Enquête. sur la prévalence tabagique chez les adolescents en province de Luxembourg. Cahier de bord n 2

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enquête. sur la prévalence tabagique chez les adolescents en province de Luxembourg. Cahier de bord n 2"

Transcription

1 Cahier de bord n 2 Enquête sur la prévalence tabagique chez les adolescents en province de Luxembourg Service Prévention-Santé Observatoire de la Santé de la Province de Luxembourg

2 SOMMAIRE 1. CONTEXTE PAGE PRÉSENTATION DE L ÉTUDE PAGE OBJECTIFS 2.2 POPULATION ET ÉCHANTILLON 2.3 MÉTHODOLOGIE 3. PRINCIPAUX RÉSULTATS DE L ÉTUDE PAGE LES CATÉGORIES TABAGIQUES 3.2 LA PRÉVALENCE TABAGIQUE 3.3 L ÂGE MOYEN ET L ÂGE DE LA PREMIÈRE CIGARETTE 3.4 L INFLUENCE DES PROCHES 3.5 LA CONSOMMATION TABAGIQUE 3.6 LES OCCASIONS DE FUMER 3.7 L ENVIE D ARRÊTER ET LES MOTIVATIONS À L ARRÊT 3.8 LES AUTRES FORMES DE CONSOMMATION DE TABAC QUE LA CIGARETTE 3.9 LA PRÉVALENCE DES AUTRES SUBSTANCES CONSOMMÉES 3.10 COMPARAISON FUMEURS/NON-FUMEURS 4. CONCLUSIONS PAGE RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES PAGE 15

3 1. CONTEXTE Le tabagisme est une cause majeure de maladies évitables et de décès prématurés chez les fumeurs. De plus, il est une source de désagréments et de mauvais état de santé chez ceux qui sont exposés à la fumée du tabac. Depuis plusieurs années, la conscientisation de la population et des autorités politiques sur les méfaits liés aux tabagismes actif et passif est de plus en plus importante. Cette préoccupation s est traduite par différents engagements : suppression de toute forme de publicité, du parrainage (sponsoring) et de la promotion des produits du tabac, apparition d une fiscalité dissuasive et de l interdiction de fumer dans l ensemble des lieux publics à usage collectif, développement d actions d information et de sensibilisation ainsi qu un meilleur accès aux consultations d aide à l arrêt. Le tabagisme chez les jeunes constitue une des thématiques prioritaires du Service Prévention-Santé de la Province de Luxembourg. Dans ce cadre, diverses actions et outils ont été développés depuis une dizaine d années : campagne de prévention dans les écoles, création d un spot radiophonique et d un dossier pédagogique et, de manière continue, appui méthodologique des Services de Promotion de la Santé à l Ecole en faveur du développement d actions réalisées au sein des écoles. Parallèlement, le Service a mené en 2000 et en 2005 une enquête sur la prévalence tabagique chez les jeunes âgés de 12 à 18 ans scolarisés en province de Luxembourg. Afin de bénéficier d un suivi sur 10 ans, reflet de l évolution de la consommation de tabac chez les jeunes, cette enquête a été réitérée en début d année 2010 auprès d un échantillon représentatif de la population concernée, toutes filières et tous réseaux confondus. 03

4 2. PRÉSENTATION DE L ÉTUDE 2.1 OBJECTIFS L enquête tabac 2010 est une étude transversale répétée dont les objectifs principaux sont : L identification de la prévalence tabagique en 2010 auprès des adolescents ; Le suivi longitudinal (10 ans) de la prévalence tabagique chez les jeunes en province de Luxembourg ; Le développement d actions cohérentes de prévention et/ou de promotion de modes de vie sains. 2.2 POPULATION ET ÉCHANTILLON La population concernée par cette enquête est l ensemble des élèves de l enseignement secondaire (classes de la 1ère à la 7ème année) de la province de Luxembourg, soit adolescents. Sur base de cette population, un échantillonnage aléatoire stratifié a été établi selon quatre critères primaires : l année scolaire (en tant qu indicateur approchant de l âge) ; le réseau d enseignement : Libre et Officiel (Communauté française) ; la filière d enseignement : général, technique et professionnel ; l arrondissement. Un critère secondaire a été repris dans le cadre des analyses statistiques : le sexe. L enquête a donc été réalisée dans 29 écoles auprès de 3499 adolescents, soit 13,87% des adolescents de la province de Luxembourg. 04

5 2.3 MÉTHODOLOGIE L enquête consiste en un questionnaire écrit, anonyme et auto administré comprenant des questions fermées et ouvertes. La première partie du questionnaire s adresse à l ensemble des élèves. Elle s intéresse aux données sociodémographiques et à l influence du tabagisme des proches. La seconde partie est consacrée au tabagisme des adolescents et à leur identification. Celle-ci est divisée en quatre volets permettant de classer les élèves comme fumeurs, anciens fumeurs, fumeurs «essai» (ont essayé de fumer une fois) ou non-fumeurs. Après une première prise de contact téléphonique, les enquêteurs appartenant au Service Prévention-Santé de la Province de Luxembourg se sont présentés dans les écoles sélectionnées. Ils ont distribué un questionnaire à chaque étudiant, expliqué la structure de celui-ci et insisté sur l importance d y répondre seul et sur la confidentialité de celui-ci. Les enquêteurs sont restés disponibles durant l administration du questionnaire pour répondre aux éventuelles questions. L ensemble des questions ont été codées, encodées et vérifiées selon les normes strictes de contrôle de qualité. Les analyses statistiques univariées portaient chaque fois sur le maximum de données disponibles et les associations ont été étudiées par les tests du Chi-carré, t de Student ou Anova. L analyse multivariée, quant à elle, a été effectuée à l aide d une régression logistique. L ensemble des résultats ont été considérés comme significatifs au niveau d incertitude de 5% (p<0.05). Malgré l ensemble des précautions prises, différents biais ont été identifiés tant au niveau de la préparation et du déroulement de l enquête que lors de l analyse des résultats. La mise en évidence de ceux-ci permettra d améliorer la qualité de la prochaine enquête : Un manque d uniformité dans l administration des questionnaires a été observé entre les 13 enquêteurs et a quelque peu modifié l échantillon de départ. En effet, les consignes spécifiaient un nombre minimum d élèves par classe ; certains enquêteurs prenaient ce nombre exact et d autres prenaient la classe entière. Les questions relatives aux autres substances consommées, posées pour la première fois en 2010, n ont pas fait l objet d un pré-test. Des questions portant sur le même sujet ont été posées de manière différente en fonction du volet du questionnaire. Le premier volet du questionnaire adressé aux fumeurs était imprimé sur deux feuilles distinctes ; la seconde feuille n a pas été toujours complétée. 05

6 3. PRINCIPAUX RÉSULTATS DE L ÉTUDE 3.1 LES CATÉGORIES TABAGIQUES En 2010, 18,1 % des adolescents fument, 7,8% sont des anciens fumeurs, 23,2% ont fumé une fois pour essayer (fumeurs «essai») et 50,9% n ont jamais fumé. Entre 2000 et 2010, le nombre de fumeurs a presque diminué de moitié, passant de 31,8% à 18,1%. La proportion d anciens fumeurs a également diminué au cours des trois enquêtes passant de 11,1% en 2000 à 7,8% en La proportion de fumeurs «essai» est restée stable entre 2000 et Contrairement aux fumeurs, la proportion de non-fumeurs s est accrue au cours des trois enquêtes. En 2010, un peu plus de la moitié (50,9%) des adolescents sont non-fumeurs, soit une augmentation de l ordre de 10% par enquête depuis Figure 1 : Répartition des élèves selon les catégories tabagiques, province de Luxembourg,

