Thème 1A : génétique et évolution

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Thème 1A : génétique et évolution"

Transcription

1 Thème 1A : génétique et évolution 3 semaines Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l'évolution : l'exemple de la vie fixée chez les plantes 1

2 Mise en situation: Décrire les plantes, et donner le rôle de chaque grand appareil décrit 2

3 Rappels: qu est ce qu une plante? Un appareil foliaire : feuille, tige Un appareil racinaire: racine principale et racine secondaire Un appareil reproducteur: fleur, fruit 3

4 Quelles sont les contraintes que tout être vivant doit subir pour se maintenir en vie? Différence essentielle entre le monde animal et le monde végétal présenté? Otiorhynque dévorant une feuille

5 introduction;: les contraintes de la vie fixée Un végétal est constitué Un appareil foliaire : feuille, tige Un appareil racinaire: racine principale et racine secondaire Un appareil reproducteur: fleur, fruit Conséquence de cette vie fixée obligatoire pour les végétaux? Pas de possibilité d aller chercher sa nourriture Pas de possibilité d aller chercher un partenaire pour la reproduction Pas de possibilité de fuir les prédateurs, de se protéger des contraintes environnementales L'objectif de ce thème est (sans rentrer dans le détail des mécanismes) de comprendre les particularités d'organisation fonctionnelle de la plante et de les mettre en relation avec le mode de vie fixé. 5

6 1-les structures spécialisées des plantes pour la vie fixée 1-1 il existe des organes avec une grande surface d échange 6

7 7

8 Travail classe entière: localiser avec le doc diapo 11, les surfaces d échange entre l animal et le milieu extérieur et identifier ce qui est échangé. Même travail pour le végétal Ce qui est attendu: formes d énergie et molécules échangées sens des échanges et lieux des échanges 8

9 Titre: 9

10 Evacuation de la chaleur par les oreilles Fennec: renard des sables: Lieu de vie désert chaud Une loi : plus la surface est grande plus il y a d échange vers l extérieur Renard polaire : lieu de vie toundra 10

11 Alvéoles pulmonaires au MET x Cellules intestinales au MO X 600

12 12

13 13

14 14

15 Absorption de photons par les pigments chlorophylliens Echanges gazeux au niveau des stomates et chambres sous stomatiques Stomate ouvert au MET Echanges en eau et sels minéraux 15

16 L eau, le CO2 et les photons, l eau sont des éléments ubiquistes. (que l on trouve partout) Ils conviennent donc à la nutrition d un organisme fixé. Par contre leur concentration est faible(co2) donc ces éléments doivent être captés de façon très importante: Les plantes ont des surfaces d échanges très importantes pour assurer une capture suffisante de ces éléments Système racinaire Système foliaire 16

17 1-2les surfaces d échanges adaptées à la vie fixée TP le système racinaire : Rôle des racines? Fixation et absorption 17

18 Cellule épidermique Coupe transversale de racine de radis objectif 400 observation au MO Donnez une définition d un poil absorbant? Un poil absorbant est une longue cellule fine de l épiderme racinaire, ces cellules sont très abondantes 18 dans la partie médiane de la racine

19 On révèle que les poils absorbants sont des cellules spécialisées dans l absorption d eau et d ions minéraux. Quels sont les échanges au niveau du poil absorbant? 19

20 Montrer comment le système racinaire peut être adapté aux variations de milieu avec les documents présentés. Diapo 17 et 18 20

21 Observons les diapos suivantes de façon à compléter le rôle des poils absorbants 21

22 Plant de riz en milieu sec Plant de riz en milieu sec Donc possibilité de contrôle génétique (OGM) nourrir l humanité 22

23 Définition des mycorhizes? 23

24 Rôle des mycorhizes pour la plante? 24

25 Les racines de la partie souterraine permettent l ancrage de la plante dans le sol ainsi qu une absorption d eau et d ions minéraux du sol grâce à leurs poils absorbants. Un poil absorbant est une longue cellule fine de l épiderme racinaire. Leur nombre à l extrémité des racines augmente la surface d échange avec le sol. Les ramifications des racines, la densité et la longueur des poils absorbants dépendent des variations de l environnement comme la teneur en eau ou en ions minéraux du sol. + les mycorhizes 25

26 1-2-2 La feuille une interphase plante/ atmosphère 26

27 27

28 Structure de la feuille et capture de la lumière Localisation de la majorité des cellules chloroplastiques? 28

29 29

30 Observation au MO x 600 et ME de coupe transversale de feuille 30

31 Avec ce qui a été vu précédemment, les photos ci contre dire ce qui va permettre dans le végétal une absorption optimisée de lumière + phototropisme 31

32 Autre structure sur les feuilles: les stomates Constitution d un stomate? 32

33 Autre fonction des stomates Livre page 104 doc 3 Question 2 33

34 Epiderme face inférieure du poireau X 400 au Mo Epiderme face supérieure du poireau X 400 au Mo 34

35 35

36 36

37 Les feuilles de la partie aérienne permettent le captage de la lumière et les échanges gazeux avec l atmosphère - Leur forme aplatie et la disposition préférentielle des cellules chlorophylliennes à leur face supérieure permettent une grande surface d exposition au soleil pour toutes les cellules photosynthétiques. - Leurs stomates permettent des échanges de dioxygène, dioxyde de carbone et vapeur d eau entre l atmosphère et des lacunes situées au contact des cellules chlorophylliennes. Un stomate est constitué de 2 cellules de garde ménageant une ouverture : l ostiole, au sein d un épiderme imperméable. Cette ouverture est réglable en fonction des variations journalières de l environnement, comme le degré d ensoleillement, la température et le taux d humidité de l air qui doivent être favorables à la photosynthèse. Leur disposition préférentielle à la face inférieure des feuilles permet de limiter les pertes en eau de la plante. 37

38 1ere contrainte à la vie fixée :Se nourrir sur place : quelles sont les adaptations à la vie fixée des végétaux? Grande surface de contact /sol (poils absorbants, qui augmentent si besoin, les racines servent également à l ancrage dans le sol ) Grande surface de contact avec l atmosphère( capteurs solaires + avec des systèmes d ouvertures des stomates 2eme contrainte: L eau est dans le sol, tandis que la photosynthèse se fait dans la partie aérienne. Il faudra acheminer l eau du sol vers les feuilles. Les glucides produits dans les feuilles devront être distribués à l ensemble de la plante: racine, bourgeons 38

39 1-3 Un double système conducteur de substances dissoutes entre organes souterrains et aériens Voir TP17 Les deux types de sèves: 39

40 Transport de la sève brute: L apport en eau et ions minéraux étant dissocié de l apport en CO2 et exposition à la lumière, les vaisseaux du xylème transportent la sève brute provenant des racines jusqu aux cellules chlorophylliennes des feuilles, lieu de la photosynthèse Xylème: cellule morte(accumulation de lignine: bois) cellules allongées, avec disparition des cloisons transversales ; lignification de la paroi formant anneaux, spirales, réticulation ou ponctuation ; mort des cellules et disparition du cytoplasme par disparition des capacités d'échange ; transport rapide optimisé de la solution du sol 1 cm Observation à l œil nu face inférieure de feuille Observation microscopique de vaisseaux de céleri objectif

41 Transport de la sève élaborée Les vaisseaux de phloème véhiculent la sève élaborée, des feuilles adultes jusqu à divers organes tels que ceux en croissance et les organes non chlorophylliens ne réalisant pas la photosynthèse : racines, fleurs, fruits Cellules vivantes, sans noyau preforées à certains endroits 41

