Un monde sans pétrole

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un monde sans pétrole"

Transcription

1 Un monde sans pétrole Va-t-on et peut-on vivre sans pétrole? Chauvin Jérémy Bellay Nicolas Guihard Jérémy 1

2 Sommaire Introduction I. Situation actuelle face au pétrole A. Consommation B. Etude de cas : le blocus Total lié aux retraites C. Quel pétrole dans le futur? II. Quelles solutions? A. Substituer une énergie propre au pétrole B. Etude de cas : le projet Yasuni-ITT en Equateur III. Simulation d'une vie sans pétrole en 2050 Le Monde en 2050 : scénario catastrophe Conclusion Lexique Chiffres clés Sources 2

3 Introduction A l'heure actuelle, le pétrole est utilisé dans toutes sortes de produits, allant des produits hygiéniques au produit alimentaire en passant par le vestimentaire ou encore la matière plastique. Mais, son utilisation la plus importante reste liée à la production de carburants. Pourtant, dans les années à venir, la question de l'épuisement de cette ressource sera posée. En effet, elle n'est pas renouvelable et les réserves disponibles seront bientôt épuisées. A l'heure ou la planète est dépendante de cette ressource, la question se pose: comment vivre sans pétrole? Historique L a ressource pétrolière est utilisée depuis l'antiquité. Seuls les parties visibles à la surface de la terre du pétrole étaient utilisées dans le chauffage (asphalte liquide dans les lampes en guise d'huile à brûler), l'éclairage (afin d'allumer des torches), les produits pharmaceutiques (guérir les rhumatismes articulaires, l'asthme) ou encore le ciment, le bitume (conservation des morts). Au Moyen-Age, sa distillation permet la création de la lampe à pétrole. 3

4 C'est au milieu du XVIIIe siècle que des voyageurs anglais ont découvert le pétrole «sous-terrain» en creusant le sol avec un doigt. C'est le 27 aout 1859 que l'or noir a jailli pour la première fois du sol à Titusville, en Pennsylvanie. Pendant environ 30 ans, l'utilisation pétrolière reposait uniquement sur la production de lumière. A la fin du XIXe siècle, l'invention du moteur à explosion a permis l'exploitation à grande échelle de l'or noir. En effet, avec l'apparition rapide des véhicules de transports (voitures, avions), le pétrole va rapidement remplacer le charbon, qui était utilisé pour faire avancer les automobiles au XIXe siècle, et ainsi trouver le secteur majeur de son utilisation. Au XXe siècle, et particulièrement entre 1920 et 1970, de nombreux gisements de pétroles ont été découverts dans le monde. Les plus importants se trouvent au Moyen-Orient. L'industrie pétrolière a également permis le développement des matières plastiques, du textile, du caoutchouc artificiel et des colorants. Outre le carburant, ces autres développements du pétrole permettent d'exploiter ces composants au maximum. L'or noir est devenu au fil des années un élément essentiel de l'économie des grandes puissances industrielles. La ressource étant devenue si importante que les grandes compagnies pétrolières se sont tournées vers les colonies, ne se contentant plus seulement des territoires nationaux. Cela a bien marqué la différence entre les pays producteurs et les pays consommateurs. Toutefois, à partir des années 50, cette différence sera réduite avec le contrôle de la richesse de leurs sous-sols par les pays producteurs. En 1960, une organisation de pays exportateurs de pétrole (OPEP) est créée. Ce fait majeur a accentué la division Nord / Sud. 4

5 I. Situation actuelle face au pétrole A l heure actuelle, les compagnies produisant du pétrole sont très nombreuses à travers le globe et la concurrence est maintenant internationale. Cette concurrence à engendrer de nombreuses spéculations boursières et une «guerre» mobilisant le monde entier. Pour bien comprendre les raisons de ce conflit, il faut se demander quelles sont les dépendances et les enjeux de l or noir aujourd hui. D un côté, la demande ne cesse d augmenter, le monde étant de plus en plus dépendant du pétrole, et de l autre une offre organisée en cartel qui règne sur le marché (appelée OPEP*) dans le cas du pétrole. Dans ce marché, il 5

6 y a deux acteurs essentiels : les exportateurs et les importateurs. Ces deux rôles se cumulent très rarement sauf pour les Etats-Unis et le Royaume-Uni. *«L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) ou en anglais Organization of Petroleum Exporting Countries (OPEC : OPEC) est une organisation intergouvernementale (un cartel) de pays visant à négocier avec les sociétés pétrolières pour tout ce qui touche à la production de pétrole, son prix et les futurs droits de concessions. Depuis le 1er janvier 2007, le premier secrétaire de l'opep est Abdallah Salem El-Badri.» (Wikipedia) Le pétrole est un outil essentiel dans la production d électricité et de chauffage, même si il est en concurrence avec d autres sources d énergie dans ces domaines. En revanche, il est largement dominateur dans les transports et est vital dans les industries pétrochimiques. Il couvre au jour d aujourd hui 40 des besoins énergétiques mondiaux et cela devrait continuer à l avenir. A. Consommation Source : Google image Le graphique ci-dessus nous présente l'évolution de la consommation de différentes énergies et montre bien la perpétuelle hausse de l'utilisation des énergies fossiles. Parmi celles-ci, le pétrole s'est fait une place importante dès les années Par ailleurs, un graphique de «L'Histoire n 279» met en évidence le fait 6

7 que le pétrole est central dans la vie du monde. Ainsi, de 4 millions de tonnes en 1880 à plus de 3000 millions de tonnes de nos jours, la production de pétrole n'a cessé d'augmenter au cours du XXème siècle grâce à l'essor de l'automobile, de l'aviation, de la navigation maritime et de la pétrochimie. Le graphique de BP (grand groupe pétrolier) met en avant la quantité de pétrole consommée dans le monde par régions. Il démontre les différences de consommation entre les régions présentées et confirme une fracture nord/sud du monde. En effet, les continents européens, asiatiques et les États-Unis. 7

8 Par le biais de ce graphique, DGEMP nous montre la forte augmentation du prix des barils des énergies fossiles entre 1991 et Parmi cellesci, le pétrole a vu son prix quadruplé en moins de 20 ans, atteignant 80 dollars dans les cinq dernières années. Cela confirme la rareté de ce produit qui risque de nouveau voir son prix augmenter dans les prochaines années. Les vingt plus gros exportateurs de pétrole : Algérie Angola Arabie Saoudite Bahreïn Brunei- Darussalam Congo Emirats Arabes Unis Gabon Indonésie Iran Iraq Libye Koweït Nigeria Oman Qatar Syrie Trinité et Tobago Venezuela Yémen 8

9 Répartition des réserves L es réserves de pétroles sont très inégalement réparties à travers sur le globe. Cette disparité est une source importante de conflits. Ainsi, en 2000, le Moyen-Orient possédait 66,5 % des ressources mondiales, dont un quart seulement en Arabie Saoudite. Le Venezuela, avec 7,1% des ressources permet à l'amérique Latine de se hisser au deuxième rang des régions les plus dotées en pétrole. Vient ensuite le continent africain avec 7% des réserves puis l'ex-urss avec 5,6%, l'amérique du Nord avec 5,4% et enfin l'europe de l'ouest avec uniquement 1,8%. Ce classement, associée au classement des vingt plus gros exportateurs, montre bien l'inégale répartition des ressources. Ainsi, le Moyen-Orient à lui seul gère 30,9% de la production mondiale. Seule la Russie, qui augmente de plus en plus sa production, concurrence l'arabie Saoudite, premier exportateur mondiale. Les États-Unis, qui est avec la Russie et l'arabie Saoudite l'un des trois pays les plus producteurs, produit uniquement pour lui-même en ajoutant également des importations massives. Du point de vue de la consommation, ce sont l'amérique du Nord et l'europe de l'ouest (soit les régions les plus riches du monde) qui utilisent la moitié des ressources. Un quart des réserves est consommé par les pays asiatiques. Pénurie : le silence est d or L e monde occidental reste le plus gros consommateur de pétrole. De fait, comme dit plus haut, l Asie, les Etats-Unis et l Europe utilisent la plupart des ressources pétrolières sur le globe. À l avenir, d après les prévisions de «Agence internationale de l énergie», la demande ne faiblira pas et continuera d augmenter avec l émergence de la Chine et de l Inde. Quant aux trois puissances citées dans le paragraphe ci-dessus, leur consommation sera toujours très importante. Selon «l Institut français du pétrole», le ratio de réserves de production est aujourd hui d encore 41 ans pour le pétrole. Plus clairement, il reste donc encore 41 années pendant lesquels le monde pourra continuer à exploiter l or noir avant que les réserves ne soient épuisées. Toutefois, cette information n est pas confirmée par les compagnies pétrolières ellemême qui se refusent à donner une date à l épuisement des ressources qui demeure un sujet tabou. Les firmes françaises se veulent rassurantes et assurent que même si la consommation a augmenté depuis les années 70, de nouvelles sources de pétrole ont aussi été découvertes et que les réserves sont donc supérieures à l époque. Ces compagnies notent par ailleurs que l évolution de la technologie a permis de faire progresser l exploitation des gisements 9

