Guide pour une utilisation correcte d un système de vision industriel

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide pour une utilisation correcte d un système de vision industriel"

Transcription

1 Guide pour une utilisation correcte d un système de vision industriel Comment optimiser les performances d un système de vision industriel avancées

2 Utilisation de l éclairage 1. Éclairage pour le traitement d image Sources d éclairage généralement utilisées Parmi les sources d éclairage généralement utilisées pour le traitement d images, on trouve les lampes fluorescentes, les diodes électroluminescentes (LED), les lampes halogènes et les lampes au xénon. Éclairage fluorescent Éclairage LED Éclairage halogène : Les lampes fluorescentes sont économiques et diffusent une lumière blanche similaire à la lumière naturelle du soleil. LED : : Lampe au xénon : Les diodes électroluminescentes (LED) ont connu un développement rapide ces dernières années. La diversité des couleurs et des formes des LED permet de les utiliser dans une grande variété d applications. Dans le cas du traitement d images, un inverseur s enclenche à haute fréquence (20 khz) pour éliminer les imperfections engendrées par les oscillations. Les lampes halogènes utilisent des fibres en quartz ou en plastique pour guider la lumière émise. Les lampes halogènes offrent non seulement une luminosité élevée, mais elles permettent également de régler l intensité de l éclairage et elles sont faciles à installer. Elles conviennent parfaitement aux applications utilisées dans les chaînes à haute vitesse et dans les zones délimitées. Les lampes au xénon sont généralement utilisées comme sources de lumière stroboscopiques. Capable d émettre des éclairs lumineux de forte intensité et à fréquence élevée, ce type d éclairage convient aux applications utilisées dans les chaînes à haute vitesse, mais il est incapable d assurer un éclairage continu. Données de référence pour la comparaison entre les intensités lumineuses par rapport aux différentes sources d éclairage Intensité lumineuse (Lx) 15 Flamme d un Environnement briquet LED Lampe au xénon Lampe haloïde Source d éclairage 500 à à Dans un magasin Salle de dessin À l extérieur (temps nuageux) À l extérieur (Temps ensoleillé) : Lampe annulaire, diamètre 80 mm LED : Lampe annulaire, diamètre 50 mm Lampe au xénon : Petite lampe éclair de type annulaire : Lampe sous forme de fibres, diamètre 55 mm Lampe haloïde : Lampe sous forme de fibres, diamètre 55 mm Longévité Comme on peut le constater dans le graphique ci-contre, la longévité d une source d éclairage dépend de la longévité de la lampe. Généralement, ce sont les éléments LED qui présentent la longévité la plus élevée. 100% LED rouge h 2

3 Sélection de l éclairage Il est indispensable de disposer d un éclairage stable pour capturer des images cibles avec une caméra. À l instar des lentilles, si l on sélectionne un type d éclairage inapproprié, cela peut engendrer une détérioration significative de la stabilité et de la précision de la détection. Types d éclairage courants Sélectionner un modèle en fonction de la forme de l éclairage Type Type annulaire Type droit Type plat Type point Caractéristiques Le type d'éclairage le plus fréquemment utilisé émet un point lumineux régulier de forme annulaire. Il s'agit d'un éclairage général, multifonctions. Cet éclairage linéaire et régulier convient aux zones étendues (feuilles). La longueur maximale s'élève à environ 2 m. Éclairage régulier de forme carrée ou rectangulaire, il est généralement utilisé pour l'éclairage d'arrière-plan. Dimensions maximales : environ 800 x 500 mm. Il s'agit généralement de fibres optiques qui offrent un éclairage localisé intense qui convient parfaitement à l agrandissement d images. Certains produits présentent des extrémités multiples. Source d'éclairage, LED et lampe halogène et LED LED et lampe fluorescente Illustration Principes de base pour l installation de l éclairage 1) Réflexion diffuse et réflexion spéculaire La présence ou l absence d un lustre de surface sur une cible est un facteur important dont il faut tenir compte lorsqu on installe l éclairage. Les effets du lustre peuvent être réduits ou accentués en modifiant l éclairage et l angle de la caméra. A Réduction des effets du lustre (éclairage oblique) Intensification des effets du lustre (éclairage à réflexion spéculaire) 2) Utilisation de l éclairage oblique (réflexions diffuses) L éclairage oblique, qui capture les reflets diffus, garantit une stabilité beaucoup plus élevée que l éclairage à réflexions spéculaires. Voici quelques exemples typiques de réglages qui conviennent à chaque type d éclairage. Application 1 : Rapprocher une lampe de type annulaire de la cible Étant donné que la cible est éclairée avec un angle très fermé, les reflets de la surface brillante peuvent être éliminés de manière efficace. Ce type d éclairage se révèle efficace pour différencier les couleurs similaires dans des zones qui présentent des niveaux de lustre variables. Application 2 : Éclairer une surface à partir d un angle spécifique Étant donné que l éclairage est assuré par deux surfaces uniformes opposées, il est possible d éclairer une grande surface réfléchissante de manière uniforme. Application 3 : Éclairage indirect Placez la caméra et le système d éclairage dans une boîte dont les parois intérieures sont blanches ou opaques. Utilisez une source lumineuse verticale pour appliquer sur la cible un éclairage indirect réfléchi par les parois. Ce type d éclairage est recommandé pour le traitement d image sans ombrage. Composant de réflexion spéculaire Lampe annulaire Installation d une lampe annulaire à proximité Composant de réflexion spéculaire Éclairage de surface Source lumineuse à reflets diffus Éclairage de surface Éclairage d une surface à partir d un angle spécifique Éclairage indirect 3

