27 juin 2006 Hôtel de Région Marseille

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "27 juin 2006 Hôtel de Région Marseille"

Transcription

1 Compte rendu de la rencontre régionale des Espaces Régionaux Internet Citoyen (ERIC) et des Territoires Numériques Poursuivre ensemble le développement numérique des territoires 27 juin 2006 Hôtel de Région Marseille La rencontre régionale des ERIC et des Territoires Numériques s est déroulée le 27 juin dernier à l hôtel de Région à Marseille sur le thème «Poursuivre ensemble le développement numérique des territoires», en présence de 160 participants. Cette rencontre a été l occasion de : - réunir le réseau des animateurs et responsables d Espaces Régionaux Internet Citoyen, élus, représentants des collectivités locales et territoriales et d associations, - faire le point sur les actions menées dans le cadre des programmes «Territoires Numériques», «Boucles Locales Alternatives» et «Espaces Régionaux Internet Citoyen», - d échanger, de partager des expériences, des projets, - de travailler ensemble sur des thématiques spécifiques lors des ateliers : ERIC et Territoires Numériques ; Les ERIC, le multimédia et l audiovisuel ; les ERIC et la e- inclusion ; et enfin, couverture haut débit territoriale. SOMMAIRE 1. Ouverture de la 4 ème rencontre régionale des ERIC et des Territoires Numériques Bilan des actions menées dans le cadre des Programmes TN, BLA et ERIC Présentation de projets TN et FSII Restitution du Sommet Mondial de la Société de l Information Synthèse et perspectives Ateliers de l après-midi... 7 Atelier 1 ERIC et Territoires Numériques : que pouvons-nous construire ensemble?... 7 Atelier 2 Les ERIC, le multimédia et l audiovisuel... 9 Atelier 3 Les ERIC et la e-inclusion...10 Atelier 4 Couverture haut débit territoriale

2 1. Ouverture de la 4 ème rencontre régionale des ERIC et des Territoires Numériques Monsieur Vauzelle, Président de la Région Provence-Alpes-Côte-d Azur, a ouvert cette quatrième rencontre régionale des ERIC et des Territoires Numériques. C est en partenariat avec les acteurs associatifs et territoriaux que la Région a initié, depuis plusieurs années, une politique volontariste pour le développement de la Société de l Information pour tous en Provence-Alpes-Côte d Azur. La Région a souhaité fédérer un réseau d acteurs diversifiés : des associations d entreprises, des collectivités, des universités, etc. partageant une stratégie commune de lutte contre la fracture numérique. L action publique doit permettre un accès de tous à la Société de l Information et une large appropriation de ces outils. La Région s est attachée, depuis 2001, à lancer des programmes régionaux structurants autour d axes prioritaires : - une politique de solidarité sociale et territoriale et d aménagement numérique du territoire à travers les programmes ERIC, Territoires Numériques et Boucles Locales Alternatives ; - une politique de développement numérique au service de la communauté du savoir (raccordement en haut débit des lycées, des établissements enseignement supérieur et de la recherche, et le développement des Espaces Numériques de Travail dans l enseignement secondaire et supérieur) ; - une stratégie économique offensive pour conforter les pôles régionaux d innovation, aider à la structuration des filières numériques, favoriser l appropriation des TIC par l ensemble du tissu économique régional et notamment par les PME et les TPE. Cette volonté est largement présente dans le Schéma Régional de Développement Economique, fruit d un travail associant les forces vives de la région dans une logique de démocratie participative, voté le 12 juin dernier par l assemblée régionale. - Dans le cadre des accords internationaux et de la coopération décentralisée en particulier dans l espace euroméditerranéen, il s agit d encourager les partenariats économiques dans tous les domaines et notamment dans le domaine des TIC, mais également des échanges de savoir-faire et de projets concrets de partenariat utilisant les TIC. La Région négocie actuellement avec le Gouvernement le prochain Contrat de Projet Etat-région et les programmes européens portant sur la période Elle a souhaité préparer un plan stratégique régional intégrant un axe ambitieux en matière de Société de l Information pour tous. Dans les prochaines années, la Région s attachera à renforcer son action structurante dans ce domaine en partenariat avec les collectivités territoriales et les acteurs de terrain. L action régionale restera guidée par une double exigence : être à la fois le garant d une véritable solidarité et le catalyseur de l innovation régionale. Il s agira pour la Région d affirmer une stratégie collective, ambitieuse et partenariale que ce soit sur le volet des infrastructures et des réseaux d information que sur le volet du développement des usages des TIC, des services et des contenus. Il s agira, ensuite, pour la Région de fédérer et de mobiliser l ensemble des acteurs et des compétences régionales dans le domaine de la Société de l Information : entreprises, associations, territoires, collectivités et grandes communautés d usages, etc. Il s agira, enfin, de permettre une diffusion des réseaux et des technologies numériques dans la société régionale pour que ces nouveaux outils puissent être utilisés comme leviers d attractivité, d équité territoriale, vecteur d innovation, de développement économique dans une logique de solidarité et de partage des savoirs. Les contenus de la nouvelle étape de la politique régionale dans le domaine de la Société de l Information sera coconstruite dans une logique de démocratie participative et partenariale. Tels sont les objectifs du Schéma Régional de la Société de l Information conduit sous la responsabilité de M. Laroussi Oueslati, Conseiller régional délégué aux TIC. Ce schéma fera donc l objet d une large concertation dans les prochains mois. Les échanges et les débats de cette journée permettront de faire le bilan sur les programmes en cours et d enrichir les réflexions pour les actions futures. 2

3 2. Bilan des actions menées dans le cadre des Programmes Territoires Numériques, Boucles Locales Alternatives et Espaces Régionaux Internet Citoyen Par M. Laroussi Oueslati, Conseiller régional délégué aux TIC. La Région Provence-Alpes-Côte d Azur souhaite promouvoir une solidarité régionale, un accès de tous à la Société de l Information et un soutien à l innovation locale. Cette ambition se concrétise de façon opérationnelle au travers des programmes Territoires Numériques, Boucles Locales Alternatives et Espaces Régionaux Internet Citoyen menés avec le soutien de l Etat et des fonds européens. L ambition de la Région est d accompagner et de donner les moyens aux territoires et à leurs acteurs pour favoriser une large appropriation des réseaux et des technologies numériques au niveau local. Les 130 ERIC participent à cette appropriation la plus large de la Société de l Information. Portés par des associations et des collectivités, ces espaces accueillent du public, nouent des partenariats et développent des projets. Leur utilité sociale est indéniable. La plateforme régionale de services, dispositif aujourd hui identifié et reconnu, participe à leur pérennisation et à leur développement à travers des dispositifs tels que le Fonds de Soutien aux Initiatives Innovantes auquel s ajoute la création de postes de chargés de développement numérique, dans le cadre du Plan Régional pour l Emploi, permettant notamment de tisser des liens plus étroits avec les acteurs des territoires. L objectif du programme Territoires Numériques est de positionner les territoires de projets en acteur d une stratégie locale de développement en associant de façon participative les acteurs publics et privés sur les champs des réseaux des services et des usages pour faire des TIC un instrument de politique publique au service des territoires. Les ERIC ont un rôle majeur à jouer dans ce programme. Le Programme Territoires Numériques a été lancé en juillet 2004 en cohérence avec le programme ERIC. Les six vagues de sélection, ont permis de retenir une vingtaine de projets : - 12 pays, - 8 communautés d agglomération, - 4 Parc Naturel Régionaux. 82 % des territoires engagés dans un contrat de territoire sont accompagnés dans la mise en œuvre dans leur stratégie TIC leur a permis d élaborer des études de préingenierie, de s engager dans les débuts des déploiements dans le cadre du programme BLA et d élaborer les schémas de développement numérique. L année 2006 est une phase de concrétisation de ces travaux préparatoires et permettra aux territoires d entrer dans une phase opérationnelle. Les dispositifs d animation rencontrent une large adhésion de la part des acteurs. Ces espaces de rencontres sont des moments forts d échanges de bonnes pratiques et constituent une valeur-ajoutée forte de ces programmes. La Région entend jouer un rôle d accompagnateur mobilisant les expertises techniques et ingénierie, organisant la mutualisation des expériences, avec une présence à chaque étape et durant la totalité du cycle des projets. A l heure où ces programmes entrent en synergie, il apparaît nécessaire de poursuivre cette dynamique de collaboration entre les communautés d acteurs, porteurs de projets. Dès l automne 2006, les dispositifs d animation et d accompagnement des projets TIC seront renforcés. A partir de l expérience tirée de la plateforme régionale de services pour les ERIC, une plateforme régionale de services et de ressources TIC sera mise en œuvre au bénéfice des acteurs des territoires. Une consultation est en cours pour assurer le déploiement et l animation de cette plate-forme. En 2007, les appels à projets ERIC et Territoires Numériques seront ciblés sur des projets innovants et quelques thématiques prioritaires telles que les services publics, le développement économique, etc. Le dispositif des chargés de développement numérique créés dans le cadre du Plan Régional pour l Emploi, actuellement ouvert aux seuls ERIC, devrait en 2007, être accessible aux territoires engagés dans les démarches TN et BLA. 3

