La recherche en simulation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La recherche en simulation"

Transcription

1 La recherche en simulation Pr Denis Oriot Laboratoire de Simulation - SiMI, Poitiers Recherche en simulation Pourquoi faire? Moyen d évaluer ce que l on fait OUI Ethiquement facile : pas de dépôt de dossier en CPP NON Pour gagner en légitimité OUI Pour obtenir des ressources NON Pour participer à l acquisition des connaissances scientifiques OUI Champs de la recherche en simulation S inspire de la recherche clinique Mais peut s étendre à d autres domaines : Pédagogie Biomécanique Psychométrie Psychologie Facteurs humains Sociologie Anthropologie Ethique Différents types de recherche Recherche descriptive:catégoriser, provoquer des questions : «Quels types d erreurs voit-on lors d une intubation?» Recherche corrélationnelle :chercher des associations : «Les séniors sont-ils plus performants?» Recherche causale:tester des hypothèses en faisant une intervention : «L apprentissage en simulation améliore-til les compétences, la performance?» Champs de la recherche Utilité du simulateur pour l apprentissage Validité de la simulation Validité et fiabilité de la simulation pour une évaluation des compétences et des performances individuelles et d équipe Etudes d outils d enseignement Etudes des comportements : communication Effets de la fatigue et du stress sur la performance (bruit, interruption) Tester de nouveaux matériels 1

2 Les champs de la recherche en simulation (HAS, ) Apprentissage des compétences procédurales Simulation en équipe Design des systèmes de simulation Facteurs influençant les performances individuelles et en équipe Science de l éducation Evaluation de l impact clinique de la simulation Etude des méthodes permettant de modifier l apprentissage par la simulation Etude des processus d apprentissage liés au débriefing Processus d évaluation et d accréditation basés sur la simulation Etude des nouveaux paradigmes en simulation Pre-sim THEMES RESEARCH STUDIES N INVESTIGATORS TO DOs Parental presence: SBT-based analysis of practice and opinions of EP 1 DO-Cédric (MP) Arch Dis Child IO access in adults 2 FP-? Ecriture article Training for giving bad news: practice and opinions in ED 3 MS-Olivia Ecriture article Nation-based performance of IO access performed by French EP 4 AG-Stéphane (MU) Ecriture article Emergency cart: Hospital-based analysis of content/utilization of EC 5 AG-Maxime (TP) Ecriture article Healthcare providers performance for positioning ECG leads 6 JS-? Ecriture article Consequences of ECG leads misplacement: 2 day-study in ED 7 JS-? Ecriture article Consequences of ECG leads misplacement: review 8 JS-? Ecriture article PRE- SIMULATION STUDIES P (8) Models MODELS M (4) Chest tube insertion 1 AG-Alex (MP) Sim Healthcare SIM-ECG.leads model 2 CB,JS-? Finalisation Multi-Organ Harvesting 3 MS,JPF,CB Reproductibilité Infant intubation video 4 DO-Jean Macé (MU) Biblio/Ecriture projet 2

3 Assessment tools Outcomes OUTCOMES: PERFORMANCE IO access IO access by medical students and residents 1 DO-Etienne (MP) Renvoi autre revue? 3 years after SBT (Performance) 2 DO-Xavier (TM) Ecriture article Clinical success rate of IO access among EP after SBT 3 AG,DO-Stéphane (TM) Faire le point Area-based performance of clinical IO access in children 4 DO-Aleksandra (TM) Traduction article Improvement of performance of IO access with different 27 DO-Xavier (MU) Biblio/Ecriture projet debriefing strategies Lumbar puncture: Stress & performance 5 DO-Marine (MP) Poursuivre ou publier? Breaking bad news.1 by students 6 DO-Raphaële (TM) Revoir l étude Breaking bad news.3 with ethical dilemma: And if it was your child? 7 DO-Yaritza (M1E) Revoir l étude SIM-STRESS.2 Real time assessment of stress 8 AG Contact Skype Peter SIM-MIN. SUDI prevention by mothers: performance and risk factors at 3 months 9 DO-Clara (MP) Relecture CPP Chest tube insertion: Performance 10 AG-Alex (TM) Ecriture article Peripheral IV: SBT for US detection (Sim and clinical performance) 11 FP-Thomas Kerforne? Attendre fin de l étude Breaking bad news.2 by residents: performance & stress 12 DO-Laure (MP) Attendre fin de l étude Stress during simulated coeliosurgical procedures 13 AG,JPF-Luigi (M1)/ Ecriture article Pierre (M1) Acceptation of parental presence and performance of CPR 14 DO-Cécile (MP) Biblio/Ecriture projet SIM-STRESS.1 Stress Global stress 15 AG (TU) Cortisol et Holter des 30 Salivary cortisol 16 AG-Emmanuelle (M1) A exploiter Holter 17 AG-Côme (M1)/ A exploiter Quentin (M1) Psychological stress, post-event stress 18 AG-Ivan (MU) Analyse data Performance Teamwork (TAPAS)& CTS 19 AG (TU) Attendre fin de l étude CRM Spatiotemporal analysis of multiprofessional 20 DO-Louise (TM) Biblio/Ecriture projet teamwork during CPR Risk prevention Infectious risk 21 DO,MS Biblio/Ecriture projet Medication error 22 DO,MS Biblio/Ecriture projet Blood transfusion error 23 DO,MS Biblio/Ecriture projet SIM-ECG.leads 24 JS-? Biblio/Ecriture projet Multi-Organ Harvesting 25 MS,JPF,CB,DO Biblio/Ecriture projet Insertion of an intrauterine device 26 S Grand-Colin, DO, Biblio/Ecriture projet Marion André (TM) Femoral venous access in children (by ulstrasound): evaluation scale? Study on 28 DO-Emmanuelle Biblio/Ecriture projet performance? (MP) ASSESSMENT TOOLS A (18) IO access 1 DO-Etienne Sim Healthcare Chest tube insertion 2 AG-Alex Envoyé à Sim Healthcare Breaking bad news 3 DO-Raphaële (TM) Revoir l étude Basic surgical procedures laparotomy 4 JPF-? Ecriture article Basic surgical procedures coelioscopy 5 JPF-MLB Ecriture article Surgical sutures 6 MS Reproductibilité Team Average Performance Assessment Scale (TAPAS) 7 DO,AG-Armelle (TM) Inclure les sim traumato Placement of ECG leads 8 JS-? Révision échelle Perfibroscopic intubation 9 FP-? Finalisation US detection of peripheral IV 10 FP-Thomas Kerforne? Revoir l échelle Evaluation of photos of oversewing 11 JPF-Louise Audier (M1) Biblio/Ecriture projet Acceptation of parental presence during CPR 12 DO-Cécile (MP) Biblio/Ecriture projet Multi-Organ Harvesting 13 MS,JPF,DO Biblio/Ecriture projet SIM-MOTION Performance assessment by motion capture in coeliosurgery SBT 14 DO,JPF-MLB (TU) Biblio/Ecriture projet Infant intubation 15 DO-Jean Macé (MU) Biblio/Ecriture projet Prevention of infection risk 16 DO,MS Biblio/Ecriture projet Prevention of medication error 17 DO,MS Biblio/Ecriture projet Prevention of blood transfusion error 18 DO,MS Biblio/Ecriture projet STRESS O (28) Hypothèse de recherche Fondée: issue de la littérature et/ou la clinique Précise +++ Intéressante: suscite un intérêt du fait de lacunes dans les connaissances actuelles (données de la littérature) ou des constatations cliniques Utile: apporte une plus-value (impact clinique?) Réalisable: moyens disponibles Fertile: qui génère de nouvelles hypothèses Objectifs de recherche Fondés sur la ou les hypothèses Objectif principal: 1 seul Correspond directement à l hypothèse princeps Sa problématique correspond au background et à la partie centrale de la discussion Objectifs secondaires: 1 ou 2 Permettent de préciser ou de diversifier les résultats obtenus avec l objectif principal 3

