IMPACT DE L ATOPIE DANS L ASTHME DU NOURRISSON. J JUST Groupe Hospitalier Trousseau La Roche-Guyon. Université paris6 PARIS cedex 12

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "IMPACT DE L ATOPIE DANS L ASTHME DU NOURRISSON. J JUST Groupe Hospitalier Trousseau La Roche-Guyon. Université paris6 PARIS cedex 12"

Transcription

1 IMPACT DE L ATOPIE DANS L ASTHME DU NOURRISSON J JUST Groupe Hospitalier Trousseau La Roche-Guyon. Université paris6 PARIS cedex 12 SA3P Pomtault Combault juin 2007

2 Plan Poids de l allergie : Marche atopique Antécédent familiaux Autre atteinte épithéliale (peau, tube digestif, nez) Syndrome dermo-respiratoire respiratoire Allergie alimentaire et asthme Rhinite allergique? La biologie et risque de persistance de l asthme Score de persistance 1-21

3 Marche atopique Asthme transitoire du NRS

4 50 45 % Marche atopique mois 4 mois 12 mois 24 mois 36 mois 48 mois 84 mois asthme rhinite tca pneum eczéma allergie alimentaire tca tropha

5 Plan Poids de l allergie Antécédent familiaux Autre atteinte épithéliale (peau, tube digestif, nez) Syndrome dermo-respiratoire respiratoire Allergie alimentaire et asthme Rhinite allergique? La biologie et risque de persistance de l asthme Score de persistance 1-21

6 Poids de l allergie : Antécédents Familiaux sraw OR ajusté p Haut risque Moyen risque Bas risque Asthme mère oui non < Étude MAAS: cohorte NN prospective à 3 ans chez des nourrissons n ayant jamais sifflé TCA Positif négatif < Lowe et al. Lancet 2002;359:

7 Plan Poids de l allergie : la marche atopique Antécédents familiaux Autre atteinte épithéliale (peau, tube digestif, nez) Syndrome dermo-respiratoire respiratoire Allergie alimentaire et asthme Rhinite allergique? La biologie et risque de persistance de l asthme Score de persistance 1-21

8 Le syndrome dermo-respiratoire respiratoire 8.00 Bronchial Responsiveness - PD 20 (umol histamine) Atopic dermatitis Atopic dermatitis Normal + Asthma Controls (n=21) (n=24) (n=18) SALOB SP Pediatrics 1993

9 Poids de l allergie : syndrome dermorespiratoire Référence Population Critères % d asthme Queille-Roussel et al patients (âge moyen à l'analyse = 5,7 ans, recul maximal = 7 ans) DA : examen clinique Asthme : Non précisé 20% à 3 ans 34,5% à 6 ans (incidence cumulée) ETAC enfants de 1 à 2 ans DACP cétirizine vs placebo dans le prévention de l'asthme DA : examen clinique Asthme : au moins 3 épisodes de dyspnée sifflante 37,7% (incidence cumulée à 18 mois) Wahn U naissance à 5 ans DA et asthme : Clinique SA : IgE pneuma 50% à 5 ans Oshima NRS suivis 4 ans DA et asthme : Clinique 64% à 4 ans

10 Poids de l allergie : syndrome dermorespiratoire DA est fréquente chez les nourrissons et disparaît a 3 ans Pronostic DA liée sévérité et présence de sensibilisation allergénique DA précoce est associée à l asthme de l enfant Mais sifflements se manifestent avant ou avec le début de DA Les enfants avec DA et sifflements ont fonction respiratoire plus perturbée Suggérant un phénotype distinct plus que le devellopement de la DA a l asthme Illi S, J Allergy Clin Immunol. 2004;113:925-3

11 Asthme Absence d asthme Ohshima.Ann Allergy Asthma Immunol. 2002; 89:

12 Syndrome dermo-respiratoire Asthme et lésions cutanées de bon pronostic BA Asthme et mauvais pronostic de la DA Absence d asthme et lésions cutanées de bon pronostic BA Absence d asthme et mauvais pronostic de la DA Ohshima.Ann Allergy Asthma Immunol. 2002; 89:

13 Plan Poids de l allergie : la marche atopique Antécédents familiaux Autre atteinte épithéliale (peau, tube digestif, nez) Syndrome dermo-respiratoire respiratoire Allergie alimentaire et asthme Rhinite allergique? La biologie et risque de persistance de l asthme Score de persistance 1-21

14 Allergie alimentaire et asthme Tolerant Persistant cow milk CMA Asthma Incidence 32 % 84 % p < Bishop JM J Pediatr 1990

15 Allergie alimentaire et asthme Nickel.J Allergy Clin Immunol 1997;99:

16 Plan Poids de l allergie : La marche atopique Antécédents familiaux Autre atteinte épithéliale (peau, tube digestif, nez) Syndrome dermo-respiratoire respiratoire Allergie alimentaire et asthme Rhinite allergique? La biologie et risque de persistance de l asthme Score de persistance 1-21

17 La rhinite allergique Cohorte Tucson study,, 77% des enfants présentant une RA à l âge de 6 ans avaient des écoulements nasaux récurrents dans les premières années de vie Wright, Pediatrics 1999; 94;711-5

18 Poids de l allergie Plan Antécédent familiaux Autre atteinte épithéliale (peau, tube digestif, nez) Syndrome dermo-respiratoire respiratoire Allergie alimentaire et asthme Rhinite allergique? La biologie et risque de persistance de l asthme Score de persistance 1-21

19 IgE totales et persistance de l asthme Martinez. JACI ;9:15-20

20 IgE totales et persistance de l asthme CATEGORY SERUM IgE POSITIVE SKIN TEST NO NO TESTED MEAN (95% CI) TESTED PREVALENCE No wheezing ( ) Transient early whezzing ( ) Late-onset wheezing ( ) Persistent wheezing ( ) " * F = 4.94 X2 = 19.5 " : p<0.01 : p <0.001 * : p=0.003 Total serum IgE levels and Prevalence of Positive Skin Test for Reactivity to Aeroallergens in Children Six Years Old, According to History of Wheezing. Martinez NEJM 1995

21 Sensibilisation allergénique et persistance de l asthme ** ** no sensitization ** ** * ** ** transient early sentization late sensitization peristent sensitization 0 asthma ever current wheeze current asthma current BHR MAAS COHORT = 1314 naissances à 7 ans Sabina Illi et al. JACI 2001; 108:

22 Sensibilisation allergénique et persistance de l asthme LOWE et al. Arch Pediatr Adolesc Med. 2004

23 Sensibilisation allergénique et persistance de l asthme Ili Lancet 2006; 308:753

24 Sensibilisation allergénique et persistance de l asthme Ili Lancet 2006; 308:753

25 Plan Poids de l allergie Antécédent familiaux Autre atteinte épithéliale (peau, tube digestif, nez) Syndrome dermo-respiratoire respiratoire Allergie alimentaire et asthme Rhinite allergique? La biologie et risque de persistance de l asthme Score de persistance 1-2

26 Asthma Predictive Index Castro Rodrigues et al. Am J Respir Crit Care Med 2000;162: Guilbert NEJM 2006, 354:

27 Asthma Predictive Index Asthme actif OR IC 95% PPV (%) NPV (%) A 6 ans 9.8 ( ) A 13 ans 5.7 ( ) 47.5% 91.6% 51.2% 84.2% Castro Rodrigues et al. Am J Respir Crit Care Med 2000;162:1403-6

28 CONCLUSIONS Définir Définir les phénotypes allergique Ceux Ceux à possibilité de remodelage précoce? Cibler Cibler les phénotypes à traiter?

