Pour nous écrire : poste.net - Le site web

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pour nous écrire : allobroges.drome@la poste.net - Le site web http://www.pcfdrome.fr"

Transcription

1 Pour nous écrire : poste.net - Le site web Les Allos internet - Numéro 283 jeudi 09 octobre 2014 LE 16 OCTOBRE. MOBILISATION POUR FAIRE VIVRE LA SECU La Sécu est toujours une idée neuve. «C est la garantie donnée à chacun qu en toutes circonstances il disposera des moyens nécessaires pour assurer sa subsistance et celle de sa famille dans des conditions décentes» (exposé des motifs de l ordonnance du 4 octobre 1946). La Sécu, comme l a voulu Ambroise Croizat, Ministre communiste, c est la maladie, la vieillesse, la famille. Ces trois piliers sont, à chaque réforme, déstabilisés, ébranlés, remis en cause : l accès aux soins coûte de plus en plus cher aux assurés, les pensions de retraite fondent comme neige au soleil, le patronat ne veut plus financer les prestations familiales. Prenant prétexte de 11,7 milliards de déficit, le gouvernement veut imposer à la Sécu une cure d austérité sans précédent pour financer son pacte de responsabilité : 10 milliards d économie pour l assurance maladie et 11 milliards d économie pour les autres branches (vieillesse, famille, recouvrement). Le 16 octobre, alors que les députés entameront l examen du projet de loi de financement de la Sécurité sociale, la CGT organise, à Valence, comme partout en France, des mobilisations pour s opposer à la politique d austérité du gouvernement, pour «reconquérir une Sécurité sociale de haut niveau répondant aux besoins d aujourd hui». Pour l organisation syndicale des solutions de financement existent : remettre d abord en cause le pacte de responsabilité et ses 40 milliards d exonération de cotisations pour les employeurs ; il n est pas acceptable que les richesses produites par le travail ne servent pas au financement des besoins pour tous ; se donner les moyens pour réduire, voire éliminer la fraude à la Sécu par les employeurs qui s élève à 25 milliards d euros, soit deux fois plus que le déficit ; augmenter les salaires ce qui mécaniquement entraine une hausse des recettes de la Sécu. Les communistes vont dans les jours qui viennent contribuer à faire connaitre la manifestation. Ils seront présents le 16. Dés maintenant et après ils vont selon leurs possibilités contribuer à multiplier les rencontres, les débats avec tous ceux et celles qui cherchent une autre voie à l austérité : avec les salariés et les syndicalistes, responsables associatifs, socialistes, écologistes pour construire ensemble une alternative qui réponde aux urgences populaires. MANIFESTATION - VALENCE - 14h30 - CHAMP DE MARS Samedi 11 octobre Sommaire : Page 1 Le 16 octobre. Mobilisation pour faire vivre la SECU Page 2 Hôpitaux Nord Drôme, hôpitaux de Romans et Saint Vallier: Fermeture de 65 lits, suppression de 83 postes/ Communauté hospitalière de territoire Page 3 Financement des hôpitaux isolés géographiquement Page 4 ACTM Montélimar : stopper la désindustrialisation!/ Valls : un bourgeois de calais incompétent Page 5 Ligne SNCF LIVRON ASPRES-SUR-BUECH: pour les dépenses, voyez la Région! Page 6 Plus de liberté à Crest Page 7 CRIMES IMPUNIS Page 8 «symphonie du bonheur» Page 9 ANACR Page 10 Agenda CREST Convergence Palestine Après le massacre de Gaza, ce n est pas fini Lundi 13 octobre RASSEMBLEMENT PIQUE NIQUE 11H30 14H00 Conseil Général de Valence En soutien au fonctionnaires territoriaux en grève Les Allobroges de la Drôme - 09/10/2014 page 1

2 HOPITAUX NORD DROME HOPITAUX DE ROMANS ET ST VALLIER FERMETURE DE 65 LITS SUPPRESSION DE 83 POSTES Pour un retour à l équilibre (déficit programmé 8,4 millions d euros), l ARS préconise la fermeture de 65 lits et la suppression de 83 postes équivalent temps plein, de deux salles de bloc opératoire et menace de fermeture le service de médecine, fin 2014, si une relocalisation des 40 lits n est pas programmée. LA CGT APPELLE A SIGNER LE PETITION QUI PEUT SAUVER L HOPITAL? QUI VEUT SAUVER L HOPITAL? -Nous tous, Personnel des Hôpitaux Drôme Nord, populations de Romans et Saint Vallier, élus, Parce que l l hôpital est un bien commun et que nous voulons préserver l offre de soins et l emploi près de chez nous. Nous refusons la fermeture de lits, de services. Nous exigeons le maintien des services de Psychiatrie, de médecine, des urgences sur le site de St Vallier. Nous refusons le transfert d activité vers l Hôpital de Valence et nous exigeons le maintien de lits, des activités, la capacité du bloc opératoire sur le site de Romans. ******* Face à cette atteinte au droit à la santé, la section du Pcf Romans Bourg-de-Péage, ses élus appellent à la constitution d un collectif citoyen pour la défense et la promotion des services publics qui comme premier dossier de mobilisation, prendrait à bras le corps celui des HDN. COMMUNAUTE HOSPITALIERE DE TERRITOIRE Le 24 janvier 2014, l ARS Rhône Alpes officialisait la création de la «Communauté Hospitalière de territoire Rhône-Vercors»(CHT), constituée du Centre hospitalier de Valence, des Hôpitaux Drôme Nord, des Centres Hospitaliers de Crest, Die, St Marcelin et Tournon. Le dossier de presse indiquait «Ainsi le CHT se doit d améliorer la réponse aux besoins de santé de la population de ce territoire en lui garantissant une offre de soins de proximité et de qualité pérenne en organisant des équipes médicales de territoire adossées au centre hospitalier de Valence, établissement de recours du bassin (temps médical partagé, mises à disposition, ouverture de ses services et plateaux techniques pour favoriser l attractivité des postes proposés).» Huit mois après, le projet se met en place : fermetures de lits, suppression de postes, menace de fermeture de service Ce qui aura comme conséquences pour les usagers : éloignement des lieux de soins, allongement de la durée d attente avant d obtenir un rendez vous pour une consultation, un scanner sorties prématurées même si les soins de suite ne sont pas assurés On est loin des engagements d «une offre de soins de proximité et de qualité» La création du CHT n est-elle pas plutôt en fonction de l analyse faite dans ce même document «la consommation de soins de la population du territoire Sud est supérieure à celle de la moyenne régionale»? Et en conséquence réduire l offre? A quelle date d autres suppressions de capacité d accueil? A moins que personnel hospitalier, populations, élus se mobilisent pour dire stop ça suffit!!! Les Allobroges de la Drôme - 09/10/2014 page 2

