Le commerce extérieur de la Belgique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le commerce extérieur de la Belgique"

Transcription

1 Le commerce extérieur de la Belgique janvier-septembre 2010

2 Le commerce extérieur de la Belgique à l issue des 9 premiers mois de 2010 (Source: BNB concept communautaire*) Analyse des chiffres des 9 premiers mois de 2010 Si des problèmes de dette souveraine au début de 2010 ont ébranlé la confiance des milieux financiers, la reprise de l activité économique mondiale a favorisé le redémarrage des exportations et donné de nouvelles impulsions aux échanges internationaux. Le risque de rechute demeure toutefois réel compte tenu de la tourmente que connaît l euro. Dans son rapport sur la Belgique paru en décembre 2010, le FMI recommande de modérer les augmentations salariales et de reconsidérer l indexation salariale automatique afin de renforcer la compétitivité. Alors qu à l issue des 9 premiers mois de 2009, les exportations belges avaient chuté de 21,0%, elles ont grimpé de 17,7% au terme des 3 premiers trimestres de 2010 tandis que les importations se sont accrues de 16,0% Si l on compare toutefois les montants des exportations de 2008 (trois premiers trimestres) avec ceux de 2010 (période correspondante), soit EUR 249,5 milliards et EUR 230,4 milliards, on constate que le commerce extérieur de la Belgique n a pas encore retrouvé son niveau d avant la crise. Les exportations progressent cependant à un rythme plus rapide que les importations, d où une amélioration de la balance commerciale. L excédent commercial est en effet passé de EUR 5,1 milliards en 2008 (9 mois) à EUR 9,1 milliards en2009 (9 mois) avant de s établir à EUR 14,0 milliards en 2010 (9 mois)

3 A l issue des 9 premiers mois de 2010, les exportations belges se sont accrues de 17,7%, passant de EUR 195,7 milliards en 2009 (9 premiers mois) à EUR 230,4 milliards en 2010 (même période). Les importations belges ont elles aussi progressé, encore qu à un rythme plus lent. De 2009 (3 premiers trimestres) à 2010 (même période), les achats de la Belgique à l étranger ont crû de 16,0%, de EUR 186,6 milliards à EUR 216,4 milliards. De 2009 (9 premiers mois ) à 2010 (période correspondante) l excédent commercial s est sensiblement étoffé. Alors qu en 2009, le solde positif s établissait à EUR 9,1 milliards, il a grimpé à EUR 14,0 milliards après les neuf premiers mois de En milliards d' Export Import Balance Taux de couverture % 9 mois ,7 186,6 9,1 104,9 9 mois ,4 216,4 14,0 106,5 % var. 2010/ ,7 16,0 * Concept communautaire/concept national Les résultats sont présentés selon le concept communautaire qui, à la différence du concept national, tient compte notamment des opérations à l importation et à l exportation réalisées par des non-résidents assujettis à la TVA en Belgique et dans lesquelles aucun résident n intervient. Les retours de marchandises sont également pris en compte

4 1. Exportations 1.1 Evolution géographique des exportations Europe L analyse de l évolution des exportations belges à destination des autres pays européens repose sur une double distinction. Ainsi, on distingue d une part l Union européenne et d autre part les pays hors Union européenne. L Union européenne se subdivise elle aussi entre: les pays appartenant à la zone euro et les pays ne faisant pas partie de la zone euro. Le taux de croissance des livraisons aux pays membres de l Union européenne s est établi en 2010 (9 premiers mois) à 13,0% contre - 21,9% en 2009 (9 premiers mois). Tant les ventes de la Belgique aux pays appartenant à la zone euro que les livraisons aux pays hors zone euro ont contribué à cet accroissement qui s est traduit comme suit: de -21,4% à +12,4% - zone euro (neuf premiers mois de 2010) de -24,1% à +16,2% - hors zone euro (idem). Pays de la zone euro Abstraction faite de la Grèce (-7,6%), la Belgique a vu ses livraisons progresser à destination de tous les pays de la zone euro. Les ventes belges se sont accrues le plus à destination de Malte (+47,3%). Elles ont crû aussi notamment à destination de la Slovaquie (+30,1%) et de la Finlande (+23,6%). Pays n appartenant pas à la zone euro Un taux de croissance négatif a été enregistré en Estonie (-12,9%). Sur tous les autres marchés, la Belgique a réussi à accroître ses ventes. Les plus belles performances ont été réalisées en Lituanie (+51,0%), en Lettonie (+45,1%) et en Suède (+26,2%)

5 Variation des livraisons à l'union Européenne 9 premiers mois 2010 (2009) (en %) Union Européenne Zone euro France GD Luxembourg Pays-Bas Allemagne Italie Irlande Grèce Portugal Espagne Finlande Autriche Slovénie Chypre Malte 01-09/ /2010 Slovaquie Zone hors euro Danemark Royaume-Uni Suède Estonie Lettonie Lituanie Pologne Rep.Tchèque Hongrie Roumanie Bulgarie -60,0-40,0-20,0 0,0 20,0 40,0 60,0-5 -

6 Les exportations belges à destination des autres pays européens hors UE ont elles aussi présenté de beaux scores: +30,4% contre -40,2% en 2009 (période correspondante). Des progressions substantielles ont été enregistrées sur tous les marchés, sans exception aucune. Ainsi, les ventes à l Islande ont fait un bond de 52,2% et les exportations à destination de la Fédération de Russie se sont accrues de 49,8%. Tous les taux d accroissement ont d ailleurs été supérieurs à 10%. Variation des exportations à destination des pays européens hors UE 9 premiers mois de 2010 / 9 premiers mois de 2009 en % Europe hors UE Islande Norvège Suisse 01-09/ /2010 Turquie Ukraine Féd. de Russie -60,0-40,0-20,0 0,0 20,0 40,0 60,0-6 -