7 3.2 LA PRÉVALENCE TABAGIQUE En 10 ans, la prévalence tabagique chez les fumeurs a diminué de 13,7%. La proportion de fumeurs est de 52,5% de filles et de 47,5% de garçons. Ainsi, la proportion de filles est plus importante que celle des garçons. Figure 2 : Répartition des élèves fumeurs selon le sexe, province de Luxembourg, Il existe également des différences entre les filières d enseignement. Le nombre de fumeurs est significativement plus important dans les filières d enseignement technique (32,2%) et professionnel (32,5%) que dans l enseignement général (9,2%). Figure 3 : Répartition des élèves fumeurs selon la filière d enseignement, province de Luxembourg,

8 3.3 L ÂGE MOYEN ET L ÂGE DE LA PREMIERE CIGARETTE Entre 2000 et 2010, l âge moyen des élèves fumeurs est resté exactement identique au cours des enquêtes à savoir 16,7 ans. En 2010, le fumeur a consommé sa première cigarette à 12,9 ans (13 ans en 2000 et 12,6 ans en 2005). Les anciens fumeurs sont âgés en moyenne de 16,0 ans (15,4 ans en 2000). Une élévation progressive de l âge moyen est observée entre 2000 et L ancien fumeur a fumé sa première cigarette à 13,0 ans. Au cours du temps, l âge moyen des fumeurs «essai» a tendance à augmenter puisqu il passe de 15,1 ans à 15,6 ans en 10 ans. Ils ont fumé leur première cigarette à 13,4 ans. Toutefois, une différence assez marquée entre 2005 et 2010 apparaît, puisque l âge de la première cigarette passe de 12,7 à 13,4 ans. Quant aux non-fumeurs, l âge moyen est de 14,4 ans. Ils figurent parmi les adolescents les plus jeunes de l'étude, ils ont donc été moins exposés que leurs condisciples. Figure 4 : Age moyen des élèves en fonction du statut tabagique, province de Luxembourg,

9 3.4 L INFLUENCE DES PROCHES La prévalence du tabagisme varie selon que les proches fument ou non. * y compris les fumeurs essai et les anciens fumeurs Figure 5 : Statut tabagique des adolescents en fonction du tabagisme des proches, province de Luxembourg, 2010 L enquête 2010 souligne que le tabagisme des parents mais également celui de l entourage (frères, soeurs, amis) du jeune multiplient fortement le risque de fumer de celui-ci. Le tabagisme du père multiplie par 1,7 le risque de fumer, celui de la mère le multiplie par 1,6 et celui de l entourage par 4,5. 09

10 3.5 LA CONSOMMATION TABAGIQUE En 2010, plus de la moitié (63,5%) des élèves fumeurs consomment entre 1 et 10 cig./j, 19,5% consomment 11 à 20 cig./j, 10,7% fument moins de 1 cig./j et 6,3% fument plus de 20 cig./j. La consommation tabagique des fumeurs varie significativement selon la filière d enseignement. En effet, les élèves fumeurs de l'enseignement général (4,7 cig./j) présentent une consommation de cigarettes moins élevée que les élèves de l enseignement technique (9,7 cig./j) et de l enseignement professionnel (10,5 cig./j). Figure 6 : Consommation quotidienne moyenne de cigarettes en fonction de la filière d enseignement chez les fumeurs, province de Luxembourg,

11 3.6 LES OCCASIONS DE FUMER Les occasions de fumer sont nombreuses. La plupart des fumeurs (65,5%) précisent qu'ils fument n'importe quand, 35,4% lorsqu'ils sortent avec des copains, 21,8% lors de grands événements, 21,4% lorsqu ils sont en groupe, 17,6% lorsque les parents sont absents, 4,7% à d autres occasions et 0,8% n ont pas donné de réponse. 3.7 L ENVIE D ARRÊTER ET LES MOTIVATIONS A L ARRÊT En 2010, parmi les fumeurs, 32,0% ont envie d arrêter de fumer alors qu ils étaient plus de la moitié (52,6%) lors de l enquête en En 2010, parmi les fumeurs, 55,1% ont déjà essayé d'arrêter alors que ce pourcentage était de 68,7% en Deux raisons principales ont particulièrement motivé les anciens fumeurs et les fumeurs «essai» à arrêter de fumer, et ce à chaque enquête. En 2000, 2005 et 2010, la raison «Rester en bonne santé» a été respectivement évoquée dans 62,1%, 61,6% et 68,4% des cas. La seconde raison avancée par les anciens fumeurs est d «Arrêter avant de ne plus pouvoir s en passer» qui a obtenu 58,1% en 2000, 53,5% en 2005 et 61,4% en Les fumeurs «essai» ont eux retenu comme seconde raison le «Mauvais goût du tabac» (51,4% en 2000, 59,0% en 2005 et 51,7% en 2010). 3.8 LES AUTRES FORMES DE CONSOMMATION DE TABAC QUE LA CIGARETTE En 2010, 49,8% des fumeurs ont mentionné qu ils ont déjà consommé au moins une fois du tabac sous une autre forme que la cigarette. La chicha est une forme souvent citée par les fumeurs avec 20,3 % qui l ont fumée au moins une fois et 12,0% qui la fument toujours. Les autres formes de consommation n ont pas été abordées pour les autres catégories tabagiques. La chicha est cependant citée à de nombreuses reprises lorsque les élèves sont interrogés sur leur consommation d autres substances que le tabac. 11

12 3.9 LA PREVALENCE DES AUTRES SUBSTANCES CONSOMMÉES En 2010, 53,3% des fumeurs, 44,5% des anciens fumeurs, 27,2% des fumeurs «essai» et 6,0% de non-fumeurs ont mentionné qu ils ont déjà consommé au moins une fois une autre substance que du tabac. Le cannabis apparaît de loin en première position des substances les plus fréquemment consommées par les différentes catégories tabagiques. CATÉGORIES TABAGIQUES DÉJÀ CONSOMMÉ DU CANNABIS AU MOINS UNE FOIS CONSOMMENT DU CANNABIS TOUJOURS ACTUELLEMENT Fumeurs 44,6 % (n=282) 25,0% (n=158) Anciens fumeurs 29,8 % (n=81) 9,2% (n=25) Fumeurs «essai» 17,1 % (n=139) 6,9% (n=56) Non fumeurs 1,6 % (n=29) 0,7% (n=12) Figure 7 : Consommation de cannabis au sein des catégories tabagiques, province de Luxembourg, COMPARAISON FUMEURS/NON-FUMEURS Une comparaison entre fumeurs et non-fumeurs (dans cette dernière catégorie sont regroupés les anciens fumeurs, ceux qui ont fumé une fois pour essayer et les non-fumeurs) a été effectuée. Quelques constats sont à retenir. Les fumeurs sont significativement plus âgés que les non-fumeurs (p<0,0001). La différence d'âge est d un an et 10 mois. Un effet significatif du réseau (p<0,0001) est observable dans la mesure où il y a moins de fumeurs dans le réseau libre que dans le réseau officiel. En ce qui concerne la filière d'enseignement, le tabagisme est significativement moins élevé dans l'enseignement général que dans le technique et le professionnel (p<0,0001). Enfin, compte tenu de l'observation sur l'effet de l'âge, une relation croissante du tabagisme est démontrée en fonction de l'année d'étude (p<0,0001). 12

