Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Ecole Normale Supérieure de Lyon

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Ecole Normale Supérieure de Lyon"

Transcription

1 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Ecole Normale Supérieure de Lyon Juillet 2010

2 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Ecole Normale Supérieure de Lyon Juillet 2010

3 Evaluation des diplômes Masters Vague A ACADÉMIE : LYON Établissement : Ecole Normale supérieure de Lyon Demande n S Domaine : Sciences, technologies, santé Mention : Biosciences Présentation de la mention Le master «Biosciences», créé en 2007, est en renouvellement. La formation est co-habilitée par l Ecole Normale Supérieure de Lyon (ENS) et l Université Claude Bernard - Lyon 1 (UCBL1). Les objectifs sont de donner une formation de haut niveau «à et par la recherche» aux étudiants pour les préparer à une thèse et à plus long terme à une insertion dans la recherche comme chercheur ou enseignant-chercheur. La formation, qui ne comprend qu une spécialité, est volontairement multidisciplinaire et couvre l ensemble de la biologie moderne. Elle s appuie sur un vaste choix d enseignements optionnels et de stages, avec une forte ouverture à l international, permettant à l étudiant de construire son parcours et d être préparé au mieux au contexte international de la recherche. Avis condensé Avis global : Le master «Biosciences» offre une formation de haut niveau à la recherche fondamentale. La qualité du recrutement, l implication dans les enseignements de chercheurs internationalement reconnus, l accueil des étudiants dans des laboratoires reconnus à Lyon, en France ou à l étranger, sont la garantie de l excellence des étudiants à la sortie du master pour une poursuite de thèse dans les meilleures conditions. La vocation généraliste du master n empêche pas les étudiants de se spécialiser par le choix des options et des sujets de stage, tout en leur permettant d acquérir une compréhension globale de la biologie. L insertion des étudiants en thèse, qui est l objectif principal du master, est déjà très bonne (70 %) même si elle peut encore être améliorée. Ce master devrait diversifier son recrutement sur le site lyonnais au-delà de l ENS mais surtout vers l extérieur en France comme à l international. Points forts Il s agit d une formation de haut niveau en biologie, par la qualité du vivier d étudiants, de l équipe pédagogique et de l environnement scientifique. La formation est délibérément transversale mais permet de construire des parcours spécialisés. La formation à la recherche s appuie sur une politique de stages très développée bénéficiant d un fort réseau de laboratoires français et étrangers. La volonté de préparer de futurs chercheurs à un contexte international compétitif se traduit par une formation poussée à la communication scientifique en anglais et par l incitation très forte à effectuer un stage à l étranger. Points faibles : Le vivier de recrutement est très étroit. Il n existe pas de conseil de pilotage/perfectionnement. NOTATION GLOBALE (A+, A, B ou C) : A+ 1

4 Recommandations pour l établissement : Le recrutement des étudiants devrait être diversifié au niveau local vers les autres formations lyonnaises, mais surtout vers les universités françaises et les établissements étrangers. L ouverture vers la recherche industrielle pourrait être améliorée par l augmentation du nombre de laboratoires d accueil, l implication d intervenants du secteur. La mise en place d un conseil de perfectionnement incluant des membres extérieurs à la formation permettrait d avoir un avis critique et constructif en vue d apporter des améliorations dans la formation. La durée des stages pourrait être modulée car une durée fixe est susceptible de conduire à écarter certains projets de stage. Avis détaillé 1 OBJECTIFS (scientifiques et professionnels) : L objectif majeur est clairement de former de futurs chercheurs et enseignants-chercheurs en les préparant à effectuer une thèse. Grâce à des enseignements de pointe assurés par des chercheurs reconnus internationalement dans la plupart des domaines des sciences de la vie, les étudiants peuvent acquérir les connaissances et les compétences nécessaires à la poursuite d un programme de recherche. L initiation à la recherche est assurée par trois stages de quatorze semaines chacun, avec pour objectif que chaque étudiant effectue au moins un stage à l étranger. 2 CONTEXTE (positionnement, adossement recherche, adossement aux milieux socioprofessionnels, ouverture internationale) : Le master s inscrit logiquement dans l offre de formation de l ENS Lyon. Il fait suite à la licence «Biosciences» co-habilitée par l ENS et l UCBL1, et donne accès aux Ecoles doctorales des sciences de la vie de l université, ainsi qu à la préparation à l Agrégation proposée par l ENS. Il est complémentaire des autres masters de biologie de l université et original par son caractère généraliste. Il est fortement adossé à la recherche grâce au potentiel scientifique local constitué par les nombreux laboratoires académiques du Pôle de Recherche et d Enseignement Supérieur (PRES) de Lyon, qui fournissent la plupart des intervenants et peuvent accueillir les étudiants en stage, et grâce à un réseau très développé de laboratoires français et étrangers susceptibles de proposer des sujets de stage. L adossement au milieu socioprofessionnel de la recherche académique est excellent puisque les laboratoires de recherche du secteur public constituent le milieu d insertion naturel des étudiants à la sortie du master. L adossement au milieu de la recherche industrielle apparaît comme secondaire, et les laboratoires privés impliqués dans la formation autrement que par le biais de financements sont peu nombreux. Une journée de sensibilisation au monde industriel (Journée des industriels) est tout de même proposée et des visites de laboratoires industriels sont prévues. L ouverture internationale apparaît comme un point primordial dans le master car elle constitue un aspect essentiel du métier de chercheur. Elle est pratiquée sous différentes formes : 1 L encouragement à effectuer au moins un stage à l étranger dans l un des 87 laboratoires sélectionnés pour accueillir les étudiants (cela concerne 55 % des étudiants actuellement, l objectif est de porter le taux à 90 %). Les étudiants ont la possibilité de suivre une unité d enseignement (UE) sur leur lieu de stage, et ils sont aidés pour trouver des bourses. 2 Un enseignement d anglais classique associé à un apprentissage de la communication scientifique en anglais via le rapport bibliographique du stage de second semestre, et les rapports écrits et présentations orales des stages. 3 L utilisation intensive de l anglais dans les UE «Europe» organisées sous la forme de «workshop» scientifiques. 4 L accueil d étudiants étrangers, actuellement peu développé (10 % environ chaque semestre), mais dont l augmentation est un objectif affiché. Suite à une expérience pilote très positive d ouverture d une UE «Europe» à des étudiants extérieurs, notamment étrangers, ce type d ouverture sera généralisé à toutes les UE «Europe». Il est prévu de développer les échanges institutionnels et la co-délivrance de diplômes avec des établissements étrangers, absents actuellement. 2

