L image de soi & La chirurgie esthétique. tique. Groupe 15 : Fernandez Sara Hauser Matthias Nguyen Alain

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L image de soi & La chirurgie esthétique. tique. Groupe 15 : Fernandez Sara Hauser Matthias Nguyen Alain"

Transcription

1 L image de soi & La chirurgie esthétique tique Groupe 15 : Fernandez Sara Hauser Matthias Nguyen Alain

2 Démarche Brainstorming fougueux Consultation hebdomadaire avec nos tuteurs Recherches médiatiques et bibliographiques Enquêtes sur le terrain -interviews de professionnels de la mode -interviews de deux chirurgiens -interview d une anthropologue -interview d une patiente -micro-étude à Genève

3 Plan de présentation Qu est-ce que la beauté? Critères antiques et d aujourd hui Critères d ailleurs Qui dicte les lois du beau? Ce que les gens en pensent micro-trottoir Ce que la médecine propose interventions coût et assurance

4 La perception de la beauté Trois caractéristiques qui determinent la beauté: - Symétrie - Harmonie - Proportions

5 Apollon et Aphrodite rapport taille / hanches trois étages un œil entre les deux yeux

6 Aujourd hui?

7 Seven Femme: >1m75 16 à 25 ans Homme: 1m85 minimum svelte (pas de ventre) pas d autres exigences

8 Ailleurs...

9 La dictature des médias? Cinéma/TV presse féminine

10

11 «La femme s'allonge, le blond reste de mise, les cheveux bouclés prennent le pas sur les cheveux lisses. L'intérêt pour la beauté explose chez l'homme sous la pression commerciale des entreprises de déodorants, crèmes, et d'épilation, sous le joug des médias et de la publicité.» Stream Model

12 Seven Etes-vous d accord avec les critères de beauté que nous impose la société de consommation de notre époque? 1. Non, mais je suis bien obligé, ce sont les boîtes tendances à Paris qui font la mode et l exigence du marché, duquel nous dépendons et auquel nous devons nous plier. Personnellement je suis biculturelle, aiment les femmes rondes, pas trop maigres. Quels sont vos critères à vous? 2. J aime les gens tels qu ils sont, le naturel.

13 Micro-étude à Genève

14 quelle est la partie de votre corps que vous préférez? j'aime chez moi, femme 30% p o u rcen tag e d es g en s q u estio n n és 25% 20% 15% 10% 5% 0% yeux cheveux seins fesses 14 à 25 ans 25 à 40 ans 40 et plus partie du corps

15 j'aime chez moi, hom me 50% 40% 30% 20% 10% 0% visage yeux torse partie du corps 14 à 25 ans 25 à 40 ans 40 et plus

16 Quelle est la partie que vous aimez le moins chez vous? je n'aime pas chez moi, femme genoux tout sauf les pieds bras front jambes rien pieds seins nez ventre fesses

17 je n'aime pas chez moi, homme cheveux torse front rien pieds oreilles ventre menton poids manque de muscles fesses

18 j'aime pas chez moi, femmes 50% 40% 30% 20% 10% 0% ja m b e s s e in s f e s s e s n e z v e n t r e partie du corps 14 à 25 ans 25 à 40 ans 40 et plus

19 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% j'aime pas chez moi, homme pieds front ventre fesses pas de complexe partie du corps 14 à 25 ans 25 à 40 ans 40 et plus

20 Feriez-vous, un jour appel à la chirurgie esthétique? prête à la chirurgie? 100% 80% 60% 40% 20% 0% 14 à 25 ans 25 à 40 ans 40 et plus non oui si gratuit oui tranche d'âge

21 prêt à la chirurgie? 100% 80% 60% 40% 20% 0% 14 à 25 ans 25 à 40 ans 40 et plus tranche d'âge non oui si gratuit oui

22 Le rôle du chirurgien d après le Dr. Quinodoz «J évalue très sérieusement les demandes de mes patients. La chirurgie plastique est une chirurgie qui se voit. Je ne veux pas transformer les gens mais harmoniser certains traits, réparer ou retarder l effet du temps. Quand j estime qu une demande est exagérée, ou que le résultat d une intervention pourrait avoir un impact négatif ou nul sur l esthétique de la patiente, je prends le droit de refuser cette demande. Et je refuse effectivement environ un tiers des demandes.» Garde-fou/artiste/médecin/conseiller

23 quel type d intervention, envisageriez-vous? répartition des interventions si la chirurgie était envisagée chez la femme 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 14 à 25 ans 25 à 40 ans 40 et plus lifting seins liposuccion taches nez

24 Interventions les plus courantes Sein: augmentation, réduction,correction silhouette: lipoaspiration, abdominoplastie visage: otoplastie, rhinoplastie, blépharoplastie, microgreffes rides: botox, comblement lifting peelings

25 Liste des prix des interventions en France

26 Privilège des gens aisés? Réponse du Dr Pfulg La clientèle est avant tout féminine, mais si il y a encore 10 ans le rapport hommes femmes était de 1 homme pour 10 femmes, le pourcentage d hommes se trouve aujourd hui à 20%. Nous traitons, contrairement à des idées préconçues des gens de tous les milieux. L âge de nos clients est fort variable.

27 Avez-vous peur de vieillir? peur de vieillir oui homme oui femme 40 et plus 25 à 40 ans 14 à 25 ans 0% 20% 40% 60%

28 Avez-vous peur de vieillir? Dr. Pfulg Oui, je teste d ailleurs souvent sur ma personne les cocktails anti-âge avant de les proposer à nos patients. Dr. Quinodoz Oui. Pour être honnête, je pense bientôt demander à un collègue de corriger mes paupières qui sont un peu tombantes.