10 ou encore des recherches de sources. Lorsque l on parle de pénurie, le premier mot qui vient à la bouche du monde est «économie». Or, tout tourne autour de l économie à l heure actuelle. La crainte peut donc être de mise quant à l avenir puisque même les compagnies pétrolières refusent de s exprimer face au sujet Le pétrole : la consommation dépasse les découvertes V ous le savez, plus un produit est rare, plus son prix augmente. C est le cas du pétrole. L engrenage du prix de l or noir permet cependant l exploitation de nouveaux gisements. Les deux premiers chocs pétroliers (en 1973 et 1979) le prouvent. En effet, c est à partir de ces dates qui des gisements encore inexploités ont pu commencer à l être. Comme nous l avons vu plus haut, il y a bien une inégalité des ressources dans le monde mais aussi une inégalité des couts de production en fonction des régions! Ainsi, extraire un baril des gisements de la mer du Nord peut revenir à 15 dollars alors qu au Moyen-Orient, on atteint seulement un dollar. Aujourd hui, les gisements en mer («offshore») représentent un tiers de la production mondiale. La technologie permettre à l avenir de pouvoir exploiter de nouveaux gisements comme ceux qui se trouvent dans la mer Caspienne, dans le golfe du Mexique et de Guinée ou encore au Brésil et donnera donc un surplus des réserves pétrolières exploitées à ce jour. Cette technologie pourra aussi permettre de récupérer 50% du pétrole contenu dans les gisements contre seulement 35% aujourd hui. Quoi qu il en soit, même si la technologie donnera de nouvelles sources, la consommation va plus vite que cela. Le cout du pétrole risque donc de continuer à flamber puisqu il nous reste bel et bien qu environ quarante ans d extraction possible de l or noir. 10

11 B. Etude de cas : le blocus Total lié aux retraites E n octobre, les grèves pour les retraites, et plus particulièrement dans les raffineries françaises, nous ont permis de créer les conditions nécessaires pour tester notre niveau de dépendance à l'or noir. Elle a entraîné une véritable frénésie des acheteurs qui cherchaient à tout moyen à obtenir quelques litres d'essence. Cette expérience peut rappeler celle de 1973 qui avait aussi des origines politico-financières. Dans quelques années, un pic pétrolier fera augmenter fortement et durablement le prix du pétrole. Un mouvement de panique Face au blocage et à l'annonce d'une pénurie, la réaction la plus courante chez les français est de faire des réserves. Cette réaction amplifie le problème en vidant les stations services plus rapidement. Nous retrouvons donc des réactions individuelles et non collectives face à la pénurie. Trois solutions s'offrent aux français pour éviter ce problème: diminuer leur besoin en carburant, avoir des alternatives ou avoir des réserves personnelles. 11

12 Cette panique n'a pas été avoué par les dirigeants français qui niaient les risques de pénuries et ne l'admettaient que lorsqu'ils étaient confrontés à des faits. Pour éviter un mouvement de crise (qui a, au final, tout de même eu lieu), l'état a préféré travaillé dans l'ombre jusqu'à ce qu'il soit confronté à la presse. Cela prouve que le gouvernement est impuissant face aux problèmes du pic pétrolier et de ses conséquences. Toutefois, il communique à ce sujet lorsqu'il est à son avantage et génère de la croissance comme pour la limitation des gaz à effet de serre. Il ne faudra donc pas attendre d'annonce des gouvernements sur le futur pic pétrolier ou encore sur la hausse des prix à venir dans le domaine pétrolier. Un mouvement révélateur sur l'importance de l'essence Ce mouvement de blocage aura eu le mérite de démontrer une chose: les besoins indispensables du pétrole dans tous les domaines. Ainsi, nous retrouvions en octobre les camions de marchandise, les ambulances, taxis, commerciaux, bus (scolaires ou non) à attendre près des pompes. Les réserves de routiers se sont vus vidées en seulement quelques jours, menaçant de faillites futures si la situation se prolongeait. Il est donc désormais fondamental de trouver des solutions pour faire face à cette dépendance au pétrole. En effet, dans le cas contraire, de nombreux secteurs d'activité feront faillite lors du pic pétrolier ou lors que les réserves seront à secs. La grande distribution et les consommateurs en danger La grande distribution est fortement dépendante du pétrole en raison d'arrivées de marchandises (en camions routiers) incessants. De fait, pendant cette période de crise pétrolière, elle a menacé d'acheter son carburant à l'étranger pour renflouer ces stocks. En effet, les grandes enseignes disposent en moyenne de quinze jours de stocks dans tous les domaines (en dehors des produits frais dont les stocks varient entre un et deux jours). Les grands patrons de ces magasins ont donc du être ravis de ne pas voir le blocage se continuer pendant une autre semaine puisqu'ils auraient été en rupture de stock très rapidement. Cela démontre donc que le pétrole a aussi un lien avec notre vie de tous les jours en dehors de l'essence puisqu'il est donc lié à notre alimentation, notre santé et notre hygiène. Cette organisation sera donc mise à mal à l'avenir lorsque les réserves seront à sec et il est vitale de trouver des solutions alternatives. A court terme, les collectivités locales peuvent s'assurer d'avoir des stocks suffisants ou des systèmes de production permettant de faire vivre les personnes dans leur ville pour faire face à une autre crise pétrolière. 12

13 Conclusion: une expérience du futur Ce blocage nous a permis de vivre une petite part de l'expérience que sera la vie sans pétrole. Nous pouvons en retirer l'extrême fragilité de notre système. Il reste donc à prendre conscience de ce problème et de notre vulnérabilité à ce sujet et de réorganiser une société où le pétrole serait moins dominant. Il faudra également que les politiques s'attardent plus sur ce problème qui va bouleverser nos sociétés. C. Quel pétrole dans le futur? L e pétrole à été très utilisé pendant le 20ème siècle et même trop. Les pays industrialisés ont trop utilisés cette énergie. En faisant le bilan aujourd hui, il est inutile de chercher qui sont les responsables, on les connaît enfin tous : le monde à sa part de responsabilité. Il est temps de faire les comptes et de regarder devant. Les réserves de pétroles ne sont pas inépuisables. C est pour cette raison qu il est temps d évaluer celles-ci et de trouver des solutions adaptées aux situations actuelles. 13

14 Vers les réserves ultimes: Au rythme actuel où nous consommons le pétrole, les scientifiques estiment une réserve de trente à quarante ans. Mais la géopolitique de ces ressources promet d être très agitée : les États-Unis prévoient des pénuries dans un avenir très proche, mais certaines régions, dont la mer Caspienne, seront disputées par plusieurs puissances. Les personnes qui travaillent pour augmenter les rendements des puits ont des techniques pour «vider» ces nappes d huile que l on voulait autrefois exploiter en totalité. Toutefois, ces procédés semblent à la limite de la rentabilité. S il faut injecter un fluide pour forcer les hydrocarbures les plus lourds à remonter que choisira-t-on : du gaz? Toutefois il faut respecter certaines normes : il faut qu il soit bon marché, disponible en quantités énormes et non polluant. Le gaz carbonique devrait rester prisonnier des puits. Le comprimer pour extraire le pétrole est très risqué, voire presque impossible. Il y a aussi l idée d injecter de la vapeur d eau sous pression. Les réserves estimées n indiquent pas tout car celles-ci sont calculées à partir des besoins actuels de la société occidentale mais aussi des industries. Or sur les périodes considérées, de l ordre d une à deux décennies, de nombreux pays en développement vont voir leur consommation de pétrole augmenter. La civilisation du pétrole abondant et bon marché, qui doit toujours augmenter son approvisionnement, devra peut-être pour survivre, limiter ces fortes demandes en provenance de pays comme la Chine ou l Inde. Une telle perspective parait impossible à avouer: un changement radical de modèle économique semble s imposer. Les nouvelles régions pétrolières. Face aux différentes tensions qui règnent dans les pays Arabes et l épuisement de leurs ressources, de nouvelles zones pétrolières intéressent les pays importateurs comme par exemple l Europe et les Etats-Unis en particulier, ceux ci aimeraient bien limiter leur dépendance économique envers les pays Arabes dans ce domaine en cas de problème(ex : en cas de guerre). La Russie : La Russie peut devenir une alternative au Proche-Orient comme fournisseur de brut pour l'occident car celle-ci possède des stocks important de pétrole qui sont pour la plus part inexploité. 14

