Prédiction des Propriétés Biologiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Prédiction des Propriétés Biologiques"

Transcription

1 SOMMAIRE PROCHEMIST VERSION 6.4 Prédiction des Propriétés Biologiques P.Urbaniak (Cadcom) Avant-Propos PARTIE I) ANALYSE MULTIRESOLUTION 1) Algorithme. Limites et perspectives 2)Exemples 3) La constitution d une banque de formes chimiques.recherche d une forme similaire.classification non supervisée PARTIE II.APPLICATION A LA CHIMIE MEDICINALE 1) Relations Structure-fonction 1) Affectation des poids à chaque champs 2) Exemple Adme (Absorption distribution métabolisme élimination) Classification d'une base de molécules et corrélation avec leur valeur d'excrétion urinaire) 2) Activité Biologique 2.1) Cible ou classe thérapeutique? 2.2) Relation structure -classe thérapeutique 3) Toxicité 2006/01/08 Cadcom file:///c /WATCOM/PCM_XPPRO/Test_Image/Descriptif_technique/sommaire.htm [12/01/ :31:56]

2 Analyse multiresolution AVANT PROPOS En modélisation moléculaire,on représentait la surface d'une molécule par un nuage de points("dot points"). Avec la puissance grandissante des ordinateurs PC, la représentation de la surface VDW de toute molécule a pu se faire en 3D sous forme de triangles coloriés en fonction de la nature des atomes, du potentiel électrostatique,lipophile..fonction. Il est admis qu'en relation structure-fonction,la surface joue un rôle important. Les équations de Hansch par exemple prennent en compte 3 paramètres (l aspect stérique,lipophile et électrostatique). Les paramètres utilisés sont calculés. soit à partir du graphe chimique,donc de la structure 2D. soit en moyennant les valeurs sur la totalité de la surface Les paramètres habituellement utilisés en qsar ont pourtant en eux mêmes une erreur de taille. En effet, 2 molécules peuvent avoir la même surface mais 2 formes différentes! Les valeurs utilisées sont des moyennes et ne représentent donc pas les pics& caractéristiques et position spatiale de la fonction Les calculs sont en général fait sur le squelette de la molécule,cad sans ses hydrogènes. Le fait de connaître une valeur moyenne ne permet de connaître la position dans l'espace des groupements les plus influents(donneurs / accepteurs...) et comment faire autrement dés lors qu une surface VDW comprend entre 1500 et triangles (pour les petites molécules)? Stocker ces triangles dans une base de données représenterait des capacités de stockage gigantesques! 2006/01/08 Cadcom file:///c /WATCOM/PCM_XPPRO/Test_Image/Descriptif_technique/page1.htm [12/01/ :32:01]

3 Algorithme ANALYSE MULTIRESOLUTION Le programme développé dans Prochemist 6.4 utilise la «transformée en ondelettes «,technique mathématique récente (Meyer,Grossman,Mallat..) utilisée initialement en géologie,puis en traitement du signal et imagerie. 2006/01/08 Cadcom file:///c /WATCOM/PCM_XPPRO/Test_Image/Descriptif_technique/page2.htm [12/01/ :32:06]

4 Algorithme(suite) 1 L algorithme(suite) Un Exemple simple l aniline LA SURFACE VDW -----> la transformée inverse de la forme par ondelettes Etudier la surface VDW d une molécule revient alors à analyser les coefficients d ondelettes résultant de la transformée. 1.1)Avantage en compression Le nombre de coefficients générés est faible ( entre 20 et 128 coefficients par fonction étudiée sur la surface de molécule. Sont actuellement disponibles les champs suivants. enveloppe extérieure VDW(la «forme»). potentiel électrostatique. potentiel de lipophilie moléculaire. potentiel (donneur et accepteur) L avantage en compression est indéniable,mais ces coefficients ont d'autres avantages 1.2) Réversibilité Ces coefficients sont réversibles cad qu'a partir de ces coefficients on peut reconstruire l'enveloppe extérieure de la molécule et ses champs associés 1.3) Signification Ces coefficients sont significatifs d'une forme. Ils peuvent être utilisés en analyse multirésolution On peut en effet détailler la forme de la molécule par niveau de précision file:///c /WATCOM/PCM_XPPRO/Test_Image/Descriptif_technique/page2bis.htm (1 sur 2) [12/01/ :32:10]

5 Algorithme(suite). le niveau 1 donne une forme très grossière (en fait une sphère dont le coefficient donne le rayon moyen ).le niveau 2 une forme plus affinée (une éllipsoîde avec les 3 coefficients suivants).... au dernier niveau on retrouve la forme initiale 2006/01/08 Cadcom file:///c /WATCOM/PCM_XPPRO/Test_Image/Descriptif_technique/page2bis.htm (2 sur 2) [12/01/ :32:10]

6 Banque de formes 1. 4) Localisation en temps et fréquence l étude du spectre des coefficients détermine sa position dans l espace son intensité donc son importance 1.5 ) la comparaison de 2 molécules (formes) Ainsi la forme d une molécule se résume à l étude de ses coefficients d ondelettes. Ces coefficients étant invariants en rotation, translation, échelle la comparaison de 2 formes devient alors très facile On calcule la différence entre les coefficients de ces 2 formes et on affiche le score Un score voisin de 0.0 indique que les formes sont identiques(pas forcément 2 molécules identiques comme on le verra plus loin) 6) La création d une banque de formes Il est donc possible de constituer une banque de formes de molécules en calculant les coefficients de forme correspondant à chaque molécule (et si l on peut à chaque conformation de la molécule) et en les stockant dans un fichier de formes dédié ou un fichier plus général comprenant les propriétés associées. L'analyse de cette banque c est à dire son indexation se fait par comparaison des spectres de formes A chaque niveau de résolution on peut ainsi connaître les fonctions et formes plus floues ce qui permet de "ratisser plus large "dans une base de molécules puis d'affiner éventuellement. On pourrait également (non disponible dans cette version) fixer une zone rigide et rechercher dans la banque les formes flexibles associées (étude sur une famille chimique) /01/08 Cadcom file:///c /WATCOM/PCM_XPPRO/Test_Image/Descriptif_technique/page3.htm [12/01/ :32:13]

