1326 : Étude de la performance énergétique dans le traitement climatique du bâtiment

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1326 : Étude de la performance énergétique dans le traitement climatique du bâtiment"

Transcription

1 1326 : Étude de la performance énergétique dans le traitement climatique du bâtiment Ce programme a été conçu pour répondre aux exigences de la Qualification OPQIBI 1326 ou qualification équivalente dans le cadre de la reconnaissance RGE. CONTEXTES ET ENJEUX Etude liée à l'étude des installations de génie climatique et/ou de chauffage - ventilation d'un bâtiment du tertiaire ou de l'habitat, approfondissant de manière particulière l'aspect de la performance énergétique et comprenant : étude de l'approvisionnement en énergie du projet analysant toutes les énergies disponibles et obligatoirement les énergies renouvelables, étude du confort d'été prévu dans le bâtiment y compris en ayant recours aux solutions passives par simulation thermique dynamique, justification du choix de la solution de traitement climatique retenue avec ses contraintes éventuelles, optimisation des consommations énergétiques, en particulier par l'étude des rendements des appareils sélectionnés, des pertes de charge et pertes en ligne des réseaux hydrauliques et aérauliques, des modes de régulation et du juste dimensionnement des productions thermiques. OBJECTIFS DE LA FORMATION Identifier les points clé de la réglementation thermique en vigueur Comprendre les atouts d'une enveloppe performante Connaître les différents systèmes d'isolation thermique de bâtiments en neuf et en rénovation : les technologies, performances, règles de conception Optimiser les choix de produits et les systèmes selon les contraintes et notamment les problématiques de transfert hygrothermiques, de ponts thermiques et d étanchéité à l air et de confort estival Optimiser les systèmes de chauffage, eau chaude sanitaire et ventilation, identifier les valeurs «clés» de fonctionnement et le niveau de performance résultante et notamment les risques liés au surdimensionnement Assurer le bon fonctionnement des systèmes par un niveau de maintenance adapté à l'usage.

2 PUBLICS CONCERNES Thermiciens : Ingénieurs et techniciens de sociétés d ingénierie issus de tout secteur. PRE-REQUIS Avoir des connaissances et compétences en thermique, génie climatique et environnement Savoir utiliser les outils suivants : logiciel de calcul thermique réglementaire logiciel de simulation thermique dynamique outils de calcul des pertes de charge aérauliques et hydrauliques ainsi que des pertes thermiques de distribution. Titre 1 : INTRODUCTION PROGRAMME DE FORMATION Le contexte de la performance énergétique en France Notions de performance énergétique conventionnelle et de performance énergétique réelle Les préoccupations actuelles (GRE et GPEI) et propositions par rapport à la garantie décennale Titre 2 : REGLEMENTATIONS THERMIQUES EN VIGUEUR Réglementation thermique et autres objectifs de performance énergétique (Passiv Haus, BEPOS ) Les études de faisabilité d approvisionnement en énergie Décret du 19/03/2007 et arrêtés du 18/12/2007 et du 30/10/2013 Etude de faisabilité sur le potentiel de développement en énergies renouvelables de la zone selon art. L128-4 du Code de l Urbanisme Les points clés de la RT2012 l arrêté du 26/10/2010, Les points clés de la RT dans l existant le décret du 19/03/2007, l arrêté du 03/05/2007, Le label Passiv Haus Bâtiments à énergie positive

3 Titre 3 : JUSTIFICATION DU CHOIX DE PARTI DU TRAITEMENT DE L ENVELOPPE Les différents systèmes d'isolation thermique de bâtiments en neuf et en rénovation : les technologies, performances, règles de conception Les simulations dynamiques à réaliser : L optimisation confort thermique d été / d hiver / éclairage naturel des surfaces vitrées L optimisation technico économique du choix des matériaux isolants (notion de fourchette de gain en % sur Cep ratio de coût du matériau isolant) L optimisation technico écologique du choix des matériaux isolants (notion de fourchette de gain en % sur Cep ratio de gain sur GES) Titre 4 : JUSTIFICATION DU CHOIX DE PARTI DES SOLUTIONS TECHNIQUES Liste des avantages et inconvénients de chaque solution technique étudiée La nécessité d optimiser les dimensionnements : exemples sur productions chaleur chauffage + ECS solutions hybrides avec EnR Nécessité d une approche en coût global : Les hypothèses à prendre en compte (occupations, durée de fonctionnement par usage et par équipement, coût des énergies, prestations d entretien maintenance, aides et subventions ) Les incidences financières de chaque prestation étudiée par rapport à une solution de référence Le coût d exploitation (facture énergétique et coût d entretien/maintenance) actuel et futur probable (à 10, 20 et 30ans)

4 Titre 5 : RESPECT DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE PAR COMMISSIONNEMENT Liste des dérives possibles des performances énergétiques depuis le calcul thermique réglementaire jusqu à la fin de la garantie de bon fonctionnement des installations Liste des points de vigilance pour contrôle continu de la performance énergétique depuis le calcul thermique réglementaire jusqu à la réception des travaux Présence indispensable lors : des mises au point statiques et dynamiques des installations des mises en route et mises en service des passations des installations avec l exploitant Contrôle de la performance énergétique réelle MOYENS ET METHODES PEDAGOGIQUES Méthodes pédagogiques Support pédagogique est constitué d'une documentation papier et d exemples de cas types traités. Une liste d'ouvrages de référence seront exposés durant le cours Illustrations à partir de cas concrets Les cas types sont des cas interactifs de mise en situation professionnelle «BET» Moyens pédagogiques Liste d'ouvrages Etudes de cas Remise des documents papier EVALUATION Évaluation de la satisfaction par questionnaire remplis individuellement portant sur la qualité de la formation suivie d'un débat interactif et collectif sur les points à conserver et à améliorer. DUREE 3 jours - 21h