15 Les pays occidentaux qui sont les principaux consommateurs de brut, cherchent à diversifier leurs sources d'approvisionnement et la Russie représente une alternative solide. "La Russie va devenir une nouvelle source d'approvisionnement stratégique et les pays consommateurs vont soigneusement réévaluer l'éventail de leurs fournisseurs", selon Lord David Owen, ancien ministre britannique des Affaires étrangères qui est actuellement président du groupe pétrolier russe Ioukos International. "Aux Etats-Unis, l'opinion générale est que le pays est trop dépendant de l'arabie Saoudite, et le pays va importer plus de pétrole russe", a-t-il assuré. Les signes du renouveau de l'industrie pétrolière russe ne manquent pas. L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) traite d'ailleurs sur un pied d'égalité avec la Russie, reconnaissant avoir besoin de son appui pour équilibrer les cours du brut. Les investissements étrangers dans l'industrie pétrolière russe n'ont pourtant pas été énormes. "Le pays a attiré un investissement étranger direct limité, mais la production de pétrole a augmenté de près d'un million de barils par jour ces deux dernières années, et de 7% pour la seule année Au début des années 1990, la Russie était le premier producteur mondial de pétrole et de gaz. Elle pourrait de nouveau revendiquer ce statut à l'avenir. Selon certains experts, ils s'attendent donc à une hausse de la production russe dans les mois qui viennent. Moscou s'est jusque-là montrée solidaire de l'opep pour soutenir les cours, mais cette autodiscipline risque de ne pas durer éternellement. L Afrique: Au moment où les réserves de la mer du Nord et des Etats-Unis sont en diminution, l Afrique et l Amérique du Sud ont acquis une importance vitale dans le bassin atlantique où les ressources de l'angola répondent aux gisements du Brésil de l'autre côté de l'atlantique Sud. Comme les autres pays du Golfe de Guinée, l'angola, où des nouvelles découvertes sont régulièrement annoncées, ravitaille aussi le Japon, les deux Chine et la Corée. Les experts internationaux estiment aujourd hui que l équilibre du marché asiatique se joue en Afrique. Le potentiel d augmentation de la production à l ouest du continent est estimé de 2 à 4 millions de barils/jour, avec des risques réduits pour les pétroliers puisque l exploitation se fait essentiellement au large des côtes, ce qui protège leurs installations offshore des troubles politiques et même des conflits civils comme celui de l Angola,Gabon, le Congo Brazzaville et la Guinée équatoriale font aussi partie de ce club qui attire les investisseurs, plus réticents à risquer des capitaux dans d autres secteurs plus vulnérables ou moins profitables. Les Etats-Unis, principaux clients du Nigeria et de l Angola : «Le pétrole 15

16 africain est léger et sans soufre, ce qui est bon pour l essence, le diesel et même le carburant des avions», soulignent des experts angolais qui se réjouissent de la hausse combinée du prix du baril et du dollar américain, la monnaie de référence. Les Américains, qui ont les besoins les plus importants en pétrole, l ont compris depuis longtemps puisqu ils se sont implantés ici même en pleine guerre froide et que pour eux l Angola reste un pays stratégique. Les Etats-Unis sont les plus importants clients à la fois du Nigeria, qui produit un peu plus de deux millions de barils/jour, et de l'angola. Ils importent près de la moitié de la production angolaise, qui sera cette année de l'ordre de barils/jour, mais qui pourrait atteindre le million d ici trois ou quatre ans. Sans compter les réserves qui ne sont pas encore exploitées. L américaine Chevron est le premier partenaire de l Angola, suivie de la franco-belge Total-Fina-Elf. Les progrès techniques et la maîtrise des coûts de forage en eau profonde et ultra-profonde ont suscité une concurrence effrénée entre compagnies, qui se traduit par le paiement au pays hôte de bonus de plus en plus élevés pour entrer dans la course même si les grandes compagnies pétrolières, engagées dans toute une série de fusions, finissent par s entendre pour se partager le pactole. La Chine : En Chine les réserves de pétrole sont estimées à 110 milliards de tonne. La Chine compte plus de 500 bassins pétrolifères, dont on a évalué les réserves de quelque 150. Selon une évaluation des ressources pétrolières, les réserves de pétrole sont de 94 milliards de tonnes. Les ressources pétrolifères exploitables sont de 13,5 milliards de tonnes. Jusqu'à présent, près de 28% des réserves chinoises de pétrole terrestres ont été explorées, mais seulement 5% des réserves de gaz le sont, pourcentages inférieurs de loin au niveau mondial. Et plus particulièrement, les bassins pétrolifères et gazifières dans les régions du Centre-Ouest, qui recèlent probablement des potentiels plus importants, restent en grande partie inexplorés. Les gisements côtiers, quant à eux, n'en sont qu'aux premiers stades de l'exploitation et près de 80% restent à explorer. Si ces trois régions sont les zones pétrolières les plus encourageantes, d autres présentent aussi un réel potentiel pétrolier. Ainsi il faut citer la Mer de Beaufort et le bassin de Sverdrup aux Etats-Unis, le Golfe du Mexique, l Offshore du Groenland ou la mer de Norvège. Ceci sans oublier le Canada ou l exploitation a lieu depuis quelques temps déjà et qui offre d honorables perspectives d avenir. 16

17 II. Quelles solutions? A. Substituer une énergie propre au pétrole: La solution pour remplacer le pétrole est de trouver une nouvelle source d énergie. Mais il n existe pas (à notre connaissance) de source d énergie non fossile qui puissent être utiliser de la même façon que le pétrole. Il est donc nécessaire de trouver un substitut au pétrole et d innover afin d obtenir des mécanismes capables d être rentable avec une source d énergie propre (Voitures électriques à l étude en ce moment). En partant du principe que l électricité est le vecteur d énergie le plus apte à remplacer le pétrole, il va falloir en produire des quantités toujours plus importantes afin de satisfaire les besoins croissants d une population toujours plus nombreuse. Pour cela présentons les différentes sources d énergie : 17

18 Hydraulique : Si le potentiel hydraulique n est exploité que partiellement dans certaines parties du monde, en Europe le potentiel de cette source d énergie est pratiquement entièrement utilisé. En effet l exploitation de cette ressource est une sorte de tradition qui a bénéficié d un important coup de pouce lors de l ère industrielle. A l heure actuelle la technologie du turbinage est «mature» par conséquent son rendement ne pourra probablement plus être amélioré. Biomasse : La biomasse est l une des premières sources d énergies à avoir été utilisé par l homme et est aujourd hui encore une ressource importante dans la plupart des régions du monde. La biomasse brute ne peut être utilisée directement, il est donc nécessaire de la transformer afin de la rendre exploitable par les équipements de production d électricité (combustion, biocarburants, ). Lors du bilan énergétique, il faut donc prendre en compte l énergie dépensée pour la culture mais également pour la transformation de la biomasse brut en carburant combustible. 18

19 Solaire : L énergie solaire sert principalement à produire de l électricité en captant les rayonnements du soleil grâce à des capteurs photovoltaïques. Elle sert également à chauffer la plupart des ballons d eau chaude de puis quelques décennies. Le système permettant de produire de l électricité avec la lumière du soleil à été inventé par Antoine Becquerel en 1839 mais il faudra attendre 1916 pour que Robert Millikan produise de l électricité avec une cellule solaire. Malgré que cette source d énergie soit exploitable depuis prêt d un siècle, les rendements pourront probablement être largement améliorés. Eolien : Contrairement à l énergie solaire qui n est utilisable que depuis un siècle, l énergie éolienne est exploitée depuis plusieurs millénaires pour faire tourner les moulins ou faire avancer les bateaux. Et bien que cette ressource soit soumise à la limite de Betz (11/27 de la puissance du vent qui passe dans l éolienne est perdue) elle est très abondante sur la majorité de la surface du globe par conséquent elle a un bon potentiel de croissance pour les prochaines décennies. 19

20 Géothermie : La géothermie repose sur l exploitation de la chaleur qui traverse la croûte terrestre en provenance du manteau. Mais dans la plupart des cas la température est trop faible pour pouvoir être exploitée de façon probante. Une exploitation efficace de la chaleur du sol ne peut donc avoir lieu que dans un lieu volcanique où le la croute terrestre est plus mince et le chaleur plus élevée (sources d eau chaudes par exemple). 20

21 B. Etude de cas : Le projet Yasuni-ITT en Equateur Le projet Yasuni-ITT est une initiative du gouvernement équatorien afin de lutter contre le réchauffement climatique global. En échange d une contribution internationale, on laisserait pour 850 millions de barils de pétrole lourd dormir sous le parc national Yasuni. Le parc naturel Yasuni a été reconnu par des scientifiques du monde entier comme étant la zone de plus grande biodiversité de la planète. Ce parc est également peuplé de plusieurs communautés indigènes en isolement volontaire. Le fait de ne pas exploiter ce pétrole évitera l émission de plus de 410 millions de tonnes de CO2. En conservant cet écosystème, en renonçant à la déforestation de ce secteur, et en respectant les droits des peuples indigènes qui vives sur ce territoire (Tagaeri et Taromenane), cette proposition bénéficie à toute l Humanité. Cette initiative repose avant tout sur le principe de la responsabilité commune partagée par tous les habitants de la planète. Yasuni-ITT propose une alternative concrète au protocole de Kyoto qui propose de limiter la production de gaz à effet de serre provenant de combustibles 21

