DÉPISTAGE ET PRISE EN CHARGE DES COMPLICATIONS ET DES PATHOLOGIES COMPLIQUANT LA GROSSESSE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DÉPISTAGE ET PRISE EN CHARGE DES COMPLICATIONS ET DES PATHOLOGIES COMPLIQUANT LA GROSSESSE"

Transcription

1 DÉPISTAGE ET PRISE EN CHARGE DES COMPLICATIONS ET DES PATHOLOGIES COMPLIQUANT LA GROSSESSE

2 TOUTE FEMME PRÉSENTANT DES SIGNES DE PATHOLOGIE COMPLIQUANT SA GROSSESSE DOIT ÊTRE REFEREE AU NIVEAU SUPÉRIEUR POUR UNE PRISE EN CHARGE ADEQUATE

3

4 CONDUITE DEVANT UNE METRORRAGIE DE LA DEUXIEME MOITIE DE LA GROSSESSE > 22 SA Toute spoliation sanguine par voie génitale, même minime, est un signe anormal chez la femme enceinte et impose une consultation médicale rapide.

5

6 DEPISTER ET PRENDRE EN CHARGE UNE PREECLAMPTIE DÉFINITION: Hypertension artérielle gravidique (HTAG) : HTA avec PA Systolique 140 mm Hg et/ou PA Diastolique 90 mm Hg Isolée, sans protéinurie ; Apparue à partir de 20 SA en l absence d antécédent.

7 Différents stades de Pré éclampsie : Pré-éclampsie modérée : - HTAG et protéinurie > 0,3 g/24h ou > 2 croix et de façon variable œdèmes d apparition ou d aggravation brutale ; - Chiffres tentionels : 90< PAD < 110 mm Hg, absence de signes de Pré éclampsie sévère : HTA grave PAS 170 mm Hg et/ou PAD 110 mm Hg ou HTA associée à un ou plusieurs signes :

8 Signes fonctionnels : Douleurs épigastriques, nausées, vomissements ; céphalées persistantes et intenses, troubles visuels ; Signes Biologiques : ASAT>deux fois la valeur normale, plaquettes < /mm 3 ; protéinurie >1g/l ou 3 à 5g/24h.

9 Complications de la pré éclampsie Complications maternelles Eclampsie ; Hématome rétro placentaire (HRP) ; HELLP Syndrome ; Insuffisance rénale aigue ; Coagulopathie (CIVD) ; Troubles oculaires (cécité) d origine ischémique, corticale ou rétinienne ; Autres : Œdème Aigu du Poumon (OAP), Syndrome de Détresse Respiratoire Aigu (SDRA).

10 Complications de la pré éclampsie Complications fœtales Retard de croissance intra utérin ; Oligoamnios sévère ; Anomalies doppler ; Anomalies du rythme cardiaque fœtal ; Mort fœtale in utéro.

11 CONDUITE A TENIR AU COURS DE L HTA ET GROSSESSE Au niveau 1 - Oxygénothérapie, - Mise en place d une sonde vésicale, - Transfert

12

13 DEPISTER ET PRENDRE EN CHARGE UNE ANEMIE FERRIPRIVE : Rechercher une anémie chez toutes les femmes enceintes à chaque consultation.

14 DEPISTAGE ET PRISE EN CHARGE DU DIABETE ET GROSSESSE DEFINITION Le diabète gestationnel est un trouble de la tolérance glucidique conduisant à une hyperglycémie de sévérité variable, diagnostiqué pour la première fois pendant la grossesse (OMS).

15

16 DEPISTAGE ET PRISE EN CHARGE D UNE FIEVRE PENDANT LA GROSSESSE :

17 DEPISTAGE ET PRISE EN CHARGE D UNE SYPHILIS : Prescrire l examen de dépistage à toutes les femmes enceintes lors de la première consultation.

18

19 PREVENTION ET PRISE EN CHARGE DE LA MENACE D ACCOUCHEMENT PREMATURE : 1. DEFINITION : La menace d accouchement prématuré est un état clinique risquant d aboutir à un accouchement entre 22 et 37 SA révolues.

20 CAUSES DE LA MENACE D ACCOUCHEMENT PREMATURE Causes gynéco-obstétricales: Grossesse gémellaire ou grossesse multiple (10 à 20%) ; Placenta prævia (10%) ; Hydramnios. Causes maternelles locales: Malformations congénitales (utérus bicorne, ), Malformations acquises (synéchies), Béance cervico-isthmique (+ + +). Causes maternelles générales : Altération de l état général maternel, Pathologie infectieuse favorisant les CU, L hyperthermie quelque soit son origine, Pathologique infectieuse urinaire haute ou basse.

21

22 DEPISTER, PREVENIR ET PRENDRE EN CHARGE L ALLO- IMMUNISATION FŒTO-MATERNELLE : 1. PREVENTION DE L ALLO-IMMUNISATION ANTI-RHESUS-D L allo-immunisation anti-rhésus D (RhD) est responsable d anémies fœtales et néonatales sévères, ainsi que d ictère néonatal grave. Sa fréquence a considérablement diminué depuis la généralisation des injections d immunoglobine anti-d chez les femmes Rh- au cours de la grossesse et après l accouchement. Le dépistage obligatoire : Groupe sanguin, Rhésus ; Agglutinines irrégulières si femme Rh négatif ou si antécédents de transfusion.