42 Feuille de houx en CT, au MO X400 Vaisseaux que l on retrouve dans l ensemble du végétal: Acheminement de l eau et de la mo produite Coupe transversale d une tige de renoncule 42

43 43

44 44

45 Un double système conducteur de substances dissoutes entre organes souterrains et aériens L apport en eau et ions minéraux étant dissocié de l apport en CO2 et exposition à la lumière, les vaisseaux du xylème transportent la sève brute provenant des racines jusqu aux cellules chlorophylliennes des feuilles, lieu de la photosynthèse. La sève brute est une solution diluée d ions minéraux principalement Ces vaisseaux sont formés de cellules mortes, vides, allongées, sans paroi transversale, renforcées par des dépôts de lignine, ce qui permet une circulation ascendante rapide. Les vaisseaux de phloème véhiculent la sève élaborée, des feuilles adultes jusqu à divers organes tels que ceux en croissance et les organes non chlorophylliens ne réalisant pas la photosynthèse : racines, fleurs, fruits La sève élaborée est une solution concentrée en produits de la photosynthèse, en majorité des glucides. Ces vaisseaux sont formés de cellules vivantes, sans noyau, allongées, à paroi transversale perforée (cellules criblées) Cette circulation est descendante majoritairement. 45

46 2. Ne pouvant fuir devant les agressions du milieu, les plantes ont développé au cours de leur évolution des structures et mécanismes de défense 2-1 Contre les variations du milieu physique Variation du milieu physique? Le froid La sécheresse Les milieux instables Les milieux salés Excès d UV (plante de haute altitude) 46

47 47

48 3 eme contrainte: Comparée à un organisme mobile la plante est dans l impossibilité: -De s abriter des agressions climatiques saisonnières ou accidentelles (incendie) -de fuir un éventuel prédateur - de se débarrasser mécaniquement d un invasif. 48

49 Ecailles protectrices du marronnier Oignons, rhizomes, tubercule,graine.. 49

50 Adaptation à la sécheresse 50

51 Chêne vert Ciste cotonneux lavande Argeras 51

52 CT de feuille de lavande vue au MO grossissement 600 CT de feuille de romarin vue au MO grossissement importance des substances volatiles CT de feuille de thym vue au Mo grossissement

53 L oyat : plante des dunes qui pousse sur le sable incapable de retenir l eau et soumis a de forts vents. Plante avec des adaptations étonnantes CT de feuille d oyat, coloration CVA; X400 Observation au MO Les adaptations à la sécheresse: stomates face inférieure des feuilles, feuilles recourbées, crypte(cavité) recouverte de poils avec à l intérieure des poils. Tissu hydrophobe à l extérieur, hydrophile à l intérieur, cuticule épaisse imperméable. 53

54 Fleurs des Alpes vivement colorés (présence d anthocyane qui protège contre l altération de l ADN) Sélection des variants avantagés 54

55 Palétuvier dans la mangrove: racine «échasse» 55

56 Chêne pyrophyte 56

57 2-2 Contre les divers pathogènes ou prédateurs DONC.. Nombreuses substances pharmacogénes dans les plantes 57

58 Coévolution (voir plus loin) 58

59 Défense contre les herbivores DEFENSE MECANIQUE Épines Poils urticants Cuticule coriace Épiderme de misère observé au microscope polarisant (lumière polarisée et analysée, x400 59

60 Question 1 page 109 Dans les ranchs, milieu fermé Plus de Koudous Plus de broutage Les acacias s en portent mieux, pas les koudous Les acacias dégagent de l éthylène qui se diffuse, ce qui augmente la teneur en tanins de la plante broutée et de ses voisines Les koudous qui s en nourrissent voient leur mortalité augmenter. 60

61 Les acacias cohabitent : des fourmis vivent dans les épines particulières, gonflées, des arbres qui leur fournissent ainsi un habitat de la sève sécrétée tandis que les fourmis apportent une défense active lorsque les herbivores s'attaquent à l'arbre puisque leur morsure est un vrai supplice(démontré face aux jeunes girafes et aux éléphants). 61

62 La défense contre les virus: Nécroses de tissus infectés par des virus par exemple limitation de l invasion, tissus morts 62

63 2. Ne pouvant fuir devant les agressions du milieu, les plantes ont développé au cours de leur évolution des structures et mécanismes de défense Contre les variations du milieu physique La présence de poils à la face inférieure des feuilles, l enroulement de leurs bords, une épaisse cuticule recouvrant l épiderme foliaire sont des protections contre la sécheresse de certains milieux La perte des feuilles de certains arbres, l entrée en vie ralentie en hiver, la protection écailleuse des bourgeons, la formation de bulbes, tubercules souterrains sont des adaptations au froid saisonnier. Certaines espèces meurent et ne subsistent que sous forme de graines Contre les divers pathogènes ou prédateurs La présence d épines, poils urticants, la fabrication de molécules amères, toxiques repoussent les herbivores 63

64 Mais attention à ne pas avoir un discours finaliste: SELECTION DES VARIANTS AVANTAGES AU COURS DE L EVOLUTION 64

65 3. La vie fixée impose une reproduction avec transport du pollen et des graines 3-1 L'organisation florale et le fonctionnement de la fleur permettent le rapprochement des gamètes entre plantes fixées. A-L organisation d une fleur: Fécondation croisée ou autofécondation. Fleurs «Alstroéméria» ou «Lys des Incas». 65

66 Grande diversité de forme, de dimension, mais 66

67 67

68 Les fleurs présentent une grande diversité de forme, de couleur, de nectar, de parfum MAIS La fleur est l appareil sexué reproducteur chez de nombreux végétaux. Leur organisation obéit à un même plan d organisation en couronne concentriques V1 : 4 sépales V2 : 4 pétales Photographie ENS Lyon- article de Stéphanie Breuil V3 : 6 étamines V4 : 2 carpelles soudés (pistil) Arabette des dames 68

69 B- le contrôle de l organisation de la fleur Cependant il existe quelques exceptions au sein d une même famille dans l organisation Hypothèse : Mutation de gène de développement 69

70 Mutation du gène A? pas de pétales Mutation du gène B pas d étamines Mutation du gène C pas de pistil 70

71 4 gènes du développement sont responsables de l organisation de la fleur: (A, B, C) A responsable de l emplacement des sépales et des pétales B responsable de l emplacement pétales et étamines C responsable de l emplacement des étamines et du pistil 71

72 Ce qui est dit dans votre polycopié: La fleur est l appareil sexué reproducteur de nombreux végétaux qui présente une grande diversité de forme, de dimension, de couleur mais qui obéit à un même plan d organisation en couronnes concentriques 2 couronnes externes stériles protégeant 2 couronnes internes centrales constituant les organes reproducteurs le calice est formé des sépales le plus souvent verts et la corolle est formée de pétales de couleur et dimension variables. les étamines sont les organes mâles formés d un filet et de 2 anthères renfermant les grains de pollen, cellules sexuelles mâles le pistil est l organe femelle, divisé en carpelles renfermant les ovules, cellules sexuelles femelles. Ce plan d organisation est sous le contrôle des gènes du développement floral dont les mutations expliquent la variété des fleurs. 72

73 Contrainte N 4: les plantes étant éloignées les unes des autres les grains de pollen doivent être transportés d une plante à l autre 1ere mode de trnasport: Transport du pollen par les insectes: plantes entomogames: Il faut que la fleur soit vue 73

74 La fleur peut avoir un «restaurant»! Les fleurs peuvent tromper les insectes 75

75 Pour les plantes entomogames le pollen est gros avec de nombreuses aspérités qui vont permettre la fixation sur l insecte Dans les corbeilles il peut y avoir 50mg de pollen (à comparer avec les 82 mg de l abeille ) 76