4 Éclairage spécial Éclairage à angle fermé Installation : Une source d éclairage LED de type annulaire montée à proximité de la cible. Effets : Étant donné que la cible est éclairée avec un angle très fermé, les seuls reflets reçus par la caméra sont ceux produits par les détails des contours tels que les défauts ou les imperfections sur la surface cible. Ce type d éclairage permet de détecter efficacement les éclats et les craquelures sur un goulot de bouteille ou d inspecter des taches, des salissures ou des marques sur une surface réfléchissante. Éclairage vertical de type coaxial Miroir unidirectionnel Plaque diffuse Installation : Un miroir unidirectionnel est utilisé pour éclairer la cible et pour bloquer toute lumière réfléchie émise par la surface. Effets : Il est possible ainsi d obtenir une lumière uniforme à réflexion spéculaire qui permet à l utilisateur d accentuer le contraste entre les surfaces réfléchissantes et les surfaces diffuses et aussi entre les surfaces horizontales et les surfaces inclinées. Ce type d éclairage permet de détecter efficacement les marques d alignement sur les circuits imprimés ou les craquelures et déchirures dans les joints en caoutchouc des capsules de bouteille. Éclairage de type dôme Installation : La source lumineuse est placée dans une structure en dôme pour créer ce que l on appelle un éclairage sans ombre. Les reflets diffus des parois intérieures du dôme éclairent la cible de toutes les directions, éliminant ainsi toutes les ombres. Si la source lumineuse est placée plus près de la cible, l élimination des ombres sera encore plus efficace. Effets : Il est possible d éclairer facilement et sans aucune ombre les cibles aux formes irrégulières présentant des surfaces brillantes, concaves ou convexes. Cette méthode permet également d inspecter le texte sur les emballages en aluminium ou de détecter les soudures défectueuses. 4

5 Utilisation efficace de l éclairage La source lumineuse présente des propriétés thermiques et l intensité lumineuse varie en fonction des changements de température. Intensité lumineuse relative (%) Dérive initiale de la LED Temps (en minutes) Intensité lumineuse relative (%) Propriétés thermiques de la LED (générales) Température ( C) Bien que leurs effets puissent varier en fonction du type de source lumineuse, il est recommandé de prendre les précautions et les mesures suivantes pour garantir des résultats optimaux. Lorsque vous utilisez un éclairage de type LED Après avoir mis le système sous tension, attendez au moins quinze minutes avant de commencer l inspection. Réglez l intensité lumineuse au minimum. Évitez de régler l éclairage à son intensité maximale pour empêcher la surchauffe de l appareil pendant l utilisation. Utilisez un éclairage stroboscopique pour réduire la durée cumulée de l émission de lumière. Installez le système d éclairage dans un lieu où les variations thermiques sont minimes et où la ventilation est suffisante. 5

CREATING LIGHT FOR PROFESSIONALS

CREATING LIGHT FOR PROFESSIONALS CREATING LIGHT FOR PROFESSIONALS www.less-sa.com 2 TECHNOLOGIE Une innovation suisse au service de votre productivité et de votre qualité Making more with L.E.S.S. SYSTEMES D ILLUMINATION NOUVELLE GENERATION

Plus en détail

Galerie de photos échantillons. Ce guide présente les techniques, des exemples et les possibilités offertes par la prise de vue au flash SB-900.

Galerie de photos échantillons. Ce guide présente les techniques, des exemples et les possibilités offertes par la prise de vue au flash SB-900. Galerie de photos échantillons SB-900 Ce guide présente les techniques, des exemples et les possibilités offertes par la prise de vue au flash SB-900. Fr Sélection de la zone d illumination adaptée Le

Plus en détail

Flare. Confort et rendement garantis par les LED

Flare. Confort et rendement garantis par les LED Flare Confort et rendement garantis par les LED Flare Downlights et spots à technologie LED Flare, un concept de design unique Mun* product design Flare est une famille complète de downlights et de spots

Plus en détail

27 rue Lt-Col Prevost 69006 Lyon Téléphone : +33 (0) 3 / 83 22 94 67 Télécopie : +33 (0) 3 / 83 22 82 38 e-mail : info@schmitz-france.

27 rue Lt-Col Prevost 69006 Lyon Téléphone : +33 (0) 3 / 83 22 94 67 Télécopie : +33 (0) 3 / 83 22 82 38 e-mail : info@schmitz-france. PA_01 Dessins 2700 3000 Fixation au plafond, plafonds normaux 480 Fixation au plafond, plafond bas 230 2260 2320 min 950 max 2130 min 1260 max 2380 850 300 Fixation murale 90 2300 1 2280 Pied à quatre

Plus en détail

1. Fonctionnement de la caméra de recul

1. Fonctionnement de la caméra de recul Lorsque la caméra de recul en option est installée, vous pouvez afficher l image de la vue arrière à l écran du moniteur. Ne vous fiez pas outre mesure à la caméra de recul. Utilisez-la seulement comme

Plus en détail

ELEGANT ET COMPACT. Pièces frontales décoratives ETAP

ELEGANT ET COMPACT. Pièces frontales décoratives ETAP K1 ELEGANT ET COMPACT 2 K1 ETAP K1 possède une forme élégante et compacte qui s intègre aux environnements les plus variés. La gamme très complète utilise différentes sources lumineuses et des possibilités

Plus en détail

Bases de la planification

Bases de la planification LUXOMAT Différence entre un détecteur de mouvement et un détecteur de présence Un détecteur de mouvement désactive la mesure de luminosité dès qu il allume la lumière. Après l extinction, la mesure de

Plus en détail

Vision Industrielle Dispositif d éclairage

Vision Industrielle Dispositif d éclairage Vision Industrielle Dispositif La lumière halogènes fluorescentes électroluminescentes Lumière et sources lumineuses laser La lumière halogènes fluorescentes électroluminescentes laser Cours de Vision

Plus en détail

LANTERNE VFL540 LED CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

LANTERNE VFL540 LED CARACTERISTIQUES TECHNIQUES CARACTERISTIQUES TECHNIQUES IP66, étanche à l eau et à la poussière. Corps en fonte d aluminium injecté, dissipateur thermique intégré Traitement anti-corrosion titanium, visserie inox traitement PCS.

