ACADEMIE INTERNATIONALE D APPRENTISSAGE PAR LA PRATIQUE No LLP LT-GRUNDTVIG-GMP

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ACADEMIE INTERNATIONALE D APPRENTISSAGE PAR LA PRATIQUE No. 142204-LLP-1-2008-1-LT-GRUNDTVIG-GMP"

Transcription

1 ACADEMIE INTERNATIONALE D APPRENTISSAGE PAR LA PRATIQUE No LLP LT-GRUNDTVIG-GMP Ce projet est financé avec l aide de la Commission européenne. Le matériel de formation ne reflète que les points de vue des auteurs et la Commission n est pas responsable de l utilisation de l information contenue dans le package. Rôle du responsable/chef de la formation pour l apprentissage par la pratique (ou tout ce que j ai écrit sur ce thème, réuni dans un document et inspiré par Experientia!) Dr. Artūras Deltuva, «Kitokie Projektai» Contexte de l apprentissage par la pratique Avant de commencer à étudier le rôle du responsable de la formation, j aimerais présenter ma conception sur la place occupée par l apprentissage par la pratique dans un contexte de formation général. Selon la psychologie bouddhiste0f1, il existe trois sortes d apprentissage : connaissances reçues, connaissances intellectuelles et connaissances par la pratique. Les connaissances reçues (parfois traduites comme «connaissances entendues») sont celles que nous apprenons en écoutant les autres, en lisant des livres ou bien que nous recevons d autres sources que nous respectons, et nous acceptons l information comme une vérité car nous avons confiance dans la source des connaissances. On crée ainsi dans un certain sens une «sagesse empruntée». Les connaissances intellectuelles sont celles que nous regardons de manière critique après une lecture ou l audition d un enseignement, et nous les acceptons si elles correspondent à notre propre logique et si cela satisfait notre compréhension intellectuelle. Toutefois, cela ne renforce toujours pas notre propre sagesse. Ces connaissances sont repensées, mais elles restent tout de même une sagesse empruntée. Les connaissances par la pratique sont les connaissances qui viennent de notre propre expérience et la réalisation de notre propre vérité, et mènent à notre propre sagesse, selon laquelle nous vivons, et une véritable sagesse qui encourage les changements dans notre vie ; car l expérience modifie la nature de notre conscience et encourage de réels changements dans notre comportement. Bien sûr, pour apprendre à connaître le monde des objets ou le côté matériel de la vie, les connaissances par la pratique ne sont pas toujours nécessaires voire même utiles, mais lorsqu on tente de connaître le côté subjectif de la nature humaine ou lorsque nous essayons de réaliser sa vraie nature humaine, son phénomène intérieur et extérieur, les connaissances obtenues par l expérience sont essentielles et nécessaires. 1 An introduction to Buddhist psychology, Padmasiri da Silva. The art of living

2 Conclusion pour notre pratique en tant que responsables des formations : si notre objectif est d augmenter la quantité d information sur le monde des objets (sciences naturelles), le mieux est de préparer des cours et transmettre les informations avec les méthodes les plus efficaces. Toutefois, si notre objectif est d aider à changer le comportement des personnes, la méthode par la pratique nous est utile. Nous devrions respecter la nature subjective des personnes (sciences humaines) et respecter le fait que les découvertes personnelles sont essentielles et nécessaires pour un réel changement des personnes. Tableau 1. Les trois sortes d apprentissage Connaissances reçues, acceptées d autres sources importantes Efficacité selon la quantité de formation Connaissances intellectuelles obtenues par une réflexion critique Connaissances par la pratique obtenues par une expérience authentique Efficacité selon l impact sur notre comportement Rôle du responsable organisateur du processus de révélation du groupe de participants Rôle du responsable expert influent dr. Artūras Deltuva, dr. Viktoras Keturakis, consultancy community kitokie projektai La compréhension de ce contexte nous permet directement de comprendre le rôle du responsable de la formation dans l apprentissage et notamment dans l apprentissage par la pratique. A divers égards, notre responsabilité dans l apprentissage par la pratique pour l organisation du processus de découverte des élèves est bien plus importante que de présenter des connaissances sur un thème concret ou être très actifs et visibles en disant aux élèves quels devraient être les points et les objectifs de leur formation. Voulant fonder cela, j aime à citer mon collègue Björn Vilhjálmsson : «Ils (nos participants) se rappellent non pas ce que nous avons dit, mais ils se rappellent ce qu eux-mêmes ont dit et logiquement ils suivent non pas ce qu ils ont compris sur eux, mais ce qu ils ont compris sur eux-mêmes». Il est clair que cela diffère complètement, voire peut-être est contraire, à la responsabilité qu on espère d un responsable de la formation qui présente

3 les connaissances comme une information. S il souhaite bien remplir son rôle, je dirais que le responsable de la formation doit aussi partager cette compréhension, ainsi que le groupe concret de participants avec lequel le responsable travaille.