22 fossiles. En effet le projet Yasuni-ITT propose de réduire la consommation d énergie et de matériaux de la part des sociétés ayant un fort impact sur l environnement. Ainsi les pays développés (responsable de la majorité des problèmes provoqués par l action humaine) auront un plus grand engagement à prendre envers l Humanité. Même si cette proposition écologique du gouvernement équatorien bouscule les habitudes des puissances économiques et énergétiques, la plupart d entre elles ne sont pas prêtes à se lancer dans ce type de marché qui demande un investissement contraignant pour les plus puissants consommateurs d énergie. En effet le gouvernement de Raphaël Correa demande à la communauté internationale de lui payer 50% des bénéfices qu il aurait fait en exploitant le pétrole de la réserve Yasuni (20% des réserves du pays). L Equateur met donc les grandes nations au «pied du mur de leurs contradictions» en posant le problème suivant : pour sauvegarder la biodiversité du parc Yasuni, il faudra se passer de son pétrole et il faudra payer. Avec une perte totale de plus de 3 milliards de dollars, c est le gouvernement Equatorien qui ferait le plus gros effort financier. Malgré cela, très peu de pays sont prêt à accepter ce deal qui, pourtant, ne propose pas de compenser les émissions de carbone mais de les éviter. Ce projet demande au pays ayant un plus grand degré de responsabilité dans la détérioration de l environnement d en assumer les conséquences. C est pourquoi le gouvernement équatorien demande à la communauté internationale une contribution à hauteur de 3,5 milliard de dollars en valeur constante (la moitié des bénéfices prévu aves l exploitation du pétrole). De plus la proposition du gouvernement équatorien appelle l ensemble de l humanité à changer sa façon d interagir avec la nature. Historiquement, les grandes nations sont engagées depuis 1992 avec la Convention Cadre des Nations Unis sur le Changement Climatique (CCNUCC) avec le sommet de la terre de Rio de Janeiro qui n a pas été appliquée de façon efficace ou contraignante. Plus tard, le protocole de Kyoto approuvé en décembre 1997 et entré en vigueur en février 2005 après la ratification de la Russie. Cet accord tend lui aussi à faire prendre conscience au hommes que les progrès ne se font pas tout seul. Rappelons que les Etats-Unis (qui ont signé l accord de Kyoto) ne l ont toujours pas ratifié. En termes environnementaux, cette proposition appelle l Humanité à changer son rapport avec la Nature, en assumant l engagement de ne pas exploiter les ressources énergétiques fossiles dans ces zones d énorme biodiversité et à favoriser un rythme plus lent de leur consommation jusqu à réussir leur substitution définitive par d autres sources d énergies renouvelables. 22

23 III. Simulation d un monde sans pétrole Le Monde en 2050 : scénario catastrophe A ujourd'hui un monde sans pétrole c'est inéluctable : le pétrole est une ressource qui est très présente dans le monde entier et en quantités très limitées. Or nous approchons de plus en plus du moment à partir duquel le pétrole qui est encore disponible sur la planète commence à être très difficile et cher à exploiter, moment aussi où les quantités que l'on arrive à extraire vont être insuffisantes pour couvrir une demande de plus en plus importante. 23

24 Le problème est que le pétrole est «le sang» du monde moderne : tout ce que nous connaissons fonctionne ou est fabriqué à partir du pétrole et de nombreuses activités industrielles en sont grandes consommatrices! En fait le problème est qu'il est impossible de trouver quelque chose qui ne soit pas dépendant directement ou indirectement du pétrole, y compris toutes les énergies alternatives. L'augmentation des cours va entraîner des problèmes sociaux et économiques insurmontables et lorsque que le pétrole viendra à manquer sur notre planète, on tombera en panne sèche. Le pétrole qui reste ira probablement, mais seulement le temps de quelques réserves, au plus fort ou au plus offrant : les USA, la Chine, par exemple. Cela entrainera forcément des guerres entre les grandes puissances mondiales. Que se passera-t-il ensuite? Si l'on fait un effort d'imagination et que l'on enlève du décor tout ce qui est dépendant du pétrole... il ne reste plus grand chose. Et c'est probablement ce qui va nous arriver. Le pétrole, c'est les transports (du vélo à l'avion, en passant par l'automobile et les camions), les médias (du téléphone à l'internet, en passant par la radio et la télévision), toute l'agriculture (machines, transports, engrais et produits de traitement), l'industrie (toutes les usines), la chimie, aussi l'électricité (centrales y compris nucléaires) et l'eau de nos maisons (stations de pompage), toute notre alimentation : tout cela va être remis en cause. On trouvera autre chose : non, il n'y a rien qui puisse remplacé le pétrole et toutes les énergies alternatives en sont dépendantes : elles tomberont en panne avec lui. Il n'y a plus que plus de pétrole, les chiffres des réserves sont surestimés pour des raisons politiques et économiques. Nous avons mis un demisiècle à dilapider l'essentiel des réserves facilement accessibles : le résultat de plus de soixante millions d'années de travail de la nature. Nous ne pourrons pas nous déplacer en vélo comme beaucoup l'affirme car pour faire et entretenir un vélo il faut beaucoup de pétrole. On ne pourra pas revenir à une situation comme celle qu'il y avait avant que le pétrole existe car tout ce qui existait avant le pétrole n'est plus : d'innombrables paysans et artisans qui peuplaient les campagnes, leurs outillages, cheptels et savoir-faire... tout cela a disparu. Et pourtant il va falloir trouver des solutions... elles risquent d'être difficiles et douloureuses, plus encore si nous n'y sommes pas préparés. Elles passent par la ruralisation et la "manualisation" de tout le système... (le moteur c'était le pétrole)... l'invention d'un autre monde, d'un mode de vie d'où le pétrole est absent... nous serons probablement contraints - au début en tous cas - de retrousser les manches et serrer les coudes, d'abord pour organiser la survie dans le chaos de la fin du pétrole : plus d'eau, plus d'électricité, plus d'approvisionnement alimentaire ni autre (suite à la disparition des moyens de production et de transport)... puis ensuite pour 24

25 construire, inventer une nouvelle société qui sache fonctionner sans la baguette magique de l'or noir. Pour cela il faut s'y prendre largement à temps... et réfléchir et l'imaginer dès à présent... Nous sommes arrivés par divers moyens à faire se poursuivre et tourner le système, quitte à développer plus encore la recherche pétrolière en des endroits jusque là épargnés (zones naturelles protégées), ou en prenant des risques supplémentaires (grands fonds des océans)... et risque nucléaire aussi... Ce qui a changé et qui ne se voit pas... c'est le niveau du réservoir de pétrole planétaire : comme il n'y a pas vraiment de jauge... on ne voit pas que durant dix années nous avons prélevé chaque jour environ 80 millions de barils... et bien sûr, toujours pas de miracle à l'horizon... nous savons que cela ne peut continuer indéfiniment. Pour le moment, les pétroles non-conventionnels ne couvrent que 5% de la consommation et les coûts sont prohibitifs. Mais les optimistes estiment qu'avec la raréfaction, la hausse des prix du pétrole permettra aux pétroles non-conventionnels de combler la différence. La pollution générée va certainement restreindre leur utilisation jusqu'à ce que le déclin du pétrole soit vraiment avancé. Même maintenant, le temps et l'argent nécessaires pour augmenter la production (pour passer des 5% actuels aux 100% représenteraient une augmentation de 2000%) seraient énormes. Si il n'y a plus de pétrole, plus personne n'ira faire fabriquer des T-shirts à 10 centimes la douzaine à l'autre bout du monde si le prix du pétrole atteint des sommets. Évidemment, ce n'est pas forcément une mauvaise chose, car ces emplois pourraient retourner chez nous. Toutefois, cela signifie également un bouleversement immense de l'économie qui aura le plus grand mal à s'adapter. Cela signifie aussi que nombre de produits redeviendront, comme autrefois, des produits de luxe (par exemple, les bananes et le cacao pour les européens). La fin de l'automobile de masse: Aujourd'hui, il est impossible de faire circuler le milliard de voitures en circulation sur la planète sans pétrole. De nombreuses alternatives sont parfois présentées, agro carburant, hydrogène, électricité, etc., mais aucune solution, même diversifiée, ne permet de faire perdurer la société de l'automobile telle que nous la connaissons actuellement, d'autant plus que des pays comme la Chine ou l'inde commencent juste à accéder à la civilisation de l'automobile et que le deuxième milliard d'automobiles en circulation sera bientôt atteint. La fin de la société de l'automobile semble donc être une des conséquences directes de la fin du pétrole. La fin du tourisme international: 25