7 Grande exportation Les évolutions notées au niveau de la grande exportation sont elles aussi particulièrement encourageantes. Des taux positifs ont succédé aux taux négatifs et les ventes se sont inscrites en progression sur tous les continents. Afrique: +10,1% (9 premiers mois ) contre -18,1% en 2009 (même période); Amérique: +32,6% (9 premiers mois) contre -24,9% en 2009 (même période); Asie: +33,4% (9 premiers mois) contre -19,0% en 2009 (même période) et Océanie: +38,2% (9 premiers mois) contre -38,1% en 2009 (même période). En Afrique, les livraisons se sont accrues notamment à destination du Sénégal (+46,1%), de la Tunisie (+33,0%), de l Afrique du Sud (+30,5%) et du Maroc (+23,8%). Grâce à ces progressions substantielles, les exportations belges vers l ensemble du continent ont vu leur taux passer de -18,1% à +10,1%. En Amérique, les exportateurs belges ont enregistré des résultats particulièrement bons au Brésil (+74,9%), au Pérou (+72,0%), à Cuba (+66,4%), en Argentine (+51,5%) et au Chili (+45,0%). Aux Etats- Unis et au Mexique, les livraisons ont grimpé de respectivement 33,3% et de 28,4%. Le Venezuela a été un des rares pays où les livraisons de la Belgique ont régressé (-12,4%). En Asie, les ventes de la Belgique se sont accrues en Thaïlande (+66,1%), en Inde (61,3%), en Israël (+57,7%) et aux Philippines (+41,9%). En ce qui concerne les autres pays, notons que les exportations belges ont légèrement reculé à Singapour (-1,2%). En Océanie, les exportateurs belges se sont bien défendus; les ventes à destination de l Australie ont progressé de 36,1% et les livraisons à la Nouvelle-Zélande ont fait un bond de 54,8%

8 Parts de marché Avec 73,0% l Union européenne se taille toujours la part du lion. De 2009 (9 premiers mois) à 2010 (période correspondante), la part que s adjuge l UE dans les exportations belges est toutefois revenue de 76,1% à 73,0%. Les pays de la zone euro s attribuent à présent 60,3% contre 63,2% en 2009 et la part des autres pays de l UE est restée plus ou moins stationnaire avec 12,7% contre 12,9%. En ce qui concerne les quatre clients les plus importants de la Belgique, quelques légères variations sont à noter. Ainsi, - la part de l Allemagne diminue, revenant de 19,6% à 18,7%; - la France voit sa part régresser de 17,8% à 16,5%; - la part des Pays-Bas est restée stationnaire avec 11,9%; - le Royaume-Uni voit sa part régresser de 7,1% en 2009 à 6,9% en La part des pays européens hors Union européenne est passée de 3,6% à l issue des 9 premiers mois de 2009 à 4,7% au terme de la période correspondante de De 2009 (3 premiers trimestres ) à 2010 (période correspondante), la part des différents continents dans le commerce extérieur belge total a évolué comme suit: Afrique: de 2,3% à 2,5%; Amérique: de 6,4% à 8,3%; Asie: de 7,7% à 9,5% et Océanie: de 0,5% à 0,6%

9 Part des exportations par continent 9 premiers mois 2010 (2009) Amérique 8,3% (6,4%) Asie 9,5% (7,7%) Océanie 0,6% (0,5%) Divers 1,3% (3,4%) Afrique 2,5% (2,3%) Autres pays européens 4,7% (3,6%) Union européenne 73,0% (76,1%) Tous continents confondus, nos 20 principaux clients ont été les suivants: Les 20 principaux clients de la Belgique (en millions d'eur) / /

10 Avec EUR ,0 millions, l Allemagne est restée notre premier client, grâce à une progression des ventes belges de 12,4%. En 2009 (9 premiers mois), les livraisons avaient fléchi de 22,1% pour s établir à EUR ,7 millions. En seconde position se classe toujours la France. Au terme des 9 premiers mois de 2010, les exportations belges à destination de l Hexagone se sont chiffrées à EUR ,6 millions. Par rapport à 2009 (même période), les ventes à ce pays ont progressé de 8,9% alors qu en 2009 (même période), elles avaient encore régressé de 18,0% (EUR ,4 millions). Last but not least, les livraisons belges à destination des Pays-Bas ont elles aussi progressé, passant de EUR ,2 millions en 2009 (9 premiers mois ) à EUR ,5 millions (3 premiers trimestres), soit un accroissement de 18,0%. 1.2 Evolution sectorielle des exportations La section des produits chimiques s adjuge toujours la part du lion avec 26,3% de nos ventes totales. De 2009 (9 premiers mois) à 2010 (même période), les ventes ont progressé de 17,2%. Avec 11,2% des exportations belges totales, les machines et appareils se rangent à la deuxième place. Les ventes de ce groupe de produits se sont accrues de 13,4%; en 2009 (janvier-septembre), elles avaient fléchi de 25,1%. Les produits minéraux occupent la troisième place avec une part de 9,2%, grâce à un accroissement des ventes de 45,0%. La section du matériel de transport figure en quatrième position avec une part de 9,1% et des exportations en hausse de 4,2%. Répartition sectorielle des exportations 9 premiers mois de 2010 (2009) Instruments d'optique 2,5% (2,5%) Textiles 3,5% (4,0%) Produits du règne végétal 2,3% (2,6%) Produits du règne animal 2,2% (2,2%) Autres 7,5% (11,2%) Produits chimiques 26,3% (25,8%) Produits alimentaires 4,3% (4,6%) Pierres précieuses et métaux précieux 4,8% (3,6%) Métaux communs 8,5% (7,5%) Plastiques 8,6% (7,6%) Matériel de transport 9,1% (10,0%) Produits minéraux 9,2% (7,2%) Machines et appareils 11,2% (11,2%)

11 2. Importations 2.1 Evolution géographique des importations Les importations de la Belgique en provenance des pays de l Union européenne ont affiché à l issue des 9 premiers mois de 2010 une progression de 14,6% contre une régression de 22,8% en 2009 (janvier-septembre). Les achats effectués par la Belgique dans la zone euro se sont accrus de manière significative, passant de -21,9% à +14,0%. Pour ce qui est des acquisitions effectuées par la Belgique dans les autres pays de l UE n appartenant pas à la zone euro, le taux de croissance a lui aussi sensiblement augmenté, passant de -28,0% à +18,3%. Dans la zone euro, la Belgique a vu croître ses acquisitions en provenance surtout de Chypre (+98,6%) et, dans une mesure nettement moindre, des Pays-Bas et de l Autriche (+21,8% dans les deux cas). De tous les pays de la zone euro, l Irlande a été le seul pays à exporter moins de marchandises vers la Belgique (-4,4%). En ce qui concerne les pays UE n ayant pas adopté l euro, on ne manquera pas d être frappé par la progression des achats de la Belgique à l Estonie (+30,0%), à la Roumanie(+29,0%) et à la Suède (+28,0%). Un seul pays a exporté moins de marchandises vers la Belgique. Tel a été le cas de la Lettonie. Les importations belges en provenance de ce pays ont en effet chuté de 53,5%

12 Variation des importations en provenance de l'union Européenne 9 premiers mois de 2010/ 9 premiers mois de 2009 en % Union Européenne Zone euro France GD Luxembourg Pays-Bas Allemagne Italie Irlande Grèce Portugal Espagne Finlande Autriche Slovénie Slovaquie Malte Chypre 01-09/ /2010 Zone hors euro Royaume-Uni Danemark Suède Estonie Lettonie Lituanie Pologne Rep.Tchèque Hongrie Roumanie Bulgarie -100,0-50,0 0,0 50,0 100,0 150,0-12 -

13 Les achats aux autres pays européens hors UE se sont accrus de 35,8% en raison notamment de la progression des importations de la Belgique en provenance de la Fédération de Russie (+82,2%). Notons encore que les achats à la Norvège et à l Ukraine ont eux aussi progressé de respectivement 18,6% et 17,7%. Des taux d accroissement positifs ont été enregistrés également pour les 3 autres pays. Variation des importations en provenance des pays européens hors UE 9 premiers mois de 2010 / 9 premiers mois de 2009 en % Europe hors UE Islande Norvège Suisse 01-09/ /2010 Turquie Ukraine Féd. de Russie -60,0-40,0-20,0 0,0 20,0 40,0 60,0 80,0 100,0-13 -

14 Les importations en provenance du reste du monde ont elles évolué positivement; elles se sont accrues en provenance des quatre continents. On notera en particulier le bond remarquable fait par l Afrique. L Amérique n est pas non plus restée en reste et l Asie s est également bien défendue. En ce qui concerne l Océanie, elle a emboîté le pas aux autres continents, exportant elle aussi davantage de marchandises vers la Belgique. Afrique: +30,9% contre -35,1% en 2009 (9 mois); Amérique: +16,5% contre -22,2% en 2009; Asie: +13,6% contre -23,2% en 2009 et Océanie: +23,8% contre -27,3% en Tous continents confondus, les 20 principaux fournisseurs de la Belgique ont été en 2010 les pays ciaprès: Les 20 principaux fournisseurs de la Belgique (en millions d'eur) / /

15 2.2 Evolution sectorielle des importations Tout comme pour les exportations, la première section à l importation reste, et de loin, celle des produits chimiques qui s adjuge quasi un quart de nos importations totales (23,1%), grâce à un accroissement des achats de 12,0%. Les trois autres sections d importance ont été à l issue des 3 premiers trimestres de 2010 les produits minéraux, les machines et appareils et le matériel de transport qui se sont attribué respectivement une part de 14,5%, 12,6% et 10,5% des achats globaux de la Belgique. Les importations de ces trois sections ont progressé de respectivement 36,9%, 9,4% et 11,0%. Viennent ensuite les métaux communs et ouvrages qui ont crû de 31,9% et qui ont pris à leur compte 7,7% des importations totales de la Belgique. Répartition sectorielle des importations 9 premiers mois de 2010 (2009) Produits du règne végétal 2,9% (3,3%) Instruments d'optique 2,6% (2,8%) Papier et carton 2,1% (2,1%) Autres 7,7% (8,6%) Produits chimiques 23,1% (24,0%) Textiles 3,1% (3,7%) Produits alimentaires 3,5% (4,0%) Pierres précieuses et métaux précieux 4,2% (3,2%) Plastiques 5,5% (5,1%) Métaux communs 7,7% (6,8%) Matériel de transport 10,5% (10,8%) Machines et appareils 12,6% (13,2%) Produits minéraux 14,5% (12,4%)

16 3. Balances commerciales géographiques Avec l Union européenne la Belgique a affiché une balance commerciale excédentaire. Ce boni s est même étoffé en 2010 (9 premiers mois) par rapport à 2009 (même période). Le solde positif est en effet passé de EUR 17,0 milliards en 2009 à EUR 17,2 milliards en Pays de la zone euro En 2010 et à l issue des 9 premiers mois, le solde positif de la balance commerciale avec la France a diminué (EUR 13,3 milliards). D autres excédents, bien que moins importants, ont été enregistrés notamment avec l Allemagne (EUR 7,4 milliards), l Italie (EUR 3,9 milliards) et le Grand-duché de Luxembourg (EUR 2,4 milliards). Avec les Pays-Bas, la balance commerciale s est détériorée; le déficit est en effet passé de EUR -9,5 milliards à EUR -12,4 milliards. La balance commerciale continue aussi à être déficitaire avec l Irlande (EUR -10,4 milliards). Pour ce qui est des pays hors zone euro, le solde commercial global reste positif et a même grossi. De EUR 6,5 milliards, le boni est passé à EUR 7,2 milliards. 20,0 15,0 10,0 5,0 0,0-5,0-10,0-15,0 Balance commerciale Belgique - UE (en milliards d'eur) - 9 premiers mois