29 Quelle est l importance de l image pour vous, dans la vie de tous les jours, sur une échelle de 1 à 10? sachant que 1 est le score le moindre (vous vous souciez très peu de votre image) et 10 le score maximal (vous êtes très coquet) importance de l'image 40 et plus tranche d'âge 25 à 40 ans 14 à 25 ans homme femme valeur de 1 à 10

30 Avis de mannequin Pensez-vous que vous devez entretenir votre corps plus que les autres gens? Je fais attention à mes cheveux et à ma peau et j essaie de faire un peu de musculation.

31 Qu est-ce que LA CHIRURGIE PLASTIQUE, RECONSTRUCTIVE ET ESTHETIQUE La chirurgie reconstructrice malformations congénitales accidents tumeurs. Remboursée à 80% La chirurgie esthétique disgrâces vieillissement silhouette etc. Pas remboursée

32 lifting

33 Reconstruction du sein après Les principes de la reconstruction mammaire sont : de reconstruire un volume mammaire, de symétriser le sein controlatéral de reconstruire la plaque aréolomamelonnaire. mastectomie

34

35 Témoignage de Mme V. «Je vis très mal cet accident, les fractures au niveau de la colonne m obligent à prendre une position du dos qui me rend douloureusement consciente de la transformation de mon corps par la mastectomie.»

36 Conclusion La beauté: un marché être soi-même est le plus important le culte du corps s oppose à la santé du corps la chirurgie : moyen comme un autre pour se sentir mieux? elle nécessite des garde-fous

Table des matières. LA BEAUTÉ POUR TOUS... p. 5. LES ENNEMIS DE LA BEAUTÉ... p. 8 L image de soi... p. 8 Le tabac... p. 10 Le soleil... p.

Table des matières. LA BEAUTÉ POUR TOUS... p. 5. LES ENNEMIS DE LA BEAUTÉ... p. 8 L image de soi... p. 8 Le tabac... p. 10 Le soleil... p. Table des matières LA BEAUTÉ POUR TOUS... p. 5 LES ENNEMIS DE LA BEAUTÉ... p. 8 L image de soi... p. 8 Le tabac... p. 10 Le soleil... p. 11 DU RÊVE... p. 12 La projection... p. 12 Le désir de changement...

Plus en détail

Le rapport des femmes à la beauté

Le rapport des femmes à la beauté 1 Le rapport des femmes à la beauté Etude CSA pour Madame Figaro Rapport d étude octobre 2014 Julie GAILLOT, Directrice de clientèle julie.gaillot@csa.eu / 01 57 00 59 06 Marek KUBISTA Chargé d études

Plus en détail

Formulaire de consultation gratuite Chirurgie esthétique

Formulaire de consultation gratuite Chirurgie esthétique Formulaire de consultation gratuite Chirurgie esthétique EstetikaTour 17, rue Ahmed Rami 1002 Bélvedére - Tunisie * Rubrique à remplir obligatoirement. Données personnelles : Titre* : Mme Mlle Mr Nom de

Plus en détail

«J aime ma boîte» Etude auprès des salariés français. Septembre 2014

«J aime ma boîte» Etude auprès des salariés français. Septembre 2014 «J aime ma boîte» Etude auprès des français Septembre 2014 A Méthodologie 2 Méthodologie ü Echantillon de 938, issus d un échantillon de 2055 personnes, représentatif de la population française âgée de

Plus en détail

La Chirurgie Esthétique

La Chirurgie Esthétique La Chirurgie Esthétique Table des matières I. Introduction II. Définition de la Chirurgie Esthétique 4 III. Etapes de la chirurgie Esthétique 7 IV. Typologie de la Chirurgie Esthétique 8 o Apparence du

Plus en détail

Le bistouri ne fait pas le bonheur

Le bistouri ne fait pas le bonheur NOTRE ENQUÊTE Le bistouri ne fait pas le bonheur Près de 16 % des femmes et 8 % des hommes font appel, chez nous, à la technique pour changer leur apparence. Dans quelles conditions et pour quel résultat?

Plus en détail

Tourisme médical L expérience des chirurgiens plasticiens français

Tourisme médical L expérience des chirurgiens plasticiens français Tourisme médical L expérience des chirurgiens plasticiens français 2013 Infos rapides Le tourisme médical lié à la chirurgie esthétique en France en 2013 Tourisme médical interne en France (patients étrangers

Plus en détail

Sémiologie de l image fonctionnelle. Le phénomène de la retouche photographique. Travail présenté à. Monsieur Luc Saint-Hilaire.

Sémiologie de l image fonctionnelle. Le phénomène de la retouche photographique. Travail présenté à. Monsieur Luc Saint-Hilaire. Sémiologie de l image fonctionnelle Le phénomène de la retouche photographique Travail présenté à Monsieur Luc Saint-Hilaire Par Stéphanie Messervier Université Laval École des arts visuels Le 26 novembre

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

La Liposuccion Douce Docteur Hubert Fitoussi Chirurgien Plastique et Esthétique

La Liposuccion Douce Docteur Hubert Fitoussi Chirurgien Plastique et Esthétique Docteur Hubert Fitoussi Chirurgien Plastique et Esthétique Document d information sur la technique de la liposuccion douce La liposuccion douce est une technique mise au point par le Chirurgien Hubert

Plus en détail

Sondage «J aime ma boîte, Le Parisien Economie, RTL»

Sondage «J aime ma boîte, Le Parisien Economie, RTL» SOUS EMBARGO Contact : OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris 01 78 94 90 00 http://www.opinion-way.com jusqu au 1 er octobre 2015 4h30 Sondage «J aime ma boîte, Le Parisien Economie, RTL» Etude

Plus en détail

Etude TNS Sofres - Les Elles de l'auto. 3ème édition - Avril 2011

Etude TNS Sofres - Les Elles de l'auto. 3ème édition - Avril 2011 Etude TNS Sofres - Les Elles de l'auto 3ème édition - Avril 2011 L objectif de l étude Les conditions de la promotion des femmes dans le secteur automobile Méthodologie Enquête online Adressée aux professionnels

Plus en détail

Module immersion en milieu communautaire LA CHIRURGIE. Blanc Adrien Grandjean Sarah Lee Choon Corinne Paccot Aurélie. Juin 2009

Module immersion en milieu communautaire LA CHIRURGIE. Blanc Adrien Grandjean Sarah Lee Choon Corinne Paccot Aurélie. Juin 2009 Module immersion en milieu communautaire LA CHIRURGIE Blanc Adrien Grandjean Sarah Lee Choon Corinne Paccot Aurélie Juin 2009 1 Introduction Nos motivations Définition Influence des médias (publicité,

Plus en détail

La GARANTIE REPRISE. Chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique

La GARANTIE REPRISE. Chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique La GARANTIE REPRISE Chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique Qu est-ce que la Garantie Reprise? Il s agit d une assurance couvrant les coûts engendrés par une reprise chirurgicale, à condition

Plus en détail

I N F O R M A T I O N S A U X P A T I E N T S

I N F O R M A T I O N S A U X P A T I E N T S I N F O R M A T I O N S A U X P A T I E N T S CHIRURGIE DE LA SILHOUETTE Dr Paule Kuntz LA CHIRURGIE ESTHETIQUE DU BUSTE Réduction ou augmentation mammaire et correction de la ptose (seins tombants) Les

Plus en détail

Le problème de la (non) prise en charge par l assurance maladie

Le problème de la (non) prise en charge par l assurance maladie Le problème de la (non) prise en charge par l assurance maladie Karim Chayata Docteur en droit Enseignant à la Faculté de Droit et des Sciences Politiques de Sousse Introduction Rappel du cadre juridique

Plus en détail

Valider son idée d affaires

Valider son idée d affaires Valider son idée d affaires Avez-vous ce qu il faut pour être entrepreneur? Votre projet tient-il la route? Atelier de réflexion pour le démarrage d une entreprise offert par: Information CLD de Lotbinière

Plus en détail

AVERTISSEMENT!! Ce qui suit est: Mon Cancer, Mes Traitements, Mon ressenti, Mon parcours, Mon histoire, Mes. Les miens et seulement les miens!!!

AVERTISSEMENT!! Ce qui suit est: Mon Cancer, Mes Traitements, Mon ressenti, Mon parcours, Mon histoire, Mes. Les miens et seulement les miens!!! AVERTISSEMENT!! Ce qui suit est: Mon Cancer, Mes Traitements, Mon ressenti, Mon parcours, Mon histoire, Mes idées Les miens et seulement les miens!!! 2 Cette histoire débute le dimanche 11 Novembre de

Plus en détail

Les nouvelles attentes des patients en matière de santé

Les nouvelles attentes des patients en matière de santé Les nouvelles attentes des patients en matière de santé Rapport 15 place de la République 75003 Paris Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1003 répondants de 18 ans et plus représentatif

Plus en détail

2012 Pearson France Le regard d'une mère Tracey Clark

2012 Pearson France Le regard d'une mère Tracey Clark 38 ComPosition Et CRÉAtivitÉ CADRAGE ET ESPACE Lorsque vous regardez au travers de votre viseur, considérez ce que vous voyez comme une toile. Tout ce qui est dans le cadre (ou sur la toile) joue un rôle

Plus en détail

I N F O R M A T I O N S A U X P A T I E N T S

I N F O R M A T I O N S A U X P A T I E N T S I N F O R M A T I O N S A U X P A T I E N T S CHIRURGIE DU VISAGE Dr Paule Kuntz DIFFERENTES INTERVENTIONS DU VISAGE : - Les liftings - Le nez (rhinoplastie), le profil et le menton - Les oreilles décollées

Plus en détail

Les Français et l orthodontie

Les Français et l orthodontie Les Français et l orthodontie Quelle connaissance et quelle perception des traitements orthodontiques aujourd hui? Quels préjugés et quels besoins d information? Mars 05 Rapport rédigé par : Jean-Daniel

Plus en détail

Six Canadiens sur dix déclarent détenir un REER, proportion en hausse par rapport au creux de 54 % enregistré en 2009

Six Canadiens sur dix déclarent détenir un REER, proportion en hausse par rapport au creux de 54 % enregistré en 2009 Six Canadiens sur dix déclarent détenir un REER, proportion en hausse par rapport au creux de 54 % enregistré en 2009 - La hausse a été enregistrée dans toutes les tranches d âge, à l exception de celle

Plus en détail

Top Workout. Maigrissez sans suer! Le programme cardio pour brûler du gras. Dr Denis Boucher, Ph.D.

