Concept de gestion des déchets

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Concept de gestion des déchets"

Transcription

1 COMMUNE MUNICIPALE D EVILARD/MACOLIN Concept de gestion des déchets Commune municipale d Evilard/Macolin Route Principale 37 CH-2533 Evilard Travaux publics/voirie

2 1 Résumé Le but de ce document est de définir la politique de gestion des déchets de la commune municipale d Evilard/Macolin. Il sert à fixer de manière dynamique et évolutive les lignes d action de tous les acteurs impliqués dans la gestion des déchets communaux. Ce concept a été élaboré par le responsable du dicastère travaux publics/voirie, l administration municipale et la commission des travaux publics. Il a été approuvé par le conseil municipal d Evilard/Macolin le 3 avril 2012 et entre en vigueur à cette date.

3 2 Table des matières Résumé... 1 Table des matières... 2 Introduction... 3 Principes de collecte des déchets... 4 Points de collecte décentralisés... 4 Centres de collecte... 5 Information de la population... 5 Règlements et émoluments... 5 Evolution... 5 Conclusion... 5

4 3 Introduction La commune municipale d Evilard/Macolin applique les principes de gestion des déchets communaux conformes à la législation fédérale et cantonale en la matière et répond au mieux aux besoins des habitants dans les limites de ses capacités économiques et financières ainsi qu aux objectifs de développement durable poursuivis par le canton de Berne. Le cadre légal est défini par la constitution fédérale (art. 74), les lois fédérales sur la protection de l environnement (LPE) et la protection des eaux, les lois et ordonnances cantonales sur les déchets (LD) et la protection des eaux ainsi qu un certain nombre d ordonnances fédérales d application. Les principes de base régissant la gestion des déchets peuvent être résumés comme suit : Réduire la quantité de déchets en évitant leur production ou en les valorisant. Eliminer les déchets non valorisables d une manière respectueuse de l environnement. Ne pas mettre l être humain et l environnement en danger par la présence de sites pollués par des déchets. Ces objectifs ont force obligatoire pour le canton, les communes ainsi que pour toutes les personnes chargées de mettre en œuvre la loi sur les déchets. Les communes ont l obligation de collecter, transporter et éliminer les types de déchets suivants : déchets urbains comprenant les déchets de ménage et autres déchets de composition analogue déchets de voirie des routes communales déchets triés provenant de collectes sélectives et destinés à être valorisés tels que papier, carton, verre, déchets verts et métaux objets hors d usage et déchets encombrants déchets spéciaux en petites quantités provenant des ménages et de l artisanat tels que huiles usagées, solvants, peintures, etc. déchets de chantier déchets animaux Les catégories suivantes font l objet de prestations facultatives : PET vêtements usagés appareils électriques et électroniques hors d usage batteries, piles et accumulateurs. Les communes sont chargées d informer et conseiller leurs habitants sur la meilleure manière de diminuer la quantité de déchets, d édicter un règlement sur les déchets et de l adapter régulièrement ainsi que de surveiller leur territoire afin d éviter le dépôt illicite de déchets. Cas échéant, elles feront rétablir l état conforme à la loi. Elles financent leurs tâches par le prélèvement d émoluments, combinaison d une taxe à la quantité et d une taxe de base forfaitaire, conçus selon le principe dit du «pollueur-payeur». La commune municipale d Evilard/Macolin fait appel en cas de besoin à l office cantonal des eaux et des déchets (OED) dont le mandat consiste à aider, conseiller et surveiller les communes en matière de gestion des déchets.

5 4 Principes de collecte des déchets Les déchets faisant l objet de prestations obligatoires et facultatives sont collectés de la manière suivante : Tournée de ramassage pour les déchets urbains comprenant les déchets de ménage et autres déchets de composition analogue ainsi que les déchets triés provenant de collectes sélectives et destinés à être valorisés tels que papier, carton, verre, déchets verts et métaux, de même que pour les objets hors d usage et les déchets encombrants. La fréquence des tournées de ramassage est fixée en fonction des volumes de déchets à collecter. Place de compostage pour les déchets de jardin des particuliers, des entreprises artisanales et de la voirie. Points de collecte pour les déchets spéciaux en petites quantités provenant des ménages et de l artisanat tels que huiles usagées, solvants et peintures ainsi que pour les batteries, piles et accumulateurs usagés. Des solutions particulières existent également pour divers produits tels que pain sec ou pneus usagés. Actions de collecte spéciales pour les appareils électriques et électroniques hors d usage et pour d autres catégories de déchets en fonction des besoins. Les déchets de voirie des routes communales et les déchets de chantier font l objet de prescriptions particulières. Les déchets animaux sont traités par le centre de collecte de cadavres d'animaux de Lyss. Les catégories de déchets suivantes ne sont pas comprises dans les prestations communales : La collecte des vêtements usagés est assurée par les organismes de récupération des textiles (par exemple TEXAID). La collecte des bouteilles en PET est assurée par les commerçants locaux. Les tubes fluorescents et lampes halogènes à vapeur usagés sont à retourner aux points de vente. L élimination des déchets provenant d activités artisanales ou industrielles est à la charge des entreprises concernées. Le traitement des déchets non compris dans les catégories mentionnées est à définir d entente avec l administration municipale d Evilard/Macolin. Points de collecte décentralisés La commune municipale d Evilard/Macolin encourage la mise en place de points de collectes décentralisés pour les déchets urbains par groupe d habitations ou par quartier pour autant qu un emplacement de dimensions suffisantes soit disponible et que cela corresponde aux souhaits des habitants concernés. Ils peuvent être réalisés avec des containers traditionnels ou avec des containers enterrés. Cette action doit permettre d améliorer considérablement les conditions d hygiène et de rationaliser le ramassage par rapport aux sacs poubelles déposés dans la rue.