17 Avec les autres pays européens hors UE, la balance commerciale s est dégradée. Le déficit commercial s est, en effet, sensiblement alourdi, passant de EUR -83,1 millions à EUR -564,8 millions. Le solde négatif de la Belgique avec la Norvège et la Fédération de Russie a également grossi, passant à respectivement EUR ,9 millions et EUR ,4 millions. En ce qui concerne les autres continents, il y a lieu de constater qu avec l Amérique, l Asie et l Océanie, la balance commerciale de la Belgique s est améliorée. Se chiffrant à EUR ,7 millions en 2009 (9 mois), le déficit avec l Amérique s est transformé en un solde positif de EUR 111,7 millions. Avec l Asie, le mali qui s élevait à l issue des 9 premiers mois de 2009 à EUR ,8 millions s est sensiblement allégé, revenant à EUR ,1 millions. Pour ce qui est de l Océanie, la balance commerciale s est également clôturée par un excédent de EUR 366,7 millions contre un boni de EUR 177,8 millions en 2009 (janvier-septembre). Avec l Afrique, la balance commerciale de la Belgique s est, en revanche, sensiblement allégée; de 2009 (3 premiers trimestres ) à 2010 (même période), l excédent est en effet revenu de EUR 1.277,9 millions à EUR 572,3 millions. Projections Ci-après les prévisions de la Banque Nationale de Belgique, de la CE et de l OCDE pour 2010 et 2011 (variations en pourcentages par rapport à l année précédente): BNB CE OCDE BNB CE OCDE Exportations de biens et services 10,3 9,6 10,1 4,8 5,7 5,2 Importations de biens et services 9,0 8,5 9,1 4,2 5,5 5,3 PIB 2,1 2,0 2,1 1,8 1,8 1,8 Décembre

18 Pour plus d informations: Agence pour le Commerce extérieur Rue Montoyer Bruxelles Service Statistiques Nadia Verlent Responsable du service Statistiques 02/ / Dennis Gijsbrechts Attaché 02/ / Cathy Marquegnies Assistante 02/ /

Le commerce extérieur de la Belgique

Le commerce extérieur de la Belgique Le commerce extérieur de la Belgique 1 er semestre 2010 Le commerce extérieur de la Belgique à l issue du premier semestre de 2010 (Source: BNB concept communautaire*) Analyse des chiffres du premier semestre

Plus en détail

Relations commerciales bilatérales de la Belgique avec l Afghanistan

Relations commerciales bilatérales de la Belgique avec l Afghanistan Relations commerciales bilatérales de la Belgique avec l Afghanistan En général: 2010 (estimations) PIB 15,6 milliards USD Taux de croissance du PIB 8,2% Inflation 13,3% Exportations de biens (FOB) Importations

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 DIRECTION DE L'EXPANSION ECONOMIQUE DIVISION DES STATISTIQUES ET DES ETUDES ECONOMIQUES SOMMAIRE Pages PREAMBULE 1 CHAPITRE n 1 - LES RESULTATS ANNUELS 3

Plus en détail

Évolution des exportations et importations de biens de l UE avec la Chine, 2004-2014 (en milliards d euros)

Évolution des exportations et importations de biens de l UE avec la Chine, 2004-2014 (en milliards d euros) 116/2015-26 juin 2015 Sommet Union européenne Chine Hausse significative du commerce de biens et de services de l UE avec la Chine en 2014 Déficit de l UE pour les échanges de biens, excédent pour les

Plus en détail

LUXEMBOURG. Les relations commerciales de la Belgique avec le:

LUXEMBOURG. Les relations commerciales de la Belgique avec le: Les relations commerciales de la Belgique avec le: LUXEMBOURG Cette note est également disponible sur le site internet de l Agence pour le Commerce extérieur : www.abh-ace.be P a g e 1 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr En 2008, la baisse du nombre d exportateurs engagée depuis 2003 s accentue (-3,1 %), quelle que soit

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

TURQUIE. Les relations commerciales de la Belgique avec la Turquie

TURQUIE. Les relations commerciales de la Belgique avec la Turquie TURQUIE Les relations commerciales de la Belgique avec la Turquie Source : Ambassade de Turquie en Belgique Les relations commerciales de la Belgique avec la Turquie 4 Table des matières 1 Quelques indicateurs

Plus en détail

LES RELATIONS COMMERCIALES DE LA BELGIQUE AVEC LES ÉTATS-UNIS

LES RELATIONS COMMERCIALES DE LA BELGIQUE AVEC LES ÉTATS-UNIS LES RELATIONS COMMERCIALES DE LA BELGIQUE AVEC LES ÉTATS-UNIS Los Angeles, San Francisco/Silicon Valley LES RELATIONS COMMERCIALES DE LA BELGIQUE AVEC LES ÉTATS-UNIS RELATIONS COMMERCIALES 3 Table des

Plus en détail

Les relations commerciales de la Belgique avec le Japon

Les relations commerciales de la Belgique avec le Japon JAPON Les relations commerciales de la Belgique avec le Japon Les relations commerciales de la Belgique avec le Japon 1. QUELQUES INDICATEURS ÉCONOMIQUES En général (2011) : PIB 5.865,8 milliards USD

Plus en détail

GHANA. Les relations commerciales de la Belgique avec le

GHANA. Les relations commerciales de la Belgique avec le Les relations commerciales de la Belgique avec le GHANA Cette note est également disponible sur le site internet de l Agence pour le Commerce extérieur : www.abh-ace.be P a g e 1 TABLE DES MATIÈRES 1 La

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 109 Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs

Plus en détail

CANADA. Les relations commerciales de la Belgique avec le

CANADA. Les relations commerciales de la Belgique avec le Les relations commerciales de la Belgique avec le CANADA Cette note est également disponible sur le site internet de l Agence pour le Commerce extérieur : www.abh-ace.be P a g e 1 TABLE DES MATIÈRES 1

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

II. Commerce des marchandise

II. Commerce des marchandise II. Commerce des marchandise En, le commerce des marchandises a augmenté de 14 pour cent en volume. Parmi les grands groupes recensés, ce sont les produits manufacturés qui affichent la croissance la plus

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGCIS-Banque de France auprès des visiteurs venant de l étranger

Plus en détail

COMMERCE EXTERIEUR DE LA TUNISIE PREMIER TRIMESTRE 2011

COMMERCE EXTERIEUR DE LA TUNISIE PREMIER TRIMESTRE 2011 COMMERCE EXTERIEUR DE LA TUNISIE PREMIER TRIMESTRE 2011 1 1) Hausse des exportations des biens en valeur de 10.3 % (5898.5 M.D contre 5349.3 M.D) 2) Progression des exportations des industries manufacturières

Plus en détail

Les Échanges. Internationaux. de l Aquitaine

Les Échanges. Internationaux. de l Aquitaine Les Échanges Internationaux de l Aquitaine en 2009 2009 : Tendances et faits marquants Baisse généralisée des exportations et importations Exportations Importations Aquitaine Valeur 2009 12 083 9 664 Evolution

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL

AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL La Ministre Conseillère pour les Affaires Economiques Berlin, le 31 octobre 2014 Dossier suivi par Lucie Petit Relu par Nicolas Studer NOTE

Plus en détail

L ÎLE MAURICE. Les relations commerciales de la Belgique avec

L ÎLE MAURICE. Les relations commerciales de la Belgique avec Les relations commerciales de la Belgique avec L ÎLE MAURICE Cette note est également disponible sur le site internet de l Agence pour le Commerce extérieur : www.abh-ace.be P a g e 1 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs venant

Plus en détail

Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne

Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne Guillaume Wemelbeke* Depuis la crise survenue à la fin 2008, la production européenne de produits agricoles et agroalimentaires

Plus en détail

Rendement des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Rendement des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Rendement des fonds de pension et des fonds de

Plus en détail

Les relations commerciales de la Belgique avec l. Afrique du sud

Les relations commerciales de la Belgique avec l. Afrique du sud Les relations commerciales de la Belgique avec l Afrique du sud Relations commerciales 3 Table des matières 1. Quelques indicateurs économiques 6 2. Indice du prix unitaire des marchandises à l importation

Plus en détail

Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013

Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013 Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013 Pour la 7 ème année consécutive, Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du marché du crédit à la consommation

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007 6 Le tourisme international en France 99 Le tourisme international en France 6 Touristes non-résidents en France Dans ce chapitre sont présentées : les arrivées en France des touristes non-résidents (toute

Plus en détail

45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin

45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin L OIV: Etats membres 45 pays 5 continents 75% de la production mondiale de vin MEMBRES: Afrique du Sud, Algérie, Allemagne, Argentine, ARY Macédoine, Australie, Autriche, Belgique, Bosnie-et-Herzégovine,

Plus en détail

Tableau de bord de l Union de l innovation 2014

Tableau de bord de l Union de l innovation 2014 Tableau de bord de l Union de l innovation 2014 Le tableau de bord de l Union de l innovation pour la recherche et l innovation Synthèse Version FR Entreprises et industrie Synthèse Tableau de bord de

Plus en détail

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où?

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Résumé : La création de la Zone Euro a participé au développement rapide des échanges entre ses membres. L Allemagne est l élément moteur de l essor

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes CENTRE ETUDES & PROSPECTIVE DU GROUPE ALPHA Fiches pays Économies développées - Europe Zone euro... 2 Allemagne... 5 France... 8

Plus en détail

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 194/2014-15 décembre 2014 Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 Par rapport à 2013, le revenu agricole réel par actif 1 a diminué de 1,7% dans

Plus en détail

Comparaison internationale des Charges fiscales

Comparaison internationale des Charges fiscales Comparaison internationale des Charges fiscales Taux et quotes-parts d'impôts dans différents pays de l'ocde Janvier 2014 Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des contributions

Plus en détail

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial Liste des tableaux I. Évolution du commerce mondial 1. Aperçu général Tableau I.1 Croissance du volume des exportations et de la production mondiales de marchandises, 2005-2013 21 Tableau I.2 Croissance

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 1 au 14 mars 214 n 153 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en janvier 214 : +,7% sur un mois, +,4% en moyenne mobile sur trois mois 2. Balance commerciale en janvier 214

Plus en détail

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier.

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. VACANZA L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. Judicieuse et fiable. L assurance voyage de SWICA. L envie d ailleurs vous a pris, et les valises sont bouclées. Vous

Plus en détail

à la Consommation en Europe

à la Consommation en Europe Le Marché du Crédit à la Consommation en Europe Une étude SOFINCO Novembre 2007 Evry, le 29 novembre 2007 - Nicolas Pécourt 1 Le crédit à la consommation en Europe Périmètre Cette étude est un complément

Plus en détail

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises)

15/2015-21 janvier 2015. Proportion d entreprises innovantes dans l Union européenne, 2010-2012 (en % des entreprises) 15/2015-21 janvier 2015 Enquête communautaire sur l innovation 2012 La proportion d entreprises innovantes est passée sous la barre des 50% dans l UE en 2010-2012 Les innovations liées à l organisation

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

Taux des retenues d impôt des non-résidents vivant dans les pays ayant conclu une convention fiscale avec le Canada 1

Taux des retenues d impôt des non-résidents vivant dans les pays ayant conclu une convention fiscale avec le Canada 1 Taux des retenues d impôt des non-résidents vivant dans les pays ayant conclu une 1 Taux des retenues d impôt des non-résidents vivant dans les pays ayant conclu une 1 Pays 2 Intérêts 3 Dividendes 4 Redevances

Plus en détail

ÉMIRATS ARABES UNIS. Relations commerciales de la Belgique avec les Émirats Arabes Unis

ÉMIRATS ARABES UNIS. Relations commerciales de la Belgique avec les Émirats Arabes Unis ÉMIRATS ARABES UNIS Relations commerciales de la Belgique avec les Émirats Arabes Unis P a g e 1 TABLE DES MATIÈRES 1 La position de la Belgique comparée à celle des pays voisins et de l UE... 2 1.1 Exportations...