Top Workout. Maigrissez sans suer! Le programme cardio pour brûler du gras. Dr Denis Boucher, Ph.D. 2 Top Workout Maigrissez sans suer! Le programme cardio pour brûler du gras Dr Denis Boucher, Ph.D. Denis Boucher, tous droits réservés 2014. Aucun droit de reproduction totale ou partielle sans autorisation

Plus en détail

Y a-t-il une limite d âge pour être donneur?

Y a-t-il une limite d âge pour être donneur? Bon nombre de personnes au Nouveau-Brunswick attendent le moment où on leur apprendra qu on a enfin trouvé les organes qui leur permettront de reprendre une vie normale et active. Bien d autres attendent

Plus en détail

French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon

French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. Est-ce que tu beaucoup? A. court B. cours C. courez -Est-ce qu'il aime courir? -Oui, il fait du tous les jours. A.

Plus en détail

Les jours de la semaine

Les jours de la semaine Les jours de la semaine Les jours de la semaine S enfilent un à un Comme les billes d un grand collier Dans un ordre, ils se suivent Chaque jour se ressemble Chaque jour est différent Mais on ne peut les

Plus en détail

Je réfléchis à mon portrait

Je réfléchis à mon portrait Fiche 1 Je réfléchis à mon portrait Cette fiche va m aider à m observer, à me décrire sur le plan de l apparence et sur le plan de mon caractère, de ma personnalité. Si vous n arrivez pas à démarrer, allez

Plus en détail

Etablissons ensemble votre profil de risque

Etablissons ensemble votre profil de risque 1 Etablissons ensemble votre profil de risque Exemplaire siège / point de vente / client Ce questionnaire porte sur la partie de votre patrimoine qui n est pas destinée à vos dépenses quotidiennes. Il

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LA REPRÉSENTATION DE VOTRE CONDITION DE SANTÉ ACTUELLE

QUESTIONNAIRE SUR LA REPRÉSENTATION DE VOTRE CONDITION DE SANTÉ ACTUELLE Nom : # Dossier : Date : QUESTIONNAIRE SUR LA REPRÉSENTATION DE VOTRE CONDITION DE SANTÉ ACTUELLE Dans le questionnaire suivant, nous nous intéressons à votre propre vision de votre condition actuelle,

Plus en détail

PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort. TNS ILRES mai 2015. Referendum 2015 4. Vague. Mee 2015

PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort. TNS ILRES mai 2015. Referendum 2015 4. Vague. Mee 2015 PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort Mee 1 Referendum 1. Vague TNS ILRES mai 1 TNS ILRES PolitMonitor LW-RTL Mee 210 sondage en ligne et par téléphone du 2 avril au au mai 1 auprès de 111 personnes

Plus en détail

Le Bien-être et les jeunes professionnels

Le Bien-être et les jeunes professionnels Le Bien-être et les jeunes professionnels Contexte La conférence sur le thème le bien être et les jeunes professionnels s inscrit dans le cadre du forum de l entreprise édition 2014 sous le thème générique

Plus en détail

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014 Les Français et l économie Les journées de l économie 2014 Patrick Haas 13 novembre 2014 Rappel de la méthodologie Échantillon Mode de recueil Dates de terrain 959 individus âgés de 18 ans et plus Interviews

Plus en détail

Les Français et le développement photo Nouvelles pratiques, nouveaux supports : l impression photo à l heure du web 2.0.

Les Français et le développement photo Nouvelles pratiques, nouveaux supports : l impression photo à l heure du web 2.0. Les Français et le développement photo Nouvelles pratiques, nouveaux supports : l impression photo à l heure du web 2.0 Dossier de presse Méthodologie de l étude Échantillon Interrogation de 000 individus

Plus en détail

Observatoire du travail

Observatoire du travail Observatoire du travail Les salariés français et la mobilité 5 novembre 2015 15 place de la République 75003 Paris Présentation des résultats La méthodologie d enquête Etude réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Septembre 2013 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Sondage OpinionWay pour l Union des Auto-Entrepreneurs

Plus en détail

Perception des enjeux de santé et de bien-être Maroc Bien-être et santé des DRH marocains 19 décembre 2012

Perception des enjeux de santé et de bien-être Maroc Bien-être et santé des DRH marocains 19 décembre 2012 Perception des enjeux de santé et de bien-être Bien-être et santé des DRH marocains 19 décembre 2012 Un taux de participation record 97% Une excellente représentativité de la fonction RH au Une enquête

Plus en détail

Vivre sans. hypertension. Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle

Vivre sans. hypertension. Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle Vivre sans hypertension Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle Avez-vous un risque de devenir hypertendu? LE SAVIEZ-VOUS? L Vivre sans hypertension hypertension

Plus en détail

Les moins de 30 ans et l esprit d entreprise en France

Les moins de 30 ans et l esprit d entreprise en France Sondage réalisé à l occasion du Salon des Entrepreneurs 2010 Les moins de 30 ans et l esprit d entreprise en France 21 janvier 2010 - Le Meurice Méthodologie page 2 Méthodologie Étude quantitative réalisée

Plus en détail

Initiative populaire fédérale. ENTREPRISES RESPONSABLES- POUR PROTEGER L ÊTRE HUMAIN ET L ENVIRONNEMENT Conférence de presse Berne, le 21 avril 2015

Initiative populaire fédérale. ENTREPRISES RESPONSABLES- POUR PROTEGER L ÊTRE HUMAIN ET L ENVIRONNEMENT Conférence de presse Berne, le 21 avril 2015 Initiative populaire fédérale * ENTREPRISES RESPONSABLES- POUR PROTEGER L ÊTRE HUMAIN ET L ENVIRONNEMENT Conférence de presse Berne, le 21 avril 2015 Déclaration de M. Cornelio Sommaruga Vi saluto nella

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale QUESTION 2. QUE SE PASSE T-IL?...