7 Champs 7) La nécessité d utiliser d autres champs Même si la forme d'une molécule décrit déjà la chimie de la molécule,on peut être amené à avoir des surprises,les rayons VDW de certains atomes étant très proches (H et F par exemple)il Il est nécessaire de calculer d'autres champs pour qu une forme devienne une forme chimique. 7.1) Le champs électrostatique Les coefficients calculés sont utiles dans tous les cas sauf pour les alcanes (atome type1) dont le champs est nul. Ils se révèlent encore plus intéressants en relation structure activité La forme de cette molécule et son champs electrostatique file:///c /WATCOM/PCM_XPPRO/Test_Image/Descriptif_technique/page4.htm (1 sur 3) [12/01/ :32:18]

8 Champs 7.2) Le champs lipophile utile pour apprécier la pénétration dans les membranes biologiques La forme caractéristique du pcb et son champs lipophile 7.3) Le champs «potentiel donneur et accepteur» On sait que les liaisons hydrogène,ainsi que les doublets jouent un rôle important La forme de la guanine et son potentiel d interaction file:///c /WATCOM/PCM_XPPRO/Test_Image/Descriptif_technique/page4.htm (2 sur 3) [12/01/ :32:18]

9 Champs 2006/01/08 Cadcom file:///c /WATCOM/PCM_XPPRO/Test_Image/Descriptif_technique/page4.htm (3 sur 3) [12/01/ :32:18]

10 Perspectives Limites du programme Le programme développé permet de générer beaucoup plus de fonctions sur la surface de la molécule que les 4 champs présentés. Il n a pas de limite au nombre de triangles à transformer. Le temps de calcul est rapide (moins d 1 seconde cpu sur PC windows xppro 3.ghz pour le calcul des 4 champs ) La rotation de la forme reconstituée se fait en temps réel. Il peut être utilisé pour des molécules de moins de 500 Atomes dans tous les champs de la chimie. chimie médicinale et pharmaceutique. chimie organique. chimie de coordination moléculaire(complexes métalliques). chimie supérieure. délors que la conformation 3d de la molécule est connue Evolutions Un traitement électronique complet(semi- empirique)de la molécule est envisageable en calculant les coefficients d ondelettes pour chaque orbitale. Même si le temps de calcul quantique est prohibitif avant de pratiquer la transformée en ondelettes et que les champs de force ont leurs limites dans ce domaine. L étude des macromolécules (>1000 atomes) comme les proteines est un challenge intéressant,car plus la taille de la molécule est importante,plus le nombre de triangles est important et plus l algorithme devient intéressant. (mais là comme en quantique on se heurte au problème de calcul de la conformation de la protéine ) 2006/01/08 Cadcom file:///c /WATCOM/PCM_XPPRO/Test_Image/Descriptif_technique/page5.htm [12/01/ :32:22]

11 Exemples 2) Les exemples ---->forme carrée : le cubane file:///c /WATCOM/PCM_XPPRO/Test_Image/Descriptif_technique/page6.htm (1 sur 5) [12/01/ :32:26]

12 Exemples ---->forme spherique : le fullerene ponté file:///c /WATCOM/PCM_XPPRO/Test_Image/Descriptif_technique/page6.htm (2 sur 5) [12/01/ :32:26]

13 Exemples ---->Poche : le pinakene file:///c /WATCOM/PCM_XPPRO/Test_Image/Descriptif_technique/page6.htm (3 sur 5) [12/01/ :32:26]

14 Exemples ---->Potentiel électrostatique sur le crown k6 file:///c /WATCOM/PCM_XPPRO/Test_Image/Descriptif_technique/page6.htm (4 sur 5) [12/01/ :32:26]

15 Exemples 2006/01/08 Cadcom file:///c /WATCOM/PCM_XPPRO/Test_Image/Descriptif_technique/page6.htm (5 sur 5) [12/01/ :32:26]

16 Classification 3) Le module banque de formes Créer une banque de formes avec les champs associés nécessite de disposer d un fichier de structures déjà minimisées avec leurs hydrogènes (car comme on le verra plus loin l hydrogène a son importance en structure activité). Pour chaque molécule,le programme va calculer les différents coefficients d'ondelettes par champs et les stocker dans un fichier de formes. Lorsque le travail est terminé, 2 possibilités sont offertes. la recherche d une cible. la classification non supervisée 3.1)La recherche d une cible Se définir une cible(la molécule dont on souhaite rechercher la forme la plus proche). Choisir son champs de comparaison(forme seule,lipo,electro,donneur accepteur) Le programme compare alors tous les vecteurs d'ondelettes Contenus dans la base (calcul de la distance euclidienne) et en sort les 10 plus proches,et affiche les scores, Visualiser la forme la plus proche (soit en filaire soit la forme elle même) file:///c /WATCOM/PCM_XPPRO/Test_Image/Descriptif_technique/page7.htm (1 sur 3) [12/01/ :32:29]

17 Classification 3.2) La classification non supervisée A partir de la banque de formes et champs associés,le programme classe les molécules sur la valeur des coefficients d'ondelettes de forme et électrostatique Parmi les différentes méthodes d'analyse de donnée disponibles dans Prochemist(Acp,Afc,Réseaux de neurones..) nous avons choisi le programme "la Machine Moléculaire" pour les raisons suivantes. C'est une méthode de classification non supervisée.( l'utilisateur ne définit pas le nombre de classes ).Elle est rapide et ne factorise pas.les méthodes factorielles habituelles élèvent au carré voire au cube pour certaines ce qui va rapidement poser un problème de calcul matriciel pour les grosses banques de formes... ( les limites deviennent alors celles du langage de programmation!) La stratégie de la machine moléculaire consiste à rechercher(créer) une supra molécule classifiant au mieux les données d'entrée La visualisation des résultats se fait en géométrie hyperbolique La " navigation " et l interrogation est facile (pour plus de précisions voir le manuel opératoire de Prochemist) La machine moléculaire a du toutefois du être adaptée à l'étude de spectres et permettre une corrélation entre les classes détectées et une propriété. Exemple(simple au niveau chimique) la classification d'alcanes suivant leur formes file:///c /WATCOM/PCM_XPPRO/Test_Image/Descriptif_technique/page7.htm (2 sur 3) [12/01/ :32:29]

18 Classification Classification d'une famille d'alcanes Les molécules classées se trouvent en bout d'arbre (couleur blanche). Les noeuds intermédiaires (couleur verte) sont issus directement de la classification. 2006/01/08 Cadcom file:///c /WATCOM/PCM_XPPRO/Test_Image/Descriptif_technique/page7.htm (3 sur 3) [12/01/ :32:29]