Plus en détail

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET note d information Enseignement supérieur & Recherche 11.11 JUILLET En 27-28, 3,3 millions d étudiants suivent une formation hors de leur pays d origine dont 2,7 dans un pays de l OCDE. Leur nombre a quadruplé

Plus en détail

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE Source: Eurostat, 2014, sauf indication contraire Les données se rapportent aux ressortissants de pays tiers, dont le lieu de résidence habituel se trouvait dans un pays hors

Plus en détail

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D BULLETIN D'INFORMATION DE L'ISU DECEMBRE 2012, N 22 Ce bulletin d information présente les dernières données de l ISU sur la science et la technologie disponibles en octobre

Plus en détail

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011 BACCALAUREAT EUROPEEN 2011 ECONOMIE DATE: 16 Juin 2011 DUREE DE L'EPREUVE : 3 heures (180 minutes) MATERIEL AUTORISE Calculatrice non programmable et non graphique REMARQUES PARTICULIERES Les candidats

Plus en détail

Tableau de bord de l Union de l innovation 2015 Synthèse Version FR

Tableau de bord de l Union de l innovation 2015 Synthèse Version FR Tableau de bord de l Union de l innovation 2015 Synthèse Version FR Marché intérieur, industrie, entrepreneuriat et PME SYNTHÈSE Tableau de bord de l Union de l innovation 2015: la performance en matière

Plus en détail

RENTES, PENSIONS ET ALLOCATIONS

RENTES, PENSIONS ET ALLOCATIONS PARTIE 3 Avant-propos...76 Synthèse...77 Règlements européens > Les paiements des rentes d accident du travail...8 > Les paiements des pensions d invalidité...83 > Les paiements des pensions de vieillesse...86

Plus en détail

MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09

MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09 MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09 Site de L'Ambassade Modalités d obtention d un visa Si vous êtes de nationalité française ou ressortissant

Plus en détail

L aide au développement a été stable en 2014 mais la baisse des apports aux pays les plus pauvres se poursuit. Synthèse détaillée

L aide au développement a été stable en 2014 mais la baisse des apports aux pays les plus pauvres se poursuit. Synthèse détaillée OCDE - Paris, 8 avril 2015 L aide au développement a été stable en 2014 mais la baisse des apports aux pays les plus pauvres se poursuit Principaux chiffres de l aide en 2014 Synthèse détaillée En 2014,

Plus en détail

Consultation Tourisme. Questionnaire pour l industrie

Consultation Tourisme. Questionnaire pour l industrie Consultation Tourisme Questionnaire pour l industrie Identification de l entreprise (choisissez une seule option parmi les questions a f) a) Où se trouve le siège de votre entreprise (pays de résidence)?..

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry *

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * 1) Base de données 2) Sources et définitions * Alix de Saint Vaulry est économiste au CEPII, responsable de la production de la base de données

Plus en détail

Résultat du commerce extérieur

Résultat du commerce extérieur Publication Statistique P 0104 Résultat du commerce extérieur Octobre 2012 Prochaine publication Novembre 2012 06 Décembre 2012 Date prévue de parution Pour plus de détails, contacter l unité information

Plus en détail

UE-27 : quelles prévisions de croissance économique en 2012 et 2013?

UE-27 : quelles prévisions de croissance économique en 2012 et 2013? ACTUALITÉS EUROPÉENNES n 49 janvier 2012 UE-27 : quelles prévisions de croissance économique en 2012 et 2013? par Pierre Verluise, Directeur de recherche à l IRIS, Directeur du site géopolitique www.diploweb.com

Plus en détail

ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE

ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE DONNÉES DE BASE SUR L ÉNERGIE DANS LE MONDE Les réserves La production La consommation Les prix du pétrole Les routes de l énergie LES RESERVES Région du monde LES RÉSERVES ÉNERGÉTIQUES

Plus en détail

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 13 Document de travail, n engage pas le Conseil Le

Plus en détail

Institut des comptes nationaux. Statistique du commerce extérieur. Bulletin mensuel 2015-01

Institut des comptes nationaux. Statistique du commerce extérieur. Bulletin mensuel 2015-01 Institut des comptes nationaux Statistique du commerce extérieur Bulletin mensuel 2015-01 Contenu de la publication Les règlements européens cités dans la notice méthodologique en fin de publication prescrivent

Plus en détail

L économie française dans l Europe du tout-compétitivité

L économie française dans l Europe du tout-compétitivité L économie française dans l Europe du tout-compétitivité Michel Husson Fédération CGT des services d études Journée «Compétitivité», 11 décembre 2014 La compétitivité : définition et mesures Capacité (d

Plus en détail

Dans quelle mesure le niveau de formation affecte-t-il le taux d emploi?

Dans quelle mesure le niveau de formation affecte-t-il le taux d emploi? Indicateur Dans quelle mesure le niveau de formation affecte-t-il le taux d emploi? Dans tous les pays de l, les diplômés de l enseignement tertiaire ont plus de chances de travailler que ceux qui ne le

Plus en détail

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011 Réunion actionnaires Strasbourg 14 décembre 2011 Sommaire Général A la découverte d Edenred Stratégie Dernières tendances et perspectives 2011 Réunion actionnaires 14 décembre 2011 - Strasbourg 2 Sommaire

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Infrastructures, transports et mer MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, Transport Direction des services de transport Décision du 2 avril 2012 relatif aux modèles de licence de transport

Plus en détail

Le marché du vin : évolutions et tendances. Mai 2014

Le marché du vin : évolutions et tendances. Mai 2014 Le marché du vin : évolutions et tendances Mai 2014 1 Sommaire 1. LA CONSOMMATION DE VIN 3 2. TENDANCES DU COMMERCE MONDIAL DU VIN EN 2013 6 3. LES PRINCIPAUX EXPORTATEURS DE VIN EN 2013 8 4. LES PRINCIPAUX

Plus en détail

Taux de risque de pauvreté ou d exclusion sociale le plus élevé en Bulgarie, le plus faible en République tchèque

Taux de risque de pauvreté ou d exclusion sociale le plus élevé en Bulgarie, le plus faible en République tchèque 168/2014-4 Novembre 2014 Risque de pauvreté ou d'exclusion sociale dans l'ue28 Plus de 120 millions de personnes menacées de pauvreté ou d exclusion sociale en 2013 Soit près d une personne sur quatre

Plus en détail

Table des matières

Table des matières Table des matières Australie 0 0 28.4 9.4 5.1 57.1 0 Autriche 0.4 0.2 27.5 29 1.7 6.9 34.3 Belgique 0 0.7 24.2 35.6 7.8 0 31.7 Canada 0 0 10.4 24.2 47.5 2.1 15.8 Chili

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Résumé L excédent commercial suisse affiche un nouveau record en 2013, à 26,6 Mds CHF (environ 4,5% du PIB). Recevant près de 55% des exportations suisses, l

Plus en détail

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE Paris, le 10 septembre 2013 BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE STATISTIQUES RELATIVES AUX PAIEMENTS POUR 2012 La Banque centrale européenne (BCE) publie aujourd hui les statistiques relatives

Plus en détail

ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE

ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE ANNEXE 2 SOURCE STATISTIQUE 104 SOURCE STATISTIQUE L entrée en vigueur de la loi du 31 décembre 1990 portant réforme de certaines professions judiciaires et juridiques a suscité un besoin croissant d informations

Plus en détail

Répartition des actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Répartition des actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Répartition des actifs des fonds de pension et

Plus en détail

ÉMIRATS ARABES UNIS. Relations commerciales de la Belgique avec les Émirats Arabes Unis

ÉMIRATS ARABES UNIS. Relations commerciales de la Belgique avec les Émirats Arabes Unis ÉMIRATS ARABES UNIS Relations commerciales de la Belgique avec les Émirats Arabes Unis Ralf Roletschek, CC BY-SA 3.0 TABLE DES MATIÈRES 1. LA POSITION DE LA BELGIQUE COMPARÉE À CELLE DES PAYS VOISINS ET

Plus en détail

Analyse statistique 2014

Analyse statistique 2014 Analyse statistique 214 Janvier 215 CEDH - Analyse statistique 214 Table des matières Évolution des statistiques de la Cour en 214... 4 A. Nombre de nouvelles requêtes... 4 B. Affaires clôturées par une

Plus en détail

PAYS DISPENSE DE VISA EN MOIS. REGIME DE CIRCULATION TRANSFRONTIERE POUR LA POLYNESIE FRANCAISE (mis à jour le 06/08/2009)

PAYS DISPENSE DE VISA EN MOIS. REGIME DE CIRCULATION TRANSFRONTIERE POUR LA POLYNESIE FRANCAISE (mis à jour le 06/08/2009) PAYS DISPENSE DE VISA EN MOIS non soumis au régime général de l'obligation de visa Franchise 3 mois Franchise 1 mois ALLEMAGNE *** ANDORRE ARGENTINE AUSTRALIE AUTRICHE *** BELGIQUE *** BRESIL BRUNEI BOLIVIE

Plus en détail

Quelle est la répartition entre investissements public et privé dans l éducation?

Quelle est la répartition entre investissements public et privé dans l éducation? Indicateur Quelle est la répartition entre investissements public et privé dans l éducation? En moyenne, dans les pays de l OCDE, 83 % du financement des établissements d enseignement proviennent directement

Plus en détail

Nature des revenus Impôt canadien Dégrèvement conventionnel Remarques Désignation Taux % de % à % Procédure voir chiffres

Nature des revenus Impôt canadien Dégrèvement conventionnel Remarques Désignation Taux % de % à % Procédure voir chiffres C A N A D A (Etat au 1 er janvier 2014) Index Aperçu des effets de la convention contre les doubles impositions 1 Imputation forfaitaire d'impôt (cf. remarque sous ch. IV) 5 Formule 196 " NR 7 - R Aperçu

Plus en détail

Performance des membres du CAD en matière d'aide

Performance des membres du CAD en matière d'aide Extrait de : Coopération pour le développement : Rapport 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/dcr-2010-fr Performance des membres du CAD en matière d'aide Merci de citer ce chapitre

Plus en détail

L assainissement des finances publiques luxembourgeoises - Alain Steichen - Professeur associé à l Université de Luxembourg

L assainissement des finances publiques luxembourgeoises - Alain Steichen - Professeur associé à l Université de Luxembourg L assainissement des finances publiques luxembourgeoises - Alain Steichen - Professeur associé à l Université de Luxembourg Un cycle de conférences Le «mur» des pensions La réforme fiscale Une vue d ensemble

Plus en détail

Pays dispensés de visa et dérogations à l obligation de visa caraïbe. Pays dont les ressortissants sont dispensés de visa