5 3 ORGANISATION GLOBALE DE LA MENTION (structure de la formation et de son organisation pédagogique, politique des stages, mutualisation et co-habilitations, responsable de la formation et équipe pédagogique, pilotage de la formation) : Le master est organisé en quatre semestres : un semestre d enseignements fondamentaux et méthodologiques, qui comprend deux Unités d Enseignement (UE) obligatoires d anglais et de bioéthique, histoire des sciences et communication scientifique, et quatre UE classiques à choisir dans une liste de douze UE traitant de sujets variés ; et trois semestres comprenant chacun un stage de longue durée (14 semaines) complété par une UE «Europe» d enseignement en anglais sous forme de conférences. La politique des stages est un des axes prioritaires de la mention. Elle s appuie sur un réseau de laboratoires d accueil très développé comprenant tous les laboratoires «Sciences et Santé» du PRES de Lyon, 93 laboratoires français hors PRES et 87 laboratoires étrangers, principalement européens. Les étudiants sont incités à effectuer au moins un stage à l étranger. Les stages sont évalués sur un rapport en anglais, associé à un rapport bibliographique (semestre 2) ou un oral (semestres 3 et 4). Le master est co-habilité entre l ENS et l UCBL1. Des enseignants-chercheurs et chercheurs des deux établissements participent aux enseignements et accueillent des étudiants en stage de recherche dans leurs laboratoires. Cependant, les apports spécifiques et la complémentarité des deux partenaires sont affichés clairement. Certaines UE sont organisées conjointement avec d autres formations ou Ecoles comme le master «Thérapie cellulaire et biothérapies» des Hospices Civils de Lyon et l INSA de Lyon. Le master est sous la co-responsabilité d un enseignant-chercheur de l ENS et d un enseignant-chercheur de l UCBL1. La plupart des responsables d UE sont des enseignants-chercheurs ou chercheurs de l un des deux établissements. De nombreux intervenants viennent d institutions extérieures, françaises ou étrangères. C est le cas notamment des UE «Europe». Toutes les UE ont un (semestre 1) ou deux (UE «Europe» et stages) responsables bien identifiés. Le master est piloté par une équipe de formation composée des deux co-responsables du master, des deux responsables des stages, du directeur du Département de biologie, du responsable de la licence de biologie fondamentale, d un représentant de l Ecole doctorale «BMIC» et plusieurs responsables d UE. Cette équipe de formation fait office de commission pédagogique, chargée des admissions, du suivi des étudiants au cours de leurs cursus, et des évolutions de la formation. Il n existe pas de conseil de perfectionnement. 4 BILAN DE FONCTIONNEMENT (origines constatées des étudiants, flux, taux de réussite, auto-évaluation, analyse à 2 ans du devenir des diplômés, bilan prévisionnel pour la prochaine période) : Les étudiants entrant en M1 viennent à 85 % de la licence «Biologie fondamentale» co-habilitée elle aussi par l ENS et l UCBL1. Malgré la qualité de ces étudiants déjà présélectionnés dans une formation d excellence, une ouverture vers les autres formations locales, nationales et internationales serait bienvenue. Le nombre de candidatures extérieures (27 en 2009) apparaît étonnamment faible au regard de la qualité du master. Il est prévu de faire un effort vers les autres formations lyonnaises et vers l étranger, l objectif étant de porter à 20 % le taux d étudiants étrangers. Les taux de taux de réussite sont très proches de 100 % en M1 comme en M2. La très grande majorité des étudiants de M1 continuent dans la même formation ou préparent l agrégation. Les procédures d évaluation mises en place pour toutes les UE fonctionnent bien puisqu elles ont permis de faire évoluer positivement la formation. L analyse du devenir à deux ans est incomplète car la formation est récente. 60 à 70 % des étudiants sortant du M2 effectuent une thèse. Les autres suivent la préparation à l agrégation ou une formation complémentaire. Le bilan prévisionnel est d accueillir soixante étudiants au maximum, effectif compatible avec un bon suivi pédagogique des étudiants, avec pour objectif de diversifier le recrutement vers les formations locales et l étranger (objectif de 20 % d étrangers), et d augmenter le taux d insertion en thèse à 80 %. Il est prévu également d améliorer l ouverture à l internationale en augmentant le taux d étudiants effectuant un stage à l étranger, et en développant des accords avec des établissements étrangers ou encore en créant un Erasmus Mundus. 3

6 Evaluation des diplômes Masters Vague A ACADÉMIE : LYON Établissement : Ecole Normale Supérieure de Lyon Demande n S Domaine : Sciences, technologies, santé Mention : Sciences de la matière : physics and chemistry Présentation de la mention La mention présentée s inscrit dans la lignée de la collaboration entre l Ecole Normale Supérieure de Lyon (ENS Lyon) et l Université Lyon 1 - Claude Bernard (UCBL). Elle a été habilitée deux fois depuis la mise en œuvre du schéma licence-master-doctorat (LMD) et faisait suite au magistère éponyme. La mention de master «Sciences de la matière» (SM) propose une spécialité unique à vocation recherche. La première année de master (M1) est un tronc commun dans lequel l étudiant(e) choisit une majeure, «Physique» ou «Chimie», et peut personnaliser sa formation essentiellement au cours du deuxième semestre (S2). La deuxième année de master (M2) est organisée en cinq parcours différents («Physique, concepts et applications» ; «Chimie, concepts et applications» ; «Modélisations des systèmes complexes» ; «Physique, chimie et méthodes numériques» et «ATOSIM») dont un Erasmus Mundus (ATOSIM) plus un sixième dit d ouverture et qui permet aux étudiants d effectuer le S3 à l extérieur du site. La mention bénéficie du label «Université de Lyon» délivré par le Pôle de recherche et d enseignement supérieur (PRES). Avis condensé Avis global Excellente formation réunissant quasiment tous les critères à un très bon niveau. Le recrutement est de grande qualité et il en est de même pour les enseignements dont la présentation est en général très claire. Les laboratoires d adossement sont tous de qualité. Il existe également une bonne articulation avec les autres mentions de physique et de chimie du site et l ouverture internationale existe notamment via un master Erasmus Mundus. Le dossier est clair avec d une manière générale une présentation détaillée des données nécessaires à l évaluation (un bémol toutefois concernant les parcours en création, vide infra). Enfin, L auto-évaluation du dossier (son ou ses auteurs ne sont pas identifiés) est critique et constructive et laisse présager d une amélioration continue de la mention. Points forts : La grande qualité du recrutement et le suivi important des étudiants, y compris en stage. La structuration cohérente et claire. L équipe pédagogique et l adossement recherche de grande qualité. La possibilité de départ à l étranger (semestre ou stage). Le fort taux de poursuite en doctorat. Le choix important pour les étudiants à partir du M1. Point faible : Aucune intervention de partenaires du monde socio-économique. 1