4 Schéma général de la recherche R = randomisation ; O = observation ; X = traitement ; N = non randomisé Type 1: R O X O R O - O Effet traitement pré-test post-test Type 2: R X O R - O Effet traitement (même niveau de formation) Type 3: N O X O Effet traitement et effet temps Méthodologie PICO Study Type d étude Objectives objectifs Population population étudiée Intervention ce que l on fait Comparison la randomisation, le groupe comparateur et les éléments qui seront comparés Outcomes critères de jugement/outils de mesure Study design schéma général de la recherche Statistics: questions de recherche et les outils de réponse Précautions méthodologiques : sujets Randomisation à partir d un poolde participants à partir des promotions évite le biais de l attrait de la simulation Maintenir un sex-ratio de 1/1dans chaque groupe et sous-groupe mode d apprentissage différent? Contrôle du même niveau de connaissanceentre les 2 groupes randomisés avant de mettre en œuvre le traitement dans le groupe randomisé Précautions méthodologiques : évaluateurs Un instructeur unique(diaporama) différents des évaluateurs Deux évaluateurs indépendants(en aveugle), non informés des groupes et sous-groupes d affectation des participants Apprendre aux évaluateurs: l utilisation des échelles d évaluation Utiliser plusieurs évaluateurs: analyse de la concordance inter-observateurs (même si échelle déjà validée, les conditions peuvent être différentes) 4

5 Précautions méthodologiques : mesure Utiliser des outils validés:grilles, questionnaires, échelles, interviews, vidéo (nb de caméras? mais pas seule) Ou développer son propre instrument de mesure: échelle d évaluation spécifique nécessite entre 3 semaines et 3 mois Utiliser les moyennes des mesuresentre 2 évaluateurs avec calcul de la discordance Croiser les outils: Echelle x vidéo en deux lectures isolées discordance Echelle x vidéo pour une valeur amendée Instruments de mesure 1. Chercher un gold standard? = échelle validée et utilisée de façon universelle (GCS) 2. Repérer le bruit! +++ a. Progression naturelle des participants (effet temps à considérer?) b. Variance liée au nombre d enseignants (augmentation de la DS) moins fiable Instruments de mesure : Validité 1ère qualité d un processus de mesure Validité= aptitude d un dispositif d évaluation à appréhender les aspects de la réalité pour lesquels il a été conçu et ceux-là seulement = Bon reflet de la réalité observable Instruments de mesure : Validité Plusieurs types de validité Face validity : facile à comprendre, satisfaisante, écologique Validité de contenu/concurrence : repose sur les différentes étapes de la procédure Validité de construit : les apprenants expérimentés ont un meilleur score que les novices Instruments de mesure : Fiabilité Fiabilité= appréhension avec précision des caractéristiques que l on doit évaluer ou mesurer : connaissances, gestes techniques, attitudes = Bonne précision de la mesure (peu de dispersion) Différents types de fiabilité: Fiabilité inter-juges = reproductibilité interobservateurs (si >2 juges) statistiques Kappa et coefficient de corrélation intra-classe (ICC > 0.80) Fiabilité test-retest: mesure T1/T2 ; reproductibilité temporelle; influence de l effet temps et d autres facteurs : fatigue, stress? 5

6 Instruments de mesure : Validité et fiabilité Validité:signal non biaisé bon reflet Fiabilité: signal sans erreur aléatoire précis peu valide peu valide valide peu fiable fiable fiable Exemple : VIO et performance Evénements cliniques: VIO non posée dans une prise en charge pédiatrique Etude régionale : sous-utilisation de la VIO en cas d ACR pédiatrique Analyse : pas assez d apprentissage crainte et perte de confiance non respect des recommandations Questions de recherche: La simulation permet-elle l augmentation de la performance lors de la pose d une VIO? VIO et performance Hypothèses: Principale : SIM+ meilleure performance que SIM Secondaire : Etudiants (sans approche clinique) peuvent acquérir une performance élevée : Performance vs. Savoir VIO et performance Type d étude: Monocentrique Randomisée Contrôlée Volontaires sains Objectifs : Mesurer la performance SIM + et SIM Mesurer l effet statut : étudiant vs. interne VIO et performance : Population Population étudiée: étudiants (différentes promotions) et internes (1-2 e année) Critères d inclusion : randomisation des promotions, information et consentement Critères d exclusion: refus (colligé), impossibilité de participer (colligée) Nombre de sujets nécessaires: calcul statistique aide méthodologique 6

7 VIO et performance : Intervention Cours théorique(15 diapos), pas de question Polycopié Formation par simulation sur os artificiels (groupe SIM+) pendant 1 heure sous supervision feedback Evaluation lors d une séance de simulation BF une semaine plus tard VIO et performance : Comparison Groupes: SIM+ et SIM- Sous-groupes(dans chaque groupe) EM2 EM3 EM5 Internes 1 et 2 e années de médecine Nombre de sujets : 40 (20 SIM+ et 20 SIM-) 10 dschaque s/s-groupe (5 SIM+ et 5 SIM-) VIO et performance : Outcomes K-S-A(knowledge, skills, attitudes) Connaissances : 10 QCM prétest, posttest 1 et 2 (posttest 3 à 1 mois) Compétences techniques : Check-list sur la VIO inexistante Pas d échelle d évaluation validée Développement d une échelle validée Attitudes relationnelles (CRM?) : NON VIO et performance : Outcomes Autres: Chronométrage de la mise en place de la VIO Autoévaluation échelle de Lickert(4-6 classes) ou échelle simplifiée de 0 à 10 Degré de satisfaction Degré de réalisme Confiance en soi Acquisition de compétence Modification de la pratique professionnelle VIO et performance Schéma généralde Type 1 R O X O R O - O pré-test post-test R = randomisation ; O = observation ; X = traitement VIO et performance Schéma réel de la recherche(type 1) J1 J1 J1 J1 J7 J7 J30 R SIM+ O X O X O X O R SIM- O X O - O X O pré-test post-test1 post-test2 post-test3 R = randomisation ; O = observation X = cours théorique + polycopié X= traitement = apprentissage par simulation X = évaluation par simulation BF scénario nourrisson 7

