de construction métallique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "de construction métallique"

Transcription

1 sous la direction de Jean-Pierre Muzeau Manuel de construction métallique Extraits des Eurocodes à l usage des étudiants Afnor et Groupe Eyrolles, 2012 ISBN Afnor : ISBN Eyrolles :

2 Table des matières Avant-propos Avertissement Documents de référence Introduction Objet des normes Eurocodes Historique et avenir des normes Eurocodes Principes de calcul et vérifications Les états limites Liste des symboles Symboles utilisés dans l introduction et la partie A Eurocode Eurocode Poids volumiques, poids propres, charges d exploitation des bâtiments (EN ) Actions de la neige (EN ) Actions du vent (EN ) Symboles utilisés dans la partie B Symboles utilisés dans la partie C Partie A Eurocode 0 Bases de calcul Eurocode 1 Actions sur les structures Chapitre 1. Bases de calcul des structures Généralités Exigences... 35

3 2 Manuel de construction métallique 3. Principes du calcul aux états limites Les états limites ultimes ELU Les états limites de service ELS Variables de base Actions sur les structures Valeur caractéristique d une action Valeurs représentatives des actions variables Valeurs de calcul des actions Propriétés des matériaux Données géométriques Analyse structurale et dimensionnement assistés par l expérimentation Vérification par la méthode des coefficients partiels Vérifications et combinaisons d actions ELU Vérifications et combinaisons d actions ELS Annexe 1. Application pour les bâtiments A1.3 Combinaisons d actions ELU A1.4 Combinaisons d actions ELS Annexe 2. Tableau pratique Chapitre 2. Actions générales Généralités Domaine d application Références normatives Distinction entre principes et règles d application Termes et définitions Poids volumique apparent Angle de talus naturel Poids total autorisé en charge (PTAC) Éléments structuraux Éléments non structuraux Cloisons Cloisons mobiles Symboles Classification des actions Poids propre Charges d exploitation... 49

4 Table des matières 3 3. Situations de projet Généralités Charges permanentes Charges d exploitation Généralités Dispositions complémentaires pour les bâtiments Poids volumiques des matériaux de construction et des produits stockés Généralités Poids propre des constructions Représentation des actions Valeurs caractéristiques du poids propre Généralités Dispositions complémentaires pour les bâtiments Charges d exploitation dans les bâtiments Représentation des actions Dispositions des charges Planchers, poutres et toitures Poteaux et murs Valeurs caractéristiques des charges d exploitation Bâtiments résidentiels, sociaux, commerciaux ou administratifs Aires de stockage et locaux industriels Garages et aires de circulation accessibles aux véhicules Toitures Charges horizontales sur les garde-corps et les murs de séparation Annexe A. Tableaux des valeurs nominales des poids volumiques des matériaux de construction et des valeurs nominales des poids volumiques et des angles de talus naturel des matériaux stockés Chapitre 3. Actions de la neige sur les structures Généralités Domaine d application Termes et définitions Symboles et abréviations Classification des actions de la neige Situations de projet Charges de neige sur le sol... 62

5 4 Manuel de construction métallique 4.1 Valeurs caractéristiques Autres valeurs représentatives Charges de neige sur les toitures Nature de la charge Dispositions de charge Coefficients de forme pour les toitures Généralités Toitures à un seul versant Toitures à deux versants Toitures à versants multiples Toitures cylindriques Toitures attenant à des constructions plus élevées ou très proches d elles Effets locaux Généralités Accumulation au droit de saillies et d obstacles Chapitre 4. Actions du vent sur les structures Généralités Modélisation des actions du vent Nature Représentations des actions du vent Classification des actions du vent Valeurs caractéristiques Modèles Vitesse du vent et pression dynamique Base de calcul Valeurs de référence Vent moyen Variation avec la hauteur Rugosité du terrain Pression dynamique de pointe Actions du vent Généralités Pression aérodynamique sur les surfaces Forces exercées par le vent Coefficients de pression et de force Généralités... 82

6 Table des matières Choix du coefficient aérodynamique Coefficients de pression pour les bâtiments Généralités Murs verticaux des bâtiments à plan rectangulaire Toitures-terrasses Toitures à un seul versant Toitures à deux versants Toitures multiples (shed) Toitures en voûte Pression intérieure Toitures isolées Murs isolés, acrotères, clôtures et panneaux de signalisation Murs isolés et acrotères Coefficients de frottement Annexe 2. Lecture simplifiée de l article : «Pression intérieure» Partie b Eurocode 3 Calcul des structures en acier Chapitre 5. Règles générales et règles pour les bâtiments Généralités Domaine d application Domaine d application de l Eurocode Domaine d application de la partie Références normatives Normes de référence générales Normes de référence pour l acier de construction soudable Hypothèses Distinction entre principes et règles d application Termes et définitions Symboles Conventions pour les axes des barres Caractéristiques géométriques des sections droites Bases de calcul Exigences Exigences fondamentales Gestion de la fiabilité Durée de vie de calcul, durabilité et robustesse Principes de calcul aux états limites

7 6 Manuel de construction métallique 2.3 Variables de base Actions et influences de l environnement Propriétés des matériaux et produits Vérification par la méthode des coefficients partiels Valeurs de calcul des propriétés des matériaux Valeurs de calcul des données géométriques Résistances de calcul Vérification de l équilibre statique Calcul assisté par des essais Matériaux Généralités Acier de construction Propriétés des matériaux Exigences de ductilité Ténacité à la rupture Propriétés dans le sens de l épaisseur Tolérances Valeurs de calcul des propriétés de matériau Dispositifs d assemblage Fixations Produits d apport de soudage Autres produits préfabriqués utilisés dans les bâtiments Durabilité Analyse structurale Modélisation structurale en vue de l analyse Modélisation structurale et hypothèses fondamentales Modélisation des assemblages Interaction sol-structure Analyse globale Effets de la déformation géométrique de la structure Stabilité structurale des ossatures Imperfections Bases Imperfections pour l analyse globale des ossatures Imperfections pour l analyse des systèmes de contreventement Imperfections des éléments Méthodes d analyse prenant en compte les non-linéarités de comportement du matériau Généralités Analyse globale élastique Analyse globale plastique Classification des sections transversales