Asthme du nourrisson et du petit enfant: définitions et histoire naturelle. I. Pin Clinique médicale de pédiatrie, CHU de Grenoble INSERM U 823

Asthme du nourrisson et du petit enfant: définitions et histoire naturelle. I. Pin Clinique médicale de pédiatrie, CHU de Grenoble INSERM U 823 Asthme du nourrisson et du petit enfant: définitions et histoire naturelle I. Pin Clinique médicale de pédiatrie, CHU de Grenoble INSERM U 823 Particularités physiologiques du NRS Plus grande facilité

Plus en détail

Impact de l'alimentation périnatale sur la réponse immunitaire et risque d allergie alimentaire

Impact de l'alimentation périnatale sur la réponse immunitaire et risque d allergie alimentaire Impact de l'alimentation périnatale sur la réponse immunitaire et risque d allergie alimentaire Jocelyne JUST Centre de l Asthme l et des Allergies Groupe Hospitalier Trousseau- La Roche Guyon Université

Plus en détail

Rhinite allergique: point de vue du pédiatre

Rhinite allergique: point de vue du pédiatre IMPACT DE LA RHINITE ALLERGIQUE 50% des patients sont symptomatiques > de 4 mois par an Rhinite allergique: point de vue du pédiatre 20% plus de > 9 mois/an Aux USA: plus de 10 millions de consultations

Plus en détail

Bronchiolite ou asthme? De la bronchiolite à l asthme. A. RADOUI (Oran), S. BENZERGA (Mascara), K. ZMIRLINE (Mostaganem), A. ATTIA (Oran).

Bronchiolite ou asthme? De la bronchiolite à l asthme. A. RADOUI (Oran), S. BENZERGA (Mascara), K. ZMIRLINE (Mostaganem), A. ATTIA (Oran). Bronchiolite ou asthme? De la bronchiolite à l asthme. A. RADOUI (Oran), S. BENZERGA (Mascara), K. ZMIRLINE (Mostaganem), A. ATTIA (Oran). Bronchiolite, asthme du nourrisson Problème de santé publique

Plus en détail

Comment prescrire les corticoïdes inhalés chez les nourrissons à la lumière des publications récentes? Christophe Marguet

Comment prescrire les corticoïdes inhalés chez les nourrissons à la lumière des publications récentes? Christophe Marguet Comment prescrire les corticoïdes inhalés chez les nourrissons à la lumière des publications récentes? Christophe Marguet Asthme du nourrisson ou siffleur récurrent : un syndrome Phénotypes sont essentiels

Plus en détail

Allergie Diversification ou l histoire d un

Allergie Diversification ou l histoire d un Allergie Diversification ou l histoire d un G Putet Hopital de la Croix-Rousse - Hospices Civils de Lyon Université Claude Bernard Allergie Diversification ou l histoire d un Allergie Diversification ou

Plus en détail

Sofiane a 3mois sous hydrolysat extensive de LV pour APLV depuis un mois il commence une gène respiratoire et un sifflement. On annonce à la maman

Sofiane a 3mois sous hydrolysat extensive de LV pour APLV depuis un mois il commence une gène respiratoire et un sifflement. On annonce à la maman Sofiane a 3mois sous hydrolysat extensive de LV pour APLV depuis un mois il commence une gène respiratoire et un sifflement. On annonce à la maman que Sofiane fait de L asthme et qu un TRT par CSI est

Plus en détail

ASTHME DU PETIT ENFANT

ASTHME DU PETIT ENFANT ASTHME DU PETIT ENFANT DÉFINITION 3 épisodes dyspnéiques avec sibilants avant l âge de 3 ans (Tabachnik et Levinson - 1981) Indépendamment : du statut atopique de l âge de début des facteurs déclenchants

Plus en détail

Plan. Plan. Des phénotypes de l asthme au traitement personnalisé. Asthme du consensus aux phénotypes. Asthme du nourrisson: 3 phénotypes

Plan. Plan. Des phénotypes de l asthme au traitement personnalisé. Asthme du consensus aux phénotypes. Asthme du nourrisson: 3 phénotypes Des phénotypes de l asthme au traitement personnalisé Jocelyne JUST Centre de l Asthme et des Allergies Groupe Hospitalier Trousseau- La Roche Guyon Université Pierre et Marie Curie, Paris6 Stepwise approach

Plus en détail

TRAITEMENT AU LONG COURS DE L ASTHME DE L ENFANT

TRAITEMENT AU LONG COURS DE L ASTHME DE L ENFANT TRAITEMENT AU LONG COURS DE L ASTHME DE L ENFANT Pr. Amine EL HASSANI MG Maroc. Rabat 29.5.2011 PROBLEMATIQUES Littérature Française Anglaise Etudes non Comparables Définition: Preschool Recurrent Wheeze

Plus en détail

Ac monoclonaux en Pneumo-Allergologie Palivizumab, Omalizumab. J.L. Rittié Hôpital des Enfants, Toulouse

Ac monoclonaux en Pneumo-Allergologie Palivizumab, Omalizumab. J.L. Rittié Hôpital des Enfants, Toulouse Ac monoclonaux en Pneumo-Allergologie Palivizumab, Omalizumab J.L. Rittié Hôpital des Enfants, Toulouse Particularités communes! Ac monoclonaux «humanisés»! AMM 1999 pour le palivizumab, 2006 pour omalizumab!