8 VIO et performance : Analyse statistique Elaboration des questions de recherche J1 J1 J1 J1 J7 J7 J30 R SIM+ O X O X O X O R SIM- O X O - O X O pré-test post-test1 post-test2 post-test3 X = évaluation par simulation BF scénario nourrisson Construction de l outil d évaluation: échelle d évaluation de la pose d une VIO Validité et fiabilité: reproductibilité inter-observateurs IO Performance assessment scale N = 30 Kappa = ICC = Accord presque parfait entre deux observateurs indépendants VIO et performance : Analyse statistique Performance VIO Elaboration des questions de recherche J1 J1 J1 J1 J7 J7 J30 R SIM+ O X O X O X O R SIM- O X O - O X O pré-test post-test1 post-test2 post-test3 X = évaluation par simulation BF scénario nourrisson Objectif I: comparaison inter-groupe(sim+ vs SIM-) Objectif II: comparaison intra-groupe entre les sousgroupes en fonction du statut du participant IO performance score/ MS2 MS3 MS5 PGY VIO et performance : Analyse statistique Impact mémoriel de la simulation Elaboration des questions de recherche J1 J1 J1 J1 J7 J7 J30 R SIM+ O X O X O X O R SIM- O X O - O X O pré-test post-test1 post-test2 post-test3 X = évaluation par simulation BF scénario nourrisson Effet de la simulation sur le savoir: comparaison inter-groupe(sim+ vs SIM-) des post-test2 (J7) et post-test 3 (J30) DELTA post-test D7-D MS2 MS3 MS5 PGY 8

9 Sim Healthcare 2012;7:

Enseignant. Pr Denis Oriot. Plan. Simulation = 1 des 4 modes d apprentissage. Enjeu? Les types d enseignement Plan 06/02/2013

Enseignant. Pr Denis Oriot. Plan. Simulation = 1 des 4 modes d apprentissage. Enjeu? Les types d enseignement Plan 06/02/2013 Simulation: gadget ou outil pédagogique indispensable Comment évaluer l impact de la simulation? Pr Denis Oriot Laboratoire de Simulation - SiMI, Poitiers Plan Quels enjeux? Qualité et amélioration Place

Plus en détail

Apprentissage par Simulation curité des pratiques

Apprentissage par Simulation curité des pratiques Apprentissage par Simulation et sécurits curité des pratiques Jean-Claude Granry Pôle Anesthésie Réanimation CHU Angers Développement de la Simulation Aéronautique Industrie nucléaire Armées Services de

Plus en détail

Predisposing factors of burn out among Parisian General Practitioners Trainees. A longitudinal study

Predisposing factors of burn out among Parisian General Practitioners Trainees. A longitudinal study Predisposing factors of burn out among Parisian General Practitioners Trainees. A longitudinal study Pr Eric GALAM ; Dr Camille VAULOUP-SOUPAULT EAPH Barcelona April 21th, 2015 egalam@hotmail.com 1 Burn

Plus en détail

Modalités d évaluation en Simulation

Modalités d évaluation en Simulation Modalités d évaluation en Simulation Définition de l évaluation n Evaluation en pédagogie = «analyse systémique de la qualité de l enseignement et de l apprentissage» (Mac Dougall 2010) Le cercle vertueux

Plus en détail

Pleurs, quels sensibilisation et outils pour des futurs professionnels. Delphine Coulon Québec 25.11.10

Pleurs, quels sensibilisation et outils pour des futurs professionnels. Delphine Coulon Québec 25.11.10 Pleurs, quels sensibilisation et outils pour des futurs professionnels accompagnant la parentalité? Delphine Coulon Québec 25.11.10 1 Introduction Cette présentation a pour objectif de présenter un outil

Plus en détail

Développer le travail collaboratif IDE / AS par la formation en simulation

Développer le travail collaboratif IDE / AS par la formation en simulation Développer le travail collaboratif IDE / AS par la formation en simulation Catherine Dupuy-Maribas, Catherine Millet, Marie-Jeanne Pommier, Sophie Prissette Plan! Présentation de l IFSI! Historique du

Plus en détail

QUALITÉ DE L APPRENTISSAGE DE L INTUBATION ORO-TRACHÉALE EN LABORATOIRE DE SIMULATION, SON INTÉRÊT POUR LES PATIENTS.

QUALITÉ DE L APPRENTISSAGE DE L INTUBATION ORO-TRACHÉALE EN LABORATOIRE DE SIMULATION, SON INTÉRÊT POUR LES PATIENTS. QUALITÉ DE L APPRENTISSAGE DE L INTUBATION ORO-TRACHÉALE EN LABORATOIRE DE SIMULATION, SON INTÉRÊT POUR LES PATIENTS. Mémoire de D.E.S.C. de Médecine d Urgence Olivier Vuillot Matériel et Méthode : Design

Plus en détail

Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve

Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve COFER, Collège Français des Enseignants en Rhumatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Différentes

Plus en détail

FORMATEURS A L ENSEIGNEMENT DE LA MEDECINE SUR SIMULATEUR PROGRAMME 2014-2015

FORMATEURS A L ENSEIGNEMENT DE LA MEDECINE SUR SIMULATEUR PROGRAMME 2014-2015 DU FORMATEURS A L ENSEIGNEMENT DE LA MEDECINE SUR SIMULATEUR PROGRAMME 2014-2015 Jeudi 13 Novembre 2014 Module 1 J1 : Pédagogie/Erreur 9H30 10h30 Accueil Présentation 11H00 12h30 Intérêt de la Simulation

Plus en détail

Critères de Choix d une Echelle de Qualité De Vie. Etudes cliniques dans l autisme. Introduction

Critères de Choix d une Echelle de Qualité De Vie. Etudes cliniques dans l autisme. Introduction Critères de Choix d une Echelle de Qualité De Vie Etudes cliniques dans l autisme Marie-Christine Picot Congrès Epsylon 5 avril 2013 Introduction Mesurer la Qualité de Vie liée à la Santé : Evaluer les

Plus en détail

Inter&professionnalité&et& simulation& Pourquoi&et&quand&?& François&LECOMTE&=&Yvon&CROGUENNEC&

Inter&professionnalité&et& simulation& Pourquoi&et&quand&?& François&LECOMTE&=&Yvon&CROGUENNEC& Inter&professionnalité&et& simulation& Pourquoi&et&quand&?& François&LECOMTE&=&Yvon&CROGUENNEC& 1! Liens&d intérêt& & Yvon&CROGUENNEC&:&néant& & François&LECOMTE&:&AFSARMU,& SFMU,&Sanofi=Aventis,&BMS=UPSA,&

Plus en détail

Objectifs - Plan. Identifier quelques concepts concernant debriefing et feed back. Définir la place de l émotionnel dans la simulation

Objectifs - Plan. Identifier quelques concepts concernant debriefing et feed back. Définir la place de l émotionnel dans la simulation COMMENT FAIRE UN BON DEBRIEFING? Tony Hosmans Master/DEA Sciences de la Santé Publique DAR CHU-Université de Liège Centre de Compétence et de Formation en Aide Médicale Urgente (CeCoFAMU) Objectifs - Plan

Plus en détail

Medication management capacity in highly functioning community living older adults: detection of early deficits.

Medication management capacity in highly functioning community living older adults: detection of early deficits. Drug Regimen Unassisted Grading Scale (DRUGS) Edelberg HK, Shallenberger E, Wei JY (1999) Medication management capacity in highly functioning community living older adults: detection of early deficits.

