COMMUNE DE TOUFFLERS VILOGIA IN SITU Architectes CONSTRUCTION DE 10 LOGEMENTS ET DE SURFACES COMMERCIALES Rue des Ecoles-CCTP

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMMUNE DE TOUFFLERS VILOGIA IN SITU Architectes CONSTRUCTION DE 10 LOGEMENTS ET DE SURFACES COMMERCIALES Rue des Ecoles-CCTP"

Transcription

1 COMMUNE DE TOUFFLERS VILOGIA IN SITU Architectes CONSTRUCTION DE 10 LOGEMENTS ET DE SURFACES COMMERCIALES Rue des Ecoles-CCTP 11 LOT PLOMBERIE SANITAIRE / CHAUFFAGE GAZ / VMC PRESCRIPTIONS GENERALES CONSISTANCE DES TRAVAUX Les travaux de plomberie comprennent : - Les études, calculs et dessins d exécution, - La fourniture, le transport à pied d œuvre, le stockage et la pose de tous matériaux et appareils électriques, - L ensemble de distributions et évacuations eau. - Le tracé des trous, percements et trémies, rebouchages - La désinfection des installations, - Les joints d étanchéité entre appareils sanitaires et murs ou cloisons, - Le maintien en bon état ainsi que la réfection et le remplacement de toutes les pièces qui se seraient révélées défectueuses pendant le délai de garantie, à l exclusion de la remise en état des avaries pouvant survenir du fait de l usure normale et d une mauvaise utilisation des installations. Dessins d exécution et coordination Ceux-ci seront obligatoirement remis à l Architecte, au bureau de contrôle ainsi qu au Maître d Ouvrage, dans un délai de 15 jours avant exécution par quelque entreprise concernée que ce soit. Concerne, les plans et dessins d exécution, les calculs et schémas, les plans de réservations cotés et repérés, les autorisations et vérifications diverses. - Confirmer au lot VRD la position et les sections de raccordements avec les débits nécessaires. - Communiquer au lot G.O les réservations et attentes cotées. - Communiquer à l électricien les positions des raccordements et les puissances nécessaires - Confirmer aux entreprises de cloisons, doublages, faux plafonds et menuiseries intérieures les positions des éventuelles trappes de visite ainsi que les passages prévus en tout type de réseaux et encombrement des appareils. - Positionner et caractériser sorties en toitures pour couvreur. Liaison avec les services publics L entreprise se mettra en rapport avec les services concessionnaires et les services de sécurité pour obtenir tous les renseignements utiles à l exécution des travaux. Elle devra se soumettre à toutes vérifications et visites des représentants de ce service, et fournira tous les renseignements et notes de calculs qui lui seront demandés. L entrepreneur du présent lot se mettra en rapport dans des délais suffisants avec la société concessionnaire distributrice d eau ainsi qu avec le lot VRD, pour obtenir toutes précisions nécessaires sur la qualité et la pression de l eau desservie, ainsi que sur les limites de prestations entre les ouvrages effectués par ladite société les autres corps d état et lui-même. Les obligations de l entrepreneur commencent où s arrêtent celles de la société distributrice ou celles des lots VRD. Tous les éléments de liaison entre les deux 91

2 responsabilités seront réalisés conformément aux indications du service concessionnaire. L entrepreneur informera les autres entreprises des compléments d installation qui seraient éventuellement à effectuer par d autres corps d état. Avant la réception des ouvrages, l ensemble des réseaux d alimentation sera désinfecté et nettoyé par le présent lot. Les compteurs seront relevés après l ensemble de tous les essais nécessaires au contrôle des installations et les consommations d eau seront supportées par le présent lot. Les installations tant en eau, en vidange, et en gaz devront satisfaire aux normes et réglementations en vigueur que ce soient les DTU, les normes, les arrêtés préfectoraux, le règlement sanitaire départemental ou les règlements concernant l isolation acoustique ; à noter qu au niveau acoustique, un soin particulier devra être apporté à la réalisation des ouvrages, compte tenu des exigences. Précautions contre le bruit L entreprise devra prendre toute précaution pour éviter la production et la propagation des bruits provoqués par les divers appareils de son installation. Elle devra en conséquence s attacher à n installer que des appareils aussi silencieux que possible et à les monter en les isolant des murs, cloisons ou éléments de gros œuvre au moyen de dispositifs spéciaux. Elle fera son affaire de tous supports, tous revêtements, toutes manchettes souples et raccords antivibratiles qui seraient nécessaires. Les gaines techniques intérieures au logement seront recoupées au droit des planchers avec un matériau ayant les mêmes caractéristiques acoustiques que le plancher. Entre autre, l entreprise devra interposer des bagues en matériaux résiliants à toutes fixations par colliers. Elle prévoira tous les antibéliers nécessaires, ainsi que les ventilations primaires de chutes. L ensemble de ces dispositifs devra aboutir à livrer une installation silencieuse, ne pouvant gêner en rien les occupants. (Voir note sur le qualitel) QUALITE DES TRAVAUX L entrepreneur devra considérer que tous les documents, normes, DTU, parus à la date de signature du marché fixent les conditions imposées aux matériaux et à leur mise en œuvre. Ces vérifications ne diminueront en rien la responsabilité de l installateur qui restera pleine et entière jusqu à l expiration du délai de garantie. ATTENTION : les descriptions techniques mentionnées au présent CCTP sont indicatives et ne dispensent pas l entreprise de vérifier la concordance de ces dernières vis à vis des derniers textes et règlements en date, ou de signaler toute incohérence qu elle relèverait. L entreprise est considérée qualifiée et responsable pour cela. Pour mémoire : NFP plomberie sanitaire pour habitation, DTU 60.1calculs installations plomberie DTU 60.1, 60.2, à 33, 60.5, 60.10, NFD : , , , , , , et 104, , , à NF E : et NFEN 200. NFP , , , , , , et NFP à 213, NFP Normes classe P41 distribution eau et P 43 robinetterie, Normes classe D pour équipements sanitaires, Arrêtés, règlements et prescriptions fabricants, concessionnaires, règlement départemental, NRA, NFC et C installations électriques basse tension. DTU 61.1 installations gaz NFD 30/35 P 50/52, etc pour le chauffage. 92

3 Toute les canalisations seront estampillées NF avec respect des codes suivant destination. Une attention particulière sera prêtée au respect de la sécurité incendie : notamment gaz, électricité, Ventilation mécanique contrôlée, etc Les prescriptions du bureau de contrôle seront soigneusement observées (voir rapport). NB : Il est demandé à l entreprise de soigner tout particulièrement ses rebouchages, calfeutrements, fourreaux divers, etc permettant une livraison parfaite au peintre. Il devra toute reprise à ses frais. LABELS NB : Respect des labels à obtenir : Qualitel, Demande du bureau de contrôle, Etude thermique, BBC 2005 et notamment Etanchéité à l air à assurer, attention aux calfeutrements. Réglementation Acoustique Réglementation PMR Réglementation incendie Constatation des défauts Les défauts de conformité seront constatés, en particulier, au moyen des opérations suivantes : Exécution des essais COPREC, à programmer dans le planning de réalisation et diffusion au Maître de l ouvrage, au Maître d œuvre et au Contrôleur technique. Vérification à vue, essais simples sur chantier, essais en cours de travaux, incidents à la mise en œuvre, essais de réception en usine, essais en laboratoire. Les essais en usine et en laboratoire ne seront effectués que sur demande expresse du Maître de l ouvrage. Essais calculs et vérifications des installations Les essais et vérifications de fonctionnement des installations seront réalisés par l entrepreneur, conformément à la liste qui fait l objet du document technique COPREC N 1 et ce à sa charge. De plus, l entrepreneur fournira les PV correspondant à ces essais et vérifications. Ils seront rédigés suivant les prescriptions du document technique COPREC N 2. Le Contrôleur technique participera aux essais. Si les résultats constatés ne sont pas satisfaisants, l entreprise sera tenue de commencer dans le délai de 8 jours, et à ses frais, toutes modifications, réparations ou adjonctions nécessaires sans entraver le fonctionnement des installations. Après exécution de ces travaux, il sera procédé à des nouveaux essais ; s ils n étaient pas encore satisfaisants, l installation pourrait être refusée en tout ou partie. L entrepreneur devra le calcul de déperdition pièce par pièce suivant demande de certification Qualitel et le niveau attendu dans l étude thermique. Pièces à remettre Avant la remise en service des installations, l entreprise devra les DOE complets à l Architecte. Chaque dossier comprendra : Le plan des installations des différents équipements. Les schémas des installations telles qu elles sont exécutées avec le repérage des différents matériels utilisés. Les calculs de déperdition pièce par pièce. Les notices techniques des matériels mis en œuvre. Les consignes d exploitation. 93

