ARCHITECTURE DE RESEAU SECURISEE avec filtrages

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ARCHITECTURE DE RESEAU SECURISEE avec filtrages"

Transcription

1 ARCHITECTURE DE RESEAU SECURISEE avec filtrages 17/5/2000 Jean-Luc Archimbaud Architecture sécurisée Jean-Luc Archimbaud CNRS/UREC 1 L Internet a changé Réseau académique LE réseau (universel) Nombre de machines connectées en France 1990 : : : Fév 2000 : De plus en plus de problèmes de sécurité Equipes sécurité CERT-Renater ½ p -> 3 p ½ - UREC ½ p -> 2 p ½ Nombre mensuel d incidents traités par le CERT-Renater 97 : : : /2000 : 190 Réunion du G8 Nos réseaux et nos accès à Renater Conçus en pour un Internet académique «familial» Rester totalement ouvert : inconscience Architecture sécurisée Jean-Luc Archimbaud CNRS/UREC 2

2 Les systèmes n ont pas changés Les Windows (NT ) ne sont pas mieux qu Unix (pour la sécurité) Tous les systèmes ont des bogues (de sécurité) 1/1 31/3/00 : CERT-Renater 48 vulnérabilités et 6 alertes Ils sont toujours livrés ouverts par défaut Avec des démons ou services réseaux actifs et inutiles qui sont autant de points d attaques Les administrateurs doivent «faire le ménage» De plus en plus de stations dans les labos et campus On ne peut pas maintenir la totalité de son parc informatique sans trou de sécurité Architecture sécurisée Jean-Luc Archimbaud CNRS/UREC 3 Outil classique d attaque sur Internet 1. Scan du réseau pour découvrir les stations 2. Vérification des versions des démons et services réseaux démarrés 3. Attaque des versions avec des trous de sécurité 4. Passage en mode administrateur Enregistrement de nouveaux utilisateurs Modification des exécutables : portes dérobées Installation de sniffers : récupération de mots de passe Installation de zombies, agents, : dénis de service Protection : Bloquer ou limiter la portée des étapes 2 et 3 Architecture sécurisée Jean-Luc Archimbaud CNRS/UREC 4

3 Architecture d un site : principes Segmentation du réseau avec des routeurs Entrée de site : zone semi-ouverte Serveurs réseau Un segment (ou VLAN ) par laboratoire / service / Flux des applications : contrôlés par filtrage Dans le sens sortant : peu de limitations : toutes les stations peuvent être clientes (sauf salles de formation?) Dans le sens entrant : Tout interdire par défaut Ne laisser passer que les applications utilisées vers des serveurs identifiés et bien administrés Où (mettre des filtres)? En entrée de site Entre segments (laboratoires ou services) Architecture sécurisée Jean-Luc Archimbaud CNRS/UREC 5 Architecture : schéma simplifié Labo A MAIL DNS Internet Base de données publique Labo N Administration Zone semi-ouverte Architecture sécurisée Jean-Luc Archimbaud CNRS/UREC 6

4 Architecture : schéma détaillé Réseau administration Internet Routeur sans sh DNS IPtrafic ou Détecteur d intrusions RTC Cache Web Backbone Equipe de recherche / labo A Equipe de recherche / labo B S Equipe de recherche / labo X Salles de TP News Portables anonyme avec sh Services communs internes Relais telnet et ftp Serveur Serveur Serveur calcul ou sauvegardes interne d applications Serveur logs Zone semi-ouverte Architecture sécurisée Jean-Luc Archimbaud CNRS/UREC 7 Architecture : filtres Réseau administration Portables Equipe de recherche / labo X I N T E R N E T Service non reconnu Telnet Routeur sans sh anonyme Relais telnet et ftp Zone semi-ouverte IPtrafic ou Détecteur d intrusions Backbone Administration Architecture sécurisée Jean-Luc Archimbaud CNRS/UREC 8

5 Bénéfices de l architecture L attaque décrite avant Ne testera que les services de la zone semi-ouverte Ne pourra pas attaquer Les démons sendmail des Unix internes Les services ou les chevaux de Troie NT Administration des stations Internes (très nombreuses) : laxisme tolérable Zone semi-ouverte (une poignée) : avec beaucoup de soin Chgt version, correctifs, gestion utilisateurs, Evolutions possibles sans remise en cause de l architecture : Nouveau service réseau Garde-barrière applicatif Architecture sécurisée Jean-Luc Archimbaud CNRS/UREC 9 Mise en place de l architecture C est un modèle à adapter Ajouts : NAT, GB applicatif, Faut il posséder «son» routeur? On peut ouvrir quand besoin particulier Où? Porte du campus de l Institut du labo? Définir une méthodologie pour la définition et la mise en place : Concertation obligatoire avec les utilisateurs et les administrateurs Ce modèle ne restreint pas l utilisation de l Internet Un utilisateur a les mêmes services qu avant Il faut ensuite un suivi : journaux, Architecture sécurisée Jean-Luc Archimbaud CNRS/UREC 10

Une architecture de réseau sécurisée avec filtrages

Une architecture de réseau sécurisée avec filtrages Une architecture de réseau sécurisée avec filtrages UREC/CNRS - LAAS/CNRS Mai 2000 L internet a changé... Réseau académique LE réseau (universel) Nombre de machines connectées en France : 1990 3 000 1994

Plus en détail

Évolution de l architecture de réseau avec garde-barrière, VPN, accès distants

Évolution de l architecture de réseau avec garde-barrière, VPN, accès distants JRES 2003 Lille, 20 novembre 2003 Évolution de l architecture de réseau avec garde-barrière, VPN, accès distants Marie-Claude QUIDOZ & Catherine GRENET CNRS/UREC Évolution de l architecture de réseau /

