ANNEXE VI LISTE DES VARIABLES ET INDICATEURS POUR UN MODÈLE DE SUIVI DES IMPACTS SUR LE LOGEMENT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ANNEXE VI LISTE DES VARIABLES ET INDICATEURS POUR UN MODÈLE DE SUIVI DES IMPACTS SUR LE LOGEMENT"

Transcription

1 ANNEXE VI LISTE DES VARIABLES ET INDICATEURS POUR UN ODÈLE DE SUIVI DES IPACTS SUR LE LOGEENT

2 30 Les tableaux suivants présentent les variables et les indicateurs utilisés dans les trois sections de ce mémoire. Ils sont composés des variables et des indicateurs à surveiller dans un modèle de suivi sur le logement dans le cadre de l implantation d un projet industriel en milieu habité. La période de la collecte de données ainsi que la zone d observation de l indicateur sont indiquées. La source indique la provenance des données. La collecte fait référence à la durée pour lesquelles les données sont disponibles. Par exemple, les données de Statistique Canada sont disponibles à tous les cinq ans. SECTION A PORTRAIT DE L AÉNAGEENT DU TERRITOIRE Variables Indicateurs Période Zone 1 Source Collecte (années) Localisation spatiale L occupation historique du territoire et principaux usages Définition du territoire à l étude, caractéristiques du projet industriel Origine des municipalités, Hydrographie, les usages industrielles, commerciales, agricoles et touristiques Fin du XIX à aujourd hui Usages des différents secteurs Types d usages SD et, R et P Étude d impacts, schéma d aménagement Ouvrages historiques, Plan d urbanisme, Schéma d aménagement Plan d urbanisme, Schéma d aménagement PORTRAIT DU PARC DE LOGEENTS Répartition Nombre de Stat. Can spatiale du parc Densité du logement Stat. Can. de Croissance du parc de Stat. Can odes d occupation du logement Proportion de locataires et de Évolution de la proportion de SD et Stat. Can Stat. Can locataires et propriétaire Types de Proportion des différents types de Nombre de résidences secondaires 1998 Stat. Can Ville d Alma N.D. Proportion de construits SD et Stat. Can selon les périodes Développements résidentiels Evolution du nombre de mises en chantiers résidentielles Nombre de terrains disponibles pour de futures constructions 1998 Ville d Alma RC LSJE 1 1 SD = Secteur de dénombrement ; = unicipale ; RC = icrorégionale ; R = Régionale ; P = Provinciale

3 306 Taux d inoccupation des Valeur marchande des Valeur des Anticipation de la qualité de l environnement des quartiers Evolution du taux d inoccupation des SCHL 6 mois Taux d inoccupation des par type SCHL 6 mois Proportion des par SCHL 6 mois type Valeur marchande des SD et Stat. Can Évolution de la valeur marchande du Stat. Can logement Évolution du prix mensuel du loyer 1990 et SCHL 1 par type Proportion des ménages locataires consacrant 30% et plus de leur revenu Stat. Can au loyer Proportion des résidants ayant répondu que l état du logement 1998 Enquête Qual. affectait négativement leur qualité de vie Proportion des résidants qui ont répondu que la qualité de l environnement de leur quartier allait se dégrader, rester stable ou s améliorer 1998 SD et Enquête Qualité SECTION B PORTRAIT DES OBILITÉS SPATIALES (années) Évolution Nombre d habitants Stat. Can démographique Soldes migratoires Stat. Can Proportion de l origine et de la Stat. Can destination des migrants igrations Principaux flux des échanges Stat. Can migratoires Soldes migratoires selon l âge RC RC et Stat. Can Évolution du nombre d étudiants au Cegep Cegep 1 Cegep Proportion de déménagements Stat. Can. Raisons de déménager et de ne pas déménager 1998 Enquête Q. Déménagements intra-municipaux Proportion de et de locataires désirant déménager 1998 Enquête Q. Age des locataires 1998 Enquête Q. Revenu des locataires et des 1998 Enquête Q.

4 307 Tendances sociodémographiques Perspectives démographiques obilité des locataires et des 1998 Enquête Q. Évolution de la taille des ménages Stat. Can Évolution de la proportion des Stat. Can personnes âgées de 6 ans et plus Évolution de la taille des Stat. Can Évolution de la proportion des Stat. Can Perspectives de l évolution de la RC Bureau stat. population 2016 Qué. Perspectives de l évolution des RC Bureau stat. ménages 2016 Qué. SCÉNARIO DE OBILITÉS SPATIALES DES NOUVEAUX TRAVAILLEURS Les travailleurs de la construction Personnel de gérance Représentants des fournisseurs Travailleurs permanents pour l exploitation igration d ordre économique Nombre de salariés actifs dans la construction et dans le secteur industriel R CCQ 1 Nombre de travailleurs de la Stat. Can construction Proportion d hommes et de femmes 2000 Enquête Age 2000 Enquête Niveau de scolarité 2000 Enquête L année du déménagement 2000 Enquête Lieu de provenance 2000 Enquête Lieu de résidence pendant la durée de 2000 Enquête leur contrat Nombre de personnes qui ont 2000 Enquête déménagé avec les travailleurs Nombre de nouveaux ménages et de 2000 Enquête nouveaux résidents Type de logement habité 2000 Enquête Critère dans le choix d un logement 2000 Enquête Appréciation du coût du logement 2000 Enquête Difficulté de trouver un logement 2000 Enquête Déménagement après la fin du contrat 2000 Enquête Lieu de résidence des travailleurs n ayant pas déménagé 2000 Enquête Nombre de représentants fournisseurs - Alcan engagés sur le chantier 2001 Nombre de travailleurs engagés pour 2000 Alcan l exploitation Lieu d habitation des travailleurs 1998 et RC Alcan permanents actuels Établissement de nouvelles entreprises ilieu Estimation nombre emplois indirects Études, milieu Diminution des taxes des Études, milieu contribuables

5 308 Scénario Global Nombre de travailleurs extra régional (ensemble des travailleurs) Alcan, enquête, CCQ SECTION C LES CHANGEENTS ENGENDRÉS PAR L IPLANTATION D UNE ALUINERIE SUR LE PARC DE LOGEENTS DE QUATRE UNICIPALITÉS AU QUÉBEC : BÉCANCOUR, DESCHABEAULT, LATERRIÈRE ET SEPT-ÎLES. (années) Croissance Évolution du nombre d habitants Stat. Can démographique Croissance Évolution du nombre de Stat. Can résidentielle Les Évolution de la proportion de Stat. Can Valeur des Évolution de la valeur des résidences Stat. Can résidences obilité de la Évolution du nombre de personnes qui Stat. Can population ont déménagé arché de la Nombre de résidences vendues SCHL 1 revente Valeur marchande Évolution de la valeur des résidences SCHL 1 des résidences Développements résidentiels Taux d inoccupation des ises en chantier de Valeur des Évolution du nombre de mises en chantier résidentielles Évolution du taux d inoccupation des Évolution du nombre de mises en chantier de Évolution de la valeur des Coût des loyers selon le type de SCHL 1 SCHL 1 SCHL 1 SCHL 1 SCHL 1 LE CAS DE L AGGLOÉRATION D ALA : LES IPACTS PRÉSENTS ET FUTURS DE L IPLANTATION D UNE ALUINERIE SUR LE PARC DE LOGEENTS arché de la revente de résidences Évolution du nombre de résidences mis en vente Nombre de résidences vendues Nombre de maisons unifamiliales vendues Nombre de résidences vendues par secteur Observations des citoyens et intervenants du milieu Les évaluations 1 B.T.F SCHL 1 SD Enquête 1

6 309 Valeur marchande des résidences Développements résidentiels Taux d inoccupation des Valeur des L état du logement Valeur des résidences dans les secteurs les plus populaires Prix moyen de l évaluation municipale, du prix demandé et du prix vendu Nombre de résidences vendues selon le prix de la valeur marchande Valeur marchande des résidences (cottages et bungalows) Valeur marchande des maisons détachées et jumelées Évolution du nombre de constructions résidentielles Évolution de la valeur des mises en chantier unifamiliales Évolution du taux d inoccupation des Taux d inoccupation des par type Évolution du loyer mensuel des Évolution du nombre de permis octroyés pour les rénovations Évolution de la valeur des permis octroyés pour les rénovations Nombre de plaintes enregistrées par Alcan concernant les bris aux Les créés lors de rénovations résidentielles SD Enquête 1 Enquête Enquête 1 Alcan 1 SCHL 1 Ville d Alma 1 Ville d Alma 1 SCHL 6 mois SCHL 6 mois SCHL 1 Ville d Alma 1 Ville d Alma SD Alcan 1 Ville d Alma 1 1

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI MÉMOIRE PRÉSENTÉ À L UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI COMME EXIGENCE PARTIELLE DE LA MAÎTRISE EN ÉTUDES ET INTERVENTIONS RÉGIONALES par CHANTALE DOUCET LES IMPACTS DE

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI MÉMOIRE PRÉSENTÉ À L UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À CHICOUTIMI COMME EXIGENCE PARTIELLE DE LA MAÎTRISE EN ÉTUDES ET INTERVENTIONS RÉGIONALES par CHANTALE DOUCET LES IMPACTS DE

Plus en détail

Survol du marché de l habitationl

Survol du marché de l habitationl Survol du marché de l habitationl Région de l Abitibi-Témiscamingue Patrice Tardif, analyste principal de marché Février 2010 Société canadienne d hypothèques et de logement Marché de I habitation : notre

Plus en détail

Rapport des statistiques 2004 Permis de construction et de rénovation TABLE DES MATIÈRES. Présentation... 1

Rapport des statistiques 2004 Permis de construction et de rénovation TABLE DES MATIÈRES. Présentation... 1 Préparé par : Samuel Gemme Inspecteur des bâtiments Le 11 janvier 2005 2005 Permis de construction et de rénovation i TABLE DES MATIÈRES Présentation... 1 Analyse des permis pour les constructions neuves...

Plus en détail

découvrir créer Portrait socioéconomique de la ville de Québec innover inventer entreprendre r inventer apprendre se démarquer développer créer bâtir

découvrir créer Portrait socioéconomique de la ville de Québec innover inventer entreprendre r inventer apprendre se démarquer développer créer bâtir bâtir apprendre développer investir développer r inventer c se démarquer innover créer découvrir se démarquer créer inventer apprendre développer bâtir investir bâ Portrait socioéconomique nventerappr

Plus en détail

Le marché de l habitation régional

Le marché de l habitation régional Le marché de l habitation régional Mauricie Centre-du-Québec Bois-Francs Service économique et affaires publiques Le marché de l habitation Mauricie Centre-du-Québec Bois-Francs Les secteurs de la Mauricie,

Plus en détail

Communauté locale des Grands-Monts (C-14) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1

Communauté locale des Grands-Monts (C-14) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1 Communauté locale des Grands-Monts (C-14) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1 INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Démographie La communauté locale des Grands-Monts était composée

Plus en détail

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Communauté locale de Sainte-Jeanne d Arc (C-16) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ. Variation de la valeur foncière et des transactions ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ PRIVÉ. Rôle d évaluation foncière

ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ. Variation de la valeur foncière et des transactions ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ PRIVÉ. Rôle d évaluation foncière F Variation de la valeur foncière et des transactions PRIVÉ Rôle d évaluation foncière Variation entre 2007 et 2011 2 Différence avec le prix de vente 3 Transactions 2000-2010 Vente de copropriétés et

Plus en détail

Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec. Montréal, 15 janvier 2015

Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec. Montréal, 15 janvier 2015 Intentions d achat et de vente dans le secteur immobilier au Québec Montréal, 15 janvier 2015 Méthodologie Sondage Web réalisé du 3 au 13 novembre 2014. Échantillon représentatif de 5 659 répondants adultes

Plus en détail

Ville de Sherbrooke. Population en 2006 (2)

Ville de Sherbrooke. Population en 2006 (2) Les informations présentées dans ce document ont été regroupées par Paul Martel, coordonnateur régional dans le cadre du Plan d action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées

Plus en détail

Présentation de la Communauté d'agglomération de Saint-Dizier, Der & Blaise

Présentation de la Communauté d'agglomération de Saint-Dizier, Der & Blaise Présentation de la Communauté d'agglomération de Saint-Dizier, Der & Blaise Composition de la Communauté d Agglomération : 39 communes (dont 4 situées dans la Marne) Sources : IGN BD Topo, Francième Réalisation

Plus en détail

Stratégie de développement et de gestion des établissements d hébergement touristique du Vieux-Québec

Stratégie de développement et de gestion des établissements d hébergement touristique du Vieux-Québec Stratégie de développement et de gestion des établissements d hébergement touristique du Vieux-Québec Division de la Gestion du territoire - Juillet 2008 Plan de la présentation Mise en contexte Portrait

Plus en détail

1 Fiche d'information Projet de Plan de développement de Montréal

1 Fiche d'information Projet de Plan de développement de Montréal 1 LES CHANGEMENTS SOCIODÉMOGRAPHIQUES DE MONTRÉAL Fiche d'information Projet de Plan de développement de Montréal Au cours des dernières décennies, la population montréalaise a subi d importantes transformations.

Plus en détail

Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec

Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec Enquête sur les cliniques médicales privées au Québec Annexe technique à la Note Économique «La médecine privée au Québec» publiée par l Institut économique de Montréal le 5 décembre 2013 Dans le cadre

Plus en détail

Perspectives 2015 du marché de la revente. Par Paul Cardinal Directeur, Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec

Perspectives 2015 du marché de la revente. Par Paul Cardinal Directeur, Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Bienvenue Perspectives 2015 du marché de la revente Par Paul Cardinal Directeur, Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Plan de la présentation 1 2 3 4 Facteurs fondamentaux Prévisions

Plus en détail

Québec se distingue. Marie-Élaine Denis, analyste de marché. Marché de l habitation : notre savoir à votre service

Québec se distingue. Marie-Élaine Denis, analyste de marché. Marché de l habitation : notre savoir à votre service Québec se distingue PERSPECTIVES DU MARCHÉ DE L HABITATION DE QUÉBEC Marie-Élaine Denis, analyste de marché 20 janvier 2011 Marché de l habitation : notre savoir à votre service Sommaire Marché de l habitation

Plus en détail

PORTRAIT STATISTIQUE SAINTE-BRIGITTE- DE-LAVAL

PORTRAIT STATISTIQUE SAINTE-BRIGITTE- DE-LAVAL PORTRAIT STATISTIQUE SAINTE-BRIGITTE- DE-LAVAL Portrait statistique présente un bref aperçu socio-économique de chacun des territoires de la. Il expose, à l aide de graphiques et de tableaux, les principales

Plus en détail

Le marché locatif de la RMR de Montréal

Le marché locatif de la RMR de Montréal Le marché locatif de la RMR de Montréal DAVID L HEUREUX Analyste principal de marché, SCHL Votre clientèle locative Au programme L état du marché locatif Texte Votre clientèle locative Tendances et perspectives

Plus en détail

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2001 Ce profil est appuyé par les données issues du recensement de Statistique Canada pour les années 1991, 1996 et 2001. UNE POPULATION HAUTEMENT

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2014 PERMIS ET INSPECTION

RAPPORT ANNUEL 2014 PERMIS ET INSPECTION 1. PERMIS DE CONSTRUCTION ET CERTIFICATS D AUTORISATION - 2014 La Section des permis et de l inspection a émis un total de 4594 permis de construction et certificats d autorisation en 2014. Ces permis

Plus en détail

REVUE ET PERSPECTIVES DU MARCHÉ IMMOBILIER DE LA RÉGION DE MONTRÉAL

REVUE ET PERSPECTIVES DU MARCHÉ IMMOBILIER DE LA RÉGION DE MONTRÉAL REVUE ET PERSPECTIVES DU MARCHÉ IMMOBILIER DE LA RÉGION DE MONTRÉAL SUJETS COUVERTS» L investissement immobilier en 2013» Diagnostic par classes d actifs» Perspectives à moyen terme» Enjeux 2001-12-01

Plus en détail

Vieillissement de la population : se dirige-t-on vers un surplus de propriétés existantes à vendre?

Vieillissement de la population : se dirige-t-on vers un surplus de propriétés existantes à vendre? Vieillissement de la population : se dirige-t-on vers un surplus de propriétés existantes à vendre? 80 ième congrès annuel de l ACFAS Colloque ISQ/CIQSS 8 mai 2012 Francis Cortellino Analyste principal

Plus en détail

L achat d une première résidence

L achat d une première résidence L achat d une première résidence Pascal Poirier B.A.A Spécialiste en planification hypothécaire POUR DIFFUSION INTERNE SEULEMENT Ordre du jour Hypothèque, buts Principes de base Mise de fonds et frais

Plus en détail

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Région métropolitaine de Trois-Rivières. 1 er trimestre 2012

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Région métropolitaine de Trois-Rivières. 1 er trimestre 2012 Région métropolitaine de Trois-Rivières Le Baromètre MLS du marché résidentiel Faits saillants Quatrième hausse trimestrielle consécutive des ventes résidentielles Taux d intérêt et marché de l emploi

Plus en détail

PORTRAIT SOCIO-ÉCONOMIQUE RÉGIONAL DE L ESTRIE

PORTRAIT SOCIO-ÉCONOMIQUE RÉGIONAL DE L ESTRIE PORTRAIT SOCIO-ÉCONOMIQUE RÉGIONAL DE L ESTRIE MAI 2009 Portrait socio-économique régional de l Coordination de l édition Fréchette, conseiller en développement Recherche et rédaction Prisca Marcotte,

Plus en détail

Analyse immobilière. 11985-11989 Av. Monty, Montréal, Québec. Résidentiels (60) Daniel Francoeur, B.A.A RE/MAX Alliance inc.

Analyse immobilière. 11985-11989 Av. Monty, Montréal, Québec. Résidentiels (60) Daniel Francoeur, B.A.A RE/MAX Alliance inc. 2 Analyse immobilière Résidentiels (60) 14 Fiche descriptive Immeuble # 64 SIA # 8535465 Statut Prix Type d'unités Bâtiment Terrain En vigueur Original $3 375 000 Résidentielles 60 Isolé x Façade (p) 179,0

Plus en détail

Figure 1. Proportion des dépenses en fromage en 2001 sur les dépenses totales en produits laitiers

Figure 1. Proportion des dépenses en fromage en 2001 sur les dépenses totales en produits laitiers Dépenses alimentaires des ménages canadiens 1 : Le fromage Le fromage est un aliment très populaire au Canada. En effet, les ménages canadiens y ont consacré 35,7 de leurs dépenses totales en produits

Plus en détail

Synthèse 5. 1. Définition... 7. a. Définition de l activité d administrateur de biens... 7 b. Définition de l activité d agent immobilier...

Synthèse 5. 1. Définition... 7. a. Définition de l activité d administrateur de biens... 7 b. Définition de l activité d agent immobilier... 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession

Plus en détail

Fiche de lecture du milieu Positionnement régional

Fiche de lecture du milieu Positionnement régional Fiche de lecture du milieu 20 mars 2015 Localisation de la ville de CONTEXTE Superficie : 70,8 km 2 Population (2015) : 41 466 Densité de population : 5,8 hab./ha Densité brute de logement : 13 log./ha

Plus en détail

Province, régions et tendances d avenir

Province, régions et tendances d avenir Province, régions et tendances d avenir Kevin Hughes Économiste régional Marché de l habitation : notre savoir à votre service PLAN Marché de l habitation : notre savoir à votre service I Facteurs qui

Plus en détail

Perspectives économiques pour les RMR du Québec

Perspectives économiques pour les RMR du Québec Perspectives économiques pour les RMR du Québec Croissance modeste à l horizon Mario Lefebvre Directeur, Centre des études municipales Forum québécois sur l investissement multi-résidentiel Montréal, Québec,

Plus en détail

Laurentides. Portrait régional

Laurentides. Portrait régional Laurentides Portrait régional Été 2013 2 Table des matières Occupation du territoire p. 4 Démographie p. 5 Conditions de vie p. 6 Structure économique p. 7 Secteur des entreprises p. 8 Économie p. 9 Dernières

Plus en détail

Dépôt du rôle triennal d évaluation foncière

Dépôt du rôle triennal d évaluation foncière Dépôt du rôle triennal d évaluation foncière Période visée : 2014, 2015 et 2016 Service de l évaluation Direction des finances et des services administratifs Dépôt du rôle triennal d évaluation foncière

Plus en détail

Département des Landes (40) - Dossier complet

Département des Landes (40) - Dossier complet Département des Landes (4) - Dossier complet Chiffres clés Évolution et structure de la population Département des Landes (4) POP T - Population par grandes tranches d'âges 211 26 Ensemble 387 929 1, 362

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Plan de la présentation Les facteurs fondamentaux Les prévisions pour 2014 Les intentions à moyen terme Les principaux risques Vers un autre resserrement hypothécaire? Plan de la présentation Les facteurs

Plus en détail

Le PASS-FONCIER. Rédaction: P Lesauvage, Agence CREDIT FONCIER ROUEN

Le PASS-FONCIER. Rédaction: P Lesauvage, Agence CREDIT FONCIER ROUEN Le PASS-FONCIER 1 Rédaction: P Lesauvage, Agence CREDIT FONCIER ROUEN Le PASS-FONCIER : Définition 2 Le PASS-FONCIER est une AIDE consentie par un collecteur de 1% patronal destinée à participer au financement

Plus en détail

Présenté par M. Benjamin Tanguay Ministre des affaires municipales et de la gestion du territoire

Présenté par M. Benjamin Tanguay Ministre des affaires municipales et de la gestion du territoire Le Parlement Jeunesse du Québec PARLEMENT JEUNESSE DU QUÉBEC 57 E LÉGISLATURE Projet de loi n 4 Loi sur l étalement urbain Présenté par M. Benjamin Tanguay Ministre des affaires municipales et de la gestion

Plus en détail

Perspectives 2015 du marché de la revente

Perspectives 2015 du marché de la revente HORIZON immobilier 2015 Perspectives 2015 du marché de la revente Par Paul Cardinal Directeur, Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Plan de la présentation 1 2 3 4 Facteurs

Plus en détail

MAI 2009 (Révisé - novembre 2009)

MAI 2009 (Révisé - novembre 2009) PORTRAIT SOCIO-ÉCONOMIQUE DE LA MRC DE MEMPHRÉMAGOG MAI 2009 (Révisé - novembre 2009) Portrait socio-économique de la Coordination de l édition François Fréchette, conseiller en développement Recherche

Plus en détail

Modèles transport-urbanisme Fiches synthétiques SIMBAD. Modèle de dynamique urbaine désagrégé

Modèles transport-urbanisme Fiches synthétiques SIMBAD. Modèle de dynamique urbaine désagrégé Modèles transport-urbanisme Fiches synthétiques SIMBAD Identité du modèle : Nature Voyageurs / Marchandises Sur quoi porte le modèle d'urbanisme? Modes de transports Modèle agrégé/désagrégé? Modèle d'occupation

Plus en détail

Annexes. Côte-Nord Revenu des familles et des ménages Caractéristiques des ménages et des logements

Annexes. Côte-Nord Revenu des familles et des ménages Caractéristiques des ménages et des logements Annexes 71 Annexe 1 Définitions A. Activité sur le marché du travail : travail à temps plein ou à temps partiel Travail à temps plein Travail contre rémunération ou à son compte, 30 heures ou plus par

Plus en détail

Vivacité Montréal Société Immobilière solidaire. Séances d information Printemps 2015

Vivacité Montréal Société Immobilière solidaire. Séances d information Printemps 2015 Vivacité Montréal Société Immobilière solidaire Séances d information Printemps 2015 Notre souhait Que Montréal soit une métropole accueillante, verte et créative où l habitation est accessible de famille

Plus en détail

La fiche d'information sur les territoires. Communauté de communes d' Avranches-Mont-Saint-Michel. Géographie. Démographie.

La fiche d'information sur les territoires. Communauté de communes d' Avranches-Mont-Saint-Michel. Géographie. Démographie. La fiche d'information sur les territoires Communauté de communes d' Avranches-Mont-Saint-Michel Président de l'epci : M. Guénhaël HUET, conseiller municipal d'avranches, député. Géographie Périmètre :

Plus en détail

PRÉSENTATION C.R.É Abitibi-Témiscamingue

PRÉSENTATION C.R.É Abitibi-Témiscamingue PRÉSENTATION C.R.É Abitibi-Témiscamingue PROBLÉMATIQUE DU LOGEMENT EN ABITIBI-TÉMISCAMINGUE Mai 2013 33, ave Horne, bureau 203, Rouyn-Noranda, Qc, J9X 4S1 Chambre immobilière de l Abitibi-Témiscamingue

Plus en détail

BROCHURE D INFORMATION CONSTRUCTION, RÉNOVATIONS, RÉPARATION ET AMÉNAGEMENTS PAYSAGERS À SENNEVILLE

BROCHURE D INFORMATION CONSTRUCTION, RÉNOVATIONS, RÉPARATION ET AMÉNAGEMENTS PAYSAGERS À SENNEVILLE VILLAGE DE SENNEVILLE BROCHURE D INFORMATION CONSTRUCTION, RÉNOVATIONS, RÉPARATION ET AMÉNAGEMENTS PAYSAGERS À SENNEVILLE Jacques Perreault, inspecteur JANVIER 2013 BROCHURE D INFORMATION BROCHURE D INFORMATION

Plus en détail

Sommaire 2. Synthèse 6. Présentation de la profession 10. 1. Définitions... 10

Sommaire 2. Synthèse 6. Présentation de la profession 10. 1. Définitions... 10 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire 2 Synthèse 6 Présentation

Plus en détail

Outaouais. Portrait régional

Outaouais. Portrait régional Outaouais Portrait régional Été 2013 2 Table des matières Occupation du territoire p. 4 Démographie p. 5 Conditions de vie p. 6 Structure économique p. 7 Secteur des entreprises p. 8 Économie p. 9 Dernières

Plus en détail

marché du travail nvestissements LA SITUATION ÉCONOMIQUE économie tourisme transport démographie ise en chantier résidentielles logement

marché du travail nvestissements LA SITUATION ÉCONOMIQUE économie tourisme transport démographie ise en chantier résidentielles logement LA SITUATION ÉCONOMIQUE 2013 DANS L AGGLOMÉRATION DE MONTRÉAL nvestissements logement démographie ise en chantier résidentielles permis de construction tourisme transport économie marché du travail de

Plus en détail

LE DROIT À LA VILLE. Mémoire présenté devant la Commission populaire itinérante sur le droit au logement. par le COMITÉ LOGEMENT VILLE-MARIE

LE DROIT À LA VILLE. Mémoire présenté devant la Commission populaire itinérante sur le droit au logement. par le COMITÉ LOGEMENT VILLE-MARIE LE DROIT À LA VILLE Mémoire présenté devant la Commission populaire itinérante sur le droit au logement par le COMITÉ LOGEMENT VILLE-MARIE 7 novembre 2012 2 «Si les quartiers centraux ont été largement

Plus en détail

PLU OBJECTIF PLAN LOCAL D URBANISME QU EST CE QUE LE PLU?

PLU OBJECTIF PLAN LOCAL D URBANISME QU EST CE QUE LE PLU? QU EST CE QUE LE PLU? Le Plan local d urbanisme (PLU) porte et accompagne un véritable «projet de ville» et encadre les interventions publiques et privées en matière d urbanisme. Il oriente ainsi la fabrique

Plus en détail

Marché locatif de la RMR de Montréal

Marché locatif de la RMR de Montréal Marché locatif de la RMR de Montréal RÉSULTATS DE L ENQUÊTE D OCTOBRE 2014 David L Heureux Analyste principal de marché 19 janvier 2015 Marché de l habitation : notre savoir à votre service Au programme

Plus en détail

Le marché locatif et le marché des résidences pour aînés, RMR de Québec

Le marché locatif et le marché des résidences pour aînés, RMR de Québec Le marché locatif et le marché des résidences pour aînés, RMR de Québec Kevin Hughes Économiste Principal Centre d analyse de marché Marché de l habitation : notre savoir à votre service Au programme Marché

Plus en détail

POPULATION ÂGÉE D UN AN ET PLUS AYANT DÉMÉNAGÉ UN AN AUPARAVANT

POPULATION ÂGÉE D UN AN ET PLUS AYANT DÉMÉNAGÉ UN AN AUPARAVANT Mobilité POPULATION ÂGÉE D UN AN ET PLUS AYANT DÉMÉNAGÉ UN AN AUPARAVANT Définitions La mobilité résidentielle est déterminée en fonction du lien entre le domicile habituel de la personne le jour du recensement

Plus en détail

INFORMATION PROFESSIONELLE UCI

INFORMATION PROFESSIONELLE UCI INFORMATION PROFESSIONELLE UCI N 50 2012 Rubrique Fiscalité Objet Le nouveau dispositif en faveur de l investissement locatif Entrée en vigueur le 1 er janvier 2013 : 31 décembre 2012 : 1/5 Le dispositif

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement ONTARIO : 215-224 L investissement dans le secteur de la construction de l Ontario croîtra à moyen terme, parallèlement à de nombreux

Plus en détail

Localisation des ménages dans SIMBAD

Localisation des ménages dans SIMBAD Localisation des ménages dans SIMBAD Louafi Bouzouina Louafibouzouina@entpefr Hind Aissaoui Hindaissaoui@entpefr CITiES : Formation au modèle LUTI SIMBAD ENTPE, 3 4 octobre 2013 p 1 Localisation des ménages

Plus en détail

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Communauté locale de la Vallée de la Missisquoi Nord MRC de Memphrémagog Ce que les chiffres

Plus en détail

L étude de marché. L étude de marché se fait en plusieurs étapes. ÉTAPE I

L étude de marché. L étude de marché se fait en plusieurs étapes. ÉTAPE I L étude de marché Le marché d une entreprise est composé de la clientèle, de la concurrence et de l environnement externe. Il est important de distinguer le marché potentiel (individus ou entreprises susceptibles

Plus en détail

Portrait régional de la rénovation au Québec 2010-2013

Portrait régional de la rénovation au Québec 2010-2013 Portrait régional de la rénovation au Québec 2010-2013 Table des matières Faits saillants... 5 1) La rénovation, une composante importante du secteur de l habitation... 8 Graphique 1 : Répartition des

Plus en détail

Guide de déclaration

Guide de déclaration Enquête sur les loyers commerciaux Division des prix à la production Guide de déclaration Le présent guide a été conçu pour vous aider à participer à l Enquête sur les loyers commerciaux. Si vous avez

Plus en détail

Cycle de qualification CR-DSU : GSUP et rénovation urbaine : projet LYON La DUCHERE 1 er décembre 2009. Mission Lyon La Duchère

Cycle de qualification CR-DSU : GSUP et rénovation urbaine : projet LYON La DUCHERE 1 er décembre 2009. Mission Lyon La Duchère Cycle de qualification CR-DSU : GSUP et rénovation urbaine : projet LYON La DUCHERE 1 er décembre 2009 Mission Lyon La Duchère LE QUARTIER DE LA DUCHERE A LYON 9 ème EN 1999 5 300 LOGEMENTS EN URBANISME

Plus en détail

Le déménagement : déclencheur du changement des comportements de déplacement? Le cas de trois villes du nord de la France

Le déménagement : déclencheur du changement des comportements de déplacement? Le cas de trois villes du nord de la France Le déménagement : déclencheur du changement des comportements de déplacement? Le cas de trois villes du nord de la France Evolution de la mobilité en voiture Source : Quételard Bernard, 28, Transports

Plus en détail

Jeux de hasard juillet 2009

Jeux de hasard juillet 2009 juillet 2009 Les recettes nettes tirées des loteries, des appareils de loterie vidéo (ALV), des casinos et des machines à sous à l extérieur des casinos gérés par l État ont augmenté de façon soutenue,

Plus en détail

Population LA VILLE ET L HOMME

Population LA VILLE ET L HOMME Saint-Jean-de-la-Ruelle constate aujourd hui une diminution de sa population. Ce phénomène est le résultat conjugué d un solde migratoire négatif la croissance urbaine touche à présent les communes les

Plus en détail

IMMOBILIER À MONTRÉAL

IMMOBILIER À MONTRÉAL IMMOBILIER À MONTRÉAL PERSPECTIVES ET TENDANCES DU MARCHÉ DE L IMMOBILIER Automne Une publication de Montréal en statistiques Direction de l urbanisme Service de la mise en valeur du territoire FAITS SAILLANTS

Plus en détail

Modification du Plan Local d Urbanisme (PLU) de la Ville de FOURQUEUX. Réunion publique du 2 juillet 2015

Modification du Plan Local d Urbanisme (PLU) de la Ville de FOURQUEUX. Réunion publique du 2 juillet 2015 Modification du Plan Local d Urbanisme (PLU) de la Ville de FOURQUEUX Réunion publique du 2 juillet 2015 Déroulement de la présentation Logements - état des lieux Loi Duflot et Loi Alur Présentation des

Plus en détail

Le marché locatif de la région de Québec, quelques points de repère

Le marché locatif de la région de Québec, quelques points de repère Le marché locatif de la région de Québec, quelques points de repère Élisabeth Koulouris Chef analyste 27 avril 2016 Marché de I habitation : notre savoir à votre service Un parc locatif diversifié Portrait

Plus en détail

Diagnostic. La couronne nord

Diagnostic. La couronne nord Diagnostic La couronne nord Evolutions démographiques et profil des ménages Une densité de population moyenne (1 700 hab/km 2 ), 10% des habitants et 10% des ménages de LMCU Plus d un tiers des ménages

Plus en détail

Laval Profil statistique. au Québec

Laval Profil statistique. au Québec Laval Profil statistique au Québec L habitation au Québec Profil statistique de l habitation Laval Réalisé par la Société d habitation du Québec Les contenus de cette publication ont été mis au point et

Plus en détail

ICI, L AVENIR SE CONSTRUIT.

ICI, L AVENIR SE CONSTRUIT. ICI, L AVENIR SE CONSTRUIT. LE MARCHÉ DES TERRAINS ET DE LA COPROPRIÉTÉ SE REFROIDIRA-T-IL EN 2013 OU L INTÉRÊT SE MAINTIENDRA-T-IL SOMMET IMMOBILIER DE MONTRÉAL 4 avril 2013 QUELQUES GRANDS TITRES DES

Plus en détail

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement 2.0 Total des dépenses de santé par source de financement Points saillants du chapitre La répartition des dépenses de santé entre les secteurs privés et publics est stable depuis plus de 10 ans En 2012,

Plus en détail

ÉVOLUTION FUTURE DE LA SANTÉ ET DES BESOINS EN ASSURANCE SOINS DE LONGUE DURÉE DES AÎNÉS AU QUÉBEC

ÉVOLUTION FUTURE DE LA SANTÉ ET DES BESOINS EN ASSURANCE SOINS DE LONGUE DURÉE DES AÎNÉS AU QUÉBEC ÉVOLUTION FUTURE DE LA SANTÉ ET DES BESOINS EN ASSURANCE SOINS DE LONGUE DURÉE DES AÎNÉS AU QUÉBEC Pierre-Carl Michaud, ESG UQAM, CIRPÉE, CIRANO et Chaire de recherche Industrielle Alliance sur les enjeux

Plus en détail

Profil sociodémographique

Profil sociodémographique Profil sociodémographique La population > Les familles de recensement Les ménages privés > L'état matrimonial L'immigration > Les langues > Le marché du travail Le lieu de travail et le mode de transport

Plus en détail

accès logis québec ORGANISMES POUVANT SE PRÉVALOIR DU PROGRAMME

accès logis québec ORGANISMES POUVANT SE PRÉVALOIR DU PROGRAMME ANNEXE III accès logis québec Programme qui favorise le développement de logements destinés à des ménages à revenus faibles ou modestes ainsi qu aux clientèles ayant des besoins particuliers en habitation.

Plus en détail

Les territoires ruraux en Wallonie. Leur situation démographique actuelle et future. Thierry Eggerickx

Les territoires ruraux en Wallonie. Leur situation démographique actuelle et future. Thierry Eggerickx Les territoires ruraux en Wallonie. Leur situation démographique actuelle et future Thierry Eggerickx " 1. La définition des territoires ruraux en Wallonie 2. Diversité et évolution démographique récente

Plus en détail

Séminaire de l'observation urbaine. 13 novembre 2012. La maison individuelle, une réponse au logement des français?

Séminaire de l'observation urbaine. 13 novembre 2012. La maison individuelle, une réponse au logement des français? La maison individuelle, une réponse au logement des français? Séminaire de l'observation urbaine 13 novembre 2012 ministère de l'égalité des territoires et du Logement ministère de l'écologie, du Développement

Plus en détail

Ajoutez à votre portefeuille la stabilité de l immobilier. Fonds immobilier

Ajoutez à votre portefeuille la stabilité de l immobilier. Fonds immobilier Ajoutez à votre portefeuille la stabilité de l immobilier Fonds immobilier de la Canada-Vie (CIGWL) Préparez-vous à faire face à la volatilité des marchés et à la faiblesse des taux d intérêt. Songez à

Plus en détail

Rencontre d information 27 septembre 2006 Projet de résidence pour personnes âgées 2, rue de la Sœur-Éléonore-Potvin

Rencontre d information 27 septembre 2006 Projet de résidence pour personnes âgées 2, rue de la Sœur-Éléonore-Potvin Rencontre d information 27 septembre 2006 Projet de résidence pour personnes âgées Plan de présentation 1. Le site 2. Historique des interventions récentes (projets et modifications réglementaires) 3.

Plus en détail

Logement, politiques d affectation du sol et outils réglementaires. Société canadienne d hypothèques et de logement Cowansville - 24 janvier 2008

Logement, politiques d affectation du sol et outils réglementaires. Société canadienne d hypothèques et de logement Cowansville - 24 janvier 2008 Logement, politiques d affectation du sol et outils réglementaires Société canadienne d hypothèques et de logement Cowansville - 24 janvier 2008 La SCHL et la recherche SCHL Assurance Recherche et diffusion

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL DE L AMORTISSEMENT ET DE LA VALEUR DU STOCK NET DOMICILIAIRE DIVISION DE L INVESTISSEMENT ET DU STOCK DE CAPITAL

MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL DE L AMORTISSEMENT ET DE LA VALEUR DU STOCK NET DOMICILIAIRE DIVISION DE L INVESTISSEMENT ET DU STOCK DE CAPITAL MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL DE L AMORTISSEMENT ET DE LA VALEUR DU STOCK NET DOMICILIAIRE DIVISION DE L INVESTISSEMENT ET DU STOCK DE CAPITAL STATISTIQUE CANADA 15 FÉVRIER 2002 1 MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact DOSSIER DE PRESSE Dispositif d aide à l investissement locatif Paris, le 30 décembre 2012 Contact Service de presse du ministère de l Égalité des territoires et du Logement 72, rue de Varenne, 75007 Paris

Plus en détail

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Au Canada, en vertu de la loi, les prêteurs assujettis à la réglementation fédérale et la plupart des institutions financières assujetties à une

Plus en détail

Au cours des dernières années, la conjoncture des marchés locaux de l habitation a beaucoup changé, ce qui s est répercuté sur les prix des

Au cours des dernières années, la conjoncture des marchés locaux de l habitation a beaucoup changé, ce qui s est répercuté sur les prix des Au cours des dernières années, la conjoncture des marchés locaux de l habitation a beaucoup changé, ce qui s est répercuté sur les prix des logements. Par exemple, les prix des habitations ont fléchi d

Plus en détail

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Nouvelles tendances de localisation de population et des activités sur le territoire I - Artisanat et territoire 1. Les artisans sont présents sur tout le

Plus en détail

Le défi du logement social en Abitibi- Témiscamingue. mai 2013

Le défi du logement social en Abitibi- Témiscamingue. mai 2013 Le défi du logement social en Abitibi- Témiscamingue mai 2013 Le GRT et le logement social Le GRT est un organisme à but non lucratif voué au développement de l habitation communautaire. Son rôle est d

Plus en détail

Rendez-vous du CETE Lundi 24 septembre 2012

Rendez-vous du CETE Lundi 24 septembre 2012 Eléments de connaissance sur les copropriétés présentant des facteurs de fragilité Rendez-vous du CETE Lundi 24 septembre 2012 Catherine Cousaert Olivier Dussart Ludovic Rosiers CETE RDT DUHF Eléments

Plus en détail

Objectifs d'insertion en emploi 2006-2017 Population autochtone, région du Québec Notes de lecture, calculs et résultats

Objectifs d'insertion en emploi 2006-2017 Population autochtone, région du Québec Notes de lecture, calculs et résultats Commission de développement des ressources humaines des Premières Nations du Québec (EDRHA de l'apnql) Collectif des services d'emploi et de formation de 29 communautés de Premières nations et de 4 centres

Plus en détail

Mi-2004, les résidences principales représentent

Mi-2004, les résidences principales représentent 5 LOGEMENT PRÉSENTATION Mi-2004, les résidences principales représentent près de 83 % des logements bourguignons et parmi elles, près des deux tiers sont des maisons individuelles. En proportion, ces dernières

Plus en détail

déduction fiscale Monument historique Immeubles classés ou inscrits à l Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH).

déduction fiscale Monument historique Immeubles classés ou inscrits à l Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH). déduction fiscale Monument historique Immeubles classés ou inscrits à l Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH). Réhabiliter et préserver le patrimoine architectural français. Les dépenses

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 2014-03

RÈGLEMENT NUMÉRO 2014-03 PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE LA MATANIE MUNICIPALITÉ DE BAIE-DES-SABLES RÈGLEMENT NUMÉRO 2014-03 DÉCRÉTANT UN PROGRAMME DE CRÉDIT DE TAXES FONCIÈRES EN VUE DE FAVORISER LA CONSTRUCTION RÉSIDENTIELLE DANS

Plus en détail

RÈGLEMENTS DU CONSEIL DE LA VILLE DE SCOTSTOWN

RÈGLEMENTS DU CONSEIL DE LA VILLE DE SCOTSTOWN CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DU HAUT ST-FRANÇOIS VILLE DE SCOTSTOWN RÈGLEMENT NUMÉRO 412-13 abrogeant les règlements numéro 257-90 et 281-93 et 291-96 relatif aux subventions ayant pour objet de compenser

Plus en détail

Baromètre FCIQ. du marché résidentiel. Région métropolitaine de Trois-Rivières. Faits saillants

Baromètre FCIQ. du marché résidentiel. Région métropolitaine de Trois-Rivières. Faits saillants Baromètre FCIQ Le du marché résidentiel Région métropolitaine de Trois-Rivières Faits saillants Rebond des ventes sur le marché immobilier résidentiel de Trois-Rivières au premier trimestre de 2014 record

Plus en détail

UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE

UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE CHIFFRES CLÉS DU LOGEMENT SOCIAL ÉDITION NATIONALE SEPTEMBRE 2011 UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE En 2010, les opérateurs Hlm ont également vendu 16 000 logements destinés à des accédants,

Plus en détail

Master 2 Recherche UFR Sciences, Espaces, Sociétés Devenir de la promotion 2009 30 mois après l obtention du diplôme

Master 2 Recherche UFR Sciences, Espaces, Sociétés Devenir de la promotion 2009 30 mois après l obtention du diplôme Sur les 275 diplômés de la promotion 2009, 120 étaient concernés par l enquête du Ministère* soit 43,6%. Parmi eux, 65 ont répondu soit un taux de réponse de 54,2%. Répartition par Master ou parcours :

Plus en détail

Annuaire québécois des statistiques du travail

Annuaire québécois des statistiques du travail INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC TRAVAIL ET RÉMUNÉRATION Annuaire québécois des statistiques du travail Portrait des principaux indicateurs du marché et des conditions de travail, 2002-2012 Volume

Plus en détail

Annuaire québécois des statistiques du travail

Annuaire québécois des statistiques du travail INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC TRAVAIL ET RÉMUNÉRATION Annuaire québécois des statistiques du travail Portrait des principaux indicateurs du marché et des conditions de travail, 2003-2013 Volume

Plus en détail

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF Le camping est une belle occasion de passer du temps en famille, de créer de beaux souvenirs qui dureront

Plus en détail

Les conditions de logement des ménages à bas revenus en 2010

Les conditions de logement des ménages à bas revenus en 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 291 Février 212 Les conditions de logement des ménages à bas revenus en 21 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION En 21, le parc social loge

Plus en détail

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Au Canada, en vertu de la loi, les prêteurs assujettis à la réglementation fédérale et la plupart des institutions financières assujetties à une

Plus en détail