Les financements privés : les tendances, les chiffres clés et le cadre juridique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les financements privés : les tendances, les chiffres clés et le cadre juridique"

Transcription

1 Les financements privés : les tendances, les chiffres clés et le cadre juridique

2 2 LES FINANCEMENTS PRIVES Le contexte des financements privés : tendances et chiffres clés Le cadre juridique : quelles démarches pour quels enjeux?

3 3 LE CONTEXTE DES FINANCEMENTS PRIVES

4 4 Le mécénat direct (entreprises et particuliers) et indirect (fondations, fonds de dotation) Le parrainage (sponsoring) Les levées de fonds (via des plateformes) Les finances solidaires Les clubs services D autres financements privés (RSE,DD ) Quels sont les financements privés?

5 5 Le mécénat d entreprise concerne toutes les entreprises entreprises mécènes à partir de1 salarié, soit 12% des entreprises françaises Stabilité du mécénat des ETI et GE (28%) Baisse du mécénat des PME (14%) Identification pour la première fois du mécénat des TPE (11%) Nombre et taille des entreprises mécènes?

6 6 Les secteurs d activité des entreprises mécènes sont assez conformes au tissu économique Commerce : 40% Services : 32% Industrie : 12% Construction : 11% Agriculture : 5% Secteurs d activité des entreprises mécènes

7 7 Les zones d implantation sont également conformes au tissu économique IDF : 11% Province : 89% Zones d implantation des entreprises mécènes

8 8 Intérêt général (toutes) Image de l entreprise (toutes) Relation avec les acteurs du territoire (TPE) Exprimer, incarner les valeurs de l entreprise (PME et GE) Pour les ETI/GE le mécénat est intégré dans la stratégie globale de l entreprise et de sa marque Pour les PME le mécénat est aussi l occasion d échanger avec d autres acteurs du territoire Motivations des entreprises mécènes

9 9 Budget global de 1,8 milliards d euros pour les entreprises de plus de 20 salariés (1,9 en 2012) Budget global de 2,8 milliards d euros à partir de 1 salarié (pas de comparaison possible) 79% TPE mais 25% budget 19% PME et 19% du budget 2% ETI/GE et 56% du budget Le budget du mécénat

10 10 Les TPE représentent de petits budgets mais le cumul montre leur poids. Elles utilisent peu le dispositif fiscal Le poids des PME est homogène avec un budget moyen de Sans surprise les ETI/GE sont toujours les plus grosses contributrices au mécénat avec un budget moyen de 493 K Le budget du mécénat

11 11 Sport : 1 er domaine choisi mais 5% du budget Social : 1 er budget 38% du budget mécénat Santé : 16% du budget mécénat (nouveauté) Culture/patrimoine : 13% du budget mécénat Recherche : 12% du budget Solidarité internationale : 8% du budget Education : 5% du budget Environnement : 3% du budget Les domaines du mécénat

12 12 Le mécénat financier reste le premier mode d intervention mais ne pas négliger les deux autres modes d intervention Mécénat financier : 81% Mécénat en nature : 33% Mécénat de compétences : 15% Les modes d intervention du mécénat

13 13 Les structures publiques sont davantage soutenues par des ETI/GE Les structures privées sont davantage soutenues néanmoins la différence de part de budget est plus nuancée Structures privées : 80% (associations, fondations ) mais 72% du budget mécénat Structures publiques : 20 % mais 23% du budget Les types de structures soutenues

14 14 Concentration sur le local ou la région : de 72% à 78% National : essentiellement les ETI/GE International : ETI/GE mais aussi les TPE Territoires d intervention

15 15 45% des entreprises mécènes utilisent le dispositif de réduction d impôt lié au mécénat d entreprise Les TPE sont 43% à ne pas l utiliser contre 16% des ETI/GE C est surtout au niveau du mécénat en nature et de compétences qu il est peu utilisé Utilisation du dispositif fiscal

16 16 Le suivi et l évaluation des projets est une pratique émergente à l exception des ETI/GE 81% des entreprises ne le font pas 18% déclarent le faire Suivi et évaluation des actions de mécénat

17 17 Politique de développement durable, RSE (responsabilité sociétale des entreprises) ou engagement sociétal : 38% des entreprises mécènes et 12% des entreprises non mécènes. Articulation avec le mécénat pour les ETI/GE Parrainage : 43% des entreprises mécènes et 18% des entreprises non mécènes Autres modes de partenariat

18 18 LE CADRE JURIDIQUE : QUELLES DEMARCHES POUR QUELS ENJEUX?

19 19 Mécénat Parrainage

20 Mécénat : c est un don en numéraire, en nature, en compétences fait par une entreprise ou un particulier, à un organisme habilité à recevoir des dons et à émettre des reçus fiscaux, sans contrepartie équivalente (articles 238 bis et 200 du CGI) 20 MECENAT

21 21 Le parrainage ou sponsoring : soutien matériel apporté à une manifestation, une personne, un produit en vue d en retirer un bénéfice direct prestation publicitaire Les dépenses de parrainage sont déductibles du résultat au titre de charges d exploitation (article Code Général des Impôts) Toute dépense de parrainage correspond à une opération de nature commerciale et fait donc l objet d une facturation assujettie à la TVA Mécénat Parrainage

22 22 Mécénat direct : Soutien direct à un organisme habilité à recevoir des dons et à émettre des reçus fiscaux Mécénat indirect : Soutien indirect à un organisme par le biais d une fondation, d un fonds de dotation Mécénat direct indirect

23 23 Mécénat direct

24 24 La loi du 1 er août 2003, dite «loi Aillagon», relative au mécénat, aux associations et aux fondations, permet d encourager, par des mesures fiscales avantageuses, les initiatives privées qu il s agisse de celles des entreprises ou de celles des citoyens. Cette loi s applique à toutes les causes d intérêt général. La loi Aillagon

25 25 Il doit exister une disproportion marquée entre : Les sommes données et les avantages rendus au donateur par l organisme bénéficiaire des dons Les contreparties en terme de communication : Admises à hauteur de 25% du montant du don (jurisprudence) Concrétisées par : o o o La diffusion de l image de l entreprise sur les supports de communication (mention du nom) L accès privilégié aux manifestations (entrées offertes,..) La mise à disposition d espaces Promouvoir la notoriété de l entreprise en terme d image à l exception de tout message publicitaire Contrepartie ou non?