Plus en détail

Recommandations d architecture de réseau pour améliorer la sécurité

Recommandations d architecture de réseau pour améliorer la sécurité Recommandations d architecture de réseau pour améliorer la sécurité Jean-Luc Archimbaud CNRS/UREC (http://www.urec.fr/) 18 janvier 2000 Un document plus complet et plus technique, à usage des administrateurs

Plus en détail

Jean-Luc Archimbaud. To cite this version: HAL Id: hal-00561736 https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00561736

Jean-Luc Archimbaud. To cite this version: HAL Id: hal-00561736 https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00561736 Recommandations d architecture de réseau avec filtrages pour améliorer la sécurité (en particulier pour mieux se protéger des attaques venant de l Internet) Jean-Luc Archimbaud To cite this version: Jean-Luc

Plus en détail

PROJET SÉCURITÉ. Equipe Défense. Pôle Services : Guillaume COTTIN Youri JEAN-MARIUS. Pôle Interconnexion : Ilias DJOUAI Fabien PEYRONNET

PROJET SÉCURITÉ. Equipe Défense. Pôle Services : Guillaume COTTIN Youri JEAN-MARIUS. Pôle Interconnexion : Ilias DJOUAI Fabien PEYRONNET PROJET SÉCURITÉ Equipe Pôle Interconnexion : Ilias DJOUAI Fabien PEYRONNET Pôle Services : Guillaume COTTIN Youri JEAN-MARIUS Pôle Utilisateurs : Philippe BEAUGENDRE Vincent LARRIBAU Pôle Communication

Plus en détail

Transmission des données

Transmission des données Transmission des données Stations ti d'acquisition iti (FDE/ISEO), Postes Centraux (POL'AIR, XAIR), Clients internes (Postes de consultation, astreinte,...), Clients externes (Industriels, Etat, collectivités

Plus en détail

ARCHITECTURE DE RÉSEAUX

ARCHITECTURE DE RÉSEAUX SÉCURITÉ numéro 28 février 2000 Nous constatons tous les jours des attaques de nos systèmes informatiques : ce sont souvent des tentatives d intrusion par des hackers plus ou moins professionnels, mais,

Plus en détail

Administration d ISA Server 2000 (Proxy et Firewall) :

Administration d ISA Server 2000 (Proxy et Firewall) : Compte rendu d'activité Nature de l'activité : Administration d ISA Server 2000 (Proxy et Firewall) : Contexte : Dans le cadre de la sécurisation d un réseau informatique, on souhaite mettre en place une

Plus en détail

La sécurité des Réseaux Partie 6.1 Les pare-feus

La sécurité des Réseaux Partie 6.1 Les pare-feus La sécurité des Réseaux Partie 6.1 Les pare-feus Fabrice Theoleyre Enseignement : INSA Lyon / CPE Recherche : Laboratoire CITI / INSA Lyon Références F. Ia et O. Menager, Optimiser et sécuriser son trafic

Plus en détail

CONFIGURATION P 2 P 3 P 3 P 10 P 11 P 13 P 14 P 16

CONFIGURATION P 2 P 3 P 3 P 10 P 11 P 13 P 14 P 16 CONFIGURATION 1 Présentation 2 Topologie du projet 3 Installation 4 Configuration 4.1 Création de la DMZ publique 4.2 Accès vers l Internet 4.3 Publication d Exchange 4.4 Rapports d activité et alertes

Plus en détail

INTRODUCTION A LA SECURITE DES RESEAUX

INTRODUCTION A LA SECURITE DES RESEAUX INTRODUCTION A LA SECURITE DES RESEAUX OBJECTIFS de la SECURITE des DONNEES (relativement à des personnes non autorisées) Confidentielles-ne doivent pas être lues Permanentes-ne doivent pas être altérées

Plus en détail

Opérations sécurité (informatique) sur les sites

Opérations sécurité (informatique) sur les sites Opérations sécurité (informatique) sur les sites (CNRS) Jean-Luc Archimbaud, Nicole Dausque To cite this version: Jean-Luc Archimbaud, Nicole Dausque. (CNRS). 1998. Opérations sécurité (informatique)

Plus en détail

Malgré le cryptage effectué par le système, la sécurité d un système unix/linux repose aussi sur une bonne stratégie dans le choix du mot de passe :

Malgré le cryptage effectué par le système, la sécurité d un système unix/linux repose aussi sur une bonne stratégie dans le choix du mot de passe : 0.1 Sécuriser une machine Unix/linux 0.2 Différencier les comptes Créer un compte administrateur et un compte utilisateur, même sur une machine personnelle. Toujours se connecter sur la machine en tant

Plus en détail

TP4 : Firewall IPTABLES

TP4 : Firewall IPTABLES Module Sécurité TP4 : Firewall IPTABLES Ala Rezmerita François Lesueur Le TP donnera lieu à la rédaction d un petit fichier texte contenant votre nom, les réponses aux questions ainsi que d éventuels résultats

Plus en détail

Expérience d un hébergeur public dans la sécurisation des sites Web, CCK. Hinda Feriani Ghariani Samedi 2 avril 2005 Hammamet

Expérience d un hébergeur public dans la sécurisation des sites Web, CCK. Hinda Feriani Ghariani Samedi 2 avril 2005 Hammamet Expérience d un hébergeur public dans la sécurisation des sites Web, CCK Hinda Feriani Ghariani Samedi 2 avril 2005 Hammamet Plan Introduction Sécurisation des sites Web hébergés a Conclusion Introduction