3 DIOIS FINANCEMENT DES HÔPITAUX ISOLÉS GÉOGRAPHIQUEMENT La loi du 23 décembre 2013 de financement de la sécurité sociale pour 2014 prévoit la mise en place de modalités dérogatoires de financement pour les établissements de santé isolés géographiquement et situés dans des zones à faible densité de population. A ce jour, aucun décret d'application n'est encore paru. En réponse à la question orale d un sénateur, la secrétaire d Etat de la ministre des Affaires Sociales et de la Santé a notamment répondu le 3 juin 2014 : «L article prévoit une fixation par les ministres chargés de la santé et de la sécurité sociale, sur proposition de chaque directeur général d Agence Régionale de la Santé, de la liste des établissements éligibles à ce financement spécifique ( ) Ce décret d application est en cours de finalisation. Pourquoi un tel délai? Tout simplement parce que Marisol Touraine a souhaité recueillir l avis des représentants des fédérations hospitalières sur les conditions de mise en œuvre de la mesure. Cette concertation est en cours et devrait encore se poursuivre durant quelques jours, voire quelques semaines ( ) L objectif de la ministre est d adresser le projet de décret au Conseil d Etat avant l été, en vue d une sélection définitive des établissements concernés par le dispositif». Or, à ce jour, à notre connaissance, ce décret n a toujours pas été publié. Afin d être sûr que l hôpital de Die serait bien mentionné, le collectif de défense de l hôpital s est adressé au directeur de l Agence Régionale de Santé de la Région Rhône-Alpes lui demandant «de bien vouloir veiller à ce que l'hôpital de Die figure parmi les hôpitaux bénéficiant du dispositif dérogatoire, sachant que les ARS y seront associées et joueront sans doute un rôle déterminant.» Pas de réponse à ce jour. Cela dit, on n en connaît pas le contenu et, même si ce décret est publié, le projet de loi du gouvernement, reporté en janvier 2015, ne tourne pas la page des lois de droite actuellement en œuvre mais en poursuit la même logique. Il n est pas une alternative. Pour ce qui nous concerne directement, sur les 30 mois de sursis obtenus, grâce à la mobilisation de tous, il reste à présent 8 mois. Ce qui se passera après dépendra beaucoup, comme par le passé, des luttes des Dioises et des Diois pour le maintien de la maternité et de la chirurgie, dès Jean-Pierre RAMBAUD Lu dans Com Diois d octobre 2014 Les Allobroges de la Drôme - 09/10/2014 page 3

4 ACTM MONTÉLIMAR : STOPPER LA DÉSINDUSTRIALISATION! ACTM est un exemple frappant de la malfaisance financière : l entreprise qui fabrique des remorques poidslourds de haute technicité, vendues dans le monde entier, a un carnet de commande rempli mais risque de fermer pour insuffisance de trésorerie. Bin sûr, derrière cette opération se masque probablement une juteuse spéculation de fonds privés Mais que font les banques? Que font les pouvoirs publics qui ont déjà versé au pot de cette entreprise probablement au bénéfice des actionnaires. Jusqu à ces derniers jours, c était l étouffement garanti et silencieux, sauf que les salariés, à l initiative de la CGT, ne veulent pas voir couler leur boîte au savoir-faire exceptionnel et précipiter dans le chômage près d une centaine de salariés, dont le savoir-faire est partout reconnu. Le rassemblement réussi de ce vendredi 3 octobre, où les communistes étaient présents, a permis de sensibiliser la population à l ensemble des problèmes des entreprises soumises aux décisions des fonds d investissement dont le seul horizon est celui de dividendes immédiats même au prix de la casse d entreprise performantes. Malgré ses réticences, le député-maire Franck Reynier a fini par recevoir une délégation puis malgré son refus d une prise de parole à l occasion des cafés littéraires, il a été à nouveau coincé par les salariés de l entreprise qu il a déclaré soutenir D autres rendez-vous d action seront nécessaires pour que les pouvoirs publics prennent la mesure de ces problèmes, ce n est pas la lamentable prestation de Manuel Valls à la City qui peut rassurer, en effet c est bien à cet endroit-là qu on se préoccupe le moins du développement des entreprises, mais on y est plutôt actif dans la spéculation, le contournement des droits et la recherche de paradis fiscaux. Robert FARESSE Valls : un bourgeois de calais incompétent Bien sûr, l allégeance devant les financiers de la City de Manuel Valls en scandalise plus d un à gauche Une telle capitulation illustre bien le discours de dupes de François Hollande au Bourget en Mais, au-delà du reniement, c est l ignorance de Manuel qui est frappante, en effet les milieux devant lesquels il pérorait en mauvais anglais se préoccupent assez peu de l avenir des entreprises qui font la croissance, mais leur activité se tourne au quotidien vers les meilleures spéculations, la recherche de paradis fiscaux, la pression sur les pouvoirs publics pour détricoter un à un les droits sociaux et finalement conduire à la disparition de très nombreuses entreprises pourtant rentables comme ACTM à Montélimar Le syndicat CGT d'actm et TAI avec le soutien de l'ul de Montélimar et de l'ud organise, vendredi 10 octobre, un rassemblement devant la préfecture à Valence à 11H15 Les Allobroges de la Drôme - 09/10/2014 page 4

5 LIGNE SNCF LIVRON ASPRES-SUR-BUECH POUR LES DÉPENSES, VOYEZ LA RÉGION! Par lettre en date du 27 janvier dernier, Philippe LEEUWENBERG, Conseiller Général, avait attiré l attention de monsieur le Ministre des Transports sur l avenir de la ligne SNCF Livron-Aspres sur Buech. Celui-ci lui a répondu par lettre datée du 2 juillet Nous en publions l extrait le plus important : M. le Conseiller général, Vous avez bien voulu appeler mon attention concernant une déclaration de la fédération nationale des associations d usagers des transports (FNAUT) selon laquelle certaines lignes empruntées par des services de transport express régionaux (TER) seraient menacées de fermeture. D après la FNAUT, la ligne entre Livron, dans le département de la Drôme, et Aspres sur Buech, commune située à proximité de Veynes-Dévoluy dans les Hautes Alpes, serait concernée. La ligne dont vous évoquez la situation est l une des trois lignes de l étoile de Veynes avec Grenoble-Veynes et Veynes-Briançon, sur lesquelles se cumulent de nombreuses contraintes d exploitation. En effet, ces voies uniques à forte déclivité, dont les composants et les ouvrages d art sont en mauvais état, sont non électrifiées et accueillent de nombreux flux ferroviaires ( des services TER des régions Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d Azur ainsi que le train de nuit entre Paris et Briançon. ) Tout incident sur une partie de cette étoile ferroviaire entraîne des conséquences importantes sur l exploitation ferroviaire, ce qui explique que ces services connaissent des retards chroniques, notamment en période de pointe hebdomadaire et de pointe hivernale. Afin de tenter d améliorer la fiabilité du réseau, le gestionnaire d infrastructures réalise régulièrement des travaux pour remplacer certains composants ferroviaires, sans que ces opérations ne consistent en une véritable remise à niveau complète. S agissant de l avenir ferroviaire de cette ligne, la nécessité absolue d affecter en priorité les ressources disponibles sur les partie structurantes du réseau qui ont souffert de décennies de sous-investissements ne permet pas au gestionnaire d infrastructure d y investir seul, ni à l État d y concentrer en priorité ses moyens. Ainsi, il appartient aux collectivités territoriales et notamment aux régions, autorités organisatrices des transports régionaux, en partenariat avec l État, d identifier les réponses en termes de mobilité. En bref, si vous voulez maintenir cette ligne, demandez aux régions Rhône-Alpes et PACA qu elles investissent! Et c est le contribuable qui paiera! Ainsi, l usager participera deux fois : par le prix de son billet et par l impôt régional! Notre ligne est donc bien menacée. En effet, si de nouveaux travaux n étaient pas entrepris, la sécurité serait compromise et les trains ne passeraient plus C est pourquoi, nous appelons à la plus grande vigilance et à l action si nécessaire. Lu dans Com Diois d octobre 2014 Les Allobroges de la Drôme - 09/10/2014 page 5