26 26 Exemple : Une PME dont le CA HT est de o Plafond (0,5% du CA) soit o Réduction impôt 60% soit o Coût réel de Contrepartie : o Invitation gratuite au spectacle dont l entreprise est mécène : o 25% maximum de soit Contrepartie ou non?

27 27 Principalement (liste non exhaustive) : Les organismes (association loi 1901 ) Les organismes publics ou privés Les collectivités publiques Les établissements publics Les fondations Qui est concerné?

28 28 Les grands secteurs bénéficiant du mécénat : Philanthropique Educatif Scientifique Social Humanitaire Culturel ou concourant à la mise en valeur du patrimoine artistique À la défense de l environnement naturel Sportif Santé Domaines d intervention

29 29 Différentes formes

30 30 L organisme bénéficiaire (association loi 1901) doit en général être d intérêt général et éligible (cas particulier des associations de bienfaisance et reconnues d utilité publique) L éligibilité repose sur 5 critères : Ne doit pas entretenir de relations privilégiées avec des entreprises qui en tirent un avantage concurrentiel Gestion désintéressée Activités non lucratives (règle des 4 P) Ne fonctionne pas au profit d un cercle restreint de personnes Exerce une activité entrant dans les domaines d activités cités par les articles 200 (mécénat des particuliers)et 238 bis du CGI (mécénat des entreprises) Eligibilité et intérêt général

31 31 Produit l activité qui tend à satisfaire un besoin qui n est pas pris en compte par le marché ou qui l est de façon peu satisfaisante. Public les actes payants réalisés au profit de personnes justifiant l octroi d avantages particuliers au vu de leur situation économique et sociale Prix doit être nettement inférieur à ceux pratiqués sur le marché ou être modulé en fonction des revenus Publicité peut être utilisée pour faire appel à la générosité du public. Message informatif Eligibilité et intérêt général

32 32 Le contrôle de l'administration fiscale n'interviendra qu'a posteriori pour vérifier la capacité de l'association à émettre des reçus de dons aux œuvres. Si l'association n'est pas reconnue d'intérêt général et/ou Si l'action ne relève pas du mécénat Risque d'une amende fiscale payée par l'association d'un montant égal à 25% du montant du don. Requalification possible du don en charge pour l'entreprise (soit perte de la réduction fiscale de 60%) Contrôles

33 33 Il est préconisé de vérifier, en amont, son éligibilité à recevoir des dons et à émettre des reçus fiscaux Il est préconisé de réaliser la procédure de rescrit fiscal Procédure à effectuer par les organismes qui souhaiteraient bénéficier de dons auprès du correspondant association de la Direction Générale des Finances publiques de leur département qui répondra sur l éligibilité ou non de l organisme à émettre des reçus fiscaux pour les dons des entreprises et/ou des particuliers Procédure de rescrit fiscal

34 34 Mécénat indirect

35 35 Fondations : fondations d entreprises ou fondations sous égide (essentiellement Fondation de France) Fonds de dotation : par exemple celui du Club Entreprises & Mécénat en Bourgogne MECENAT INDIRECT

36 36 Les autres financements

37 37 Les clubs services : Rotary, Lions, Kiwanis, Zonta Les clubs services

38 38 Le crowdfunding (levée de fonds) Présentation de la plateforme bourguignonne Graines de Start Le crowdfunding (levée de fonds)

39 39 9 organismes bourguignons de l ESS se sont fédérés à ce jour pour : Informer et sensibiliser le public, particuliers et entreprises, à l épargne citoyenne Présentation de la plateforme de la finance solidaire en Bourgogne Les plateformes de finances solidaires

40 40 Les personnes ressources

41 41 La présentation du Pôle Mécénat Bourgogne Le pôle mécénat Bourgogne

Quels financements privés pour mon association?

Quels financements privés pour mon association? Quels financements privés pour mon association? Romain Bazin Pôle d Economie Solidaire Isabelle Boucher-Doigneau DRAC Bourgogne Virginie Taupenot - Co-Alliance 2 Quels financements privés pour mon association?

Plus en détail

Monique Millot-Pernin Présidente de la Commission Secteur non-marchand, Secteur public de la CNCC

Monique Millot-Pernin Présidente de la Commission Secteur non-marchand, Secteur public de la CNCC Mécénat, parrainage Monique Millot-Pernin Présidente de la Commission Secteur non-marchand, Secteur public de la CNCC 1 Sommaire Introduction 1. Distinction entre mécénat et parrainage 2. Cadre juridique

Plus en détail

Sommaire. La fiscalité des associations. Les déclarations de résultat. Le sponsoring et le mécénat

Sommaire. La fiscalité des associations. Les déclarations de résultat. Le sponsoring et le mécénat Document établi le 12/07/2011 Sommaire La fiscalité des associations Les déclarations de résultat Le sponsoring et le mécénat L obligation de nomination du commissaire aux comptes La rémunération de salariés

Plus en détail

Les experts-comptables se mobilisent en faveur du mécénat

Les experts-comptables se mobilisent en faveur du mécénat Intervenant : François JEGARD Expert-comptable Correspondant Mécénat National www.ambition-mecenat.org Les experts-comptables se mobilisent en faveur du mécénat Cultiver vos territoires Date: 28 septembre

Plus en détail

Le mécénat La réduction d impôt mécénat

Le mécénat La réduction d impôt mécénat Le mécénat La réduction d impôt mécénat Janvier 2014 Sommaire 2 PAGES Introduction 3-4 Le cadre juridique 5-6 La réduction impôt mécénat 7-8 Exemple 10-11 Le mécénat La réduction d impôt mécénat 3 Introduction

Plus en détail

Partage d expériences entre associations de solidarité internationale. Soutenu par:

Partage d expériences entre associations de solidarité internationale. Soutenu par: Partage d expériences entre associations de solidarité internationale Soutenu par: Ce que dit la loi Loi 2014-773 du 7 juillet 2014 relative à la politique de développement et de solidarité internationale

Plus en détail

MECENAT ET PARRAINAGE

MECENAT ET PARRAINAGE MECENAT ET PARRAINAGE Une opération de mécénat ou de parrainage (appelé aussi sponsoring) signifie de la part d un particulier ou d une entreprise : - un financement - à une association ou une fondation