Plus en détail

TP 6 : Wifi Sécurité

TP 6 : Wifi Sécurité TP 6 : Wifi Sécurité Ce TP fait appel à plusieurs outils logiciels et documents, la plupart d'entre eux sont déjà installés avec l'icône sur le bureau. Dans le cas contraire, vérifiez que le programme

Plus en détail

3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication. «Session 2009»

3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication. «Session 2009» 3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication «Session 2009» Meilleure copie "Etude de cas" Note : 11/20 Thème : réseaux de télécommunication et équipements

Plus en détail

Audits Sécurité. Des architectures complexes

Audits Sécurité. Des architectures complexes Audits Sécurité Des architectures complexes L avènement d Internet et le développement des applications Intranet/Extranet ont permis aux entreprises d accroître leur compétitivité par l ouverture de leurs

Plus en détail

MISE EN PLACE DU FIREWALL SHOREWALL

MISE EN PLACE DU FIREWALL SHOREWALL MISE EN PLACE DU FIREWALL SHOREWALL I INTRODUCTION Administrateur réseau dans une petite entreprise, vous devez, suite à la mise en place d une ligne ADSL, offrir l accès à l internet à tous les utilisateurs

Plus en détail

Figure 1a. Réseau intranet avec pare feu et NAT.

Figure 1a. Réseau intranet avec pare feu et NAT. TD : Sécurité réseau avec Pare Feu, NAT et DMZ 1. Principes de fonctionnement de la sécurité réseau Historiquement, ni le réseau Internet, ni aucun des protocoles de la suite TCP/IP n était sécurisé. L

Plus en détail

Administration réseau Introduction

Administration réseau Introduction Administration réseau Introduction A. Guermouche A. Guermouche Cours 1 : Introduction 1 Plan 1. Introduction Organisation Contenu 2. Quelques Rappels : Internet et le modèle TCP/ Visage de l Internet Le

Plus en détail

Travaux pratiques 8.4.2 Configuration des stratégies d accès et des paramètres de la zone démilitarisée (DMZ)

Travaux pratiques 8.4.2 Configuration des stratégies d accès et des paramètres de la zone démilitarisée (DMZ) Travaux pratiques 8.4.2 Configuration des stratégies d accès et des paramètres de la zone démilitarisée (DMZ) Objectifs Se connecter au périphérique multi-fonction et afficher les paramètres de sécurité

Plus en détail

CETESEC : Cellule d Expertise Technique en Sécurité

CETESEC : Cellule d Expertise Technique en Sécurité CETESEC : Cellule d Expertise Technique en Sécurité Nicole DAUSQUE @ CNRS/UREC Journées nouveaux entrants du 2 octobre 2007 Paris - Campus Gérard-Mégie Contacts Gaël Beauquin tél : 04 76 63 59 78 Nicole

Plus en détail

Le Contrôle parental sous Windows 7

Le Contrôle parental sous Windows 7 Page 1 sur 9 Le Contrôle parental sous Windows 7 En tant que parent, on connait bien les risques et dangers de laisser son/ses enfant(s) sur Internet. Que ce soit les réseaux sociaux, les pages web non-appropriées

Plus en détail

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Les dangers sont très nombreux et divers. De plus, ils évoluent rapidement dans le temps. Néanmoins, les principaux risques pour les

Plus en détail

ModSecurity. Cible de sécurité CSPN Version 0.96

ModSecurity. Cible de sécurité CSPN Version 0.96 Cible de sécurité CSPN Version 0.96 TABLE DES MATIERES 1 IDENTIFICATION... 3 1.1 IDENTIFICATION DE LA CIBLE DE SECURITE... 3 1.2 IDENTIFICATION DU PRODUIT... 3 2 ARGUMENTAIRE (DESCRIPTION) DU PRODUIT...

Plus en détail

Projet Sécurité des SI

Projet Sécurité des SI Projet Sécurité des SI «Groupe Défense» Auteurs Candide SA Diffusion: limitée Type de document Compte rendu Projet Sécurité Destinataires P. LATU Date 14/12/09 M2 STRI Version 1.2 Introduction Sous-traitance

Plus en détail

LOSLIER Mathieu IR1 31 Mai 2011. Rapport TP Firewall

LOSLIER Mathieu IR1 31 Mai 2011. Rapport TP Firewall Rapport TP Firewall 1 Table des matières Rapport TP Firewall... 1 Introduction... 3 1. Plate-forme de sécurité étudiée... 3 2. Routage classique... 3 2.1 Mise en œuvre du routage classique... 4 2.2 Configuration

Plus en détail

LINUX - Sécurité. Déroulé de l'action. - 3 jours - Contenu de formation

LINUX - Sécurité. Déroulé de l'action. - 3 jours - Contenu de formation Objectif : Tout administrateur système et réseau souhaitant avoir une vision d'ensemble des problèmes de sécurité informatique et des solutions existantes dans l'environnement Linux. Prérequis : Connaissance

Plus en détail

NOS MODULES D AUDIT. Analyse - Accompagnement - Sérénité - Sécurité

NOS MODULES D AUDIT. Analyse - Accompagnement - Sérénité - Sécurité NOS MODULES D AUDIT Analyse - Accompagnement - Sérénité - Sécurité Audit Technique Audit des serveurs Mise à jour, vulnérabilités classiques Respect des politiques de mots de passe Contrôle des accès à

Plus en détail

Comment protéger son ordinateur gratuitement

Comment protéger son ordinateur gratuitement Comment protéger son ordinateur gratuitement Avec Jordane ROUSSEAU Groupe E Olivier FREITAS Groupe E Logiciels qui seront utilisés dans ce tutoriel (à télécharger) Comodo (anti-virus et pare-feu) Spyware

Plus en détail

TCP/IP, NAT/PAT et Firewall

TCP/IP, NAT/PAT et Firewall Année 2011-2012 Réseaux 2 TCP/IP, NAT/PAT et Firewall Nicolas Baudru & Nicolas Durand 2e année IRM ESIL Attention! Vous devez rendre pour chaque exercice un fichier.xml correspondant à votre simulation.