Plus en détail

Dôme- Structure Gonflable. Description technique

Dôme- Structure Gonflable. Description technique Dôme- Structure Gonflable Description technique Description générale Les structures gonflables, ou dômes gonflables, permettent de couvrir des enceintes sportives de façon temporaire ou permanente, quelle

Plus en détail

Lampes d examen Sim.LED Une lumière d une autre dimension

Lampes d examen Sim.LED Une lumière d une autre dimension Lampes d examen Sim.LED Une lumière d une autre dimension Un design révolutionnaire Une construction fermée, d une seule pièce, pour répondre aux critères d hygiène les plus élevés Le design triangulaire

Plus en détail

S olutions. C est le leitmotiv des professionnels VISION INDUSTRIELLE

S olutions. C est le leitmotiv des professionnels VISION INDUSTRIELLE S olutions VISION INDUSTRIELLE Eclairages : 10 critères La vision industrielle a perdu tout complexe. Elle s affiche désormais dans les applications les plus difficiles. Forts de leurs progrès en résolution,

Plus en détail

Keysight Technologies Inspection par thermographie IR de système électro-technique, avec le détecteur Infra-rouge U5855A U5855A

Keysight Technologies Inspection par thermographie IR de système électro-technique, avec le détecteur Infra-rouge U5855A U5855A Keysight Technologies Inspection par thermographie IR de système électro-technique, avec le détecteur Infra-rouge U5855A U5855A Note d application Pour nous contacter : Tel. : 01 39 67 67 67 67 Fax. :

Plus en détail

Lumi-M-Stick Réglette lumineuse asymétrique équipée de LED blanches.

Lumi-M-Stick Réglette lumineuse asymétrique équipée de LED blanches. 1 square La Bruyère 75009 Paris T: +33 (0)1 45 26 03 39 Courriel : info@absel.fr Skype : abselparis www.absel.fr Septembre 2008 EN STOCK! Lumi-M-Stick Réglette lumineuse asymétrique équipée de LED blanches.

Plus en détail

Paulmann PRO. Eclairage salle de bain

Paulmann PRO. Eclairage salle de bain Paulmann PRO. Eclairage salle de bain Les bons luminaires pour votre salle de bain La lumière nous accompagne du matin au soir. L éclairage de nos pièces peut avoir une influence sur notre humeur et sur

Plus en détail

Fiche 8 (Analyse): Unités

Fiche 8 (Analyse): Unités Fiche 8 (Analyse): Unités Le rayonnement lumineux visible est un rayonnement électromagnétique de longueur d'onde compris entre 400 et 760 nanomètres, entre l'ultraviolet (

Plus en détail

La lumière.l éclairage sous son plus beau jour.

La lumière.l éclairage sous son plus beau jour. La lumière.l éclairage sous son plus beau jour. valable à partir du 1.2.2014 La lumière sert bien plus qu au simple éclairage. Alors qu à l origine, la lumière artificielle était destinée avant tout à

Plus en détail

054534 Physique Révision Optique 2011-2012. Le schéma suivant représente des rayons lumineux provenant du Soleil et éclairant la Terre.

054534 Physique Révision Optique 2011-2012. Le schéma suivant représente des rayons lumineux provenant du Soleil et éclairant la Terre. Révision physique optique 534 2011-2012 Nom : Groupe : 054534 Physique Révision Optique 2011-2012 1 Le schéma suivant représente des rayons lumineux provenant du Soleil et éclairant la Terre. D'après ce

Plus en détail

Dans le cadre du. Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant. Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire.

Dans le cadre du. Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant. Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire. Dans le cadre du Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire. Les animateurs adapteront leur message en fonction du public

Plus en détail

Lighting. Lampes LED. au service de la performance

Lighting. Lampes LED. au service de la performance Lighting Lampes LED L innovation LED au service de la performance Prix HT au 1 er Juin 2015 Savoir-faire Philips Depuis le lancement de la gamme MASTER LEDlamps en 2009, nos lampes LED ont été régulièrement

Plus en détail

PRÉSENTATION. Grégory ANGUENOT sous la direction de M.PETRELLA IA IPR STI

PRÉSENTATION. Grégory ANGUENOT sous la direction de M.PETRELLA IA IPR STI PRÉSENTATION sous la direction de M.PETRELLA IA IPR STI Un bon éclairage est nécessaire pour créer des conditions visuelles optimums. En planifiant une installation d'éclairage un certain nombre de facteurs

Plus en détail

Manuel d éclairage photo

Manuel d éclairage photo Fil Hunter Steven Biver Paul Fuqua Manuel d éclairage photo Traduit et adapté de l anglais par René Bouillot Groupe Eyrolles, 2009, pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-67312-8 L état de surface

Plus en détail

Corrigés de la séance 13 Chap 25-26: La lumière, l optique géométrique

Corrigés de la séance 13 Chap 25-26: La lumière, l optique géométrique Corrigés de la séance 13 Chap 25-26: La lumière, l optique géométrique Questions pour réfléchir chap. 26 Q3. Expliquez pourquoi la distance focale d une lentille dépend en réalité de la couleur de la lumière

Plus en détail

PHYSIQUE. 5 e secondaire. Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN

PHYSIQUE. 5 e secondaire. Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN PHYSIQUE 5 e secondaire Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MAI 1999 Quebec PHYSIQUE 5 e secondaire Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MAI 1999 Direction de la formation générale

Plus en détail

TP fibres optiques. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser. Précautions à prendre

TP fibres optiques. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser. Précautions à prendre TP fibres optiques Laser, Matériaux, Milieux Biologiques Sécurité laser ATTENTION : la diode laser à 810 nm est puissante (50 mw). Pour des raisons de sécurité et de sauvegarde de la santé des yeux, vous

Plus en détail

Télémètres lasers pour de vrais pros : résultats de mesure précis, rapides et fiables pour toutes les applications

