27 juin 2006 Hôtel de Région Marseille

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "27 juin 2006 Hôtel de Région Marseille"

Transcription

1 Compte rendu de la rencontre régionale des Espaces Régionaux Internet Citoyen (ERIC) et des Territoires Numériques Poursuivre ensemble le développement numérique des territoires 27 juin 2006 Hôtel de Région Marseille La rencontre régionale des ERIC et des Territoires Numériques s est déroulée le 27 juin dernier à l hôtel de Région à Marseille sur le thème «Poursuivre ensemble le développement numérique des territoires», en présence de 160 participants. Cette rencontre a été l occasion de : - réunir le réseau des animateurs et responsables d Espaces Régionaux Internet Citoyen, élus, représentants des collectivités locales et territoriales et d associations, - faire le point sur les actions menées dans le cadre des programmes «Territoires Numériques», «Boucles Locales Alternatives» et «Espaces Régionaux Internet Citoyen», - d échanger, de partager des expériences, des projets, - de travailler ensemble sur des thématiques spécifiques lors des ateliers : ERIC et Territoires Numériques ; Les ERIC, le multimédia et l audiovisuel ; les ERIC et la e- inclusion ; et enfin, couverture haut débit territoriale. SOMMAIRE 1. Ouverture de la 4 ème rencontre régionale des ERIC et des Territoires Numériques Bilan des actions menées dans le cadre des Programmes TN, BLA et ERIC Présentation de projets TN et FSII Restitution du Sommet Mondial de la Société de l Information Synthèse et perspectives Ateliers de l après-midi... 7 Atelier 1 ERIC et Territoires Numériques : que pouvons-nous construire ensemble?... 7 Atelier 2 Les ERIC, le multimédia et l audiovisuel... 9 Atelier 3 Les ERIC et la e-inclusion...10 Atelier 4 Couverture haut débit territoriale

2 1. Ouverture de la 4 ème rencontre régionale des ERIC et des Territoires Numériques Monsieur Vauzelle, Président de la Région Provence-Alpes-Côte-d Azur, a ouvert cette quatrième rencontre régionale des ERIC et des Territoires Numériques. C est en partenariat avec les acteurs associatifs et territoriaux que la Région a initié, depuis plusieurs années, une politique volontariste pour le développement de la Société de l Information pour tous en Provence-Alpes-Côte d Azur. La Région a souhaité fédérer un réseau d acteurs diversifiés : des associations d entreprises, des collectivités, des universités, etc. partageant une stratégie commune de lutte contre la fracture numérique. L action publique doit permettre un accès de tous à la Société de l Information et une large appropriation de ces outils. La Région s est attachée, depuis 2001, à lancer des programmes régionaux structurants autour d axes prioritaires : - une politique de solidarité sociale et territoriale et d aménagement numérique du territoire à travers les programmes ERIC, Territoires Numériques et Boucles Locales Alternatives ; - une politique de développement numérique au service de la communauté du savoir (raccordement en haut débit des lycées, des établissements enseignement supérieur et de la recherche, et le développement des Espaces Numériques de Travail dans l enseignement secondaire et supérieur) ; - une stratégie économique offensive pour conforter les pôles régionaux d innovation, aider à la structuration des filières numériques, favoriser l appropriation des TIC par l ensemble du tissu économique régional et notamment par les PME et les TPE. Cette volonté est largement présente dans le Schéma Régional de Développement Economique, fruit d un travail associant les forces vives de la région dans une logique de démocratie participative, voté le 12 juin dernier par l assemblée régionale. - Dans le cadre des accords internationaux et de la coopération décentralisée en particulier dans l espace euroméditerranéen, il s agit d encourager les partenariats économiques dans tous les domaines et notamment dans le domaine des TIC, mais également des échanges de savoir-faire et de projets concrets de partenariat utilisant les TIC. La Région négocie actuellement avec le Gouvernement le prochain Contrat de Projet Etat-région et les programmes européens portant sur la période Elle a souhaité préparer un plan stratégique régional intégrant un axe ambitieux en matière de Société de l Information pour tous. Dans les prochaines années, la Région s attachera à renforcer son action structurante dans ce domaine en partenariat avec les collectivités territoriales et les acteurs de terrain. L action régionale restera guidée par une double exigence : être à la fois le garant d une véritable solidarité et le catalyseur de l innovation régionale. Il s agira pour la Région d affirmer une stratégie collective, ambitieuse et partenariale que ce soit sur le volet des infrastructures et des réseaux d information que sur le volet du développement des usages des TIC, des services et des contenus. Il s agira, ensuite, pour la Région de fédérer et de mobiliser l ensemble des acteurs et des compétences régionales dans le domaine de la Société de l Information : entreprises, associations, territoires, collectivités et grandes communautés d usages, etc. Il s agira, enfin, de permettre une diffusion des réseaux et des technologies numériques dans la société régionale pour que ces nouveaux outils puissent être utilisés comme leviers d attractivité, d équité territoriale, vecteur d innovation, de développement économique dans une logique de solidarité et de partage des savoirs. Les contenus de la nouvelle étape de la politique régionale dans le domaine de la Société de l Information sera coconstruite dans une logique de démocratie participative et partenariale. Tels sont les objectifs du Schéma Régional de la Société de l Information conduit sous la responsabilité de M. Laroussi Oueslati, Conseiller régional délégué aux TIC. Ce schéma fera donc l objet d une large concertation dans les prochains mois. Les échanges et les débats de cette journée permettront de faire le bilan sur les programmes en cours et d enrichir les réflexions pour les actions futures. 2

3 2. Bilan des actions menées dans le cadre des Programmes Territoires Numériques, Boucles Locales Alternatives et Espaces Régionaux Internet Citoyen Par M. Laroussi Oueslati, Conseiller régional délégué aux TIC. La Région Provence-Alpes-Côte d Azur souhaite promouvoir une solidarité régionale, un accès de tous à la Société de l Information et un soutien à l innovation locale. Cette ambition se concrétise de façon opérationnelle au travers des programmes Territoires Numériques, Boucles Locales Alternatives et Espaces Régionaux Internet Citoyen menés avec le soutien de l Etat et des fonds européens. L ambition de la Région est d accompagner et de donner les moyens aux territoires et à leurs acteurs pour favoriser une large appropriation des réseaux et des technologies numériques au niveau local. Les 130 ERIC participent à cette appropriation la plus large de la Société de l Information. Portés par des associations et des collectivités, ces espaces accueillent du public, nouent des partenariats et développent des projets. Leur utilité sociale est indéniable. La plateforme régionale de services, dispositif aujourd hui identifié et reconnu, participe à leur pérennisation et à leur développement à travers des dispositifs tels que le Fonds de Soutien aux Initiatives Innovantes auquel s ajoute la création de postes de chargés de développement numérique, dans le cadre du Plan Régional pour l Emploi, permettant notamment de tisser des liens plus étroits avec les acteurs des territoires. L objectif du programme Territoires Numériques est de positionner les territoires de projets en acteur d une stratégie locale de développement en associant de façon participative les acteurs publics et privés sur les champs des réseaux des services et des usages pour faire des TIC un instrument de politique publique au service des territoires. Les ERIC ont un rôle majeur à jouer dans ce programme. Le Programme Territoires Numériques a été lancé en juillet 2004 en cohérence avec le programme ERIC. Les six vagues de sélection, ont permis de retenir une vingtaine de projets : - 12 pays, - 8 communautés d agglomération, - 4 Parc Naturel Régionaux. 82 % des territoires engagés dans un contrat de territoire sont accompagnés dans la mise en œuvre dans leur stratégie TIC leur a permis d élaborer des études de préingenierie, de s engager dans les débuts des déploiements dans le cadre du programme BLA et d élaborer les schémas de développement numérique. L année 2006 est une phase de concrétisation de ces travaux préparatoires et permettra aux territoires d entrer dans une phase opérationnelle. Les dispositifs d animation rencontrent une large adhésion de la part des acteurs. Ces espaces de rencontres sont des moments forts d échanges de bonnes pratiques et constituent une valeur-ajoutée forte de ces programmes. La Région entend jouer un rôle d accompagnateur mobilisant les expertises techniques et ingénierie, organisant la mutualisation des expériences, avec une présence à chaque étape et durant la totalité du cycle des projets. A l heure où ces programmes entrent en synergie, il apparaît nécessaire de poursuivre cette dynamique de collaboration entre les communautés d acteurs, porteurs de projets. Dès l automne 2006, les dispositifs d animation et d accompagnement des projets TIC seront renforcés. A partir de l expérience tirée de la plateforme régionale de services pour les ERIC, une plateforme régionale de services et de ressources TIC sera mise en œuvre au bénéfice des acteurs des territoires. Une consultation est en cours pour assurer le déploiement et l animation de cette plate-forme. En 2007, les appels à projets ERIC et Territoires Numériques seront ciblés sur des projets innovants et quelques thématiques prioritaires telles que les services publics, le développement économique, etc. Le dispositif des chargés de développement numérique créés dans le cadre du Plan Régional pour l Emploi, actuellement ouvert aux seuls ERIC, devrait en 2007, être accessible aux territoires engagés dans les démarches TN et BLA. 3