7 NOTATION GLOBALE (A+, A, B ou C) : A+ Recommandation pour l établissement : Il conviendrait d augmenter le recrutement international et les stages à l étranger. De plus, la formation gagnerait à ouvrir une fenêtre sur le monde socio-économique. Il faudrait favoriser une plus grande cohérence, entre les parcours, sur la valorisation en crédits des stages en particulier et une meilleure coordination entre, et argumentation pour, les parcours en création. Avis détaillé 1 OBJECTIFS (scientifiques et professionnels) : L objectif scientifique affiché de cette mention de master est de proposer une formation généraliste d excellence dans tous les champs disciplinaires de la physique et de la chimie en favorisant un réel potentiel d innovation. L objectif professionnel est de former, via une thèse de doctorat après le master, des chercheurs de haut niveau compétitifs y compris au niveau international. La qualité du recrutement, du contenu de la formation et de l adossement recherche sont de réelles garanties de succès. 2 CONTEXTE (positionnement, adossement recherche, adossement aux milieux socioprofessionnels, ouverture internationale) : Le positionnement est clair dans l ENS Lyon. La mention de master fait suite à la troisième année de licence (L3) «Sciences de la matière» qui vise les élèves des classes préparatoires. Il n y a pas de recouvrement avec l autre mention («Biosciences») et les trois spécialités co-habilitées par l ENS Lyon. De plus, cette mention est complémentaire des autres formations en physique ou chimie de la région de part son caractère interdisciplinaire. Cette formation est labellisée par le PRES Université de Lyon. Il n est toutefois pas fait mention d écoles doctorales (ED) dans le dossier. L adossement recherche, de très grande qualité, dépasse largement la région spécialement pour la physique ; nombre de laboratoires d accueil sont même localisés à l étranger. Il n y a pas d interactions avec les milieux socio-professionnels, sans doute du fait des objectifs annoncés ; une fenêtre ouverte sur ces réalités pourrait tout de même être un plus. L ouverture internationale est réelle : ainsi 40% des étudiants de la mention ont une expérience (semestre ou stage) à l étranger à l issue de leur cursus et il existe un parcours Erasmus Mundus en collaboration avec les universités de Rome et d Amsterdam. Par ailleurs, 10% des étudiants sont des étrangers ; une proportion qu il est sans doute possible d augmenter en essayant également d augmenter le niveau moyen de ces étudiants (cf réussite). 3 ORGANISATION GLOBALE DE LA MENTION (structure de la formation et de son organisation pédagogique, politique des stages, mutualisation et co-habilitations, responsable de la formation et équipe pédagogique, pilotage de la formation) : Le M1, qui débouche sur six parcours possibles en M2, est pluridisciplinaire mais avec une «majeure» identifiée, «Physique» ou «Chimie». Le M2 permet, selon les parcours, une spécialisation plus grande mais aussi de conserver ce caractère pluridisciplinaire. En M1, deux listes d unités d enseignement (UE) (50 au total), «principales» et «optionnelles» permettent aux étudiants de bâtir un socle avec une majeure, essentiellement au S1, puis de personnaliser leur formation, essentiellement au S2. Le choix est large et la présentation des passages obligés est claire. Parmi les six parcours de M2, deux («Physique, concepts et applications» et «Chimie, concepts et applications») correspondent à une spécialisation en physique ou en chimie, un à une ouverture sur un master extérieur au site et trois ont une vocation interdisciplinaire autour de la modélisation numérique. Parmi ces trois, le parcours «ATOSIM» est un parcours Erasmus Mundus en renouvellement tandis que les deux autres, «Modélisations des systèmes complexes», et «Physique, chimie et méthodes numériques», aux objectifs ambitieux, correspondent à des demandes de création. Toutefois, l articulation entre, et la justification pour, ces trois parcours dont les thématiques se recouvrent de façon significative n est pas clairement présentée. (vide infra pour des détails sur l organisation de chacun de ces parcours). 2

8 Une véritable politique de stages est mise en œuvre ; ainsi les stages (12 semaines en M1 et plus de 16 semaines en M2) font l objet d un suivi spécifique et se déroulent localement, nationalement et à l international. On peut toutefois regretter l absence d informations et de données sur d éventuels stages en milieu industriel (recherche et développement - R&D). Il existe également des mutualisations avec la mention «Chimie» de l UCBL avec laquelle la mention «SM» est co-habilitée, ainsi qu avec la mention «Informatique» et la mention «Mathématique et applications, ingénierie mathématique» de l UCBL pour le parcours «Modélisations des systèmes complexes». Des mutualisations avec l Université de Savoie - Chambéry existent également. Les enseignants sont issus de l ENS Lyon (55%), de l UCBL (35%) et de l extérieur. La mention fait l objet d un pilotage précis assuré par une commission pédagogique regroupant les responsables de la mention, ceux du M1 et des différents parcours de M2 et les responsables des stages (tous sont issus des laboratoires de recherche d adossement). Cette commission a en charge le recrutement des étudiants, les choix des enseignants, l organisation des enseignements et des stages, l évaluation des UE, les modalités de contrôle des connaissances Ce master ne présentant que des parcours en M2, ils sont analysés dans cette section. Parcours «Physique, concepts et applications» (renouvellement) : Un large choix d UE en S3 et en partie en S4 permet une spécialisation progressive. Deux orientations sont proposées : «Physique hors équilibre» et «Champs, particules, matière condensée». L astrophysique est également une formation possible. Le stage en laboratoire du S4 est crédité de 18 crédits européens (CE). Le contenu de ce parcours est à la mesure de l objectif affiché, une formation de très haut niveau en physique qui donne le bagage nécessaire à la poursuite de thèses théoriques ou expérimentales. Parcours «Chimie, concepts et applications» (renouvellement) : Les UE théoriques (18 CE) sont réparties en trois blocs, dont un assuré par un professeur invité et un autre mutualisé avec la mention de master «Chimie» de l UCBL. Ces UE permettent de se spécialiser en chimie physique et catalyse, chimie organique et bio-organique, ou chimie des matériaux. Les 12 CE restant du S3 correspondent à un stage bibliographique qui anticipe sur le sujet de recherche du stage en laboratoire du S4 (30 CE). Ce choix, sans remettre en cause le contenu des UE très bon par ailleurs, affaiblie un peu la partie théorique. Parcours «ATOSIM» (renouvellement) : Ce parcours spécifique se déroule dans le cadre d un «master Erasmus Mundus» Lyon/Rome (Université de Rome - la Sapienza)/Amsterdam (Université d Amsterdam). L objectif scientifique est la modélisation numérique des systèmes atomiques et moléculaires. Les UE sont communes avec le M1 (mise à niveau pour les extérieurs) et avec les majeures de «Physique» et de «Chimie». Une école européenne est obligatoire au second semestre. La finalité de la formation est un accès à la recherche. Parcours «d ouverture» (renouvellement) : Ce parcours permet à des élèves normaliens ou auditeurs issus du M1 (10-15/an) de poursuivre leur formation par un M2 extérieur à l offre locale. Une bonne opportunité qui est encadrée avec sérieux. Parcours «Physique, chimie et méthodes numériques» (création) : L objectif est d appréhender la modélisation numérique des concepts fondamentaux en physique et en chimie. Ce parcours s inspire du parcours Erasmus Mundus «ATOSIM» en élargissant l offre des compétences. Le but, toutefois peu clairement explicité, est le doctorat. L ambition est très grande : former des spécialistes de la simulation de très haut niveau sur des thèmes allant de la physique des particules, aux prévisions météorologiques, à la simulation du climat, à l aérohydrodynamique, à la simulation des galaxies et aux calculs ab initio en sciences de la matière. Parcours «Modélisation des systèmes complexes» (création) : Il s adosse à l Institut des Systèmes Complexes nouvellement créé à Lyon. Ce parcours donne une formation interdisciplinaire sur la modélisation de systèmes complexes associant connaissances en chimie, physique, informatique et mathématique. L objectif est la recherche académique (doctorat). Ce parcours est mutualisé avec les mentions «Informatique» et «Mathématique et applications, ingénierie mathématique» de l UCBL. Toutefois, l organisation n est pas très claire et la place et le poids du stage de S4 ne sont pas explicités. 4 BILAN DE FONCTIONNEMENT (origines constatées des étudiants, flux, taux de réussite, auto-évaluation, analyse à 2 ans du devenir des diplômés, bilan prévisionnel pour la prochaine période) : L essentiel (environ 80%) des étudiants (50% de normaliens et 50% d auditeurs) de M1 sont issus du L3 «SM» de l ENS Lyon. Les étudiants du M2 viennent en grande majorité (plus de 65%) du M1. Les étudiants étrangers représentent environ 10% des effectifs. Les flux en M1 sont compris entre 60 et 75 étudiants/an avec environ deuxtiers d inscrits dans la «majeure» «Physique» et un tiers dans la majeure «Chimie». La réussite est excellente (plus de 95%) dans les deux filières. Les flux d étudiants en M2 (40-60) se partagent dans des proportions similaires à 3