76 2 eme mode de transport du pollen: le vent: les plantes sont alors anémogames 1 micromètre Grain de pollen de pin vu au microscope électronique à balayage. NOTEZ LES DIFFERENCES AU NIVEAU DE LA TAILLE 77

77 Regarder les trois diapos qui suivent et formuler une problématique à partir de ces observations: 78

78 79

79 80

80 Observations: Fruit et fleur au même endroit Pétales et étamines encore présents quand le fruit est formé Lien? Le fruit est formé à partir d une partie de la fleur Problème: En quoi l organisation florale est-elle à l origine de la fructification (formation des fruits)? 81

81 De la fleur au fruit Le fruit est issu de la fécondation de l ovaire 82

82 Comment la fécondation est elle réalisée chez les plantes à fleurs et quelles en sont les conséquences? Livre page 120/121 83

83 84

84 En image. Germination du grain de pollen de Campanula sp. Début de germination Après hydratation du grain, sous l'effet de la turgescence (poussée exercée par les vacuoles surtout), une excroissance de la cellule végétative fait saillie au niveau d'un pore. Allongement du tube pollinique en cours: La fonction du grain de pollen (gamétophyte mâle) est de livrer 2 spermatozoïdes au sac embryonnaire par l'intermédiaire du tube pollinique. L'image montre le noyau de la cellule spermatogène (CS) coloré par le vert de méthyle (et peut être celui de la cellule végétative) engagé dans le tube 85

85 En schéma 86

86 87

87 Comment la fécondation croisée est elle empêchée dans ce cas? 88

88 Origine de la fraise?????? Une particularité.. Ici c est le réceptacle de la fleur qui est transformée en fruit 89

89 Les ovules fécondés se transforment en? Et dedans la graine on a 90

90 91

91 Ce qui est écrit sur le polycopié La pollinisation est le transport du pollen sur le pistil d une fleur de la même espèce. Le grain de pollen germe ensuite et féconde les ovules. La pollinisation peut se faire entre pollen et pistil de la même fleur (autofécondation) ou entre pollen et pistil de fleur différente (fécondation croisée) La pollinisation croisée à l avantage de produire de la diversité génétique, elle est facilitée par le vent, l eau et les insectes A l issue de la fécondation, la fleur se transforme en fruit contenant des graines La paroi de l ovaire forme généralement la paroi du fruit Chaque ovule fécondé donne une graine 92

92 3-2 La pollinisation et la dissémination repose sur la collaboration animal / végétal: coévolution A- Coévolution et pollinisation (déjà vu un peu avec la pollinisation) 93

93 Livre page 123 question 3 et 4 94

94 Bourdon sur la sauge. 95

95 B- La dispersion des graines Contrainte n 5: l embryon de la plante (graine) devant germer au sol, il doit limiter la concurrence avec la plante mère donc il doit s en éloigner. 96

96 Fruit attractif (couleur mais aussi riche en substance nutritive) 97

97 98

98 Dissémination de la Bardane 99

99 Coévolution.? La collaboration entre un animal disséminateur et une plante est le fruit d une coévolution 100

100 Collaboration ou pas! Adaptation qui se sont influencées mutuellement : collaboration coévolution Plante anémophile, hydrochorie, balistique 101

101 Notion de coévolution quand l homme intervient. Araujia sericifera : Portrait d une plante tueuse d insectes Ce système de piège est en fait tout à fait adapté à son milieu d origine puisque les espèces tropicales plus «musclées» que nos petits papillons de nuits et abeilles provoquent suffisamment de remue-ménage pour que deux petits sacs de pollen (ou pollinies) se fixent sur leur trompe ou leur corps pour être emportés au loin. Papillon de nuit mort d épuisement Photographie : Vieil-art 102

102 La pollinisation et dissémination des graines de nombreuses plantes reposent sur une collaboration animal disséminateur/végétal, produit d une coévolution Des relations étroites se sont construites au cours de l évolution entre les plantes à fleurs et leurs insectes pollinisateurs Les insectes en visitant les fleurs assurent leur pollinisation et les fleurs leur fournissent nectar et pollen : il y a collaboration Le nectar est une ressource nutritive sécrétée par des glandes nectarifères Les fleurs pollinisées par des insectes ont développé des signaux attractifs pour les insectes comme des ornementations sur les pétales, des molécules odorantes, des glandes nectarifères colorées, luisantes, des grains de pollen gros et facilement transportables Les insectes pollinisateurs ont développé des organes adaptés à la récolte et le transport du pollen : pièces buccales transformées, poils, peigne.. Leurs adaptations se sont influencées mutuellement : on parle de coévolution. La dispersion des graines est nécessaire à la survie et à la dispersion de la descendance, elle peut être assurée par un animal Les graines disséminés par les animaux sont dans des fruits attractifs : colorés, charnus, riche en sucres ou présentant des dispositifs d accrochage Les animaux transportent les graines accrochées dans leurs poils, plumes ou les dispersent avec leurs excréments Avec les fruits, l animal accède à une ressource nutritive et le transport pour la plante permet la colonisation de nouveaux territoires et souvent une meilleur germination lorsque les graines sont passés par l appareil digestif de l animal. Il ya bien collaboration et coévolution. 103

103 Fin! 104

Chapitre 1: La vie fixée chez les plantes, résultats de l évolution

Chapitre 1: La vie fixée chez les plantes, résultats de l évolution Chapitre 1: La vie fixée chez les plantes, résultats de l évolution OU comment se reproduire, se nourrir, ou se défendre lorsque l on est fixé au sol avec ses racines Introduction comme dans le cas d une

Plus en détail

Thème : Génétique et évolution. Chapitre 4 : Adaptations des plantes à fleurs à leur vie fixée : résultat de l évolution

Thème : Génétique et évolution. Chapitre 4 : Adaptations des plantes à fleurs à leur vie fixée : résultat de l évolution Thème : Génétique et évolution. Chapitre 4 : Adaptations des plantes à fleurs à leur vie fixée : résultat de l évolution Organisation d une plante à fleurs Partie aérienne Quelles sont les adaptations

Plus en détail

L adaptation des plantes à fleurs à leur vie fixée : résultat de l évolution.

L adaptation des plantes à fleurs à leur vie fixée : résultat de l évolution. L adaptation des plantes à fleurs à leur vie fixée : résultat de l évolution. Les plantes à fleurs sont des organismes qui vivent fixés dans le sol. Elles sont en relation avec l air (par leurs parties

Plus en détail

Thème : Génétique et évolution. Chapitre 4 : Adaptations des plantes à fleurs à leur vie fixée : résultat de l évolution

Thème : Génétique et évolution. Chapitre 4 : Adaptations des plantes à fleurs à leur vie fixée : résultat de l évolution Thème : Génétique et évolution. Chapitre 4 : Adaptations des plantes à fleurs à leur vie fixée : résultat de l évolution Organisation d une plante à fleurs Partie aérienne Partie souterraine Thème : Génétique

Plus en détail

Thème : Génétique et évolution. Chapitre 4 : Adaptations des plantes à fleurs à leur vie fixée : résultat de l évolution

Thème : Génétique et évolution. Chapitre 4 : Adaptations des plantes à fleurs à leur vie fixée : résultat de l évolution Thème : Génétique et évolution. Chapitre 4 : Adaptations des plantes à fleurs à leur vie fixée : résultat de l évolution Organisation d une plante à fleurs Partie aérienne Quelles sont les adaptations

Plus en détail

Thème : Génétique et évolution. Chapitre 5 : Adaptations des plantes à fleurs à leur vie fixée : résultat de l évolution

Thème : Génétique et évolution. Chapitre 5 : Adaptations des plantes à fleurs à leur vie fixée : résultat de l évolution Thème : Génétique et évolution. Chapitre 5 : Adaptations des plantes à fleurs à leur vie fixée : résultat de l évolution Thème : Génétique et évolution. Chapitre 5 : Adaptations des plantes à fleurs à

Plus en détail

La vie fixée chez les plantes.