4 3. Présentation de projets Territoires Numériques et Fonds de Soutien aux Initiatives Innovantes Par Elisabeth Chabot et Wilfrid Pasquer de la Mission TIC de la Région Elisabeth Chabot rappelle l importance d entendre les acteurs des territoires partager leurs compétences et leurs expériences, mais aussi les difficultés rencontrées dans la conduite de leurs projets. Les acteurs sont également force de proposition. Le programme Territoires Numériques a été lancé en juillet 2004 et la dynamique semble engagée aujourd hui au sein des Pays, des Agglomérations et des Parcs. Il est essentiel de comprendre ce qu est un Territoire Numérique en Provence-Alpes-Côte d Azur. Deux territoires présentent leurs expériences : - Le Pays Sisteronais Buëch, Les Nouvelles Technologies au service de la ruralité, par Karine Manuel (cf. slides en pièce jointe). - La Communauté d Agglomération Toulon Provence Méditerranée, par Sylvie Jaliffier- Verne, responsable du service informatique (cf. slides en pièce jointe). Sur ces deux territoires, une réflexion stratégique s est mise en place, initiée dans le cadre du programme partenarial Territoires Numériques avec une méthodologie, des objectifs précis. Dans le cadre de la Communauté d Agglomération Toulon Provence Méditerranée, la notion de transversalité est importante d une part avec les acteurs du territoire et d autre part au sein même de la structure où les TIC sont mises au service de l ensemble des directions. Wilfrid Pasquer, chef de projet du programme Espaces Régionaux Internet Citoyen, présente le dispositif Fonds de Soutien aux Initiatives Innovantes. Le FSII, lancé en septembre 2004, est un dispositif complémentaire du programme Territoires Numériques. En lien avec les Chargés de développement numérique soutenus dans le cadre du Programme Régional pour l Emploi, il vise à créer une articulation entre les démarches territoriales de développement numérique et le programme ERIC centré sur la démocratisation des usages et le développement de projets innovants. Depuis septembre 2004, plus de 25 projets ont été soutenus dans le cadre du Fonds de Soutien aux Initiatives Innovantes sur des thématiques telles que l emploi et l insertion, la e-administration et la culture multimédia. Deux ERIC présentent les projets déposés dans le cadre du FSII : - Les NTIC en Version Libre au cœur des montagnes et de la famille, Axel Pepin, responsable ERIC - ACSSQ Cyber Queyras, Aiguilles (05) en visioconférence (cf.slides en pièce jointe). - Transmets-moi(re).com, par Fanny Bara, animatrice culture, et Danielle Galus, directrice du Centre social et familial Saint Gabriel, Marseille 14 ème. 4

5 4. Restitution du Sommet Mondial de la Société de l Information Par Emmanuel Verges, directeur de l ECM de la Friche Belle de Mai. La Région Provence-Alpes-Côte d Azur était représentée au Sommet Mondial de la Société de l Information qui s est tenue début décembre à Tunis, par une délégation de 120 personnes structurées autour de trois communautés d acteurs : - université recherche, - développement économique, - culture et citoyenneté. Dans le cadre de la communauté culture et citoyenneté, un appel à candidature a été lancé sur la plateforme en ligne des ERIC pour désigner 4 animateurs responsables de lieux d accès publics à internet souhaitant se rendre à Tunis pour porter une parole collective régionale sur la Société de l Information en région. Etaient présents : Emmanuel Verges, ECM Friche Belle de Mai (Marseille), Sylvie Lafon, association ADREP, Le Portail des Savoirs (Pertuis 84), Axelle Benaich, CPE, La Souris Danse (Marseille 15 ème ) et Rachid Zekraoui, Centre social La Castellane (Marseille). A Tunis, se sont retrouvés des acteurs associatifs qui s intéressent et s engagent à ce que l usage public des TIC serve la diversité culturelle et sociale. Une dizaine d acteurs s est regroupée autour d un texte, d un manifeste en vue de construire un discours commun autour des points suivants : - rendre accessible au plus grand nombre les TIC, développer une relation, une médiation entre la société et les outils pour que les pratiques concertées se développent, - promouvoir et permettre l expression culturelle par la production et la diffusion de contenus et des connaissances, - coopérer, transmettre les usages notamment à l étranger avec des partenaires. Le SMSI a été l occasion a été également de s interroger sur le rôle et les responsabilités des acteurs travaillant avec les TIC, de continuer à s inscrire dans les débats actuels de la Société de l Information, enrichir les pistes de travail au quotidien, échanger, partager pour entraîner une dynamique avec les différents acteurs associatifs à l issue du SMSI. Les perspectives qui se dégagent sont les suivantes : - poursuivre la dynamique de travail collectif engagé, - associer d autres acteurs à cette réflexion, - développer une approche de la Société de l Information, - se mettre en relation avec d autres réseaux internationaux. La question de la culture, la citoyenneté et la solidarité numérique est déjà présente au sein de la région avec des partenaires à l étranger. Cette dynamique peut s adosser à des logiques de développement national voir international et pourrait s inscrire dans le devenir des TIC de la région. 5

6 5. Synthèse et perspectives Par Jacques-François Marchandise, Proposition. Jacques François Marchandise souligne tout d abord la diversité des sujets évoqués : services publics, culture et création, etc. qui constituent une particularité régionale : un véritable «bouillon de cultures». De fait, la Région Provence-Alpes-Côte d Azur a fait un choix ambitieux de rapprocher les différents chantiers se traduisant notamment par la convergence des sujets accès publics et développement territorial. D autres Régions s y engagent aujourd hui. On observe, par ailleurs, le passage d une logique défensive à une logique plus offensive des acteurs dans la façon d aborder les TIC. Ceux-ci imaginent l avenir en développant des actions structurantes et innovantes, appuyées sur des approches de réseaux et de services, sur le partenariat et le portage par des acteurs légitimes sur les territoires. La lisibilité donnée aux démarches constitue un autre point important. La communication sur les actions auprès des acteurs et des habitants contribue à leur compréhension et constitue ainsi un point d appui de la vitalité, de développement et de survie des actions. Parmi les critères de succès évoqués aujourd hui, on peut citer notamment l implication des élus, l appropriation par les habitants, la participation des acteurs de la société civile à l élaboration des stratégies de territoire. La mobilisation des acteurs est importante. Bien souvent l échec des projets est due à des ressources humaines et à une coopération insuffisantes. L appropriation d internet est loin d être finie car il s agit d une cible mouvante sur le plan technologique mais également en terme de fait social. La problématique qui fonde les ERIC sera probablement encore d actualité dans de nombreuses années de même que l ancrage de cette problématique dans des approches de développement territorial. Un grand nombre d acteurs sont encore aujourd hui en début d appropriation des outils TIC. Les acteurs aujourd hui ont décrit de nouvelles missions, de nouveaux partenariats. Internet modifie la perception du territoire par les habitants et les acteurs, les pratiques sociales, les comportements. Il est important aujourd hui d être dans des approches de compréhension et d analyse de ce qui se passe dans la relation au territoire des habitants et des acteurs. Ce sont les premiers pas vers une maîtrise collective des territoires. Comment peut on aujourd hui penser le territoire et l usager comme autrement qu éloignés? La richesse part du territoire, des habitants, de l usager, du maillage humain. Il convient de valoriser les efforts pour qu ils soient les plus pérennes et lisibles possibles. 6