9 celles du M1 entre la physique et la chimie et la réussite avoisine 100%. Il faut noter que 37% des étudiants valident également l agrégation es «Sciences physiques». Le parcours Erasmus Mundus «ATOSIM» de M2 ne bénéficie toutefois que d un flux modeste (10-15 étudiants/an, issus essentiellement du Brésil, de l Inde et de la Chine) et souffre d une réussite nettement moins bonne (60-67%) mais aucune explication n est avancée. Enfin les flux associés à la création des nouveaux parcours interdisciplinaires de M2 («Modélisations des systèmes complexes», «Physique, chimie et méthodes numériques») ne sont pas clairement identifiés. L ensemble des UE du M1 est systématiquement évalué par les étudiants à l issue du M1 mais également, ce qui est particulièrement intéressant, pendant le M2. L évaluation est plus variable en M2. La poursuite en doctorat, annoncée comme un objectif important, oscille entre 80 et 90% pour les parcours «Chimie» et «Physique» du M2. Environ 10% des étudiants, titulaires de l agrégation, choisissent l enseignement. 4

10 Evaluation des diplômes Masters Vague A ACADÉMIE : LYON Établissement : Ecole Normale Supérieure Lettres et Sciences Humaines (ENS-LSH) Demande n S Domaine : Sciences humaines et sociales Mention : Sciences sociales Établissement : Ecole Normale Supérieure Lettres et Sciences Humaines (ENS-LSH) Demande n S Domaine : Sciences humaines et sociales Mention : Sciences sociales Établissement : Ecole Normale Supérieure Lettres et Sciences Humaines (ENS-LSH) Demande n S Domaine : Sciences humaines et sociales Mention : Sciences sociales Présentation de la mention L École normale supérieure (ENS) de Lyon qui a réuni en janvier 2010 les deux Écoles de sciences et de lettres et sciences humaines offre, dans une mention «Sciences sociales» qui en compte quatorze, trois spécialités, l une orientée en M1-M2 vers la recherche, les deux autres vers des voies professionnelles novatrices, mais qui ne sont proposées qu en M2 : La spécialité «Systèmes territoriaux, aide à la décision, environnement» (STADE) correspond à un M1 et à un M2 centrés sur la recherche dans les domaines de l organisation et de la gestion territoriale, de l environnement et du développement durable. La spécialité «Administrateur des institutions de recherche et de diffusion des connaissances» (ADMIRE) vise à former en M2 des cadres administratifs de haut niveau des établissements d enseignement supérieur, des établissements de recherche et des entreprises dotées de forts pôles recherche et développement (R & D), qu ils soient nationaux ou européens, voire hors de l Europe. La spécialité «Métiers internationaux du savoir» (MISA) organise en M2 une formation destinée aux dirigeants et cadres des établissements d enseignement et de recherche en Europe, afin de leur fournir les outils d analyse et d action pour relever le défi de l expertise scientifique dans le cadre de collaborations internationales. Avis condensé Avis global : Il est délicat de formuler un avis sur une mention «Sciences sociales» très hétérogène, pour ne pas dire formelle car sans pilotage de mention, dont seulement trois spécialités sur quatorze sont portées par l ENS de Lyon et qui s inscrit dans une architecture complexe et mal hiérarchisée (entre domaines, mentions et spécialités) : ainsi, ne 1

11 présentant pas de M1 spécifique, les deux dernières spécialités à visées professionnelles sont de fait contraires à la structure du LMD. Néanmoins, il faut souligner l originalité et la pertinence de l offre dans ces domaines, que permettent un encadrement d excellence et un recrutement très sélectif aux niveaux français et européen, tant pour les élèves reçus au premier concours de l ENS que pour ceux admis au second concours ou sur dossier. La spécialité «STADE» repose sur une qualité scientifique incontestable en géographie, mais trop strictement monodisciplinaire pour prétendre à l excellence dans le contexte actuel où la pluridisciplinarité est vivement encouragée, en particulier à l ENS de Lyon. Points forts : L excellence de l encadrement pédagogique et scientifique, adossé à de très solides équipes de recherche. Les atouts d un recrutement très sélectif qui s ouvre en partie à l international. L effort de renouvellement des formations dans des directions pertinentes et à encourager. Points faibles : L organisation complexe et incomplète (voire inexistante) de la mention, assortie d une très faible mutualisation et d un pilotage allusif. Le suivi des étudiants, très peu indiqué dans le dossier, alors qu il semblerait relativement aisé à réaliser compte tenu des modalités du recrutement. Les deux spécialités professionnelles trop calquées sur la structure des anciens DESS et ne se distinguant pas toujours nettement entre elles. Une étude trop partielle des débouchés potentiels à l échelon national et européen. NOTATION GLOBALE (A+, A, B ou C) : B Recommandations pour l établissement : Il conviendrait de clarifier l organisation d ensemble et le pilotage de la mention «Sciences sociales», à la fois au sein de l ENS et avec les établissements cohabilités. Les formations gagneraient à mieux définir les objectifs visés, à réfléchir davantage à l articulation entre une recherche de haut niveau et les milieux professionnels et à profiter des importantes ressources de l établissement en Sciences humaines et sociales (SHS) (et au-delà) pour renforcer une dynamique pluridisciplinaire indispensable à l heure actuelle. Le rapprochement des trois spécialités ferait ainsi apparaître plus nettement les mutualisations possibles et les complémentarités. Il faudrait, même si tout ou partie du recrutement est (très) sélectif, veiller à assurer le suivi de tous les étudiants. Avis détaillé 1 OBJECTIFS (scientifiques et professionnels) : Les trois spécialités de la mention «Sciences sociales» proposées par l ENS de Lyon ont des finalités très différentes qui seront présentées successivement. Les objectifs de la spécialité «STADE», formation centrée sur la recherche en géographie, manquent de clarté : d un côté, les enseignements et les mémoires à réaliser visent principalement à acquérir les outils théoriques et épistémologiques en vue de préparer un Doctorat en géographie, ainsi que les concours de l enseignement secondaire (en particulier l agrégation de géographie) qui sont conformes à la vocation des ENS ; mais elle prétend aussi conduire aux métiers de l aménagement territorial (techniciens auprès des collectivités territoriales), ce que les types d enseignements dispensés dans cette spécialité ne permettent pas, du moins directement. Les deux spécialités de master 2 professionnel ont l ambition justifiée d investir le domaine de l administration de la recherche et de l enseignement supérieur et de l analyse de leur pilotage, dans une perspective internationale. Elles recrutent certes à partir de divers M1 en SHS, mais affirment leur préférence pour les étudiants disposant déjà d un M2, voire inscrits en doctorat. La spécialité «ADMIRE», bien délimitée, vise à doter les universités et grands établissements de recherche en France ou à l étranger de personnel apte à assumer l administration de la recherche, l aide au pilotage des formations et des laboratoires, les procédures lourdes d appel d offres, tant à l échelle nationale (ANR ), européenne (PCRD, ESF ) qu internationale. Le personnel administratif actuellement en charge de ces questions a besoin d être formé et la dimension de la formation continue doit être encouragée, ce qu envisage la formation. Elle repose donc sur une solide base juridique et administrative. 2