INITIATION AUX SIMULATIONS DES CONTRAINTES ET DEFORMATIONS D UNE STRUCTURE

INITIATION AUX SIMULATIONS DES CONTRAINTES ET DEFORMATIONS D UNE STRUCTURE DOSSIER : CHARIOT PORTE PALAN INITIATION AUX SIMULATIONS DES CONTRAINTES ET DEFORMATIONS D UNE STRUCTURE ATELIER CATIA V5: GENERATIVE STRUCTURAL ANALYSIS OBJECTIFS : L objectif de cette étude consiste

Plus en détail

Conception de Médicament

Conception de Médicament Conception de Médicament Approche classique HTS Chimie combinatoire Rational Drug Design Ligand based (QSAR) Structure based (ligand et ou macromolec.) 3DQSAR Docking Virtual screening Needle in a Haystack

Plus en détail

Présentation des Images et introduction a la reconnaissance des formes

Présentation des Images et introduction a la reconnaissance des formes Master Info 1 Image et RF Présentation des Images et introduction a la reconnaissance des formes Plis fòs ba pengwen là! Objet de ce cours? Comprendre comment est acquise / stockée une image. Quelles mesures

Plus en détail

ANNEXE 1 BTS AGENCEMENT DE L'ENVIRONNEMENT ARCHITECTURAL Programme de mathématiques

ANNEXE 1 BTS AGENCEMENT DE L'ENVIRONNEMENT ARCHITECTURAL Programme de mathématiques ANNEXE BTS AGENCEMENT DE L'ENVIRONNEMENT ARCHITECTURAL Programme de mathématiques L'enseignement des mathématiques dans les sections de techniciens supérieurs Agencement de l'environnement architectural

Plus en détail

Semestre 2 Spécialité «Analyse in silico des complexes macromolécules biologiques-médicaments»

Semestre 2 Spécialité «Analyse in silico des complexes macromolécules biologiques-médicaments» Master In silico Drug Design Semestre 2 Spécialité «Analyse in silico des complexes macromolécules biologiques-médicaments» 30NU01IS INITIATION A LA PROGRAMMATION (6 ECTS) Responsables : D. MESTIVIER,

Plus en détail

MASTER «IN SILICO DRUG DESIGN» (2015-2016) Semestre 2 - Spécialité MMis - MACROMOLECULES BIOLOGIQUES Université Paris Diderot

MASTER «IN SILICO DRUG DESIGN» (2015-2016) Semestre 2 - Spécialité MMis - MACROMOLECULES BIOLOGIQUES Université Paris Diderot MASTER «IN SILICO DRUG DESIGN» (2015-2016) Semestre 2 - Spécialité MMis - MACROMOLECULES BIOLOGIQUES Université Paris Diderot UE1 PROGRAMMATION EN DRUG DESIGN (7 ECTS) Responsable : O. TABOUREAU EC1 -

Plus en détail

PG208, Projet n 2 : Dessin vectoriel

PG208, Projet n 2 : Dessin vectoriel PG208, Projet n 2 : Dessin vectoriel Bertrand LE GAL, Serge BOUTER et Clément VUCHENER Filière électronique 2 eme année - Année universitaire 2011-2012 1 Introduction 1.1 Objectif du projet L objectif

Plus en détail

Analyse de la vidéo. Chapitre 4.1 - La modélisation pour le suivi d objet. 10 mars 2015. Chapitre 4.1 - La modélisation d objet 1 / 57

Analyse de la vidéo. Chapitre 4.1 - La modélisation pour le suivi d objet. 10 mars 2015. Chapitre 4.1 - La modélisation d objet 1 / 57 Analyse de la vidéo Chapitre 4.1 - La modélisation pour le suivi d objet 10 mars 2015 Chapitre 4.1 - La modélisation d objet 1 / 57 La représentation d objets Plan de la présentation 1 La représentation

Plus en détail

III CRITERES POUR CHOISIR UN COUPLE DE FLUOROPHORES

III CRITERES POUR CHOISIR UN COUPLE DE FLUOROPHORES Page : 17/ 77 III CRITERES POUR CHOISIR UN COUPLE DE FLUOROPHORES Le choix d un couple donneur-accepteur dépend de la technique utilisée (FRET, TR- FRET, BRET, etc.) et des molécules disponibles pour ces

Plus en détail

I) Le temps des matrices. A- A propos des matrices. Quang-Thai NGO Ch 01. Difficulté ** Importance **** Objectifs

I) Le temps des matrices. A- A propos des matrices. Quang-Thai NGO Ch 01. Difficulté ** Importance **** Objectifs Ch01 : Matrice Les matrices ont été introduites récemment au programme des lycées. Il s agit d outils puissants au service de la résolution de problèmes spécifiques à nos classes, en particulier les problèmes

Plus en détail

PerfecTIC. Description générale. Titre. Objectif d enseignement. Objectifs d apprentissage. Résumé

PerfecTIC. Description générale. Titre. Objectif d enseignement. Objectifs d apprentissage. Résumé PerfecTIC Description générale Titre Construction de diagrammes de Lewis et visualisation 3D de molécules ou d ions polyatomiques Objectif d enseignement Développer la capacité d'élaborer un algorithme

Plus en détail

ENSEIRB-MATMECA PG-113 2014. TP6: Optimisation au sens des moindres carrés

ENSEIRB-MATMECA PG-113 2014. TP6: Optimisation au sens des moindres carrés ENSEIRB-MATMECA PG-113 014 TP6: Optimisation au sens des moindres carrés Le but de ce TP est d implémenter une technique de recalage d images qui utilise une méthode vue en cours d analyse numérique :

Plus en détail

Propriétés des images numériques Contraintes sur l interprétation

Propriétés des images numériques Contraintes sur l interprétation Propriétés des images numériques Contraintes sur l interprétation M.LOUYS, Traitement d images et problèmes inverses Master Astrophysique, Observatoire de Strasbourg, 2013 Propriétés générales d une image

Plus en détail

Problèmes et TICE au lycée

Problèmes et TICE au lycée DGEE 5 mai 2015 Inspection pédagogique régionale de mathématiques Sommaire du stage Introduction Avec quels logiciels Quelques exemples... Sommaire du stage Introduction Avec quels logiciels Quelques exemples...