23 SELECTION DES PATIENTES DEVANT BENEFICIER DE L IMMUNOPROPHYLAXIE :

24 DEPISTAGE ET PRISE EN CHARGE D UNE CARDIOPATHIE ET GROSSESSE La grossesse chez les cardiaques constitue un risque pour la mère et le fœtus. On distingue: Cardiopathies acquises : rétrécissement mitral plus fréquent ; Cardiopathies congénitales : plus fréquentes (communication inter auriculaire et communication inter ventriculaire) ; Cardiopathies traitées chirurgicalement

25

26 Hôpital Mère Enfant Pagnon Quartier Hacienda BP Meknès Tel: / Unité de communication et de formation continue Hôpital Mère Enfant PAGNON Meknès MAROC GSM : Pages sur Face book Formation Continue Hôpital Pagnon

COMPLICATIONS MATERNELLES ET NÉONATALES DE L HTA AU COURS DE LA GROSSESSE

COMPLICATIONS MATERNELLES ET NÉONATALES DE L HTA AU COURS DE LA GROSSESSE COMPLICATIONS MATERNELLES ET NÉONATALES DE L HTA AU COURS DE LA GROSSESSE Camille Le Ray Maternité Port Royal, Paris Tous droits réservés - C. Le Ray HTA pendant la grossesse Morbidité sévère et mortalité

Plus en détail

Le diabète gestationnel une prise en charge adaptée

Le diabète gestationnel une prise en charge adaptée Le diabète gestationnel une prise en charge adaptée Kozlevcar definition le diabète gestationnel est un trouble de la tolérance glucidique de gravité variable survenant ou diagnostiqué pour la première

Plus en détail

MENACE D ACCOUCHEMENT PREMATURE

MENACE D ACCOUCHEMENT PREMATURE MENACE D ACCOUCHEMENT PREMATURE Table des matières I - Risque d accouchement...2 II - Indications :...2 III - Contre indications au TIU...3 III.1 - Contre indications absolues...3 III.2 - Contre indications

Plus en détail

Lundi 14 décembre 2015; 16h18h. C. Pradeau, PH SAMU SMUR

Lundi 14 décembre 2015; 16h18h. C. Pradeau, PH SAMU SMUR Lundi 14 décembre 2015; 16h18h C. Pradeau, PH SAMU SMUR 1 Recommandations formalisées d experts 2010 : urgences obstétricales extrahospitalières Ann. Fr. Med. Urgence (2011) 1:141-155 Femmes enceintes

Plus en détail

PATHOLOGIES DE LA PARTURIENTE. Dr Isabelle MORTIER CHU Nord Jeudi 12 Février 2015

PATHOLOGIES DE LA PARTURIENTE. Dr Isabelle MORTIER CHU Nord Jeudi 12 Février 2015 PATHOLOGIES DE LA PARTURIENTE Dr Isabelle MORTIER CHU Nord Jeudi 12 Février 2015 Points essentiels! Principaux motifs d appel d urgence chez la femme enceinte: - accouchement imminent - douleurs pelviennes

Plus en détail

La souffrance fœtale chronique. Dr ABDOU ADA Manssour Clinique Salama, Moroni 07 Mai 2010

La souffrance fœtale chronique. Dr ABDOU ADA Manssour Clinique Salama, Moroni 07 Mai 2010 La souffrance fœtale chronique Dr ABDOU ADA Manssour Clinique Salama, Moroni 07 Mai 2010 La souffrance fœtale chronique (S.F.C) de caractère progressif, survient au cours des deux derniers trimestres de

Plus en détail

Souffle cardiaque chez l enfant. Hypertension artérielle pulmonaire chez l'enfant

Souffle cardiaque chez l enfant. Hypertension artérielle pulmonaire chez l'enfant Type enseignement N Items iecn Titre de l'enseignement Atelier Gynéco/Obst Atelier Gynéco/Obst N 55 apprentissage des gestes en gynécologie et accouchement apprentissage des gestes en gynécologie et accouchement

Plus en détail

HEMATOME RETRO-PLACENTAIRE. Dr. GUENDOUZE

HEMATOME RETRO-PLACENTAIRE. Dr. GUENDOUZE HEMATOME RETRO-PLACENTAIRE Dr. GUENDOUZE L HEMATOME RETRO-PLACENTAIRE I - Définition II - Étiologies III - Étude clinique IV - Les complications V Le traitement DEFINITION Décollement prématuré du placenta

Plus en détail

MIE SEMESTRE 1 N 64 N 70

MIE SEMESTRE 1 N 64 N 70 MIE SEMESTRE 1 Discipline traitée Type enseignement N Items iecn Titre de l'enseignement N 64 N 70 Diagnostiquer : un trouble dépressif, un trouble anxieux généralisé, un trouble panique, une trouble phobique,

Plus en détail

SYNTHÈSE DE LA RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE

SYNTHÈSE DE LA RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE SYNTHÈSE DE LA RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE Femmes enceintes ayant une complication au cours de leur grossesse : transferts en urgence entre les établissements de santé Critères d indications de transfert

Plus en détail

DEFINITIONS. HTA>140/90 Recherche systématique de protéinurie en début de grossesse

DEFINITIONS. HTA>140/90 Recherche systématique de protéinurie en début de grossesse DEFINITIONS En début de grossesse HTA essentielle : HTA>140/90 Recherche systématique de protéinurie en début de grossesse En deuxième moitié de grossesse HTA gravidique HTAG : HTA>140/90 isolée après

Plus en détail

MORTALITE MATERNELLE. Docteur Isabelle Fortel Anatomopathologiste Médecin légiste Chef de service UMJ et IML Corbeil Essonnes

MORTALITE MATERNELLE. Docteur Isabelle Fortel Anatomopathologiste Médecin légiste Chef de service UMJ et IML Corbeil Essonnes MORTALITE MATERNELLE Docteur Isabelle Fortel Anatomopathologiste Médecin légiste Chef de service UMJ et IML Corbeil Essonnes Rapport du Comité National d Experts sur la mortalité maternelle : 2007 2009

Plus en détail

URGENCES OBSTETRICALES. N. CHAN CHU Nantes

URGENCES OBSTETRICALES. N. CHAN CHU Nantes URGENCES OBSTETRICALES N. CHAN CHU Nantes Urgences obstétricales Accouchement à domicile Toxémie gravidique Métrorragies du 3ème trimestre Menace d accouchement prématuré Rupture prématuré de la poche

Plus en détail

2. Accouchement inopiné hors maternité. 3. Hémorragie des 2ième et 3ième trimestres. 4. Hémorragie post-partum. 5. Traumatisme chez la femmee enceinte

2. Accouchement inopiné hors maternité. 3. Hémorragie des 2ième et 3ième trimestres. 4. Hémorragie post-partum. 5. Traumatisme chez la femmee enceinte Urgences obstétricales extra-hos spitalière Recommandations Formalisée d Experts SFAR-SF FMU 2010 Dr B. CABRIT TA, SAMU 21 Neuf thèm mes traités 1. Recours au centre 15 pour motif obstétrical 2. Accouchement