6 PLUS DE LIBERTÉ À CREST Le 6 septembre sur le marché de Crest, des militants du collectif "solidarité avec Gaza pour une paix juste et durable"se sont fait arrêtés. Les faits reprochés sont d'avoir tenu une table sur ce marché public pour solliciter la signature d'une pétition que quelques centaines de citoyens avaient déjà signés. Aujourd'hui, suite à la manifestation qui a rassemblé 200 personnes devant la gendarmerie, deux militants Laure et Franck sont sortis en déclarant qu'ils auraient été arrêté pour motif "occupation de domaine public routier non autorisé et non conforme" passible d'une amende de 5 ème catégorie de 1500 euros. Le Maire de Crest, député de la Drôme, candidat à la présidence de l'ump utilise régulièrement l'argument "d'ordre public" dans ces discours pour s'attirer les foules perdus. Il est temps de montrer à ces partis de droite que de tout temps le débat public se tient où les citoyens ont l'occasion de se rencontrer surtout quand le message de fond est un principe de PAIX. La liberté d'expression, la liberté d'informer, qui je le signale, aucun journaliste prends la peine d'écrire sur ce désastre de police politique, sont clairement en danger. Le monde politique passe dans tous les pays à la main de gouvernement qui sous le couvert "d'ordre et de tradition" à des politiques de dictate qui restreint la notion de liberté et asservit le peuple. Il est temps que tous les citoyens s'éveillent avant que chacun d'entre nous se retrouve à payer le prix fort. En réponse à cela il a été convenu avec le collectif : " tous ensemble retrouvons nous à Crest ce Samedi pour crier solidarité et paix à Gaza! " au lieu de Valence. Dogan Presse Lu Sur Facebook Les 2 militants incriminés: Laure BELLET et Franck FAYARD CONVERGENCE PALESTINE Après le massacre de Gaza, ce n est pas fini! ENSEMBLE NOUS DIRONS : ÇA SUFFIT! Rassemblons-nous samedi 11 octobre à CREST Place du Champ de Mars face au Monument de l'insurgé à par2r de 12 h 30 pour un pique nique citoyen, à 14 h 30 - Départ d'une Manifesta2on en ville L IMPUNITE GARANTIE C EST UN FEU VERT AUX CRIMINELS DE GUERRE Ces violaons sans limites du droit internaonal ne seraient pas possibles sans l impunité dont bénéficie Israël depuis des décennies. Les bonnes paroles de nos gouvernants ne suffisent pas. Il faut des actes poli2ques concrets. C est pour porter ces exigences que dans la suite de nos mobilisaons locales, nous convergerons sur Paris le 18 octobre pour une grande manifestaon naonale Place de la République Les Allobroges de la Drôme - 09/10/2014 page 6

7 17 octobre octobre 2014 CRIMES IMPUNIS: 53 années d'amnésie d'etat Le 17 octobre 1961, des dizaines de milliers de travailleurs algériens manifestaient pacifiquement avec leurs familles contre le couvre-feu qui leur avait été imposé par le gouvernement français. Ce jour-là, suivi, trois jours plus tard, d'une impressionnante manifestation des femmes algériennes, des centaines d'algériens furent arrêtés, matraqués, jetés dans la Seine, noyés ou gravement blessés par des policiers zélés aux ordres du Préfet de police de Paris, Maurice Papon. Les mêmes scènes de délire xénophobe se déroulèrent à Lyon, dans les canaux du Nord, actes d'une brutalité incroyable, perpétrés par les activistes de l'oas, assurés d'un soutien total jusqu'au plus haut sommet de l'état. Ces faits, "reconnus officiellement" le 17 octobre 2012 par le Président de la République, François Hollande, n'ont jamais été reconnus ni punis comme assassinats d'état. Nous manifesterons à Valence pour exiger, cette année encore, la reconnaissance des crimes impunis du gouvernement français. Vendredi 17 octobre 2014 à partir de 17H30: rassemblement puis marche de la Place Porte Neuve (manège) à Valence au Pont des Granges (Pont Mistral). Samedi 18 octobre 2014 à 14H Salle Haroun Tazieff à la Maison des Sociétés Film "Le Silence du fleuve" de Mehdi LALLAOUI Débat avec Sarnia MESSAOUDI responsable de l'association "Au nom de la mémoire" VENDREDI 17 OCTOBRE 2014 Rassemblement 17h30 Porte Neuve à Valence Marche jusqu au Pont Mistral Les Allobroges de la Drôme - 09/10/2014 page 7

8 RENCONTRES CITOYENNES DU PAYS DE DIEULEFIT OCTOBRE2014 «SYMPHONIE DU BONHEUR» Démarrage des festivités dans la rue, ce vendredi 3 octobre par la préparation de la traditionnelle soupe au pistou : épluchage des légumes en plein air...et en musique et chants du monde avec l'accordéon et la voix de Lucie Galibois. Deux heures pour donner l'envie aux dieulefitois et touristes de venir ce week-end partager nos moments de débats, ateliers, et programmes festifs. Curiosité et ambiance studieuse pour l'atelier du samedi matin sur les logiciels libres et l'open source, enjeux de protection des libertés individuelles et collectives. Le samedi et le dimanche ont vu une affluence record. Les 2 débats auxquels nous ont invités Paul Ariès et Pierre Rosanvallon ont été très fournis : - comment sortir du capitalisme, inventer, innover, ça n'est pas un programme tout simple! Mais ô combien enthousiasmant si on s'y prend tous ensemble. P. Ariès a quelques idées sur la question, nous en avons tous. - P. Rosanvallon nous invitait à réfléchir sur la fragilité de la démocratie, et donc à nous de prendre la parole, de partager nos expériences. Pour clore cette journée du samedi, et continuer les débats qui se sont poursuivis dans la rue ou devant un pot au café du Collectif, la soirée a débuté par la soupe au pistou un délice inoubliable - puis un humoriste-conteur- : Pie Tshibanda nous a fait le récit d'une vie de réfugié d'aujourd'hui: ce ex- «locataire» d'un centre d'accueil pour réfugié nous a donné à réfléchir sur notre regard envers l'etranger universel rejeté / parfois agréablement surpris par la solidarité témoignée. Spectacle de très grande qualité! Enfin le dimanche après la paëlla - a été animé par un débat sur le TAFTA ou Grand Marché Transatlantique, introduit par une saynète d'attac, jouée par les militants du Collectif drômois «Stop-TAFTA26». Un débat qui a permis de partager les informations sur les dangers que nous font courir les multinationales et les marchés financiers avec la complicité de nos gouvernements et de la commission européenne qui ont tout intérêt au secret! Enfin la compagnie Cyrk Nop a terminé les réjouissances par un spectacle de toute beauté, entre cirque, danse, jonglages, musique, un croisement de disciplines artistiques et une grande poésie. Pour ne rien gâcher de ce plaisir, les deux artistes drômois ont expliqué leur démarche de partage de données, et de libre accès à la musique de leurs spectacles (licence libre). Bien d'autres instants festifs ou de réflexion étaient donnés lors de ces rencontres citoyennes, rappelons seulement que tous les spectacles, films, débats et conférences pendant ces 3 jours étaient gratuits. Seule la restauration était payante, avec des tarifs entre 5 et 10 euros / repas. Un film réalisé sur place sera diffusé à la demande, et tiendra lieu de compte-rendu, il sera bientôt accessible sur le site : Les Allobroges de la Drôme - 09/10/2014 page 8

