RHÔNE- ALPES. Responsabilité sociétale. références de modernité publique. la banque postale. acteur du développement des territoires.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RHÔNE- ALPES. Responsabilité sociétale. références de modernité publique. la banque postale. acteur du développement des territoires. www.posteo."

Transcription

1 références de modernité publique JUILLET 2013 # 36 RHÔNE- ALPES Responsabilité sociétale un engagement quotidien la banque postale acteur du développement des territoires

2 panoramique En direct des régions Basse-Normandie Les postières solidaires 223 postières, représentant Les différentes entités du Groupe La Poste dans la région, Ont participé à la Rochambelle de Caen, le 15 juin. Course-marche de 5 km réservée aux femmes, cet événement est chargé de valeurs et d'engagement : 50 % du montant des inscriptions sont reversés au profit de la lutte contre le cancer du sein. Pour l édition 2013, femmes étaient inscrites. Poitou-Charentes LES FRANCOFOLIES! Picardie Une deuxième chance avec La Poste La Poste vient de signer une convention avec l École de la deuxième chance (E2C) du Grand Amiénois, en présence de Georges Lefebvre, délégué général du Groupe La Poste, de Christian Brébant, délégué régional, et de Dominique Carpentier, président de l association Amiens Avenir Jeunes, créatrice en 2009 de l E2C du Grand Amiénois et qui a reçu à cette occasion un chèque de 9000 du Groupe La Poste. Durant cinq jours et nuits, des artistes de tous styles vont investir La Rochelle, en Charente-Maritime, pour 130 concerts et créations. La Fondation d entreprise La Poste renouvelle son partenariat avec les Francofolies et Voix du Sud : elles présenteront l artiste Le Larron sur la scène de l Horloge Rouge, le 12 juillet, à 21 h. La Fondation s est associée à Voix du Sud pour la création du Centre des écritures de la chanson à Astaffort, projet d accompagnement des artistes initié par Francis Cabrel. Bretagne Tout commence en Finistère et en timbres Le département du Finistère a souhaité rééditer pour la deuxième année consécutive un collector de 10 timbres, média de choix pour promouvoir un événement ou appuyer une campagne d image. Cette démarche s inscrit dans le cadre de la campagne de marque du conseil général : «Tout commence en Finistère», avec comme ambitions affichées d améliorer son image économique, de renforcer sa compétitivité touristique et de prolonger l élan démographique de l Ouest jusqu à la pointe bretonne. À l image de celui sorti en 2012, le nouveau collector, qui a pour thème «la mer à 360», répond aux valeurs du Groupe La Poste puisque éco-conçu et destiné aux envois «Lettre Verte». Sa sortie est prévue en juillet véhicules électriques En Champagne-Ardenne, La Poste citée en exemple Les villes de Reims et d Épernay ont sollicité la Délégation régionale du Groupe pour intervenir dans le cadre du débat national sur la transition énergétique. La Poste a ainsi pu valoriser son expérience en matière de déplacements et son engagement à diminuer de 15 % ses émissions de CO 2 d ici Dans la région, avec 135 véhicules électriques en 2013 et 100 % des facteurs formés à l éco-conduite, La Poste se distingue aussi par sa politique de transport responsable. Limousin Activités complémentaires La communauté de communes des Montsde-Châlus (87) a mis en place trois Agences postales intercommunales mutualisées avec des médiathèques, ce qui a triplé l amplitude horaire d ouverture de ces dernières. Emprunter un livre tout en récupérant son recommandé est devenu monnaie courante. Ainsi, Le Groupe La Poste et les collectivités maintiennent et développent ensemble un service public de proximité. 2 N 36 JUILLET 2013

3 à propos de Questions à Philippe Wahl, président du directoire de La Banque Postale AU RENDEZ- VOUS DES TERRITOIRES SOMMAIRE #36 Les collectivités locales peuvent-elles être rassurées sur leur accès au crédit? «Fin 2011, les volumes de financement des collectivités locales se sont raréfiés. Face aux risques que cela faisait peser sur l'économie et le développement local, La Banque Postale a été au rendez-vous des territoires en déployant, dès juin 2012, un nouveau modèle de financement pour les collectivités locales. Aujourd hui, la situation est très différente. D'une part, la Caisse des Dépôts a débloqué 20 milliards d'euros pour financer des projets spécifiques ou à très long terme. D'autre part, le dispositif public de financement du secteur public local a été finalisé autour de La Banque Postale, de sa structure de refinancement, la SFIL, et de La Banque Postale Collectivités Locales créée en partenariat avec la Caisse des Dépôts. Les collectivités locales peuvent donc aujourd hui être pleinement rassurées.» Où en est l offre de La Banque Postale? «La Banque Postale s'est donnée progressivement les moyens de jouer un rôle essentiel pour favoriser le développement des territoires, avec une enveloppe de 3 milliards d euros pour couvrir leurs besoins d'exploitation et de 4 milliards d euros pour répondre à leurs projets d'investissement en matière d'équipements, d'infrastructures, de développement économique. Elle étend aujourd hui son offre de crédits court et moyen/long termes aux sociétés d économie mixte, aux entreprises publiques locales, ainsi qu aux établissements publics de santé avant l'été. À terme, elle proposera aussi des offres de gestion de dette et de prestation de services.» Quelle organisation a été mise en place pour servir le secteur public local? «Le Groupe La Poste et, plus récemment La Banque Postale, sont des partenaires historiques et de confiance du secteur public local. La Banque Postale s'est organisée pour tenir son engagement de servir toutes les collectivités territoriales et pour satisfaire leur besoin d une relation de proximité. La Direction s'appuie sur six directions territoriales, 16 centres d'affaires et des relais en lien avec l'organisation territoriale du Groupe La Poste. Elle a aussi abaissé de à euros le seuil d octroi de ses crédits, pour les rendre encore plus accessibles aux petites communes.» 4 FORMATS COURTS L actualité de la modernité publique 6 ENJEUX PUBLICS La Banque Postale au service du développement des territoires 10 PROSPECTIVES Vers l économie du partage? 11 ARGUMENTS «Un regard ouvert, constructif et vigilant» Par Rémi Therme, chargé de mission consommation à l Union nationale des associations familiales (UNAF) 12 PERSPECTIVES La responsabilité sociétale : un engagement quotidien 15 PERFORMANCES La ville de Caluire-et-Cuire a adopté l outil Localeo 16 PRÉSENCES RÉGION RHÔNE-ALPES 19 SOLUTIONS Devenez un acteur responsable du recyclage de papier 20 EN VUE Hélène Maison : la passion, en Somme Postéo, le magazine d information des décideurs publics locaux, est édité par la Direction de la communication Groupe, 44 boulevard de Vaugirard, CP V PARIS CEDEX 15. Directeur de la Publication : Vincent Relave. Directeur de la Rédaction : Pierre-Angel Gay. Rédactrice en Chef : Marie-Jo Duchesne. Rédactrice en Chef adjointe : Auriane Roussel. Réalisation : Ipanema Éditions Crédits photo : Groupe La Poste, D.R., André Tudela, Jean-Marc Gourdon, Shutterstock (Aleksandar Todorovic, Pablo 77, DT 10, Monika Wisniewska), Aurélien Faidy, Yozef Knipke/KOT illustration. Imprimerie : Édipro solidaire. ISSN en cours. Dépôt légal : juillet Dans cette publication, le masculin est le plus souvent utilisé comme représentant des deux sexes sans discrimination à l égard des femmes et des hommes, et dans le seul but d alléger le texte. postéo, références de modernité publique 3

4 formats courts L actualité de la modernité publique En vente Des pièces à l esprit républicain Les euros «Valeurs de la République», tel est le nom de la nouvelle collection de huit pièces en tirage limité lancée par la Monnaie de Paris. Trois pièces de cinq euros en argent mettant chacune en scène un terme de la devise de la République : «Liberté», «Égalité», «Fraternité» sont en vente dans bureaux de poste*. En outre, une pièce de 250 euros en or célébrant la Paix (en souscription à partir du 17 juin) et une pièce de 500 euros en or célébrant la République (en souscription à partir du 9 septembre) seront en vente dans 970 bureaux participants. Cette collection comprend trois autres pièces de 25 euros en argent dédiées à la Justice, à la Laïcité et au Respect, en vente uniquement auprès de Monnaie de Paris. *Liste des bureaux de poste participant sur Intégration européenne Une bonne nouvelle pour DPD Croatie Le 1 er juillet, la Croatie est devenue le vingthuitième État membre de l Union européenne. Pour DPD Croatie (filiale de GeoPost fédérant les marques Colis-Express du Groupe La Poste), cet événement offre une belle opportunité de développement. La suppression des frontières et des formalités qui y sont liées vont rendre les expéditions vers et au départ de la Croatie nettement moins chères, plus rapides et plus simples. Plan stratégique Une démarche participative fructueuse : idées pour le plan stratégique Présenté au Conseil d administration du Groupe La Poste début juillet, le plan stratégique intègre des contributions des postiers, des élus et des associations de consommateurs. Entre le 1er mars et le 18 mai 2013, la démarche participative conduite par Le Groupe La Poste a permis de consulter plusieurs parties prenantes. Premiers concernés, les collaborateurs du Groupe La Poste y ont participé massivement. Plus de postiers de toutes les régions, de tous les métiers, se sont exprimés en ateliers collectifs ou via une plate-forme collaborative en ligne idées issues de la concertation Le Groupe La Poste a retiré de cette mobilisation pas moins de idées. À partir des éléments collectés, il a constitué une base de données de contributions qui a fait l objet d une analyse approfondie, et la synthèse de cette démarche a été rassemblée dans un cahier des contributions adressé à tous les postiers. Outre ses collaborateurs, Le Groupe La Poste a également consulté les associations de consommateurs et les élus, respectivement les 19 mars et 9 avril. Les résultats issus de cette concertation menée avec toutes les parties prenantes trouvent leur place dans le nouveau plan stratégique avec d autres paramètres : la réalité des marchés, les projets stratégiques des différentes activités, la trajectoire économique et financière du Groupe. 4 N 36 JUILLET 2013

5 formats courts Pour plus d informations, rendez-vous sur INSTANTANÉS Tour de France 2013 Docapost en selle Pour relier les participants de la Grande Boucle (coureurs, encadrants, organisateurs) à leurs supporters, proches, collègues de travail, dans le monde entier, cette filiale du Groupe La Poste mobilisera six personnes qui feront fonctionner un bureau de poste itinérant permettant d envoyer et de recevoir du courrier (papier et numérique) et des colis. Un dispositif exceptionnel, à la hauteur de cette 100 e édition du Tour : «Au service de la dynamique du Tour, c est une mécanique opérationnelle et logistique parfaitement réglée que nous mettons en place pour assurer les échanges durant toute la durée de la compétition», précise Benjamin Alcorta, directeur de la communication événementielle de Docapost. À noter que Docapost, présente sur 10 autres courses cyclistes, assurera pour la première fois la production des communiqués et des résultats du Tour de France. Pour en savoir plus ou écrire à un coureur : Engagement sociétal Le Groupe La Poste solidaire d associations Dans le cadre des Défis Mecenova qui se sont déroulés début juin, Le Groupe La Poste et nombre de ses collaborateurs se sont mobilisés pour mener des actions de solidarité en faveur d associations. L accueil au siège des Tremplins jeunes 2013 de l association nationale Unis-Cité a permis à des postiers de partager leurs expériences et conseils en matière de formation et d insertion professionnelle avec des volontaires ayant terminé leur service civique. Rappelons que les Défis Mecenova sont pilotés par IMS Entreprendre pour la Cité, association présidée par Jean-Paul Bailly et qui accompagne la quinzaine d entreprises engagées aux côtés du Groupe La Poste dans cette démarche de responsabilité sociétale. Rapport annuel À la découverte du Groupe La Poste Le chiffre 600 millions C'est le montant en euros des crédits accordés par La Banque Postale depuis le début de l'année dans le cadre de son offre de prêts à l'accession Sociale à la Propriété. Le site legroupe.laposte.fr En juin, le site du Groupe La Poste fait peau neuve. Une ambition : que chaque visteur, élu, investisseur, partenaire, candidat, avec un motif professionnel ou personnel, vive une expérience plus riche de découverte et d'immersion au sein des activités du Groupe La Poste. La publication Cahier colis-express une activité neutre en CO 2. Depuis 2007, Le Groupe La Poste mène une politique ambitieuse de réduction de ses émissions de gaz carbonique (CO2) pour maîtriser l impact de son développement sur le réchauffement climatique et contribuer ainsi à l effort commun. Des projets et un bilan à découvrir dans un nouvel opus des Carnets, disponible sur La nouvelle édition du rapport d activité du Groupe La Poste vient de paraître. Un bon moyen de retrouver l'essentiel de ce qui a fait l'actualité de l'entreprise en 2012, de mieux connaître ses activités ainsi que ses [Télécharger résultats financiers et extra-financiers. l'application] Innovation cette année : il est possible de découvrir une version enrichie de ce document sur une tablette numérique grâce à une application dédiée (disponible sur l'app Store ou sur Google Play). Une version est également accessible à tous les publics sur les sites du Groupe. postéo, références de modernité publique 5

6 enjeux publics Financement des collectivités la banque postale au service du développement des territoires Avec la création d une Direction des entreprises et du développement des territoires, La Banque Postale se dote d une organisation adaptée aux nouveaux défis des acteurs du secteur public local pour accompagner l ensemble de leurs projets. Une innovation qui, ajoutée à un périmètre d intervention financière élargi, fait plus que jamais de La Banque Postale un partenaire de proximité au service des territoires. Un portefeuille de clients de entreprises de toutes tailles, une association sur trois, deux bailleurs sociaux sur trois et deux mutuelles sur trois, La Banque Postale est un partenaire du développement des territoires et de leurs forces vives. Un enjeu de taille, comme l explique Marie-Christine Esclassan, professeur de finances publiques et de fiscalité à l université Paris I Panthéon-Sorbonne : «Pour les acteurs publics locaux, le grand défi est d arriver à maintenir des services publics de qualité et donc à mobiliser les financements nécessaires. Ils subissent le contrecoup du gel voire de la baisse des dotations de l État et disposent d une marge de manœuvre réduite en matière fiscale. Quelles alternatives s offrent à eux : réduire les dépenses de fonctionnement et/ou d investissement, augmenter les tarifs des services publics, privatiser certains services publics? Ou encore emprunter, mais dans des conditions sécurisantes, attractives et claires?» La Banque Postale est justement en mesure de répondre à de telles attentes. À l écoute des collectivités avec un nouveau modèle de financement La Banque Postale s est mobilisée pour déployer en dix mois seulement une offre cohérente en direction des collectivités locales. Dès juin 2012, elle inclut la possibilité de lignes de trésorerie inférieures à un an, une option qui a notamment séduit la mairie de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) : «Nous avons eu le privilège d être la première collectivité locale de France à y recourir, pour un montant de 5 millions d euros, commente Paul Planque, premier adjoint au maire chargé des finances et de l urbanisme. Il s agissait de nous donner de la souplesse par rapport aux dotations de l État et à nos emprunts. Comme La Banque Postale a réagi plus précocement que les autres établissements, avec en plus un taux intéressant, nous avons décidé de travailler avec elle.» En novembre dernier, la gamme est renforcée par Crédits moyen/long terme > Pour les collectivités locales (région, département, commune, EPCI), les bailleurs sociaux, les hôpitaux, les associations, les entreprises L'offre de prêt à moyen/long terme* pour financer les investissements est simple et transparente, ses modalités (montant, durée et conditions financières) sont déterminées au moment de la mise en place du contrat. Les projets d investissement sont gérés grâce à des prêts à taux fixe ou taux variable, sur des durées pouvant atteindre 15 ans. * Après étude et acceptation définitive du dossier par La Banque Postale Affacturage > Pour les professionnels, les TPE et les entreprises L'offre d'affacturage de La Banque Postale s'articule en fonction de la taille et des besoins des entreprises qui y font appel : affacturage classique (au forfait ou modulable), affacturage confidentiel, affacturage export, reverse factoring ou syndication. EN SAVOIR PLUS Sur les offres de La Banque Postale dédiées aux collectivités locales : 6 N 36 JUILLET 2013

7 Pour plus d informations, rendez-vous sur Crédit-bail mobilier et immobilier > Pour les professionnels, les TPE et les entreprises Les solutions de La Banque Postale en matière de crédit-bail mobilier et immobilier apportent des solutions aux investissements, que ce soit pour des matériels (roulants-véhicules, de travaux publics, d'industrie, d informatique, de bureautique, d imprimerie, médicaux ) ou pour des locaux à usage professionnels (nus, achevés, neufs ou anciens, liés à un projet de construction). Ligne de trésorerie > Pour les collectivités locales (région, département, commune, EPCI) Outil souple, la ligne de trésorerie utilisable par tirage* de La Banque Postale est une opération de crédit à court terme qui permet de répondre aux besoins de gestion de trésorerie des collectivités territoriales sur une durée de 364 jours. Grâce à une offre simple et transparente, l ensemble des modalités de financement est déterminé dès la signature du contrat. * Après étude et acceptation définitive du dossier par La Banque Postale. postéo, références de modernité publique 7

8 enjeux publics > La Banque Postale : une organisation au service des territoires qu elle développe et des acteurs locaux qui les animent des crédits à moyen et long terme. Maire de Chaillac (Indre), Gérard Mayaud fut le premier en France à saisir cette opportunité : «L objectif était de financer nos projets de construction d une médiathèque et de modernisation de la salle des fêtes qui seront prochainement mis en service moyennant un investissement de euros. Nous avons souscrit un prêt de euros sur quinze ans auprès de La Banque Postale. Au-delà de la proximité incarnée par le bureau de poste de Chaillac, j ai particulièrement apprécié la qualité de la réponse : sa vitesse et son attractivité, L avis de L expert Marie-Christine Esclassan, professeur de finances publiques et de fiscalité à l université Paris I Panthéon-Sorbonne, membre du comité d orientation de La Banque Postale* «La Banque Postale me semble très bien placée pour répondre aux besoins des acteurs publics en matière de financements. Elle est enracinée dans les territoires, ce qui favorise la proximité, la connaissance, les échanges, les partenariats. Et elle a un ADN public et des valeurs qui constituent des garde-fous contre les errements que l on a pu connaître dans un passé récent.» * Par ailleurs, codirectrice de la Revue française de finances publiques, secrétaire générale de l Association pour la fondation internationale de finances publiques (Fondafip) puisque nous avons bénéficié d un des taux les plus faibles en matière de prêt public en France.» Cap sur l offre étendue à tous les acteurs du secteur public local La Banque Postale entend conforter son statut de banque des territoires et devenir le partenaire incontournable de l ensemble du secteur public local. Comment? En élargissant son périmètre de clients bailleurs sociaux, groupements sans fiscalité propre, sociétés d'économie mixte et hôpitaux, mais aussi en abaissant progressivement le montant minimum par dossier pour permettre aux plus petites communes d accéder à son offre (passée de euros en juin 2012 à euros en mai dernier). Au service des entreprises pour soutenir le tissu économique local L engagement de la Banque Postale en faveur des territoires concerne aussi les acteurs privés entreprises, professionnels, structures de l économie sociale, associations à qui elle propose également une offre renforcée, toujours claire, simple et responsable. Société foncière en immobilier logistique, Argan a fait appel à deux reprises à La Banque Postale depuis fin 2012 pour financer l acquisition de deux plate-formes à Wissous et au Coudray-Montceaux (Essonne) : «Dans les cas présents, nous avons mobilisé son offre de crédit-bail immobilier pour un montant total de 38 millions d euros», précise son directeur financier, Francis Albertinelli. Au-delà d Argan, La Banque Postale a aussi contribué au développement des territoires concernés : «Nos entrepôts génèrent des retombées, surtout en termes d emplois : de 50 à 200 selon leur taille. Ils font aussi travailler des entreprises locales pour la maintenance, le transport» Avec une telle politique de financement des acteurs publics et privés, et une organisation adaptée, La Banque Postale s affirme sans détour comme développeur des territoires. 8 N 36 JUILLET 2013

9 Pour plus d informations, rendez-vous sur Le point de vue des décideurs Gérard Mayaud, maire de Chaillac (Indre) «Cela faisait longtemps que j espérais pouvoir travailler avec La Banque Postale. Si l on veut garder les services publics et mêmes privés de proximité (médecins, boulangers ) dans les zones rurales, il faut les faire travailler, sinon ils partent. Nous avons la chance d avoir un bureau de poste où beaucoup de Chaillacois ont un compte. D une certaine manière, leurs économies servent à financer nos projets et à maintenir ce service public dans notre commune.» Paul Planque, premier adjoint au maire délégué aux finances et à l urbanisme de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) «J ai du mal à comprendre la frilosité des banques vis-à-vis des collectivités locales. Cela les met en grande difficulté et remet en cause leurs investissements. Or, ils sont essentiels pour surmonter la crise. L offre de La Banque Postale est arrivée à temps pour offrir l alternative dont nous avions besoin.» Francis Albertinelli, directeur financier d Argan, foncière en immobilier logistique «Pour acheter une plate-forme logistique, nous empruntons à hauteur d environ 85 %. C est dire si nous avons besoin des établissements financiers. Quand nous avons appris que La Banque Postale développait sa gamme de produits pour les entreprises, nous avons été très intéressés. C est bien qu il y ait de nouveaux acteurs pour diversifier nos ressources. Leurs chargés d affaires sont des pros de l immobilier d entreprise, très réactifs. Et l offre correspondait à nos attentes sur le plan financier.» > L hôtel de ville de Wroclaw, en Pologne AILLEURS EN EUROPE L accès aux financements externes, un enjeu «communautaire» L organisation territoriale des 28 pays (avec l intégration de la Croatie le 1 er juillet) de l Union européenne (UE) reste très disparate : 11 États membres n ont qu un seul niveau d administration locale (la commune), 10 en ont deux (commune et région), sept parmi les plus grands en ont trois. La taille des collectivités, à l intérieur d un même niveau, peut en outre varier sensiblement : en moyenne plus de habitants par commune au Royaume-Uni contre environ en France. Nature des compétences, source et niveau de leurs recettes sont enfin peu comparables. Diversifiée donc, mais cette organisation de l administration territoriale dans l UE connaît les mêmes tendances évolutives : fusion des communes, démarche de «métropolisation», réorganisation d échelons intermédiaires ou régionaux Sur le plan financier, ces dernières années ont été marquées pour une majorité de collectivités locales de l UE par la réduction des recettes, l augmentation des dépenses sociales avec pour conséquence des coupes importantes dans les dépenses d équipement (- 20 % en trois ans). D'où la nécessité, d autant qu elles assurent les deux tiers des investissements publics de l UE, de continuer à leur permettre d accéder à des financements externes. [Pour aller plus loin dans les analyses d Isabelle Chatry et de Claire Charbit, de l OCDE, rendez-vous sur postéo, références de modernité publique 9

10 prospectives La modernité publique de demain L avis de L expert Antonin Léonard, cofondateur de OuiShare Consommation Vers l économie du partage? Partenaires du OuiShare Fest, La Poste et La Banque Postale sont conscientes que le rapport à la consommation évolue et donne naissance à de nouvelles initiatives fondées sur l échange et le partage. Un modèle collaboratif en vogue et non sans impact sur le tissu social. Consommation collaborative, économie du partage, économie collaborative Les termes se cherchent mais pointent une tendance sociétale majeure. La crise est sans doute passée par là, mais il semble désormais aussi important de pouvoir accéder à certains biens que de les posséder. Sur la base de ce constat, particuliers ou entreprises imaginent des solutions innovantes et économiques pour «On se connecte en ligne pour faire des choses ensemble dans la "vraie" vie.» louer, échanger, emprunter ou partager des biens, des services ou des savoirs. Le succès est réel, comme en témoigne celui de Bla- BlaCar, site de covoiturage comptant 1,7 million de membres, ou celui de Airbnb, site de location de logements entre particuliers. Autre exemple, celui de KissKissBankBank*, plate-forme de financement participatif (crowdfunding) ouvrant aux particuliers la possibilité de financer leur projet directement entre eux, ou encore l encyclopédie collaborative Wikipédia. Ce modèle économique est animé par sa dimension humaine, qui permet de retrouver le plaisir de s assembler et recrée du lien social. «On se connecte en ligne pour faire des choses ensemble dans la vraie vie. Les personnes sont animées par la volonté de faire partie d une communauté, une communauté d intérêts qui devient très vite une communauté de liens», explique Antonin Léonard, cofondateur de OuiShare, communauté internationale ouverte œuvrant pour le développement de l économie collaborative. L impact social généré est essentiel et remet à l ordre du jour des valeurs telles que la convivialité ou la confiance, malmenées par les schémas classiques de grande consommation ou de production. Les formes et adeptes de la société collaborative sont de ce fait de «L économie collaborative a besoin de lieux physiques pour exprimer son potentiel. Grâce à son réseau et à ses collaborateurs très impliqués localement, Le Groupe La Poste pourrait devenir un centre névralgique pour l économie collaborative locale. Les collectivités locales, quant à elles, s associeront à ce mouvement pour dynamiser le lien social au niveau local à moindre coût. C est là la promesse de l économie collaborative, remettre les gens ensemble, recréer du lien social pour fabriquer et consommer différemment.» plus en plus nombreux À l avenir, les collectivités locales seront plus directement impactées par cette économie nouvelle et pourront à l évidence surfer sur cette vague pour reconsidérer le lien de proximité avec leurs administrés. Partage des ressources et des espaces collectifs, mise en place de monnaies locales, libération de l information, transports alternatifs, habitat collaboratif, travail coopératif? Si les thématiques à explorer sont nombreuses, la perspective de réimpliquer dans la vie locale des citoyens autonomes et responsabilisés est assurément unique. * La Banque Postale s'est associée à KissKissBankBank dans le but de promouvoir la réalisation de projets créatifs et innovants. Elle en sélectionnera un chaque mois sur KissKissBankBank.com et le soutiendra à hauteur de 50 % de son objectif de collecte de fonds. [Pour aller plus loin, des analyses complémentaires sur 10 N 36 JUILLET 2013

11 arguments Regards sur la modernité publique Un regard extérieur ouvert et constructif, mais vigilant Par Rémi Therme, chargé de mission consommation au sein de l Union nationale des associations familiales (UNAF) Pour une association de consommateurs, le dialogue collaboratif avec les acteurs du service public au sens large est essentiel. C est d autant plus vrai pour l UNAF dans la mesure où sa mission est d organiser un tel dialogue entre pouvoirs publics et familles, alors que ces dernières sont fortement «consommatrices» de services publics au quotidien, et notamment ceux de La Poste. Cette proximité rend les familles et donc l UNAF très sensibles aux évolutions du Groupe La Poste. D où l importance d un dialogue qui nous permet de prendre «L offre numérique ne doit pas dégrader les services physiques.» connaissance des projets et innovations du Groupe, et de réagir si besoin est. Nous sommes conscients que La Poste doit faire évoluer son offre tout en restant vigilante sur la manière dont elle le fait. Ses nouveaux services doivent répondre aux attentes d évolution mais la qualité de la relation avec le facteur ne doit pas être altérée par un excès de prestations marchandes. Face au développement d offres numériques, nous rappelons également que certains foyers n ont toujours pas accès à ces technologies et que la présence territoriale reste fondamentale. Autre point de vigilance pour l UNAF : les évolutions annuelles des conditions générales de vente de La Poste, qui ne doivent pas se faire aux dépens des usagers. Dans le ressenti du terrain concernant La Poste, que notre réseau fort de associations locales nous communique régulièrement, la question des réclamations revient souvent. Nous insistons donc auprès de La Poste pour qu elle délivre aux usagers les meilleures informations sur le processus de réclamation. Son médiateur joue ici un rôle primordial pour régler les difficultés avant qu elles ne se transforment en litiges. Au final, l UNAF est satisfaite de son dialogue avec Le Groupe La Poste, à qui nous apportons un regard extérieur ouvert et constructif, mais vigilant, au service de ses missions de service public. BIO EXPRESS 1986 Naissance à Aix-en-Provence 2009 Diplômé de l Institut d études politiques d Aix-en-Provence 2011 Chargé de mission petite enfance et handicap à l UNAF 2013 Chargé de mission consommation postéo, références de modernité publique 11

12 perspectives RÉGION RhÔne- Alpes > Collecte de papiers bureautique par une factrice rse : décryptage Le cahier régional de Postéo est édité par la Délégation régionale Rhône-Alpes, 18, quai Gailleton Lyon CEDEX 02. Directeur de la publication : Jean-François Farenc. Directeur de la rédaction : Jean-Pierre Miriel. Rédacteur en chef : Caroline Bret. Secrétaire de rédaction : Caroline Warin-Chateaux. Rédacteurs : Caroline Bret, Agnès Nouhaud Caroline Warin-Chateaux, Ethel Nieradka, Caroline Chatain, Crédit photo : Ethel Nieradka. ISSN : en cours. dans la région Faire du Groupe un créateur de valeur et de lien social à long terme pour chacune de ses parties prenantes. du Groupe La Poste est claire : «Pour mener à bien son engagement, La Poste a défini deux axes prioritaires : le premier est d agir en interne sur ses propres process, sur les comportements des postiers et L ambition sur la manière de produire des biens et des services afin de progresser dans notre démarche de développement durable. Le second est d agir pour être un acteur au service des territoires, respectueux de nos parties prenantes et force de propositions pour un avenir responsable», explique Brigitte Combal, déléguée au développement régional en charge du développement durable. 12 N 36 JUILLET 2013

13 Pour plus d informations, rendez-vous sur Ces deux axes, nous les retrouvons dans l implication du Groupe sur le thème du déplacement. La Poste a décidé d équiper ses facteurs de véhicules électriques et notamment de voitures. Le Groupe a ainsi piloté une démarche interentreprises d achat groupé par l intermédiaire de l Union des groupements d achats publics (UGAP), ce qui contribue de fait à structurer ce marché. Par ailleurs, face à sa large flotte, la question de la recharge des véhicules électriques se pose. «Nous sommes engagés, dans le cadre d un consortium comprenant notamment ERDF, dans un projet de recherche financé en partie par l Agence de l environnement et de la maîtrise de l énergie (Ademe). Il se traduira par la publication d un livre vert à l usage des gestionnaires de flottes en fin d année. Ce projet, qui s appelle «InfiniDrive», a pour objectif d aider à optimiser la recharge sur les plans économique et environnemental. En Rhône-Alpes, le site test se situe à Eybens (Isère)», ajoute Brigitte Combal. Un engagement pour l environnement L ensemble de cette démarche autour des véhicules électriques fait partie d un plan plus vaste en matière environnementale consistant à réduire les émissions de gaz à effet de serre et celles de particules fines. Notamment avec des actions qui ont été mises en place ces dernières années comme l éco-conduite, l optimisation de la logistique ou encore des audits énergétiques menés sur les bâtiments postaux. C est donc très logiquement que sur le territoire rhônalpin Le Groupe La Poste est partenaire des plans climat du Grand Lyon, des agglomérations de Grenoble, Saint-Étienne, Roanne, Bourg-en-Bresse et de la ville d Annecy. Le Groupe La Poste est aussi associé au groupe de travail en cours sur l agglomération valentinoise. En complément de cette politique de réduction de ses émissions de CO 2, Le Groupe La Poste a décidé d aller plus loin en assurant la neutralité carbone intégrale de ses offres Courrier, Colis et Express par la compensation de ses émissions de CO 2 résiduelles et incompressibles. Il finance ainsi des projets qui, par équivalence, permettent de diminuer ailleurs ce qui est produit ici. Un engagement social et sociétal Au-delà des aspects environnementaux, La Poste a des engagements sociaux et sociétaux. Le Groupe se positionne comme un acteur majeur aux côtés des acteurs locaux en mettant en place des partenariats sur le territoire rhônalpin. Que ce soit dans 153 tournent chaque jour dans la région pour la livraison du courrier. voitures électriques 8 jeunes élèves sont accompagnés de façon individualisée en région Centre-Est, dans le cadre de l association L Envol, le campus de La Banque Postale, créée en > Des jeunes de l E2C à Chambéry L AVIS DE L EXPERT Céline daclin, directrice de l école de la deuxième chance (E2C) à Chambéry Qu est ce que l école de la deuxième chance à Chambéry? «C est un dispositif d insertion professionnelle national créé en Savoie en octobre L objectif est de permettre à des jeunes âgés de 18 à 25 ans, sortis du système scolaire sans diplôme et sans qualification, d accéder à un emploi classique ou à un contrat de travail en alternance type professionnalisation, apprentissage ou à une formation qualifiante ou diplômante. L école organise des parcours de formation en alternance de deux à trois semaines à l école et deux à trois semaines en entreprise. L école permet des remises à niveau sur les savoirs de base en français, en informatique mais aussi sur le savoir-être en entreprise (intégration en équipe, sécurité au travail ). Actuellement, 60 jeunes sont suivis à Chambéry.» Comment travaillez-vous avec le Groupe La Poste? «Au-delà du partenariat national existant, nous avons réalisé un partenariat local avec Le Groupe La Poste. Nous nous sommes engagés à travailler ensemble sur les techniques de recherche d emploi, nous organisons des simulations d entretien d embauche à l école et La Poste intervient à nos côtés sur ce volet. Le Groupe accueille des stagiaires sur des métiers d accueil ou de tri et nous travaillons actuellement sur les possibilités d accéder pour nos stagiaires aux emplois d avenir. Enfin, Guy Rosset, délégué aux relations territoriales pour la Savoie, est un des administrateurs de notre école.» postéo, références de modernité publique 13

14 perspectives l aide à la réinsertion professionnelle, avec sa participation aux emplois d avenir, ou encore son engagement aux côtés de l école de la deuxième chance (voir encadré page 13), et récemment son parrainage de jeunes diplômés en recherche d emploi via l opération Nos quartiers ont des talents. C est aussi La Banque Postale, qui a choisi de se consacrer à une nouvelle politique de mécénat en cohérence avec les valeurs de «la banque pour tous», en créant en 2012 L Envol, le campus de La Banque Postale, une association loi 1901 dédiée aux jeunes élèves talentueux. Elle a pour objectif de favoriser, chaque année, le parcours dans le secondaire et le supérieur d une cinquantaine de jeunes élèves issus de milieux modestes, urbains comme ruraux. Elle les détecte au collège et les accompagne, financièrement et culturellement, de la seconde à leur entrée dans une filière de haut niveau. La Banque Postale s est par ailleurs engagée en faveur de l accession sociale à la propriété et mène plusieurs actions pour accompagner les clientèles modestes dans l acquisition de leur logement. Le 16 avril, Catherine Garnier-Amouroux, représentante territoriale de La Banque Postale Centre-Est, et Joël Desbiolles, directeur de la coopérative HLM Isère Habitat, ont signé une convention de partenariat pour développer l accession sociale à la propriété en Isère. Cette convention a pour objectif de faciliter aux candidats l accès aux services de La Banque Postale, notamment en matière de prêts immobiliers. Enfin, les bureaux de poste rhônalpins mènent eux aussi des actions concrètes. La Poste, qui souhaite rendre simple et facile l accès à ses services, même pour les clientèles les plus fragiles, travaille en lien avec des partenaires associatifs, institutionnels et d autres entreprises qui apportent leurs connaissances, leurs soutiens et leurs réseaux. postaux et à l utilisation des automates. Ces formations viennent alimenter les cours d alphabétisation ou de français langue étrangère déjà existants. Lorsque cette formation théorique en salle est réalisée, il est essentiel pour les apprenants de se déplacer en bureau de poste afin de réaliser des ateliers pratiques sur les automates», explique Éric Poinas, directeur de la responsabilité sociétale (RSE) de La Poste Rhône-Alpes Sud. 17 partenariats responsables dès l été 2013 À la Direction territoriale de l Enseigne Rhône-Alpes Sud, qui regroupe les départements de la Loire, de la Drôme et de l Ardèche, l objectif de 95 % de clients satisfaits dans leur relation avec La Poste concerne tous les clients, notament les plus vulnérables. «Dans le cadre de notre empreinte sociale voire sociétale, nous avons entrepris de tisser des relations de partenariat avec des associations locales dans le but d accompagner ces clientèles. Ainsi, à l été 2013, ce sont 17 partenariats associatifs qui auront vu le jour à l Enseigne Rhône-Alpes Sud. Les partenariats consistent en la formation des associations volontaires sur le remplissage d imprimés La poste aux rencontres de l entreprise responsable Le 16 mai, Le Groupe était partenaire des Rencontres de l entreprise responsable organisées à l EM Lyon par le magazine Bref Rhône-Alpes. Ces rencontres ont pour objectif de faire le point et d échanger autour des applications concrètes de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) ou des collectivités et de ses impacts sur leur performance. La Poste était présente à la table ronde des nouveaux business modèles liés à la RSE. Sophie-Noëlle Nemo, directrice de la Délégation à l économie responsable du Courrier, est notamment revenue sur les engagements du Groupe en la matière avec deux focus : l un sur la compensation carbone intégrale des émissions de C0 2 liées à son activité, compensation gratuite pour les clients ; l autre autour de la nouvelle offre du Groupe, Recy go, qui permet d assurer un recyclage des papiers de bureau pour les entreprises et collectivités qui souhaitent s engager dans cette démarche. «À La Poste, nous voulons installer la notion d économie responsable, une économie qui concilie ou réconcilie performance des acteurs économiques et préservation de l environnement et qui concilie croissance et développement de l emploi», a-t-elle notamment annoncé. Une conférence autour du bien-être au travail était ensuite animée par Jean Kaspar qui a expliqué l organisation du Grand Dialogue à La Poste et évoqué sa vision de l entreprise. 14 N 36 JUILLET 2013

15 performances Pratiques de modernité publique > L hôtel de ville de Caluire-et-Cuire faciliter la vie des habitants en se tournant vers l e-citoyenneté Caluire-et-Cuire, commune limitrophe de la ville de Lyon, compte à ce jour habitants. C est la cinquième ville la plus peuplée du Rhône et elle s inscrit dans un courant de modernité pour l e-citoyenneté : sa démarche est exemplaire. Pour la commune de Caluire-et-Cuire, le constat de départ était évident : il fallait simplifier la vie de ses concitoyens. Les équipes projets de la mairie ont opté pour l e-administration. L idée de proposer cette technologie est venue d une volonté de Philippe Cochet, député-maire de Caluire-et-Cuire, mais aussi d une demande des citoyens. Cyrille Bertolo, directeur général adjoint, chargé des pôles ressources et famille, précise : «C était une demande récurrente de nos citoyens qui nous a été confirmée par une enquête pour connaître le degré de satisfaction de nos services.» Si pour la commune la volonté de créer une interface n était pas nouvelle, il était important de concrétiser le projet rapidement. Emmanuelle Mazeaud, en charge de ce projet, déclare : «Nous avions besoin d un outil prêt à l emploi, qui ne nécessite que quelques paramétrages afin de pouvoir ouvrir notre portail citoyen rapidement.» Un outil qui permet aux citoyens de contacter les services de la commune via Internet. Après un état des lieux et un tour des services permettant au pôle projets d évaluer les besoins de la ville, un appel d offres a été lancé par la commune de Caluire-et-Cuire. C est La Poste Solutions Business qui a remporté cet appel d offres avec Localeo un outil qui permet aux citoyens de contacter les services de la commune via Internet grâce à un ordinateur ou bien un smartphone. Localeo a été bien accueilli en interne, car les équipes avaient été préparées et consultées en amont. En effet, le pôle projets a sondé, observé et diagnostiqué les besoins et les possibilités des services. En externe, les citoyens sont aujourd hui satisfaits de cette simplification de l administratif. Il faut préciser que l outil a été mis en place en premier lieu sur des services qui se prêtaient aisément à la dématérialisation. L évolution se fait progressivement. Pour les habitants de Caluire-et-Cuire, il est maintenant possible de réaliser une multitude d opérations directement sur le portail Web. Cyrille Bertolo précise : «Cette année, 75 % des inscriptions scolaires se sont faites directement via l outil Web.» Aujourd hui, ce sont déjà 12 démarches (état civil, affaires scolaires, intervention sur l espace public ) qui ont pu être mises en service avec Localeo. Et la commune de Caluire-et-Cuire ne compte pas s arrêter en si bon chemin. Emmanuelle Mazeaud explique : «Nous travaillons aujourd hui avec Localeo pour intégrer nos applicatifs métiers au processus. Notre prochain gros chantier est de pouvoir mettre en place un paiement en ligne regroupant tous les services que nous proposons à nos citoyens comme la crèche, la cantine, etc.» Consciente de la révolution numérique, la poste solutions business propose aux collectivités locales l e-administration Les collectivités locales peuvent aujourd hui proposer à leurs administrés des démarches simplifiées grâce à Localeo, une plate-forme Web multiservice proposée par La Poste Solutions Business. Cet outil permet aux citoyens d effectuer toutes leurs formalités via Internet, depuis un ordinateur ou un smartphone : entreprendre une démarche administrative, déposer une demande de subvention, signaler un problème de voirie, appeler la mairie, prendre un rendez-vous, consulter les informations municipales, etc. postéo, références de modernité publique 15

16 présences région rhône-alpes > Inauguration de la PDC de Bourg-Saint-Maurice Savoie courrier : modernité continue FOCUS Ouverte depuis le 18 septembre 2012, la Plate-forme de distribution du Courrier de Villemoirieu a été inaugurée le 12 avril. 31 agents travaillent dans cet établissement. La Poste a investi euros en machines avec pour objectifs une qualité de service optimale, un service de proximité pour ses clients particuliers et professionnels et des conditions de travail améliorées pour son personnel. La Plate-forme de distribution du Courrier (PDC) de Bourg-Saint-Maurice, ouverte depuis le 13 novembre 2012, a été inaugurée jeudi 4 avril, en présence d élus et du personnel du site. «Voilà l aboutissement d un projet qui datait d une dizaine d années. Ce ne fut pas simple de le concrétiser, nous avons dû surmonter moult obstacles et tergiversations avant que cela se matérialise. Je suis très heureuse de cette réalisation», annonce Jacqueline Poletti, maire de Bourg-Saint-Maurice lors de l inauguration. Une évolution significative des conditions de travail pour les postiers. La nouvelle infrastructure ultramoderne d une surface de 530 m 2 représente un investissement de euros. Elle dispose d un espace entièrement dédié aux clients professionnels. Seize casiers hybrides modulaires sont installés et du matériel de manutention ergonomique est mis en œuvre. Ces nouveaux casiers de tri permettent de préparer plus finement le classement du courrier et diminuent les manipulations. Ils sont modulables, ce qui permet l adaptation du plan de tri en fonction de la nature de la tournée du facteur. «C est un équipement qui marque une évolution significative des conditions de travail pour les postiers, nécessaire pour améliorer la qualité de service rendu aux clients», souligne Noël Cadet, directeur d établissement Tarentaise Vanoise. 28 agents dont 22 facteurs assurent les 17 tournées de cette nouvelle plate-forme située dans la ZAC des Colombières à Bourg-Saint-Maurice. Chaque jour, objets et près de 250 colis sont distribués sur six communes : Bourg-Saint-Maurice, Séez, Sainte-Foy- Tarentaise, Montvalezan, Les Chapelles et Villarroger. «Même si certains clients regrettent qu elle soit excentrée, pour ma part, je reçois le courrier deux heures plus tôt depuis», précise Jacqueline Poletti. 16 N 36 JUILLET 2013

17 Pour plus d informations, rendez-vous sur Ain programme «climat» : Bourg-en-bresse agglomération s engage Bourg-en-Bresse Agglomération met en œuvre 88 actions qui définissent son plan climat-énergie territorial et propose un programme d engagements aux entreprises et associations partenaires. Le 18 avril, Le Groupe La Poste et 12 autres entreprises ont signé avec Bourg-en-Bresse Agglomération ce programme d engagements climat. Pour Michel Fontaine, président de Bourg-en-Bresse Agglomération : «Le climat change et il change vite. L activité humaine en est la cause principale. Conscient de ces enjeux, nous devons tous mettre en œuvre des actions concrètes, chaque acteur selon ses compétences.» Aussi, chaque partenaire signataire s est ainsi engagé à poursuivre ses efforts pour réduire sa consommation d énergie et ses émissions de gaz à effet de serre. Chacun s est également engagé à mettre en œuvre une nouvelle action en , telle qu une cartographie de la consommation Montélimar projet de logistique urbaine durable de ses bâtiments, un suivi précis des consommations d énergie, la mise en place d un management environnemental, la proposition aux employés d une formation à l éco-conduite. Pour aller plus loin dans sa démarche de sensibilisation, Bourg-en-Bresse Agglomération a décidé, pour la deuxième année, de participer en octobre 2013 à la Fête de la science. Carole Bertrand, chargée de mission du plan climat énergie de Bourg-en-Bresse Agglomération précise : «Lors de cet événement national, nous allons proposer une exposition Ma planète, ma maison et moi. Les visiteurs entreront dans un décor représentant un habitat et dans chaque pièce ils pourront découvrir tous les éco-gestes possibles à effectuer.» INSTANTANÉS Emplois d avenir Journée d intégration Le 3 juin, La Poste a reçu les 14 premiers jeunes intégrés au Courrier dans le cadre du programme «Emplois d avenir». En présence de la secrétaire générale de la préfecture, Isabelle David, des partenaires, Pôle emploi, la Direccte, le Greta et les missions locales du Rhône, ces jeunes facteurs ont signé leur contrat et prêté serment dans les locaux de la Direction du Courrier du Rhône. Le dispositif régional pour l ensemble des métiers du Groupe vise à l embauche de 75 emplois d avenir d ici fin Saint-Paul-en-Jarez le trophée La Belle adresse! La Poste, représentée par Sophie Hertling, directrice du Courrier Loire Drôme Ardèche, et la municipalité de Montélimar, représentée par son maire Frank Reynier, ont signé le 18 février une lettre d intention pour officialiser le lancement du projet de logistique urbaine durable de la ville de Montélimar. La mairie a pour objectif de réduire les émissions de CO 2 dans le centreville. Effectuer une distribution des colis et courriers avec les véhicules électriques de la Poste serait un des leviers permettant d atteindre cet objectif. > Signature de la lettre d intention en pratique «La Poste et la mairie de Montélimar se sont engagées à étudier ensemble la faisabilité du projet», explique Thierry Vicainne, directeur de la Plate-forme Courrier de Montélimar. La prochaine étape sera une phase d expérimentation en mars La Plateforme Courrier de Montélimar pourrait devenir un «hub» pour tous les colis et courriers de la zone. > Saint-Paul-en-Jarez récompensé Le 12 avril, Pascal Majonchi, maire de la commune de Saint- Paul-en-Jarez, a reçu le trophée La Belle Adresse. Ce trophée récompense les actions réalisées par la commune en matière de raccordement postal. En effet, la totalité des habitations de Saint-Paul-en-Jarez sont raccordées : elles possèdent un numéro et un nom de voie. Félicitations! postéo, références de modernité publique 17

18 présences région rhône-alpes Haute-Savoie une étroite collaboration au service des maires Le Groupe La Poste a participé à la quatrième édition du Forum des collectivités territoriales de Haute-Savoie, les 5 et 6 juin. pour l ensemble des élus et des personnels des collectivités territoriales de rencontrer entreprises, fournisseurs et prestataires de services. Lauriane L occasion Mounier-Faraut, directrice de l Association des maires de Haute-Savoie (ADM74), organisateur du forum, revient sur sa collaboration régulière avec le Groupe : «L une des missions confiées à l ADM, adjoints et conseillers généraux de Haute- Savoie, consiste à faciliter l exercice des fonctions des élus et du personnel des collectivités territoriales grâce à un service d assistance juridique et à l organisation de formations et de réunions d information sur des thèmes intéressant les collectivités. Le Groupe La Poste a animé l une de ces rencontres, à laquelle plusieurs élus du département ont assisté. L expérience a été très concluante et nous espérons pouvoir renouveler ce type de manifestation commune. Nous travaillons de concert sur de nombreux sujets : l ADM74 s est récemment associée au travail mené par la Direction du Courrier Ain Haute-Savoie sur la thématique de l adressage et du raccordement postal. Si la dénomination des voies, l identification de la boîte aux lettres et son positionnement sont en effet des atouts majeurs pour La Poste, ils le sont également sans nul doute pour les communes, et notre partenariat en la matière ne peut donc être que salué. Qu il soit question de raccordement postal, d accès aux financements de La Banque Postale ou encore des diverses solutions proposées par La Poste aux collectivités, nous souhaitons exercer un rôle d intermédiaire efficace entre nos adhérents et Le Groupe La Poste.» Savoie Maintenir le service public Centre-Est nomination à la banque postale La transformation du bureau de poste de Saint-Bon Le Praz en Relais Poste commerçant en fin d année 2012 constitue une évolution avantageuse pour tous les partenaires concernés. «Dans notre vallée, Courchevel-le- Praz est un village qui vit à l année et où résident de nombreux seniors. En intersaison, les moyens de transport, autres que le véhicule personnel, sont inexistants. La fermeture du bureau du village du Praz aurait obligé ses habitants à se rendre jusqu à Courchevel Le maintien de ce service public est un bienfait pour la vie locale du village du Praz, d ailleurs très animé en saison d hiver», précise Fernand Mugnier, premier adjoint au maire de Courchevel. Consciente du peu d activité de son bureau de poste de Saint-Bon Le Praz (Courchevel 1350), la municipalité souhaitait trouver avec La Poste une solution lui permettant de conserver une présence postale. Un partenariat a donc été envisagé avec un commerçant local, dont l affaire périclitait. Après plusieurs mois de négociation, une solution avantageuse pour tous a été trouvée. Le commerçant a intégré les locaux municipaux qu occupait La Poste, ce qui lui permet d exercer son activité avec des charges tenant compte du service public rendu. Son commerce bénéficie de l apport de clients et du chiffre d affaires généré par l activité postale. La mairie garde son point de contact postal et son commerce de proximité, et les clients bénéficient d horaires élargis. > Annick et Gérald Bertrand, gérants du RPC de Saint-Bon Le Praz Élisabeth Blanchet est nommée directeur territorial du marché collectivités locales et santé pour le Centre-Est (Rhône-Alpes, Auvergne, Bourgogne, Franche-Comté). Ayant pris ses fonctions au début du mois d avril, Élisabeth Blanchet a pour mission de développer l activité de financement au secteur public local et au secteur de la santé. Avec son équipe, elle sera l interlocutrice privilégiée des collectivités locales et des établissements de santé afin de construire une relation de confiance et un partenariat pérenne. Titulaire de l Essec IMD et du CESB 1, elle a commencé sa carrière en 1982 au sein de Barclays Bank SA en tant qu exploitante commerciale grandes entreprises. Après un parcours bancaire dans différentes entités sur des fonctions à la fois opérationnelles et fonctionnelles, elle occupe, dès 2007, le poste de directeur général délégué de la Banque Chabrières et de sa filiale de crédit-bail pour le groupe Les Mousquetaires, avant de rejoindre La Banque Postale en 2011 au poste de directeur du marché des entreprises et entrepreneurs. Pour toute demande : N 36 JUILLET 2013

19 solutions Initiatives de la modernité publique Recy go Devenez un acteur responsable du recyclage de papier Acteur de l économie responsable, Le Groupe La Poste propose aux collectivités locales et aux PME de récupérer leurs papiers usagés à recycler. Une invitation à s engager en faveur de l environnement mais aussi de l emploi. Développer une économie plus responsable est l affaire de tous. Aujourd hui, 60 % des papiers de bureau ne sont pas recyclés, alors même que les papetiers recycleurs français souffrent d un manque d approvisionnement. Grâce à l impulsion donnée par le ministère de l Écologie, via une convention d engagement volontaire signée par les acteurs de la filière graphique en février 2012, Le Groupe La Poste s est lui aussi engagé à faire progresser les quantités de papiers bureautiques recyclés. Mis à la disposition des collectivités locales et des PME, le service de collecte des papiers usagés Recy go est une initiative judicieuse pour les épauler dans la mise en place d une politique de papier responsable. Un programme «clé en main» Chaque utilisateur reçoit un carton «Éco belle» pour y déposer ses feuilles imprimées, chemises en carton et cahiers usagés. Des collecteurs peuvent aussi être disposés à côté des imprimantes ou en salle de réunion. Les Éco belles sont vidées dans des bacs que le facteur collecte régulièrement lors de sa venue pour la remise du courrier. C est donc une solution économique et écologique qui ne génère pas d émission de CO 2 supplémentaire. Les papiers sont ensuite confiés à des entreprises locales d insertion, qui en assurent le tri et Une solution économique et écologique. le recyclage. Bien entendu, la confidentialité est garantie : du départ client jusqu au papetier recycleur, les personnels concernés ont prêté serment (pour les facteurs) ou signé un engagement de confidentialité (pour les partenaires de Recy go). Outre l impact positif sur l environnement, le service Recy go permet aux collectivités locales de contribuer au développement d une économie circulaire et locale du papier et d agir en faveur de l emploi dans la filière de recyclage. Du recyclage à la réinsertion sociale Bérangère Martinel, chargée de communication chez Century 21 Agence du Lac, en Haute-Savoie, s exprime sur le développement durable : «C est pour nous une priorité, tant au niveau environnemental qu au niveau de l humain. Nous voulons être une agence responsable. L offre Recy go correspond parfaitement à notre état d esprit. Non seulement, nous collectons et recyclons le papier, mais nous aidons à la réinsertion sociale avec la filiale de La Poste, Nouvelle Attitude. Nous avions essayé de mettre en place une démarche de collecte du papier en interne, mais ce n était pas évident. La Poste offre une solution adaptée aux entreprises, avec la fourniture d éco belles et une collecte régulière. Après le démarrage de Recy go dans notre agence de Sciez, nous avons étendu la démarche dans nos sept autres agences en mai.» postéo, références de modernité publique 19

20 en vue LA PASSION, EN SOMME Abbevilloise, Hélène Maison est conseillère en immobilier pour La Banque Postale et adjointe au maire de sa ville d origine. Une double compétence aux indiscutables bénéfices mutuels et pour le bien commun. Avec un diplôme de second cycle de gestion en poche, Hélène Maison a débuté comme contrôleur à la Caisse d Épargne d Amiens. Elle postule rapidement pour une formation en alternance à La Poste. Elle convainc le jury par sa motivation à être sur le terrain au contact des clients. En 2003, Hélène Maison devient conseiller financier en bureau de poste puis, en rejoignant La Banque Postale, décroche le poste de conseiller spécialisé immobilier (CSI) qu elle visait. Membre de la société civile La même année, en 2007, Hélène Maison est contactée pour participer à une liste aux élections municipales d Abbeville. Ancienne animatrice d association, soutenue par un père très engagé dans la vie associative locale, elle se lance. Elle est élue, à 29 ans, et devient adjointe au maire en charge de la petite enfance. L un des grands projets de son action sera une crèche très attendue au sein d un vaste ensemble immobilier qui verra le jour en Mutualisation des compétences «Bien que je sois à temps plein à La Banque Postale, mes rendez-vous clientèle et les réunions en mairie sont parfaitement organisés ; les deux fonctions se complètent constamment.» Administratrice de la commission d attribution d aide au centre communal d action sociale (CCAS), sa compétence bancaire est très appréciée dans l analyse des dossiers. De même, sa connaissance des besoins citoyens s est avérée essentielle dans la mise en place des Prêts d Accession Sociale, permettant aux personnes défavorisées de devenir propriétaires dans le cadre d un partenariat local entre l office HLM, les allocations familiales et La Banque Postale. Devenue référente de ce projet dans le département de la Somme, Hélène Maison se réjouit : «C est pour moi l application concrète du slogan de La Banque Postale : Banque et Citoyenne!» Bio express 2000 : IUT puis MSG (maîtrise en sciences de gestion) à Amiens 2002 : Formation en alternance à La Poste comme conseiller bancaire 2003 : Nommée conseiller financier à La Poste 2007 : Devient conseiller spécialisé immobilier à La Banque Postale 2008 : Élue adjointe au maire à la ville d Abbeville, chargée de la petite enfance [Retrouvez l interview vidéo sur 20 N 36 JUILLET 2013

Affinitaire. adressé et ciblé. LA POSTE GLOBAL MAIL MEDIAPOST COMMUNICATION VIAPOST DOCAPOST

Affinitaire. adressé et ciblé. LA POSTE GLOBAL MAIL MEDIAPOST COMMUNICATION VIAPOST DOCAPOST DOCAPOST MEDIAPOST COMMUNICATION VIAPOST LA POSTE GLOBAL MAIL DOCAPOST DPS (Document Process Solutions), répond aux problématiques d édition et de gestion de document (éditique on demand et industrielle,

Plus en détail

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL ÉDUCATION FORMATION UDGET INSERTION ORMATION MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 EDUCATION INSERTION SOCIAL MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE Florence RAINEIX Directrice générale de la Fédération

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

FINANCEMENT DES COLLECTIVITES LOCALES : La Banque Postale élargit son offre de financement aux prêts moyen/long terme

FINANCEMENT DES COLLECTIVITES LOCALES : La Banque Postale élargit son offre de financement aux prêts moyen/long terme COMMUNIQUE DE PRESSE Dijon, le 8 novembre 2012 FINANCEMENT DES COLLECTIVITES LOCALES : La Banque Postale élargit son offre de financement aux prêts moyen/long terme En présence de Monsieur Pierre Moscovici,

Plus en détail

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012 Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres 18 septembre 2012 Sommaire Communiqué de synthèse P. 1 Le projet de regroupement des fonctions support : un projet stratégique P.

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!»

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Edition 2010 «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Après trois premières éditions qui ont rassemblé plus de 25 000 rhônalpins, la Région Rhône-Alpes lance, en partenariat

Plus en détail

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous.

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous. Madame, Monsieur, Dans un courrier électronique en date du 10 février 2014, vous nous avez interrogés en matière de transition énergétique et de lutte contre le changement climatique. Nous vous prions

Plus en détail

Les Fondations du groupe Bouygues

Les Fondations du groupe Bouygues Les Fondations du groupe Bouygues Depuis près de 20 ans, le groupe Bouygues participe au développement économique et social des régions et pays dans lesquels il est implanté, que ce soit par des initiatives

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Janvier 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

Dexia, le partenaire du développement

Dexia, le partenaire du développement Dexia, le partenaire du développement ensemble, à essentiel Dexia joue un rôle majeur dans le financement des équipements collectifs et des infrastructures, Dexia des secteurs de la santé et logement social,

Plus en détail

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013

La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local. Bruges, le 3 juillet 2013 CEBATRAMA La Banque Postale Présentation de l activité Secteur Public Local Bruges, le 3 juillet 2013 HÉRITIÈRE DES SERVICES FINANCIERS DE LA POSTE 100% Filiale à 100% du groupe La Poste La Banque Postale

Plus en détail

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique 3 Éditorial «Le numérique est aujourd hui dans tous les usages : les transports, les entreprises, les loisirs, les objets connectés, l accès à l information, les smartphones, etc. Mais il n est pas dans

Plus en détail

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS Le paiement sans contact dans la Métropole grenobloise est lancé lundi 21 septembre sur la ligne Chrono

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

3. Relations clientèle et solidarité

3. Relations clientèle et solidarité 3. Relations clientèle et solidarité Maintenir une proximité forte avec ses clients via un dispositif d accueil animé par plus de 6 000 conseillers, construire des partenariats de médiation sociale pour

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI

www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI PLAN REGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI Lors de son assemblée

Plus en détail

CONFÉRENCES CITOYENNES - FORMATION

CONFÉRENCES CITOYENNES - FORMATION CONFÉRENCES CITOYENNES - FORMATION LES MISSIONS DE SERVICE PUBLIC DU GROUPE LA POSTE 1 er décembre 2013 INTRODUCTION (1/2) LES MISSIONS DE SERVICE PUBLIC DE LA POSTE AU SERVICE DE LA COLLECTIVITÉ La Poste

Plus en détail

l info S engager avec sa banque, ça compte!

l info S engager avec sa banque, ça compte! La lettre d information des clients qui ont choisi d agir l info S engager avec sa banque, ça compte! Grâce à l engagement des clients du Crédit Coopératif, plus de 4,3 millions d euros de dons ont été

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS Edition 2014 SOMMAIRE Editorial de Monsieur le préfet. 1 Le pacte est au service des entreprises et des ménages 2-3

Plus en détail

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre?

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Note réalisée par l Observatoire Régional de l Intégration et de la Ville (ORIV) septembre 2014 Eléments de contexte

Plus en détail

Consultation Publique Constitution du réseau national de la médiation numérique

Consultation Publique Constitution du réseau national de la médiation numérique Consultation Publique Constitution du réseau national de la médiation numérique Restitution synthétique "La France, face aux mutations de son temps, doit définir son propre modèle numérique, fondé sur

Plus en détail

PREMIER MINISTRE. Discours de Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, pour le lancement de la plateforme dédiée à la RSE, Lundi 17 juin 2013

PREMIER MINISTRE. Discours de Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, pour le lancement de la plateforme dédiée à la RSE, Lundi 17 juin 2013 PREMIER MINISTRE Pôle Stratégie, Médias et Communication Hôtel de Matignon, le 17 juin 2013 Discours de Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, pour le lancement de la plateforme dédiée à la RSE, Lundi 17

Plus en détail

Dossier de presse. Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville

Dossier de presse. Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Dossier de presse Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Avril 2007 SOMMAIRE I. La problématique du Transport de Marchandises en Ville (TMV) II. Une démarche pionnière dès 1999 avec

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN

RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN NOUS SOMMES DES PROFESSIONNELS DU DSU Nous sommes des professionnels du développement territorial ou local, du développement social urbain,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» I.Contexte : Convaincue de l intérêt stratégique de l innovation pour le renforcement de la compétitivité des entreprises, la a lancé un appel

Plus en détail

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE ADDITIF EXPLICATIF 1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE Organisation de deux «secteurs» clairement identifiés dans leurs objectifs et missions. Sous la responsabilité d un pilotage unique, ces deux «secteurs»

Plus en détail

Le nouveau logo d ERDF réaffirme ses valeurs et son engagement en faveur de la transition énergétique

Le nouveau logo d ERDF réaffirme ses valeurs et son engagement en faveur de la transition énergétique Mardi 30 juin 2015 Le nouveau logo d ERDF réaffirme ses valeurs et son engagement en faveur de la transition énergétique «Transition énergétique, développement des énergies renouvelables (EnR), essor du

Plus en détail

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011 Dossier de presse Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales Du 18 au 25 novembre 2011 2 Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales - 18 au 25 novembre 2011

Plus en détail

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr

Jeudi 9 décembre 2010. Fanny DUPUIS 04 67 22 86 46 /// 06 07 75 52 82 dupuis.fanny@cr-languedocroussillon.fr Jeudi 9 décembre 2010 La Région et la Banque européenne d investissement lancent un fonds d investissement pour le photovoltaïque en partenariat avec trois banques régionales Le toit du chai viticole du

Plus en détail

Quoi de neuf acteurs? Les politiques locales de l'habitat à l'épreuve des réformes en cours

Quoi de neuf acteurs? Les politiques locales de l'habitat à l'épreuve des réformes en cours 1 Quoi de neuf acteurs? Les politiques locales de l'habitat à l'épreuve des réformes en cours La réforme territoriale : quelle organisation, quelles compétences demain? Paris, 4 février 2010 1 2 Une longue

Plus en détail

L épargne de tous au service de l intérêt général

L épargne de tous au service de l intérêt général L épargne de tous au service de l intérêt général 1 Pour la réussite de tous les projets Sommaire Un modèle unique et vertueux 4 Prêts au logement social et à la politique de la ville 7 Prêts au secteur

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

NOTRE PACTE COOPÉRATIF ET TERRITORIAL

NOTRE PACTE COOPÉRATIF ET TERRITORIAL 2014 NOTRE PACTE COOPÉRATIF ET TERRITORIAL GOUVERNANCE DES MOTS ET DES ACTES Nous avons voulu traduire cette année notre bilan par des mots et derrière chaque mot des actes. C est notre ambition chaque

Plus en détail

L immobilier d entreprise artisanale

L immobilier d entreprise artisanale e s c a L immobilier d entreprise artisanale n l B e E n j e u x L i v r S t r a t é g i P r o p o s i t i o n s Ile-de-France Rhône-Alpes Le Livre Blanc de l immobilier d entreprise artisanale Pourquoi?

Plus en détail

A vos côtés en région Rhône-Alpes Accompagner vos projets Participer au développement de notre territoire

A vos côtés en région Rhône-Alpes Accompagner vos projets Participer au développement de notre territoire A vos côtés en région Rhône-Alpes Accompagner vos projets Participer au développement de notre territoire Notre volonté est d être au plus près de nos clients pour mieux les servir, en s inscrivant au

Plus en détail

La Nef lance sa plateforme de finance participative :

La Nef lance sa plateforme de finance participative : COMMUNIQUE DE PRESSE 5 juin 2013 La Nef lance sa plateforme de finance participative : avec le soutien de Contact Presse : Société financière de la Nef Immeuble Woopa 8 avenue des Canuts CS 60032 69517

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

OUTILS MÉTHODOLOGIQUES ET PCET

OUTILS MÉTHODOLOGIQUES ET PCET OUTILS MÉTHODOLOGIQUES ET PCET Remarque : cette note est issue d un travail interne de réflexion des chargés de missions et ingénieurs de la Direction Régionale de l ADEME Pays de la Loire. Elle vise à

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 Institués dès 2000 par l AdCF, au lendemain de la naissance des premières communautés d agglomération issues de la loi Chevènement, le Club des agglomérations et la

Plus en détail

Plan d actions 2011/2014

Plan d actions 2011/2014 Plan d actions 2011/2014 Le présent plan d actions s organise en fiches actions, qui précisent les objectifs opérationnels des actions et explicite les modalités de mise en œuvre. Ces fiches répondent

Plus en détail

Programme Bourses Diversité et Réussite

Programme Bourses Diversité et Réussite Donner à chacun les meilleures chances de réussir Programme Bourses Diversité et Réussite La Fondation INSA de Lyon Ensemble développons notre vocation L INSA de Lyon tire sa force de l intégration de

Plus en détail

Introduction Frédéric PETITBON Un contexte difficile Nicolas PERNOT

Introduction Frédéric PETITBON Un contexte difficile Nicolas PERNOT Introduction Frédéric PETITBON Directeur général délégué, IDRH Les collectivités doivent à la fois respecter des engagements vis-à-vis des citoyens, poursuivre des démarches managériales et tenir compte

Plus en détail

ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES

ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES 1 ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES Vus La Loi n 2009-1437 du 24 novembre 2009 La Loi n 2010-1657 du 29 décembre 2010 Le Décret n 2010-1780 du 31 décembre

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Saint-Denis, le 4 mars 2014

COMMUNIQUE DE PRESSE Saint-Denis, le 4 mars 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE Saint-Denis, le 4 mars 2014 Aider les plus démunis à rester connectés Connexions Solidaires ouvre à Saint-Denis Grâce au soutien de la Mairie, du Centre Communal d Action Sociale (CCAS)

Plus en détail

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes

Plus en détail

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Version provisoire - Mars 2010 La Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle Placée sous l autorité

Plus en détail

MACIF. La Macif, histoire et valeurs. La Macif, en quelques chiffres BONNES PRATIQUES. 1- Eco-management MUTUELLE

MACIF. La Macif, histoire et valeurs. La Macif, en quelques chiffres BONNES PRATIQUES. 1- Eco-management MUTUELLE MUTUELLE MACIF Macif Nord-Pas de Calais B.P. 169 59029 Lille Cedex Site : www.macif.fr Directeur régional : Jean-Jacques Roy Contact : Jean Quéméré La Macif, histoire et valeurs Depuis 1960, la Macif est

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion de la réunion du Pacte de Responsabilité et de Solidarité Lundi 26 mai 2014 Lesparre-Médoc Mesdames et Messieurs les Parlementaires Mesdames et Messieurs

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Sommaire 1. Périmètre du débat et méthodologie des contributions

Plus en détail

CHARTE É THIQUE GROUPAMA

CHARTE É THIQUE GROUPAMA CHARTE É THIQUE GROUPAMA 2 Message du directeur général Fidèle à son engagement de satisfaire ses sociétaires et ses clients en leur apportant le meilleur service au meilleur coût, Groupama a développé

Plus en détail

La Banque Postale propose aux collectivités locales une nouvelle offre de crédit court terme

La Banque Postale propose aux collectivités locales une nouvelle offre de crédit court terme COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 20 juin 2012 La Banque Postale propose aux collectivités locales une nouvelle offre de crédit court terme Acteur engagé avec La Poste dans le développement des territoires,