La vie fixée chez les plantes. La vie fixée chez les plantes. Comment font les plantes pour se développer, vivre et se reproduire alors qu elles sont fixées à leur support? Comment assurent-elles leur nutrition, la reproduction de leur

Plus en détail

Schéma d un stomate (d après

Schéma d un stomate (d après 1A5. Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l évolution : l exemple de la vie fixée chez les plantes. Introduction Contrairement à la plupart des animaux qui peuvent se déplacer,

Plus en détail

Thème : Génétique et évolution. Chapitre 5 : Adaptations des plantes à fleurs à leur vie fixée : résultat de l évolution

Thème : Génétique et évolution. Chapitre 5 : Adaptations des plantes à fleurs à leur vie fixée : résultat de l évolution Thème : Génétique et évolution. Chapitre 5 : Adaptations des plantes à fleurs à leur vie fixée : résultat de l évolution Thème : Génétique et évolution. Chapitre 5: Adaptations des plantes à fleurs à leur

Plus en détail

2 ème leçon : vie fixée des plantes, nutrition et «défenses»

2 ème leçon : vie fixée des plantes, nutrition et «défenses» Pb ; comment la plante fixée assure-t-elle ses fonction de nutrition (alimentation, échanges gazeux respiratoires et photosynthétiques) et sa protection face aux agressions de l environnement? 2 ème leçon

Plus en détail

Partie 5 : Organisation, fonctionnement et amélioration des plantes. Chapitre 1 : Relations entre organisation et mode de vie chez les plantes

Partie 5 : Organisation, fonctionnement et amélioration des plantes. Chapitre 1 : Relations entre organisation et mode de vie chez les plantes Partie 5 : Organisation, fonctionnement et amélioration des plantes Chapitre 1 : Relations entre organisation et mode de vie chez les plantes I. L'organisation générale d'une plante et ses relations avec

Plus en détail

Livret de révisions CHAPITRE 5 : RELATIONS ENTE ORGANISATION ET MODE DE VIE, RESULTAT DE L EVOLUTION L EXEMPLE DE LA VIE FIXEE DES PLANTES

Livret de révisions CHAPITRE 5 : RELATIONS ENTE ORGANISATION ET MODE DE VIE, RESULTAT DE L EVOLUTION L EXEMPLE DE LA VIE FIXEE DES PLANTES Sciences de la Vie et de la Terre Classe de Terminale S Thème 1A : GENETIQUE ET EVOLUTION Livret de révisions CHAPITRE 5 : RELATIONS ENTE ORGANISATION ET MODE DE VIE, RESULTAT DE L EVOLUTION L EXEMPLE

Plus en détail

Partie 5 : Organisation, fonctionnement. et amélioration des plantes. Chapitre 1 : Relations entre organisation et mode de vie chez les plantes

Partie 5 : Organisation, fonctionnement. et amélioration des plantes. Chapitre 1 : Relations entre organisation et mode de vie chez les plantes Partie 5 : Organisation, fonctionnement et amélioration des plantes Chapitre 1 : Relations entre organisation et mode de vie chez les plantes I. L'organisation générale d'une plante et ses relations avec

Plus en détail

biomasse des arbres dans 1 hectare de chênaie-charmaie française (forêt de 120 ans)

biomasse des arbres dans 1 hectare de chênaie-charmaie française (forêt de 120 ans) I L'appareil végétatif biomasse des arbres dans 1 hectare de chênaie-charmaie française (forêt de 120 ans) feuilles : 3 t branches : 76 t fleur mâle fleur femelle tronc : 180 t litière : 6 t racines :

Plus en détail

L A TEX Terminale S - SVT : Génétique et Évolution 2015/2016. Racil Kacem et Franck Ku. Figure 1 Morphologie simplifiée d une plante commune

L A TEX Terminale S - SVT : Génétique et Évolution 2015/2016. Racil Kacem et Franck Ku. Figure 1 Morphologie simplifiée d une plante commune Racil Kacem et Franck Ku L A TEX Terminale S - SVT : Génétique et Évolution 2015/2016 Chapitre 5 - Organisation et mode de vie chez les plantes Les plantes, fixées au sol par leurs racines, ne peuvent

Plus en détail

I - Du développement de la fleur à la pollinisation

I - Du développement de la fleur à la pollinisation ATTENTION : EN ENCADRE ROUGE = CE QUI EST A SAVOIR ABSOLUMENT Pb. Scientifique général du CHAP. 15 : En quoi La reproduction des plantes à fleurs est-elle adaptée à leur vie fixée? - CHAPITRE 15 - REPRODUCTION

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL ET LIVRET DE REVISIONS

PLAN DE TRAVAIL ET LIVRET DE REVISIONS PLAN DE TRAVAIL ET LIVRET DE REVISIONS Sciences de la vie et de la Terre Terminale S Chapitre 5 : Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l évolution L exemple de la vie fixée des

Plus en détail

La nutrition des végétaux

La nutrition des végétaux La nutrition des végétaux Besoins nutritifs des végétaux chlorophylliens (végétaux verts) : couleur verte due à la présence de chlorophylle dans les tissus. Nutrition végétale : ensemble des processus

Plus en détail

CHAPITRE D2 REPRODUCTION DES PLANTES À FLEURS ET VIE FIXÉE

CHAPITRE D2 REPRODUCTION DES PLANTES À FLEURS ET VIE FIXÉE CHAPITRE D2 REPRODUCTION DES PLANTES À FLEURS ET VIE FIXÉE Qu'est-ce qui caractérise la reproduction sexuée? La reproduction sexuée est caractérisée par la fécondation :.. union des gamètes mâles et femelles

Plus en détail

CHAPITRE D2 REPRODUCTION DES PLANTES À FLEURS ET VIE FIXÉE. Qu'est-ce qui caractérise la reproduction sexuée?

CHAPITRE D2 REPRODUCTION DES PLANTES À FLEURS ET VIE FIXÉE. Qu'est-ce qui caractérise la reproduction sexuée? CHAPITRE D2 REPRODUCTION DES PLANTES À FLEURS ET VIE FIXÉE Qu'est-ce qui caractérise la reproduction sexuée? Problème? comment le rapprochement des gamètes est-il assuré chez les plantes? / comment trouver

Plus en détail

Chapitre V Organisation des plantes à fleurs et vie fixée

Chapitre V Organisation des plantes à fleurs et vie fixée Chapitre V Organisation des plantes à fleurs et vie fixée Problème: en quoi l organisation des plantes à fleurs est-elle adaptée à leur vie fixée à l interface entre le sol et l atmosphère? 1 -I -Les plantes

Plus en détail

PARTIE D LES PLANTES À FLEURS : ORGANISATION ET MODE DE VIE DOMESTICATION PAR L'HOMME

PARTIE D LES PLANTES À FLEURS : ORGANISATION ET MODE DE VIE DOMESTICATION PAR L'HOMME PARTIE D LES PLANTES À FLEURS : ORGANISATION ET MODE DE VIE DOMESTICATION PAR L'HOMME 3 Place des plantes dans le monde vivant L'arbre de la vie (reconstitué d'après l'analyse du matériel génétique des

Plus en détail

1.6 Sciences de la vie

1.6 Sciences de la vie 1.6 Sciences de la vie Génétique et évolution UN REGARD EVOLUTIF SUR LES VEGETAUX Prérequis à mobiliser Alternance de formes dans les espèces végétales, la reproduction végétative, dispersion des graines

Plus en détail

Chapitre 5 Relation entre organisation et mode de vie des plantes à fleur

Chapitre 5 Relation entre organisation et mode de vie des plantes à fleur Chapitre 5 Relation entre organisation et mode de vie des plantes à fleur INTRODUCTION: La vie fixée chez les plantes entraine la contrainte de vivre dans un milieu de vie variable : climat, prédateur..