Plus en détail

DOSSIERS PÉDAGOGIQUES

DOSSIERS PÉDAGOGIQUES DOSSIERS PÉDAGOGIQUES Les dossiers pédagogiques comprennent des outils pour faciliter la tâche d enseignement d un professeur. 1. PLANIFICATION PÉDAGOGIQUE Yvon Brunet, inf., M. Éd. Ce dossier pédagogique

Plus en détail

Pertinence de l enseignement par ateliers de simulation de la prise en charge des détresses vitales de l enfant. Dr Tran Tu-Anh

Pertinence de l enseignement par ateliers de simulation de la prise en charge des détresses vitales de l enfant. Dr Tran Tu-Anh Pertinence de l enseignement par ateliers de simulation de la prise en charge des détresses vitales de l enfant Dr Tran Tu-Anh Rationnel - Les étudiants en médecine débutent souvent aux SAU sans expérience

Plus en détail

Analyses dans les essais thérapeutiques :

Analyses dans les essais thérapeutiques : 6ème Université d été Recherche et Evaluation en Cancérologie Analyses dans les essais thérapeutiques : analyses intermédiaires, finale et cross-over. M. Bouziani (Oran) 1 Laboratoire de biostatistique

Plus en détail

L entraînement à la synergie d équipe «CrewResource Management» Cyrille Colin Pauline Occelli

L entraînement à la synergie d équipe «CrewResource Management» Cyrille Colin Pauline Occelli L entraînement à la synergie d équipe «CrewResource Management» Cyrille Colin Pauline Occelli Du CRM au CRM Aviation: 70 % des accidents proviennent d erreurs humaines Cockpit Crew Company Resource Management

Plus en détail

ÉVALUATION CRITIQUE : FICHE DE TRAVAIL 1

ÉVALUATION CRITIQUE : FICHE DE TRAVAIL 1 ÉVALUATION CRITIQUE : FICHE DE TRAVAIL 1 ARTICLE SUR LA THÉRAPEUTIQUE pour les résidents Cette fiche de travail devrait accompagner le Formulaire de soumission remis à votre superviseur. Elle s inspire

Plus en détail

FORMATEURS A L ENSEIGNEMENT DE LA MEDECINE SUR SIMULATEUR PROGRAMME 2013-2014

FORMATEURS A L ENSEIGNEMENT DE LA MEDECINE SUR SIMULATEUR PROGRAMME 2013-2014 DU FORMATEURS A L ENSEIGNEMENT DE LA MEDECINE SUR SIMULATEUR PROGRAMME 2013-2014 Jeudi 7 Novembre 2013 Module 1 J1 : Pédagogie/Erreur 9H30 10h30 Accueil Présentation 11H00 12h30 Intérêt de la Simulation

Plus en détail

Enderby P, Crow E (1996). Frenchay Aphasia Screening Test: validity and comparability. Disability and Rehabilitation 18 (5): 238-240.

Enderby P, Crow E (1996). Frenchay Aphasia Screening Test: validity and comparability. Disability and Rehabilitation 18 (5): 238-240. FRENCHAY APHASIA SCREENING TEST (FAST) Enderby P, Crow E (1996). Frenchay Aphasia Screening Test: validity and comparability. Disability and Rehabilitation 18 (5): 238-240. Abréviation FAST Auteur Enderby

Plus en détail

Table des matières. PREMIÈRE PARTIE Étapes initiales des études marketing 7

Table des matières. PREMIÈRE PARTIE Étapes initiales des études marketing 7 Table des matières Préface Public 1 Structure de l ouvrage 1 Caractéristiques de l ouvrage 3 Contenu 3 Pédagogie 4 Remarques sur l adaptation française 4 Ressources numériques 5 Biographie 6 PREMIÈRE PARTIE

Plus en détail

Sawsen Lakhal. Ce que représente PeDTICE pour moi

Sawsen Lakhal. Ce que représente PeDTICE pour moi Sawsen Lakhal Ce que représente PeDTICE pour moi En tant que nouvelle professeure, PeDTICE représente pour moi des occasions de rencontres très enrichissantes. Ces rencontres permettent un codéveloppement

Plus en détail

Variabilité de la la maturation osseuse du poignet en. période pré et et per pubertaire. Comparaison des méthodes d évaluation.

Variabilité de la la maturation osseuse du poignet en. période pré et et per pubertaire. Comparaison des méthodes d évaluation. Variabilité de la la maturation osseuse du poignet en période pré et et per pubertaire. Comparaison des méthodes d évaluation. N Colavolpe *, K Chaumoître *, P Kbaier *, O Dutour **, H Chaudet ***, M Panuel

Plus en détail

Un centre de simulation : pourquoi et comment? Conférence Management, CHU Toulouse Anne-Claude Allin 9 avril 2014

Un centre de simulation : pourquoi et comment? Conférence Management, CHU Toulouse Anne-Claude Allin 9 avril 2014 Un centre de simulation : pourquoi et comment? Conférence Management, CHU Toulouse Anne-Claude Allin 9 avril 2014 Plan de présentation 2 Vous avez dit simulation? La simulation est une technique d enseignement

Plus en détail

B-1. BLOC DE COMPETENCES : TECHNIQUES DE VENTE ET NEGOCIATION Modules 1 et 2 2 x 8 j = 16 jours COMPETENCE DE BASE : PREPARER SES ENTRETIENS DE VENTE

B-1. BLOC DE COMPETENCES : TECHNIQUES DE VENTE ET NEGOCIATION Modules 1 et 2 2 x 8 j = 16 jours COMPETENCE DE BASE : PREPARER SES ENTRETIENS DE VENTE Modules 1 et 2 2 x 8 j = 16 jours B-1 COMPETENCE DE BASE : PREPARER SES ENTRETIENS DE VENTE MODULE DE FORMATION : LA PREPARATION DES ENTRETIENS DE VENTE Durée : 3 jours Rassembler les informations sur

Plus en détail

A Randomized Trial of Hyperglycemic. Lalande Marion, Biblio du 3/03

A Randomized Trial of Hyperglycemic. Lalande Marion, Biblio du 3/03 A Randomized Trial of Hyperglycemic Control in Pediatric Intensive Care Lalande Marion, Biblio du 3/03 Justification de l étude Etat actuel des connaissances sur le contrôle glycémique chez l adulte :

Plus en détail

Medication management ability assessment: results from a performance based measure in older outpatients with schizophrenia.