4 Le rôle du responsable de la formation dans le processus de l apprentissage par la pratique Afin d expliquer le rôle du responsable/chef de la formation dans le processus de l apprentissage par la pratique, nous souhaiterions nous baser sur le bon vieux cycle de Kolb bien que nous le regarderons un peu autrement. EXPÉRIENCE :: Action APPLICATION Réflexion COMPREHENSION DE LA RESPONSABILITE INDIVIDUELLE PAUSE POUR RENFORCER LA COMPREHENSION PERCEPTION ou CONCLUSION Comme on le voit sur le diagramme, il existe au moins deux parties pour l expérience : l action et la réflexion. Il s agit de deux actions que nous appelons «voyage intérieur». Ce voyage devrait être la conduite du participant vers une compréhension plus claire de sa réalité intérieure telle qu elle est. Une réalité non créée, une réalité non provoquée, une réalité non implantée, mais leur réalité intérieure telle qu elle est. Parfois c est agréable, parfois ce n est pas confortable, mais l objectif des actions et de la réflexion est une clarté la plus entière possible de cette réalité intérieure. Cette clarté qui augmente mène à L AUGMENTATION DE LA COMPREHENSION et finalement à une PERCEPTION sur certains faits concernant notre comportement ou bien une réaction par nos : (a) pensées/interprétations, (b) sentiments, (c) actions. Le résultat de cela est simplement le moment de reconnaissance «voilà comment c est». Il s agit d une sorte de flux de clarté qui ne peut être arrêté. Il est habituellement suivi d émotions plus ou moins intenses, parfois négatives, parfois avec un sentiment de

5 soulagement. Évidemment, parfois le processus pour augmenter la compréhension est insuffisamment profond, insuffisamment long et d une qualité insuffisante pour amener à des perceptions correctes. C est alors le moment de faire la conclusion de «ce que nous avons». Une réflexion plus rationnelle participe à cela. Une réflexion rationnelle et logique peut aussi être juste (droite) ou erronée (gauche). Mais c est mieux que rien! La reconnaissance des faits sur sa réalité intérieure exige aussi une étape nécessaire qui est de RECONNAITRE UNE RESPONSABILITE PERSONNELLE POUR «JE CHANGE» : qu arrive-t-il à cause de moi, qu arrive-t-il pas à cause de moi, ce que je peux/peux changer, ce que je veux/devrais accepter. Par exemple, je ressens toujours une très grande tension sur un fil tendu, lorsque je descends d une surface stable et qu il me faut infiniment beaucoup de temps pour le faire. Après avoir eu plusieurs fois une telle expérience, il devient toujours plus clair pour moi que tout cela n est pas à cause de l action elle-même et probablement pas du tout à cause d une action : tout est à cause de moi. L augmentation de la compréhension me ramène à la perception : «Merde! Je le fais à chaque fois que je sors du cocon protégé». Toutefois, la perception ne suffit pas. La vie est pleine de situations avec un «fil tendu». Quel est mon choix comment est-il possible d éviter de telles situations ou s efforcer d en affronter certaines, accepter les changements même si je ne connais pas les conséquences de tels changements? Et ce n est qu ainsi qu on s approche de l application d une responsabilité reconnue. Chaque étape du processus est liée à une responsabilité concrète du responsable ou du chef de la formation. La position normale d un responsable de la formation expérimenté serait «il est impossible de fourrer tout ça dans des procédures suivies fixes». Mais parfois, je vois des responsables de la formation qui commencent tout simplement à faire leur travail et ne prêtent pas attention à cet argument : c est comme s ils niaient aussi leur responsabilité. Ils disent : «Mais que devrai-je précisément faire?». Ainsi, j ai tenté d adapter la réflexion à ma propre pratique puis de structurer le déroulement habituel de mon travail, ainsi que ce que je dois avoir à l esprit ou ce que je pense qu il serait bien d avoir à l esprit. Ce sera peut-être utile. Ou pas. (Si cela ne l est pas... vous pouvez alors essayer de faire votre propre tableau!) Étapes du processus Avant l action Action Rôle du responsable de la formation Explication des rôles du responsable de la formation et des élèves dans le processus de formation Organiser l expérience ou simplement soumettre un exercice. L exercice devrait : - n avoir aucune action cachée (aucun enseignement caché ou émotion concrète planifiée à l avance) - il est souhaitable de créer la possibilité de discuter des thèmes étudiés ou d une question posée au groupe ; par exemple, si la question résolue par le groupe est liée à la prise d une décision, il est bien de donner un exercice où il y a une prise de décision ; mais... parfois le thème n est pas vraiment clair, et la question n est pas évidente, je dis alors : faisons un

6 exercice et tôt ou tard le véritable thème et la vraie question s éclairciront il faut tout simplement être attentifs afin de remarquer quand cela s éclaircira! - créer un défi d un niveau pertinent ; en tant que responsable de la formation je devrais m efforcer de comprendre quel est le défi de ce groupe en ce moment, le contenu de ce défi, et le niveau du défi. Après m être interrogé, peut-être après avoir consulté le groupe, je devrais tout simplement suivre mon intuition. Réflexion - Poser la meilleure question. Toutefois, vous pouvez demander «quelle est la meilleure question?». Je ne sais pas. Peut-être celle qui mène à «Ici et maintenant» : comment vous sentez-vous avant de commencer l exercice? Que se passe-t-il avec vous maintenant (lors de l exercice)? Quelles sont vos émotions et vos pensées après l exercice? - Dire ce que je vois (comportement concret, phrase concrète, expression non verbale) et demander ce que c est/ce que cela signifie. Cela aide notamment lorsqu on travaille avec des participants confrontés à la limite de leur zone de confort. L observation de leurs réactions (verbales ou non...) permet de percevoir le moment du franchissement de la limite et atteindre un brusque changement. La technique des consultations avec tout le groupe aide à ce processus : au reflet de nos propres émotions, une généralisation, un partage (lorsqu on est étonné, lorsqu on est troublé, etc.) - Poser des questions sur le défi choisi : quand avezvous eu le moment de la prise de décision (quand le défi est-il devenu une prise de décision). Comment l avez-vous ressenti? - Observer et travailler avec les distorsions : observer un rire injustifié, un bavardage, une discussion un peu trop forte ou toute autre chose ce qui nous semble étrange, mais nous ne le soulignons pas trop ; nous permettons aux gens de se comporter comme ils le souhaitent, car ils comprendront tôt ou tard ce qui est important et ils commenceront à se comporter de manière adéquate. Mieux exploiter les ressources du groupe pour venir à bout des distorsions. Il convient d utiliser un phénomène connu tel que «le groupe rit». Le groupe observera «ce qui est étrange». Le groupe rira ou ignorera, ou bien fera quelque chose