Télémètres lasers pour de vrais pros : résultats de mesure précis, rapides et fiables pour toutes les applications STABILA Messgeräte Gustav Ullrich GmbH Landauer Str. 45 76855 Annweiler, Germany +49 6346 309-0 +49 6346 309-480 info@stabila.de www.stabila.de Qualité de mesure contrôlée plus de sécurité au quotidien

Plus en détail

vous présente les ampoules

vous présente les ampoules vous présente les ampoules AMPOULES : comment choisir? Une ampoule est caractérisée par plusieurs grandeurs : 1 PUISSANCE en watts (W), indique la consommation d énergie de l ampoule. Plus la puissance

Plus en détail

Ensoleillement et rayonnement calorifique

Ensoleillement et rayonnement calorifique Ensoleillement et rayonnement calorifique Ensoleillement et rayonnement calorifique Page 1 sur 5 Dangers principaux Des endroits ombragés, un habillement adéquat (coiffure) voire une crème solaire doivent

Plus en détail

Endoscope vidéo et testeur CCTV

Endoscope vidéo et testeur CCTV Guide de l Utilisateur Endoscope vidéo et testeur CCTV Modèle BR50 Introduction Toutes nos félicitations pour votre acquisition de cet endoscope vidéo BR50 d Extech. Cet instrument est conçu pour servir

Plus en détail

1S9 Balances des blancs

1S9 Balances des blancs FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S9 Balances des blancs Type d'activité Étude documentaire Notions et contenus Compétences attendues Couleurs des corps chauffés. Loi de Wien. Synthèse additive.

Plus en détail

NORMES DE TRANSPORT CANADA SUR LES MODULES DE SIGNALISATION A DIODES ELECTROLUMINESCENTES (DEL) DE PASSAGES A NIVEAU RAIL-ROUTE NORMES

NORMES DE TRANSPORT CANADA SUR LES MODULES DE SIGNALISATION A DIODES ELECTROLUMINESCENTES (DEL) DE PASSAGES A NIVEAU RAIL-ROUTE NORMES NORMES DE TRANSPORT CANADA SUR LES MODULES DE SIGNALISATION A DIODES ELECTROLUMINESCENTES (DEL) DE PASSAGES A NIVEAU RAIL-ROUTE NORMES TC E-14 Norme approuvé le 10 octobre 2003 {R-14-2} TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Comparaison des performances d'éclairages

Comparaison des performances d'éclairages Comparaison des performances d'éclairages Présentation Support pour alimenter des ampoules de différentes classes d'efficacité énergétique: une ampoule LED, une ampoule fluorescente, une ampoule à incandescence

Plus en détail

Lampe d examen avec la technologie LED CHROMOPHARE F 300

Lampe d examen avec la technologie LED CHROMOPHARE F 300 Lampe d examen avec la technologie LED CHROMOPHARE F 300 La lumière au bon endroit, au bon moment Dans le domaine des éclairages pour petits traitements et examens, la lampe CHROMOPHARE F 300 représente

Plus en détail

PosCon 3D. La mesure de bords dans une nouvelle dimension.

PosCon 3D. La mesure de bords dans une nouvelle dimension. PosCon 3D La mesure de bords dans une nouvelle dimension. Une nouvelle dimension. PosCon 3D pour la mesure de position des bords d un objet, quelle que soit la distance. Très innovant, le détecteur de

Plus en détail

Éclairage indirect Orac Decor

Éclairage indirect Orac Decor I N S P I R I N G P R O F I L E S MADE IN EU nv ORAC sa, Biekorfstraat 32, B-8400 Ostend, Belgium - Tel: +32 59 80 32 52 - Fax: +32 59 80 28 10 - info@oracdecor.com Éclairage indirect Orac Decor Section

Plus en détail

Esiee 2008 Buzer. Guide d utilisation. Scanner LPX-600

Esiee 2008 Buzer. Guide d utilisation. Scanner LPX-600 Esiee 2008 Buzer Guide d utilisation Scanner LPX-600 Principes de base Scan à balayage rotatif L objet est placé sur un plateau rotatif. Le système de mesure se déplace uniquement en hauteur. L objet va

Plus en détail

Vision industrielle Dispositif optique

Vision industrielle Dispositif optique Vision industrielle Dispositif optique Plan du cours L objectif La focale L ouverture La mise au point Qualité d image Choix de l objectif Cours de Vision Industrielle Nicolas Vandenbroucke 2 Constitution

Plus en détail

CHECKPOINT 72 À NOTER POURQUOI COMMENT QUELQUES CONSEILS SUPPLÉMENTAIRES. Favoriser le travail à la lumière naturelle.

CHECKPOINT 72 À NOTER POURQUOI COMMENT QUELQUES CONSEILS SUPPLÉMENTAIRES. Favoriser le travail à la lumière naturelle. Ergonomie pratique en 128 points CHECKPOINT 72 Favoriser le travail à la lumière naturelle. POURQUOI La lumière naturelle est la meilleure forme d éclairage. Économique, elle permet de réduire les coûts

Plus en détail

Un éclairage de qualité aide l'activité des médecins et des chirurgiens en sale opératoire. C'est pourquoi Rimsa a toujours développé de nouveaux

Un éclairage de qualité aide l'activité des médecins et des chirurgiens en sale opératoire. C'est pourquoi Rimsa a toujours développé de nouveaux WE MAKE INNOVATION Un éclairage de qualité aide l'activité des médecins et des chirurgiens en sale opératoire. C'est pourquoi Rimsa a toujours développé de nouveaux produits, en prêtant une attention particulière

Plus en détail

PSA PEUGEOT - CITROËN. Normes Biens d'equipement ECLAIREMENT DES LOCAUX METHODEDECALCUL REGLES D'ENTRETIEN. Sans restriction d'utilisation