26 Si vous voulez un jour faire le tour du monde en "touriste", il vaut peut être mieux partir maintenant. Par ailleurs, faut-il vraiment que je vous rappelle que l'industrie touristique est une des premières industries mondiales et une source importante de devises? Mais, rien n'empêchera les voyageurs impénitents, les vrais "routards" de se déplacer, quitte à réinventer un mode de vie plus nomade... Car les voyages redevenus longs, difficiles et coûteux, ceux qui sauront troquer, échanger, proposer leur savoir-faire sur place pourront toujours se déplacer. La fin de l'étalement urbain: D'immenses bouleversements dans notre mode de vie sont à prévoir. Certains aspects de notre mode de vie devront être révisés entièrement. Un exemple parmi d'autres est celui des grandes mégalopoles qui ont été bâties après la découverte du pétrole. Elles ont été conçues en intégrant l'automobile depuis le début et deviendront en grande partie inhabitables. En particulier, tous les lotissements pavillonnaires situés à la périphérie des villes, non desservis par les transports en commun, seront les premières victimes de la fin du pétrole. Un crash immobilier est à prévoir et une re-densification des villes semble inévitable. C'est assurément la fin du rêve d'un pavillon avec jardin et piscine pour tous. Note optimiste : le pétrole devenu hors de prix, nous saurons concevoir des villes nouvelles avec un habitat collectif de qualité, convivial (avec de nombreux locaux collectifs) pourquoi pas des tours insonorisées, isolées aux normes HQE, avec, au pied, des jardins familiaux et de vastes espaces verts? La fin de la croissance : La croissance, ce n'est pas uniquement plus de biens produits, c'est également plus de matières premières et plus d'énergie consommées. Une diminution de la production globale de pétrole n'a qu'une seule issue : la décroissance, que cela nous plaise ou pas. Un crash boursier global : La bourse dépend entièrement de la croissance et les investisseurs viennent pour gagner de l'argent, pas pour en perdre. Peu de temps après le crash, la bourse fermera, "provisoirement" bien sûr, juste le temps que le marché se rétablisse. Il ne se rétablira pas. Si l'économie n'est plus en croissance personne n'achète des actions qui vaudront moins chères demain. Dans une économie en crise qui décroit, la bourse n'intéresse plus personne et sans acheteur potentiel la bourse disparait ou au mieux elle est en sommeil. 26

27 Un crash du dollar: C'est un point presque anecdotique par rapport à la situation qui affectera toute la planète (même si cet événement pourrait bien être le premier à se manifester, voire le déclencheur) mais il mérite d'être souligné. Pour résumer, les USA ont réussi depuis la dernière guerre mondiale à imposer le Dollar comme monnaie d'échange pour le pétrole. En conséquence, tous les pays souhaitant en importer doivent emprunter des dollars, soutenant ainsi de façon artificielle cette devise. Dans la pratique, cela signifie que les USA peuvent ainsi se permettre un déficit commercial considérable sans conséquence immédiate. En contrepartie, si ce système s'arrête, ils seront les tous premiers à en souffrir. Néanmoins ce crash ne viendra pas aussitôt le pic de Hubbert dépassé, car dans un premier temps la hausse du prix de pétrole compensera, en dollars, la baisse du volume de pétrole extrait, pour une valeur globale en hausse. Et évidemment, un chômage explosif, des émeutes, etc... Enfin, ce n'est pas tout. La fameuse "révolution verte" a été rendue possible par le pétrole. Bien que des agronomes occidentaux et indiens soulignent que la révolution verte en Inde fut un échec total. Le pétrole sert à fabriquer les engrais et les insecticides indispensables à l'agriculture moderne et polluante. Sans lui, les rendements s'effondrent pour le grand dam des bénéfices des grandes sociétés agro alimentaires. L'agriculture moderne a un rendement énergétique quasi négatif (Hypothèse si l'on veut garder le même type d'agriculture : une grande part des terres agricoles devra être utilisée pour produire de agrocarburant pour... les tracteurs agricoles. ) Conclusion selon eatting fossil fuel: la population actuelle (Entre 6 et 7 milliards) ne pourra plus être nourrie en entier. Il est fort possible que plusieurs milliards d'humains meurent de faim dans un futur proche... Les calculs sont à faire en tenant compte de la part de terres dévolues au bétail Si vous voulez un aperçu de ce qui risque de nous arriver, vous n'avez qu'à regarder la situation en Corée du nord pour voir ce qui se passe quand il n'y a plus d'engrais ni d'essence pour les machines agricoles. Heureusement, tout n'est pas encore perdu puisque un peu d'aide humanitaire parvient encore à ce pays. Grâce au pétrole. Cependant le cas de l'île de Cuba ayant lui aussi perdu les aides pétrolières de l'urss sans subir de famine permet de voir qu'un pays fertile peut s'adapter à long terme à une agriculture ne dépendant pas des produits pétroliers. Bien sûr cela passe par un changement alimentaire réduisant drastiquement la proportion de viande dans l'alimentation quotidienne. 27

28 Conclusion E n conclusion, nous pouvons dire que l'état actuel des ressources pétrolières est très inquiétant. En effet, même si l'or noir est actuellement présent partout dans le monde et est un des piliers de l'économie mondiale, il est amené à disparaître dans les décennies à venir. Comme nous l'avons vu avec l'étude du blocus Total d'octobre 2010, le système est extrêmement dépendant du pétrole et il est au jour d'aujourd'hui impossible de se passer de cette ressource. Elle est en effet liée à tous les secteurs d'activités dont celui de la vie courante avec l'alimentation des supermarchés. Malheureusement, d'ici 30 à 40 ans, il ne restera plus une goûte d'or noir dans le monde. Nous sommes déjà en train de puiser dans les réserves ultimes de pétrole. A ce moment, il faudra réussir à s'organiser pour vivre sans cette ressource. Pour cela, les nouvelles énergies constituent une belle alternative au pétrole, et elle est disponible dès aujourd'hui, ce qui permettrait une transition en douceur vers l'après pétrole. La technologie et les simulations financières sont d'ores et déjà au point et ce remplacement de l'énergie pétrolière présente autant d'opportunités nouvelles que de risques. De nombreuses solutions sont disponibles: une prise de conscience des citoyens et une baisse de la consommation pétrolière, l'éolien, l'énergie solaire, la géothermie, l'énergie hydraulique, la biomasse et les autres énergies renouvelables. Nous pouvons donc en conclure que nous allons vivre sans pétrole dans l'avenir et qu'il est également possible de vivre sans cette ressource. En revanche, cela nécessite une prise de conscience du monde du besoin de trouver des énergies alternatives à l'or noir. 28

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

La Géothermie D.Madet

La Géothermie D.Madet La Géothermie D.Madet La chaleur de la terre augmente avec la profondeur. Les mesures récentes de l accroissement de la température avec la profondeur, appelée gradient géothermique, ont montré que cette

Plus en détail

La fin (annoncée) des énergies fossiles

La fin (annoncée) des énergies fossiles La fin (annoncée) des énergies fossiles Consommation annuelle et prévisions Pétrole, la production et la demande Avantages et utilisation du pétrole Réserves mondiales de pétrole et gaz naturel La fin

Plus en détail

Les Perspectives Énergétiques à l horizon 2040

Les Perspectives Énergétiques à l horizon 2040 The Outlook for Energy: A View to 24 highlights Les Perspectives Énergétiques à l horizon 24 ExxonMobil vous présente dans ses Perspectives Énergétiques sa vision à long terme de notre avenir énergétique.

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

Marché et prix-1 corrigé 1 Qu est-ce qu un marché? Qui sont les offreurs? Qui sont les demandeurs? Durée 1h00

Marché et prix-1 corrigé 1 Qu est-ce qu un marché? Qui sont les offreurs? Qui sont les demandeurs? Durée 1h00 1 Qu est-ce qu un marché? Qui sont les offreurs? Qui sont les demandeurs? Durée 1h00 Le marché du dimanche 1. Sur les deux photographies suivantes, à quel marché a-t-on à faire? Ce sont des marchés comme

Plus en détail

L énergie solaire DOSSIER RESSOURCE

L énergie solaire DOSSIER RESSOURCE DOSSIER RESSOURCE SOMMAIRE 1. Pourquoi les énergies renouvelables?... 3 2. L'énergie solaire... 4 3. Principe de fonctionnement du panneau solaire... 5 4. Pourquoi orienter les panneaux solaires?... 6-2

Plus en détail

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR CPTF et CSC CYCLES COMBINES A GAZ (CCG) COGÉNÉRATION DÉVELOPPEMENT DES RENOUVELABLES SOLUTIONS DE STOCKAGE CPTF ET CSC Le parc thermique est un outil essentiel pour ajuster l offre et la demande, indispensable

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

Que sont les sources d énergie renouvelable?

Que sont les sources d énergie renouvelable? Que sont les sources d énergie renouvelable? Comme leur nom l indique, il s agit de sources qui se renouvellent et ne s épuiseront donc jamais à l échelle du temps humain! Les sources non renouvelables

Plus en détail

première S 1S7 Géothermie

première S 1S7 Géothermie FICHE 1 Fiche à destination des enseignants Type d'activité Activité documentaire Notions et contenus du programme de première S Radioactivité naturelle et artificielle. Activité. Lois de conservation

Plus en détail

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité» Fédération mondiale des travailleurs scientifiques World Federation of scientifique Workers 85ème session du Conseil exécutif Symposium «Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

Plus en détail

SOMMAIRE : Sommaire page 1. Introduction page 2. L'énergie solaire page 2. Le panneaux solaires thermiques page 3

SOMMAIRE : Sommaire page 1. Introduction page 2. L'énergie solaire page 2. Le panneaux solaires thermiques page 3 SOMMAIRE : Sommaire page 1 Introduction page 2 L'énergie solaire page 2 Le panneaux solaires thermiques page 3 Les panneaux solaires photovoltaïques page 4 Glossaire page 5 Conclusion page 7 Bibliographie

Plus en détail

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT The New Climate Economy Report EXECUTIVE SUMMARY La Commission Mondiale sur l Économie et le Climat a été établie pour déterminer s il est possible de parvenir

Plus en détail

Présentation générale des principales sources d énergies fossiles.