Medication management ability assessment: results from a performance based measure in older outpatients with schizophrenia. Medication Management Ability Assessment (MMAA) Patterson TL, Lacro J, McKibbin CL, Moscona S, Hughs T, Jeste DV. (2002) Medication management ability assessment: results from a performance based measure

Plus en détail

dans le présent contexte que l activité physique et la nutrition.

dans le présent contexte que l activité physique et la nutrition. Contrat de santé sous forme de calendrier : un outil pour les professionnels de la santé Fiche No 48 pour intervenir avec les personnes âgées Haber D., and Looney C. (2000) Health Contract Calendars: A

Plus en détail

Intégration de la simulation dans une stratégie d apprentissage de la sécurité

Intégration de la simulation dans une stratégie d apprentissage de la sécurité Intégration de la simulation dans une stratégie d apprentissage de la sécurité Dr Franck Lagneau Service d anesthésie-réanimation CHU Henri MONDOR, Créteil Deux manières d aborder le sujet Apprentissage

Plus en détail

SOMMAIRE COMMUNIQUÉ DE PRESSE. p. 3. p. 4 LE CESU. p. 5. Les outils. p. 6. Le centre de simulation. Quelques chiffres

SOMMAIRE COMMUNIQUÉ DE PRESSE. p. 3. p. 4 LE CESU. p. 5. Les outils. p. 6. Le centre de simulation. Quelques chiffres SOMMAIRE COMMUNIQUÉ DE PRESSE p. 3 LE CESU Les outils Le centre de simulation Quelques chiffres Un exemple : la formation à l emploi des infirmiers des services d urgences En annexe p. 4 p. 5 p. 6 p. 6

Plus en détail

Université de Poitiers Faculté de Médecine et Pharmacie

Université de Poitiers Faculté de Médecine et Pharmacie Université de Poitiers Faculté de Médecine et Pharmacie ANNEE 2013 Thèse n THESE POUR LE DIPLOME D'ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE (décret du 16 janvier 2004) présentée et soutenue publiquement le trois octobre

Plus en détail

English Anywhere Anytime

English Anywhere Anytime English Anywhere Anytime Easy Access English vous offre des solutions de «blended learning», avec un accompagnement personnalisé grâce à un formateur anglophone attitré qui va vous former, vous guider,

Plus en détail

Les dix points clés de la lecture critique. Michel Cucherat UMR 5558 - Lyon

Les dix points clés de la lecture critique. Michel Cucherat UMR 5558 - Lyon Les dix points clés de la lecture critique Michel Cucherat UMR 5558 - Lyon Point 1 Interpréter les résultats pour décider But de la lecture critique : Juger de la validité scientifique (fiabilité du résultat)

Plus en détail

MÉTHODES ET STATISTIQUES POUR LIRE UN ARTICLE

MÉTHODES ET STATISTIQUES POUR LIRE UN ARTICLE MÉTHODES ET STATISTIQUES POUR LIRE UN ARTICLE Forum HH 05.02.2013 Ghislaine Gagnon Unité HPCI Qualitatif ou quantitatif? Les 2 méthodes peuvent être utilisées séparément ou en conjonction - le qualitatif

Plus en détail

MASTER «Sciences de la Vie et de la Santé» Mention «Santé Publique»

MASTER «Sciences de la Vie et de la Santé» Mention «Santé Publique» M1_presentation_generale_4juil05.doc 1/11 MASTER «Sciences de la Vie et de la Santé» Mention «Santé Publique» La mention s articule autour de 6 spécialités : Recherche en éthique : Pr Christian HERVE (herve@necker.fr)

Plus en détail

Méthodes de recherches et rédaction des mémoires

Méthodes de recherches et rédaction des mémoires 1 Méthodes de recherches et rédaction des mémoires Matériel de cours Institut des hautes études en administration publique (IDHEAP) Février 1999 Daniel Schneider TECFA, Faculté de Psychologie et des Sciences

Plus en détail

Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition

Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition Nouveauté Méthodes quantitatives et qualitatives Prix : 81,95 $ Auteurs : Marie-Fabienne Fortin, Johanne Gagnon ISBN13 : 9782765050063 Nombre

Plus en détail

Cadre de travail. Activités du stagiaire. Document traduit et issu d un projet de développement en. Date du stage :

Cadre de travail. Activités du stagiaire. Document traduit et issu d un projet de développement en. Date du stage : Important : Ce document a pour but d apporter des informations autour de la création et le développement de centre de consultations psychologiques en situation interculturelle. Ce document est proposé

Plus en détail

Evaluer des logiciels éducatifs

Evaluer des logiciels éducatifs DES-TEF 2001-2002 Evaluer des logiciels éducatifs Bernadette Charlier Cellule d Ingénierie Pédagogique Département Education et Technologie FUNDP 1 Evaluer des logiciels éducatifs hyper et multimédias

Plus en détail

Module 6 Enseigner et apprendre l EBM lors d un audit clinique

Module 6 Enseigner et apprendre l EBM lors d un audit clinique Module 6 Enseigner et apprendre l EBM lors d un audit clinique Bienvenue au Module 6 du cours EBM formation des formateurs. Dans ce module, vous apprendrez comment traduire un audit clinique en question

Plus en détail

ÉVALUATION ET AMÉLIORATION DES PRATIQUES. Développement professionnel continu. Simulation en santé. Fiche technique méthode

ÉVALUATION ET AMÉLIORATION DES PRATIQUES. Développement professionnel continu. Simulation en santé. Fiche technique méthode ÉVALUATION ET AMÉLIORATION DES PRATIQUES Développement professionnel continu Simulation en santé Fiche technique méthode Cette fiche technique décrit la participation des professionnels à une session de

Plus en détail

Mission de pédagogie universitaire Université Saint-Joseph Glossaire 1

Mission de pédagogie universitaire Université Saint-Joseph Glossaire 1 glossaire Les définitions succinctes, présentées dans ce glossaire, sont, en grande partie, tirées des chapitres du Manuel. Elles sont en harmonie avec les références relatives au Processus de Bologne.

Plus en détail

Module 3: Enseignement et évaluation clinique

Module 3: Enseignement et évaluation clinique Module 3: Enseignement et évaluation clinique Bienvenue au module 3 du cours EBM formation des formateurs. Dans ce module, vous apprendrez comment utiliser l évaluation et le feedback dans l enseignement

Plus en détail

Les pratiques en intervention dans la prévention des TMS : ce qu en dit la littérature

Les pratiques en intervention dans la prévention des TMS : ce qu en dit la littérature Les pratiques en intervention dans la prévention des TMS : ce qu en dit la littérature Présentation de Marie St-Vincent, ergonome Ph.D. En collaboration avec Denys Denis Caroline Jetté Daniel Imbeau Pourquoi

Plus en détail

Mulford C. (1992). The Mother-Baby Assessment(MBA): An Apgar Score for breastfeeding. Journal of Human Lactation, 8(2), 79-82.

Mulford C. (1992). The Mother-Baby Assessment(MBA): An Apgar Score for breastfeeding. Journal of Human Lactation, 8(2), 79-82. MOTHER-BABY ASSESSMENT SCALE Mulford C. (1992). The Mother-Baby Assessment(MBA): An Apgar Score for breastfeeding. Journal of Human Lactation, 8(2), 79-82. Instrument de Mother-Baby Assessment scale mesure

Plus en détail

L influence de la musique sur les capacités cognitives et les apprentissages des élèves en maternelle et au cours préparatoire

L influence de la musique sur les capacités cognitives et les apprentissages des élèves en maternelle et au cours préparatoire L influence de la musique sur les capacités cognitives et les apprentissages des élèves en maternelle et au cours préparatoire Note de synthèse Juillet 2012 Aurélie Lecoq et Bruno Suchaut IREDU-CNRS et

Plus en détail

Le nouveau paradigme de l évaluation des médicaments en vie réelle

Le nouveau paradigme de l évaluation des médicaments en vie réelle Académie de Pharmacie 2 décembre 2015 Le nouveau paradigme de l évaluation des médicaments en vie réelle Lucien Abenhaim Laser Analytica London School of Hygiene & Tropical Medicine 1 Questions Définitions