5 TARIF HT/personne

Groupe de travail : (22/05/14)

Groupe de travail : (22/05/14) Projet de nouvelles qualifications 1224, 1326 et 1327 liées à la performance énergétique des bâtiments dans le cadre de l intégration des exigences de la charte «RGE Etudes» dans la nomenclature OPQIBI

Plus en détail

1905 : Audit énergétique des bâtiments (tertiaires et/ou habitations collectives)

1905 : Audit énergétique des bâtiments (tertiaires et/ou habitations collectives) 1905 : Audit énergétique des bâtiments (tertiaires et/ou habitations collectives) Ce programme a été conçu pour répondre aux exigences de la Qualification OPQIBI 1905 ou qualification équivalente dans

Plus en détail

RGE. «Reconnu Garant de l Environnement»

RGE. «Reconnu Garant de l Environnement» RGE «Reconnu Garant de l Environnement» Le périmètre conception bioclimatique et passive du projet architectural, enveloppe thermique y compris étanchéité à l air et transferts d hygrométrie dans les parois.

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION Formations FEEBat module 1 et module 2

PROGRAMME DE FORMATION Formations FEEBat module 1 et module 2 Formations FEEBat module 1 et module 2 énergétique des bâtiments résidentiels existants et Maitriser et utiliser les outils de diagnostic de performance énergétique Connaitre les éléments clés techniques,

Plus en détail

Catalogue des formations

Catalogue des formations Catalogue des formations 2018 Qui sommes-nous? Association technique, le CRER concrétise depuis 20 ans, une volonté de passer à l acte dans les domaines de la sobriété énergétique, de l efficacité énergétique,

Plus en détail

Les outils de la rénovation du bâti ancien

Les outils de la rénovation du bâti ancien Les outils de la rénovation du bâti ancien Simulation thermique dynamique (STD) Objectifs, freins, limites et retours d expériences Par: Julien CARTON (ICSEED) Vendredi 4 novembre 2016 1 Introduction ICSEED

Plus en détail

Formation RT2012 «Environnement juridique, technique et sociologique»

Formation RT2012 «Environnement juridique, technique et sociologique» Code stage Responsable Comité formation ICO Durée 1 jour Formation RT2012 «Environnement juridique, technique et sociologique» Objectifs Les objectifs de ce module de formation sont que les stagiaires

Plus en détail

La directive bâtiment (2002/91/CE) sa transposition en droit français

La directive bâtiment (2002/91/CE) sa transposition en droit français La directive bâtiment (2002/91/CE) sa transposition en droit français En dehors des DPE, figurent dans la directive : Les études de faisabilité énergie lors des projets de bâtiments neufs de plus de 1000

Plus en détail

ENVITHERM. Société d études et d ingénierie de l énergie. AUDIT ENERGETIQUE DES COPROPRIETES 14 décembre 2012 Jean-Michel FAUCHIER

ENVITHERM. Société d études et d ingénierie de l énergie. AUDIT ENERGETIQUE DES COPROPRIETES 14 décembre 2012 Jean-Michel FAUCHIER ENVITHERM Société d études et d ingénierie de l énergie AUDIT ENERGETIQUE DES COPROPRIETES 14 décembre 2012 Jean-Michel FAUCHIER ENVITHERM ZAE Les Avants - 5, avenue du Grand Chêne 34270 St Mathieu de

Plus en détail

Opération de réhabilitation / rénovation énergétique. Direction Territoriale Est, Laboratoire de Strasbourg

Opération de réhabilitation / rénovation énergétique. Direction Territoriale Est, Laboratoire de Strasbourg Opération de réhabilitation / rénovation énergétique 1 Positionnement d une opération de réhabilitation énergétique 2 Les phases de l opération de réhabilitation énergétique Phase 1 : Le diagnostic approfondi

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS

CATALOGUE DE FORMATIONS Performance énergétique et environnementale des bâtiments CATALOGUE DE FORMATIONS Deuxième semestre 2017 Des bâtiments sains et écologiques pour tous La formation chez SCOP EcoZimut Contribuer à la qualité

Plus en détail

AMO Energie d opérations de construction et de réhabilitation de bâtiments

AMO Energie d opérations de construction et de réhabilitation de bâtiments Ensemble des missions AMO Energie d opérations de construction et de réhabilitation de bâtiments Assister et accompagner la collectivité dans la réalisation d opérations de construction ou de réhabilitation

Plus en détail

Mission complète pour la construction d un pavillon locatif passif à Grazay. Cahier des charges

Mission complète pour la construction d un pavillon locatif passif à Grazay. Cahier des charges Mission complète pour la construction d un pavillon locatif passif à Grazay Cahier des charges Approuvé le 20 mai 2011 Nom du maître d'ouvrage : Commune de Grazay Mairie, 4 Place St Denis 53 440 GRAZAY

Plus en détail

Réglementation et outils incitatifs pour les bâtiments existants

Réglementation et outils incitatifs pour les bâtiments existants Réglementation et outils incitatifs pour les bâtiments existants Vendredi 24 juin Pierre BONNEMAYRE Chef de projet réglementation thermique des bâtiments existants Ministère de l écologie, du développement