8 Table des matières Bases Classification Exigences relatives aux sections pour l analyse globale plastique États limites ultimes Généralités Résistances des sections transversales Généralités Propriétés des sections Traction Compression Moment fléchissant Cisaillement Torsion Flexion et cisaillement Flexion et effort normal Flexion, cisaillement et effort normal Résistance des barres aux instabilités Barres uniformes comprimées Barres uniformes fléchies Barres uniformes fléchies et comprimées Annexe A (informative). Méthode 1 : Facteurs d'interaction k ij pour la formule d interaction donnée en (4) Méthode générale de vérification du flambement latéral et du déversement de composants structuraux Déversement des barres avec rotules plastiques Barres composées uniformes en compression États limites de service Généralités États limites de service pour les bâtiments Flèches verticales Flèches horizontales Effets dynamiques Annexe 1. Classification des sections transversales des profilés laminés courants. 161 Annexe 2. Valeurs du coefficient de réduction c pour les cinq courbes de flambement Annexe 3. Détermination des longueurs de flambement L cr Annexe E (informative). Longueur de flambement d un élément comprimé E.1 Bases E.2 Poteaux d ossatures de bâtiment

9 8 Manuel de construction métallique Annexe 4. Annexe AX1 de l annexe nationale de l EN Moment critique de déversement élastique Objectif et domaine d application Formulation de M cr Coefficients C 1 et C Généralités Barre seulement soumise à des moments d extrémité Barre avec charge transversale Barre avec moments d extrémité et charge transversale (ponctuelle ou répartie uniforme) Partie C Eurocode 3 Calcul des assemblages Chapitre 6. Calcul des assemblages Introduction Objet Termes et définitions Composant de base (d un assemblage) Attache Élément attaché Assemblage Configuration de l assemblage Capacité de rotation Rigidité en rotation Propriétés structurales (d un assemblage) Assemblage plan Bases de calcul Hypothèses Exigences générales Sollicitations Résistance des assemblages Hypothèses de calcul Assemblages sollicités en cisaillement soumis à des chocs, à des vibrations et/ou à des charges alternées Excentricité au niveau des intersections Références

10 Table des matières 9 3. Attaches par boulons ou axes d articulation Boulons, vis, écrous et rondelles Généralités Boulons précontraints Boulons d ancrage Catégories d attaches boulonnées Attaches en cisaillement Attaches tendues Positionnement des trous de boulons et de rivets Résistance individuelle de calcul des fixations Boulons Groupe de fixations Assemblages longs Attaches résistant au glissement comportant des boulons précontraints de classe 8.8 ou Résistance au glissement Traction et cisaillement combinés Attaches hybrides Déductions pour les trous de fixations Généralités Calcul du cisaillement de bloc Cornières tendues attachées par une aile et autres barres tendues attachées de façon non symétrique Effet de levier Distribution des efforts entre fixations à l état limite ultime Attaches par axes d articulation Généralités Calcul des axes d articulation Attaches soudées Généralités Produits d apport de soudage Géométrie et dimensions Type de soudure Soudures d angle Soudures bout à bout Résistance de calcul d une soudure d angle Longueur des soudures Gorge utile Résistance des soudures d angle Résistance de calcul des soudures bout à bout Soudures bout à bout à pleine pénétration Assemblages bout à bout en T

11 10 Manuel de construction métallique 4.9 Distribution des forces Attaches sur des semelles non raidies Assemblages longs Cordons d angle uniques ou soudures bout à bout d un seul côté à pénétration partielle soumis à une charge excentrée Cornières attachées par une seule aile Soudage dans les zones formées à froid Assemblages structuraux de sections en I ou en H Généralités Bases Composants de base d un assemblage Résistance Efforts tranchants Moments fléchissants Tronçon en T équivalent tendu Résistance des composants de base Résistance des pieds de poteaux par plaque d assise Assemblages de profils creux Soudures Résistance de calcul

CONSTRUCTION PARASISMIQUE EN ACIER

CONSTRUCTION PARASISMIQUE EN ACIER CONSTRUCTION PARASISMIQUE EN ACIER 1. Le matériau 2. Observations post-sismiques 3. Notions générales 4. Les différents types de structures 5. Dalles et diaphragmes 6. Coefficients de comportement 7. Spécifications

Plus en détail

Chapitre 15 Isolation en base des bâtiments. Document de référence: Eurocode 8, EN1998-1 Chapitre 10

Chapitre 15 Isolation en base des bâtiments. Document de référence: Eurocode 8, EN1998-1 Chapitre 10 Chapitre 15 Isolation en base des bâtiments. Document de référence: Eurocode 8, EN1998-1 Chapitre 10 But: permettre un mouvement relatif de la base par rapport au sol réduction du déplacement imposé du

Plus en détail

Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques

Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques Banc d études des structures Etude de résistances de matériaux (RDM) et structures mécaniques Descriptif du support pédagogique Le banc d essais des structures permet de réaliser des essais et des études

Plus en détail

ESDEP GROUPE DE TRAVAIL 7 ELEMENTS STRUCTURAUX

ESDEP GROUPE DE TRAVAIL 7 ELEMENTS STRUCTURAUX ESDEP GROUPE DE TRAVAIL 7 ELEMENTS STRUCTURAUX Exemple 7.2 Voilement local Leçon support : Leçon 7.3 - Voilement local Fichier : EX 7-2.doc EXEMPLE 7.2 VOILEMENT LOCAL 1. PROBLEME Trois tôles en acier

Plus en détail

ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE

ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE 562 ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE 563 TABLE DES MATIÈRES ANNEXE J... 562 POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS

Plus en détail

Le maçon à son poste de travail

Le maçon à son poste de travail Fiche Prévention - E2 F 01 13 Le maçon à son poste de travail Partie 5 : Stabilisation des murs maçonnés en phase de construction La réalisation de murs en maçonnerie est une opération courante sur les

Plus en détail

BÉTON ARMÉ : THÉORIE ET APPLICATIONS

BÉTON ARMÉ : THÉORIE ET APPLICATIONS Jean-Louis Granju BÉTON ARMÉ : THÉORIE ET APPLICATIONS SELON L EUROCODE 2 Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-12782-9 Table des matières Remerciements... 2 Préface... 3 Avant-propos... 5 Objectifs...