7 6. Ateliers de l après-midi Atelier 1 ERIC et Territoires Numériques : que pouvons-nous construire ensemble? Animateurs : Elisabeth Chabot, Mission TIC Région Provence-Alpes-Côte d'azur et Pierre Orsatelli, Proposition. Intervenants : - Francis Aynaud, Directeur du Développement Economique et du PACTE Territorial pour l emploi, Communauté d Agglomération Dracénoise. - Yves Sibilaud, Directeur de l association Mode 83, Draguignan. - Fabien Harel, Chargé de mission TIC & développement local, Comité d Expansion Drac-Buëch-Durance (05). Gilles Lloret, agent de développement, ERIC de Veynes se charge de restituer l atelier. L atelier a permis de mettre en évidence la diversité des structures présentes tant du côté des ERIC (ERIC portés par des associations ou des collectivités) que des territoires porteurs de projets Territoires Numériques : communautés d agglomération, Pays, etc. Cette diversité s illustre notamment par : - la diversité de «culture territoriale» et de connaissance des différents dispositifs de financements européens et territoriaux, - les divers niveaux de portage de projets, d ingénierie administrative et de conception partenariale, - le degré de maturité des ERIC dans l appréciation des usages des TIC et leur appropriation par les usagers, - la fragilité des ERIC et la question de leur pérennisation se traduisant par une «course aux financements», parfois peu compatible avec le fonctionnement quotidien de la structure. Ces constats amènent deux remarques : - la responsabilité partagée des ERIC et des EPCI dans l accès public à internet sur les territoires (structuration, services, animation, etc.), - la nécessaire évolution de l action publique régionale et le passage de l obligation de moyens à l évaluation des structures et à la notion d obligation de résultats avec un soutien se traduisant par un apport en ingénierie (méthodologie, partenariat) pour réussir cette évolution. Francis Aynaud, Directeur du Développement Economique et du PACTE Territorial pour l emploi au sein de la Communauté d Agglomération Dracénoise présente l expérience de la plateforme collaborative des agents socio-économiques de Dracénie, la mise en place de bornes interactives sur le territoire et le dispositif Kiosk emploi (cf. slides ci-joint). L ERIC de Draguignan accueille le dispositif «Kiosk Emploi» du PACTE territorial pour l emploi de la Dracénie, Artuby-Verdon, Haut et Centre Var dont l objectif est de proposer à toute personne en recherche d emploi un service de relation instantanée avec l intégralité des acteurs économiques du territoire par le biais de la borne connectée à internet. MODE est prestataire sur ce service en accompagnant les demandeurs d emploi des communes disposant d une borne (10 fin juin 2006). Fabien Harel, chargé de mission TIC & développement local, Comité d Expansion Drac-Buëch-Durance, présente le projet Territoire Numérique du Pays Gapençais. Le Pays Gapençais se caractérise par de fortes disparités (montagnes/plaine ; rural/urbain ; vallées enclavées et isolées...), les dessertes locales et les services de proximité sont fragiles. Le Pays vient de clôturer son étude stratégique. Le schéma stratégique officiel sera présenté en 7

8 septembre 2006, il servira à préparer la programmation 2007/2013. Les grandes lignes du schéma de développement numérique du Pays Gapençais sont les suivantes : 1. Mise en réseau des acteurs du Pays (projet extranet du Pays, complémentaire au projet structurant de Système d'information Géographique) Développement économique - TIC et entreprises - Formation à distance - Appui éventuel aux «Pôles d'excellences Rurales». 3. Développement des services à la population notamment dans le domaine de la télésanté 4. Citoyenneté et environnement - Création de réseaux d'acteurs autres que ceux directement impliqués dans la politique du Pays (écoles, EPN & ERIC, etc.) ; - Ouverture des projets TIC à la dimension «écologie» du développement durable : thermographie, base de données de canaux d'irrigation, etc. Par ailleurs, le Comité d'expansion Drac Buëch Durance, en charge de l'animation des programmes LEADER+ et Territoire Numérique, a permis l'élaboration d'un projet de réseau des EPN et des ERIC sur le territoire LEADER puis sur celui du Pays Gapençais. Ce projet, impulsé, porté, élaboré en 2005 par le Comité d'expansion, a les objectifs suivants: - doter le réseau d'une identité et d'une culture commune : intranet (agenda, statistiques de fréquentations), communication partagée ; - animer un réseau de compétences : droit des femmes, logiciels libres, agriculture, Europe, TICE, recherche d'emploi ; Formation des animateurs : - A l'extérieur du territoire (lien avec la plate forme des ERIC), avec roulements ; - rencontres des animateurs et formation interne au réseau, localement; - actions collectives : ex. : journées à thèmes (MAO, fête de l'internet, semaine du développement durable, téléprocédures, téléformations, etc.) A court terme, un groupe de travail Territoire Numérique sera mobilisé, avec pour acteurs des communes et communautés de communes du Pays ainsi que des animateurs d'epn & ERIC. Y seront abordés les points suivants : - la pérennisation des structures (financements) et diagnostic de compétences; - la réalisation d un programme d'actions opérationnelles en lien avec le schéma de développement numérique issu de Territoire Numérique et appuyé par le réseau des EPN et des ERIC, - l'identification et le choix d'un animateur local de ce réseau. Il parait nécessaire pour faire converger les programmes ERIC et Territoires Numériques de favoriser le développement d une culture commune de l action territoriale entre collectivités territoriales et associations se reconnaissant mutuellement légitimes et compétentes. Il convient d apporter un soutien méthodologique aux ERIC pour aller vers les territoires et de faire en sorte également que les territoires prennent en compte les ERIC dans leur politique de développement. 8

9 Atelier 2 Les ERIC, le multimédia et l audiovisuel Animateurs : Nancy Angel, Directrice INA-Méditerranée, et Emmanuel Verges, Directeur de l ECM de la Belle de Mai. Intervenants : - Axelle Benaich, chargée de développement numérique, La Souris Danse, Centre Populaire d'enseignement, Marseille 15 ème - Frédéric Piraino, animateur et artiste multimédia, Monsieur Frédéric ALEMANY, responsable multimédia et Madame Tanya COGNEE, animatrice multimédia, association Diva, Le Hublot Nice. - Thierry Gawinowski, responsable audiovisuel, Centre social du Roy d Espagne, Marseille 8 ème. - Vincent Deruelle, Med Multimed, Marseille. Cet atelier a rassemblé majoritairement des ERIC portés par des centres sociaux, centres culturels, centres de formation, etc. et des professionnels des médias. Ont été présentés des projets de production de contenus (vidéos, sonores, multimédias) réalisés à Nice ou encore à Marseille, représentatifs des projets menés à l échelle régionale. Ces projets font appels : - à des compétences professionnelles et à des artistes, - à la participation des publics et des habitants des territoires sur lesquels sont menés ces expériences, - à des coopérations entre différents acteurs et structures d un même territoire. Les productions de contenus issues de ces projets sont souvent perçues comme des moyens pour mener des actions d animation sociale, à ouvrir des débats, à accompagner des démarches, à travailler sur l expression sans pour autant travailler sur des restitutions médiatiques en utilisant les médias classiques. L exploitation des contenus se fait essentiellement sur les territoires ce qui montre la cohérence entre les actions des lieux, les publics, les territoires avec une recherche autour de l innovation, de nouvelles pratiques liées à l image. Ces expériences sont bien ancrées dans la vocation des lieux avec des outils qui produisent du sens en particulier autour de la mémoire. Trois questions se posent : - quel est le sens de la production? - comment les contenus circulent au-delà des frontières territoire? - comment utiliser d autres images? Les réflexions se sont ensuite portées sur la manière de recourir à ces ressources de contenus et d une façon plus générale, les rapports entre les professionnels et les ERIC. Des pistes de collaboration ont été évoquées portant notamment sur le maillage des compétences des ERIC avec des accès à des ressources particulières qu elles soient régionales, nationales, ou relevant du bassin méditerranéen. Il existe des complémentarités intéressantes à exploiter. 9