12 Celle sur les «Métiers internationaux du savoir» est davantage destinée à doter les étudiants ou les professionnels en place d instruments d expertise sur l enseignement supérieur et la recherche : les «métiers internationaux du savoir» (expression volontairement englobante, en dépit d un certain flou) doivent de plus en plus établir des collaborations scientifiques à l échelle internationale. Cette formation est pertinente, car elle correspond à un paysage éducatif bouleversé où il s agit de relever ce type de défis. Néanmoins, ses contours sont moins nets que ceux de la spécialité «ADMIRE», par nature certes, mais aussi peut-être faute d une étude prospective serrée à l échelle internationale ou, tout au moins, européenne. 2 CONTEXTE (positionnement, adossement recherche, adossement aux milieux socioprofessionnels, ouverture internationale) : Les trois spécialités présentées par l ENS de Lyon ne constituent qu une petite partie des quatorze spécialités incluses dans cette mention de «Sciences sociales» pour l académie de Lyon, les onze autres, en cohabilitation, étant «portées» par d autres établissements (l Université Lyon 2 essentiellement, mais aussi celles de Lyon 3 et de Saint-Etienne) et intégrées dans des cohabilitations multiples, à l aire régionale (outre les précédents établissements, l Ecole des Mines de Saint-Etienne, les universités de Savoie, de Grenoble 1 ) voire nationale. L adossement aux équipes de recherche de la région, qui ont souvent une dimension nationale (CIEP de Sèvres), voire internationale, ne fait aucun doute, même si on ne perçoit pas toujours dans les dossiers la manière dont s effectue la formation des étudiants «à et par» la recherche dans les laboratoires. L ouverture internationale est affirmée et pratiquée, mais il n est pas envisagé de diplômes internationaux. Toutefois, faute d autres éléments pouvant permettre une expertise commune du contexte de cette mention, les trois spécialités présentées seront évoquées consécutivement. La spécialité «STADE» s inscrit dans le prolongement d une licence de géographie et vise à préparer les concours d enseignement, en particulier l agrégation de géographie. Elle est adossée à des équipes de recherche reconnues, implantées dans la région (cinq laboratoires en réseau) et offrant un éventail assez large d objets de recherche. Mais, au-delà de ce réseau régional cohérent et assez intense, on note une ouverture internationale grâce à un ensemble de collaborations effectives. En revanche, l adossement aux milieux socio-professionnels n apparaît guère dans le dossier. La formation accueille un flux important d étudiants étrangers, comporte des missions de recherche et inclut l existence d un parcours international, auquel sont incités les étudiants. Il organise des enseignements en ligne avec des universités italiennes, portugaises, espagnoles et syriennes, mais sans doublesdiplômes. La spécialité «ADMIRE», qui vient de débuter en 2009, bénéficie d une forte implication des professionnels. Ces intervenants sont issus du domaine public ou privé et exercent des responsabilités au plan national ou européen. C est un atout à préserver. Elle est susceptible également de profiter de l environnement en matière de recherche de l ENS et de sa restructuration, même si cette implication dans la formation demeure trop peu explicite. La spécialité «Métiers internationaux du Savoir» est unique sur le plan national et, probablement, international : il faut souligner le partenariat avec le Centre international d études pédagogiques, opérateur à l international des deux ministères chargés de l Education nationale et de l Enseignement supérieur. 3 ORGANISATION GLOBALE DE LA MENTION (structure de la formation et de son organisation pédagogique, politique des stages, mutualisation et co-habilitations, responsable de la formation et équipe pédagogique, pilotage de la formation) : Il est impossible de parler véritablement d une mention, tellement les structures des spécialités sont étanches et leurs liens entre elles inexistants. Il convient donc d analyser ces dernières l une après l autre, faute de disposer d un véritable pilotage, même projeté, de la mention «Sciences sociales». Ce point est évidemment très dommageable, d autant que l harmonisation avec les établissements cohabilités fait souvent défaut. Pour la spécialité «STADE», la structure est explicite, progressive et cohérente, du M1 au M2. Les enseignements fondamentaux ont leur place et ne peuvent être contournés grâce à des modules d une semaine sur chaque site pour l ensemble des étudiants (Europe, territoires, diagnostic, intelligence environnementale). L offre est aussi plastique et permet des parcours individualisés. Une progression vers la recherche encadrée est organisée. Les étudiants effectuent des stages dans un laboratoire ou dans des collectivités locales, associations et services publics. Cependant, le dossier donne peu d éléments sur ce dernier type d expérience professionnelle, qu il faudrait intégrer plus rigoureusement aux enseignements et au suivi pédagogique. Il s agit d une formation à dimension clairement 3

13 régionale, impliquant par la cohabilitation des universités allant de Saint-Etienne (Université J. Monnet, École nationale supérieure des mines de St-Etienne) à Grenoble (université J. Fourier Grenoble 1) et incluant les universités de Savoie, Lyon 2 et Lyon 3. Les trois coresponsables concentrent l essentiel du pilotage de la mention, à partir des équipes de recherche et de formation certes qualifiées, mais strictement monodisciplinaires en dépit des déclarations. La spécialité «ADMIRE» (M2 seulement) comprend des enseignements bien ciblés sur la formation : «Administrer les institutions de recherche», «Gérer les institutions de recherche», «Conduire les politiques et les projets de recherche», «Manager les projets de recherche et d'innovation». La dimension européenne, renforcée par l enseignement en langues vivantes, est clairement affichée, tant pour le recrutement que pour les débouchés. Un stage de seize semaines avec les établissements partenaires est prévu et encadré. Il n est toutefois pas fait mention de diplômes internationaux ou de partenariats plus étroits avec de grands établissements étrangers, ce qui devrait pouvoir être envisagé. Le pilotage de la spécialité en soi est satisfaisant. La spécialité «Métiers internationaux du Savoir» (M2 seulement) organise des enseignements très variés en gestion budgétaire, conduite de projet, travail en groupe et en projet, communication interculturelle, sociologie des organisations, droit public, finance publique, gouvernance de la recherche, gouvernance de l enseignement supérieur, institutions internationales, relations internationales, enjeux du monde contemporain, acteurs internationaux de l éducation, coopération éducative, métiers de l enseignement supérieur, métiers de la recherche-développement. Malgré cette grande diversité, par définition indispensable au projet, l ensemble reste équilibré et bien centré sur la question des métiers du savoir, avec un pilotage cohérent. 4 BILAN DE FONCTIONNEMENT (origines constatées des étudiants, flux, taux de réussite, auto-évaluation, analyse à 2 ans du devenir des diplômés, bilan prévisionnel pour la prochaine période) : La remarque initiale précédente valant aussi pour cette rubrique, les observations qui suivent seront également exprimées par spécialité, faute de mieux. L origine des étudiants de la spécialité «STADE» est dite nationale, avec en réalité une nette attractivité régionale et une certaine ouverture internationale. Les flux étant peu élevés (20-30) et la sélection initiale puissante, la réussite apparaît très forte. Mais trop peu de données sont fournies sur le suivi des étudiants, qui pourrait pourtant s en trouver facilité de ce fait. L essentiel semble se diriger vers la rédaction d une thèse. Aucune indication n est donnée sur les procédures d évaluation des étudiants, même si l impression dominante qui ressort du dossier correspond à une logique de cours «ex-cathedra» et d évaluations «classiques», ce qui est peut-être dommage. L auto-évaluation existe, mais s avère peu réaliste compte tenu des lacunes, quant au suivi des étudiants et à l absence de toute ouverture pluridisciplinaire. On ne dispose pas de données fiables sur le devenir des diplômés mais, eu égard aux modalités de sélection, leur insertion ne devrait pas soulever de problèmes majeurs côté enseignement ou recherche ; en revanche, on voit très mal comment l objectif professionnel tourné vers la gestion territoriale peut être rempli en l état. Le bilan prévisionnel entend limiter le nombre d inscrits à 40, sans modifier en rien la structure de la formation. La spécialité «ADMIRE» en étant à sa première promotion, il paraît difficile de se prononcer avant la fin du quadriennal. L on peut toutefois observer que les données sur le marché de l emploi visé (en France et, a fortiori, en Europe) et le bilan prévisionnel manquent beaucoup de précision - même de simples ordres de grandeur. Une enquête plus serrée sur les débouchés potentiels serait très utile pour affiner la formation. Si le cadre d exercice de la spécialité apparaît des plus pertinent, elle doit toutefois faire ses preuves. La spécialité «Métiers internationaux du Savoir» n ayant ouvert qu à la rentrée 2009, il est impossible de fournir un bilan de fonctionnement pertinent. Il conviendra toutefois, faute de disposer d une étude prospective rigoureuse dans le dossier, d effectuer une veille stratégique sur la nature et le potentiel des métiers visés à l échelle des différents pays européens. 4