PSA PEUGEOT - CITROËN. Normes Biens d'equipement ECLAIREMENT DES LOCAUX METHODEDECALCUL REGLES D'ENTRETIEN. Sans restriction d'utilisation Normes Biens d'equipement ECLAIREMENT DES LOCAUX METHODEDECALCUL REGLES D'ENTRETIEN E0.0.0.G ICS : 9..0, 29..0 Sans restriction d'utilisation Page /9 AVANTPROPOS Le calcul des niveaux d éclairement se

Plus en détail

Les fours paraboliques

Les fours paraboliques Les fours paraboliques Ils consistent en des disques concaves qui focalisent la lumière sur le fond du pot. L avantage est que la nourriture est cuite à peu près aussi vite que sur un feu habituel. L inconvénient

Plus en détail

Commission scolaire des Hautes-Rivières Les services de l enseignement Éducation des adultes et Formation professionnelle PHY5041-2 OPTIQUE PRÉTEST B

Commission scolaire des Hautes-Rivières Les services de l enseignement Éducation des adultes et Formation professionnelle PHY5041-2 OPTIQUE PRÉTEST B Commission scolaire des Hautes-Rivières Les services de l enseignement Éducation des adultes et Formation professionnelle PHY5041-2 OPTIQUE PRÉTEST B QUESTIONNAIRE (Ne pas écrire sur ce document) DOCUMENT

Plus en détail

Chapitre 12 2012-2013. Détecteurs 24 V et modules de commande crépusculaires

Chapitre 12 2012-2013. Détecteurs 24 V et modules de commande crépusculaires Chapitre 12 2012-2013 Détecteurs 24 V et modules de commande crépusculaire Economisez de l énergie Allumer, éteindre et régler l éclairage de manière automatique. Les détecteurs offrent plus de confort

Plus en détail

Aspects techniques et pratiques du dimensionnement d une installation photovoltaïque hors-réseau

Aspects techniques et pratiques du dimensionnement d une installation photovoltaïque hors-réseau 8 décembre 2003 1/5 Aspects techniques et pratiques du dimensionnement d une installation photovoltaïque hors-réseau Guerrino BARP - Bon jour sourire asbl Calcul d un système solaire photovoltaïque avec

Plus en détail

Eclairage artificiel

Eclairage artificiel Eclairage artificiel Directions de lumière Effets de la source Mise en Scène Mise en Valeur Eléments de Projet Directions de lumière La composition lumineuse d une scène suppose la maîtrise des directions

Plus en détail

Relighting : exemples de cas et méthode simplifiée d évaluation. Exemple : bureau «classique» Exemple : bureau «classique» Situation.

Relighting : exemples de cas et méthode simplifiée d évaluation. Exemple : bureau «classique» Exemple : bureau «classique» Situation. Relighting : exemples de cas et méthode simplifiée d évaluation. Présenté par Fiorenzo Namèche Tel. 0478/504798 Email: f.nameche@light-to-light.com 8 mai 2008 Exemple : bureau «classique» ancien éclairage

Plus en détail

I) Introduction : le déplacement, la position, la vitesse des outils ou des produits.

I) Introduction : le déplacement, la position, la vitesse des outils ou des produits. PAGE : 1 I) Introduction : La croissance de la puissance des systèmes de traitement ainsi que les impératifs de productivité appellent dans tous les domaines de production industrielle un besoin d information

Plus en détail

Manuel d utilisation Caméra d inspection pour endoscope vidéo

Manuel d utilisation Caméra d inspection pour endoscope vidéo Manuel d utilisation Caméra d inspection pour endoscope vidéo Modèle BR80 Introduction Toutes nos félicitations pour votre acquisition de cet endoscope vidéo BR80 d Extech. Cet instrument a été conçu pour

Plus en détail

N.T. C Formatio ns 1

N.T. C Formatio ns 1 1 LA RETRODIFFUSION: La rétrodiffusion consiste à mesurer le temps mis par une impulsion lumineuse pour aller et revenir dans la liaison. L atténuation est le rapport entre la lumière envoyée et la lumière

Plus en détail

TECHNOLOGIE DE LUMIÈRE FROIDE

TECHNOLOGIE DE LUMIÈRE FROIDE TECHNOLOGIE DE LUMIÈRE FROIDE LE SYSTÈME D ÉCLAIRAGE IN UN ÉCLAIRAGE CORRECT est la condition de base pour un travail précis. En microscopie, les sources de lumière froide sont un élément indispensable

Plus en détail

FABRIQUEZ VOTRE VIDEOPROJECTEUR POUR MOINS DE 10 EUROS!!!

FABRIQUEZ VOTRE VIDEOPROJECTEUR POUR MOINS DE 10 EUROS!!! FABRIQUEZ VOTRE VIDEOPROJECTEUR POUR MOINS DE 10 EUROS!!! Copyright 2007 Refextra Tous droits réservés, La lentille de Fresnel LE PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT L'objectif de Fresnel a été inventé par Augustin

Plus en détail

XLINE. Créez votre propre oasis de. bien-être

XLINE. Créez votre propre oasis de. bien-être XLINE Créez votre propre oasis de bien-être Créez votre propre oasis de bien-être La véranda est le joyau de toute maison digne de ce nom. Une oasis pour les personnes, les animaux et les plantes, où l

Plus en détail

Le Scan 3D 30 octobre 2014

Le Scan 3D 30 octobre 2014 Le Scan 3D 30 octobre 2014 Institut Automobile du Mans Equipe : 4 personnes 5 axes stratégiques : Développer et animer un réseau dynamique de la filière Développer un système d information sur l économie

Plus en détail

Éclairage naturel L5C 2009/2010. Aurore BONNET

Éclairage naturel L5C 2009/2010. Aurore BONNET Éclairage naturel L5C 2009/2010 Aurore BONNET Introduction : Les 2 aspects de l éclairage naturel : Introduction : Les 2 aspects de l éclairage naturel : l ensoleillement et l éclairage diffus L ENSOLEILLEMENT

Plus en détail

ÉCLAIRAGE DE BUREAU POUR DES ESPACES DE TRAVAIL EFFICACES.

