CONSTRUIRE SON EMPLOI DU TEMPS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONSTRUIRE SON EMPLOI DU TEMPS"

Transcription

1 Inspection de l'education Nationale Téléphone : Télécopie : mél 13, Rue Achille René Boisneuf Morne-à-l Eau Note de liaison n 8 CONSTRUIRE SON EMPLOI DU TEMPS «L organisation du temps scolaire, quelle qu'elle soit, doit viser trois objectifs : améliorer les conditions de l'apprentissage par l'adaptation des emplois du temps journaliers et hebdomadaires de telles sorte que l'attention et l'intérêt des élèves soient mieux mobilisés ; instaurer une meilleure qualité de vie dans les écoles et établissements, ce qui contribue à réduire les tensions et la fatigue ; mieux harmoniser les temps scolaires, en particulier pour les enfants et adolescents qui bénéficient des dispositifs mis en place par l'etat, les collectivités locales et de nombreux partenaires.» Direction générale de l'enseignement scolaire, juin 2006, Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la Recherche 2 paramètres interviennent dans la construction d un emploi du temps: le temps des apprentissages introduit dans les IO par les blocs disciplinaires (domaines et champs) le temps scolaire (journée, semaine). cf. Annexes 2 et 3 Que disent les textes? Les s En ce qui a trait à l'organisation de la semaine et de la journée, à l'école maternelle et élémentaire, l arrêté qui fixe les s des écoles maternelles et élémentaires se base sur une semaine de 26 heures avec un volume quotidien maximum de 6 heures. Nos semaines scolaires ayant un volume de 27 ou de 24 heures (samedi vaqué), ce n est donc qu après trois semaines de classe qu un volume en concordance avec les I.O est atteint : 1 semaine : 27h00 2 e semaine : 27h00 3 e semaine : 24h00 Soit 78h00 ( ). cf. Annexe 1 La répartition peut se faire sur 1, mais aussi 2, ou 3 semaines, période définie dans le cadre d un projet. Exemple : Sciences tous les jours pendant 3 semaines «au détriment» de l histoire et de la géographie dont le volume est reporté sur la prochaine période. Les récréations Article 4 de l arrêté : «L moyen consacré aux récréations est de 15 minutes par demi-journée à l école élémentaire. Cet doit s imputer de manière équilibrée dans la semaine sur l ensemble des domaines disciplinaires.» Sur une journée de 6 heures, 30 minutes sont donc consacrées aux récréations, soit 5 minutes par heure. Les récréations ne doivent pas affecter la même discipline ou le même domaine (EPS par exemple). Pas de journées répétitives donc, avec la traditionnelle organisation Français/Maths du matin et E.P.S en fin d après-midi. Les séances Page 1 sur 6

2 *Selon l âge des élèves, la nature des activités et leur difficulté, le temps dévolu doit être suffisant pour permettre à l élève d être en apprentissage. La durée des séances évolue donc dans l année et dans le cycle et d après les contraintes d installation matérielle : sciences, arts visuels, E.P.S au cycle 1 : entre 20 et 45 minutes d activité au cycle 2 : séance de 30 à 45 min au cycle 3 : la séance de 40 à 45 min. est une durée de base. Des séances plus longues durée égale ou supérieure à 1 heure- peuvent être programmées de manière exceptionnelle et justifiée : Activités en production écrite Activité nécessitant déplacement ou installation de matériel Exposé oral, présentation de livres En conséquence : *temps moyen en mathématiques : 5 heures 25 de récréation temps moyen à programmer : 4h35 nombre de séances : 40 x *temps moyen en littérature : 5 heures - 25 de récréation temps moyen à programmer : 4h35 nombre de séances : 45 x 6 au C2 *temps moyen en E.P.S : 3 heures - 15 de récréation temps moyen à programmer : 2h45 nombre de séances : x3 ou 40 x 4 (équilibrer) vers une pratique quotidienne au C3 *temps moyen en E.P.S : 3 heures - 15 de récréation temps moyen à programmer : 2h45 nombre de séances : 55 x 3 ou 40 x 4 (équilibrer) ou x 2 vers une pratique quotidienne L emploi du temps est le point de convergence entre : les IO qui s imposent à tous, le contexte local le projet d école-, la pédagogie mise en œuvre par le maître, les choix pédagogiques de l école quant à l'organisation du temps : o ateliers différenciés, ateliers décloisonnés (en relation avec le projet d'école), o échanges de service (langues vivantes, autres...). Le récapitulatif obligatoire à l école élémentaire permet de : montrer que ces contraintes sont prises en compte ; quantifier le temps effectivement consacré aux activités et préciser que les s sont respectés. L emploi du temps organise les équilibres et les cohérences dans les activités tout au long de la journée, de la semaine, de la période scolaire, dans un aménagement du temps qui permette que l enfant «vive des moments structurants et façonnants, valorisants et gratifiants, qui le sécurisent et lui donnent confiance, dans un aménagement du temps qui ne le mette pas en contre temps de ses temps et rythmes d action.» (Hubert MONTAGNER, En finir avec l échec scolaire). Page 2 sur 6

3 Academie de la Guadeloupe Circonscription de MORNE-à-L EAU Annexe 1. HORAIRES DES ECOLES ELEMENTAIRES cycle des apprentissages fondamentaux cycle des approfondissements domaines minimum maximum domaines champs disciplinaires Maîtrise du langage et Littérature de la langue française 9 h 10 h DIRE, LIRE, ECRIRE Vivre ensemble 0h30 0h30 Langue française O.R.L.F (débat hebdomadaire) Education littéraire gram. conj. et humaine orth. vocab. Mathématiques 5 h 5h 30 Langue étrangère ou régionale* Découvrir le monde 3 h 3h 30 Histoire et LVE ou régionale 1 h 2 h en CE1 : 1h maximum Education artistique 3 h 3 h EPS 3 h 3 h lecture et écriture (rédaction et copie) 2h 30 Ces activités quotidiennes de lecture et d'écriture sont mises en œuvre dans les différents domaines disciplinaires; le temps qui leur est consacré s'inclut donc dans la répartition définie pour ceux-ci. Education scientifique Education artistique Maîtrise du langage et de la langue française minimum 4h30 1h30 1h30 maximum 5h30 2h 2h Géographie 3h 3h30 Vie collective (débat réglé) 0h30 0h30 du domaine 12h Mathématiques 5h 5h30 8h Sciences expérim. et 2h30 3h techno Educ. Musicale Arts visiels 3h 3h E.P.S 3h 3h Domaines transversaux 2h quotidiennes pour des activités de lecture et d écriture 13h réparties Education civique 0h30 pour le débat hebdomadaire 1h répartie. Les nouveaux programmes B.O n 1 du 14 février proposent des s minimum et maximum pour chaque domaine. Cette fourchette proposée, modulable selon les projets spécifiques de classe, selon le projet d école, rend l emploi du temps d usage très souple. Il est donc important de s'attacher à bien réfléchir à la construction de l'emploi du temps en équipe (Conseil des maîtres, conseil de cycle). Page 3 sur 6

4 Page 4 sur 6

5 Academie de la Guadeloupe Circonscription de MORNE-à-L EAU Annexe 2. Au rythme de la semaine.. Les rythmes hebdomadaires chez les enfants d âge primaire : lundi mardi jeudi vendredi samedi maternelle CE CM CP modifications comportementales faibles performances moins bons scores plus grande stabilité des comportements bonnes performances très bons scores en lundi : performances faibles, modifications comportementales les plus nettes (fréquence élevée des isolements, agressions, bâillements) performances mardi à vendredi : plus grande stabilité des comportements et bonnes A NOTER toutefois : Fin de matinée du mardi, jeudi et vendredi :meilleurs résultats Jeudi après-midi : meilleurs scores au CP Vendredi matin : meilleurs scores au CE et au CM, en maternelle Lundi et jeudi : moins bons scores en maternelle Samedi : moins bons scores Page 5 sur 6

6 Academie de la Guadeloupe Circonscription de MORNE-à-L EAU Annexe 3. Au rythme de la journée.. «Des fluctuations existent dans l état de vigilance : cette rythmicité n existe que lorsqu on ne maîtrise pas une tâche,lorsqu on n est pas maître de l exercice proposé. En début d apprentissage, le sujet est obligé de mémoriser, traiter des informations, catégoriser, sélectionner, gérer des informations séquentielles. Il se trouve en situation de fragilité et donc plus perméable à des fluctuations.» F. TESTU Les rythmes circadiens chez les enfants d âge primaire : rythmes sur environ 24 heures qui se caractérisent essentiellement par l alternance veille/sommeil lundi mardi jeudi vendredi samedi 9 h h h h h h 00 bonne mémoire à court terme meilleure mémoire à long terme concentration à son niveau le plus bas temps de concentration faible augmentation du niveau de performance bâillements résultats maximums mémoire à court terme : meilleurs résultats le matin. mémoire à long terme retenir ou se souvenir- plus efficace l après-midi et notamment en fin d après-midi (18h). vers 14h, mémoire à court et long termes à un niveau favorable (fréquence élevée des bâillements vers 14h30) 8 h/8h30 9h30 : creux de l activité intellectuelle 9h - 9h30 : niveau de vigilance bas, fréquence des bâillements 10h - 11h : augmentation de la vitesse des réactions, de la qualité des représentations, des associations d idées suivant l âge et la charge de travail. 11h 12h : résultats maximums En PS et en CP, la vigilance optimum se situe plutôt vers 10h et fléchit en fin de matinée. En PS, l heure de l endormissement spontané se situe vers 12h00-12h30. En GS, le pic de vigilance se décale vers 11h00 et l heure d endormissement vers 13h puis entre 13h et 13h30. Du CE1 jusqu en CM2, la vigilance s élève vers 10h et reste élevée jusqu en fin de matinée. L après-midi,les performances mesurées à 15h00 et 16h00 sont comparables à celles observées à 10h et 11h. 12h-13h : baisse très nette de la concentration et du niveau de performance 14h30 : fréquence élevée des bâillements vers 15h : une nouvelle progression s opère à partir de 8/9 ans 15h-16h : performances comparables à celles observées à 10h et 11 H. MONTAGNER Le milieu et la fin de l après-midi peuvent constituer des périodes propices aux apprentissages dans la mesure où les périodes précédentes n ont pas été surchargées. Page 6 sur 6

L emploi du temps à l école maternelle

L emploi du temps à l école maternelle Groupe école maternelle L emploi du temps à l école maternelle Groupe g Groupe école maternelle / commission gestion du temps / I.BURIGNAT, E.TRESALLET, V.DARGES, H.LELOUP, A.SEVESTRE 1 Groupe école maternelle

Plus en détail

RYTHMES SCOLAIRES / RYTHMES D APPRENTISSAGE. Circonscription de Loches 2013

RYTHMES SCOLAIRES / RYTHMES D APPRENTISSAGE. Circonscription de Loches 2013 RYTHMES SCOLAIRES / RYTHMES D APPRENTISSAGE Circonscription de Loches 2013 1 Programme de l après-midi 3 temps: Apports théoriques: rythmes scolaires/rythmes d apprentissage Réflexion sur l emploi du temps

Plus en détail

Repenser l organisation du temps scolaire Corinne Azélie, Marc Zanoni et vous Vallon Pont d Arc, 3 février 2015

Repenser l organisation du temps scolaire Corinne Azélie, Marc Zanoni et vous Vallon Pont d Arc, 3 février 2015 Repenser l organisation du temps scolaire Corinne Azélie, Marc Zanoni et vous Vallon Pont d Arc, 3 février 2015 Que pensez-vous? De vos nouveaux rythmes : Du point de vue des enseignants? 2 points positifs

Plus en détail

Réunion publique sur la réforme des rythmes scolaires. Commune de Four. Jeudi 16 mai 2013 à 20h

Réunion publique sur la réforme des rythmes scolaires. Commune de Four. Jeudi 16 mai 2013 à 20h Réunion publique sur la réforme des rythmes scolaires Commune de Four Jeudi 16 mai 2013 à 20h Réforme des rythmes scolaires Une réforme qui s'impose à nous Reportée à la rentrée de septembre 2014 mais

Plus en détail

Réunion du 29 août 2014 Déclinaisons pédagogiques des nouveaux rythmes scolaires

Réunion du 29 août 2014 Déclinaisons pédagogiques des nouveaux rythmes scolaires Réunion du 29 août 2014 Déclinaisons pédagogiques des nouveaux rythmes scolaires «Changer les rythmes scolaires, c est mettre du plus, du mieux dans les journées.» Viviane BOUYSSE (IGEN) Contenus pédagogiques

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT DANS LE CADRE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES

ACCOMPAGNEMENT DANS LE CADRE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES ACCOMPAGNEMENT DANS LE CADRE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES OBJET : IDENTIFIER LES POINTS FORTS DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES EN TERMES D EFFICACITE PEDAGOGIQUE TEMPS SCOLAIRE Le temps scolaire

Plus en détail

Préparer la classe outils méthodologiques

Préparer la classe outils méthodologiques Préparer la classe outils méthodologiques Formation du 19 novembre 2008 Dijon CRDP Enseigner. Concevoir. Anticiper. Planifier. Ce qui implique : Des choix philosophiques Des obligations institutionnelles

Plus en détail

impérativement avant le Vendredi 8 novembre 2013

impérativement avant le Vendredi 8 novembre 2013 Département de Vaucluse Ville de Saint Saturnin-lès-Avignon Saint Saturnin-lès-Avignon, le 18 octobre 2013 Madame, Monsieur, Chers parents, A Saint Saturnin-lès-Avignon, le conseil municipal s est prononcé

Plus en détail

AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves

AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves «Le conseil des maîtres propose l'organisation générale

Plus en détail

Lycée français de Bilbao. Christine VALETTE et Sandrine GRASLAND

Lycée français de Bilbao. Christine VALETTE et Sandrine GRASLAND Lycée français de Bilbao Christine VALETTE et Sandrine GRASLAND Le dispositif mis en place Le bilan Dispositif 9h30 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi GP CE1 - Lecture GP PS - Vocabulaire GP MS - Vocabulaire

Plus en détail

L EMPLOI DU TEMPS. Le mot "rituel" évoque la régularité, la réitération, le rythme, il est destiné à favoriser :

L EMPLOI DU TEMPS. Le mot rituel évoque la régularité, la réitération, le rythme, il est destiné à favoriser : L EMPLOI DU TEMPS A. Introduction D'après le petit Larousse, un rituel est un ensemble de comportements codifiés, fondés sur la croyance en l'efficacité constamment accrue de leurs effets, grâce à leur

Plus en détail

UE 208 - Conception et mise en œuvre de l enseignement

UE 208 - Conception et mise en œuvre de l enseignement Master MEEF-PE-ESPÉ de l académie de Grenoble Année universitaire 2015-2016 UE 208 - Conception et mise en œuvre de l enseignement Responsable : Hélène GONDRAND helene.gondrand@ujf-grenoble.fr Master MEEF-PE

Plus en détail

Ils constituent un cadre pour l organisation, le pilotage et l évaluation du dispositif et doivent servir de base à sa «labellisation».

Ils constituent un cadre pour l organisation, le pilotage et l évaluation du dispositif et doivent servir de base à sa «labellisation». COURS NATIONAUX INTEGRES dans la scolarité primaire Circonscription du Pays de Gex Éléments pour une contractualisation du partenariat entre - l Education nationale, - les sections nationales et les associations

Plus en détail

Informations générales

Informations générales LYCEE FRANÇAIS DE SINGAPOUR 3000 Ang Mo Kio Avenue 3 Singapore 569928 ECOLE PRIMAIRE L ENSEIGNEMENT BILINGUE AU LYCEE FRANÇAIS DE SINGAPOUR Informations générales Le site bilingue est une section qui s

Plus en détail

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012 LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Académie de la Réunion 2009 2012 PREFACE DE MONSIEUR L INSPECTEUR D ACADEMIE L Education Physique et Sportive, discipline d enseignement,

Plus en détail

ECOLES 54 - PROJET D'ECOLE 2010-2016 AVENANT 2015-2016 PROFIL DE L ECOLE

ECOLES 54 - PROJET D'ECOLE 2010-2016 AVENANT 2015-2016 PROFIL DE L ECOLE ECOLES 54 - PROJET D'ECOLE 2010-2016 AVENANT 2015-2016 N immatriculation de l école : 0540817V PROFIL DE L ECOLE Circonscription : Adresse: Adresse électronique : NANCY I 10 rue des Jardiniers 54000 NANCY

Plus en détail

Outils pour programmer les apprentissages

Outils pour programmer les apprentissages - Inspection de l Éducation Nationale de Vichy 1-14, Boulevard Carnot - BP 2932-03 209 Vichy Cedex Tél : 04.70.97.54.65 / Fax : 04.70.31.34.06 Site de circonscription : http://www3.ac-clermont.fr/ien-vichy1/

Plus en détail

Le Programme Personnalisé de Réussite Éducative Le PPRE est proposé aux élèves des cycles II et III de l école élémentaire qui éprouvent des difficultés résistant à la différenciation pédagogique À tout

Plus en détail

DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES Ecole Elémentaire des Cigales 06240 Beausoleil

DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES Ecole Elémentaire des Cigales 06240 Beausoleil DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES Ecole Elémentaire des Cigales 06240 Beausoleil Circonscription de Menton I. Eléments de diagnostic en lien avec le contexte de l école - Les résultats des élèves

Plus en détail

Organisation de la formation des professeurs et CPE stagiaires dans l académie de Caen Année 2012-2013

Organisation de la formation des professeurs et CPE stagiaires dans l académie de Caen Année 2012-2013 Organisation de la formation des professeurs et CPE stagiaires dans l académie de Caen Année 2012-2013 Principes généraux L académie de Caen accueille cette année 142 professeurs et CPE stagiaires dont

Plus en détail

ELABORER UN EMPLOI DU TEMPS A L ECOLE MATERNELLE

ELABORER UN EMPLOI DU TEMPS A L ECOLE MATERNELLE ELABORER UN EMPLOI DU TEMPS A L ECOLE MATERNELLE «La conception de l'emploi du temps est particulièrement importante à l'école, principalement en maternelle, car elle doit prendre en compte le rythme de

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION Titre de notre projet : L'estime de soi la clé de la réussite de nos jeunes (adultes en devenir). L'école Assomption se familiarise avec le concept de l'estime de soi.

Plus en détail

GREVE NATIONALE LE JEUDI 19 MARS 2009 COMPTE-RENDU DU CONSEIL D ECOLE DU 17 FEVRIER 2009

GREVE NATIONALE LE JEUDI 19 MARS 2009 COMPTE-RENDU DU CONSEIL D ECOLE DU 17 FEVRIER 2009 GREVE NATIONALE LE JEUDI 19 MARS 2009 COMPTE-RENDU DU CONSEIL D ECOLE DU 17 FEVRIER 2009 Le Conseil d école s est tenu le mardi 17 février 2009 à 17h45 à l école de Sars et Rosières en présence de : -

Plus en détail

P R O J E T E D U C A T I F D E T E R R I T O I R E 2009/2014

P R O J E T E D U C A T I F D E T E R R I T O I R E 2009/2014 P R O J E T E D U C A T I F D E T E R R I T O I R E 2009/2014 C o m m u n a u t é d e c o m m u n e s c œ u r d u p a y s d e R e t z C. CHAPUT, RESPONSABLE PREFAS - IRTS BASSE-NORMANDIE 1 PROJET EDUCATIF

Plus en détail

Horaires de l école élémentaire Construire un emploi du temps

Horaires de l école élémentaire Construire un emploi du temps Horaires de l école élémentaire Construire un emploi du temps Document basé sur les programmes de 2002. Les programmes de 2007 étant en cours de modification, seule une comparaison des horaires est présentée.

Plus en détail

Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne. Présentation Saison Culturelle 2007/2008

Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne. Présentation Saison Culturelle 2007/2008 DOSSIER DE PRESSE Ecole Maîtrisienne Régionale de Bourgogne L ART AU SERVICE DE L ÉDUCATION DANS UN CADRE SCOLAIRE Présentation Saison Culturelle 2007/2008 Conférence de presse du lundi 22 octobre 2007

Plus en détail

PROJET D ECOLE 2011/2016

PROJET D ECOLE 2011/2016 PROJET D ECOLE 2011/2016 Analyse des données au niveau de 3 axes : Axe pédagogique : ce que nous aimerions : - des projets communs entre les classes, qui soient fédérateurs - faire une répartition des

Plus en détail

LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr

LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr Dans un parc de 17 ha 2160 élèves 560 internes 9 sections post-bac 21 classes de terminale

Plus en détail

Bulletin officiel n 44 du 27 novembre 2014

Bulletin officiel n 44 du 27 novembre 2014 Annexe I Année : calendrier de l'orientation et de l'affectation des élèves Collèges Conseils de classe Commissions d appel Calendrier de l'affectation 6 e, 5 e, 4 e, 3 e (1) À compter du vendredi 12 juin

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» Sommaire : 1. Affectation

Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» Sommaire : 1. Affectation Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» 2015 2016 Sommaire : 1. Affectation 2. Principes généraux de la formation L alternance intégrative Formation disciplinaire

Plus en détail

Projet Pédagogique de l Ecole:

Projet Pédagogique de l Ecole: Projet Pédagogique de l Ecole: Organisation de l école et du temps de classe : L'école accueille des enfants de 2ans1/2 à 11 ans, c'est-à-dire de la maternelle jusqu à l entrée au collège. L école fonctionne

Plus en détail

DIFFERENCIATION ET TICE

DIFFERENCIATION ET TICE DIFFERENCIATION ET TICE 1ere partie Janvier- février 2015 Limoges 1 Nathalie Chabrely Garcia et Equipe Tice 87 Quelques définitions Il existe plusieurs sens de cette notion mais tous répondent à une même

Plus en détail

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Vers un nouveau lycée 2010 Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Fiche : L organisation du temps scolaire Bureau de la formation continue des enseignants

Plus en détail

Quʼest-ce que la pédagogie bilingue?

Quʼest-ce que la pédagogie bilingue? Quʼest-ce que la pédagogie bilingue? De lʼimportance de lʼarticulation entre lʼenseignement de la LSF et celui de la langue française au sein des classes en LSF Jeudi 18 Novembre 2010 Colloque de lʼafl

Plus en détail

Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle

Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle Guide à l usage des enseignants pour accueillir les élèves et leurs parents à l'école maternelle Bien accueillir les enfants et leurs parents est une des clefs essentielle, pour qu à l école maternelle,

Plus en détail

Évaluer par compétences

Évaluer par compétences Évaluer par compétences - Rapport final - Collège Jean Rostand LUXEUIL LES BAINS Résumé du projet : Mise en place progressive d un système d évaluation par compétences en regard du socle commun de connaissances

Plus en détail

EVALUATIONS NATIONALES. Des outils pour aider les élèves Des outils au service du projet d école.