Plus en détail

BIOLOGIE VÉGÉTALE BIOLOGIE

BIOLOGIE VÉGÉTALE BIOLOGIE BIOLOGIE VÉGÉTALE BIOLOGIE Tiphaine Audic Voyons de quoi est constitué le monde végétal Monocotylédone et dicotylédone Cotylédon : Organe embryonnaire commun à toutes les espèces de plantes à graines,

Plus en détail

IV. DE LA FLEUR AU FRUIT : LES MODALITÉS DU SUCCÈS REPRODUCTIF

IV. DE LA FLEUR AU FRUIT : LES MODALITÉS DU SUCCÈS REPRODUCTIF IV. DE LA FLEUR AU FRUIT : LES MODALITÉS DU SUCCÈS REPRODUCTIF Comme les animaux, les plantes à fleur se reproduisent en fabriquant des gamètes qui doivent se rencontrer (reproduction sexuée). Bien qu

Plus en détail

Ch 5: Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l'évolution : l'exemple de la vie fixée chez les plantes

Ch 5: Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l'évolution : l'exemple de la vie fixée chez les plantes Thème 1-A Génétique et évolution Ch 5: Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l'évolution : l'exemple de la vie fixée chez les plantes En quoi l organisation des plantes à fleurs

Plus en détail

T1A-5 : L adaptation à la vie fixée chez les plantes (2)

T1A-5 : L adaptation à la vie fixée chez les plantes (2) T1A-5 : L adaptation à la vie fixée chez les plantes (2) Des milieux aux conditions changeantes Des contraintes pour la nutrition : - S approvisionner en matières minérales - Maintenir les échanges gazeux

Plus en détail

Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l évolution : l exemple de la vie fixée chez les plantes

Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l évolution : l exemple de la vie fixée chez les plantes Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l évolution : l exemple de la vie fixée chez les plantes soleil énergie lumineuse O2 chloroplastes (chlorophylle photocaptrice) CO2 végétal

Plus en détail

Thème 5 : Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l'évolution : L exemple de la vie fixée chez les plantes

Thème 5 : Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l'évolution : L exemple de la vie fixée chez les plantes Repère de l histoire de la vie : la sortie des eaux par les animaux mais aussi par les végétaux (silurien -500Ma). Cette sortie des eaux par les végétaux s accompagne de modifications physiologiques liées

Plus en détail

ORGANISATION DES PLANTES A FLEURS ET VIE FIXEE

ORGANISATION DES PLANTES A FLEURS ET VIE FIXEE ATTENTION : EN ENCADRE ROUGE = CE QUI EST A SAVOIR ABSOLUMENT Pb. Scientifique général du CHAP. 14 : En quoi l organisation des plantes à fleurs est-elle adaptée à leur vie fixée à l interface entre le

Plus en détail

page 1 du diazote de l'air des sels minéraux du sol des protides absorbés par la plante des bases azotées ( A,C,G et T)

page 1 du diazote de l'air des sels minéraux du sol des protides absorbés par la plante des bases azotées ( A,C,G et T) QUESTION n 1. QUESTION n 2. QUESTION n 3. L'azote des plantes provient du diazote de l'air des sels minéraux du sol des protides absorbés par la plante des bases azotées ( A,C,G et T) Après la fécondation

Plus en détail

Chapitre 5 : LA VIE FIXÉE DES PLANTES RÉSULTAT DE L'ÉVOLUTION

Chapitre 5 : LA VIE FIXÉE DES PLANTES RÉSULTAT DE L'ÉVOLUTION Thème 1 A : La terre dans l'univers, la vie et l'évolution du vivant Génétique et évolution Chapitre 5 : LA VIE FIXÉE DES PLANTES RÉSULTAT DE L'ÉVOLUTION Les plantes sont fixées au sol par leur appareil

Plus en détail

Thème 1A TP9 : Les stratégies de défense des plantes, organismes fixés

Thème 1A TP9 : Les stratégies de défense des plantes, organismes fixés Thème 1A TP9 : Les stratégies de défense des plantes, organismes fixés L objectif de ce TP est de montrer que les plantes possèdent des mécanismes de défense contre les agressions du milieu (les variations

Plus en détail

Chapitre 1 : Organisation des plantes à fleurs et vie fixée

Chapitre 1 : Organisation des plantes à fleurs et vie fixée Chapitre 1 : Organisation des plantes à fleurs et vie fixée Programme Les caractéristiques de la plante sont en rapport avec la vie fixée à l'interface sol/air dans un milieu variable au cours du temps.

Plus en détail

Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l'évolution : l'exemple de la vie fixée chez les plantes. Fiche

Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l'évolution : l'exemple de la vie fixée chez les plantes. Fiche Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l'évolution : l'exemple de la vie fixée chez les plantes Fiche À la différence des animaux, qui dans la majorité des cas sont mobiles dans leur

Plus en détail

CHAPITRE 5 : LES RELATIONS ENTRE ORGANISATION ET MODE DE VIE, RESULTAT DE L EVOLUTION L EXEMPLE DE LA VIE FIXEE DES PLANTES

CHAPITRE 5 : LES RELATIONS ENTRE ORGANISATION ET MODE DE VIE, RESULTAT DE L EVOLUTION L EXEMPLE DE LA VIE FIXEE DES PLANTES Sciences de la Vie et de la Terre Classe de Terminale S Thème 1A : GENETIQUE ET EVOLUTION CHAPITRE 5 : LES RELATIONS ENTRE ORGANISATION ET MODE DE VIE, RESULTAT DE L EVOLUTION L EXEMPLE DE LA VIE FIXEE

Plus en détail

Synthèse du cours T1A-5 : Les adaptations des plantes à la vie fixée. «Ma fiche de révision pour le BAC»

Synthèse du cours T1A-5 : Les adaptations des plantes à la vie fixée. «Ma fiche de révision pour le BAC» Synthèse du cours T1A-5 : Les adaptations des plantes à la vie fixée «Ma fiche de révision pour le BAC» Les plantes sont soumises à des contraintes diverses auxquelles elles peuvent difficilement échapper

Plus en détail

Chapitre 5 La vie de la plante

Chapitre 5 La vie de la plante Chapitre 5 La vie de la plante Une plante se définit comme des êtres vivants fixés pourvus d un appareil végétatif, composé de racine, de tige et de feuille. L appareil végétatif est composé de l appareil

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES DES PLANTES ASSOCIÉES À LA VIE FIXÉE

CARACTÉRISTIQUES DES PLANTES ASSOCIÉES À LA VIE FIXÉE CARACTÉRISTIQUES DES PLANTES ASSOCIÉES À LA VIE FIXÉE Les plantes à fleurs (angiospermes) ont une vie dite fixée en raison de leurs racines qui les ancrent dans le sol. Leur organisation fonctionnelle

Plus en détail

2 ème partie. Thème 1 La Terre dans l'univers, la vie, l'évolution du vivant. Partie 1-A : Génétique et évolution

2 ème partie. Thème 1 La Terre dans l'univers, la vie, l'évolution du vivant. Partie 1-A : Génétique et évolution Thème 1 La Terre dans l'univers, la vie, l'évolution du vivant Partie 1-A : Génétique et évolution Chapitre 1-A-5 : Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l évolution Exemple de la

Plus en détail

CHAPITRE 2 : BASES SUR LES VÉGÉTAUX. M. PICHON 5ème

CHAPITRE 2 : BASES SUR LES VÉGÉTAUX. M. PICHON 5ème CHAPITRE 2 : BASES SUR LES VÉGÉTAUX M. PICHON 5ème I- LES DIFFÉRENTS ORGANES DES VÉGÉTAUX Les végétaux sont constitués d organes multiples. Ces organes peuvent être regroupés en catégories : Organes de

Plus en détail

B5. Reproduction des Angiospermes

B5. Reproduction des Angiospermes B5. Reproduction des Angiospermes La plupart des plantes se reproduisent de manière sexuée, même si la reproduction asexuée est largement répandue dans le règne végétal, un certain nombre de plantes effectuant

Plus en détail

Les caractéristiques du vivant

Les caractéristiques du vivant Nom : Groupe : Date : 18 Les caractéristiques du vivant Pages 110 à 112 Caractéristique Exemple Tout être vivant : 1 a une organisation complexe dont la base est la cellule. 2 réagit aux stimuli. Réponses

Plus en détail

LA NUTRITION DES VÉGÉTAUX

LA NUTRITION DES VÉGÉTAUX Chapitre 5 LA NUTRITION DES VÉGÉTAUX Question scientifique : comment la plante prélève-t-elle l eau et les sels minéraux? I. Prélever l eau et les sels minéraux J. VISIONNER CAPSULES 15A ET 15B Eau et

Plus en détail

La reproduction sexuée des plantes à fleurs

La reproduction sexuée des plantes à fleurs La reproduction sexuée des plantes à fleurs La reproduction sexuée assure la descendance des espèces. Deux individus de sexes opposés donnent ainsi naissance à un ou plusieurs individus. Dans tous les

Plus en détail

permettant l entrée de CO2 au niveau de l épiderme de la face inférieure d une feuille de poireau

permettant l entrée de CO2 au niveau de l épiderme de la face inférieure d une feuille de poireau TP 25 : Recherchons les structures aériennes, souterraines et internes qui participent à la nutrition des plantes en relation avec la vie fixée Méthodes : Réalisation de préparations microscopiques Utilisation

Plus en détail

Poste 1 : Les surfaces d échanges d une plante avec l atmosphère et le sol

Poste 1 : Les surfaces d échanges d une plante avec l atmosphère et le sol Poste 1 : Les surfaces d échanges d une plante avec l atmosphère et le sol La réalisation de la photosynthèse par les plantes nécessite 2 éléments vitaux: le CO 2 et la lumière qui sont captés par la feuille

Plus en détail

Chapitre 4 Nutrition végétale à l échelle cellulaire et tissulaire

Chapitre 4 Nutrition végétale à l échelle cellulaire et tissulaire Chapitre 4 Nutrition végétale à l échelle cellulaire et tissulaire Schéma bilan à l échelle du végétal (rappels de 6 ) Les végétaux chlorophylliens sont les végétaux verts. Leurs cellules contiennent

Plus en détail

La lignée verte à travers les temps géologiques. Cours du 10/03/2016 Présentation et conception : Hugo FONTES

La lignée verte à travers les temps géologiques. Cours du 10/03/2016 Présentation et conception : Hugo FONTES La lignée verte à travers les temps géologiques Cours du 10/03/2016 Présentation et conception : Hugo FONTES Notion de plante ou végétal Caractéristiques communes : Notion de plante ou végétal Caractéristiques

Plus en détail

Rappel théorique sur les champignons

Rappel théorique sur les champignons Rappel théorique sur les champignons Les cycles reproductifs des végétaux sont bien différents de ceux des animaux!!! Illustration avec le cycle reproductif d une algue : Cycle reproductif du pin

Plus en détail

Partie A - Génétique et évolution

Partie A - Génétique et évolution Thème 1 : Terre dans l'univers, la vie et l'évolution du vivant Partie A - Génétique et évolution Chapitre 5 - Relations entre organisation et mode de vie, résultats de l'évolution: l'exemple de la vie

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT DURABLE NUTRITION DES VÉGÉTAUX.

LE DÉVELOPPEMENT DURABLE NUTRITION DES VÉGÉTAUX. LE DÉVELOPPEMENT DURABLE NUTRITION DES VÉGÉTAUX. I. LES VÉGÉTAUX CHLOROPHYLLIENS : GÉNÉRALITÉS. Définition : plantes contenant de la chlorophylle (pigment concentré dans les chloroplastes organites cellulaires)

Plus en détail

COMMENT LA FLEUR ASSURE-T-ELLE LA REPRODUCTION DES SPERMAPHYTES?

COMMENT LA FLEUR ASSURE-T-ELLE LA REPRODUCTION DES SPERMAPHYTES? COMMENT LA FLEUR ASSURE-T-ELLE LA REPRODUCTION DES SPERMAPHYTES? A certaines périodes de l année, on observe des fleurs puis des fruits sur les plantes. Les fruits contiennent des graines qui après germination

Plus en détail

Augmentation de la surface racinaire

Augmentation de la surface racinaire Introduction (10pts) Un être vivant, quel qu il soit, a besoin d énergie pour assurer son fonctionnement et son développement. Les végétaux terrestres utilisent la matière minérale dans leur environnement

Plus en détail

Révision : fleurs et cycle de la nutrition : CORRIGÉ

Révision : fleurs et cycle de la nutrition : CORRIGÉ Révision : fleurs et cycle de la nutrition : CORRIGÉ 1. Quelles sont les 4 modes de reproduction asexuée? Les 4 modes de reproduction asexuée sont : la division cellulaire, le bourgeonnement, le marcottage

Plus en détail

THEME 1A Génétique et évolution TP9 La vie fixée de la plante et la fonction de nutrition

THEME 1A Génétique et évolution TP9 La vie fixée de la plante et la fonction de nutrition THEME 1A Génétique et évolution TP9 La vie fixée de la plante et la fonction de nutrition Les végétaux chlorophylliens sont autotrophes : ils sont capables de produire leur matière organique au niveau

Plus en détail

Nutrition, stockage et organisation des plantes

Nutrition, stockage et organisation des plantes II2 Activité 1 Nutrition, stockage et organisation des plantes Problème : Comment fonctionnent et Appréhender, explorer et expliquer des notions en Sciences Co.3 de la vie et de la Terre : le vivant et

Plus en détail

SUJET DE SVT. 1. Le document 1 présente les résultats d expériences agronomiques (11 points).

SUJET DE SVT. 1. Le document 1 présente les résultats d expériences agronomiques (11 points). Le sujet porte sur la nutrition des végétaux. SUJET DE SVT 1. Le document 1 présente les résultats d expériences agronomiques (11 points). a. Analysez successivement les résultats des 4 expériences du

Plus en détail

Biologie Organismes Végétaux SVT- S2- TP N 1 Embryophytes

Biologie Organismes Végétaux SVT- S2- TP N 1 Embryophytes Université Mohammed V-Agdal Faculté des Sciences de Rabat 2014-2015 Biologie Organismes Végétaux SVT- S2- TP N 1 Embryophytes Par Hikmat TAHIRI ORGANISATION DES APPAREILS VEGETATIF ET REPRODUCTEUR DES

Plus en détail

Le peuplement d un milieu par les végétaux

Le peuplement d un milieu par les végétaux Chapitre 3: Le peuplement d un milieu par les végétaux Problème: Comment les végétaux colonisent ils un nouveau milieu? Comment peuvent-ils s installer dans ces nouveaux milieux? I- Peuplement d un milieu

Plus en détail

Nom : groupe : Le maintien de la vie et la perpétuation des espèces

Nom : groupe : Le maintien de la vie et la perpétuation des espèces Nom : groupe : Le maintien de la vie et la perpétuation des espèces 1. Reliez les caractéristiques d un être vivant données dans la colonne de gauche avec les énoncés correspondants de la colonne de droite.