Plus en détail

SYNDROME DE TURNER ET GROSSESSE

SYNDROME DE TURNER ET GROSSESSE SYNDROME DE TURNER ET GROSSESSE H. Letur (1,2,+) 1.Pôle Adulte APHP Hôpital Necker Paris 2. Centre de Fertilité Institut Mutualiste Montsouris Paris +. Co président de GEDO DESC de Cytogénétique, Hôpital

Plus en détail

Éclampsie. Dominique BELCOUR DESC Réanimation médicale Bordeaux, juin 2007

Éclampsie. Dominique BELCOUR DESC Réanimation médicale Bordeaux, juin 2007 Éclampsie Dominique BELCOUR DESC Réanimation médicale Bordeaux, juin 2007 Définitions Prééclampsie : HTAG(PAS 140 mm Hg et/ou PAD 90 mm HG) Protéinurie > 300 mg/24h Parfois précédée de : Oedèmes d apparition

Plus en détail

HTA GRAVIDIQUE ET PRE-ECLAMPSIE

HTA GRAVIDIQUE ET PRE-ECLAMPSIE HTA GRAVIDIQUE ET PRE-ECLAMPSIE HTA gravidique : PAS 140 mmhg et/ou PAD 90 mmhg Sans protéinurie Après 20 SA Pré-Eclampsie : HTA Gravidique avec protéinurie 300mg/24H Attention!!! si HTA découverte

Plus en détail

PLAN : I. Introduction II. Classification III. Etiopathogénie IV. Diagnostic positif V. Complications VI. PEC VII. Prévention

PLAN : I. Introduction II. Classification III. Etiopathogénie IV. Diagnostic positif V. Complications VI. PEC VII. Prévention PLAN : I. Introduction II. Classification III. Etiopathogénie IV. Diagnostic positif V. Complications VI. PEC VII. Prévention I.Introduction : HTA est constaté dans 10 à 15 % des grossesses dont 10 % compliquent

Plus en détail

Professeur François Golfier Contrôle Continu Gynécologie Obstétrique Novembre 2010

Professeur François Golfier Contrôle Continu Gynécologie Obstétrique Novembre 2010 Professeur François Golfier Contrôle Continu Gynécologie Obstétrique Novembre 2010 Une patiente de 39 ans, IIIème geste, vous consulte pour sa déclaration de grossesse. Elle est à 11 semaines d aménorrhée

Plus en détail

SYNTHÈSE DE LA RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE

SYNTHÈSE DE LA RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE SYNTHÈSE DE LA RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE Femmes enceintes ayant une complication au cours de leur grossesse : transferts en urgence entre les établissements de santé Critères d indications de transfert

Plus en détail

Item 17, item 218 : Principales complications de la grossesse Pré-éclampsie et syndrome prééclamptique

Item 17, item 218 : Principales complications de la grossesse Pré-éclampsie et syndrome prééclamptique Item 17, item 218 : Principales complications de la grossesse Pré-éclampsie et syndrome prééclamptique (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création

Plus en détail

Table des matières I. INTRODUCTION II. INTERROGATOIRE III. EXAMEN CLINIQUE Question n 15, Module 2. De la conception à la naissance

Table des matières I. INTRODUCTION II. INTERROGATOIRE III. EXAMEN CLINIQUE Question n 15, Module 2. De la conception à la naissance Table des matières CHAPITRE 1 EXAMEN GYNÉCOLOGIQUE...17 I. INTRODUCTION... 17 II. INTERROGATOIRE... 17 III. EXAMEN CLINIQUE...18 CHAPITRE 2 EXAMEN PRÉNUPTIAL...22 Question n 15, Module 2. De la conception

Plus en détail

HTA GRAVIDIQUE. Touggourt le 09 /01/2016. Facebook: Docteurbenaouda

HTA GRAVIDIQUE. Touggourt le 09 /01/2016. Facebook: Docteurbenaouda Touggourt le 09 /01/2016 HTA GRAVIDIQUE Formation intensive en hypertensiologie Touggourt 24-25-26 Décembre 2015 07-08-09 Janvier 2016 Facebook: Docteurbenaouda DR BENAOUDA M.N /MEDECINE INTERNE / HTA

Plus en détail

Souffrance fœtale aigue. Dr ABDOU ADA Manssour Clinique Salama, Moroni 07 Mai 2010

Souffrance fœtale aigue. Dr ABDOU ADA Manssour Clinique Salama, Moroni 07 Mai 2010 Souffrance fœtale aigue Dr ABDOU ADA Manssour Clinique Salama, Moroni 07 Mai 2010 DEFINITION La souffrance fœtale aigue est un état pathologique consécutif à une hypoxie, elle survient brutalement au cours

Plus en détail

Hémorragies de la 2 ème partie de la grossesse

Hémorragies de la 2 ème partie de la grossesse Hémorragies de la 2 ème partie de la grossesse Problèmes Saignement vaginal après 22 semaines de grossesse. Saignement vaginal pendant le travail, mais avant l accouchement. Types de saignements Types

Plus en détail

Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : «Gynécologie Obstétrique»

Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : «Gynécologie Obstétrique» Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : 2013 2014 «Gynécologie Obstétrique» 1. Identification du module : - Matière d enseignement: Gynécologie - Obstétrique - Public cible : 5 ème année

Plus en détail

Le retard de croissance intra utérin d origine vasculaire: quelle prise en charge au CHU d Annaba?

Le retard de croissance intra utérin d origine vasculaire: quelle prise en charge au CHU d Annaba? CNGOAL /SAGO 2016 Le retard de croissance intra utérin d origine vasculaire: quelle prise en charge au CHU d Annaba? W.GUELLATI; Y.DJABRI Blida le 11-12/11/2016 INTRODUCTION Le retard de croissance intra

Plus en détail

Annexe 2a Questionnaire

Annexe 2a Questionnaire Annexe 2a Questionnaire 1996-2003 Institut de veille sanitaire Rapport du Comité national d experts sur la mortalité maternelle (CNEMM) 2001-2006 / p. 51 p. 52 / Rapport du Comité national d experts sur

Plus en détail

Introduction Examen clinique de la femme enceinte Travail

Introduction Examen clinique de la femme enceinte Travail Table des matières Introduction Examen clinique de la femme enceinte Interrogatoire...15 Examen clinique...18 Inspection abdominale...18 Palpation abdominale...20 Captation des bruits du cœur fœtal...23