6 5 Centres de collecte La commune municipale d Evilard/Macolin n envisage pas la création d un centre de collecte communal (déchetterie) et veut compléter son offre par l accès aux déchetteries existantes, en particulier la STO (MÜVE) à Bienne. Information de la population L information à la population est assurée essentiellement par le biais du site internet de la commune et par le bulletin d information trimestriel distribué à tous les ménages d Evilard/Macolin. Les actions spéciales sont annoncées en temps utile par des avis tous-ménages spécifiques. Des séances d information destinées à la population sont organisées par les organes communaux en cas de besoin. Règlements et émoluments Les règlements communaux en matière de gestion des déchets sont actualisés régulièrement de manière à être conformes à la législation fédérale et cantonale en vigueur. Les taxes et émoluments sont révisés périodiquement aux dépenses effectives par le conseil municipal dans les limites du cadre tarifaire fixé par l assemblée municipale. Evolution La commune municipale d Evilard/Macolin soutient dans la mesure de ses possibilités la mise en place de méthodes novatrices de valorisation des déchets et complétera son offre en fonction de l évolution de la législation, des techniques de traitement et des conditions économiques. Conclusion L amélioration de la gestion de nos déchets est l affaire de toutes et tous. L action de la commune municipale d Evilard/Macolin visera à créer des conditions attractives favorisant la collaboration active de tous les habitants et habitantes de nos deux localités Evilard, 12 mars 2012 Marcel Liengme conseiller municipalconcept_de_gestion_des_dechets_v01f.docx / 1

VILLE DE CHATEL-ST-DENIS. Centre de tri de Fossiaux OUVERT DES LE 24 MAI 2008 GUIDE D UTILISATION POUR LES MENAGES

VILLE DE CHATEL-ST-DENIS. Centre de tri de Fossiaux OUVERT DES LE 24 MAI 2008 GUIDE D UTILISATION POUR LES MENAGES VILLE DE CHATEL-ST-DENIS de Fossiaux OUVERT DES LE 24 MAI 2008 GUIDE D UTILISATION POUR LES MENAGES Préambule La Commune de Châtel-St-Denis est doté d un nouveau centre de tri, «En-Fossiaux», inauguré

Plus en détail

COMMUNE DE PRANGINS REGLEMENT SUR LA GESTION DES DECHETS

COMMUNE DE PRANGINS REGLEMENT SUR LA GESTION DES DECHETS COMMUNE DE PRANGINS REGLEMENT SUR LA GESTION DES DECHETS 2014 Table des matières Chapitre premier Article premier Article 2 Article 3 DISPOSITIONS GENERALES Champ d application Définitions Compétences

Plus en détail

I. DISPOSITIONS GENERALES

I. DISPOSITIONS GENERALES Commune de Chevilly Règlement régissant la collecte, le transport et le traitement des déchets I. DISPOSITIONS GENERALES BASE LEGALE Article 1er Le présent règlement régit la collecte, le transport et

Plus en détail

COMMUNE DE CHATEAU-D'OEX

COMMUNE DE CHATEAU-D'OEX COMMUNE DE CHATEAU-D'OEX REGLEMENT COMMUNAL SUR LA GESTION DES DECHETS Edition : Janvier 2006 Dernières modifications : Janvier 2012 - Page 1 - Table des matières CHAPITRE I Dispositions générales Art.

Plus en détail

COMMUNE DE JONGNY REGLEMENT COMMUNAL SUR LA COLLECTE, LE TRAITEMENT ET L ELIMINATION DES DECHETS I. DISPOSITIONS GENERALES

COMMUNE DE JONGNY REGLEMENT COMMUNAL SUR LA COLLECTE, LE TRAITEMENT ET L ELIMINATION DES DECHETS I. DISPOSITIONS GENERALES COMMUNE DE JONGNY REGLEMENT COMMUNAL SUR LA COLLECTE, LE TRAITEMENT ET L ELIMINATION DES DECHETS I. DISPOSITIONS GENERALES Bases légales Article premier Le présent règlement régit la collecte, le transport

Plus en détail

Le Mot de la Municipalité

Le Mot de la Municipalité Le Mot de la Municipalité La récupération, le tri et l'élimination de nos déchets revêtent un caractère important pour chacune de nos communes. En effet, mis à part le bénéfice écologique et la lutte contre

Plus en détail

DIRECTIVE GESTION DES DECHETS

DIRECTIVE GESTION DES DECHETS DIRECTIVE GESTION DES DECHETS 2012 1 INFORMATION L information relative à la gestion des déchets est obtenue sur notre site Internet www.chavornay.ch, périodiquement dans le journal communal ou auprès

Plus en détail

COMMUNE DE VAL-D'ILLIEZ

COMMUNE DE VAL-D'ILLIEZ COMMUNE DE VAL-D'ILLIEZ Version 95.1 Administration Communale Route des Crosets 2 1873 Val-d'Illiez 024/476.87.87 Fax. 024/476.87.88 Table des matières ARTICLE 1 SURVEILLANCE 3 ARTICLE 2 OBLIGATION 3 ARTICLE

Plus en détail

relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg

relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg .0.8 Ordonnance du 4 avril 007 relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu les articles 8 à 88 de la loi

Plus en détail

Guide: mise en oeuvre de la surveillance par des mandataires (état : mai 2007)

Guide: mise en oeuvre de la surveillance par des mandataires (état : mai 2007) Guide: mise en oeuvre de la surveillance par des mandataires (état : mai 2007) La Commission fédérale des banques (CFB) est chargée de veiller au respect des lois régissant les marchés financiers et prend

Plus en détail

Guide., d utilisation du nouveau service de collecte. Gestion des déchets Tous acteurs, un environnement préservé!