4 L entrepreneur fournira un mois avant l occupation des locaux, les certificats d étanchéité au GDF et récépissés de ces certificats à l Architecte. QUALIGAZ ORIGINE DES PRESTATIONS EAU FROIDE : Pour les cellules commerciales : Les points de départ des installations sont les arrivées de l alimentation en eau posées par le service des eaux en fosse compteur en limite de propriété. (1 comptage pour chaque cellule commerciale) - Compteur fourni posé par Eaux du Nord en regard compact. A partir du du comptage général, le plombier effectuera les liaisons jusqu aux points d interface en intérieur de chaque cellule : Fourreaux + Polyéthylène jusque attentes des cellules commerciales : 1 vanne générale d arrêt pour chaque cellule. 1 vanne secondaire par point de puisage en attente. Pour le collectif : Les points de départ des installations sont les arrivées de l alimentation en eau posées par le service des eaux en fosse compteur en limite de propriété. (1 comptage pour l immeuble en fosse à eau et alimentation de la cage par polyéthylène sous fourreau au présent lot) - Compteur fourni posé par Eaux du Nord, Fosse par le VRD. A partir du disconnecteur et du comptage général, le plombier effectuera les liaisons jusqu aux points de distributions : Polyéthylène jusque pied de colonne de la cage, distribution en colonne et départ de la colonne montante vers chaque appartement avec manchettes de décomptage et vannes d arrêt bille en amont et en aval des manchettes (une société choisie par VILOGIA aura la charge d équiper raccorder les décompteurs sur les manchettes). Le plombier aura la charge des décompteurs sur manchette en gaine palière : 1 pour chaque logement, +1 comptage séparé + vanne d arrêt en pied de colonne. Compteur s volumétriques classe C, conformes loi SRU, rétrocédables LMCU/SEN+étiquetage. Alimentation du point de puisage en local poubelles des logements incongelable. Les diamètres des canalisations seront à déterminer suivant les débits et le nombre d appareils à desservir. L installateur prévoit toute disposition pour le respect du Label Qualitel, (notamment acoustique). NB : toute vanne ou commande devra être accessible aux PMR. EAU CHAUDE SANITAIRE : L eau chaude sanitaire sera produite par des chaudières mixtes individuelles + ballon ECS électrique pour le local entretien Installation sera conforme à l arrèté du 30 nov 2005, relatif à la prévention des risques liés aux legionelles et des risques de brûlures, l installation permettra la limitation à 50 C maxi pour le risque de brûlure. 94

5 GAZ NATUREL : Les points de départ des installations sont les coffrets Gaz posés par le maçon en façades et qui seront équipés de vanne de coupure générale par le concessionnaire. (1 coffret pour le collectif) EVACUATIONS : Le plombier exécutera l ensemble du réseau E.U et E.V intérieur jusqu aux attentes de dalle rez (posées par le GO suivant plans préalablement communiqués par le présent lot) et comprenant : - Les canalisations de raccordement des appareils - Les colonnes montantes - Les ventilations primaires (Les descentes E.P extérieures sont réalisées par le couvreur) DESCRIPTION DES OUVRAGES PRINCIPE : Base de calcul pression : l entreprise se rapprochera des services concédés et des lots VRD, pour connaître la pression desservie dans le secteur. L étude sera faite de telle manière que la pression d eau sera toujours supérieure à 1.5 bars au dernier niveau (la pression d alimentation en eau sera toutefois limitée à 3 bars). La présente prestation comprendra si nécessaire la pose d un surpresseur ou d un réducteur de pression. Limites de prestations avec les autres entreprises : alimentation eau et évacuation du générateur compris raccordements selon réglementation au présent lot. Alimentation et protection électrique : lot électricité QUALITE DES MATERIAUX a) Canalisations principales : Par tuyau polyéthylène. Canalisations secondaires et piquages appareils en tube cuivre encastrés en dalle sous fourreaux (PER) (14/16 baignoire et douche, évier et lavabo 12/14, wc 10/12). Nourrice de répartition à prévoir sous l évier de la cuisine. L entreprise fournira les manchettes permettant la fourniture d eau provisoire avant la pose des compteurs. Les colonnes montantes comporteront un tube témoin en pied et un anti bélier en tête de type LYDIS ou oléopneumatique. Toute canalisation située en volume non chauffé sera calorifugée au présent lot. Fourreaux souples et étanches aux bruits aériens pour traversées de structures et parois, cloisons, etc, pose sur colliers isophoniques Atlas b) Canalisations eau chaude En tube cuivre encastré sous fourreaux de section et types identiques à ceux de l Eau froide, desservant les appareils : Evier, Baignoire, lavabos, Douches. 95

6 c) Evacuations Canalisations en PVC. C de qualité PF. Marquées NF, conformes aux normes en vigueur. Brides de série PN 10. Chutes EU/EV en PVC (système Chut unic pour le collectif) en ensemble des réseaux du bâtiment jusque toutes attentes compris raccordements au niveau bas du rez de chaussée. Sections à faire agréer par bureau de contrôle. (Baignoire, évier douche et M.A.L en 40, lavabos et vidanges générateur en 32, WC en 100, les vidanges baignoires et lavabos seront distinctes jusqu au collecteur. Sujétion d évacuation en attente pour future douche PMR sous baignoire incluse. Les raccordements des collecteurs sur les attentes seront exécutés au moyen de réducteurs et de joints souples. Les colonnes verticales collectrices seront ventilées hors toiture par des ouvrages fournis et posés par le couvreur. Les raccordements et les joints d étanchéité entre les collerettes sont à la charge du présent lot. Appareils desservis Seront alimentés en eau froide les logements équipés de : 1 générateur mixte 1 baignoire ou douche 1 ou 2 lavabo(s) 1 évier 1 cuvette de WC 2 prises pour machines à laver (en cuisine, en salle de bain ou rangement/cellier) selon plans. Pour le collectif : Alimentation EF calorifugée en locaux techniques concernés + siphon de sol (local poubelles du collectif) Cellules commerciales : Alimentation EF calorifugée + évacuations en attente bouchonnées. Seront raccordés en eau chaude sanitaire : L évier, la baignoire et/ou douche, le(s) lavabo(s) des logements. Robinetterie de distribution E.F : - Vannes d arrêt seront de type vannes à bille. Robinet d arrêt ¼ tour à boisseau sphérique pour chaque secteur desservi : WC, SDB, Cuisine + un pour circuit eau chaude et un pour circuit EF. - Robinet double service avec raccord pour alimentation MAL en cuisine, salle de bains, et/ou cellier selon plans. - Robinet d arrêt d alimentation du chauffe eau, de l alimentation des salles de bains, et de l alimentation des cuisines. - 1 robinet de service calorifugé avec purge (antigel) dans le local poubelles du collectif avec ouverture par clé (ce robinet aura un dispositif de protection de type HA sur le nez fileté ou incorporé). 96