Plus en détail

L énergie Maîtriser les déperditions énergétiques dans un bâtiment

L énergie Maîtriser les déperditions énergétiques dans un bâtiment L énergie Maîtriser les déperditions énergétiques dans un bâtiment Travaux Dirigés 01 Les enjeux de l isolation des bâtiments Comprendre les objectifs et les exigences de la réglementation thermique RT2012

Plus en détail

Colloque régional. Rénovation et transition énergétique - 3 Décembre Orléans

Colloque régional. Rénovation et transition énergétique - 3 Décembre Orléans Colloque régional Rénovation et transition énergétique - 3 Décembre 2013 - Orléans De la programmation d un projet de rénovation à son utilisation: les méthodes d organisation concourant à la réussite

Plus en détail

DESCRIPTIF DES EXAMENS ET QUALIFICATION

DESCRIPTIF DES EXAMENS ET QUALIFICATION D.P.E THERMOGRAPHIE INFILTROMÉTRIE RT2012 WINPTZ - OREBAT PUBLIC CONCERNÉ Architecte et B.E.T Diagnostiqueurs immobilier Professionnels du bâtiment Toute personne, chargée d opération d amélioration énergétique

Plus en détail

ORIGINE DU DISPOSITIF RGE ETUDES

ORIGINE DU DISPOSITIF RGE ETUDES RGE ETUDES ORIGINE DU DISPOSITIF RGE ETUDES Expérimentations régionales Besoin d identifier les professionnels compétent Besoin de faire monter en compétence la profession 15/12/2014 Présentatino RGE "ETUDES"

Plus en détail

Consommation finale (climat normal) en 2002

Consommation finale (climat normal) en 2002 UN CONTEXTE ET DES ENJEUX IMPORTANTS Politique de lutte contre le changement climatique (réduction des émissions de gaz effet de serre) Politique de maîtrise de l énergie (réduction des consommations,

Plus en détail

Retour d expérience sur l'application des règles de construction dans la construction neuve DDT Savoie / 28 novembre 2012 Thermique

Retour d expérience sur l'application des règles de construction dans la construction neuve DDT Savoie / 28 novembre 2012 Thermique Retour d expérience sur l'application des règles de construction dans la construction neuve DDT Savoie / 28 novembre 2012 Thermique Pascal PELTE / CETe de Lyon 1 Thermique Sommaire 1. Rappel du contexte

Plus en détail

SEQUENCE N 07 SCIENCES DE L INGENIEUR 1S La thermique Analyse du besoin

SEQUENCE N 07 SCIENCES DE L INGENIEUR 1S La thermique Analyse du besoin Depuis la mise en place d une réglementation thermique (1974), la consommation énergétique des constructions neuves a été divisée par 2. Le Grenelle Environnement prévoit de la diviser à nouveau par 3

Plus en détail

RT Formation présentielle. De l'application de la réglementation aux bâtiments à énergie positive. Réf. va19

RT Formation présentielle. De l'application de la réglementation aux bâtiments à énergie positive. Réf. va19 RT 2012 De l'application de la réglementation aux bâtiments à énergie positive Formation présentielle Formation Cette formation est disponible en intra-établissement seulement Réf. va19 Avec le Grenelle

Plus en détail

ANNEXE 1 NOTE EXPLICATIVE ET TABLEAU DE SYNTHESE

ANNEXE 1 NOTE EXPLICATIVE ET TABLEAU DE SYNTHESE ANNEXE 1 NOTE EXPLICATIVE ET TABLEAU DE SYNTHESE Le référentiel décline quatre thèmes techniques : Bioclimatique : couvrir un maximum de besoins de chauffage par l énergie solaire passive (sans recours

Plus en détail

MODULE_RENOVE_V1 DEVENIR RESPONSABLE TECHNIQUE EN RENOVATION ENERGETIQUE DES LOGEMENTS

MODULE_RENOVE_V1 DEVENIR RESPONSABLE TECHNIQUE EN RENOVATION ENERGETIQUE DES LOGEMENTS Centre de Ressources pour la réhabilitation du patrimoine architectural MODULE_RENOVE_V1 DEVENIR RESPONSABLE TECHNIQUE EN RENOVATION ENERGETIQUE DES LOGEMENTS OBJECTIFS GENERAUX DANS UN CONTEXTE D OFFRE

Plus en détail

Amélioration Enérgétique des Bâtiments Existants

Amélioration Enérgétique des Bâtiments Existants Amélioration Enérgétique des Bâtiments Existants Amélioration Energetique des Batiments Existants I.C.O Mme Nathalie Michel : info@association-ico.net 6 bis rue Baudelique 75018 PARIS tel. : 0146063016

Plus en détail

SOLAIRE THERMIQUE LE SOUTIEN DE L ADEME ET DE LA REGION EN PROVENCE-ALPES-COTE D AZUR. MARSEILLE, le 28/11/2017

SOLAIRE THERMIQUE LE SOUTIEN DE L ADEME ET DE LA REGION EN PROVENCE-ALPES-COTE D AZUR. MARSEILLE, le 28/11/2017 SOLAIRE THERMIQUE LE SOUTIEN DE L ADEME ET DE LA REGION EN PROVENCE-ALPES-COTE D AZUR MARSEILLE, le 28/11/2017 Les aides en PACA Inscrites dans le cadre du Contrat de Plan Etat Région: convention pluri-annuelle

Plus en détail

L amélioration de l efficacité énergétique des constructions du secteur hospitalier