7 Pause pour renforcer la compréhension menant à la perception ou une conclusion Prise de responsabilité Application * * * d autre. Il semble que la réaction d un groupe doit être étrange à un même comportement étrange ou distorsion d une personne. Il y a de nombreuses théories en psychologie qui expliquent cela : d où cela vient et ce que cela signifie. Je n aspire pas et ne peux pas mettre tout cela dans ce tableau. Toutefois, je vous recommande beaucoup de lire les livres de psychologie sur les théories de la personnalité, le subconscient et l inconscient, notre comportement à tous. C est évidemment le mieux lorsque la compréhension nous attaque sans laisser le choix d accepter la perception ou non. Là, l importance de l expérience est si claire que nous pouvons seulement rire (le plus souvent) ou pleurer. Toutefois, l image n est parfois pas si nette et le programme se termine par cela. Je suis fortement convaincu que dans tous les cas notre devoir est d apporter aux participants la possibilité de faire une pause pour réfléchir et essayer de verbaliser ce que cette expérience signifie pour eux. Pour cela, le soutien émotionnel et le sentiment de sécurité sont très importants. Un soutien et une sécurité qui permettent de voir les couleurs agréables ou non de la situation. Les exercices de dessin, les différents modèles d autoréflexion et les réflexions indépendantes peuvent être très utiles. à ce stade du programme Lorsque la situation est nommée (plus ou moins), ma position devient plus claire, et il est très important de décider ce qui ne me touche pas. C est le moment de prévoir ce que je veux faire avec ce qu il est important de faire. Nous pouvons donner une possibilité supplémentaire de donner ce que je veux/peux faire. On peut utiliser des instruments tels que le «point de choix», un plan d évolution professionnelle personnelles. Souhaiter à nos participants chance et bonheur. Nous ne pouvons RIEN faire de plus, et, je pense, il est important de comprendre que c est le moment où nous laissons tout suivre son cours. A moins que nous souhaitions proposer les services d un instructeur. Et pourquoi pas? Le tableau est inachevé et nous devons le poursuivre avec vous! Les quatre principales façons de se positionner par rapport au groupe

8 Après avoir parcouru des éléments très concrets, revenons à des choses plus générales. Il semble que ce que nous faisons en tant que responsables de la formation nous nous positionnons différemment par rapport au groupe. J ai remarqué quatre principales façons différentes de se positionner. Observation Le responsable/chef de la formation est à côté du groupe et le regarde le plus souvent d en haut. Cela permet de faire des généralisations, ne pas s engager, avoir une vue générale. Toutefois, cela a son «prix» : votre relation émotionnelle avec le groupe. Confrontation Le responsable de la formation reflète ce qu il/elle voit/pense/ressent sur le groupe. Cela permet de ne pas accepter l opinion du groupe, et exprimer des sentiments tant positifs que négatifs. Toutefois, le «prix» est le risque d être rejeté du groupe. Vous vous présentez comme autrement que le groupe. Coordinateur Ce rôle signifie que le responsable de la formation est dans le groupe, mais il y remplit une fonction spécifique : il n observe pas, il n interagit pas, mais il coordonne seulement le processus sans trop s en mêler. Il est important d observer que le responsable de la formation n a pas beaucoup de pouvoir car il n est occupé que par sa fonction. Participant Le rôle signifie au fond que le responsable de la formation est au même niveau que les participants, qu il participe en s appuyant sur les sentiments et qu il participe à toutes les actions du responsable de la formation ou de n importe qui d autre. Cela apporte un

9 contact humain émotionnel direct avec tous les participants du groupe. Toutefois, le «prix» est le responsable de la formation. Quelques «pensées finales» En lisant ce qui a été écrit ci-dessus, j espère qu il est possible de reconnaître l objet de notre pratique : quand faisons-nous cela? Comment le faisons-nous? Nous sentons-nous bien dans toutes les positions par rapport au groupe? En général, il est important d être capable de se retrouver dans les quatre positions par rapport au groupe. Il est très important qu au moins un esprit sur la planète ait une vue générale du groupe. Il est très important que nous soyons capables par nos réactions, notre soutien ou notre déception de nous confronter avec le groupe après lui avoir donné un exercice ou posé une question. Il est très important de temps en temps de simplement aider le processus à fonctionner et de ne rien faire d autre, car le groupe fer tout le reste lui-même. Et il est très important de temps en temps de se fondre dans le groupe afin de nouer un contact authentique. Toutefois, nous remarquons dans la pratique que nous sentons plus à l aise dans certaines positions et moins dans d autres. Par exemple, il peut se faire que nous soyons forts dans une position de participation mais que la confrontation ne soit pas à notre goût. Après avoir remarqué cela, il est utile pour les responsables de la formation de décider quoi faire avec cela. Essayer d expérimenter ou tester les différentes positions? Se fier aux partenaires de son équipe afin qu ils occultent certaines positions? Dans tous les cas, il est utile d apprendre à observer son positionnement. Et nous trouverons peut-être aussi d autres façons de se positionner en plus des quatre présentées ici. Mais la chose la plus importante est de trouver son propre chemin. Dr. Artūras Deltuva, mai 2010.

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Il existe un chemin plus rapide vers le succès. Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant.

Il existe un chemin plus rapide vers le succès. Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant. Il existe un chemin plus rapide vers le succès Un chemin vers plus d abondance. Plus de Solutions. Plus de tout. Maintenant. Rejoignez Worldwide Leaders Worldwide Leaders Coaching Candidature Renseignez

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Fiche pédagogique Le thème du 49 e épisode dirige l attention sur une question fondamentale lorsqu il s agit de développer la pensée des enfants,

Plus en détail

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION APERÇU La compétence de communication englobe l ensemble des aptitudes

Plus en détail

LE RAPPORT DE STAGE. Le contenu du rapport de stage

LE RAPPORT DE STAGE. Le contenu du rapport de stage LE RAPPORT DE STAGE Le rapport de stage a pour objet de présenter des faits et des réflexions sur un stage d apprentissage qui, généralement, s est déroulé dans le cadre d un programme de formation professionnelle.

Plus en détail

Contenu. Respect 6 Inclusion / Tous capables 7 Empathie 7 Joie 8 Discipline 8 Attention 9 Confiance 9 Clarté & transparence 10

Contenu. Respect 6 Inclusion / Tous capables 7 Empathie 7 Joie 8 Discipline 8 Attention 9 Confiance 9 Clarté & transparence 10 CHARTE 1 Dans Eis Schoul l idée de l inclusion, de la solidarité entre enfants et adultes provenant de contextes sociaux et ethniques différents et aux talents et compétences distincts est fondamentale.

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail

- - - + + + Exemples. 1 J ai des convictions fermes que je ne modifie qu après mûre réflexion Confiance en soi/ identité

- - - + + + Exemples. 1 J ai des convictions fermes que je ne modifie qu après mûre réflexion Confiance en soi/ identité Documentation C Autoévaluation des compétences sociales et personnelles Vous avez rempli le justificatif des prestations fournies pour l année relatif à votre travail concernant la prise en charge de votre

Plus en détail

Affirmations de Louise HAY

Affirmations de Louise HAY Affirmations de Louise HAY C est par des affirmations positives quotidiennes que nous pouvons parvenir à transformer notre vie. Et pour cela, il est bon de répéter le plus souvent possible ces affirmations

Plus en détail

Stratégies pour développer et appuyer les échanges axés sur l apprentissage

Stratégies pour développer et appuyer les échanges axés sur l apprentissage Stratégies pour développer et appuyer les échanges axés sur l apprentissage Nicole de Korte et Armand Gagné Direction des politiques et des normes en matière d enseignement Objectifs de la séance d aujourd

Plus en détail

S Y M B O L O N - P R O F I L

S Y M B O L O N - P R O F I L S Y M B O L O N - P R O F I L Lorsque l invisible devient visible Nous empruntons de nouveaux chemins ensemble avec vous Développement de personnalité avec la méthode Symbolon L association de la psychologie

Plus en détail

«La notion de stratégie d apprentissage»

«La notion de stratégie d apprentissage» fiche pédagogique FDLM N 373 / EXPLOITATION DES PAGES 24-25 PAR PAOLA BERTOCHINI ET EDVIGE COSTANZO «La notion de stratégie d apprentissage» PUBLIC : FUTURS ENSEIGNANTS EN FORMATION INITIALE ET ENSEIGNANTS

Plus en détail

TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB

TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB TESSA : MATRICE DE SECTION VERSION WEB NOM DU FICHIER TESSA : Togo_Ma_M1_S2_G_110213 PAYS TESSA : Togo DOMAINE DU MODULE : MATHEMATIQUES Module numéro : 1 Titre du module : Étude du nombre et de la structure

Plus en détail

CONTRAT DE FORMATEUR CERTIFIE DU CNVC. Préambule

CONTRAT DE FORMATEUR CERTIFIE DU CNVC. Préambule CONTRAT DE FORMATEUR CERTIFIE DU CNVC Préambule L intention de ce contrat est de favoriser une compréhension mutuelle sur les différentes possibilités d interactions entre le Centre pour la Communication

Plus en détail

Une approche de la PNL

Une approche de la PNL Qu est ce que la PNL? Une approche de la PNL La PNL signifie Programmation NeuroLinguistique. C est une approche plus ou moins scientifique de tout ce qui touche à la communication et le fonctionnement

Plus en détail

GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE

GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE GRILLE D ANALYSE D UNE SEQUENCE D APPRENTISSAGE 1 - LA DEFINITION DES OBJECTIFS DE LA SEQUENCE : - Ai-je bien identifié l objectif de la séquence? - Est-il clairement situé dans la progression générale

Plus en détail

Team building avec les Ateliers Toile blanche lors d'événements et en entreprise

Team building avec les Ateliers Toile blanche lors d'événements et en entreprise Team building avec les Ateliers Toile blanche lors d'événements et en entreprise Les Ateliers Toile blanche Vivre une expérience d artiste peintre permet de prendre contact avec son intériorité. Faire

Plus en détail

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle I. Communiquer avec efficacité A. Intégrer les processus d influence sociale 1. La personnalité Les métaprogrammes sont les traits de personnalité qui, gravés

Plus en détail

Réussir un exercice de Maths sans stresser en 6 étapes!

Réussir un exercice de Maths sans stresser en 6 étapes! Réussir un exercice de Maths sans stresser en 6 étapes! Dans ce document cadeau, je te montre comment résoudre un exercice de mathématique en suivant une méthode donnée. Grâce à cette méthode, tu ne te

Plus en détail

Répertoire actualisé des documents

Répertoire actualisé des documents Répertoire actualisé des documents 1. Listes de repérage pour l auto-évaluation Dans une documentation séparée ou sur Internet, vous trouverez six listes de repérage. Vous pouvez les utiliser pour vous

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

SEQUENCE : LES 5 SENS

SEQUENCE : LES 5 SENS SEQUENCE : LES 5 SENS Groupe concerné : Groupe sciences Nombre de séances prévues : 8 Compétence 3 du Palier 2 du socle commun : La culture scientifique et technologique - Pratiquer une démarche scientifique

Plus en détail

Conceptualiser et concevoir un programme de formation

Conceptualiser et concevoir un programme de formation Conceptualiser et concevoir un programme de formation Les informations obtenues à partir de l évaluation des besoins de formation vous aideront à concevoir le programme de formation. Ce travail doit s

Plus en détail

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1 Enquête de PSMT Qu est-ce que PSMT? Protégeons la santé mentale au travail est un ensemble exhaustif de ressources uniques, fondées sur des données probantes, qui ont été conçues dans le but d évaluer

Plus en détail

Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi.

Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi. Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi. Définissez votre «vrai problème» Mettez du sens Et passez à l action sereinement Ce livret vous a été remis en complément de la formation vidéo «Confiance

Plus en détail

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Ces scénarios sociaux ont été préparés depuis l automne 2008 par Jézabel Parent du Cégep Saint-Hyacinthe, Lyne Picard, du CRDI Normand-Laramée,

Plus en détail

Portfolio de l évaluateur ou de l évaluatrice d entraîneurs et d entraîneures

Portfolio de l évaluateur ou de l évaluatrice d entraîneurs et d entraîneures Portfolio de l évaluateur ou de l évaluatrice d entraîneurs et d entraîneures Dans le PNCE, les portfolios représentent le fondement du processus d évaluation pour tous les entraîneurs, les entraîneures

Plus en détail

Fiche de conseils sur la communication orale

Fiche de conseils sur la communication orale Les gens Les partenariats Le savoir Compétences et emploi Bureau de l alphabétisation et des compétences essentielles Fiche de conseils sur la communication orale Le présent outil renferme des conseils

Plus en détail

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9 Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) 371.9 Un travail collectif : Renseignements aux parents d élèves ayant des besoins spéciaux ISBN 0-7711-3999-9 1. Éducation

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

FAVORISER LA COMMUNICATION

FAVORISER LA COMMUNICATION 5 FAVORISER LA COMMUNICATION Communication efficace Promotion de l estime de soi Gestion du stress Promotion de l assertivité Promotion des compétences sociales Promotion de la résolution de problèmes

Plus en détail

Conférence Les deuils situationnels

Conférence Les deuils situationnels Conférence Les deuils situationnels Sylvie Dufresne, psychothérapeute Les étapes de résolution du deuil Choc Négation déni Expression des émotions Prise en charge des tâches liées au deuil Découverte d

Plus en détail

RECADRER UN COLLABORATEUR

RECADRER UN COLLABORATEUR RECADRER UN COLLABORATEUR Le recadrage du collaborateur s effectue en entretien individuel. Ses objectifs sont nombreux : Il permet au manager d exprimer son désaccord afin de faire évoluer positivement

Plus en détail

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction 1. Bonjour, je m appelle et je suis un(e) policier(ière). (Présentez toute autre personne présente dans la pièce; idéalement, personne d

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps)

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps) PREMIÈRE SECTION Sensibilisation à la démarche d apprentissage La préparation (1 er temps) Motivation à l apprentissage Activation des connaissances antérieures Exploration de l objet d apprentissage La

Plus en détail

Créer un Profil de l apprenant

Créer un Profil de l apprenant Créer un Profil de l apprenant Notes à l enseignant... 5 Outil n o 1 : Profil de l apprenant... 7 Outil n o 2 : Exemple de table des matières du Profil de l apprenant... 8 Outil n o 3 : Cher enseignant

Plus en détail

LA CONFIANCE CrytalSanté 0627478215 crystalsante@live.fr http://www.happy-newjob.com

LA CONFIANCE CrytalSanté 0627478215 crystalsante@live.fr http://www.happy-newjob.com LA CONFIANCE C est un sujet sur lequel nous ne pouvons pas passer à côté. Je dirai même c est une Étape Clef à votre Réussite. Réussite dans votre vie en général perso comme pro! Il est encore beaucoup

Plus en détail

Groupes de parole sur l argent (GPA) :

Groupes de parole sur l argent (GPA) : Jean Beaujouan jean.beaujouan@free.fr Tel : 01 42 23 18 58 Groupes de parole sur l argent (GPA) : les enseignements d une expérience 1. Présentation Définition : dans un groupe de parole sur l argent (GPA),

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : R 7.5 examiner les caractéristiques inhérentes

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps)

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps) PREMIÈRE SECTION Sensibilisation à la démarche d apprentissage La préparation (1 er temps) Motivation à l apprentissage Activation des connaissances antérieures Exploration de l objet d apprentissage La

Plus en détail

Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie

Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie Reprenez vos pouvoirs pour devenir Créateur de votre Vie Reprendre vos pouvoirs, c est en fait reconnaître les capacités que votre divin Créateur vous a données à votre naissance. Tout être humain est

Plus en détail

CARNET DE LECTURE NOM :

CARNET DE LECTURE NOM : CARNET DE LECTURE NOM : MES RÉACTIONS ÉCRITES THÈMES POUR LES RÉACTIONS ÉCRITES Textes littéraires Le livre Que pensez-vous de la page couverture du livre? Que pensez-vous du titre que l auteur a choisi?

Plus en détail

À bas les trafiquants d heures! Gérer des tâches imposantes.

À bas les trafiquants d heures! Gérer des tâches imposantes. À bas les trafiquants d heures! Gérer des tâches imposantes. Apprentissage critique Matériel et interactions Comprendre en quoi la gestion du temps au secondaire diffère de celle au collège. Reconnaître

Plus en détail

Comment structurer et écrire un bon mémoire de master ès sciences en Systèmes d Information. hec.unil.ch

Comment structurer et écrire un bon mémoire de master ès sciences en Systèmes d Information. hec.unil.ch Comment structurer et écrire un bon mémoire de master ès sciences en Systèmes d Information hec.unil.ch Les recommandations de l'isi! 2 Plan de cette présentation 1. Pratique et théorie 2. La question

Plus en détail

L achat LOCAL, moi j y participe!

L achat LOCAL, moi j y participe! L achat LOCAL, moi j y participe! Mars 2010 2: 3: L achat local Une tendance, une mode, une façon de vivre, une responsabilité sociale, mais qu est-ce que c est que l achat local? Est-ce que c est : d

Plus en détail

Comment maîtriser sa colère

Comment maîtriser sa colère Comment maîtriser sa colère La résolution de problemès Homewood Solutions Humaines MC, 2011. Ce cahier d exercices accompagne le cours électronique intitulé Comment maîtriser sa colère et est destiné à

Plus en détail

Trousse d éducation pour adultes du Recensement

Trousse d éducation pour adultes du Recensement Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 2 : Le processus du recensement Aperçu Dans cette activité, les élèves apprendront le processus à suivre pour remplir le questionnaire du

Plus en détail

Intervention de Cédric Mametz Conférence d EASPD à Istanbul 28 septembre 2013. L ESAT est le nom des structures de travail protégé en France.

Intervention de Cédric Mametz Conférence d EASPD à Istanbul 28 septembre 2013. L ESAT est le nom des structures de travail protégé en France. Intervention de Cédric Mametz Conférence d EASPD à Istanbul 28 septembre 2013 Bonjour, Je m appelle Cédric Mametz. J ai 34 ans. Je travaille dans un ESAT. L ESAT est le nom des structures de travail protégé

Plus en détail

Renforcer votre engagement à changer

Renforcer votre engagement à changer RENFORCER VOTRE ENGAGEMENT À CHANGER PROGRÈS RÉALISÉS DEPUIS L ÉTAPE PRÉCÉDENTE Posez-vous les questions suivantes avant d aborder le deuxième sujet : 1. Est-ce que vous atteignez votre but de traitement?

Plus en détail

La gestion de projet

La gestion de projet K E K σ C D C C O N S U L T A N T S rue Hugi 3 CH 2502 Biel Bienne Tél: +41 32 325 19 25 Fax: +41 32 325 19 29 e-mail: kessler@kek.ch www.kek.ch La gestion de projet Sommaire 1 Le concept de «projet» 1

Plus en détail

Opinions, faits, sentiments

Opinions, faits, sentiments Opinions, faits, sentiments Les messages que nous recevons, de proches, d adultes, de la télévision, des livres, des journaux sont composés d un ensemble de faits, d opinions et de sentiments. Il n est

Plus en détail

Chapitre 2. Usages et mésusages

Chapitre 2. Usages et mésusages Chapitre 2 Usages et mésusages Si la faculté de voyance existe, si effectivement des hommes et des femmes peuvent capter directement des informations exactes dans l espace et dans le temps, les questions

Plus en détail

QMF-6. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation RÉSULTATS. Yann FORNER XV41ZUJK 15/04/2010 TATA. Féminin. Lycéens.

QMF-6. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation RÉSULTATS. Yann FORNER XV41ZUJK 15/04/2010 TATA. Féminin. Lycéens. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation Yann FORNER RÉSULTATS Nom: Sexe: 15/04/2010 Féminin Âge: 17 Étalonnage: Lycéens Introduction Le Questionnaire de Motivation en situation de Formation

Plus en détail

Florence Delorme. Le Secret du Poids. Éditions Delorme

Florence Delorme. Le Secret du Poids. Éditions Delorme Florence Delorme Le Secret du Poids Éditions Delorme www.lesecretdupoids.com Florence Delorme, Éditions Delorme, Paris, 2012. "À toutes les filles, je vous dédie mon livre et ma méthode". 6 Introduction

Plus en détail

Communication avec ses pair-e-s

Communication avec ses pair-e-s Communication avec ses pair-e-s Atelier de formation SPPE 21 mai 2007 Nathalie Junod & Marianne Aerni Plan Argumenter Convaincre Négocier Questionner et débattre Déroulement atelier Partie théorique (I)

Plus en détail

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs.

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs. MANAGERS : COMMENT PRENEZ-VOUS EN CHARGE LES CONFLITS? AUTO-EVALUEZ-VOUS! Dans un contexte économique morose et qui perdure, nous sommes confrontés à un grand nombre de difficultés et de frustrations.

Plus en détail

Communication non-violente et médiation. Étienne Godinot 04.06.2014

Communication non-violente et médiation. Étienne Godinot 04.06.2014 Communication non-violente et médiation Étienne Godinot 04.06.2014 La communication non-violente et la médiation Sommaire 1 - La communication non-violente Qu est ce que la CNV? Définition, rôle Une démarche

Plus en détail

Négociation et réflexion dans la formation d enseignant

Négociation et réflexion dans la formation d enseignant PESTALOZZI TRAINING RESOURCES L utilisation des médias sociaux pour la participation démocratique (SOCMED) Négociation et réflexion dans la formation d enseignant par Auteur : Andrea Fischer - Hongrie

Plus en détail

Merci de remplir ce questionnaire sur le programme-cadre d éducation physique et santé de l Ontario.

Merci de remplir ce questionnaire sur le programme-cadre d éducation physique et santé de l Ontario. À TITRE D INFORMATION : Le présent document vous est fourni à seul titre d information. Un lien URL unique utilisable une seule fois sera fourni aux directions des écoles élémentaires financées par les

Plus en détail

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX?

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? Projet formulé à partir de ma pratique de terrain: Constats Public défavorisé Plus le niveau d instruction est bas plus plus le risque est grand de développer des troubles

Plus en détail

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues REAL2 143504-LLP-1-2008-1-FR-KA2-KA2NW 2010/06/06 Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues Motiver à apprendre et apprendre à motiver Cracovie, Pologne, 18 21 septembre

Plus en détail

www.accountemps.be 1 Comment faire pour conserver vos meilleurs collaborateurs?

www.accountemps.be 1 Comment faire pour conserver vos meilleurs collaborateurs? www.accountemps.be 1 Comment faire pour conserver vos meilleurs collaborateurs? Fournir du personnel intérimaire spécialisé dans le domaine de la comptabilité et des finances, c est notre métier. Mais

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE ETUDE DE GESTION 1 E STMG

GUIDE METHODOLOGIQUE ETUDE DE GESTION 1 E STMG GUIDE METHODOLOGIQUE ETUDE DE GESTION 1 E STMG 1 Calendrier de réalisation de l étude Phases de travail Axes de travail Dates limites Travail à effectuer Collecter des informations sur Phase 1 : les organisations

Plus en détail

Trouver sa façon de flotter : quelle est la mienne?

Trouver sa façon de flotter : quelle est la mienne? Trouver sa façon de flotter : quelle est la mienne? Le bain flottant est un espace libre de toute stimulation et contrainte au corps et à l esprit. À l intérieur, il n y a que vous sans les distractions

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail

Nous concluons au travers de quatre axes principaux qui ont guidé la. 1) La théorie du regret de Loomes et Sugden comme théorie de la décision

Nous concluons au travers de quatre axes principaux qui ont guidé la. 1) La théorie du regret de Loomes et Sugden comme théorie de la décision Conclusion générale Nous concluons au travers de quatre axes principaux qui ont guidé la rédaction de cette thèse. 1) La théorie du regret de Loomes et Sugden comme théorie de la décision rationnelle compatible

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE DANS UNE ENTREPRISE SOCIALE GUIDE DE L'ENTREPRENEUR PREMIER EDITION

FORMATION PROFESSIONNELLE DANS UNE ENTREPRISE SOCIALE GUIDE DE L'ENTREPRENEUR PREMIER EDITION FORMATION PROFESSIONNELLE DANS UNE ENTREPRISE SOCIALE GUIDE DE L'ENTREPRENEUR PREMIER EDITION AVANT-PROPOS VOULEZ-VOUS DONC ÊTRE UN ENTREPRENEUR SOCIAL? Ce cours vous aidera à développer vos compétences

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

ENTRETIENS, VIE EN ENTREPRISE, VIE DE TOUS LES JOURS 5 CONSEILS EN OR POUR AVOIR LA SWISS ATTITUDE

ENTRETIENS, VIE EN ENTREPRISE, VIE DE TOUS LES JOURS 5 CONSEILS EN OR POUR AVOIR LA SWISS ATTITUDE Travailler- en- Suisse.ch ENTRETIENS, VIE EN ENTREPRISE, VIE DE TOUS LES JOURS 5 CONSEILS EN OR POUR AVOIR LA SWISS ATTITUDE A lire absolument si vous voulez avoir une approche professionnelle sur le marché

Plus en détail

Comment utiliser la vidéo en classe

Comment utiliser la vidéo en classe Comment utiliser la vidéo en classe Aujourd hui, les étudiants sont toujours «branchés» au web et aux médias sociaux, et c est afin de susciter leur intérêt que les enseignants ont recours à la technologie

Plus en détail

Apprendre en stage. Présentation aux référents 02.09.2010. C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY

Apprendre en stage. Présentation aux référents 02.09.2010. C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY Apprendre en stage Présentation aux référents 02.09.2010 C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY Et pour commencer De quoi un étudiant a-t-il besoin pour apprendre en stage? Contenu de la présentation Introduction

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

Script de vente Ruban pour la famille et les amis

Script de vente Ruban pour la famille et les amis Script de vente Ruban pour la famille et les amis Ce bref script de vente instructif vous est proposé à titre de référence. C est un complément au Guide de vente Ruban MD et aux autres outils de la Trousse

Plus en détail

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi anapec Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Des compétences pour l emploi des emplois pour les

Plus en détail

Prendre l intimidateur par les cornes Cahier d exercices

Prendre l intimidateur par les cornes Cahier d exercices Page # 1 Vitae Dynamics Inc. Prendre l intimidateur par les cornes Cahier d exercices Introduction Le cahier d exercice qui suit est conçu pour vous aider à clarifier les émotions que vous ressentez à

Plus en détail

Sémiologie de l image fonctionnelle. Le phénomène de la retouche photographique. Travail présenté à. Monsieur Luc Saint-Hilaire.

Sémiologie de l image fonctionnelle. Le phénomène de la retouche photographique. Travail présenté à. Monsieur Luc Saint-Hilaire. Sémiologie de l image fonctionnelle Le phénomène de la retouche photographique Travail présenté à Monsieur Luc Saint-Hilaire Par Stéphanie Messervier Université Laval École des arts visuels Le 26 novembre

Plus en détail

Douleur, souffrance, démence et fin de vie

Douleur, souffrance, démence et fin de vie Douleur, souffrance, démence et fin de vie Qu est ce que la douleur? Différence entre douleur et souffrance La souffrance serait morale et la douleur physique La douleur serait locale et la souffrance

Plus en détail

Aider les enseignants en formation à établir un plan d action

Aider les enseignants en formation à établir un plan d action Aider les enseignants en formation à établir un plan d action La préparation TESSA devrait toujours permettre aux enseignants en formation de faire l expérience des activités TESSA d'une manière pratique

Plus en détail

Berkeley Center for new media

Berkeley Center for new media Berkeley Center for new media Greg Niemeyer : Comme nous le savons, le monde visuel consiste en une réflexion de la lumière qui est constituée elle même de molécules. La lumière se diffuse par ondes dont

Plus en détail

Introduction à la philosophie

Introduction à la philosophie Introduction à la philosophie Votre professeur : Cédric Eyssette http://eyssette.net 2010-2011 Un petit exercice avant de commencer! La philosophie en Terminale est une matière nouvelle, mais vous avez

Plus en détail

Travail en groupe Apprendre la coopération

Travail en groupe Apprendre la coopération Travail en groupe Apprendre la coopération Travailler en groupe, en atelier peut répondre à de nombreux objectifs qui peuvent être très différents les uns des autres. Nous insisterons ici sur les pratiques

Plus en détail

Activité : L'île déserte

Activité : L'île déserte CPS : Problèmes, Décisions Thème : Prise de décision collective Type d'activités : Exploration Activité : L'île déserte Niveau : 8-12 ans Participants : 25 Durée : 45 45 mn Objectifs : S inscrire en groupe

Plus en détail

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la 1 Mon stage en résumé Je dois avouer avoir de la difficulté à faire un bilan qui va au-delà du déjà dit dans mes rapports antérieurs, parce que j ai l impression d y avoir presque tout écrit. Par contre,

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER

LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER EFFICACEMENT améliorer sa communication avec son entourage professionnel et/ou personnel Objectifs Développer son aisance relationnelle S adapter à ses s Faire preuve

Plus en détail

Institut Jean-Pierre Lallemand

Institut Jean-Pierre Lallemand Institut Jean-Pierre Lallemand Théorie de la communication Chapitre 6 PNL (2 e partie) (30 périodes) Bachelier Educateur spécialisé Niveau I Approche conceptuelle I Année académique 2011-2012 Cours de

Plus en détail

Activité AO 1 (dimensions de l identité)

Activité AO 1 (dimensions de l identité) Activité AO 1 (dimensions de l identité) Nom de l activité AO : Une pub changer les choses! Réalisation de l activité (mois/année) : Mars 2012 Discipline : Éthique et culture religieuse (thème de la Tolérance)

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE

Plus en détail

Volet : Développement personnel 2.1 Apprendre à apprendre

Volet : Développement personnel 2.1 Apprendre à apprendre F Titre : J apprends à apprendre Activité pouvant servir d amorce au volet développement personnel. Le questionnaire est suivi d une compréhension en lecture et de questions générales. Un livre de référence

Plus en détail

Un apprentissage de la Communication NonViolente

Un apprentissage de la Communication NonViolente Un apprentissage de la Communication NonViolente De quoi s agit-il? Un outil soutenant une démarche pédagogique pour : développer un savoir-faire en communication au service d un savoir-être en relation

Plus en détail

Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE APERÇU Pour avoir

Plus en détail

CRÉER UN COURS EN LIGNE

CRÉER UN COURS EN LIGNE Anne DELABY CRÉER UN COURS EN LIGNE Deuxième édition, 2006, 2008 ISBN : 978-2-212-54153-3 2 Que recouvre le concept d interactivité? Dans une perspective de cours en ligne, une activité interactive est

Plus en détail

«ETRE MANAGER AU QUOTIDIEN»

«ETRE MANAGER AU QUOTIDIEN» ATELIER 1 FORMATION-ACTION «ETRE MANAGER AU QUOTIDIEN» 20-10 -2014 Formatrice : Myriam GAYOT myriam.gayot@mg-rh.fr MGRH - «être Manager au quotidien» 1 20/10/2014 Objectifs de l atelier 1 Visualiser le

Plus en détail

Circonscription de. Valence d Agen

Circonscription de. Valence d Agen Circonscription de Valence d Agen Pourquoi ce guide? Depuis des décennies, le sujet des devoirs à la maison est discuté dans et hors de l école. Nous avons souhaité faire le point sur ce sujet afin de

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail