Sommaire. Janvier Newsletter de l Ecole Doctorale D Histoire moderne et contemporaine ED 0188

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sommaire. Janvier 2013. Newsletter de l Ecole Doctorale D Histoire moderne et contemporaine ED 0188"

Transcription

1 Newsletter de l Ecole Doctorale D Histoire moderne et contemporaine ED 0188 Sommaire Janvier 2013 Editorial 2 Colloques et journées d études en 2011 et Nouveaux Doctorants Cotutelles de thèse... 8 Contrats Doctoraux... 9 Admis en doctorat. 11 Doctorants Admis en Cotutelles de thèse 19 Admis Ecole des Chartes 28 Soutenances de thèses et HDR. 29 Thèses soutenues d avril 2011 à décembre Habilitations à diriger des recherches.. 33 Publications des membres de l Ecole Doctorale en Professeurs, maîtres de conférences Doctorants et docteurs Distinctions et nominations des enseignants-chercheurs.. 69 Bourses et Prix des doctorants et docteurs ANR obtenues en Subventions accordées par le Conseil scientifique aux projets présentés par l'ed

2 Editorial Voici la deuxième lettre d'informations concernant les activités de l'ecole doctorale d'histoire moderne et contemporaine de l'université Paris Sorbonne. Elle concerne les deux années écoulées, 2011 et 2012, et propose une série d'informations qui attestent, s'il en était besoin, de la vitalité de l'ed sur le plan scientifique. Il a paru important de récapituler la liste des très nombreux colloques et journées d'études organisés par des enseignants chercheurs rattachés à l'ed, comme aussi les publications collectives et individuelles de chacun. Ce dynamisme de l'activité scientifique des membres de l'ed se matérialise aussi par la poursuite de plusieurs ANR et surtout par l'obtention du Labex «Ecrire une Histoire Nouvelle de l'europe», dans lequel les laboratoires de l'ed sont très impliqués, même si ce Labex est aussi une belle illustration des coopérations scientifiques conduites avec d'autres établissements, en l'occurrence les universités de Paris 1 et de Nantes. Mais l'ecole doctorale est aussi et surtout le lieu de formation des doctorants inscrits en histoire moderne et contemporaine, à l'université Paris-Sorbonne ou à l'ecole Nationale des Chartes. On retrouvera, dans les pages qui suivent, l'intitulé des doctorats inscrits en 2011 et 2012, ainsi qu'un bref résumé des projets de thèse. Les publications des doctorants sont également présentées ainsi que les prix ou bourses que les uns ou les autres ont pu recevoir. Depuis le printemps 2011, 57 thèses et 8 HDR ont été soutenues dans le cadre de l'ed, bilan tout à fait honorable, même si la direction de l'ed se doit de rappeler que la politique de l'université vise à raccourcir les délais des thèses et qu'elle ne peut donc qu'aller dans ce sens, tout en étant consciente de la difficulté pour des doctorants engagés dans une activité salariée de terminer une thèse dans les délais légaux. La direction de l'ed a de ce point de vue réussi à faire valoir cette particularité des doctorants salariés pour obtenir des dérogations en vue de la prolongation de certains doctorats. Mais directeurs de recherche comme doctorants doivent tenir compte des recommandations formulées par le Conseil scientifique de l'université afin de parvenir à un raccourcissement du temps de préparation de la thèse. Cette nécessité s'impose tout particulièrement aux doctorants contractuels. Enfin il a paru utile de faire figurer la liste des projets soutenus par le Conseil scientifique de l'université et partant par l'ecole doctorale, nécessairement mise à contribution dès lors qu'une demande est faite auprès du Conseil scientifique. La priorité est clairement donnée aux subventions demandées pour la publication des thèses des docteurs de l'ed, des travaux des enseignants chercheurs rattachés à l'ed, et des colloques internationaux qu'ils organisent. L'ED est aussi attentive à favoriser la mobilité de ses doctorants, en attribuant une part significative de son budget à des projets de recherche à l'étranger, ou en aidant les doctorants à obtenir des bourses accordées par des institutions françaises ou étrangères. Cette politique internationale, qui s'appuie sur un important réseau d'universités étrangères partenaires, se traduit aussi par l'encouragement aux cotutelles de thèse, ainsi que par le recrutement de nombreux doctorants d'origine étrangère, venant de tous les continents. 2

3 Colloques - journées d études et Rencontres scientifiques 8 janvier 2011 : Journée d études organisée par Fabrice BENSIMON, «Autour du dictionnaire biographique ouvrier britannique», à l Université Paris-Sorbonne. 28 janvier 2011 : colloque organisé par Olivier PONCET (Ecole Nationale des Chartes). La diplomatique des traités (époque médiévale-début du XIX e siècle) (Paris). 26 mars 2011 : Doctoriales, «L individu dans les thèses d histoire du XIXe siècle, «L usage des sources de presse» (Jacques-Olivier BOUDON, Sébastien HALLADE Co-organisateur) 8 avril 2011 : Journée d études organisée par Arnaud HOUTE, «Mort aux voleurs»? Discours sur le vol dans la France du XIXe siècle», Paris-Sorbonne. 28 mai 2011 : Journée d études organisée par le Centre du XIXe siècle (Sébastien HALLADE), «Morales révolutionnaires, révolutions morales : prophètes et apologistes au temps des révolutions. mai 2011 : co-organisation Denis CROUZET, Philippe Desan et Elisabeth Crouzet-Pavan de "Cités humanistes Cités politiques", Colloque international Université Paris 4-Sorbonne/CRM et Université de Chicago à Paris, Paris, à paraître PUPS, juin 2011 : Journée d étude, Les archives universitaires, nouvelles sources pour l histoire de l enseignement et de la recherche, École doctorale Histoire moderne et contemporaine (Pr. Jean- Noël Luc) Chancellerie des Universités de Paris (Stéphanie Méchine) juin 2011 : Évacuations dans l'espace frontalier franco-allemand pendant la Seconde Guerre Mondiale dans une perspective comparative. Colloque sous la direction d'olivier Forcade, Rainer Hudemann et Fabian Lemmes (Université de Bochum) à l'université de la Sarre/Allemagne, 24 intervenants, de France, Allemagne, Pologne, Canada, Suisse, Belgique, Biélorussie. Publication: Berlin (Metropol) 2013, ca. 290 p. Avec le soutien de: Université Paris- Sorbonne, Université de la Sarre, Villa Lessing Liberale Stiftung Saar, Archives de la Ville de Sarrebruck. 29 juin 2011 : André Raymond ( ), historien, journée d études coorganisée par Catherine MAYEUR-JAOUEN, M hamed Oualdi (INALCO) et Nicolas Michel (Aix-Marseille- Université), à l IISMM-EHESS, Paris. 30 juin-2 juillet 2011 : organisé par François-Joseph RUGGIU, Les usages de l écrit du for privé (Afriques, Amériques, Asies, Occidents, Orients) en Sorbonne (actes à paraître). 3

4 3-6 juillet 2011 : Université d été internationale de l Institut historique allemand sur L amitié, lien social et politique en France et en Allemagne, XII e -XIX e siècle/freundschaft eine politisch-soziale Beziehung. Frankreich und Deutschland, Jahrhundert, organisée par Bertrand Haan et Christian Kühner, Rencontre organisée par l Institut historique allemand de Paris, l université Paris-Sorbonne (Centre Roland Mousnier, Conseil scientifique, École doctorale d histoire moderne et contemporaine), le Centre Norbert Elias (EHESS/CNRS) et le Graduiertenkolleg 1288 Freunde, Gönner, Getreue (Albert-Ludwigs-Universität Freiburg), avec le soutien de l Université francoallemande. 15 septembre 2011 : Table ronde L Européen et la guerre : la perception de l Autre, École Militaire (Paris), organisée par Isabelle DAVION, Frédéric Dessberg (Paris I), avec le soutien du CREC Saint-Cyr, de l UMR IRICE et de l IRSEM :. Parution des actes en septembre 2011 : Organisation Alain TALLON, Brigitte Basdevant et Jean-Louis Gazzaniga du colloque Les ecclésiologies entre théologie et droit canonique, XVe-XVIIIe siècles, Université de Paris Sorbonne Paris IV Université Paris-Sud 11, Institut supérieur de théologie, Sophia Antipolis. 29 septembre 2011 : co-organisation par Arnaud HOUTE de la journée Images et représentations du vol dans la France du XIXe siècle, Poitiers. Les actes de ces deux journées seront publiés courant 2013 aux Publications de la Sorbonne sous le titre Au voleur! Images et représentations du vol dans la France contemporaine, sous la direction de Frédéric Chauvaud et d'arnaud-dominique Houte. 30 septembre et 1 er octobre 2011 : Colloque historique international en l honneur du Professeur Georges-Henri SOUTOU Penser le système international (XIX e XXI e siècles), Avec Éric BUSSIERE (Paris IV) et Stanislas JEANNESSON (Paris IV), Isabelle DAVION, avec le soutien de l UMR IRICE, de l École Doctorale II de l université Paris-Sorbonne et du ministère des Affaires étrangères et européennes : Maison de la recherche de l Université Paris-Sorbonne (Paris). Parution des actes en novembre 2011 : Colloque " Las relaciones exteriores y politicas de la union europea y la cooperacio en el Mefiterraneo". Academia Europea de Yuste ( Espagne), organisé par Eric BUSSIERE. 8 décembre 2011 : Table-ronde sur le thème «Les forces de l ordre face et avec les fichiers», organisée aux Archives nationales, organisée par Arnaud-Dominique HOUTE, Laurent Lopez et Frédéric Ocqueteau, dans le cadre de l exposition «Fichés» janvier 2012 : Colloque, Meurtres d'handicapés et patients en Biélorussie dans leur contexte politique, social, médical et comparatif. Dir. Rainer HUDEMANN et Alexander Friedman. Université de la Sarre/Allemagne. 20 intervenants d'allemagne, Biélorussie, Russie, Tchéquie, Ukraine. Publication dans le cadre des résultats du projet de recherche sur ce sujet prévue en 2013 (ca. 480 p.). Avec le soutien de: Gerda Henkel Stiftung (Düsseldorf), Union Stiftung (Sarrebruck), Université de la Sarre. 30 mars 2012 : Doctoriales organisées par le Centre d Histoire du XIXe siècle : «Engagement/Image» en Sorbonne.(Jacques-Olivier BOUDON, Sébastien Hallade). 4

5 4 avril 2012 : Journée d étude organisée par le Centre d Histoire du XIXe siècle : «Bible et Morales dans la France du XIXe siècle», Centre Panthéon, Paris mai 2012 : Table ronde internationale. The construction industry in the XX th century: An International Perspective on Interfirm Comparison, Organisée par Dominique BARJOT, Maison de la Recherche -Session 1: Building & Public Works Firms -Session 2: Correlated Activities: Public Utilities, Engineering Real Estate and Materials of Civil Engineering -Session 3: Raw Materials Du 21 au 25 Mai 2012 : colloque organisé par Bianca Cecena, «Sinergia Migratoria : Destin de femmes, destin d'émigrants de l'amerique Latine vers l'europe et les Etats-Unis», organisation d une semaine des activités sur la migration à la Cité Internationale Universitaire de Paris. Réunion de 40 participants de différents pays : la France, l Espagne, les Etats-Unis, le Mexique, la Colombie, l Argentine, à Paris juin 2012, colloque organisé par Isabelle DASQUE et Renaud Meltz (UPF, en délégation au CNRS, ISCC) : «Morale et diplomatie au XIXe siècle», à la Maison de la Recherche et à la Sorbonne, dans le cadre du Centre de Recherches d histoire du XIXe siècle et avec le soutien de l Ecole Doctorale II. 26 juin 2012 : Symposium ASOM/IUF «L'Académie des Sciences d'outre-mer D'une mondialisation à l'autre», Quatre-vingt dixième anniversaire de la fondation de l Académie des Sciences d Outre-Mer organisé par Jacques FREMEAUX. 30 juin au 6 juillet 2012 : Université d été, organisée par Olivier FORCADE (Paris IV) et l IHA, «Conflict studies et nouvelle histoire militaire. Regards croisés sur l ère de la guerre », 10/07/2012 : Session 106 du XVI th World Economic History Congress, Dominique BARJOT The construction Industry in the XX th Century: An International Perspective on Interfirm Comparison Art Building, University of Stellenbosch, Afrique du Sud. 29/08/2012 : Journée d hommages en l honneur de Terushi Hara,, Maison Suger (Paris)organisée par D. BARJOT août 2012 : Trois sessions de la Joint Conference European Business History Association Business History Society of Japan, 30/08-01/09/2012, EHESS, 105 Boulevard Raspail Paris -Session 1C: Competition Policies, 30/08/2012 -Session 3C: The Role of Cartels as an Instrument of both Economic and Political Regulation, 31/08/2012 3/ Session 6B: Competition, Registration of Cartels and Anti-Cartels Policies, 31/08/ septembre 2012 : -Ecole d été organisée par Eric BUSSIERE, Fondation Krzyzova, Pologne, «Européanisation, du milieu du XIXe siècle à nos jours. Croiser les approches nationales, internationales et transnationales» 21 septembre 2012 : «La morale de l homme politique dans la France du XIXe siècle : journée d étude organisée par le Centre d Histoire du XIXe siècle, Maison de la Recherche. 5