14 Avis par spécialité Systèmes territoriaux, aide à la décision, environnement (STADE) Avis : Formation à la fois complète et pointue, la spécialité est sérieusement construite, fortement appuyée au potentiel régional de recherche et de valorisation. Elle constitue indéniablement une offre de formation de premier plan pour la discipline géographique française et ses prolongements en termes de recherche et d ingénierie sociopolitique. Elle représente un réel ajustement d une offre de formation de haut niveau à un contexte qui peut être décliné de la région jusqu à l international. Toutefois, elle souffre d une dimension trop strictement monodisciplinaire, y compris en master 1, alors que le contexte de l ENS permettrait de fructueux rapprochements avec les autres disciplines et elle ne se donne pas les moyens d assumer ses objectifs professionnels en dehors de l enseignement ou de la recherche. Points forts : Une offre de formation cohérente et «rodée». La formation en réseau, l ampleur de l équipe pédagogique, l appui sur la recherche et les laboratoires. Une implantation régionale, mais ouverte à international, à partir d un recrutement sur une base homogène. Points faibles : L organisation un peu complexe et la faible mutualisation. Une pluridisciplinarité dont le potentiel n est pas exploité (équipes de recherche et pédagogique strictement monodisciplinaires). Le suivi des étudiants, inexistant au vu du dossier. La professionalisation insuffisante, compte tenu des autres objectifs affirmés (collectivités territoriales). Recommandations pour l établissement : La formation gagnerait à renforcer l ouverture en direction des milieux professionnels et des autres disciplines de Sciences humaines et sociales (voire au-delà, par exemple sur le thème de l environnement), indispensable à l heure actuelle. La présentation de la formation au titre d une «mention» et non d une «spécialité» mériterait clarification, puisqu il n existe ni spécialités, ni même parcours. De même, une réflexion autour de la mutualisation de certains enseignements au sein de la mention «Sciences sociales» serait souhaitable. Il faudrait, même si le recrutement est tout ou partie (très) sélectif, veiller à assurer le suivi de l ensemble des étudiants. NOTATION (A+, A, B ou C) : B Administrateurs d institutions de recherche (ADMIRE) M2 Professionnel Avis : Il s agit d une spécialité de master 2 impliquant des professionnels de qualité et proposant une formation originale. L objectif visé, des plus pertinent, répond à un besoin manifeste, du moins dans les structures académiques françaises, en personnel compétent et qualifié, afin d assurer à diverses échelles les tâches d administration de la recherche, avec ses procédures et ses contraintes. Le positionnement dans l offre de l établissement, en particulier par rapport au M1, devrait être précisé dans la mesure où la spécialité est fondée sur ce seul master 2. Points forts : L originalité de la démarche et la lisibilité du projet, qui correspondent à une demande. Une équipe pédagogique diversifiée et fortement ancrée professionnellement. L accès à la formation par le biais de la formation continue. 5

15 Points faibles : Une structure qui ne se conforme guère au schéma du LMD. La faiblesse des renseignements sur les procédures d accès, d évaluation et d auto-évaluation. L'absence dans le dossier d'analyse à moyen terme des débouchés de la formation à l échelle nationale et internationale. Recommandations pour l établissement : Afin de remédier au petit nombre d inscrits (ce qui est normal pour un master naissant et innovant), l ENS de Lyon devrait envisager une procédure d auto-évaluation et développer une politique de «publicité» pour faire connaître cette formation et mettre en avant l argumentaire la justifiant. Il serait souhaitable de préciser les procédures d accès à la formation, peu visibles à la lecture du dossier. La restructuration des deux ENS LSH / Sciences de Lyon et l expérience acquise à l issue de cette première année d ouverture de la formation devraient permettre de l affiner et d utiliser davantage les réseaux d anciens élèves ayant un poste à responsabilité dans les établissements d enseignement supérieur. La complémentarité avec les autres spécialités de la mention devrait être recherchée. NOTATION (A+, A, B ou C) : A Métiers internationaux du Savoir (MISA) M2 Professionnel Avis : Comme pour l autre spécialité professionnelle de master 2 «Sciences sociales» proposée par l établissement, la structuration du dossier manque de clarté et souffre d une hiérarchie hésitante entre les domaines / mentions / spécialités, entre master 1 (absent) et master 2. Tout cela ne facilite pas la complémentarité, voire certaines mutualisations, avec les autres spécialités de la mention, ni l intégration de la dimension recherche utile à ce niveau d exigence. C est d autant plus dommage que cette formation très originale, bien qu aux contours forcément assez flous, devrait fournir aux futurs dirigeants et cadres des établissements d enseignement et de recherche les outils d analyse et d action nécessaires pour se situer avec efficacité dans le paysage international de la recherche scientifique. Une réflexion plus poussée sur les débouchés et les partenariats internationaux valoriserait les atouts d un établissement pluridisciplinaire qui paraît mieux placé que quiconque pour relever ces défis. Points forts : Thématique originale et importante qui correspond à une vraie demande sociale (métiers émergents). Enseignements variés, mais bien ciblés sur la thématique envisagée. Une très bonne équipe pédagogique. Un effort pour accroître la professionnalisation, avec de nombreux partenariats envisagés. Points faibles : Une structure qui ne se conforme guère au schéma du LMD. Une formation encore peu connue qui devra trouver sa place nationale et internationale en analysant davantage les débouchés potentiels en France et dans le monde. La nature des stages n est pas assez précisée. Recommandations pour l établissement : Outre la clarification déjà mentionnée de l offre de formation, il serait souhaitable d élargir le rayonnement de cette formation au-delà du bassin lyonnais en menant une étude prospective plus serrée des débouchés et des partenaires potentiels dans les diférents pays. Il conviendrait de réfléchir davantage aux modalités des stages et à l articulation avec le potentiel de recherche de l ENS de Lyon et des établissements ou laboratoires associés. NOTATION (A+, A, B ou C) : A 6