Plus en détail

STAGES EUROCODES FORMATION CONTINUE 2015. Dans un monde en mutation, l école des formations tout au long de la vie

STAGES EUROCODES FORMATION CONTINUE 2015. Dans un monde en mutation, l école des formations tout au long de la vie STAGES EUROCODES FORMATION CONTINUE 2015 Dans un monde en mutation, l école des formations tout au long de la vie CONNAISSANCE DES TECHNIQUES DE BASE Eurocode 0 et 1 : calculs aux états limites et actions

Plus en détail

La réglementation mécanique

La réglementation mécanique mécanique introduction générale notions De résistance mécanique RISque SISMIque en europe, comparée à la grèce ou à la turquie, la France métropolitaine est une région à sismicité moyenne. Les séismes

Plus en détail

GCI-215 Charpentes métalliques I Hiver 2010 Projet de session Mardi 2 février 2010. Contexte général

GCI-215 Charpentes métalliques I Hiver 2010 Projet de session Mardi 2 février 2010. Contexte général GCI-215 Charpentes métalliques I Hiver 2010 Projet de session Mardi 2 février 2010 Contexte général Suite à de récents développements dans une municipalité du Québec, une grande compagnie de vente au détail

Plus en détail

2. Construction hybride avec des éléments laminés à chaud et des éléments formés à froid 2

2. Construction hybride avec des éléments laminés à chaud et des éléments formés à froid 2 Phase avant-projet : Construction hybride constituée d'éléments en acier minces et d'éléments en acier laminés à chaud pour constructions résidentielles Ce document introduit le concept de l'utilisation

Plus en détail

RDM Ossatures Manuel d exercices

RDM Ossatures Manuel d exercices RDM Ossatures Manuel d exercices Yves Debard Institut Universitaire de Technologie du Mans Département Génie Mécanique et Productique http://iut.univ-lemans.fr/ydlogi/index.html 26 juin 2006 29 mars 2011

Plus en détail

formation > Acquérir les fondamentaux nécessaires au calcul ou à la conception > Approcher le calcul de structures simples

formation > Acquérir les fondamentaux nécessaires au calcul ou à la conception > Approcher le calcul de structures simples formation > Acquérir les fondamentaux nécessaires au calcul ou à la conception > Approcher le calcul de structures simples Construire en métal, un art, notre métier > Se perfectionner et aborder les sujets

Plus en détail

SOMMAIRE 1. OBJET...3 2. DOMAINE D APPLICATION...5

SOMMAIRE 1. OBJET...3 2. DOMAINE D APPLICATION...5 SOMMAIRE SOMMAIRE. OBJET.... DOMAINE D APPLICATION...5. SOLUTIONS POUR PAROIS HORIZONTALES...7. Dispositions générales...7. Exemple de calcul : calcul du plancer P05...9. Exemple de solutions vérifiées

Plus en détail

Ouvrages en maçonnerie :

Ouvrages en maçonnerie : Club Ouvrages d Art du 5 février 2009 à Berre l'etang Ouvrages en maçonnerie : investigations préalables et recalculs Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr Sommaire

Plus en détail

Annexe A. Annexe A. Tableaux et données relatifs à la vérification par Eurocode 3 A.3

Annexe A. Annexe A. Tableaux et données relatifs à la vérification par Eurocode 3 A.3 Annexes Annexe A : Tableaux et données relatifs à la vérification par Eurocode 3... A.2 Annexe B : Format des fichiers générés et utilisés par CADBEL... A.11 Annexe C : Calcul de la résistance au flambement

Plus en détail

Projet SKILLS. Octobre 2013

Projet SKILLS. Octobre 2013 Projet SKILLS Octobre 2013 ASSEMBLAGES DE CONTINUITÉ PAR PLATINES D ABOUT - PARTIE 1 OBJECTIFS DU MODULE Démarche pour le calcul des assemblages boulonnés résistant à un moment : moment résistant de l

Plus en détail

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Document entériné par le Groupe Spécialisé n 3 le 15 janvier 2013 Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Groupe Spécialisé n 3 «Structures, planchers et autres composants

Plus en détail

Sommaire DVD Eurocodes Le référentiel et les outils

Sommaire DVD Eurocodes Le référentiel et les outils Sommaire DVD Eurocodes Le référentiel et les outils Sommaire du cadre juridique de la construction Cadre juridique de la construction o Règles d'urbanisme Documents d'urbanisme Règles d'occupation du sol

Plus en détail

Halle métallique Projet de construction ICOM

Halle métallique Projet de construction ICOM Halle métallique Projet de construction ICOM Professeur accompagnant : Jean-Paul Lebet Assistant : Valentin Gavillet Projet de construction: Halle métallique 2 / 49 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3

Plus en détail

Buse métallique. Buse métallique LES PONTS. Illustration des défauts

Buse métallique. Buse métallique LES PONTS. Illustration des défauts Buse métallique 1 Morphologie 2 Morphologie 3 Morphologie H longitudinaux I circonférentiels 4 Morphologie Différentes formes de buses 5 Morphologie Buse arche ou passage 6 Morphologie Arche 7 Morphologie

Plus en détail

LE GÉNIE PARASISMIQUE

LE GÉNIE PARASISMIQUE LE GÉNIE PARASISMIQUE Concevoir et construire un bâtiment pour qu il résiste aux séismes 1 Présentation de l intervenant Activité : Implantation : B.E.T. structures : Ingénierie générale du bâtiment. Siège

Plus en détail

formation > Acquérir les fondamentaux nécessaires au calcul ou à la conception > Approcher le calcul de structures simples

formation > Acquérir les fondamentaux nécessaires au calcul ou à la conception > Approcher le calcul de structures simples formation > Acquérir les fondamentaux nécessaires au calcul ou à la conception > Approcher le calcul de structures simples Construire en métal, un art, notre métier > Se perfectionner et aborder les sujets

Plus en détail

Assemblage des métaux. Assemblage des métaux

Assemblage des métaux. Assemblage des métaux Assemblage des métaux La fonction principale d un assemblage est de transmettre correctement des efforts qui peuvent être très importants et qui sont le plus généralement statiques ou quasi-statiques (actions

Plus en détail

Introduction à l Eurocode 3

Introduction à l Eurocode 3 Code EC3/0 - Niveaux I et II Introduction à l Eurocode 3 Les objectifs de ce module sont : - d appréhender le contenu des principales parties de l EN 1993, l esprit des nouvelles règles et, en particulier,

Plus en détail

INTRODUCTION 9 LE DIMENSIONNEMENT DES GARDE-CORPS 1. GÉNÉR ALITÉS 12. 1.1. Conception d un projet d ouvrage métallique 12

INTRODUCTION 9 LE DIMENSIONNEMENT DES GARDE-CORPS 1. GÉNÉR ALITÉS 12. 1.1. Conception d un projet d ouvrage métallique 12 PART_PRESENTATION:Presentation_laquage_1-8 23/04/09 10:46 Page 4 4 INTRODUCTION 9 PARTIE I LE DIMENSIONNEMENT DES GARDE-CORPS 11 1. GÉNÉR ALITÉS 12 1.1. Conception d un projet d ouvrage métallique 12 1.1.1.

Plus en détail

II - 3 Les poutres. Philippe.Bouillard@ulb.ac.be version 12 octobre 2010. Définition d une poutre Aspects géométriques

II - 3 Les poutres. Philippe.Bouillard@ulb.ac.be version 12 octobre 2010. Définition d une poutre Aspects géométriques II - 3 Philippe.Bouillard@ulb.ac.be version 12 octobre 21 Définition d une poutre Aspects géométriques Aperçu Forces internes + conventions de signe = sollicitations Principaux cas de sollicitation [Frey,

Plus en détail

FICHE PEDAGOGIQUE. - Comprendre la notion de stabilité d un système soumis à des forces, et l appliquer à un ouvrage.

FICHE PEDAGOGIQUE. - Comprendre la notion de stabilité d un système soumis à des forces, et l appliquer à un ouvrage. FICHE PEDAGOGIQUE Objectif du TD : - Calculer des résultantes de forces réparties - Calculer le moment de forces réparties - Comprendre la notion de stabilité d un système soumis à des forces, et l appliquer

Plus en détail

Introduction au béton armé selon l Eurocode 2

Introduction au béton armé selon l Eurocode 2 Jean-Louis Granju Introduction au béton armé selon l Eurocode 2 Afnor et Groupe Eyrolles, 2012 ISBN Afnor : 978-2-12-465375-1 ISBN Eyrolles : 978-2-212-13528-2 Le béton armé : comment ça marche? 25 soudure

Plus en détail

Note de Calcul Dimensionnement fourche de chariot élévateur

Note de Calcul Dimensionnement fourche de chariot élévateur Note de Calcul Dimensionnement fourche de chariot élévateur Résumé : Dimensionnement de structure de fourche de levage selon l Eurocode 3. 1. Introduction Soumission de Philippe REITER, ingénieur structures

Plus en détail

Novembre 2001 Solutions Métiers RoboBAT 123 -

Novembre 2001 Solutions Métiers RoboBAT 123 - Acier Aluminium Novembre 2001 Solutions Métiers RoboBAT 123 - Novembre 2001 Solutions Métiers RoboBAT 124 - Dimensionnement Acier/Aluminium " Avec le module de dimensionnement Acier/Aluminium, automatisez

Plus en détail

PROTECTION PARASISMIQUE

PROTECTION PARASISMIQUE POUR SE PRÉMUNIR CONTRE LE RISQUE SISMIQUE En cas de séisme, 90 % des pertes en vie humaines sont dues à l effondrement des constructions. La prévention constitue le meilleur moyen de se prémunir contre

Plus en détail

La construction métallique avec les Eurocodes

La construction métallique avec les Eurocodes sous la direction de Jean-Pierre Muzeau La construction métallique avec les Eurocodes Interprétation Exemples de calcul sous la direction de Jean-Pierre Muzeau La construction métallique avec les Eurocodes

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE A.

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE A. REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE A.MIRA - BEJAIA FACULTE DES SCIENCES ET DES SCIENCES DE L INGENIORAT DEPARTEMENT

Plus en détail

LINTEAU COUVERTURE. . La flèche f est proportionnelle aux forces F exercées sur l élément cad proportionnelle à Mf dans chaque section.

LINTEAU COUVERTURE. . La flèche f est proportionnelle aux forces F exercées sur l élément cad proportionnelle à Mf dans chaque section. POUTRE SIMPLE LINTEAU COUVERTURE 3.1 Introduction - considérations générales. On définit la flèche f comme la déformation maximale d un élément de structure soumis à une flexion simple (Mf). La flèche

Plus en détail

TUBES ET ACCESSOIRES Serrurier A ailettes Construction Canalisation Spéciaux

TUBES ET ACCESSOIRES Serrurier A ailettes Construction Canalisation Spéciaux TUBES ET ACCESSOIRES 47 Serrurier A ailettes Construction Canalisation Spéciaux Possibilité d autres sections sur demande. Les caractéristiques indiquées sont théoriques et non garanties. TUBES 48 TUBES

Plus en détail

Phase avant-projet : Conception de solutions de poutres à treillis et de poteaux

Phase avant-projet : Conception de solutions de poutres à treillis et de poteaux Phase avant-projet : Conception de solutions de poutres à treillis et de poteaux Ce document présente différentes applications de treillis ainsi que des exemples de conception de treillis et de poteaux

Plus en détail

Introduction au dimensionnement des ouvrages

Introduction au dimensionnement des ouvrages Chapitre I Introduction au dimensionnement des ouvrages La fonction première d un bâtiment est de mettre à l abri les personnes et les biens face aux aléas climatiques : principalement la pluie, la température,

Plus en détail

formation > Acquérir les fondamentaux nécessaires au calcul ou à la conception > Approcher le calcul de structures simples

formation > Acquérir les fondamentaux nécessaires au calcul ou à la conception > Approcher le calcul de structures simples formation > Acquérir les fondamentaux nécessaires au calcul ou à la conception > Approcher le calcul de structures simples Construire en métal, un art, notre métier > Se perfectionner et aborder les sujets

Plus en détail

Cours de Projet de Pont Actions du vent. cours de projet de pont - actions 1

Cours de Projet de Pont Actions du vent. cours de projet de pont - actions 1 Cours de Projet de Pont Actions du vent cours de projet de pont - actions 1 NF EN 1991 - Eurocode 1 Actions sur les structures Partie 1-4 : Actions du vent cours de projet de pont - actions 2 SOMMAIRE

Plus en détail

Pannes et lisses de bardage

Pannes et lisses de bardage Pannes et lisses de bardage Une division de Groupe Canam TABLE DES MATIÈRES NOS SOLUTIONS ET SERVICES............................................................. 5 Avertissement........................................................................

Plus en détail

4.5 Coefficients de pression et de forces. 4.5.1 Ecoulement de l air autour d une construction

4.5 Coefficients de pression et de forces. 4.5.1 Ecoulement de l air autour d une construction 4.5 Coefficients de pression et de forces Pour les bâtiments, il convient de déterminer les coefficients de pressions extérieure et intérieure. Les coefficients de pression extérieure permettent de calculer

Plus en détail

LES LIAISONS EN STRUCTURES METALLIQUES

LES LIAISONS EN STRUCTURES METALLIQUES ET 231 LIAISONS ENTRE SOLIDES LES LIAISONS EN STRUCTURES METALLIQUES 1- Liaisons en structures métalliques 1-1 Encastrement 1-2 Articulation 1-3 Appui simple 1-4 Cas particulier ET231 1/6 STI2D 1- Liaisons

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 8 LES SECTION SOUMISES À LA TORSION Section 8.1 Les bases du calcul 8.1.1 Les causes de la torsion 8.1.2 Les types de torsion 8.1.3 Quelques exemples d illustration

Plus en détail

Manuel Installation Palettier

Manuel Installation Palettier Manuel Installation Palettier Table des matières AVANT L INSTALLATION...3 INSTALLATION DES ÉCHELLES...4 INSTALLATION DES POUTRES...5 INSTALLATION DES ESPACEURS...6 INSTALLATION DES BARRES DE SÉCURITÉ...7

Plus en détail

DESCRIPTION DETAILLEE DES TESTS...

DESCRIPTION DETAILLEE DES TESTS... Guide de validation Effel v010 SOMMAIRE 1. INTRODUCTION...17 1.1. Codification des fiches de description des tests...17 1.. Exemple codification fiche de description de test...19 1.3. Exemple codification

Plus en détail

RN1569 Déviation de Miramas Construction de l'oa16 15/01/2015

RN1569 Déviation de Miramas Construction de l'oa16 15/01/2015 RN1569 Déviation de Miramas Construction de l'oa16 Sommaire Données générales et contraintes Caractéristiques de l'ouvrage Les études de projet Quelques photos du chantier 2 Données générales et contraintes

Plus en détail

BÂTIMENTS EN ACIER EN EUROPE

BÂTIMENTS EN ACIER EN EUROPE PROJET SKILLS BÂTIMETS E ACIER E EUROPE Bâtiments en acier à simple rez-dechaussée Partie 5 : Conception et calcul des structures à treillis Octobre 013 Bâtiments en acier à simple rez-dechaussée Partie

Plus en détail

LOT 3 CHARPENTE METALLIQUE VERIFICATION DE LA CHARPENTE EXISTANTE AUX SOLLICITATIONS CLIMATIQUES

LOT 3 CHARPENTE METALLIQUE VERIFICATION DE LA CHARPENTE EXISTANTE AUX SOLLICITATIONS CLIMATIQUES CONSTRUCTION DE L ECOLE DES BEAUX-ARTS DE NANTES METROPOLE LOT 3 CHARPENTE METALLIQUE VERIFICATION DE LA CHARPENTE EXISTANTE AUX SOLLICITATIONS CLIMATIQUES STR 03 Janvier 2013 XD -ESBANM - Vérification

Plus en détail

Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose, Bois - construction, Ameublement

Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose, Bois - construction, Ameublement Renforcer la compétitivité des entreprises françaises des secteurs forêt, bois, pâte à papier, bois construction, ameublement face à la mondialisation et à la concurrence inter-matériaux Institut technologique

Plus en détail

P M L R O G W. sylomer. Gamme de Sylomer Standard. Propriétés Méthode de test Commentaires. Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte

P M L R O G W. sylomer. Gamme de Sylomer Standard. Propriétés Méthode de test Commentaires. Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte Matière : Couleur : Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte Gris Recommandations d usage : Pression (dépend du facteur de forme) Déflexion Pression statique maximum :. N/mm ~ % Pression dyn. maximum :. N/mm

Plus en détail

Manuel. Conception des assemblages en acier

Manuel. Conception des assemblages en acier Manuel Conception des assemblages en acier Conception des assemblages en acier Table des matières Premiers pas avec les assemblages...1 Bienvenu... 1 Assemblages - Introduction... 3 Types d'assemblages...5

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2012 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Bois SAFITM STRUCTURES DE BOIS À OSSATURE LÉGÈRE MURS DE REFEND POSSIBILITÉS DE CONCEPTION À LA LIMITE DE VOTRE IMAGINATION

Bois SAFITM STRUCTURES DE BOIS À OSSATURE LÉGÈRE MURS DE REFEND POSSIBILITÉS DE CONCEPTION À LA LIMITE DE VOTRE IMAGINATION SAFITM Bois STRUCTURES DE BOIS À OSSATURE LÉGÈRE MURS DE REFEND Le module SAFI Ossature légère est une technologie de génération paramétrique automatisée de haut niveau pour la création et l analyse de

Plus en détail

COMMENT FAIRE DES ESCALIERS?

COMMENT FAIRE DES ESCALIERS? COMMENT FAIRE DES ESCALIERS? Conception et mise en œuvre GUIDE TECHNIQUE 2012 Union des Métalliers C O L L E CT I O N R E C H E R C H E D É V E LO P P E M E N T M É T I E R 4 INTRODUCTION 13 PARTIE I GÉNÉR

Plus en détail

Drains et matériaux de drainage

Drains et matériaux de drainage CHAPITRE 11 Drains et matériaux de drainage 11.1 INTRODUCTION Les drains agricoles peuvent être fabriqués avec différent matériaux tels que la terre cuite, le ciment et plus récemment en matières thermoplastiques

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Structures métalliques. Willy Naessens 83

Structures métalliques. Willy Naessens 83 Structures métalliques Willy Naessens 83 Les structures métalliques sont - entre autres- utilisées pour les constructions de PME, les constructions agricoles, les complexes de bureaux et les grands complexes

Plus en détail

BAC3 COURS DE CALCUL DES STRUCTURES

BAC3 COURS DE CALCUL DES STRUCTURES BAC3 COURS DE CALCUL DES STRUCTURES ACTIONS SUR LES STRUCTURES INSTITUT HEMES GRAMME Ir. Jacques Dehard Professeur Actions sur les struct. - Deh 2007 22 1. Présentation générale de l'eurocode 1991 Les

Plus en détail

3 LA CONCEPTION GÉNÉRALE DE LA STRUCTURE

3 LA CONCEPTION GÉNÉRALE DE LA STRUCTURE 3 LA CONCEPTION GÉNÉRALE DE LA STRUCTURE L architecte La détermination, la hiérarchisation et la résolution des contraintes techniques s effectuent en fonction des contraintes liées au programme et d un

Plus en détail

Poutrelles en I et LVL SolidStart LP

Poutrelles en I et LVL SolidStart LP Poutrelles en I et LVL SolidStart LP Distribués au Canada par Taiga Building Products MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION PRODUITS DE BOIS D'INGÉNIERIE Conception utilisant les états limites SolidStart LP Guide

Plus en détail

Phase avant-projet : Conception d'un empannage

Phase avant-projet : Conception d'un empannage Phase avant-projet : Conception d'un empannage Ce document fournit les informations nécessaires à la conception de l'empannage d'un bâtiment à ossature en acier. Il donne des précisions sur l'interaction

Plus en détail

LINTEAUX, POUTRES ET COLONNES TRUS JOISTMD

LINTEAUX, POUTRES ET COLONNES TRUS JOISTMD SOLUTIONS POUR LE PLANCHER SOLUTIONS POUR LA TOITURE LINTEAUX, POUTRES ET COLONNES TRUS JOISTMD TimberStrand MD LSL, Parallam MD PSL, Microllam MD LVL, ainsi que la nouvelle poutre TimberStrand MD LSL

Plus en détail

Analyse globale de structures métalliques en tenant des diagrammes des rigidités des assemblages. www.buildsoft.eu

Analyse globale de structures métalliques en tenant des diagrammes des rigidités des assemblages. www.buildsoft.eu Analyse globale de structures métalliques en tenant compte des diagrammes des rigidités des diagrammes des rigidités des assemblages des assemblages Analyse globale de structures métalliques en tenant

Plus en détail

Guide de conception. Sécurité incendie des halls industriels

Guide de conception. Sécurité incendie des halls industriels Projet mené grâce au financement du programme de recherche Research Fund for Coal & Steel RFS2 CR 2007 00032 Sécurité incendie des halls industriels Guide de conception Sommaire 1. Introduction... 2 2.

Plus en détail

2.1. SEMELLES DE FONDATION

2.1. SEMELLES DE FONDATION 2.1.1. DESCRIPTION 2.1. SEMELLES DE FONDATION Les semelles de fondations préfabriquées sont de trois types : - avec fût pour pose des colonnes sans étais, - avec fourreaux destinés à recevoir les barres

Plus en détail

Cours de béton armé Comportement du béton en flexion simple

Cours de béton armé Comportement du béton en flexion simple Cours de béton armé Comportement du béton en flexion simple BAC3 - HEMES -Gramme 1 Dr Ir P. Boeraeve - Unité 9 Construction - 2007 Conventions/notations Signes : + compression - traction Min Maj NOM 2

Plus en détail

Rapport d évaluation CCMC 12713-R

Rapport d évaluation CCMC 12713-R Rapport d évaluation CCMC 12713-R RÉPERTOIRE NORMATIF 04 22 19.01 Publié 1995-11-29 Réévalué 2008-06-03 Réévaluation 2010-11-29,VREORF 1. Opinion Le Centre canadien de matériaux de construction (CCMC)

Plus en détail

SOMMAIRE 1. OBJET... 3

SOMMAIRE 1. OBJET... 3 SOMMAIRE 1 SOMMAIRE 1. OBJET... 3 2. DOMAINE D APPLICATION... 5 3. CALCULS EN ENVIRONNEMENT AGRESSIF... 7 3.1 Généralités... 7 3.2 Vérification des dalles... 12 3.3 Vérification des poutres... 24 3.4 Calculs

Plus en détail

BTS CONSTRUCTIONS METALLIQUES

BTS CONSTRUCTIONS METALLIQUES BTS CONSTRUCTIONS METALLIQUES E4 : ANALYSE ET CALCULS DE STRUCTURES U42 : NOTE DE CALCUL Durée : 4 heures Coefficient : 3 Le dossier technique d étude est commun aux épreuves E4 et E5 DOCUMENTS AUTORISES

Plus en détail

LINTEAUX, POUTRES ET COLONNES

LINTEAUX, POUTRES ET COLONNES N o TJ-9500F GUIDE DU RÉDACTEUR DE DEVIS LINTEAUX, POUTRES ET COLONNES EST DU CANADA Comprend les produits Trus Joist MD TimberStrand MD LSL, Microllam MD LVL et Parallam MD PSL Qualité constante et rendement