Guide., d utilisation du nouveau service de collecte. Gestion des déchets Tous acteurs, un environnement préservé! Guide, d utilisation du nouveau service de collecte Gestion des déchets Tous acteurs d, un environnement préservé! Madame, Monsieur, Vous trouverez dans ce guide les réponses aux questions que vous vous

Plus en détail

Règlement de la Commune de Puplinge relatif à la gestion des déchets

Règlement de la Commune de Puplinge relatif à la gestion des déchets Règlement de la Commune de Puplinge relatif à la gestion des déchets du 6 mars 05 (Entrée en vigueur : 3 mars 05) Vu la loi fédérale sur la protection de l'environnement, du 7 octobre 983 (LPE) et ses

Plus en détail

Règlement d'application des articles 9 à 14 des statuts de l Association des Communes de Crans-Montana (ACCM)

Règlement d'application des articles 9 à 14 des statuts de l Association des Communes de Crans-Montana (ACCM) Règlement d'application des articles 9 à 14 des statuts de l Association des Communes de Crans-Montana (ACCM) L assemblée des délégués de l Association des Communes de Crans-Montana arrête : Vu la Loi

Plus en détail

ASSAINISSEMENT DES CUISINES PROFESSIONNELLES

ASSAINISSEMENT DES CUISINES PROFESSIONNELLES ETAT DE VAUD Département de la sécurité et de l environnement DIRECTIVE CANTONALE DCPE 560 DECEMBRE 2005 ASSAINISSEMENT DES CUISINES PROFESSIONNELLES Section assainissement industriel, Rue du Valentin

Plus en détail

Règlement communal de la commune de Collex-Bossy relatif à la gestion des déchets

Règlement communal de la commune de Collex-Bossy relatif à la gestion des déchets Règlement communal de la commune de Collex-Bossy relatif à la gestion des déchets Vu la loi fédérale sur la protection de l environnement, du 7 octobre 1983 (LPE) et ses ordonnances d application, notamment

Plus en détail

Un point de récupération situé et équipé de façon adéquate est attractif pour ses utilisateurs et donc favorise le recyclage.

Un point de récupération situé et équipé de façon adéquate est attractif pour ses utilisateurs et donc favorise le recyclage. COLLECTES SELECTIVES FICHE D'INFORMATION GEDEC N 4 (août 2006) Un point de récupération situé et équipé de façon adéquate est attractif pour ses utilisateurs et donc favorise le recyclage. L aménagement

Plus en détail

Déchets compostables de la Biomasse et rien d autre!!!

Déchets compostables de la Biomasse et rien d autre!!! Déchets compostables de la Biomasse et rien d autre!!! 1 Gabriel Clément Responsable du secteur Conseil, acquisition et valorisation des matières SATOM SA Concept GastroVert Potentiel des restes d aliments

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS RETHELOIS

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS RETHELOIS EDITION 2015 Les consignes de tri Les collectes La déchèterie COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS RETHELOIS Hôtel de Ville - Place de la République - 08300 RETHEL 03 52 10 01 13-03 24 39 74 12 collecte@cc-paysrethelois.fr

Plus en détail

Règlement de la commune de Cologny relatif à la gestion des déchets

Règlement de la commune de Cologny relatif à la gestion des déchets Règlement de la commune de Cologny relatif à la gestion des déchets (Entrée en vigueur le 3 octobre 007) Vu la loi fédérale sur la protection de l environnement, du 7 octobre 983 (LPE) et ses ordonnances

Plus en détail

COMMUNE D AVENCHES GESTION DES DÉCHETS DIRECTIVES MUNICIPALES

COMMUNE D AVENCHES GESTION DES DÉCHETS DIRECTIVES MUNICIPALES COMMUNE D AVENCHES GESTION DES DÉCHETS DIRECTIVES MUNICIPALES Avenches, le 30 juin 2012 RECOMMANDATIONS A la poubelle, je peux jeter : Barquettes alimentaires de viande, poisson, etc. Mouchoirs en papier

Plus en détail

DÉCHETS QUEL AVENIR? Aidez-nous à comprendre vos besoins.

DÉCHETS QUEL AVENIR? Aidez-nous à comprendre vos besoins. Municipalité de Court DÉCHETS QUEL AVENIR? Aidez-nous à comprendre vos besoins. La commune cherche à optimiser le ramassage des déchets sur son territoire. S agissant d une prestation importante, la collaboration

Plus en détail

Règlements communaux Financement de l élimination des déchets. Etienne Ruegg, Ingénieur Service des eaux, sols et assainissement

Règlements communaux Financement de l élimination des déchets. Etienne Ruegg, Ingénieur Service des eaux, sols et assainissement Règlements communaux Financement de l élimination des déchets Etienne Ruegg, Ingénieur Service des eaux, sols et assainissement Règlement communaux sur la gestion des déchets Art. 94 Loi sur les communes

Plus en détail

COMMUNE DE VIONNAZ REGLEMENT RELATIF A LA GESTION DES DECHETS. La Commune de Vionnaz

COMMUNE DE VIONNAZ REGLEMENT RELATIF A LA GESTION DES DECHETS. La Commune de Vionnaz COMMUNE DE VIONNAZ REGLEMENT RELATIF A LA GESTION DES DECHETS La Commune de Vionnaz Vu la Constitution cantonale et la loi sur le régime communal, Vu les législations fédérales et cantonales sur la protection

Plus en détail

II. Dispositions spécifiques aux déchets et aux infrastructures communales

II. Dispositions spécifiques aux déchets et aux infrastructures communales 14 mai 2014 Règlement d'exécution sur les déchets LE CONSEIL COMMUNAL DE LA VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS vu le Règlement du Conseil général régissant la gestion des déchets sur le territoire communal, du

Plus en détail

La Communauté urbaine Marseille Provence assure la collecte, la valorisation et l élimination des déchets ménagers et assimilés pour l ensemble de

La Communauté urbaine Marseille Provence assure la collecte, la valorisation et l élimination des déchets ménagers et assimilés pour l ensemble de La Communauté urbaine Marseille Provence assure la collecte, la valorisation et l élimination des déchets ménagers et assimilés pour l ensemble de ses 18 communes membres. Collecte des déchets ménagers

Plus en détail

Édition du 1 er janvier 2014 DIRECTIVES GÉNÉRALES ET TARIFS DE GESTION DES DÉCHETS À L ATTENTION DES MÉNAGES

Édition du 1 er janvier 2014 DIRECTIVES GÉNÉRALES ET TARIFS DE GESTION DES DÉCHETS À L ATTENTION DES MÉNAGES Édition du 1 er janvier 2014 DIRECTIVES GÉNÉRALES ET TARIFS DE GESTION DES DÉCHETS À L ATTENTION DES MÉNAGES L OBJET ET LE CHAMP D APPLICATION Les présentes directives municipales, relatives à la gestion

Plus en détail

Règlement de la commune de Vandœuvres relatif à la gestion des déchets LC 42 911. Version 2 du 6 mars 2006

Règlement de la commune de Vandœuvres relatif à la gestion des déchets LC 42 911. Version 2 du 6 mars 2006 Version 2 du 6 mars 2006 Règlement de la commune de Vandœuvres relatif à la gestion des déchets LC 42 911 du 6 mars 2006 (Entrée en vigueur : le 6 mars 2006) Vu la loi fédérale sur la protection de l environnement,

Plus en détail

LE CONTRAT DE CIVILITE

LE CONTRAT DE CIVILITE Logo LMCU PROJET LE CONTRAT DE CIVILITE Un contrat : pourquoi faire? Parce que la gestion des déchets est une responsabilité partagée : Particuliers, entreprises, commerçants, administrations ou collectivités,

Plus en détail

Commune de Villorsonnens

Commune de Villorsonnens LE TRI DES DECHETS Commune de Villorsonnens Déchetterie communale de CHAMPBOVON Gestion des déchets Heures d ouverture : Mardi de 18h00 à 19h30 Samedi de 9h00 à 11h30 Guide du ménage Ordures ménagères

Plus en détail

Communes de Bas-Intyamon. et de Grandvillard

Communes de Bas-Intyamon. et de Grandvillard Communes de Bas-Intyamon et de Grandvillard Guide pour la gestion des déchets et une bonne utilisation de la déchetterie intercommunale 2 Objectifs Au travers de cette brochure, les conseils communaux

Plus en détail

Ordonnance sur les services de certification électronique

Ordonnance sur les services de certification électronique Ordonnance sur les services de certification électronique (OSCert) 784.103 du 12 avril 2000 (Etat le 23 mai 2000) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 28, 62 et 64 de la loi du 30 avril 1997 sur les

Plus en détail

Règlement intérieur des utilisateurs des déchèteries du SEMOCTOM

Règlement intérieur des utilisateurs des déchèteries du SEMOCTOM Règlement intérieur des utilisateurs des déchèteries du SEMOCTOM fonctionnement des déchèteries ARTICLE 1 : DÉFINITION D UNE DECHETERIE. La déchèterie est un espace clos et gardienné où les particuliers

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 18 mars 2009 1 OBJET Prescriptions des principes relatifs à la protection de l environnement et au développement durable. 2 BUT La Société du Centre des congrès de Québec

Plus en détail

Toute désignation de personne, de statut ou de fonction dans le présent règlement vise indifféremment l homme ou la femme.

Toute désignation de personne, de statut ou de fonction dans le présent règlement vise indifféremment l homme ou la femme. Règlement relatif à la gestion des déchets de la Ville de Carouge LC 08 9 du 6 juin 0 (Entrée en vigueur : er juillet 0) Toute désignation de personne, de statut ou de fonction dans le présent règlement

Plus en détail

Collecte et dépollution des eaux usées. points de repère

Collecte et dépollution des eaux usées. points de repère Collecte et dépollution des eaux usées points de repère coûts environnement assainissement Toute eau utilisée pour l activité humaine devient eau usée En France, un habitant consomme en moyenne 150 litres

Plus en détail

Directive du DFJP sur la mise en place de liaisons en ligne et l octroi d autorisations d accès à des applications informatiques du DFJP

Directive du DFJP sur la mise en place de liaisons en ligne et l octroi d autorisations d accès à des applications informatiques du DFJP Directive du DFJP sur la mise en place de liaisons en ligne et l octroi d autorisations d accès à des applications informatiques du DFJP (Directive du DFJP sur les liaisons en ligne) du 30 septembre 2004

Plus en détail

Tri des déchets ménagers

Tri des déchets ménagers Commune de Bagnes Service de l environnement www.bagnes.ch environnement@bagnes.ch 027 777 11 00 Tri des déchets ménagers Trier les déchets, ce n est pas le Bagne! >Guide pratique On considère qu en Suisse,

Plus en détail

Ménages DÉCHETS. Mesures et conseils pour la gestion des déchets

Ménages DÉCHETS. Mesures et conseils pour la gestion des déchets Ménages DÉCHETS Mesures et conseils pour la gestion s déchets Mesures et conseils pour la gestion s déchets Principes gestion s déchets à l attention s ménages pour la mise en conformité avec le nouveau

Plus en détail

du 6 février 2012 Art. 2 technologie.

du 6 février 2012 Art. 2 technologie. Arrêté du Conseil fédéral instituant la participation obligatoire au fonds en faveur de la formation professionnelle en fiducie et en administration de biens immobiliers du 6 février 2012 Le Conseil fédéral

Plus en détail

COMMUNE DE SAVIGNY. Préavis de la Municipalité de Savigny au Conseil communal 12/2010

COMMUNE DE SAVIGNY. Préavis de la Municipalité de Savigny au Conseil communal 12/2010 COMMUNE DE SAVIGNY Préavis de la Municipalité de Savigny au Conseil communal 12/2010 l aménagement d une déchetterie aux Gavardes Réf. : TR 1939 I:\4-travaux\classement\1939\Preavis_12-2010.doc Savigny,

Plus en détail

Expositions disponibles au Sytevom

Expositions disponibles au Sytevom Expositions disponibles au Sytevom 7 expositions sont mises à disposition gracieusement à toutes personnes (collectivités, écoles, associations ) : - Les hommes et leurs déchets, un nouvel état d esprit

Plus en détail

LC 21 911. Demeurent réservées les autres dispositions de droit fédéral et cantonal applicables en la matière.

LC 21 911. Demeurent réservées les autres dispositions de droit fédéral et cantonal applicables en la matière. Règlement sur la gestion des déchets LC 9 Adopté par le Conseil administratif le décembre 04 Entrée en vigueur le er janvier 05 Le Conseil administratif de la Ville de Genève, adopte le règlement municipal

Plus en détail

Loi sur les chiens 1 916.31. 27 mars 2012

Loi sur les chiens 1 916.31. 27 mars 2012 1 916.1 7 mars 01 Loi sur les chiens Le Grand Conseil du canton de Berne, vu l article 4, alinéa 1 de la loi fédérale du 16 décembre 005 sur la protection des animaux (LPA) 1) et l article 59, alinéa 1

Plus en détail

dos. 1625 Orbe, le 6 septembre 2011 Préavis no 05/11 : Augmentation des effectifs du personnel communal

dos. 1625 Orbe, le 6 septembre 2011 Préavis no 05/11 : Augmentation des effectifs du personnel communal MUNICIPALITE D ORBE Secrétariat : tél. 024/442.92.10 fax 024/442.92.19 Hôtel de Ville - 1350 Orbe greffe@orbe.ch Au Conseil communal dos. 1625 Orbe, le 6 septembre 2011 Préavis no 05/11 : Augmentation

Plus en détail

CONCERNANT LA COLLECTE DES MATIÈRES RECYCLABLES. CONSIDÉRANT QUE la Ville d Amos s est engagée à implanter le recyclage;

CONCERNANT LA COLLECTE DES MATIÈRES RECYCLABLES. CONSIDÉRANT QUE la Ville d Amos s est engagée à implanter le recyclage; PROVINCE DE QUÉBEC VILLE D AMOS RÈGLEMENT N o VA-460 CONCERNANT LA COLLECTE DES MATIÈRES RECYCLABLES CONSIDÉRANT QUE la Ville d Amos s est engagée à implanter le recyclage; CONSIDÉRANT QU avis de motion

Plus en détail

Commune de Corcelles-les-Monts. Commune de Corcelles-les-Monts Mairie - Rue Eiffel 21160 Corcelles-les-Monts

Commune de Corcelles-les-Monts. Commune de Corcelles-les-Monts Mairie - Rue Eiffel 21160 Corcelles-les-Monts RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D'ELIMINATION DES DECHETS MENAGERS ANNEE 2010 Commune de Corcelles-les-Monts Mairie - Rue Eiffel 21160 Corcelles-les-Monts Téléphone : 03 80 42

Plus en détail

Vu la loi fédérale sur la protection de l environnement (LPE) du 7 octobre 1983 et ses ordonnances d application, notamment :

Vu la loi fédérale sur la protection de l environnement (LPE) du 7 octobre 1983 et ses ordonnances d application, notamment : Règlement du Conseil administratif de la Ville de Vernier relatif à la 722.0 Collecte, transport et élimination des déchets Du 30 août 2011 dernières modifications le 17 décembre 2013 (Entrée en vigueur

Plus en détail

Mise en place de la REP* ameublement dans les entreprises artisanales : modalités de la filière «meubles destinés aux professionnels»

Mise en place de la REP* ameublement dans les entreprises artisanales : modalités de la filière «meubles destinés aux professionnels» Mise en place de la REP* ameublement dans les entreprises artisanales : modalités de la filière «meubles destinés aux professionnels» SOURCES D INFORMATION Présentation de Valdélia (éco-organisme de la

Plus en détail

déchetterie de Neussargues : Je dépose à la ACCÈS INFOS : ACCÈS

déchetterie de Neussargues : Je dépose à la ACCÈS INFOS : ACCÈS Je dépose à la déchetterie de : les encombrants, gros cartons, plastiques et déchets végétaux, les déblais, gravats, bois, ferrailles et métaux non ferreux, les équipements électriques et électroniques,

Plus en détail

Règlement intérieur de la Déchetterie

Règlement intérieur de la Déchetterie Direction des Services Techniques et du Développement Durable Règlement intérieur de la Déchetterie NE/TECH/002/DECHET/V4 Article 1 : Rôle de la déchetterie La déchetterie permet aux clétiens d évacuer

Plus en détail

Guide sur le service DÉCHETS MÉNAGERS. Déchets triés Coûts maîtrisés

Guide sur le service DÉCHETS MÉNAGERS. Déchets triés Coûts maîtrisés Guide sur le service DÉCHETS MÉNAGERS Déchets triés Coûts maîtrisés La redevance incitative, qu est-ce que c est? C est un système de facturation qui prend en compte la collecte et le traitement de tous

Plus en détail

Ordonnance du 1 er juillet 1998 sur la restitution, la reprise et l élimination des appareils électriques et électroniques (OREA)

Ordonnance du 1 er juillet 1998 sur la restitution, la reprise et l élimination des appareils électriques et électroniques (OREA) BUWAL OFEFP UFAFP SAEFL Bundesamt für Umwelt, Wald und Landschaft Office fédéral de l'environnement, des forêts et du paysage Ufficio federale dell'ambiente, delle foreste e del paesaggio Swiss Agency

Plus en détail

La taxe au sac et les défis pour les déchèteries et les éco-points communaux

La taxe au sac et les défis pour les déchèteries et les éco-points communaux La taxe au sac et les défis pour les déchèteries et les éco-points communaux 24.05.2013 Séminaire Infrastructures Communales Güner Sengul Juranville, Adjointe au chef de service secteur environnement Résultat

Plus en détail

GESTION ET FINANCEMENT DES DÉCHETS

GESTION ET FINANCEMENT DES DÉCHETS GESTION ET FINANCEMENT DES DÉCHETS Directive municipale Sommaire 1. Contexte... 2 2. Montant de la taxe de base dès le 1er janvier 2013... 2 3. Montant de la taxe au sac dès le 1er janvier 2013... 2 4.

Plus en détail

Instances de pilotage. Règlement d apprentissage et d examen de fin d apprentissage Critères d accréditation des branches de formation et d examen

Instances de pilotage. Règlement d apprentissage et d examen de fin d apprentissage Critères d accréditation des branches de formation et d examen Département fédéral de l'économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Formation professionnelle Formation commerciale de base - Commission des examens pour toute

Plus en détail

GOUVERNEMENT DU YUKON

GOUVERNEMENT DU YUKON GOUVERNEMENT DU YUKON Politique 1.7 MANUEL D ADMINISTRATION GÉNÉRALE VOLUME 1 : POLITIQUES MINISTÉRIELLES GÉNÉRALES TITRE : POLITIQUE SUR LES SERVICES EN FRANÇAIS ENTRÉE EN VIGUEUR: 12 mai 1994 DERNIÈRE

Plus en détail

Loi portant introduction de la loi fédérale du 13 mars 1964 sur le travail dans l industrie, l artisanat et le commerce

Loi portant introduction de la loi fédérale du 13 mars 1964 sur le travail dans l industrie, l artisanat et le commerce Loi portant introduction de la loi fédérale du 13 mars 1964 sur le dans l industrie, l artisanat et le commerce du 9 novembre 1978 L Assemblée constituante de la République et Canton du Jura, vu la loi

Plus en détail

Document à l attention des médias. Conférence de presse. 4 septembre 2015 ARS, Sion

Document à l attention des médias. Conférence de presse. 4 septembre 2015 ARS, Sion Document à l attention des médias Conférence de presse 4 septembre 2015 ARS, Sion 1 «Taxe sur les déchets urbains» Une solution pour le Valais romand! 2 Taxe sur les déchets urbains Constat Statu quo impossible

Plus en détail

Expérimentation collecte du carton en centre-ville d Agen

Expérimentation collecte du carton en centre-ville d Agen Expérimentation collecte du carton en centre-ville d Agen Conférence de presse 4 ma1 2015-11h30 Place Wilson 1ères Explication chez les commerçants du Centre Ville Rappel du contexte Un nouveau mode de

Plus en détail

Règlement sur le fonds en faveur de la formation professionnelle en fiducie et en administration de biens immobiliers

Règlement sur le fonds en faveur de la formation professionnelle en fiducie et en administration de biens immobiliers Règlement sur le fonds en faveur de la formation professionnelle en fiducie 1 Nom, organes responsables et but Art. 1 Nom et organes responsables 1 L association «Fonds en faveur de la formation professionnelle

Plus en détail

Circulaire de la Commission fédérale des banques : Surveillance des grandes banques du 21 avril 2004

Circulaire de la Commission fédérale des banques : Surveillance des grandes banques du 21 avril 2004 Circ.-CFB 04/1 Surveillance des grandes banques Page 1 Circulaire de la Commission fédérale des banques : Surveillance des grandes banques du 21 avril 2004 Sommaire 1 Objet de la circulaire 2 Obligations

Plus en détail

Gardons. notre ville. propre. C est l affaire de tous au quotidien. www.ville-maubeuge.fr

Gardons. notre ville. propre. C est l affaire de tous au quotidien. www.ville-maubeuge.fr Gardons C est l affaire de tous au quotidien www.ville-maubeuge.fr intro La té d une ville, c est l affaire de tous au quotidien. Dès 2001, la municipalité a engagé une série d actions pour permettre à

Plus en détail

Services industriels de la commune de Monthey

Services industriels de la commune de Monthey Services industriels de la commune de Monthey COMMUNE DE MONTHEY Annexe : B Directive communale concernant : Définitions et détails de la grille tarifaire Le conseil municipal - Vu le règlement communal

Plus en détail

OBJET : Modernisation de la voirie communale 2015 : résultat de la consultation

OBJET : Modernisation de la voirie communale 2015 : résultat de la consultation N 2015-019 OBJET : Modernisation de la voirie communale 2015 : résultat de la consultation Par délibération du 20 janvier 2015, il a été décidé de lancer une consultation d entreprises pour la modernisation

Plus en détail

Ordonnance sur la protection des données (OPD)

Ordonnance sur la protection des données (OPD) 1 15.040.1 octobre 008 Ordonnance sur la protection des données (OPD) Le Conseil-exécutif du canton de Berne, vu l article 8 de la loi du 19 février 1986 sur la protection des données (LCPD), sur proposition

Plus en détail

Fiche d information sur les sources lumineuses

Fiche d information sur les sources lumineuses BUWAL Bundesamt für Umwelt, Wald und Landschaft OFEFP Office fédéral de l'environnement, des forêts et du paysage UFAFP Ufficio federale dell'ambiente, delle foreste e del paesaggio UFAGC Uffizi federal

Plus en détail

Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance.

Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance. Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance. I-] Contexte général. Le contexte réglementaire français en matière d élimination des

Plus en détail

Statuts. Av. de Rumine 2 1005 Lausanne Tel. 021 341 90 78 Mobil 078 891 95 96 www.horairecontinu.ch

Statuts. Av. de Rumine 2 1005 Lausanne Tel. 021 341 90 78 Mobil 078 891 95 96 www.horairecontinu.ch Statuts Av. de Rumine 2 1005 Lausanne Tel. 021 341 90 78 Mobil 078 891 95 96 www.horairecontinu.ch Statuts de l Association suisse des écoles à horaire continu I. Généralités Art. 1 Désignation, siège

Plus en détail

LE PROJET DE SENSIBILISATION DE L UNION EUROPÉENNE AU TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES

LE PROJET DE SENSIBILISATION DE L UNION EUROPÉENNE AU TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES LE PROJET DE SENSIBILISATION DE L UNION EUROPÉENNE AU TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES LES ACTIVITÉS DE L UNION EUROPÉENNE EN APPUI À LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES Ce projet est

Plus en détail

Le service aux habitants

Le service aux habitants Le service aux habitants La collecte sélective des emballages ménagers a été lancée dans notre collectivité en 2003. 100% de la population de la collectivité est desservie par la collecte sélective : Quasi-totalité

Plus en détail

Conteneurisation des déchets ménagers et du tri sélectif en vu de la mise en œuvre de la Redevance Incitative

Conteneurisation des déchets ménagers et du tri sélectif en vu de la mise en œuvre de la Redevance Incitative Conteneurisation des déchets ménagers et du tri sélectif en vu de la mise en œuvre de la Redevance Incitative LA REDEVANCE INCITATIVE POURQUOI? POURQUOI LA REDEVANCE INCITATIVE? 1 Pour respecter la règlementation

Plus en détail

916.402. Dispositions générales. du 16 novembre 2011 (Etat le 1 er juin 2012)

916.402. Dispositions générales. du 16 novembre 2011 (Etat le 1 er juin 2012) Ordonnance concernant la formation de base, la formation qualifiante et la formation continue des personnes travaillant dans le secteur vétérinaire public 916.402 du 16 novembre 2011 (Etat le 1 er juin

Plus en détail

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS UN CHANTIER D AVENIR Direction Départementale de l Equipement de la Sarthe Décembre 2002 DÉCHETS DU BTP : DE NOUVEAUX COMPORTEMENTS A ADOPTER Le

Plus en détail

Les cantons face à la stratégie fédérale pour les déchets

Les cantons face à la stratégie fédérale pour les déchets Amt für Umwelt AfU Les cantons face à la stratégie fédérale pour les déchets Energissima: Forum thématique déchets 15 mars 2013 M. Chardonnens Chef du service de l environnement FR Direction de l aménagement,

Plus en détail

ARRETE N REGLEMENT DE LA COLLECTE DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES

ARRETE N REGLEMENT DE LA COLLECTE DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES Commune de ARRETE N REGLEMENT DE LA COLLECTE DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES Le maire de la commune de.. Vu les directives européennes Vu la loi n 75-633 du 15 juillet 1975 Vu le code général des collectivités

Plus en détail

Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets

Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets 1 Centre Formation Acteurs Eléments de réflexion sur le financement d un service de gestion des déchets Locaux Ouagadougou g Ouagadougou du 26 au 30 Octobre 2009 2 Problématique déchets Augmentation des

Plus en détail

Fribourg, le 15 mai 2012. Extrait du procès-verbal des séances

Fribourg, le 15 mai 2012. Extrait du procès-verbal des séances Staatsrat SR Fribourg, le 15 mai Extrait du procès-verbal des séances Directive Gestion des déchets de bureau à l Etat de Fribourg Actions d amélioration et de sensibilisation Approbation Vu la loi du

Plus en détail

GUIDE DES DÉCHETS ET D UTILISATION DE LA BENNE AUTOCOMPACTANTE

GUIDE DES DÉCHETS ET D UTILISATION DE LA BENNE AUTOCOMPACTANTE GUIDE DES DÉCHETS ET D UTILISATION DE LA BENNE AUTOCOMPACTANTE Horaire déchetterie : Horaire de la benne pour les déchets urbains : Mercredi de 17h00 à 18h30 Samedi de 9h30 à 11h30 Tous les jours de 8h00

Plus en détail

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION Projet de règlement no. 3 : Règlement sur la responsabilisation environnementale PRÉSENTATION Présenté par Monsieur Maxime Maheu-Moisan, membre du comité exécutif,

Plus en détail

Commune municipale d Orvin. Règlement sur les déchets

Commune municipale d Orvin. Règlement sur les déchets Table des matières I. Généralités... 3 II. Elimination... 4 III. Autres dispositions... 8 IV. Financement... 9 V. Dispositions finales... 10 Certificat de dépôt public... 11 Approbation par l assemblée

Plus en détail

La déchetterie intercommunale Fium Orbu-Castellu

La déchetterie intercommunale Fium Orbu-Castellu La déchetterie intercommunale Fium Orbu-Castellu La déchèterie intercommunale est située sur le chemin de l ancienne voie ferrée entre Abbazia et Ghisonaccia. Le dépôt de déchets est gratuit et réservé

Plus en détail

Commune de Bussigny-près-Lausanne

Commune de Bussigny-près-Lausanne Municipalité AU CONSEIL COMMUNAL 1030 BUSSIGNY-PRES-LAUSANNE Bussigny-près-Lausanne, le 03 janvier 2012 Préavis municipal N 01/2012 Relatif à la construction d une nouvelle station transformatrice et à

Plus en détail

Information TVA. Quelques points particuliers pour les collectivités publiques. Montreux 15 février 2013. TVA Conseils, Fribourg et Genève 1

Information TVA. Quelques points particuliers pour les collectivités publiques. Montreux 15 février 2013. TVA Conseils, Fribourg et Genève 1 Information TVA Quelques points particuliers pour les collectivités publiques Montreux 15 février 2013 TVA Conseils, Fribourg et Genève 1 TVA Thèmes présentés Nouvelle Loi sur la TVA au 1.1.2010 Ce qui

Plus en détail

Lettre info environnement

Lettre info environnement S O M M A I R E : 1-Edito du Président 2-Equipement des Professionnels et Particuliers en containers ordures ménagères 3-Les Permanences en Mairie et au bâtiment technique 4 Les Modalités de distribution

Plus en détail

Ordonnance sur la restitution, la reprise et l élimination des appareils électriques et électroniques

Ordonnance sur la restitution, la reprise et l élimination des appareils électriques et électroniques Ordonnance sur la restitution, la reprise et l élimination des appareils électriques et électroniques (OREA) 814.620 du 14 janvier 1998 (Etat le 12 juillet 2005) Le Conseil fédéral suisse, vu les art.

Plus en détail

L exploitation du service est assurée sur l ensemble du territoire du SIRATROM de La Guerche-sur-l'Aubois selon les fréquences énoncées ci-après :

L exploitation du service est assurée sur l ensemble du territoire du SIRATROM de La Guerche-sur-l'Aubois selon les fréquences énoncées ci-après : Délibération n 2 Convention de prestation de service avec le SIRATROM CONVENTION DE PRESTATIONS DE SERVICE Entre : le SMIRTOM du Saint-Amandois, domicilié Avenue Gérard Morel 18200 DREVANT, représenté

Plus en détail

Consultation Economie verte Révision de la loi sur la protection de l environnement

Consultation Economie verte Révision de la loi sur la protection de l environnement Office fédéral de l environnement 3003 Berne Lausanne, le 30 septembre 2013 Consultation Economie verte Révision de la loi sur la protection de l environnement Madame, Monsieur, La Fédération romande des

Plus en détail

Statuts de la Caisse-maladie du personnel communal de la Ville de Neuchâtel

Statuts de la Caisse-maladie du personnel communal de la Ville de Neuchâtel Statuts de la Caisse-maladie du personnel communal de la Ville de Neuchâtel (Du 0 juin 1995) Raison sociale, nature juridique et siège Article premier.- 1 La Caisse-maladie du personnel communal de la

Plus en détail

Ces objectifs visent la récupération de :

Ces objectifs visent la récupération de : Projet de plan de gestion des matières résiduelles 2016-2020 Les enjeux sont importants. La Ville de Gatineau doit revoir son plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) pour les années 2016 à 2020

Plus en détail

L'abécédaire de nos déchets

L'abécédaire de nos déchets Déchetterie Intercommunale Fiez, Fontaines-sur-Grandson, Grandevent, Novalles L'abécédaire de nos déchets Qu'en faire, où les acheminer? réutiliser plutôt que jeter recycler plutôt qu'éliminer les meilleurs

Plus en détail

2011 / rev. 01 JDL / 30.12.2

2011 / rev. 01 JDL / 30.12.2 Renens Epalinges Gland Froideville Crissier 11 janvier 17 janvier 18 janvier 19 janvier 19 janvier 2011 / rev. 01 JDL / 30.12.2 tourisme des déchets Lausanne Région (29 communes, ~275 000 habitants) GEDREL

Plus en détail

Appel à Manifestation d Intérêt / Programme CoMun pour la contractualisation de Consultants et/ou Bureaux d études dans divers domaines d expertises

Appel à Manifestation d Intérêt / Programme CoMun pour la contractualisation de Consultants et/ou Bureaux d études dans divers domaines d expertises Appel à Manifestation d Intérêt / Programme CoMun pour la contractualisation de Consultants et/ou Bureaux d études dans divers domaines d expertises du développement urbain Août-Septembre 2015 I. Brève

Plus en détail

Jura Bernois PRÉVISIONS CONCERNANT LES RÉSERVES POUR LE DÉPÔT DE MATÉRIAUX 2015 2034 Synthèse du rapport complet (en allemand), mars 2015

Jura Bernois PRÉVISIONS CONCERNANT LES RÉSERVES POUR LE DÉPÔT DE MATÉRIAUX 2015 2034 Synthèse du rapport complet (en allemand), mars 2015 Jura Bernois PRÉVISIONS CONCERNANT LES RÉSERVES POUR LE DÉPÔT DE MATÉRIAUX 2015 2034 Synthèse du rapport complet (en allemand), mars 2015 Elaboré par Simone Aeberhard et Martin Hostettler, Cycad AG, CH-3011

Plus en détail

BON DE COMMANDE KIT DE COMMUNICATION

BON DE COMMANDE KIT DE COMMUNICATION BON DE COMMANDE KIT DE COMMUNICATION Dans le cadre de l opération régionale «mieux gérer vos déchets» en Champagne-Ardenne, des outils de communication et de sensibilisation sont mis gratuitement à votre

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/MP.PP/2005/2/Add.4 8 juin 2005 Original: ANGLAIS, FRANÇAIS, RUSSE COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE Réunion des Parties à la Convention

Plus en détail

MISE EN CONTEXTE: CHARTE DES MATIÈRES RECYCLABLES DE LA COLLECTE SÉLECTIVE

MISE EN CONTEXTE: CHARTE DES MATIÈRES RECYCLABLES DE LA COLLECTE SÉLECTIVE 1 MISE EN CONTEXTE: CHARTE DES MATIÈRES RECYCLABLES DE LA COLLECTE SÉLECTIVE Qu est ce que c est? cest? La Charte des matières recyclables indique les matières que les citoyens peuvent déposer dans leur

Plus en détail

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme Ecologie des déchet chets Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme Galilée médita cette pensée en 1588. Quatre siècles plus tard, cette notion de recyclage est au centre des préoccupations

Plus en détail

La solution équitable et économique pour la récupération de vos emballages

La solution équitable et économique pour la récupération de vos emballages La solution équitable et économique pour la récupération de vos emballages Qu est ce qu INTERSEROH? INTERSEROH organise et garantit aux producteurs allemands et étrangers de différentes branches (bâtiment,

Plus en détail

Validation des acquis de l expérience

Validation des acquis de l expérience 1 Guide pour la formation professionnelle initiale 2 Impressum Editeur: Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT), Berne Version: 1 Langues: d / f / i Date de publication:

Plus en détail

Information sur les tarifs d électricité

Information sur les tarifs d électricité Information sur les tarifs d électricité Valable à partir du 1 er janvier 2014 (sous réserve de modification des autorités) Selon les prix indiqués dans les ordonnances sur l énergie, le réseau et les

Plus en détail