Plus en détail

On en définit en général quatre : les vivaces, les plantes à bulbes, les annuelles, les bisannuelles.

On en définit en général quatre : les vivaces, les plantes à bulbes, les annuelles, les bisannuelles. Troisième cours de botanique Les types de végétaux. On en définit en général quatre : les vivaces, les plantes à bulbes, les annuelles, les bisannuelles. Mais en fait il y a plusieurs définitions du végétal

Plus en détail

==> ==> ) 2 2 = CRPE

==> ==> ) 2 2 = CRPE LE FONCTIONNEMENT DU VIVANT REPRODUCTION SEXUEE LA FLEUR Fleurs = organes reproducteurs des végétaux. Transformation progressive des fleurs fécondées en fruits contenant des graines. Une fois semées, transformation

Plus en détail

Reproduction végétale

Reproduction végétale Reproduction végétale Remise à niveau / Biologie / Chapitre 15 I) Plante 5 parties distinctes racines tige feuilles fleurs fruits A) Structure générale de la plante B) Cycle de vie des plantes Plantes

Plus en détail

L organisation anatomique d une plante en relation avec la vie fixée.

L organisation anatomique d une plante en relation avec la vie fixée. TP n 10 L organisation anatomique d une plante en relation avec la vie fixée. Thème 1-A-5 Les plantes terrestres à fleurs vivent pour la plupart fixées à l'interface du sol et de l'air. Cette vie fixée

Plus en détail

CHAPITRE 5 : LA VIE FIXÉE CHEZ LES PLANTES

CHAPITRE 5 : LA VIE FIXÉE CHEZ LES PLANTES CHAPITRE 5 : LA VIE FIXÉE CHEZ LES PLANTES Introduction Pendant les trois premiers milliards d années de son histoire, la Terre était dénuée de vie à sa surface. 500 millions d années se sont écoulées

Plus en détail

Le règne végétal: une longue histoire. François Munoz

Le règne végétal: une longue histoire. François Munoz Le règne végétal: une longue histoire François Munoz (francois.munoz@cirad.fr) Le règne végétal: une longue histoire 1. La lignée verte 2. Des embryophytes aux plantes à graines 3. Plantes à graines 4.

Plus en détail

Thème 1A TP8 : Relation structurefonction dans la vie fixée de la plante

Thème 1A TP8 : Relation structurefonction dans la vie fixée de la plante Thème 1A TP8 : Relation structurefonction dans la vie fixée de la plante l objectif de ce TP est de comprendre les adaptations morpho anatomiques des racines, tiges, feuilles en lien avec leur fonction

Plus en détail

La reproduction asexuée et la reproduction sexuée

La reproduction asexuée et la reproduction sexuée La reproduction La reproduction asexuée et la reproduction sexuée La reproduction est une des caractéristiques partagées par tous les êtres vivants. C est une activité fondamentale qui permet aux espèces

Plus en détail

LA REPRODUCTION SEXUEE DES ETRES VIVANTS

LA REPRODUCTION SEXUEE DES ETRES VIVANTS LA REPRODUCTION SEXUEE DES ETRES VIVANTS Chapitre 1 : la reproduction sexuée Chapitre 2 : conditions du milieu Les acquis : Qu est ce que la reproduction? Les acquis : Qu est ce que la reproduction? La

Plus en détail

Chapitre III : Anatomie des végétaux (Angiospermes) 1/ Comparaison morphologiques entre les monocotylédones et dicotylédone

Chapitre III : Anatomie des végétaux (Angiospermes) 1/ Comparaison morphologiques entre les monocotylédones et dicotylédone 1/ Comparaison morphologiques entre les monocotylédones et dicotylédone Parmi les angiospermes ou plantes à fleurs, les monocotylédones comprennent des végétaux dont la plantule typique ne présente qu'un

Plus en détail

Activité 4 - Comment les plantes à fleurs se reproduisentelles? (p ) Mission : Rédiger un texte pour expliquer comment les plantes à fleurs

Activité 4 - Comment les plantes à fleurs se reproduisentelles? (p ) Mission : Rédiger un texte pour expliquer comment les plantes à fleurs Activité 4 - Comment les plantes à fleurs se reproduisentelles? (p102-103) Mission : Rédiger un texte pour expliquer comment les plantes à fleurs réalisent leur reproduction. Pistil : organe reproducteur

Plus en détail

Partie A - Génétique et évolution

Partie A - Génétique et évolution Thème 1 : Terre dans l'univers, la vie et l'évolution du vivant Partie A - Génétique et évolution Chapitre 5 - Relations entre organisation et mode de vie, résultats de l'évolution: l'exemple de la vie

Plus en détail

SCIENCES : le cycle de reproduction des plantes Cycle de reproduction sexuée d une plante à fleur

SCIENCES : le cycle de reproduction des plantes Cycle de reproduction sexuée d une plante à fleur SCIENCES : le cycle de reproduction des plantes Cycle de reproduction sexuée d une plante à fleur Sciences p 1 Recopie les phrases dans l ordre du cycle de développement d une plante à fleurs : Croissance

Plus en détail

CONNAITRE L ARBRE module de biologie végétale pour les arboristes grimpeurs. Chapitre 1: L ARBRE, un végétal autonome CFPPA PEZENAS / CS TSA / GL 3

CONNAITRE L ARBRE module de biologie végétale pour les arboristes grimpeurs. Chapitre 1: L ARBRE, un végétal autonome CFPPA PEZENAS / CS TSA / GL 3 CONNAITRE L ARBRE module de biologie végétale pour les arboristes grimpeurs Chapitre 1: L ARBRE, un végétal autonome 3 1 11. L AUTOTROPHIE Les végétaux, les ARBRES sont des organismes AUTOTROPHES L autotrophie

Plus en détail

SCIENCES : le cycle de reproduction des plantes Cycle de reproduction sexuée d une plante à fleur Germination. Mise en terre, la graine germe.

SCIENCES : le cycle de reproduction des plantes Cycle de reproduction sexuée d une plante à fleur Germination. Mise en terre, la graine germe. SCIENCES : le cycle de reproduction des plantes Cycle de reproduction sexuée d une plante à fleur Germination. Mise en terre, la graine germe. Sciences p 1 Recopie la suite des phrases dans l ordre du

Plus en détail

Le transport dans le xylème des plantes

Le transport dans le xylème des plantes Le transport dans le xylème des plantes La transpiration est la conséquence inévitable des échanges gazeux dans la feuille. Les feuilles de la plante sont ses principales organes de photosynthèse. La photosynthèse

Plus en détail

PARTIE 1 : LES CELLULES, LES PLUS PETITES UNITÉS DU MONDE VIVANT

PARTIE 1 : LES CELLULES, LES PLUS PETITES UNITÉS DU MONDE VIVANT PARTIE 1 : LES CELLULES, LES PLUS PETITES UNITÉS DU MONDE VIVANT Chapitre 1 : Comparaison de la structure des cellules chez des êtres vivants différents 1 semaine Pb 1 : Quels sont les points communs et

Plus en détail

Le peuplement des milieux : chapitre 3 installation des végétaux

Le peuplement des milieux : chapitre 3 installation des végétaux Chapitre 3 : installation des végétaux A ) Origine de la graine D où vient une plante? Une plante est un organisme qui se développe et qui grandit. Une plante est donc un organisme vivant issu d un œuf

Plus en détail

I- Partie scientifique

I- Partie scientifique Sommaire : I- Partie scientifique 1. L historique 1.1. L apparition des premières plantes 1.2. La sortie de l eau 1.3. L adaptation à l air 2. Le développement des plantes 2.1. La graine 2.2. Le cycle

Plus en détail

De la fleur Au fruit

De la fleur Au fruit De la fleur Au fruit LARUE Clément 5 OCTOBRE 2017 à Douville en Dordogne L organisation d une fleur Etamine Gynécée Organes fertiles Pétale Organes infertiles Sépale Réceptacle floral Pédoncule floral

Plus en détail

Unité 1 : Documents pour l étude de la reproduction chez l oursin. Document 1 : L oursin dans son milieu de vie

Unité 1 : Documents pour l étude de la reproduction chez l oursin. Document 1 : L oursin dans son milieu de vie Unité 1 : Documents pour l étude de la reproduction chez l oursin Document 1 : L oursin dans son milieu de vie Les oursins sont des êtres vivants marins : ils vivent dans l eau et se reproduisent dedans.

Plus en détail

CHAPITRE 5 : LA VIE FIXÉE CHEZ LES PLANTES

CHAPITRE 5 : LA VIE FIXÉE CHEZ LES PLANTES CHAPITRE 5 : LA VIE FIXÉE CHEZ LES PLANTES Introduction Pendant les trois premiers milliards d années de son histoire, la Terre était dénuée de vie à sa surface. 500 millions d années se sont écoulées

Plus en détail

PROGRESSION / PROGRAMMATION COLLEGE : 6 E

PROGRESSION / PROGRAMMATION COLLEGE : 6 E PROGRESSION / PROGRAMMATION COLLEGE : 6 E Sur une base de 30 semaines de cours dans l année. Caractéristiques de l environnement proche et répartition des êtres vivants (10%, 3 semaines) I. LES COMPOSANTES

Plus en détail

TP.. : Reproduction des plantes à fleurs et vie fixée

TP.. : Reproduction des plantes à fleurs et vie fixée . I- Niveau et insertion dans le programme Terminale S obligatoire Thème 1-A Génétique et évolution Thème 1-A-5 Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l évolution : l exemple de la

Plus en détail

Du ruban adhésif transparent ou de la colle Un scalpel

Du ruban adhésif transparent ou de la colle Un scalpel TP n 11 Anatomie florale Thème 1-A-5 Les plantes à fleurs (Angiosperme) forment un groupe apparu relativement récemment et qui s est rapidement diversifié. Il compte aujourd hui environ 250 000 espèces.

Plus en détail

Étude des adaptations du pollen en lien avec le mode de pollinisation

Étude des adaptations du pollen en lien avec le mode de pollinisation TP n 4.3 1 Étude des adaptations du pollen en lien avec le mode de pollinisation Au sein des espèces à reproduction sexuée, une étape importante du cycle de vie est liée au rapprochement des gamètes. Généralement,

Plus en détail

Le peuplement des milieux Par les êtres vivants.

Le peuplement des milieux Par les êtres vivants. Les végétaux colonisent le milieu : - par la reproduction sexuée - par la reproduction végétative. L installation des végétaux dans un milieu est assurée par des formes de dispersion : graines et spores.

Plus en détail

Gaz carbonique Glucides Glucose Herbivores Membrane cellulaire

Gaz carbonique Glucides Glucose Herbivores Membrane cellulaire J apprends Aspect Atomes Chlorophylle Dioxyde de carbone Exister Feuilles Flétrit Gaz carbonique Glucides Glucose Herbivores Membrane cellulaire Minéraux Mourir Nourrir Organique Oxygène Paroi cellulosique

Plus en détail

Deviendra le fruit. Deviendra une graine

Deviendra le fruit. Deviendra une graine Question 1 : Analyser, à l aide de vos connaissances, l ensemble des expériences décrites dans le document A. En quoi, les expériences A1 et A2 sont-elles complémentaires? Dans une démarche expérimentale,

Plus en détail

3. D indispensables adaptations assurent le rapprochement des gamètes.

3. D indispensables adaptations assurent le rapprochement des gamètes. 3. D indispensables adaptations assurent le rapprochement des gamètes. a) Les préliminaires, la pollinisation : une indispensable coévolution. Le pollen : doc page 130. Le pollen est contenu dans les anthères

Plus en détail

Relisez ce document, la correction définitive se fera au cours de Sciences

Relisez ce document, la correction définitive se fera au cours de Sciences Version de base susceptible de modifications. Sciences : Définitions Relisez ce document, la correction définitive se fera au cours de Sciences Agrumes : nom générique donné aux fruits tels que l'orange,

Plus en détail

CHAP 5 : LES PLANTES A FLEURS ET LA VIE FIXEE

CHAP 5 : LES PLANTES A FLEURS ET LA VIE FIXEE CHAP 5 : LES PLANTES A FLEURS ET LA VIE FIXEE Une plante est constituée de racines ancrées dans le sol et de tiges feuillées se développant en milieu aérien. la plante est donc en contact avec 2 milieux

Plus en détail

Tissus de revêtements primaires

Tissus de revêtements primaires BIOLOGIE VEGETALE 2014/2015 HISTOLOGIE VEGETALE 1 Tissus de revêtements primaires 1- Définition et origine : Ils recouvrent les parties de la plante en contact avec le milieu extérieur. Ils dérivent de

Plus en détail

1.8 Les végétaux SBI 3U. p

1.8 Les végétaux SBI 3U. p 1.8 Les végétaux SBI 3U p. 98-106 Les tissus vasculaires Il existe deux types de tissus vasculaires : le xylème le phloème À l aide de vaisseaux (lignine), le xylème transporte l eau et les minéraux de

Plus en détail

SVT- S2- TP N 3 Embryophytes

SVT- S2- TP N 3 Embryophytes Université Mohammed V-Agdal Faculté des Sciences de Rabat 2013-2014 Biologie Végétale SVT- S2- TP N 3 Embryophytes Par Hikmat TAHIRI ORGANISATION DES APPAREILS VEGETATIF ET REPRODUCTEUR DES ANGIOSPERMES

Plus en détail

Révision chapitre 1: Perpétuation des espèces CORRIGÉ

Révision chapitre 1: Perpétuation des espèces CORRIGÉ Révision chapitre 1: Perpétuation des espèces CORRIGÉ Consignes: Tu dois répondre aux questions dans ton cahier d'exercices. Inscris le numéro de la question et tu réponds. Ne retranscris pas la question,

Plus en détail

DM : GÉNÉTIQUE ET ÉVOLUTION : LA VIE FIXÉE CHEZ LES PLANTES CORRIGE

DM : GÉNÉTIQUE ET ÉVOLUTION : LA VIE FIXÉE CHEZ LES PLANTES CORRIGE DM : GÉNÉTIQUE ET ÉVOLUTION : LA VIE FIXÉE CHEZ LES PLANTES CORRIGE Exercice 1 : La morphologie des roses Depuis les domestications des roses autour de la Méditerranée et en Chine il y a 5000 ans, l'homme

Plus en détail