L amélioration de l efficacité énergétique des constructions du secteur hospitalier L amélioration de l efficacité énergétique des constructions du secteur hospitalier 20 septembre 2016 ADEME Direction Régionale Centre-Val de Loire 1. «Facteur 4» et transition énergétique 2. Consommations

Plus en détail

La Thermique et l Energétique du bâtiment. La Recherche&Développement dans le domaine de la rationalisation énergétique

La Thermique et l Energétique du bâtiment. La Recherche&Développement dans le domaine de la rationalisation énergétique . L optimisation énergétique au service de l environnement La Thermique et l Energétique du bâtiment. La Recherche&Développement dans le domaine de la rationalisation énergétique La Formation 1 Notre philosophie

Plus en détail

Accueil des participants QUALITE DANS LE BATIMENT : ENJEUX ET OUTILS DE LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE CALCULÉE À LA PERFORMANCE RÉELLE

Accueil des participants QUALITE DANS LE BATIMENT : ENJEUX ET OUTILS DE LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE CALCULÉE À LA PERFORMANCE RÉELLE LES BÂTIMENTS ÉCONOMES EN ÉNERGIE Pathologies de l enveloppe et des équipements + Qualité de l air intérieur et ventilation 05/10/2016 - PARIS Pourquoi participer à cet événement Identifier les risques

Plus en détail

MISSION D ASSISTANCE A LA MAITRISE D OUVRAGE BATIMENTS PUBLICS VOLET ENERGETIQUE - CAHIER DES CHARGES -

MISSION D ASSISTANCE A LA MAITRISE D OUVRAGE BATIMENTS PUBLICS VOLET ENERGETIQUE - CAHIER DES CHARGES - MISSION D ASSISTANCE A LA MAITRISE D OUVRAGE BATIMENTS PUBLICS VOLET ENERGETIQUE 1- Présentation générale la mission - CAHIER DES CHARGES - Le maître d ouvrage public (MO) peut se faire assister par un

Plus en détail

Bâtiments Basse Consommation

Bâtiments Basse Consommation Le Bâtiment Basse Consommation (BBC) est définit par l arrêté du 8 mai 2007. P our un usage d habitation, le bâtiment BBC devra présenter une consommation d énergie primaire inférieure à 50 kwh/m²/an pour

Plus en détail

Document Confidentiel AMOES

Document Confidentiel AMOES 3 AMOES 4 L équipe : 7 collaborateurs dont 4 associés fondateurs - François BOURMAUD, Directeur Production, Ecole Centrale Paris - David CHENIER, Président et Directeur Bureau d Etude, Ecole Centrale Paris

Plus en détail

Module DPE SANS MENTION

Module DPE SANS MENTION PROGRAMME Module DPE SANS MENTION Objectifs - Maîtriser le contexte réglementaire et législatif du diagnostic de performance énergétique - Savoir réaliser un diagnostic de performance énergétique - Appréhender

Plus en détail

REX Bepos en Pays de la Loire

REX Bepos en Pays de la Loire REX Bepos en Pays de la Loire Point sur le BEPOS Pourquoi le BEPOS? Europe : directive 2010/31/UE sur la performance énergétique des bâtiment définit les nzeb (nearly zero energy buildings) «bâtiment qui

Plus en détail

CONCOURS 2012 Bâtiments Basse Consommation d Énergie. Fabrice LAMOUREUX - Région Languedoc-Roussillon Réunion Club Énergies 34 du 9 février 2012

CONCOURS 2012 Bâtiments Basse Consommation d Énergie. Fabrice LAMOUREUX - Région Languedoc-Roussillon Réunion Club Énergies 34 du 9 février 2012 CONCOURS 2012 Bâtiments Basse Consommation d Énergie Fabrice LAMOUREUX - Région Languedoc-Roussillon Réunion Club Énergies 34 du 9 février 2012 OBJECTIF : EXPERIMENTER LES LABELS BATIMENT BASSE CONSOMMATION

Plus en détail

Réussir son projet. Batimat Novembre 2007

Réussir son projet. Batimat Novembre 2007 Réussir son projet Batimat Novembre 2007 1 Le besoin Une demande importante des acteurs du terrain Comment aller vers des bâtiments basse consommation? L association a choisi de rédiger un premier guide

Plus en détail

Maîtrise de l énergie et confort dans le bâtiment

Maîtrise de l énergie et confort dans le bâtiment Licence pro Maîtrise de l énergie et confort dans le bâtiment Qu est-ce que la maîtrise de l énergie et du confort? La maîtrise de l énergie et du confort est un enjeu majeur de tous les projets actuels

Plus en détail

Contrôleur technique RT 2012

Contrôleur technique RT 2012 PROGRAMME Contrôleur technique RT 2012 Objectifs - Proposer une offre globale pour la prise en compte de la RT 2012 recherchée par les prescripteurs bâtiment. - Comprendre le contexte réglementaire et

Plus en détail

Appel à projets Bâtiments exemplaires

Appel à projets Bâtiments exemplaires Appel à projets Bâtiments exemplaires EDITION 2016-2017 Dossier de candidature Le dossier de candidature devra être envoyé au stade Avant Projet Définitif au plus tard et comprendra l ensemble des documents

Plus en détail

L'essentiel de la Réglementation thermique RT 2012

L'essentiel de la Réglementation thermique RT 2012 L'essentiel de la Réglementation thermique RT 2012 Ma maison, ma planète - 18/10/2011 CETE de Lyon DLCF Olivier BONNEAU Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement

Plus en détail

Réussir son projet en solaire thermique collectif. Parçay-Meslay 24/11/2015

Réussir son projet en solaire thermique collectif. Parçay-Meslay 24/11/2015 Réussir son projet en solaire thermique collectif Parçay-Meslay 24/11/2015 Introduction Mohamed Amjahdi Directeur régional adjoint ADEME Centre-Val de Loire Parçay-Meslay 24/11/2015 Le solaire thermique

Plus en détail

Chaleur solaire collective: la nouvelle dynamique. Webinaire SOCOL - FNCCR

Chaleur solaire collective: la nouvelle dynamique. Webinaire SOCOL - FNCCR Chaleur solaire collective: la nouvelle dynamique 20 novembre 2018 Edwige Porcheyre Coordinatrice de projets Webinaire SOCOL - FNCCR Enerplan Le syndicat des professionnels de l énergie solaire Créé

Plus en détail

Réglementation thermique 2012

Réglementation thermique 2012 Réglementation thermique 2012 Présentation générale Janvier 2011 Evolution des réglementations thermiques Les objectifs affichés de la RT2012 o Conformément à l'article 4 de la loi Grenelle 1, la RT 2012

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012

Réglementation Thermique 2012 INFO TECHNIQUE Réglementation Thermique 2012 Les 10 points clés A B C D E F G Arrêté du 26 octobre 2010 Décret n 2010-1269 du 26 octobre 2010 1. Quel est l objectif de la réglementation? La réglementation

Plus en détail

La construction passive en action

La construction passive en action LA MAISON PASSIVE La construction passive en action NOVABUILD 18 Novembre 2016 1 SOMMAIRE 1 LA DEMARCHE PASSIVE 1.1 Le passif: 5 mesures 1.2 L isolation 1.3 Les fenêtres «chaudes» 1.4 Pas de ponts thermiques

Plus en détail

La mention RGE pour les prestations intellectuelles

La mention RGE pour les prestations intellectuelles GROUPE REGIONAL MIDI-PYRENEES Réunion technique du 24 septembre 2015 à TOULOUSE La mention RGE pour les prestations intellectuelles Présentation: Dominique ALLEHAUX 1 Sommaire 1. La Charte RGE Etudes:

Plus en détail

JCE LILLE 19 OCTOBRE 2017

JCE LILLE 19 OCTOBRE 2017 Accueil Jean-Pascal ROCHE Président d ICO Programme de la journée 9h00 : Présentation d ICO 9h15 : Atelier 1 : De la RT 2012 à la RE 2020 10h45 : Pause - visite des stands 11h15 : Atelier 2 : Partage d

Plus en détail

Expert en Economie et Efficacité Energétique des Bâtiments *

Expert en Economie et Efficacité Energétique des Bâtiments * Expert en Economie et Efficacité Energétique des Bâtiments * Titre de niveau I (BAC + 5) - Cycle diplômant de 41 jours Formation (40 jours) + Certification (1 jour) 1 * Titre enregistré au RNCP (Registre

Plus en détail

Audit énergétique des bâtiments départementaux et collèges

Audit énergétique des bâtiments départementaux et collèges Audit énergétique des bâtiments départementaux et collèges Principaux résultats AUEG - 2 juin 2015 LES BATIMENTS CONCERNEES Tous les bâtiments propriétés du Département Collèges Périmètre : 97 collèges

Plus en détail

CHAUFFER SON EAU ET SA MAISON LE SOLEIL AVEC. Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie

CHAUFFER SON EAU ET SA MAISON LE SOLEIL AVEC. Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie CHAUFFER SON EAU ET SA MAISON AVEC LE SOLEIL Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie 1/ Répartition des consommations d énergie dans un habitat moyennement isolé (années

Plus en détail

LES ENJEUX ÉNERGÉTIQUES

LES ENJEUX ÉNERGÉTIQUES STAGE DE FORMATION MDE LES ENJEUX ÉNERGÉTIQUES DANS LE BÂTIMENT: LE BBC, LA RT2012 Contexte A la fin de l année, la RT2012 sera applicable sur certaines catégories de bâtiments. Elle fait suite à la prise

Plus en détail

PROGRAMME DE LA FORMATION AVEC METHODES ET MOYENS PEDAGOGIQUES

PROGRAMME DE LA FORMATION AVEC METHODES ET MOYENS PEDAGOGIQUES PROGRAMME DE LA FORMATION AVEC METHODES ET MOYENS PEDAGOGIQUES Intitulé du stage Durée en heure Public Pré-requis Nombre de stagiaires maximum par session Coût de la formation Objectif général FEEBAT Module_RENOVE

Plus en détail

Appel à projets. Bâtiments Basse Energie 2016

Appel à projets. Bâtiments Basse Energie 2016 Appel à projets Bâtiments Basse Energie 2016 REGLEMENT 1. CONTEXTE : Cet appel à projets a pour objectif de favoriser l émergence de bâtiments intégrant une approche ambitieuse sur l efficacité énergétique,

Plus en détail

CHAUFFER LE SOLEIL AVEC. Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie Profitez des aides de l Agglo en neuf et rénovation

CHAUFFER LE SOLEIL AVEC. Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie Profitez des aides de l Agglo en neuf et rénovation SON EAU CHAUFFER ET SA MAISON AVEC LE SOLEIL Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie Profitez des aides de l Agglo en neuf et rénovation 1/ Répartition des consommations

Plus en détail

Centre de ressources régional Qualité Environnementale des Bâtiments

Centre de ressources régional Qualité Environnementale des Bâtiments Centre de ressources régional Qualité Environnementale des Bâtiments www.bourgogne-batiment-durable.fr Laurent Boiteux chef de projet & formateur Avec le soutien financier de Bourgogne Bâtiment Durable

Plus en détail

Performance énergétique des bâtiments neufs et labels HPE

Performance énergétique des bâtiments neufs et labels HPE Performance énergétique des bâtiments neufs et labels HPE Olivier Servant Direction Générale de l Urbanisme, de l Habitat et de la Construction Chef de projet Réglementation Thermique Performance énergétique

Plus en détail

AVEC LE FONDS CHALEUR PASSEZ AU SOLAIRE THERMIQUE!

AVEC LE FONDS CHALEUR PASSEZ AU SOLAIRE THERMIQUE! AVEC LE FONDS CHALEUR PASSEZ AU SOLAIRE THERMIQUE! CFA ANTIBES 31 mars 2016 1 Pourquoi le Fonds Chaleur? Les engagements nationaux et européens suite à la COP 21 2050 : Facteur 4 / réduction par 4 des

Plus en détail

Réglementations Thermiques

Réglementations Thermiques Réglementations Thermiques Jean-Pierre BARDY Sous-Directeur de la qualité et du Développement durable dans la construction MEDDTL - DGALN - DHUP Lyon - 21 juin 2011 Réglementation thermique «Grenelle Environnement

Plus en détail

Bâtiments & énergies

Bâtiments & énergies Bâtiments & énergies Plan RT 2005 & labels énergétiques Master AUDT UE 32 Thermique 1 A quoi sert l'énergie dans un bâtiment? : Confort Se chauffer (en décroissance) S éclairer Se rafraîchir Santé Avoir

Plus en détail

AGENCE LOCALE DE L ENERGIE MONTPELLIER

AGENCE LOCALE DE L ENERGIE MONTPELLIER AGENCE LOCALE DE L ENERGIE MONTPELLIER Contenu réglementaire d un audit énergétique obligatoire HISTORIQUE LÉGISLATIF DE L OBLIGATION D AUDIT - Initialement instauré par la loi Grenelle 2 Article 1 de

Plus en détail

Président d EnR Concept Vice-président d ENERPLAN

Président d EnR Concept Vice-président d ENERPLAN RT2012 Jérôme Alba Président d EnR Concept Vice-président d ENERPLAN 100 Evolution des consommations d'énergie chauffage et ECS en résidentiel 90 80 EnR Gaz Nat. 70 Electricité 60 50 40 30 20 10 0 1950

Plus en détail

Numéro agrément : OF BU MODULE_RENOVE_V1 DEVENIR RESPONSABLE TECHNIQUE EN RENOVATION ENERGETIQUE DES LOGEMENTS

Numéro agrément : OF BU MODULE_RENOVE_V1 DEVENIR RESPONSABLE TECHNIQUE EN RENOVATION ENERGETIQUE DES LOGEMENTS Centre de Ressources pour la réhabilitation du patrimoine architectural Numéro agrément : OF73 2015-BU MODULE_RENOVE_V1 DEVENIR RESPONSABLE TECHNIQUE EN RENOVATION ENERGETIQUE DES LOGEMENTS OBJECTIFS GENERAUX

Plus en détail

D.P.E THERMOGRAPHIE INFILTROMÉTRIE OBJECTIFS

D.P.E THERMOGRAPHIE INFILTROMÉTRIE OBJECTIFS D.P.E THERMOGRAPHIE INFILTROMÉTRIE PUBLIC CONCERNÉ Architecte et B.E.T Diagnostiqueurs immobilier Professionnels du bâtiment Toute personne, chargée d opération d amélioration énergétique du bâtiment Constructeurs

Plus en détail

FORMATION - Rénovation énergétique des copropriétés -

FORMATION - Rénovation énergétique des copropriétés - Module #1 LE MARCHÉ DE LA RÉNOVATION EN COPROPRIÉTÉ La rénovation énergétique des copropriétés en région parisienne : des politiques publiques incitatives et un marché à investir Disposer d un état des

Plus en détail

Certification NF Bâtiment Tertiaire en Exploitation Démarche HQE Présentation de la démarche ILEO 27/33 quai Le Gallo Boulogne Billancourt

Certification NF Bâtiment Tertiaire en Exploitation Démarche HQE Présentation de la démarche ILEO 27/33 quai Le Gallo Boulogne Billancourt Certification NF Bâtiment Tertiaire en Exploitation Démarche HQE Présentation de la démarche ILEO 27/33 quai Le Gallo Boulogne Billancourt Paris, le 19 Avril 2013 Introduction Ce document a pour but de

Plus en détail

Rénovation des bâtiments publics. SEDI Salon de la transition énergétique 6 avril 2017

Rénovation des bâtiments publics. SEDI Salon de la transition énergétique 6 avril 2017 Rénovation des bâtiments publics SEDI Salon de la transition énergétique 6 avril 2017 Quelques chiffres Consommation totale du patrimoine géré par les communes (métropole, chiffres 2012) (métropole hors

Plus en détail

Réussir son projet en solaire thermique collectif

Réussir son projet en solaire thermique collectif Réussir son projet en solaire thermique collectif Une filière en progrès, des acteurs mobilisés Une implication forte de GrDF Fabrice GAILLAT GrDF Pied de page ou date à remplir dans le masque 5 mai 2015

Plus en détail

SEMAINE UNIVERSITAIRE LUXEMBOURGEOISE DE L ENVIRONNEMENT

SEMAINE UNIVERSITAIRE LUXEMBOURGEOISE DE L ENVIRONNEMENT SEMAINE UNIVERSITAIRE LUXEMBOURGEOISE DE L ENVIRONNEMENT Labels et Certifications en France Intervenant : Arnaud GAUTHIER AJir Environnement : 27 rue Saint Vincent 54 700 NORROY LES PONT A MOUSSON Tél

Plus en détail

Focus 2 L eau chaude sanitaire, Une particularité française

Focus 2 L eau chaude sanitaire, Une particularité française Focus 2 L eau chaude sanitaire, Une particularité française Les solutions thermodynamiques dans l individuel et le collectif, Cédric BEAUMONT Directeur technique 2 Le poids de l eau (les enjeux de l ECS)

Plus en détail

Connaître le bois, matériau pour la construction

Connaître le bois, matériau pour la construction Connaître le, matériau pour la construction Le, matière vivante, naturelle et renouvelable, issue de forêts durablement gérées, donne vie aux projets. Il se décline en de nombreuses essences, certaines

Plus en détail

JCE 16 Avril Lille. Enseignements et retours d'expérience des bâtiments basse énergie, pour mieux concevoir, construire et rénover demain!

JCE 16 Avril Lille. Enseignements et retours d'expérience des bâtiments basse énergie, pour mieux concevoir, construire et rénover demain! Journée du Confort et de l Eau Labels et certifications Jean Pascal Roche (Adret) Qu est ce qu un label? Les labels, dans le neuf, sont définis par l arrêté de mai 2007; ils sont liés à la RT 2005 et n

Plus en détail

FORMATION - Rénovation énergétique des copropriétés -

FORMATION - Rénovation énergétique des copropriétés - Module #1 LE MARCHÉ DE LA RÉNOVATION EN COPROPRIÉTÉ La rénovation énergétique des copropriétés en région parisienne : des politiques publiques incitatives et un marché à investir Disposer d un état des

Plus en détail

INTERVENTION ECO RESPONSABLE SUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS REHABILITATION RENOVATION

INTERVENTION ECO RESPONSABLE SUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS REHABILITATION RENOVATION en Ile-de-France le Pôle de formation Environnement, Ville & Architecture 18, rue du Faubourg Saint-Martin - 75010 Paris tél. : 01 0 3 15 23 - mail : fbonhomme@poleformation-idf.org N SIRET : 51207099600016

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS EN MATIERE DE SOLUTIONS TECHNIQUES D OPERATIONS BBC DANS LE LOGEMENT SOCIAL

ENSEIGNEMENTS EN MATIERE DE SOLUTIONS TECHNIQUES D OPERATIONS BBC DANS LE LOGEMENT SOCIAL ENSEIGNEMENTS EN MATIERE DE SOLUTIONS TECHNIQUES D OPERATIONS BBC DANS LE LOGEMENT SOCIAL I Contexte Dans le cadre de la mise en œuvre de son Observatoire de la Performance Energétique, l USH a signé fin

Plus en détail

30/03/2012. Document : Olivier LESNIEWSKI FFB-DAT Présentation / Mise à jour : Sandrine CASTANIE- b.e. azimut

30/03/2012. Document : Olivier LESNIEWSKI FFB-DAT Présentation / Mise à jour : Sandrine CASTANIE- b.e. azimut Document : Olivier LESNIEWSKI FFB-DAT Présentation / Mise à jour : Sandrine CASTANIE- b.e. azimut MDE ST-CHRISTOL 30 mars 2012 1 Le contexte La réglementation en cours RT 2005 Le niveau BBC RT 2012 et

Plus en détail

FORMATION - Rénovation énergétique des copropriétés -

FORMATION - Rénovation énergétique des copropriétés - Module #1 LE MARCHÉ DE LA RÉNOVATION EN COPROPRIÉTÉ La rénovation énergétique des copropriétés en région parisienne : des politiques publiques incitatives et un marché à investir Disposer d un état des

Plus en détail

EFAPPE Module Conduite et rédaction d une étude de faisabilité

EFAPPE Module Conduite et rédaction d une étude de faisabilité EFAPPE Module Conduite et rédaction d une étude de faisabilité Conduite et rédaction d une étude de faisabilité SOCOTEC Fabienne JULIOT : fabienne.juliot@socotec.fr 1 avenue du Parc 78180 MONTIGNY LE BRETONNEUX

Plus en détail

Le 24 septembre 2013 Emmanuel Bouffioux & Jean-Philippe Lemaire 2

Le 24 septembre 2013 Emmanuel Bouffioux & Jean-Philippe Lemaire 2 Le 24 septembre 2013 Emmanuel Bouffioux & Jean-Philippe Lemaire 2 Le 24 septembre 2013 Emmanuel Bouffioux & Jean-Philippe Lemaire 3 Le 24 septembre 2013 Emmanuel Bouffioux & Jean-Philippe Lemaire 4 Le

Plus en détail

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie?

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie? Contruire Basse Consommation : on y va? Rénovation des bâtiments communaux Comment mobiliser son gisement d économie? ASDER le 20 mars 2012 Programme : Connaître son patrimoine : suivi des consommations,

Plus en détail

Des solutions pour la planète

Des solutions pour la planète Des solutions pour la planète Depuis le 8 décembre 2006 Prioriterre est devenu certificateur du label sur la France Des expérience qui ont fait leurs preuves Environmental Assessment Method 2 réussites

Plus en détail

Le reste du temps c est la RT élément par élément

Le reste du temps c est la RT élément par élément Le reste du temps c est la RT élément par élément RT Elément par Elément Les bâtiments existants résidentiels et non-résidentiels sont concernés par ces dispositions, à l'exception de ceux soumis aux mesures

Plus en détail

MPM / JT ALE St-Brieuc Appel à Projets Prébat BBC

MPM / JT ALE St-Brieuc Appel à Projets Prébat BBC Appel à Projets Prébat BBC 2008-2014 Bilan chiffré : AAP Bâtiments Basse Consommation 277 projets reçus, 252 éligibles, 177 lauréats 113 projets tertiaires et 64 résidentiels 77 projets neufs, 100 réhabilitations

Plus en détail

Les labels Effinergie+ et BEPOS-Effinergie Collectif Effinergie

Les labels Effinergie+ et BEPOS-Effinergie Collectif Effinergie Les labels Effinergie+ et BEPOS-Effinergie 2013 Collectif Effinergie La genèse... Dynamiser l efficacité thermique du bâtiment Un enjeu environnemental et économique dans le secteur du bâtiment Une absence

Plus en détail

La clé INSTALLATION D EAU CHAUDE OPTIMISEE. Part de l eau chaude sanitaire dans une maison individuelle rénovée BBC

La clé INSTALLATION D EAU CHAUDE OPTIMISEE. Part de l eau chaude sanitaire dans une maison individuelle rénovée BBC La clé INSTALLATION D EAU CHAUDE OPTIMISEE Dans les bâtiments performants, la quantité d énergie utilisée pour la production de l eau chaude représente une part importante des besoins d énergie et, si

Plus en détail

Propositions d orientations pour le secteur du BATIMENT

Propositions d orientations pour le secteur du BATIMENT MAITRISE DE L ENERGIE, GAZ À EFFET DE SERRE ET QUALITE DE L AIR Propositions d orientations pour le secteur du BATIMENT Enjeux et chiffres-cl clés du diagnostic En LR, le bâtiment est le 1er secteur consommateur

Plus en détail

pac facteur 7 Sourcéo L eau grise Source d énergie

pac facteur 7 Sourcéo L eau grise Source d énergie Sourcéo pac facteur 7 L eau grise Source d énergie www.france-air.com Un pas vers 2020 Répondre aux exigences des futurs labels énergétiques dans les logements collectifs La réglementation thermique 2012

Plus en détail

JCE TOULOUSE 14 MAI.

JCE TOULOUSE 14 MAI. JCE TOULOUSE 14 MAI Performances Energétiques et Bas Carbone, ou en sont nos bâtiments? TOULOUSE 14 MAI 2019 JCE TOULOUSE Jean-Pascal ROCHE Président d ICO Les accords de Paris sur le climat COP 21 en

Plus en détail

Atelier Régional EcoQuartiers

Atelier Régional EcoQuartiers Atelier Régional EcoQuartiers «La performance énergétique dans les écoquartiers» Panorama de la réglementation thermique & Zoom sur la RT 2012 Louis Bourru, DREAL Pays de la Loire Faculté de Droit de Nantes,

Plus en détail

Formation d Opérateurs en Etanchéité à l air des bâtiments et Contrôleur technique de la RT 2012

Formation d Opérateurs en Etanchéité à l air des bâtiments et Contrôleur technique de la RT 2012 2018 de d un bâtiment neuf, de fin de travaux Formation d Opérateurs en Etanchéité à l air des bâtiments et Contrôleur technique de la RT 2012 * Certifié ISO 9001 V2008 / Cycle de formation réglementaire

Plus en détail

Module 1: «Réaliser un audit énergétique : méthode et outils»

Module 1: «Réaliser un audit énergétique : méthode et outils» Programme de la formation Module 1: «Réaliser un audit énergétique : méthode et outils» 3 jours Elle répond à l exigence de formation continue qui peut être nécessaire pour un référent technique, lequel

Plus en détail

Développement durable & Habitat

Développement durable & Habitat Développement durable & Habitat La directive européenne du 16 décembre 2002 Les constats : 40% de la consommation finale d énergie de l Union Européenne (39% en France) est utilisé dans le secteur du bâtiment

Plus en détail

Petit déjeuner SEY 78, le 06 mai Présentation du marché SIPPEREC «AMO performance énergétique et environnementale du patrimoine»

Petit déjeuner SEY 78, le 06 mai Présentation du marché SIPPEREC «AMO performance énergétique et environnementale du patrimoine» 1 Petit déjeuner SEY 78, le 06 mai 2015 Présentation du marché SIPPEREC «AMO performance énergétique et environnementale du patrimoine» 2 Sommaire 1 Présentation générale du marché 2 Modalités de mise

Plus en détail

Réglementation relative aux bâtiments à énergie positive et haute performance environnementale.

Réglementation relative aux bâtiments à énergie positive et haute performance environnementale. Réglementation relative aux bâtiments à énergie positive et haute performance environnementale. Contexte politique et réglementaire, label E+C- et atouts des solutions VMZINC + Agenda FDV France > Contexte

Plus en détail

UREBA. Aides et subventions aux études et investissements UREBA : Des subventions pour l Utilisation Rationnelle de. l Energie dans les BAtiments

UREBA. Aides et subventions aux études et investissements UREBA : Des subventions pour l Utilisation Rationnelle de. l Energie dans les BAtiments : Des subventions pour l Utilisation Rationnelle de l Energie dans les BAtiments Base légale Arrêté du Gouvernement wallon du 10 avril 2003 relatif à l octroi de subventions aux personnes de droit public

Plus en détail