4 3. Présentation de projets Territoires Numériques et Fonds de Soutien aux Initiatives Innovantes Par Elisabeth Chabot et Wilfrid Pasquer de la Mission TIC de la Région Elisabeth Chabot rappelle l importance d entendre les acteurs des territoires partager leurs compétences et leurs expériences, mais aussi les difficultés rencontrées dans la conduite de leurs projets. Les acteurs sont également force de proposition. Le programme Territoires Numériques a été lancé en juillet 2004 et la dynamique semble engagée aujourd hui au sein des Pays, des Agglomérations et des Parcs. Il est essentiel de comprendre ce qu est un Territoire Numérique en Provence-Alpes-Côte d Azur. Deux territoires présentent leurs expériences : - Le Pays Sisteronais Buëch, Les Nouvelles Technologies au service de la ruralité, par Karine Manuel (cf. slides en pièce jointe). - La Communauté d Agglomération Toulon Provence Méditerranée, par Sylvie Jaliffier- Verne, responsable du service informatique (cf. slides en pièce jointe). Sur ces deux territoires, une réflexion stratégique s est mise en place, initiée dans le cadre du programme partenarial Territoires Numériques avec une méthodologie, des objectifs précis. Dans le cadre de la Communauté d Agglomération Toulon Provence Méditerranée, la notion de transversalité est importante d une part avec les acteurs du territoire et d autre part au sein même de la structure où les TIC sont mises au service de l ensemble des directions. Wilfrid Pasquer, chef de projet du programme Espaces Régionaux Internet Citoyen, présente le dispositif Fonds de Soutien aux Initiatives Innovantes. Le FSII, lancé en septembre 2004, est un dispositif complémentaire du programme Territoires Numériques. En lien avec les Chargés de développement numérique soutenus dans le cadre du Programme Régional pour l Emploi, il vise à créer une articulation entre les démarches territoriales de développement numérique et le programme ERIC centré sur la démocratisation des usages et le développement de projets innovants. Depuis septembre 2004, plus de 25 projets ont été soutenus dans le cadre du Fonds de Soutien aux Initiatives Innovantes sur des thématiques telles que l emploi et l insertion, la e-administration et la culture multimédia. Deux ERIC présentent les projets déposés dans le cadre du FSII : - Les NTIC en Version Libre au cœur des montagnes et de la famille, Axel Pepin, responsable ERIC - ACSSQ Cyber Queyras, Aiguilles (05) en visioconférence (cf.slides en pièce jointe). - Transmets-moi(re).com, par Fanny Bara, animatrice culture, et Danielle Galus, directrice du Centre social et familial Saint Gabriel, Marseille 14 ème. 4

5 4. Restitution du Sommet Mondial de la Société de l Information Par Emmanuel Verges, directeur de l ECM de la Friche Belle de Mai. La Région Provence-Alpes-Côte d Azur était représentée au Sommet Mondial de la Société de l Information qui s est tenue début décembre à Tunis, par une délégation de 120 personnes structurées autour de trois communautés d acteurs : - université recherche, - développement économique, - culture et citoyenneté. Dans le cadre de la communauté culture et citoyenneté, un appel à candidature a été lancé sur la plateforme en ligne des ERIC pour désigner 4 animateurs responsables de lieux d accès publics à internet souhaitant se rendre à Tunis pour porter une parole collective régionale sur la Société de l Information en région. Etaient présents : Emmanuel Verges, ECM Friche Belle de Mai (Marseille), Sylvie Lafon, association ADREP, Le Portail des Savoirs (Pertuis 84), Axelle Benaich, CPE, La Souris Danse (Marseille 15 ème ) et Rachid Zekraoui, Centre social La Castellane (Marseille). A Tunis, se sont retrouvés des acteurs associatifs qui s intéressent et s engagent à ce que l usage public des TIC serve la diversité culturelle et sociale. Une dizaine d acteurs s est regroupée autour d un texte, d un manifeste en vue de construire un discours commun autour des points suivants : - rendre accessible au plus grand nombre les TIC, développer une relation, une médiation entre la société et les outils pour que les pratiques concertées se développent, - promouvoir et permettre l expression culturelle par la production et la diffusion de contenus et des connaissances, - coopérer, transmettre les usages notamment à l étranger avec des partenaires. Le SMSI a été l occasion a été également de s interroger sur le rôle et les responsabilités des acteurs travaillant avec les TIC, de continuer à s inscrire dans les débats actuels de la Société de l Information, enrichir les pistes de travail au quotidien, échanger, partager pour entraîner une dynamique avec les différents acteurs associatifs à l issue du SMSI. Les perspectives qui se dégagent sont les suivantes : - poursuivre la dynamique de travail collectif engagé, - associer d autres acteurs à cette réflexion, - développer une approche de la Société de l Information, - se mettre en relation avec d autres réseaux internationaux. La question de la culture, la citoyenneté et la solidarité numérique est déjà présente au sein de la région avec des partenaires à l étranger. Cette dynamique peut s adosser à des logiques de développement national voir international et pourrait s inscrire dans le devenir des TIC de la région. 5

6 5. Synthèse et perspectives Par Jacques-François Marchandise, Proposition. Jacques François Marchandise souligne tout d abord la diversité des sujets évoqués : services publics, culture et création, etc. qui constituent une particularité régionale : un véritable «bouillon de cultures». De fait, la Région Provence-Alpes-Côte d Azur a fait un choix ambitieux de rapprocher les différents chantiers se traduisant notamment par la convergence des sujets accès publics et développement territorial. D autres Régions s y engagent aujourd hui. On observe, par ailleurs, le passage d une logique défensive à une logique plus offensive des acteurs dans la façon d aborder les TIC. Ceux-ci imaginent l avenir en développant des actions structurantes et innovantes, appuyées sur des approches de réseaux et de services, sur le partenariat et le portage par des acteurs légitimes sur les territoires. La lisibilité donnée aux démarches constitue un autre point important. La communication sur les actions auprès des acteurs et des habitants contribue à leur compréhension et constitue ainsi un point d appui de la vitalité, de développement et de survie des actions. Parmi les critères de succès évoqués aujourd hui, on peut citer notamment l implication des élus, l appropriation par les habitants, la participation des acteurs de la société civile à l élaboration des stratégies de territoire. La mobilisation des acteurs est importante. Bien souvent l échec des projets est due à des ressources humaines et à une coopération insuffisantes. L appropriation d internet est loin d être finie car il s agit d une cible mouvante sur le plan technologique mais également en terme de fait social. La problématique qui fonde les ERIC sera probablement encore d actualité dans de nombreuses années de même que l ancrage de cette problématique dans des approches de développement territorial. Un grand nombre d acteurs sont encore aujourd hui en début d appropriation des outils TIC. Les acteurs aujourd hui ont décrit de nouvelles missions, de nouveaux partenariats. Internet modifie la perception du territoire par les habitants et les acteurs, les pratiques sociales, les comportements. Il est important aujourd hui d être dans des approches de compréhension et d analyse de ce qui se passe dans la relation au territoire des habitants et des acteurs. Ce sont les premiers pas vers une maîtrise collective des territoires. Comment peut on aujourd hui penser le territoire et l usager comme autrement qu éloignés? La richesse part du territoire, des habitants, de l usager, du maillage humain. Il convient de valoriser les efforts pour qu ils soient les plus pérennes et lisibles possibles. 6