Présentation générale des principales sources d énergies fossiles. Présentation générale des principales sources d énergies fossiles. Date : 19/09/2012 NOM / Name SIGNATURE Etabli / Prepared Vérifié / Checked Approuvé /Approved G J-L & R-SENE R.SENE R.SENE Sommaire 1.

Plus en détail

CORRIGE. CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE

CORRIGE. CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE Thème : L eau CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 Domaine : Eau et énergie CORRIGE 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE 2.1. Enoncé L'alimentation électrique d'une navette spatiale

Plus en détail

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière Plate-forme énergie Filière de la biomasse forestière Mars 2013 Table des matières 1. Principes généraux... 0 2. Ce qu on entend par économie d énergie... 1 3. Réflexion sur les sources d énergie à privilégier...

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

Une révolution dans les domaines de l énergie et de l emploi

Une révolution dans les domaines de l énergie et de l emploi Une révolution dans les domaines de l énergie et de l emploi Kumi Naidoo Créer de nouveaux emplois décents, lutter contre la pauvreté et contenir le changement climatique catastrophique sont des défis

Plus en détail

Capture et stockage du CO2 (CCS)

Capture et stockage du CO2 (CCS) European Technology Platform for Zero Emission Fossil Fuel Power Plants (ZEP) Capture et stockage du CO2 (CCS) Une solution majeure pour combattre le changement climatique 50% de réduction des émissions

Plus en détail

Débat public pour un stockage de gaz à Pouillon et de conduites d'eau salée jusqu'à la mer.

Débat public pour un stockage de gaz à Pouillon et de conduites d'eau salée jusqu'à la mer. Débat public pour un stockage de gaz à Pouillon et de conduites d'eau salée jusqu'à la mer. Comme le dit fort justement la plaquette de présentation : n'est encore tranché." "...rien Introduction. Nous

Plus en détail

Les Ressources énergétiques

Les Ressources énergétiques AGIR : Défis du XXIème siècle Chapitre 17 Partie : Convertir l énergie et économiser les ressources Compétences attendues : - Recueillir et exploiter des informations pour identifier des problématiques

Plus en détail

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable.

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. DE3: I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. Aujourd hui, nous obtenons cette énergie électrique en grande partie

Plus en détail

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Alain Grandjean Le 26 novembre 2014 Contact : alain.grandjean@carbone4.com Le menu du jour L énergie dans l économie : quelques rappels Les scénarios

Plus en détail

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Objectifs Matériel Matériel Découvrir Connaître les la différentes signification sources du mot d énergie.. Fiche image 1

Plus en détail

La fée électricité sous le capot?

La fée électricité sous le capot? La fée électricité sous le capot? Quand on analyse les nouvelles motorisations proposées pour les véhicules on s aperçoit vite qu elles reposent pratiquement toutes sur l emploi de moteurs électriques

Plus en détail

Bonjour! Je m appelle Photon, messager du soleil! Je viens te faire découvrir l énergie Photovoltaïque.

Bonjour! Je m appelle Photon, messager du soleil! Je viens te faire découvrir l énergie Photovoltaïque. Bonjour! Je m appelle Photon, messager du soleil! Je viens te faire découvrir l énergie Photovoltaïque. Question n 1 L'homme a besoin d'énergie pour se déplacer, se chauffer, faire fonctionner ses machines,

Plus en détail

Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I

Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I CLUB DE NICE 5/12/2012 Le gaz naturel dans l Union Européenne

Plus en détail

Comment réduire les émissions de CO 2? Les réponses de l'ifp

Comment réduire les émissions de CO 2? Les réponses de l'ifp Septembre 2005 Comment réduire les émissions de CO 2? Les réponses de l'ifp L'IFP inscrit les travaux sur la réduction des émissions de CO 2 au cœur de ses programmes de recherche. La stratégie de l'ifp

Plus en détail

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Mise à jour - Janvier 2015 Giorgia Albertin Représentante Résidente pour la Tunisie Fonds Monétaire International Plan de l exposé

Plus en détail

Leçon : Les dynamiques de développement dans les périphéries. Page 1

Leçon : Les dynamiques de développement dans les périphéries. Page 1 Leçon : Les dynamiques de développement dans les périphéries. Page 1 Problématique : Existe-t-il un modèle de développement pour les pays du Sud? Page 2 Document 1 Evaluation : 1. Présentez le document.(x

Plus en détail

C3. Produire de l électricité

C3. Produire de l électricité C3. Produire de l électricité a. Electricité : définition et génération i. Définition La matière est constituée d. Au centre de l atome, se trouve un noyau constitué de charges positives (.) et neutres

Plus en détail

La capture du carbone un autre moyen de lutter contre le changement climatique

La capture du carbone un autre moyen de lutter contre le changement climatique La capture du carbone un autre moyen de lutter contre le changement climatique Commentaire (photos de la centrale électrique Schwarze Pumpe au sud de Berlin) Lorsque la centrale électrique Schwarze Pumpe

Plus en détail

Russie. Europe de l Ouest. et europe de l Est. Afrique du Nord. et Golfe. Asie et Océanie. Afrique Subsaharienne. Japon, Australie et

Russie. Europe de l Ouest. et europe de l Est. Afrique du Nord. et Golfe. Asie et Océanie. Afrique Subsaharienne. Japon, Australie et Amérique 500 250 100 50 10 Énergie éolienne Biomasse du Nord Europe de l Ouest Russie et europe de l Est Amérique du Nord Europe de l Ouest Russie et europe de l Est Afrique du Nord et Golfe Inde Chine

Plus en détail

Au cours de la dernière décennie, les IDE vers l Afrique ont connu une croissance spectaculaire

Au cours de la dernière décennie, les IDE vers l Afrique ont connu une croissance spectaculaire Par Soraya Oulad Benchiba, Chargée d'études à l'institut Amadeus Au cours de la dernière décennie, les IDE vers l Afrique ont connu une croissance spectaculaire L afflux d IDE en Afrique a été spectaculaire

Plus en détail

Des économies dans les transports avec l écologie

Des économies dans les transports avec l écologie Première Partie Des économies dans les transports avec l écologie Le secteur des transports (passagers et marchandises) consomme déjà plus d un tiers de l énergie en France. La propension à consommer de

Plus en détail

Le réchauffement climatique, c'est quoi?

Le réchauffement climatique, c'est quoi? LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE Le réchauffement climatique, c'est quoi? Le réchauffement climatique est l augmentation de la température moyenne à la surface de la planète. Il est dû aux g az à effet de serre

Plus en détail

Les enjeux de l'énergie Place du nucléaire. Olivier Appert, Président d'ifp Energies nouvelles Président du Conseil Français de l'energie

Les enjeux de l'énergie Place du nucléaire. Olivier Appert, Président d'ifp Energies nouvelles Président du Conseil Français de l'energie Les enjeux de l'énergie Place du nucléaire Olivier Appert, Président d'ifp Energies nouvelles Président du Conseil Français de l'energie L'énergie est revenue ces dernières années au premier plan des préoccupations

Plus en détail

L'ABC. Le gaz naturel

L'ABC. Le gaz naturel Le gaz naturel Composition SAVIEZ-VOUS QUE? Le pourcentage exact de méthane dans le gaz naturel varie légèrement d'un endroit à l'autre. Dans le réseau de distribution du Québec, il y a 95,4 % de méthane.

Plus en détail

L approvisionnement d électricité est vraiment mauvais ces derniers jours!

L approvisionnement d électricité est vraiment mauvais ces derniers jours! Learning by Ear Environnement 06 Energies renouvelables Texte : Richard Lough Rédaction et idée: Johannes Beck Introduction Bienvenue dans notre série d émissions Learning by Ear, consacrée à l environnement.

Plus en détail

Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S»

Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S» Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S» La lutte contre le changement climatique Initiative concertée au niveau mondial Pour limiter à 2 à 3 C l élévation moyenne de la température, il faudrait

Plus en détail

Comparaison avec quelques sources d'énergie : Les systèmes non thermodynamiques : Comparaison avec le photovoltaïque : Comparaison avec l'éolien :

Comparaison avec quelques sources d'énergie : Les systèmes non thermodynamiques : Comparaison avec le photovoltaïque : Comparaison avec l'éolien : Comparaison avec quelques sources d'énergie : Toutes les énergies renouvelables ont pour origine l énergie solaire, mais elle est sous une forme de plus en plus dégradée et de moins en moins dense, par

Plus en détail

On s active pour un Québec sans pétrole

On s active pour un Québec sans pétrole On s active pour un Québec sans pétrole Le pétrole est une énergie non-renouvelable, polluante et de plus en plus chère. Pourtant notre mode de vie en est totalement dépendant. C est une réalité qui n

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LA PROSPECTION 2. LA TERRE : UNE CHAUDIERE NATURELLE HISTOIRE DE LA GEOTHERMIE 3. COMMENT CELA FONCTIONNE?