Plus en détail

La reconnaissance moléculaire: la base du design rationnel Modélisation moléculaire: Introduction Hiver 2006

La reconnaissance moléculaire: la base du design rationnel Modélisation moléculaire: Introduction Hiver 2006 La reconnaissance moléculaire: la base du design rationnel En 1890 Emil Fisher a proposé le modèle "serrure et clé" pour expliquer la façon de fonctionner des systèmes biologiques. Un substrat rentre et

Plus en détail

FICHES D AIDE POUR L UTILISATION DU LOGICIEL

FICHES D AIDE POUR L UTILISATION DU LOGICIEL FICHES D AIDE POUR L UTILISATION DU LOGICIEL MECA 3D Travailler avec Méca 3D Effectuer un calcul mécanique Simuler le mouvement d un mécanisme Afficher une courbe de résultats Ajouter un effort (force

Plus en détail

Premier projet (Thèse) : Étude des mécanismes dinteraction protéineligand par une approche couplant la simulation moléculaire et la chimie quantique

Premier projet (Thèse) : Étude des mécanismes dinteraction protéineligand par une approche couplant la simulation moléculaire et la chimie quantique Parmi les projets en cours sur la thématique Bioinformatique du Laboratoire de Biochimie et Génétique Moléculaire (LBGM), deux d entre eux seront présentés ici et sont orientés uniquement vers l utilisation

Plus en détail

Condensation dynamique de modèle par sousstructuration. Fascicule u2.07 : Méthodes pour réduire la taille de la modélisation

Condensation dynamique de modèle par sousstructuration. Fascicule u2.07 : Méthodes pour réduire la taille de la modélisation Titre : Condensation dynamique de modèle par sous- structu[...] Date : 24/07/2015 Page : 1/7 Condensation dynamique de modèle par sousstructuration statique Résumé : Ce document décrit un mode d utilisation

Plus en détail

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE MATHÉMATIQUES EN STS M A T H S S T S Animation académique Taverny lundi 24 mars 2014 et Savigny sur Orge vendredi 28 mars 2014 PREMIERS REPÈRES Les programmes de STS ont été

Plus en détail

LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE

LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE 1 EMISSION THERMIQUE DE LA MATIERE 2 1.1 LE RAYONNEMENT ELECTROMAGNETIQUE 2 1.2 LES CORPS NOIRS 2 1.3 LES CORPS GRIS 3 2 APPLICATION A LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE 4 2.1 DISPOSITIF

Plus en détail

But du papier : Paramétrer WSUS pour récupérer les mises à jour et administrer le serveur WSUS

But du papier : Paramétrer WSUS pour récupérer les mises à jour et administrer le serveur WSUS Administrer WSUS Rédacteur : Eric Drezet Administrateur réseau CNRS-CRHEA 07/2005 Groupe Admin06 - Resinfo But du papier : Paramétrer WSUS pour récupérer les mises à jour et administrer le serveur WSUS

Plus en détail

Journée de rencontres ANSES - IGN - INA - Labex Bézout

Journée de rencontres ANSES - IGN - INA - Labex Bézout Journée de rencontres ANSES - IGN - INA - Labex Bézout Présentation du LAMA Stéphane Sabourau 3 mars 2014 Présentation générale Le Laboratoire d Analyse et Mathématiques Appliquées (LAMA) est composé de

Plus en détail

Intelligence Artificielle et Systèmes Multi-Agents. Badr Benmammar bbm@badr-benmammar.com

Intelligence Artificielle et Systèmes Multi-Agents. Badr Benmammar bbm@badr-benmammar.com Intelligence Artificielle et Systèmes Multi-Agents Badr Benmammar bbm@badr-benmammar.com Plan La première partie : L intelligence artificielle (IA) Définition de l intelligence artificielle (IA) Domaines

Plus en détail

Schéma de Lewis des molécules et structures spatiales

Schéma de Lewis des molécules et structures spatiales Schéma de des molécules et structures spatiales Décrire à l aide des règles du «duet» et de l octet les liaisons que peut établir un atome (, N,, ) avec les atomes voisins. Interpréter la représentation

Plus en détail

Notions sur les réseaux TCP/IP, avec et sans fil

Notions sur les réseaux TCP/IP, avec et sans fil 5 Notions sur les réseaux TCP/IP, avec et sans fil Chapitre Au sommaire de ce chapitre Principe du réseau Internet Termes basiques du paramétrage de TCP/IP Principe des ports TCP et UDP Et les VPN? Dans

Plus en détail

TD5 : Prédiction de la structure tridimensionnelle d une protéine Modélisation moléculaire

TD5 : Prédiction de la structure tridimensionnelle d une protéine Modélisation moléculaire TD5 : Prédiction de la structure tridimensionnelle d une protéine Modélisation moléculaire Vous aurez besoin des programmes suivant : d un éditeur de séquence d un visualiseur de structure 3D (PyMOL) Avant-propos

Plus en détail

Les graphes d intervalles

Les graphes d intervalles Les graphes d intervalles Complément au chapitre 3 «Vol aux archives cantonales» Considérons un ensemble de tâches ayant chacune une heure de début et une heure de fin bien précises. Supposons qu on demande

Plus en détail

SIMULATION NUMERIQUE DES PROCEDES DE FORGEAGE

SIMULATION NUMERIQUE DES PROCEDES DE FORGEAGE SIMULATION NUMERIQUE DES PROCEDES DE FORGEAGE - TRAVAUX PRATIQUES - INTRODUCTION A L'UTILISATION DU LOGICIEL FORGE2 L. PENAZZI Janvier 2001 MAT/01/TP/INTR-FORGE/3.1 1. OBJECTIF Cette étude a pour objectif

Plus en détail

Manipulation d objets multimédias

Manipulation d objets multimédias Manipulation d objets multimédias Description Ce laboratoire consiste à vous donner une connaissance de base des images au format numérique. Les réponses aux exercices ne se trouvent pas dans les notes

Plus en détail

Outils Statistiques du Data Mining

Outils Statistiques du Data Mining Outils Statistiques du Data Mining Pr Roch Giorgi roch.giorgi@univ-amu.fr SESSTIM, Faculté de Médecine, Aix-Marseille Université, Marseille, France http://sesstim-orspaca.org http://optim-sesstim.univ-amu.fr

Plus en détail

Introduction au Dessin Vectoriel

Introduction au Dessin Vectoriel Introduction au Dessin Vectoriel Introduction Lorsque l'on affiche une image sur l'écran d'un ordinateur, ce que l'on voit n'est qu'une succession de points. Il existe pourtant deux manières différentes

Plus en détail

Motivation : pourquoi exploration de données? Nous nous noyons dans les données, mais manquons cruellement de connaissances

Motivation : pourquoi exploration de données? Nous nous noyons dans les données, mais manquons cruellement de connaissances 1 Introduction Définition et motivations Tâches de data mining (fouille de données, exploration de données) Techniques et algorithmes Exemples et applications 1 Motivation : pourquoi exploration de données?