Plus en détail

Menace d accouchement prématuré

Menace d accouchement prématuré Commission obstétricale Menace d accouchement prématuré Révision des recommandations de 2007. Validation en commission le 13 avril 2011 Rédaction : Anne PAUMIER, responsable de la commission obstétricale

Plus en détail

Dr Benjamin JULLIAC. Urgences gynéco - obstétriques

Dr Benjamin JULLIAC. Urgences gynéco - obstétriques Dr Benjamin JULLIAC Urgences gynéco - obstétriques Urgences Possibles gynécologique Torsion d annexe Salpingite Kyste hémorragique Grossesse extra utérine Fausse couche spontanée obstétrique : Accouchement

Plus en détail

ECLAMPSIE Journée de médecine d urgence 30 avril 2015

ECLAMPSIE Journée de médecine d urgence 30 avril 2015 ECLAMPSIE Journée de médecine d urgence 30 avril 2015 PR CELINE CHAULEUR CHU De Saint Etienne Service de gynécologie obstétrique celine.chauleur@chu-st-etienne.fr GENERALITES Les pathologies hypertensives

Plus en détail

RPC : les grossesses gémellaires

RPC : les grossesses gémellaires RPC: Les grossesses gémellaires Journées du Collège National des Gynécologues Obstétriciens Français Paris, 9 décembre 2009 Surveillance des grossesses gémellaires Bichoriales Biamniotiques non compliquées

Plus en détail

HEMATOME RETRO_PLACENTAIRE

HEMATOME RETRO_PLACENTAIRE HEMATOME RETRO_PLACENTAIRE I-INTRODUCTION-DEFINITION: Décollement prématuré d un placenta normalement inséré. Etiologie principale des hémorragies du 3 ème trimestre. Touche 0,25-1% des grossesses. Urgence

Plus en détail

INTRODUCTION Quotidien des équipes d anesthésie de maternité Stress+++ accouchement maladie Femme jeune en bonne santé Évènement heureux

INTRODUCTION Quotidien des équipes d anesthésie de maternité Stress+++ accouchement maladie Femme jeune en bonne santé Évènement heureux URGENCES OBSTETRICALES Dr CASTEL Adeline CHU TOULOUSE Paule de Viguier INTRODUCTION Quotidien des équipes d anesthésie de maternité Stress+++ accouchement maladie Femme jeune en bonne santé Évènement heureux

Plus en détail

HEMATOME RETRO PLACENTAIRE

HEMATOME RETRO PLACENTAIRE HEMATOME RETRO PLACENTAIRE MODULE DE GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE EHS SMK PRESENTE PAR DR.A.ABES I-INTRODUCTION-DEFINITION : L HRP correspond au décollement prématuré d un placenta normalement inséré ou DPPNI.

Plus en détail

Hypertension artérielle et grossesse

Hypertension artérielle et grossesse Hypertension artérielle et grossesse Cas clinique Vous recevez Mme Béhaimi pour une consultation prénatale du 4 ème mois. La tension artérielle est mesurée à 15/10. Que recherchez-vous lors de votre examen?

Plus en détail

DEUXIEME Problem-based based learning discussion DU COURS INTERUNIVERSITAIRE

DEUXIEME Problem-based based learning discussion DU COURS INTERUNIVERSITAIRE DEUXIEME Problem-based based learning discussion DU COURS INTERUNIVERSITAIRE D ANESTHÉSIE-RÉANIMATION Année e académique 2012-2013 2013 Cas clinique Madame O. se présente aux urgences 33 ans 35 semaines

Plus en détail

DIABETE GESTATIONNEL

DIABETE GESTATIONNEL Dr. CRISTINA TIMISESCU SOFOMEC LE 7 AVRIL 2016 Définitions: DIABETE GESTATIONNEL OMS: un trouble de la tolérance glucidique conduisant à une hyperglycémie de sévérité variable, débutant ou diagnostiqué

Plus en détail

Examen prénuptial Item 15 - Module 2

Examen prénuptial Item 15 - Module 2 Objectifs : Examen prénuptial Item 15 - Module 2 Précisez les dispositions réglementaires et les objectifs de l'examen prénuptial. Il doit permettre aux futurs époux de faire le point sur leur état de

Plus en détail

La SURVEILLANCE de la GROSSESSE OBLIGATION LÉGALE DÉCRET du 16 FÉVRIER 1992 UN EXAMEN au 1er TRIMESTRE UN EXAMEN MENSUEL ( 4 9 ème mois) EXAMEN

La SURVEILLANCE de la GROSSESSE OBLIGATION LÉGALE DÉCRET du 16 FÉVRIER 1992 UN EXAMEN au 1er TRIMESTRE UN EXAMEN MENSUEL ( 4 9 ème mois) EXAMEN La SURVEILLANCE de la GROSSESSE La loi les recommandations les bonnes pratiques Ph. AUDRA H.F.M.E. La SURVEILLANCE de la GROSSESSE OBLIGATION LÉGALE DÉCRET 92-143 du 16 FÉVRIER 1992 UN EXAMEN au 1er TRIMESTRE

Plus en détail

UE Grossesse 15/11/2010

UE Grossesse 15/11/2010 UE 2.2-1- Grossesse 1.1- Objectifs et Rappel des pré-requis 1.2- Modifications de l organisme maternel 13 1.3- Hygiène de vie de la grossesse 1.4- Notions de législation et grossesse 1.5- Suivi médical

Plus en détail

La Prééclampsie. Karim BOURZOUFI Karin SEGOND. Hôpital Jeanne de Flandre JLAR 2007

La Prééclampsie. Karim BOURZOUFI Karin SEGOND. Hôpital Jeanne de Flandre JLAR 2007 La Prééclampsie Karim BOURZOUFI Karin SEGOND Hôpital Jeanne de Flandre JLAR 2007 Plan Rappels : Définition Physiopathologie Diagnostic Prise en charge maternelle Principe de réanimation Surveillance Anesthésie

Plus en détail

Difficultés rencontrées par la sage femme en salle de travail. H.Oussaih journées de printemps Marrakech 29/4 au 1/5/2017

Difficultés rencontrées par la sage femme en salle de travail. H.Oussaih journées de printemps Marrakech 29/4 au 1/5/2017 Difficultés rencontrées par la sage femme en salle de travail H.Oussaih journées de printemps Marrakech 29/4 au 1/5/2017 INTRODUCTION L organisation mondiale de la sante estime à 830 le nombre de femme

Plus en détail

Il est possible de dépister, un fœtus petit pour l âge gestationnel (PAG), ceci pouvant correspondre :

Il est possible de dépister, un fœtus petit pour l âge gestationnel (PAG), ceci pouvant correspondre : Il est possible de dépister, un fœtus petit pour l âge gestationnel (PAG), ceci pouvant correspondre : biométries inférieures aux normes de références établies, sans caractère pathologique (PAG isolé),

Plus en détail

CŒUR ET GROSSESSE. 1/ HTA Fréquente : 5à 10% des grossesses Grave : 16% de mortalité et est un FRV! suivi à distance.

CŒUR ET GROSSESSE. 1/ HTA Fréquente : 5à 10% des grossesses Grave : 16% de mortalité et est un FRV! suivi à distance. CŒUR ET GROSSESSE 1/ HTA Fréquente : 5à 10% des grossesses Grave : 16% de mortalité et est un FRV! suivi à distance. 2/ VALVULOPATHIES et éventuels problèmes de l anticoagulation. HTA ET GROSSESSE : Définitions

Plus en détail

LA GROSSESSE PATHOLOGIQUE

LA GROSSESSE PATHOLOGIQUE MATERNITE - GYNECOLOGIE LA GROSSESSE PATHOLOGIQUE I - MENACE D'ACCOUCHEMENT PREMATURE (MAP) Accouchement entre la 28ème et la 36ème semaine ou entre le 6ème et le 8éme mois. Le prématuré est un enfant

Plus en détail

RCIU: étude des facteurs de risque

RCIU: étude des facteurs de risque Service de Gynécologie-obstétrique C.H.U. de Béni-Messous RCIU: étude des facteurs de risque Y. Tayebi - M. Adjali 1 Choix de l étude Introduction Le RCIU: problème majeur de santé publique: -représente

Plus en détail

UNE SITUATION LA GROSSESSE NORMALE

UNE SITUATION LA GROSSESSE NORMALE Les RISQUES de la GROSSESSE en 2010 Ph. AUDRA H.F.M.E. HOSPICES CIVILS LYON UNE SITUATION LA GROSSESSE NORMALE MÈRE ENFANT MORTS ou SÉQUELLES E.I.G. COMPLICATIONS GROSSESSES La GROSSESSE «NATURELLE» MORT

Plus en détail

Item 21 : Retard de Croissance Intra-Utérin (RCIU) (Évaluations)

Item 21 : Retard de Croissance Intra-Utérin (RCIU) (Évaluations) Item 21 : Retard de Croissance Intra-Utérin (RCIU) (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document 2010-2011 QCM DE PRE-REQUIS QUESTION 1/5

Plus en détail

Lignes directrices sur la consultation, le partage des soins primaires et le transfert des soins dans l exercice de la profession de sage-femme

Lignes directrices sur la consultation, le partage des soins primaires et le transfert des soins dans l exercice de la profession de sage-femme 1 Lignes directrices sur la consultation, le partage des soins primaires et le transfert des soins dans l exercice de la profession de sage-femme Table des matières Définitions.2 Responsabilités de la

Plus en détail

Commission obstétricale

Commission obstétricale Commission obstétricale Version du 10 janvier 2007 Rédaction : Dr L. DOGNON - Service de Gynécologie Obstétrique CH Le Mans ; Dr Fl. BIQUARD Service de Gynécologie Obstétrique CHU Angers ; Dr LYS Service

Plus en détail

Atelier 2 Concilier objectif T2A et collecte d indicateurs en Néonatologie. Journée réseau Périnat Aquitaine, Pessac, 29 avril 2011

Atelier 2 Concilier objectif T2A et collecte d indicateurs en Néonatologie. Journée réseau Périnat Aquitaine, Pessac, 29 avril 2011 Atelier 2 Concilier objectif T2A et collecte d indicateurs en Néonatologie 1 Groupage du séjour (RSS) - 1 DP du chapitre XVI Certaines affections dont l'origine se situe dans la période périnatale (P00-P96),

Plus en détail

Les Jeudis de l'europe

Les Jeudis de l'europe SUIVI de la GROSSESSE par le MÉDECIN GÉNÉRALISTE PH. AUDRA, G. GRIMARD LYON, le 26 Novembre 2005 Cas Clinique N 1 : Mme A. consulte pour retard de règles de 3 semaines et test de grossesse positif. Les

Plus en détail

Facteurs de risques indiquant le dépistage du DG

Facteurs de risques indiquant le dépistage du DG Responsable : Dr RAYNAL Fonction : Praticien Hospitalier MATERNITE Approbateur : Dr P. PANEL Fonction : Chef de Service Mise à jour : 3/5/13 Date de création : 21/02/2011 signature signature Liste de diffusion

Plus en détail

UE 2 Gynécologie Obstétrique - Pédiatrie

UE 2 Gynécologie Obstétrique - Pédiatrie UE 2 Gynécologie Obstétrique - Pédiatrie I. L examen prénuptial 1. Examens complémentaires obligatoires (en cas de consultation prénuptiale) Sérologie Rubéole et Toxoplasmose chez la femme Groupe sanguin

Plus en détail

DISCORDANCE DES POIDS DE NAISSANCE DES JUMEAUX BICHORIAUX : Diagnostic, Pronostic Obstétrical et Néonatal.