9 Le Comité ANACR Plaine de Valence sollicite des témoignages de personnes du secteur Romans Valence Portes Crest Livron Upie qui ont aidé des Juifs pourchassés par les Nazis et Vichy et les ont protégés leur permettant de survivre. Témoignages recueillis par les descendants de ces personnes courageuses. Nous devons conserver ces preuves de solidarité agissante. La Mémoire est garante de la vigilance nécessaire en ces périodes de racisme, de xénophobie. Le débat du 21 octobre a besoin de votre participation même modeste. Nous espérons votre présence. Robert Penelon ANACR Les Allobroges de la Drôme - 09/10/2014 page 9

10 AGENDA A l occasion de la Journée Européenne d action contre le TAFTA Rassemblement à Romans le 11 octobre À 11 heures au pied de la Tour Jacquemart Hebdom adaire comm uni ste édité par "Les Am i s des Al l obroges" 10 rue Servan Valence Directeur : Pascal Gi rard Tél: Télécopie: e.fr Et pour écrire all Les Allobroges de la Drôme - 09/10/2014 page 10

Intervention Intersyndicale du 11 octobre 2011. Journée nationale d action interprofessionnelle «Pour une autre répartition des richesses»

Intervention Intersyndicale du 11 octobre 2011. Journée nationale d action interprofessionnelle «Pour une autre répartition des richesses» Intervention Intersyndicale du 11 octobre 2011. Journée nationale d action interprofessionnelle «Pour une autre répartition des richesses» Nous sommes aujourd hui, plus de 500 manifestants dans les rues

Plus en détail

Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication

Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication Alors que les concertations sur la réforme des retraites sont actuellement en cours, l Assurance retraite, premier

Plus en détail

Avis relatif au projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014

Avis relatif au projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 Paris, le 12 juin 2014 Avis relatif au projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 Délibération n CONS. 13 12 juin 2014 Projet de loi de financement rectificative de la

Plus en détail

Fonctionnement : ça marche, mais ce n est pas très juste

Fonctionnement : ça marche, mais ce n est pas très juste Financement de la protection sociale : l avis des Français 1 Fonctionnement : ça marche, mais ce n est pas très juste Illustrations Marc Guerra On a beau nous parler sur tous les tons du trou de la Sécu

Plus en détail

Questions générales sur le Pacte

Questions générales sur le Pacte QUESTIONS-RÉPONSES Questions/réponses sur le pacte de responsabilité et de solidarité Questions générales sur le Pacte QUAND CES MESURES SERONT-ELLES TRADUITES DANS LA LOI? Certaines mesures entrent en

Plus en détail

89 CONSEIL DE LA COMMUNAUTE

89 CONSEIL DE LA COMMUNAUTE 89 CONSEIL DE LA COMMUNAUTE Séance du 27 juin 2013 Personnel - Délégation de service public pour l'exploitation du restaurant administratif de la Chauvinière - Désignation de l'exploitant Direction Ressources

Plus en détail

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 *** Nous sommes réunis ici à Villejuif, à l hôpital

Plus en détail

Monsieur le Président,

Monsieur le Président, Monsieur le Président, Le projet de liaison entre Paris et l aéroport de Roissy le CDG Express n a pas cessé de faire polémique depuis qu il a été annoncé en 1998. Les Franciliennes et les Franciliens

Plus en détail

SESSION BUDGETAIRE DES 5 ET 6 FEVRIER 2015 Mobilisation régionale pour la laïcité et le vivre-ensemble

SESSION BUDGETAIRE DES 5 ET 6 FEVRIER 2015 Mobilisation régionale pour la laïcité et le vivre-ensemble SESSION BUDGETAIRE DES 5 ET 6 FEVRIER 2015 Mobilisation régionale pour la laïcité et le vivre-ensemble Je vais vous donner lecture d'une déclaration commune de l'ensemble des groupes politiques de notre

Plus en détail

INTERVENTION D ANNE MARIE MEYNARD LORS DE LA JOURNEE SUR LA REFORME TERRITORIALE AU CONSEIL GENERAL LE 12 MARS 2015

INTERVENTION D ANNE MARIE MEYNARD LORS DE LA JOURNEE SUR LA REFORME TERRITORIALE AU CONSEIL GENERAL LE 12 MARS 2015 INTERVENTION D ANNE MARIE MEYNARD LORS DE LA JOURNEE SUR LA REFORME TERRITORIALE AU CONSEIL GENERAL LE 12 MARS 2015 Sans revenir sur les enjeux de la réforme territoriale déjà évoqués par un certain nombre

Plus en détail

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire La vie associative Ville-associations en dialogue continu page 4 La participation des associations à la vie locale page

Plus en détail

1 ER FORUM EUROPEEN DES ALTERNATIVES PRESENTATION

1 ER FORUM EUROPEEN DES ALTERNATIVES PRESENTATION 1 ER FORUM EUROPEEN DES ALTERNATIVES PRESENTATION Table des matières Pourquoi un forum européen des alternatives? Le Forum au concret Les lieux Le déroulement Les thématiques Pourquoi un Forum européen

Plus en détail

Délibération n 2011-94 du 18 avril 2011

Délibération n 2011-94 du 18 avril 2011 Délibération n 2011-94 du 18 avril 2011 Gens du voyage - Schéma départemental exemptant une commune de ses obligations en matière d accueil des gens du voyage - Violation de la Loi Besson Recommandations.

Plus en détail

CORRIGÉ GEDOC SA. Proposition de barème sur 70 points

CORRIGÉ GEDOC SA. Proposition de barème sur 70 points CORRIGÉ GEDOC SA Proposition de barème sur 70 points Questions à traiter Travaux demandés Dossier 1 Organisation des réunions 1.1 Mettre en évidence les inconvénients de l organisation actuelle des réunions.

Plus en détail

Le financement de la Protection sociale Quelles solutions pour sortir du déficit?

Le financement de la Protection sociale Quelles solutions pour sortir du déficit? Le financement de la Protection sociale Quelles solutions pour sortir du déficit? 1 Coût du travail ou coût du capital? Vidéo 2 La politique menée depuis plus de 20 ans de pressions sur les dépenses, combinée

Plus en détail

Le Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du à

Le Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du à Le Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du à 1 Présentation générale Annoncé le 14 janvier 2014 par le Président de la République puis présenté par le Premier ministre lors de sa déclaration

Plus en détail

public communal? PRIORITÉS STÉPHANAISES LE CHOIX DE SERVICES PUBLICS MUNICIPAUX

public communal? PRIORITÉS STÉPHANAISES LE CHOIX DE SERVICES PUBLICS MUNICIPAUX Qu est-ce que le service public communal? LE SERVICE PUBLIC COMMUNAL STÉPHANAIS RASSEMBLE L ENSEMBLE DES SER- VICES ET ACTIVITÉS MIS EN PLACE PAR LA VILLE, SOUS LA CONDUITE DU MAIRE. CERTAINES FONCTIONS

Plus en détail

Syndicat C.G.T. du personnel de Grande Maîtrise des Administrations Parisiennes.