Plus en détail

Prévention de l allergie in utero et en période néonatale

Prévention de l allergie in utero et en période néonatale Prévention de l allergie in utero et en période néonatale P. Tounian Nutrition et Gastroentérologie Pédiatriques Hôpital Trousseau, Paris INSERM 872 Nutriomique, Université Paris 6 Institut de Cardiométabolisme

Plus en détail

Phénotypage de l asthme : En pratique. Lilia Malot, Pneumo-pédiatre Allergologue

Phénotypage de l asthme : En pratique. Lilia Malot, Pneumo-pédiatre Allergologue Phénotypage de l asthme : En pratique Lilia Malot, Pneumo-pédiatre Allergologue Asthme du nourrisson Enfant d âge préscolaire < 3 ans Diagnostic d asthme la première année de vie : épisodes itératifs de

Plus en détail

Allergie alimentaire et dermatite atopique

Allergie alimentaire et dermatite atopique Allergie alimentaire et dermatite atopique Docteur Chantal KARILA Service de pneumologie et allergologie pédiatriques Hôpital Necker-Enfants malades CFP 2 A 2013 (Karila, Arch Ped 2013) Histoire naturelle

Plus en détail

RHINITE ALLERGIQUE BILAN ALLERGOLOGIQUE

RHINITE ALLERGIQUE BILAN ALLERGOLOGIQUE RHINITE ALLERGIQUE BILAN ALLERGOLOGIQUE Pr ILHEM CHARFEDDINE GARGOURI SERVICE ORL CHU HABIB BOURGUIBA SFAX TUNISIE Ilhem.gargouri@rns.tn SAONORL-CCF- ANOL ALGER 22-24/ 11/ 2013 Mon patient est-il allergique?

Plus en détail

APLV EN PÉRIODE NÉONATALE QUELLE CLINIQUE? QUE FAIRE? D D E B O I S S I E U

APLV EN PÉRIODE NÉONATALE QUELLE CLINIQUE? QUE FAIRE? D D E B O I S S I E U APLV EN PÉRIODE NÉONATALE QUELLE CLINIQUE? QUE FAIRE? D D E B O I S S I E U DÉFINITIONS Allergie aux protéines du lait de vache = Réaction immunologique vis à vis d une ou plusieurs protéines du lait de

Plus en détail

Quand et comment pratiquer un test de provocation par voie orale?

Quand et comment pratiquer un test de provocation par voie orale? JAMA La pratique de l'allergie alimentaire Quand et comment pratiquer un test de provocation par voie orale? Antoine DESCHILDRE Pédiatrie, CHRU de Lille JAMA-CFA, avril 2009 QUAND et COMMENT PRATIQUER

Plus en détail

L allergie alimentaire chez l enfant : étude d une cohorte belge

L allergie alimentaire chez l enfant : étude d une cohorte belge L allergie alimentaire chez l enfant : étude d une cohorte belge Children Food allergy : results of Belgian survey S. Mulier, L. Hanssens, Ph. Chaouat et G. Casimir Service de Pneumologie et d Allergologie,

Plus en détail

Journal Club DMCP, 6.05.2010, Chloé Miauton

Journal Club DMCP, 6.05.2010, Chloé Miauton «Antibiotic use in infancy and symptoms of asthma, rhinoconjunctivitis, and eczema in children 6 and 7 years old: ISAAC phase III», (J. Allergy Clin Immunol 2009;124:982-9) Journal Club DMCP, 6.05.2010,

Plus en détail

Diagnostic précoce de l allergie

Diagnostic précoce de l allergie Diagnostic précoce de l allergie F. Rancé, allergologie-pneumologie, hôpital des Enfants, Toulouse La prévalence des maladies allergiques chez l enfant (dermatite atopique, asthme, rhinite et conjonctivite

Plus en détail

Lien entre bronchiolite et asthme?

Lien entre bronchiolite et asthme? Lien entre bronchiolite et asthme? L importance de la sémantique : «Bronchiolite» ou bronchite sifflante? Gabriel Bellon Lyon - Bron % d enfants avec wheezing persistant Si l on définit la bronchiolite

Plus en détail

- Où en est-on aujourd hui des indications, de l efficacité de l ITA? 8 Rencontres Rhône-Alpines De FMC en Allergologie. H Dhivert Donnadieu

- Où en est-on aujourd hui des indications, de l efficacité de l ITA? 8 Rencontres Rhône-Alpines De FMC en Allergologie. H Dhivert Donnadieu - Où en est-on aujourd hui des indications, de l efficacité de l ITA? 8 Rencontres Rhône-Alpines De FMC en Allergologie H Dhivert Donnadieu Philippe 55 ans, habite à Amiens Antc: symptômes polliniques

Plus en détail

CONTRIBUTION DE LA BIOLOGIE AU DIAGNOSTIC DE L ALLERGIE. Dr Marie DESROUSSEAUX Pharmacien Biologiste Laboratoire Biocentre

CONTRIBUTION DE LA BIOLOGIE AU DIAGNOSTIC DE L ALLERGIE. Dr Marie DESROUSSEAUX Pharmacien Biologiste Laboratoire Biocentre CONTRIBUTION DE LA BIOLOGIE AU DIAGNOSTIC DE L ALLERGIE Dr Marie DESROUSSEAUX Pharmacien Biologiste Laboratoire Biocentre INTRODUCTION La prévalence des maladies allergiques a doublé au cours des 15 dernières

Plus en détail

Rôle de l épidémiologie respiratoire

Rôle de l épidémiologie respiratoire Rôle de l épidémiologie respiratoire 1 er JAEP Jeudi 6 février 2014 Epidémiologie Asthme Allergie : maladies chroniques non transmissible Dr I. Annesi-Maesano (Paris) Directeur de Recherche INSERM Directeur

Plus en détail

Rémission de l asthme à l adolescence? Plan. Comment définir la rémission de l asthme? Asthme guérit- il à l adolescence?

Rémission de l asthme à l adolescence? Plan. Comment définir la rémission de l asthme? Asthme guérit- il à l adolescence? Rémission de à? Asthme guérit- il à? Jocelyne JUST Centre de l Asthme et des Allergies Groupe Hospitalier Trousseau- La Roche Guyon Université Pierre et Marie Curie, Paris6 Asthme est une maladie hétérogène

Plus en détail

De la dermatite atopique (DA) à l asthme: la marche atopique. Ce que l on sait. Une notion surannée? NICE Clinical Guidelines, Dec 2007

De la dermatite atopique (DA) à l asthme: la marche atopique. Ce que l on sait. Une notion surannée? NICE Clinical Guidelines, Dec 2007 De la dermatite (DA) à l asthme: la marche De la dermatite à l asthme: expérience des cohortes Dr Flore Amat Praticien Attachée Service d Allergologie, Hôpital Trousseau Prevalence Dermatite Asthme Rhinite

Plus en détail

La processionaire et l Homme. Dr. Ignacio Moneo Hospital Carlos III Madrid imoneog@hotmail.com

La processionaire et l Homme. Dr. Ignacio Moneo Hospital Carlos III Madrid imoneog@hotmail.com La processionaire et l Homme Dr. Ignacio Moneo Hospital Carlos III Madrid imoneog@hotmail.com 1 Introduction La chenille processionnaire du pin (Thaumetopoea pityocampa, TP) provoque des lésions cutanées

Plus en détail

La surveillance des allergies

La surveillance des allergies La surveillance des allergies Mathilde Pascal, Christophe Declercq Département Santé Environnement Marie-Christine Delmas, Claire Fuhrman Département des maladies chroniques Institut de veille sanitaire

Plus en détail

Synagis pourrait réduire la fréquence des épisodes récurrents de respiration sifflante chez les prématurés

Synagis pourrait réduire la fréquence des épisodes récurrents de respiration sifflante chez les prématurés POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Synagis pourrait réduire la fréquence des épisodes récurrents de respiration sifflante chez les prématurés La prophylaxie par Synagis (palivizumab) réduit de près de moitié la

Plus en détail

DEPISTAGE du Syndrome d'apnées du Sommeil. Quel bilan pour quelles allergies...