DISCORDANCE DES POIDS DE NAISSANCE DES JUMEAUX BICHORIAUX : Diagnostic, Pronostic Obstétrical et Néonatal. DISCORDANCE DES POIDS DE NAISSANCE DES JUMEAUX BICHORIAUX : Diagnostic, Pronostic Obstétrical et Néonatal. N. Mottet, M. Guillaume, A. Martin, R. Ramanah, D. Riethmuller SMFC 27 Juin 2013 L échographie

Plus en détail

DOSSIER NEPHROLOGIE - ECN P. MERVILLE

DOSSIER NEPHROLOGIE - ECN P. MERVILLE DOSSIER NEPHROLOGIE - ECN P. MERVILLE ENONCE Mlle L., ans, est au début du 4 mois (6 SA) d une première grossesse qui se déroule jusqu à présent sans problème particulier. Elle n a pas d antécédent particulier

Plus en détail

Item 20 : Prévention des risques fœtaux Iso-immunisation Sanguine Fœto-Maternelle (ISFM) (Évaluations)

Item 20 : Prévention des risques fœtaux Iso-immunisation Sanguine Fœto-Maternelle (ISFM) (Évaluations) Item 20 : Prévention des risques fœtaux Iso-immunisation Sanguine Fœto-Maternelle (ISFM) (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document 2010-2011

Plus en détail

LA TOXEMIE GRAVIDIQUE

LA TOXEMIE GRAVIDIQUE LA TOXEMIE GRAVIDIQUE ELEMENTS DE DIAGNOSTIC Pr. Hédi H RézigaR Centre de maternité et de néonatologie de Tunis 03/05/2003 SOUSSE -JAMU 2003 1 INTRODUCTION Grossesse à haut risque. Mortalité maternelle

Plus en détail

DIABETE GESTATIONNEL Protocole validé par le Conseil Scientifique du 17 avril 2013

DIABETE GESTATIONNEL Protocole validé par le Conseil Scientifique du 17 avril 2013 DIABETE GESTATIONNEL Protocole validé par le Conseil Scientifique du 17 avril 2013 Idéalement avant la grossesse au cours de l entretien pré-conceptionnel, repérage des facteurs de risque I. QUI ET QUAND

Plus en détail

Q.C.M 1. Quels sont, parmi ces propositions, les objectifs du plan d action du Ministère de la santé :

Q.C.M 1. Quels sont, parmi ces propositions, les objectifs du plan d action du Ministère de la santé : Q.C.M 1. Quels sont, parmi ces propositions, les objectifs du plan d action du Ministère de la santé 2008-2012 : A Réduire la Mortalité maternelle à 100 pour 100 000 naissances vivantes B Réduire la Mortalité

Plus en détail

L analyse du RCF. Le test à l ocytocine Pas d indication à la réalisation d un test à l ocytocine en cas de RCIU (Accord professionnel).

L analyse du RCF. Le test à l ocytocine Pas d indication à la réalisation d un test à l ocytocine en cas de RCIU (Accord professionnel). RPC Le Retard de Croissance Intra-Uterin mercredi 11 décembre 2013 L analyse du RCF Le RCF conventionnel Importante variabilité inter-observateur RCF conventionnel reste un élément clé de la surveillance

Plus en détail

THROMBOPHILIE ET GROSSESSE : PRÉVENTION DES RISQUES THROMBOTIQUES MATERNELS ET PLACENTAIRES

THROMBOPHILIE ET GROSSESSE : PRÉVENTION DES RISQUES THROMBOTIQUES MATERNELS ET PLACENTAIRES THROMBOPHILIE ET GROSSESSE : PRÉVENTION DES RISQUES THROMBOTIQUES MATERNELS ET PLACENTAIRES P. Edelman Club de Périfoetologie - 38, rue Beaujon 75008 Paris Extrait des Recommandations : Textes long et

Plus en détail

Traitements en Ambulatoire vs Traitements en Hospitalier

Traitements en Ambulatoire vs Traitements en Hospitalier Traitements en Ambulatoire vs Traitements en Hospitalier Pourquoi l intérêt du traitement en ambulatoire? - Bien être psychologique de la patiente : confort et qualité de vie. - Investissement de la patiente

Plus en détail

PREVENTION DE L ALLO IMMUNISATION ANTI ERYTHROCYTAIRE RHESUS D CHEZ LA FEMME ENCEINTE DE RHESUS NEGATIF

PREVENTION DE L ALLO IMMUNISATION ANTI ERYTHROCYTAIRE RHESUS D CHEZ LA FEMME ENCEINTE DE RHESUS NEGATIF version 3 page 1/9 Référence : RSN/PR/REA.O/009/C Date de 1 ère mise en service : 09/05/2004 N Date de la version modification 1 13/12/2006 2 04/04/2007 Suivi des modifications Objet de la modification

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES Département d Obstétrique, Gynécologie et Médecine de la Reproduction

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES Département d Obstétrique, Gynécologie et Médecine de la Reproduction CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES Département d Obstétrique, Gynécologie et Médecine de la Reproduction Professeur P. POULAIN CREATION PROTOCOLE BLOC / GHR / SDC MISE A JOUR 31 mars 2008 PREECLAMPSIE

Plus en détail

ANNEXE 1 : Facteurs de risque définissant une grossesse comme pathologique.

ANNEXE 1 : Facteurs de risque définissant une grossesse comme pathologique. ANNEXE 1 : Facteurs de risque définissant une grossesse comme pathologique. Période préconceptionnelle ou 1 ère consultation prénatale : ATCD PERSONNELS PREEXISTANTS NON GYNECOLOGIQUES : - Chirurgies,

Plus en détail

FICHE D OBSERVATION DES CAS DE MALADIE À VIRUS ZIKA

FICHE D OBSERVATION DES CAS DE MALADIE À VIRUS ZIKA Contenu des fiches d observation Les fiches d observation sont regroupées en 2 cahiers, «Nouveau-né» et «Mère», devant être utilisés conjointement pour les études de cohortes, qu elles soient prospectives

Plus en détail

Hypertension artérielle et grossesse

Hypertension artérielle et grossesse Hypertension artérielle et grossesse Vassilis TSATSARIS Maternité Port-Royal Paris La placentation humaine CT villeux Syncytiotrophoblaste Fœtus Chambre intervilleuse Colonne de CTEV prolifératifs CTEV

Plus en détail

J. Lansac CHU Tours 7/01/04 1

J. Lansac CHU Tours 7/01/04 1 Surveillance de la grossesse J Lansac CHU Tours 7/01/04 1 Première consultation Entre la 6ème et 10ème SA Objectifs : Confirmer l'état de grossesse Préciser le terme Evaluer les facteurs de risque Organiser

Plus en détail

ASPECTS LÉGAUX DU SUIVI DE LA GROSSESSE

ASPECTS LÉGAUX DU SUIVI DE LA GROSSESSE ASPECTS LÉGAUX DU SUIVI DE LA GROSSESSE INTRODUCTION Suivi de la grossesse = médecine préventive, rarement interventionnelle Poids médico-légal ++ Législation importante et évolutive Période à haut risque