6 28 septembre 2012 : «La jeune République Histoire et influence », journée d étude organisée par Jacques-Olivier BOUDON, Institut Marc Sangnier et Centre d Histoire du XIXe siècle, Maison de la Recherche. 11 octobre 2012 : Table ronde organisée par Jacques-Olivier BOUDON : «La Vierge Marie, représentations artistiques et controverses théologiques, XIIe XIXe siècle octobre 2012 : Colloque international «Les Centraliens et l étranger», co-organisé par l UMR 8596 Centre Roland Mousnier (D. BARJOT, avec la collaboration de T. Claeys) 22 novembre 2012 : Journée d étude : «Economie et développement durable en francophonie», Université Paris IV Sorbonne/ Université Lyon III et intervention : «Poliet et Chausson et l outre-mer», Paris, organisée par D. BARJOT, C. REVEILLARD, C. COURSIERAS novembre 2012 : Organisation par Jean-François DUNYACH, du colloque international du GDR 3434 «Les périodisations de l histoire des mondes britanniques», à l Université Paris Diderot 29 Novembre-1er décembre 2012 : Ethique et spiritualité en islam ; l adab soufi, Colloque international. coorganisé par Catherine MAYEUR-JAOUEN, Eve Feuillebois-Pierunek (Université de Paris-III) et Luca Patrizi (Université de Turin), IISMM-EHESS et INALCO. 1 er décembre 2012 : colloque organisé par Jacques-Olivier BOUDON, «Napoléon et les femmes», médiathèque de Rueil Malmaison. 6-7 décembre 2012 : Table ronde internationale Aluminum from precious metal to mass commodity. Technological innovation, market structures and industrial heritage in international perspective,, Maison de la Recherche -Session 1: The continuous creation of aluminium -Session 2: Creation and structuration of supply and demand -Session 3: Aluminium civilization. Industry and industrial heritage 6-7 décembre 2012 : Colloque organisé par l Université Paris Sorbonne et l Académie Croate des Sciences et des Arts avec le concours du Centre du 19e siècle (Jacques-Olivier BOUDON), Rapports intellectuels et culturels entre la Croatie et la France à travers la France, en Sorbonne. 7-8 décembre 2012 : "Correspondances, carnets et autobiographies des migrants et voyageurs francophones aux Amériques"; organisé par Christine NOUGARET (Ecole nationale des chartes) avec le Centre de recherches d'histoire de l'amérique du Nord de l'université Paris 1 Panthéon- Sorbonne (Annick Foucrier) et le Centre d études nord-américaines de l Ehess et avec le soutien de la Fondation Campus Condorcet. 11 décembre 2012 : Colloque organisé par Olivier PONCET (Ecole Nationale des Chartes). L'écrit à Saint-Germain-des-Prés (Moyen Âge-milieu du XIXe siècle (Paris). 6

7 Journées d'étude doctorales transversales et internationales, Paris-Sorbonne - Université de la Sarre/Allemagne. Pouvoir et opinion en Allemagne en perspective comparative. Pr. Hélène Miard-Delacroix (U.F.R. d'études germaniques et nordiques/civilisation allemande) et Pr. Rainer HUDEMANN (UFR d'histoire). Paris-Sorbonne et Université de la Sarre (Allemagne). a) Pouvoir et opinion en Allemagne Violence et reconstruction. Paris-Sorbonne / Malesherbes, 5 février 2011, 40 participants français, allemands, italiens, israéliens, togolais, géorgiens, biélorusse. b) Pouvoir et opinion en Allemagne Les réseaux mai 2011, Malesherbes. 45 participants. c) Pouvoir et opinion en Allemagne en perspective comparative Perceptions et autoperceptions janvier 2012, Université de la Sarre. 55 participants. d) Pouvoir et opinion en Allemagne en perspective comparative Conflits et mémoires mai 2012, Malesherbes. 45 participants e) Pouvoir et opinion en Allemagne en perspective comparative Méthodes et perspectives de la comparaison novembre 2012, Université de la Sarre, 42 participants. Avec le soutien de: Conseil scientifique, Ecoles Doctorales 2 et 4 de Paris-Sorbonne, UMR 8138 IRICE Mondes germaniques, Office Franco-Allemand pour la Jeunesse OFAJ, Pôle France et Institut d'histoire de l'université de la Sarre, Villa Lessing Liberale Stiftung Saar. Colloques ou journées d'études programmés pour juin 2013 : La gendarmerie dans le monde, de la Révolution à nos jours Colloque international, Université Paris-Sorbonne (Centre d histoire du XIXe siècle) Société Nationale Histoire et Patrimoine de la Gendarmerie (SNHPG), Responsables scientifiques : Pr. Jean-Noël Luc Arnaud Houte, maître de conférences - général (2S) Georges Philipot (président de la SNHPG) 3-6 juillet 2013 : Organisation du 26e Congrès de la Société Écossaise d Études du XVIIIe Siècle (Eighteenth-Century Scottish Studies Society), en association avec la Société Internationale Adam Smith (The International Adam Smith Society), sur le thème "Scotland, Europe and Empire in the Age of Adam Smith and Beyond", Université Paris Sorbonne, Jean-François DUNYACH. (Lien internet : septembre 2013 : colloque «Democracy and technology. Europe under tensions, XIXth- XXIth C.) Sorbonne, organisé par Pascal GRISET novembre 2013 : colloque organisé par Patrick ARABEYRE «La règle de l unité? Le juge et le droit du roi dans la France moderne (XV e -XVIII e siècle)», Paris, co-organisé par la Cour de cassation et l Ecole nationale des chartes. 7

8 NOUVEAUX DOCTORANTS 1 - Admis en Cotutelle de thèse 2012 HISTOIRE MODERNE ET CONTEMPORAINE - Alexandre HUSSON : Le service militaire des cosaques du Don au XVIIIe siècle. (Francine-Dominique LIECHTENHAN) - Christian MUHLING : Politique et guerre de religion Menaces confessionnelles en comparaison européenne. (Olivier CHALINE) En raison de débats actuels, la «guerre de religion» attire une attention considérable de la part des historiens. Il en est d autant plus surprenant de constater que la sémantique et la fonction de cette notion de «guerre de religion» ont jusqu à présent été négligées par la recherche. Ce desideratum apparaît plus pressant encore, considéré la signification très actuelle du terme, sans lien avec sa genèse historique, ce qui nuit à sa compréhension. L usage du terme «guerre de religion» dans les discours politiques parvint à son apogée entre 1681 et 1713 une période qui, selon la représentation usuelle en histoire, n est plus celle des guerres de religion. Le choix de cette période est justifié par le grand nombre de conflits internationaux à connotation confessionnelle. Cette période est généralement considérée comme l aube des Lumières et associée aux valeurs de tolérance et de rationalité, révélant que l on n a pas, à ce jour, rendu compte de façon adéquate de ce phénomène. - Louis MANARANCHE : Les engagements politiques et spirituels des anciens collaborateurs de la revue Temps Présent de la Seconde Guerre Mondiale au début des années (J.O. BOUDON/ Philippe CHENEAUX : U. du Latran) - Jimmyn PARC : A new paradigm for the competitive advantage of nations : examining the success formula of east asian economies with a focus on South Korea from 1960 to (Dominique BARJOT) - Santiago Francisco PENA : Humanistes, hérétiques et sceptiques : les violentes frontières de l'orthodoxie en France. (Denis CROUZET) - David Alexander YARBROUGH: Surveiller l'édition dans la France des Lumières. Jean- Omer Joly de Fleury ( ), magistrat et censeur. (Reynald ABAD) Jean-Omer JOLY DE FLEURY, avocat général du roi au Parlement de Paris, a souvent été tenu pour être une figure phare des anti-lumières. Auteur de réquisitoires contre des œuvres majeurs des philosophes, tel l'emile de Rousseau, ce magistrat était indéniablement opposé à leurs idées. Cependant, son activité censoriale obéissait à des logiques plus subtiles qu'un simple engagement personnel contre les Lumières. Ainsi sévissait-il moins contre les livres des philosophes que contre des libelles prenant parti dans les querelles autour du Jansénisme ou encore dans les luttes entre le Parlement et la Monarchie. De même, l avocat général, loin d être un censeur obsessionnel, fermait parfois les yeux sur des imprimés qu'il qualifiait pourtant lui-même de «8

9 répréhensibles». Il faut donc faire apparaître les logiques animant le travail de Joly de Fleury et ainsi dépasser une vision simpliste d un parquet mû surtout par l obscurantisme de ses membres. Une telle remise en perspective permettra de mieux comprendre les grandes affaires de censure littéraire du siècle des Lumières, et par-delà, d interroger la nature de la monarchie administrative de l Ancien Régime finissant. 2 - Contrats doctoraux Claire DELEN : La firme de biscuits Huntley and Palmers (Reading, ): entre ancrage local et rayonnement impérial. (Fabrice BENSIMON) L'entreprise Huntley and Palmers, fondée en 1841 par le partenariat entre deux quakers, Thomas Huntley et George Palmer, fut à la fin du XIXème siècle et au début du XXème siècle une firme majeure du marché britannique, ainsi que du marché mondial. Perdant peu à peu son individualité et sa place dans le marché du biscuit, la firme ferma son usine de Reading en Une monographie a été écrite par T. A. B. Corley dans une perspective d'histoire des entreprises. Une approche d'histoire sociale et culturelle permettra de découvrir certains aspects de l'histoire de la firme, particulièrement le paternalisme de ses directeurs quakers, sa réception par les employés, et la construction de l'image de la firme, dans son ancrage local fort dans la ville de Reading et dans son rayonnement commercial international. - Sylvain LLORET : Le réseau consulaire français en Espagne et la diplomatie commerciale au temps de Charles III ( ). (Lucien BELY) Au XVIIIe siècle, le commerce représentait un aspect essentiel de la diplomatie francoespagnole. La France souhaitait devenir le fournisseur privilégié de la monarchie hispanique et de son vaste Empire colonial. L ambassadeur français à Madrid disposait alors des services d un agent général de la Marine et du Commerce. Il était un expert des questions commerciales qui mettait sa compétence au service de l ambassadeur. Cette thèse analyse le rôle de l agent général comme acteur majeur de la diplomatie commerciale franco-espagnole au XVIIIe siècle. L agent général permet d approcher en outre la réalité du réseau consulaire français en Espagne. Clef de voûte de ce réseau, il coordonnait l action consulaire en se tenant en relations constantes avec les consuls français établis dans les différents postes. En second lieu, l agent général analysait les réalités économiques et sociales de l Espagne au plus près. Il rassemblait une information de grande qualité sur toute la péninsule. Sa connaissance du pays et ses liens avec les autorités espagnoles en faisaient un informateur sûr et un défenseur efficace des intérêts économiques français. Il construit un discours global qui sert de fondement à une diplomatie commerciale. Il maîtrise ainsi le cheminement qui conduit de l information à la négociation, d une diplomatie d en bas à la discussion entre gouvernements. - Louis MANARANCHE : Les engagements politiques et spirituels des anciens collaborateurs de la revue Temps Présent de la Seconde Guerre Mondiale au début des années (J.O. BOUDON/ Philippe CHENEAUX : U. du Latran) - Jeanne-Marie MARTIN : L héritage de l Action française, de la Libération au milieu des années (Jacques-Olivier BOUDON) L interdiction, en 1944, du quotidien homonyme et le procès de Charles Maurras, en 1945, entraînent l éclatement de l école de pensée d Actionfrançaise, qui avait exercé, jusque dans l entre-deux-guerres, une influence sur plusieurs générations de l intelligentsia française et 9

10 occupé une place non négligeable dans le paysage culturel et intellectuel des droites. Cette thèse se propose d étudier son héritage, de sa dislocation à la Libération aux reconfigurations du milieu des années En mettant l accent sur les héritiers comme acteurs, au centre des processus de l «hériter» et de la construction des héritages, elle s intéressera à la postérité des engagements et fidélités d Action française, champ d investigation encore peu exploré par l historiographie. La dispersion des solidarités militantes, la réorientation des trajectoires individuelles et la complexification des influences, dans un contexte de marginalité politique et intellectuelle, conduisent à la formation d une nébuleuse aux contours difficiles à saisir. La première étape de notre recherche consistera en un travail prosopographique pour établir une typologie de ces descendances plurielles, de l intransigeance maurrassienne d Aspects de la France aux tentatives d adaptation du groupe de la Nation française, en passant par les nostalgies vichystes de Rivarol, les cellules de la Cité catholique, ou encore la droite littéraire des «Hussards». Reposant sur la mobilisation de sources variées (archives de journaux, revues, périodiques et maisons d édition, écrits publiés, fonds d archives publiques et privées), ce projet s inscrit ainsi à la croisée d une histoire intellectuelle attentive aux phénomènes générationnels et à l analyse des sociabilités et des réseaux, et d une histoire des cultures et traditions politiques, dans la lignée de S. Berstein. - Bérénice MURGUE : Le rôle et l'implication de la France en matière de défense et de sécurité dans la résolution de la question libanaise: un enjeu de politique régionale et internationale ( ). (Olivier FORCADE) - Adrien PITOR: L espace du Palais de Paris au XVIIIe siècle. (Reynald ABAD) L objet de notre thèse dirigée par M. le Professeur Reynald Abad est d étudier l espace du Palais au XVIIIe siècle. Situé sur l île de la Cité, le Palais est un enclos judiciaire où coexistent des bâtiments aux fonctions variées. Les plus importantes juridictions du royaume telles que le Parlement ou la Chambre des comptes coexistent avec des galeries marchandes et des boutiques. Des habitations avoisinent des institutions religieuses majeures telles que la Sainte-Chapelle. Le Palais attirent une foule variée faite d hommes de loi, d auxiliaires de justice, de justiciables, de plaideurs mais aussi de simples visiteurs venant tant pour fréquenter les boutiques que pour assister aux procès. Régulièrement, la vie du quartier est interrompue par des cérémonies monarchiques ou parlementaires ainsi que par des moments de crise se traduisant par des occupations militaires. Nous cherchons à mieux comprendre la manière dont fonctionne le Palais au XVIIIe siècle en étudiant l organisation la plus concrète de ce lieu et en saisissant les rythmes et les circulations qui l animent. Il s agit d envisager les aspects matériels de la vie judiciaire et commerciale du Paris d Ancien Régime. Pour cela, nous nous fondons sur des sources originales nombreuses comme le fonds du bailliage du Palais juridiction civile, criminelle et de police ayant pour ressort l enclos du Palais ou comme le fonds du procureur général du Parlement. - SALMON Elodie : De l Empire colonial à la Francophonie (de la fin de la Grande Guerre à nos jours). (Jacques FREMEAUX) La thèse entreprise interroge les mues de l'académie des Sciences d'outre-mer, née en 1922 sous le nom d'académie des Sciences coloniales, comme un modèle de l'évolution de la société coloniale française, par le biais d'une analyse déductive. Cette société savante apparaît ainsi comme un miroir prospectif d'une réflexion sur le rôle et la place de la France dans le monde. La notion d' «outre-mer» est au centre de cette étude. Le point de vue adopté par son usage est strictement français, et implique une centralité continentale, comme une réminiscence de «métropolitanité». L'analyse court de la fin de la Grande Guerre à nos jours. Il s'agit donc d'étudier une période qui englobe à la fois l'apogée de l'empire colonial, les décolonisations, et le positionnement des 10

11 anciennes puissances coloniales sur la scène internationale. Graduellement assortie de la notion multilatérale de coopération, la Francophonie est apparue dès les décolonisations comme un rempart à une mondialisation où la place de la France, en dehors de son attachement à la construction européenne, était largement diminuée au regard des fastes du passé. Une partie de son influence propre actuelle se nicherait dans un patrimoine linguistique et culturel. Le Français jouerait dans ce contexte le rôle fédérateur d'un ensemble, dont les contours ont géographiquement largement dépassé l'ancien Empire colonial français. - TEJEDOR Sophie : Le roi des possibles : les promesses d une pratique monarchique évanescente dans la France des années (Denis CROUZET) Si les années sont analysées par la plupart des historiens modernistes comme des années-tournant pour la France des guerres de religion, celles-ci n ont cependant jamais été étudiées en détail et pour elles-mêmes. Certes marquées par un règne décrié, par un jeune roi affaibli par la maladie, ces deux années font pourtant intervenir des personnalités politiques ayant pensé et fait évoluer la pratique monarchique dans un royaume en proie aux tensions religieuses et politiques après la mort du grand Henri II. Le jeune roi François II, Catherine de Médicis, le Cardinal et le Duc de Guise mais également Antoine de Navarre ou Michel de l Hospital ont, en effet, tous participé à la redéfinition du pouvoir royal à un moment où celui-ci est ébranlé. Les hésitations, les échecs et les contradictions de ces protagonistes durant cette courte période ont néanmoins maintenu les années 1559 et 1560 dans un flou historique lié à un sentiment d insaisissable, de désordre et d aporie dans la réflexion de ce que doit être un roi de France aux temps des guerres de religion. Un travail conséquent et minutieux sur les multiples tâtonnements politiques de ces deux années devrait alors permettre de saisir leur impact sur le pouvoir royal français et peut-être de combler un manque historiographique. 3 - Admis en doctorat en 2012 HISTOIRE MODERNE ET CONTEMPORAINE - Anne ALONZO : La mobilisation industrielle à Toulouse pendant la Première Guerre mondiale. (Dominique BARJOT) Ma thèse de doctorat est consacrée à l'étude de la mobilisation industrielle pendant la Première Guerre mondiale. Dès le début de la guerre, deux phénomènes se sont conjugués pour faire de Toulouse une des villes stratégiques de la mobilisation industrielle: l'invasion du Nord- Est de la France, où se concentraient les industries lourdes, et la nécessité de faire face aux exigences en armement et en équipement de la guerre moderne. Éloignée du front et favorisée par la proximité de l'hydroélectricité pyrénéenne en un temps de pénurie énergétique, Toulouse, qui avait été jusque-là peu marquée par les effets de la première révolution industrielle, entre de plain-pied dans la deuxième, avec la construction d'un immense complexe d'armement autour de la Poudrerie et de l'arsenal et la naissance d'une industrie aéronautique régionale. Les marchés de guerre favorisent également l'essor et la mécanisation d'industries plus traditionnelles telles que l'habillement et la chaussure. La société locale est bouleversée par les concentrations ouvrières qu'amène l'effort de guerre. Malgré la crise de reconversion qui a suivi l'armistice, le brutal essor industriel suscité par la guerre a trouvé une postérité dans le développement de la grande industrie chimique et de l'industrie aéronautique. 11

12 - Stéphan AYZAC : Police des flux et sûreté dans les réseaux de transports publics ferroviaires en région Ile-de-France : un enjeu de société, un défi pour les Pouvoirs Publics. (Roselyne LETTERON) - Emmanuel BOULARD : La défense des côtes : une histoire interarmées. (Olivier FORCADE) A cheval sur la terre et la mer, la défense des côtes a été selon les époques confiée à des combinaisons variables impliquant les deux, puis trois ministères militaires français de la Guerre, de la Marine et de l'air. Cette thèse étudie l'évolution des relations entre ces institutions autour de la défense des frontières maritimes de la Restauration à l'avènement de la dissuasion nucléaire, au sein d'un ministère unifié de la Défense nationale. - Michèle DECHENOIX : Des Lumières à la Restauration, François Milrand, homme de mer et écrivain au péril de l Histoire ( ). (Olivier CHALINE) - Luc DEMARCONNAY : Commander une force publique sous l Occupation : la Direction de la gendarmerie de 1940 à (Jean-Noël LUC) La bibliographie conséquente relative à la gendarmerie sous l'occupation révèle un grand absent de cette histoire du corps, à savoir sa tête, le commandement supérieur. Comment est-il articulé dans un contexte d'occupation du territoire? Quelles sont ses relations avec les Allemands et avec le gouvernement de Vichy? Qui le compose et comment réagissent-ils face aux événements? Comment s'organise le lien avec les différents échelons? Quelques questions qui permettent d'envisager une nouvelle approche et une mise en perspective d'ensemble avec les connaissances acquises sur les unités territoriales. Cette absence ne concerne d'ailleurs pas seulement les années 40 puisque l'étude de la Direction de la gendarmerie est délaissée par les chercheurs, aucun travail spécifique n'ayant été mené, exception faite des publications de Xavier Borda. Les interrogations sur l'organisation d'un commandement supérieur, qui se posent dès la création de la gendarmerie nationale, le 16 février 1791, révèlent pourtant les difficultés rencontrées par cette institution, aux missions aussi bien administratives, judiciaires que militaires, pour trouver sa place au sein de l'appareil d'etat. La création tardive d'une Direction de la gendarmerie au sein du ministère de la Guerre, le 21 octobre 1920, avec à sa tête un officier supérieur, en est la meilleure preuve, d'autant qu'elle sera éphémère, puisqu'elle est transformée, le 1er octobre 1933, en une direction du Contentieux, de la Justice militaire et de la Gendarmerie. Ceci est d'autant plus incompréhensible que, parallèlement, effectifs et missions ne cessent de se développer, suffisant à justifier une organisation autonome. Lorsqu'éclate la Seconde Guerre mondiale, l'administration centrale de la gendarmerie est donc aux mains d'un magistrat et, en 1940, elle suit donc le gouvernement et la majeure partie de ses services sur les routes de l'exode. Dépendant de l'état-major de l'armée, certaines de ses unités ayant combattu, le corps est démantelé par les Allemands, qui ne veulent prendre aucun risque avec ces militaires disséminés sur l'ensemble du territoire. Il faut d'ailleurs toute la détermination du colonel Mahé et du capitaine Sérignan au sein de la Commission d'armistice de Wiesbaden pour que l'institution ne soit pas tout simplement supprimée. Dès lors, une représentation de la gendarmerie coexiste en zone occupée avec la sous-direction basée à Vichy. La situation perdure jusqu'en juin 1942 date à laquelle une Direction générale de la gendarmerie est créée et placée sous l'autorité directe du chef du gouvernement, Pierre Laval. Le lien avec le milieu militaire se distend donc au profit de l'autorité politique qui instrumentalise la gendarmerie à la fois pour asseoir plus encore la Révolution nationale et pour rassurer des Occupants toujours suspicieux vis-à-vis des pandores. En août 1944, l'ensemble de cette administration centrale disparaît pour renaître quelques mois plus tard, le 1er novembre. 12

13 - Armel DIROU : Guerre totale et concept de partisan pendant la guerre de (Olivier FORCADE) Après la défaite française de Sedan le 2 septembre 1870 et la chute de l Empire, la France s engage dans la poursuite de la guerre contre son envahisseur. Ses armées défaites, le pays doit se réorganiser pour se reconstituer militairement. Aux côtés des armées régulières, Gambetta appelle de ses vœux l armement du peuple au sein d unités irrégulières et à la mobilisation de toutes les ressources du pays. Au-delà de l aspect incantatoire de la levée en masse qu il proclame, il renonce finalement à l emploi de ces unités irrégulières. Il pense en effet que toute bascule révolutionnaire de certaines d entre elles pourraient ternir l image et menacer la restauration républicaine à laquelle il aspire. Ainsi, contrairement à ce qu ont écrit Moltke ou Colmar von der Goltz, Gambetta savait ce qu il pouvait militairement attendre de ces unités irrégulières ; il voulait la victoire de la France mais pas à tout prix. Il n était pas prêt politiquement à prendre tous les risques. Il fait cependant basculer le conflit de guerre limitée à guerre totale. Face à l insurrection qui se développe considérablement à partir du mois d octobre 1870, les Prussiens et les Allemands consacrent 25% de leurs troupes à la sûreté de leurs arrières. Se fondant sur la loi du 4 juin 1851 sur l état de siège, ils exercent une répression d une implacable dureté. Les francs-tireurs ne sont pas un ennemi à respecter puisque ces combattants irréguliers n ont aucune existence légale. Ils sont tel un parasite qu il convient d éradiquer. Cette guerre apparaît finalement comme l aboutissement d une réflexion prussienne sur la terreur qui s est étoffée et a mûri tout au long du XIX e siècle. - Romuald FAYON : Le bonapartisme d opposition : de la marginalité à la résurrection ( ). (Jacques-Olivier BOUDON) Généralement considérée comme secondaire et peu étudiée, la période allant de l effondrement du Premier Empire à l avènement de la Deuxième République constitue pourtant une étape charnière et capitale pour connaître et comprendre le bonapartisme. Celui-ci, au lendemain de la seconde abdication de Napoléon, se trouve anéanti, ostracisé ou persécuté ; il parvient néanmoins à renaître comme courant politique majeur, en moins de trois décennies. Par ailleurs, sous la Restauration et, dans une moindre mesure, sous la Monarchie de Juillet, le bonapartisme n existe plus comme famille politique autonome. Il devient également à la fois multiforme et protéiforme. Le bonapartisme, enfin, courant politique français, essaime à l étranger, non seulement à travers l exil des Bonaparte, mais également avec la participation de bonapartistes à des mouvements insurrectionnels. Six axes principaux de recherche paraissent pertinents pour étudier le bonapartisme d opposition, entre 1815 et 1848 : - les idées, la doctrine et le programme politique du mouvement bonapartiste. - les structures partisanes, les liens entre l échelon national et les échelons locaux, les réseaux et les relations éventuelles avec les forces économiques, sociales, militaires ou spirituelles. - la géographie du bonapartisme, l électorat et l implantation du mouvement. - le personnel dirigeant bonapartiste national et local, français et étranger. - les vecteurs d expression du bonapartisme : les mémoires, les essais, les discours, les journaux et la propagande. - les modes d action du bonapartisme : la protestation, la rumeur, les élections et les conspirations. - Christophe FONTAINE : Les théoriciens aériens allemands de 1919 à (Olivier FORCADE) 13

14 - Clément GOSSELIN : Le service des bureaux de poste ambulants en Europ)e, XIXe- XXe siècles. (Pascal GRISET) Au carrefour de l'histoire de la Poste, des transports et de l'histoire des techniques, le service des bureaux de poste ambulants en Europe est encore méconnu. Ce service est créé dans toute l'europe entre 1840 et 1870 suivant le développement du chemin de fer. Il s'agit ici de trier le courrier pendant le temps de trajet en train : à chaque station, le personnel postal récupère le courrier posté et donne celui trié. Lors de son développement, le service investit les gares avec de gigantesques centres de tri, permettant de faciliter le travail des agents. Le service disparaît complètement entre 1990 et 2005 face à l'avion, la voiture et à l'automatisation. Cette thèse regroupera de nombreux domaines historiographiques : histoire de la mobilité, des techniques, histoire sociale, institutionnelle, politique, histoire du patrimoine, etc. avec en toile de fond la construction de l'espace européen et de ses réseaux de communication. La problématique est la suivante : Comment s organise le service des bureaux ambulants à l échelle nationale et internationale en Europe au XIX e et XX e siècles? Quelles sont les caractéristiques et le fonctionnement du service humain et technique ainsi que la politique des institutions postales européennes dans un contexte allant de la révolution industrielle à nos jours? - Giorgio GREMESE : L armée d Italie entre alliée et occupante sur le sol italien, (Jacques-Olivier BOUDON) Le rapport entre l armée française et l Italie de 1801 à 1814, sujet de ma thèse, permet l étude des différents niveaux de l action de la politique française sur ses interlocuteurs politiques, militaires et civils en Italie. Jusqu à présent, aucune recherche n a été menée sur l Armée d Italie que ce soit sur ses différentes composantes ou sur son rapport direct avec la société italienne. L Italie constitue pourtant un cas particulièrement intéressant par son rapport strict et unique avec la France pendant toute l époque napoléonienne. La recherche dans ce domaine ne s appuie pas seulement sur les archives du Service Historique de la Défense, mais aussi sur des documents témoignant des relations diplomatiques entre les deux pays ainsi que sur les rapports et documents du Ministère de la Guerre italien. Il faut ajouter à ce travail l étude des archives locales conservées en Italie. Ces documents attestent de la présence des troupes françaises et décrivent leur vie de garnison, le fonctionnement des réseaux instaurés avec l économie et les manufactures locales, sans oublier le rapport avec la société locale du point de vue politique et démographique. - Aimé HOUNZANDDJI : L internationalisation en Afrique Noire d un modèle universitaire français. (Jacques-Olivier BOUDON/Martine JEY) Jusqu aux années 1990, l histoire des universités a peu étudié «les relations entre le champ universitaire et le monde colonial» 1. Pourtant, les quarante ans d histoire des universités franciliennes dans le contexte international pourront postérieurement éclairer notre question de départ : en coopérant avec ses anciennes colonies au bénéfice de l enseignement supérieur, la France a-t-elle pu exporter un modèle universitaire en Afrique noire, suivant le cas du Dahomey dès ? Il s agit de voir comment se sont opérés le transfert et l implantation d une structure universitaire française évolutive au Dahomey colonial, puis indépendant, ainsi que dans le Dahomey devenu Bénin marxiste puis démocratique. Quels ont été dès 1945 jusqu en 2010, les accords et dispositions, les enjeux, les effets-retours, le coût financier, les acteurs français et africains, les échecs et les succès d un pareil chantier? 1 Singaravélou, Pierre, «L enseignement supérieur colonial. Un état des lieux», in Picard, Emmanuelle (dir) L enseignement supérieur. Bilans et perspectives historiographiques, revue Histoire de l éducation, n 22, avril-mai 2009, P.71 2 L université nationale du Bénin (UNB) a été créée en

15 - Arianne KINSELLA : Les intellectuels pendant la Guerre Froide : le développement des études brésilianistes aux Etats-Unis et les échanges universitaires avec le Brésil de 1958 à 1985). Armelle ENDERS) - Iullia KORNIENKO : Johann Albrecht Euler et la communauté scientifique pétersbourgeoise dans la deuxième moitié du XVIIIème siècle : réseaux relationnels et pratiques des acteurs ( ). (Francine-Dominique LIECHTENHAN) En privilégiant l approche de l analyse structurale des réseaux, on se proposera d étudier l espace relationnel du secrétaire perpétuel de l Académie impériale des sciences, et d analyser sa composition et son évolution à travers les années. Pour ce faire, on s appuiera notamment sur la vaste correspondance de Johann Albrecht Euler avec son homologue allemand, Jean Henri Samuel Formey. Cette recherche permettra de porter un nouveau regard sur les relations au sein d une communauté scientifique européenne dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle, en révélant le rôle et le poids de liens interpersonnels entre ses différents membres. - Pierre-Yves LE QUELLEC : Les Prévôtés sur les théâtres d opérations extérieures en Extrême-Orient, de la Guerre d Indochine à la Guerre de Corée ( ). (Jean-Noël LUC) - Franck MICHELIN : L Indochine française et l expansion vers le sud du Japon à l orée de la guerre du Pacifique : politique étrangère et processus de décision, juin décembre (Dominique BARJOT) L'occupation du nord de l'indochine française par le Japon en septembre 1940 constitue, avec la conclusion du pacte tripartite un mois plus tard, la principale cause directe de l'accroissement des tensions entre le Japon et les États-Unis qui mènera, ultérieurement, à l'éclatement de la Guerre du Pacifique. Le conflit entre la Thaïlande et l'indochine, la mainmise du Japon sur l'économie indochinoise, puis l'occupation du sud de la colonie française vont paver la voie vers l'éclatement de ce conflit. Notre recherche se fonde sur l'utilisation de sources primaires américaines, françaises et, surtout, japonaises. Notre problématique portant, par l'analyse de la politique indochinoise du Japon, sur l'analyse de la politique étrangère japonaise et du processus de décision dans le Japon d'avant l'éclatement de la Guerre du Pacifique, la documentation en langue japonaise joue un rôle central dans ce travail. La politique japonaise constituant l'angle mort des études françaises sur l'indochine française pendant la Seconde Guerre mondiale, nous espérons contribuer à une compréhension plus complète de cette question. - Maria MNATSAKANOVA : Napoléon dans la pensée des historiens et écrivains russes à la fin du XIXe et au début du XXème. (Jacques-Olivier BOUDON) La personnalité de Napoléon restait omniprésente dans la culture russe du XIXe siècle. Mais si les poètes romantiques de la première moitié du XIXe éprouvaient de la fascination à l égard de l Empereur des Français, les historiens de cette époque s intéressaient uniquement à l histoire militaire. Quoi qu il en soit, à partir des années 60 e le caractère de recherches commençait à changer. Ainsi, la fin du XIX siècle a été marquée par des recherches approfondies du grand-duc Nicolas Mikhailovitch appartenant à la dynastie impériale. L auteur a fait ses recherches aux archives étrangères, il connaissait bien les spécialistes français des études napoléoniens- il suffit de se rappeler que la correspondance entre le grand-duc et l historien Frédéric Masson durait jusqu à la Première Guerre mondiale, c est-à-dire presque dix-sept ans. Par conséquent, les ouvrages principaux de Nicolas Mikhailovitch Les relations diplomatiques de la France et de la Russie ( ) et la biographie d Alexandre Ier se distinguaient considérablement de tout ce qui a été écrit avant par les historiens russes. Par exemple, le grand-duc critiquait la politique extérieure d Alexandre en expliquant que les guerres de étaient inutiles pour la Russie. C est pourquoi il semble intéressant d étudier l évolution de perception de l époque 15

16 napoléonienne dans l historiographie russe et l influence très nette des idées d historiens français sur cette évolution. - Michèle MONTIER GUIGO : «L autre Louvre», Essor d un nouveau type de commerce et pratiques sociales, l exemple des Grands Magasins du Louvre ( ). (Dominique BARJOT) Cette thèse étudie l'émergence des grands magasins comme mutation fondamentale du commerce et de la consommation à travers l'exemple des Grands Magasins du Louvre. En effet, ceux-ci se distinguent des autres grands magasins par leur précocité (trois ans après le Bon Marché) et surtout par leur activité commerciale unique qui les mène vers des investissements dans différents secteurs dont l'hôtellerie. Notre thèse accordera donc une place centrale aux stratégies économiques des acteurs ici les principaux dirigeants que furent Alfred Chauchard et Auguste Hériot en analysant en particulier leurs réseaux et tout particulièrement leurs relations privilégiées avec les frères Péreire qui leur confèrent des ressources inégalées. Nous nous appuyons pour cela sur une étude quantitative basée sur des sources comptables jusque-là inédites. Mais nous ne délaissons pas pour autant les aspects sociaux qui sont centraux dans le modèle philanthropique et paternaliste des grands magasins. Enfin, il s'agit également de voir en quoi le grand magasin est un véritable phénomène de société, témoin de la société et de la consommation de masse qui émergent en cette fin de XIXème siècle, tout en restant majoritairement un magasin forgé par et pour les codes sociaux de la bourgeoisie. Nous accorderons pour cela une grande place à la publicité, à l'accueil réservé aux clients et aux représentations que véhiculent les grands magasins, dans la presse et la caricature. - Giovana PASTORE AMOROSO : (L Amazonie dans les relations franco-brésiliennes : enjeux stratégiques et coopération militaire, du coup d Etat à la fin du gouvernement Lula ( ). (Armelle ENDERS) - Charles TRONCHON-CHESTER : Commissaires de police et officiers de gendarmerie du XXe siècle. Prosopographie comparée à partir de dossiers de épuration et du personnel. (Jean-Noël LUC) - Simon VACHERON: Mobiliser l industrie textile : l Etat, les entrepreneurs et les ouvriers dans la mobilisation de l arrière, en France ( ). (Dominique BARJOT) - Wei WANG : Saint-Gobain Pont-à-Mousson face à la construction européenne ( ). (Dominique BARJOT) Fondée en 1685, la Compagnie de Saint-Gobain est aujourd hui une grande firme mondiale. Elle était déjà la première multinationale française au début du XX ème siècle. Elle a cherché très tôt l internationalisation, avec pour région privilégiée l Europe et en s implantant en Allemagne comme en Italie. Après la deuxième Guerre mondiale, Pont-à-Mousson a participé à la création de la Communauté économique du charbon et de l acier (CECA). Cette dernière est considérée comme la première institution conduisant à l unité européenne, notamment vers une Europe économique. Le choix d un tel sujet déroule d une certaine vision de ma part. De fait, je suis très motivé à l idée de suivre une formation d histoire complétée par une formation en gestion. A cet effet, il est intéressant de choisir un sujet portant sur l histoire d une grande entreprise dont les archives sont abondantes et accessibles. 16