7 6. Ateliers de l après-midi Atelier 1 ERIC et Territoires Numériques : que pouvons-nous construire ensemble? Animateurs : Elisabeth Chabot, Mission TIC Région Provence-Alpes-Côte d'azur et Pierre Orsatelli, Proposition. Intervenants : - Francis Aynaud, Directeur du Développement Economique et du PACTE Territorial pour l emploi, Communauté d Agglomération Dracénoise. - Yves Sibilaud, Directeur de l association Mode 83, Draguignan. - Fabien Harel, Chargé de mission TIC & développement local, Comité d Expansion Drac-Buëch-Durance (05). Gilles Lloret, agent de développement, ERIC de Veynes se charge de restituer l atelier. L atelier a permis de mettre en évidence la diversité des structures présentes tant du côté des ERIC (ERIC portés par des associations ou des collectivités) que des territoires porteurs de projets Territoires Numériques : communautés d agglomération, Pays, etc. Cette diversité s illustre notamment par : - la diversité de «culture territoriale» et de connaissance des différents dispositifs de financements européens et territoriaux, - les divers niveaux de portage de projets, d ingénierie administrative et de conception partenariale, - le degré de maturité des ERIC dans l appréciation des usages des TIC et leur appropriation par les usagers, - la fragilité des ERIC et la question de leur pérennisation se traduisant par une «course aux financements», parfois peu compatible avec le fonctionnement quotidien de la structure. Ces constats amènent deux remarques : - la responsabilité partagée des ERIC et des EPCI dans l accès public à internet sur les territoires (structuration, services, animation, etc.), - la nécessaire évolution de l action publique régionale et le passage de l obligation de moyens à l évaluation des structures et à la notion d obligation de résultats avec un soutien se traduisant par un apport en ingénierie (méthodologie, partenariat) pour réussir cette évolution. Francis Aynaud, Directeur du Développement Economique et du PACTE Territorial pour l emploi au sein de la Communauté d Agglomération Dracénoise présente l expérience de la plateforme collaborative des agents socio-économiques de Dracénie, la mise en place de bornes interactives sur le territoire et le dispositif Kiosk emploi (cf. slides ci-joint). L ERIC de Draguignan accueille le dispositif «Kiosk Emploi» du PACTE territorial pour l emploi de la Dracénie, Artuby-Verdon, Haut et Centre Var dont l objectif est de proposer à toute personne en recherche d emploi un service de relation instantanée avec l intégralité des acteurs économiques du territoire par le biais de la borne connectée à internet. MODE est prestataire sur ce service en accompagnant les demandeurs d emploi des communes disposant d une borne (10 fin juin 2006). Fabien Harel, chargé de mission TIC & développement local, Comité d Expansion Drac-Buëch-Durance, présente le projet Territoire Numérique du Pays Gapençais. Le Pays Gapençais se caractérise par de fortes disparités (montagnes/plaine ; rural/urbain ; vallées enclavées et isolées...), les dessertes locales et les services de proximité sont fragiles. Le Pays vient de clôturer son étude stratégique. Le schéma stratégique officiel sera présenté en 7

8 septembre 2006, il servira à préparer la programmation 2007/2013. Les grandes lignes du schéma de développement numérique du Pays Gapençais sont les suivantes : 1. Mise en réseau des acteurs du Pays (projet extranet du Pays, complémentaire au projet structurant de Système d'information Géographique) Développement économique - TIC et entreprises - Formation à distance - Appui éventuel aux «Pôles d'excellences Rurales». 3. Développement des services à la population notamment dans le domaine de la télésanté 4. Citoyenneté et environnement - Création de réseaux d'acteurs autres que ceux directement impliqués dans la politique du Pays (écoles, EPN & ERIC, etc.) ; - Ouverture des projets TIC à la dimension «écologie» du développement durable : thermographie, base de données de canaux d'irrigation, etc. Par ailleurs, le Comité d'expansion Drac Buëch Durance, en charge de l'animation des programmes LEADER+ et Territoire Numérique, a permis l'élaboration d'un projet de réseau des EPN et des ERIC sur le territoire LEADER puis sur celui du Pays Gapençais. Ce projet, impulsé, porté, élaboré en 2005 par le Comité d'expansion, a les objectifs suivants: - doter le réseau d'une identité et d'une culture commune : intranet (agenda, statistiques de fréquentations), communication partagée ; - animer un réseau de compétences : droit des femmes, logiciels libres, agriculture, Europe, TICE, recherche d'emploi ; Formation des animateurs : - A l'extérieur du territoire (lien avec la plate forme des ERIC), avec roulements ; - rencontres des animateurs et formation interne au réseau, localement; - actions collectives : ex. : journées à thèmes (MAO, fête de l'internet, semaine du développement durable, téléprocédures, téléformations, etc.) A court terme, un groupe de travail Territoire Numérique sera mobilisé, avec pour acteurs des communes et communautés de communes du Pays ainsi que des animateurs d'epn & ERIC. Y seront abordés les points suivants : - la pérennisation des structures (financements) et diagnostic de compétences; - la réalisation d un programme d'actions opérationnelles en lien avec le schéma de développement numérique issu de Territoire Numérique et appuyé par le réseau des EPN et des ERIC, - l'identification et le choix d'un animateur local de ce réseau. Il parait nécessaire pour faire converger les programmes ERIC et Territoires Numériques de favoriser le développement d une culture commune de l action territoriale entre collectivités territoriales et associations se reconnaissant mutuellement légitimes et compétentes. Il convient d apporter un soutien méthodologique aux ERIC pour aller vers les territoires et de faire en sorte également que les territoires prennent en compte les ERIC dans leur politique de développement. 8

9 Atelier 2 Les ERIC, le multimédia et l audiovisuel Animateurs : Nancy Angel, Directrice INA-Méditerranée, et Emmanuel Verges, Directeur de l ECM de la Belle de Mai. Intervenants : - Axelle Benaich, chargée de développement numérique, La Souris Danse, Centre Populaire d'enseignement, Marseille 15 ème - Frédéric Piraino, animateur et artiste multimédia, Monsieur Frédéric ALEMANY, responsable multimédia et Madame Tanya COGNEE, animatrice multimédia, association Diva, Le Hublot Nice. - Thierry Gawinowski, responsable audiovisuel, Centre social du Roy d Espagne, Marseille 8 ème. - Vincent Deruelle, Med Multimed, Marseille. Cet atelier a rassemblé majoritairement des ERIC portés par des centres sociaux, centres culturels, centres de formation, etc. et des professionnels des médias. Ont été présentés des projets de production de contenus (vidéos, sonores, multimédias) réalisés à Nice ou encore à Marseille, représentatifs des projets menés à l échelle régionale. Ces projets font appels : - à des compétences professionnelles et à des artistes, - à la participation des publics et des habitants des territoires sur lesquels sont menés ces expériences, - à des coopérations entre différents acteurs et structures d un même territoire. Les productions de contenus issues de ces projets sont souvent perçues comme des moyens pour mener des actions d animation sociale, à ouvrir des débats, à accompagner des démarches, à travailler sur l expression sans pour autant travailler sur des restitutions médiatiques en utilisant les médias classiques. L exploitation des contenus se fait essentiellement sur les territoires ce qui montre la cohérence entre les actions des lieux, les publics, les territoires avec une recherche autour de l innovation, de nouvelles pratiques liées à l image. Ces expériences sont bien ancrées dans la vocation des lieux avec des outils qui produisent du sens en particulier autour de la mémoire. Trois questions se posent : - quel est le sens de la production? - comment les contenus circulent au-delà des frontières territoire? - comment utiliser d autres images? Les réflexions se sont ensuite portées sur la manière de recourir à ces ressources de contenus et d une façon plus générale, les rapports entre les professionnels et les ERIC. Des pistes de collaboration ont été évoquées portant notamment sur le maillage des compétences des ERIC avec des accès à des ressources particulières qu elles soient régionales, nationales, ou relevant du bassin méditerranéen. Il existe des complémentarités intéressantes à exploiter. 9

