REAISATI DE 8 GEETS CECTIFS SCIAUX ET D'U GARAGE CECTIF "E REAIS SAITE AE"

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REAISATI DE 8 GEETS CECTIFS SCIAUX ET D'U GARAGE CECTIF "E REAIS SAITE AE""

Transcription

1 E REAIS SAITE AE a Tur d Aigues CCTP T 10 PBERIE SAITAIRE DEPARTEET DE VAUCUSE A TUR D AIGUES REAISATI DE 8 GEETS CECTIFS SCIAUX ET D'U GARAGE CECTIF "E REAIS SAITE AE" a(tre d uvrage ISTRA HABITAT PH DE VAUCUSE 38 Bu-evard Sai.t iche AVIG DSSIER DE CSUTATI DES ETREPRISES CCTP T 10 PBERIE SAITAIRE ARCHITECTE e SIIBADIRUX Architecte DPG Chei de G"i A BASTIDE DES URDAS T"' Fax' ai ' /si Ec.2iste BET Structure Sar EPC Bureau TIERCEI 6 5A des Pibues 826 Rue " ard de Vi ci 5AC St arti ES TAIADES PERTUIS T"' Fax' Te ' Fax ' ai ' gefr ai ' tiercei adfr BET F-uides SAR BE Chei du Va de Cuech SA DE PRVECE Te ' ai ' i CCTP PBERIE SAITAIRE

2 TABLE DES MATIERES 1 GENERALITES RELATIVES AUX OUVRAGES DU PRESENT LOT DESCRIPTION DES OUVRAGES DISTRIBUTION EAU Branchements provisoires Détente, clapet, compteur Réseau eau froide Réseau eau chaude Robinetterie Calorifuge EAUX USEES, EAUX VANNES Equipements Tuyauteries Ventilation de chutes APPAREILS ET ACCESSOIRES SANITAIRES RACCORDEMENTS ELECTRIQUES...21 LOT 10 Plomberie / Sanitaire Décembre 2013 Page 1

3 1 GENERALITES RELATIVES AUX OUVRAGES DU PRESENT LOT Définition sommaire de l'opération Le présent descriptif a pour objet de définir les travaux de Plomberie / Sanitaire dans la réhabilitation de 8 logements collectifs «Le Relais de Sainte Anne» à la Tour d Aigues (Vaucluse). Documents techniques - Textes réglementaires Les travaux objet du présent lot seront exécutés conformément aux clauses et conditions générales des documents ci-après en vigueur à la date de remise des offres, à savoir : - les documents techniques applicables aux ouvrages de Plomberie - les Normes Françaises Homologuées (NF) et les Normes Européennes (EN), en particulier les normes : - NF C /A1 Installations électriques à basse tension. - Règles - NF E robinetterie - Robinet d'arrêt à soupape - Terminologie particulière à la robinetterie de bâtiment - NF P distribution d'eau chaude ou froide (terminologie) - NF P évacuation des eaux usées (terminologie) - NF P code des conditions minimales d'exécution des travaux de plomberie et installations sanitaires urbaines - NF P robinets d'arrêt à soupape - spécifications techniques générales - NF P réducteurs de pression d'eau - Spécifications générales - NF P robinets de puisage à soupape - Spécifications techniques générales - NF P appareillage de contrôle sur site des ensembles protection sanitaire des réseaux d'eau potable - le REEF édité par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) et en particulier aux prescriptions des Cahiers des Clauses Techniques (CCT) et Cahiers des Clauses Spéciales (CCS) des : - norme NF P Plomberie sanitaire pour bâtiments à usage d'habitation (Référence DTU CC) règles de calcul des installations de plomberie sanitaire et des installations d'évacuation des eaux pluviales - norme NF P Canalisations en fonte, évacuations d'eaux usées, d'eaux pluviales et d'eaux vannes (Référence DTU CCT) - norme NF P Canalisations en PVC non plastifié : eau froide avec pression (Référence DTU CC) - norme NF P Canalisations en PVC non plastifié : évacuation des eaux pluviales (Référence DTU CC) - norme NF P Canalisations en PVC non plastifié : évacuation d'eaux usées et d'eaux vannes (Référence DTU CC) - norme NF P Canalisations en cuivre (Référence DTU CCT) - DTU 61.1 Installation de gaz (référence AFNOR DTU P ) LOT 10 Plomberie / Sanitaire Décembre 2013 Page 2

4 - norme NF P Canalisations d'eau chaude ou froide sous pression et canalisations d'évacuation des eaux usées et des eaux pluviales à l'intérieur des bâtiments : règles générales de mise en oeuvre (Référence DTU CCT) - norme NF P Canalisations d'eau chaude ou froide sous pression et canalisations d'évacuation des eaux usées et des eaux pluviales à l'intérieur des bâtiments : règles générales de mise en oeuvre - Marchés privés (Référence DTU CCS) - DTU 70.1 installations électriques des bâtiments à usage d'habitation (référence AFNOR DTU P ) - les règles de sécurité éditées par le Ministère du Travail - le code de la construction et de l'habitation, livre 1 dispositions générales, titre 2 sécurité et protection des immeubles, chapitre 3 protection contre les risques d'incendie et de panique dans les établissements recevant du public articles L à L , articles R à R (arrêtés du 23 mars 1965 et du 25 juin 1980 et suivants) - les lois et textes ministériels : - D Décret n du 14 Décembre 1972 relatif au contrôle et attestation de conformité des installations électriques intérieures, aux normes de sécurité en vigueur - A Arrêté du 31 janvier modifié relatif à la protection contre l'incendie des bâtiments d'habitation - D Décret n du 14 novembre pris pour l exécution des dispositions du livre II du Code du Travail (Titre III : Hygiène, sécurité et conditions de travail) en ce qui concerne la protection des travailleurs dans les établissements qui mettent en oeuvre des courants électriques en application des articles L et L A Arrêté du 9 mai relatif au rendement des chaudières à eau chaude alimentées en combustibles liquides ou gazeux et à leur marquage - le Label Confort Acoustique - le guide technique n 1 - hygiène publique - protection sanitaire des réseaux de distribution d'eau destinée à la consommation humaine - le Cahier des Clauses Administratives Particulières (CCAP) - le présent Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) L entreprise en charge du présent lot s engage à respecter les règles relatives à l ACCESSIBILITÉ des personnes handicapées, elles s appliqueront en particulier à l accès aux bâtiments et à l ensemble des logements : - la loi n du 13 juillet 1991 relative à l accessibilité aux personnes handicapées des locaux, d habitation, des établissements et installations recevant du public - le décret n du 26 janvier 1994 relatif à l application de cette loi - et l arrêté du 31 mai 1994 relatif aux dispositions techniques destinées à rendre accessible aux personnes handicapées les établissements recevant du public et les installations ouvertes au public - le Décret n du 17 Mai 2006 relatif à l accessibilité des établissements recevant du public, des installations ouvertes au public et des bâtiments d habitation et modifiant le code de la construction et de l habitation - l arrêté du 1er Août 2006 fixant les dispositions prises pour l application des articles R à R du code de la construction et de l habitation relatives à LOT 10 Plomberie / Sanitaire Décembre 2013 Page 3