17 HISTOIRE DES RELATIONS INTERNATIONALES ET DE L EUROPE - Nordine DRICI : Diplomatie humanitaire et diplomatie d'influence du comité international de la Croix-Rouge (CICR) auprès de la ligue des Etats arabes ( ) : pratiques, acteurs, perceptions et réalités. ( - Josette FARGES CAZENOVE: Le fait européen dans les positions et les stratégies des banques françaises dans les années 1980 et (Eric BUSSIERE) - Benoît GUERIN : La politique extérieure de la Chine communiste de 1949 à 1971 : perceptions de la communauté américaine du renseignement. (Olivier FORCADE) Notre recherche portera sur la communauté américaine du renseignement à l'épreuve de la politique extérieure de la Chine communiste de 1949 à A partir des informations collectées en sources ouvertes et fermées, comment et avec quelles contraintes les analyses de la communauté américaine du renseignement (plus particulièrement les national intelligence estimates) centralisées par la CIA, nouvel acteur de la bureaucratie américaine, perçurent-elles la politique extérieure de la Chine communiste, nouvel acteur sur la scène internationale et adversaire des Etats-Unis de 1949 à 1971? Ces analyses parvinrent-elles, in fine, à anticiper les évolutions de la politique extérieure de la puissance chinoise, en particulier son attachement à sa liberté d'action sur la scène internationale? - Michael LAMBERT : La politique d'influence de la Fédération de Russie à l'égard de la République de Moldavie ( ) (Françoise THOM) La fin de la Guerre-Froide laisse un vide dans la cohésion interne des Etats constituants l espace ou plutôt les espaces à l est de l Europe occidentale. La politique d uniformisation soviétique a laissé cohabiter des populations aux origines et cultures différentes et ce à proximité les unes des autres. Cette situation est le résultat direct de la politique Stalinienne qui devait permettre, en cas de conflit, d user des spécificités minoritaires pour affaiblir les pays où groupes qui souhaitaient s émanciper de son giron. C est la raison pour laquelle la Moldavie se retrouve en proie à des tensions ethniques après Ce pays, longtemps entre Orient et Occident, se retrouve de nos jours entre Europe et Russie, comprendre ici entre possibilité et souhait d intégration de l Union européenne et dépendance à la Russie qui ne souhaite pas son départ de la Communauté des Etats Indépendants. La situation spécifique de la Transnistrie amène à s interroger sur les processus identitaires, économiques et politiques des dirigeants pour entretenir l Etat de facto ainsi que sur l influence dont peur disposer la Russie sur la Moldavie via la partie autonome de Transnistrie. - Benoît MICHOT : Les relations diplomatiques entre la France et la principauté» de Brunswick-Zelle durant le Grand-Siècle. (Lucien BELY) L'intérêt de cette étude sera de comprendre la politique de Louis XIV sur le plan intérieur et ses répercussions dans les territoires limitrophes, en l'occurrence, dans les principautés germaniques. L'exemple de Brunswick est judicieux du fait que bon nombre d'émigrés huguenots s'y sont rendus. C'était leur lieu d'accueil voire de refuge. Les origines françaises de la duchesse de Brunswick-Lunebourg permirent aux protestants de trouver asile. Nous essayerons donc de voir quelle fut l'attitude de Louis XIV vis à vis d'une ancienne régnicole dans le cadre de sa politique religieuse? La persécution protestante fut-elle atténuée grâce aux actions menées par la duchesse de Brunswick dans son berceau natal? Mais aussi, jusqu'à quel stade les relations diplomatiques ont-elles été favorables et maintenues? Quels ont-été les enjeux défendus par les envoyés en mission à Brunswick, Zelle, Hanovre ou encore à Wolfenbüttel? Quels furent les stratagèmes et procédés dont ont usés ces derniers pour satisfaire les exigences politiques comme les ambitions françaises de puissance? 17

18 - Antigoni Despoina POIMENIDOU: La politique culturelle extérieure de la Grèce et l Europe des années 1950 aux années (Eric BUSSIERE) Le projet de thèse essayera de présenter de façon analytique la politique culturelle extérieure de la Grèce relative à l Europe entre les années 1950 et Les années 1950 constituent le point de départ de l étude, car c est durant cette période-là que la partie grecque reconnût le «pouvoir» politique de la culture; lorsqu un programme plus organisé a été soutenu par le Premier Ministre, Constantin Karamanlis. Les années 1970 sont consacrées aux négociations de l adhésion. Les années 1980 présentent aussi un intérêt particulier, car il s agit de la période d action politique de Mélina Merkouri comme ministre de la culture et les premières années de la participation active du pays à la Communauté Européenne. Les axes différentes de la thèse sont les circonstances sous lesquelles une première forme de politique culturelle a eu lieu et jusqu à quel niveau elle était organisée, les négociations pour l adhésion du pays à l Europe et le rôle de la Grèce après son adhésion et en définitive, la dimension de certaines personnalités et comment ces personnalités influencèrent les Européens. - Olivier ZAJEC : Nicholas John Spyleman ( ), l'invention de la géopolitique américaine. Un itinéraire intellectuel aux sources paradoxales de la théorie réaliste des relations internationales. (Olivier FORCADE) Pour Hans Weigert, chacun peut entendre chez le professeur Nicholas John Spykman «la voix de la destruction et du nihilisme». En 1942, Michael Greenberg évoque à son propos «une feuille de route de diplomatie fasciste pour un siècle américain». Le géographe français Jean Gottmann compare ses écrits à Mein Kampf Pour les historiens, les travaux de Spykman ( ) sont à l origine de la «doctrine Truman» de 1947, qui organise la stratégie américaine globale de l endiguement anticommuniste. Surnommé «l inspirateur du Containment», Spykman développe en plein conflit mondial les théories censées fonder la domination de Washington sur le monde d après-guerre. Le réalisme cru du premier des «géopoliticiens» américains lui vaudra quelques admirateurs, et beaucoup de critiques. Ce théoricien si célèbre, passé de la sociologie interactionnelle à la politique internationale, méritait-il ces jugements? Le fait est que jusqu ici personne y compris aux Etats-Unis - ne s était penché sur son parcours réel, en interrogeant l ensemble de ses écrits. Cette thèse, qui constitue de facto la première biographie complète de Spykman, cherche à combler ce vide grâce à des archives inédites, en révélant la figure étonnante d un véritable pionnier intellectuel. Ce travail sur les paradoxes intellectuels de l entre-deux guerres ouvre sur une réévaluation historiographique de la théorie contemporaine des Relations Internationales. HISTOIRE DES TECHNIQUES - Laurent ANGELI : De l ingénierie du monde rural aux sciences de l environnement : l intégration de l environnement au sien du système français de recherche et d innovation à travers l exemple du CEMAGREF, centre national du machinisme agricole, du génie rural, des eaux et forêts (des origines au milieu des années 1990). (Pascal GRISET) - Olivier LION : l armée française et la guerre chimique : aspects doctrinaux, techniques et opérationnels. (Pascal GRISET) En s appuyant sur l analyse des archives militaires françaises (Service Historique de la Défense) et ponctuellement sur certaines archives étrangères (britanniques, américaines et allemandes), il 18

19 s agit de préciser la position de l armée française vis-à-vis de la guerre chimique entre le 11 novembre 1918 et le 25 juin Cette approche impose de prendre en compte tout au long de l étude les aspects stratégiques, diplomatiques, doctrinaux, techniques mais aussi moraux de la guerre chimique. La période étudiée est marquée à la fois par une volonté de prohiber l emploi de l arme chimique (Convention de Genève de 1925) et des emplois allégués de cette même arme (Rif, Ethiopie, Chine). Marquée par les pertes et la surprise de l emploi des gaz de combat lors de la Grande Guerre, la France a ainsi choisi de s inscrire dans une démarche visant à l interdiction de telles armes tout en conservant une capacité de recherche et de développement en vue de pouvoir, le cas échéant, disposer d un arsenal dédié aux représailles. - Christophe POMMIER : Innovation et artillerie en France dans le dernier quart du XIXème siècle : la crise de l obus-torpille. (Pascal GRISET) Ce projet de recherche porte sur l étude de la crise technologique qu a connue le monde militaire, et en premier lieu les services de l artillerie et du génie, entre les années 1883 et 1888, ses conséquences sur l évolution de l armement, de la fortification et de la pensée stratégique des principales armées européennes (française, allemande et britannique), et la perception de cette crise par la société civile contemporaine. Cette crise technologique, dite «de l obus-torpille», résulte d une série d inventions et de mises au point dans les domaines des poudres et des munitions qui se produisent simultanément, entre les années 1881 et ADMISSIONS Admis en Cotutelle de thèse 2011 HISTOIRE MODERNE ET CONTEMPORAINE - Maude FLAMAND-HUBERT : La forêt québecoise au XXe siècle: représentations et politiques. (Andrée CORVOL-DESSERT) Depuis le tournant des années 2000, dans un climat de crise aussi bien économique qu écologique, un débat social est engagé concernant la gestion des forêts québécoises dont les enjeux sont surdéterminés par les intérêts économiques et scientifiques. Dans ce débat, les aspects culturels ou identitaires de la question sont généralement relégués à l arrière-scène sinon instrumentalisés au profit d un argumentaire économique ou écologique. Pourtant, ces représentations dominantes, qui se veulent objectives, interpellent aussi l imaginaire, soit les représentations que l on peut dégager de la fiction, du légendaire ou de la sphère affective, et entrent parfois en conflit avec lui. Cet imaginaire forestier, fortement associé au passé, peut emprunter de multiples formes et s allier à une variété de valeurs. À titre d exemple, les référents historiques peuvent se transformer en arguments employés au service d intérêts économiques ou écologiques, selon que la forêt est perçue comme une ressource naturelle ou comme un écosystème. Cette recherche portera sur l étude de la dialectique qui a participé à la construction 19

20 historique de ces représentations, à partir d un corpus de discours publics à travers lesquels pourront être observés les points de contact, les tensions, les contradictions et les enrichissements entre les conceptions scientifiques, économiques et l imaginaire forestier. - Séverin DUC : Le duché de Milan dans les politiques française et hispano-impériale, et équilibres socio-politiques milanais ( ) (Denis CROUZET), (contrat doctoral). - Lana MARTYSHEVA : Entre tradition et invention. Les prélats français et la légitimation du pouvoir d Henri IV ( ) (Denis CROUZET) Le rôle et l influence des prélats catholiques de l entourage d Henri IV restent méconnus. Une recherche prosopographique étudiant leurs réseaux et leurs carrières permettra de déterminer pourquoi ils ont choisi de soutenir Henri IV tandis qu'il était encore protestant et comment ils ont ensuite participé directement ou indirectement à la légitimation de son pouvoir royal dont la validité était contestée en France et à Rome. Une telle recherche pourra contribuer à la meilleure compréhension de l originalité du climat politico-religieux en France sous Henri IV et déterminer les réponses qui ont étés données par cette partie du haut clergé à divers défis dans un contexte de sortie de guerre de religion. - Nicholas WILLIAMS : Evacuations dans l'espace frontalier franco-allemand sous des auspices démocratiques et totalitaires (Olivier FORCADE) Le début de la guerre en septembre 1939 engendra l'évacuation de plus de cinq cent mille personnes de part et d'autre de la frontière franco-allemande vers l intérieur de ces deux pays. En Allemagne, l évacuation de la zone frontalière vers l ouest du pays se répéta en 1944, de manière moins organisée. Ces évacuations, auxquelles la recherche a jusqu à présent accordé peu d intérêt en dehors des publications régionales, constituèrent toutefois un chapitre clé de la Seconde Guerre mondiale, notamment pour les populations et régions concernées. Ce projet de thèse se propose de répondre à cette question par une approche comparative et transfrontalière comprenant deux volets. Dans un premier temps, il s'agit d'élucider les implications politiques et sociales des évacuations de part et d'autre de la frontière sur un plan comparatif. Dans un deuxième temps, seront examinés le séjour des évacués dans les zones d accueil, souvent marqué par des conflits avec la population accueillante, leur retour après la cessation temporaire des hostilités et la deuxième vague d évacuations effectuées dans certaines zones frontalières depuis l automne Admis en doctorat en 2011 HISTOIRE MODERNE et CONTEMPORAINE - François ALCOUFFE : L'analyse psychologique des dirigeants étrangers par le diplomate. André François-Poncet et les dirigeants nazis. (Olivier FORCADE) Il s'agit du regard porté par l'ambassadeur de France à Berlin sur le nazisme dans un plan déductif des Allemands en général, aux dirigeants ensuite, à Hitler lui-même enfin. 20

Généralités. Formations transversales aux sciences humaines: histoire, sociologie, littérature, langues, droit, économie, géopolitique.

Généralités. Formations transversales aux sciences humaines: histoire, sociologie, littérature, langues, droit, économie, géopolitique. Généralités Difficile de faire la différence entre des formations orientées vers la science politique et une autre vers les relations internationales dans l organisation de l enseignement supérieur français.

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE CARREFOUR EUROPE 6 NOVEMBRE 2013 Présenté par: Équipe internationale, Banque Nationale du Canada 1 Contexte Situation

Plus en détail

L EUROPE EN FORMATIONS

L EUROPE EN FORMATIONS L EUROPE EN FORMATIONS > CONSTRUCTION > INSTITUTIONS > CITOYENNETÉ > POLITIQUES > BUDGET 1 Maison de l Europe de Rennes et de Haute-Bretagne La Maison de l Europe - de Rennes et de Haute Bretagne, association

Plus en détail

Baccalauréat Technologique. Session 2014-2015. Histoire- Géographie. Série : STMG

Baccalauréat Technologique. Session 2014-2015. Histoire- Géographie. Série : STMG Baccalauréat Technologique Devoir Commun Session 2014-2015 ***** Histoire- Géographie Série : STMG Durée : 2h30 Coefficient : 2 Les calculatrices ne sont pas autorisées Le candidat doit répondre à toutes

Plus en détail

PROGRAMME SECRETAIRE DES AFFAIRES ETRANGERES (cadre général) ANNEXE I CULTURE GENERALE

PROGRAMME SECRETAIRE DES AFFAIRES ETRANGERES (cadre général) ANNEXE I CULTURE GENERALE PROGRAMME SECRETAIRE DES AFFAIRES ETRANGERES (cadre général) ANNEXE I CULTURE GENERALE L évolution générale politique, économique et sociale du monde et le mouvement des idées depuis le milieu du XVIII

Plus en détail

Le sport et ses pouvoirs

Le sport et ses pouvoirs Le sport et ses pouvoirs (XIXe - XXe) Les travaux des historiens et sociologues du sport visent à rendre compte de la complexité des enjeux culturels, sociaux et politiques soulevés par les sports et les

Plus en détail

FORMATIONS. Europe. Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation

FORMATIONS. Europe. Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation FORMATIONS Europe Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation 1. Démocratie locale, participation des citoyens : enjeux et réponses européens NOUVEAU p.2 2. Europe : actualité et

Plus en détail

Note Synthétique Relative à La Stratégie de mobilisation en faveur de la Communauté Marocaine Résidant à l Etranger

Note Synthétique Relative à La Stratégie de mobilisation en faveur de la Communauté Marocaine Résidant à l Etranger Note Synthétique Relative à La Stratégie de mobilisation en faveur de la Communauté Marocaine Résidant à l Etranger Source : http://www.marocainsdumonde.gov.ma/index.php?option=com_content&task=view&id=52&ite

Plus en détail

POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO (ECOPOST)

POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO (ECOPOST) POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO Présenté par: Prof. Dr. Djénéba TRAORE Directrice Générale Institut de l Afrique de l Ouest Email: Djeneba.Traore@iao.gov.cv Site web: www.westafricainstitute.org

Plus en détail

Commission de la défense nationale

Commission de la défense nationale Commission de la défense nationale RÈGLEMENT XII e LÉGISLATURE CHAPITRE I Dénomination, composition et attributions Article 1 er (Dénomination) 1. La Commission de la défense nationale est la commission

Plus en détail

Les objectifs du colloque

Les objectifs du colloque Les objectifs du colloque Avec la création de la charge de secrétaire d État à la marine, en 1669, «la marine se fit plus bureaucratique 1», nous dit Michel Vergé-Franceschi. Sous l impulsion des premiers

Plus en détail

LE PROJET DE SENSIBILISATION DE L UNION EUROPÉENNE AU TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES

LE PROJET DE SENSIBILISATION DE L UNION EUROPÉENNE AU TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES LE PROJET DE SENSIBILISATION DE L UNION EUROPÉENNE AU TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES LES ACTIVITÉS DE L UNION EUROPÉENNE EN APPUI À LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES Ce projet est

Plus en détail

Table des matières. L émergence de l entreprise dans le droit belge des sociétés anonymes... 15

Table des matières. L émergence de l entreprise dans le droit belge des sociétés anonymes... 15 Sommaire... 5 L entreprise dans la Société du XXI e siècle... 7 Introduction aux travaux du Colloque de Rennes du 27 mai 2011 organisé par FORDE Claude CHAMPAUD Président du Conseil scientifique du Fonds

Plus en détail

Rapport sommaire. Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental

Rapport sommaire. Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental Rapport sommaire Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental Buenos Aires, Argentine 1-3 décembre 2000 Au cours des dix dernières années, le Canada a joué un rôle

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

PROGRAMME DES ÉPREUVES D ENTRÉE EN 3 ème ANNÉE

PROGRAMME DES ÉPREUVES D ENTRÉE EN 3 ème ANNÉE Durée 4H, coefficient 1 L épreuve de culture générale vise un triple but : 1 ère ÉPREUVE : CULTURE GÉNÉRALE 1. Vérifier le niveau général des connaissances des candidats Si l épreuve ne comporte aucun

Plus en détail

CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES

CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES Les épreuves écrites d admissibilité des concours externe et interne pour l accès à l emploi de secrétaire des affaires

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP)

COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) COMITE DIRECTEUR DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE ET DU PAYSAGE (CDCPP) CDCPP (2012) 9 le 20 mars 2012 lère Session Plénière Strasbourg, 14-16 mai 2012 CONVENTION EUROPEENNE DU PAYSAGE 10e Réunion du Conseil

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Santé Sécurité Travail REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

Plus en détail

ATELIER DE LANCEMENT DES TRAVAUX POUR LA POURSUITE DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN STRATEGIQUE ------------------ Allocution de Monsieur le Président de

ATELIER DE LANCEMENT DES TRAVAUX POUR LA POURSUITE DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN STRATEGIQUE ------------------ Allocution de Monsieur le Président de ATELIER DE LANCEMENT DES TRAVAUX POUR LA POURSUITE DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN STRATEGIQUE ------------------ Allocution de Monsieur le Président de la Commission de l UEMOA Ouagadougou, 05 Mars 2015 1

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

SUR LES COMMUNAUTÉS NATIONALES ÉTABLIES À L ÉTRANGER

SUR LES COMMUNAUTÉS NATIONALES ÉTABLIES À L ÉTRANGER CONFÉRENCE MINISTÉRIELLE SUR LES COMMUNAUTÉS NATIONALES Centre de conférences ministériel 27 rue de la Convention - 75015 Paris Ministre déléguée chargée des Français à l étranger À l initiative de la

Plus en détail

/ L ETUDE / EXPERTISE EN MATIERE INTERNATIONALE

/ L ETUDE / EXPERTISE EN MATIERE INTERNATIONALE / L ETUDE L Etude ZABALDANO est un cabinet d avocats établi en Principauté de Monaco, qui intervient dans les affaires les plus complexes, présentant fréquemment une dimension internationale. Elle représente

Plus en détail

Épreuves du concours interne

Épreuves du concours interne Épreuves du concours interne 1. Quelles sont les épreuves écrites d admissibilité du concours interne? 2. Quelles sont les épreuves d admission du concours interne? 3. Quelles sont les épreuves facultatives?

Plus en détail

Les stratégies de rupture

Les stratégies de rupture DOSSIER Les stratégies de rupture sous la direction de Laurence Lehmann-Ortega Pierre Roy DOSSIER LAURENCE LEHMANN-ORTEGA HEC Paris PIERRE ROY Université Montpellier 1, ISEM Introduction Une nouvelle

Plus en détail

Classes de première et terminale préparant au baccalauréat professionnel

Classes de première et terminale préparant au baccalauréat professionnel Projet d'aménagements apportés au programme d'histoire-géographie éducation civique Classes de première et terminale préparant au baccalauréat professionnel Octobre 2013 MEN/DGESCO Histoire Géographie_

Plus en détail

Livre blanc. sur la politique de sécurité de l Allemagne et sur l avenir de la Bundeswehr. Résumé

Livre blanc. sur la politique de sécurité de l Allemagne et sur l avenir de la Bundeswehr. Résumé Livre blanc 2006 sur la politique de sécurité de l Allemagne et sur l avenir de la Bundeswehr Résumé I. La politique de sécurité de l Allemagne Douze années se sont écoulées depuis la publication du dernier

Plus en détail

Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»?

Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»? Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»? Atelier A : Enseignement de défense et valeurs de la République : quels acteurs?/ La formation du citoyen : du service national à l enseignement

Plus en détail

ESPACE MONDIAL Cours magistral de Bertrand BADIE

ESPACE MONDIAL Cours magistral de Bertrand BADIE ESPACE MONDIAL Cours magistral de Bertrand BADIE Conférence de méthode de Martine ALONSO MARQUIS martine.alonsomarquis@sciences-po.org Vendredi 8h00 10h00 salle 26 27 rue Saint-Guillaume, 75006 Paris UP

Plus en détail

Atelier de formation en «Genre»

Atelier de formation en «Genre» RESEAU OUEST ET CENTRE AFRICAIN DE RECHERCHE EN EDUCATION (ROCARE), SECRETARIAT EXECUTIF Atelier de formation en «Genre» Termes de Référence Programme des subventions pour la recherche en éducation Octobre

Plus en détail

Relations publiques, Relations presse

Relations publiques, Relations presse Relations publiques, Relations presse Objectifs du cours Comprendre ce que sont ces différents moyens, Identifier l intérêt de ces techniques dans le mix de communication, Connaitre les techniques et les

Plus en détail

LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année

LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année CONTENU DES ENSEIGNEMENTS ET MODALITES D EVALUATION Semestre 1 : 30 crédits 9 EC obligatoires 1 EC optionnelle à choisir parmi 2

Plus en détail

Le concept de leadership

Le concept de leadership Le concept de leadership Qu est ce qu un leadership? Le leadership d'un individu est, au sein d'un groupe ou d'une collectivité, la relation de confiance qui s'établit entre lui et la majorité des membres

Plus en détail

Comment s exerce l autorisation parentale de sortie de l enfant du territoire national ou l opposition à cette sortie?

Comment s exerce l autorisation parentale de sortie de l enfant du territoire national ou l opposition à cette sortie? Comment s exerce l autorisation parentale de sortie de l enfant du territoire national ou l opposition à cette sortie? En cas d autorité parentale exclusive, c est la liberté ; le parent la détenant pouvant

Plus en détail

MATRICE DES PRINCIPALES ACTIONS DU CADRE STRATEGIQUE 2014-2018 DE L APF

MATRICE DES PRINCIPALES ACTIONS DU CADRE STRATEGIQUE 2014-2018 DE L APF MATRICE DES PRINCIPALES ACTIONS DU CADRE STRATEGIQUE 2014-2018 DE L APF A l initiative du Secrétaire général parlementaire, M. Pascal Terrasse et sur proposition du, au terme d une consultation ayant associé

Plus en détail

PROBLEMATIQUE DE L ASSURANCE

PROBLEMATIQUE DE L ASSURANCE PROBLEMATIQUE DE L ASSURANCE Août 2003 80, rue Paradis 13006 Marseille 04 91 33 39 86 : 04 91 54 15 09 v.c.m@wanadoo.fr CONTEXTE DU DEBAT En premier lieu, il faut procéder à un certain nombres de rappels

Plus en détail

Comité d orientation du 27 avril 2010. Compte-rendu. 1. Les demandes de financement de projets à la Commission Européenne.

Comité d orientation du 27 avril 2010. Compte-rendu. 1. Les demandes de financement de projets à la Commission Européenne. Comité d orientation du 27 avril 2010 Compte-rendu. Présentation rapide de l activité de l Institut. Quatre sujets principaux. 1. Les demandes de financement de projets à la Commission Européenne. 1.1.

Plus en détail

Quelles sont les aspects juridiques de la stratégie des entreprises en Afrique?

Quelles sont les aspects juridiques de la stratégie des entreprises en Afrique? Quelles sont les aspects juridiques de la stratégie des entreprises en Afrique? Maître Cheikna Toure, Il est avocat au Barreau Du Mali. Il est titulaire d un doctorat en droit de l Université Paris II

Plus en détail

Témoignage de Rita SOUSSIGNAN, Professeur d Histoire antique, participante au projet Landmarks du programme COST

Témoignage de Rita SOUSSIGNAN, Professeur d Histoire antique, participante au projet Landmarks du programme COST Témoignage de Rita SOUSSIGNAN, Professeur d Histoire antique, participante au projet Landmarks du programme COST Janvier - Février 2009 Par Anne-Laure ALLAIN Rita Soussignan est directeur-adjoint du CESAM,

Plus en détail

Plaquette de présentation Comité Innovation Routes et Rues(CIRR) 2014-2015. 1. L actualisation du principal outil de soutien à l innovation routière

Plaquette de présentation Comité Innovation Routes et Rues(CIRR) 2014-2015. 1. L actualisation du principal outil de soutien à l innovation routière Plaquette de présentation Comité Innovation Routes et Rues(CIRR) 2014-2015 1. L actualisation du principal outil de soutien à l innovation routière 1.1 Le Comité d Innovation Routes et Rues (CIRR) est

Plus en détail

Dissertation. Introduction. I - Les relations de sous-traitance traditionnelles

Dissertation. Introduction. I - Les relations de sous-traitance traditionnelles Dissertation Introduction Les différents liens que les entreprises peuvent établir entre elles sont indispensables pour leur expansion et leur compétitivité. L organisation de tels liens est capitale et

Plus en détail

Conférence Nationale du Sport. 20 novembre 2008. Discours de Guy Drut, Membre du CIO. Bravo Henri et encore merci pour cette belle initiative.

Conférence Nationale du Sport. 20 novembre 2008. Discours de Guy Drut, Membre du CIO. Bravo Henri et encore merci pour cette belle initiative. 1 Conférence Nationale du Sport 20 novembre 2008 Discours de Guy Drut, Membre du CIO Bravo Henri et encore merci pour cette belle initiative. L occasion qui est donnée aujourd hui de rassembler les différents

Plus en détail

THÈME : PROFESSIONNALISATION DES ORGANISMES DE GESTION DES ÉLECTIONS PANEL 5 : LE RECRUTEMENT ET LA FORMATION DES AGENTS DE L OGE

THÈME : PROFESSIONNALISATION DES ORGANISMES DE GESTION DES ÉLECTIONS PANEL 5 : LE RECRUTEMENT ET LA FORMATION DES AGENTS DE L OGE THÈME : PROFESSIONNALISATION DES ORGANISMES DE GESTION DES ÉLECTIONS PANEL 5 : LE RECRUTEMENT ET LA FORMATION DES AGENTS DE L OGE Une présentation du Dr. FONKAM Samuel AZU U Président d Elections Cameroon

Plus en détail

2009 / 2011 MASTER 2 DROIT ANCIEN DIPLÔME D ETUDE APPROFONDIES (D.E.A) FACULTE DE DROIT

2009 / 2011 MASTER 2 DROIT ANCIEN DIPLÔME D ETUDE APPROFONDIES (D.E.A) FACULTE DE DROIT 2009 / 2011 MASTER 2 DROIT ANCIEN DIPLÔME D ETUDE APPROFONDIES (D.E.A) FACULTE DE DROIT MASTER 2 RECHERCHE OPTION DROIT PRIVE FONDAMENTAL ANCIEN DIPLÔME D ETUDES APPROFONDIES (D.E.A) Option DROIT PRIVE

Plus en détail

CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES

CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES CONCOURS DE SECRÉTAIRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES (CADRE GÉNÉRAL) NATURE DES ÉPREUVES Les épreuves écrites et orales des concours externe et interne pour l accès à l emploi de secrétaire des affaires étrangères

Plus en détail

HUMAN AIX. Institut d Etudes Humanitaires Internationales

HUMAN AIX. Institut d Etudes Humanitaires Internationales HUMAN AIX Institut d Etudes Humanitaires Internationales MASTER 2 Action et Droit Humanitaires - Parcours Juriste Internationaliste de Terrain pour le Développement Institutionnel et la Consolidation de

Plus en détail

«ENGAGEMENT ET CITOYENNETE»

«ENGAGEMENT ET CITOYENNETE» «ENGAGEMENT ET CITOYENNETE» Journée Nationale du Réserviste 2014 CSRM et Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne Amphithéâtre Descartes, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Le thème choisi pour ce colloque,

Plus en détail

Pour les titulaires d un autre Programme de Bachelier de l UCL

Pour les titulaires d un autre Programme de Bachelier de l UCL Masters en Sciences politiques - 6 - Pour les titulaires d un autre Programme de Bachelier de l UCL Programme(s) de Bachelier Mineure Prérequis Accès direct moyennant Mineure Mineure et Prérequis Bachelier

Plus en détail

REPUBLIQUE DE GUINÉE Travail Justice Solidarité

REPUBLIQUE DE GUINÉE Travail Justice Solidarité REPUBLIQUE DE GUINÉE Travail Justice Solidarité MINISTERE D ETAT CHARGE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DES GUINEENS DE L ETRANGER ====== MINISTERE DELEGUE DES GUINEENS DE L ETRANGER INTERVENTION DE MADAME

Plus en détail

LE METIER DE PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE

LE METIER DE PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE LE METIER DE PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE Contexte général : Si plusieurs recherches ont été menées ces dernières années sur les politiques pénales, l histoire du parquet, voire les pratiques des parquets,

Plus en détail

Hélène Pébarthe-Désiré

Hélène Pébarthe-Désiré Colloque Spécialisation touristique et vulnérabilité : réalités et enjeux pour le développement soutenable des petits territoires insulaires La Réunion 4 au 6 décembre 2014 Hélène Pébarthe-Désiré Le tourisme

Plus en détail

L'établissement public du palais de justice de Paris

L'établissement public du palais de justice de Paris L'ÉTABLISSEMENT PUBLIC DU PALAIS DE JUSTICE DE PARIS 113 L'établissement public du palais de justice de Paris La Cour des comptes a contrôlé à plusieurs reprises les projets immobiliers des services judiciaires

Plus en détail

Résumé du Mémoire d Executive Master

Résumé du Mémoire d Executive Master EXECUTIVE MASTER EN POLITIQUES ET PRATIQUES DU DEVELOPPEMENT (DPP) Année Académique 2012 2013 Résumé du Mémoire d Executive Master Bilan d une approche basée sur l accompagnement des partenaires: Cas du

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE COALITION 2016. 21 mars 15 avril

DOSSIER DE PRESSE COALITION 2016. 21 mars 15 avril DOSSIER DE PRESSE COALITION 2016 21 mars 15 avril COALITION 2016 L exercice «Coalition» valide, chaque année, la formation des stagiaires de l Ecole de guerre à la planification et à la conduite d une

Plus en détail

1. La constitution de fonds d archives cinématographiques en Afghanistan : étapes et temporalités

1. La constitution de fonds d archives cinématographiques en Afghanistan : étapes et temporalités Si de nombreuses analyses ont été consacrées aux usages et migrations des images d archives, les historiens du cinéma sont encore peu nombreux à s intéresser à la constitution, à la sauvegarde et aux transferts

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉCONOMIE, DU COMMERCE, DU TRAVAIL ET DES BLOCS COMMERCIAUX

COMMISSION DE L ÉCONOMIE, DU COMMERCE, DU TRAVAIL ET DES BLOCS COMMERCIAUX PARLEMENTAIRE DE S COMMISSION DE L ÉCONOMIE, DU COMMERCE, DU TRAVAIL ET DES BLOCS COMMERCIAUX La Commission de l économie, du commerce, du travail et des blocs commerciaux examine les questions économiques

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LA LIBERALISATION

SEMINAIRE SUR LA LIBERALISATION SEMINAIRE SUR LA LIBERALISATION DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR DAKAR, 11, 12 ET 13 AOUT RESOLUTION FINALE Séminaire de Dakar 11, 12 et 13 Août 2009 Page 1 Edito : La libéralisation de l enseignement supérieur,

Plus en détail

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société 2009 Charte de l ouverture à la société + engagements 3 3 «Toute personne a le droit, dans les conditions et les limites définies par la loi, d accéder aux informations relatives à l environnement détenues

Plus en détail

Introduction générale. La naissance et l évolution des institutions internationales. Partie I. L Etat

Introduction générale. La naissance et l évolution des institutions internationales. Partie I. L Etat LICENCE II. MENTION SOCIOLOGIE POLITIQUE LICENCE III. MENTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE - OPTION ECHANGES INTERNATIONAUX PREMIER SEMESTRE 2011-2012 INSTITUTIONS INTERNATIONALES COURS DE MME

Plus en détail

La Cnil et le Chu de Poitiers. 15/02/2012 : Jean-Jacques Sallaberry Présentation CNIL - CHU Poitiers

La Cnil et le Chu de Poitiers. 15/02/2012 : Jean-Jacques Sallaberry Présentation CNIL - CHU Poitiers La Cnil et le Chu de Poitiers 15/02/2012 : Jean-Jacques Sallaberry Présentation CNIL - CHU Poitiers 1 La Cnil et le CHU de Poitiers Sommaire La Loi «Informatique et Libertés» La CNIL Les Mots clés Les

Plus en détail

Université Nice Sophia Antipolis Direction de la Communication et de l événementiel 28 avenue Valrose BP 2135 06103 NICE Cedex 2

Université Nice Sophia Antipolis Direction de la Communication et de l événementiel 28 avenue Valrose BP 2135 06103 NICE Cedex 2 Université Nice Sophia Antipolis Direction de la Communication et de l événementiel 28 avenue Valrose BP 2135 06103 NICE Cedex 2 Constituant un des axes privilégiés de l'université Nice Sophia Antipolis,

Plus en détail

Introduction. I. Définitions. II. Diplomatie et politique étrangère

Introduction. I. Définitions. II. Diplomatie et politique étrangère Introduction Un diplomate est une personne qui réfléchit à deux fois avant de ne rien dire. F. Sawyer Qu est-ce que la diplomatie? Qu est-ce qu un diplomate? Que fait un ambassadeur? À quoi sert-il? Beaucoup

Plus en détail

2 Quels usages peut-on faire du focus group? Encadré 1 L utilisation du focus group en évaluation. Explicitation Restitution. Usages du focus group

2 Quels usages peut-on faire du focus group? Encadré 1 L utilisation du focus group en évaluation. Explicitation Restitution. Usages du focus group LE FOCUS GROUP 1 Pourquoi utiliser cet outil en évaluation? Un focus group est un type d entretien de groupe composé de personnes concernées par une politique de développement ou une intervention. Il est

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Centre de Recherche sur l Espagne Contemporaine (CREC) EA 2292 de l'université Paris 3 Sorbonne Nouvelle février 2008 2

Plus en détail

Dossier de candidature Session «Jeunes» Ile-de-France

Dossier de candidature Session «Jeunes» Ile-de-France Dossier de candidature Session «Jeunes» Ile-de-France Du lundi 23 mars au vendredi 27 mars 2015 École des officiers de la gendarmerie nationale Melun (Seine-et-Marne) L INHESJ L Institut national des hautes

Plus en détail

Histoire de l Adolescence ( 1850 1914 ), Agnès Thiercé, Histoire de l éducation, Belin, 1999

Histoire de l Adolescence ( 1850 1914 ), Agnès Thiercé, Histoire de l éducation, Belin, 1999 Histoire de l Adolescence ( 1850 1914 ), Agnès Thiercé, Histoire de l éducation, Belin, 1999 Flore Berlingen Sciences Po, Conférence d Histoire Si son domaine de prédilection est l adolescence, ce n est

Plus en détail

Le 23 mai 2000 marque le début d une nouvelle période dans la coopération continentale

Le 23 mai 2000 marque le début d une nouvelle période dans la coopération continentale Les nouvelles opportunités d Interreg III A Coopération transfrontalière Provinces, départements et cantons dans les zones de frontière contiguës Création de pôles socio-écomiques transfrontaliers Italie

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP)

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP) OMPI CDIP/5/5 Corr. ORIGINAL : anglais DATE : 21 juillet 2010 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP) Cinquième session

Plus en détail

Cycle 2. Cned - Académie en ligne

Cycle 2. Cned - Académie en ligne Cycle 2 Cycle 2 Manuel Auteur Emmanuelle Rodriguez Professeure des écoles Coordonnateur de l équipe rédactionnelle Pascal Lalanne Inspecteur de l éducation nationale Expert Martine Safra Inspectrice générale

Plus en détail

Cours Magistral de Comptabilité de gestion ( Analytique) L3 Economie Gestion. Année Universitaire: 2011-2012. L3 Economie et gestion

Cours Magistral de Comptabilité de gestion ( Analytique) L3 Economie Gestion. Année Universitaire: 2011-2012. L3 Economie et gestion Cours Magistral de Comptabilité de gestion ( Analytique) L3 Economie Gestion Année Universitaire: 2011-2012 L3 Economie et gestion 1 SEANCE 1 Introduction : Comptabilité de gestion : historique, définitions

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ SCIENCES DES ORGANISATIONS ET DES INSTITUTIONS À FINALITÉS RECHERCHE ET PROFESSIONNELLE

MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ SCIENCES DES ORGANISATIONS ET DES INSTITUTIONS À FINALITÉS RECHERCHE ET PROFESSIONNELLE MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ SCIENCES DES ORGANISATIONS ET DES INSTITUTIONS À FINALITÉS RECHERCHE ET PROFESSIONNELLE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master Domaine

Plus en détail

Ulrike MAYRHOFER, Professeur des Universités, IAE Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3. Club d Affaires Franco-Allemand, Lyon, 12.09.

Ulrike MAYRHOFER, Professeur des Universités, IAE Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3. Club d Affaires Franco-Allemand, Lyon, 12.09. Ulrike MAYRHOFER, Professeur des Universités, IAE Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3 Club d Affaires Franco-Allemand, Lyon, 12.09.2011 Présentation du livre Quelques constats 1. Le management international

Plus en détail

Au cours d une semaine l élève de STG aura 14 h d enseignement technologique et 15 h d enseignement général.

Au cours d une semaine l élève de STG aura 14 h d enseignement technologique et 15 h d enseignement général. C est une section technologique dans un lycée général. En STG, les élèves découvrent l entreprise, son environnement économique et juridique, s initient au management des organisations, à l information

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ SCIENCES DES ORGANISATIONS ET DES INSTITUTIONS À FINALITÉS RECHERCHE ET PROFESSIONNELLE

MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ SCIENCES DES ORGANISATIONS ET DES INSTITUTIONS À FINALITÉS RECHERCHE ET PROFESSIONNELLE MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ SCIENCES DES ORGANISATIONS ET DES INSTITUTIONS À FINALITÉS RECHERCHE ET PROFESSIONNELLE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD)

Plus en détail

Convention commune pour le développement du mécénat culturel. Département de l Hérault

Convention commune pour le développement du mécénat culturel. Département de l Hérault Préfecture de la région LR Direction Régionale des Affaires Culturelles Chambre de Commerce et d Industrie de Montpellier Chambre départementale des notaires de l Hérault Convention commune pour le développement

Plus en détail

CIRCULAIRE CONJOINTE. Ministère de l éducation nationale. la défense. du patrimoine et des archives

CIRCULAIRE CONJOINTE. Ministère de l éducation nationale. la défense. du patrimoine et des archives CIRCULAIRE CONJOINTE Ministère de l éducation nationale Ministère de la défense Ministère de l éducation nationale Direction de l enseignement scolaire Ministère de la défense Direction de la mémoire,

Plus en détail

PROTOCOLE SOMMAIRE 20 AVRIL 2012 I - DÉVELOPPER DES RÉSEAUX ET DES RELAIS PAGE 071

PROTOCOLE SOMMAIRE 20 AVRIL 2012 I - DÉVELOPPER DES RÉSEAUX ET DES RELAIS PAGE 071 PROTOCOLE ENTRE LE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE ET DES ANCIENS COMBATTANTS ET LE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE POUR LE DÉVELOPPEMENT ET LA PROMOTION DE L ESPRIT DE DÉFENSE 20 AVRIL

Plus en détail

Prospection de l avenir du système judiciaire Tunisien

Prospection de l avenir du système judiciaire Tunisien Prospection de l avenir du système judiciaire Tunisien Imed Derouiche Conseiller à la Cour de Cassation Tunisie «Demain est déjà là», écrivit un auteur en 1999. Mais hier est également là et ne sera certainement

Plus en détail

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE ORIENTATIONS STRATEGIQUES N 10 : Animer et développer la production touristique : produits, équipements et hébergements N 11 : Favoriser la professionnalisation

Plus en détail

école nationale d administration

école nationale d administration école nationale d administration une école de service public et d application Créée par le Général de Gaulle en octobre 1945, l École nationale d administration a pour principes fondateurs de démocratiser

Plus en détail

Guide du lecteur. Guide du lecteur. Centre de documentation et de recherche de la Fondation Charles de Gaulle

Guide du lecteur. Guide du lecteur. Centre de documentation et de recherche de la Fondation Charles de Gaulle Centre de documentation et de recherche de la Fondation Charles de Gaulle Guide du lecteur Guide du lecteur Fondation Charles de Gaulle 5 rue de Solférino 75007 Paris Soyez les bienvenus. La bibliothèque

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion du séminaire transition énergétique et écologique Services de l Etat en Aquitaine Lundi 15 décembre 2014 Messieurs les Préfets, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Cadre général du Forum sur les questions relatives aux minorités

Cadre général du Forum sur les questions relatives aux minorités Nations Unies Assemblée générale Distr. générale 17 septembre 2012 Français Original: anglais A/HRC/FMI/2012/2 Conseil des droits de l homme Forum sur les questions relatives aux minorités Cinquième session

Plus en détail

adolescents difficiles APPROCHe PSYCHOPATHOLOGIQUe et éducative DIPLÔme D UNIVeRSITé INTeRPROFeSSIONNeL Directeur : professeur Philippe Jeammet DPJJ

adolescents difficiles APPROCHe PSYCHOPATHOLOGIQUe et éducative DIPLÔme D UNIVeRSITé INTeRPROFeSSIONNeL Directeur : professeur Philippe Jeammet DPJJ adolescents difficiles DIPLÔme D UNIVeRSITé INTeRPROFeSSIONNeL Directeur : professeur Philippe Jeammet APPROCHe PSYCHOPATHOLOGIQUe et éducative Objectifs généraux > Informer les professionnels sur l état

Plus en détail

Enquête sur les ressources propres des universités - Point d étape

Enquête sur les ressources propres des universités - Point d étape Enquête sur les ressources propres des universités - Point d étape KPMG S.A. 18 Juin 2008 1 Contexte de mise en œuvre de l enquête Les universités diversifient leurs ressources depuis fort longtemps :

Plus en détail

Tunisia / Tunisie (260) Programme UNITWIN/Chaires UNESCO. Période d activité : 2006

Tunisia / Tunisie (260) Programme UNITWIN/Chaires UNESCO. Période d activité : 2006 Tunisia / Tunisie (260) Programme UNITWIN/Chaires UNESCO Période d activité : 2006 Chaire UNESCO d enseignement du droit d auteur et des droits voisins Rapport rédigé par : Madame Nébila Mezghani ; Responsable

Plus en détail

Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015

Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015 PEROU Ministère de l Economie et des Finances Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015 Conclusions des co-présidents Alonso Arturo SEGURA VASI, Ministre de l Economie et des

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

Fiche «Politique culturelle européenne»

Fiche «Politique culturelle européenne» Fiche «Politique culturelle européenne» Prospective appliquée à la définition d'une politique nationale dans le domaine de la culture et de la communication Fiche variable sur les facteurs de l environnement

Plus en détail

Chapitre V. Les missions internationales

Chapitre V. Les missions internationales Chapitre V Les missions internationales L activité internationale des juridictions financières prend deux formes : la réalisation de missions d audit externe d organisations internationales (rôle de commissaire

Plus en détail

ANNEXE 1 ARRÊTÉ N 2014-168 LE BUREAU,

ANNEXE 1 ARRÊTÉ N 2014-168 LE BUREAU, ANNEXE 1 SÉNAT ARRÊTÉ N 2014-168 LE BUREAU, - Vu l article 4 quater de l ordonnance n 58-1100 du 17 novembre 1958 relative au fonctionnement des assemblées parlementaires, - Vu la lettre du Président du

Plus en détail

Master Domaine Sciences Humaines et Sociales Mention Histoire et territoires Le phénomène guerrier

Master Domaine Sciences Humaines et Sociales Mention Histoire et territoires Le phénomène guerrier UFR d'histoire et de Géographie Chemin du Thil 80025 Amiens Cedex 1 03 22 82 73 25 www.u-picardie.fr Objectifs Publics Débouchés Modalités d'accès Organisation Contrôle des connaissances Formation continue

Plus en détail

Système de gestion de sécurité dans le transport ferroviaire

Système de gestion de sécurité dans le transport ferroviaire Système de gestion de sécurité dans le transport ferroviaire Dr CHEN Daoxing, ingénieur expert au Bureau de la sécurité des transports du Canada Présentation générale du système de sécurité Définition

Plus en détail

AFFAIRES ACADEMIQUES ET RECHERCHE

AFFAIRES ACADEMIQUES ET RECHERCHE AFFAIRES ACADEMIQUES ET RECHERCHE STRUCTURE DES PROGRAMMES D ENSEIGNEMENT DE L IRIC Cycle : Stage Diplomatique Ce cycle est prioritairement destiné au recyclage des fonctionnaires, des cadres des Ministères

Plus en détail

la Maison du Patrimoine dossier de presse

la Maison du Patrimoine dossier de presse la Maison du Patrimoine dossier de presse la Maison du Patrimoine sommaire

Plus en détail

Conditions de travail des assistants diplômés en Lettres Compte rendu de l enquête

Conditions de travail des assistants diplômés en Lettres Compte rendu de l enquête Conditions de travail des assistants diplômés en Lettres Compte rendu de l enquête 1. Les faits L enquête sous forme de questionnaire a été menée durant le mois d octobre 2011 auprès des assistants diplômés

Plus en détail

L évolution de la gouvernance dans les ports espagnols, français et italiens : Unité et diversité

L évolution de la gouvernance dans les ports espagnols, français et italiens : Unité et diversité L évolution de la gouvernance dans les ports espagnols, français et italiens : Unité et diversité Introduction «Corsetés par des règles de gouvernance surannées ( ) les ports français ont connu un déclin

Plus en détail