EVALUATIONS NATIONALES. Des outils pour aider les élèves Des outils au service du projet d école. EVALUATIONS NATIONALES Des outils pour aider les élèves Des outils au service du projet d école. Quelques soient les défauts (perfectibles) des outils proposés, les évaluations nationales viennent renforcer

Plus en détail

PROJET D ÉCOLE. Groupe Scolaire Public. 2 et 4 Rue de la Calandre et 20 bis rue de Fruges. Saint-Pol-sur-Ternoise. École Jean de La Fontaine

PROJET D ÉCOLE. Groupe Scolaire Public. 2 et 4 Rue de la Calandre et 20 bis rue de Fruges. Saint-Pol-sur-Ternoise. École Jean de La Fontaine PROJET D ÉCOLE 2010 2012 Maternelle Élémentaire Groupe Scolaire Public 2 et 4 Rue de la Calandre et 20 bis rue de Fruges 62130 Saint-Pol-sur-Ternoise École Jean de La Fontaine Circonscription : Saint-Pol-sur-Ternoise

Plus en détail

Lire, écrire, apprendre la langue dans toutes les disciplines

Lire, écrire, apprendre la langue dans toutes les disciplines MASTER MEF - M1 Séminaire d initiation à la recherche Lire, écrire, apprendre la langue dans toutes les disciplines Responsable : Annie Camenisch IUFM d Alsace - Université de Strasbourg 1 A l école primaire

Plus en détail

La place de l environnement urbain dans les programmes de l école primaire.

La place de l environnement urbain dans les programmes de l école primaire. Éduquer à l environnement urbain : le bruit, l air, l architecture, l énergie et la mobilité La place de l environnement urbain dans les programmes de l école primaire. Dominique Gillet, Inspectrice de

Plus en détail

SECTION ESPAGNOLE DE SAINT GERMAIN-EN-LAYE

SECTION ESPAGNOLE DE SAINT GERMAIN-EN-LAYE SECTION ESPAGNOLE DE SAINT GERMAIN-EN-LAYE Le Lycée International de Saint-Germain-en-Laye est un établissement du Ministère de l Education Nationale. Il intègre treize sections internationales. Contrairement

Plus en détail

NOTE DE SERVICE N 2 PLAN DE FORMATION EN CIRCONSCRIPTION 2014/2015

NOTE DE SERVICE N 2 PLAN DE FORMATION EN CIRCONSCRIPTION 2014/2015 4 Grande Rue - 10110 Bar sur seine Tél : 03.25.29.17.04 E-mail: ce.0100820m@ac-reims.fr Bar sur Seine, le 15 septembre 2014 NOTE DE SERVICE N 2 PLAN DE FORMATION EN CIRCONSCRIPTION 2014/2015 Doit être

Plus en détail

Lettre d'information du SIVOS du RPI Jean Tardieu. Le mot de la présidente

Lettre d'information du SIVOS du RPI Jean Tardieu. Le mot de la présidente Lettre d'information du SIVOS du RPI Jean Tardieu n 2 Le mot de la présidente Le 30 juin 2014 Sommaire Le mot de la présidente 1 Classes 2014-2015 1 Dérogation scolaire 1 Événements à venir 1 Nouveaux

Plus en détail

L Enseignement Bilingue Paritaire. Réunion publique d information

L Enseignement Bilingue Paritaire. Réunion publique d information L Enseignement Bilingue Paritaire Réunion publique d information Académie de Strasbourg : l enseignement des langues est régi par les Programmes Nationaux et une CONVENTION a étésignée entre le Recteur

Plus en détail

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION ACADEMIE DE POITIERS Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles Concours externe - Session 2014 PREMIERE EPREUVE D ADMISSION Statistiques Discipline Moyenne Ecart-type NB candidats

Plus en détail

La réforme du collège, c est:

La réforme du collège, c est: La réforme du collège, c est: Suppression des classes bilangues Sauf, dans les établissements accueillant des élèves qui ont étudié une autre langue que l anglais à l'école primaire. En gros, très peu

Plus en détail

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique Projet d école 2014-2018 Guide méthodologique 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 LES TEXTES DE REFERENCES... 4 LES ETAPES D ELABORATION DU PROJET D ECOLE... 4 ETAPE 1 : BILAN DU PROJET, DIAGNOSTIC... 5 1. LE

Plus en détail

VADEMECUM DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES A MI-TEMPS EN MASTER 2 et ADMIS AU CRPE 2015-2016

VADEMECUM DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES A MI-TEMPS EN MASTER 2 et ADMIS AU CRPE 2015-2016 VADEMECUM DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES A MI-TEMPS EN MASTER 2 et ADMIS AU CRPE 2015-2016 Documents de référence : - Arrêté du 1 er juillet 2013 relatif au référentiel de compétences professionnelles

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

EPREUVE D ADMISSION LE MEMOIRE

EPREUVE D ADMISSION LE MEMOIRE EPREUVE D ADMISSION LE MEMOIRE RAPPEL CALENDRIER DE L EXAMEN RAPPEL CIRCULAIRE Structure de l examen Epreuve d admission: Soutenance, devant le jury, d un mémoire rédigé par le candidat et portant sur

Plus en détail

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires Mai 2013 - direction générale de l enseignement scolaire La loi d orientation, de programmation pour la refondation

Plus en détail

Les cours de langue et de culture d origine peuvent avoir lieu durant l horaire scolaire.

Les cours de langue et de culture d origine peuvent avoir lieu durant l horaire scolaire. Directives Modification des directives pour les classes de 3 e année (juin 2012) Service de l'enseignement obligatoire DIRECTIVES GÉNÉRALES RELATIVES À L'ORGANISATION DE L'ANNÉE SCOLAIRE 2012-2013 Le Service

Plus en détail

SCIENCES TECHNOLOGIE SANTE DROIT, ECONOMIE, GESTION. METIERS DE L'ENSEIGNEMENT, DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION 1 er DEGRE (MEEF 1 er DEGRE)

SCIENCES TECHNOLOGIE SANTE DROIT, ECONOMIE, GESTION. METIERS DE L'ENSEIGNEMENT, DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION 1 er DEGRE (MEEF 1 er DEGRE) Niveau : MASTER année Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Mention : Parcours : SCIENCES TECHNOLOGIE SANTE DROIT, ECONOMIE, GESTION M METIERS DE L'ENSEIGNEMENT, DE L EDUCATION

Plus en détail

BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire»

BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire» Horaires et Programmes EPS à l école primaire BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire» Les programmes 2008 s appuient sur le Socle commun de connaissances

Plus en détail

Programme d E.P.S. de l Ecole

Programme d E.P.S. de l Ecole Programme d E.P.S. de l Ecole Primaire CONNAISSANCE DU MILIEU SCOLAIRE Ecu 1.2.3.4 F.S.S.E.P LILLE 2 L.MICHEL-connaissance des milieux FSSEP Université Lille 2 1 SOMMAIRE PRESENTATION DU Eduscol.education.fr

Plus en détail

Rencontre des Directeurs d'accueil Collectif de Mineurs

Rencontre des Directeurs d'accueil Collectif de Mineurs Association départementale des FRANCAS des Bouches du Rhône Rencontre des Directeurs d'accueil Collectif de Mineurs En partenariat avec Jeudi 6 février 2014 Centre Social Estaque Séon 323, rue Rabelais

Plus en détail

Fiche 5 L accompagnement personnalisé en collège et en lycée

Fiche 5 L accompagnement personnalisé en collège et en lycée Fiche 5 L accompagnement personnalisé en collège et en lycée I- Principes généraux Définition L accompagnement personnalisé (AP) est un temps d enseignement distinct du face à face disciplinaire et intégré

Plus en détail

Séminaire académique du mardi 03 novembre 2015. La réforme du collège : une réforme pédagogique

Séminaire académique du mardi 03 novembre 2015. La réforme du collège : une réforme pédagogique Séminaire académique du mardi 03 novembre 2015 La réforme du collège : une réforme pédagogique Le calendrier de la Refondation Textes officiels Organisation des enseignements au collège Décret n 2015-544

Plus en détail

Éléments d informations sur les rythmes scolaires en Ontario

Éléments d informations sur les rythmes scolaires en Ontario Éléments d informations sur les rythmes scolaires en Ontario Description du système éducatif en Ontario L enseignement scolaire au Canada relève de la compétence des Provinces et des Territoires. Il n

Plus en détail

http://web.ac-toulouse.fr/web/dsden-lot/688-la-formation-continue.php

http://web.ac-toulouse.fr/web/dsden-lot/688-la-formation-continue.php Cahors, le 29/06/2015 L Inspecteur d Académie Le Directeur académique des services de l Education nationale du Lot A Mesdames et Messieurs les directeurs des écoles du Lot Mesdames et Messieurs les personnels

Plus en détail

DES FAMILLES INFORMATION. Dans le cadre de la Refondation de l école de la République. Lettre aux enfants

DES FAMILLES INFORMATION. Dans le cadre de la Refondation de l école de la République. Lettre aux enfants INFORMATION DES FAMILLES Ce document a pour objectif de répondre de façon concrète et pratique aux questions soulevées par les parents, les enseignants ou les associations, lors de différents temps de

Plus en détail

RÈGLES POUR LE PASSAGE D UNE CLASSE À L AUTRE AU PRIMAIRE ET POUR LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES

RÈGLES POUR LE PASSAGE D UNE CLASSE À L AUTRE AU PRIMAIRE ET POUR LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES RÈGLES POUR LE PASSAGE D UNE CLASSE À L AUTRE AU PRIMAIRE ET POUR LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES Présentées au conseil d établissement de l école Notre-Dame-du-Rosaire lors de la séance ordinaire du 9 juin 2014.

Plus en détail

Activités extra-scolaires

Activités extra-scolaires Activités extra-scolaires en anglais Contactez-nous 01 45 27 37 56 est tout d abord une école maternelle et primaire qui accueille les enfants à partir de 2 ans ½ et les accompagne jusqu à la fin du primaire.

Plus en détail

Livret scolaire. [Prénom] [Nom] Né(e) le [jj/mm/aaaa]

Livret scolaire. [Prénom] [Nom] Né(e) le [jj/mm/aaaa] Livret scolaire Né(e) le [Académie] [École] [Adresse] [Code postal] [Ville] CP CM1 CE1 CM2 CE2 6 e [Logo/Visuel de l établissement] [Téléphone] [Courriel] 5 e 4 e 3 e Année scolaire [aaaaaaaa] Bilan des

Plus en détail

Cycle 3 cycle de consolidation

Cycle 3 cycle de consolidation Cycle 3 cycle de consolidation Des pistes de réflexion Les progressions L'évaluation L'anticipation des passages de classe Le cycle 3 (CM1,CM2,6eme) Le cycle 3, qui relie désormais les deux dernières années

Plus en détail

DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES : FICHE PROJET. GROUPE SCOLAIRE GAMBETTA GRASSE Maternelle et élémentaire

DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES : FICHE PROJET. GROUPE SCOLAIRE GAMBETTA GRASSE Maternelle et élémentaire DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES : FICHE PROJET GROUPE SCOLAIRE GAMBETTA GRASSE Maternelle et élémentaire I. Eléments de diagnostic en lien avec le contexte de l école Voici quelques chiffres

Plus en détail

Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques- :

Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques- : L évaluation des Mathématiques en Lycée Professionnel Quelle est la place de l évaluation dans une séquence de mathématiques en Lycée professionnel? Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques-

Plus en détail

Proposer des apprentissages en fonction des efforts cognitifs demandés.

Proposer des apprentissages en fonction des efforts cognitifs demandés. 4. Concevoir l organisation de la semaine Penser l organisation de la semaine relève d un savant dosage entre régularité et alternance des situations d apprentissage proposées. L alternance entre des matinées

Plus en détail

[La gestion de la classe multi-niveaux]

[La gestion de la classe multi-niveaux] Inspection de l'education Nationale Cindy Stoehr - Nadine Schmitt Conseillères pédagogiques Des principes pour 1 [La gestion de la classe multi-niveaux] Optimiser les regroupements de niveaux Structurer

Plus en détail

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES A L ECOLE PRIMAIRE

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES A L ECOLE PRIMAIRE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES A L ECOLE PRIMAIRE Décret n 2013-77 du 24 janvier 2013 1 SOMMAIRE Les textes Pourquoi la réforme? Les objectifs Le cadrage du temps scolaire L obligation de service des

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

modifier les pratiques professionnelles

modifier les pratiques professionnelles CONSTRUIRE UN EMPLOI DU TEMPS A L ECOLE MATERNELLE «Les activités proposées à l'école maternelle doivent offrir de multiples occasions d'expériences sensorielles et motrices, en toute sécurité. L'organisation

Plus en détail

QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES FAMILLES

QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES FAMILLES QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES FAMILLES La réforme des rythmes scolaires pour les écoles maternelles et élémentaires doit être mise en place en septembre 2014. Elle prévoit le retour de la semaine de

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE D ACCUEIL DES PROFESSEURS D ECOLE STAGIAIRES EN STAGE FILE

GUIDE PRATIQUE D ACCUEIL DES PROFESSEURS D ECOLE STAGIAIRES EN STAGE FILE GUIDE PRATIQUE D ACCUEIL DES PROFESSEURS D ECOLE STAGIAIRES EN STAGE FILE ENSEIGNANTS STAGIAIRES IUFM CIRCONSCRIPTIONS DIRECTEURS D ECOLE Cadre de référence : Arrêté du 19/12/2006 ( BOEN n 1 du 04 janvier

Plus en détail

CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS D INSTITUTEUR OU DE PROFESSEUR DES ECOLES MAÎTRE FORMATEUR

CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS D INSTITUTEUR OU DE PROFESSEUR DES ECOLES MAÎTRE FORMATEUR 1 CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS D INSTITUTEUR OU DE PROFESSEUR DES ECOLES MAÎTRE FORMATEUR 2 Guide à l attention des membres des commissions et des candidats Madame, Monsieur, Vous trouverez dans

Plus en détail

VADE-MECUM «ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE» Source : groupe de travail académique AP

VADE-MECUM «ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE» Source : groupe de travail académique AP VADE-MECUM «ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE» Source : groupe de travail académique AP I - TEXTE DE REFERENCE POUR L AP : BO spécial n 1 du 4-02-2010 1 - Des principes : - L AP concerne tous les élèves : 72

Plus en détail

LE ROSEY. Programmes scolaires

LE ROSEY. Programmes scolaires LE ROSEY Programmes scolaires Organisation des études Le programme scolaire du Rosey permet à des élèves venus de tous pays de recevoir une éducation de qualité, d acquérir des connaissances approfondies

Plus en détail

Compte rendu de la réunion «groupe maternelle» Mardi 30 Mars 2010 de 14H00 à 16H00 Ecole Aveyron, Lyon 4ème rédaction : Muriel DECHANT IEN

Compte rendu de la réunion «groupe maternelle» Mardi 30 Mars 2010 de 14H00 à 16H00 Ecole Aveyron, Lyon 4ème rédaction : Muriel DECHANT IEN Compte rendu de la réunion «groupe maternelle» Mardi 30 Mars 2010 de 14H00 à 16H00 Ecole Aveyron, Lyon 4ème rédaction : Muriel DECHANT IEN Présents : Brigitte Benoit Gonin, Martine Coutelin, Muriel Déchant,

Plus en détail

Il se sent plus à l aise dans un environnement de travail, plus propice à l apprentissage et qui renforce l estime de soi.

Il se sent plus à l aise dans un environnement de travail, plus propice à l apprentissage et qui renforce l estime de soi. L élève - Est valorisé par l utilisation d un outil technologique haut de gamme - Peut travailler seul et à son rythme. Il se sent plus à l aise dans un environnement de travail, plus propice à l apprentissage

Plus en détail

5/LES APPRENTISSAGES SCOLAIRES

5/LES APPRENTISSAGES SCOLAIRES 1 er DEGRE 5/LES APPRENTISSAGES B/ACTIVITES DECOUVERTE Mettre en commun les connaissances des participants. Questionner oralement : Devez-vous payer pour que votre enfant aille à l école? Connaissez-vous

Plus en détail

Circonscription de l Education Nationale Décines Vaulx-en-Velin QUELQUES OUTILS POUR PRÉPARER SA CLASSE

Circonscription de l Education Nationale Décines Vaulx-en-Velin QUELQUES OUTILS POUR PRÉPARER SA CLASSE Circonscription de l Education Nationale Décines Vaulx-en-Velin QUELQUES OUTILS POUR PRÉPARER SA CLASSE ANNEE SCOLAIRE 2002-2003 La préparation de la classe Pour assurer la cohérence et la continuité des

Plus en détail

Inspection Académique des Pyrénées-Atlantiques Mission pour l'éducation artistique et l'action culturelle Bilan des projets culturels 2007-2008

Inspection Académique des Pyrénées-Atlantiques Mission pour l'éducation artistique et l'action culturelle Bilan des projets culturels 2007-2008 Inspection Académique des Pyrénées-Atlantiques Mission pour l'éducation artistique et l'action culturelle Bilan des projets culturels 2007-2008 Titre du projet : Nom de l'école : Classe concernée : Nom

Plus en détail

Conseil d école du 12 décembre 2013

Conseil d école du 12 décembre 2013 Conseil d école du 12 décembre 2013 Présidé par : Germain Guitard : Directeur des classes primaires Participants : Pascale VIDAL : MAT 3 Valentine FLEUREY : MAT 5 Sophie LEFEVER : MAT 1 Patricia MOBERG

Plus en détail

En quoi les nouveaux programmes pour l'école maternelle sont-ils nouveaux?

En quoi les nouveaux programmes pour l'école maternelle sont-ils nouveaux? En quoi les nouveaux programmes pour l'école maternelle sont-ils nouveaux? Viviane BOUYSSE Inspectrice générale de l éducation nationale Toulouse 28 mars 2015 JOURNEE ACADEMIQUE AGEEM «Nouveaux programmes»?

Plus en détail

PROJET POUR LE DISPOSITIF «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» ÉCOLE DES OLIVIERS

PROJET POUR LE DISPOSITIF «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» ÉCOLE DES OLIVIERS PROJET POUR LE DISPOSITIF «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» ÉCOLE DES OLIVIERS ANNÉE SCOLAIRE 2013-2014 1- L'école : A- Résultats aux évaluations nationales et données chiffrées : Maîtrise de la langue

Plus en détail

Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française

Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française Présentation des programmes 2007: nouveautés par rapport à 2002 Objectif prioritaire: savoir lire, écrire et s exprimer oralement dans toutes

Plus en détail

LYCEE FRANÇAIS DE SINGAPOUR 3000 Ang Mo Kio Avenue 3 Singapore 569928 Tel: (65) 64881160 Fax: (65) 64872821

LYCEE FRANÇAIS DE SINGAPOUR 3000 Ang Mo Kio Avenue 3 Singapore 569928 Tel: (65) 64881160 Fax: (65) 64872821 LYCEE FRANÇAIS DE SINGAPOUR 3000 Ang Mo Kio Avenue 3 Singapore 569928 Tel: (65) 64881160 Fax: (65) 64872821 Le bilinguisme au LFS Le bilinguisme au collège De la 6 ème à la 4 ème : Emploi du temps type

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

Réunion de rentrée 2013-2014. Classe de CM1/CM2

Réunion de rentrée 2013-2014. Classe de CM1/CM2 Bienvenue dans la classe de votre enfant. Durant la réunion, nous aborderons les points suivants : I L'école II La classe Emploi du temps, matériel,... III L APC IV - les rythmes scolaires 1 I-L ÉCOLE

Plus en détail

L emploi du temps : un outil au service du projet pédagogique

L emploi du temps : un outil au service du projet pédagogique L emploi du temps : un outil au service du projet pédagogique 1 Enjeu général L organisation de la vie de l établissement pour une année scolaire 2 Enjeux spécifiques Pour les projets pédagogiquesp Faisabilité,

Plus en détail

COURS+ LES APPUIS COURS DE VACANCES LES PACKS. page 2. page 6. page 10. page 14

COURS+ LES APPUIS COURS DE VACANCES LES PACKS. page 2. page 6. page 10. page 14 Implanté au cœur de Bulle depuis 2011, le centre de soutien scolaire Eurê-K accompagne écoliers, apprentis et collégiens de la région dans leurs défis scolaires. Grâce à un personnel enseignant qualifié,

Plus en détail

PROGRAMME FRANCAIS BILINGUE

PROGRAMME FRANCAIS BILINGUE PROGRAMME FRANCAIS BILINGUE Le Programme Français Bilingue proposé par la Shekou International School de Shenzhen a ouvert ses portes en août 2009 afin de répondre à une demande de parents d élèves expatriés

Plus en détail

MODALITES DE CERTIFICATION DE LA PSE pour la session 2016

MODALITES DE CERTIFICATION DE LA PSE pour la session 2016 MODALITES DE CERTIFICATION DE LA PSE pour la session 2016 1. L épreuve de PSE au baccalauréat professionnel : 1.1. Les modifications : BO n 30 du 23 juillet 2015 À partir de la session 2016, l épreuve

Plus en détail

Préparez votre débat

Préparez votre débat Préparez votre débat L enjeu éducatif d un débat sur des questions portant sur le changement climatique est principalement de permettre : - d éveiller l intérêt des élèves sur le sujet en laissant la pensée,

Plus en détail

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG Strasbourg, le 22 novembre 2013 FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG La Ville de Strasbourg entend mettre en place la réforme des rythmes scolaires avec le souci

Plus en détail

Le patinage artistique à l école

Le patinage artistique à l école Le patinage artistique à l école Serge Laget C.P.C. Lyon VII - juin 2000 - avec la participation des éducateurs sportifs de la Ville de Lyon des C.P.C. du groupe Ville de Lyon Présentation du dossier :

Plus en détail

Le Programme de formation. Le premier cycle du primaire. Information aux parents

Le Programme de formation. Le premier cycle du primaire. Information aux parents Le Programme de formation Le premier cycle du primaire Information aux parents Septembre 2000 En septembre prochain, votre enfant sera au premier cycle du primaire, c'est-à-dire qu'il ou elle entrera en

Plus en détail

Expérimentation Collège Léo Drouyn L'évaluation par compétences et sans notes. Pourquoi abandonner la notation? Comment évaluer?

Expérimentation Collège Léo Drouyn L'évaluation par compétences et sans notes. Pourquoi abandonner la notation? Comment évaluer? Expérimentation Collège Léo Drouyn L'évaluation par compétences et sans notes Pourquoi abandonner la notation? Comment évaluer? Abandonner la notation ce n'est pas l'abandon de l'évaluation au contraire

Plus en détail

Comment organiser une séance d EPS

Comment organiser une séance d EPS Comment organiser une séance d EPS Ce qui est important pour l élève c est de : - comprendre quand il réussit quelle procédure reproductible a été utilisée et isolée pour cette procédure - apprendre pour

Plus en détail