Plus en détail

PRESENTE PAR http://rugby-amateur.com

PRESENTE PAR http://rugby-amateur.com PRESENTE PAR http://rugby-amateur.com MECENAT ET SPONSORING TRAITEMENT JURIDIQUE ET FINANCIER / UCRAF 2012 Page 1 TRAITEMENT JURIQUE FINANCIER Dans l esprit du public, mécénat et sponsoring se confondent,

Plus en détail

«Fiscalité et valorisation comptable du mécénatm. Réunion d information organisée par la Ville de Reims les 4 et 5 avril 2011

«Fiscalité et valorisation comptable du mécénatm. Réunion d information organisée par la Ville de Reims les 4 et 5 avril 2011 «Fiscalité et valorisation comptable du mécénatm» Réunion d information organisée par la Ville de Reims les 4 et 5 avril 2011 La «générosité» n est pas un domaine réservé aux particuliers. Les entreprises

Plus en détail

CONVENTION DE MECENAT

CONVENTION DE MECENAT CONVENTION DE MECENAT Entre L association X et l entreprise X ENTRE L association X, Représentée par.. Ci-après dénommée «l association» Déclaration au Journal Officiel. ET L entreprise X Située. immatriculée

Plus en détail

Loi Aillagon : Que retenir des 10 ans du «dispositif mécénat»? Enquête

Loi Aillagon : Que retenir des 10 ans du «dispositif mécénat»? Enquête Loi Aillagon : Que retenir des 10 ans du «dispositif mécénat»? Enquête Rappel du «dispositif mécénat» issu de la Loi Aillagon, un dispositif unique au monde La loi n 2003-709 du 1er août 2003 relative

Plus en détail

Quelle fiscalité pour les associations? Quelle fiscalité pour les dons? Christophe THIEBAUT Ordre des Experts-comptables

Quelle fiscalité pour les associations? Quelle fiscalité pour les dons? Christophe THIEBAUT Ordre des Experts-comptables Quelle fiscalité pour les associations? Quelle fiscalité pour les dons? Christophe THIEBAUT Ordre des Experts-comptables LES CRITÈRES D'EXONÉRATIONS POUR NE PAS PAYER L'IMPÔT SUR LES BÉNÉFICES ET LA TVA

Plus en détail

Rémunération des dirigeants et remboursement des frais des bénévoles

Rémunération des dirigeants et remboursement des frais des bénévoles Fiche actualisée le 27/02/2015 Rémunération des dirigeants et remboursement des frais des bénévoles Préambule Un dirigeant peut-il être rémunéré pour ses fonctions? Est-il possible de dédommager un bénévole

Plus en détail

Vade-mecum sur la déductibilité des dons au profit d'associations

Vade-mecum sur la déductibilité des dons au profit d'associations Vade-mecum sur la déductibilité des dons au profit d'associations Note liminaire Dans le but d encourager les entreprises et les particuliers à effectuer des dons au profit d associations, les donateurs

Plus en détail

Lundi 26 mars 2012 CDOS Maine et Loire

Lundi 26 mars 2012 CDOS Maine et Loire Mécénat sportif Lundi 26 mars 2012 CDOS Maine et Loire Contexte Le 2 août 2003 est parue au Journal Officiel, la loi n 2003-709 du 1er Août 2003 relative au mécénat, aux associations et aux fondations.

Plus en détail

Parrainage, Mécénat et Opérations de collecte de fonds ou de dons Des possibilités de financements alternatifs pour les associations Par Alain LAFFITTE BDPH Sarl Tel : 05.59.06.53.73 laffitte.alain@wanadoo.fr

Plus en détail

RENCONTRE DU PATRIMOINE. Direction des Affaires juridiques. Intervenants : Alain HENRY (Directeur) François PALADINO

RENCONTRE DU PATRIMOINE. Direction des Affaires juridiques. Intervenants : Alain HENRY (Directeur) François PALADINO RENCONTRE DU PATRIMOINE La restauration du patrimoine dans la Drôme, aides publiques et mécénat 1er février 2013 Direction des Affaires juridiques Intervenants : Alain HENRY (Directeur) François PALADINO

Plus en détail

LES AVANTAGES FISCAUX DES DONS AUX OEUVRES

LES AVANTAGES FISCAUX DES DONS AUX OEUVRES 1 ère version Les dons d'intérêt général donnent droit à des réductions d'impôt, qu'ils soient faits par des particuliers ou par des entreprises. Pour les dons faits par les particulier, le montant de

Plus en détail

Le Mécénat. -Le mécénat d entreprise. - Le mécénat des personnes physiques

Le Mécénat. -Le mécénat d entreprise. - Le mécénat des personnes physiques LE MECENAT 1 -Le mécénat d entreprise - Le mécénat des personnes physiques 2 Le partenariat regroupe l ensemble des dispositifs mettant en relation entreprises et associations : parrainage (ou sponsoring)

Plus en détail

La loi sur le mécénat et initiatives dans le domaine de la musique

La loi sur le mécénat et initiatives dans le domaine de la musique Compte-rendu de la réunion organisée par le CNV 7 juin 2005 La loi sur le mécénat et initiatives dans le domaine de la musique Intervenants : Patrice Marie, Mission Mécénat du Ministère de la Culture Frédéric

Plus en détail

RELATION ASSOCIATION ET ENTREPRISE : MECENAT DE COMPETENCE

RELATION ASSOCIATION ET ENTREPRISE : MECENAT DE COMPETENCE RELATION ASSOCIATION ET ENTREPRISE : MECENAT DE COMPETENCE Le mécénat d entreprise participe à une œuvre collective qu elle nourrit et dont elle se nourrit, dans une démarche d investissement et d accompagnement

Plus en détail

SOUTENIR LA LUDOTHÈQUE ITINÉRANTE DE L EPTE-LÉVRIÈRE ET LE FESTIVAL «LES PORTES DU JEU» EN DEVENANT SPONSOR OU MÉCÈNE

SOUTENIR LA LUDOTHÈQUE ITINÉRANTE DE L EPTE-LÉVRIÈRE ET LE FESTIVAL «LES PORTES DU JEU» EN DEVENANT SPONSOR OU MÉCÈNE Ven i Vid Lud i i SOUTENIR LA LUDOTHÈQUE ITINÉRANTE DE L EPTE-LÉVRIÈRE ET LE FESTIVAL «LES PORTES DU JEU» EN DEVENANT SPONSOR OU MÉCÈNE Soutenir les activités d une association tout en mettant en œuvre

Plus en détail

Financement des clubs

Financement des clubs Financement des clubs Cotisations, subventions, mécénat, manifestations Contact : FFJDA secteur formation formation@ffjudo.com Étude préliminaire 1. Projet club Pour pouvoir définir une politique de financement

Plus en détail

LE MECENAT EN FAVEUR DE LA CULTURE & DES METIERS DU LIVRE

LE MECENAT EN FAVEUR DE LA CULTURE & DES METIERS DU LIVRE LE MECENAT EN FAVEUR DE LA CULTURE & DES METIERS DU LIVRE 22 septembre 2014 p.1 PRESENTATION Caroline derot 10 année dans le mécénat d entreprise et les fondations Fondation d entreprise Jean-Paul Blachère

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 LES RÉDUCTIONS D'IMPÔT LIÉES AUX DONS EN FAVEUR DES ASSOCIATIONS CARITATIVES ET DES PARTIS POLITIQUES

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 LES RÉDUCTIONS D'IMPÔT LIÉES AUX DONS EN FAVEUR DES ASSOCIATIONS CARITATIVES ET DES PARTIS POLITIQUES LES RÉDUCTIONS D'IMPÔT LIÉES AUX DONS EN FAVEUR DES ASSOCIATIONS CARITATIVES ET DES PARTIS POLITIQUES La réduction d'impôt liée aux dons faits au profit d'organismes ou de partis politiques Introduction

Plus en détail

Encourager le mécénat d entreprise: une opportunité de financement de la culture et du patrimoine

Encourager le mécénat d entreprise: une opportunité de financement de la culture et du patrimoine Encourager le mécénat d entreprise: une opportunité de financement de la culture et du patrimoine Benoit Provost Directeur général de Prométhéa 2014 Prométhéa Qui est Prométhéa? Association pour la promotion

Plus en détail

DEDUCTION D IMPÔTS --- LES DEMARCHES

DEDUCTION D IMPÔTS --- LES DEMARCHES DEDUCTION D IMPÔTS --- LES DEMARCHES Ce qu'il faut retenir Une association Familles Rurales est susceptible de recevoir des dons occasionnant une réduction d impôt aux donateurs, les cotisations et les

Plus en détail

Caractéristiques Associations loi 1901 Associations RUP Fondations RUP Fondation d entreprise Fonds de dotation

Caractéristiques Associations loi 1901 Associations RUP Fondations RUP Fondation d entreprise Fonds de dotation Tableau comparatif des régimes des associations loi 1901, des associations et fondations reconnues d utilité publique, des fonds de dotation et des fonds d entreprise Dispositions fiscales Dons manuels

Plus en détail

Votre association doit-elle acquitter les impôts commerciaux? L'instruction fiscale du 15 septembre 1998

Votre association doit-elle acquitter les impôts commerciaux? L'instruction fiscale du 15 septembre 1998 Votre association doit-elle acquitter les impôts commerciaux? On pense habituellement que les associations qui, par définition, ne poursuivent pas de finalités lucratives, sont exonérées des impôts commerciaux

Plus en détail

Présentation du fonds de dotation

Présentation du fonds de dotation Présentation du fonds de dotation Mardi 9 avril 2013 Lors de l Assemblée Générale de la FEVIS (Fédération des Ensembles Vocaux et Instrumentaux Spécialisés) 10 rue Coquillière 75001 PARIS Maître Laurent

Plus en détail

DON. Le bien qui fait l objet du don peut être de nature diverse : billets de banques, chèques, meubles, titres au porteur, etc.

DON. Le bien qui fait l objet du don peut être de nature diverse : billets de banques, chèques, meubles, titres au porteur, etc. DON DEFINITION Toute association régulièrement déclarée peut recevoir un don dit «manuel» (c est- à- dire effectué «de la main à la main» entre un particulier et l association), sans qu il soit nécessaire

Plus en détail

Fondation Objectif Grandes Ecoles. www.fondationobjectifgrandesecoles.org

Fondation Objectif Grandes Ecoles. www.fondationobjectifgrandesecoles.org Fondation Objectif Grandes Ecoles Notre mission La Fondation Objectif Grandes Ecoles a été créée en 2014. Son objectif premier : accompagner les élèves du secondaire, motivés et méritants, à poursuivre

Plus en détail

Matinale Economie sociale et solidaire

Matinale Economie sociale et solidaire Matinale Economie sociale et solidaire Le 21 octobre 2014 Patrick Chavalle 06-19-65-28-81 1 Les fonds de dotation 2 Les fonds de dotation 1 847 fonds de dotation au 31 août 2014 45 % en Ile de France Action

Plus en détail

Régime fiscal du mécénat et du parrainage

Régime fiscal du mécénat et du parrainage CAMINO AVOCAT Régime fiscal du mécénat et du parrainage Me Cécile Chassefeire MAI 2011 FICHES DE SYNTHESE FICHE 1 / LES NOTIONS FICHE 2 / LES ORGANISMES ELIGIBLES AU MECENAT FICHE 3 / L AVANTAGE FISCAL

Plus en détail

Mécénat. [Petit guide à l usage des opérateurs culturels] Page 1. Brigitte Legros

Mécénat. [Petit guide à l usage des opérateurs culturels] Page 1. Brigitte Legros Mécénat [Petit guide à l usage des opérateurs culturels] Page 1 Depuis l antiquité, les artistes, les écrivains comme les savants n ont vécu, créer ou inventer que grâce au soutien et à la protection de

Plus en détail

Dons, prêts, apports aux compagnies : mode d emploi

Dons, prêts, apports aux compagnies : mode d emploi Dons, prêts, apports aux compagnies : mode d emploi Date de mise à jour : décembre 2015 Date de mise à jour : 10 février 2003 Intervenants : - Me Eric Baron ; cabinet Baron, Aidenbaum et associés, cabinet

Plus en détail

Beaucoup a déjà été écrit sur le sujet depuis 2003 ; il existe notamment différents guides dont les références sont rappelées dans ce document.

Beaucoup a déjà été écrit sur le sujet depuis 2003 ; il existe notamment différents guides dont les références sont rappelées dans ce document. Fondée en 1903 Affiliée au Comité National Olympique & Sportif Français Agréée par le Ministère chargé des Sports Commission Administrative Philippe Zwaenepoel Vichy, le 29 janvier 2014 Réf. : 14.5318

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

RÉUNION-MAIA 63 LA FISCALITÉ DES ASSOCIATIONS LE RÉGIME FISCAL DES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF LE RÉGIME DES DONS (NOTION D INTÉRÊT GÉNÉRAL)

RÉUNION-MAIA 63 LA FISCALITÉ DES ASSOCIATIONS LE RÉGIME FISCAL DES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF LE RÉGIME DES DONS (NOTION D INTÉRÊT GÉNÉRAL) RÉUNION-MAIA 63 LA FISCALITÉ DES ASSOCIATIONS LE RÉGIME FISCAL DES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF LE RÉGIME DES DONS (NOTION D INTÉRÊT GÉNÉRAL) MAIA 63 Comité technique 14 mai 2013 LE RÉGIME FISCAL DES ORGANISMES

Plus en détail

FAQ. M inscrire : Gérer mon association : Les dons : Fédérer votre communauté sur Mailforgood :

FAQ. M inscrire : Gérer mon association : Les dons : Fédérer votre communauté sur Mailforgood : FAQ M inscrire : o Comment savoir si mon association est apte à émettre un reçu fiscal? o Qu est ce qu une signature numérique? Gérer mon association : o Est-il possible d avoir les adresses des donateurs?

Plus en détail

Cette notion est définie par le code général des impôts en réponse à la question suivante :

Cette notion est définie par le code général des impôts en réponse à la question suivante : L intérêt général Cette notion est définie par le code général des impôts en réponse à la question suivante : Quels sont les organismes habilités à délivrer des reçus fiscaux ouvrant droit à réduction

Plus en détail

Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! Les associations

Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! Les associations Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! Les associations Quelques constats pour commencer! Les associations, un acteur majeur de la vie sociétale Près de 1,1 million d associations en France 20

Plus en détail

La CITE DE L ARBRE PA R T E N A R I AT. La Cité de l Arbre. Entreprises & Fondations & Associations & Particuliers

La CITE DE L ARBRE PA R T E N A R I AT. La Cité de l Arbre. Entreprises & Fondations & Associations & Particuliers Unique en France et en Europe La CITE DE L ARBRE La Cité de l Arbre Association 1901,d intérêt général ; PA R T E N A R I AT Entreprises & Fondations & Associations & Particuliers Un musée consacré entièrement

Plus en détail

La fiscalité des associations. Audit Commissariat aux comptes Expertise comptable & Conseil

La fiscalité des associations. Audit Commissariat aux comptes Expertise comptable & Conseil La fiscalité des associations Sommaire 2 Pages Rappel des fondamentaux 3 Critères de non lucrativité 5 Franchise des activités lucratives 10 Sectorisation des activités 12 Exonérations de taxe sur la valeur

Plus en détail

Ministère de la Culture et de la Communication

Ministère de la Culture et de la Communication Ministère de la Culture et de la Communication 3 rue de Valois 75001 PARIS TRADUCTION DES OPERATIONS DE MECENAT EN COMPTABILITE Matinée du 14 décembre 2010 Christian ALIBAY Pierre MARCENAC SOMMAIRE I.RAPPELS

Plus en détail

1 ère Edition le Jeudi 21 janvier Nouveau Stade de Bordeaux

1 ère Edition le Jeudi 21 janvier Nouveau Stade de Bordeaux Dossier Partenaire i-perform EURL 801 764 192 RCS Bordeaux 1 ère Edition le Jeudi 21 janvier Nouveau Stade de Bordeaux Pourquoi exposer au SAPS Exposez pour révéler votre expertise et co-workez! Qualifiez

Plus en détail

De fait, la politique de mécénat / parrainage est, par la nature même des choses, tendue entre les deux pôles qui constituent :

De fait, la politique de mécénat / parrainage est, par la nature même des choses, tendue entre les deux pôles qui constituent : Mécénat / Parrainage Notions synonymes ou antonymes? Les termes mécénat et parrainage sont couramment utilisés à tort pour désigner une même opération juridique. Or, le parrainage et le mécénat correspondent

Plus en détail

27/05/2010 LES DISPOSITIFS D AIDES AUX ENTREPRISES DU CONSEIL REGIONAL NORD PAS DE CALAIS

27/05/2010 LES DISPOSITIFS D AIDES AUX ENTREPRISES DU CONSEIL REGIONAL NORD PAS DE CALAIS LES DISPOSITIFS D AIDES AUX ENTREPRISES DU CONSEIL REGIONAL NORD PAS DE CALAIS 1 Direction de l Action Economique Service ICE - Innovation et Compétitivité des Entreprises - Pôles de Compétitivité et Pôles

Plus en détail

Comité Professionnel des Galeries d Art

Comité Professionnel des Galeries d Art Comité Professionnel des Galeries d Art LE MECENAT D ENTREPRISE Mardi 6 octobre 2009 Présentation de l article 238 bis AB du CGI Le dispositif de cet article constitue pour les entreprises l unique possibilité

Plus en détail

Fiche pratique : La fiscalité des associations. 1 Approche globale

Fiche pratique : La fiscalité des associations. 1 Approche globale Fiche pratique : La fiscalité des associations A retenir : l association loi 1901 est par nature non lucrative. Cependant, dans la mesure où beaucoup d associations développent des activités économiques,

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Le régime fiscal des associations (Dossier réalisé par Michèle Lorillon, In Extenso) Le principe de base est l exonération des impôts commerciaux pour les associations.

Plus en détail

(RE)DECOUVREZ! LE PREMIER EVENEMENT SPORTIF ETUDIANT D EUROPE!

(RE)DECOUVREZ! LE PREMIER EVENEMENT SPORTIF ETUDIANT D EUROPE! (RE)DECOUVREZ LE PREMIER EVENEMENT SPORTIF ETUDIANT D EUROPE AIDE AU DEMARCHAGE CALENDRIER SEPTEMBRE Formations de l équipe et répartition des tâches (trésorerie, subventions, logements, recherche de sponsors,

Plus en détail

FISCALITE DES ASSOCIATIONS PREAMBULE & AVERTISSEMENT

FISCALITE DES ASSOCIATIONS PREAMBULE & AVERTISSEMENT FISCALITE DES ASSOCIATIONS PREAMBULE & AVERTISSEMENT La fiscalité en général, et le code général des impôts en particulier, est un des outils à la disposition de chaque gouvernement d un pays lui permettant

Plus en détail

CODE GENERAL DES IMPOTS, CGI. Article 238 bis

CODE GENERAL DES IMPOTS, CGI. Article 238 bis CODE GENERAL DES IMPOTS, CGI Article 238 bis (Loi nº 81-1160 du 30 décembre 1981 art. 87 I, II, III, IV finances pour 1982 Journal Officiel du 31 décembre 1981 date d'entrée en vigueur 1 JANVIER 1982)

Plus en détail

FCPI et FIP ISF Réduction d ISF en faveur de l investissement dans les PME La règle «de minimis» Calcul de la réduction d ISF : Réduction d ISF =

FCPI et FIP ISF Réduction d ISF en faveur de l investissement dans les PME La règle «de minimis» Calcul de la réduction d ISF : Réduction d ISF = FCPI et FIP ISF Réduction d ISF en faveur de l investissement dans les PME Un avantage fiscal institué par la loi TEPA afin de permettre aux redevables de l ISF de bénéficier d une réduction d ISF en investissant

Plus en détail

25-26-27 juillet à Goxwiller 1-2-3 août au Hohwald DOSSIER DE PRESENTATION

25-26-27 juillet à Goxwiller 1-2-3 août au Hohwald DOSSIER DE PRESENTATION 2014 25-26-27 juillet à Goxwiller 1-2-3 août au Hohwald DOSSIER DE PRESENTATION PRESENTATION DU FESTIVAL Un festival itinérant L'édition 2014 à Goxwiller et au Hohwald Les spectacles Le budget prévisionnel

Plus en détail

LE REGIME FISCAL DES ORGANISMES A BUT NON LUCRATIF

LE REGIME FISCAL DES ORGANISMES A BUT NON LUCRATIF 1/6 NOTE JURIDIQUE LE REGIME FISCAL DES ORGANISMES A BUT NON LUCRATIF 1. Les enjeux. En principe, les associations relevant de la loi du 1er juillet 1901, et plus généralement les organismes à but non

Plus en détail

EXPOSE EN MARKETING EVENEMENTIEL THEME : LE SPONSORING

EXPOSE EN MARKETING EVENEMENTIEL THEME : LE SPONSORING UNIVERSITE FRANCAISE D ABIDJAN MASTER EN MARKETING &COMMERCE EXPOSE EN MARKETING EVENEMENTIEL THEME : LE SPONSORING EXPOSANTS : - Mlle TCHIEUBOU WELADJI JEANNE IRNE - Mlle BERTE KATIE Exposé sur le sponsoring

Plus en détail

Charte. mécénat culturel

Charte. mécénat culturel du mécénat Préambule Les lois n 87-571 du 23 juillet 1987 sur le développement et n 2003-709 du 1er août 2003 relative au mécénat, aux associations et aux fondations ainsi que les évolutions de la législation

Plus en détail

Financements privés Pour qui? Pour quoi? Comment? Fabienne Orban Maison des associations

Financements privés Pour qui? Pour quoi? Comment? Fabienne Orban Maison des associations Financements privés Pour qui? Pour quoi? Comment? Fabienne Orban Maison des associations Faire prendre conscience d un changement nécessaire dans la recherche de financements Sensibiliser au TEMPS nécessaire

Plus en détail

ACTE I FICHIER PRESSE COMMENT LE CRÉER ET LE CONSTRUIRE? Présentation : Chrystel Skowron Responsable communication à Côte-d Or Tourisme

ACTE I FICHIER PRESSE COMMENT LE CRÉER ET LE CONSTRUIRE? Présentation : Chrystel Skowron Responsable communication à Côte-d Or Tourisme ACTE I FICHIER PRESSE COMMENT LE CRÉER ET LE CONSTRUIRE? Présentation : Chrystel Skowron Responsable communication à Côte-d Or Tourisme Connaître les médias et les journalistes Bien communiquer avec la

Plus en détail

NOTE DE SERVICE ------000------

NOTE DE SERVICE ------000------ MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES -------- DIRECTION GENERALE DES IMPOTS -------- Le Directeur général -------- REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail ---------- Abidjan, le 05 janvier

Plus en détail

Packages. «Basique» o 2 invitations par match à domicile o Logo sur les bulletins de matchs 13 000 exemplaires o Présence sur le site internet du PCHB

Packages. «Basique» o 2 invitations par match à domicile o Logo sur les bulletins de matchs 13 000 exemplaires o Présence sur le site internet du PCHB Packages «Basique» o 2 invitations par match à domicile o Logo sur les bulletins de matchs 13 000 exemplaires o Présence sur le site internet du PCHB «Business» o 2 invitations par match o 1 carte «Business»

Plus en détail

Comment accompagner vos clients dans un projet philanthropique?

Comment accompagner vos clients dans un projet philanthropique? Conseillers en gestion de patrimoine Comment accompagner vos clients dans un projet philanthropique? sommaire Pourquoi recommander la Fondation de France à vos clients? Pour son expertise Pour son offre

Plus en détail

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-IR-RICI-250-10-20-50-20151014 DGFIP IR - Réduction d'impôt au titre des

Plus en détail

Comment aider vos donateurs à optimiser leur don sur le plan fiscal. Nathalie Sauvanet BNP Paribas Wealth Management

Comment aider vos donateurs à optimiser leur don sur le plan fiscal. Nathalie Sauvanet BNP Paribas Wealth Management Comment aider vos donateurs à optimiser leur don sur le plan fiscal Nathalie Sauvanet BNP Paribas Wealth Management Qu est ce que la Philanthropie? Sens général La philanthropie est tout acte de générosité

Plus en détail

NOS INITIATIVES CULTURELLES. Les SKYFE l un des groupes du concert Cap Miouzic, l un des meilleurs groupes de jeunes de la région.

NOS INITIATIVES CULTURELLES. Les SKYFE l un des groupes du concert Cap Miouzic, l un des meilleurs groupes de jeunes de la région. NOS INITIATIVES CULTURELLES Les SKYFE l un des groupes du concert Cap Miouzic, l un des meilleurs groupes de jeunes de la région. Le salon des artisans d art a été un grand succès. Organisé sur deux jours,

Plus en détail

DOSSIER MÉCÉNAT. Vous êtes intéressés pour nous aider à financer des projets, des actions. Notre association est d intérêt général!

DOSSIER MÉCÉNAT. Vous êtes intéressés pour nous aider à financer des projets, des actions. Notre association est d intérêt général! DOSSIER MÉCÉNAT Vous êtes intéressés pour nous aider à financer des projets, des actions Notre association est d intérêt général! Vous pouvez faire un don et profiter des avantages fiscaux offerts par

Plus en détail

RESSOURCES ASSOCIATIVES

RESSOURCES ASSOCIATIVES Ces formations gratuites sont dispensées par le Comité Départemental Olympique et Sportif du Rhône et le CENACLE, dans le cadre de leur mission de soutien au développement de la vie associative sportive

Plus en détail

LE MECENAT ET LE PARRAINAGE

LE MECENAT ET LE PARRAINAGE LE MECENAT ET LE PARRAINAGE Des sources de financement complémentaires pour le tissu associatif sportif. SOMMAIRE I Le mot du Préfet 4 II - Définitions 5 III - Mécénat des entreprises du secteur marchand

Plus en détail

ADIVAL 1670 PRESENTATION SUCCINCTE

ADIVAL 1670 PRESENTATION SUCCINCTE ADIVAL 1670 PRESENTATION SUCCINCTE Plan Qu est ce qu ADIVAL 1670? Exemples d interventions Sa fiscalité Son fonctionnement Réponses aux questions 2 Qu est ce qu ADIVAL 1670? Association pour la DIffusion

Plus en détail

Approche du financement privé des entreprises culturelles

Approche du financement privé des entreprises culturelles Approche du financement privé des entreprises culturelles QUELQUES REPÈRES En chiffres 3,5 milliards budget général en 2016 + 25 % en 2 ans 14 % des entreprises mécènes en France 79 % des mécènes pensent

Plus en détail

Le régime fiscal des Offices de Tourisme sous forme associative

Le régime fiscal des Offices de Tourisme sous forme associative Le régime fiscal des Offices de Tourisme sous forme associative Afin de déterminer le régime fiscal d un Office de Tourisme constitué sous forme associative, il est nécessaire de distinguer les différentes

Plus en détail

Financement des associations: Quelles pistes pour pallier la baisse des subventions?

Financement des associations: Quelles pistes pour pallier la baisse des subventions? Financement des associations: Quelles pistes pour pallier la baisse des subventions? 1 Les intervenants Berengère SCHAAL Expert Comptable Olivier LACHKAR Expert-Comptable Commissaire aux comptes 2 INTRODUCTION

Plus en détail

MECENAT. Pour les Entreprises : Association PROMOZIK 174 rue Edouard Vaillant, 37000 TOURS Tél. : 02.47.44.93.25 / 06.11.76.53.21 www.promozik.

MECENAT. Pour les Entreprises : Association PROMOZIK 174 rue Edouard Vaillant, 37000 TOURS Tél. : 02.47.44.93.25 / 06.11.76.53.21 www.promozik. MECENAT La loi du 1er août 2003, relative au mécénat, aux associations et aux fondations, permet désormais d encourager plus systématiquement les initiatives privées, qu il s agisse de celles des entreprises

Plus en détail

Fiche n o 1. Souscrire au capital d une petite et moyenne entreprise

Fiche n o 1. Souscrire au capital d une petite et moyenne entreprise Fiche n o 1. Souscrire au capital d une petite et moyenne entreprise 1 Une réduction d impôt sur le revenu est applicable en cas de souscription, avant le 31 décembre 2012, au capital d une petite et moyenne

Plus en détail

MIEUX ORGANISER VOTRE COMPTABILITE POUR REALISER UN BILAN

MIEUX ORGANISER VOTRE COMPTABILITE POUR REALISER UN BILAN MIEUX ORGANISER VOTRE COMPTABILITE POUR REALISER UN BILAN RAPPEL DES FONDAMENTAUX ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE Email : caecp_sarl@orange.fr FONDAMENTAUX La loi du 1 er juillet 1901 n impose

Plus en détail

Les avantages du mécénat culturel. Coralie Garcia Bay DRAC Centre Val de Loire

Les avantages du mécénat culturel. Coralie Garcia Bay DRAC Centre Val de Loire Les avantages du mécénat culturel Coralie Garcia Bay DRAC Centre Val de Loire Quelques rappels Mécénat «soutien matériel apporté, sans contrepartie directe de la part du bénéficiaire, à une œuvre ou à

Plus en détail

Le régime juridique de la communication des associations

Le régime juridique de la communication des associations Direction départementale des Finances publiques de la Savoie Le régime juridique de la communication des associations CDAD de la Savoie - 11 avril 2015 L'association est elle imposable au titre de ses

Plus en détail

QUESTIONS/REPONSES : FINANCES

QUESTIONS/REPONSES : FINANCES QUESTIONS/REPONSES : FINANCES COMPTABILITE 1. J ai encaissé en décembre 2008 des chèques pour l adhésion 2009, donc datés de 2008. Doivent-ils entrer en comptabilité en 2008 ou en 2009? 2. La municipalité

Plus en détail

Réduction d I S F au titre des dons effectués au profit de certains organismes d intérêt général

Réduction d I S F au titre des dons effectués au profit de certains organismes d intérêt général Conférence ISF Paris, le 19 mai 2008 Réduction d I S F au titre des dons effectués au profit de certains organismes d intérêt général Article 885-0 V bis A du code général des impôts (CGI) Direction de

Plus en détail

Diagnostic Economie Sociale et Solidaire (ESS) Décembre 2012

Diagnostic Economie Sociale et Solidaire (ESS) Décembre 2012 Diagnostic Economie Sociale et Solidaire (ESS) Décembre 2012 Introduction : Eléments de définition de l ESS Des statuts : associations, coopératives, mutuelles et fondations Des pratiques et valeurs communes

Plus en détail

GERER UNE ENTREPRISE CULTURELLE

GERER UNE ENTREPRISE CULTURELLE GERER UNE ENTREPRISE CULTURELLE FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DOSSIER D INFORMATION Session du 23 janvier au 22 juin 2015 Date limite des candidatures : Mardi 13 janvier 2015 Unité culture de Cépière