SOMMAIRE 1. LA PROSPECTION 2. LA TERRE : UNE CHAUDIERE NATURELLE HISTOIRE DE LA GEOTHERMIE 3. COMMENT CELA FONCTIONNE? Fiches ressources Dossier n 2 Activités 1 à 4 SOMMAIRE 1. LA PROSPECTION 2. LA TERRE : UNE CHAUDIERE NATURELLE HISTOIRE DE LA GEOTHERMIE 3. COMMENT CELA FONCTIONNE? 4. DES ATOUTS POUR L'ENVIRONNEMENT APPLICATIONS

Plus en détail

Lutter contre l accumulation des gaz à effet de serre

Lutter contre l accumulation des gaz à effet de serre 056-061 Gires 29/10/08 11:00 Page 56 ÉNERGIE ET MATÉRIAUX : QUELQUES NOUVEAUX REGARDS Le captage et le stockage géologique de CO 2 : une des solutions pour lutter contre le changement climatique L utilisation

Plus en détail

La guerre de l énergie n est pas une fatalité

La guerre de l énergie n est pas une fatalité Mission parlementaire d information de la commission des Affaires étrangères «Energie et géopolitique» La guerre de l énergie n est pas une fatalité RÉSUMÉ DU RAPPORT Nous savons depuis fort longtemps

Plus en détail

L'énergie en Europe. Quelles questions se posent?

L'énergie en Europe. Quelles questions se posent? L'énergie en Europe Quelles questions se posent? Le modèle de développement européen d'après la Seconde Guerre mondiale a été fondé sur l'utilisation d'une énergie bon marché, sans grande considération

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

LE TOUR DU MONDE DES ÉNERGIES

LE TOUR DU MONDE DES ÉNERGIES Blandine Antoine Élodie Renaud LE TOUR DU MONDE DES ÉNERGIES Sommaire Préface... 11 Introduction... 15 I. LA PRODUCTION D ÉNERGIE Introduction à la production d énergie... 31 Thème 1 Énergies Fossiles...

Plus en détail

Réalisation. Diffusion

Réalisation. Diffusion Édition 2004 Édition 2004 Réalisation Cette publication a été préparée par la Direction des politiques et des technologies de l énergie, Secteur de l énergie et des changements climatiques, ministère

Plus en détail

Le logement dans tous ses états. Définition : le logement et l'habitat

Le logement dans tous ses états. Définition : le logement et l'habitat Le logement dans tous ses états 17/10/ 2012 Définition : le logement et l'habitat Le logement est un produit : une maison, un appartement, un type 3, un duplex L'habitat est un service : l'espace produit

Plus en détail

Économisons l énergie! 11

Économisons l énergie! 11 Économisons l énergie! 11 Objectifs Prendre conscience de sa consommation d énergie. Maîtriser sa consommation d énergie afin de réduire l émission de gaz à effet de serre (mettre en place gestes et actions).

Plus en détail

Chapitre 8 production de l'énergie électrique

Chapitre 8 production de l'énergie électrique Chapitre 8 production de l'énergie électrique Activité 1 p 116 But Montrer que chaque centrale électrique possède un alternateur. Réponses aux questions 1. Les centrales représentées sont les centrales

Plus en détail

Introduction... 9. L après-pétrole. Une technologie du futur? Un enjeu environnemental. Conclusion...119. Annexes

Introduction... 9. L après-pétrole. Une technologie du futur? Un enjeu environnemental. Conclusion...119. Annexes Introduction... 9 L après-pétrole «Les biocarburants sont la seule réponse crédible au pic pétrolier.»...15 «Produire ses propres biocarburants, c est accroître sa sécurité d approvisionnement en énergie.»...23

Plus en détail

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Ministère de l Énergie Printemps 2015 Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Fiche d information Déclaration de principes provinciale, 2014 La Déclaration de principes provinciale de 2014

Plus en détail

À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 JUSQU À PUBLICATION. Courants contraires

À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 JUSQU À PUBLICATION. Courants contraires POUR DIFFUSION : À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À PUBLICATION Courants contraires La baisse

Plus en détail

2. L offre et la demande d énergie: tendances et perspectives

2. L offre et la demande d énergie: tendances et perspectives 5 2. L offre et la demande d énergie: tendances et perspectives La demande d énergie devrait s accroître considérablement dans les années à venir à cause de l augmentation de la population et du développement

Plus en détail

LES ENERGIES RENOUVELABLES. Dr Marwan JARKAS

LES ENERGIES RENOUVELABLES. Dr Marwan JARKAS LES ENERGIES RENOUVELABLES Dr Marwan JARKAS Plan de l exposée : I - Définition de l énergie renouvelable II - Différentes types de l énergie renouvelable 1. Energie éolienne 2. Energie solaire 3. Energie

Plus en détail

Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne

Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne Ce document illustrera comment cette réussite est arrivée, il est composé des parties suivantes : 1. Qu'est

Plus en détail

L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique

L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique FORUM NUCLEAIRE BELGE POSITION PAPER 24 JUIN 2015 L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique La demande en électricité ne cesse d augmenter. Entre 1965 et

Plus en détail

UNE REFLEXION PREALBLE

UNE REFLEXION PREALBLE UNE REFLEXION PREALBLE NOUS N AVONS JAMAIS ETE AUSSI RICHES IL N Y A JAMAIS EU AUTANT DE PAUVRES QUI GERE LA REPARTITION? 1 ÉNERGIE ET TRANSITION Comprendre la situation est facile Ce qu il faut faire

Plus en détail

«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas»

«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» Énergie «L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» La première fonction de l agriculture est la valorisation de l énergie solaire en énergie alimentaire par la photosynthèse.

Plus en détail

Comprendre les négociations internationales sur le climat. Contexte, historique et enjeux

Comprendre les négociations internationales sur le climat. Contexte, historique et enjeux Comprendre les négociations internationales sur le climat Contexte, historique et enjeux Chapitre 1 LE CONTEXTE: L URGENCE CLIMATIQUE La planète s est déjà réchauffée de +0,8 C Les impacts Les impacts

Plus en détail

Changement de moteur

Changement de moteur (CEPII) Présentation de l économie mondiale 2008 On l attendait depuis longtemps! Le déséquilibre de la croissance et les global imbalances Chaque année, commentaire du creusement continu du déficit courant

Plus en détail

L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 10 MARS 2015

L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 10 MARS 2015 L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 10 MARS 2015 1 L ÉVÉNEMENT 2014 : FORTE BAISSE DU PRIX DU BARIL Source : UFIP avec des données Reuters 2 1 Marchés

Plus en détail

ACCORDS DU BOURGET. Signés par les Parties de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques le 6 mai 2015 au Lycée du Bourget

ACCORDS DU BOURGET. Signés par les Parties de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques le 6 mai 2015 au Lycée du Bourget ACCORDS DU BOURGET Signés par les Parties de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques le 6 mai 2015 au Lycée du Bourget Préambule La Conférence des Parties, Rappelant l objectif

Plus en détail

mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch

mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch GEothermie 2020 La géothermie c est quoi? Plus de 99% du volume terrestre présente une température de plus de

Plus en détail

Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique

Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique Le stockage de l énergie : le point faible de la filière énergétique Christian Ngo Résumé Stocker de l'énergie (électricité ou chaleur) pour l'utiliser quand on en a besoin est une nécessité. Le stockage

Plus en détail

2. Quel a été l'événement majoritairement responsable d'un développement massif de la technologie éolienne?

2. Quel a été l'événement majoritairement responsable d'un développement massif de la technologie éolienne? 1. Décrire rapidement l'origine de l'exploitation de l'énergie du vent. Les premières éoliennes datent de 200 ans avant JC ressemblant à des roues à aubes et utilisées principalement pour écraser les céréales.

Plus en détail

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien 9 septembre 2014 Équipe de répartition de l actif et des devises Vincent Lépine Vice-président, Répartition de l'actif et gestion des devises

Plus en détail

Université du Québec en Outaouais

Université du Québec en Outaouais Nom : Numéro d étudiant : Université du Québec en Outaouais Prénom ECN1473 : Analyse macroéconomique Examen intra Date : lundi 21 octobre 2002 Durée : 2h30 (9h00 11h30) Professeur : Dimitri Sanga DIRECTIVES

Plus en détail

Où sont les Hommes sur la Terre

Où sont les Hommes sur la Terre Où sont les Hommes sur la Terre Introduction : Notre planète est constituée de régions peuplées et d autres qui sont presque vides, ainsi 90% de la population vit dans l hémisphère nord. Dans certains

Plus en détail

Principaux résultats

Principaux résultats L environnement, une opportunité Etat, perspectives et enjeux du marché des engrais Principaux résultats Lundi 28 juin 2010 Pierre Cazeneuve, Directeur GCL DD p.cazeneuve@gcl.tm.fr CONTEXTE GENERAL DE

Plus en détail

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015 Energie Nucléaire Principes, Applications & Enjeux 6 ème - 2014/2015 Quelques constats Le belge consomme 3 fois plus d énergie que le terrien moyen; (0,56% de la consommation mondiale pour 0,17% de la

Plus en détail

Efficience énergétique et électricité solaire

Efficience énergétique et électricité solaire Efficience énergétique et électricité solaire Pictet-Clean Energy investit dans des entreprises innovantes Juin 2015 Désormais compétitive, la production d énergie solaire croît fortement. Face au réchauffement

Plus en détail

SCIENCES TECHNOLOGIES

SCIENCES TECHNOLOGIES R essources MICHEL WAUTELET SCIENCES TECHNOLOGIES et SOCIÉTÉ Questions et réponses pour illustrer les cours de sciences De Boeck Introduction générale 5 Sciences, technologies, société 1. Quels sont les

Plus en détail

LA GÉOTHERMIE EN ALSACE

LA GÉOTHERMIE EN ALSACE www.es-geothermie.fr www.es-groupe.fr LA GÉOTHERMIE EN ALSACE GÉOTHERMIE PROFONDE, L HISTOIRE 2 LA GÉOTHERMIE EN ALSACE Il y a les nuages, il y a la pluie. Et il y a cette petite goutte d eau qui tombe

Plus en détail

Bilan GES réglementaire d Eovi Mutuelle en France. Olivier Laguitton

Bilan GES réglementaire d Eovi Mutuelle en France. Olivier Laguitton Bilan GES réglementaire d Eovi Mutuelle en France Olivier Laguitton Saint Etienne, le 18 février 2013 Contenu de la présentation Le contexte du développement durable Passage en revue de la législation

Plus en détail

Relier expérimentalement la vitesse de propagation des ondes sismiques à la présence de roches réservoirs.

Relier expérimentalement la vitesse de propagation des ondes sismiques à la présence de roches réservoirs. Relier expérimentalement la vitesse de propagation des ondes sismiques à la présence de roches réservoirs. Niveaux : quatrième, troisième, seconde et première S. Matériel : 2 capteurs piézométriques, Logiciel

Plus en détail

Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches

Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches Présenté par : Joël Leblond et Martin Loiselle 19 novembre 2010 Plan de la présentation Introduction Objectifs des Rendez-vous de l énergie Constats nationaux

Plus en détail

1S20 Classe énergétique d un véhicule

1S20 Classe énergétique d un véhicule FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S20 Classe énergétique d un véhicule Type d'activité Exercice/évaluation Notions et contenus Énergie libérée lors de la combustion d un hydrocarbure ou d un

Plus en détail

CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques

CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques Le catamaran est un voilier. Il utilise donc une voile, qui capte le vent, pour se déplacer. Ainsi, l énergie nécessaire au

Plus en détail

La question du développement durable

La question du développement durable Chapitre 1 : La question du développement durable (9 heures) Thème I : Les enjeux du développement durable (3 heures) 1)-Connaissances Les enjeux : économiques environnementaux sociaux du développement

Plus en détail

RAPPORT SOMMAIRE DE L ÉTUDE SUR LE MARCHÉ DU PROPANE. Prépare pour. l Association canadienne du gaz propane. Préparé par. Purvin & Gertz Inc.

RAPPORT SOMMAIRE DE L ÉTUDE SUR LE MARCHÉ DU PROPANE. Prépare pour. l Association canadienne du gaz propane. Préparé par. Purvin & Gertz Inc. RAPPORT SOMMAIRE DE L ÉTUDE SUR LE MARCHÉ DU PROPANE Prépare pour l Association canadienne du gaz propane Préparé par Buenos Aires ~ Calgary ~ Dubaï ~ Houston Londres ~ Los Angeles ~ Moscou ~ Singapour

Plus en détail

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales Quinzième inventaire Édition 2013 La production d électricité d origine renouvelable dans le monde Collection chiffres et statistiques Cet inventaire a été réalisé par Observ ER et la Fondation Énergies

Plus en détail

allianceautopropane.com

allianceautopropane.com allianceautopropane.com QUI EST ALLIANCE AUTOPROPANE? LE PLUS GRAND RÉSEAU D AUTOPROPANIERS EN AMÉRIQUE Alliance AutoPropane est un réseau de propaniers qui se consacre à la distribution et à la vente

Plus en détail

Épreuve composée. II sera tenu compte, dans la notation, de la clarté de l'expression et du soin apporté à la présentation.

Épreuve composée. II sera tenu compte, dans la notation, de la clarté de l'expression et du soin apporté à la présentation. Épreuve composée Cette épreuve comprend trois parties. 1. Pour la partie 1 (Mobilisation des connaissances), il est demandé au candidat de répondre aux questions en faisant appel à ses connaissances personnelles

Plus en détail

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 7 Conclusions clés La transition énergétique L Energiewende allemande Par Craig Morris et Martin Pehnt Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 www. 7 Conclusions clés La

Plus en détail

Connaître la production et la consommation d énergie en Guyane.

Connaître la production et la consommation d énergie en Guyane. Le bilan énergétique de la Guyane Connaître la production et la consommation d énergie en Guyane. Ademe Guyane - Le bilan énergétique 1 Quelles énergies utilisons-nous et en quelles quantités? Quels secteurs

Plus en détail

U N I O N D E S P R O F E S S E U R S D E P H Y S I Q U E E T D E C H I M I E 719 Les voitures électriques

U N I O N D E S P R O F E S S E U R S D E P H Y S I Q U E E T D E C H I M I E 719 Les voitures électriques U N I O N D E S P R O F E S S E U R S D E P H Y S I Q U E E T D E C H I M I E 719 Les voitures électriques par 78310 Maurepas michel.meallet@orange.fr RÉSUMÉ Pourquoi se poser des questions sur les voitures

Plus en détail

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières 1. CONSOMMATION FINALE D ELECTRICITE...2 1.1 EVOLUTION SUR LA PERIODE 2000-2013... 2 1.2 ENTRE 2010

Plus en détail

Brevets et énergies propres : combler l écart entre données et politiques Résumé du rapport ICTSD. United Nations Environment Programme

Brevets et énergies propres : combler l écart entre données et politiques Résumé du rapport ICTSD. United Nations Environment Programme Brevets et énergies propres : combler l écart entre données et politiques Résumé du rapport ICTSD United Nations Environment Programme 1 Des copies, en anglais, du rapport intégral peuvent être obtenues

Plus en détail

Traité de Copenhague nécessaire

Traité de Copenhague nécessaire Traité de Copenhague nécessaire version 1.0 Une proposition des ONG pour un protocole de Copenhague Résumé A4-TraiteResume.indd 1 6/07/09 17:58:38 Une proposition des ONG pour un protocole de Copenhague

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

VERS UNE COMMUNAUTÉ EURO- MÉDITERRANÉENNE DE L ÉNERGIE : Passer de l'import-export à un nouveau modèle énergétique régional

VERS UNE COMMUNAUTÉ EURO- MÉDITERRANÉENNE DE L ÉNERGIE : Passer de l'import-export à un nouveau modèle énergétique régional VERS UNE COMMUNAUTÉ EURO- MÉDITERRANÉENNE DE L ÉNERGIE : Passer de l'import-export à un nouveau modèle énergétique régional Avril 2013 En 2011, pour la première fois, la Commission européenne parle d une

Plus en détail

TPE : La voiture solaire. Présentation de Matthys Frédéric, Soraya Himour et Sandra Thorez.

TPE : La voiture solaire. Présentation de Matthys Frédéric, Soraya Himour et Sandra Thorez. TPE : La voiture solaire Présentation de Matthys Frédéric, Soraya Himour et Sandra Thorez. Sommaire :.1) Le capteur solaire :.2) La voiture solaire :.3) Variation de température et la vitesse : Problématique

Plus en détail

Technique de pointe. Une autoconsommation efficace de l'électricité solaire

Technique de pointe. Une autoconsommation efficace de l'électricité solaire Technique de pointe Une autoconsommation efficace de l'électricité solaire Concernant les installations photovoltaïques destinées aux particuliers, jusqu à présent il n a pas été fait de distinction en

Plus en détail

Analyse de la carte :

Analyse de la carte : Amorcée au 18eme siècle en Angleterre la révolution industrielle s accélère dans les années 1870 1880 et se diffuse dans toute l Europe et aux USA. Stimulé par de nouvelles inventions comme l électricité,

Plus en détail

Annexes. Dossier pédagogique destiné aux élèves de 5 e et 6 e primaires des écoles du «Cœur du Hainaut, Centre d énergies» Fiche 5

Annexes. Dossier pédagogique destiné aux élèves de 5 e et 6 e primaires des écoles du «Cœur du Hainaut, Centre d énergies» Fiche 5 Dossier pédagogique destiné aux élèves de 5 e et 6 e primaires des écoles du «Cœur du Hainaut, Centre d énergies» Fiche 5 Monter une exposition sur les énergies renouvelables Annexes de la fiche 5 Monter

Plus en détail