Plus en détail

Annexes CHARTE Réseau périnatal

Annexes CHARTE Réseau périnatal Réseau Périnatal de Champagne -Ardenne Annexes CHARTE Réseau périnatal Transferts in utéro p2 Circulaire DHOS 21 juin 2006 relative à l organisation des transports périnatals des mères p3 Prise en charge

Plus en détail

FOETOPATHIES INFECTIEUSES

FOETOPATHIES INFECTIEUSES FOETOPATHIES INFECTIEUSES SIGNES ECHOGRAPHIQUES S. Kessler DIU 2011/2012 INTRODUCTION Effets de la grossesse sur la maladie Effets de l agent infectieux sur la grossesse Conséquences éventuelles pour l

Plus en détail

Définitions et épidémiologie

Définitions et épidémiologie 01. Définitions et épidémiologie O. Parant Pré-éclampsie La pathologie Pathologie maternelle spécifique de la grossesse (2 e et 3 e trimestre). Fréquente et potentiellement sévère : Cause majeure de morbidité

Plus en détail

Facteurs de risque et critères de sévérité de la pré-éclampsie

Facteurs de risque et critères de sévérité de la pré-éclampsie 03. Facteurs de risque et critères de sévérité de la prééclampsie F. Perrotin 03.1 Facteurs de risque Introduction La prééclampsie : importante morbidité maternelle et néonatale conséquences en terme de

Plus en détail

PREVENTION DE L ALLO IMMUNISATION ANTI ERYTHROCYTAIRE RHESUS D CHEZ LA FEMME ENCEINTE DE RHESUS NEGATIF

PREVENTION DE L ALLO IMMUNISATION ANTI ERYTHROCYTAIRE RHESUS D CHEZ LA FEMME ENCEINTE DE RHESUS NEGATIF version 3 page 1/11 Référence : RSN/PR/REA.O/009/C Date de 1 ère mise en service : 09/05/2004 Suivi des modifications N Date de la Objet de la modification Faite par : version modification 1 13/12/2006

Plus en détail

SURVEILLANCE DE LA GROSSESSE NORMALE

SURVEILLANCE DE LA GROSSESSE NORMALE SURVEILLANCE DE LA GROSSESSE NORMALE INTRODUCTION Dans la majorité des cas le processus normal de la grossesse et de l accouchement aboutit à la naissance d un enfant en bonne santé sans aucune complication

Plus en détail

La grossesse est un état d insulinorésistance majeure

La grossesse est un état d insulinorésistance majeure DIABETE ET GROSSESSE PRESENTE PAR DR BICHA DEFINITION Trouble de la tolérance glucidique conduisant à une hyperglycémie de sévérité variable Débutant ou diagnostiqué au cours de la grossesse quel que soit

Plus en détail

Pré éclampsie Eclampsie. Dr. A GHANNAM Anesthésie réanimation Institut National d Oncologie Faculté de Médecine et de Pharmacie UM5 Rabat

Pré éclampsie Eclampsie. Dr. A GHANNAM Anesthésie réanimation Institut National d Oncologie Faculté de Médecine et de Pharmacie UM5 Rabat Pré éclampsie Eclampsie Dr. A GHANNAM Anesthésie réanimation Institut National d Oncologie Faculté de Médecine et de Pharmacie UM5 Rabat INTRODUCTION Cause de morbidité et mortalité maternelle, 8% des

Plus en détail

Prise en charge de la pré-éclampsie et éclampsie à l`hôpital de Kampong Cham

Prise en charge de la pré-éclampsie et éclampsie à l`hôpital de Kampong Cham Prise en charge de la pré-éclampsie et éclampsie à l`hôpital de Kampong Cham Dr. Chap Chan Thida, Chef de Service gynéco-obstétrique, Hôpital de Kampong Cham. Tel: 012 420-002 E-mail: ccthidamtd@gmail.com

Plus en détail

Règlement sur les cas nécessitant une consultation d un médecin ou un transfert de la responsabilité clinique à un médecin

Règlement sur les cas nécessitant une consultation d un médecin ou un transfert de la responsabilité clinique à un médecin Éditeur officiel du Québec Ce document a valeur officielle. chapitre S-0.1, r. 4 Règlement sur les cas nécessitant une consultation d un médecin ou un transfert de la responsabilité clinique à un médecin

Plus en détail

L insuffisance cardiaque aigue définition

L insuffisance cardiaque aigue définition L insuffisance cardiaque aigue définition Apparition rapide ou aggravation des symptômes et/ou des signes d insuffisance cardiaque. survenant de novo ou décompensation d une insuffisance cardiaque chronique

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA PRÉMATURITÉ

ETAT DES LIEUX DE LA PRÉMATURITÉ SEMINAIRE PREMUP Vendredi 16 Mars 2012 ETAT DES LIEUX DE LA PRÉMATURITÉ 1 Pierre-Yves Ancel INSERM Unité 953 Unité de Recherche Epidémiologique en Santé Périnatale, Santé des Femmes et des Enfants PRÉMATURITÉ

Plus en détail

HEMATOME RETROPLACENTAIRE (HRP) DECOLLEMENT PREMATURE DU PLACENTA NORMALEMENT INSERE (DPPNI) définition: -Synonyme :Décollement prématuré du placenta

HEMATOME RETROPLACENTAIRE (HRP) DECOLLEMENT PREMATURE DU PLACENTA NORMALEMENT INSERE (DPPNI) définition: -Synonyme :Décollement prématuré du placenta HEMATOME RETROPLACENTAIRE (HRP) DECOLLEMENT PREMATURE DU PLACENTA NORMALEMENT INSERE (DPPNI) définition: -Synonyme :Décollement prématuré du placenta normalement inséré (DPPNI)ou placenta abruptio - Amas

Plus en détail

Allo-Immunisation sanguine Fœto-Maternelle

Allo-Immunisation sanguine Fœto-Maternelle 5 e année médecine Rotation 3 2016/2017 ISM Copy Module de Gynécologie Obstétrique Allo-Immunisation sanguine Fœto-Maternelle Définition C est la synthèse par la mère d allo-anticorps dirigés contre les

Plus en détail

2018 Campaign. Theme: Kidneys & Women s Health Include, Value, Empower. Date: March 8, World Kidney Day is a joint initiative of

2018 Campaign. Theme: Kidneys & Women s Health Include, Value, Empower. Date: March 8, World Kidney Day is a joint initiative of 2018 Campaign Date: March 8, 2018 Theme: Kidneys & Women s Health Include, Value, Empower World Kidney Day is a joint initiative of WKD Scientific Editorial 2016 Title: What we do and do not know about

Plus en détail

Il faut différencier les retards de croissance intra-utérin (RCIU), des petits pour l âge gestationnel (PAG)

Il faut différencier les retards de croissance intra-utérin (RCIU), des petits pour l âge gestationnel (PAG) CHU MARTINIQUE MFME Service Gynécologie Obstétrique PRISE EN CHARGE DES RCIU VASCULAIRES Ref : Créé le : 20 /11/2017 Version du : 31/03/2018 Rédacteur : B. SCHAUB Vérificateurs : JL. VOLUMENIE M. GAUTIER

Plus en détail

HELLP syndrome Diagnostic et prise en charge. DESC Réanimation médicale Toulouse juin 2009 Caroline SAMIER

HELLP syndrome Diagnostic et prise en charge. DESC Réanimation médicale Toulouse juin 2009 Caroline SAMIER HELLP syndrome Diagnostic et prise en charge DESC Réanimation médicale Toulouse juin 2009 Caroline SAMIER Définition Décrit par Weinstein en 1982 sur 29 patientes, le distinguant de la pré-éclampsie. Syndrome

Plus en détail

Prise en charge du diabète gestationnel : RPC CNGOF 2010

Prise en charge du diabète gestationnel : RPC CNGOF 2010 Prise en charge du diabète gestationnel : RPC CNGOF 2010 Aspects Gynéco-obstétricaux Formation gynerisq 31mai-1juin2013 O. THIEBAUGEORGES, P MIRONNEAU RPC DG: Aspects gynéco-obstétricaux Complications

Plus en détail

Indications de prise en charge des patientes en Réanimation / Unité de surveillance continue.

Indications de prise en charge des patientes en Réanimation / Unité de surveillance continue. Indications de prise en charge des patientes en Réanimation / Unité de surveillance continue. Dr Virginie Mignaux Service de Réanimation Polyvalente, Unité de Surveillance Continue Centre Hospitalier de

Plus en détail

Hypertension(s) et grossesse JM Krzesinski CHU Liège. ge- ULG

Hypertension(s) et grossesse JM Krzesinski CHU Liège. ge- ULG Hypertension(s) et grossesse JM Krzesinski CHU Liège ge- ULG Hypertension(s) et grossesse Fréquence HTA (PA = ou > 140/90 mmhg) : 6 à 8% des G Préé ééclampsie: 2% (HTA + Protéinurie) Eclampsie: 0,1% Les

Plus en détail

d e s Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique

d e s Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique COL L ÈGE N ATIONAL DES GYNÉ COLOGUES E T OBS TÉ TRICIENS FR A NÇ A IS Président : Professeur F. P u e ch EXTRAIT d e s Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique Publié le 10 décembre 2010 N o t a. Le

Plus en détail

Item 17 : Principales complications de la grossesse Hémorragie deuxième et troisième trimestres (Évaluations)

Item 17 : Principales complications de la grossesse Hémorragie deuxième et troisième trimestres (Évaluations) Item 17 : Principales complications de la grossesse Hémorragie deuxième et troisième trimestres (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document

Plus en détail

d e s Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique

d e s Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique COL L ÈGE N ATIONAL DES GYNÉ COLOGUES E T OBS TÉ TRICIENS FR A NÇ A IS Président : Professeur F. P u e ch EXTRAIT d e s Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique Publié le 10 décembre 2010 N o t a. Le

Plus en détail

Informations destinées aux professionnels de santé. Détermination prénatale du génotype RHD fœtal à partir du sang maternel

Informations destinées aux professionnels de santé. Détermination prénatale du génotype RHD fœtal à partir du sang maternel Informations destinées aux professionnels de santé Détermination prénatale du génotype RHD fœtal à partir du sang maternel L allo-immunisation fœto-maternelle est la production d anticorps (Ac) maternels

Plus en détail

NE PAS REMPLIR OU MODIFIER LES ZONES %%%%%%% (INFORMATIONS REPRISES PAR LE LOGICIEL)

NE PAS REMPLIR OU MODIFIER LES ZONES %%%%%%% (INFORMATIONS REPRISES PAR LE LOGICIEL) NE PAS REMPLIR OU MODIFIER LES ZONES %%%%%%% (INFORMATIONS REPRISES PAR LE LOGICIEL) Auteur(s) Référence : Date de dernière validation : %%%%%%%%% Date prévisionnelle de révision : %%%%%%%%% Valideur(s

Plus en détail

Prise en charge et critères d extraction

Prise en charge et critères d extraction 04. Prise en charge et critères d extraction O. Parant Prise en charge obstétricale Il n existe pas actuellement de traitement curatif spécifique de la PE (thérapeutiques innovantes ou ciblées en cours

Plus en détail

Quel examen complémentaire devez-vous prescrire pour décider de la prise en charge immédiate de cette patiente?

Quel examen complémentaire devez-vous prescrire pour décider de la prise en charge immédiate de cette patiente? DOSSIER N 1 Une patiente âgée de 25 ans consulte aux urgences pour un épisode de saignement extériorisé par le vagin associé à des douleurs abdomino-pelviennes à type de contractions, alors qu elle est

Plus en détail

MODULE 3 ACCOUCHEMENT NORMAL EN PRESENTATION DU SOMMET SUITES DE COUCHES NORMALES ET PATHOLOGIQUES

MODULE 3 ACCOUCHEMENT NORMAL EN PRESENTATION DU SOMMET SUITES DE COUCHES NORMALES ET PATHOLOGIQUES MODULE 3 ACCOUCHEMENT NORMAL EN PRESENTATION DU SOMMET SUITES DE COUCHES NORMALES ET PATHOLOGIQUES I. ACCOUCHEMENT A. PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL Connaître les différents mécanismes physiologiques intervenant

Plus en détail