Plus en détail

Groupe 1 : Équipe défense. ALVAREZ Irène MUNOZ Aurélie ANDRE Michael REUTER Ivan CAPECCHI Kevin SAYSSET François

Groupe 1 : Équipe défense. ALVAREZ Irène MUNOZ Aurélie ANDRE Michael REUTER Ivan CAPECCHI Kevin SAYSSET François Groupe 1 : Équipe défense ALVAREZ Irène MUNOZ Aurélie ANDRE Michael REUTER Ivan CAPECCHI Kevin SAYSSET François Plan de la présentation Présentation du sujet Organisation de l équipe Planification du projet

Plus en détail

SÉCURITÉ ET ACCÈS DISTANT UTILISATION DU SIMULATEUR RÉSEAU

SÉCURITÉ ET ACCÈS DISTANT UTILISATION DU SIMULATEUR RÉSEAU SÉCURITÉ ET ACCÈS DISTANT UTILISATION DU SIMULATEUR RÉSEAU I LES OUTILS NÉCESSAIRES Pour réaliser ce TP, vous devez installer le simulateur réseau de Pierre Loisel (version transmise). II LE CONTEXTE D

Plus en détail

Etat des lieux sur la sécurité de la VoIP

Etat des lieux sur la sécurité de la VoIP Etat des lieux sur la sécurité de la VoIP Loic.Castel@telindus.com CHANGE THINGS YOUR WAY Quelques chiffres La téléphonie par IP en général Résultat d une enquête In-Stat sur des entreprises nord-américaines

Plus en détail

Filtrage, Routage et Segmentation réseau Travaux pratiques

Filtrage, Routage et Segmentation réseau Travaux pratiques Filtrage, Routage et Segmentation réseau Travaux pratiques Le but est de faire l'étude, le test par simulateur et la réalisation d'une maquette complète d'infrastructure réseau routé et filtrant avec :

Plus en détail

IPS : Corrélation de vulnérabilités et Prévention des menaces

IPS : Corrélation de vulnérabilités et Prévention des menaces IPS : Corrélation de vulnérabilités et Prévention des menaces SIM+IPS opensource David Bizeul & Alexis Caurette C O N N E C T I N G B U S I N E S S & T E C H N O L O G Y Définitions SIM : Security Information

Plus en détail

L exemple d un serveur Proxy sous Windows NT 4 SERVER MICROSOFT PROXY SERVER 2 Installation et configuration Auteur : Eliane Bouillaux SERIA5

L exemple d un serveur Proxy sous Windows NT 4 SERVER MICROSOFT PROXY SERVER 2 Installation et configuration Auteur : Eliane Bouillaux SERIA5 L exemple d un serveur Proxy sous Windows NT 4 SERVER MICROSOFT PROXY SERVER 2 Installation et configuration Auteur : Eliane Bouillaux SERIA5. Préparation à l installation de MS Proxy server Ce logiciel

Plus en détail

Point de situation et plan d'action du SITEL. Présentation de A. Mokeddem, devant la Commission informatique le 2 octobre 2000

Point de situation et plan d'action du SITEL. Présentation de A. Mokeddem, devant la Commission informatique le 2 octobre 2000 Point de situation et plan d'action du SITEL Présentation de A. Mokeddem, devant la Commission informatique le 2 octobre 2000 1. Point de situation du plan d'action du SITEL (phase 1) 2. Projet de sécurisation

Plus en détail

cprotect PROTÉGEZ L IRREMPLAÇABLE! POUR SMARTPHONES ET TABLETTES ANDROID MANUEL D UTILISATION

cprotect PROTÉGEZ L IRREMPLAÇABLE! POUR SMARTPHONES ET TABLETTES ANDROID MANUEL D UTILISATION cprotect PROTÉGEZ L IRREMPLAÇABLE! POUR SMARTPHONES ET TABLETTES ANDROID MANUEL D UTILISATION Introduction cprotect : protégez l irremplaçable! L application cprotect peut être installée facilement sur

Plus en détail

SOMMAIRE IMAP. Chapitre 1 IMAP 2. Chapitre 2 IMAP/SSL 12

SOMMAIRE IMAP. Chapitre 1 IMAP 2. Chapitre 2 IMAP/SSL 12 Exchange 2003 / SSL Page 1 sur 30 SOMMAIRE Chapitre 1 2 1.1 Mise en place sur le serveur 2 1.2 Test pour un poste en interne 6 1.3 Test pour un poste nomade 8 Chapitre 2 /SSL 12 2.1 Mise en place sur le

Plus en détail

Plan. École Supérieure d Économie Électronique. Plan. Chap 9: Composants et systèmes de sécurité. Rhouma Rhouma. 21 Juillet 2014

Plan. École Supérieure d Économie Électronique. Plan. Chap 9: Composants et systèmes de sécurité. Rhouma Rhouma. 21 Juillet 2014 École Supérieure d Économie Électronique Chap 9: Composants et systèmes de sécurité 1 Rhouma Rhouma 21 Juillet 2014 2 tagging et port trunk Création des via les commandes sur switch cisco 1 / 48 2 / 48

Plus en détail

Sécurité et Firewall

Sécurité et Firewall TP de Réseaux IP pour DESS Sécurité et Firewall Auteurs: Congduc Pham (Université Lyon 1), Mathieu Goutelle (ENS Lyon), Faycal Bouhafs (INRIA) 1 Introduction: les architectures de sécurité, firewall Cette

Plus en détail

Comprendre le fonctionnement d un firewall et d une DMZ ; Étudier les règles de filtrage et de translation entre réseaux privées et public.