5 l accessibilité aux personnes handicapées des bâtiments d habitation collectifs et des maisons individuelles lors de leur construction. Indications au CCTP L'entrepreneur du présent lot devra la fourniture de tous les matériaux et le matériel nécessaire à leur mise en oeuvre ainsi que tous les transports et manutentions diverses. L'entreprise en tant que spécialiste fera son affaire du présent CCTP et en aucun cas ne pourra se prévaloir d'une quelconque omission dans l'énumération des prestations demandées. Il sera également dû, tous les travaux annexes nécessaires à la parfaite tenue et finition des ouvrages. Les ouvrages seront réalisés conformément aux normes NF applicables aux travaux du présent CCTP, et plus particulièrement aux normes NF P , 102, 201. Il devra contacter tous les corps d'état concernés par l'exécution de ses ouvrages pour accord et coordination, pour notamment : - emplacements et dimensions des trémies à réserver dans le gros oeuvre ; - emplacements et diamètres des chutes et alimentations ; - passages des collecteurs. Il devra fournir en temps voulu ses plans de trous, scellements, etc. Tous les percements ou saignées qui ne seraient pas figurés à ces plans seront exécutés à ses frais, par les corps d'état concernés. Tous les appareils prévus au présent CCTP sont considérés installés et mis en service avec sujétions de pose sur consoles ou autres, scellements, alimentations, vidanges, et raccordements sur réseau d évacuation (limite de prestation: 1 mètre des façades des bâtiments ou regard en sol). Les appareils seront livrés en parfait état de propreté et l'entrepreneur prendra toutes dispositions pour en assurer la protection jusqu'à l'achèvement complet des travaux. De ce fait, tout appareil abîmé par un ouvrier quelconque et quel que soit son employeur, sera refusé au compte unique du titulaire du présent lot. Les coûts de main d'œuvre seront inclus dans les prix unitaires de l'installation et pose des appareils et différents réseaux. Les fourreaux auront un diamètre supérieur de 5 mm minimum à celui des canalisations qu'ils protégeront. L'étanchéité entre fourreau et canalisation sera obtenue par un joint plastique. Les fourreaux seront utilisés pour tous passages de canalisations à travers les planchers, plafonds, et parois verticales de 10 cm ou plus d'épaisseur. Ils devront dépasser de 1 cm le nu des plafonds et murs et de 5 cm le nu des planchers qu'ils traverseront. Des rosaces de propreté seront installées à chaque pénétration de plafonds. L'entrepreneur du présent lot coordonnera ses ouvrages avec le titulaire du lot Electricité de manière à respecter les règlements en vigueur pour le croisement et le voisinage des tuyauteries d'eau et d'électricité : 3 cm en parcours parallèle et 1 cm en croisement. Les installations seront réceptionnées provisoirement en attendant une année de service pour la réception définitive. Pendant cette année l'entreprise devra la garantie pièces et main d'œuvre de LOT 10 Plomberie / Sanitaire Décembre 2013 Page 4

6 son installation et le remplacement de tout matériel défectueux. Sauf si une mauvaise conduite de celui-ci, due à l'utilisateur, est constatée. Documents à fournir Avant le commencement des travaux, l'entreprise remettra au bureau d'études, ses plans de réservations et d exécution, en 5 exemplaires, ainsi que sur CD-ROM, logiciel AUTOCAD (ou sur format DXF) pour synthèse des lots techniques. Des précisions seront données à l'entreprise adjudicataire quant au point de référence ainsi que des couches et des couleurs à utiliser. Toutes réservations ou percements non demandés sur plan seront à la charge de l'entreprise adjudicataire du présent lot. Les plans d'exécution de l'entreprise seront effectués obligatoirement à l'échelle 1/50 ème. L'entrepreneur fournira, pour la réception, l'ensemble des notices de fonctionnement et d'entretien des matériels de l'installation ainsi que les plans de récolement de ses ouvrages en 4 exemplaires papier et sur support informatique sur CD-ROM (documents en pdf et plans aux format dwg ou dxf et pdf). Essais de l'installation Il sera effectué des essais relatifs au bruit, tant pendant le puisage ou l'évacuation de l'eau. Aucun bruit ne devra être perceptible : vibrations, sifflements, coup de bélier, faute de quoi l'entrepreneur devra le remplacement des appareils, robinetteries ou canalisations défectueux. Des essais seront réalisés par l'entreprise, sous le contrôle du Maître d'œuvre, et comprendront notamment : - les essais d'évacuation des eaux usées et eaux vannes ; - les essais de marche simultanée de plusieurs puisages et le contrôle de la température d'eau chaude sanitaire ; - la vérification des débits et pression d'eau. - l'analyse d'eau physico chimique en amont du projet pour garantir la tenue du cuivre sans traitement d'eau. A cet effet, l'entrepreneur devra fournir tout le matériel de contrôle et de mesure nécessaire et réaliser son installation de façon à ce que les mesures puissent être faites sans modification de celleci. Certains des essais ne seront réalisés que si l'installation se révèle déficiente et prête à contestation. La réception interviendra après : - les contrôles qualitatifs et quantitatifs du matériel ; - le parfait achèvement des travaux et le contrôle positif de l'installation (en conformité avec le descriptif) ; - la fourniture de la notice de fonctionnement et d'entretien ; - les essais et réglages accompagnés de leurs fiches techniques (conformément aux dispositions figurant dans les documents techniques COPREC n 1 et n 2 publiés dans les suppléments spéciaux n bis du Moniteur de décembre LOT 10 Plomberie / Sanitaire Décembre 2013 Page 5

7 Données de base Les calculs des débits d'alimentation et d'évacuation devront être calculés suivant la NF P Le branchement et le réseau de canalisations intérieures auront une section suffisante pour que la hauteur manométrique de l'eau au point le plus élevé ou le plus éloigné des bâtiments soit encore d'au moins 10 m à l'heure de pointe de consommation, même au moment où la pression de service dans la conduite publique atteint sa valeur minimale. Les vitesses de circulation dans les tuyauteries ne devront pas dépasser les valeurs maximales suivantes : - réseaux enterrés et sous-sol : 1,50 m/s - colonnes montantes et raccordement aux appareils : 0,60 m/s Le diamètre intérieur des branchements de vidange doit être au moins égal à celui des siphons qu'il reçoit. Les débits et diamètres à prendre en compte pour les différents appareils sont les suivants. Appareils Débits EC EF Alimentations Evacuations ø Evacuation Evier 0,20 l/s 12/14 0,75 l/s ø 50 Lavabo 0,10 l/s 10/12 0,75 l/s ø 40 Lavabo collectif 0,10 l/s 10/12 0,75 l/s ø 40 Douche 0,25 l/s 14/16 0,50 l/s ø 40 Baignoire 0,33 l/s 14/16 0,50 l/s ø 50 Poste d eau 0,20 l/s 12/14 0,75 l/s ø 50 WC chasse réservoir 0,10 l/s 10/12 1,50 l/s ø 100 Acoustique Les équipements et installations sanitaires devront satisfaire aux exigences du label acoustique. Outre la pression de 30 m C.E. maximum et la vitesse de 0,60 m/s sur la distribution d'eau, les précautions suivantes seront prévues : - dissociation des canalisations et chutes par matériaux résilients type GAINOJAC ; - tracé avec le minimum de coudes ; - dissociation des appareillages de l'ossature du bâtiment : - receveur de douche, étanchéité par joint souple à polymérisation à l'air ; - lavabos dissociés des consoles par plots résilients ; - W.-C. reposant sur revêtement de sol et fixé dans des chevilles plomb avec interposition de rondelles résilientes, entre tête et vis de cuvette et de type silencieux avec robinet d'arrêt silencieux. Le niveau sonore de l'ensemble de l'installation chauffage et VMC ne devra pas causer de gêne en fonctionnement, autant aux occupants des bâtiments qu'au voisinage. Elle devra être conforme à la Nouvelle Réglementation Acoustique (NRA). Le présent lot devra tenir compte des recommandations de la notice acoustique jointe. LOT 10 Plomberie / Sanitaire Décembre 2013 Page 6

8 Saignées, encastrements et scellements dans cloisons Les saignées, encastrements, découpes exécutées après coup et scellements dans les cloisons seront conforme à la norme et n'affecteront en rien la solidité des ouvrages. Toutes les tuyauteries seront dissimulées au maximum chaque fois que cela sera possible. Spécifications des matériaux et matériels Tous les matériaux utilisés devront être neufs et de première qualité. La fixation des canalisations sera effectuée sur des parois lourdes de préférence, avec l'interposition de matériaux et colliers anti - vibratiles de type Mupro ou similaire. Tube cuivre - tube cuivre écroui pour les parcours apparents - tube cuivre recuit pour les parcours encastrés, sous fourreau ou gaine annelée Assemblage : - par raccords extrudés ou façonnés - par brasure capillaire pour les canalisations EF - EC - par soudure capillaire à l'étain, pour les évacuations Fixations : - par colliers "Atlas" fixés sur cheville en fibre, espacés de 1 à 1.20 m avec interposition d'un matériau résilient Tube PER - tube PER pour les parcours encastrés, sous fourreau ou gaine annelée Assemblage : - par raccords, tés, coudes sertis avec agrément et garantie décennale - coudes mural à fixer sur le mur pour raccordement appareillage - coude de cintrage à 90 pour remontée depuis dalle Fixations : - par colliers "Atlas" fixés sur cheville en fibre, espacés de 1 à 1.20 m avec interposition d'un matériau résilient Tubes PVC - canalisations en chlorure de polyvinyle non plastifié (PVC) qualité "écoulement" M1 Assemblage : LOT 10 Plomberie / Sanitaire Décembre 2013 Page 7

9 - par joint à lèvre élastomère (dilatation) et joint collé Fixations : - l'écartement maximum des supports de tuyauterie devra être conforme à la norme P Production d'eau chaude sanitaire La production d eau chaude sanitaire sera réalisée de manière individuelle par la chaudière murale de chaque appartement. La température maximale d'eau chaude sanitaire est limitée à 50 C. Il sera prévu des équipements de sécurité pour respecter cette température maximale. Appareils sanitaires Les appareils sanitaires seront exclusivement de choix A et revêtus de l'étiquette d'identification correspondante. Ils seront neufs et livrés sans défauts d'aspect, sans traces diverses et sans griffures ou éclats. Le matériel sera choisi parmi des marques réputées, pouvant être achetées localement. Robinetterie Les robinetteries utilisées seront conformes aux normes françaises et porteront l'estampille NF avec classe acoustique 1 et avec une capacité de débit suffisante. Leur classement E.A.U. sera conforme aux recommandations du C.S.T.B. Toutes les robinetteries seront facilement démontables et justifier d'un classement acoustique minimum A2. Les robinets à passage direct et purgeurs seront placés sur chaque circuit prenant naissance sur le collecteur principal pour permettre d'isoler et de vidanger les différentes zones d'utilisation. Echantillons Avant toute commande, l'entrepreneur du présent lot soumettra à l'agrément du Maître d'ouvrage et du Maître d'oeuvre, les échantillons des appareillages et matériaux qu'il compte utiliser, conformément au devis descriptif. Il pourra proposer en variante, toute autre marque d'appareils et matériaux de qualité au moins équivalente, en joignant à sa proposition les références, caractéristiques et garanties d'essais et d'homologation. L'acceptation d'un matériel équivalent ne peut se faire que sur la base d'un accord écrit du Maître d'oeuvre. LOT 10 Plomberie / Sanitaire Décembre 2013 Page 8

10 Calorifuge Le calorifuge sera réalisé sur tous les réseaux d'eau chaude, d'eau froide et d'évacuation exposés au gel et sur les canalisations susceptibles de provoquer des condensations préjudiciables (vide sanitaire, gaines techniques, faux-plafonds). Il sera réalisé par des coquilles M1 minimum, entoilées et lissées au plâtre dans les locaux secs (ou au moyen de gaine mousse), recouverts d'un carton avec enduit bitumineux dans les locaux humides, caniveaux et vide sanitaire. Chaque tuyauterie sera calorifugée individuellement. Les coquilles seront posées à joints contrariés et munies de manchettes d'arrêt en zinc ou en aluminium au droit des raccords. Le calorifuge sera muni d'une protection dans le cas où il se trouverait placé de façon à pouvoir subir des chocs ou détériorations quelconques, et ce en particulier dans les parcours en extérieur contre bâtiment. Dans les locaux techniques, le calorifugeage sera réalisé en liège ou en laine de verre et revêtu d'une protection en aluminium ou en tôle. Les épaisseurs seront les suivantes, pour un matériau de lambda 0,041 W/m² C : - 25 mm jusqu'au diamètre 26 inclus - 30 mm du diamètre 33 au diamètre mm du diamètre 70 au diamètre 150 Les enduits anti-condensation en remplacement du calorifuge ne sont pas autorisés. Repérage L'entreprise devra prévoir sur les robinets d'arrêt de colonnes montantes et d'isolement, des dérivations et des réseaux, des plaques numérotées. Ces plaques seront confectionnées en matière inaltérable. De plus, l'entreprise donnera au peintre toutes indications utiles pour que les canalisations soient revêtues d'une peinture de couleur se rapportant à la nature du fluide transporté. Rebouchage des trous Pour satisfaire les règles générales de protection des bâtiments d'habitation ou de bureaux contre l'incendie (arrêté du 10/9/1970), à chaque niveau de plancher, les trous de passage de tuyauteries (EF - EC - EU) seront soigneusement rebouchés par l'entreprise. Stérilisation L'entreprise de plomberie prendra à sa charge la stérilisation de l'ensemble des réseaux EF et EC, ballons ECS, poste de traitement d'eau, selon les instructions du Service de contrôle des eaux. Les produits employés seront le permanganate de potassium ou l'hypochlorure de sodium. LOT 10 Plomberie / Sanitaire Décembre 2013 Page 9

11 Elle convoquera ce Service aux fins de prélèvement pour analyse et remettra au Maître de l'ouvrage le Certificat de conformité. Protection des appareils, robinetterie et vidange L'entrepreneur prendra toutes les précautions nécessaires afin d'assurer aux matériaux leur bon état de conservation, à cet effet : - tous les bords des appareils sanitaires sont au moins protégés par bande de papier fort - les robinetteries chromées sont protégées par un enrobage en bande de papier fort, contre les projections diverses - les orifices de vidange des appareils sanitaires sont obturés par un tampon en papier et plâtre jusqu'à la mise en service En cas d'inobservation de ces recommandations, il est dû le remplacement des robinetteries chromées endommagées par les projections de ciment ou d'acides, le remplacement des appareils sanitaires ébréchés, rayés, fendus, ainsi que le dégorgement des canalisations de vidange. Ces protections seront enlevées avant le nettoyage exécuté par le Peintre. L'entrepreneur doit prendre toutes précautions pour éviter les dégâts dus au gel pendant les travaux : il sera responsable de ces dégâts en cas de négligence de sa part. Mise en service Sauf modalités particulières, la mise en service intervient normalement après réception. Pendant cette période, l'entrepreneur doit procéder aux réglages définitifs avant essais et informer le personnel d'exploitation des modalités de mise en route, de conduite et d'arrêt des installations en liaison avec les documents d'exploitation fournis à la réception. Garantie des installations Délai de garantie Pendant une période de un an à compter de la date de réception, l'entrepreneur doit garantir l'installation dans les conditions indiquées ci-après. Les parties d'installation réceptionnées avec réserves seront garanties à partir de la date de levée de ces réserves. Garantie de parfait achèvement L'entreprise est tenue à la garantie du parfait achèvement des travaux pendant un délai de un an à compter de la réception. Garantie de bon fonctionnement L'ensemble de l'installation fait l'objet d'une garantie de bon fonctionnement d'une durée de deux ans, à compter de la réception de l'ouvrage; en particulier en ce qui concerne les joints (de tuyauteries et appareils) et les fuites éventuelles. LOT 10 Plomberie / Sanitaire Décembre 2013 Page 10

12 Garantie décennale Elle concerne tous les équipements indissociablement liés aux ouvrages (c'est-à-dire lorsque la dépose, le démontage ou le remplacement ne peut d'effectuer sans détérioration ou enlèvement de matière de ces ouvrages), tels que tuyauteries enrobées ou encastrées, etc... Etendue des garanties Ces garanties s'étendent à la réparation (fourniture et pose gratuites) de tous les désordres causés par le défaut de fonctionnement des installations du présent lot, signalés par le Maître de l'ouvrage, soit au moyen de réserves mentionnées au procès-verbal de réception, soit par voie de notification écrite pour ceux relevés postérieurement à la réception. Les délais nécessaires à l'exécution des travaux de réparation sont fixés d'un commun accord par le Maître de l'ouvrage et l'entrepreneur concerné. En l'absence d'un tel accord, ou en cas d'inexécution dans un délai fixé, les travaux peuvent, après mise en demeure restée infructueuse, être exécutés aux frais et risques de l'entrepreneur défaillant. L'exécution des travaux est constatée d'un commun accord ou à défaut judiciairement. LOT 10 Plomberie / Sanitaire Décembre 2013 Page 11

13 2 DESCRIPTION DES OUVRAGES Le projet est composé des éléments suivants : * 1 bâtiment comprenant 8 logements Zone Est 3 logements en R+2 2 logements T2 en duplex au Rdc 1 logement T3 au R+2 Zone centrale 5 logements R+2 1 logement T2 en RdC 2 logements T3 en duplex au R+1 2 logements T4 en duplex au R+1 Description sommaire des travaux Les travaux de plomberie sanitaire comprennent essentiellement (liste non exhaustive): - la distribution de l'eau froide pour l'ensemble du projet - la distribution de l'eau chaude sanitaire pour l'ensemble du projet - le calorifuge des réseaux eau froide dans les locaux non chauffés - la totalité des évacuations eaux usées - eaux vannes dans les bâtiments - la fourniture et pose des appareils sanitaires et de leurs accessoires - l'analyse de l'eau avec les résultats du laboratoire à fournir en fin de chantier avant et après rinçage et traitement d eau (stérilisation) - les contrôles et essais des installations ainsi que ceux demandés par le concepteur et bureau de contrôle - les documents COPREC en fin de chantier 2.1 DISTRIBUTION EAU L origine de la distribution d eau froide est l attente laissée par le lot VRD au niveau de la façade. Il existera donc 1 seul branchement pour l ensemble de la résidence. La distribution générale se fera dans la gaine AEP Branchements provisoires Branchements provisoires à réaliser pendant la durée des travaux de construction des bâtiments, pour assurer aux différentes entreprises, deux points d'eau froide. L Entreprise prévoira aussi le raccordement des installations de chantier au niveau des réseaux EU/EV et EF au niveau des attentes laissées à proximité des bungalows de chantier. Robinet à nez fileté en DN 20 (2 unités) LOT 10 Plomberie / Sanitaire Décembre 2013 Page 12

14 2.1.2 Détente, clapet, compteur Détendeur Régulateur détendeur de pression 3 bars, pour eau potable, appareil réglable marque LRI type Pose et raccordement sur réseau principal avec 2 manomètres de contrôle en amont et en aval Sur l'arrivée générale en DN 40 pour l ensemble du bâtiment Anti-bélier Anti-bélier à membrane, pour conduites d'eau marque LRI type 182 en DN 20. Sur de la colonne montante (1 unité) Clapet anti-pollution Clapet anti-pollution type EA marque LRI modèle 202 avec rappel à ressort en laiton avant chaque branchement. Logement en DN 20 Communs en DN 20 Attente compteur Attente pour compteur divisionnaire équipé de 2 vannes d isolement ¼ de tour, manchette de 110 mm avec 2 écrous libres en ¾, clapet de non retour en ¾ Logement en DN 20 Communs en DN Réseau eau froide Le réseau de distribution eau froide comprend 3 parties : - l alimentation principale et la colonne montante - l alimentation des logements depuis le comptage - la distribution de chaque logement - les alimentations individuelles des appareils sanitaires Alimentation principale Depuis l attente laissée par le VRD au niveau de la façade, canalisations d'utilisation commune pour alimentation de l'ensemble des logements collectifs, réalisées en tube cuivre SANCO, tube PVC pression, polyéthylène HD pour celles enterrées sur colliers LOT 10 Plomberie / Sanitaire Décembre 2013 Page 13

15 isolants, supports démontables ou fourreau pour les partie enterrée/encastrée, de diamètres appropriés en fonction des débits d'eau nécessaires. L utilisation d acier galvanisé est formellement proscrit. Collecteur principal et colonne montante depuis arrivée générale et dans gaine technique AEP. Alimentation des logements et des clarinettes Les comptages des logements seront localisés dans une gaine spécifique AEP au niveau de chaque étage. Depuis ce placard, l alimentation de chaque logement sera alors individuelle. Les tuyauteries seront encastrées sous carrelage et seront en tube cuivre SANCO ou PER fourreauté depuis gaine technique jusqu à la chaudière de chaque logement. Alimentation depuis les comptages jusqu aux clarinettes EF de chaque logement. Alimentations individuelles Canalisations d alimentation des appareils sanitaires, réalisées en tube cuivre SANCO, PER ou multicouches fourreauté pour les parties encastrées et cuivre SANCO pour les parties apparentes avec raccords et coudes de raccordement. Alimentation des appareils sanitaires Remarques Toutes les tuyauteries seront complétées par des scellements, raccords, jonction, coudes, fourreaux de traversée de murs et planchers, brasures, soudures, etc... et toutes sujétions de façonnage avec coupe Réseau eau chaude Alimentation des clarinettes Les tuyauteries encastrées sous carrelage seront en tube cuivre SANCO, PER ou multicouches fourreauté depuis la clarinette principale jusqu à la secondaire. Alimentation depuis production ECS jusqu aux clarinettes LOT 10 Plomberie / Sanitaire Décembre 2013 Page 14

16 Alimentations individuelles Canalisations d alimentation des appareils sanitaires, réalisées en tube cuivre SANCO, PER ou multicouches fourreauté pour les parties encastrées et cuivre SANCO pour les parties apparentes avec raccords et coudes de raccordement. Alimentation des appareils sanitaires Remarques Toutes les tuyauteries seront complétées par des scellements, raccords, jonction, coudes, fourreaux de traversée de murs et planchers, brasures, soudures, etc... et toutes sujétions de façonnage avec coupe Robinetterie Vanne d arrêt Vanne d isolement 1/4 de tour avec raccords démontables standards en laiton de classement NF P à boisseau sphérique marque LRI type 281 ou 1281, pour isolement des différents réseaux et antennes. Isolement colonne montante Logement, communs : compteur, arrivée générale, clarinette Robinet d'arrêt Robinet d'arrêt,1/4 de tour avec raccords démontables standards en laiton de classement NF P marque LRI type 1281, en attente pour branchement d'appareils. Sur chaque appareillage ou équipement Clarinette de distribution Clarinette de distribution en laiton marque LRI type 623, 624 ou 625 avec robinet d'arrêt 1/4 de tour intégré. Les clarinettes ne pouvant pas être installées sous la baignoire, l évier ou dans le cellier, elles seront encastré dans le doublage et l Entreprise prévoira la pose de porte afin de les dissimulées Dans chaque logement pour EF et ECS (voir plans) Calorifuge Isolation des tuyauteries d'eau froide, par tube en mousse de caoutchouc synthétique marque ARMSTRONG type Armaflex AC. Mise en oeuvre suivant prescriptions du fabricant. Gaine de = 0,038 W/m ºC minimum de 13 mm d'épaisseur pour l'eau froide. LOT 10 Plomberie / Sanitaire Décembre 2013 Page 15

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8 Communauté de communes de la MONTAGNE BOURBONNAISE CONSTRUCTION D UN BATIMENT LOCATIF A USAGE ARTISANAL OU INDUSTRIEL Zone d activités du Mornier 03250 LE MAYET DE MONTAGNE Marché de travaux C.C.T.P. D.P.G.F.

Plus en détail

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE MAITRE D OUVRAGE / MAITRE D OEUVRE : VILLE DE NICE DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES, DE L AMENAGEMENT, DES TRAVAUX, ET DU DEVELLOPEMENT DURABLE DIRECTION DES BATIMENTS COMMUNAUX SERVICE MAINTENANCE

Plus en détail

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer construction d'une maison d'habitation impasse de la Vague 85340 Olonne-sur-Mer MAITRE D'OUVRAGE Allain Stéphane M. et Mme impasse des Vagues 85340 Olonne-sur-Mer ARCHITECTE : Deschamp Frédéric 9 Quai

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE PAGE N 1/12 LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE

Plus en détail

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE L Entrepreneur : Le Maître

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD CONSTRUCTION D UNE PLATEFORME BOIS ENERGIE 41 250 BRACIEUX Lot n 08 Sanitaires, MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence de Romorantin

Plus en détail

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION AMENAGEMENT D UNE SALLE DE REUNION ASSOCIATIVE PLACE DU 1 ER MAI 63200 MENETROL LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION Dossier Projet CM/FP N 12-10-6681 Maître d ouvrage MAIRIE Maître d œuvre Xavier

Plus en détail

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Monneren le 04 avril 2014 Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Agrandissement et réhabilitation de la mairie COLLIGNY LOT N 08 VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU PRIX

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE LOT N 8 : PLOMBERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES BEG ROHU 56510 SAINT PIERRE QUIBERON RENOVATION DES VESTIAIRES-SANITAIRES CADRE DE DÉCOMPOSITION DU PRIX GLOBAL FORFAITAIRE C.D.P.G.F. LOT N 7 PLOMBERIE

Plus en détail

LOT N 9 Plomberie Sanitaires

LOT N 9 Plomberie Sanitaires MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CCTP & devis estimatif LOT N 9 Plomberie Sanitaires COMMUNE DE NEUCHATEL URTIERE CONSTRUCTION D UNE MAIRIE Objet du marché : Construction d une Mairie 2eme Appel d offres 05.2013

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 09 Plomberie sanitaire Maîtrise

Plus en détail

SCI SAPHIR. Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer»

SCI SAPHIR. Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer» Département de la Gironde SCI SAPHIR 7 Allée de la Chapelle 33115 LE PYLA SUR MER Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer» Architecte Maître d'œuvre BET Structure BET Fluides

Plus en détail

MAITRE D'OUVRAGE. HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420)

MAITRE D'OUVRAGE. HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420) MAITRE D'OUVRAGE HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420) Dossier de consultation des entreprises : Octobre 2014 C.C.T.P.

Plus en détail

COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS

COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS LOT N 05: PLOMBERIE SANITAIRE - VENTILATION - PRO FEVRIER 2013 1 GENERALITES ADMINISTRATIVES I.01) Objet du présent descriptif:

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS BP 112-85000 LA ROCHE SR YON Bureau d Etudes Techniques tous fluides F i l i a l e d u g r o u p e A R E A Tél. 02 51 37 48 88 - Fax 02 51 62 22 07 areaelr.bet@orange.fr / www.areaetudes.net MAITRE D OVRAGE

Plus en détail

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ Monneren le 03/12/2014 Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ REAMENAGEMENT DES LOCAUX RDC ET R+4 METZ LOT N 8 CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre Communauté Rurale des Monts de Flandre Réhabilitation d une travée de bâtiment industriel en bureau D P G F Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES Maître d Ouvrage Maîtrise d Œuvre V1.1 - Avril 2011 Communauté Rurale

Plus en détail

COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84).

COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84). COMMUNE DE TRAVAILLAN RESTRUCTURATION ET EXTENSION DES ECOLES MATERNELLES ET PRIMAIRES DE LA COMMUNE DE TRAVAILLAN DANS LE VAUCLUSE (84). CCTP LOT N 4: PLOMBERIE SANITAIRE Maître d œuvre Olivier FOULQUIER

Plus en détail

CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE

CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE 1 CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE PROJET DE CONSTRUCTION D UN BATIMENT ADMINISTRATIF Avenue Sadi Carnot 07500 GUILHERAND GRANGES DECOMPOSITION

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Création d'un espace périscolaire Et d'une nouvelle mairie A CUSE et ADRISANS Rue PATARD 25 680 CUSE et ADRISANS Lot n 3 Ventilation - Plomberie sanitaire Maître

Plus en détail

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE Roger Cadiergues MémoCad ns03.a LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE SOMMAIRE ns03.1. Le cadre DTU plomberie ns03.2. Le cadre du DTU 60.1 actuel ns03.3. L application du DTU 60.1 actuel ns03.4. Le cadre du DTU

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY CONSTRUCTION D UN GROUPE SCOLAIRE A PROVENCHERES SUR MEUSE DECOMPOSITION GLOBALE ET FORFAITAIRE LOT N 9 : «PLOMBERIE SANITAIRE» MAITRE D ŒUVRE S.I.C.A.H.R DE L AUBE BUREAU

Plus en détail

Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF)

Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF) Maître d Ouvrage LEGTA de MANCY 410, Montée Gauthier Villars 39015 LONS LE SAUNIER Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF des TRAVAUX (CCTP & DPGF) LOT N 6 PLOMBERIE-SANITAIRE

Plus en détail

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON LOCAUX VESTIAIRES- SANITAIRES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES LOT N 2 : STRUCTURE MODULAIRE Le 28 août 2014 GÉNÉRALITÉS Le présent Cahier des Clauses

Plus en détail

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare + de 800 photos pour vous guider pas à pas Robert Longechal La plomberie La maison du sol au plafond J installe Je pose Je change Je répare Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation de

Plus en détail

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006 Avis Technique 14/06-1042 Révision de l'avis Technique 14/01-632 Procédé de chutes uniques Évacuation des eaux usées Foul drainage from buildings Hausabfluβeitungen Ne peuvent se prévaloir du présent Avis

Plus en détail

LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES Rénovation des logements de Griffeuille 2012 2014 C.C.T.P (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 1 PLOMBERIE SANITAIRES SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 ÉTENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS NORMES... 3

Plus en détail

4 PLOMBERIE/SANITAIRE CHAUFFAGE

4 PLOMBERIE/SANITAIRE CHAUFFAGE Réhabilitation du préau des Capucins Salle des associations / Commune de Cazères 31220 Page 1 sur 7 Préau des Capucins - Mairie de Cazères Mai 2012 LOT N 4 : PLOMBERIE/SANITAIRE - CHAUFFAGE C A B I N E

Plus en détail

www.defiscalisation.com

www.defiscalisation.com DEPARTEMENT DE LA MARTINIQUE Commune De Fort de France Quartier Beauséjour Jambette «Domaine de Bélize» 57 Appartements 60 Garages DESCRIPTIF DE VENTE www.defiscalisation.com 1/5 1 - CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

Plus en détail

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - Fourniture et pose d éviers 2 bacs

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée Place René LESCOT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE...3

Plus en détail

DEPARTEMENT DU FINISTERE COMMUNE DE PLOBANNALEC (29740) 10, rue du Bourrelier CONSTRUCTION D UNE MAISON PASSIVE MAITRE D'OUVRAGE

DEPARTEMENT DU FINISTERE COMMUNE DE PLOBANNALEC (29740) 10, rue du Bourrelier CONSTRUCTION D UNE MAISON PASSIVE MAITRE D'OUVRAGE DEPARTEMENT DU FINISTERE COMMUNE DE PLOBANNALEC (29740) 10, rue du Bourrelier CONSTRUCTION D UNE MAISON PASSIVE MAITRE D'OUVRAGE Melle CLEMENT et M. LE PAPE Lionel 6, rue du Bourrelier 29740 PLOBANNALEC

Plus en détail

Plomberie sanitaires

Plomberie sanitaires EXTENSION DE L ECOLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 7 Plomberie sanitaires JEAN-YVES IMBERT ARCHITECTE D.P.L.G. INNOPARC - AVENUE MARC SEGUIN BP 434 07 004 PRIVAS TELEPHONE 04-75-65-82-72

Plus en détail

LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE

LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE 50 - LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE 0 - GENERALITES 1 - DEFINITION DES TRAVAUX A REALISER 2 - NOMENCLATURE DES OUVRAGES 3 - EQUIPEMENT SANITAIRE 51-7.0 GENERALITES 7.0.1 : NORMES ET TEXTES REGLEMENTAIRES

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

LOT N 4 - CHAUFFAGE - PLOMBERIE

LOT N 4 - CHAUFFAGE - PLOMBERIE SELARL D'ARCHITECTURE AGENCE JP ESNAULT 49 RUE GAMBETTA - BP 80218 28203 CHATEAUDUN CEDEX Tél. : 0237453604 Fax. : 0237459652 Dossier n 132012 GITE DE GROUPE DE LA VALLEE DE L'AIGRE 31, Rue Porte Dunoise

Plus en détail

LOT N 7 - PLOMBERIE - SANITAIRE - CHAUFFAGE

LOT N 7 - PLOMBERIE - SANITAIRE - CHAUFFAGE SELARL D'ARCHITECTURE AGENCE JP ESNAULT 49 RUE GAMBETTA - BP 80218 28203 CHATEAUDUN CEDEX Tél. : 0237453604 Fax. : 0237459652 Dossier n 1216305 CONSTRUCTION D'UNE MICRO CRECHE Rue de Beauce 28120 BAILLEAU

Plus en détail

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières solutions ciblées pour des espaces toujours aux normes LYCÉE JEAN MOULIN Réfection des toilettes de l'internat Bât C CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n MAÎTRE D'OUVRAGE LYCÉE JEAN MOULIN

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE MARINADOUR 25 Allées Marines 64100 BAYONNE NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Bâtiment B2 Edition du 27/06/2013 Page 1 sur 9 A/ APPARTEMENTS Gros œuvre : 1) Démolition, nettoyage du terrain. 2) Fondations des

Plus en détail

Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 08 PLOMBERIE/SANITAIRES

Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 08 PLOMBERIE/SANITAIRES Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 08 PLOMBERIE/SANITAIRES MAITRE D'OUVRAGE : MSA ARDECHE DROME LOIRE 29, rue Frédéric Chopin, 26000 Valence Tél : 04 75 75 88

Plus en détail

LOT n 08 - PLOMBERIE. Vestiaires football DREUIL 08/ 1

LOT n 08 - PLOMBERIE. Vestiaires football DREUIL 08/ 1 LOT n 08 - PLOMBERIE Vestiaires football DREUIL 08/ 1 SOMMAIRE 08. 00 - GENERALITES - 08. 01 - Références aux normes - 08. 02 - Echantillons et modèles - 08. 03 - Diamètre des canalisations et réseaux

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER

CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER DEVIS DESCRIPTIF - Lot n 8 PLOMBERIE - SANITAIRES - date : juin 2009 S.A. JACKY MANESSE 1 rue du Paquis - 08090 ARREUX

Plus en détail

FABRICATION FRANÇAISE ET NORMES PMR

FABRICATION FRANÇAISE ET NORMES PMR Limiance Dimensions extérieures : 2206 X 1667 mm (habillage extérieur compris, hors prestation hva-concept) Largeur porte : 830 mm Surface utile : 2,95 m² Poids : 920 kg (+/- 5 %) Présentation avec finition

Plus en détail

COMMUNE DE PONTLEVOY «Réhabilitation et extension d un immeuble à usage de boulangerie» 4 rue du Colonel FILLOUX 41 400 PONTLEVOY

COMMUNE DE PONTLEVOY «Réhabilitation et extension d un immeuble à usage de boulangerie» 4 rue du Colonel FILLOUX 41 400 PONTLEVOY COMMNE DE PONTLEVOY «Réhabilitation et extension d un immeuble à usage de boulangerie» 4 rue du Colonel FILLOX 41 400 PONTLEVOY Lot n 07 PLOMBERIE SANITAIRE Société d Architecture BOITTE 10, rue de la

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE. MAIRIE DE MOISSON 34 route de Lavacourt 78840 MOISSON

MAITRE D OUVRAGE. MAIRIE DE MOISSON 34 route de Lavacourt 78840 MOISSON MAITRE D OUVRAGE MAIRIE DE MOISSON 34 route de Lavacourt 78840 MOISSON CREATION D UN GITE COMMUNAL ETUDE DE PROJET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOT N 5 PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION

Plus en détail

A.E.B. Livret d'apprentissage. 3 Plomberie Sanitaire. 4 Finitions Décoration. 1 Aménagement 2 Electricité

A.E.B. Livret d'apprentissage. 3 Plomberie Sanitaire. 4 Finitions Décoration. 1 Aménagement 2 Electricité Livret d'apprentissage A.E.B. 1 Aménagement 2 Electricité 3 Plomberie Sanitaire 4 Finitions Décoration 31 - Créer un réseau d évacuation eaux usées et eaux vannes 32 - Créer un réseau d alimentation 33

Plus en détail

REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET. Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CCTP

REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET. Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CCTP COMMUNE DE LEUCATE 11 370 REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 NOV 2013 PIECES ECRITES MAITRISE D OUVRAGE Commune de LEUCATE Hôtel de Ville 11370

Plus en détail

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE Affaire n E2124 Page 1 CNRS HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE A 07/2010 Emission originale BL BL INDICE DATE OBJET REDIGE VERIFIE JJ/MM/AA REVISIONS DU DOCUMENT Affaire n

Plus en détail

Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF)

Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF) Maître d Ouvrage LEGTA de MANCY 410, Montée Gauthier Villars 39015 LONS LE SAUNIER Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF des TRAVAUX (CCTP & DPGF) LOT N 5 REVETEMEMENTS

Plus en détail

Commune de SAINT LEONARD - 88650

Commune de SAINT LEONARD - 88650 Commune de SAINT LEONARD - 88650 ------------------------------------------------------------------------ PROJET D EXTENSION DU CENTRE DE SECOURS & CREATION DE GARAGES COMMUNAUX ------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Le présent document a pour objet la définition des ouvrages à réaliser et les fournitures à mettre en oeuvre pour l'exécution du lot

Le présent document a pour objet la définition des ouvrages à réaliser et les fournitures à mettre en oeuvre pour l'exécution du lot CCTP DPGF LOT 08 CHAUFFAGE / PLOMBERIE / VMC..1 / 15 I - GENERALITES Le présent document a pour objet la définition des ouvrages à réaliser et les fournitures à mettre en oeuvre pour l'exécution du lot

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 05 Plâtrerie - Isolation Maîtrise

Plus en détail

SNC KAUFMAN ET BROAD PROMOTION OPERATION MILLERY GELTINES TRANCHE 2. Ensemble de 11 villas Rue traversière 69 390 MILLERY

SNC KAUFMAN ET BROAD PROMOTION OPERATION MILLERY GELTINES TRANCHE 2. Ensemble de 11 villas Rue traversière 69 390 MILLERY SNC KAUFMAN ET BROAD PROMOTION OPERATION MILLERY GELTINES TRANCHE 2 «Les patios de Millery» Ensemble de 11 villas Rue traversière 69 390 MILLERY NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DES MAISONS (document non contractuel

Plus en détail

CADRE DE DECOMPOSITION DU PRIX FORFAITAIRE DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF 05.86

CADRE DE DECOMPOSITION DU PRIX FORFAITAIRE DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF 05.86 COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFORT Projet d'aménagement de la Maison des Services Rue du Plomb du Cantal 15230 PIERREFORT DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF CADRE DE DECOMPOSITION 05.86 DU PRIX FORFAITAIRE

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

MAISON de RETRAITE DEPARTEMENTALE de la LOIRE ST-JUST, ST-RAMBERT = = = = = = = = = = REAMENAGEMENT DE LOCAUX

MAISON de RETRAITE DEPARTEMENTALE de la LOIRE ST-JUST, ST-RAMBERT = = = = = = = = = = REAMENAGEMENT DE LOCAUX SOCIETE D'ETUDES TECHNIQUES POUR LE CHAUFFAGE ET L'INDUSTRIE Société à responsabilité limitée au capital de 50 000 R.C Saint-Etienne 64 B 96 C/A 15, rue de l'eternité- 42.000 SAINT-ETIENNE Téléphone :

Plus en détail

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire Sommaire 1. Généralités 7 2. Réseaux d alimentation d eau dans les bâtiments 8 2.1 Généralités 8 2.2 Dimensionnement du réseau d alimentation - Méthode générale 8 2.2.1 Principes généraux 8 2.2.2 Données

Plus en détail

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 Du Code des Marchés Publics CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P FOURNITURE

Plus en détail

ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35. EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS

ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35. EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS MAITRE D'OUVRAGE : ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35 EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

Plus en détail

RESTRUCTURATION D UNE PARTIE D UN BATIMENT COMMUNAL avec deux logements 5 rue de l Eglise 02290 RESSONS LE LONG LOT N 6 PLOMBERIE

RESTRUCTURATION D UNE PARTIE D UN BATIMENT COMMUNAL avec deux logements 5 rue de l Eglise 02290 RESSONS LE LONG LOT N 6 PLOMBERIE RESTRUCTURATION D UNE PARTIE D UN BATIMENT COMMUNAL avec deux logements 5 rue de l Eglise 02290 RESSONS LE LONG Octobre 2007 LOT N 6 PLOMBERIE Juin 2009 Maître d'ouvrage Commune de RESSONS LE LONG 2 rue

Plus en détail

DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau

DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau olivier.correc@cstb.fr Nouveaux Documents Techniques Unifiés DTU 60.1 Plomberie sanitaire pour

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES Le titre professionnel de : INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES1 niveau V (code NSF : 233 s) se compose de deux

Plus en détail

Lot n 3 : PLOMBERIE / SANITAIRE / CHAUFFAGE / VMC

Lot n 3 : PLOMBERIE / SANITAIRE / CHAUFFAGE / VMC Lot n 3 : PLOMBERIE / SANITAIRE / CHAUFFAGE / VMC 1 / Généralités 1.1 Préambule L'entrepreneur devra prendre connaissance de l'ensemble du C.C.T.P. et en particulier : - Des dispositions applicables à

Plus en détail

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE LOT N 013 CLOISON AMMOVIBLE mardi 20 octobre 2009 1/6 1 GENERALITES 1 1 Prescriptions générales Les entreprises sont tenues de se reporter pour tout ce qui est liaisons

Plus en détail

SNC KAUFMAN ET BROAD PROMOTION VAUX - FRANKLIN. Village Park. 32 logements sur 1 niveau de sous-sol. 17 bis rue Franklin 69 120 Vaulx en Velin

SNC KAUFMAN ET BROAD PROMOTION VAUX - FRANKLIN. Village Park. 32 logements sur 1 niveau de sous-sol. 17 bis rue Franklin 69 120 Vaulx en Velin SNC KAUFMAN ET BROAD PROMOTION VAUX - FRANKLIN Village Park 32 logements sur 1 niveau de sous-sol 17 bis rue Franklin 69 120 Vaulx en Velin NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE (document non contractuel remis à

Plus en détail

Plancher chauffant avec revêtement de sol

Plancher chauffant avec revêtement de sol Équipements E.2 1/6 Plancher chauffant avec revêtement de sol Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des planchers chauffants, à eau chaude ou électriques,

Plus en détail

«La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON. Descriptif commercial sommaire

«La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON. Descriptif commercial sommaire «La Palmeraie» 1279 avenue de la Résistance 83000 TOULON Descriptif commercial sommaire A) CARACTERISTIQUES GENERALES 1. Gros Œuvre Infrastructure : - Implantation. - Fouilles en rigoles pour fondations.

Plus en détail

Installations de plomberie

Installations de plomberie Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement Installations de plomberie Guide à l intention des propriétaires pour l interprétation des règlements municipaux de la ville de Winnipeg concernant

Plus en détail

Table des matières générale 1)

Table des matières générale 1) 1) page 1 1) 0 CLAUSES COMMUNES Chap. 1 Clauses communes à tous les lots 1/1 Définition de l opération Réglementations Lots 1/2 Spécifications communes à tous les lots 1 PLOMBERIE INSTALLATIONS SANITAIRES

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CONSTRUCTION D UN ATELIER LOCATIF Bâtiment B2 Zone d Activités de Varenne et Scie 76590 CRIQUETOT SUR LONGUEVILLE DOSSIER D APPEL D OFFRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Lot n 07 PLOMBERIE

Plus en détail

La plomberie en PER, PVC et MULTICOUCHE

La plomberie en PER, PVC et MULTICOUCHE Thierry Gallauziaux - David Fedullo La plomberie en PER, PVC et MULTICOUCHE Groupe Eyrolles, 2011, IS 978-2-212-13206-9 EYROLLES La plomberie en PER, PVC et multicouche Sommaire Les plastiques... 6...

Plus en détail

RESTRUCTURATION DE LOCAUX 48 50, Boulevard Edgar Quinet 79200 PARTHENAY

RESTRUCTURATION DE LOCAUX 48 50, Boulevard Edgar Quinet 79200 PARTHENAY SYNDICAT MIXTE D AMENAGEMENT ET D EXPANSION DE LA GATINE RESTRUCTURATION DE LOCAUX 48 50, Boulevard Edgar Quinet 79200 PARTHENAY CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOT N 7 : PLOMBERIE

Plus en détail

Département d Indre et Loire Commune de Beaulieu les Loches

Département d Indre et Loire Commune de Beaulieu les Loches Département d Indre et Loire Commune de Beaulieu les Loches *** CONSTRUCTION D UN ALSH ACCUEIL PERISCOLAIRE 1 Place des Ecoles 37 600 BEAULIEU LES LOCHES *** CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES

Plus en détail

CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN

CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN CONSTRUCTION DE 56 VILLAS LOT 5, 2 ème EXTENSION SPRING CORCORDIA 97150 SAINT MARTIN NOTICE DESCRIPTIVE I CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE L IMMEUBLE 1.1 - INFRASTRUCTURE 1.1.1 - Fondations Les

Plus en détail

Plomberie. Chauffe eau Chauffe eau 15L sur évier Code Désignation Photo. Pièces détachées SAV-002-I 1/10. Chauffe eau électrique 15 L Sous évier

Plomberie. Chauffe eau Chauffe eau 15L sur évier Code Désignation Photo. Pièces détachées SAV-002-I 1/10. Chauffe eau électrique 15 L Sous évier 1/10 Chauffe eau Chauffe eau 15L sur évier PL06-0023 Chauffe eau électrique 15 L Sur évier PL06-0051 Support chauffe eaux 15 L Chauffe eau 15L sous évier PL06-0036 Chauffe eau électrique 15 L Sous évier

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX LYCÉE LYCÉE GÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE G ÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE PIERRE BROSSOLETTE 161 cours Émile Zola - 69628 VILLEURBANNE Cedex CRÉATION DE LOCAUX DE STOCKAGE ANCIEN SANITAIRES DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT AUBIN D AUBIGNE

COMMUNE DE SAINT AUBIN D AUBIGNE MAITRE D OUVRAGE COMMUNE DE SAINT AUBIN D AUBIGNE Place de la Mairie-35250 St Aubin D Aubigné Extension d un ALSH Rue des Écoles 35250 St Aubin d Aubigné Cahier des Clauses Techniques Particulières Dossier

Plus en détail

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes.

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes. Préambule et domaine d'application Le présent document a été créé dans le but pour permettre le dimensionnement des installations de plomberie sanitaire. C'est un document de synthèse, Il reprend partiellement

Plus en détail

DPGF - LOT 3 - CVC / PLOMBERIE

DPGF - LOT 3 - CVC / PLOMBERIE 4, rue Dolorès Ibarruri DPGF - LOT 3 - CVC / PLOMBERIE L entreprise a la responsabilité de prévoir les bonnes quantités de fourniture pour la réalisation des travaux : - faire les métrés et renseigner

Plus en détail

REHABILITATION D UN IMMEUBLE EN GITE D ETAPE COMMUNE DE BEAULIEU LES LOCHES D.C.E.

REHABILITATION D UN IMMEUBLE EN GITE D ETAPE COMMUNE DE BEAULIEU LES LOCHES D.C.E. REHABILITATION D UN IMMEUBLE EN GITE D ETAPE COMMUNE DE BEAULIEU LES LOCHES D.C.E. LOT N : 8 - PLOMBERIE SANITAIRE Maître d'ouvrage Maître d'œuvre Bureau Etudes Fluides Mairie de Beaulieu Les Loches Dominique

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE Département du Rhône (69) VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE CENTRE DE LOISIRS 1 RUE DES BLEUETS Ville

Plus en détail

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS 4.A. OBJET DES TRAVAUX Les travaux prévus au présent lot concernent tous les ouvrages de Menuiseries extérieures, intérieures et de faux plafonds,

Plus en détail

9.1 GENERALITES 3 9.3 CONSISTANCE DES TRAVAUX 6 9.3.1 PLANS D'INSTALLATION ET RESERVATIONS 6 9.3.2 OUVRAGES PRÉVUS 6 9.

9.1 GENERALITES 3 9.3 CONSISTANCE DES TRAVAUX 6 9.3.1 PLANS D'INSTALLATION ET RESERVATIONS 6 9.3.2 OUVRAGES PRÉVUS 6 9. TABLE DES MATIERES 9.1 GENERALITES 3 9.1.1 CONFORMITES AUX DOCUMENTS OFFICIELS 3 9.1.2 MODALITES D'AUTOCONTROLE 3 9.1.3 REGLEMENTATION PMR 3 9.1.4 BASES ET HYPOTHESES DE CALCUL 4 9.1.5 PLANS D'INSTALLATION

Plus en détail

CONSTRUCTION D UNE SALLE MULTISPORTS SAINTE MAURE

CONSTRUCTION D UNE SALLE MULTISPORTS SAINTE MAURE MAÎTRE D OUVRAGE : MAÎTRE D OUVRAGE DELEGUE : Société Immobilière d Aménagement du Barsuraubois et de l Aube 7 rue Jean-Louis DELAPORTE 10000 TROYES NATURE DE L OPERATION : CONSTRUCTION D UNE SALLE MULTISPORTS

Plus en détail

AMENAGEMENT BUREAUX 3 CM

AMENAGEMENT BUREAUX 3 CM AMENAGEMENT BUREAUX 3 CM CHAUFFAGE PLOMBERIE - VENTILATION Maître d ouvrage COMMUNAUTE DE COMMUNE DU CANTON DE MONTLUEL 85 avenue Pierre COMORECHE 01120 MONTLU Tél : Maître d œuvre CAP ARCHITECTURE 441

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PLOMBERIE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PLOMBERIE VILLE DE GUIPAVAS 2 9 4 9 0 G U I P A V A S AMENAGEMENT D UN GARAGE EN UNE SALLE D ENQUETES + CREATION D UN POINT D EAU EXTERIEUR (BATIMENT A) A LA GENDARMERIE DE GUIPAVAS (Rue de Paris) Maître d ouvrage

Plus en détail

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR REHABILITATION DU BATIMENT 33 SITE DE LA GAILLARDE VILLE DE MONTPELLIER C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR ZAC de Tournezy 23 rue Nelson Mandela 34070 Montpellier Tél. 04.99.52.81.40 Fax. 04.99.52.81.49

Plus en détail

R ÉSEAUX D EAU INTÉRIEURS DANS

R ÉSEAUX D EAU INTÉRIEURS DANS R ÉSEAUX D EAU INTÉRIEURS DANS L E S I M M E U B L E S D H A B I T A T I O N ELEMENTS D'AIDE A LA CONCEPTION ENSEMBLE POUR UN SERVICE DE QUALITÉ Gestionnaire du service public de l eau et de l assainissement

Plus en détail

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Centre de recherche Saint Antoine UMR-S 893 Site de l Hôpital Saint Antoine Bâtiment Inserm Raoul KOURILSKY 6 ème étage Equipe 13 Alex DUVAL

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 10 Chauffage gaz - VMC Maîtrise

Plus en détail

Création d'un bâtiment provisoire pour l'agrandissement des urgences

Création d'un bâtiment provisoire pour l'agrandissement des urgences CENTRE HOSPITALIER GENERAL Rue Frédéric Raboisson BP40024 60600 CLERMONT CEDEX MAITRE d'ouvrage 03 44 77 33 00 Fax 03 44 77 33 97 Création d'un bâtiment provisoire pour l'agrandissement des urgences CAHIER

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières (CCTP) --- Dépose d un ancien réseau, installation d un réseau et alimentation d un bâtiment en eau glacée

Cahier des clauses techniques particulières (CCTP) --- Dépose d un ancien réseau, installation d un réseau et alimentation d un bâtiment en eau glacée Centre de Bretagne Service «Infrastructures et Moyens Associés» Rèf. 15/2.214.682b Cahier des clauses techniques particulières (CCTP) --- Dépose d un ancien réseau, installation d un réseau et alimentation

Plus en détail