16 Observations du directeur général

17

18 Mention «Sciences sociales» Le comité d évaluation pointe une faiblesse dans la structure même de la mention «Sciences sociales» qui ne serait constitué que des trois spécialités STADE, ADMIRE, MISA. Or, la mention «Sciences Sociales» de l ENS de Lyon est bien plus riche, comme le montre le tableau de l ensemble des formations proposées à l école en général, et au sein de cette mention en particulier (voir le document de politique générale). La remarque du comité d évaluation s explique par la politique de remontée des maquettes : en effet, il revenait aux établissements porteurs de remonter les maquettes. L ENS LSH n étant porteur que de trois spécialités sur un total de 37, c est seulement ces trois maquettes que nous avons fait remonter, et non pas la totalité, ce qui aurait permis de voir mieux la richesse et la cohérence de la mention en question, ainsi que de l ensemble de la formation proposée. Il nous semble qu il s agit là plutôt d un défaut de présentation que d un défaut structurel de notre offre de formation. spécialité «Systèmes territoriaux, aide à la décision, environnement» (STADE) Le master STDDAD a recruté ses premiers étudiants en septembre En 2009, au moment de l élaboration du dossier de demande d habilitation pour la vague A, l équipe pédagogique a tiré le bilan de 5 années de fonctionnement pour proposer une offre pédagogique renouvelée et des objectifs professionnels renforcés en conservant l état d esprit de la formation («Le master recherche STADE a été construit sur la volonté de confronter autour d objets géographiques et environnementaux, les concepts et méthodes permettant de répondre aux questionnements actuels d organisation et de gestion territoriale, d enjeux environnementaux et de développement durable, et d aide à la décision», p.2 du dossier de demande de renouvellement d habilitation) Suite à l évaluation effectuée par l AERES, des précisions sont apportées concernant la mutualisation et la pluridisciplinarité de l offre pédagogique, le suivi des étudiants et la professionnalisation. Le projet déposé pour renforce la mutualisation des enseignements au niveau du M2 (semestre 3) en proposant à tous les étudiants un module obligatoire commun intitulé «épistémologie, systémique et complexité» ainsi que deux modules mutualisés au choix. La mutualisation est effective dans le sens où chacun de ces modules sera assuré conjointement par 3 enseignants de chacun des sites du master en réseau afin de fournir aux étudiants une approche articulée des systèmes territoriaux et environnementaux ainsi que des concepts et méthodes mobilisés dans la recherche contemporaine sur ces objets spatialisés. Ce choix d une nouvelle maquette avec création de trois nouveaux modules (présenté en page 8 du dossier) a été réalisé tout en concentrant l offre de modules (le nombre total de modules est passé de 28 à 25).

19 L offre de formation du master STADE tire profit de la pluridisciplinarité des enseignements proposés au sein de l ENS de Lyon. Dès sa création, le master STDDAD (renommé STADE) a intégré des enseignements d aménagementurbanisme, d économie, de biologie, de sciences sociales et de sciences politiques. Ils sont proposés dans la maquette en qualité de modules libres présélectionnés (p.10 du dossier). Cette politique d ouverture disciplinaire est maintenue dans la maquette L équipe pédagogique veillera à son renforcement, notamment dans le cadre de la collaboration effective au sein de l Institut des Systèmes Complexes porté par l ENS de Lyon, dans lequel biologistes, physiciens et géographes travaillent ensemble. En outre, le master STADE prend appui sur des UMR relevant de l INSHS et de l INEE (5600 EVS, 5204 EDYTEM, 5194 PACTE, 5564 LTHE, 6012 ESPACE) regroupant des disciplines variées des sciences sociales et environnementales. Les modules proposés dans l offre de formation ont été présentés dans le dossier sous le seul nom de l enseignant(e) responsable du module (pp ), mais la plupart s appuie sur le potentiel pluridisciplinaire des structures de recherche associées à la formation. Concrètement, les enseignants responsables font appel aux enseignantschercheurs et chercheurs des UMR pour intervenir dans leurs modules dans un souci d ouverture et de confrontation pluridisciplinaires. Le suivi des étudiants est bien entendu assuré durant leur cursus de deux années au sein du master STADE sous la forme de tutorat individualisé. Il est renforcé en M1 pour les étudiants inscrits à l ENS de Lyon dans le cadre du module «initiation à la production scientifique», module dispensé sur l année couplé au module «regarder, écouter, mesurer : l apport du terrain». Sans l avoir formalisé au niveau du réseau constitué par le master STADE, le suivi des étudiants à n+2 est assuré dans l ensemble des établissements du réseau. Il sera mutualisé pour Les résultats à n+2 du devenir des étudiants diplômés (99 diplômés sur 105 admis en M2 pour ) donnent des sorties positives très encourageantes, tant au sein de l ENS de Lyon (qui bénéficie d un nombre élevé d allocations sur contrats doctoraux) que des établissements partenaires (sur 62 diplômés du master STADE hors ENS de Lyon, 47 sont inscrits en doctorat avec allocation ministérielle, régionale ou CIFRE-, ont obtenu un emploi en CDD, en CDI ou ont réussi un concours administratif, cf. pp du dossier de candidature). La professionnalisation des étudiants du master STADE est un enjeu pédagogique fort qui n a pas été assez souligné dans le dossier déposé à l AERES. Près de la moitié des étudiants inscrits dans le master suivent au cours de leur formation un stage en milieu professionnel. L insertion professionnelle dans les métiers de la recherche est une dimension importante du master STADE (sujets de mémoire des étudiants articulés à des programmes de recherche des UMR, réalisation du travail de recherche en immersion dans les laboratoires, travail en atelier collectif sur programme de recherche dans le cadre de certains modules). L insertion professionnelle au sein de structures appliquées de niveau national et régional, tant dans le domaine de l aménagement du territoire, du développement régional que de

20 l environnement, est effective. Les structures ayant accueilli sur des durées d au moins trois mois des étudiants du master STADE au cours de leur formation sont variées : DATAR, Conseil Régional Rhône-Alpes et Conseils Généraux, RATP, IFEN, CEMAGREF, ENGREF, INRA, Pôle de compétitivité Axelera, ZABR, GIS Envirhonalp, Parcs Naturels Régionaux. Le souci d une immersion dans un milieu professionnel distinct de la recherche universitaire est réel, il sera maintenu et renforcé sur la période afin de donner aux étudiants de solides bases pour une bonne insertion dans la vie active. Cette immersion fera l objet d une synthèse écrite par l étudiant dans son mémoire et d une évaluation lors de la soutenance.

La spécialité «Mathématiques pour l enseignement» qui n est pas évaluée ici fera partie de la deuxième mention.

La spécialité «Mathématiques pour l enseignement» qui n est pas évaluée ici fera partie de la deuxième mention. Evaluation des diplômes Masters Vague A ACADÉMIE : LYON Établissement : Université Lyon 1 - Claude Bernard Demande n S3110048058 Domaine : Sciences, technologies, santé Mention : Mathématiques et applications,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences humaines et sociales de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Islam et droit de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire - métiers de la culture, des archives et du document (MECADOC) de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

Master Métier du livre jeunesse

Master Métier du livre jeunesse Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Métier du livre jeunesse Institut catholique de Toulouse Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Paris 13 Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Evaluation des masters de l'ecole nationale supérieure des sciences de l information et des bibliothèques (ENSSIB)

Evaluation des masters de l'ecole nationale supérieure des sciences de l information et des bibliothèques (ENSSIB) Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l'ecole nationale supérieure des sciences de l information et des bibliothèques (ENSSIB) Juillet 2010 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Comptabilité, contrôle, audit de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Licence Science politique

Licence Science politique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Science politique Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Administration économique et sociale (AES) de l Université Montpellier 1 UM1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management des organisations sociales, territoriales et culturelles de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E

Plus en détail

Master Mécanique et ingénieries

Master Mécanique et ingénieries Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Mécanique et ingénieries Université de Bordeaux (déposant) Arts et Métiers Paris Tech Ecole Nationale Supérieure d Architecture et de Paysage de Bordeaux

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit des affaires européen et comparé de l Université du Littoral Côte d Opale - ULCO Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Biogéosciences de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Communication scientifique et technique de l ENS Cahan Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Les métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation de l Université d'evry-val-d'essonne Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) :

