" BILAN ET PERSPECTIVES DE LA RECHERCHE UNIVERSITAIRE

INFORMATIQUE ET ALLEMAND LANGUE ÉTRANGÈRE ÉTRANGÈRE BILAN ET PERSPECTIVES DE LA RECHERCHE UNIVERSITAIRE 197 INFORMATIQUE ET "ALLEMAND LANGUE ÉTRANGÈRE" BILAN ET PERSPECTIVES DE LA RECHERCHE UNIVERSITAIRE La distance sera mince entre le genre "bilan" et le genre "compte rendu d'activité", tant l'auteur de

Plus en détail

Lire des œuvres littéraires

Lire des œuvres littéraires Lire des œuvres littéraires Une culture littéraire se constitue par la fréquentation régulière des œuvres Une culture littéraire Elle s'est constituée comme un univers où les thèmes, les personnages, les

Plus en détail

ENSEIGNEMENT ASSISTÉ PAR ORDINATEUR ET E.A.O. ET LANGUES ÉTRANGÈRES À L'UNIVERSITÉ

ENSEIGNEMENT ASSISTÉ PAR ORDINATEUR ET E.A.O. ET LANGUES ÉTRANGÈRES À L'UNIVERSITÉ 192 ENSEIGNEMENT ASSISTÉ PAR ORDINATEUR ET LANGUES ÉTRANGÈRES À L'UNIVERSITÉ 1. APPLICATIONS PÉDAGOGIQUES DE L'INFORMATIQUE ET ENSEIGNEMENT ASSISTÉ PAR ORDINATEUR (EAOI. 1.1 Différents niveaux d'intervention

Plus en détail

LA LECTURE DE DESSIN ASSISTÉ PAR ORDINATEUR

LA LECTURE DE DESSIN ASSISTÉ PAR ORDINATEUR 125 APPRENTISSAGE DE LA LECTURE DE DESSIN ASSISTÉ PAR ORDINATEUR C. BLIN et B. DURON, Dessin Mécanique A. SAUSTIER, Psychopédagogie/EAO. ENNA Paris-Nord Nombreux sont les collègues qui, ayant à faire utiliser

Plus en détail

EVALUER PAR COMPETENCES EN EGPA

EVALUER PAR COMPETENCES EN EGPA EVALUER PAR COMPETENCES EN EGPA 1. POUR EN FINIR AVEC LES NOTES? Les notes ne sont pas le meilleur indicateur de l atteinte d une compétence, pourtant on les utilise largement surtout dans le second degré.

Plus en détail

L'ACCORD DU PARTICIPE PASSÉ : UN MODULE POUR HYPERPROF

L'ACCORD DU PARTICIPE PASSÉ : UN MODULE POUR HYPERPROF 93 L'ACCORD DU PARTICIPE PASSÉ : «L'accord du participe passé» est un module pour HyperProf, un système auteur hypermédia pour Macintosh, commercialisé par le CUDEC 1. 1. CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES D'HYPERPROF

Plus en détail

5.1.1 La procédure pour la description d'une situation-problème

5.1.1 La procédure pour la description d'une situation-problème 5 LE CHOIX DES PARTIES DE COURS : UNE PROGRESSION DES APPRENTISSAGES Éléments du cinquième chapitre 5.1 La description de la situation-problème finale 5.1.1 La procédure pour la description d'une situation-problème

Plus en détail

Contenu disciplinaire (CK)

Contenu disciplinaire (CK) Compilation des suggestions apportées par les participants aux ateliers du Rendez-vous des conseillers pédagogiques Colloque de l AQPC 2013 Application technologique Trouver les causes, la biologie derrière

Plus en détail

3-La théorie de Vygotsky Lev S. VYGOTSKY (1896-1934)

3-La théorie de Vygotsky Lev S. VYGOTSKY (1896-1934) 3-La théorie de Vygotsky Lev S. VYGOTSKY (1896-1934) Psychologue russe contemporain de Piaget, a également élaboré une théorie interactionniste de l'apprentissage, sage, mais qui insiste sur tout sur la

Plus en détail

INTÉGRATION DE L'E.A.O. DANS UNE STRATÉGIE DE FORMATION

INTÉGRATION DE L'E.A.O. DANS UNE STRATÉGIE DE FORMATION 119 INTEGRATION DE L'E.A.O. DANS UNE STRATÉGIE DE FORMATION J. TATIN Nous avons vécu l'extraordinaire aventure de la création d'un enseignement assisté par ordinateur pour nos étudiants de Formation Initiale