7 10.3 APPAREILS SANITAIRES Fourniture et pose : Gamme sanitaires Porcelaine vitrifiée blanche de marque estampillée NF avec robinetterie chromée à tête céramique. Baignoire en acier émaillé. Tous les appareils s entendent complets et équipés, en état de marche parfaite. Classement des robinetteries : - E1 C2 A2 U3 : éviers lavabos et douche - E3 C2 A2 U3 : baignoires - Robinet flotteur WC classement NF 1; LAVABOS En porcelaine vitrifiée, blancs, dimensions environ 60x45 sur colonne Bonde et bouchon par tirette et vidage laiton. Siphon NF laiton a culot réglable en hauteur sortie à visser pour tube diam. 32 garde d eau 60 mm. Fixation par attaches fonte. ALLIA Bastia ou PORCHER Ulysse. Robinetterie Mitigeur monotrou lavabo bec fondu, raccordement par flexible équipé de cartouches avec limiteur de température et de débit, avec commande de vidage par tirette. PIEL Lorys plus H1598 AA. Ou ROCCA Victoria Plus BO ou équivalent WC Compris accessoire de pose et raccordements. Abattant double en PVC blanc. Le robinet flotteur de chasse (type mpmp) devra répondre obligatoirement aux caractéristiques suivantes : Temps de remplissage inférieur à 1 minute. Niveau sonore de première catégorie db (A) en respect de la norme NFP Fermeture rapide par piston. Fixation cuvette par vis inox avec cache tête. Robinet d arrêt en L nikelé, y compris raccord de fixation. Double mécanisme silencieux avec double bouton pour économiseur d eau : 3 / 6 litres. Idéal Standard, Jacob Delafon. Abattant double thermodur démontable type SIAMP ou équivalent BAIGNOIRES Dimensions selon plans (L = 1,70 m minimum). En acier émaillé, blanc. Livrées complètes. Habillage de baignoire en stratifié blanc hydrofuge, réglable type Cuisinord série CTBH compris retour selon cas inclus. Tasseau servant de butée au sol. Vidange à chaînette, siphon Viega NF Polypropylène, Bonde laiton. La baignoire sera désolidarisée en pieds et en murs. Insonorisation en sous face. Marque : ROCCA, ARISTON ou équivalent. Robinetterie Mitigeur bain/douche bec fixe avec aérateur, inverseur automatique et clapet anti retour, raccordement par flexible équipé de cartouches avec limiteur de température et de débit, avec commande de vidage incorporé et bonde à clapet. Douchette 1 jet simple flexible laiton 1.75 m, barre support mural de douchette. PIEL Lorys plus H1593 AA. Ou ROCCA Victoria Plus BO ou équivalent DOUCHE 97

8 Sans objet EVIER En inox 18/10ème embouti monobloc. Dimensions : 120 x 60 2 cuves + égouttoir, pose avec cadre bois. Insonorisation en sous face. Compris trop plein, bonde bouchon à chaînette, tubulaire de raccordement des 2 cuves, vidage, siphon polypropylène qualité sanitaire NF. BENTHOR série monobloc 11 B BGC. Robinetterie d éviers : Robinetterie Mitigeur monotrou évier bec fondu orientable, raccordement par flexible équipé de cartouches avec limiteur de température et de débit, pose sur plaque de renfort spécial évier. PIEL Lorys plus H1597 AA. Ou ROCCA Victoria Plus BO ou équivalent. Meuble évier : Meuble de 120 x 60 sur 6 pieds réglables à 3 portes. Panneaux stratifiés 16mm hydrofuge 2 faces blanches, y compris fond et tablette montage par excentriques, charnières invisibles clipsables avec ouverture à 110, double bandeau de 32mm, avec plinthe et retour. Demi étagère Livré complet charnière à ressort invisibles DEVERSOIR Déversoir mural composables de type ALLIA PUBLICA ou similaire avec grille porte-seau mobile de 45 x 34 cm, avec bonde à grille. En grès émaillé blanc. Fixation par attaches fonte. Robinetterie Mélangeur mural 2 trous avec bec mobile. Dispositif de contrôle d usage par carré. Situé en local poubelles. NB au présent lot Ballon ECS 50 L en local entretien JOINTS A LA POMPE Joints réalisés par mastic silicone type UTASIL, fongicide, blanc, mis en place à la pompe autour de tous les appareils sanitaires et éviers ATTENTES MACHINES A LAVER Prévoir une alimentation avec robinet d arrêt en laiton chromé à nez fileté (PIEL 4253) et une évacuation PVC siphonnée et bouchonnée, pour les machines à laver le linge et les lavevaisselles sortie 20/27. (2u : en cuisine et(ou) en rangement-cellier et(ou) en SDB selon plans GAZ DE VILLE a) Liaison entre coffret et pénétration en logements Le réseau gaz au présent lot prend son départ aux coffrets de façades en limite de propriété posés vides par le G.O, et équipés d une coupure générale par GDF. Les compteurs de chaque logement du collectif se trouveront en gaines palières à chaque niveau. Le présent lot assure toute la distribution gaz à partir de tous ces points. 98

9 Logement collectif : Liaisons cuivre encastrées sous fourreaux à charge du présent lot depuis coffrets jusqu au hall, puis remontée en façade du hall protégée par une tôle métallique laquée et perforée- ventilée (couleur au choix de l architecte) puis pénétration en hall et cheminement apparent en joues de faux plafond jusqu aux colonnes montantes du collectif, puis colonne montante (cuivre) en gaine palière. A partir de cette colonne, départ de la distribution des appartements jusqu aux points de puisage. L amenée du gaz au droit du générateur (tube cuivre 16/18) et le raccordement sur l appareil, ainsi qu au droit de l emplacement du futur appareil de cuisson sont à charge du présent lot, crosse et prise ROAI aux dernières normes (compris flexible gaz type vissinox, 1.50 m garanti 10 ans). Robinet d arrêt à boisseau à l entrée du réseau de distribution de chaque logement. NB : Mise en place d un dispositif de déclenchement automatique de coupure d alimentation de l appareil de cuisson conformément à l arrêté du 26 juin 1996, applicable depuis le 1 er Juillet DOCUMENTS A FOURNIR ESSAIS DOCUMENTS A FOURNIR - plan d exécution des ouvrages - dossier des ouvrages exécutés - notice explicative des installations et des appareils - certificats - un relevé des niveaux de réception aux différents points de l installation ESSAIS A réaliser conformément aux documents COPREC et réglementation en vigueur. ENTRETIEN L entreprise devra l entretien en garantie totale sur toute la plomberie jusqu au constat de parfait achèvement CHAUFFAGE GAZ : PRESCRIPTIONS GENERALES Dessins d exécution Calculs : Ceux-ci seront obligatoirement remis à l Architecte, au Bureau de Contrôle ainsi qu au Maître d Ouvrage, avant toute exécution. L entrepreneur du présent lot doit les plans d exécution et notes de calculs qu il transmettra au Maître d œuvre et aux bureaux de contrôle. A charge de l entrepreneur de fournir le calcul de dimensionnement des émetteurs de chaleur qui sera réalisée sur la base des déperditions pièce par pièce. Il devra également fournir au lot GO dès le début du chantier toute information et prescription nécessaire pour ses réservations ou encastrements. De même pour la coordination avec le lot Plomberie Sanitaire. Le présent lot se mettra en rapport avec les concessionnaires pour réaliser une installation conforme à leurs exigences. 99

10 Le calcul des installations sera conforme aux règles en vigueur concernant l aération des logements et les coefficients thermiques. Travaux non compris au présent lot : - La fourniture et la pose du coffret gaz - L amenée du courant électrique à proximité de chaque générateur et du thermostat d ambiance - Les percements dans les parties neuves en béton relatifs au passage des canalisations au niveau des planchers et murs. A ce sujet, et avant le début des travaux de GO et au maximum 3 semaines après la signature du marché, l entrepreneur de chauffage devra remettre au maçon les plans de son installation, lui indiquant les points précis des passages des canalisations en vue des réservations des trous nécessaires dans les parois. Si cette clause n était pas respectée par l entrepreneur de chauffage, les percements seraient exécutés aux frais du présent lot. Les rebouchages sont dus au présent lot MISE EN ROUTE DES INSTALLATION Les mises en fonctionnement des installations de chauffage seront effectuées par l entrepreneur à la demande du Maître de l Ouvrage. Les interventions de mise en fonctionnement pourront s effectuer : - soit à l entrée dans les lieux attribués - soit au début de la période de chauffe, dans les logements non attribués. L entrepreneur fournira tous les renseignements nécessaires et les notices d entretien aux attributaires. Toutes les mises en route pour essai des installations ou pour les besoins de pré-chauffage du chantier seront exécutés par l entreprise et sous sa responsabilité. L entrepreneur du présent lot devra fournir, au moins, un mois avant la réception provisoire les certificats de conformité permettant l ouverture des branchements par Gaz de France. Qualigaz QUALITE DES MATERIELS Les spécifications de la solution de base permettent de situer le niveau des qualités des matériels employés. Les appareils et matériaux employés devront être de la meilleure qualité, répondant exactement aux conditions nécessaires à la bonne exécution des travaux. Le matériel sera conforme aux dernières normes et prescriptions des DTU correspondant à l ensemble de la prestation. Les matériels et appareillages, faisant l objet d un agrément ou d un label de qualité, devront avoir obtenu le label. Les marques d appareils similaires indiquées dans le présent devis et répondant aux caractéristiques demandées pourront être adoptées dans le devis de l entrepreneur du présent lot. Le Maître d œuvre et le contrôleur technique se réservent le droit de refuser un matériel dont les caractéristiques ne correspondent pas au matériel de référence PRESENTATION DES MATERIELS L entrepreneur sera tenu dès la signature du marché de présenter ses matériels au choix définitif du Maître d œuvre BASE TECHNIQUE DES INSTALLATION 100

11 LABELS : Respect des labels à obtenir : Qualitel, demande du bureau de contrôle, Etude thermique, BBC NB : attention aux essais d étanchéité à l air et aux calfeutrements. Réglementation acoustique, réglementation PMR, réglementation incendie TEMPERATURE A GARANTIR La puissance de l installation sera conforme au calcul des déperditions, seuls les corps de chauffe seront pris en compte pour équilibrer le calcul des déperditions. Température intérieure du logement à prendre en compte : - Chambre : 18 C - Bains : 22 C - Autres pièces habitables : 19 C L entrepreneur se rapprochera de Gaz de France pour connaître la nature du combustible RENOUVELLEMENT D AIR Les déperditions dues au renouvellement d air seront cumulées : 1/ pertes par VMC 2/ pertes par infiltration Amenée d air frais par les pièces principales : - chambres 30 m3/h - séjours 75 m3/h Extraction de l air vicié par les pièces de service : - WC 30 m3/h - salles de bains 30 m3/h - cuisines 60 à 90 m3/h TYPE D INSTALLATION Chauffage central individuel, au gaz de ville, à eau chaude puisée, température 60 /40. La production de chaleur s effectuera par des chaudières individuelles fonctionnant au gaz naturel. Pression hydraulique maximum d utilisation : Chauffage : 3 bars Sanitaire : 10 bars DISTRIBUTION DU FLUIDE CHAUFFANT Système bitube. La distribution aux appareils d émission de chaleur s effectuera suivant le principe à canalisations «aller et retour». L eau sera puisée par un accélérateur incorporé au générateur CHAUDIERES Générateur mural mixte assurant le chauffage et la production d eau chaude sanitaire instantanée, conforme aux normes AFNOR NF D La puissance des générateurs sera déterminée pour assurer à la fois les déperditions, y compris renouvellement d air, ainsi que les calories nécessaires à la production d ECS. Les vases d expansion fermés seront incorporés aux chaudières. Attente pour vidange incluse. 101

12 Evacuation des gaz brûlés réalisés par ventouse en façade avec distance minimum à respecter vis à vis des baies et suivant toute réglementation. Chaudières à haut rendement 23 KW minimum allumage électronique et à micro accumulation. Marque : SAUNIER DUVAL Themaplus condens F 30 E (ventouse) ou équivalent, départ chaudière CANALISATIONS Au présent lot toute la distribution de chauffage (entre générateur et radiateurs) intérieure au logement se fera en tube cuivre écroui. Le réseau sera de type bitube. Aucun diamètre ne sera inférieur à 12/14. Des canalisations pourront être encastrées en dalles pour traversantes principales. Elles seront alors gainées et conformes à la réglementation en vigueur (Avis technique à fournir). Une attention particulière devra être accordée à l isolation acoustique en particulier en traversée de structures avec gainage résilient parfaitement jointif et calfeutré dans fourreaux en caoutchouc synthétique. Les canalisations seront supportées par des colliers à contrepartie démontable avec interposition d un embout Gainojac permettant la libre dilatation des canalisations tout en absorbant les bruits. Toutes les canalisations eau chaude passeront en volume habitable. L alimentation des corps de chauffe et le retour du fluide chauffant s effectueront par tuyauteries distinctes. Les vitesses limites dans les canalisations ne devront pas dépasser les valeurs suivantes : - canalisations horizontales 0,60 ml/s - raccordements radiateurs 0,40 ml/s APPAREILS D EMISSION DE CHALEUR a) Radiateur Panneaux chauffants classe B (RT 2005) en acier embouti et soudé, laqués Epoxy polyester blanc après protection anti corrosion par électrophorèse, bouchon purgeur orientable. hauteur adaptée à la position (ex : en allège) et à la meublabilité. Marques : Reganne plus - Finimétal ou équivalents version avec habillage tablette ajourée et joues latérales. Les panneaux chauffants seront toujours placés au plus près des entrées d air frais (menuiseries extérieures). L arrivée et le retour au corps de chauffe seront diamétralement opposés. Robinets de purge sur chaque panneau et au point haut du circuit de distribution. Il y aura au minimum : - 1 panneau en cuisine - 1 panneau dans le hall d entrée - 2 panneaux dans le séjour - 1 panneau dans la (les) salle(s) de bains - 1 panneau dans chaque chambre - 1 panneau en WC Le dimensionnement des radiateurs sera déterminé en suivant les normes NFE 31211, 31212, et étude thermique, le tableau d émission de chaleur fourni par le fabricant, en fonction de la température moyenne de l eau. 102

13 La chute de température de l eau dans les radiateurs ne devra pas excéder 15 C. La régulation sera assurée par un thermostat d ambiance HAGER alimentation par secteur programmable hebdomadaire 2 zones. Fourniture et pose dans le séjour au présent lot, à raccorder sur alimentation due à l électricien. Mise à la terre par l électricien. b) Robinetterie Les radiateurs seront munis : - De piètements intégrés avec cache attentes pour tuyauteries. (Notamment en cas de PER) - D un robinet à tête thermostatique certifiés de classe D (CENCER) marque DANFOS ou équivalent sauf dans le séjour (thermostat général). c) Raccordements Les radiateurs seront à l aller comme au retour raccordés aux canalisations par des raccords union à joints biconiques rodés. d) Purgeur d air Les purgeurs d air seront du type à clefs, et seront installés sur les radiateurs à l opposé de l orifice d entrée d eau. e) Vidange de l installation Prévoir des Vannes de vidange rapide sur retour chauffage en point bas sous le générateur VENTILATION MECANIQUE CONTROLEE PRESCRIPTIONS GENERALES Fourniture et pose d une installation complète de ventilation mécanique contrôlée simple flux. Hygro réglable B. Microwatt basse consommation. Depuis le tableau équipé protégé par électricien jusque en toiture (tuile à douille et sorties de toit au lot Couverture et raccordement au présent lot) L installation reprendra Les WC, la cuisine, la ou les Salles d eau de chaque logement et les celliers du collectif. REFERENCES ET NORMES Les installations et les matériels faisant l objet du présent lot devront être conformes aux lois, règlements, normes, DTU en vigueur à la date de signature du marché et notamment à titre indicatif non limitatif : Décret N et ses textes d application Arrêté du 24/03/1982 sur la ventilation des logements Arrêté du 31/01/1986 sur la protection des bâtiments contre l incendie Arrêtés préfectoraux et municipaux Règlement sanitaire départemental DTU règles TH DTU 60,1 ; 70,1 ; 68,1, Normes P50 et suivantes Règles professionnelles NRA 103

14 NRT, CRef LABELS Respect des labels à obtenir : Qualitel, Demande du bureau de contrôle, Etude thermique, BBC NB : attention aux essais d étanchéité à l air et aux calfeutrements. Réglementation acoustique, réglementation PMR, réglementation incendie. - CONSISTANCE DES TRAVAUX Les travaux comprennent : - Le réseau d extraction des logements avec bouches et gaines - Le réseau d extraction des locaux poubelles avec clapet coupe feu. - Les ventilateurs d extraction - Les fourreaux, percements, refournissements, raccords de finitions, accessoires divers. - les éventuelles évacuations de l eau condensée jusqu aux attentes EU et EP. - Les études, calculs et dessins d exécution - La fourniture, le transport à pied d œuvre, le stockage et la pose de tous matériaux et appareils électriques - Les montages, mises au point et réglages - Le tracé des trous, percements et trémies, tous les rebouchages soignés. - Le maintien en bon état ainsi que la réfection et le remplacement de toutes les pièces qui se seraient révélées défectueuses pendant le délai de garantie. - Les essais des installations - INSTALLATION : Extracteurs : Sur le collectif : caisson dans le comble. Extracteur à double ouïe, installé en cabine métallique galvanisée avec panneau de visite modèle étanche silencieux, en caisson isolé phoniquement. Prévoir un dépressostat par moteur de VMC. Il sera posé ou suspendu sur dispositif antivibratile au présent lot (matelas de laine de roche, collé sur panneau contreplaqué qui sera lui même fixé avec des attaches sur plots antivibratiles, ou suspente évitant les transmissions de vibrations) Situé en combles et accessible facilement depuis la trappe, insonorisé. Raccordement au présent lot sur attente électricien située en comble. Ventilation : Les débits d air à prendre en compte par pièce sont ceux déterminés suivant le calcul des coefficients de déperdition thermiques et la réglementation du 24 mars celles appliquées depuis. Bouches d entrée d air Hygroréglables type B ALDES avec moustiquaire coté intérieur, uniquement en pièces sèches. Déflecteur de parement coté extérieur. NB : Le présent lot aura la charge d informer en temps utile le lot menuiseries extérieures et (ou) G.O des caractéristiques et modèles pour le choix des grilles de ventilation qu il devra poser + se conformer à la règlementation acoustique. Gaines : 104