Plus en détail

Exemple d application du EN 1993-1-2 : Poutre fléchie avec section tubulaire reconstituée

Exemple d application du EN 1993-1-2 : Poutre fléchie avec section tubulaire reconstituée Exemple d application du EN 1993-1-2 : Poutre fléchie avec section tubulaire reconstituée P. Schaumann, T. Trautmann University of Hannover Institute for Steel Construction, Hannover, Germany 1 OBJECTIF

Plus en détail

Ecrans de soutènement Le projet de norme sur le calcul des écrans LES ECRANS DISCONTINUS

Ecrans de soutènement Le projet de norme sur le calcul des écrans LES ECRANS DISCONTINUS Ecrans de soutènement Le projet de norme sur le calcul des écrans LES ECRANS DISCONTINUS Olivier MADEC Jeudi 3 mai 2007 Les ouvrages visés sont : Les parois de pieux forés sécants ou jointifs Les rideaux

Plus en détail

Guide pour la détermination des actions sur un bâtiment à simple rez-de-chaussée selon l EN 1990 et l EN 1991

Guide pour la détermination des actions sur un bâtiment à simple rez-de-chaussée selon l EN 1990 et l EN 1991 Projet SKILLS ACTIONS OBJECTIFS DU MODULE Guide pour la détermination des actions sur un bâtiment à simple rez-de-chaussée selon l EN 1990 et l EN 1991 Principe du calcul aux états limites Détermination

Plus en détail

DÉVERSEMENT ÉLASTIQUE D UNE POUTRE À SECTION BI-SYMÉTRIQUE SOUMISE À DES MOMENTS D EXTRÉMITÉ ET UNE CHARGE RÉPARTIE OU CONCENTRÉE

DÉVERSEMENT ÉLASTIQUE D UNE POUTRE À SECTION BI-SYMÉTRIQUE SOUMISE À DES MOMENTS D EXTRÉMITÉ ET UNE CHARGE RÉPARTIE OU CONCENTRÉE Revue Construction étallique Référence DÉVERSEENT ÉLASTIQUE D UNE POUTRE À SECTION BI-SYÉTRIQUE SOUISE À DES OENTS D EXTRÉITÉ ET UNE CHARGE RÉPARTIE OU CONCENTRÉE par Y. GALÉA 1 1. INTRODUCTION Que ce

Plus en détail

ANNEXE 4-7 Les éléments non structuraux et leur dimensionnement Bâtiment à risque «normal»

ANNEXE 4-7 Les éléments non structuraux et leur dimensionnement Bâtiment à risque «normal» ANNEE 4-7 Les éléments non structuraux et leur dimensionnement Bâtiment à risque «normal» Définition des familles d éléments non structuraux du cadre bâti 1 Les éléments constitutifs du bâtiment sont

Plus en détail

Tutorial RDM Le Mans (Ossature) Octobre 2012

Tutorial RDM Le Mans (Ossature) Octobre 2012 Tutorial RDM Le Mans (Ossature) Octobre 2012 On traite ici un cas très simple d analyse de structure au travers du logiciel RDM Le Mans. Le modèle à analyser est composé d une structure encastrée dans

Plus en détail

TOPECAL Bâtiment Industriel, s.a.r.l.

TOPECAL Bâtiment Industriel, s.a.r.l. COUVERTURE METALLIQUE AUTOPORTANTE Les couvertures métalliques autoportantes TOPECAL représentent un système tout à fait nouveau dans le groupe des couvertures traditionnelles existantes. La couverture

Plus en détail

Analyse comparée France-Québec de la pratique du BET de construction bois.

Analyse comparée France-Québec de la pratique du BET de construction bois. Analyse comparée France-Québec de la pratique du BET de construction bois. Stage de fin d étude - Génibois - Québec Martin Py Luc Giasson INTRODUCTION 90% des maisons nord-américaines et 85 % des immeubles

Plus en détail

Bâtiment tertiaire en bois-béton collaborant

Bâtiment tertiaire en bois-béton collaborant Bâtiment tertiaire en bois béton collaborant J.-M. Ducret, G. Tschanz 1 Bâtiment tertiaire en bois-béton collaborant Mehrgeschossige Gewerbebauten in Holz-Beton-Verbund Bauweise Dr. Ing. Ducret Jean-Marc

Plus en détail

CHAPITRE VI : RESISTANCE DES MATERIAUX

CHAPITRE VI : RESISTANCE DES MATERIAUX CHAPITRE VI : RESISTANCE DES MATERIAUX A- énéralités : I. Introduction: L étude en RDM est une étape parfois nécessaire entre la conception et la réalisation d une pièce. Elle permet : - de justifier son

Plus en détail

La construction parasismique : règles pratiques

La construction parasismique : règles pratiques La construction parasismique : 1/6 Les fiches «enseignant» et «élève» citées ci-dessous permettent d illustrer cette fiche «documentation» à travers des expériences ou des études de documents (vidéo ou

Plus en détail

Calcul des charpentes d acier Tome I

Calcul des charpentes d acier Tome I Calcul des charpentes d acier Tome I 2 e édition, 2 e tirage revu, 2008 RÉVISIONS À l intention des lecteurs de la 2 e édition, 1 er tirage, 2005, les principales révisions apportées au 2 e tirage se trouvent

Plus en détail

Fondation sur pieux et fondation mixte

Fondation sur pieux et fondation mixte Journée technique du CFMS Groupe de Travail "Fondations d éoliennes" Fondation sur pieux et fondation mixte Journée du 20 octobre 2009 1 Sommaire «Fondation sur pieux et fondation mixte» 1/. Fondation

Plus en détail

Chapitre III: Les fondations

Chapitre III: Les fondations Chapitre III: Les fondations 1. Introduction Les fondations sont des ouvrages qui assurent la stabilité d'une construction, ainsi que la bonne transmission des sollicitations (charges) et leur diffusion

Plus en détail

INBTP-PROJET ARCH-LEÇON_007

INBTP-PROJET ARCH-LEÇON_007 C.I.B. INBTP-PROJET ARCH-LEÇON_007 1 PROGRAMME LEÇONS LEÇON_001 [T] Présentation L Architecture Tropicale LEÇON_002 [T] La maison unifamiliale LEÇON_003 [T] La maison en bande LEÇON_004 [T] L immeuble

Plus en détail

Construire en zone sismique. Olivier Chèze, CTMNC

Construire en zone sismique. Olivier Chèze, CTMNC Olivier Chèze, CTMNC La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013 Plan de la présentation I. Le contexte réglementaire II. III. Pourquoi de nouvelles règles parasismiques? Un

Plus en détail

+ DE RÉSISTANCE AUX AGENTS EXTÉRIEURS ET MÉCANIQUES

+ DE RÉSISTANCE AUX AGENTS EXTÉRIEURS ET MÉCANIQUES + DE ROBUSTESSE Élimination de la soudure entre la lisse et le connecteur: elle est maintenant d une seule pièce. Élargissement de la section verticale du point de connexion entre la lisse et le montant

Plus en détail

É L É M E N T S D O S S A T U R E L É G E R S EN ACIER

É L É M E N T S D O S S A T U R E L É G E R S EN ACIER I N S T I T U T C A N A D I E N D E L A T Ô L E D A C I E R P O U R L E B Â T I M E N T É L É M E N T S D O S S A T U R E L É G E R S EN ACIER Tables des charges admissibles : colombages et solives ICTAB

Plus en détail

Cahier des Prescriptions Techniques «Poutres en I»

Cahier des Prescriptions Techniques «Poutres en I» Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 3 Structures, planchers et autres composants structuraux Cahier des Prescriptions Techniques «Poutres en I» Planchers et Toitures

Plus en détail

LES PLANCHERS. Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le emt en place, se déforme.

LES PLANCHERS. Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le emt en place, se déforme. LES PLANCHERS Introduction - Charges supportées par les planchers -Poids propre -Revêtement -Cloisons -Exploitation Le plancher va travailler en flexion. Le plancher bien droit à l origine, dès qu on le

Plus en détail

COURS: MODÉLISATION AVANCÉE DU COMPORTEMENT DES MATÉRIAUX ET ASSEMBLAGES NUMÉRO : GMC-6002 PROFESSEUR : J.C. CUILLIÈRE TRAVAIL PRATIQUE

COURS: MODÉLISATION AVANCÉE DU COMPORTEMENT DES MATÉRIAUX ET ASSEMBLAGES NUMÉRO : GMC-6002 PROFESSEUR : J.C. CUILLIÈRE TRAVAIL PRATIQUE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À TROIS-RIVIÈRES ÉCOLE D INGÉNIERIE DE TROIS-RIVIÈRES DÉPARTEMENT DE GÉNIE MÉCANIQUE COURS: MODÉLISATION AVANCÉE DU COMPORTEMENT DES MATÉRIAUX ET ASSEMBLAGES NUMÉRO : GMC-600 PROESSEUR

Plus en détail

Glissière linéaire à rouleaux

Glissière linéaire à rouleaux LRX Guidage linéaire Introduction Rail de guidage Joint Graisseur Corps Rouleaux cylindriques Joint Cage Couvercle d extrémité Les guides linéaires à rouleaux de la série LRX offrent une haute fiabilité

Plus en détail

Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER. Laure Delaporte ConstruirAcier. Jérémy Trouart Union des Métalliers

Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER. Laure Delaporte ConstruirAcier. Jérémy Trouart Union des Métalliers Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER Laure Delaporte ConstruirAcier Jérémy Trouart Union des Métalliers Jean-Marc SCHAFFNER des Ateliers SCHAFFNER chef de file du GT4 Jérémy TROUART de l Union des Métalliers

Plus en détail

La présente fiche technique décrit les exigences auxquelles doit répondre le Système Barofor Round.

La présente fiche technique décrit les exigences auxquelles doit répondre le Système Barofor Round. 1 Objet La présente fiche technique décrit les exigences auxquelles doit répondre le Système Barofor Round. Le système complet comprend les éléments suivants: Panneaux Poteaux Accessoires tels que fixations

Plus en détail

INTRODUCTION À LA THÉORIE DE STABILITÉ DES SYSTÈMES CONSERVATIFS

INTRODUCTION À LA THÉORIE DE STABILITÉ DES SYSTÈMES CONSERVATIFS INTRODUCTION À LA THÉORIE DE STABILITÉ DES SYSTÈMES CONSERVATIFS David Ryckelynck Centre des Matériaux, Mines ParisTech David.Ryckelynck@mines-paristech.fr Bibliographie : Stabilité et mécanique non linéaire,

Plus en détail

W.JALIL Amadeus Consult Alan JALIL

W.JALIL Amadeus Consult Alan JALIL Alan JALIL Présentation de la Méthode Pushover: Association Française du Génie Parasismique Approche Performantielle: Exigences performantielles Non Effondrement / Limitation des Dommages Développement

Plus en détail

TREILLIS 1 ère partie

TREILLIS 1 ère partie Projet SKILLS TREILLIS 1 ère partie OBJECTIFS DU MODULE Spécificités pour le calcul et la conception des structures en treillis dans les bâtiments à simple rezde-chaussée Procédure de calcul : Analyse

Plus en détail

Bibliographie normative

Bibliographie normative Environnement réglementaire Pour connaître la dernière version des normes en vigueur ou pour se procurer une norme, consulter le site Internet de l AFNOR, Association Française de Normalisation : www.afnor.fr

Plus en détail

CALCULS ASSEMBLAGES PAR BOULONS HR

CALCULS ASSEMBLAGES PAR BOULONS HR CALCULS ASSEMBLAGES PAR BOULONS HR Calcul aux normes françaises : Précautions constructives : - toujours interposer une rondelle afin de ne pas poinçonner les pièces - la force de précontrainte doit bien

Plus en détail