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT NOVEMBRE 2013 2 Le mot de la direction Lorsque nous avons fondé NEXEO, nous avions déjà une expérience significative du métier de la prestation intellectuelle

Plus en détail

La construction métropolitaine en Ile-de-France

La construction métropolitaine en Ile-de-France 1 La construction métropolitaine en Ile-de-France Eléments d actualité: La réforme territoriale Le devenir du Grand Paris 29 Novembre 2012 Intercommunalité et Métropolisation en Ile-de-France 2 Eléments

Plus en détail

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Entre L Etat, Représenté par le Préfet de région Et Le Conseil régional Nord-Pas de Calais Représenté

Plus en détail

Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable

Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable Soutenons ensemble l économie sociale et solidaire pour un développement durable «Nous devons être le changement que nous voulons pour le monde» Gandhi works et n n a lo y b a B n o ti a ci o ss a L Babyloan

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DANS LE 7E ARRONDISSEMENT D UN PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE

DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DANS LE 7E ARRONDISSEMENT D UN PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE DOSSIER DE PRESSE LANCEMENT DANS LE 7 E ARRONDISSEMENT D UN PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE MERCREDI 10 OCTOBRE 2007, A 11H00 SALLE LUMIERE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LYON CONTACTS PRESSE : Association

Plus en détail

Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes

Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes Ce dossier de référencement est permanent. Il est possible à un prestataire

Plus en détail

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr Rhône Développement Initiative 1993-2013 Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité www.rdi.asso.fr Jean-Jacques MARTIN, Président de RDI Membre des réseaux nationaux RDI Edito

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 10 mai 2011. 5 mutuelles créent le groupe Istya, premier groupe mutualiste français de protection sociale complémentaire

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 10 mai 2011. 5 mutuelles créent le groupe Istya, premier groupe mutualiste français de protection sociale complémentaire 5 mutuelles créent le groupe Istya, premier groupe mutualiste français de protection sociale complémentaire Le 6 mai 2011, le groupe MGEN, le groupe MNH, la MNT, la MGET et la MAEE se sont réunis en assemblée

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ASSOCIATION DES MAIRES DE FRANCE ET RTE Entre L Association des Maires de France, sise 41 quai d Orsay, 75343 Paris cedex

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 13 mars 2012 RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE Bonne résistance du PNB et du RBE en 2011, solidité financière confirmée, poursuite de la dynamique de développement

Plus en détail

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise»

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» Vendredi 8 novembre 2013 CONTACTS PRESSE : CG74 LESLIE GROS 04 50 33 49 89 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30 CMA SYLVAIN POULLET

Plus en détail

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER +

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1 En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 2 LEADER + Qu est-ce que c est? Liaison

Plus en détail

Présentation du stand de la CoVe à l occasion de la foire Saint-Siffrein

Présentation du stand de la CoVe à l occasion de la foire Saint-Siffrein Présentation du stand de la CoVe à l occasion de la foire Saint-Siffrein Service Communication Samedi 24 novembre 2012 ! AGIR EN FAVEUR DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE L action en faveur du développement économique

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

La différence COMMUNAUTAIRE

La différence COMMUNAUTAIRE LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF EN HABITATION La différence COMMUNAUTAIRE LE RQOH, UN RÉSEAU EN MOUVEMENT! Les OSBL d habitation Au Québec, des organismes sans but lucratif (OSBL) ont mis en place des

Plus en détail

Bienvenue. Ouverture par Jacqueline ERROT

Bienvenue. Ouverture par Jacqueline ERROT 20 et 21 mai Bienvenue Ouverture par Jacqueline ERROT Bilan 2013 par Mathias PERRIOT 2013 Loi relative à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Vendredi 24 juillet 2015. Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS

DOSSIER DE PRESSE. Vendredi 24 juillet 2015. Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS DOSSIER DE PRESSE Vendredi 24 juillet 2015 Le Grand Narbonne présente les 6 premiers mois d activités d IN ESS Le Grand Narbonne a fait du développement économique et de l emploi la priorité N 1 de ses

Plus en détail

Réforme de la politique de la ville. Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014

Réforme de la politique de la ville. Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014 Réforme de la politique de la ville Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014 Restitution de l atelier n 3 : Intitulé : Les communes et agglomérations concernées par

Plus en détail

Appel à projets. Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne

Appel à projets. Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne Appel à projets Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne Date limite : mercredi 25 février 2015 à 12h 1. Contexte La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine

Plus en détail

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 ARTICLE 1 : CONTEXTE Dans le prolongement de son Agenda 21 qui s intègre dans une logique de développement durable,

Plus en détail

Laon le jeudi 1 er octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT

Laon le jeudi 1 er octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT Laon le jeudi 1 er octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT COMMUNIQUE DE PRESSE Laon, le jeudi 1 er octobre 2015 AISNE : UNE ETAPE MAJEURE POUR LE

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

Direction de la communication

Direction de la communication Direction de la communication Directrice : Chrystèle PEYRACHON Adresse : Hôtel du Département, 29-31 cours de la Liberté, 69003 Lyon Téléphone : 04 72 61 78 39 Courriel : chrystele.peyrachon@rhone.fr Nombre

Plus en détail

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Depuis 2012, un ensemble d actions est engagé au service du renforcement

Plus en détail

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Etudes préalables à la création d une ZAC multisites «Vallée du Thérain» à Beauvais (60) Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Réunion du 7 mai 2014

Plus en détail

Madame la Présidente de la Fédération nationale des sociétés coopératives d HLM (Chère Marie-Noëlle LIENEMANN),

Madame la Présidente de la Fédération nationale des sociétés coopératives d HLM (Chère Marie-Noëlle LIENEMANN), 1/8 Discours de Madame George PAU-LANGEVIN, Ministre des outre-mer Congrès annuel de l Union Sociale pour l Habitat (USH) Mardi 22 septembre 2015 MONTPELLIER Monsieur le Président du l USH (Cher Jean-Louis

Plus en détail

www.premier-ministre.gouv.fr

www.premier-ministre.gouv.fr Portail du Gouvernement Site du Premier ministre Les Chantiers EN PERSPECTIVE Projets pour la France Tableau de bord du Gouvernement LES THÈMES Garantir la sécurité routière Les derniers titres Les dossiers

Plus en détail

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France DIRECTION GÉNÉRALE DES RESSOURCES HUMAINES PARIS, LE 25 JANVIER 2010 DIRECTION DES RELATIONS SOCIALES Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France Dans le cadre de sa responsabilité

Plus en détail

Deux outils élaborés en concertation avec les professionnels du tourisme régional

Deux outils élaborés en concertation avec les professionnels du tourisme régional Avec, chaque année, 15 millions de touristes accueillis et près de 100 millions de nuitées enregistrées, le Languedoc-Roussillon est la 4 ème région touristique française en terme de fréquentation et d'emplois

Plus en détail

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers De l aménagement urbain au développement économique La SEMAEST, Société d économie mixte de la Ville de Paris, spécialisée dans La SEMAEST, Société d économie

Plus en détail

CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016

CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016 Département Administration Paris, le 3 mars 2014 et Gestion Communales VP/AH/Note 11 Affaire suivie par Véronique PICARD CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016 La continuité - maintien du montant

Plus en détail

Pourquoi et comment les collectivités locales associent d autres acteurs à la définition et à la mise en œuvre d actions publiques?

Pourquoi et comment les collectivités locales associent d autres acteurs à la définition et à la mise en œuvre d actions publiques? Pourquoi et comment les collectivités locales associent d autres acteurs à la définition et à la mise en œuvre d actions publiques? Rencontre professionnelle 4 Ont participé à cet atelier : David ALCAUD,

Plus en détail

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Bienvenue à Loire-Centre Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Présentation Le Groupe BPCE 2 Un groupe puissant et solide Les groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne se sont unis pour créer

Plus en détail

Intervention de Marisol TOURAINE. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des. femmes. Maison de Santé Pluridisciplinaire

Intervention de Marisol TOURAINE. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des. femmes. Maison de Santé Pluridisciplinaire 1 Intervention de Marisol TOURAINE Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Maison de Santé Pluridisciplinaire Magny-en-Vexin Vendredi 20 février 2015 Seul le prononcé fait

Plus en détail

Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité

Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 9 septembre 2010 Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité Au 30 juin 2010 : PNB consolidé : 2 640 millions

Plus en détail

SOUTENIR LA COHESION SOCIALE ET LES SOLIDARITES TERRITORIALES

SOUTENIR LA COHESION SOCIALE ET LES SOLIDARITES TERRITORIALES SOUTENIR LA COHESION SOCIALE ET LES SOLIDARITES TERRITORIALES Les inégalités sociales, creusées par les impacts de la crise économique, accentuent les écarts entre les territoires et compliquent le rôle

Plus en détail

Charte Développement Durable. Les 15 engagements du réseau C10

Charte Développement Durable. Les 15 engagements du réseau C10 Charte Développement Durable Les 15 engagements du réseau C10 2014 Charte Développement Durable Les 15 engagements du réseau C10 Né en 1996 de la volonté d entrepreneurs indépendants, le réseau C10 est

Plus en détail

POUR MIEUX SE DÉPLACER ENSEMBLE

POUR MIEUX SE DÉPLACER ENSEMBLE POUR MIEUX SE DÉPLACER ENSEMBLE La mobilité sociale est notre priorité FONDATION CRÉÉE EN 2002, SOUS L ÉGIDE DE LA FONDATION DE FRANCE Grégoire Maisonneuve La Fondation Transdev apporte un soutien financier

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Forum de l emploi solidaire -

DOSSIER DE PRESSE Forum de l emploi solidaire - DOSSIER DE PRESSE Relations Presse : Abrasive Karine Michaud Tel : 04 26 00 25 16 E-mail : contact@abrasive.fr Communiqué de presse 17 octobre 2014 Forum de l emploi solidaire : une journée pour découvrir

Plus en détail