15 Sur le collectif : - le rejet d air vicié se fera hors toiture par exutoire métallique, posé et fourni par le lot couverture, raccordement au présent lot. - Colonnes verticales circulaires ou oblongues en tôle d acier galvanisé. Sur tous les logements : - raccordement par gaines souples aluminium. Isolées en combles et parties non chauffées. En cas de passage en garage, les gaines seront proprement passées dans des gainages PVC ou métalliques assurant une protection mécanique. - Tés spéciaux de raccordement de type à emboîtement et flexible de raccordement aux bouches. Masticage des joints, couvre joints étanches. - Manchettes avec feutre bitumé au passage des planchers avec système ACOME. - Souches insonorisées de raccordement en sorties de toitures fournies par le présent lot au couvreur qui les posera. - Fixation des gaines par colliers à contre partie démontables avec protection antivibratile. - Calfeutrement des trémies de réservations après pose des gaines. Bouches d extraction : - Ventouses d extraction hygroréglables type B montées sur cadre de fixation du type ALDES ou équivalent en tôle d acier incombustible scellées en cloisons ou plafonds. Mise à la terre des bouches dans les pièces humides. - Ces bouches auront un Dnew + C: 56 db en cuisine ouverte, 53 db en cuisine fermée, 56 db en salle de bains. (et suivant demande rapport qualitel). La VMC sera raccordée et manœuvrée par commutateur sans position arrêt de manière à empêcher son interruption en temps normal. Sur le collectif : Alarme VMC : Il sera prévu au présent lot une boîte de connexion par contact à fermeture des alarmes à raison d une alarme par extracteur. Le raccordement à cette boîte ainsi que le reste des installations jusqu au tableau d alarmes situé en hall et repris en services généraux sont à la charge du lot électricité. SPECIFICATION : L installation devra répondre à la NRA ainsi qu aux exigences demandées et reprises dans les documents correspondants, à savoir : Label Qualitel, dispositions de l étude thermique, note acoustique et du bureau de contrôle. Le niveau de pression acoustique engendré par l équipement de VMC (ensemble de l installation) doit - être inférieur ou égal à 30 db(a) en pièce principale, 35 db(a) en cuisine (sauf si cuisine ouverte sur séjour, 30 db (A)) L ensemble des prescriptions incendie sera pris en compte pour la réalisation de cette installation. DOCUMENTS A FOURNIR ESSAIS 105

16 DOCUMENTS A FOURNIR - Plan d exécution des ouvrages - Dossier des ouvrages exécutés - Notice explicative des installations et des appareils - Certificats - Calculs de déperdition pièce par pièce - Fiches techniques et PV - Attestations ESSAIS A réaliser conformément à la réglementation en vigueur. ENTRETIEN L entreprise devra l entretien complet en garantie totale de toute l installation jusqu à délivrance du constat de parfait achèvement. GARANTIE : SAV Pièces et main d œuvre 2 ans. Garantie Décennale suivant réglementation. 106

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE L Entrepreneur : Le Maître

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION AMENAGEMENT D UNE SALLE DE REUNION ASSOCIATIVE PLACE DU 1 ER MAI 63200 MENETROL LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION Dossier Projet CM/FP N 12-10-6681 Maître d ouvrage MAIRIE Maître d œuvre Xavier

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD CONSTRUCTION D UNE PLATEFORME BOIS ENERGIE 41 250 BRACIEUX Lot n 08 Sanitaires, MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence de Romorantin

Plus en détail

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8 Communauté de communes de la MONTAGNE BOURBONNAISE CONSTRUCTION D UN BATIMENT LOCATIF A USAGE ARTISANAL OU INDUSTRIEL Zone d activités du Mornier 03250 LE MAYET DE MONTAGNE Marché de travaux C.C.T.P. D.P.G.F.

Plus en détail

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer construction d'une maison d'habitation impasse de la Vague 85340 Olonne-sur-Mer MAITRE D'OUVRAGE Allain Stéphane M. et Mme impasse des Vagues 85340 Olonne-sur-Mer ARCHITECTE : Deschamp Frédéric 9 Quai

Plus en détail

COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS

COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS LOT N 05: PLOMBERIE SANITAIRE - VENTILATION - PRO FEVRIER 2013 1 GENERALITES ADMINISTRATIVES I.01) Objet du présent descriptif:

Plus en détail

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE PAGE N 1/12 LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

FABRICATION FRANÇAISE ET NORMES PMR

FABRICATION FRANÇAISE ET NORMES PMR Limiance Dimensions extérieures : 2206 X 1667 mm (habillage extérieur compris, hors prestation hva-concept) Largeur porte : 830 mm Surface utile : 2,95 m² Poids : 920 kg (+/- 5 %) Présentation avec finition

Plus en détail

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE LOT N 8 : PLOMBERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 09 Plomberie sanitaire Maîtrise

Plus en détail

COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84).

COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84). COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84). CCTP LOT N 4: PLOMBERIE SANITAIRE Maître d œuvre Olivier FOULQUIER

Plus en détail

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE MAITRE D OUVRAGE / MAITRE D OEUVRE : VILLE DE NICE DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES, DE L AMENAGEMENT, DES TRAVAUX, ET DU DEVELLOPEMENT DURABLE DIRECTION DES BATIMENTS COMMUNAUX SERVICE MAINTENANCE

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 10 Chauffage gaz - VMC Maîtrise

Plus en détail

4 PLOMBERIE/SANITAIRE CHAUFFAGE

4 PLOMBERIE/SANITAIRE CHAUFFAGE Réhabilitation du préau des Capucins Salle des associations / Commune de Cazères 31220 Page 1 sur 7 Préau des Capucins - Mairie de Cazères Mai 2012 LOT N 4 : PLOMBERIE/SANITAIRE - CHAUFFAGE C A B I N E

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE MARINADOUR 25 Allées Marines 64100 BAYONNE NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Bâtiment B2 Edition du 27/06/2013 Page 1 sur 9 A/ APPARTEMENTS Gros œuvre : 1) Démolition, nettoyage du terrain. 2) Fondations des

Plus en détail

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre Communauté Rurale des Monts de Flandre Réhabilitation d une travée de bâtiment industriel en bureau D P G F Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES Maître d Ouvrage Maîtrise d Œuvre V1.1 - Avril 2011 Communauté Rurale

Plus en détail

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - Fourniture et pose d éviers 2 bacs

Plus en détail

LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES Rénovation des logements de Griffeuille 2012 2014 C.C.T.P (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 ÉTENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS NORMES... 3

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Création d'un espace périscolaire Et d'une nouvelle mairie A CUSE et ADRISANS Rue PATARD 25 680 CUSE et ADRISANS Lot n 3 Ventilation - Plomberie sanitaire Maître

Plus en détail

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES BEG ROHU 56510 SAINT PIERRE QUIBERON RENOVATION DES VESTIAIRES-SANITAIRES CADRE DE DÉCOMPOSITION DU PRIX GLOBAL FORFAITAIRE C.D.P.G.F. LOT N 7 PLOMBERIE

Plus en détail

«La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON. Descriptif commercial sommaire

«La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON. Descriptif commercial sommaire «La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON Descriptif commercial sommaire A) CARACTERISTIQUES GENERALES 1. Gros Œuvre Infrastructure : - Implantation. - Fouilles en rigoles pour fondations.