ACTIVITÉ 1 : compréhension orale QUESTION 2. QUE SE PASSE T-IL?... 6 TÉLÉSIMULATION ÉCHO A2 - LEÇON 6 «C EST LA FÊTE!» Objectifs : Proposer d organiser une fête / décrire et justifier son projet Points de langue : L impératif / le conditionnel présent Thème culturel :

Plus en détail

Un HAUT LIEU de compétences

Un HAUT LIEU de compétences Un HAUT LIEU de compétences pointues et de techniques fiables au service de votre beauté et de votre bien-être. Aujourd hui, les avancées de la médecine et de la chirurgie esthétiques permettent de réaliser

Plus en détail

Cancer du sein et douleurs chroniques : ce que les patientes disent (ou pas)

Cancer du sein et douleurs chroniques : ce que les patientes disent (ou pas) Cancer du sein et douleurs chroniques : ce que les patientes disent (ou pas) Laura SPICA 1, Marc-Karim BENDIANE 1,2, Dominique REY 1,2, Patrick PERETTI-WATEL 1,2. (1) INSERM UMR 912 "Economic & Social

Plus en détail

DIAGNOSTIC SOLAIRE ÉVALUEZ VOTRE SENSIBILITÉ ET VOTRE RISQUE AU SOLEIL! INSTITUT FRANÇAIS SOLEIL & SANTÉ. www.ifss.fr

DIAGNOSTIC SOLAIRE ÉVALUEZ VOTRE SENSIBILITÉ ET VOTRE RISQUE AU SOLEIL! INSTITUT FRANÇAIS SOLEIL & SANTÉ. www.ifss.fr DIAGNOSTIC SOLAIRE ÉVALUEZ VOTRE SENSIBILITÉ ET VOTRE RISQUE AU SOLEIL! Association de médecins, de scientifiques et de spécialistes des UV, l Institut Français Soleil & Santé (IFSS) a pour vocation de

Plus en détail

PUBLICITÉ IPAQ POCKET PC

PUBLICITÉ IPAQ POCKET PC REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES DANS L'AUDIOVISUEL REPRÉSENTATIONS SEXUÉES ET STÉRÉOTYPES DANS L IMAGE PUBLICITÉ IPAQ POCKET PC FICHE EXERCICE // PUBLICITÉ / 9-13 ANS

Plus en détail

Les Français et les déclencheurs d acte d achat Septembre 2015

Les Français et les déclencheurs d acte d achat Septembre 2015 Les Français et les déclencheurs d acte d achat Septembre 2015 Frédéric Micheau, Directeur des études d opinion OpinionWay Hervé Grelet, General Manager Retail Wincor Nixdorf France Nicolas Pelletier,

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

18926 Contacts : François Kraus Tél : 01 72 34 94 64 francois.kraus@ifop.com. Technologie Dentaire POUR. Enquête auprès des dentistes libéraux

18926 Contacts : François Kraus Tél : 01 72 34 94 64 francois.kraus@ifop.com. Technologie Dentaire POUR. Enquête auprès des dentistes libéraux 18926 Contacts : François Kraus Tél : 01 72 34 94 64 francois.kraus@ifop.com POUR Technologie Dentaire Enquête auprès des dentistes libéraux Rapport complet 22 octobre 2010 Sommaire Pages -1- La méthodologie...

Plus en détail

La question RH du mois «Le bien-être des salariés»

La question RH du mois «Le bien-être des salariés» La question RH du mois Octobre 2015 Embargo : Vendredi 22 octobre 12h 15 place de la République 75003 Paris Laurent Bernelas Directeur de l activité Corporate & Management 15, place de la République 75003

Plus en détail

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES Obtenez plus en osant demander C est plus simple qu il n y parait Avertissement : Toute reproduction, intégrale ou partielle, ou toute diffusion, par quelque procédé que ce

Plus en détail

Les Français et le handicap visuel

Les Français et le handicap visuel Janvier 015 Enquête TNS Sofres pour la Fédération des Aveugles de France Rapport de résultats 48UA53 Rappel méthodologique Echantillon Enquête réalisée par téléphone auprès d un échantillon de 1005 personnes

Plus en détail

A uto-questionnaire de Dallas (douleur du rachis)

A uto-questionnaire de Dallas (douleur du rachis) Nom : Prénom : Date de naissance : Service : Hôpital/Centre MPR : Examinateur : Date du jour : Étiquettes du patient A uto-questionnaire de Dallas (douleur du rachis) À lire attentivement : ce questionnaire

Plus en détail

Un été de prévention et de sensibilisation au cancer de la peau

Un été de prévention et de sensibilisation au cancer de la peau Un été de prévention gustaveroussy.fr Suivez-nous sur ET VOUS, COMBIEN DE GRAINS DE BEAUTÉ AVEZ-VOUS DANS LE DOS? QU EST-CE QUE LE MÉLANOME? Le mélanome est une tumeur de la peau de l adulte (rare chez

Plus en détail

perfectbeauty.fr Media Kit 2014 france métropole dom-tom suisse luxembourg belgique liban maroc tunisie

perfectbeauty.fr Media Kit 2014 france métropole dom-tom suisse luxembourg belgique liban maroc tunisie perfectbeauty.fr Media Kit 2014 france métropole dom-tom suisse luxembourg belgique liban maroc tunisie 2 marché Le de l esthétisme en France Le marché de la dermatologie esthétique représentait plus de

Plus en détail

Fédération Francophone de Yoga Secrétariat Officiel du World Wide Council of Yoga. De L ingénieur au maître spirituel

Fédération Francophone de Yoga Secrétariat Officiel du World Wide Council of Yoga. De L ingénieur au maître spirituel Fédération Francophone de Yoga Secrétariat Officiel du World Wide Council of Yoga Conférence de Swami Sai Shivananda Colloque FFY 2013 De L ingénieur au maître spirituel Comme vous le savez je suis docteur

Plus en détail

En quoi consiste mon travail de conseillère en Image?

En quoi consiste mon travail de conseillère en Image? En quoi consiste mon travail de conseillère en Image? AGENCE COACHING EN IMAGE & RELOOKING En quoi consiste mon travail de conseillère en Image? Le conseil en image est un transfert de compétences durable

Plus en détail

LP108 Le processus de fin de location. Manuel de cours. Mazda Canada Série de Présentations Sur la Location

LP108 Le processus de fin de location. Manuel de cours. Mazda Canada Série de Présentations Sur la Location Mazda Canada Série de Présentations Sur la Location Le processus de retour de location RÉVISION DES OPTIONS DE LOCATION Ouvrir la voie! N oubliez pas, c est un retour et non un échange Préparer à Réinspection

Plus en détail

METHODE DE CALCUL DES SCORES

METHODE DE CALCUL DES SCORES QUESTIONNAIRE RESPIRATOIRE du S t GEORGE'S HOSPITAL METHODE DE CALCUL DES SCORES RESUME Trois scores sont calculés pour les composantes : Symptômes ; Activités ; Impacts. Un score Total est également calculé.

Plus en détail

Guide. «Pourquoi Définir. Votre Client Idéal?»

Guide. «Pourquoi Définir. Votre Client Idéal?» Guide «Pourquoi Définir Votre Client Idéal?» Comme Coach Vie Professionnelle, beaucoup de mes clients sont Entrepreneur(e)s, ont une activité en tant qu indépendant ; d autres travaillent sur un projet

Plus en détail

Guide d utilisation. Action Cellulite 2. Action Bien-être. Action Fermeté. Action Détente. Action Souplesse 4-5 6-8 9-10. www.wellbox.com.

Guide d utilisation. Action Cellulite 2. Action Bien-être. Action Fermeté. Action Détente. Action Souplesse 4-5 6-8 9-10. www.wellbox.com. Guide d utilisation Remodeler la silhouette Lisser la peau d orange Pages Action Cellulite Action Bien-être Alléger les jambes Relancer la circulation veineuse Action Fermeté 4-5 Combattre le relâchement

Plus en détail

les ongles le coude les doigts le nez la cuisse le dos l'orteil le sourcil l'oreille les ongles le coude les doigts le nez la cuisse le dos l'orteil

les ongles le coude les doigts le nez la cuisse le dos l'orteil le sourcil l'oreille les ongles le coude les doigts le nez la cuisse le dos l'orteil Le corps humain Identifier un Intrus Retrouve dans chaque colonne, le mot "intrus". Liste 1 Liste 2 Liste 3 l'oeil le sourcil la cheville la jambe la cuisse l'orteil le bras les doigts les ongles le coude

Plus en détail

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview)

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview) Les et les devoirs des enfants Contact : OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris http://www.opinion-way.com pour Zup de Co Les et les devoirs des enfants Juillet 2014 opinionway Juillet 2014 1

Plus en détail

LES LUNDIS DE LA SANTE

LES LUNDIS DE LA SANTE LES LUNDIS DE LA SANTE BREST, le 11 Avril 2005 Dr Stanislas VALENTIN Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique CHIRURGIE RECONSTRUCTRICE DU SEIN DANS LE CADRE DU CANCER DU SEIN CANCER DU SEIN (RAPPEL)

Plus en détail

La médecine esthétique

La médecine esthétique L Observatoire de la Santé Le Figaro Weber Shandwick La médecine esthétique Date : 05/03/2013 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 Toute publication totale ou partielle

Plus en détail

Perception de la «vie numérique» et de la protection des données personnelles sur internet

Perception de la «vie numérique» et de la protection des données personnelles sur internet Perception de la «vie numérique» et de la protection des données personnelles sur internet Juin 2013 15, place de la République, 75003 Paris http://www.opinion-way.com Méthodologie page 2 Méthodologie

Plus en détail

STRESS ET PAIX INTERIEURE (Mode téléchargeable)

STRESS ET PAIX INTERIEURE (Mode téléchargeable) STRESS ET PAIX INTERIEURE (Mode téléchargeable) B) COMMENT MIEUX FAIRE FACE AU STRESS? Institut Prévenir Guérir 1 1) OBJECTIF : MIEUX FAIRE FACE AU STRESS La finalité d une bonne «gestion» du stress -

Plus en détail

Unité 1 Partie 1. Le français pratique: La description physique. Workbook TE. URB p. 83

Unité 1 Partie 1. Le français pratique: La description physique. Workbook TE. URB p. 83 LISTENING/SPEAKING ACTIVITIES Le français pratique: La description physique 1 Compréhension orale Vous allez entendre une conversation entre deux jeunes Françaises Ensuite, vous allez écouter une série

Plus en détail

Les Hommes CSP + et la mode : Focus sur de nouveaux comportements d achats!

Les Hommes CSP + et la mode : Focus sur de nouveaux comportements d achats! Les Hommes CSP + et la mode : Focus sur de nouveaux comportements d achats! A trois semaines de l ouverture des soldes d été et de la Fashion Week masculine, ChicTypes, site de personnal shopping au concept

Plus en détail

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz 1 Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr de Patrick Mermaz Présentation

Plus en détail

Je protège mon cerveau

Je protège mon cerveau Je protège mon cerveau en soignant mon hypertension Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle De très bonnes nouvelles L augmentation du nombre de patients traités

Plus en détail

L observatoire LCL en ville

L observatoire LCL en ville L observatoire LCL en ville «LA RETRAITE» Résultats de l étude quantitative réalisée par OpinionWay Le 10 janvier 2014 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris Tél : 01 78 94 90 00 Méthodologie

Plus en détail

LA RECONSTRUCTION MAMMAIRE

LA RECONSTRUCTION MAMMAIRE LA RECONSTRUCTION MAMMAIRE Le sein Symbole de féminité Symbole de la maternité LA RECONSTRUCTION MAMMAIRE Mastectomie = 20 à 30% du traitement chirurgical du cancer du sein Taux de reconstruction après

Plus en détail

FICHE PÉDAGOGIQUE. Le livre Stupeur et tremblements. Enrichir le vocabulaire Faire connaissance avec la vie et l oeuvre de Amélie Nothomb

FICHE PÉDAGOGIQUE. Le livre Stupeur et tremblements. Enrichir le vocabulaire Faire connaissance avec la vie et l oeuvre de Amélie Nothomb FICHE PÉDAGOGIQUE Thème : Objectifs pédagogiques : Niveau : Public : Durée : Support, matériel : Disposition de la classe : Stupeur et tremblements Compréhension du texte Enrichir le vocabulaire Faire

Plus en détail

Etude d opinion sur le bien-être du patient âgé Présentation du 23 Novembre

Etude d opinion sur le bien-être du patient âgé Présentation du 23 Novembre Etude d opinion sur le bien-être du patient âgé Présentation du 23 Novembre Version n 1 Date : 7 Novembre 2011 De: Nadia AUZANNEAU et Stéphanie CHARDRON A: Patrick HESCOT et Joël TROUILLET OpinionWay,

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

Enquête auprès de 4 générations de primo-accédants ayant souscrit un prêt au Crédit Foncier de France

Enquête auprès de 4 générations de primo-accédants ayant souscrit un prêt au Crédit Foncier de France Enquête auprès de 4 générations de primo-accédants ayant souscrit un prêt au Crédit Foncier de France Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Opinion & Corporate Marion Desreumaux,

Plus en détail

LUTRY LUTRY +41 (0)79 674 82 22 WWW.SOINSDESOIE.CH UNE LARGE GAMME DE SOINS POUR FEMMES ET HOMMES +41 (0)79 674 82 22

LUTRY LUTRY +41 (0)79 674 82 22 WWW.SOINSDESOIE.CH UNE LARGE GAMME DE SOINS POUR FEMMES ET HOMMES +41 (0)79 674 82 22 UNE LARGE GAMME DE SOINS POUR FEMMES ET HOMMES RO UTE LUTRY us an ne LA VA U X P Vev e y A N N A R E VA Z PLACE DES HALLES 3 /1095 LUTRY AU 1ER ÉTAGE +41 (0)79 674 82 22 CONTACT@SOINSDESOIE.CH D E S I

Plus en détail

Baromètre BCG "Femmes et Conseil" BCG Women. 26 Février 2015

Baromètre BCG Femmes et Conseil BCG Women. 26 Février 2015 Baromètre BCG "Femmes et Conseil" BCG Women 26 Février 2015 Contexte et méthodologie Tous les ans, le BCG invite les femmes souhaitant postuler dans le conseil à venir découvrir le métier et partager la

Plus en détail

PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort. TNS ILRES Februar 2015. Referendum 2015 2. Vague. Accord Regierung mat de Glawesgemeinschaften

PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort. TNS ILRES Februar 2015. Referendum 2015 2. Vague. Accord Regierung mat de Glawesgemeinschaften PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort Januar- Februar 2015 Referendum 2015 2. Vague Accord Regierung mat de Glawesgemeinschaften TNS ILRES Februar 2015 Fiche technique projet PoMo 04 15 121 population

Plus en détail

e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien»

e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien» Contacts Ipsos : Patrick KLEIN Tél : 01 41 98 97 20 e-mail : patrick.klein@ipsos.com Sonia BENCHIKER Tél : 01 41 98 95 08 e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien» sonia.benchiker@ipsos.com Rapport

Plus en détail

BAROMÈTRE DE NOTORIÉTÉ ET D IMAGE

BAROMÈTRE DE NOTORIÉTÉ ET D IMAGE Dossier Médical Personnel BAROMÈTRE DE NOTORIÉTÉ ET D IMAGE MARS 2012 L AVANCÉE DU DOSSIER MÉDICAL PERSONNEL EN QUELQUES CHIFFRES - MARS 2012 26 LE NOMBRE DE RÉGIONS DANS LESQUELLES DES PROFESSIONNELS

Plus en détail

Je risque de naîtreî trop tôt? Le livret regroupant l essentiel nouveau né prématuré

Je risque de naîtreî trop tôt? Le livret regroupant l essentiel nouveau né prématuré Je risque de naîtreî trop tôt? Le livret regroupant l essentiel pour accueillir au mieux votre nouveau né prématuré J ai toujours été dans ton ventre maman, mais aujourd hui je vais voir le jour un peu

Plus en détail

Résultats de l enquête. satisfaction 2009

Résultats de l enquête. satisfaction 2009 Résultats de l enquête satisfaction 2009 80 % de participation, merci de votre collaboration! Votre participation Vous avez été 2 038 à être sollicités et 1 638 à répondre à l enquête Quille Satisf Action.

Plus en détail

Cousin baptiste 3 e 2. Rapport de stage

Cousin baptiste 3 e 2. Rapport de stage Cousin baptiste 3 e 2 Rapport de stage Sommaire 1. Recherche de mon stage 3 2. Mon entreprise.4 A) Présentation..4 B) Fonctionnement 7 C) Personnel et organisation du travail..9 D) Interview 13 3. Mon

Plus en détail

Unité 1. Au jour le jour

Unité 1. Au jour le jour Unité 1 Au jour le jour PARTIE 1 A Le français pratique Activité 1 Les parties du corps Identifiez les parties du corps puis faites correspondre les expressions Unité 1 Partie 1 e d a 1 f 4 a Je mange

Plus en détail

Les Français et l amitié au travail

Les Français et l amitié au travail Les Français et l amitié au travail Baromètre Tissot vague 7 Octobre 2013 Contact : Bruno Jeanbart Directeur du département Opinion Tel : 01 78 94 90 14 Email : bjeanbart@opinion-way.com 15 place de la

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LA PERCEPTION DE LA MALADIE (IPQ-R) (Moss-Morris et coll. 2002, v.f. : Nebal Al Anbar, Roland Dardennes & Kelley Kaye 2005)

QUESTIONNAIRE SUR LA PERCEPTION DE LA MALADIE (IPQ-R) (Moss-Morris et coll. 2002, v.f. : Nebal Al Anbar, Roland Dardennes & Kelley Kaye 2005) QUESTIONNAIRE SUR LA PERCEPTION DE LA MALADIE (IPQ-R) (Moss-Morris et coll. 2002, v.f. : Nebal Al Anbar, Roland Dardennes & Kelley Kaye 2005) Nom : Date : VOTRE VISION DE LA MALADIE DE VOTRE ENFANT Ci-dessous

Plus en détail

Questionnaire pour les étudiants en 5ème ou 6ème année ou les internes en biologie médicale

Questionnaire pour les étudiants en 5ème ou 6ème année ou les internes en biologie médicale Questionnaire pour les étudiants en 5ème ou 6ème année ou les internes en biologie médicale Partie A - Votre profil Q01. Vous êtes? 001. Une femme 002. Un homme Q02. Agé(e) de : ans Q03. De quelle faculté

Plus en détail

Qu est-ce qu une bonne candidature? La lettre de motivation

Qu est-ce qu une bonne candidature? La lettre de motivation Qu est-ce qu une bonne candidature? La lettre de motivation Je me réfère à votre annonce parue dans Le Temps du 21 octobre 2007 qui a retenu toute mon 1. Structure > Expéditeur > Entreprise et adresse

Plus en détail

Êtes-vous bien assis au travail? Novembre 2015

Êtes-vous bien assis au travail? Novembre 2015 Novembre 2015 Rapport 15 place de la République 75003 Paris À : De : Laurent Bernelas Directeur de l activité Corporate & Management 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 78 94 89 87 lbernelas@opinion-way.com

Plus en détail

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013 Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire Septembre 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : Wincor Nixdorf Echantillon : Echantillon de 1001 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

Sondage OBEA/INFRAFORCES

Sondage OBEA/INFRAFORCES 21, rue Viète 75017 Paris Tel : +33 (0)1 40 53 47 47 Internet : www.infraforces.com Sondage OBEA/INFRAFORCES LES ARRETS MALADIE Paris, le 8 décembre 2011 Votre contact Delphine MIRANDE Directrice d Etudes

Plus en détail

Bonjour, Je viens vous présenter les résultats de mon projet de maîtrise terminé en août 2014. Premièrement, je me présente.

Bonjour, Je viens vous présenter les résultats de mon projet de maîtrise terminé en août 2014. Premièrement, je me présente. Bonjour, Je viens vous présenter les résultats de mon projet de maîtrise terminé en août 2014. Premièrement, je me présente. Je suis Véronique Lamontagne et j ai réalisé mon projet sous la direction de

Plus en détail

RESULTATS ENQUETES VIADEO (JUIN 2010)

RESULTATS ENQUETES VIADEO (JUIN 2010) RESULTATS ENQUETES VIADEO (JUIN 2010) On a tous commandé au moins une fois sur un site marchand et on a tous été au moins une fois en relation avec un service clients 1 SOMMAIRE 1. Les médias utilisés

Plus en détail

scolaire, votre avis compte pour nous

scolaire, votre avis compte pour nous Questionnaire personnel - Pour améliorer la qualité scolaire, votre avis compte pour nous Depuis la rentrée, une Cellule de Développement Scolaire a été mise en place au lycée. Sa principale mission consiste

Plus en détail

LES EXERCICES DE GYMNASTIQUE DOUCE. Etirer les bras vers le bas tout en rapprochant légèrement le menton vers la poitrine pour étirer le cou.

LES EXERCICES DE GYMNASTIQUE DOUCE. Etirer les bras vers le bas tout en rapprochant légèrement le menton vers la poitrine pour étirer le cou. LES EXERCICES DE GYMNASTIQUE DOUCE LES OBJECTIFS - Soulager les zones sollicitées par le stress. Le plexus et l abdomen. Les vertèbres dorsales et la zone entre les omoplates. - Assouplir et étirer le

Plus en détail