10 Atelier 3 Les ERIC et la e-inclusion Animateurs : Jacques François Marchandise, Proposition, et Wilfrid Pasquer, Mission TIC Région Provence-Alpes-Côte d'azur. Intervenants : - Géraldine Guillouzouic, directrice ergothérapeute, ICOM Provence, Marseille 9 ème. - Angelo Murer, chargé de développement numérique, association Mode 83, Draguignan (83). - Jean-Horgues Debat, directeur de l Association Régionale des Espaces Ruraux Emploi Formation, Gap (05). L objet de l atelier était d alimenter la réflexion sur le devenir du programme ERIC, et plus largement les programmes TIC régionaux, notamment dans la perspective Il s agissait de faire des bilans et d établir des perspectives. L atelier a davantage permis des échanges d expériences et de points de vue. Jacques François Marchandise a rappelé l origine du mot e-inclusion forgé par les experts européens à la demande de la Commission européenne avec un questionnement central : la façon de mesurer l appropriation de la Société de l Information est-elle la bonne? Doit on se baser sur les éléments quantitatifs (des mesures de taux d adoption de pénétration, par exemple) ou qualitatifs (des indicateurs pouvant décrire des projets et des processus d appropriation). L e-inclusion, c est investir dans la capacité des acteurs, s intéresser à l utilisation et l appropriation des outils. Pour les différents intervenants, la e- inclusion renvoie d ailleurs à des termes tels que l appropriation, l intégration. Angelo Murer, chargé de développement numérique à Mode 83 (Draguignan) explique la mise en œuvre de dispositifs utilisant les TIC comme vecteur d insertion. Les actions sont à l intersection de 3 champs : - une veille active sur les TIC et l insertion, - une connaissance des réseaux et des partenariats, - une connaissance des dispositifs existants. Les actions s orientent essentiellement vers trois types de publics : les bénéficiaires du RMI et les demandeurs d emploi, les publics handicapés et demandeurs d emploi, et vers les actions expérimentales et le soutien aux associations. Il existe une logique forte de segmentation sociale dans la typologie des publics. Géraldine Guillouzouic directrice de l association ICOM Provence à Marseille, centre régional de ressources sur les TIC et le handicap présente la coopérative de moyens, appuyée par le programme ERIC, en direction des publics en situation de handicap qui repose sur la mise à disposition de matériels dans les ERIC, la formation des animateurs et l accompagnement tout au long de la démarche afin de pouvoir comprendre et répondre aux spécificités des publics. Une quinzaine d ERIC participe à ce projet. Il y a beaucoup d enjeux : les personnes souffrent d un double handicap, un handicap physique mais également un handicap dans l accès aux TIC. Jean Horgues Debat, directeur de l AREREF, souligne toutes les difficultés de ce terme. Le concept e-inclusion est un concept probablement insatisfaisant mais il a le mérite de recouvrir un champ suffisamment large de notions et de mettre d accord la plupart des pays européens autour de ce concept. Plusieurs réalités s y rapprochent. L action des EREF s adresse à tous les publics. L intérêt de ces lieux ouverts à tous est d éviter une logique de segmentation des groupes sociaux. Par ailleurs, JHD souligne l importance donnée à la place de l usager dans les EREF dans l utilisation mais aussi la conception du dispositif. 10

11 La mise en place d une politique régionale en matière de e-inclusion implique de définir les publics prioritaires et de réussir à développer des actions en direction de ces publics mais permettant également une certaine mixité de publics. Il existe une vraie difficulté de définition des indicateurs à partir du moment où l on travaille sur du qualitatif. Cela nécessite un travail collectif, notamment sur la méthode et sur la formalisation de cette méthode de sorte qu elle profite à tous. Le succès d une politique régionale dans ce domaine passe nécessairement par le terrain car les acteurs de terrain ont une connaissance des publics et des contextes et ont une capacité à intervenir. Jacques François Marchandise ajoute que dans le terme e-inclusion, il y a également une idée d autonomie et au delà de l autonomie, de lien de l individu avec la communauté. Le travail à un échelon de proximité rend ces liens lisibles et pertinents. Lorsqu on travaille sur la e-inclusion, on croise différents acteurs légitimes et expérimentés de l insertion, du handicap, des services publics etc. Il est important de s appuyer sur ces logiques et de les réinventer également. 11

12 Atelier 4 Couverture haut débit territoriale Animateurs : Thierry Arpin-Pont, SGAR, et Stéphane Martayan, Mission TIC, Région Provence-Alpes-Côte d'azur. Intervenants : - Michel Bourgois, Cogisys, AMO programme BLA, actualité du programme régional «Boucles locales alternatives». - Francine Carretero, Communauté de communes Canton de Ribiers (05), Max Pecqueux, Communauté de communes Vallée du Jabron (04), la couverture des «zones blanches». - Habib Ferchiche, Responsable Systèmes et Technologies de l'information, Communauté de Communes du Briançonnais, la démarche Haut débit du Pays du Grand Briançonnais, - Nathalie Papait et Jean-Christophe Faudot, Direction du Développement Economique, Pôle Relations avec le Monde Economique, Nouvelles Technologies, Communauté d Agglomération du Pays d Aix, le projet de Délégation de Service Public (DSP) du Pays d Aix. Habib Ferchiche, Responsable Systèmes et Technologies de l'information, Communauté de Communes du Briançonnais se charge de la restitution. L atelier est abordé selon une double problématique : - la couverture des zones blanches notamment pour les territoires de massif au travers du point fait par la société Cogisys, AMO du Conseil Régional sur le programme BLA et les témoignages des différentes communautés de communes du Pays Sisteronnais Buëch et le Pays du Grand Briançonnais ; - et le développement économique et à la compétitivité des territoires par la mise en œuvre de réseaux d initiative publique à travers la présentation du projet de la Communauté d Agglomération du Pays d Aix. En toile de fond de cette double problématique, se trouve le contexte réglementaire avec le nouvel article du Code Général des Collectivités Territoriales, le code des marchés publics, les notions de DSP, l Autorité de Régulation des Communications électroniques et postales qui vient réguler la couverture haut débit des territoires. En toile de fond se trouve également, l aspect expérimental de ces initiatives moins des technologies utilisées que dans les modalités de mise en œuvre tant d un point de vue administratif que juridique avec un objectif présenté par l Etat et le Conseil Régional dans le cadre de la préparation du contrat de projet, d équité territoriale, d attractivité et de compétitivité du territoire, BLA n étant qu un point d étape dans le développement de l accès haut débit à internet. Toutes ces expériences doivent devenir structurantes à un niveau global sur le territoire. Au niveau de la couverture des zones blanches, les modalités de mises en œuvre consistent d une part à construire des réseaux, et d autre part, à exploiter ces réseaux à travers des Délégations de Services Publics. Il s agit du modèle «classique» illustré par la communauté de communes du canton de Ribiers et de la communauté de communes de la vallée du Jabron qui correspondent à des zones très enclavées. Ces deux territoires en sont aujourd hui à la phase de diagnostic et d étude de faisabilité de construction de réseaux. Reste à attribuer ces réseaux. L alternative choisie par le Pays du Grand Briançonnais consiste à développer l attractivité et l appétence pour des opérateurs locaux de son territoire de sorte que ces opérateurs puissent sur leurs fonds propres faire l investissement et ainsi opérer sur le territoire. Un lien avec les ERIC situés en zone blanche a été réalisé. Le modèle économique a été tiré vers le bas. Avec un nombre moindre de clients avérés, les opérateurs locaux ont pu trouver leur équilibre. 12