Syndicat C.G.T. du personnel de Grande Maîtrise des Administrations Parisiennes. Syndicat C.G.T. du personnel de Grande Maîtrise des Administrations Parisiennes. Le 21 mars 1804, Napoléon Ier instaure le Code civil dont l'article 1781 édicte qu'en cas de litige sur le salaire, la parole

Plus en détail

I. Le Forum mondial de l eau

I. Le Forum mondial de l eau Evénements soutenus par le 6 ème Forum Mondial de l Eau I. Le Forum mondial de l eau Historique Co-organisé tous les trois ans par le Conseil Mondial de l Eau d une part, un pays et une ville hôte d autre

Plus en détail

Dossier de demande de subvention de fonctionnement Tiers privé Année 2015 Volet 3 du contrat départemental de territoire

Dossier de demande de subvention de fonctionnement Tiers privé Année 2015 Volet 3 du contrat départemental de territoire Dossier de demande de subvention de fonctionnement Tiers privé Année 2015 Volet 3 du contrat départemental de territoire DOSSIER COMPLET A DEPOSER AVANT LE 30 AVRIL 2015 Le cachet d arrivée faisant foi,

Plus en détail

UNE LOI VOTEE MAIS NON APPLIQUEE!

UNE LOI VOTEE MAIS NON APPLIQUEE! UNE LOI VOTEE MAIS NON APPLIQUEE! Loi N 2013-504 du 14.06.2013 Entreprises en LIQUIDATION JUDICIAIRE NON APPLICATION DE LA LOI SUR LA PORTABILITE GRATUITE DES FRAIS DE SANTE et DE PREVOYANCE Si aujourd

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Construisons ensemble le nouveau modèle français La crise économique mondiale, d une ampleur sans précédent depuis 80 ans, ralentit la consommation,

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes Intervention de Marisol Touraine Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2016 Nouvelle lecture à l Assemblée

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 17/06/2014 Angoulême 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national: la reprise économique se dessine, mais le chômage frappe encore trop fort notre pays.

Plus en détail

DECRET. Relatif à la gestion du dossier des agents publics sur support électronique

DECRET. Relatif à la gestion du dossier des agents publics sur support électronique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique NOR : [ ] DECRET Relatif à la gestion du dossier des agents publics sur support électronique Le Premier ministre,

Plus en détail

Interview de Manuel VALLS, Premier ministre, Journal de TF1 - Anne-Claire COUDRAY et Gilles BOULEAU Samedi 14 novembre 2015

Interview de Manuel VALLS, Premier ministre, Journal de TF1 - Anne-Claire COUDRAY et Gilles BOULEAU Samedi 14 novembre 2015 Service Communication Hôtel de Matignon, le 14 novembre 2015 Interview de, Premier ministre, Journal de TF1 - et Samedi 14 novembre 2015 Bonsoir Monsieur le Premier ministre. Bonsoir. Merci beaucoup d

Plus en détail

D une grande conférence sociale à l autre

D une grande conférence sociale à l autre D une grande conférence sociale à l autre Une année de réformes par le dialogue Il y a un an, les forces économiques et sociales françaises et le Gouvernement faisaient ensemble un pari : inventer un «dialogue

Plus en détail

Délibération n 2010-288 du 13 décembre 2010

Délibération n 2010-288 du 13 décembre 2010 Délibération n 2010-288 du 13 décembre 2010 Délibération faisant suite à un refus d embauche en raison de la grossesse de la réclamante Grossesse - Emploi Emploi privé Rappel à la loi La haute autorité

Plus en détail

Les retraites dans le secteur privé,

Les retraites dans le secteur privé, 14-19 ACTUALITES 2/12/10 16:58 Page 14 Les retraites dans ING le secteur privé, ce qui va vraiment changer Le Conseil d orientation des retraites a prédit un déficit abyssal de l ensemble des régimes de

Plus en détail

ce que l UNSA a obtenu

ce que l UNSA a obtenu Agents contractuels de la Fonction publique : ce que l UNSA a obtenu UNSA Fonction publique 21 rue Jules Ferry 93177 BAGNOLET cedex Tél. 01 48 18 88 29 - Fax. 01 48 18 88 95 uff@unsa.org - www.unsa-fp.org

Plus en détail

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins.

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins. La Sécurité sociale a) Généralités La Sécurité sociale a été créée en 1945, suite à la seconde guerre mondiale. L équilibre du système français de protection sociale est actuellement une des préoccupations

Plus en détail

Audience solennelle de rentrée de la Cour des comptes. Discours prononcé par M. Gilles Johanet. Procureur général ------------ Jeudi 15 janvier 2015

Audience solennelle de rentrée de la Cour des comptes. Discours prononcé par M. Gilles Johanet. Procureur général ------------ Jeudi 15 janvier 2015 Audience solennelle de rentrée de la Cour des comptes Discours prononcé par M. Gilles Johanet Procureur général ------------ Jeudi 15 janvier 2015 Monsieur le Président du Sénat Monsieur le Président de

Plus en détail

!! Conditions!de!travail!et!de!formation! des!étudiants!en!médecine! Rapport!final! "

!! Conditions!de!travail!et!de!formation! des!étudiants!en!médecine! Rapport!final! !!! Conditions!de!travail!et!de!formation! des!étudiants!en!médecine! Rapport!final! " Association Nationale des Etudiants en Médecine de France (ANEMF) c/o FAGE, 5 Rue Frédérick Lemaitre 75020 Paris Tel

Plus en détail

L EUROPE EN FORMATIONS

L EUROPE EN FORMATIONS L EUROPE EN FORMATIONS > CONSTRUCTION > INSTITUTIONS > CITOYENNETÉ > POLITIQUES > BUDGET 1 Maison de l Europe de Rennes et de Haute-Bretagne La Maison de l Europe - de Rennes et de Haute Bretagne, association

Plus en détail

1. Du budget de l État au déficit public

1. Du budget de l État au déficit public 1. Du budget de l État au déficit public QCM 1. Qu est-ce que la LOLF? a. la loi d orientation des lois financières b. la loi d organisation des limites financières c. la loi organique relative aux lois

Plus en détail

JE SUIS SOCIALE MA PROTECTION EST-ELLE MENACÉE? UN AGENT PUBLIC

JE SUIS SOCIALE MA PROTECTION EST-ELLE MENACÉE? UN AGENT PUBLIC JE SUIS UN AGENT PUBLIC MA PROTECTION SOCIALE EST-ELLE MENACÉE? AGENTS PUBLICS, NOTRE PROTECTION SOCIALE EST-ELLE MENACÉE? DEVRA-T-ON SE RÉSIGNER À TOUJOURS MOINS DE SOINS? Dépassements d honoraires, franchises,

Plus en détail

FÊTE DE L HUMANITE 12-13 - 14 SEPTEMBRE

FÊTE DE L HUMANITE 12-13 - 14 SEPTEMBRE COORDINATION NATIONALE des COMITÉS de DÉFENSE Des HÔPITAUX et MATERNITÉS de proximité INFOS SPECIAL Semaine 36 4 Septembre 2014 FÊTE DE L HUMANITE et son programme des débats sur la Santé 23 SEPTEMBRE

Plus en détail

SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE. Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent.

SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE. Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent. SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent. Dans la France de 2012, de plus en plus de Français doivent renoncer à des soins ou

Plus en détail

L indépendance, c est l affaire de tous

L indépendance, c est l affaire de tous Entreprises OFFRE DÉPENDANCE COLLECTIVE L indépendance, c est l affaire de tous Humanis vous présente une garantie Dépendance collective s adaptant aux besoins de vos salariés et à la hauteur des ambitions

Plus en détail

PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT À L ATTENTION DES USAGERS DU SERVICE PROJ AIDE

PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT À L ATTENTION DES USAGERS DU SERVICE PROJ AIDE PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT À L ATTENTION DES USAGERS DU SERVICE PROJ AIDE Service Proj aide / Direction des Relations à la Population / 2015 Page 1 SOMMAIRE PREAMBULE... 3 CHAPITRE 1. DISPOSITIONS COMMUNES

Plus en détail

TRANSATLANTIQUE FREE TRADE AREA TRANSATLANTIQUE TRADE AND INVESTISSEMENT PARTNER SHIP

TRANSATLANTIQUE FREE TRADE AREA TRANSATLANTIQUE TRADE AND INVESTISSEMENT PARTNER SHIP ATTAC 82 4 avril 2014 Contacts : Attac 82 : Ancien Collège 82000 MONTAUBAN 05 63 24 08 49 / attac.82@wanadoo.fr Site Attac82.org À VOTRE AGENDA TRANSATLANTIQUE FREE TRADE AREA TRANSATLANTIQUE TRADE AND

Plus en détail

Réforme de la Catégorie B Rédacteurs Territoriaux

Réforme de la Catégorie B Rédacteurs Territoriaux SNUCLIAS FSU 173 rue de Charenton 75012 Paris 01 3 7 53 95 01 9 88 06 17 snuclias-fsu@orange.fr www.snuclias-fsu.fr Réforme de la Catégorie B s Territoriaux Le 21 février 2008, organisations syndicales,

Plus en détail

PRÉFECTURE DE LA REGION AQUITAINE PREFECTURE DE LA GIRONDE

PRÉFECTURE DE LA REGION AQUITAINE PREFECTURE DE LA GIRONDE PRÉFECTURE DE LA REGION AQUITAINE PREFECTURE DE LA GIRONDE Recueil des Actes Administratifs Le texte intégral, les annexes ou tableaux non inclus des actes insérés dans le présent recueil peuvent être

Plus en détail

La solidarité en action

La solidarité en action nos adresses Depuis 1942 nous sommes à votre service. Rendez-vous dans l un de nos Pôles Santé Agence de Berck sur Mer 15, rue de l Impératrice 62600 Berck sur Mer Tél. : 03 21 84 12 74 Ouvert du mardi

Plus en détail

C I R C U L A I R E 20.2012 - juillet 2012

C I R C U L A I R E 20.2012 - juillet 2012 C I R C U L A I R E 20.2012 - juillet 2012 COMMISSION ADMINISTRATIVE PARITAIRE Références : - loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale,

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du date Ville

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du date Ville Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du date Ville 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national : début de reprise économique, mais chômage encore trop fort Dans notre région, une problématique

Plus en détail

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015 Dossier de presse PLANÈTE COURTIER, Juin 2015 Contact presse Agence C3M - Tél. : 01 47 34 01 15 Michelle AMIARD - 06 60 97 24 00 - michelle@agence-c3m.com Laurence DELVAL - laurence@agence-c3m.com Sommaire

Plus en détail

LE LOGEMENT SOCIAL À CRAN-GEVRIER

LE LOGEMENT SOCIAL À CRAN-GEVRIER LE LOGEMENT SOCIAL À CRAN-GEVRIER «500 à 600 logements sociaux vont être construits dans notre ville entre 2014 et 2020» L édito de Pierre GEAY, Adjoint au maire chargé du Logement LE LOGEMENT, C EST NOTRE

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire

République Algérienne Démocratique et Populaire République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Travail, de l Emploi, et de la Sécurité Sociale Allocution de Monsieur Mohamed EL GHAZI Ministre du Travail, de l Emploi et de la Sécurité Sociale

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion de la réunion du Pacte de Responsabilité et de Solidarité Lundi 26 mai 2014 Lesparre-Médoc Mesdames et Messieurs les Parlementaires Mesdames et Messieurs

Plus en détail

Problématique : En quoi le parcours d élaboration d une loi est-il un gage de la démocratie?

Problématique : En quoi le parcours d élaboration d une loi est-il un gage de la démocratie? SITUATION PROBLEME 1: La loi de réforme des collectivités territoriales de 2010 Problématique : En quoi le parcours d élaboration d une loi est-il un gage de la démocratie? Compétences du socle commun

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MDE-MSP-2014-185

Décision du Défenseur des droits MDE-MSP-2014-185 Décision du Défenseur des droits MDE-MSP-2014-185 RESUMÉ ANONYMISÉ DE LA DÉCISION Décision relative à une Recommandation Domaines de compétence de l Institution : Défense des droits de l'enfant, Droits

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION

DEMANDE DE SUBVENTION DEMANDE DE SUBVENTION ANNEE 1 ère Demande Renouvellement Demande au Service des Sports Demande aux Affaires Culturelles Subventions à titre exceptionnel I IDENTIFICATION DE L ASSOCIATION 2 1] ASSOCIATION

Plus en détail

CONVERGENCE NON À L'HÔSTÉRITÉ:PRÉPARER LE PRINTEMPS DES HOSTOS. Assemblée Générale Nationale à Tours Le 27 janvier 2015

CONVERGENCE NON À L'HÔSTÉRITÉ:PRÉPARER LE PRINTEMPS DES HOSTOS. Assemblée Générale Nationale à Tours Le 27 janvier 2015 COORDINATION NATIONALE des COMITÉS de DÉFENSE Des HÔPITAUX et MATERNITÉS de proximité INFOS Semaine 3 14 Janvier 2015 CONVERGENCE...LANNEMEZAN...MONTBRISON...VIRE...PARIS TENON...MANOSQUE...ARPAJON...DOUARNENEZ...

Plus en détail

CITOYEN ET VOYAGEUR : UN PEU DE CIVISME!

CITOYEN ET VOYAGEUR : UN PEU DE CIVISME! CITOYEN ET VOYAGEUR : UN PEU DE CIVISME! CITOYENNETÉ FERROVIAIRE Activités élève ÉTUDE DE CAS DOSSIER DOCUMENTAIRE Partie I - Les actes de malveillance et leurs conséquences sur le trafic A - Vol de câbles

Plus en détail

------ GAP, le 17 juin 2009

------ GAP, le 17 juin 2009 Liberté Egalité Fraternité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE PREFECTURE DES HAUTES-ALPES DIRECTION DES LIBERTES PUBLIQUES ET DES COLLECTIVITES LOCALES BUREAU DES RELATIONS AVEC LES COLLECTIVITES LOCALES ------ GAP,

Plus en détail

Proposition pour le site de UD CGT 35 La CGT propose la conquête d un nouveau statut du travail salarié (NSTS)

Proposition pour le site de UD CGT 35 La CGT propose la conquête d un nouveau statut du travail salarié (NSTS) Proposition pour le site de UD CGT 35 la conquête d un nouveau statut du travail salarié (NSTS) L insécurité dans et au travail est une réalité qui affecte un nombre sans cesse grandissant de salariés.

Plus en détail

L'Europe en débats à Villeurbanne

L'Europe en débats à Villeurbanne Dossier de presse DÉBAT SUR LES ÉLECTIONS EUROPÉENNES 2014 L'Europe en débats à Villeurbanne 24 avril 2014-18h-20h30 Palais du Travail - 9 place Lazare Goujon Métro Ligne A - Gratte-Ciel Version du 9 avril

Plus en détail

QUESTIONS AUX PARTIS POLITIQUES FÉDÉRAUX. Que nous réserve-t-on pour les aînés du Canada?

QUESTIONS AUX PARTIS POLITIQUES FÉDÉRAUX. Que nous réserve-t-on pour les aînés du Canada? QUESTIONS AUX PARTIS POLITIQUES FÉDÉRAUX Que nous réserve-t-on pour les aînés du Canada? 31 mars 2011 0 À l annonce du déclenchement des élections fédérales 2011, le Réseau FADOQ se fait la voix des aînés

Plus en détail

Crise, austérité, compétitivité : Et le travail dans tout ça?

Crise, austérité, compétitivité : Et le travail dans tout ça? Crise, austérité, compétitivité : Et le travail dans tout ça? Jacques Perrat Emmanuelle Puissant Meeting CGT, 9 septembre 2013, Lyon 1 Quel est le problème : La rémunération du travail ou le coût du capital?

Plus en détail

DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTION

DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTION Commune d Ornex République Française Département de l Ain DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTION Service scolaire / périscolaire / extrascolaire Valable pour l année scolaire 2015/2016 1 Informations destinées à

Plus en détail

1. Code de la sécurité sociale

1. Code de la sécurité sociale Points-clés de la loi du 17 décembre 2010 portant réforme du système de soins de santé et modifiant : 1. le Code de la sécurité sociale ; 2. la loi modifiée du 28 août 1998 sur les établissements hospitaliers.

Plus en détail

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014

Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 1/13 Intervention de M. Jean-Luc COMBE, Préfet du Cantal, Inauguration du nouveau bureau de poste, commune de Ydes, le 30 janvier 2014 «Seul le prononcé fait foi» (sous réserve de leur présence effective)

Plus en détail

Le pacte de responsabilité et de solidarité

Le pacte de responsabilité et de solidarité Le pacte de responsabilité et de solidarité Direccte CENTRE Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi Qu est ce que le pacte de responsabilité

Plus en détail

DOSSIER de presse. 16 juin 2010

DOSSIER de presse. 16 juin 2010 DOSSIER de presse Réforme des retraites dans la Fonction publique Sommaire Le relèvement de l'âge de la retraite pour les fonctionnaires et des conditions de durée pour les militaires... Fiche 1 La convergence

Plus en détail

Les défis du deuxième pilier pour les salariés

Les défis du deuxième pilier pour les salariés Jean-Michel Kupper Administrateur Directeur AG Employee Benefits & HC Les défis du deuxième pilier pour les salariés 1 29/04/2015 Ordre du jour Les défis de la pension légale Les défis du deuxième pilier

Plus en détail

Association Dossier de demande de subvention 2016

Association Dossier de demande de subvention 2016 Association Dossier de demande de subvention 2016 A adresser au plus tard le 31 DECEMBRE 2015 à : Monsieur le Président du Conseil Départemental Hôtel du Département 1 rue du Pont Moreau CS 11096 57036

Plus en détail

Document de travail : LES FINANCES PUBLIQUES. Un point sur la situation française

Document de travail : LES FINANCES PUBLIQUES. Un point sur la situation française Document de travail : LES FINANCES PUBLIQUES Un point sur la situation française I. L état des finances publiques La situation actuelle Le PIB 2160 milliards d euros en 2012 (source : FMI). Taux de croissance

Plus en détail

INAUGURATION DE L ACCUEIL CLIENTÈLE D ORANGE

INAUGURATION DE L ACCUEIL CLIENTÈLE D ORANGE ACCUEIL CLIENTÈLE «L EAU DE MA VILLE» DOSSIER DE PRESSE 24 NOVEMBRE 2014 INAUGURATION DE L ACCUEIL CLIENTÈLE D ORANGE «L EAU DE MA VILLE» CONTACT PRESSE LYONNAISE DES EAUX PROVENCE SDEI Yaëlle BEGNATBORDE

Plus en détail

3F4/2 Modalités de renfort en personnels dans les domaines non sanitaires

3F4/2 Modalités de renfort en personnels dans les domaines non sanitaires FICHE-MESURE Plan pandémie grippale 3F4/2 Modalités de renfort en personnels dans les domaines non sanitaires Validation : 13/10/2011 Ministère-pilote et rédacteur : Ministère chargé de l intérieur Ministères

Plus en détail

La participation des collectivités territoriales au financement de la protection sociale complémentaire de

La participation des collectivités territoriales au financement de la protection sociale complémentaire de La participation des collectivités territoriales au financement de la protection sociale complémentaire de leurs agents Rencontres du 2 et 3 mai 2012 1 CDG 42 Mai 2012 Plan I. Protection sociale complémentaire

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE POINT DE PRESSE

DOSSIER DE PRESSE POINT DE PRESSE REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix Travail Patrie MINISTERE DU TRAVAIL ET DE LA SECURITE SOCIALE SECRATARIAT GENERAL CELLULE DE COMMUNICATION REPUBLIC OF CAMEROON Peace Work Fatherland MINISTRY OF LABOUR AND

Plus en détail

Fiche n 2 : Exception : les dérogations (pages 3 à 5)

Fiche n 2 : Exception : les dérogations (pages 3 à 5) Fiche n 1 : les principes (page 2) Fiche n 2 : Exception : les dérogations (pages 3 à 5) Fiche n 3 : Rémunération (page 6) Fiche n 4 : Sanctions (page 7) 1. QUI EST CONCERNE? a) Les salariés Tous les salariés

Plus en détail

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Compte-rendu fait par : I.MOUSQUET Présents : C.CHARRIER, architecte E.BAZZO, DGS A.DJEBARI, enseignante maternelle

Plus en détail

Charte d Ethique de la Vidéo Protection à Martigues : Approuvée en Conseil Municipal par Délibération du 17 octobre 2014

Charte d Ethique de la Vidéo Protection à Martigues : Approuvée en Conseil Municipal par Délibération du 17 octobre 2014 Charte d Ethique de la Vidéo Protection à Martigues : Approuvée en Conseil Municipal par Délibération du 17 octobre 2014 Préambule La vidéo protection est un outil de gestion de l espace public au service

Plus en détail

Séance du conseil d administration du RTL, le 1 er octobre 2015. Le texte lu fait foi.