Pays dispensés de visa et dérogations à l obligation de visa caraïbe. Pays dont les ressortissants sont dispensés de visa Pays dispensés de visa et dérogations à l obligation de visa caraïbe Pour la zone caraïbe du Royaume des Pays-Bas, soit : les éléments territoriaux d Aruba, de Curaçao et de Saint-Martin, et les Pays-Bas

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARI GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 461 Novembre 2013 Prix du gaz et de l électricité en France et dans l Union européenne en 2012 OBRVION ET STISTIQU ÉNERG En 2012, le prix du gaz a augmenté

Plus en détail

PISA 2009 Results: What Students Know and Can Do (Volume I)

PISA 2009 Results: What Students Know and Can Do (Volume I) PISA 2009 Results: What Students Know and Can Do (Volume I) Summary in English Résultats du PISA 2009 : Savoirs et savoir-faire des élèves : Performance des élèves en compréhension de l'écrit, en mathématiques

Plus en détail

Tarif de vos SMS métroplitains, vers les mobiles métropolitains : Mini Forfait

Tarif de vos SMS métroplitains, vers les mobiles métropolitains : Mini Forfait SMS Tarif de vos SMS métroplitains, vers les mobiles métropolitains : SMS depuis la France vers les mobiles Métropolitains Neuf Mobile Par SMS / destinataire Mini Forfait Forfaits et Forfaits TWIN Tarif

Plus en détail

Déchiffrages[s] EU03 - Travail-Emploi

Déchiffrages[s] EU03 - Travail-Emploi EU03 - Travail- Page > Taux d'emploi Total 2 > Taux d'emploi Femmes 3 > Taux d'emploi Hommes 4 > Taux d'emploi 55-64 ans 5 > Taux d'emploi 15-24 ans 6 > Temps de travail annuel 7 > Taux de temps partiel

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

QATAR. Relations commerciales de la Belgique avec le Qatar

QATAR. Relations commerciales de la Belgique avec le Qatar QATAR Relations commerciales de la Belgique avec le Qatar Francisco Anzola CC BY 2.0 TABLE DES MATIÈRES 1. LA POSITION DE LA BELGIQUE COMPARÉE À CELLE DES PAYS VOISINS ET DE L UE 4 1.1 EXPORTATIONS 4 1.2

Plus en détail

LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS

LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS LES PROS DE LA PLUME L HISTOIRE DE L UNION EUROPéENNE LIGNE DU TEMPS INTRO POUR LES ENSEIGNANTS Cette ligne du temps illustre l histoire de l Union européenne. Vous pouvez l imprimer par section et l afficher

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE FRANCE ZONE EURO 1. Crédits nouveaux au secteur privé en septembre 2012 : tassement pour les entreprises, contraction pour les ménages 2. Déficit

Plus en détail

Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et des hommes âgés de 20 à 64 ans

Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et des hommes âgés de 20 à 64 ans 94 Partie II Objectifs / Résultats Objectif 3 : Concilier vie familiale et vie professionnelle Indicateur n 3-5 : Indicateur sur l emploi des femmes Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et

Plus en détail

Note sur les échanges extérieurs de l Algérie en 2013

Note sur les échanges extérieurs de l Algérie en 2013 DIRECTION GENERALE DES RELATIONS ECONOMIQUES ET DE LA COOPERATION INTERNATIONALES DIRECTION DE LA PROMOTION ET DU SOUTIEN AUX ECHANGES ECONOMIQUES Note sur les échanges extérieurs de l Algérie en 2013

Plus en détail

Procédure des déséquilibres macroéconomiques: Bilan approfondi pour le Luxembourg

Procédure des déséquilibres macroéconomiques: Bilan approfondi pour le Luxembourg Procédure des déséquilibres macroéconomiques: Bilan approfondi pour le Luxembourg Commentaires de la Chambre des salariés 25 février 2014 Semestre européen Arsenal de six résolutions législatives («six

Plus en détail

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 366 Novembre 2012 Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 OBRVATION ET STATISTIQU ÉNERG En 2011, le prix du gaz a augmenté dans tous

Plus en détail

Le marché des automatismes domestiques en Europe à horizon 2017

Le marché des automatismes domestiques en Europe à horizon 2017 Le marché des automatismes domestiques en Europe à horizon 2017 VERBATIM Présentation à l IGNES 27 Juin 2013 Une proposition d étude du cabinet CODA Strategies Octobre 2012 CODA STRATEGIES - 4 rue Galvani

Plus en détail

UNE ANALYSE QUANTITATIVE DE L ÉVOLUTION DES VOYAGES INTERNATIONAUX DES AMÉRICAINS ENTRE 1995 ET 2005

UNE ANALYSE QUANTITATIVE DE L ÉVOLUTION DES VOYAGES INTERNATIONAUX DES AMÉRICAINS ENTRE 1995 ET 2005 UNE ANALYSE QUANTITATIVE DE L ÉVOLUTION DES VOYAGES INTERNATIONAUX DES AMÉRICAINS ENTRE 1995 ET 2005 Rédaction Thomas Antil du Québec Assistance technique Francine Lavoie du Québec Révision linguistique

Plus en détail

Institut des comptes nationaux. Statistique du commerce extérieur. Bulletin mensuel

Institut des comptes nationaux. Statistique du commerce extérieur. Bulletin mensuel Institut des comptes nationaux Statistique du commerce extérieur Bulletin mensuel 2013-06 Contenu de la publication Les règlements européens cités dans la notice méthodologique en fin de publication prescrivent

Plus en détail

FRANCE. PISA 2012 : Faits marquants. Performance en mathématiques. Performance en compréhension de l écrit et en sciences

FRANCE. PISA 2012 : Faits marquants. Performance en mathématiques. Performance en compréhension de l écrit et en sciences FRANCE PISA 2012 : Faits marquants Performance en mathématiques La performance des élèves de 15 ans en mathématiques se situe en France au niveau de la moyenne des pays de l OCDE, avec un score de 495

Plus en détail