Plus en détail

LE CROWDFUNDING CADRE JURIDIQUE & FISCAL

LE CROWDFUNDING CADRE JURIDIQUE & FISCAL LE CROWDFUNDING CADRE JURIDIQUE & FISCAL PAR ME XAVIER SENNÈS Présentation au CROS Aquitaine Bordeaux, le 07.11.2014 SOMMAIRE I. CONTEXTE FINANCIER & POLITIQUE FAVORABLE AU CROWDFUNDING II. CADRE JURIDIQUE

Plus en détail

Financement des entreprises innovantes

Financement des entreprises innovantes Conférence sur l innovation du 23 Septembre 2011 Financement des entreprises innovantes Jean-Louis LECOCQ VISION GLOBALE Conférence sur l innovation du 23 Septembre 2011 Pré-amorçage PRE AMORCAGE PRETS

Plus en détail

Et si l impôt était le meilleur ami du fundraiser?

Et si l impôt était le meilleur ami du fundraiser? Et si l impôt était le meilleur ami du fundraiser? Daniel Bruneau, directeur de la recherche de fonds et la communication, petits frères des Pauvres Frédéric Théret, directeur du développement, Fondation

Plus en détail

POSITION DE LA FIEEC (SUITES DU RAPPORT DE LA MISSION D EXPERTISE SUR LA FISCALITE DE L ECONOMIE NUMERIQUE CONFIEE A MM.

POSITION DE LA FIEEC (SUITES DU RAPPORT DE LA MISSION D EXPERTISE SUR LA FISCALITE DE L ECONOMIE NUMERIQUE CONFIEE A MM. Développement du numérique POSITION DE LA FIEEC SUR LA FISCALITE DE L ECONOMIE NUMERIQUE (SUITES DU RAPPORT DE LA MISSION D EXPERTISE CONFIEE A MM. COLLIN ET COLIN) Février 2013 2 FISCALITE DU NUMERIQUE

Plus en détail

Distribution et publicité télévisée

Distribution et publicité télévisée Distribution et publicité télévisée 1 Compte tenu de l ouverture progressive de la publicité télévisée pour le secteur de la distribution, dont l accès sera généralisé à l ensemble des chaînes de télévision

Plus en détail

Comment réduire son ISF grâce à l investissement dans les PME

Comment réduire son ISF grâce à l investissement dans les PME Comment réduire son ISF grâce à l investissement dans les PME Plan du guide I- LES INVESTISSEMENTS CONCERNES a) L investissement direct dans une PME b) L investissement grâce à une société holding c) L

Plus en détail

Ressources APIE. l immatériel. Conduire des actions d intérêt général avec le concours de financements privés : mécénat, fonds de dotation, parrainage

Ressources APIE. l immatériel. Conduire des actions d intérêt général avec le concours de financements privés : mécénat, fonds de dotation, parrainage Ressources de l immatériel APIE Agence du patrimoine immatériel de l État Conduire des actions d intérêt général avec le concours de financements privés : mécénat, fonds de dotation, parrainage En bref

Plus en détail

OFFRE DE MECENAT DON EN NATURE SUR LES SENTIERS DU RUISSEAU DES ECHETS

OFFRE DE MECENAT DON EN NATURE SUR LES SENTIERS DU RUISSEAU DES ECHETS OFFRE DE MECENAT DON EN NATURE SUR LES SENTIERS DU RUISSEAU DES ECHETS Du 9 au 14 juin 2014 La Maison des Jeunes et de la Culture de Fontaines St Martin vous propose une action de communication et de valorisation

Plus en détail

Le système de cotation de la Banque de France

Le système de cotation de la Banque de France DGAFP D I R E C T I O N G É N É R A L E D E S A C T I V I T É S F I D U C I A I R E S ET DE P L A C E Direction des Entreprises Le système de cotation de la Banque de France Mars 2015 Sommaire 1. La cotation

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Les fondations en questions Gouvernance, spécificités comptables, avantages fiscaux Découvrez les règles propres aux différents types de fondations 1 - Quelles sont les

Plus en détail

Le mécénat culturel. Carcassonne 16 novembre 2010

Le mécénat culturel. Carcassonne 16 novembre 2010 Le mécénat culturel Carcassonne 16 novembre 2010 Intervenants Véronique Cottenceau Direction régionale des affaires culturelles Pierre Foursans Bourdette Conseil régional de l ordre des Experts-comptables

Plus en détail

PARRAINAGES FINANCIERS EN NUMERAIRE ET EN NATURE

PARRAINAGES FINANCIERS EN NUMERAIRE ET EN NATURE Direction départementale de la jeunesse et des sports du Val d Oise PARRAINAGES FINANCIERS EN NUMERAIRE ET EN NATURE Dans le cadre du programme " Envie d'agir " et plus spécifiquement relatif au dispositif

Plus en détail

LE FINANCEMENT PARTICIPATIF UNE NOUVELLE SOLUTION DE FINANCEMENT. Samuel CHAVEY, Expert-comptable

LE FINANCEMENT PARTICIPATIF UNE NOUVELLE SOLUTION DE FINANCEMENT. Samuel CHAVEY, Expert-comptable LE FINANCEMENT PARTICIPATIF UNE NOUVELLE SOLUTION DE FINANCEMENT Samuel CHAVEY, Expert-comptable 1 LE FINANCEMENT PARTICIPATIF Définitions Environnement juridique 2 En quoi consiste le crowdfunding? Le

Plus en détail

NOTE DE SERVICE ------000------

NOTE DE SERVICE ------000------ MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DIRECTION GENERALE DES IMPOTS Le Directeur général REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail -- Abidjan, le 05 janvier 2011 N 0069/MEF/DGI-DLCD NOTE DE

Plus en détail

LE REGIME FISCAL DU CNRS EN MATIERE DE TVA

LE REGIME FISCAL DU CNRS EN MATIERE DE TVA Secrétariat Général Direction des finances LE REGIME FISCAL DU CNRS EN MATIERE DE TVA L ASSUJETTISSEMENT DES RECETTES A LA TVA Depuis le 1 er janvier 2005, le CNRS est considéré par la Direction de la

Plus en détail

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-PAT-ISF-40-40-20-20140616 DGFIP PAT - ISF - Calcul de l'impôt - Réduction

Plus en détail