Plus en détail

LES LANGUES AUX ADULTES : POUR UNE PÉDAGOGIE DE L AUTONOMIE

LES LANGUES AUX ADULTES : POUR UNE PÉDAGOGIE DE L AUTONOMIE MELANGES PEDAGOGIQUES 1973 LES LANGUES AUX ADULTES : POUR UNE PÉDAGOGIE DE L AUTONOMIE M. CEMBALO et H. HOLEC C.R.A.P.E.L. Le nombre croissant d'adultes auxquels les dispositions légales sur la formation

Plus en détail

C'est une conclusion d'une étude (juillet 96) menée par l'union Européenne dans le cadre de la task force "Logiciels éducatifs et multimédia":

C'est une conclusion d'une étude (juillet 96) menée par l'union Européenne dans le cadre de la task force Logiciels éducatifs et multimédia: Introduction Les nouveaux outils n'apporteront un plus à l'enseignement que dans le cadre de nouvelles pratiques pédagogiques, plus centrées sur la personne de l'étudiant, sur le développement de ses compétences

Plus en détail

INITIATION A L ANGLAIS INFORMATIQUE UF 1

INITIATION A L ANGLAIS INFORMATIQUE UF 1 MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION INITIATION

Plus en détail

PROGRAMME DE FRANCAIS Baccalauréat professionnel

PROGRAMME DE FRANCAIS Baccalauréat professionnel B.O. 1995 n 11 du 15 juin 1995 Programme de français Baccalauréat Professionnel PROGRAMME DE FRANCAIS Baccalauréat professionnel Arrêté du 9 mai 1995 - B.O. n 11 du 15 juin 1995 PRÉAMBULE : FINALITÉS ET

Plus en détail

Spécialité auxiliaire en prothèse dentaire du brevet d études professionnelles. ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES

Spécialité auxiliaire en prothèse dentaire du brevet d études professionnelles. ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES 51 Epreuve EP1 : ANALYSE ET COMMUNICATION TECHNOLOGIQUES UP1 Coefficient 4 Finalité et objectifs de l épreuve L épreuve vise à évaluer la capacité du candidat à mobiliser

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

LA TRADUCTION AUTOMATIQUE

LA TRADUCTION AUTOMATIQUE 165 La "Traduction Automatique" s'inscrit dans un ensemble de recherches menées depuis le début des années 1950 - recherches que l'on a coutume de regrouper sous l'appellation de "traitement automatique

Plus en détail

Épreuve EP1 : Préparation de la réalisation d une installation électrique Coefficient : 4 - UP1 Objectifs de l épreuve

Épreuve EP1 : Préparation de la réalisation d une installation électrique Coefficient : 4 - UP1 Objectifs de l épreuve Annexe II b Définition des épreuves Épreuve EP1 : Préparation de la réalisation d une installation électrique Coefficient : 4 - UP1 Objectifs de l épreuve Cette épreuve valide tout ou partie des compétences

Plus en détail

1- Une lettre de candidature, dûment datée et signée, au nom de Monsieur le Directeur Général du CIFODE COM ;

1- Une lettre de candidature, dûment datée et signée, au nom de Monsieur le Directeur Général du CIFODE COM ; Termes de référence Pour la réalisation d un cours au CIFODE COM Dans le cadre de son projet de Formation à distance, le CIFODE COM invite, par le présent avis, les enseignants intéressés à manifester

Plus en détail

Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré

Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré Cahier des charges du stage d observation et de pratique accompagnée pour les étudiants inscrits en 1 ère année de Master MEEF 2 nd degré à destination des chefs d établissements, des formateurs, des professeurs

Plus en détail

Didactique et méthodologie du FLE / FLS

Didactique et méthodologie du FLE / FLS UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Didactique et méthodologie du FLE / FLS Actualiser et dynamiser vos pratiques de classe Descriptifs des modules de formation

Plus en détail

Expression et communication en langue anglaise. Objectifs. Contenus

Expression et communication en langue anglaise. Objectifs. Contenus Expression et communication en langue anglaise Objectifs L'étude des langues vivantes étrangères contribue à la formation intellectuelle et à l'enrichissement culturel de l'individu. Pour l'étudiant de

Plus en détail

Didactique et méthodologie du FLE/FLS

Didactique et méthodologie du FLE/FLS UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Didactique et méthodologie du FLE/FLS Actualiser et dynamiser vos pratiques de classe Descriptifs des modules de formation

Plus en détail

L IMPACT DES N.T.I.C. DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES CADRES DE L INSTITUTION MILITAIRE

L IMPACT DES N.T.I.C. DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES CADRES DE L INSTITUTION MILITAIRE N 198 PETREIN Olivier L IMPACT DES N.T.I.C. DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES CADRES DE L INSTITUTION MILITAIRE Introduction L'emploi des Nouvelles Technologies de l'information et de la Communication

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe II c Définition des épreuves

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe II c Définition des épreuves Annexe II c Définition des épreuves Épreuve EP.1 : Épreuve d étude d un projet de construction Unité UP 1 Coefficient : 4 1 - Contenu de l épreuve Cette épreuve recouvre tout ou partie des compétences

Plus en détail

Enseigner aux enfants et aux adolescents

Enseigner aux enfants et aux adolescents UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Enseigner aux enfants et aux adolescents Maitriser les approches et développer des contenus adaptés aux jeunes publics

Plus en détail

Compte rendu de la formation

Compte rendu de la formation Compte rendu de la formation «Expertise de vos pratiques en Méthode Naturelle de la Lecture et de l Ecriture (MNLE)» Animée par Sybille Grandamy Le 10 mars 2015 BILAN QUALITATIF ET QUANTITATIF 9 participant(e)s

Plus en détail

CAHIER DE PROGRAMME TECHNOLOGIE DE L ÉLECTRONIQUE : TÉLÉCOMMUNICATION (243.BA)

CAHIER DE PROGRAMME TECHNOLOGIE DE L ÉLECTRONIQUE : TÉLÉCOMMUNICATION (243.BA) CAHIER DE PROGRAMME TECHNOLOGIE DE L ÉLECTRONIQUE : TÉLÉCOMMUNICATION (243.BA) DIPLÔME D ÉTUDES COLLÉGIALES (DEC) Pour obtenir un diplôme d études collégiales, vous devez avoir satisfait aux trois conditions

Plus en détail

ECOLE secondaire DES FRERES INSTITUT NOTRE-DAME DE TOURNAI

ECOLE secondaire DES FRERES INSTITUT NOTRE-DAME DE TOURNAI 1 er degré d observation 1 ère et 2 ème années communes (1C/2C) 1 ère 2 ème Français 6h 5h Mathématique 4h 5h Etude du milieu 4h 4h Sciences 3h 3h Education physique 3h 3h Education par la technologie

Plus en détail

Attitude à l égard des étudiants, intérêt pour l enseignement, disponibilité et commentaires

Attitude à l égard des étudiants, intérêt pour l enseignement, disponibilité et commentaires Catégories/Questions Attitude à l égard des étudiants, intérêt pour l enseignement, disponibilité et commentaires Le professeur témoignait de l intérêt envers les étudiants. Le professeur semblait se soucier

Plus en détail

INSTALLATION DE WINDOWS

INSTALLATION DE WINDOWS Installation et Réinstallation de Windows XP Vous trouvez que votre PC n'est plus très stable ou n'est plus aussi rapide qu'avant? Un virus a tellement mis la pagaille dans votre système d'exploitation

Plus en détail

Enseignement secondaire. MATHE - Mathématiques Programme

Enseignement secondaire. MATHE - Mathématiques Programme Enseignement secondaire Division supérieure MATHE - Mathématiques Programme 2CC_2CD_2MC_2MD Langue véhiculaire: Français Nombre minimal de devoirs par trimestre: 3 I. Compétences à développer au cours

Plus en détail

Quel B2i pour le lycée professionnel?

Quel B2i pour le lycée professionnel? Quel B2i pour le lycée professionnel? Validation de l'item L.36 en classe de CAP François MOUSSAVOU Groupe Lycée Professionnel IREM d'aix-marseille. Ce texte propose une réflexion sur la mise en œuvre

Plus en détail

Culture scientifique et technologique

Culture scientifique et technologique Socle commun de connaissances et de compétences Collège Culture scientifique et technologique - Banque de situations d apprentissage et d évaluation - Ce document peut être utilisé librement dans le cadre

Plus en détail

Concours externe du Capes et Cafep-Capes. Section langues vivantes étrangères : anglais

Concours externe du Capes et Cafep-Capes. Section langues vivantes étrangères : anglais Concours externe du Capes et Cafep-Capes Section langues vivantes étrangères : anglais Notes de commentaires (Épreuves d admissibilité et d admission) À compter de la session 2014, les épreuves du concours

Plus en détail

Texte 13 La résolution de problèmes en techniques de génie électrique

Texte 13 La résolution de problèmes en techniques de génie électrique Texte 13 Deux personnes décrivent la résolution de problèmes comme stratégie pédagogique. Lise Poirier Proulx, adjointe à la direction de PERFORMA à l Université de Sherbrooke en 1997, décrit cette stratégie

Plus en détail

Concours externe du Capes et Cafep-Capes. Section langues vivantes étrangères : anglais

Concours externe du Capes et Cafep-Capes. Section langues vivantes étrangères : anglais Concours externe du Capes et Cafep-Capes Section langues vivantes étrangères : anglais Notes de commentaires (Épreuves d admissibilité et d admission) À compter de la session 2014, les épreuves du concours

Plus en détail

L'OUTIL INFORMATIQUE ET L'ANGLAIS L'ANGLAIS DE SPÉCIALITÉ

L'OUTIL INFORMATIQUE ET L'ANGLAIS L'ANGLAIS DE SPÉCIALITÉ 131 L'OUTIL INFORMATIQUE ET L'ANGLAIS DE SPÉCIALITÉ Micheline HERINO - Jean-Yves PETITGIRARD INTRODUCTION Depuis 1984, le C.I.A.P. de l'académie de Grenoble a constitué des Groupes Recherche Action dans

Plus en détail

P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S

P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S P R O G R A M M E E T I N S T R U C T I O N S O F F I C I E L L E S POUR L ENSEIGNEMENT DE L INFORMATIQUE MPSI première année I. Objectifs de la formation II-1 Développement de compétences et d aptitudes

Plus en détail

Installation et Réinstallation de Windows XP

Installation et Réinstallation de Windows XP Installation et Réinstallation de Windows XP Vous trouvez que votre PC n'est plus très stable ou n'est plus aussi rapide qu'avant? Un virus a tellement mis la pagaille dans votre système d'exploitation

Plus en détail

www.curiosphere.tv Histoire Géographie Sciences Maîtrise de la Langue Niveau : CE2 Discipline : Histoire Descriptif de l activité envisagée

www.curiosphere.tv Histoire Géographie Sciences Maîtrise de la Langue Niveau : CE2 Discipline : Histoire Descriptif de l activité envisagée Intégrer les TICE aux apprentissages Pistes d activités possibles Animations pédagogiques du 5 mars et 12 mars 2008 et du 4 février et 11 février 2009 Document élaboré par les participants Histoire Géographie

Plus en détail

ROI et BEP de l'e-learning

ROI et BEP de l'e-learning ROI et BEP de l'e-learning Bienvenue dans l'outil de calcul de rentabilité (Return On Investment ou retour sur investissement - R.O.I. et Break Even Point ou point critique - B.E.P.) de l'e-learning! Présentation

Plus en détail

L'INFORMATIQUE DANS LES ÉCOLES ET LES COLLÈGES

L'INFORMATIQUE DANS LES ÉCOLES ET LES COLLÈGES 17 L'INFORMATIQUE DANS LES ÉCOLES ET LES COLLÈGES Quelle est la place de l'informatique dans les trois livres de poche publiés récemment par le Ministère de l'éducation nationale et le CNDP? ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE

Plus en détail

«Enseigner les sciences»: un espace numérique d'échange et de formation concernant l'enseignement des sciences à l'école primaire

«Enseigner les sciences»: un espace numérique d'échange et de formation concernant l'enseignement des sciences à l'école primaire «Enseigner les sciences»: un espace numérique d'échange et de formation concernant l'enseignement des sciences à l'école primaire Laurent Dubois Chargé d'enseignement à l'université de Genève Faculté de

Plus en détail

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs :

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : 2. Qu est-ce qu un projet commun? Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : le projet a un début et une fin et se structure en

Plus en détail

46 pour développer un projet e-learning

46 pour développer un projet e-learning Les meilleurs outils Web 2.0 46 pour développer un projet e-learning Pour répondre à la demande des acteurs d'un système de formation à distance, les LMS proposent trois types de fonctionnalités que nous

Plus en détail

REPRÉSENTATION DES NOMBRES EN MACHINE

REPRÉSENTATION DES NOMBRES EN MACHINE Info 2 REPRÉSENTATION DES NOMBRES EN MACHINE Problématique Dans la mémoire d'un ordinateur, les données sont représentées sous forme de séquences de 0 et de 1. Par conséquent, toute information mémorisée

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 68 DU 16 JUIN 1998 RELATIVE A LA PROTECTION DE LA VIE PRIVEE DES TRAVAILLEURS

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 68 DU 16 JUIN 1998 RELATIVE A LA PROTECTION DE LA VIE PRIVEE DES TRAVAILLEURS CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 68 DU 16 JUIN 1998 RELATIVE A LA PROTECTION DE LA VIE PRIVEE DES TRAVAILLEURS A L'EGARD DE LA SURVEILLANCE PAR CAMERAS SUR LE LIEU DE TRAVAIL -----------------------

Plus en détail

ECVET GUIDE POUR LA MOBILITÉ

ECVET GUIDE POUR LA MOBILITÉ ECVET GUIDE POUR LA MOBILITÉ 2 GUIDE POUR LA MOBILITÉ ECVET «Le système européen de crédits d apprentissage pour l enseignement et la formation professionnels (ECVET) est un cadre technique pour le transfert,

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Les Bases de Données occupent aujourd'hui une place de plus en plus importante dans les systèmes informatiques. Les Systèmes de Gestion de Bases de Données

Plus en détail

SIMULATION EN BIOLOGIE

SIMULATION EN BIOLOGIE 119 R. LESTOURNELLE Les logiciels éducatifs de sciences naturelles sont peu nombreux et certains répondent mal aux objectifs assignés à notre enseignement. C'est pourquoi depuis des années, je me suis

Plus en détail

Cycle Matière Activités

Cycle Matière Activités Traitement de texte et TICE Liste des activités Cycle Matière Activités Recopie, après identification,d une lettre. Variantes : Le modèle est à l écran, puis sur une feuille de papier (afin d'expérimenter

Plus en détail

LEXOS, logiciel d'étude lexicale et de conjugaison

LEXOS, logiciel d'étude lexicale et de conjugaison 233, logiciel d'étude lexicale et de conjugaison Ce logiciel a été élaboré sous test constant, dans la mesure où, pour le modifier, je me suis inspiré en permanence de la réaction des élèves, de leurs

Plus en détail

PROGRAMMER EN LOGIQUE AU CYCLE MOYEN

PROGRAMMER EN LOGIQUE AU CYCLE MOYEN 57 I) QUELQUES DÉFINITIONS On peut légitimement être surpris lorsque sont associées la logique et son moue spécifique de programmation d'une part, et l'école primaire d'autre part, plus familière de tortue

Plus en détail

Aide à la gestion du projet final ISN

Aide à la gestion du projet final ISN Aide à la gestion du projet final ISN 1 - La place du projet dans l ISN «Les activités des élèves sont organisées autour d une équipe de projet dont les tâches sont les suivantes : repérer le besoin ou

Plus en détail

REFERENTIEL IN2P3 CONDUITE DE PROJETS

REFERENTIEL IN2P3 CONDUITE DE PROJETS REFERENTIEL IN2P3 CONDUITE DE PROJETS Gestion de la configuration Mis à jour en mars 2008 Table des matières 1- Synthèse...3 2- Principes généraux relatifs à la gestion de configuration...5 2.1. Quelques

Plus en détail

Circulaire n 108. OBJET: Régulation des travaux à domicile dans l enseignement fondamental

Circulaire n 108. OBJET: Régulation des travaux à domicile dans l enseignement fondamental Bruxelles, le 13 mai 2002 Circulaire n 108 OBJET: Régulation des travaux à domicile dans l enseignement fondamental En sa séance du 27 mars 2001, le Parlement de la Communauté française a adopté le décret

Plus en détail

Épreuve E6 PARCOURS DE PROFESSIONNALISATION Coefficient 3

Épreuve E6 PARCOURS DE PROFESSIONNALISATION Coefficient 3 Épreuve E6 PARCOURS DE PROFESSIONNALISATION Coefficient 3 1. Ce que disent les textes officiels [extrait] FINALITÉS ET OBJECTIFS Cette épreuve vise à évaluer, d une part, le degré d appropriation de son

Plus en détail

PROJET PÉDAGOGIQUE DE L ASSOCIATION PAR HAZ ART

PROJET PÉDAGOGIQUE DE L ASSOCIATION PAR HAZ ART PROJET PÉDAGOGIQUE DE L ASSOCIATION PAR HAZ ART Par Haz Art est une association loi 1901 à but non-lucrative, créée le 5.Mai 2000. Son objet social est de développer et de promouvoir les arts populaires

Plus en détail

Installation et Réinstallation de Windows XP

Installation et Réinstallation de Windows XP 1 sur 25 16/08/2010 23:13 Réinstallation de Windows XP (avec formatage) Date 26/11/2005 16:08:03 Sujet : Tutorial Installation et Réinstallation de Windows XP Vous trouvez que votre PC n'est plus très

Plus en détail

Questions-Réponses 1.48

Questions-Réponses 1.48 Questions-Réponses 1.48 Copyright 2001-2014 Thomas et Mathieu DUBAËLE http://www.atlence.com Tutoriel de mise en route Tutoriel de Questions-Réponses 1.48 Auteurs : Thomas et Mathieu DUBAËLE - Révision

Plus en détail

Programme de la formation : 3 modules. civilisation. Enseigner la civilisation (3h) Élaborer une séquence de cours en civilisation (3h)

Programme de la formation : 3 modules. civilisation. Enseigner la civilisation (3h) Élaborer une séquence de cours en civilisation (3h) CIREFE (Université Rennes 2) COURS D'ÉTÉ 23 juin / 11 juillet 2014 Programme du stage de didactique du FLE Responsable : David LAVANANT (david.lavanant@univ-rennes2.fr) ECTS 7 Nombre de semaines 3 Nombre

Plus en détail

L ÉVALUATION DES COMPÉTENCES DISCIPLINAIRES ET LA PLACE DES CONNAISSANCES

L ÉVALUATION DES COMPÉTENCES DISCIPLINAIRES ET LA PLACE DES CONNAISSANCES L ÉVALUATION DES COMPÉTENCES DISCIPLINAIRES ET LA PLACE DES CONNAISSANCES Questions et éléments de réponse Principales références dans les encadrements ministériels Questions Éléments de réponse 1) L

Plus en détail

Les bases de données Support de cours Pascal Ballet

Les bases de données Support de cours Pascal Ballet Les bases de données Support de cours Pascal Ballet Introduction Les fondements Une base de données a deux objectifs principaux : - le stockage structuré de l'information ET - le traitement des données

Plus en détail

LE PROBLEME DU PLUS COURT CHEMIN

LE PROBLEME DU PLUS COURT CHEMIN LE PROBLEME DU PLUS COURT CHEMIN Dans cette leçon nous définissons le modèle de plus court chemin, présentons des exemples d'application et proposons un algorithme de résolution dans le cas où les longueurs

Plus en détail

UNIVERSITE D'ARTOIS. Licence Mathématiques-Informatique, parcours Informatique

UNIVERSITE D'ARTOIS. Licence Mathématiques-Informatique, parcours Informatique UNIVERSITE D'ARTOIS Licence Mathématiques-Informatique, parcours Informatique Cette formation donne droit à terme à 180 crédits La durée de cette formation est de 6 Semestres Description de la formation

Plus en détail

e-demos : Guide d'utilisation

e-demos : Guide d'utilisation Laboratoire de Soutien à l'enseignement Télématique (LabSET) Institut de Formation et de Recherche pour l'enseignement Supérieur (IFRES) Université de Liège (ULg) e-demos : Guide d'utilisation Novembre

Plus en détail

Guide de conception pédagogique et graphique de sites W3 éducatifs

Guide de conception pédagogique et graphique de sites W3 éducatifs Guide de conception pédagogique et graphique de sites W3 éducatifs PHASE 1 L analyse de besoin Version 3.0 Le 5 juin 2001 Denyse Gilbert Spécialiste en applications pédagogiques des technologies de l information

Plus en détail

Didactique et méthodologie du FLE / FLS

Didactique et méthodologie du FLE / FLS UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs Didactique et méthodologie du FLE / FLS Actualiser et dynamiser vos pratiques de classe Descriptifs des modules de formation

Plus en détail

INTRODUCTION AU LANGAGE ASSEMBLEUR 1

INTRODUCTION AU LANGAGE ASSEMBLEUR 1 151 INTRODUCTION AU LANGAGE ASSEMBLEUR 1 M. CHANIAT INTRODUCTION Avant même d'étudier, ou plutôt de présenter très succinctement quelques remarques d'ordre général à propos du langage assembleur, il convient

Plus en détail

Rencontres Pédagogiques du Kansaï 2010 Hors-thèmes ENSEIGNER AVEC TV5

Rencontres Pédagogiques du Kansaï 2010 Hors-thèmes ENSEIGNER AVEC TV5 Hors-thèmes ENSEIGNER AVEC TV5 PELISSERO Christian Institut franco-japonais de Tokyo, formateur labellisé TV5 cpelissero@institut.jp D'abord, je voudrais remercier tous les participants à cet atelier.

Plus en détail

Qu est-ce qu une tâche?

Qu est-ce qu une tâche? Qu est-ce qu une tâche? «Tâches», «Perspective actionnelle», «activités centrées sur le sens» Ce sont des concepts dont on entend beaucoup parler dans notre profession, mais que signifient-ils exactement?

Plus en détail

Compétence communicative : de la rencontre de l'enseignant second partenaire de la communication pédagogique

Compétence communicative : de la rencontre de l'enseignant second partenaire de la communication pédagogique Revue des Sciences Humaines Université Mohamed Khider Biskra No : 22 Compétence communicative : de la rencontre de l'enseignant second partenaire de la communication pédagogique Département de Français

Plus en détail

Traduction spécialisée humanistico-littéraire (allemand- catalan/espagnol) I

Traduction spécialisée humanistico-littéraire (allemand- catalan/espagnol) I Traduction spécialisée humanistico-littéraire (français- catalan/espagnol) I 4 heures par semaine troisième année - deuxième trimestre (janvier-mars) Traduction spécialisée humanistico-littéraire (anglais-

Plus en détail

UTILISATION DE L' INFORMATIQUE EN SECTION F8 (Sciences Médico-Sociales)

UTILISATION DE L' INFORMATIQUE EN SECTION F8 (Sciences Médico-Sociales) 136 UTILISATION DE L' INFORMATIQUE EN SECTION F8 (Sciences Médico-Sociales) L'informatisation du secteur médico-social et plus Particulièrement du secteur sanitaire a beaucoup progressé ces toutes dernières

Plus en détail

par Denis PAGE, du centre de transcription braille du S.M.P.

par Denis PAGE, du centre de transcription braille du S.M.P. La transcription en braille du matériel scolaire Le canton de Genève a depuis de nombreuses années comme politique d'intégrer les enfants aveugles et handicapés de la vue dans les écoles de leurs quartiers.

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION UNIFORME DES DOCUMENTS DU MSSS

PLAN DE CLASSIFICATION UNIFORME DES DOCUMENTS DU MSSS PLAN DE CLASSIFICATION UNIFORME DES DOCUMENTS DU MSSS Février 2011 Édition produite par : Le Service de l accès à l information et des ressources documentaires du ministère de la Santé et des Services

Plus en détail

Évaluation au rendement: D'une culture d'évaluation à une culture d'appréciation

Évaluation au rendement: D'une culture d'évaluation à une culture d'appréciation 102-1406 Esther Blondin, Québec, G1Y 3S5 www.sane-solution.com 418-952-3243 Évaluation au rendement: D'une culture d'évaluation à une culture d'appréciation Lorsqu'on parle d'évaluation au rendement, voici

Plus en détail

L'UTILISATION PEDAGOGIQUE DE INFORMATIQUE EN F8 (SCIENCES MÉDICO-SOCIALES)

L'UTILISATION PEDAGOGIQUE DE INFORMATIQUE EN F8 (SCIENCES MÉDICO-SOCIALES) 127 L'UTILISATION PEDAGOGIQUE DE L' (SCIENCES MÉDICO-SOCIALES) Cet article se fixe pour objectif de proposer quelques pistes de réflexion et de faire quelques propositions concrètes pour l'implantation

Plus en détail

CENTRE SECTORIEL DE FORMATION AUX METIERS DU TERTIAIRE Hammam-Lif

CENTRE SECTORIEL DE FORMATION AUX METIERS DU TERTIAIRE Hammam-Lif REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE L EMPLOI AGENCE TUNISIENNE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CENTRE SECTORIEL DE FORMATION AUX METIERS DU TERTIAIRE Hammam-Lif Livret

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION ANGLAIS

PROGRAMME DE FORMATION ANGLAIS PROGRAMME DE FORMATION ANGLAIS Objectifs de la Formation : Approfondir les structures fondamentales de la grammaire anglaise et apprendre à en éviter les pièges, acquérir ainsi des réflexes et développer

Plus en détail

ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES

ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES référence pour les langues ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES Activités de production et stratégies PRODUCTION ORALE GÉNÉRALE MONOLOGUE SUIVI : décrire l'expérience MONOLOGUE SUIVI : argumenter

Plus en détail

Contenu de la formation

Contenu de la formation CIREFE (Université Rennes 2) COURS D'ÉTÉ 2015 Programme du stage de didactique du FLE Responsable : David LAVANANT (david.lavanant@univ-rennes2.fr) Deux formules au choix : Formule 3 semaines : 22 juin

Plus en détail

Structures de données non linéaires

Structures de données non linéaires Structures de données non linéaires I. Graphes Définition Un graphe (simple) orienté G est un couple (S, A), où : S est un ensemble dont les éléments sont appelés les sommets. A est un ensemble de couples

Plus en détail

2 FONDEMENTS ET PRATIQUES DE L'ÉDUCATION À LA PETITE ENFANCE

2 FONDEMENTS ET PRATIQUES DE L'ÉDUCATION À LA PETITE ENFANCE Introduction En 1997, par sa politique familiale, le gouvernement du Québec fait de la petite enfance une de ses priorités. Il crée les centres de la petite enfance (CPE) regroupant sous la responsabilité

Plus en détail

Pédagogie du projet?