Plus en détail

Éléments de chimie organique Résumé

Éléments de chimie organique Résumé Éléments de chimie organique Résumé Note : e résumé indique quelques éléments qui ont été étudiés en classe. Il est largement insuffisant pour compléter votre étude. Il vous permettra de mieux structurer

Plus en détail

Contrôle des spécifications dimensionnelles et géométriques sur Machines à Mesurer Tridimensionnelles

Contrôle des spécifications dimensionnelles et géométriques sur Machines à Mesurer Tridimensionnelles Contrôle des spécifications dimensionnelles et géométriques sur Machines à Mesurer Tridimensionnelles 1 Inspection d une spécification portée sur un dessin Les étapes : Définir selon la norme (ISO) la

Plus en détail

Fida KHATER & Abdoulaziz MOUSSA 03 mars 2012 - Journée Portes Ouvertes à l'um2

Fida KHATER & Abdoulaziz MOUSSA 03 mars 2012 - Journée Portes Ouvertes à l'um2 DEVELOPPEMENT D UNE INTERFACE GRAPHIQUE : LOCAL WEB GUI FOR BLAST (LWBG), POUR LES TRAITEMENTS DE DONNEES BIOLOGIQUES Fida KHATER & Abdoulaziz MOUSSA 03 mars 2012 - Journée Portes Ouvertes à l'um2 Plan

Plus en détail

Conception assistée par ordinateur de molécules thérapeutiques

Conception assistée par ordinateur de molécules thérapeutiques Conception assistée par ordinateur de molécules thérapeutiques D. Gilis Bioinformatique génomique et structurale Faculté des sciences appliquées Université Libre de Bruxelles Objectif: illustrer en quoi

Plus en détail

DOSSIER DE GUIDANCE POUR LE LOGICIEL XBT. L1000 V4.20

DOSSIER DE GUIDANCE POUR LE LOGICIEL XBT. L1000 V4.20 DOSSIER DE GUIDANCE POUR LE LOGICIEL XBT. L1000 V4.20 Page 1 SOMMAIRE 1 ) Exemple de mise en œuvre complète d une application sous XBT-L1000 et TSX Micro Page 3 2 ) Application sur un système mécanique

Plus en détail

Utilisation d informations visuelles dynamiques en asservissement visuel Armel Crétual IRISA, projet TEMIS puis VISTA L asservissement visuel géométrique Principe : Réalisation d une tâche robotique par

Plus en détail

Graphes, réseaux et internet

Graphes, réseaux et internet Graphes, réseaux et internet Clémence Magnien clemence.magnien@lip6.fr LIP6 CNRS et Université Pierre et Marie Curie (UPMC Paris 6) avec Matthieu Latapy, Frédéric Ouédraogo, Guillaume Valadon, Assia Hamzaoui,...

Plus en détail

1 La visualisation des logs au CNES

1 La visualisation des logs au CNES 1 La visualisation des logs au CNES 1.1 Historique Depuis près de 2 ans maintenant, le CNES a mis en place une «cellule d analyse de logs». Son rôle est multiple : Cette cellule est chargée d analyser

Plus en détail

Interaction sol structure (notions) Spécifications, règlements: ASN,EC8, ASCE 4.98

Interaction sol structure (notions) Spécifications, règlements: ASN,EC8, ASCE 4.98 Interaction sol structure (notions) Problème physique: Nécessité de prendre en compte l interaction lorsqu il existe une différence de masse ou de raideur entre le sol et la structure. Incertitudes sur

Plus en détail

Chapitre 3 : Liaisons chimiques. GCI 190 - Chimie Hiver 2009

Chapitre 3 : Liaisons chimiques. GCI 190 - Chimie Hiver 2009 Chapitre 3 : Liaisons chimiques GCI 190 - Chimie Hiver 2009 Contenu 1. Liaisons ioniques 2. Liaisons covalentes 3. Liaisons métalliques 4. Liaisons moléculaires 5. Structure de Lewis 6. Électronégativité

Plus en détail

Principes généraux de la biochimie

Principes généraux de la biochimie Principes généraux de la biochimie «La biochimie a pour but de décrire, expliquer et exploiter les structures et le comportement des molécules biologiques en se servant de la chimie, de la physique et

Plus en détail

Enveloppes convexes dans le plan

Enveloppes convexes dans le plan ÉCOLE POLYTECHNIQUE ÉCOLES NORMALES SUPÉRIEURES ÉCOLE SUPÉRIEURE DE PHYSIQUE ET DE CHIMIE INDUSTRIELLES CONCOURS D ADMISSION FILIÈRE MP HORS SPÉCIALITÉ INFO FILIÈRE PC COMPOSITION D INFORMATIQUE B (XECLR)

Plus en détail

La lessive qui lave plus blanc que blanc

La lessive qui lave plus blanc que blanc La lessive qui lave plus blanc que blanc Antoine ÉLOI, antoine.eloi@ens.fr Vendredi 5 Mars 1 Intéraction Matière Rayonnement Le Rayonnement visible : Chaque couleur est caractérisée par une longueur d

Plus en détail

STAGES INTENSIFS DE REVISION

STAGES INTENSIFS DE REVISION CENTRE SCOLAIRE OZANAM Internat et externat pour lycéens et étudiants Etudes encadrées et soutien scolaire Stages intensifs de révision 60 rue Vauban 69006 LYON 04 78 52 27 99 / Fax : 04 78 52 11 15 www.ozanamlyon.fr

Plus en détail

MOBILITE ET HYPERSTATISME

MOBILITE ET HYPERSTATISME MOBILITE ET HPERSTATISME 1- Objectifs : Le cours sur les chaînes de solides nous a permis de déterminer le degré de mobilité et le degré d hyperstatisme pour un mécanisme donné : m = Nc - rc et h = Ns

Plus en détail

Codage Compression d images

Codage Compression d images Codage Compression d images E. Jeandel Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr E. Jeandel, Lif CodageCompression d images 1/1 Une image Une image est un tableau de w h pixels, chaque pixel étant représenté

Plus en détail

Comment choisir un ordinateur de bureau?

Comment choisir un ordinateur de bureau? Comment choisir un ordinateur de bureau? Vous ne souhaitez pas monter votre ordinateur vous-même et faites confiance aux machines montées que l'on trouve dans le commerce. Quelques pistes pour vous guider.

Plus en détail

Cabri et le programme de géométrie au secondaire au Québec

Cabri et le programme de géométrie au secondaire au Québec Cabri et le programme de géométrie au secondaire au Québec Benoît Côté Département de mathématiques, UQAM, Québec cote.benoit@uqam.ca 1. Introduction - Exercice de didactique fiction Que signifie intégrer

Plus en détail

Data Mining : la classification non supervisée

Data Mining : la classification non supervisée Data Mining : la classification non supervisée Clustering : une affaire de distance. Etude préliminaire. Valeurs discrètes. Soient les deux individus suivants correspondant à des séquences ADN : X = AGGGTGGC

Plus en détail

Digital Workplace et Gestion des connaissances Concepts et mise en oeuvre

Digital Workplace et Gestion des connaissances Concepts et mise en oeuvre Avant-propos 1. Objectif du livre 17 2. Illustrations des exemples de ce livre 18 2.1 Office 365 comme plateforme technologique pour une digital workplace 18 2.2 SharePoint et Yammer à l honneur 18 3.

Plus en détail

Annexe 4 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles

Annexe 4 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Annexe 4 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Filière : scientifique Voie : Technologie et biologie (TB) Discipline : Informatique Première et seconde années Programme d informatique

Plus en détail

Restauration d images

Restauration d images Restauration d images Plan Présentation du problème. Premières solutions naïves (moindre carrés, inverse généralisée). Méthodes de régularisation. Panorama des méthodes récentes. Problème général Un système

Plus en détail

Section «Maturité fédérale» EXAMENS D'ADMISSION Session de février 2014 RÉCAPITULATIFS DES MATIÈRES EXAMINÉES. Formation visée

Section «Maturité fédérale» EXAMENS D'ADMISSION Session de février 2014 RÉCAPITULATIFS DES MATIÈRES EXAMINÉES. Formation visée EXAMENS D'ADMISSION Admission RÉCAPITULATIFS DES MATIÈRES EXAMINÉES MATIÈRES Préparation en 3 ou 4 semestres Formation visée Préparation complète en 1 an 2 ème partiel (semestriel) Niveau Durée de l examen

Plus en détail

Projet de traitement d'image - SI 381 reconstitution 3D d'intérieur à partir de photographies

Projet de traitement d'image - SI 381 reconstitution 3D d'intérieur à partir de photographies Projet de traitement d'image - SI 381 reconstitution 3D d'intérieur à partir de photographies Régis Boulet Charlie Demené Alexis Guyot Balthazar Neveu Guillaume Tartavel Sommaire Sommaire... 1 Structure

Plus en détail

Manuel PRO G DIS / CIFSQL 03/12/2012

Manuel PRO G DIS / CIFSQL 03/12/2012 Manuel PRO G DIS / CIFSQL 03/12/2012 Banque Claude Bernard Sommaire Installation et utilisation de la banque Claude Bernard... 2 Installation de la Banque Claude Bernard :... 2 Utilisation de la Banque

Plus en détail

Analyse d images, vision par ordinateur. Partie 6: Segmentation d images. Segmentation? Segmentation?

Analyse d images, vision par ordinateur. Partie 6: Segmentation d images. Segmentation? Segmentation? Analyse d images, vision par ordinateur Traitement d images Segmentation : partitionner l image en ses différentes parties. Reconnaissance : étiqueter les différentes parties Partie 6: Segmentation d images

Plus en détail

MVS Medical Visualisation Studio Version 1.0 Manuel utilisateur

MVS Medical Visualisation Studio Version 1.0 Manuel utilisateur MVS Medical Visualisation Studio Version 1.0 Manuel utilisateur Table des matières 1. Introduction... 3 2. Installation du logiciel... 3 3. Lancement du programme et ouverture d un fichier... 3 4. Manipulations

Plus en détail

Couplage d une base de données documentaire à une visualisation interactive 3D sur l Internet

Couplage d une base de données documentaire à une visualisation interactive 3D sur l Internet Couplage d une base de données documentaire à une visualisation interactive 3D sur l Internet Romain Raffin, Jean-luc REY Aix-Marseille Université Plate-forme technologique PRISM Iut d Aix-Marseille romain.raffin[at]univ-amu.fr

Plus en détail

Fiabiliser les résultats [PROGRAMME] et dans les fours Méthodes de séparation. Préparation de l échantillon. [COORDINATEUR] Pr. R.

Fiabiliser les résultats [PROGRAMME] et dans les fours Méthodes de séparation. Préparation de l échantillon. [COORDINATEUR] Pr. R. 60 ÉCOLE EUROPÉENNE DES SCIENCES ANALYTIQUES Connaissances de base en chimie sur l atome et la lumière 4 jours Être capable de choisir la technique appropriée Fiabiliser les résultats Définitions en absorption

Plus en détail

zforest Plateforme web de co-visualisation

zforest Plateforme web de co-visualisation FORESEE : Colloque de restitution 14 novembre 2014 FCBA Paris zforest Plateforme web de co-visualisation David Vandergucht, MATIS,IGN Différentes échelles 14/11/2014 FORESEE : Colloque de restitution /

Plus en détail

Anne Tasso. Java. Le livre de. premier langage. 10 e édition. Avec 109 exercices corrigés. Groupe Eyrolles, 2000-2015, ISBN : 978-2-212-14154-2

Anne Tasso. Java. Le livre de. premier langage. 10 e édition. Avec 109 exercices corrigés. Groupe Eyrolles, 2000-2015, ISBN : 978-2-212-14154-2 Anne Tasso Java Le livre de premier langage 10 e édition Avec 109 exercices corrigés Groupe Eyrolles, 2000-2015, ISBN : 978-2-212-14154-2 Table des matières Avant-propos Organisation de l ouvrage..............................