Plus en détail

IRPP Session 6- Case Studies and Lessons from Abroad

IRPP Session 6- Case Studies and Lessons from Abroad IRPP Session 6- Case Studies and Lessons from Abroad Integration of services for frail elderly- SIPA and PRISMA projects and after Céline Bureau, M.Sc.Inf. (cbureau.csss-iugs@msss.gouv.qc.ca) CSSS-IUG

Plus en détail

Générer des leads avec les nouveaux contenus marketing

Générer des leads avec les nouveaux contenus marketing Générer des leads avec les nouveaux contenus marketing Conférence du 20 nov 2010 Agenda Les enjeux du contenu Définir sa stratégie de contenu marketing Les nouveaux canaux de diffusion Retours d expérience

Plus en détail

Méthodes empiriques en Sciences Sociales

Méthodes empiriques en Sciences Sociales Méthodes empiriques en Sciences Sociales Eugène Horber Alexandra Feddersen Simon Lanz Alessandro Nai http://www.unige.ch/ses/sococ/mess S2 Présentations Aujourd hui... - Objectifs et matière de l enseignement

Plus en détail

Etude pilote d un régulateur pneumatique continu de la pression des ballonnets des sondes

Etude pilote d un régulateur pneumatique continu de la pression des ballonnets des sondes Etude pilote d un régulateur pneumatique continu de la pression des ballonnets des sondes d intubation endotrachéale chez l enfant. Gaëlle Vottier 1,3 (Sous la direction du Pr Stéphane Dauger 1,3 ) (En

Plus en détail

«Quelle information aux patients en recherche biomédicale? Quels enseignements en retirer pour la pratique quotidienne?»

«Quelle information aux patients en recherche biomédicale? Quels enseignements en retirer pour la pratique quotidienne?» «Quelle information aux patients en recherche biomédicale? Quels enseignements en retirer pour la pratique quotidienne?» Dr Adeline Paris Unité de Pharmacologie Clinique Centre d Investigation Clinique

Plus en détail

Faut-il administrer de la Protéine C activée e (PCA) aux patients atteints de choc septique? CONTRE

Faut-il administrer de la Protéine C activée e (PCA) aux patients atteints de choc septique? CONTRE Faut-il administrer de la Protéine C activée e (PCA) aux patients atteints de choc septique? CONTRE SAINT-LEGER MélanieM Réunion inter-régionale de Réanimation R MédicaleM PLAN Efficacité & essais cliniques

Plus en détail

Mise à jour : septembre 2011. Chapitre 19 L évaluation du Bureau de l audit interne et la reddition de comptes

Mise à jour : septembre 2011. Chapitre 19 L évaluation du Bureau de l audit interne et la reddition de comptes Mise à jour : septembre 2011 Chapitre 19 L évaluation du Bureau de l audit interne et la reddition de comptes Table des matières 1. L évaluation de la performance... 1 2. Les mécanismes d évaluation...

Plus en détail

Formation en Coaching Scolaire et des Jeunes Programme 2015

Formation en Coaching Scolaire et des Jeunes Programme 2015 Formation en Coaching Scolaire et des Jeunes Programme 2015 Niveau PRATICIEN 10 jours Niveau EXPERT 21 jours PRÉSENTATION GÉNÉRALE..2 PUBLIC, OBJECTIFS. 3 PRÉSENTATION SYNTHÉTIQUE DE LA FORMATION..4 CONTENU

Plus en détail

L évaluation de la qualité d un dispositif d apprentissage en ligne. Quelles traces mobiliser? Comment les interpréter?

L évaluation de la qualité d un dispositif d apprentissage en ligne. Quelles traces mobiliser? Comment les interpréter? L évaluation de la qualité d un dispositif d apprentissage en ligne. Quelles traces mobiliser? Comment les interpréter? François GEORGES (LabSET ULg) Séminaire Be-ODL 18 novembre 2013 1 Plan La qualité

Plus en détail

L observation des aspects non techniques d une simulation

L observation des aspects non techniques d une simulation L observation des aspects non techniques d une simulation Dr François LECOMTE Praticien Hospitalier Urgences SMUR UMJ CHU Cochin Hôtel Dieu Université Paris Descartes francois.lecomte@cch.aphp.fr Mettre

Plus en détail

Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013)

Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013) Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013) Considérant le nombre d articles scientifiques disponibles, il est essentiel

Plus en détail

Mener des entretiens professionnels

Mener des entretiens professionnels Formations Mener des entretiens professionnels Durée :... 2,5 jours - 18 heures Personnel concerné :... tout responsable hiérarchique ayant à mener des entretiens d évaluation Méthode pédagogique :...

Plus en détail

Place et intérêt de la simulation «haute-fidélité» dans la formation des étudiants sages-femmes à la réanimation néonatale

Place et intérêt de la simulation «haute-fidélité» dans la formation des étudiants sages-femmes à la réanimation néonatale UNIVERSITÉ D ANGERS-ECOLE DE SAGES-FEMMES RENE ROUCHY UFR SCIENCES MEDICALES Place et intérêt de la simulation «haute-fidélité» dans la formation des étudiants sages-femmes à la réanimation néonatale Diplôme

Plus en détail

I - Introduction à La psychologie Expérimentale

I - Introduction à La psychologie Expérimentale LA METHODE EXPERIMENTALE I - Introduction à La psychologie Expérimentale I.1. Introduction I.2. Critiques concernant l utilisation de la méthode expérimentale en psychologie I.2.A. Critiques morales I.2.A.

Plus en détail

d évaluation Objectifs Processus d élaboration

d évaluation Objectifs Processus d élaboration Présentation du Programme pancanadien d évaluation Le Programme pancanadien d évaluation (PPCE) représente le plus récent engagement du Conseil des ministres de l Éducation du Canada (CMEC) pour renseigner

Plus en détail

APPLICATION DES RECOMMANDATIONS DE LA HAUTE AUTORITE DE SANTE POUR LA PRESCRIPTION DES RADIOGRAPHIES THORACIQUES AU SERVICE D ACCUEIL DES URGENCES

APPLICATION DES RECOMMANDATIONS DE LA HAUTE AUTORITE DE SANTE POUR LA PRESCRIPTION DES RADIOGRAPHIES THORACIQUES AU SERVICE D ACCUEIL DES URGENCES APPLICATION DES RECOMMANDATIONS DE LA HAUTE AUTORITE DE SANTE POUR LA PRESCRIPTION DES RADIOGRAPHIES THORACIQUES AU SERVICE D ACCUEIL DES URGENCES Tiphaine Cassan, Dr Romain Vialle, Pr Jean-Pierre Tasu,

Plus en détail

11. Evaluation de la qualité des essais

11. Evaluation de la qualité des essais 11. Evaluation de la qualité des essais L évaluation de la qualité méthodologique d un essai thérapeutique est une tâche difficile [117]. L essai thérapeutique contrôlé randomisé est considéré comme étant

Plus en détail

Formation certifiante au métier de coach scolaire

Formation certifiante au métier de coach scolaire Formation certifiante au métier de coach scolaire 1 Préambule CoachingMaestro est un portail de formations dédié à toute personne intéressée dans l accompagnement des jeunes. Préambule Ses missions sont

Plus en détail

Compte rendu de la formation

Compte rendu de la formation BILAN QUALITATIF ET QUANTITATIF 12 participants 18 heures de formation sur 3 jours 9 associations de 2 départements représentées (75 et 94) Evaluation orale et bilan individuel écrit effectuée en fin de

Plus en détail

Peut-on prédire la thrombose veineuse profonde par la clinique?

Peut-on prédire la thrombose veineuse profonde par la clinique? Peut-on prédire la thrombose veineuse profonde par la clinique? TVP et algorithme de prédiction clinique - 1 Médiocre sensibilité et spécificité des signes et symptômes cliniques Utilité démontrée de la

Plus en détail

Eléments d analyse systémique du circuit du médicament dans une perspective de sécurité

Eléments d analyse systémique du circuit du médicament dans une perspective de sécurité UNIVERSITE DE GENEVE Ecole de Pharmacie Genève - Lausanne Pharmacie des Hôpitaux du Nord Vaudois et de la Broye Eléments d analyse systémique du circuit du médicament dans une perspective de sécurité Amina

Plus en détail

Situation actuelle. Attachée temporaire d enseignement et de recherche (section CNU 25) à l Université Paris 2. Thèmes de recherche

Situation actuelle. Attachée temporaire d enseignement et de recherche (section CNU 25) à l Université Paris 2. Thèmes de recherche Cyrielle DUMONT Docteur en biostatistiques Née le 9 mai 1985 à Chartres (28) Adresse : Université Paris 2 12 place du Panthéon 75005 Paris Courriel : cyrielle.dumont@inserm.fr Page personnelle : www.biostat.fr/home-dumont.htm

Plus en détail

Rapport sur la formation «Méthodes d analyses quantitatives pour la psychologie» (du 24/10 au 27/10/2011, Oran, Algérie)

Rapport sur la formation «Méthodes d analyses quantitatives pour la psychologie» (du 24/10 au 27/10/2011, Oran, Algérie) Rapport sur la formation «Méthodes d analyses quantitatives pour la psychologie» (du 24/10 au 27/10/2011, Oran, Algérie) Introduction Dans le cadre du projet Européen Tempus 159287-2009 «Développement

Plus en détail

Organisation des enseignements au semestre 7

Organisation des enseignements au semestre 7 Organisation des enseignements au semestre 7 UE1 : Pratiques pédagogiques différenciées et adaptées aux besoins éducatifs particuliers (responsable : J. Divry) Transmettre des connaissances et des références

Plus en détail

Aspects psychologiques et motivationnels de l observance à la Pression Positive Continue

Aspects psychologiques et motivationnels de l observance à la Pression Positive Continue Intitulé de la formation Aspects psychologiques et motivationnels de l observance à la Pression Positive Continue FICHE SIGNALETIQUE Présentiel /à distance Sur site 6 modules de 3h Théorie & Pratique Finalité

Plus en détail

SÉMINAIRES DE FORMATION

SÉMINAIRES DE FORMATION SÉMINAIRES DE FORMATION Formations sur-mesure - inter et intra entreprises «Les deux choses les plus importantes n'apparaissent pas au bilan de l'entreprise: sa réputation et ses Hommes», Henry Ford. 2012-2013

Plus en détail

Phase pilote d élaboration d un logiciel pédagogique en prothèse adjointe partielle : METACIEL

Phase pilote d élaboration d un logiciel pédagogique en prothèse adjointe partielle : METACIEL Phase pilote d élaboration d un logiciel pédagogique en prothèse adjointe partielle : METACIEL > RÉSUMÉ Marion BESSADET CHU de Clermont-Ferrand, Service d Odontologie. Université d Auvergne Clermond-Ferrand

Plus en détail

Evaluation en Simulation. Dr François LECOMTE Urgences-SMUR-UMJ Cochin-Hôtel Dieu Université Paris Descartes

Evaluation en Simulation. Dr François LECOMTE Urgences-SMUR-UMJ Cochin-Hôtel Dieu Université Paris Descartes Evaluation en Simulation Dr François LECOMTE Urgences-SMUR-UMJ Cochin-Hôtel Dieu Université Paris Descartes Plan Evaluation en simulation en France Formateurs Structures Programmes Apprenants Evaluation

Plus en détail

FREINS DANS L APPLICATION DES RECOMMANDATIONS D HYGIENE PAR LES ETUDIANTS IFSI 3 ème ANNEE

FREINS DANS L APPLICATION DES RECOMMANDATIONS D HYGIENE PAR LES ETUDIANTS IFSI 3 ème ANNEE FREINS DANS L APPLICATION DES RECOMMANDATIONS D HYGIENE PAR LES ETUDIANTS IFSI 3 ème ANNEE Arlette OPEICLE Cadre de santé formateur IFSI Xavier Arnozan CHU BORDEAUX Bruno QUINTARD Maître de conférences

Plus en détail

UNIVERSITE TUNIS EL MANAR DEPARTEMENT DE PSYCHOLOGIE DE L ISSHT

UNIVERSITE TUNIS EL MANAR DEPARTEMENT DE PSYCHOLOGIE DE L ISSHT UNIVERSITE TUNIS EL MANAR DEPARTEMENT DE PSYCHOLOGIE DE L ISSHT Document de référence pour la conception et la rédaction des Rapports de Stage effectués en milieu professionnel pour l obtention du Master

Plus en détail

Élaborer des preuves relatives à l impact de l information sur le marché du travail

Élaborer des preuves relatives à l impact de l information sur le marché du travail Élaborer des preuves relatives à l impact de l in sur le Présentation de Jean-Pierre Voyer (SRSA) et Cathleen Johnson (Université de l Arizona) à la Conférence du FMMT sur l IMT Winnipeg, 14 février 2007

Plus en détail

STAGE EN PSYCHOPHARMACOLOGIE CATÉGORIE : STAGE À OPTION

STAGE EN PSYCHOPHARMACOLOGIE CATÉGORIE : STAGE À OPTION STAGE EN PSYCHOPHARMACOLOGIE CATÉGORIE : STAGE À OPTION Responsable: Dr Pierre Landry, professeur agrégé de clinique Membres de l équipe professorale Dr Pierre Landry, professeur agrégé de clinique Autres

Plus en détail

Session d EPP au cours d un congrès

Session d EPP au cours d un congrès Basée sur les pratiques FMC et EPP sont indissociables Quels outils d évaluation des pratiques des participants? PrJacques Barrier, Président de la FSM Paris 23 janvier 2005 Planification Etape 1: choix

Plus en détail

Cursus. perfectionnement spécialement conçu pour les. modules. assistantes dentaires. de formation répartis de septembre 2013 à Avril 2014

Cursus. perfectionnement spécialement conçu pour les. modules. assistantes dentaires. de formation répartis de septembre 2013 à Avril 2014 Cursus de perfectionnement spécialement conçu pour les assistantes dentaires modules de formation répartis de septembre 2013 à Avril 2014 Cursus de perfectionnement spécialement conçu pour les assistantes

Plus en détail

La recherche en soins infirmiers

La recherche en soins infirmiers La recherche en soins infirmiers 3 e module : la planification 1 re partie Devis, buts, méthodes et concepts reliés à la recherche Margot Phaneuf, inf. PhD. Révision 2013 Ce texte fait partie d un didacticiel

Plus en détail

FORMATION CONTINUE SUR L UTILISATION D EXCEL DANS L ENSEIGNEMENT Expérience de l E.N.S de Tétouan (Maroc)

FORMATION CONTINUE SUR L UTILISATION D EXCEL DANS L ENSEIGNEMENT Expérience de l E.N.S de Tétouan (Maroc) 87 FORMATION CONTINUE SUR L UTILISATION D EXCEL DANS L ENSEIGNEMENT Expérience de l E.N.S de Tétouan (Maroc) Dans le cadre de la réforme pédagogique et de l intérêt que porte le Ministère de l Éducation

Plus en détail

Master 1 de Psychologie du Travail et des Organisations : Recueil et analyse des données - Corrigés des T.D. ( 2014/2015) -

Master 1 de Psychologie du Travail et des Organisations : Recueil et analyse des données - Corrigés des T.D. ( 2014/2015) - Dominique Ferrieux - Université Paul Valéry - Montpellier III Master de Psychologie du Travail et des Organisations : Recueil et analyse des données - Corrigés des T.D. ( /) - Deuxième partie : Plans :

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR REALISER UNE THESE QUALITATIVE. I. La démarche pas à pas. Lire la bibliographie : thèses, articles

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR REALISER UNE THESE QUALITATIVE. I. La démarche pas à pas. Lire la bibliographie : thèses, articles GUIDE METHODOLOGIQUE POUR REALISER UNE THESE QUALITATIVE I. La démarche pas à pas Date Démarche Trouver un sujet qui vous intéresse Lire la bibliographie : thèses, articles Participer au séminaire «thèse»

Plus en détail

Choisir des mesures et des indicateurs pour évaluer des programmes. Le 22 janvier 2013

Choisir des mesures et des indicateurs pour évaluer des programmes. Le 22 janvier 2013 Choisir des mesures et des indicateurs pour évaluer des programmes Le 22 janvier 2013 Les présentatrices d aujourd hui Ilana Smyth Associée au programme, Évaluation and recherche Centre d excellence de

Plus en détail

COMMENT REDIGER UN ARTICLE?

COMMENT REDIGER UN ARTICLE? Module National d Enseignement Recherche & Innovation en Imagerie Mars 2010 COMMENT REDIGER UN ARTICLE? Pr M REMY-JARDIN Service d Imagerie Thoracique CHRU LILLE INTRODUCTION Etape finale d un travail

Plus en détail

USAGES CONTRASTÉS D ECAMPUS À L ULG

USAGES CONTRASTÉS D ECAMPUS À L ULG USAGES CONTRASTÉS D ECAMPUS À L ULG Béatrice Lecomte et Patrick Schaffer, ecampus, IFRES Université Paris-Dauphine, 10 avril 2014 L Université de Liège Université publique complète Fondée officiellement

Plus en détail

GESTION PARTICIPATIVE: DES GAINS GARANTIS POUR TOUS!

GESTION PARTICIPATIVE: DES GAINS GARANTIS POUR TOUS! GESTION PARTICIPATIVE: DES GAINS GARANTIS POUR TOUS! XIXe Colloque des CII-CIR Sophie Baillargeon, Adjointe à la DSI et Présidente du CII Anaïck Briand, Chargée de projet TSAC/TCAB 8 mai 2014 PLAN Projet

Plus en détail

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique?

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les sociétés savantes et organisations

Plus en détail

Faire avancer la recherche : un guide sur les essais cliniques destiné aux médecins

Faire avancer la recherche : un guide sur les essais cliniques destiné aux médecins Faire avancer la recherche : un guide sur les essais cliniques destiné aux médecins Le recrutement et la rétention de personnes participant aux essais cliniques sont les principaux obstacles au développement

Plus en détail

efmap ECOLE FRANCAISE DE METHODES D ACTION ET DE PSYCHODRAME HUMANISTES

efmap ECOLE FRANCAISE DE METHODES D ACTION ET DE PSYCHODRAME HUMANISTES efmap L Ecoute Centrée sur la Personne (A.C.P.) selon l approche de Carl R. Rogers dans la Relation d Aide adaptée aux besoins des professionnel(le)s Soizick Roulinat, Responsable du programme DOSSIER

Plus en détail

INTRODUCTION. Master Management des Ressources Humaines de l IAE de Toulouse Page 1

INTRODUCTION. Master Management des Ressources Humaines de l IAE de Toulouse Page 1 LES FICHES OUTILS RESSOURCES HUMAINES L évaluation 360 Feed-back INTRODUCTION Aujourd hui les ressources humaines sont considérées par les entreprises comme un capital. La notion de «capital humain» illustre

Plus en détail

DIRECTIVES ET RESCRIPTIONS

DIRECTIVES ET RESCRIPTIONS DIRECTIVES ET RESCRIPTIONS EXAMEN PRATIQUE EP - 1 - Remarques générales Conformément aux dispositions réglementaires pour l obtention du Master en Pédagogie Spécialisée / Enseignement Spécialisé, les étudiant-e-s

Plus en détail

Atelier Essais cliniques dans les projets santé Horizon 2020

Atelier Essais cliniques dans les projets santé Horizon 2020 Nacer Boubenna, PhD Chargé de mission Europe au siège de l Inserm Coordinateur du Point de contact national santé Atelier Essais cliniques dans les projets santé Horizon 2020 Paris 6 juin 204 Définitions

Plus en détail

Evaluation méthodologique des projets CPP ou ANSM?

Evaluation méthodologique des projets CPP ou ANSM? Evaluation méthodologique des projets CPP ou ANSM? Philippe RUSCH CPP Sud-Est 1 Représentant des CPP à Bruxelles : SANCO «Ad-hoc group on the implementation of the 'Clinical Trials Directive' 2001/20/EC»

Plus en détail

Catalogue Formations. Sûreté Protection des Personnes Protection des Biens Risques Plans de Continuité d Activité PPMS, PPE, POI...

Catalogue Formations. Sûreté Protection des Personnes Protection des Biens Risques Plans de Continuité d Activité PPMS, PPE, POI... Crédits photos Fotolia Catalogue Formations L-EBORE SAS 25 rue du Val 78126 AULNAY SUR MAULDRE Téléphone : +33 (0)9 81 23 74 02 Messagerie : contact@l-ebore.fr www.l-ebore.fr Sûreté Protection des Personnes

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

Pose de Cathéter Veineux Périphérique (CVP) et manipulations des lignes veineuses

Pose de Cathéter Veineux Périphérique (CVP) et manipulations des lignes veineuses Evaluation des Pratiques Professionnelles Pose de Cathéter Veineux Périphérique (CVP) et manipulations des lignes veineuses Diffusion et communication de bonnes pratiques CHU_ Hôpitaux de Rouen - page

Plus en détail

* Le terme «déficit fonctionnel» ici signifie toute situation de santé d ordre physique ou mental.

* Le terme «déficit fonctionnel» ici signifie toute situation de santé d ordre physique ou mental. Faculté de médecine et des sciences de la santé Programme des études médicales prédoctorales PROCÉDURE L admission au doctorat en médecine des candidates ou candidats avec un «déficit fonctionnel» La formation

Plus en détail