13 4. CONCLUSIONS Parmi les faits marquants de cette étude, le plus encourageant est certainement la nette diminution de la prévalence tabagique, celle-ci étant passée de 31,8% d adolescents fumeurs en province de Luxembourg en 2000 à 18,1% en La même tendance à la baisse est observée en Communauté française (Santé en Communauté française, 2010) et en Belgique (CRIOC, 2010). Comme en 2005, les résultats montrent qu en 2010, la proportion de filles parmi les fumeurs est plus élevée que celle des garçons avec respectivement 52,5%, contre 47,5%. Ces résultats rejoignent ceux d autres études. Ainsi, dans son dernier rapport, le CRIOC souligne que l écart entre le pourcentage de fumeurs et de fumeuses a considérablement diminué au cours de ces 25 dernières années, même si, en Belgique, la proportion de fumeurs reste toujours plus importante que celle de fumeuses (CRIOC, 2010). Une étude de l OMS datant de 2006 souligne d autre part une augmentation de la prévalence tabagique chez les jeunes filles, augmentation jugée d ailleurs préoccupante (HBSC, 2006). Autre facteur déterminant : l âge. En effet, la proportion de fumeurs et la consommation de cigarettes augmentent significativement avec l âge. Ceci rejoint à nouveau les conclusions tirées aux niveaux belge (CRIOC, 2010) et mondial (HBSC, 2006). L étude met également en évidence que la première cigarette est consommée vers 13,0 ans et ce, peu importe la catégorie tabagique des individus et l année considérée (2000, 2005 et 2010). L étude du CRIOC souligne d ailleurs que la période située entre 13,0 et 14,0 ans est une période critique qui voit la proportion de fumeurs ainsi que la consommation de cigarettes exploser (CRIOC, 2010). Quant aux occasions de fumer, même si la majorité des fumeurs déclarent fumer sans occasion particulière, les sorties en groupe semblent être des moments propices aux yeux des adolescents. La filière d enseignement joue aussi un rôle déterminant. Comparée à la filière générale, ce sont les filières technique et professionnelle qui présentent le plus grand pourcentage de fumeurs. La consommation tabagique varie également en fonction de la filière, celle-ci étant significativement plus importante chez les élèves du professionnel (10,5 cig./jour) et du technique (9,7 cig./jour), que chez les élèves du général (4,7 cig./jour). Ces constats sont également vrais au niveau belge (CRIOC, 2010). Enfin, si la prévalence tabagique a nettement diminué en 2010 par rapport à 2000, les adolescents fumeurs actuels ont non seulement moins envie d arrêter de fumer que par le passé (32,0% des fumeurs ont envie d arrêter en 2010 contre 52,0% en 2000), mais ont aussi moins essayé d arrêter (55,0% des fumeurs ont essayé en 2010 contre 69,0% en 2000). Pour conclure, soulignons l attirance des jeunes envers un autre moyen de consommation : la chicha. Selon l enquête, 20,3% des fumeurs ont déjà utilisé ce moyen au moins une fois et 12,0% l utilisent toujours. Concernant les non-fumeurs, les chiffres sont respectivement de 3,2% et de 1,0%. Cette attirance pour la chicha a également été soulignée dans l étude du CRIOC (CRIOC, 2010). 13

14 La consommation de cannabis est également fortement représentée. Les fumeurs sont 44,6% à en avoir déjà consommé au moins une fois et 25,0% en consomment toujours. La consommation de cannabis touche également les anciens fumeurs et les fumeurs «essai». Une étude de l OMS a d ailleurs montré que le cannabis est la première drogue utilisée à l âge de 15,0 ans (HBSC, 2006). Ainsi, si les résultats de la prévalence tabagique sont encourageants, les actions de prévention et de sensibilisation par rapport aux méfaits du tabac doivent être poursuivies, sans toutefois stigmatiser les groupes les plus à risques mis en évidence (comme les filles et les élèves des filières professionnelle et technique), ni en provoquant un sentiment de culpabilité dans leur chef ou celui de leur entourage. Cependant, il semble important de mener ces actions à un âge précoce puisque l enquête (2010) montre que l âge moyen de la première cigarette du fumeur est 12,9 ans. Enfin, une attention particulière doit être portée à la consommation de cannabis et l utilisation de la chicha, les jeunes semblant peu conscients des risques qu ils encourent (contrairement à la cigarette où le risque est connu) (CRIOC, 2008). 14

15 5. RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES VANDERCAMMEN Marc Farde de documentation tabac, Centre de Recherche et d Information des Organisations de Consommateurs; Edition VANDERCAMMEN Marc Farde de documentation tabac, Centre de Recherche et d Information des Organisations de Consommateurs; Edition Tobacco, alcohol and cannabis consumption during early adolescence Observatoire français des drogues et toxicomanies n 59, March Usage de psychotropes et abus de multimédias : évolution, comparaison et aspects transversaux Santé en Communauté française ; Disponible à partir de : dgs_super_editor/dgs_editor/documents/publications/ Sante_en_Communaute_francaise/Bull_DGSANTE 4_corr.pdf FAVRESSE D., de SMET P. Tabac, alcool, drogues et multimédias chez les jeunes en Communauté française de Belgique. Résultats de l'enquête HBSC 2006, Service d'information Promotion Éducation Santé (SIPES), ESP-ULB, Bruxelles, Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques Fumeurs réguliers. (en ligne) (consulté le 20/04/2010). Disponible à partir de : default.asp?page=definitions/fumeurs-reguliers.htm 15

16 Producteur : Edition : Mars 2011 Contact : Service Prévention-Santé Observatoire de la Santé de la Province de Luxembourg Observatoire de la Santé de la Province de Luxembourg Rue de la Station, Marloie Tél. : 084/ Mail : Editeur responsable : Pierre-Henry Goffinet, Greffier provincial Service Prévention-Santé Observatoire de la Santé de la Province de Luxembourg

Les de. Le comportement tabagique des jeunes en province de Luxembourg. Résultats de l Enquête Tabac 2015. Synthèse. Observatoire de la Santé

Les de. Le comportement tabagique des jeunes en province de Luxembourg. Résultats de l Enquête Tabac 2015. Synthèse. Observatoire de la Santé Les de E nquêtes Santé Le comportement tabagique des jeunes en province de Luxembourg Résultats de l Enquête Tabac 15 Synthèse Assuétudes Observatoire de la Santé Rue du Carmel, 1 B-9 MARLOIE Tél. : +3

Plus en détail

Étude barométrique : «Les jeunes et leur cœur en 2012»

Étude barométrique : «Les jeunes et leur cœur en 2012» Étude barométrique : «Les jeunes et leur cœur en 2012» Comment évoluent les opinions et comportements des jeunes face au tabac? La Fédération Française de Cardiologie étudie ces questions via une enquête

Plus en détail

La santé des étudiants en 2015 9 ème enquête nationale Une augmentation inquiétante de la consommation de substances addictives

La santé des étudiants en 2015 9 ème enquête nationale Une augmentation inquiétante de la consommation de substances addictives Communiqué de presse du 2 juillet 2015 Enquête santé / Vie étudiante / Chiffres clés/ Santé La santé des étudiants en 2015 9 ème enquête nationale Une augmentation inquiétante de la consommation de substances

Plus en détail

JEUNES ET TABAC Etat de la situation

JEUNES ET TABAC Etat de la situation JEUNES ET TABAC Etat de la situation Etat des lieux au 01.06.2015 1- A quel âge les jeunes commencent-ils à fumer? Différents facteurs et raisons peuvent amener les jeunes à commencer à fumer. Si les jeunes

Plus en détail

LE TABAGISME AU LUXEMBOURG EN 2013

LE TABAGISME AU LUXEMBOURG EN 2013 LE TABAGISME AU LUXEMBOURG EN 2013 Enquête TNS ILRES/ Fondation Cancer 2013 www.cancer.lu Enquête sur le tabagisme au Luxembourg en 2013 Résultats de la dernière enquête annuelle TNS ILRES commanditée

Plus en détail

Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes

Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes Premiers résultats tabac et e-cigarette Caractéristiques et évolutions récentes Résultats du Baromètre santé Inpes 2014 CONTACTS PRESSE Inpes : Vanessa Lemoine Tél : 01 49 33 22 42 Email : vanessa.lemoine@inpes.sante.fr

Plus en détail

Conduites addictives : description et regards croisés

Conduites addictives : description et regards croisés ( santé jeunes Enquête réalisée dans le département de l (France) et la province du (Belgique) en 23-24 Conduites addictives : description et regards croisés Le tabac, l alcool et les drogues illicites

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2013"

La santé des étudiants en 2013 1 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2013" 8 ème Enquête Nationale 1999 2013 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 14 ans, à l écoute des étudiants 2 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

Evolution des pratiques tabagiques entre 2001 et 2011 d étudiants en Pharmacie

Evolution des pratiques tabagiques entre 2001 et 2011 d étudiants en Pharmacie Evolution des pratiques tabagiques entre 2001 et 2011 d étudiants en Pharmacie SAVANOVITCH C. (1) SAUVANT-ROCHAT M.P. (1) Clermont Université, Université d Auvergne, Faculté Pharmacie, EA 4681-PEPRADE,

Plus en détail

Observatoire National de la santé des jeunes. Accès aux droits et aux soins

Observatoire National de la santé des jeunes. Accès aux droits et aux soins Observatoire National de la santé des jeunes Accès aux droits et aux soins Données septembre 2012 «Observatoire santé UNHAJ - accès aux droits et aux soins» La santé des jeunes sous observationerreur!

Plus en détail

La fumée de tabac secondaire (FTS) en Mauricie et au Centre-du- Québec, indicateurs du plan commun tirés de l ESCC de 2007-2008

La fumée de tabac secondaire (FTS) en Mauricie et au Centre-du- Québec, indicateurs du plan commun tirés de l ESCC de 2007-2008 La fumée de tabac secondaire (FTS) en Mauricie et au Centre-du- Québec, indicateurs du plan commun tirés de l ESCC de 2007-2008 Ce document se veut une analyse succincte des indicateurs se rapportant à

Plus en détail

CONSOMMATION DE TABAC CHEZ LES ADOLESCENTS : ÉTAT DES LIEUX

CONSOMMATION DE TABAC CHEZ LES ADOLESCENTS : ÉTAT DES LIEUX CONSOMMATION DE TABAC CHEZ LES ADOLESCENTS : ÉTAT DES LIEUX DONNÉES ÉPIDÉMIOLOGIQUES ISSUES DES ENQUÊTES : - HEALTH BEHAVIOUR IN SCHOOL-AGED CHILDREN -EUROPEAN SCHOOL SURVEY PROJECT ON ALCOHOL AND OTHER

Plus en détail

Alcool, tabac et drogues illicites : Géographie des pratiques addictives en France

Alcool, tabac et drogues illicites : Géographie des pratiques addictives en France Alcool, tabac et drogues illicites : Géographie des pratiques addictives en France Analyses régionales du Baromètre santé Inpes 2010 Grandes tendances dans les DOM Dossier de presse Novembre 2013 Contacts

Plus en détail

Habitudes d utilisation de la cigarette électronique et son potentiel addictif : enquête auprès des internautes vapoteurs quotidiens

Habitudes d utilisation de la cigarette électronique et son potentiel addictif : enquête auprès des internautes vapoteurs quotidiens Habitudes d utilisation de la cigarette électronique et son potentiel addictif : enquête auprès des internautes vapoteurs quotidiens INTRODUCTION Un statut actuel un peu flou Ce n est pas un médicament

Plus en détail

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-* NOTE DETAILLEE Les Français, le tabac et la cigarette électronique Le Grand Public perçoit-il différemment ces deux produits? Etude Harris Interactive pour Fontem Ventures Enquête réalisée en ligne du

Plus en détail

Résultats pour la Communauté Française Analyse Vaccination (chez les adultes) Enquête Santé, Belgique, 1997

Résultats pour la Communauté Française Analyse Vaccination (chez les adultes) Enquête Santé, Belgique, 1997 6.4.1. Introduction L importance des programmes de vaccination a été largement démontrée. Les questions n ont été posée qu aux personnes âgées de 15 ans et plus parce que la couverture vaccinale chez les

Plus en détail

Prévention par les pairs La prévention "par" et "pour" les jeunes

Prévention par les pairs La prévention par et pour les jeunes Prévention par les pairs La prévention "par" et "pour" les jeunes Année 1 20/2011 Collège des CHAUMES à AVALLON Synthèse réalisée par Elisabeth Copin et supervisée par Françoise Amelot juillet 2011 SOMMAIRE

Plus en détail

Résultats de l enquête sur la santé buccodentaire des jeunes en province de Luxembourg

Résultats de l enquête sur la santé buccodentaire des jeunes en province de Luxembourg Service Prévention-Santé, Observatoire de la Santé de la Province de Luxembourg Résultats de l enquête sur la santé buccodentaire des jeunes en province de Luxembourg C.H. Boeur Colloque APMS 15 Novembre

Plus en détail

ENQUÊTE : PAS DE RAZ-DE-MARÉE POUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE

ENQUÊTE : PAS DE RAZ-DE-MARÉE POUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE ENQUÊTE : PAS DE RAZ-DE-MARÉE POUR LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE Bruxelles, juillet 2014 La nouvelle enquête de la concernant le comportement des fumeurs montre que la cigarette électronique n a pas connu

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Fondation contre le Cancer Chaussée de Louvain 479 1030 Bruxelles 02/743 45 75 (communication)

COMMUNIQUE DE PRESSE Fondation contre le Cancer Chaussée de Louvain 479 1030 Bruxelles 02/743 45 75 (communication) ARRETS EN BAISSE ET «RECHUTES» EN HAUSSE : LE NOMBRE DE FUMEURS AUGMENTE A NOUVEAU! Bruxelles, 1 mars 2010. Le nombre de fumeurs a encore augmenté en 2009, pour atteindre 32% de fumeurs quotidiens. C'est

Plus en détail

Le tabagisme et les jeunes Champardennais

Le tabagisme et les jeunes Champardennais Baromètre santé jeunes Le tabagisme et les jeunes Champardennais L enquête ESCAPAD 2008 1 montre que le tabac est la deuxième substance psychoactive ayant déjà été consommée par les jeunes de 17 ans (70,7

Plus en détail

Résultats pour la Région Wallonne Hygiène Dentaire Enquête Santé, Belgique, 1997

Résultats pour la Région Wallonne Hygiène Dentaire Enquête Santé, Belgique, 1997 5.6.1. Introduction Les caries dentaires sont une maladie dans laquelle les gencives minéralisées ne sont plus protégées en conséquence de la formation d acides qui proviennent de la fermentation d hydrates

Plus en détail

SANTE DES ETUDIANTS 2013. emevia - La santé des étudiants en 2013 1

SANTE DES ETUDIANTS 2013. emevia - La santé des étudiants en 2013 1 SANTE DES ETUDIANTS 2013 1 2 1. Contexte et objectifs Présentation d emevia et de ses missions Le premier réseau français de mutuelles étudiantes de proximité qui regroupe 10 mutuelles régionales Les mutuelles

Plus en détail

Analyse de l enquête de consommation de boissons énergisantes

Analyse de l enquête de consommation de boissons énergisantes Analyse de l enquête de consommation de boissons énergisantes Territoire de Thourotte (60) 2014 Depuis 2013, la Mutuelle Familiale en partenariat avec l IRBMS sensibilise ses adhérents à la consommation

Plus en détail

La cigarette électronique : données d usage en France

La cigarette électronique : données d usage en France Aurélie Lermenier- Jeannet La cigarette électronique : données d usage en France 9 mai 2016 w w w. o f d t. f r 1. État des lieux des usages chez les adolescents : un risque d initiation au tabac? 2. État

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 Baromètre annuel vague 7-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel

Plus en détail

Enquête sur les comportements et représentations de l arrêt du tabagisme chez les jeunes de 16 à 19 ans dans cinq lycées de la région Rhône-Alpes

Enquête sur les comportements et représentations de l arrêt du tabagisme chez les jeunes de 16 à 19 ans dans cinq lycées de la région Rhône-Alpes CRAES-CRIPS 9, quai Jean Moulin Lyon 1 Tel 04 72 00 55 70 Fax 04 72 00 07 53 Email contact@craes-crips.org Web www.craes-crips.org Enquête sur les comportements et représentations de l arrêt du tabagisme

Plus en détail

Estimations 2014 des consommations de produits psychoactifs à 17 ans

Estimations 2014 des consommations de produits psychoactifs à 17 ans Estimations des consommations de produits psychoactifs à 17 ans Stanislas Spilka, Olivier Le Nézet et François Beck Note 2015-02 du 21 avril 2015 L enquête ESCAPAD Cette note présente les premières exploitations

Plus en détail

Bayer Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2. Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2

Bayer Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2. Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2 Les Français et les accidents vasculaires cérébraux Vague 2 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude 3 - Les principaux enseignements Page 2 1 La méthodologie Page 3 La méthodologie Etude

Plus en détail

L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années

L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années Communiqué de presse Paris le 18 juin 2014 L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années Baromètre 2014 AGEFA- PME/Ifop

Plus en détail

Journée nationale de prévention

Journée nationale de prévention L institut BVA a fait le choix de ne procéder à aucun redressement pour redonner aux quotas croisés leur poids réel (Paris/ Province, taille des entreprises). Ces différentes options méthodologiques posent

Plus en détail

Les consommations de produits psychoactifs à la fin de l adolescence en Nord Pas de Calais Exploitation régionale de l enquête ESCAPAD 2000/2001

Les consommations de produits psychoactifs à la fin de l adolescence en Nord Pas de Calais Exploitation régionale de l enquête ESCAPAD 2000/2001 Les consommations de produits psychoactifs à la fin de l adolescence en Nord Pas de Calais Exploitation régionale de l enquête ESCAPAD 2000/2001 Pôle Enquêtes en Population Générale François BECK, Stéphane

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2013"

La santé des étudiants en 2013 1 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2013" 8 ème Enquête Nationale 1999 2013 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 14 ans, à l écoute des étudiants 2 Sommaire Sommaire EmeVia et les mutuelles

Plus en détail

Evaluation de la prévention CaMéLéon «Cig arrête» & LVT

Evaluation de la prévention CaMéLéon «Cig arrête» & LVT Ligue Valaisanne contre les toxicomanies Evaluation de la prévention CaMéLéon «Cig arrête» & LVT dans les cycles d orientation du Valais romand en 2005-2006 Evaluation de la prévention CaMéLéon «Cig arrête»-lvt

Plus en détail

1) L Enquête de surveillance de l'usage du tabac au Canada (ESUTC) de Santé Canada (1999 2012, discontinuée),

1) L Enquête de surveillance de l'usage du tabac au Canada (ESUTC) de Santé Canada (1999 2012, discontinuée), Survol des indicateurs du taux de tabagisme au Québec (Mis à jour en octobre 2014) 1) L Enquête de surveillance de l'usage du tabac au Canada (ESUTC) de Santé Canada (1999 2012, discontinuée), 2) l Enquête

Plus en détail

Etat des lieux du tabagisme chez l'adolescente en France

Etat des lieux du tabagisme chez l'adolescente en France Etat des lieux du tabagisme chez l'adolescente en France Dr Emmanuelle Godeau, Stanislas Spilka, Virginie Ehlinger, Olivier Le Nezet, Dibia Pacoricona Alfaro, Mariane Sentenac Journées de la SFT, Toulouse,

Plus en détail

Synthèse. Jeux d argent. Internet et jeux vidéo. Comparaison avec les apprentis

Synthèse. Jeux d argent. Internet et jeux vidéo. Comparaison avec les apprentis ENQUÊTE SUR LA PRATIQUE D INTERNET, DES JEUX VIDEO ET JEUX D ARGENT PAR DES COLLEGIENS PAS C AL E SCH AL B E T T E R, LIC.ES.SOC. C O L L AB O R AT R I C E S C I E N T I F I Q U E AD D I C T I O N VAL

Plus en détail

Analyse de l évolution de la structure des ménages dans l enquête sur le budget des ménages

Analyse de l évolution de la structure des ménages dans l enquête sur le budget des ménages Analyse de l évolution de la structure des ménages dans l enquête sur le budget des ménages S. Winandy, R. Palm OCA GxABT/ULg oca.gembloux@ulg.ac.be décembre 2011 1 Introduction La Direction Générale Statistique

Plus en détail

Enquête sur la problématique du tabagisme auprès de la population fribourgeoise réalisée par l Institut de sondage M.I.S Trend en 2009 et 2012

Enquête sur la problématique du tabagisme auprès de la population fribourgeoise réalisée par l Institut de sondage M.I.S Trend en 2009 et 2012 Enquête sur la problématique du tabagisme auprès de la population fribourgeoise réalisée par l Institut de sondage M.I.S Trend en 2009 et 2012 Résumé des résultats mai 2013 Depuis 2009, le CIPRET Fribourg

Plus en détail

K3 - Facteurs socio-économiques associés à la consommation d alcool en France : une étude des différents modes de consommations

K3 - Facteurs socio-économiques associés à la consommation d alcool en France : une étude des différents modes de consommations Congrès national des Observatoires régionaux de la santé 2008 - Les inégalités de santé Marseille, 16-17 octobre 2008 K3 - Facteurs socio-économiques associés à la consommation d alcool en France : une

Plus en détail

TECHNIQUES D ENQUETE

TECHNIQUES D ENQUETE TECHNIQUES D ENQUETE Le Système d Information Marketing L étude de marché Les différentes sources d informations Méthodologie d enquête BENSGHIR AFAF ESTO 1 Plan d'apprentissage du cours " Méthodologie

Plus en détail

Le tabagisme en France Analyse de l enquête Baromètre santé 2010

Le tabagisme en France Analyse de l enquête Baromètre santé 2010 Le tabagisme en France Analyse de l enquête Baromètre santé 2010 Romain Guignard François Beck Jean-Baptiste Richard Département «Enquêtes et analyses statistiques», direction des affaires scientifiques,

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS DE LA CAMPAGNE «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 Réalisé par le Service Prévention Santé de

Plus en détail

Fiche 1 : Pourquoi la loi?

Fiche 1 : Pourquoi la loi? Fiche 1 : Pourquoi la loi? Chaque année, la consommation de tabac entraîne 66 000 décès et le tabagisme passif provoque 5 000 morts. Face à ce constat, le Gouvernement a annoncé le 8 novembre 2006 sa décision

Plus en détail

e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien»

e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien» Contacts Ipsos : Patrick KLEIN Tél : 01 41 98 97 20 e-mail : patrick.klein@ipsos.com Sonia BENCHIKER Tél : 01 41 98 95 08 e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien» sonia.benchiker@ipsos.com Rapport

Plus en détail

Les fumeurs et l arrêt du tabac

Les fumeurs et l arrêt du tabac Mai 2013 Référence : n 111261 Contacts : Damien Philippot 01 45 84 14 44 damien.philippot@ifop.com Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude 3 - Les principaux enseignements Page 2 1 La

Plus en détail

Perceptions et opinions des Canadiens à l égard de la consommation de tabac et d alcool chez les femmes enceintes

Perceptions et opinions des Canadiens à l égard de la consommation de tabac et d alcool chez les femmes enceintes La consommation de tabac et d alcool chez les femmes enceintes au Canada CENTRE D EXCELLENCE POUR LE DÉVELOPPEMENT DES JEUNES ENFANTS RAPPORT D ÉTUDE OMNIBUS Perceptions et opinions des Canadiens à l égard

Plus en détail

Indicateur n 9 : Nombre de consultations de professionnels de santé pat habitant

Indicateur n 9 : Nombre de consultations de professionnels de santé pat habitant 38 Indicateur n 9 : Nombre de consultations de professionnels de santé pat habitant Sous-indicateur n 9-1 : nombre de consultations de médecins par habitant (omnipraticiens et spécialistes, y compris consultations

Plus en détail

Observatoire Ireb 2014 «Les Français et l alcool» : Alcool au travail : un quart des actifs consomme occasionnellement

Observatoire Ireb 2014 «Les Français et l alcool» : Alcool au travail : un quart des actifs consomme occasionnellement Institut de Recherches Scientifiques sur les Boissons Observatoire Ireb 2014 «Les Français et l alcool» : Alcool au travail : un quart des actifs consomme occasionnellement Paris, le 9 septembre 2014 L

Plus en détail

Perception et usage de la cigarette électronique et du tabac dans une population étudiante Enquête IDEA 2014

Perception et usage de la cigarette électronique et du tabac dans une population étudiante Enquête IDEA 2014 Perception et usage de la cigarette électronique et du tabac dans une population étudiante Enquête IDEA 2014 VI e Congrès International d'épidémiologie - ADELF - EPITER 10 au 12 septembre 2014 - Nice,

Plus en détail

2013 Enquête sur la consommation de substances psychoactives en population générale Martinique 2011. Consommation de tabac

2013 Enquête sur la consommation de substances psychoactives en population générale Martinique 2011. Consommation de tabac 2013 Enquête sur la consommation de substances psychoactives en population générale Martinique 2011 Consommation de tabac Enquête sur la consommation de substances psychoactives en population générale

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Institut CSA pour Metlife Novembre 2014 Sommaire Fiche technique 3 Profil de l échantillon

Plus en détail

JOURNAL 2 SEANCE DU MERCREDI 12 janvier 2011

JOURNAL 2 SEANCE DU MERCREDI 12 janvier 2011 JOURNAL 2 SEANCE DU MERCREDI 12 janvier 2011 Pour cette matinée, nous débutons avec la distribution d un document sur le système de santé français, sur les actions du Conseil Général en faveur de la santé.

Plus en détail

La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation

La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires en formation (Synthèse) Enquête réalisée dans le cadre du projet Concert Action Septembre 2011 La mobilité des demandeurs d emploi et des stagiaires

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2015"

La santé des étudiants en 2015 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2015" 9 ème Enquête Nationale 1999 2015 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 16 ans, à l écoute des étudiants 1 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2013"

La santé des étudiants en 2013 1 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2013" 8 ème Enquête Nationale 1999 2013 Enquête Santé MGEL Depuis plus de 60 ans, à l écoute des étudiants 2 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes de

Plus en détail

LES AUDIENCES COLLECTIVES DE RAPPEL A LA LOI EN MARTINIQUE Bilan 2001-2003

LES AUDIENCES COLLECTIVES DE RAPPEL A LA LOI EN MARTINIQUE Bilan 2001-2003 LES AUDIENCES COLLECTIVES DE RAPPEL A LA LOI EN MARTINIQUE Bilan 2001-2003 Décembre 2003 Immeuble Corniche 2 Centre Commercial de Bellevue Boulevard de La Marne 3 Etage 97200 Fortde-France Tet. : 05 96

Plus en détail

Les enquêtes par quotas comme outil de surveillance Comparaison avec une enquête aléatoire transversale pour la mesure de la prévalence tabagique

Les enquêtes par quotas comme outil de surveillance Comparaison avec une enquête aléatoire transversale pour la mesure de la prévalence tabagique Les enquêtes par quotas comme outil de surveillance Comparaison avec une enquête aléatoire transversale pour la mesure de la prévalence tabagique Romain Guignard, Jean-Louis Wilquin, Jean-Baptiste Richard,

Plus en détail

Partage de données: opinions, usages et besoins

Partage de données: opinions, usages et besoins Partage de données: opinions, usages et besoins Enquête DARIS auprès des chercheuses et chercheurs en sciences sociales en Suisse Eliane Ferrez et Martina Bichsel Lausanne, mars 2012 Introduction Le Service

Plus en détail

CONTEXTE ET JUSTIFICATION

CONTEXTE ET JUSTIFICATION CONTEXTE ET JUSTIFICATION Le tabagisme est l une des plus grandes menaces actuelles pour la santé mondiale. Il crée une forte dépendance chez les consommateurs habituels qu il finit par tuer, et présente

Plus en détail

Les Français et les mesures anti-tabac annoncées par le gouvernement

Les Français et les mesures anti-tabac annoncées par le gouvernement Les Français et les mesures anti-tabac annoncées par le gouvernement Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 78

Plus en détail

Les Français sont interrogés depuis plusieurs années sur leur perception et leur attachement à la mer, sur

Les Français sont interrogés depuis plusieurs années sur leur perception et leur attachement à la mer, sur ACTIVITES ECONOMIQUES LITTORALES ET MARITIMES Les Français et la mer : perceptions et attachements Analyse socio-économique générale A RETENIR Les Français sont interrogés depuis plusieurs années sur leur

Plus en détail

province (les aspects méthodologiques sont présentés dans l encadré à la page 2).

province (les aspects méthodologiques sont présentés dans l encadré à la page 2). SANTÉ ET BIEN-ÊTRE INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Zoom santé Janvier 2010 Numéro 19 Alors que le cigarillo perd des adeptes, le poker gagne du terrain chez les élèves du secondaire Gaëtane Dubé*,

Plus en détail

Satisfaction du patient

Satisfaction du patient Satisfaction du patient Johan Van der Heyden Institut Scientifique de Santé Publique Direction opérationnelle Santé publique et surveillance Rue J. Wytsman, 14 B - 1050 Bruxelles 02 / 642 57 26 E-mail

Plus en détail

La santé au travail des cheminots en région Bretagne Enquête pour le CER et la Mutuelle Entrain

La santé au travail des cheminots en région Bretagne Enquête pour le CER et la Mutuelle Entrain La santé au travail des cheminots en région Bretagne Enquête pour le CER et la Mutuelle Entrain Présentation des résultats de l enquête auprès des salariés Sommaire A- La démarche 1. Méthodologie de l

Plus en détail

Enquête sur l usage de la cigarette électronique et du tabac en milieu scolaire

Enquête sur l usage de la cigarette électronique et du tabac en milieu scolaire Enquête sur l usage de la cigarette électronique et du tabac en milieu scolaire Nicole Stenger Edmond Chailleux Comité Départemental contre les Maladies Respiratoires de Loire-Atlantique But de l étude

Plus en détail

ANALYSE TYPOLOGIQUE DES FUMEURS LANAUDOIS RÉSUMÉE EN UN TABLEAU

ANALYSE TYPOLOGIQUE DES FUMEURS LANAUDOIS RÉSUMÉE EN UN TABLEAU ANALYSE TYPOLOGIQUE DES FUMEURS LANAUDOIS RÉSUMÉE EN UN TABLEAU Josée Payette Élizabeth Cadieux Service de surveillance, recherche et évaluation Direction de santé publique et d évaluation Octobre 2011

Plus en détail

Thème 2015 : éliminer le commerce illicite des

Thème 2015 : éliminer le commerce illicite des Flash diffusion «Spécial Journée Mondiale sans Tabac» Thème 2015 : éliminer le commerce illicite des produits du tabac Chaque année, le 31 mai, l OMS et ses partenaires célèbrent la Journée mondiale sans

Plus en détail

"L accès aux soins des étudiants en 2015"

L accès aux soins des étudiants en 2015 Dossier de Presse "L accès aux soins des étudiants en 2015" 9 ème Enquête Nationale 1999 2015 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 16 ans, à l écoute des étudiants 1 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

Information Economique

Information Economique Information Economique L ACTIVITE DE L HOTELLERIE en AVEYRON Analyse de données, saisons 211 et 212 L Observatoire mensuel d activité ACTISCOPE TOURISME est un outil qui a pour but de permettre aux différents

Plus en détail

Chapitre 3 Usage du tabac Monique Bordeleau et Gaëtane Dubé Introduction

Chapitre 3 Usage du tabac Monique Bordeleau et Gaëtane Dubé Introduction Chapitre 3 Usage du tabac Monique Bordeleau et Gaëtane Dubé Institut de la statistique du Québec Direction des statistiques de la santé Introduction Depuis 1998, la présente enquête vise à documenter et

Plus en détail

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION

DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION DIAGNOSTIC NUMERIQUE 2013 DOUE LA FONTAINE ET SA REGION 1 Sommaire Le contexte.. p.3 Pourquoi un diagnostic p.3 Rétroplanning.. p.3 Caractéristiques des répondants p.4 L adresse e-mail. P.5 La Google adresse.

Plus en détail

1) l Enquête de surveillance de l'usage du tabac au Canada (ESUTC) de Santé Canada (1999 2012, enquête discontinuée)

1) l Enquête de surveillance de l'usage du tabac au Canada (ESUTC) de Santé Canada (1999 2012, enquête discontinuée) Survol des indicateurs du taux de tabagisme au Québec (Mis à jour en octobre 2013) 1) l Enquête de surveillance de l'usage du tabac au Canada (ESUTC) de Santé Canada (1999 2012, enquête discontinuée) 2)

Plus en détail

Communication écrite : un adulte sur cinq en situation préoccupante

Communication écrite : un adulte sur cinq en situation préoccupante Direction du Travail, de l Emploi et de la Formation Professionnelle de article déjà publié d la série ins e e part naires Communication écrite : un adulte sur cinq en situation préoccupante compte environ

Plus en détail

Céline Goffette. CREST-INSEE / Sciences Po / INED. Congrès national des ORS - Les inégalités de santé 16 et 17 octobre 2008

Céline Goffette. CREST-INSEE / Sciences Po / INED. Congrès national des ORS - Les inégalités de santé 16 et 17 octobre 2008 Évolution différenciée des gradients sociaux homme/femme de consommation de tabac et homogamie sociale : quelle influence sur la concordance des comportements t au sein des ménages? quelle conséquence

Plus en détail

Résultats Sondage Campagne Lovelife sur ciao.ch

Résultats Sondage Campagne Lovelife sur ciao.ch 021 311 92 06 CCP 10-5261-6 Résultats Sondage Campagne Lovelife sur ciao.ch 1 Introduction «Les personnes atteintes d'infections sexuellement transmissibles sont incitées à informer leurs partenaires de

Plus en détail

FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007

FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007 FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007 Rapport statistique des accidents du travail de 2006 1 Introduction La déclaration d accident du travail constitue le socle de la collecte des données relatives

Plus en détail

o Augmentation des prix et taxation du tabac (Recommandations de l art.6 de la CCLAT, Convention-Cadre de l OMS pour la lutte anti-tabac)

o Augmentation des prix et taxation du tabac (Recommandations de l art.6 de la CCLAT, Convention-Cadre de l OMS pour la lutte anti-tabac) Etat des lieux des politiques anti-tabac & actions de santé publique en France o Augmentation des prix et taxation du tabac (Recommandations de l art.6 de la CCLAT, Convention-Cadre de l OMS pour la lutte

Plus en détail

Enquête sur la santé des résidents des foyers Adoma de Saint-Quentin-en-Yvelines

Enquête sur la santé des résidents des foyers Adoma de Saint-Quentin-en-Yvelines Direction de l action sociale, de l habitat et de la santé publique 12 ème congrès national des ORS Territoires et Santé des populations 9 et 10 novembre 2010 Enquête sur la santé des résidents des foyers

Plus en détail

Présentation du CoDES 13

Présentation du CoDES 13 Présentation du CoDES 13 Le réseau des Comités d EpS!L INPES!La FNES!Le CRES PACA!Le CoDES 13 Missions du Comité! Accueil et documentation du public! Conseil en méthodologie et aide à l élaboration de

Plus en détail

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse Observatoire des métiers des Professions Libérales 52-56 rue Kléber - 92309 LEVALLOIS-PERRET

Plus en détail

"L accès aux soins des étudiants en 2015"

L accès aux soins des étudiants en 2015 Dossier de Presse "L accès aux soins des étudiants en 2015" 9 ème Enquête Nationale 1999 2015 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 16 ans, à l écoute des étudiants 1 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

Faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec

Faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec Faits saillants du sondage sur la consommation des produits biologiques au Québec Préparé par Filière biologique du Québec Lévis (Québec) Juin 2011 1. Profil des répondants Un échantillon de 718 personnes

Plus en détail

Consommation d alcool, de tabac et de produits illicites chez les jeunes originaires d outre-mer Jérôme LACOSTE 1, Sylvie MERLE 2, Louis JEHEL 1

Consommation d alcool, de tabac et de produits illicites chez les jeunes originaires d outre-mer Jérôme LACOSTE 1, Sylvie MERLE 2, Louis JEHEL 1 Consommation d alcool, de tabac et de produits illicites chez les jeunes originaires d outre-mer Jérôme LACOSTE 1, Sylvie MERLE 2, Louis JEHEL 1 1 Service de Psychiatrie et Addictologie CHU de Martinique

Plus en détail

La consommation d alcool chez les jeunes

La consommation d alcool chez les jeunes La consommation d alcool chez les jeunes > Michaël Hogge, Eurotox 1 La consommation d alcool chez les jeunes charrie son lot de fantasmes. Même si les dommages liés au mésusage d alcool sont une réalité

Plus en détail

Projet de Service spécifique Antenne PSE de Coronmeuse 2014-2020

Projet de Service spécifique Antenne PSE de Coronmeuse 2014-2020 2014-2020 ANTENNE PSE DE CORONMEUSE Place Coronmeuse, 21 4040 HERSTAL 04/248 80 58 pse.herstal-coron@provincedeliege.be Code Fase : 5605 Projet de Service spécifique Antenne PSE de Coronmeuse 2 Sommaire

Plus en détail

Expérimentation Watt & Moi. 16 ème assises de l énergie - Bordeaux 2015 28 janvier 2015

Expérimentation Watt & Moi. 16 ème assises de l énergie - Bordeaux 2015 28 janvier 2015 Expérimentation Watt & Moi 16 ème assises de l énergie - Bordeaux 2015 28 janvier 2015 Watt & Moi, une expérimentation de mise à disposition des données Linky aux consommateurs GRANDLYON HABITAT et ERDF

Plus en détail

Monitoring des données relatives au poids effectué par les services médicaux scolaires des villes de Bâle, Berne et Zurich

Monitoring des données relatives au poids effectué par les services médicaux scolaires des villes de Bâle, Berne et Zurich Feuille d informations 5 Monitoring des données relatives au poids effectué par les services médicaux scolaires des villes de, et Evaluation comparative des données de l année scolaire 2013/2014 Abstract

Plus en détail

Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010

Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010 Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010 Un premier semestre en deux temps : recul au premier trimestre et stabilisation au second semestre. Les investissements

Plus en détail

La Mutuelle Des Etudiants

La Mutuelle Des Etudiants 4ème Enquete sur la ^ Nationale Santé des Etudiants Etat de santé des étudiants en France Premiers résultats de l Enquete Nationale sur la Santé des Etudiants 2014 (ENSE4) La Mutuelle Des Etudiants www.lmde.com

Plus en détail

Les drogues illicites et les jeunes Champardennais

Les drogues illicites et les jeunes Champardennais Baromètre santé jeunes Les drogues illicites et les jeunes Champardennais Synthèse Les résultats de l enquête ESCAPAD de 8 1 montrent que le cannabis arrive troisième parmi les substances psychoactives

Plus en détail

Colloque du RESPADD dans le cadre de la Journée mondiale sans tabac 2014

Colloque du RESPADD dans le cadre de la Journée mondiale sans tabac 2014 Colloque du RESPADD dans le cadre de la Journée mondiale sans tabac 2014 Aurélie Lermenier Mai 2014 Enquête ETINCEL-OFDT : premiers éléments sur l usage de la cigarette électronique en France w w w. o

Plus en détail

Equipement domestique en ordinateurs des élèves du post-primaire

Equipement domestique en ordinateurs des élèves du post-primaire Ministère de l Éducation Nationale, de la Formation Professionnelle et des Sports. Equipement domestique en ordinateurs des élèves du post-primaire Une enquête du Service de Coordination de la Recherche

Plus en détail

Prévention des déchets lors d événements

Prévention des déchets lors d événements Prévention des déchets lors d événements Prévention des déchets lors d événements Wallonie 2008 Étude réalisée avec le soutien de la Région wallonne Objectifs Chaque année, le CRIOC réalise une enquête

Plus en détail

Enquête sur l innovation. wallonnes

Enquête sur l innovation. wallonnes Enquête sur l innovation chez les TPE/PME wallonnes 7 TPE/PME wallonnes sur 10 innovent Lorsqu elles innovent et qu elles se font aider pour cela, elles enregistrent une croissance de 27,5% de leurs marges

Plus en détail

RÉSUMÉ DE RECHERCHE. Fondé sur un rapport de recherche préparé pour l IB par : Ling Tan et Yan Bibby, Australian Council for Educational Research

RÉSUMÉ DE RECHERCHE. Fondé sur un rapport de recherche préparé pour l IB par : Ling Tan et Yan Bibby, Australian Council for Educational Research RÉSUMÉ DE RECHERCHE Comparaison des résultats d élèves issus ou non d établissements dispensant les programmes de l IB au programme ISA d évaluation des écoles internationales, et au questionnaire sur

Plus en détail

«Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention

«Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention «Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention Journées de la prévention 5 juin 2013 Julie-Mattéa Fourès Inpes julie-mattea.foures@inpes.sante.fr La prévention du tabagisme

Plus en détail

Trois Franciliens sur quatre déclarent

Trois Franciliens sur quatre déclarent 37 Excès de consommation d alcool et tabac vont de pair En Ile-de-France, 14 % des personnes boivent tous les jours de l alcool. Un tiers des Franciliens peuvent être considérés comme des consommateurs

Plus en détail

Indicateur d activité de vente cavistes Enquête Email Janvier 2012

Indicateur d activité de vente cavistes Enquête Email Janvier 2012 Indicateur d activité de vente cavistes Le moral des cavistes est bon en ce début d année, suite de fêtes de fin d année apparemment réussies. Tous les indicateurs semblent particulièrement au vert début

Plus en détail

Programme d aide à l arrêt du tabac chez la femme enceinte et son partenaire

Programme d aide à l arrêt du tabac chez la femme enceinte et son partenaire Programme d aide à l arrêt du tabac chez la femme enceinte et son partenaire Fares asbl Service Prévention Tabac Vlaams Vereniging voor respiratoire gezondheidszorg en Tuberculosebestrijding Rue de la

Plus en détail