Plus en détail

Premiers pas avec AviTice School Android

Premiers pas avec AviTice School Android Premiers pas avec AviTice School Android Version 04-2015 - SOMMAIRE Les outils d AviTice School Android L interface AviTice School sur les tablettes élève 2 La console du professeur 4 Repérage et nommage

Plus en détail

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique DOMAINE P3.C3.D1. Pratiquer une démarche scientifique et technologique, résoudre des

Plus en détail

INITIATION AU SYSTEME D EXPLOITATION WINDOWS 2000

INITIATION AU SYSTEME D EXPLOITATION WINDOWS 2000 INITIATION AU SYSTEME D EXPLOITATION WINDOWS 2000 Introduction : Initiation à la Micro- Informatique 1. Matériel 2. Périphériques a) Le clavier b) La souris c) L écran d) L unité centrale e) L imprimante

Plus en détail

Traitement Numérique de l Image

Traitement Numérique de l Image ESIAL 2A TRS - SIE Traitement Numérique de l Image Numérisation - Mémorisation (MdC 6ème Section) Centre de Recherche en Automatique de Nancy -UMR CNRS 7039- Équipe : SYstèMes de Production Ambiants E.R.T.

Plus en détail

L approche Bases de données

L approche Bases de données L approche Bases de données Cours: BD. Avancées Année: 2005/2006 Par: Dr B. Belattar (Univ. Batna Algérie) I- : Mise à niveau 1 Cours: BDD. Année: 2013/2014 Ens. S. MEDILEH (Univ. El-Oued) L approche Base

Plus en détail

Cours Magistral de Comptabilité de gestion ( Analytique) L3 Economie Gestion. Année Universitaire: 2011-2012. L3 Economie et gestion

Cours Magistral de Comptabilité de gestion ( Analytique) L3 Economie Gestion. Année Universitaire: 2011-2012. L3 Economie et gestion Cours Magistral de Comptabilité de gestion ( Analytique) L3 Economie Gestion Année Universitaire: 2011-2012 L3 Economie et gestion 1 SEANCE 1 Introduction : Comptabilité de gestion : historique, définitions

Plus en détail

3.5.1 Introduction: image bitmap versus image vectorielle

3.5.1 Introduction: image bitmap versus image vectorielle 3.5.1 Introduction 3.5.2 Principe 3.5.3 Avantages et Inconvénients 3.5.4 Applications 3.5.5 Logiciels sur Internet PLAN 3.5.1 Introduction: image bitmap versus image vectorielle Lorsque l'on affiche une

Plus en détail

La gravure photo : conseils et astuces

La gravure photo : conseils et astuces La gravure photo : conseils et astuces La gravure photo est considérée comme le summum dans l'univers de la gravure laser. Elle peut cependant devenir très simple si votre logiciel laser vous accompagne

Plus en détail

Le géomarketing : un outil au service de la connaissance terrain

Le géomarketing : un outil au service de la connaissance terrain Le géomarketing : un outil au service de la connaissance terrain Le géomarketing : un outil de connaissance terrain d'une très grande richesse Où sont précisément implantés mes distributeurs, quel marché

Plus en détail

Coup de Projecteur sur les Réseaux de Neurones

Coup de Projecteur sur les Réseaux de Neurones Coup de Projecteur sur les Réseaux de Neurones Les réseaux de neurones peuvent être utilisés pour des problèmes de prévision ou de classification. La représentation la plus populaire est le réseau multicouche

Plus en détail

Figure 1 : page d accueil pour le professeur

Figure 1 : page d accueil pour le professeur Démonstration de Maple T.A., un environnement pour les examens et devoirs en ligne avec correction Automatique Benoit Vidalie, Maplesoft (bvidalie@maplesoft.com) Résumé : Le logiciel de calcul mathématique

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I. Les quanta s invitent

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I. Les quanta s invitent TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS III CHAPITRE I Les quanta s invitent I-1. L Univers est en constante évolution 2 I-2. L âge de l Univers 4 I-2.1. Le rayonnement fossile témoigne 4 I-2.2. Les amas globulaires

Plus en détail

Olivier Coulaud Projet ScAlApplix. 8 janvier 2008

Olivier Coulaud Projet ScAlApplix. 8 janvier 2008 Simulation de la propagation de fissures dans les lentilles du Laser Méga Joule : de la physique des matériaux au calcul haute performance en passant par l'algorithmique, la visualisation et le pilotage

Plus en détail

Effets inductifs et mésomères

Effets inductifs et mésomères CHIMIE RGANIQUE (Stage de pré-rentrée UE1) Effets inductifs et mésomères bjectifs: Découvrir les effets électroniques inductifs et mésomères. Aborder l ordre de priorité des groupes fonctionnels donneurs

Plus en détail

Atelier «Très Haute Résolution Spatiale» Outils pour la reconnaissance des formes

Atelier «Très Haute Résolution Spatiale» Outils pour la reconnaissance des formes CNES Paris - 22/05/2003 Atelier «Très Haute Résolution Spatiale» Outils pour la reconnaissance des formes Michel DHOME LASMEA UMR 6602CNRS/UBP Clermont-Ferrand Etat de l art (communauté vision artificielle)

Plus en détail

Utilisation des diagrammes de Voronoï et des algorithmes génétiques pour l'étude des complexes protéine-protéine.

Utilisation des diagrammes de Voronoï et des algorithmes génétiques pour l'étude des complexes protéine-protéine. Utilisation des diagrammes de Voronoï et des algorithmes génétiques pour l'étude des complexes protéine-protéine. Anne Poupon Biologie et Bioinformatique des Systèmes de Signalisation INRA - Nouzilly France

Plus en détail

Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 2014 Corrigé

Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 2014 Corrigé Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 204 Corrigé EXERCICE 4 points Commun à tous les candidats. Proposition fausse. La tangente T, passant par les points A et B d abscisses distinctes, a pour coefficient

Plus en détail

TP 8 : ONDELETTES 2D, COMPRESSION ET DÉBRUITAGE D IMAGE

TP 8 : ONDELETTES 2D, COMPRESSION ET DÉBRUITAGE D IMAGE Traitement de l information et vision artificielle Ecole des Ponts ParisTech, 2 ème année Guillaume Obozinski guillaume.obozinski@imagine.enpc.fr TP 8 : ONDELETTES 2D, COMPRESSION ET DÉBRUITAGE D IMAGE

Plus en détail

Comment coder une image en langage binaire? Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes

Comment coder une image en langage binaire? Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes Comment coder une image en langage binaire? Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes Les deux grands types d'images numériques Image matricielle (bitmap) Image vectorielle Image

Plus en détail

Géométrie des molécules / Théorie de Gillespie

Géométrie des molécules / Théorie de Gillespie La structure d une molécule permet d en expliquer en grande partie les propriétés chimiques. Ceci est particulièrement important dans le cas des molécules biologiques. Une légère modification de la structure

Plus en détail

Montage TF-Live Description Notice d installation Modes d utilisation

Montage TF-Live Description Notice d installation Modes d utilisation Montage TF-Live Description Notice d installation Modes d utilisation Table des matières I. Introduction... 3 II. Contenu de la mallette... 3 III. Installation du programme... 4 1. Installation de Python...