Plus en détail

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON LOCAUX VESTIAIRES- SANITAIRES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES LOT N 2 : STRUCTURE MODULAIRE Le 28 août 2014 GÉNÉRALITÉS Le présent Cahier des Clauses

Plus en détail

LOT N 9 Plomberie Sanitaires

LOT N 9 Plomberie Sanitaires MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CCTP & devis estimatif LOT N 9 Plomberie Sanitaires COMMUNE DE NEUCHATEL URTIERE CONSTRUCTION D UNE MAIRIE Objet du marché : Construction d une Mairie 2eme Appel d offres 05.2013

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

Commune de SAINT LEONARD - 88650

Commune de SAINT LEONARD - 88650 Commune de SAINT LEONARD - 88650 ------------------------------------------------------------------------ PROJET D EXTENSION DU CENTRE DE SECOURS & CREATION DE GARAGES COMMUNAUX ------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

www.defiscalisation.com

www.defiscalisation.com DEPARTEMENT DE LA MARTINIQUE Commune De Fort de France Quartier Beauséjour Jambette «Domaine de Bélize» 57 Appartements 60 Garages DESCRIPTIF DE VENTE www.defiscalisation.com 1/5 1 - CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Plus en détail

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare + de 800 photos pour vous guider pas à pas Robert Longechal La plomberie La maison du sol au plafond J installe Je pose Je change Je répare Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation de

Plus en détail

NOTICE D EQUIPEMENT. Résidence «L Anaphore» 3/3Bis rue Clément & 4/ rue du Dauphiné 38000 GRENOBLE

NOTICE D EQUIPEMENT. Résidence «L Anaphore» 3/3Bis rue Clément & 4/ rue du Dauphiné 38000 GRENOBLE NOTICE D EQUIPEMENT Résidence «L Anaphore» 3/3Bis rue Clément & 4/ rue du Dauphiné 38000 GRENOBLE MAITRE D OUVRAGE SAS DAUPHINE et CLEMENT c/o COGECO IMMOBILIER Le Temporis ZAC de Champfeuillet BP 96 38503

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE SOMMAIRE DE VENTE. Le Clos Vergniaud 59000 LILLE

NOTICE TECHNIQUE SOMMAIRE DE VENTE. Le Clos Vergniaud 59000 LILLE NOTICE TECHNIQUE SOMMAIRE DE VENTE Le Clos Vergniaud 59000 LILLE LOGEMENTS & STATIONNEMENT Gros-Œuvre Infrastructure : Fondations selon étude de sol Sous sol Parking : Mise hors d eau par tapis drainant

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE - 1 - CARRE GROUCHY St ETIENNE 59 logements sur 4 immeubles NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE - 2 - Renseignements généraux Maître d ouvrage LOTIR RHONE-ALPES Immeuble «Le Diamant» Rond Point Auguste Colonna

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 12. 1406-TIS T Session 2014

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 12. 1406-TIS T Session 2014 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 12 1 Synoptique de principe Chaufferie 8 7 5 2 6 3 4 Durée : 4h Coefficient : 3 Page 2 / 12 Plan d implantation Conduits de ventilation et de chauffage. Durée

Plus en détail

Résidence Les chemins de Berroueta

Résidence Les chemins de Berroueta Résidence Les chemins de Berroueta Quartier Berroueta 64122 URRUGNE DESCRIPTIF SOMMAIRE DU COLLECTIF Edition du 20/03/2014 1 A)APPARTEMENTS Gros oeuvre 1) Démolition, nettoyage du terrain. 2) Fondations

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS BP 112-85000 LA ROCHE SR YON Bureau d Etudes Techniques tous fluides F i l i a l e d u g r o u p e A R E A Tél. 02 51 37 48 88 - Fax 02 51 62 22 07 areaelr.bet@orange.fr / www.areaetudes.net MAITRE D OVRAGE

Plus en détail

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE

Eau chaude sanitaire FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Eau chaude sanitaire 2 5 6 6 CONNAÎTRE > Les besoins d eau chaude sanitaire > Les modes de production > La qualité de l eau > Les réseaux de distribution > La température de l eau REGARDER

Plus en détail

Table des matières générale 1)

Table des matières générale 1) 1) page 1 1) 0 CLAUSES COMMUNES Chap. 1 Clauses communes à tous les lots 1/1 Définition de l opération Réglementations Lots 1/2 Spécifications communes à tous les lots 1 PLOMBERIE INSTALLATIONS SANITAIRES

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE. MAIRIE DE MOISSON 34 route de Lavacourt 78840 MOISSON

MAITRE D OUVRAGE. MAIRIE DE MOISSON 34 route de Lavacourt 78840 MOISSON MAITRE D OUVRAGE MAIRIE DE MOISSON 34 route de Lavacourt 78840 MOISSON CREATION D UN GITE COMMUNAL ETUDE DE PROJET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOT N 5 PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION

Plus en détail

CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN

CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN NOTICE DESCRIPTIVE I CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE L IMMEUBLE 1.1 - INFRASTRUCTURE 1.1.1 - Fondations Les

Plus en détail

MAITRE D'OUVRAGE. HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420)

MAITRE D'OUVRAGE. HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420) MAITRE D'OUVRAGE HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420) Dossier de consultation des entreprises : Octobre 2014 C.C.T.P.

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux LOT n 16 ASCENSEUR SOMMAIRE CHAPITRE I - GENERALITES 1.1 DE FINITION DES OUVRAGES 1.2 LIMITE DES PRESTATIONS 1.2.1 Travaux à la charge de l entreprise 1.2.2 Travaux exclus 1.3 NORMES ET REGLEMENTS 1.4

Plus en détail

Appartements T2 T3 T4

Appartements T2 T3 T4 Appartements T2 T3 T4 GROS ŒUVRE Terrassements généraux Fondations adaptées en fonction de l étude de sol et calcul Bureau d Étude Technique (BET). Refend séparatif entre logements : B.A. de 18 cm en RDC

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY CONSTRUCTION D UN GROUPE SCOLAIRE A PROVENCHERES SUR MEUSE DECOMPOSITION GLOBALE ET FORFAITAIRE LOT N 9 : «PLOMBERIE SANITAIRE» MAITRE D ŒUVRE S.I.C.A.H.R DE L AUBE BUREAU

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

Plancher chauffant avec revêtement de sol

Plancher chauffant avec revêtement de sol Équipements E.2 1/6 Plancher chauffant avec revêtement de sol Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des planchers chauffants, à eau chaude ou électriques,

Plus en détail

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise

Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Page 1 sur 6 Grille d'évaluation Compétences reliées aux activités Evaluation du stage en entreprise Nom élève:.. Entreprise: Nom et fonction du professeur:. Dates de stage:.. Zone de compétence: Zone

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

Le Domaine les Moulins NOTICE DESCRIPTIVE

Le Domaine les Moulins NOTICE DESCRIPTIVE Le Domaine les Moulins 46, rue Paul Valéry - 75116 Paris NOTICE DESCRIPTIVE (Prévue par l article R 261.13 du CCH suivant l arrêté du 10 mai 1968) SAINTE-MAXIME «LE DOMAINE LES MOULINS» ENSEMBLE IMMOBILIER

Plus en détail

Isoler les gaines techniques

Isoler les gaines techniques ROCKplak - rockcalm est un complexe isolé en laine de roche mono densité rigide collé à 2 parements en plaque de plâtre 12,5 mm hydrofugé à bords amincis. ROCKCALM est un panneau de laine de roche mono

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 05 Plâtrerie - Isolation Maîtrise

Plus en détail

Le présent document a pour objet la définition des ouvrages à réaliser et les fournitures à mettre en oeuvre pour l'exécution du lot

Le présent document a pour objet la définition des ouvrages à réaliser et les fournitures à mettre en oeuvre pour l'exécution du lot CCTP DPGF LOT 08 CHAUFFAGE / PLOMBERIE / VMC..1 / 15 I - GENERALITES Le présent document a pour objet la définition des ouvrages à réaliser et les fournitures à mettre en oeuvre pour l'exécution du lot

Plus en détail

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE Roger Cadiergues MémoCad ns03.a LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE SOMMAIRE ns03.1. Le cadre DTU plomberie ns03.2. Le cadre du DTU 60.1 actuel ns03.3. L application du DTU 60.1 actuel ns03.4. Le cadre du DTU