10 Atelier 3 Les ERIC et la e-inclusion Animateurs : Jacques François Marchandise, Proposition, et Wilfrid Pasquer, Mission TIC Région Provence-Alpes-Côte d'azur. Intervenants : - Géraldine Guillouzouic, directrice ergothérapeute, ICOM Provence, Marseille 9 ème. - Angelo Murer, chargé de développement numérique, association Mode 83, Draguignan (83). - Jean-Horgues Debat, directeur de l Association Régionale des Espaces Ruraux Emploi Formation, Gap (05). L objet de l atelier était d alimenter la réflexion sur le devenir du programme ERIC, et plus largement les programmes TIC régionaux, notamment dans la perspective Il s agissait de faire des bilans et d établir des perspectives. L atelier a davantage permis des échanges d expériences et de points de vue. Jacques François Marchandise a rappelé l origine du mot e-inclusion forgé par les experts européens à la demande de la Commission européenne avec un questionnement central : la façon de mesurer l appropriation de la Société de l Information est-elle la bonne? Doit on se baser sur les éléments quantitatifs (des mesures de taux d adoption de pénétration, par exemple) ou qualitatifs (des indicateurs pouvant décrire des projets et des processus d appropriation). L e-inclusion, c est investir dans la capacité des acteurs, s intéresser à l utilisation et l appropriation des outils. Pour les différents intervenants, la e- inclusion renvoie d ailleurs à des termes tels que l appropriation, l intégration. Angelo Murer, chargé de développement numérique à Mode 83 (Draguignan) explique la mise en œuvre de dispositifs utilisant les TIC comme vecteur d insertion. Les actions sont à l intersection de 3 champs : - une veille active sur les TIC et l insertion, - une connaissance des réseaux et des partenariats, - une connaissance des dispositifs existants. Les actions s orientent essentiellement vers trois types de publics : les bénéficiaires du RMI et les demandeurs d emploi, les publics handicapés et demandeurs d emploi, et vers les actions expérimentales et le soutien aux associations. Il existe une logique forte de segmentation sociale dans la typologie des publics. Géraldine Guillouzouic directrice de l association ICOM Provence à Marseille, centre régional de ressources sur les TIC et le handicap présente la coopérative de moyens, appuyée par le programme ERIC, en direction des publics en situation de handicap qui repose sur la mise à disposition de matériels dans les ERIC, la formation des animateurs et l accompagnement tout au long de la démarche afin de pouvoir comprendre et répondre aux spécificités des publics. Une quinzaine d ERIC participe à ce projet. Il y a beaucoup d enjeux : les personnes souffrent d un double handicap, un handicap physique mais également un handicap dans l accès aux TIC. Jean Horgues Debat, directeur de l AREREF, souligne toutes les difficultés de ce terme. Le concept e-inclusion est un concept probablement insatisfaisant mais il a le mérite de recouvrir un champ suffisamment large de notions et de mettre d accord la plupart des pays européens autour de ce concept. Plusieurs réalités s y rapprochent. L action des EREF s adresse à tous les publics. L intérêt de ces lieux ouverts à tous est d éviter une logique de segmentation des groupes sociaux. Par ailleurs, JHD souligne l importance donnée à la place de l usager dans les EREF dans l utilisation mais aussi la conception du dispositif. 10

11 La mise en place d une politique régionale en matière de e-inclusion implique de définir les publics prioritaires et de réussir à développer des actions en direction de ces publics mais permettant également une certaine mixité de publics. Il existe une vraie difficulté de définition des indicateurs à partir du moment où l on travaille sur du qualitatif. Cela nécessite un travail collectif, notamment sur la méthode et sur la formalisation de cette méthode de sorte qu elle profite à tous. Le succès d une politique régionale dans ce domaine passe nécessairement par le terrain car les acteurs de terrain ont une connaissance des publics et des contextes et ont une capacité à intervenir. Jacques François Marchandise ajoute que dans le terme e-inclusion, il y a également une idée d autonomie et au delà de l autonomie, de lien de l individu avec la communauté. Le travail à un échelon de proximité rend ces liens lisibles et pertinents. Lorsqu on travaille sur la e-inclusion, on croise différents acteurs légitimes et expérimentés de l insertion, du handicap, des services publics etc. Il est important de s appuyer sur ces logiques et de les réinventer également. 11

12 Atelier 4 Couverture haut débit territoriale Animateurs : Thierry Arpin-Pont, SGAR, et Stéphane Martayan, Mission TIC, Région Provence-Alpes-Côte d'azur. Intervenants : - Michel Bourgois, Cogisys, AMO programme BLA, actualité du programme régional «Boucles locales alternatives». - Francine Carretero, Communauté de communes Canton de Ribiers (05), Max Pecqueux, Communauté de communes Vallée du Jabron (04), la couverture des «zones blanches». - Habib Ferchiche, Responsable Systèmes et Technologies de l'information, Communauté de Communes du Briançonnais, la démarche Haut débit du Pays du Grand Briançonnais, - Nathalie Papait et Jean-Christophe Faudot, Direction du Développement Economique, Pôle Relations avec le Monde Economique, Nouvelles Technologies, Communauté d Agglomération du Pays d Aix, le projet de Délégation de Service Public (DSP) du Pays d Aix. Habib Ferchiche, Responsable Systèmes et Technologies de l'information, Communauté de Communes du Briançonnais se charge de la restitution. L atelier est abordé selon une double problématique : - la couverture des zones blanches notamment pour les territoires de massif au travers du point fait par la société Cogisys, AMO du Conseil Régional sur le programme BLA et les témoignages des différentes communautés de communes du Pays Sisteronnais Buëch et le Pays du Grand Briançonnais ; - et le développement économique et à la compétitivité des territoires par la mise en œuvre de réseaux d initiative publique à travers la présentation du projet de la Communauté d Agglomération du Pays d Aix. En toile de fond de cette double problématique, se trouve le contexte réglementaire avec le nouvel article du Code Général des Collectivités Territoriales, le code des marchés publics, les notions de DSP, l Autorité de Régulation des Communications électroniques et postales qui vient réguler la couverture haut débit des territoires. En toile de fond se trouve également, l aspect expérimental de ces initiatives moins des technologies utilisées que dans les modalités de mise en œuvre tant d un point de vue administratif que juridique avec un objectif présenté par l Etat et le Conseil Régional dans le cadre de la préparation du contrat de projet, d équité territoriale, d attractivité et de compétitivité du territoire, BLA n étant qu un point d étape dans le développement de l accès haut débit à internet. Toutes ces expériences doivent devenir structurantes à un niveau global sur le territoire. Au niveau de la couverture des zones blanches, les modalités de mises en œuvre consistent d une part à construire des réseaux, et d autre part, à exploiter ces réseaux à travers des Délégations de Services Publics. Il s agit du modèle «classique» illustré par la communauté de communes du canton de Ribiers et de la communauté de communes de la vallée du Jabron qui correspondent à des zones très enclavées. Ces deux territoires en sont aujourd hui à la phase de diagnostic et d étude de faisabilité de construction de réseaux. Reste à attribuer ces réseaux. L alternative choisie par le Pays du Grand Briançonnais consiste à développer l attractivité et l appétence pour des opérateurs locaux de son territoire de sorte que ces opérateurs puissent sur leurs fonds propres faire l investissement et ainsi opérer sur le territoire. Un lien avec les ERIC situés en zone blanche a été réalisé. Le modèle économique a été tiré vers le bas. Avec un nombre moindre de clients avérés, les opérateurs locaux ont pu trouver leur équilibre. 12

13 Enfin, la Communauté d Agglomération du Pays d Aix, dans le cadre de la réalisation d un Réseau d Initiative Publique, lance une Délégation de Services Publics pour créer un contexte favorable au déploiement de la concurrence. La collectivité se place ici comme un opérateur d opérateurs et peut ainsi aménager, améliorer les pôles économiques des entreprises, la compétitivité et répondre à la problématique des zones blanches. La première phase de Boucle Locale Alternative n est pas une fin en soi mais un premier pas vers la réalisation d une action structurante sur le territoire. Ces quatre ateliers sont restitués en plénière et font l objet d échanges entre les participants. En conclusion de cette journée dense en échanges, M. Laroussi Oueslati, conseiller régional délégué aux TIC, souligne la richesse des interventions révélatrices du dynamisme des programmes régionaux ERIC, TN et BLA. 13

14 Annexe : Programme de la rencontre régionale des Territoires Numériques et des Espaces Régionaux Internet Citoyen RENCONTRE REGIONALE DES TERRITOIRES NUMERIQUES ET DES ESPACES REGIONAUX INTERNET CITOYEN POURSUIVRE ENSEMBLE LE DEVELOPPEMENT NUMERIQUE DES TERRITOIRES Hôtel de Région - 27 juin h00 - Accueil des participants (stands ouverts) 10h00 - Introduction de la rencontre par Monsieur Michel VAUZELLE, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'azur Bilan des actions menées dans le cadre des programmes «Territoires Numériques» et «Espaces Régionaux Internet Citoyen», par Monsieur Patrick ALLEMAND, Premier Vice-Président de la Région 10h40 - Présentation de projets Territoires Numériques et Fonds de Soutien aux Initiatives Innovantes (et échanges), animation par la Mission TIC de la Région. 10h45 - Le Pays Sisteronais Buëch, par Madame Karine MANUEL. 11h05 - La Communauté d Agglomération Toulon Provence Méditerranée, par Madame Sylvie JALLIFFIER-VERNE, responsable du service informatique. 11h25 - Les NTIC en Version Libre au cœur des montagnes et de la famille, Axel PEPIN, responsable ERIC - ACSSQ Cyber Queyras, Aiguilles (05) en visioconférence (sous réserve). 11h45 - Transmets-moi(re).com, par Madame Fanny BARA, animatrice culture, et Madame Danielle GALUS, directrice du Centre social et familial Saint Gabriel, Marseille 14ème. 12h05 - Restitution du Sommet Mondial de la Société de l Information, par Monsieur Emmanuel VERGES, directeur de l ECM de la Friche Belle de Mai. 12h30 - Synthèse et perspectives, par Monsieur Jacques-François MARCHANDISE, Proposition. 12h55 - Buffet (stands ouverts) 14

15 14h30 Ateliers Atelier 1 - ERIC et Territoires Numériques : que pouvons-nous construire ensemble? Animateurs : Madame Elisabeth CHABOT, Mission TIC Région Provence-Alpes-Côte d Azur et Monsieur Pierre ORSATELLI, Proposition. Comment les ERIC s inscrivent-ils dans les projets des territoires, et plus particulièrement dans ceux développés dans le cadre de Territoires Numériques? Quels sont les principales difficultés et les obstacles identifiés? Comment favoriser le croisement de cultures distinctes dans la perspective du développement de projets communs? Intervenants : - Monsieur Francis AYNAUD, Directeur du Développement Economique et du PACTE Territorial pour l emploi, Communauté d Agglomération Dracénoise. - Monsieur Yves SIBILAUD, Directeur de l association Mode 83, Draguignan. - Monsieur Fabien HAREL, Chargé de mission TIC & développement local, Comité d Expansion Drac-Buëch-Durance (05). Atelier 2 - Les ERIC, le multimédia et l audiovisuel Animateurs : Madame Nancy ANGEL, Directrice INA-Méditerranée, et Monsieur Emmanuel VERGES, Directeur de l ECM de la Belle de Mai. Les TIC sont de formidables outils d expression et de création. De nombreux ERIC s en sont saisis et sont aujourd hui à même de développer des projets culturels multimédias avec de nombreux partenaires. Quelles sont les pistes possibles de développement et de valorisation de ce réseau de production et de diffusion multimédia? Intervenants : - Mademoiselle Axelle BENAICH, chargée de développement numérique, La Souris Danse, Centre Populaire d Enseignement, Marseille 15ème - Monsieur Frédéric PIRAINO, animateur et artiste multimédia, Monsieur Frédéric ALEMANY, responsable multimédia et Madame Tanya COGNEE, animatrice multimédia, association Diva, Le Hublot Nice. - Monsieur Thierry GAWINOWSKI, responsable audiovisuel, Centre social du Roy d Espagne, Marseille 8ème. - Monsieur Vincent Deruelle, président de l association Med Multimed, Marseille. Atelier 3 - Les ERIC et la e-inclusion Animateurs : Monsieur Jacques François MARCHANDISE, Proposition, et Monsieur Wilfrid PASQUER, Mission TIC Région Provence-Alpes-Côte d Azur. Dans une société où le numérique (l accès aux outils, à la connaissance, à l information, à certains services - et la capacité de les exploiter) devient une condition essentielle pour agir, travailler, etc., comment parvenir à toucher les publics dits éloignés et défavorisés? Comment favoriser l appropriation des TIC, l utilisation de services et d outils (accès à l information, communication, production, etc.) dont l accès devient essentiel pour fonctionner en société aujourd hui? 15

16 Intervenants : - Madame Géraldine GUILLOUZOUIC, directrice ergothérapeute, ICOM Provence, Marseille 9ème. - Monsieur Angelo MURER, chargé de développement numérique, association Mode 83, Draguignan (83). - Monsieur Jean-Horgues DEBAT, directeur de l Association Régionale des Espaces Ruraux Emploi Formation, Gap (05). Atelier 4 - Couverture haut débit territoriale Animateurs : Monsieur Thierry ARPIN-PONT, SGAR, et Monsieur Stéphane MARTAYAN, Mission TIC, Région Provence-Alpes-Côte d Azur. Les réseaux numériques sont devenus les canaux vitaux qui irriguent aujourd hui toutes les activités économiques et de connaissances. L accès aux réseaux et services à haut débit constitue un enjeu déterminant et durable de développement économique et d attractivité des territoires. L atelier sera l occasion de conduire un premier retour d expériences sur des projets de couverture territoriale en haut débit engagés par différents territoires de Provence-Alpes-Côte d Azur, notamment dans le cadre du programme régional «boucles locales alternatives». Par ailleurs, au travers de la démarche de DSP de la Communauté d agglomération du Pays d Aix, sera également présenté un projet de «Réseau d initiative publique» conduit à l échelle d une agglomération. Intervenants : - Monsieur Michel BOURGOIS, Cogisys, AMO programme BLA, actualité du programme régional «Boucles locales alternatives» - Madame Francine CARRETERO, Communauté de communes Canton de Ribiers (05), Monsieur Max PECQUEUX, Communauté de communes Vallée du Jabron (04), la couverture des «zones blanches» - Monsieur Habib FERCHICHE, Responsable Systèmes et Technologies de l Information, Communauté de Communes du Briançonnais, la démarche Haut débit du Pays du Grand Briançonnais, - Madame Nathalie PAPAIT et Monsieur Jean-Christophe FAUDOT, Direction du Développement Economique, Pôle Relations avec le Monde Economique, Nouvelles Technologies, Communauté d Agglomération du Pays d Aix, le projet de Délégation de Service Public (DSP) du Pays d Aix. 15h45 - Pause (stands ouverts) 16h15 - Restitution des ateliers Animateur : Monsieur Gino BONTEMPELLI, Mission TIC Région Provence-Alpes-Côte d Azur. 16h45 - Clôture de la rencontre par Monsieur Laroussi OUESLATI, Conseiller régional délégué aux TIC. 16

17 Stands : - Logiciels libres : Madame Véronique FRITIERE (Linux Azur) et Jean-Christophe BECQUET (Linux Alpes). - : Monsieur Pierre-Loup CHARMASSON, société Karobas. - INA : Cap Med, réseau méditerranéen des archives télévisuelles, Madame Nancy ANGEL, INA-Méditerranée. 17

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

Lancement du premier Campus des métiers et des qualifications d Aix-Marseille : le Campus Aéronautique Provence-Alpes-Côte d'azur

Lancement du premier Campus des métiers et des qualifications d Aix-Marseille : le Campus Aéronautique Provence-Alpes-Côte d'azur Lancement du premier Campus des métiers et des qualifications d Aix-Marseille : le Campus Aéronautique Provence-Alpes-Côte d'azur Signature de la convention de partenariat Lycée Pierre Mendès France -

Plus en détail

Cahier des charges thématique - Couverture du territoire par le très haut débit et développement des usages du numérique

Cahier des charges thématique - Couverture du territoire par le très haut débit et développement des usages du numérique Cahier des charges thématique - Couverture du territoire par le très haut débit et développement des usages du numérique Actualisation et mise en œuvre d une Stratégie de Cohérence Régionale d Aménagement

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» I.Contexte : Convaincue de l intérêt stratégique de l innovation pour le renforcement de la compétitivité des entreprises, la a lancé un appel

Plus en détail

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Entre L Etat, Représenté par le Préfet de région Et Le Conseil régional Nord-Pas de Calais Représenté

Plus en détail

Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante"

Projet partenarial - 1 er volet Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante" Projet partenarial, piloté par l'arpe, en co-réalisation avec l'orm -observatoire

Plus en détail

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois Objectifs à atteindre à long terme (jusqu à 2017) - Assurer une couverture haut débit pour l ensemble des zones d activités retenues dans le cadre du schéma des ZAE - Augmenter le nombre de bénéficiaires

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

Plan Local de Développement de l Économie Sociale et Solidaire 2011-2015

Plan Local de Développement de l Économie Sociale et Solidaire 2011-2015 Plan Local de Développement de l Économie Sociale et Solidaire 2011-2015 MAI 2011 1 Sommaire 1. Eléments de contexte... 3 1.1 L économie sociale et solidaire à Lille, Lomme et Hellemmes en quelques chiffres..4

Plus en détail

Intitulé du projet : PARTAJ (Plan d Accompagnement Régional et Territorial pour l Avenir des Jeunes)

Intitulé du projet : PARTAJ (Plan d Accompagnement Régional et Territorial pour l Avenir des Jeunes) Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR

Plus en détail

Soutenir le développement durable des quartiers sensibles

Soutenir le développement durable des quartiers sensibles FONDS EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT REGIONAL (FEDER) AQUITAINE PROGRAMME OPERATIONNEL REGIONAL 2007-2013 Soutenir le développement durable des quartiers sensibles Cahier des charges de l appel à projet régional

Plus en détail

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Strasbourg, le 14 novembre 2014. Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Philippe Richert, Président du Conseil Régional d Alsace, Ancien Ministre, a ouvert

Plus en détail

Consultation Publique Constitution du réseau national de la médiation numérique

Consultation Publique Constitution du réseau national de la médiation numérique Consultation Publique Constitution du réseau national de la médiation numérique Restitution synthétique "La France, face aux mutations de son temps, doit définir son propre modèle numérique, fondé sur

Plus en détail

www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI

www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI PLAN REGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI Lors de son assemblée

Plus en détail

200 Projets. Il est structuré autour de cinq axes : Axe 1 : l innovation et l économie de la connaissance

200 Projets. Il est structuré autour de cinq axes : Axe 1 : l innovation et l économie de la connaissance P r o v e n c e - A L P E S - C ô t e d A z u r Michel VAUZELLE - Président du Conseil régional Hugues PARANT - Prefet de la Region PACA EDITO. Les fonds européens en Provence-Alpes-Côte d Azur : près

Plus en détail

Mutualisation des compétences

Mutualisation des compétences Premières Rencontres richesses humaines associatives 2 & 3 décembre 2014 ATELIER PROSPECTIF Mutualisation des compétences DEFINITIONS Mutualisation La mutualisation se définit comme la synergie entre deux

Plus en détail

Règlement du prix OCTOBRE 2014

Règlement du prix OCTOBRE 2014 Règlement du prix OCTOBRE 2014 Avec l'ambition de faire progresser la qualité de l emploi associatif et dans le cadre de la Grande cause nationale 2014, Le Mouvement associatif en partenariat avec l UDES,

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CESER

CONTRIBUTION DU CESER CONTRIBUTION DU CESER à l élaboration du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Cette contribution a été élaborée par la Commission «Éducation Formation» qui a tenu quatre

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse»

Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse» Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse» Synthèse et Questions/Réponses de l appel à projets Version du 28 juillet 2015 Synthèse Dans la continuité du «Plan

Plus en détail

APPEL A PROJETS TTIM. (Territoires Touristiques Internet et Mobilité)

APPEL A PROJETS TTIM. (Territoires Touristiques Internet et Mobilité) APPEL A PROJETS TTIM (Territoires Touristiques Internet et Mobilité) Face aux enjeux majeurs que représente l explosion de l usage d internet et notamment des réseaux sociaux pour le tourisme, la Région

Plus en détail

entreprendre prêt d honneur accompagner créer financer reprendre développer expertiser parrainer

entreprendre prêt d honneur accompagner créer financer reprendre développer expertiser parrainer entreprendre prêt d honneur accompagner créer reprendre financer développer expertiser parrainer rapport d activité 2013 1 Sommaire P 5 Chiffres clés 2013 p 6 De l accueil au comité P 7 Le financement

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH»

CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH» CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH» POUR LA CROISSANCE ET LE RAYONNEMENT DE L ÉCOSYSTÈME NUMÉRIQUE FRANÇAIS POUR ÊTRE LABELLISÉE «MÉTROPOLE FRENCH TECH», UNE MÉTROPOLE DOIT

Plus en détail

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE Préambule PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE La réussite éducative se définit comme la recherche du développement harmonieux de l enfant et du jeune. Elle est plus large

Plus en détail

PAYS INVITE D'HONNEUR :LA FRANCE

PAYS INVITE D'HONNEUR :LA FRANCE Note Conceptuelle PAYS INVITE D'HONNEUR :LA FRANCE La Tunisie renouvelle son engagement pour le développement et la prospérité de l'afrique et des pays arabes, par l'organisation de la 8ème édition de

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

APPEL À PROJETS : ESPACES et USAGES NUMÉRIQUES

APPEL À PROJETS : ESPACES et USAGES NUMÉRIQUES LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA LOIRE présente APPEL À PROJETS : ESPACES et USAGES NUMÉRIQUES Pour tous les Espaces Publics Numériques de la Loire Règlement de l appel à projets Tous les documents relatifs à

Plus en détail

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le numérique transforme en profondeur les modes de vie, bouleverse l organisation et les marchés des entreprises traditionnelles,

Plus en détail

la pauvreté 33 ses lutte contre territorial. création.cette n ne doit pas d insertion. 1. UNE Accompagner la Participation travaux sont évidemment

la pauvreté 33 ses lutte contre territorial. création.cette n ne doit pas d insertion. 1. UNE Accompagner la Participation travaux sont évidemment Accompagner la participation des allocataires Par Marion Drouault, responsable de projets à l (Version courte) Participation et RSA : «Accompagner la l participation des allocataires» S appuyant en particulier

Plus en détail

Conseil National du Numérique E-inclusion. Contribution d Arsenic juin 2013

Conseil National du Numérique E-inclusion. Contribution d Arsenic juin 2013 Conseil National du Numérique E-inclusion. Contribution d Arsenic juin 2013 A. Quels seraient les destinataires et quels seraient les objectifs absolument prioritaires. Arsenic est un réseau d acteurs

Plus en détail

www.premier-ministre.gouv.fr

www.premier-ministre.gouv.fr Portail du Gouvernement Site du Premier ministre Les Chantiers EN PERSPECTIVE Projets pour la France Tableau de bord du Gouvernement LES THÈMES Garantir la sécurité routière Les derniers titres Les dossiers

Plus en détail

Renforcer la mobilisation du droit commun

Renforcer la mobilisation du droit commun Dossier ressources Comprendre le droit commun pour le renforcer dans les quartiers Dans son article 1 er, la loi pour la ville et la cohésion urbaine précise : «La politique de la ville mobilise et adapte,

Plus en détail

LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ : FAIRE CONVERGER PERFORMANCE ET DYNAMIQUE TERRITORIALE

LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ : FAIRE CONVERGER PERFORMANCE ET DYNAMIQUE TERRITORIALE 310 N U M É R O Vendredi 4 juillet 2008 LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ : FAIRE CONVERGER PERFORMANCE ET DYNAMIQUE TERRITORIALE RAPPORTEUR : ANDRÉ MARCON AU NOM DE LA SECTION DES ÉCONOMIES RÉGIONALES ET DE

Plus en détail

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique

Emmanuel MACRON, ministre de l Economie, de l Industrie et du Numérique 3 Éditorial «Le numérique est aujourd hui dans tous les usages : les transports, les entreprises, les loisirs, les objets connectés, l accès à l information, les smartphones, etc. Mais il n est pas dans

Plus en détail

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes :

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes : Le questionnaire ci dessous a pour objectif de faire le point sur le RESSOL, sur notre dernière action à savoir le mois de l Economie Sociale et Solidaire et sur nos pistes d évolution. Ce questionnaire

Plus en détail

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable Charte de la coopération décentralisée pour le développement durable Mise en œuvre des principes de l Agenda 21 dans les coopérations transfrontalières, européennes et internationales des collectivités

Plus en détail

Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique

Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique Positif 1. Quel regard portez-vous sur l Acte pour le Marché Unique? «L acte pour le marché unique est une démarche

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER I. BILAN QUANTITATIF A. Evolution de la programmation Un taux de programmation de 73,73%, en progression forte depuis le mi parcours mais à poursuivre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien

DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien DOSSIER DE PRESSE Un portail énergie / climat parisien «En vue de la grande Conférence de l ONU Paris Climat 2015, le dispositif Solutions COP 21 lancé par le Comité 21 avec le Club France Développement

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne Les patients ont besoin d une réponse de proximité et d une prise en charge globale qui nécessite une

Plus en détail

Contribuer au Développement de Territoires Solidaires

Contribuer au Développement de Territoires Solidaires Contribuer au Développement de Territoires Solidaires des entreprises en mouvement! Les 500 adhérents* COORACE défendent depuis 1985 le droit au travail pour tous. Ils participent sur l ensemble du territoire

Plus en détail

Comité régional d économie sociale

Comité régional d économie sociale Comité régional d économie sociale 2 GUIDE DE REDACTION D UN PLAN D AFFAIRE D UNE ENTREPRISE COLLECTIVE 1.1 À QUOI CORRESPOND UNE ENTREPRISE COLLECTIVE? Une entreprise d économie sociale est une entité

Plus en détail

Fonds Innovation. Un dispositif de soutien à l innovation en matière énergétique

Fonds Innovation. Un dispositif de soutien à l innovation en matière énergétique Fonds Innovation Un dispositif de soutien à l innovation en matière énergétique Présentation Face aux enjeux du changement climatique, à la sensibilité croissante des habitants à leur cadre de vie et grâce

Plus en détail

Présentation du dispositif départemental FINANCEMENT PARTICIPATIF

Présentation du dispositif départemental FINANCEMENT PARTICIPATIF Présentation du dispositif départemental FINANCEMENT PARTICIPATIF 7 JUILLET 2015 Pascal COSTE Président du Conseil Départemental Programme cadre : "Pour une économie porteuse d'emplois" Volonté d'associer

Plus en détail

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER +

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1 En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 2 LEADER + Qu est-ce que c est? Liaison

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015 PREFET DE LA REGION MIDI-PYRENEES DOCUMENT D ORIENTATION Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des formations professionnelles 2011-2015 Direction régionale des entreprises,

Plus en détail

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Appel à candidature Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Contexte La mobilité géographique est l un des sujets centraux lorsque l on aborde la question

Plus en détail

l académie d Aix-Marseille Aix-Marseille Université l université d Avignon et des pays de Vaucluse

l académie d Aix-Marseille Aix-Marseille Université l université d Avignon et des pays de Vaucluse Convention de partenariat entre l académie d Aix-Marseille Aix-Marseille Université l université d Avignon et des pays de Vaucluse et l'association Accompagner la réalisation des projets d'études de jeunes

Plus en détail

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique APPEL D OFFRES N 01/2015/IE Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique ACCORD CADRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) ARTICLE 1 OBJET DE L ACCORD CADRE Le présent accord-cadre

Plus en détail

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique APPEL D OFFRES N 01/2015/IE Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique ACCORD CADRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) ARTICLE 1 OBJET DE L ACCORD CADRE Le présent accord-cadre

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Union européenne Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Une nouvelle politique de cohésion en réponse aux défis

Plus en détail

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie MARDI Contact presse Ministère de la Culture et de la Communication Délégation à l information et à

Plus en détail

La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux. une enquête en Alsace et en Lorraine

La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux. une enquête en Alsace et en Lorraine La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux Les associations et la question de la qualité de l emploi: une enquête en Alsace et en Lorraine Etude réalisée pour la DIIESES

Plus en détail

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Établissements de santé Droits et accueil des usagers Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Recommandations et indicateurs Préface Faire face aux inégalités de santé qui touchent tout

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi UNION EUROPEENNE L Europe s engage en Limousin Avec le Fonds social européen PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN objectif compétitivité régionale et emploi 2007 2013 Axe 3 «cohésion

Plus en détail

proposant des formations et enseignements professionnels

proposant des formations et enseignements professionnels proposant des formations et enseignements professionnels proposant des formations et enseignements professionnels Sommaire Introduction 5 Le contexte et les enjeux 5 La cible du guide 6 La valeur-ajoutée

Plus en détail

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine La plateforme de propositions de la FNASEPH Le Grenelle de la formation et de l accès à la vie sociale des Jeunes Handicapés Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine De la scolarisation aux

Plus en détail

Appel à projets «Culture numérique» Cahier des charges

Appel à projets «Culture numérique» Cahier des charges 1 Contexte Appel à projets «Culture numérique» Cahier des charges L émergence de nouvelles formes d innovation, de médiation et d accès à la culture via l usage croissant des technologies de l information

Plus en détail

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 ARTICLE 1 : CONTEXTE Dans le prolongement de son Agenda 21 qui s intègre dans une logique de développement durable,

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

LEADER 2009-2015 Programme européen du Pays de Haute Mayenne

LEADER 2009-2015 Programme européen du Pays de Haute Mayenne LEADER 2009-2015 Programme européen du Pays de Haute Mayenne Pays de Haute Mayenne Place Cheverus 53100 MAYENNE Tél. 02 43 04 64 50 leader@hautemayenne.org www.hautemayenne.org/leader.htm UN TERRITOIRE,

Plus en détail

La coopération décentralisée est inscrite dans la transversalité et se nourrit des échanges et pratiques confiés aux missions de l Agence.

La coopération décentralisée est inscrite dans la transversalité et se nourrit des échanges et pratiques confiés aux missions de l Agence. 1 Une mission «coopération décentralisée» existe depuis 8 ans à l ARENE Île-de-France. Résultat d une délibération sur l action internationale votée par la Région Île-de-France souhaitant que celle ci

Plus en détail

Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016

Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016 Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016 1 Les partis pris méthodologiques Privilégier la participation active pour une co-production Sont privilégiées les approches et méthodologies

Plus en détail

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Référentiel des compétences professionnelles

Plus en détail

...... en quelques mots 1

...... en quelques mots 1 ... en quelques mots 1 Un nouveau Projet d'entreprise pourquoi faire? Le Projet d'entreprise 2006-2009 a porté l ambition de faire de l Assurance Maladie un assureur solidaire en santé reconnu en tant

Plus en détail

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap.