ÉCLAIRAGE DE BUREAU POUR DES ESPACES DE TRAVAIL EFFICACES. ÉCLAIRAGE DE BUREAU POUR DES ESPACES DE TRAVAIL EFFICACES. 02 03 Introduction 04 05 Éclairage optimal des bureaux Présentation 06 07 Plafonniers Neogrid 08 09 Plafonniers E-CORE LED Panel 2 10 11 E-CORE

Plus en détail

ÉCLAIRAGE DE CUISINE

ÉCLAIRAGE DE CUISINE ÉCLAIRAGE DE CUISINE La préparation des repas, la cuisson et toute autre activité de cuisine sont bien plus plaisantes en présence d un éclairage sûr, efficace et couvrant uniformément le plan de travail.

Plus en détail

LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE

LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE 1 EMISSION THERMIQUE DE LA MATIERE 2 1.1 LE RAYONNEMENT ELECTROMAGNETIQUE 2 1.2 LES CORPS NOIRS 2 1.3 LES CORPS GRIS 3 2 APPLICATION A LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE 4 2.1 DISPOSITIF

Plus en détail

CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED. Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique

CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED. Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique Tuttlingen, novembre 2011 - La nouvelle CHROMOPHARE Génération

Plus en détail

MÉRÉ Aurélien HÉCART Olivier. Fonctionnement d une Photocopieuse

MÉRÉ Aurélien HÉCART Olivier. Fonctionnement d une Photocopieuse MÉRÉ Aurélien HÉCART Olivier Fonctionnement d une Photocopieuse 1. Introduction En son cœur, un copieur fonctionne en raison d'un principe physique de base: les charges opposés s attirent. Un photocopieur

Plus en détail

NOM: GROUPE: Laboratoire L OPTIQUE

NOM: GROUPE: Laboratoire L OPTIQUE PARTIE 1: LA LUMIÈRE A DES COULEURS : NOM: GROUPE: Laboratoire L OPTIQUE Observer les différentes couleurs qui composent la lumière blanche. (OU THÉORIE): Pour votre théorie, définissez une onde électromagnétique,

Plus en détail

Journée technique. Outil COLUROUTE. Mesure des propriétés de réflexion des matériaux. Valérie Muzet. Cerema - DTerEst - LR Strasbourg

Journée technique. Outil COLUROUTE. Mesure des propriétés de réflexion des matériaux. Valérie Muzet. Cerema - DTerEst - LR Strasbourg Journée technique Outil COLUROUTE Mesure des propriétés de réflexion des matériaux Valérie Muzet Cerema - DTerEst - LR Strasbourg COLUROUTE COefficient de LUminance des ROUTEs Sommaire Introduction et

Plus en détail

TRITAN 365 DB. La reproduction de ce document n est autorisée que sous la forme de fac-similé photographique intégral.

TRITAN 365 DB. La reproduction de ce document n est autorisée que sous la forme de fac-similé photographique intégral. TRITAN 365 DB Phone +33 (0)130 808 182 - Fax. +33 (0)130 808 199 /15 rue des Frères Lumière - ZI des Ebisoires BP136-78374 PLAISIR Cedex www.babbco.fr Sommaire Mode d emploi 1/ DESCRIPTION ET APPLICATIONS

Plus en détail

Lampe intérieure à détecteur RS PRO 5100

Lampe intérieure à détecteur RS PRO 5100 Lampe intérieure à détecteur RS PRO 5100 Texte d'info Tout simplement lumineuse! Lampe à détecteur hyper fréquence RS PRO 5100 Sensor idéale pour les parkings couverts, les parkings souterrains, les entrepôts

Plus en détail

Partie C. Ce dossier. - 10 pages. à DT C10

Partie C. Ce dossier. - 10 pages. à DT C10 Partie C ÉCLAIRAGE DE L AUDITORIUM Étude d un projecteur de scène Association Projecteur / gradateur Pilotage d un gradateur par signal numérique DMX 512 Ce dossier est constitué de : - 9 pages numérotées

Plus en détail

Softlight. Lumière confortable, espaces lumineux

Softlight. Lumière confortable, espaces lumineux Softlight Lumière confortable, espaces lumineux Softlight Lumière confortable, espaces lumineux Lumière confortable Les luminaires softlight d ETAP masquent la source lumineuse et projettent la lumière

Plus en détail

CARACTERISTIQUES THERMIQUES DES FENETRES ET DES FACADES-RIDEAUX

CARACTERISTIQUES THERMIQUES DES FENETRES ET DES FACADES-RIDEAUX CARACTERISTIQUES THERMIQUES DES FENETRES ET DES FACADES-RIDEAUX Les fenêtres sont caractérisées par trois caractéristiques de base : U w : le coefficient de transmission thermique traduisant la capacité

Plus en détail

Lighting. Lampes LED. au service de la performance

Lighting. Lampes LED. au service de la performance Lighting Lampes LED L innovation LED au service de la performance Prix HT - Septembre 2015 Savoir-faire Philips Depuis le lancement de la gamme MASTER LEDlamps en 2009, nos lampes LED ont été régulièrement

Plus en détail

III CRITERES POUR CHOISIR UN COUPLE DE FLUOROPHORES

III CRITERES POUR CHOISIR UN COUPLE DE FLUOROPHORES Page : 17/ 77 III CRITERES POUR CHOISIR UN COUPLE DE FLUOROPHORES Le choix d un couple donneur-accepteur dépend de la technique utilisée (FRET, TR- FRET, BRET, etc.) et des molécules disponibles pour ces

Plus en détail

MR, 2007 Optique 1/20 MR, 2007 Optique 2/20

MR, 2007 Optique 1/20 MR, 2007 Optique 2/20 Sources de lumière Sources naturelles Soleil Étoiles Sources artificielles Bougie Ampoule MR, 2007 Optique 1/20 Origine de la lumière Incandescence La lumière provient d un corps chauffé à température

Plus en détail

Guide technique de caméras. Ce que vous devez prendre en compte lors du choix de vos caméras de vidéosurveillance

Guide technique de caméras. Ce que vous devez prendre en compte lors du choix de vos caméras de vidéosurveillance Guide technique de caméras Ce que vous devez prendre en compte lors du choix de vos caméras de vidéosurveillance Introduction Investir dans un système de vidéosurveillance de qualité est une sage décision.