DEPISTAGE du Syndrome d'apnées du Sommeil. Quel bilan pour quelles allergies... DEPISTAGE du Syndrome d'apnées du Sommeil Quel bilan pour quelles allergies... Asthme et rhinite...de O à 77 ans Dr CYRIL BERGOIN (Tourcoing) FMC TOURCOING 13 NOVEMBRE 2008 Rhinite et asthme : des maladies

Plus en détail

L allergie respiratoire : de la rhinite à l asthme?

L allergie respiratoire : de la rhinite à l asthme? CAS CLINIQUE L allergie respiratoire : de la rhinite à l asthme? Commencer Réalisé par le Pr Just Chef du Service d Allergologie Centre de l asthme et des Allergies Hôpital Trousseau Paris 12 Suite Paul,

Plus en détail

ASTHME : EFR, Allergologie, Kinésithérapie, Autres. Dr Isabelle Tillie-Leblond, CHRU Lille & Université de Lille 2

ASTHME : EFR, Allergologie, Kinésithérapie, Autres. Dr Isabelle Tillie-Leblond, CHRU Lille & Université de Lille 2 ASTHME : EFR, Allergologie, Kinésithérapie, Autres Dr Isabelle Tillie-Leblond, CHRU Lille & Université de Lille 2 L ALLERGIE Conférence d experts Asthme-Allergie Quand et comment faire une enquête allergologique?

Plus en détail

REPARTITION DES SENSIBILISATIONS EN CONSULTATION D ALLERGOLOGIE PEDIATRIQUE CHEZ L ENFANT TOGOLAIS

REPARTITION DES SENSIBILISATIONS EN CONSULTATION D ALLERGOLOGIE PEDIATRIQUE CHEZ L ENFANT TOGOLAIS REPARTITION DES SENSIBILISATIONS EN CONSULTATION D ALLERGOLOGIE PEDIATRIQUE CHEZ L ENFANT TOGOLAIS B. BAKONDE*, K. TCHANGAI-WALLA***, A.K. TATAGAN, O. TIDJANI****, K. KESSIE*, K. ASSIMADI** RESUME Afin

Plus en détail

Traitement de l infertilité et risque d asthme chez l enfant

Traitement de l infertilité et risque d asthme chez l enfant ACTUALITES BIBLIOGRAPHIQUES EN ALLERGOLOGIE Mars 2013 Claude MOLINA* et Jacques GAYRAUD** Traitement de l infertilité et risque d asthme chez l enfant C est le sujet d une importante étude britannique

Plus en détail

Stratégie diagnostique De l asthme du nourrisson

Stratégie diagnostique De l asthme du nourrisson Stratégie diagnostique De l asthme du nourrisson Ain-Temouchent 08/Mai/2015. Groupe de pneumo-allergologie pédiatrique Société de pédiatrie de l ouest www.spo-dz.com societepediatrieouest@yahoo.fr GAAPP(Groupe

Plus en détail

Allergies et intolérances alimentaires chez l'enfant. Philippe Eigenmann Hôpital des Enfants

Allergies et intolérances alimentaires chez l'enfant. Philippe Eigenmann Hôpital des Enfants Allergies et intolérances alimentaires chez l'enfant Philippe Eigenmann Hôpital des Enfants Le message: Quand une allergie alimentaire est suspectée, toujours établir un diagnostic de certitude! Dois-je

Plus en détail

Allergie au latex (caoutchouc naturel) Amandine CATELAIN-LAMY Service des maladies professionnelles CENTRE HOSPITALIER LYON-SUD

Allergie au latex (caoutchouc naturel) Amandine CATELAIN-LAMY Service des maladies professionnelles CENTRE HOSPITALIER LYON-SUD r Allergie au latex (caoutchouc naturel) Amandine CATELAIN-LAMY Service des maladies professionnelles CENTRE HOSPITALIER LYON-SUD 27/11/2007 EPP - Service de médecine statutaire r Hevea Brasiliensis (Asie

Plus en détail

L Immunothérapie allergénique qui et comment désensibilisé?

L Immunothérapie allergénique qui et comment désensibilisé? L Immunothérapie allergénique qui et comment désensibilisé? Jocelyne JUST Groupe Hospitalier Trousseau La Roche-Guyon. Université paris6 26 rue du Dr A. Netter 75571 PARIS cedex 12 FRANCE L Immunothérapie

Plus en détail

L asthme chez l enfant Quelle prise en charge scolaire? Professeur Georges Casimir Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola

L asthme chez l enfant Quelle prise en charge scolaire? Professeur Georges Casimir Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola L asthme chez l enfant Quelle prise en charge scolaire? Professeur Georges Casimir Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola DEFINITION Asthme chez l enfant (10 %) Rôle de l allergie (25%) dans l

Plus en détail

Effets sanitaires liés à la pollution de l air dans les crèches et bâtiments scolaires Assises régionales de l air

Effets sanitaires liés à la pollution de l air dans les crèches et bâtiments scolaires Assises régionales de l air Effets sanitaires liés à la pollution de l air dans les crèches et bâtiments scolaires Assises régionales de l air Dorothée Grange et Sabine Host, ORS Île-de-France 03/12/2013 1 Enjeu de santé publique

Plus en détail

Thomas rencontre un zebre L histoire d un enfant allergique

Thomas rencontre un zebre L histoire d un enfant allergique 1 Siemens Medical Solutions Diagnostics propose un large portefeuille de solutions diagnostiques haute performance qui procurent des moyens plus efficaces d aide au diagnostic, à la prise en charge et

Plus en détail

Avis 29 mai 2013. XYZALL 5 mg, comprimé B/14 (CIP : 34009 358 502 4-9) B/28 (CIP : 34009 358 505 3-9) Laboratoire UCB PHARMA SA.

Avis 29 mai 2013. XYZALL 5 mg, comprimé B/14 (CIP : 34009 358 502 4-9) B/28 (CIP : 34009 358 505 3-9) Laboratoire UCB PHARMA SA. COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 29 mai 2013 XYZALL 5 mg, comprimé B/14 (CIP : 34009 358 502 4-9) B/28 (CIP : 34009 358 505 3-9) Laboratoire UCB PHARMA SA DCI Code ATC (2012) Motif de l examen Liste

Plus en détail

ACTUALITES BIBLIOGRAPHIQUES EN ALLERGOLOGIE Mars 2012

ACTUALITES BIBLIOGRAPHIQUES EN ALLERGOLOGIE Mars 2012 ACTUALITES BIBLIOGRAPHIQUES EN ALLERGOLOGIE Mars 2012 * Claude MOLINA* et Jacques GAYRAUD** * 1. Infection ou Allergie Respiratoire chez le jeune enfant. 2. Allaitement maternel et prévention de l Allergie.

Plus en détail

RDD 2008, PR A. SOBASZEK

RDD 2008, PR A. SOBASZEK PLAN ALLERGIES : EPIDEMIOLOGIE PREVALENCE DES ALLERGIES ET MONDE MODERNE Sensibilisation allergique du nouveau-né, épisodes sibilants et asthme Facteurs prédictifs de la persistance de l asthme à l âge

Plus en détail

La piscine pour ou contre

La piscine pour ou contre La piscine pour ou contre POUR!!! Jean-Christophe Dubus Unité de Pneumologie et Médecine Infantile, CRCM pédiatrique & CNRS, URMITE 6236 CHU Timone-Enfants et Hôpital Nord, Marseille Aucun conflit d intérêt

Plus en détail

Traitement de la crise : Particularités s pédiatriquesp. Pr Christophe Delacourt Necker

Traitement de la crise : Particularités s pédiatriquesp. Pr Christophe Delacourt Necker Traitement de la crise : Particularités s pédiatriquesp Pr Christophe Delacourt Necker Mots clés Silence auscultatoire Fréquence respiratoire Elocution difficile TA Réponse β2 DEP SaO2 Corticoïdes Bronchodilatateurs

Plus en détail

ACTUALITES BIBLIOGRAPHIQUES EN ALLERGOLOGIE

ACTUALITES BIBLIOGRAPHIQUES EN ALLERGOLOGIE ACTUALITES BIBLIOGRAPHIQUES EN ALLERGOLOGIE Mai 2013 Claude MOLINA* et Jacques GAYRAUD** * 1. Les tests d allergie chez l enfant 2. Test de Provocation Alimentaire chez l enfant: cas particulier de l allergie

Plus en détail

Isabelle PIN, Cathy Llerena, Eglantine Hullo CHU de Grenoble Valérie SIROUX. INSERM U823. Grenoble

Isabelle PIN, Cathy Llerena, Eglantine Hullo CHU de Grenoble Valérie SIROUX. INSERM U823. Grenoble Phénotypes d asthme de l enfant à risque de persistance à l âge adulte Isabelle PIN, Cathy Llerena, Eglantine Hullo CHU de Grenoble Valérie SIROUX. INSERM U823. Grenoble Collaborations avec les laboratoires

Plus en détail

Pour ou contre les piscines! Guy Dutau 8 ème Congrès Francophone Pédiatrique de Pneumologie et d Allergologie Paris 16 & 17 novembre 2012

Pour ou contre les piscines! Guy Dutau 8 ème Congrès Francophone Pédiatrique de Pneumologie et d Allergologie Paris 16 & 17 novembre 2012 Pour ou contre les piscines! Guy Dutau 8 ème Congrès Francophone Pédiatrique de Pneumologie et d Allergologie Paris 16 & 17 novembre 2012 Pour ou contre les piscines! Swimming pool, respiratory health,

Plus en détail

Intérêt du NO dans la prise en charge de l asthme. Michel Miguéres Toulouse, le 22 mars 2014

Intérêt du NO dans la prise en charge de l asthme. Michel Miguéres Toulouse, le 22 mars 2014 Intérêt du NO dans la prise en charge de l asthme Michel Miguéres Toulouse, le 22 mars 2014 Notion de contrôle de l asthme Mesure de la Fe NO, un nouvel outil Diagnostique d aide au contrôle de l asthme

Plus en détail

Blé Allergologie moléculaire. Utilisez les composants pour améliorer le diagnostic de. l allergie au blé médiée par les IgE

Blé Allergologie moléculaire. Utilisez les composants pour améliorer le diagnostic de. l allergie au blé médiée par les IgE Blé Allergologie moléculaire Utilisez les composants pour améliorer le diagnostic de l allergie au blé médiée par les IgE Les composants améliorent le diagnostic de l allergie au blé Identifiez une sensibilisation

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 13 décembre 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 13 décembre 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 13 décembre 2006 XYZALL 0,5 mg/ml, solution buvable Flacon de 200 ml avec seringue pour administration orale (CIP : 376 538-7) UCB PHARMA SA lévocétérizine Liste II Date

Plus en détail

UNITE DE PATHOLOGIE PROFESSIONNELLE

UNITE DE PATHOLOGIE PROFESSIONNELLE ATOPIE ET APTITUDE? Pour ou contre l inaptitude? Pour l inaptitude Atopie = Facteur de risque de survenue de dermatoses professionnelles Production anormale d IgE => risque de développer une hypersensibilité

Plus en détail

Ta b le PREMIÈRE PARTIE. Introduction...9 COMPRENDRE L'ALLERGIE

Ta b le PREMIÈRE PARTIE. Introduction...9 COMPRENDRE L'ALLERGIE Ta b le Introduction...9 PREMIÈRE PARTIE COMPRENDRE L'ALLERGIE CHAPITRE 1 Allergies, allergènes, allergiques... 15 L'allergie est-elle une maladie?... 16 Qu'est-ce qu'un allergène?... 17 Qui est allergique?...

Plus en détail

Adrénaline et anaphylaxie en pratique. Dr Gaëlle LE MANAC H-DOVE Service de pneumo-allergologie Hôpital des Enfants, Toulouse

Adrénaline et anaphylaxie en pratique. Dr Gaëlle LE MANAC H-DOVE Service de pneumo-allergologie Hôpital des Enfants, Toulouse Adrénaline et anaphylaxie en pratique Dr Gaëlle LE MANAC H-DOVE Service de pneumo-allergologie Hôpital des Enfants, Toulouse Introduction Définition de l anaphylaxie : réaction d hypersensibilité systémique

Plus en détail

Je m informe. L Étroit Unlimited P1004FR 08-2010

Je m informe. L Étroit Unlimited P1004FR 08-2010 L Étroit Unlimited P1004FR 08-2010 Je m informe Comprendre l allergie Il y a de plus en plus d allergiques VRAI : L OMS (Organisation Mondiale de la Santé) classe l allergie au 4ème rang des affections

Plus en détail

BEST OF 2017 ALLERGOLOGIE PÉDIATRIQUE

BEST OF 2017 ALLERGOLOGIE PÉDIATRIQUE BEST OF 2017 ALLERGOLOGIE PÉDIATRIQUE Karine Corréard et Clélia Buchs Tuteurs : Virginie Jubin et Salima Atmani 1- Les enfants nourris avec une formule hydrolysée ont-il moins d allergie ou de maladies

Plus en détail

Premiers tests cutanés: Charles Blackley -------------- Rhinite allergique Asthme induits par une exposition aux pollens

Premiers tests cutanés: Charles Blackley -------------- Rhinite allergique Asthme induits par une exposition aux pollens Premiers tests cutanés: Charles Blackley -------------- Rhinite allergique Asthme induits par une exposition aux pollens 1820-1900 Ancestors of Allergy. Compte pollinique Se teste lui-même 1865 Tests cutanés

Plus en détail

Asthme professionnel à la crevette

Asthme professionnel à la crevette Asthme professionnel à la crevette D. Pinot 1, M.H. Bados 2, S. Delattre 3, M.P Lehucher-Michel 2 1 Service de pneumologie, Hopital Ste Marguerite Marseille 2 Consultation de Pathologie Professionnelle

Plus en détail

Asthme du NRS. Priam 05 mars 2003. Dr Agnès Toutain-Rigolet Dr Yan Martinat

Asthme du NRS. Priam 05 mars 2003. Dr Agnès Toutain-Rigolet Dr Yan Martinat Asthme du NRS Priam 05 mars 2003 Dr Agnès Toutain-Rigolet Dr Yan Martinat Définition de l asthme : clinique Crises de dyspnée Sibilances Obstruction bronchique Réversibilité bétamimétique MAIS aussi *

Plus en détail

Des désensibilisations inhabituelles : le chat, Alternaria. Michel Miguéres AART, janvier 2011

Des désensibilisations inhabituelles : le chat, Alternaria. Michel Miguéres AART, janvier 2011 Des désensibilisations inhabituelles : le chat, Alternaria Michel Miguéres AART, janvier 2011 Allergènes répandus Pouvoir pathogène élevé Éviction difficile voire impossible ITS peut être considérée Quels

Plus en détail

Asthme à l âge préscolaire: exemples de présentation et de traitements «Evidence Based Medicine»

Asthme à l âge préscolaire: exemples de présentation et de traitements «Evidence Based Medicine» Asthme à l âge préscolaire: exemples de présentation et de traitements «Evidence Based Medicine» Unité de Pneumologie Pédiatrique Hôpital des Enfants, Genève Asthme à l âge préscolaire est encore essentiellement

Plus en détail

Diagnostic : allergènes recombinants. Thérapeutique : Induction de tolérance alimentaire Désensibilisation sublinguale

Diagnostic : allergènes recombinants. Thérapeutique : Induction de tolérance alimentaire Désensibilisation sublinguale L.MALOT Diagnostic : allergènes recombinants Thérapeutique : Induction de tolérance alimentaire Désensibilisation sublinguale DIAGNOSTIC Camille 10 ans Cs pour une rhinite perannuelle Interro : éternuements

Plus en détail

L asthme de la femme

L asthme de la femme L asthme de la femme Chantal Raherison Semjen U897 ISPED Université Bordeaux Segalen Service des Maladies Respiratoires Pôle Cardiothoracique CHU Bordeaux C. H. U Hôpitaux de Bordeaux Conflits d intérêt

Plus en détail

Produits de contraste et Allergie : Hypersensibilité de type immédiat

Produits de contraste et Allergie : Hypersensibilité de type immédiat Fiche de recommandation pour la pratique clinique Produits de contraste et Allergie : Hypersensibilité de type immédiat Définitions Ces recommandations concernent les produits de contraste iodés et gadolinés.

Plus en détail

Une allergie typique?

Une allergie typique? CAS CLINIQUE Une allergie typique? Commencer Réalisé par le Pr Demoly Coordinateur du Département de Pneumologie et Addictologie Hôpital Arnaud de Villeneuve CHU Montpellier Bastien, 15 ans Tous les ans

Plus en détail

BRONCHIOLITE AIGUE DU NOURRISSON

BRONCHIOLITE AIGUE DU NOURRISSON BRONCHIOLITE AIGUE DU NOURRISSON Plan de cours 1-Etiologie... 2 1.1-Terrain :... 2 1.2-Caractère saisonnier :... 2 1.3-Agents en cause :... 2 2-Pathogénie... 2 2.1-Mode de transmission... 2 2.2-Agression

Plus en détail

QUELS SPORTS CHEZ L ASTHMATIQUE?

QUELS SPORTS CHEZ L ASTHMATIQUE? QUELS SPORTS CHEZ L ASTHMATIQUE? Anne Charloux Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Faculté de Médecine de Strasbourg Intérêts financiers : néant

Plus en détail

REINTRODUCTION ALIMENTAIRE CHEZ L ENFANT Cas cliniques lait de vache

REINTRODUCTION ALIMENTAIRE CHEZ L ENFANT Cas cliniques lait de vache REINTRODUCTION ALIMENTAIRE CHEZ L ENFANT Cas cliniques lait de vache 8e Congrès Francophone d'allergologie Agnes Juchet, Dominique Sabouraud, Rachel Pontcharraud, Isabelle Daubas Nawel Naji 8 ème Congrès

Plus en détail

Allergie ou hypersensibilité non IgE médiée? Comment s y retrouver? Pr. Françoise Smets Gastropédiatrie & Centre de l allergie

Allergie ou hypersensibilité non IgE médiée? Comment s y retrouver? Pr. Françoise Smets Gastropédiatrie & Centre de l allergie Allergie ou hypersensibilité non IgE médiée? Comment s y retrouver? Pr. Françoise Smets Gastropédiatrie & Centre de l allergie Allergie ou hypersensibilité alimentaire non IgE médiée : résumé Mécanisme

Plus en détail

A quoi pensez-vous? (diagnostic positif)

A quoi pensez-vous? (diagnostic positif) Cas clinique Mme D. 24ans, depuis 3 semaines: Asthénie Rhinorrhée Obstruction nasale Ecoulement nasal postérieur Toux productive le matin+++ Voix enrouée le matin +++ Douleurs modérées infraorbitaires

Plus en détail

Environnement ----> Sensibilisation ------> maladie atopique Allergénique + Terrain atopique

Environnement ----> Sensibilisation ------> maladie atopique Allergénique + Terrain atopique Peut-on prévenir Peut-on améliorer une DA avec un régime d'éviction alimentaire ou un changement de lait? Dr G.Schoder - déc 2007 Conférence de consensus Prise en charge de la dermatite atopique de l enfant

Plus en détail

Comment évaluer le contrôle de l asthme en pratique quotidienne?

Comment évaluer le contrôle de l asthme en pratique quotidienne? Comment évaluer le contrôle de l asthme en pratique quotidienne? Antoine Deschildre Pneumologie pédiatriquep CHRU de Lille Toulouse, octobre 2008 SEVERITE DE L ASTHME (GINA) Symptômes diurnes Symptômes

Plus en détail

Prise en charge d une réaction allergique de type immédiat avec les produits de contraste

Prise en charge d une réaction allergique de type immédiat avec les produits de contraste Prise en charge d une réaction allergique de type immédiat avec les produits de contraste Olivier Clément (Paris), Pascale Dewachter (Paris), Anika Fichelle (Paris), Jean-Yves Gauvrit (Rennes), Didier

Plus en détail

L allergie au lait. 1Toutes les réactions indésirables au lait sont. Marie-Josée Lemieux-Roy. Vrai. Faux

L allergie au lait. 1Toutes les réactions indésirables au lait sont. Marie-Josée Lemieux-Roy. Vrai. Faux Le tube digestif de l enfant : de la bouche au rectum Marie-Josée Lemieux-Roy 5 Pierrot,six semaines,est amené à votre cabinet par sa mère que vous avez suivie pendant sa grossesse. Cette dernière s inquiète,car

Plus en détail

B. GIRODET* ASPECTS MEDICAUX DE L EXPOSITION AU POLLEN D AMBROISIE

B. GIRODET* ASPECTS MEDICAUX DE L EXPOSITION AU POLLEN D AMBROISIE B. GIRODET* ASPECTS MEDICAUX DE L EXPOSITION AU POLLEN D AMBROISIE *Centre Hospitalier Saint Joseph et Saint Luc 20 quai Claude Bernard 69007 LYON Cabinet Médical 1 rue Laborde 69500 BRON girodet.bru@voila.fr

Plus en détail

LES CORTICOÏDES INTERMITTENTS

LES CORTICOÏDES INTERMITTENTS ROUEN LIGUE MAGNUS LYON Division 1 LES CORTICOÏDES INTERMITTENTS SONT AUSSI EFFICACES QUE LES TRAITEMENTS AU LONG COURS CHEZ LE JEUNE ENFANT Christophe Marguet Pneumologie & Allergologie pédiatrique EA3830/CIC

Plus en détail

Qu est-ce que l hyperréactivité bronchique? Quelle importance pour le clinicien?

Qu est-ce que l hyperréactivité bronchique? Quelle importance pour le clinicien? Qu est-ce que l hyperréactivité bronchique? Quelle importance pour le clinicien? Prof. Jean-William Fitting Colloque du 6 février 2014 Service de pneumologie Centre Hospitalier Universitaire Vaudois Lausanne,

Plus en détail

ASTHME et ALLERGIE ALIMENTAIRE chez l enfant Quel lien? Dr Anne DEPRAS AART 14 octobre 2014

ASTHME et ALLERGIE ALIMENTAIRE chez l enfant Quel lien? Dr Anne DEPRAS AART 14 octobre 2014 ASTHME et ALLERGIE ALIMENTAIRE chez l enfant Quel lien? Dr Anne DEPRAS AART 14 octobre 2014 Lien entre AA et asthme 10% des enfants sont asthmatiques 10% des asthmatiques sont all alimentaires (2% chez

Plus en détail

La diététique dans l allergie alimentaire. Christophe Dupont, Hôpital Necker Liège, 2 avril 2011

La diététique dans l allergie alimentaire. Christophe Dupont, Hôpital Necker Liège, 2 avril 2011 La diététique dans l allergie alimentaire Christophe Dupont, Hôpital Necker Liège, 2 avril 2011 Prise en charge diététique de l allergie aux protéines du lait de vache Conséquences nutritionnelles de l

Plus en détail

Réintroductions alimentaires chez l enfant. M. Hofer - J.Wassenberg Immuno-allergologie Service de pédiatrie - CHUV

Réintroductions alimentaires chez l enfant. M. Hofer - J.Wassenberg Immuno-allergologie Service de pédiatrie - CHUV Réintroductions alimentaires chez l enfant M. Hofer - J.Wassenberg Immuno-allergologie Service de pédiatrie - CHUV Réintroductions alimentaires en 2004 Age: 12 mois 10 ans Nombre total: 30 Tests réussis:

Plus en détail

Allergie à la moisissure Alternaria. Formation continue allergologie - Asthme S.Maître, IAL, 08.10.2015

Allergie à la moisissure Alternaria. Formation continue allergologie - Asthme S.Maître, IAL, 08.10.2015 Allergie à la moisissure Alternaria Formation continue allergologie - Asthme S.Maître, IAL, 08.10.2015 Monsieur D.B., été 2015 26 ans, portugais, CH depuis 3ans DA puis dès âge de 3 ans RC et asthme perannuels

Plus en détail

La dermatite atopique du nourrisson, une urgence thérapeutique! 2- Altération de la barrière cutanée et développement des maladies allergiques

La dermatite atopique du nourrisson, une urgence thérapeutique! 2- Altération de la barrière cutanée et développement des maladies allergiques La dermatite atopique du nourrisson, une urgence thérapeutique! 2- Altération de la barrière cutanée et développement des maladies allergiques Frédéric BERARD, Immunologie Clinique et Allergologie, Lyon

Plus en détail

Journées de pneumo-allergologie pédiatrique A.Juchet, A.Chabbert-Broué

Journées de pneumo-allergologie pédiatrique A.Juchet, A.Chabbert-Broué Journées de pneumo-allergologie pédiatrique A.Juchet, A.Chabbert-Broué Patient allergique ou suspect d allergie Anamnèse Interrogatoire Enquête alimentaire Examen clinique Tests cutanés prick-tests (HSI)

Plus en détail

animaux de compagnie

animaux de compagnie ANIMAUX À FOURRURE Allergologie moléculaire Élucidez les cas ambigus d allergie aux animaux de compagnie Utilisez les composants pour comprendre les multiples positivités aux extraits d animaux Utilisez

Plus en détail

2 : Terrain atopique et allergies respiratoires: place de l allergologue. F Lemoigne

2 : Terrain atopique et allergies respiratoires: place de l allergologue. F Lemoigne 2 : Terrain atopique et allergies respiratoires: place de l allergologue F Lemoigne Définitions Atopie: aptitude génétiquement déterminée à fabriquer des IgE asthme, rhinite allergique, dermatose atopique,

Plus en détail

Il faut faire un bilan allergologique devant une Hyper IgE isolée? CONTRE. Dr Marie-Thérèse Guinnepain

Il faut faire un bilan allergologique devant une Hyper IgE isolée? CONTRE. Dr Marie-Thérèse Guinnepain Il faut faire un bilan allergologique devant une Hyper IgE isolée? CONTRE Dr Marie-Thérèse Guinnepain MT Guinnepain CONFLITS D INTERET Néant La quantification de la concentration totale d'ige permet d'évaluer

Plus en détail

Bienfaits présumés de l allaitement pour l enfant

Bienfaits présumés de l allaitement pour l enfant Bienfaits présumés de l allaitement pour l enfant Réduction du risque de morbidité et de mortalité Infection (gastro-intestinale et respiratoire) Maladie atopique (eczéma, asthme, + tests dermatologiques)

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 16 avril 2008

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 16 avril 2008 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 16 avril 2008 WYSTAMM 10 mg, comprimé Boîte de 15 comprimés (CIP : 382 884-0) Boîte de 30 comprimés (CIP : 384 162-2) Laboratoires BOUCHARA RECORDATI rupatadine Date

Plus en détail

C est quoi. La bronchiolite. ckoi07_060710:grid_iso_half_pg_vert.qxd 6/07/10 17:43 Page 1

C est quoi. La bronchiolite. ckoi07_060710:grid_iso_half_pg_vert.qxd 6/07/10 17:43 Page 1 ckoi07_060710:grid_iso_half_pg_vert.qxd 6/07/10 17:43 Page 1 C est quoi La bronchiolite Brochure écrite avec la collaboration du Pr Astrid Vabret, laboratoire de Virologie, CHU Caen et du Pr Bernard Guillois,

Plus en détail

MANIFESTATIONS CLINIQUES ET CRITÈRES DIAGNOSTIQUES DE L ALLERGIE ALIMENTAIRE

MANIFESTATIONS CLINIQUES ET CRITÈRES DIAGNOSTIQUES DE L ALLERGIE ALIMENTAIRE MANIFESTATIONS CLINIQUES ET CRITÈRES DIAGNOSTIQUES DE L ALLERGIE ALIMENTAIRE Martine Drouet Unité Allergologie CHU - ANGERS Société Française de Toxicologie 29-30 nov 2012 - Toulouse Epidémiologie de l

Plus en détail

Diagnostic et traitement de la rhinite allergique de l enfant. R.Boukari CHU Blida

Diagnostic et traitement de la rhinite allergique de l enfant. R.Boukari CHU Blida Diagnostic et traitement de la rhinite allergique de l enfant R.Boukari CHU Blida Objectifs Description des critères cliniques utilisés pour définir et classer la RA de l enfant Savoir faire le choix du

Plus en détail

Epidémiologie et physiopathologie de l asthme chez l enfant

Epidémiologie et physiopathologie de l asthme chez l enfant Epidémiologie et physiopathologie de l asthme chez l enfant Increasing asthma period prevalence among children 0-17 years of age, 1980-1996 9 8? 7 6 Percent 5 4 3 2 1 0 1980 1982 1984 1986 1988 1990 1992

Plus en détail

ACTUALITES BIBLIOGRAPHIQUES EN ALLERGOLOGIE * Mars 2015 * Claude MOLINA* et Jacques GAYRAUD**

ACTUALITES BIBLIOGRAPHIQUES EN ALLERGOLOGIE * Mars 2015 * Claude MOLINA* et Jacques GAYRAUD** ACTUALITES BIBLIOGRAPHIQUES EN ALLERGOLOGIE Mars 2015 Claude MOLINA et Jacques GAYRAUD 1. Prévention de l allergie à l arachide par une consommation précoce chez l enfant 2. Asthme et Broncho-constriction

Plus en détail

École de l allergie alimentaire. A.Juchet, A.Chabbert-Broué Ecole de l asthme et de l allergie alimentaire Alizée Hôpital des Enfants Toulouse

École de l allergie alimentaire. A.Juchet, A.Chabbert-Broué Ecole de l asthme et de l allergie alimentaire Alizée Hôpital des Enfants Toulouse École de l allergie alimentaire A.Juchet, A.Chabbert-Broué Ecole de l asthme et de l allergie alimentaire Alizée Hôpital des Enfants Toulouse Prévalence de l allergie alimentaire en constante augmentation

Plus en détail

Avis 4 septembre 2013. AVAMYS 27,5 µg/pulvérisation, suspension pour pulvérisation nasale Flacon de 120 pulvérisations (CIP : 34009 383 224 4 6)

Avis 4 septembre 2013. AVAMYS 27,5 µg/pulvérisation, suspension pour pulvérisation nasale Flacon de 120 pulvérisations (CIP : 34009 383 224 4 6) COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 4 septembre 2013 AVAMYS 27,5 µg/pulvérisation, suspension pour pulvérisation nasale Flacon de 120 pulvérisations (CIP : 34009 383 224 4 6) Laboratoire GLAXOSMITHKLINE

Plus en détail

Dépistage de l asthme en CE2 par administration aux enfants d un questionnaire en médecine scolaire

Dépistage de l asthme en CE2 par administration aux enfants d un questionnaire en médecine scolaire Dépistage de l asthme en CE2 par administration aux enfants d un questionnaire en médecine scolaire Isabelle Walus 1, Nicole Beydon 2,3 1 : Service de Santé Scolaire, Sous- direc5on de la Santé, DASES,

Plus en détail

Histoire naturelle des sensibilisations : A quel âge devient-on polysensibilisé?

Histoire naturelle des sensibilisations : A quel âge devient-on polysensibilisé? Histoire naturelle des sensibilisations : A quel âge devient-on polysensibilisé? Le développement d une allergie chez un individu est complexe. Il dépend des antécédents familiaux, des IgE totales, des

Plus en détail

Comorbidités dans l asthme : L OBÉSITÉ. Antoine Deschildre Lille

Comorbidités dans l asthme : L OBÉSITÉ. Antoine Deschildre Lille Comorbidités dans l asthme : L OBÉSITÉ Antoine Deschildre Lille Cfp2a 2011 Recommandations HAS septembre 2011 www.has-france.fr Salanave, Int J Pediatr Obésité Obes = IMC 2009 > 97 p enfants de 7 à 9 ans

Plus en détail

Patch tests dans l allergie alimentaire. D de Boissieu

Patch tests dans l allergie alimentaire. D de Boissieu Patch tests dans l allergie alimentaire D de Boissieu Nouvelle classification des allergies alimentaire (Sampson JACI 2005) IgE médiées Cutanés (urticaire, angio-œdème, rash..) Gastrointestinales (sd oral,

Plus en détail