Séance du conseil d administration du RTL, le 1 er octobre 2015. Le texte lu fait foi. Séance du conseil d administration du RTL, le 1 er octobre 2015 Le texte lu fait foi. 1 Hier, le conseiller municipal du district de Saint Charles dans l arrondissement du Vieux Longueuil et membre du

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

«Mutuelle des Mornantais»

«Mutuelle des Mornantais» Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment solidaire - Extraits de la Vie à Mornant - - décembre 2014 - Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment

Plus en détail

Candidature des participants. PEJ-France Caen

Candidature des participants. PEJ-France Caen Candidature des participants PEJ-France Caen Du 29 mai au 8 juin 2014 2 Le mot du président Malo MOFAKHAMI Président du PEJ-France Chers participants, En 2014, le Parlement Européen des Jeunes - France

Plus en détail

Idées reçues sur la Sécurité sociale

Idées reçues sur la Sécurité sociale Idées reçues sur la Sécurité sociale Idée reçue n 1 : «La Sécu, c est la carte Vitale» La carte Vitale est sans doute le symbole le plus connu de la Sécurité sociale, mais la Sécurité sociale ne se limite

Plus en détail

VOS DEMARCHES. En cas de garde alternée, chaque parent complète un dossier d inscription et indique le planning prévisionnel de réservation.

VOS DEMARCHES. En cas de garde alternée, chaque parent complète un dossier d inscription et indique le planning prévisionnel de réservation. DOSSIER D INSCRIPTION RESTAURATION SCOLAIRE GARDERIES ANNEE SCOLAIRE 2013-2014 VOS DEMARCHES 1 Merci de bien vouloir remplir et rapporter ce dossier avec les pièces justificatives qui permettront de calculer

Plus en détail

L URGENCE NOTRE IDENTITÉ

L URGENCE NOTRE IDENTITÉ Nous, responsables des forces du Centre, présidents du MoDem (Mouvement démocrate) et de l UDI (Union des Démocrates et Indépendants), proposons à nos formations de se rassembler. L URGENCE L état réel

Plus en détail

Pendant 18 mois : un dispositif exceptionnel pour mobiliser et donner à voir les solutions Climat

Pendant 18 mois : un dispositif exceptionnel pour mobiliser et donner à voir les solutions Climat Pendant 18 mois : un dispositif exceptionnel pour mobiliser et donner à voir les solutions Climat En perspective de la Conférence Mondiale des Nations Unies sur le Climat qui se tiendra à Paris en décembre

Plus en détail

Retraites. Quelle réforme voulons-nous?

Retraites. Quelle réforme voulons-nous? Retraites Quelle réforme voulons-nous? Les retraites, comment ça marche? Deux principes: Obligation: tout le monde cotise pour bénéficier d une retraite de base Répartition: les cotisations des actifs

Plus en détail

N 2345 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 2345 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 2345 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 25 mai 2005. PROPOSITION DE LOI abrogeant l article 434-7-2 du code

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N 206. Lundi 11 juillet 2011. Secrétariat Général pour les Affaires Régionales

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N 206. Lundi 11 juillet 2011. Secrétariat Général pour les Affaires Régionales Lundi 11 juillet 2011 Secrétariat Général pour les Affaires Régionales RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N 206 La version intégrale de ce document peut être consultée sur simple demande aux guichets d'accueil

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

La Ministre de l intérieur, de l outre-mer et des collectivités territoriales. Mesdames et Messieurs les Préfets des départements (métropole et DOM)

La Ministre de l intérieur, de l outre-mer et des collectivités territoriales. Mesdames et Messieurs les Préfets des départements (métropole et DOM) DIRECTION GENERALE DES COLLECTIVITES LOCALES Sous-direction des élus locaux et de la fonction publique territoriale Bureau de l emploi territorial Paris, le 20 avril 2009 et de la protection sociale FP3

Plus en détail

OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE L ESSENTIEL EN

OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE L ESSENTIEL EN OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 LA FRANCE, 5E CONTRIBUTEUR AU FEM La France est le 5 e contributeur financier et co-initiateur du Fonds pour l Environnement Mondial (FEM),

Plus en détail

Veille sociale au 12 septembre 2014

Veille sociale au 12 septembre 2014 ( Veille sociale au 12 septembre 2014 La veille sociale présentée dans cette revue actualise la veille présentée le mois dernier. Les sujets qui n ont pas évolué ne sont pas repris. ( I ) Projets sociaux

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE

REPUBLIQUE FRANCAISE 1 REPUBLIQUE FRANCAISE COUR NATIONALE DE LA TARIFICATION SANITAIRE ET SOCIALE Contentieux n A.98.038 Président : M. DURAND-VIEL Rapporteur : Mme DESCOURS-GATIN Commissaire du gouvernement : Mme ESCAUT

Plus en détail

Guide de la Mobilisation patronale pour la croissance et l emploi

Guide de la Mobilisation patronale pour la croissance et l emploi Guide de la Mobilisation patronale pour la croissance et l emploi Grands principes de la mobilisation Thème : «Libérons l entreprise pour la croissance et l emploi» Opération annoncée par un communiqué

Plus en détail

1946-1996. une tarification au service de la réponse aux besoins

1946-1996. une tarification au service de la réponse aux besoins 1946-1996 Marcel Paul, ministre communiste du gouvernement de Gaulle une tarification au service de la réponse aux besoins Le 8 avril 1946 sous l impulsion de Marcel Paul, ministre communiste du gouvernement

Plus en détail

Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» Terres de France. Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire»

Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» Terres de France. Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» 1 Principes du dispositif La «Bourse au permis de conduire», a pour vocation d attribuer une aide financière aux bénéficiaires pour le financement

Plus en détail

Réforme des régimes de l assurance maladie en Tunisie Défis et perspectives. Mohamed CHIHA Directeur Central CNAM

Réforme des régimes de l assurance maladie en Tunisie Défis et perspectives. Mohamed CHIHA Directeur Central CNAM Réforme des régimes de l assurance maladie en Tunisie Défis et perspectives Mohamed CHIHA Directeur Central CNAM 1 Partie Système d Assurance Maladie Avant la réforme «Performances & Insuffisances» La

Plus en détail

Mesdames et Messieurs les Chefs d Etat et de gouvernement,

Mesdames et Messieurs les Chefs d Etat et de gouvernement, Conférence des Nations Unies sur le financement du développement Addis-Abeba, 14 juillet 2015 Discours de Mme Annick Girardin Secrétaire d Etat chargé du Développement et de la Francophonie Seul le prononcé

Plus en détail

LA SANTÉ EST UN DROIT, PAS UN PRIVILÈGE!

LA SANTÉ EST UN DROIT, PAS UN PRIVILÈGE! La Mutuelle des Étudiants - LMDE : mutuelle n 431 791 672, soumise aux dispositions du livre II du code de la Mutualité. Ce document n a pas de valeur contractuelle - Studio LMDE - 12117-03/2012 LA SANTÉ

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION

NOTE DE PRESENTATION MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE DU TRAVAIL ET DES LOIS SOCIALES -------------- REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana ------------- NOTE DE PRESENTATION Objet : PROJET DE DECRET

Plus en détail