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. D é l é g a tion d é p a rtementale ardéchoise Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. Rhône-Alpes-Auvergne,

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

Contribution des TICE à l évolution du système éducatif. Anne-Marie BARDI IGEN honoraire

Contribution des TICE à l évolution du système éducatif. Anne-Marie BARDI IGEN honoraire Contribution des TICE à l évolution du système éducatif Anne-Marie BARDI IGEN honoraire Vision d acteur / Vision de chercheur Expérience durable Variété des fonctions Diversité des niveaux et des disciplines

Plus en détail

Le management territorial à l ère des réseaux

Le management territorial à l ère des réseaux Collection service public dirigée par Geneviève Jouvenel Jean-Yves Prax Le management territorial à l ère des réseaux, 2002 ISBN : 2-7081-2802-7 TABLE DES MATIÈRES Guide de lecture.........................................................

Plus en détail

Synthèse de l étude d opportunité et de faisabilité pour la création d une école de cinéma et d audiovisuel en région Rhône-Alpes

Synthèse de l étude d opportunité et de faisabilité pour la création d une école de cinéma et d audiovisuel en région Rhône-Alpes Synthèse de l étude d opportunité et de faisabilité pour la création d une école de cinéma et d audiovisuel en région Rhône-Alpes Étude établie par le troisième pôle 2014 ETUDE D OPPORTUNITÉ ET DE FAISABILITÉ

Plus en détail

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014 Le nouveau programme national de renouvellement urbain CRDSU septembre 2014 Un nouveau programme de renouvellement urbain! Un projet à l échelle de l agglomération, un projet intégré : le contrat de ville!

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009

Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009 CAUE de Haute Saône Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009 Chambres d Agriculture de Franche-Comté CAUE de Franche Comté 1. Contexte : L objectif de

Plus en détail

C H A R T E D E S M A I S O N S D E S E R V I C E S P U B L I C S

C H A R T E D E S M A I S O N S D E S E R V I C E S P U B L I C S C H A R T E D E S M A I S O N S D E S E R V I C E S P U B L I C S P r é a m b u l e Proximité Singularité de la personne Universalité du service De nombreux territoires ruraux et urbains se situent en

Plus en détail

Séminaire «L éducation non formelle, un projet pour les habitants dans la cité»

Séminaire «L éducation non formelle, un projet pour les habitants dans la cité» Séminaire «L éducation non formelle, un projet pour les habitants dans la cité» Organisé dans le cadre du IX Congrès International des Villes Educatrices Le Mercredi 13 septembre 2006 A l Ecole Normale

Plus en détail

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM.

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. Direction du Développement Economique et Emploi Artois Comm. Le 4 juin 2010 ARTOIS COMM. PRESENTATION D ARTOIS COMM. LES CARACTERISTIQUES DU TERRITOIRE : La Communauté

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Catégorie d initiative 4 : Organiser une campagne de communication sur le réemploi et la réparation Synthèse des 3 initiatives

Catégorie d initiative 4 : Organiser une campagne de communication sur le réemploi et la réparation Synthèse des 3 initiatives Catégorie d initiative 4 : Organiser une campagne de communication sur le réemploi et la réparation Synthèse des 3 initiatives Descriptif : Mise en place d une campagne de communication visant à promouvoir

Plus en détail

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise La SEM Régionale des, outil essentiel contre la crise Dossier de presse Conférence de presse La Roche-sur-Yon, 8 juin 2009 Sommaire : Communiqué de synthèse En annexe : - Fiches SEM - Note de conjoncture

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche 2015 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE RAViV est un réseau solidaire de compagnies et structures franciliennes de spectacle vivant

Plus en détail

Préparation des programmes européens 2007-2013

Préparation des programmes européens 2007-2013 Préparation des programmes européens 2007-2013 Présentation AGILE 9h30-10h30 8 Préparation des programmes européens 2007-2013 Le contexte La méthode de travail État d avancement des travaux : bilan, diagnostic

Plus en détail

Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012

Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012 Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012 La présente note établit le bilan pour l année 2012 de la convention entre la Région et la Safer Rhône- Alpes. S agissant de la première année d application,

Plus en détail

Gestion Participative Territoriale :

Gestion Participative Territoriale : !!" #!#$ # % #% Touiza Solidarité Evaluation ex post et externe Gestion Participative Territoriale : François Durand Consultant ITG Paris Foued Chehat Expert associé 1 Le cadre de l évaluation Le projet

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ

SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ 1 OBJET DU SCHÉMA DIRECTEUR Une démarche partenariale du Département de la Seine-Saint-Denis, avec les collectivités

Plus en détail

AMENAGER LE TERRITOIRE POUR REDUIRE LES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES. Boucle énergétique «BREST Rive Droite»

AMENAGER LE TERRITOIRE POUR REDUIRE LES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES. Boucle énergétique «BREST Rive Droite» AMENAGER LE TERRITOIRE POUR REDUIRE LES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES Boucle énergétique «BREST Rive Droite» Intervenants Sylvie MINGANT Responsable division Energie de Brest métropole océane 1er Vice-président

Plus en détail

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre?

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Note réalisée par l Observatoire Régional de l Intégration et de la Ville (ORIV) septembre 2014 Eléments de contexte

Plus en détail

APFP. Les Pays, moteurs de stratégies de développement territorial et de gouvernance locale. Contribution de l Association de

APFP. Les Pays, moteurs de stratégies de développement territorial et de gouvernance locale. Contribution de l Association de Mars 2012 cahier d acteurs Association de Promotion et de Fédération des Pays APFP APFP Pays / Territoires de projet Contribution de l Association de Promotion et de Fédération des Pays dans le cadre des

Plus en détail

SOMMAIRE 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES

SOMMAIRE 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES SOMMAIRE PAGE 5 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE PAGE 6 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES PAGE 7 3. DES AMBITIONS PARTAGEES ET DES OBJECTIFS COMMUNS PAGE 8 4.UN

Plus en détail

Centre d excellence Numérique en territoire rural

Centre d excellence Numérique en territoire rural «S adapter au numérique est une obligation mais aussi une opportunité pour la France, tant au niveau économique que social» Philippe Lemoine, président du Forum Action Modernités et Président de la FING

Plus en détail

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans lequel s inscrit Alter Incub ainsi que les modalités et

Plus en détail

Protocole de préfiguration de la Convention de Mixité Sociale du Grand Dijon PROJET

Protocole de préfiguration de la Convention de Mixité Sociale du Grand Dijon PROJET Protocole de préfiguration de la Convention de Mixité Sociale du Grand Dijon PROJET Préambule La convention de mixité sociale est prévue à l article 8 de la loi de Programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006 Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban Forum ANRU du 28 mars 2006 1 Préambule Montauban, face à un enjeu classique : devenir une banlieue de Toulouse ou s affirmer comme pôle d équilibre

Plus en détail

politique de la France en matière de cybersécurité

politique de la France en matière de cybersécurité dossier de presse politique de la France en matière de cybersécurité 20 février 2014 Contact presse +33 (0)1 71 75 84 04 communication@ssi.gouv.fr www.ssi.gouv.fr Sommaire L ANSSI L ANSSI en chiffres Le

Plus en détail

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc? Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?» Le Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de la baie

Plus en détail

LE PROJET. Contexte. Constat des acteurs. Identité du projet

LE PROJET. Contexte. Constat des acteurs. Identité du projet Dossier de présentation 2014-2016 LE PROJET Contexte L'avancée en âge de la population, dû à l'allongement de l'espérance de vie, et l'intégration en milieu ordinaire, nécessitent une évolution des modes

Plus en détail