Comprendre le fonctionnement d un firewall et d une DMZ ; Étudier les règles de filtrage et de translation entre réseaux privées et public. TP 8.1 ÉTUDE D UN FIREWALL OBJECTIFS Comprendre le fonctionnement d un firewall et d une DMZ ; Étudier les règles de filtrage et de translation entre réseaux privées et public. PRÉ-REQUIS Système d exploitation

Plus en détail

Administration réseau. Architecture réseau et Sécurité

Administration réseau. Architecture réseau et Sécurité Administration réseau Architecture réseau et Sécurité Pourquoi la sécurité? Maladroits, pirates, plaisantins et autres malveillants Protéger ce qu'on a à protéger Continuer à fonctionner Responsabilité

Plus en détail

Les Logiciels Libres au Service de la Sécurité

Les Logiciels Libres au Service de la Sécurité Retour d expérience sur le déploiement de logiciels libres pour la sécurité des systèmes d information cedric.blancher@eads.net -- http://sid.rstack.org/ Centre Commun de Recherche EADS FRANCE Journée

Plus en détail

Cette option est aussi disponible sur les clients Windows 7 sous la forme d un cache réparti entre les différentes machines.

Cette option est aussi disponible sur les clients Windows 7 sous la forme d un cache réparti entre les différentes machines. Le BranchCache Cette fonctionnalité qui apparaît dans Windows 2008 R2 permet d optimiser l accès aux ressources partagées hébergées sur des partages de fichiers ou des serveurs webs internes de type documentaire

Plus en détail

TER Réseau : Routeur Linux 2 Responsable : Anthony Busson

TER Réseau : Routeur Linux 2 Responsable : Anthony Busson TER Réseau : Routeur Linux 2 Responsable : Anthony Busson Exercice 1 : Une entreprise veut installer un petit réseau. Elle dispose d un routeur sur Linux. Il doit servir à interconnecter deux réseaux locaux

Plus en détail

Politique de certification et procédures de l autorité de certification CNRS

Politique de certification et procédures de l autorité de certification CNRS Politique de certification et procédures de l autorité de certification CNRS V2.1 1 juin 2001 Jean-Luc Archimbaud CNRS/UREC Directeur technique de l UREC Chargé de mission sécurité réseaux informatiques

Plus en détail

Ci-dessous, un exemple de migration et réintégration de machines sur un nouveau pingoo V4.

Ci-dessous, un exemple de migration et réintégration de machines sur un nouveau pingoo V4. Ci-dessous, un exemple de migration et réintégration de machines sur un nouveau pingoo V4. Cette document est juste le récit d'un changement. Elle n'est pas là pour remplacer la documentation officielle,

Plus en détail

Pour la configuration, nous avons utilisé la documentation officielle d Eyes of Networ

Pour la configuration, nous avons utilisé la documentation officielle d Eyes of Networ Brahim amine ARAB Introduction Objectif L objectif principal est de superviser l intégralité des équipements de façon sécurisé via une interface web simple et clair afn d avoir une vue globale de notre

Plus en détail

Option 2 and Option 5 are correct. 1 point for each correct option. 0 points if more options are selected than required.

Option 2 and Option 5 are correct. 1 point for each correct option. 0 points if more options are selected than required. Quelles sont les deux affirmations vraies relatives à la sécurité du réseau? (Choisissez deux réponses.) Protéger un réseau contre les attaques internes constitue une priorité moins élevée car les employés

Plus en détail

Infrastructure. Yannick NYA & Nabil EL KHALII

Infrastructure. Yannick NYA & Nabil EL KHALII Infrastructure Yannick NYA & Nabil EL KHALII Schéma logique Schéma physique Configuration TCP/IP des postes cahier de charge : Unicité des adresses privées, maximum 150 machines Après une longue concertation

Plus en détail

Le protocole IPv6 sur le Réseau Académique Parisien

Le protocole IPv6 sur le Réseau Académique Parisien Le protocole IPv6 sur le Réseau Académique Parisien Bilan de l année 2003 10/12/03 CORAP Lionel David Contexte Service opérationnel IPv6 de RENATER fin 2002 Offrir à la communauté de RAP : La connectivité

Plus en détail

GENERALITES. COURS TCP/IP Niveau 1

GENERALITES. COURS TCP/IP Niveau 1 GENERALITES TCP/IP est un protocole inventé par les créateurs d Unix. (Transfer Control Protocol / Internet Protocole). TCP/IP est basé sur le repérage de chaque ordinateur par une adresse appelée adresse

Plus en détail

VLANs. Les principes. La réalisation. Les standards. Un scénario de mise en œuvre. Exemple de configuration d équipements

VLANs. Les principes. La réalisation. Les standards. Un scénario de mise en œuvre. Exemple de configuration d équipements VLANs Les principes La réalisation Les standards Un scénario de mise en œuvre Exemple de configuration d équipements Les principes - longtemps, la solution a consisté à introduire des routeurs entre les

Plus en détail

Eye-box 4.0 : Guide d installation rapide

Eye-box 4.0 : Guide d installation rapide Eye-box 4.0 : Guide d installation rapide INTRODUCTION... 2 CONSEILS ET PRINCIPES GENERAUX... 2 INSTALLATION D UNE EYE-BOX EN 8 ETAPES... 2 ETAPE 1 : MISE EN ROUTE ET CONNEXION AU RESEAU LAN... 2 ETAPE

Plus en détail

M1 RTM Projet N 5. Asterisk SIP RENATER N. LAMBERT & B. MOINET

M1 RTM Projet N 5. Asterisk SIP RENATER N. LAMBERT & B. MOINET M1 RTM Projet N 5 Asterisk SIP RENATER N. LAMBERT & B. MOINET Plan de soutenance Présentation du projet Sa gestion Réseau de l UAPV Le serveur Asterisk SIP, RTP avec NAT/Firewall Les Hacks 2 Introduction

Plus en détail

OpenVPN. curisée Politique de sécurits. Installation et configuration sécuriss. www.urec.cnrs.fr

OpenVPN. curisée Politique de sécurits. Installation et configuration sécuriss. www.urec.cnrs.fr OpenVPN Installation et configuration sécuriss curisée Politique de sécurits curité associée www.urec.cnrs.fr Plan Problématique Architectures possibles Principes d OpenVPN Configuration - De base - Sécurisée

Plus en détail

M1101a Cours 4. Réseaux IP, Travail à distance. Département Informatique IUT2, UPMF 2014/2015

M1101a Cours 4. Réseaux IP, Travail à distance. Département Informatique IUT2, UPMF 2014/2015 M1101a Cours 4 Réseaux IP, Travail à distance Département Informatique IUT2, UPMF 2014/2015 Département Informatique (IUT2, UPMF) M1101a Cours 4 2014/2015 1 / 45 Plan du cours 1 Introduction 2 Environnement

Plus en détail

Fiche technique WS2012

Fiche technique WS2012 Le 18/03/013 OBJECTIF VIRTUALISATION mathieuc@exakis.com EXAKIS NANTES Identification du document Titre Projet Date de création Date de modification Fiche technique Objectif 18/03/2013 26/03/2013 WS2012

Plus en détail

Configuration firewall. Cette fiche explique la configuration du firewall intégré à NetXServ. Version 2.0. Date 28/12/2011 Validation

Configuration firewall. Cette fiche explique la configuration du firewall intégré à NetXServ. Version 2.0. Date 28/12/2011 Validation Diffusion : Libre Restreinte Interne Configuration firewall Cette fiche explique la configuration du firewall intégré à NetXServ Version 2.0 Auteur JP MAJ DD Date 28/12/2011 Validation RESIX - 10, rue

Plus en détail

Formation A2IMP. Acquisition d information sur les autres équipements du réseau. Frédéric Bongat IPSL Formation A2IMP 1

Formation A2IMP. Acquisition d information sur les autres équipements du réseau. Frédéric Bongat IPSL Formation A2IMP 1 Formation A2IMP Acquisition d information sur les autres Frédéric Bongat IPSL Formation A2IMP 1 Idée : corréler des informations via d autres Informations de base Connaître l horodatage (date, heure) des

Plus en détail

cprotect PROTÉGEZ L IRREMPLAÇABLE! POUR SMARTPHONES ET TABLETTES ANDROID MANUEL D UTILISATION

cprotect PROTÉGEZ L IRREMPLAÇABLE! POUR SMARTPHONES ET TABLETTES ANDROID MANUEL D UTILISATION cprotect PROTÉGEZ L IRREMPLAÇABLE! POUR SMARTPHONES ET TABLETTES ANDROID MANUEL D UTILISATION Introduction cprotect : protégez l irremplaçable! L application cprotect peut être installée facilement sur

Plus en détail

Alexis Lechervy Université de Caen. M1 Informatique. Réseaux. Filtrage. Bureau S3-203 mailto://alexis.lechervy@unicaen.fr

Alexis Lechervy Université de Caen. M1 Informatique. Réseaux. Filtrage. Bureau S3-203 mailto://alexis.lechervy@unicaen.fr M1 Informatique Réseaux Filtrage Bureau S3-203 mailto://alexis.lechervy@unicaen.fr Sécurité - introduction Au départ, très peu de sécurité dans les accès réseaux (mots de passe, voyageant en clair) Avec

Plus en détail

Fiche configuration Envoi boîte vocale sur Email externe via le réseau

Fiche configuration Envoi boîte vocale sur Email externe via le réseau Diffusion : Libre Restreinte Interne Fiche configuration Envoi boîte vocale sur Email externe via le réseau Ce document explique la mise en place d un système qui permet de recevoir et consulter ces messages

Plus en détail

Quelle est l utilité du serveur de communication LCS?

Quelle est l utilité du serveur de communication LCS? Quelle est l utilité du serveur de communication LCS? I- Sécuriser le réseau de l'établissement II- Des services de communication III- Des applications DRACCAR Tous les services du réseau académique Modem

Plus en détail

Prestations & Services

Prestations & Services INDOOR INFORMATIQUE Infogérance, helpdesk, assistance & dépannage informatique, formation Prestations & Services 40 Avenue du Général Leclerc - 92100 Boulogne Billancourt - RCS Nanterre B 750 364 689 -

Plus en détail

LE RPV DE NIVEAU RÉSEAU AVEC TINC

LE RPV DE NIVEAU RÉSEAU AVEC TINC LE RPV DE NIVEAU RÉSEAU AVEC TINC L entreprise Ilog est une petite entreprise de services informatiques située à La Défense. Les chefs de projet de l entreprise sont souvent en déplacement à travers toute

Plus en détail

Spécifications fonctionnelles et techniques de la plate-forme de vidéo surveillance

Spécifications fonctionnelles et techniques de la plate-forme de vidéo surveillance Date de mise à jour : 26/06/2013 Spécifications fonctionnelles et techniques de la plate-forme de vidéo surveillance Finalité : Fonctionnement de la détection de mouvements, alertes d intrusion par mail

Plus en détail

CENTRE DE RESSOURCES INFORMATIQUES IFMA -------

CENTRE DE RESSOURCES INFORMATIQUES IFMA ------- CENTRE DE RESSOURCES INFORMATIQUES IFMA ------- CONSULTATION POUR DEMANDE DE DEVIS CAHIER DES CHARGES RELATIF AU CHANGEMENT DU FIREWALL DE L IFMA --------------- Date limite d envoi de l'offre : 3 septembre

Plus en détail

EN Télécom & Réseau S Utiliser VMWARE

EN Télécom & Réseau S Utiliser VMWARE EN Télécom & Réseau S Utiliser VMWARE Utiliser les machines virtuelles VMWARE Nom : Prénom : Classe : Date : Appréciation : Note : Objectif : Être capable de créer et configurer une machine virtuelle Configuration

Plus en détail

Analyse de vulnérabilités des équipements connectés

Analyse de vulnérabilités des équipements connectés 11/03/2015 ENOVA 1/17 Analyse de vulnérabilités des équipements connectés E. Alata, V. Nicomette Thèse de doctorat de Yann Bachy LAAS-CNRS / Thalès ENOVA - 11 mars 2015 Émergence des équipements grand

Plus en détail

Sécurité Mise en place d un Keylogger

Sécurité Mise en place d un Keylogger SI1 SI2 TP 14 Sécurité Mise en place d un Keylogger Présentation L objectif de ce TP est de mettre en place un Keylogger logiciel. Un keylogger (enregistreur de frappe) est un dispositif matériel ou logiciel

Plus en détail

Installer le patch P-2746 et configurer le Firewall avancé

Installer le patch P-2746 et configurer le Firewall avancé Installer le patch P-2746 et configurer le Firewall avancé SOMMAIRE INTRODUCTION... 2 PRE-REQUIS... 2 MIGRATION DE DONNEES ET DE CONFIGURATION... 2 INSTALLATION... 2 PRINCIPALES EVOLUTIONS FONCTIONNELLES

Plus en détail

UserLock Quoi de neuf dans UserLock? Version 6

UserLock Quoi de neuf dans UserLock? Version 6 UserLock Quoi de neuf dans UserLock? Version 6 Table des Matières 1. Quotas de temps... 3 2. Nouveau type de Compte Protégé... 5 3. Audit et affichage des sessions des comptes locaux... 5 4. Définition

Plus en détail

1 Montage de l architecture

1 Montage de l architecture Étude de cas Sécurité des réseaux Xavier Skapin xavier.skapin@univ-poitiers.fr 28-29 Correction Montage de l architecture L objectif de cette étude est de monter une architecture sécurisée selon divers

Plus en détail

Oléane VPN : Les nouvelles fonctions de gestion de réseaux. Orange Business Services

Oléane VPN : Les nouvelles fonctions de gestion de réseaux. Orange Business Services Oléane VPN : Les nouvelles fonctions de gestion de réseaux Orange Business Services sommaire 1. Qu'est-ce que la fonction serveur/relais DHCP? Comment cela fonctionne-t-il?...3 1.1. Serveur DHCP...3 1.2.

Plus en détail

Chapitre 1 Windows Server 2008 11

Chapitre 1 Windows Server 2008 11 Chapitre 1 Windows Server 2008 11 1.1. Les fondations du système... 15 1.2. La virtualisation... 16 1.3. La sécurité... 18 1.4. Le Web... 20 1.5. Fonctionnalité disponible dans Windows Server 2008... 21

Plus en détail

Réseaux informatiques --- Généralités sur les services réseaux

Réseaux informatiques --- Généralités sur les services réseaux Réseaux informatiques --- Généralités sur les services réseaux Auteur : Christophe VARDON Date : révision du 15/11/2004 TABLE DES MATIERES Un réseau : pour faire quoi?... Quels services sur le réseau?...

Plus en détail

Malware Logiciels malveillants Retour sur les premiers cours

Malware Logiciels malveillants Retour sur les premiers cours Malware Logiciels malveillants Retour sur les premiers cours Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Plan du cours Logiciels malveillants Analyse de risque Politique de sécurité Moyens de protection

Plus en détail

MISE EN PLACE D UN RESEAU STRUCTURE ET SECURISE

MISE EN PLACE D UN RESEAU STRUCTURE ET SECURISE MISE EN PLACE D UN RESEAU STRUCTURE ET SECURISE Mise en place du domaine, d un serveur DHCP et du partage des fichiers 2013 / 2014 Haureils Florent BTS Sio Contexte et situation initiale Expertis est une

Plus en détail

Installation et mise en sécurité des postes de travail Windows

Installation et mise en sécurité des postes de travail Windows Installation et mise en sécurité des postes de travail Windows Version 1.1 Octobre 2006 Plan Introduction : pourquoi sécuriser un poste de travail? I) Sécurité des postes de travail - Présentation des

Plus en détail

Sécurisation d un site nucléaire

Sécurisation d un site nucléaire Sécurisation d un site nucléaire Club automation 03 décembre 2013 Application du concept de défense en profondeur Laurent RAILLIER Un site nucléaire existant Base installée Schneider Electric importante

Plus en détail

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI 2010

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI 2010 HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI 2010 Les webshells, ou comment ouvrir les portes de son réseau?

Plus en détail

SQUID Configuration et administration d un proxy

SQUID Configuration et administration d un proxy SQUID Configuration et administration d un proxy L'objectif de ce TP est d'étudier la configuration d'un serveur mandataire (appelé "proxy" en anglais) ainsi que le filtrage des accès à travers l'outil

Plus en détail

AUDIT DU LAN ET DU PARC INFORMATIQUE

AUDIT DU LAN ET DU PARC INFORMATIQUE 1 AUDIT DU LAN ET DU PARC INFORMATIQUE Objectifs : vérification du plan d adressage audit des postes en service création de documents sur le LAN et le matériel informatique LE RESEAU ET LE PARC INFORMATIQUE

Plus en détail

Le filtrage de niveau IP

Le filtrage de niveau IP 2ème année 2008-2009 Le filtrage de niveau IP Novembre 2008 Objectifs Filtrage : Le filtrage permet de choisir un comportement à adopter vis à vis des différents paquets émis ou reçus par une station.

Plus en détail

Firewall. Souvent les routeurs incluent une fonction firewall qui permet une première sécurité pour le réseau.

Firewall. Souvent les routeurs incluent une fonction firewall qui permet une première sécurité pour le réseau. Firewall I- Définition Un firewall ou mur pare-feu est un équipement spécialisé dans la sécurité réseau. Il filtre les entrées et sorties d'un nœud réseau. Cet équipement travaille habituellement aux niveaux

Plus en détail

Activité N X. Paramétrer un ordinateur de type PC pour accéder à Internet.

Activité N X. Paramétrer un ordinateur de type PC pour accéder à Internet. Activité N X Paramétrer un ordinateur de type PC pour accéder à Internet. Objectif : Etre capable de paramétrer un ordinateur de type PC pour qu il accède à Internet. Mise en situation / problématique

Plus en détail

Les outils Internet grand public de communication et les risques pour (le SI de) l entreprise

Les outils Internet grand public de communication et les risques pour (le SI de) l entreprise Les outils Internet grand public de communication et les risques pour (le SI de) l entreprise Jean-Luc Archimbaud CNRS/UREC http://www.urec.cnrs.fr EUROSEC 3 avril 2006 Intervention technique qui n est

Plus en détail

P r é s e n t a t i o n

P r é s e n t a t i o n P r é s e n t a t i o n Design raffiné sécurité Internet réinventé Chaque jour, les logiciels malveillants comprennent mieux vos méthodes de travail. En va-t-il de même pour votre système de sécurité?

Plus en détail

Sécurité des systèmes d information les firewalls

Sécurité des systèmes d information les firewalls Sécurité des systèmes d information les firewalls 1 Plan Définition et notions générales L offre Firewall actuelle Conception d une architecture sécurisée par firewall Administration et maintenance 2 Aperçu

Plus en détail

RENATER Service Accès Partenaire au RIE

RENATER Service Accès Partenaire au RIE RENATER Service Accès Partenaire au RIE Documentation Service Accès Partenaire au RIE via RENATER 1 / 13 Table des matières 1 Vue d ensemble... 3 2 Objet... 3 3 A qui s adresse ce document... 3 4 Descriptif

Plus en détail

Windows Vista et Windows Server 2003... 15. Étude de cas... 41

Windows Vista et Windows Server 2003... 15. Étude de cas... 41 Windows Vista et Windows Server 2003... 15 Windows Vista... 16 Pourquoi Vista?... 16 L initiative pour l informatique de confiance... 17 Le cycle de développement des logiciels informatiques fiables...

Plus en détail

Tp S1-01-02 : Windows server 2008 Outils d administration

Tp S1-01-02 : Windows server 2008 Outils d administration Tp S1-01-02 : Windows server 2008 Outils d administration ENZO RIDEAU BTS SIO S1 ADMINISTRATION DES SYSTEMES SERVEURS But de la manipulation : Maitriser les méthodes d administration du serveur, mettre

Plus en détail

AUCUN DOCUMENT AUTORISÉ. Détailler autant que possible vos réponses, en particulier pour les questions de cours!

AUCUN DOCUMENT AUTORISÉ. Détailler autant que possible vos réponses, en particulier pour les questions de cours! Test du Module M3102 Samedi 10 janvier 2015 Durée : 2 heures IUT Aix-en-Provence Semestre 3 DUT INFO AUCUN DOCUMENT AUTORISÉ Détailler autant que possible vos réponses, en particulier pour les questions

Plus en détail

TC Consulting. Réalisé par : M. T. CHOUKRI AUDIT DE SECURITE INFORMATIQUE T. CHOUKRI 1

TC Consulting. Réalisé par : M. T. CHOUKRI AUDIT DE SECURITE INFORMATIQUE T. CHOUKRI 1 AUDIT DE SECURITE INFORMATIQUE Réalisé par : M. T. CHOUKRI T. CHOUKRI 1 Méthodologie d audit de la sécurité du SI TC Consulting a développé une méthodologie d audit de sécurité des systèmes d informations

Plus en détail

Devoir Surveillé de Sécurité des Réseaux

Devoir Surveillé de Sécurité des Réseaux Année scolaire 2008-2009 IG2I L5GRM Devoir Surveillé de Sécurité des Réseaux Enseignant : Armand Toguyéni Durée : 2h Documents : Autorisés Note : Ce sujet comporte deux parties. La partie A est une étude

Plus en détail