Plus en détail

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé 600/150-750/200-1000/220-1500/300 V 1.3 SOMMAIRE 1 Description du dispositif... 3 1.1 Série type... 3 1.2 Protection du

Plus en détail

Infos pratiques. Choisir sa solution de production d eau chaude sanitaire (ECS) Solution économique. Solution confort. Les chauffe-eau solaires

Infos pratiques. Choisir sa solution de production d eau chaude sanitaire (ECS) Solution économique. Solution confort. Les chauffe-eau solaires Infos pratiques Choisir sa solution de production d eau chaude sanitaire (ECS) Solution économique La production d eau chaude instantanée concerne principalement les chaudières murales à gaz. Lors d un

Plus en détail

ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35. EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS

ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35. EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS MAITRE D'OUVRAGE : ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35 EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

Plus en détail

COMMUNE DE PONTLEVOY «Réhabilitation et extension d un immeuble à usage de boulangerie» 4 rue du Colonel FILLOUX 41 400 PONTLEVOY

COMMUNE DE PONTLEVOY «Réhabilitation et extension d un immeuble à usage de boulangerie» 4 rue du Colonel FILLOUX 41 400 PONTLEVOY COMMNE DE PONTLEVOY «Réhabilitation et extension d un immeuble à usage de boulangerie» 4 rue du Colonel FILLOX 41 400 PONTLEVOY Lot n 07 PLOMBERIE SANITAIRE Société d Architecture BOITTE 10, rue de la

Plus en détail

Plomberie sanitaires

Plomberie sanitaires EXTENSION DE L ECOLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 7 Plomberie sanitaires JEAN-YVES IMBERT ARCHITECTE D.P.L.G. INNOPARC - AVENUE MARC SEGUIN BP 434 07 004 PRIVAS TELEPHONE 04-75-65-82-72

Plus en détail

LOT N 4 - CHAUFFAGE - PLOMBERIE

LOT N 4 - CHAUFFAGE - PLOMBERIE SELARL D'ARCHITECTURE AGENCE JP ESNAULT 49 RUE GAMBETTA - BP 80218 28203 CHATEAUDUN CEDEX Tél. : 0237453604 Fax. : 0237459652 Dossier n 132012 GITE DE GROUPE DE LA VALLEE DE L'AIGRE 31, Rue Porte Dunoise

Plus en détail

Installations de plomberie

Installations de plomberie Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement Installations de plomberie Guide à l intention des propriétaires pour l interprétation des règlements municipaux de la ville de Winnipeg concernant

Plus en détail

RÉPARATIONS LOCATIVES

RÉPARATIONS LOCATIVES LE GUIDE DES RÉPARATIONS LOCATIVES Décret Liste non limitative des réparations locatives Décret - du août pris en application de l article de la loi n -0 du décembre tendant à favoriser l investissement

Plus en détail

DESCRIPTIF DES TRAVAUX

DESCRIPTIF DES TRAVAUX DESCRIPTIF DES TRAVAUX MAISON BASSE ENERGIE 27-02-2012 I. Gros-oeuvre fermé I.1. Gros-oeuvre Terrassement, fondations, maçonnerie, plancher et seuils Citerne eau de pluie de 6000 litres I.2. Ossature Ossature

Plus en détail

guide lot CVC Points de vigilance à l usage des conducteurs de travaux EG ENTREPRISES GÉNÉRALES DE FRANCE BTP

guide lot CVC Points de vigilance à l usage des conducteurs de travaux EG ENTREPRISES GÉNÉRALES DE FRANCE BTP ENTREPRISES GÉNÉRALES DE FRANCE BTP guide Points de vigilance à l usage des conducteurs de travaux EG lot CVC Avant-propos AVANT-PROPOS CHAUFFAGE... 1 CLIMATISATION... 2 GESTION TECHNIQUE CENTRALISÉE 3

Plus en détail

DEPARTEMENT DU FINISTERE COMMUNE DE PLOBANNALEC (29740) 10, rue du Bourrelier CONSTRUCTION D UNE MAISON PASSIVE MAITRE D'OUVRAGE

DEPARTEMENT DU FINISTERE COMMUNE DE PLOBANNALEC (29740) 10, rue du Bourrelier CONSTRUCTION D UNE MAISON PASSIVE MAITRE D'OUVRAGE DEPARTEMENT DU FINISTERE COMMUNE DE PLOBANNALEC (29740) 10, rue du Bourrelier CONSTRUCTION D UNE MAISON PASSIVE MAITRE D'OUVRAGE Melle CLEMENT et M. LE PAPE Lionel 6, rue du Bourrelier 29740 PLOBANNALEC

Plus en détail

Chauffe-eau électrique Chaffoteaux

Chauffe-eau électrique Chaffoteaux Chauffe-eau électrique Chaffoteaux Guide de montage Difficulté : Durée de l intervention : 1h30 à 2h00 Besoin d informations? Contactez-nous au 01 47 55 74 26 ou par email à Sommaire Introduction... 2

Plus en détail

Résidence «Les Alizés»

Résidence «Les Alizés» Résidence «Les Alizés» BORDEAUX Quai Hubert Prom / Cours Dupré Saint Maur NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Edition du 03.05.2013 A/ APPARTEMENTS Gros œuvre 1) Démolition, nettoyage du terrain. 2) Fondations

Plus en détail

Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu

Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu Systèmes de protection incendie et éléments coupe-feu Systèmes préventifs de protection incendie dans les bâtiments à étages Le but des mesures préventives de protection incendie est d'éviter la propagation

Plus en détail

Imprimé sur papier recyclé NOTICE DESCRIPTIVE

Imprimé sur papier recyclé NOTICE DESCRIPTIVE NOTICE DESCRIPTIVE Novembre 2012 PRESENTATION L opération CARRE PALLADIO s inscrit dans la réalisation du projet VALMAR, nouveau cœur de ville de LA RAVOIRE. C est un quartier piétons sans voiture pour

Plus en détail

Géothermie CIAT : Ageo et Ageo caleo. Nouvelles performances nouveau nom Aurea devient Ageo. une gamme complète pour ceux qui veulent le meilleur

Géothermie CIAT : Ageo et Ageo caleo. Nouvelles performances nouveau nom Aurea devient Ageo. une gamme complète pour ceux qui veulent le meilleur 16 pompes à chaleur de 7 à 36 Géothermie CIAT : Nouvelles performances nouveau nom Aurea devient et caleo une gamme complète pour ceux qui veulent le meilleur Nouveau design Haute température pour la rénovation

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE DÉCO Ambiance automnale pour décor original Rangements, mobilier, cloisons, peinture AMÉNAGER LES PETITS ESPACES Incendie, cambriolage ON S'ALARME! BÉTON, CUIVRE, ZINC, ALU, BOIS Rénovation durable du

Plus en détail

9.1 GENERALITES 3 9.3 CONSISTANCE DES TRAVAUX 6 9.3.1 PLANS D'INSTALLATION ET RESERVATIONS 6 9.3.2 OUVRAGES PRÉVUS 6 9.

9.1 GENERALITES 3 9.3 CONSISTANCE DES TRAVAUX 6 9.3.1 PLANS D'INSTALLATION ET RESERVATIONS 6 9.3.2 OUVRAGES PRÉVUS 6 9. TABLE DES MATIERES 9.1 GENERALITES 3 9.1.1 CONFORMITES AUX DOCUMENTS OFFICIELS 3 9.1.2 MODALITES D'AUTOCONTROLE 3 9.1.3 REGLEMENTATION PMR 3 9.1.4 BASES ET HYPOTHESES DE CALCUL 4 9.1.5 PLANS D'INSTALLATION

Plus en détail

LOT n 08 - PLOMBERIE. Vestiaires football DREUIL 08/ 1

LOT n 08 - PLOMBERIE. Vestiaires football DREUIL 08/ 1 LOT n 08 - PLOMBERIE Vestiaires football DREUIL 08/ 1 SOMMAIRE 08. 00 - GENERALITES - 08. 01 - Références aux normes - 08. 02 - Echantillons et modèles - 08. 03 - Diamètre des canalisations et réseaux

Plus en détail

ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35. EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS

ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35. EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS MAITRE D'OUVRAGE : ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35 EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS DOSSIER PRO CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE

ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE ETAPE 1 LE PLAN DE TRAVAIL 1.a Repères Repères Mettez en place provisoirement le plan de travail et tracez au crayon effaçable deux repères qui correspondent

Plus en détail

RESIDENCE 74450 LE GRAND BORNAND

RESIDENCE 74450 LE GRAND BORNAND UNE REALISATION JEAN BASTARD-ROSSET PROMOTEUR CONSTRUCTEUR RESIDENCE 74450 LE GRAND BORNAND Bâtiments A & B NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Octobre 2011 Notice descriptive sommaire p. 2 1 TERRASSEMENT GROS

Plus en détail

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ Monneren le 03/12/2014 Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ REAMENAGEMENT DES LOCAUX RDC ET R+4 METZ LOT N 8 CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU

Plus en détail

GUIDE D'INSTALLATION. Lave-Vaisselle

GUIDE D'INSTALLATION. Lave-Vaisselle GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle SOMMAIRE 1/ CONSIGNES DE SECURITE Avertissements importants 03 2/ INSTALLATION DE VOTRE LAVE-VAISSELLE Appareil non encastré 04 Appareil encastré 04 Appareil encastré

Plus en détail

Bailleur / Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement

Bailleur / Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement Bailleur / Locataire Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement En matière d entretien des logements, la règlementation fixe quelles sont les interventions à la charge du bailleur et celles

Plus en détail

CATALOGUE DE VENTE 2014-2015 SOLUTIONS DE REGULATION ET CHAUFFAGE SOL

CATALOGUE DE VENTE 2014-2015 SOLUTIONS DE REGULATION ET CHAUFFAGE SOL CATALOGUE DE VENTE 2014-2015 SOLUTIONS DE REGULATION ET CHAUFFAGE SOL Robinetterie de sécurité Sécurité et économies d eau COMAP offre une gamme d équipements de sécurité et de protection de la distribution

Plus en détail

LOT 09 CHAUFFAGE / VENTILATION / PLOMBERIE SANITAIRE

LOT 09 CHAUFFAGE / VENTILATION / PLOMBERIE SANITAIRE LOT 09 CHAUFFAGE / VENTILATION / PLOMBERIE SANITAIRE - page 1/8 LOT 09 CHAUFFAGE / VENTILATION / PLOMBERIE SANITAIRE IMPORTANT LOT 00 : Les entrepreneurs doivent impérativement prendre connaissance des

Plus en détail

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE LA RESIDENCE ET EQUIPEMENT DES APPARTEMENTS

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE LA RESIDENCE ET EQUIPEMENT DES APPARTEMENTS 53 CHEMIN SALINIE 31100 TULOUSE CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE LA RESIDENCE ET EQUIPEMENT DES APPARTEMENTS Le mode constructif a été défini sous le contrôle d un bureau de vérification technique

Plus en détail

Salle de bains FICHE TECHNIQUE

Salle de bains FICHE TECHNIQUE FICHE TECHNIQUE Salle de bains 2 4 7 CONNAÎTRE > Une pièce humide > Les équipements > Production d eau chaude sanitaire > Les revêtements du sol et des murs > L installation électrique > Les réseaux d

Plus en détail

LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE

LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE 50 - LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE 0 - GENERALITES 1 - DEFINITION DES TRAVAUX A REALISER 2 - NOMENCLATURE DES OUVRAGES 3 - EQUIPEMENT SANITAIRE 51-7.0 GENERALITES 7.0.1 : NORMES ET TEXTES REGLEMENTAIRES

Plus en détail

COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS

COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS Lot n 03 Menuiseries Aluminium - Serrurerie Sté d ARCHITECTURE BOITTE Agence de

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP Mairie de BRAILLANS 9 rue de la mairie 25640 BRAILLANS 03 81 57 93 30 Email : mairie.braillans@orange.fr MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

RESTRUCTURATION D UNE PARTIE D UN BATIMENT COMMUNAL avec deux logements 5 rue de l Eglise 02290 RESSONS LE LONG LOT N 6 PLOMBERIE

RESTRUCTURATION D UNE PARTIE D UN BATIMENT COMMUNAL avec deux logements 5 rue de l Eglise 02290 RESSONS LE LONG LOT N 6 PLOMBERIE RESTRUCTURATION D UNE PARTIE D UN BATIMENT COMMUNAL avec deux logements 5 rue de l Eglise 02290 RESSONS LE LONG Octobre 2007 LOT N 6 PLOMBERIE Juin 2009 Maître d'ouvrage Commune de RESSONS LE LONG 2 rue

Plus en détail

PLOMBERIE CHAUFFAGE - VMC

PLOMBERIE CHAUFFAGE - VMC 62 Grenay - Place Daniel Breton 1.10 Lot N 8 PLOMBERIE CHAUFFAGE - VMC 62 Grenay - Place Daniel Breton 2.10 1 GENERALITES Le présent document a pour objet de définir les prestations de toutes natures incombant

Plus en détail

GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle

GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle SOMMAIRE 1 / CONSIGNES DE SECURITE Avertissements importants 03 Dimensions d encastrement 04 Inventaire des pièces livrées 04 Raccordement à l eau 05 Evacuation des

Plus en détail

Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF)

Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF) Maître d Ouvrage LEGTA de MANCY 410, Montée Gauthier Villars 39015 LONS LE SAUNIER Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF des TRAVAUX (CCTP & DPGF) LOT N 6 PLOMBERIE-SANITAIRE

Plus en détail

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Monneren le 04 avril 2014 Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Agrandissement et réhabilitation de la mairie COLLIGNY LOT N 08 VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU PRIX

Plus en détail

Protection contre les bruits intérieurs au bâtiment

Protection contre les bruits intérieurs au bâtiment Réglementations Thermique Acoustique Aération Fiche d application Acoustique Départements d Outre-Mer Version 1.1 Protection contre les bruits intérieurs au bâtiment BÂTIMENTS D HABITATION NEUFS Ministère

Plus en détail

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire Sommaire 1. Généralités 7 2. Réseaux d alimentation d eau dans les bâtiments 8 2.1 Généralités 8 2.2 Dimensionnement du réseau d alimentation - Méthode générale 8 2.2.1 Principes généraux 8 2.2.2 Données

Plus en détail

VMC. ventilateurs petits débits : Energy 100/150/250 FTE 103 131 B. Energy 150. Energy 250. Energy 100

VMC. ventilateurs petits débits : Energy 100/150/250 FTE 103 131 B. Energy 150. Energy 250. Energy 100 VMC ventilateurs petits débits : Energy 100/150/250 Energy 150 Energy 250 Energy 100 FTE 103 131 B Janvier 2008 Energy 100/125/150 Gamme habitat/tertiaire Energy 150 descriptif technique Déclaration du

Plus en détail

AMENAGEMENT BUREAUX 3 CM

AMENAGEMENT BUREAUX 3 CM AMENAGEMENT BUREAUX 3 CM CHAUFFAGE PLOMBERIE - VENTILATION Maître d ouvrage COMMUNAUTE DE COMMUNE DU CANTON DE MONTLUEL 85 avenue Pierre COMORECHE 01120 MONTLU Tél : Maître d œuvre CAP ARCHITECTURE 441

Plus en détail

MONTBAZON / 37 BEL AIR 2 RUE DES LACS D'AMOUR LOT N 41

MONTBAZON / 37 BEL AIR 2 RUE DES LACS D'AMOUR LOT N 41 MONTBAZON / 37 BEL AIR 2 RUE DES LACS D'AMOUR LOT N 41 41 NEXOME DOCUMENT NON CONTRACTUEL samedi 25 octobre 2014 Présentaon du terrain No 1 de mise en page 1:1,66, 1:2,93 Status Révision DOCUMENT NON CONTRACTUEL

Plus en détail

SNC KAUFMAN ET BROAD PROMOTION VAUX - FRANKLIN. Village Park. 32 logements sur 1 niveau de sous-sol. 17 bis rue Franklin 69 120 Vaulx en Velin

SNC KAUFMAN ET BROAD PROMOTION VAUX - FRANKLIN. Village Park. 32 logements sur 1 niveau de sous-sol. 17 bis rue Franklin 69 120 Vaulx en Velin SNC KAUFMAN ET BROAD PROMOTION VAUX - FRANKLIN Village Park 32 logements sur 1 niveau de sous-sol 17 bis rue Franklin 69 120 Vaulx en Velin NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE (document non contractuel remis à

Plus en détail