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) : Evaluation des diplômes Masters Vague D Académie : Paris Etablissement déposant : Académie(s) : / Etablissement(s) co-habilité(s) : / Mention : Economie managériale et industrielle Domaine : Economie,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Informatique de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et

Plus en détail

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Grenoble INP ENSE Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales (MIASHS) de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Cinéma, documentaire, médias de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit de l'environnement littoral et marin de l Université du Littoral Côte d Opale - ULCO Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droits de l'homme de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Scénarisation multimédia de contenus de formation en ligne de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Droit, science politique de l Institut Catholique de Paris Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues étrangères appliquées de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Philosophie. Université Bordeaux Montaigne. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Philosophie. Université Bordeaux Montaigne. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Philosophie Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport d'évaluation. Master Management. Campagne d évaluation 2014-2015 (vague A) Formations et diplômes

Rapport d'évaluation. Master Management. Campagne d évaluation 2014-2015 (vague A) Formations et diplômes Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management Université de Pau et des Pays de l Adour (UPPA) Campagne d évaluation 2014-2015 (vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

S T E DELTA-C FORMATION UNIVERSITAIRE. Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local

S T E DELTA-C FORMATION UNIVERSITAIRE. Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local DELTA-C Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local FORMATION UNIVERSITAIRE ETABLI EN 2009 PROGRAMMES DE LMD (LICENCES-MASTERS-DOCTORATS) Fiche Scientifique et Pédagogique DOMAINE

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie et management publics de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie et société de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des

Plus en détail

Master Droit et gestion

Master Droit et gestion Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Droit et gestion Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Licence Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales

Licence Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management intégré : sécurité, environnement, qualité (SEQ) de l Université Montpellier 1 UM1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues du monde et formation appliquée en relations internationales de l Institut National des Langues et Civilisations Orientales

Plus en détail

Licence Informatique décisionnelle et statistique (IDS)

Licence Informatique décisionnelle et statistique (IDS) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Informatique décisionnelle et statistique (IDS) Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Administration économique et sociale de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit des personnes et de la famille : aspects internes et internationaux de l Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis Vague D 2014-2018

Plus en détail

Licence professionnelle Droit, ergonomie et relations sociales dans l entreprise

Licence professionnelle Droit, ergonomie et relations sociales dans l entreprise Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Droit, ergonomie et relations sociales dans l entreprise Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit public de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Economie - Gestion de l Université Paris 8 - Vincennes Saint-Denis Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Philosophie de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales Charles de Gaulle Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Management du tourisme et des loisirs, spécialité e-commercialisation des produits touristiques de l Université de Corse Pasquale

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Création, reprise d entreprise de l Université Montpellier 2 Sciences et techniques UM2 Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant de gestion import-export

Licence professionnelle Assistant de gestion import-export Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Assistant de gestion import-export Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Licence Economie et Société

Licence Economie et Société Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Economie et Société Université Toulouse 1 Capitole - UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Matériaux de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Biologie et biotechnologies de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Métiers de la mesure, de l'instrumentation et du contrôle de l Université Paris 13 - Paris-Nord Vague D 2014-2018

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Economie appliquée de l Université Paris Dauphine Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Informatique de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Mathématiques-Informatique de l Université de Perpignan Via Domitia Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Economie - Gestion de l Université du Littoral Côte d'opale - ULCO Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Licence professionnelle Développement d applications intranet-internet

Licence professionnelle Développement d applications intranet-internet Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Développement d applications intranet-internet Université Toulouse 1- Capitole- UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation : Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master

Rapport d évaluation : Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation : Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master Diplôme de deuxième cycle supérieur Création musicale Conservatoire national

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Institut des sciences et techniques de l ingénieur

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Ingénierie mathématique de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Langues et commerce international (International business and languages) de l Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis -

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Mathématiques - Economie de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Philosophie contemporaine de l Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Responsable grands comptes de l Université Paris-Est Marne-la-Vallée - UPEM Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Science politique de l Université Montpellier 1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des

Plus en détail

M A S T E R DELTA-C FORMATION UNIVERSITAIRE (MR-DLOD) Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local RECHERCHE

M A S T E R DELTA-C FORMATION UNIVERSITAIRE (MR-DLOD) Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local RECHERCHE DELTA-C Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local FORMATION UNIVERSITAIRE ETABLI EN 2009 PROGRAMMES DE LMD (LICENCES-MASTERS-DOCTORATS) Fiche Scientifique et Pédagogique DOMAINE

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Eco-conception des produits innovants de l Université de Lille1 - Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019

Plus en détail

Licence Administration publique

Licence Administration publique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Administration publique Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Ingénierie économique et statistique de l Université Panthéon-Assas Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Master Comptabilité et contrôle

Master Comptabilité et contrôle Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Comptabilité et contrôle Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Master Méthodes informatiques appliquées à la gestion

Master Méthodes informatiques appliquées à la gestion Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Méthodes informatiques appliquées à la gestion Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences sociales, économiques et politique de l Institut Catholique de Paris Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues étrangeres appliquées de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management de projets dans le domaine éducatif, social ou socioculturel de l Université de Haute-Alsace Vague C

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Développement et administration internet et intranet de l Université de Lille1 - Sciences et technologies - USTL

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion et administration du personnel

Licence professionnelle Gestion et administration du personnel Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion et administration du personnel Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

LICENCE ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE

LICENCE ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE LICENCE ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE Plus d'infos Crédits ECTS : 180 / Durée : 3 ans / Niveau d'étude : BAC +3 Nature de la formation : Diplôme Stage : Obligatoire (1) Composante Droit - Economie

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues du monde et formation appliquée en didactique du français langue étrangère de l Institut National des Langues et Civilisations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Conseil et développement agricole de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Informatique de l Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Statistique et informatique décisionnelle pour la santé de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Génie logiciel, système d'information de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Licence professionnelle Coloriste/infographiste

Licence professionnelle Coloriste/infographiste Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Coloriste/infographiste Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Formations et diplômes. Master Informatique. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM (déposant) Ecole nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne

Formations et diplômes. Master Informatique. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM (déposant) Ecole nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Informatique Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM (déposant) Ecole nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Distribution et marketing de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Informatique de l Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis - UVHC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Information et communication de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Littératures, arts et oralités du monde de l Institut National des Langues et Civilisations Orientales Vague D 2014-2018 Campagne d

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Professions immobilières, constructions, environnement et développement durable de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Chimie et biologie de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Electronique, informatique et communication embarquées appliquées aux transports de l Université de Valenciennes

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des licences professionnelles de l Université de la Polynésie Française

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des licences professionnelles de l Université de la Polynésie Française Section des Formations et des diplômes Evaluation des licences professionnelles de l Université de la Polynésie Française 2011 Section des Formations et des diplômes Evaluation des licences professionnelles

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion technique des interventions en énergie nucléaire

Licence professionnelle Gestion technique des interventions en énergie nucléaire Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion technique des interventions en énergie nucléaire Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Management de l Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Entrainement sportif de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sociologie Université de Bordeaux Sciences Po Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sociologie Université de Bordeaux Sciences Po Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sociologie Université de Bordeaux Sciences Po Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

LICENCE LETTRES PARCOURS LETTRES MODERNES APPLIQUEES

LICENCE LETTRES PARCOURS LETTRES MODERNES APPLIQUEES LICENCE LETTRES PARCOURS LETTRES MODERNES APPLIQUEES Plus d'infos Crédits ECTS : 180 / Durée : 3 ans / Niveau d'étude : BAC +3 Nature de la formation : Diplôme Stage : Facultatif unimes Composante Langues,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion Eau, sol, sous-sol de l Université de Lille1 - Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues étrangères appliquées de l Université de Cergy-Pontoise Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail