Euro-maths CE1 et les recommandations du Conseil national des programmes pour la mise en oeuvre des programmes de l école élémentaire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Euro-maths CE1 et les recommandations du Conseil national des programmes pour la mise en oeuvre des programmes de l école élémentaire"

Transcription

1 Euro-maths CE1 et les recommandations du Conseil national des programmes pour la mise en oeuvre des programmes de l école élémentaire note du 15 mai 2014 et B.O. n 25 circulaire du 18 juin Les recommandations proposées [par le CSP : NDLR] constituent des indications générales ou portant sur des domaines précis qui ne se substituent pas aux programmes en cours, mais peuvent en éclairer la mise en oeuvre en dégageant des priorités, en précisant des interprétations, en distinguant lorsque c est nécessaire entre ce qui n est qu abordé et ce qui est traité de façon plus approfondie, entre ce qui est esquissé à un niveau donné et ce qui peut être repris par la suite. Les domaines d enseignement ou les points du programme qui n appellent pas de commentaires particuliers ne sont pas mentionnés. Les recommandations générales du CSP relatives aux programmes 2008 qui s appliquent au CE1 Les enseignants ménagent autant que possible des situations de transversalité qui permettent notamment des retours réguliers sur les apprentissages du français et des mathématiques : tous les domaines d'apprentissage donnent lieu à des exercices écrits et oraux réguliers. Cette transversalité donne plus de sens aux apprentissages en créant du lien entre les différents domaines. Euro-maths CE1 Dès qu il pratique une activité cognitive, un élève sélectionne des informations, les organise et en effectue un traitement. Cette démarche se retrouve dans tous les types d activités mathématiques d'euro-maths, principalement dans les activités préparatoires et dans les découvertes mais aussi dans les exercices. Au CE1, on poursuit le travail commencé au CP : apprendre à lire

2 de manière autonome la page d'un fichier, comprendre l'activité proposée et le travail attendu. Les élèves sont également sensibilisés à certains modes de représentation de données (tableaux et graphiques à barres) ; ils doivent en comprendre l organisation pour pouvoir les interpréter, y trouver des informations, les comparer ou les utiliser dans des calculs pour en déduire de nouvelles informations. Accorder de l importance au sens des apprentissages, c est revenir sur l opposition classique entre sens et automatisation : il ne s agit pas de les opposer, mais de les construire simultanément. La construction du sens est indispensable à l élaboration de savoirs solides que l élève pourra réinvestir, et l automatisation de certaines procédures est le moyen de libérer des ressources cognitives pour que l élève puisse accéder à des opérations plus élaborées et à la compréhension À tous niveaux, les manuels et fichiers Euro-maths organisent une articulation très forte entre la construction du sens des différentes notions mathématiques et le travail nécessaire d automatisation que ce soit dans le domaine numérique, dans celui des grandeurs et de leur mesure ou en géométrie. Des étapes d entraînement contribuent à cette automatisation. Dans le domaine numérique, la fréquentation régulière de problèmes issus de catégories différentes permet aux élèves de se constituer un stock d expériences mobilisables lors de la résolution de nouvelles situations et contribue à enrichir leur compréhension des concepts d addition, de soustraction, de multiplication, et des relations qu ils entretiennent entre eux. La démarche consiste ensuite à faire évoluer les procédures personnelles que les élèves ont mises en œuvre vers des procédures plus distantes des contextes et des actions décrites dans les énoncés.

3 Pour cela, la taille des nombres en jeu, leurs caractéristiques, les relations qu'ils entretiennent, les contextes, sont autant de variables prises en compte pour la progressivité des apprentissages. La résolution de problèmes joue un rôle essentiel dans l activité mathématique. Elle est présente dans tous les domaines et s exerce à tous les stades des apprentissages. La résolution de problèmes est pour nous un moyen de construire de nouveaux savoirs, de se les approprier, de les perfectionner, puis de s entraîner à les utiliser. Par exemple, comme nous l'avons précédemment indiqué, les opérations arithmétiques sont construites comme réponses à des problèmes qu'elles permettent de résoudre.

4 Les recommandations du CSP relatives au cycle des apprentissages fondamentaux. Extraits concernant le CE1 Euro-maths CE1 NOMBRES ET CALCUL La connaissance des nombres et le calcul sont les objectifs prioritaires du CP et du CE1. Cette connaissance du nombre, surtout centrée sur des activités de manipulation permettant de dénombrer des collections en maternelle, doit aboutir en fin de Cycle 2 à une connaissance et une utilisation des principes de la numération de position notamment travaillée au moyen de techniques de composition/décomposition des nombres. Cet apprentissage se réalise au travers d activités permettant aux élèves de s appuyer sur des représentations (le boulier, les abaques ). Dans cette perspective, la mise en oeuvre de techniques opératoires permet de se familiariser avec la numération de position et de l utiliser. De ce fait, les techniques opératoires de l addition, de la Nous accordons beaucoup d importance à la construction de la numération à l aide de matériel : Dans le jeu de la dizaine Étape de liaison pages 14 et 15, jeu déjà rencontré en CP, les élèves s entraînent à passer de collections où les éléments sont manipulables à des représentations dans lesquelles ces éléments sont tous visibles, puis visibles sous forme de groupements de 10 (plaques unies). La dizaine, d abord perçue comme 10 unités, devient une nouvelle entité qui peut à son tour être traitée comme une unité (dizaine) et itérée Il en sera de même à l'étape 14 pour la centaine, d abord perçue comme 100 unités, ou 10 dizaines, avant d être considérée comme une nouvelle unité (centaine). Progressivement les élèves dénombrent en prenant appui sur les dizaines, sans dénombrer un à un et apprennent diverses formulations pour désigner un même nombre. L'apprentissage de la technique de l'addition, initié au CP, est repris en CE1 et élargi aux nombres inférieur à 1000

5 soustraction et de la multiplication constituent des activités au cours desquelles les élèves devront mobiliser leurs connaissances du nombre pour les réaliser. Le calcul mental constitue aussi une activité fondamentale au service de la connaissance du nombre. Le choix de ces activités doit permettre aux élèves d élaborer des stratégies mettant en oeuvre leurs connaissances des nombres en général et des principes de la numération de position en particulier. Étapes 10, 11,19, 20, 44. La technique est expliquée avec le matériel de numération, elle est ensuite décontextualisée. Nous avons choisi d enseigner la technique opératoire de la soustraction par compensation (technique usuelle en France). Son étude s'appuie sur les connaissances acquises sur la droite numérique dans le cadre de la numération et sur la propriété des écarts Étapes 64, 65, 66 et 75 Pour donner du sens à la technique de la multiplication posée en colonnes nous partons du dénombrement des carreaux d'un rectangle quadrillé. Le plan de découpage du rectangle évolue en fonction de la taille des nombres et s'appuie sur la décomposition des nombres en dizaines et unités Étapes 57,59, 62, 76 Un moment de calcul mental est prévu à chaque étape en relation étroite avec les apprentissages en cours. Ce travail s'appuie sur des jeux pour permettre une répétition sans lassitude : Avec le jeu de la boîte opaque et le jeu du poney, les élèves s entraînent à calculer mentalement des sommes et des différences dans un champ numérique restreint. La bande numérique et le tableau de nombres sont des supports pour travailler la structuration de la suite numérique chiffrée. Le jeu de la dizaine et le jeu de la centaine contribuent à fixer la valeur des chiffres selon leur position dans l écriture chiffrée d un nombre.

6 Le jeu du nombre caché consiste à trouver un nombre par encadrements successifs. Il contribue à entraîner les élèves au traitement de l information. Le jeu des écarts consiste à remplacer une soustraction par une autre plus facile à calculer, en utilisant la propriété des écarts. Le jeu «le compte est bon» permet de trouver différentes écritures des nombres en utilisant les différentes opérations. Il contribue à la développer l agilité en calcul mental. Les élèves de Cycle 2 doivent connaître les nombres jusqu à 1000 à la fin du CE1. Cette préconisation est adaptée aux compétences des élèves de Cycle 2. Cependant les particularités de la langue française engendrent certaines difficultés entre 69 et 100. Ces difficultés doivent être prises en compte, notamment pour le passage à l oral. La division n est pas envisagée en tant que technique opératoire. Elle est abordée au travers de problèmes de quotition et de partition. La division par 2 peut permettre de mettre en relation double et moitié et d automatiser la connaissance de certains résultats. En CE1, le champ numérique est suffisamment grand pour que les élèves puissent commencer à s'interroger sur la manière dont est construit le nom des nombres. Une étape spécifique Étape 69 est dédiée à cette approche. Ce travail est poursuivi par des activités lors du moment de calcul mental. Nous avons choisi de construire la division à partir de situations de recherche de la valeur d'une part (division partition) à l'étape 80 et de situations de recherche du nombre de parts (division quotition) à l'étape 81. Les élèves résolvent ces problèmes par des procédures qui s'appuient sur des additions et des multiplications aboutissant l écriture en ligne de la division euclidienne. Il est possible de différer au CE2 le contenu de l'étape 82 qui introduit la division exacte par 2 et par 5. Les expressions double et moitié d'usage courant sont étudiées dès l'étape 22.

7 GEOMETRIE Les situations permettent de mettre en oeuvre des savoirs et savoirfaire adaptés aux élèves de Cycle 2. L utilisation de gabarits semble particulièrement adaptée au cycle 2. Ils peuvent être utilisés par les élèves pour repérer ou tracer un angle droit, leur donnant ainsi l occasion d utiliser un outil de validation de leur observation (page 91). Dans tous les cas, les différents apprentissages réalisés dans ce domaine doivent permettre aux élèves d accéder à un travail systématique sur le langage et la structuration de l espace. La géométrie que nous faisons travailler aux élèves est une géométrie issue de la perception et de l observation. Elle vise la construction des premières représentations mentales, l apprentissage d un vocabulaire adapté, l acquisition de gestes efficaces pour les premiers tracés. De nombreuses situations favorisent la mise en oeuvre de certaines propriétés : - l'angle droit Étape 17, - le repérage des alignements Étape 27, - la maîtrise des instruments : utilisation de la règle liaison p 17, du papier calque pour repérer des figures identiques Étape 41, d'un gabarit pour tracer un angle droit Étape 47, du papier plié et du quadrillage pour travailler la symétrie axiale Étapes 73, 77. GRANDEURS ET MESURES Ce domaine d apprentissage étant très souvent à l origine de difficultés chez certains élèves, on peut prendre appui sur toutes les phases de manipulation (dont les comparaisons directes et indirectes) qui permettent de faire comprendre la notion de grandeur avant de faire appel à la mesure. Les rencontres des élèves dans la vie quotidienne avec le mesurage effectif de grandeurs sont relativement rares, c est la raison pour laquelle nous proposons des activités préparatoires avec du matériel pour expérimenter. Les activités proposées sur les longueurs Étapes 13, 24 67, 70, 78, 87, les durées page 20, Étape 49,

8 la monnaie Étapes 30, 61, les contenances Étape 55 les masses Étapes 84, 87 ont pour but de sensibiliser les élèves à ces grandeurs tout en leur permettant de commencer à utiliser certains instruments usuels de mesurage. ORGANISATION ET GESTION DE DONNEES Il est important, dans ce domaine, de mettre en relation l utilisation des tableaux ou des graphiques avec des problèmes de la vie courante. Les situations pour lesquelles le tableau ou le graphique constitue une plus-value en termes de compréhension de la situation par rapport à une simple représentation chiffrée seront privilégiées. Au CE1, il s agit de sensibiliser les élèves à certains modes de représentation de données. Les tableaux sont proposés à l étape de liaison CP-CE1 page 10 et aux étapes 29, 72 et 86. Dans les graphiques à barres verticales Étapes 48, 72, 86, c est la hauteur de la barre qui indique la valeur de la variable étudiée. Les élèves apprennent progressivement les conventionssous-jacentes à ce mode de présentation.

Organisation et gestion de données cycle 3

Organisation et gestion de données cycle 3 Organisation et gestion de données cycle 3 Clarifier les enjeux de cet enseignement Formation d enseignants de cycle 3 Circonscription de Grenoble 2 Positionnement de la pratique. En classe, comment travaillez-

Plus en détail

EXERCICES DE REVISIONS MATHEMATIQUES CM2

EXERCICES DE REVISIONS MATHEMATIQUES CM2 EXERCICES DE REVISIONS MATHEMATIQUES CM2 NOMBRES ET CALCUL Exercices FRACTIONS Nommer les fractions simples et décimales en utilisant le vocabulaire : 3 R1 demi, tiers, quart, dixième, centième. Utiliser

Plus en détail

Mathématiques CP. Fichier d activités. Auteurs : Michel de la Cruz Stéphane Miaux. Coordination : Expert :

Mathématiques CP. Fichier d activités. Auteurs : Michel de la Cruz Stéphane Miaux. Coordination : Expert : Mathématiques CP Fichier d activités Auteurs : Michel de la Cruz Stéphane Miaux Coordination : Alain Bonichon Sylvie Dhotel, chef de proj Expert : Marie Mégard Ce cours est la propriété du Cned. Les images

Plus en détail

Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2)

Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2) Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2) 1 Les programmes 2008 : cycle 2 - introduction L apprentissage des mathématiques développe l imagination, la rigueur et la

Plus en détail

Mathématiques CE1. Fichier d activités. Auteur : Alain Marque. Coordination : Expert : Alain Bonichon Sylvie Dhotel, chef de projet.

Mathématiques CE1. Fichier d activités. Auteur : Alain Marque. Coordination : Expert : Alain Bonichon Sylvie Dhotel, chef de projet. Mathématiques CE1 Fichier d activités Auteur : Alain Marque Coordination : Alain Bonichon Sylvie Dhotel, chef de proj Expert : Marie Mégard Ce cours est la propriété du Cned. Les images textes intégrés

Plus en détail

Les recommandations générales du CSP relatives aux programmes 2008 qui s appliquent au cours préparatoire. Euro-maths CP

Les recommandations générales du CSP relatives aux programmes 2008 qui s appliquent au cours préparatoire. Euro-maths CP Euro-maths CP et les recommandations du Conseil national des programmes pour la mise en oeuvre des programmes de l école élémentaire, note du 15 mai 2014 et B.O. n 25 circulaire 2014-081 du 18 juin 2014.

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire éduscol Mathématiques Progressions pour le cours élémentaire deuxième année et le cours moyen Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement dans le cadre

Plus en détail

Comparatif des programmes de mathématiques Cycle 3 et 6 ème

Comparatif des programmes de mathématiques Cycle 3 et 6 ème Comparatif des programmes de mathématiques Cycle 3 et 6 ème 1 - Nombres et calcul Cycle 3 L étude organisée des nombres est poursuivie jusqu au milliard, mais des nombres plus grands peuvent être rencontrés

Plus en détail

L'enseignement des mathématiques : RESOLUTION DE PROBLEMES. Exemples de situations et ressources / cycles 2 et 3. Audrey Bertin, CPC 2013-2014

L'enseignement des mathématiques : RESOLUTION DE PROBLEMES. Exemples de situations et ressources / cycles 2 et 3. Audrey Bertin, CPC 2013-2014 L'enseignement des mathématiques : RESOLUTION DE PROBLEMES Exemples de situations et ressources / cycles 2 et 3 Audrey Bertin, CPC 2013-2014 1. La place des problèmes dans les programmes : B.O n 3 H.S

Plus en détail

Temps forts départementaux. Le calcul au cycle 2 Technique opératoire La soustraction

Temps forts départementaux. Le calcul au cycle 2 Technique opératoire La soustraction Temps forts départementaux Le calcul au cycle 2 Technique opératoire La soustraction Calcul au cycle 2 La soustraction fait partie du champ opératoire additif D un point de vue strictement mathématique,

Plus en détail

Répertoire de procédures de calcul mental CP et CE1

Répertoire de procédures de calcul mental CP et CE1 Répertoire de procédures de calcul mental CP et CE1 CP Dans toutes les situations de somme et de différence (rappel : on est dans les deux cas dans le «champ additif) on demandera aux élèves de ne pas

Plus en détail

Mathématiques Programmes 2008 La soustraction au CE1

Mathématiques Programmes 2008 La soustraction au CE1 Mathématiques Programmes 2008 La soustraction au CE1 Animation pédagogique Présentation Les programmes 2008 placent désormais la mise en place de la technique opératoire de la soustraction au CE1. Ce changement

Plus en détail

Mathématiques 1er Grade aperçu du programme (exemple)

Mathématiques 1er Grade aperçu du programme (exemple) 1er Grade aperçu du programme (exemple) Unité 1 Unité 2 Unité 3 Unité 4 Unité 5 Unité 6 Addition et Soustraction des nombres jusqu à 10 et fluence Position et valeurs, Comparaison, Addition et Soustraction

Plus en détail

Compétences à acquérir au cycle 1 et au cycle 2 DOMAINE NUMÉRIQUE (CONSTRUCTION DU CONCEPT DE NOMBRE)

Compétences à acquérir au cycle 1 et au cycle 2 DOMAINE NUMÉRIQUE (CONSTRUCTION DU CONCEPT DE NOMBRE) DOMAINE NUMÉRIQUE (CONSTRUCTION DU CONCEPT DE NOMBRE) Connaissance des nombres entiers naturels Compétences relatives aux quantités et aux nombres Être capable de : - comparer des quantités en utilisant

Plus en détail

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures FRANÇAIS Langage oral Demander des explications. Écouter et comprendre les textes lus par l enseignant. Restituer les principales idées d un texte lu par l enseignant. Dire un texte court appris par cœur,

Plus en détail

PROGRAMMES D'ENSEIGNEMENT DE L'ÉCOLE PRIMAIRE EN MATHEMATIQUES

PROGRAMMES D'ENSEIGNEMENT DE L'ÉCOLE PRIMAIRE EN MATHEMATIQUES PROGRAMMES D'ENSEIGNEMENT DE L'ÉCOLE PRIMAIRE EN MATHEMATIQUES PROGRAMME DE L'ÉCOLE MATERNELLE Approcher les quantités et les nombres L'école maternelle constitue une période décisive dans l'acquisition

Plus en détail

PREVENIR LA DIFFICULTE SCOLAIRE. en MATHEMATIQUES PAR LA CONNAISSANCE. DES PROGRAMMMES CM2 ET 6 ème

PREVENIR LA DIFFICULTE SCOLAIRE. en MATHEMATIQUES PAR LA CONNAISSANCE. DES PROGRAMMMES CM2 ET 6 ème PREVENIR LA DIFFICULTE SCOLAIRE en MATHEMATIQUES PAR LA CONNAISSANCE DES PROGRAMMMES CM2 ET 6 ème JL GUEGUEN CPC Pontivy Les enseignants de CM2 méconnaissent souvent de façon approfondie les programmes

Plus en détail

LA RÉSOLUTION DE PROBLÈME

LA RÉSOLUTION DE PROBLÈME 1 LA RÉSOLUTION DE PROBLÈME CYCLES 2 ET 3 Circonscription de Grenoble 4 Evelyne TOUCHARD conseillère pédagogique Mots clé Démarche d enseignement - catégories de problèmes (typologie)- problème du jour-

Plus en détail

Connaissances et capacités attendues en mathématiques à la fin du CM2 et à la fin de la classe de 6 ème (*) 1.1. Proportionnalité.

Connaissances et capacités attendues en mathématiques à la fin du CM2 et à la fin de la classe de 6 ème (*) 1.1. Proportionnalité. Cycle 3 de l'école primaire Connaissances et capacités attendues en mathématiques à la fin du CM2 et à la fin de la classe de 6 ème (*) Classe de 6ème du collège Le texte en caractère droit indique des

Plus en détail

Projet de programme pour le cycle 2

Projet de programme pour le cycle 2 Projet de programme pour le cycle 2 3 Cycle 2 Mathématiques Au cycle 2, la résolution de problèmes est au centre de l activité mathématique des élèves, développant leurs capacités à chercher, raisonner

Plus en détail

La collection J apprends les maths Quelques points-clés

La collection J apprends les maths Quelques points-clés La collection J apprends les maths Quelques points-clés Sommaire Distinguer les compétences numériques quotidiennes et les compétences scolaires Conceptualiser, c est pour l essentiel accéder à la conviction

Plus en détail

Mme. Lemonnier Progression mathématiques : «A portée de maths» CM2

Mme. Lemonnier Progression mathématiques : «A portée de maths» CM2 Mme. Lemonnier Progression mathématiques : «A portée de maths» CM2 Nombres et Calcul et OGD (lundi) Géométrie/Grandeurs et mesures (mardi) Nombres et Calcul et OGD (jeudi) Géométrie/Grandeurs et mesures

Plus en détail

ÉVALUATION EN MILIEU DE CE1. Année scolaire 2013-2014 LIVRET DE L'ENSEIGNANT MATHÉMATIQUES

ÉVALUATION EN MILIEU DE CE1. Année scolaire 2013-2014 LIVRET DE L'ENSEIGNANT MATHÉMATIQUES ÉVALUATION EN MILIEU DE CE1 Année scolaire 2013-2014 LIVRET DE L'ENSEIGNANT MATHÉMATIQUES 1 Connaissances et capacités attendues pour l'obtention du socle commun «Palier 1» Connaissances et compétences

Plus en détail

STAGE MATHEMATIQUES Lundi 29 et mardi 30 octobre 2013

STAGE MATHEMATIQUES Lundi 29 et mardi 30 octobre 2013 Circonscription de DZAOUDZI STAGE MATHEMATIQUES Lundi 29 et mardi 30 octobre 2013 Remerciements à tous les enseignants pour leur investissement lors de ce stage : LAB 3 LAB 3 LAB 4 LAB 4 LAB 7 LAB 5 LAB

Plus en détail

Tableau comparatif des connaissances et capacités des programmes de CM2 et 6ème

Tableau comparatif des connaissances et capacités des programmes de CM2 et 6ème Lundi Matin - «Comparatif des programmes de CM2 et 6 ème» Page 1 Tableau comparatif des connaissances et capacités des programmes de CM2 et 6ème CM2 6 ème Plus tard... Vocabulaire divers Le vocabulaire

Plus en détail

Compétences devant être acquises en fin de cycle 2

Compétences devant être acquises en fin de cycle 2 Compétences devant être acquises en fin de cycle 2 Programme français 1 - EXPLOITATION DE DONNÉES NUMÉRIQUES 1.1 Problèmes résolus en utilisant une procédure experte - utiliser le dénombrement pour comparer

Plus en détail

Première STMG1 2014-2015 progression. - 1. Séquence : Proportion d une sous population dans une population.

Première STMG1 2014-2015 progression. - 1. Séquence : Proportion d une sous population dans une population. Première STMG1 2014-2015 progression. - 1 Table des matières Fil rouge. 3 Axes du programme. 3 Séquence : Proportion d une sous population dans une population. 3 Information chiffrée : connaître et exploiter

Plus en détail

... Au service de l instruction publique... ... Avec une approche nouvelle.

... Au service de l instruction publique... ... Avec une approche nouvelle. Le GRIP... Le Groupe de Réflexion Interdisciplinaire sur les Programmes est une association loi 1901 subventionnée par le Ministère de l Éducation. www.instruire.fr... Au service de l instruction publique...

Plus en détail

Les mathématiques en maternelle. Circonscription de St Julien - Christophe Licitri CPAIEN Martine Montellier PEMF

Les mathématiques en maternelle. Circonscription de St Julien - Christophe Licitri CPAIEN Martine Montellier PEMF Les mathématiques en maternelle Circonscription de St Julien - Christophe Licitri CPAIEN Martine Montellier PEMF Questionnement Quels sont les champs d'application des mathématiques en maternelle? Quels

Plus en détail

ANIMATION PEDAGOGIQUE Le calcul mental Cycle 2 Mercredi 31 mars 2010 IUFM

ANIMATION PEDAGOGIQUE Le calcul mental Cycle 2 Mercredi 31 mars 2010 IUFM ANIMATION PEDAGOGIQUE Le calcul mental Cycle 2 Mercredi 31 mars 2010 IUFM Détour historique En 1909:«Les exercices de calcul mental figureront à l emploi du temps et ne devront pas être sacrifiés à des

Plus en détail

6 ème 5 ème 4 ème 3 ème

6 ème 5 ème 4 ème 3 ème Collège LOUIS PASTEUR - S.E.G.P.A.36, avenue du Collège - 57380 FAULQUEMONT ( 03 87 50 11 40 http://www4.ac-nancy-metz.fr/clg-pasteur-faulquemont/ PROPOSITION DE PROGRAMMATION PAR COMPÉTENCE ET CONNAISSANCE

Plus en détail

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES LES CARTES A POINTS POUR VOIR LES NOMBRES INTRODUCTION On ne concevrait pas en maternelle une manipulation des nombres sans représentation spatiale. L enfant manipule des collections qu il va comparer,

Plus en détail

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique DOMAINE P3.C3.D1. Pratiquer une démarche scientifique et technologique, résoudre des

Plus en détail

Indications pour une progression au CM1 et au CM2

Indications pour une progression au CM1 et au CM2 Indications pour une progression au CM1 et au CM2 Objectif 1 Construire et utiliser de nouveaux nombres, plus précis que les entiers naturels pour mesurer les grandeurs continues. Introduction : Découvrir

Plus en détail

NOMBRES ET CALCULS GS-CP-CE1-CE2

NOMBRES ET CALCULS GS-CP-CE1-CE2 LES TRACES ECRITES NOMBRES ET CALCULS GS-CP-CE1-CE2 DSDEN 58 Groupe départemental science Traces écrites «nombres et calculs» de la GS au CE2. 2013 1 / 54 L apprentissage des mathématiques, des sciences

Plus en détail

La résolution de problèmes. mathématiques. Au Cycle 3. Atelier pour les suppléants Valence 26/01/11 DDEC 07 / 26

La résolution de problèmes. mathématiques. Au Cycle 3. Atelier pour les suppléants Valence 26/01/11 DDEC 07 / 26 La résolution de problèmes 00 000 00 0 000 000 0 mathématiques Au Cycle 3 Atelier pour les suppléants Valence 26/0/ DDEC 07 / 26 Objectifs de l atelier 00 000 00 0 000 000 0 Relire les programmes 2008

Plus en détail

AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves

AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves «Le conseil des maîtres propose l'organisation générale

Plus en détail

Calcul mental et réfléchi

Calcul mental et réfléchi Calcul mental et réfléchi Diaporama élaboré par Véronique Jullien CPC St Sébastien Vertou selon les travaux de Sophie Gobert - Professeur chercheur Université de Nantes Comment calculez-vous? 85 + 8 =

Plus en détail

Mathématiques CM2. Fichier d activités. Auteur : Claude Guillaume. Coordination : Expert : Alain Bonichon Sylvie Dhotel, chef de projet.

Mathématiques CM2. Fichier d activités. Auteur : Claude Guillaume. Coordination : Expert : Alain Bonichon Sylvie Dhotel, chef de projet. Mathématiques CM2 Fichier d activités Auteur : Claude Guillaume Coordination : Alain Bonichon Sylvie Dhotel, chef de proj Expert : Marie Mégard Ce cours est la propriété du Cned. Les images textes intégrés

Plus en détail

ACTIVITES NUMERIQUES au Cycle 2 : Progression CP

ACTIVITES NUMERIQUES au Cycle 2 : Progression CP ACTIVITES NUMERIQUES au Cycle 2 : Progression CP Période 1 : Problèmes résolus en utilisant des procédures personnelles (recomptage, décomptage) Problèmes résolus en utilisant des procédures experte (surcomptage)

Plus en détail

Analyse de deux séquences d apprentissage 1

Analyse de deux séquences d apprentissage 1 hs.c om Ce fichier, corrigé du fichier D22, aborde le vaste domaine du traitement de l information, de la gestion de données et des représentations couramment utilisées. Nous vous proposons deux séquences

Plus en détail

Les premières notions mathématiques

Les premières notions mathématiques Les premières notions mathématiques Extrait des programmes : «L école maternelle constitue une période décisive dans l acquisition de la suite des nombres (chaîne numérique) et de son utilisation dans

Plus en détail

Les domaines, les résultats d apprentissage et les indicateurs de réalisation

Les domaines, les résultats d apprentissage et les indicateurs de réalisation Les domaines, les résultats d apprentissage et les indicateurs de réalisation Les éléments du Cadre FL2 (M-8) sont formulés en termes de résultats d apprentissage généraux, de résultats d apprentissage

Plus en détail

C est, donc à la fois, un référentiel d apprentissage et de traçage

C est, donc à la fois, un référentiel d apprentissage et de traçage METHODE FEDERALE 1 PREAMBULE Cette méthode a pour objectifs : - de définir la formation du coureur d orientation, du débutant jusqu au coureur de haut niveau. - de définir des niveaux de compétences et

Plus en détail

Livret d'évaluation et du socle commun en mathématiques

Livret d'évaluation et du socle commun en mathématiques Photo? Livret d'évaluation et du socle commun en mathématiques Niveau Cycle d'adaptation - 6ème Nom et prénom Classe Année scolaire 2... - 2... Il y a dans ce livret 4 grands thèmes : Nombres et Calculs

Plus en détail

Guide de l utilisateur

Guide de l utilisateur Geonumo Guide de l utilisateur 1. Présentation du logiciel 2. Les différents écrans du logiciel 1. Présentation du logiciel GEONUMO est un logiciel qui permet aux enfants de la moyenne section de l école

Plus en détail

Un collectionneur achète un tableau 5000. Il le revend 6000. Il le rachète plus tard 7000 pour le revendre finalement 8000.

Un collectionneur achète un tableau 5000. Il le revend 6000. Il le rachète plus tard 7000 pour le revendre finalement 8000. Un collectionneur achète un tableau 5000. Il le revend 6000. Il le rachète plus tard 7000 pour le revendre finalement 8000. A-t-il gagné ou perdu de l argent? Combien? Animation pédagogique Mathématiques

Plus en détail

Le programme de mathématiques Classes de première STI2D STL

Le programme de mathématiques Classes de première STI2D STL Journée de l inspection 15 avril 2011 - Lycée F. BUISSON 18 avril 2011 - Lycée J. ALGOUD 21 avril 2011 - Lycée L. ARMAND Le programme de mathématiques Classes de première STI2D STL Déroulement de la journée

Plus en détail

Livret scolaire. Cours préparatoire

Livret scolaire. Cours préparatoire Inspection de l Éducation nationale 21 ème circonscription 24 avenue Jeanne d'arc 92160 Antony Livret scolaire Cours préparatoire Prénom : Nom : Date de naissance : Année scolaire Classe Ce livret scolaire

Plus en détail

MATHÉMATIQUES. I - Finalités et objectifs LES MATHÉMATIQUES AU COLLÈGE. A - Les mathématiques comme discipline de formation générale

MATHÉMATIQUES. I - Finalités et objectifs LES MATHÉMATIQUES AU COLLÈGE. A - Les mathématiques comme discipline de formation générale MATHÉMATIQUES LES MATHÉMATIQUES AU COLLÈGE I - Finalités et objectifs Au collège, on constate qu une proportion importante d élèves s intéressent à la pratique des mathématiques et y trouvent du plaisir.

Plus en détail

Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III

Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III Champs Compétences / Composantes Typologie des erreurs possibles Suggestions de remédiation Connaissance des nombres entiers

Plus en détail

Sommaire des mises à jour au document : Indicateurs de rendement des mathématiques M à 9 de l Alberta

Sommaire des mises à jour au document : Indicateurs de rendement des mathématiques M à 9 de l Alberta Sommaire des mises à jour au document : Indicateurs de rendement des mathématiques M à 9 de l Alberta Ce document présente les mises à jour qui ont été faites au document d appui Indicateurs de rendement

Plus en détail

Annexe 4 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles

Annexe 4 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Annexe 4 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Filière : scientifique Voie : Technologie et biologie (TB) Discipline : Informatique Première et seconde années Programme d informatique

Plus en détail

La construction du nombre en petite section

La construction du nombre en petite section La construction du nombre en petite section Éléments d analyse d Pistes pédagogiquesp 1 La résolution de problèmes, premier domaine de difficultés des élèves. Le calcul mental, deuxième domaine des difficultés

Plus en détail

Fractions et décimaux

Fractions et décimaux Fractions et décimaux Scénario : le pliage des bandes de papier Cette fiche n est pas un programme pédagogique. Elle a pour but de faire apercevoir la portée de l approche «pliage de bandes» et les conséquences

Plus en détail

Programmes du collège

Programmes du collège Bulletin officiel spécial n 6 du 28 août 2008 Programmes du collège Programmes de l enseignement de mathématiques Ministère de l Éducation nationale Classe de quatrième Note : les points du programme (connaissances,

Plus en détail

Lycée français de Bilbao. Christine VALETTE et Sandrine GRASLAND

Lycée français de Bilbao. Christine VALETTE et Sandrine GRASLAND Lycée français de Bilbao Christine VALETTE et Sandrine GRASLAND Le dispositif mis en place Le bilan Dispositif 9h30 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi GP CE1 - Lecture GP PS - Vocabulaire GP MS - Vocabulaire

Plus en détail

MATHÉMATIQUES. Les préalables pour l algèbre MAT-P020-1 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN

MATHÉMATIQUES. Les préalables pour l algèbre MAT-P020-1 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MATHÉMATIQUES Les préalables pour l algèbre MAT-P020-1 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN Mars 2001 MATHÉMATIQUES Les préalables pour l algèbre MAT-P020-1 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN Mars 2001 Direction

Plus en détail

PROGRAMME DE L ECOLE MATERNELLE L école maternelle : un cycle unique fondamental pour la réussite de tous

PROGRAMME DE L ECOLE MATERNELLE L école maternelle : un cycle unique fondamental pour la réussite de tous POURQUOI? COMMENT? comparatif 2008/2015 PROGRAMME DE L ECOLE MATERNELLE L école maternelle : un cycle unique fondamental pour la réussite de tous Explorer le monde du vivant, des objets et de la matière

Plus en détail

Les recommandations générales du CSP relatives aux programmes 2008 qui s appliquent au CM1. Euro-maths CM1

Les recommandations générales du CSP relatives aux programmes 2008 qui s appliquent au CM1. Euro-maths CM1 Euro-maths CM1 et les recommandations du Conseil national des programmes pour la mise en oeuvre des programmes de l école élémentaire, note du 15 mai 2014 et B.O. n 25 circulaire 2014-081 du 18 juin 2014.

Plus en détail

La démarche d investigation en mathématiques. 26 novembre 2008 La démarche d investigation en mathématiques P. KOBER- IUFM Nice

La démarche d investigation en mathématiques. 26 novembre 2008 La démarche d investigation en mathématiques P. KOBER- IUFM Nice La démarche d investigation en mathématiques 1) Qu est ce que la démarche d investigation en sciences? 2) Qu est-ce que faire des mathématiques? - Pour un chercheur Plan de cette intervention - Dans l

Plus en détail

Evaluation en Mathématiques au CP Période : Mi-CP

Evaluation en Mathématiques au CP Période : Mi-CP Evaluation en Mathématiques au CP Période : Mi-CP Présentation Composition du dossier Evaluation Mathématiques mi-cp Un livret complet pour l enseignant. Un livret pour l élève contenant les items. Un

Plus en détail

Des exemples de situations de primaire éclairant l élaboration de situations : liaison CM2/6 e

Des exemples de situations de primaire éclairant l élaboration de situations : liaison CM2/6 e Des exemples de situations de primaire éclairant l élaboration de situations : liaison CM2/6 e SOMMAIRE I Les programmes et les différences de conditions pédagogiques II La géométrie dans le plan III La

Plus en détail

Cycle 3. Dans la classe, le lancement peut- être collectif, le travail peut se réaliser en petits groupes ou seul.

Cycle 3. Dans la classe, le lancement peut- être collectif, le travail peut se réaliser en petits groupes ou seul. Une énigme par jour Du lundi 2 au vendredi 6 mars 202 Cycle 3 La semaine des mathématiques est l occasion d offrir aux élèves des situations qui leur permettent de mettre en place une démarche fondée sur

Plus en détail

Différents niveaux de géométrie

Différents niveaux de géométrie Géométrie et TUIC Qui suis-je? Différents niveaux de géométrie Cela se voit. Je le sais parce que je l ai vu et que je possède des connaissances antérieures. Géométrie de la perception Est vrai ce qui

Plus en détail

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 C O M P E T E N C E 7 : L A U T O N O M I E, L I N I T I A T I V E. D après Ph Meirieu. Année scolaire 2011/2012 http://www.meirieu.com/index.html

Plus en détail

Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir. d une même problématique?

Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir. d une même problématique? Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir Enoncé : d une même problématique? Une histoire de boîtes (cinquième) On dispose d une feuille

Plus en détail

Elaboration d une séquence d apprentissage

Elaboration d une séquence d apprentissage Elaboration d une séquence d apprentissage La séquence propose de présenter le passage du retour à l unité lors de résolution de problèmes de proportionnalité puis, à partir de cette situation, de retrouver

Plus en détail

AU SEC ET AU CHAUD, SON MON TOIT

AU SEC ET AU CHAUD, SON MON TOIT AU SEC ET AU CHAUD, SON MON TOIT FICHE PROFESSEUR NIVEAUX ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES 3 e : Trigonométrie, calcul d aire, de volume ; pourcentage ; prélèvement d informations. MODALITES DE GESTION POSSIBLES

Plus en détail

Programme Personnalisé de Réussite Educative CE2

Programme Personnalisé de Réussite Educative CE2 Programme Personnalisé de Réussite Educative CE2 Nom de l élève : Date de naissance : Classe : Nom de l enseignant : Nom de l école : Adresse : N de téléphone : La loi d orientation et de programme pour

Plus en détail

Ce livret appartient à

Ce livret appartient à Ce livret appartient à N N1 N2 N3 N4 N5 N6 N7 N8 N9 N10 N11 N12 N13 N14 N15 N16 N17 N18 N19 N20 N21 N22 N23 N24 N25 N26 N27 N28 N29 N30 N31 N32 N33 N34 Lire et écrire des nombres entiers Système de numération

Plus en détail

ABC CI. Audit-Conseil Informatique Sécurité Langues étrangères Développement personnel Juridique-Management

ABC CI. Audit-Conseil Informatique Sécurité Langues étrangères Développement personnel Juridique-Management Audit-Conseil Informatique Sécurité Langues étrangères Développement personnel Juridique-Management Tél : 02.31.93.53.00 N agrément 25 14 01086 14 Code APE : 8559 A S.A.RL au Capital de 15245 - Créée en

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Comment organiser une séance d EPS

Comment organiser une séance d EPS Comment organiser une séance d EPS Ce qui est important pour l élève c est de : - comprendre quand il réussit quelle procédure reproductible a été utilisée et isolée pour cette procédure - apprendre pour

Plus en détail

Didactique Mathématiques

Didactique Mathématiques Didactique Mathématiques Les nombres entiers... 3 Le premier apprentissage des nombres en maternelle et en début de CP... 3 Les compétences visées... 3 Plusieurs types de problèmes... 3 Quelles procédures

Plus en détail

Approche des quantités et des nombres à l Ecole Maternelle. Animation pédagogique du 13 janvier 2010

Approche des quantités et des nombres à l Ecole Maternelle. Animation pédagogique du 13 janvier 2010 Approche des quantités et des nombres à l Ecole Maternelle Animation pédagogique du 13 janvier 2010 PLAN : 1- Introduction 2- Les textes officiels 3- Les fonctions du nombre 4- Les domaines numériques

Plus en détail

Cycle 3 cycle de consolidation

Cycle 3 cycle de consolidation Cycle 3 cycle de consolidation Des pistes de réflexion Les progressions L'évaluation L'anticipation des passages de classe Le cycle 3 (CM1,CM2,6eme) Le cycle 3, qui relie désormais les deux dernières années

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

Ministère de l Education Nationale

Ministère de l Education Nationale Ministère de l Education Nationale BREVETS D ETUDES PROFESSIONNELLES Document d accompagnement des programmes de VIE SOCIALE ET PROFESSIONNELLE - 1 - Direction des lycées et collèges Sous-direction des

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES. AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE GUIDE D ACCOMPAGNEMENT DES OUTILS D EVALUATION DE COMPETENCES AU SERVICE DES ENSEIGNANTS DU 1 er DEGRE SECONDAIRE I. CADRE LÉGAL Développer des compétences, telle est désormais la mission de l école. Le

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

Computix. Dans la colonne du 10, B choisit le 7 inférieur A 10 B 7

Computix. Dans la colonne du 10, B choisit le 7 inférieur A 10 B 7 Computix Matériel : grilles carrées comportant un nombre impair de cases. Quelques-unes sont données en annexe ; mais on peut aussi les construire soi-même, ou les faire construire par les élèves. Elles

Plus en détail

DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES Ecole Elémentaire des Cigales 06240 Beausoleil

DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES Ecole Elémentaire des Cigales 06240 Beausoleil DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES Ecole Elémentaire des Cigales 06240 Beausoleil Circonscription de Menton I. Eléments de diagnostic en lien avec le contexte de l école - Les résultats des élèves

Plus en détail

TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1

TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1 TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1 1- LES CONDITIONS DE MISE EN OEUVRE PÉDAGOGIQUE DES TPE : LES DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE 2- LES TPE : DES ENJEUX D ENCADREMENT FORTS* 3- QUELLE ÉVALUATION?* 1- LES CONDITIONS

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE A L ECOLE PRIMAIRE : QUELLE DEMARCHE?

ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE A L ECOLE PRIMAIRE : QUELLE DEMARCHE? ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE A L ECOLE PRIMAIRE : QUELLE DEMARCHE? Les nouveaux programmes 2008 confirment que l observation, le questionnement, l expérimentation et l argumentation sont

Plus en détail

Stage Mathématiques au cycle 1 Bourgoin Mardi 7 février 2012. Evelyne Touchard - CPC Grenoble 4

Stage Mathématiques au cycle 1 Bourgoin Mardi 7 février 2012. Evelyne Touchard - CPC Grenoble 4 Stage Mathématiques au cycle 1 Bourgoin Mardi 7 février 2012 Objectifs - Proposer une réflexion sur l utilisation des coins en maternelle : quels coins? Pour faire quoi? - Identifier les coins permettant

Plus en détail

Des outils en mathématiques pour l'aide personnalisée au C.P. et au C.E.1 Cyrille Philippe

Des outils en mathématiques pour l'aide personnalisée au C.P. et au C.E.1 Cyrille Philippe Des outils en mathématiques pour l'aide personnalisée au C.P. et au C.E.1 Cyrille Philippe Circonscription de Cayenne nord / Remire-Montjoly Difficulté de l'élève L'élève ne comprend pas la notion de dizaine,

Plus en détail

ETABLIR UN DEVIS Fiche professeur

ETABLIR UN DEVIS Fiche professeur Fiche professeur NIVEAU Classe de 6 ème MODALITES DE GESTION POSSIBLES Travail individuel ou en binôme 1 ère étape : distribution, lecture et compréhension du sujet 2 ème étape : temps de recherche des

Plus en détail

Utilisation de l outil numérique via «géogébra» pour la pratique de la géométrie au cycle 3. Déroulement de l animation :

Utilisation de l outil numérique via «géogébra» pour la pratique de la géométrie au cycle 3. Déroulement de l animation : Utilisation de l outil numérique via «géogébra» pour la pratique de la géométrie au cycle 3 Déroulement de l animation : - 0] Préambule (30 min) a) Introduction b) Programme du cycle 3 - I] Première prise

Plus en détail

INTRODUCTION au TABLEUR

INTRODUCTION au TABLEUR INTRODUCTION au TABLEUR La principale utilisation d un tableur est le calcul automatique de formules. Il est utilisé dans différents domaines de la gestion... Il est destiné à de multiples applications,

Plus en détail

PHYSIQUE. 5 e secondaire. Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN

PHYSIQUE. 5 e secondaire. Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN PHYSIQUE 5 e secondaire Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MAI 1999 Quebec PHYSIQUE 5 e secondaire Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MAI 1999 Direction de la formation générale

Plus en détail

Cycle des apprentissages fondamentaux. Année scolaire 20 /20. Livret Scolaire. Nom de l enseignant :

Cycle des apprentissages fondamentaux. Année scolaire 20 /20. Livret Scolaire. Nom de l enseignant : Cycle des apprentissages fondamentaux Année scolaire 20 /20 Livret Scolaire CP Nom : Prénom : Né le : Nom de l enseignant : Ce livret, complété à partir d évaluations faites régulièrement, permet à l enfant

Plus en détail

3e degré professionnel MINISTÈRE DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE

3e degré professionnel MINISTÈRE DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE 3e degré professionnel MINISTÈRE DE LA COMMUNAUTE FRANÇAISE ENSEIGNEMENT DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE Administration Générale de l Enseignement et de la Recherche Scientifique Service général des Affaires

Plus en détail

Activités de calcul mental au cycle 2

Activités de calcul mental au cycle 2 Activités de calcul mental au cycle 2 Les exemples présentés sont empruntés aux manuels de CP et CE1 ou mis à disposition sur Internet par leurs auteurs. Ce dossier comprend trois parties - les fiches

Plus en détail

Mathématiques et Motricité

Mathématiques et Motricité Mathématiques et Motricité Céline Gineste CPC EPS Montauban Sud et Montauban ASH Novembre 2013 Faire des mathématiques à l école maternelle? Il ne s agit pas de construire un apprentissage mathématiques

Plus en détail

Scénario TUIC. Titre du scénario

Scénario TUIC. Titre du scénario Titre du scénario Approche du nombre et des quantités C1-C2 Objectifs pédagogiques : Compétence attendue à la fin de l'école maternelle : - associer le nom des nombres connus avec leur écriture chiffrée

Plus en détail

PLAN D ÉTUDES DU PIANO

PLAN D ÉTUDES DU PIANO PLAN D ÉTUDES DU PIANO INTRODUCTION La formation permet aux élèves d acquérir progressivement une autonomie musicale et instrumentale liée au développement artistique de leur personnalité à travers la

Plus en détail

Fiches Nouveau Lettris, 1 2 principe de bijection CE/PE Nombres de 0 à 19 Fiche 1 doc 1

Fiches Nouveau Lettris, 1 2 principe de bijection CE/PE Nombres de 0 à 19 Fiche 1 doc 1 Module : Numératie Fiche N 1 - Donner des informations chiffrées sur soi même - Compter de 0 à 19 Ordonner PO Tour de table / donner une information chiffrée sur soi même PO Introduction aux nombres /sensibilisation

Plus en détail

Faites vos jeux à l école

Faites vos jeux à l école Faites vos jeux à l école Matériel à construire soi-même pour donner du sens en mathématiques à l école maternelle ou élémentaire François Boule Extraits de la notice d utilisation 2005 nouvelle édition

Plus en détail

SEGPA du Collège P. MESSMER de SARREBOURG. Programmation de la 6ème à la 3ème. Les Principaux éléments de mathématiques

SEGPA du Collège P. MESSMER de SARREBOURG. Programmation de la 6ème à la 3ème. Les Principaux éléments de mathématiques SEGPA du Collège P. MESSMER de SARREBOURG Programmation de la 6ème à la 3ème Les Principaux éléments de mathématiques 6ème Restituer les tables d'addition et de multiplication de 2 à 9. Utiliser les fonctions

Plus en détail