13 Enfin, la Communauté d Agglomération du Pays d Aix, dans le cadre de la réalisation d un Réseau d Initiative Publique, lance une Délégation de Services Publics pour créer un contexte favorable au déploiement de la concurrence. La collectivité se place ici comme un opérateur d opérateurs et peut ainsi aménager, améliorer les pôles économiques des entreprises, la compétitivité et répondre à la problématique des zones blanches. La première phase de Boucle Locale Alternative n est pas une fin en soi mais un premier pas vers la réalisation d une action structurante sur le territoire. Ces quatre ateliers sont restitués en plénière et font l objet d échanges entre les participants. En conclusion de cette journée dense en échanges, M. Laroussi Oueslati, conseiller régional délégué aux TIC, souligne la richesse des interventions révélatrices du dynamisme des programmes régionaux ERIC, TN et BLA. 13

14 Annexe : Programme de la rencontre régionale des Territoires Numériques et des Espaces Régionaux Internet Citoyen RENCONTRE REGIONALE DES TERRITOIRES NUMERIQUES ET DES ESPACES REGIONAUX INTERNET CITOYEN POURSUIVRE ENSEMBLE LE DEVELOPPEMENT NUMERIQUE DES TERRITOIRES Hôtel de Région - 27 juin h00 - Accueil des participants (stands ouverts) 10h00 - Introduction de la rencontre par Monsieur Michel VAUZELLE, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'azur Bilan des actions menées dans le cadre des programmes «Territoires Numériques» et «Espaces Régionaux Internet Citoyen», par Monsieur Patrick ALLEMAND, Premier Vice-Président de la Région 10h40 - Présentation de projets Territoires Numériques et Fonds de Soutien aux Initiatives Innovantes (et échanges), animation par la Mission TIC de la Région. 10h45 - Le Pays Sisteronais Buëch, par Madame Karine MANUEL. 11h05 - La Communauté d Agglomération Toulon Provence Méditerranée, par Madame Sylvie JALLIFFIER-VERNE, responsable du service informatique. 11h25 - Les NTIC en Version Libre au cœur des montagnes et de la famille, Axel PEPIN, responsable ERIC - ACSSQ Cyber Queyras, Aiguilles (05) en visioconférence (sous réserve). 11h45 - Transmets-moi(re).com, par Madame Fanny BARA, animatrice culture, et Madame Danielle GALUS, directrice du Centre social et familial Saint Gabriel, Marseille 14ème. 12h05 - Restitution du Sommet Mondial de la Société de l Information, par Monsieur Emmanuel VERGES, directeur de l ECM de la Friche Belle de Mai. 12h30 - Synthèse et perspectives, par Monsieur Jacques-François MARCHANDISE, Proposition. 12h55 - Buffet (stands ouverts) 14

15 14h30 Ateliers Atelier 1 - ERIC et Territoires Numériques : que pouvons-nous construire ensemble? Animateurs : Madame Elisabeth CHABOT, Mission TIC Région Provence-Alpes-Côte d Azur et Monsieur Pierre ORSATELLI, Proposition. Comment les ERIC s inscrivent-ils dans les projets des territoires, et plus particulièrement dans ceux développés dans le cadre de Territoires Numériques? Quels sont les principales difficultés et les obstacles identifiés? Comment favoriser le croisement de cultures distinctes dans la perspective du développement de projets communs? Intervenants : - Monsieur Francis AYNAUD, Directeur du Développement Economique et du PACTE Territorial pour l emploi, Communauté d Agglomération Dracénoise. - Monsieur Yves SIBILAUD, Directeur de l association Mode 83, Draguignan. - Monsieur Fabien HAREL, Chargé de mission TIC & développement local, Comité d Expansion Drac-Buëch-Durance (05). Atelier 2 - Les ERIC, le multimédia et l audiovisuel Animateurs : Madame Nancy ANGEL, Directrice INA-Méditerranée, et Monsieur Emmanuel VERGES, Directeur de l ECM de la Belle de Mai. Les TIC sont de formidables outils d expression et de création. De nombreux ERIC s en sont saisis et sont aujourd hui à même de développer des projets culturels multimédias avec de nombreux partenaires. Quelles sont les pistes possibles de développement et de valorisation de ce réseau de production et de diffusion multimédia? Intervenants : - Mademoiselle Axelle BENAICH, chargée de développement numérique, La Souris Danse, Centre Populaire d Enseignement, Marseille 15ème - Monsieur Frédéric PIRAINO, animateur et artiste multimédia, Monsieur Frédéric ALEMANY, responsable multimédia et Madame Tanya COGNEE, animatrice multimédia, association Diva, Le Hublot Nice. - Monsieur Thierry GAWINOWSKI, responsable audiovisuel, Centre social du Roy d Espagne, Marseille 8ème. - Monsieur Vincent Deruelle, président de l association Med Multimed, Marseille. Atelier 3 - Les ERIC et la e-inclusion Animateurs : Monsieur Jacques François MARCHANDISE, Proposition, et Monsieur Wilfrid PASQUER, Mission TIC Région Provence-Alpes-Côte d Azur. Dans une société où le numérique (l accès aux outils, à la connaissance, à l information, à certains services - et la capacité de les exploiter) devient une condition essentielle pour agir, travailler, etc., comment parvenir à toucher les publics dits éloignés et défavorisés? Comment favoriser l appropriation des TIC, l utilisation de services et d outils (accès à l information, communication, production, etc.) dont l accès devient essentiel pour fonctionner en société aujourd hui? 15

16 Intervenants : - Madame Géraldine GUILLOUZOUIC, directrice ergothérapeute, ICOM Provence, Marseille 9ème. - Monsieur Angelo MURER, chargé de développement numérique, association Mode 83, Draguignan (83). - Monsieur Jean-Horgues DEBAT, directeur de l Association Régionale des Espaces Ruraux Emploi Formation, Gap (05). Atelier 4 - Couverture haut débit territoriale Animateurs : Monsieur Thierry ARPIN-PONT, SGAR, et Monsieur Stéphane MARTAYAN, Mission TIC, Région Provence-Alpes-Côte d Azur. Les réseaux numériques sont devenus les canaux vitaux qui irriguent aujourd hui toutes les activités économiques et de connaissances. L accès aux réseaux et services à haut débit constitue un enjeu déterminant et durable de développement économique et d attractivité des territoires. L atelier sera l occasion de conduire un premier retour d expériences sur des projets de couverture territoriale en haut débit engagés par différents territoires de Provence-Alpes-Côte d Azur, notamment dans le cadre du programme régional «boucles locales alternatives». Par ailleurs, au travers de la démarche de DSP de la Communauté d agglomération du Pays d Aix, sera également présenté un projet de «Réseau d initiative publique» conduit à l échelle d une agglomération. Intervenants : - Monsieur Michel BOURGOIS, Cogisys, AMO programme BLA, actualité du programme régional «Boucles locales alternatives» - Madame Francine CARRETERO, Communauté de communes Canton de Ribiers (05), Monsieur Max PECQUEUX, Communauté de communes Vallée du Jabron (04), la couverture des «zones blanches» - Monsieur Habib FERCHICHE, Responsable Systèmes et Technologies de l Information, Communauté de Communes du Briançonnais, la démarche Haut débit du Pays du Grand Briançonnais, - Madame Nathalie PAPAIT et Monsieur Jean-Christophe FAUDOT, Direction du Développement Economique, Pôle Relations avec le Monde Economique, Nouvelles Technologies, Communauté d Agglomération du Pays d Aix, le projet de Délégation de Service Public (DSP) du Pays d Aix. 15h45 - Pause (stands ouverts) 16h15 - Restitution des ateliers Animateur : Monsieur Gino BONTEMPELLI, Mission TIC Région Provence-Alpes-Côte d Azur. 16h45 - Clôture de la rencontre par Monsieur Laroussi OUESLATI, Conseiller régional délégué aux TIC. 16

17 Stands : - Logiciels libres : Madame Véronique FRITIERE (Linux Azur) et Jean-Christophe BECQUET (Linux Alpes). - : Monsieur Pierre-Loup CHARMASSON, société Karobas. - INA : Cap Med, réseau méditerranéen des archives télévisuelles, Madame Nancy ANGEL, INA-Méditerranée. 17

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES Dispositif : USAGES NUMERIQUES (7.2.C) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter l usage des services numériques. 1. Actions éligibles :

Plus en détail

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap.

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. D é l é g a tion d é p a rtementale ardéchoise Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. Rhône-Alpes-Auvergne,

Plus en détail

Séminaires interrégionaux des CDIAE automne 2008. Synthèse de l atelier 1

Séminaires interrégionaux des CDIAE automne 2008. Synthèse de l atelier 1 Séminaires interrégionaux des CDIAE automne 2008 Synthèse de l atelier 1 Comment, dans le cadre du CDIAE, mobiliser les acteurs du territoire pour réaliser un diagnostic, définir les orientations et élaborer

Plus en détail

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière Séminaire Démarche de clustering : Stratégie et animation 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière En partenariat avec la Grappe d entreprises INOVAGRO et animé par France Clusters L innovation agroalimentaire

Plus en détail

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE 22 mai 2013 Préambule La fédération COORACE a pris connaissance du rapport IGAS-IGF relatif au financement du secteur de l insertion par

Plus en détail

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Référentiel des compétences professionnelles

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

Rencontre régionale des Espaces Régionaux Internet Citoyen. «Le réseau des ERIC : un dispositif de coopération et de mutualisation»

Rencontre régionale des Espaces Régionaux Internet Citoyen. «Le réseau des ERIC : un dispositif de coopération et de mutualisation» Rencontre régionale des Espaces Régionaux Internet Citoyen «Le réseau des ERIC : un dispositif de coopération et de mutualisation» 8 octobre 2004 Hôtel de Région 1) Ouverture de la deuxième rencontre régionale

Plus en détail

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Appel à candidature Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Contexte La mobilité géographique est l un des sujets centraux lorsque l on aborde la question

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

ÉMERGENCE DESIGN. 2eme RENCONTRE DES DESIGNERS. lundi 02 décembre 2013

ÉMERGENCE DESIGN. 2eme RENCONTRE DES DESIGNERS. lundi 02 décembre 2013 ÉMERGENCE DESIGN 2eme RENCONTRE DES DESIGNERS lundi 02 décembre 2013 POURQUOI LA CANTINE NUMÉRIQUE? Un lieu d animation, d échanges, d expérimentation des usages Un espace de travail collaboratif en réseau

Plus en détail

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 16/12/2014. PAYS DE LA LOIRE STRUCTURE GLOBALE DU

Plus en détail

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable

Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Fiche emploi-cible GPEC Accompagnateur de démarches de développement durable Le tableau ci-après décline : - dans la colonne «Tronc commun», le profil de base, à travers la finalité du poste, les missions,

Plus en détail

CHARTE «NETPUBLIC» (Internet pour tous)

CHARTE «NETPUBLIC» (Internet pour tous) CHARTE «NETPUBLIC» (Internet pour tous) Entre l État, représenté par Bernard BENHAMOU, Délégué aux usages de l Internet (Ministère de l Enseignement supérieur et de la Recherche) Et Il est convenu ce qui

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Le 24 février 2014 Le 5 juillet 2013, Valérie FOURNEYRON, Ministre chargée des Sports, de la Jeunesse, de l Education Populaire

Plus en détail

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE Préambule PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE La réussite éducative se définit comme la recherche du développement harmonieux de l enfant et du jeune. Elle est plus large

Plus en détail

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE BOURGOGNE Place des Nations Unies - B.P. 87009-21070 DIJON CEDEX Téléphone : 03 80 60 40 20 - Fax : 03 80 60 40 21 MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT Préambule

Plus en détail

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Entre L Etat, Représenté par le Préfet de région Et Le Conseil régional Nord-Pas de Calais Représenté

Plus en détail

Jeudi 9 juillet - Poles de Villeneuve-la-Garenne, 11 allée Saint-Exupéry (Tramway depuis la gare de Saint-Denis (RER D), arrêt La Noue)

Jeudi 9 juillet - Poles de Villeneuve-la-Garenne, 11 allée Saint-Exupéry (Tramway depuis la gare de Saint-Denis (RER D), arrêt La Noue) en partenariat avec présente «Votre Association dans le Grand Paris, quel avenir?» Thème 4 : Comment le Web et l innovation numérique peuvent-ils contribuer à construire un espace démocratique, social

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2015-2016. GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE

OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2015-2016. GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE OFFRE DE FORMATION CONTINUE 205-206 GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE SOMMAIRE THÉMATIQUE COORDINATION Le Groupe d Appui Départemental (GAD) du Gard, instance

Plus en détail

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE I. Public cible de l appel à projets Un appel à projets est

Plus en détail

EcoSenS : système partenarial de développement de l Economie sociale et solidaire

EcoSenS : système partenarial de développement de l Economie sociale et solidaire EcoSenS : système partenarial de développement de l Economie sociale et solidaire Parler d économie sociale et solidaire n est plus aujourd hui ni une incongruité, ni une affirmation écoutée avec commisération

Plus en détail

Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION

Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION 1 LES MAISONS REGIONALES DE LA SANTE MRS (programme 2) Enjeux et objectifs Le dispositif des «Maisons Régionales de la Santé» voté en 2010 incarne de

Plus en détail

sommaire Relevé de conclusions Séminaire 2015 - CRESS Auvergne avec la participation de la CRESS Rhône-Alpes 6 février 2015

sommaire Relevé de conclusions Séminaire 2015 - CRESS Auvergne avec la participation de la CRESS Rhône-Alpes 6 février 2015 Séminaire 2015 - avec la participation de la CRESS Rhône-Alpes Relevé de conclusions 6 février 2015 Sémaphore - Cébazat sommaire I. Continuité sur la construction du projet stratégique II. Echanges entre

Plus en détail

Kit d organisation des rencontres académiques

Kit d organisation des rencontres académiques Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Kit d organisation des rencontres académiques Ce kit a été réalisé en coopération avec 1 Comment organiser une rencontre au sein de mon académie

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

Fiche «Politique culturelle européenne»

Fiche «Politique culturelle européenne» Fiche «Politique culturelle européenne» Prospective appliquée à la définition d'une politique nationale dans le domaine de la culture et de la communication Fiche variable sur les facteurs de l environnement

Plus en détail

Pacte de responsabilité

Pacte de responsabilité Le 5 mars 2014 Pacte de responsabilité Relevé de conclusions des réunions paritaires du 28 février et du 5 mars 2014 La situation économique et sociale de notre pays est marquée par une forte ambivalence.

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP

LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP Réf. document : AT.PEG.22 LE PROJET EDUCATIF GLOBAL D UN CFA DU BTP Définition d un «Projet éducatif global» Les objectifs du Projet éducatif global d un établissement de formation du BTP représentent

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Lorraine 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE

CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE Entre : Le Département de Loire-Atlantique, domicilié à l hôtel du département, 3 quai Ceineray- 44041 Nantes cedex 01, représenté

Plus en détail

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement Agence de Développement Social Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement SOMMAIRE 1. vision 2. Mission de l ADS dans le domaine de la Protection de l Environnement,

Plus en détail

Atelier forum participatif Concertation Leader 2014-2020 I Montlosier I 21 octobre 2014

Atelier forum participatif Concertation Leader 2014-2020 I Montlosier I 21 octobre 2014 Atelier forum participatif Concertation Leader 2014-2020 I Montlosier I 21 octobre 2014 DEROULE DE LA MATINEE : 9h30 : accueil et introduction par Bernard Delcros, Président du GAL Leader 1. Le programme

Plus en détail

B.P.J.E.P.S. Animation Culturelle

B.P.J.E.P.S. Animation Culturelle Centre de Formation du Théâtre en Miettes LA PRESENTATION DETAILLEE DE LA FORMATION LE PUBLIC Cette formation s'adresse à plusieurs types de candidats : - Des candidats actuellement employés sur des postes

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012

Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012 Convention de partenariat Bilan 2012 06/12/2012 La présente note établit le bilan pour l année 2012 de la convention entre la Région et la Safer Rhône- Alpes. S agissant de la première année d application,

Plus en détail

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes :

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes : Le questionnaire ci dessous a pour objectif de faire le point sur le RESSOL, sur notre dernière action à savoir le mois de l Economie Sociale et Solidaire et sur nos pistes d évolution. Ce questionnaire

Plus en détail

Par conséquent, l année 2010 a été la dernière année d organisation du dispositif Accompagnement +.

Par conséquent, l année 2010 a été la dernière année d organisation du dispositif Accompagnement +. CIRCULAIRE Agirc 2011-04- DAS Objet : Nouveau partenariat Apec - Agirc Madame, Monsieur le directeur, Depuis 2003, le partenariat Apec - Agirc avait pour objet la mise en place de sessions d accompagnement

Plus en détail

PÔLE D EXCELLENCE RURALE

PÔLE D EXCELLENCE RURALE CANDIDATURE POUR UN PAYS DU LIVRE ET DE L ÉCRITURE SYNTHÈSE février 2006 Communauté de communes du Pays de Forcalquier et de la montagne de Lure Le Grand Carré 13 Bd des Martyrs BP 41 04 301 FORCALQUIER

Plus en détail

Groupe de travail 3 : Emploi, formation, compétences

Groupe de travail 3 : Emploi, formation, compétences Groupe de travail 3 : Emploi, formation, compétences Réunion 3 11 décembre 2013 Ivry-sur-Seine Fiche synthèse Réunion 3 Emploi, formation, compétences Groupe animé par Patrick Loire, directeur des relations

Plus en détail

Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon

Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon Genèse du projet Les diagnostics Le premier groupe de travail s est réuni à la suite de la restitution d un diagnostic social réalisé sur le quartier Amiraux

Plus en détail

Le projet associatif décline et précise la raison

Le projet associatif décline et précise la raison association pour adultes et jeunes handicapés du Val-de-Marne Projet associatif Le projet associatif décline et précise la raison d être et les statuts de l association. Il constitue le document de référence

Plus en détail

Le numérique : une ouverture sur la Cité

Le numérique : une ouverture sur la Cité Le numérique : une ouverture sur la Cité Le choix du numérique Les atouts de l UDS Une position politique affirmée La présence d une vice-présidence politique numérique mettant en lumière l importance

Plus en détail

CYCLE MANAGEMENT DE L INET

CYCLE MANAGEMENT DE L INET CYCLE MANAGEMENT DE L INET Conseiller formation : Anne GERARD Contact inscription : Delphine Marcangeli 03 83 19 22 05 Delphine.marcangeli@cnfpt.fr 1 CYCLE MANAGEMENT DE L INET OBJECTIFS DU CYCLE Ce cycle

Plus en détail

Note de cadrage du projet de groupe de travail sur l entrepreneuriat en milieu rural (à l'issue des travaux de préfiguration)

Note de cadrage du projet de groupe de travail sur l entrepreneuriat en milieu rural (à l'issue des travaux de préfiguration) Note de cadrage du projet de groupe de travail sur l entrepreneuriat en milieu rural (à l'issue des travaux de préfiguration) Introduction : La proposition de créer un groupe de travail sur l entrepreneuriat

Plus en détail

Dispositif : Entreprenariat et entreprises

Dispositif : Entreprenariat et entreprises Dispositif : Entreprenariat et entreprises Axe 2 Objectif Thématique 3 : Améliorer la compétitivité des PME Investissement prioritaire A : Promotion de l esprit d entreprise, en particulier en facilitant

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi UNION EUROPEENNE L Europe s engage en Limousin Avec le Fonds social européen PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN objectif compétitivité régionale et emploi 2007 2013 Axe 3 «cohésion

Plus en détail

L'outil numérique moyen de reconnaissance et de mutualisation dans le Pays du Grand Bergeracois

L'outil numérique moyen de reconnaissance et de mutualisation dans le Pays du Grand Bergeracois L'outil numérique moyen de reconnaissance et de mutualisation dans le Pays du Grand Bergeracois Youenn HUON, directeur Le Pays du Grand Bergeracois Le Pays du Grand Bergeracois Le paysage intercommunal

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Alsace

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Alsace Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Alsace 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques géographiques

Plus en détail

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme Projet de Plateforme Technologique pour l Innovation Bâtiment Durable en Bretagne Projet de Plateforme Projet Technologique de Plateforme pour l Innovation Technologique Bâtiment Durable pour en l Innovation

Plus en détail

Le projet associatif. Quelques éléments d histoire

Le projet associatif. Quelques éléments d histoire Le projet associatif Quelques éléments d histoire «UNE ASSOCIATION NATIONALE NEE DE LA COOPERATION DE DEUX RESEAUX» Créée le 1 er janvier 2011, la Fédération Addiction est née de la volonté conjointe de

Plus en détail

I. Le Forum mondial de l eau

I. Le Forum mondial de l eau Evénements soutenus par le 6 ème Forum Mondial de l Eau I. Le Forum mondial de l eau Historique Co-organisé tous les trois ans par le Conseil Mondial de l Eau d une part, un pays et une ville hôte d autre

Plus en détail

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans lequel s inscrit Alter Incub ainsi que les modalités et

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

Stratégie de la filière légumes régionale

Stratégie de la filière légumes régionale Introduction et contexte Stratégie de la filière légumes régionale Une filière régionale diversifiée La région Centre compte 1745 exploitations légumières (dont 1436 exploitations professionnelles), ce

Plus en détail

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel 1 G MADELIN 25 Mai 05 Présentation des PARTENARIATS possibles entre L Education Nationale et le Monde Professionnel Les grands débats autour de l école et de la formation professionnelle. La récente loi

Plus en détail

Quartier Jeunes. 16h-18h. Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND

Quartier Jeunes. 16h-18h. Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND Quartier Jeunes 16h-18h Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND Le GIP Auvergne Le porteur Le porteur Le GIP FCIP Auvergne a pour vocation de

Plus en détail

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 CONTEXTE Les «pauses du renouvellement urbain», temps d'échange multipartenarial, se sont tenues tout au long de l année 2012.

Plus en détail

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif? Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?» Jeudi 21 mars 2013, Maison du sport français (PARIS) Discours

Plus en détail

Prise en compte du développement durable dans les marchés publics :

Prise en compte du développement durable dans les marchés publics : Prise en compte du développement durable dans les marchés publics : Cahier des charges pour un programme de formation à l attention des agents des institutions publiques (Collectivités locales, services

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour l organisation des territoires FICHE ACTION N 17-3

Plus en détail

Ul lec hienn Internet evit ar C humuniezhioù-kumunioù

Ul lec hienn Internet evit ar C humuniezhioù-kumunioù territoire économie formation éducation transport environnement culture & sport tourisme & patrimoine europe Un site Internet pour les Communautés de communes Ul lec hienn Internet evit ar C humuniezhioù-kumunioù

Plus en détail

LA MAISON RÉGIONALE DES ENTREPRISES

LA MAISON RÉGIONALE DES ENTREPRISES LA MAISON RÉGIONALE DES ENTREPRISES I. Présentation de l action La Région Guadeloupe a créé en 2007 une Agence régionale de développement économique (ARDE) afin de se doter d un outil performant capable

Plus en détail

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Permettre aux personnes en situation d exclusion, de retrouver leur autonomie, leur dignité et leur place dans la société; faciliter et encourager le retour

Plus en détail

7927 Avis de la CPAES sur le projet de construction d'un réseau départemental à hauts débits

7927 Avis de la CPAES sur le projet de construction d'un réseau départemental à hauts débits SESSION DU 10 DECEMBRE 2007 RAPPORT N AME 45 DIRECTION DE L'AMENAGEMENT DES TERRITOIRES DEVELOPPEMENT TERRITORIAL 7927 Avis de la CPAES sur le projet de construction d'un réseau départemental à hauts débits

Plus en détail

Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation

Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation Décembre 2013 Mission Bassin Minier décembre 2013 Page 2 Préambule Depuis 1982, le

Plus en détail

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT APPUI CONSEIL «GESTION DES AGES» dans le cadre du Contrat de génération Le présent

Plus en détail

RAPPORT AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL

RAPPORT AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL Direction de la population âgée et des personnes handicapées Service de la population âgée 3e commission RAPPORT AU CONSEIL DÉPARTEMENTAL Séance du 9 juillet 2015 OBJET : PRÉVENTION DE LA MALTRAITANCE

Plus en détail

repères pour agir et mettre en place un projet de consolidation des compétences de Base des Apprentis

repères pour agir et mettre en place un projet de consolidation des compétences de Base des Apprentis repères pour agir et mettre en place un projet de consolidation des compétences de Base des Apprentis Version 2 : 20 juillet 2012 L expérimentation conduite par l Agence nationale de lutte contre l illettrisme

Plus en détail

Réalisation d un projet de plan national de déploiement du réseau internet rapide et ultra rapide

Réalisation d un projet de plan national de déploiement du réseau internet rapide et ultra rapide Réalisation d un projet de plan national de déploiement du réseau internet rapide et ultra rapide 30050 Gilles FONTAINE Directeur Adjoint + 33 467 144 460 g.fontaine@idate.org 27 Février 2014 Agenda Contexte

Plus en détail

Pour un développement. local. durable. Développement

Pour un développement. local. durable. Développement Développement local Pour un développement local durable durable Le développement local vise à améliorer la vie quotidienne des habitants d un territoire en renforçant toutes les formes d attractivité de

Plus en détail

Directive Régionale d Aménagement

Directive Régionale d Aménagement Directive Régionale d Aménagement Développer les fonctions de centralité autour des quartiers de gare Cahier d intentions Septembre 2010 Mise en œuvre du Schéma Régional d Aménagement et de Développement

Plus en détail

L ACTE III DE LA DECENTRALISATION : DECRYPTAGE ET IMPACTS POUR LES ASSOCIATIONS

L ACTE III DE LA DECENTRALISATION : DECRYPTAGE ET IMPACTS POUR LES ASSOCIATIONS Fichepratique Novembre2015 L ACTEIIIDELADECENTRALISATION: DECRYPTAGEETIMPACTSPOURLESASSOCIATIONS Introduction:PourquoiunacteIIIdeladécentralisation? Dynamiqueséconomiquesetterritoires Les territoires de

Plus en détail

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région Agenda 21 Île-de-France Le référentiel de l Eco-Région Un Agenda 21 pour renforcer l'eco-région 2008 Forum de lancement de l Agenda 21 Île-de-France Le choix d un agenda 21 interne : périmètre de l institution

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

La Région investit sur ses territoires

La Région investit sur ses territoires Dossier de presse Contrats Auvergne + Aménagement du territoire La Région investit sur ses territoires 5,9 millions d euros pour le Pays de la Vallée de la Dore La troisième génération (2015-2018) de Contrats

Plus en détail

ATELIER DE LANCEMENT DES TRAVAUX POUR LA POURSUITE DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN STRATEGIQUE ------------------ Allocution de Monsieur le Président de

ATELIER DE LANCEMENT DES TRAVAUX POUR LA POURSUITE DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN STRATEGIQUE ------------------ Allocution de Monsieur le Président de ATELIER DE LANCEMENT DES TRAVAUX POUR LA POURSUITE DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN STRATEGIQUE ------------------ Allocution de Monsieur le Président de la Commission de l UEMOA Ouagadougou, 05 Mars 2015 1

Plus en détail

Carrefour Rural Européen des Acteurs Normands Coordination générale et animation du réseau rural bas-normand

Carrefour Rural Européen des Acteurs Normands Coordination générale et animation du réseau rural bas-normand Carrefour Rural Européen des Acteurs Normands Coordination générale et animation du réseau rural bas-normand Réseau rural de Basse-Normandie Groupe de travail thématique : «Bien gérer l'espace en milieu

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

SOMMAIRE 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES

SOMMAIRE 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES SOMMAIRE PAGE 5 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE PAGE 6 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES PAGE 7 3. DES AMBITIONS PARTAGEES ET DES OBJECTIFS COMMUNS PAGE 8 4.UN

Plus en détail

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion Prix de l inclusion 2014 1ère édition Prix de l inclusion p.2 Sommaire Communiqué presse p.3 Le projet p.4 Les partenaires p.6 Porteur du projet p.7 Communiqué Le Prix de l inclusion souhaite encourager,

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Raphaël Mehr Directeur de l Unité de Production Hydraulique Est EDF s engage en faveur du développement économique et

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime Contribution écrite de la Caisse d Allocations Familiales de Seine Maritime La loi n 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine fixe les principes de la nouvelle

Plus en détail

Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale?

Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale? Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale? Atelier n 2 du 01 Juillet 2011 Les entreprises au cœur de la GPEC T Expérimentation MODEL 74 (bassin d Annecy) Extraits du bilan en cours Chantal

Plus en détail

9 Synthèse des recommandations

9 Synthèse des recommandations 9 Synthèse des recommandations Ce chapitre synthétise sous forme de tableaux les recommandations de l évaluation à mi parcours. Il distingue les recommandations transversales issues de l analyse de la

Plus en détail

Consultation Publique Constitution du réseau national de la médiation numérique

Consultation Publique Constitution du réseau national de la médiation numérique Consultation Publique Constitution du réseau national de la médiation numérique Restitution synthétique "La France, face aux mutations de son temps, doit définir son propre modèle numérique, fondé sur

Plus en détail

Guide méthodologique #TousPrêts

Guide méthodologique #TousPrêts Guide méthodologique pour l animation autour de l Euro 2016 de football et l ensemble des grands événements sportifs internationaux organisés en France #TousPrêts 2 1. Pourquoi l État intervient-il sur

Plus en détail

La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux. une enquête en Alsace et en Lorraine

La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux. une enquête en Alsace et en Lorraine La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux Les associations et la question de la qualité de l emploi: une enquête en Alsace et en Lorraine Etude réalisée pour la DIIESES

Plus en détail

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 La conscience qu il faut agir autrement? Une conscience inscrite dans le projet de la nouvelle équipe municipale Un acte fondateur avec la délibération

Plus en détail

Du marketing dans ma PME!

Du marketing dans ma PME! Du marketing dans ma PME! Manque d expérience marketing des managers de sociétés technologiques, difficulté de recruter des profils marketing formés ou expérimentés : pourquoi la mission marketing est-elle

Plus en détail

De la production collaborative à la capitalisation des connaissances Le rôle des documentalistes

De la production collaborative à la capitalisation des connaissances Le rôle des documentalistes De la production collaborative à la capitalisation des connaissances Le rôle des documentalistes Le 13 mars 2008 Introduction 2 Le développement de la pratique collaborative dans les entreprises et les

Plus en détail

La dynamique forêt filière bois au sein des Territoires Alpins

La dynamique forêt filière bois au sein des Territoires Alpins La dynamique forêt filière bois au sein des Territoires Alpins Retour sur les projets financés dans le cadre de la CIMA et du POIA 2007-2013 Réseau alpin de la forêt de montagne Sommaire 22 millions d

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables COM(2013) 913 final - Ensemble vers une mobilité urbaine compétitive et économe

Plus en détail

Projet de loi de cohésion sociale / Propositions d amendements

Projet de loi de cohésion sociale / Propositions d amendements Projet de loi de cohésion sociale / Propositions d amendements Pourquoi encourager la création de Centres Intercommunaux d Action Sociale est une réponse pertinente aux difficultés sociales auxquelles

Plus en détail

Contribution des TICE à l évolution du système éducatif. Anne-Marie BARDI IGEN honoraire

Contribution des TICE à l évolution du système éducatif. Anne-Marie BARDI IGEN honoraire Contribution des TICE à l évolution du système éducatif Anne-Marie BARDI IGEN honoraire Vision d acteur / Vision de chercheur Expérience durable Variété des fonctions Diversité des niveaux et des disciplines

Plus en détail

Assurer une coordination stratégique et opérationnelle des acteurs et des zones

Assurer une coordination stratégique et opérationnelle des acteurs et des zones Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Assurer une coordination stratégique et opérationnelle des acteurs

Plus en détail

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Cluj-Napoca / Transylvanie http://www.institutfrancais-roumanie.com Appel à contribution

Plus en détail