Pédagogie du projet? Pédagogie du projet? Toute pédagogie qui place l intérêt des apprenants comme levier des conduites éducatives est appelée «pédagogie fonctionnelle». Ainsi, la pédagogie du projet peut rentrer dans cette

Plus en détail

Questionnaire sur l'intégration des technologies de l'informatique

Questionnaire sur l'intégration des technologies de l'informatique Questionnaire sur l'intégration des technologies de l'informatique Ce questionnaire fait partie d'une étude que mène le Centre d'étude sur l'apprentissage et le rendement (Centre for the Study of Learning

Plus en détail

TD GESTION BUDGETAIRE - M1 M2 MARKETING GENERALITES SUR LA GESTION BUDGETAIRE

TD GESTION BUDGETAIRE - M1 M2 MARKETING GENERALITES SUR LA GESTION BUDGETAIRE TD 01 GENERALITES SUR LA GESTION BUDGETAIRE I/ LA GESTION BUDGETAIRE EST UN OUTIL DE PREVISION : Pour souligner l'importance de la gestion budgétaire et de la gestion prévisionnelle d une façon plus large,

Plus en détail

Convention concernant la lutte contre la discrimination dans le domaine de l'enseignement

Convention concernant la lutte contre la discrimination dans le domaine de l'enseignement Convention concernant la lutte contre la discrimination dans le domaine de l'enseignement Adoptée par la Conférence générale de l'organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture,

Plus en détail

POUR ENSEIGNER AVEC LA LITTÉRATURE DE JEUNESSE

POUR ENSEIGNER AVEC LA LITTÉRATURE DE JEUNESSE POUR ENSEIGNER AVEC LA LITTÉRATURE DE JEUNESSE NOUVEAUTÉ 2008 Vous souhaitez donner à tous vos élèves une première culture littéraire. Vous avez du mal à vous repérer parmi les 40 000 titres de littérature

Plus en détail

DEVELOPPER LES COMPETENCES D après Human ressource strategy par James W. Walker

DEVELOPPER LES COMPETENCES D après Human ressource strategy par James W. Walker DEVELOPPER LES COMPETENCES D après Human ressource strategy par James W. Walker DEVELOPPER LES COMPETENCES DES SALARIES DESCRIPTIF Pour les années 90, la formation et l'enseignement seront essentiels.

Plus en détail

LE CATALOGAGE, L'INDEXATION ET LES FICHIERS DANS LES CENTRES DE RESSOURCES EN LANGUES

LE CATALOGAGE, L'INDEXATION ET LES FICHIERS DANS LES CENTRES DE RESSOURCES EN LANGUES Mélanges CRAPEL no 22 LE CATALOGAGE, L'INDEXATION ET LES FICHIERS DANS LES CENTRES DE RESSOURCES EN LANGUES Sam Michel CEMBALO Abstract 95 Can language learning resource centres contribute to the users'

Plus en détail

GUIDE de MISE en ŒUVRE du CONTROLE en COURS de FORMATION

GUIDE de MISE en ŒUVRE du CONTROLE en COURS de FORMATION 1 Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche C.A.P. Certificats d'aptitude professionnelle B.E.P. Brevets d'études professionnelles GUIDE de MISE en ŒUVRE du CONTROLE en COURS

Plus en détail

Philosophie. Philosophie de l'éducation B122 Epistémologie B123 Logique B124 Philosophie morale B125 Théologie. sciences de l'éducation

Philosophie. Philosophie de l'éducation B122 Epistémologie B123 Logique B124 Philosophie morale B125 Théologie. sciences de l'éducation communication documentaire 15 PLAN DE CLASSEMENT EN SCIENCES DE L'ÉDUCATION A - SCIENCES HUMAINES ET SCIENCES DE L'EDUCATION A1 Sciences humaines A11 Sciences de l'éducation A2 Recherche scientifique A21

Plus en détail

LES INSTRUCTIONS OFFICIELLES. PALIER 1 DU COLLEGE

LES INSTRUCTIONS OFFICIELLES. PALIER 1 DU COLLEGE LES INSTRUCTIONS OFFICIELLES. PALIER 1 DU COLLEGE Programme applicable à la rentrée 2006. Introduction. 1. Le Cadre Européen Commun de Références pour les Langues. Le CECRL a été publié en 2001 par le

Plus en détail