Plus en détail

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Champs sur Marne ENSG/CERSIG Le 19-nove.-02 L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Analyse Les données contenues dans un système d information géographique décrivent un terrain, et donc permettent d appréhender les

Plus en détail

F22 : LES INDICES. 2. Commentaires

F22 : LES INDICES. 2. Commentaires Fiche professeur F22 : LES INDICES TI-82 STATS TI-83 Plus TI-84 Plus Mots-clés : indices, droite de tendance, méthode de Mayer. 1. Objectifs Utiliser la calculatrice graphique pour mettre facilement en

Plus en détail

Quelques exemples d'utilisation de la modélisation stochastique en imagerie médicale

Quelques exemples d'utilisation de la modélisation stochastique en imagerie médicale Quelques exemples d'utilisation de la modélisation stochastique en imagerie médicale Christine Graffigne Université René Descartes Traitement d'images Sciences pour l'ingénieur, informatique et mathématiques

Plus en détail

CHAPITRE VI : HYBRIDATION GEOMETRIE DES MOLECULES

CHAPITRE VI : HYBRIDATION GEOMETRIE DES MOLECULES CAPITRE VI : YBRIDATION GEOMETRIE DES MOLECULES VI.1 : YBRIDATION DES ORBITALES ATOMIQUES. VI.1.1 : Introduction. La théorie d hybridation a été développée au cours des années 1930, notamment par le chimiste

Plus en détail

PROJET DE FIN D ÉTUDES Asservissement visuel d un robot parallèle à câbles pour la réalisation d une fresque verticale de grande taille

PROJET DE FIN D ÉTUDES Asservissement visuel d un robot parallèle à câbles pour la réalisation d une fresque verticale de grande taille Résumé de PFE PROJET DE FIN D ÉTUDES Asservissement visuel d un robot parallèle à câbles pour la réalisation d une fresque verticale de grande taille Introduction Dans le domaine de la robotique, la robotique

Plus en détail

La liaison chimique : formation des molécules

La liaison chimique : formation des molécules La liaison chimique : formation des molécules variation de l'énergie potentielle, lorsque l'on fait varier la distance entre 2 atomes d''hydrogène courtes distances : interaction répulsive grandes distances

Plus en détail

Produire du code HTML

Produire du code HTML 3 Produire du code HTML Même si l on ne sait pas encore écrire du code HTML, il est important de savoir comment on pourra produire celui-ci. Nous allons voir trois méthodes pour taper du code HTML. Avec

Plus en détail

Vision par Ordinateur

Vision par Ordinateur Vision par Ordinateur James L. Crowley DEA IVR Premier Bimestre 2005/2006 Séance 6 23 novembre 2005 Détection et Description de Contraste Plan de la Séance : Description de Contraste...2 Le Détecteur de

Plus en détail

PROGRAMME ANNEE SCOLAIRE 2012/2013

PROGRAMME ANNEE SCOLAIRE 2012/2013 PROGRAMME ANNEE SCOLAIRE 2012/2013 Classe : Terminale S Section linguistique : toutes Matière : Physique et Chimie Obligatoire Langue d enseignement : français Nom de l ensei gnant : GOULARD Hélène Nombre

Plus en détail

Intérêt du découpage en sous-bandes pour l analyse spectrale

Intérêt du découpage en sous-bandes pour l analyse spectrale Intérêt du découpage en sous-bandes pour l analyse spectrale David BONACCI Institut National Polytechnique de Toulouse (INP) École Nationale Supérieure d Électrotechnique, d Électronique, d Informatique,

Plus en détail

TEMP 1 : AI-JE LA FIEVRE?

TEMP 1 : AI-JE LA FIEVRE? Fiche professeur TEMP 1 : AI-JE LA FIEVRE? TI-82 STATS TI-83 Plus TI-84 Plus Mots-clés : température, unité, conversion, Celsius, Fahrenheit, représentation, régression, modèle. 1. Objectifs a. Aspects

Plus en détail

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Champs sur Marne ENSG/CERSIG Le 19-nove.-02 L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Archivage Le Système d information géographique rassemble de l information afin de permettre son utilisation dans des applications

Plus en détail

Sommaire INTRODUCTION GÉNÉRALE... 5 CHAPITRE I : L ACTIVITÉ ANTICANCÉREUSE DES COMPLEXES DE PLATINE... 8. A Le cisplatine... 8

Sommaire INTRODUCTION GÉNÉRALE... 5 CHAPITRE I : L ACTIVITÉ ANTICANCÉREUSE DES COMPLEXES DE PLATINE... 8. A Le cisplatine... 8 Sommaire INTRODUCTION GÉNÉRALE... 5 CHAPITRE I : L ACTIVITÉ ANTICANCÉREUSE DES COMPLEXES DE PLATINE... 8 A Le cisplatine.... 8 A.I Découverte de l activité anti-tumorale du cisplatine... 8 A.II Activité

Plus en détail

Chapitre cinq : Représentation des Images

Chapitre cinq : Représentation des Images Chapitre cinq : Représentation des Images Ce chapitre présente les bases pour la représentation des images et des sons. ~ 1 ~ 6. 6.1.1. Introduction Il existe plusieurs moyens de représenter des images.

Plus en détail

Java. Java. Le livrede. Avec 80 exercices corrigés. Avec 80 exercices corrigés. Le livre. Anne Tasso. 5 e édition. Un best-seller qui a déjà conquis

Java. Java. Le livrede. Avec 80 exercices corrigés. Avec 80 exercices corrigés. Le livre. Anne Tasso. 5 e édition. Un best-seller qui a déjà conquis Anne Tasso Un best-seller qui a déjà conquis des milliers d'étudiants! Java Le livre Java Le livrede de premier premier langage langage Avec 80 exercices corrigés Avec 80 exercices corrigés 5 e édition

Plus en détail

Enjeux mathématiques et Statistiques du Big Data

Enjeux mathématiques et Statistiques du Big Data Enjeux mathématiques et Statistiques du Big Data Mathilde Mougeot LPMA/Université Paris Diderot, mathilde.mougeot@univ-paris-diderot.fr Mathématique en Mouvements, Paris, IHP, 6 Juin 2015 M. Mougeot (Paris

Plus en détail