Plus en détail

Dossier 03 Périphériques d acquisition

Dossier 03 Périphériques d acquisition Dossier 03 Périphériques d acquisition I. PERIPHERIQUES D ACQUISITION... 1 II. CARACTERISTIQUES GENERALES... 2 A. CLAVIER... 2 B. SOURIS... 3 C. LECTEUR DE CODES A BARRES (OU CODE-BARRES)... 3 D. SCANNER...

Plus en détail

A A. Pour l'œil, placé n importe où et qui observe cette image, la lumière semble provenir de A' et non de A. A A

A A. Pour l'œil, placé n importe où et qui observe cette image, la lumière semble provenir de A' et non de A. A A IMAGE FORMEE PAR UN MIROIR PLAN ET PAR UN MIROIR SPHERIQUE CONVERGENT Objectifs: construire l'image d'un objet donnée par un miroir I. COMMENT SE FORME UNE IMAGE DANS UN MIROIR PLAN 1) Symbole du miroir

Plus en détail

Systèmes de mesure vidéo pour des mesures et un contrôle précis

Systèmes de mesure vidéo pour des mesures et un contrôle précis Jean Louis MENEGON Représentant et Conseiller Région Sud Ouest Tel : 06 76 08 96 83 Email: jlouismenegon@aol.com www.menegon-metrologie.com SWIFT Systèmes de mesure vidéo pour des mesures et un contrôle

Plus en détail

Cyril Blazy Emmanuel Roux

Cyril Blazy Emmanuel Roux Cyril Blazy Emmanuel Roux Avec la contribution de Olivier Salvatori Groupe Eyrolles, 2006 ISBN 2-212-11607-1 Créez les matières de l androïde A t e l i e r 7 >>> >>> Au cours de cet atelier, vous allez

Plus en détail

Voir descriptif technique séparé.

Voir descriptif technique séparé. DESCRIPTIF KIT RETROVISION COMPLET Réf.KIT CM56 page 1/10 NOMENCLATURE REF.KIT CM56 1 CAMERA ETANCHE VISION DIURNE ET NOCTURNE avec acquisition AUDIO intégrée munie de son câble d interface d une longueur

Plus en détail

Éclairage LED pour grands espaces

Éclairage LED pour grands espaces Éclairage LED pour grands espaces Systèmes d éclairage en ligne à LED Avec E4, E5 et E7, ETAP propose une vaste gamme d éclairages à LED pour les espaces de grandes dimensions et avec une hauteur de plafond

Plus en détail

Chapitre 2 : La couleur des objets (p. 29)

Chapitre 2 : La couleur des objets (p. 29) PRTIE 1 - OSERVER : OULEURS ET IMGES hapitre 2 : La couleur des objets (p. 29) onnaissances : Phénomènes d absorption, de diffusion et de transmission. Savoir-faire : Utiliser les notions de couleur blanche

Plus en détail

la faculté de jouer sur l un ou l autre des paramètres permet la créativité et de s adapter aux conditions de prise de vue.

la faculté de jouer sur l un ou l autre des paramètres permet la créativité et de s adapter aux conditions de prise de vue. 1. L APPAREIL PHOTO la base de l appareil photo comprend un espace clos (la chambre noire) dans le fond, une surface sensible (la pellicule) à l avant, une ouverture fermée au repos et qui s ouvre pour

Plus en détail

Initiation à la photographie sous marine

Initiation à la photographie sous marine 1. Présentation de l appareil photo 2. La photo sous marine 3. Traitement numérique Présentation de l appareil photo 1. Les différents type d appareil photo 2. Description d un appareil photo 3. Les différents

Plus en détail

Doux éclairage de la pièce par spots à lumière diffuse. Lumière romantique des chandelles

Doux éclairage de la pièce par spots à lumière diffuse. Lumière romantique des chandelles Doux éclairage de la pièce par spots à lumière diffuse Lumière romantique des chandelles Eclairage intégré dans la hotte Zone de travail exempte d ombres Eclairage ponctuel par spots Température des couleurs

Plus en détail

La performance de l'éclairage LED pour des usages professionnels. Fiorenzo Namèche LIGHT TO LIGHT Lighting design & engineering

La performance de l'éclairage LED pour des usages professionnels. Fiorenzo Namèche LIGHT TO LIGHT Lighting design & engineering La performance de l'éclairage LED pour des usages professionnels Fiorenzo Namèche LIGHT TO LIGHT Lighting design & engineering LIGHT TO LIGHT Audit relighting Diagnostic d éclairage public Conception de

Plus en détail

1 Introduction générale

1 Introduction générale Expérience n 10 Éléments d optique Domaine: Optique, ondes électromagnétiques Lien avec le cours de Physique Générale: Cette expérience est liée aux chapitres suivants du cours de Physique Générale: -

Plus en détail

L ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE

L ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE L ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE Terminale Bac Pro NOM : DATE : Comment exploiter l énergie solaire? Comment fonctionne une installation photovoltaïque? Principe de l énergie solaire photovoltaïque : transformer

Plus en détail

Leçon N 11 Traitement La couleur

Leçon N 11 Traitement La couleur Leçon N 11 Traitement La couleur 11 La couleur Tous ce qui vous environne a une couleur, mais c est la lumière qui vous permet de percevoir la couleur des objets qui vous entourent. 11.1 Le modèle TSL

Plus en détail

Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation

Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation Applications résidentielles Christophe Delmotte, ir Laboratoire Qualité de l Air et Ventilation CSTC - Centre Scientifique et

Plus en détail

Série E Série Z. français

Série E Série Z. français Série E Série Z français La série E et Z Dans les domaines de la science et de l industrie, les microscopes stéréoscopiques trouvent leur application dans l observation, le contrôle, la production et la

Plus en détail

LA DÉTERMINATION DE LA LONGUEUR D` ONDE D`UNE RADIATION LUMINEUSE MONOCHROMATIQUE UTILISANT LES ANNEAUX DE NEWTON

LA DÉTERMINATION DE LA LONGUEUR D` ONDE D`UNE RADIATION LUMINEUSE MONOCHROMATIQUE UTILISANT LES ANNEAUX DE NEWTON LA DÉTERMINATION DE LA LONGUEUR D` ONDE D`UNE RADIATION LUMINEUSE MONOCHROMATIQUE UTILISANT LES ANNEAUX DE NEWTON 1. Les objectifs 1.1. La mise en évidence du phénomène d`interférence pour obtenir des

Plus en détail

Initiation à la photographie sous marine

Initiation à la photographie sous marine Initiation à la photographie sous marine 1. Présentation de l appareil photo 2. La photo sous marine (1/2) 3. La photo sous marine (2/2) 4. Traitement numérique Présentation de l appareil photo 1. Les

Plus en détail

Handicap visuel. Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes. Fiche pratique

Handicap visuel. Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes. Fiche pratique Fiche pratique Handicap visuel Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes Accéder aux parties communes - sécuriser le cheminement - choisir les équipements - bien

Plus en détail

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Opérateur de prises de vue vidéo. Cadreur. Pointeur vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Opérateur de prises de vue» Opérateur de prises de vue vidéo. Cadreur. Pointeur vidéo APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Opérateur de prises de vue Version 1 «Opérateur de prises de vue» APPELLATION(S) DU METIER Opérateur de prises de vue vidéo Cadreur Pointeur vidéo DEFINITION DU METIER L'opérateur de prises de vue assure

Plus en détail

Détecteur de fumé Art. Nr.: 0869 00 / 04

Détecteur de fumé Art. Nr.: 0869 00 / 04 Art. Nr.: 0869 00 / 04 Caractéristiques du produit en bref e sur piles avec principe de lumière diffusée photoélectrique Contrôle automatique d évaluation de fumée Possibilité de mettre en réseau jusqu

Plus en détail

Eclairage par panneau solaire

Eclairage par panneau solaire Eclairage par panneau solaire Il est parfois intéressant d avoir une alimentation électrique dans un bâtiment isolé de toute source d alimentation : garage, chalet, cabane de chasse Le montage ci-dessous

Plus en détail

La puissance de la lumière! Rétinographe numérique

La puissance de la lumière! Rétinographe numérique La puissance de la lumière! Rétinographe numérique Le rétinographe numérique non mydriatique CR-2 n occupe que très peu d espace grâce à son design compact et léger qui ne compromet aucunement les technologies

Plus en détail

Les générateurs photovoltaïques

Les générateurs photovoltaïques Les générateurs photovoltaïques 1 Par Mr Valentini Philippe - enseignant en Génie Electrique Lycée Jean Prouvé - Nancy Objectifs : Mesurer la production d énergie électrique d un générateur photovoltaïque,

Plus en détail

NIVEAU D ACQUISITION :

NIVEAU D ACQUISITION : CAPACITES : Fiche d Activité : 1/6 Nous voyons de plus en plus de maison dites «écologiques» ou «à énergie positive». Mais que signifient ces termes? Et pourquoi? I. Energie et consommation C est ce que

Plus en détail

Expression de la Concession et de l Opposition in. La photographie scientifique Par Gérard BETTON (PUF, 1975) 04/06/2015

Expression de la Concession et de l Opposition in. La photographie scientifique Par Gérard BETTON (PUF, 1975) 04/06/2015 1 Expression de la Concession et de l Opposition in La photographie scientifique Par Gérard BETTON (PUF, 1975) 2 Concession /Opposition Compléter avec un des mots ou expressions suivantes : au lieu de

Plus en détail

Lampe intérieure à détecteur RS PRO 5002 LED

Lampe intérieure à détecteur RS PRO 5002 LED Lampe intérieure à détecteur RS PRO 5002 LED Texte d'info Une véritable centrale électrique y compris des LED puissantes! Lampe à détecteur hyper fréquence RS PRO 5002 LED Sensor idéale pour les parkings

Plus en détail

INTERFÉROMÈTRE DE MICHELSON

INTERFÉROMÈTRE DE MICHELSON INTERFÉROMÈTRE DE MICHELSON ATTENTION! LASER ET LAMPE À MERCURE : DANGER! - Ne jamais regarder directement le faisceau Laser, sous peine de brûlures irréversibles de la rétine. - Ne jamais regarder directement

Plus en détail

Fibres plastiques Type réflex

Fibres plastiques Type réflex Fibres plastiques Type réflex 1 Série Série /1/ Série Tw = Portée [mm] Standard M M,, x 1 M,, x 1 0/70/1 FUE 0C0 /1 /0/00 Fibres plastiques Type réflex Standard mm M 1 Matériau tête de détection: 1 Matériau

Plus en détail

TAGARNO AS Sandøvej 4 8700 Horsens Danenmark Tél: +45 7625 1111 Mail: mail@tagarno.com

TAGARNO AS Sandøvej 4 8700 Horsens Danenmark Tél: +45 7625 1111 Mail: mail@tagarno.com 8 TAGARNO AS Sandøvej 4 8700 Horsens Danenmark Tél: +45 7625 1111 Mail: mail@tagarno.com TAGARNO 2 Capture d Image Rapide Fonction Split Screen Grossissement jusqu à 320x Réglage Hauteur Facile Carte SD

Plus en détail