Les plantes compagnes dans les colzas

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les plantes compagnes dans les colzas"

Transcription

1 Les plantes compagnes dans les colzas Février 2015 Avant d'appliquer un produit phytopharmaceutique, il convient de lire l'étiquette de son emballage et de vérifier la réglementation et les bonnes pratiques d'utilisation envoyées dans la note technique spécifique ces informations. Réalisation : Valéry Charpentier (CA27) ; Arnaud Langlois (CA14) ; Mathilde Martin (CA76) ; Gilles Lorpin (CA61). Coordination : Franck Lecomte. Chambre d agriculture de l Orne 52 bd du 1 er chasseurs CS ALENCON Cedex CHAMBRE D AGRICULTURE DE L ORNE

2 Depuis 4 ans, les Chambres d Agricultures de Normandie ont mis en place des essais ou des démonstrations sur les plantes compagnes ou plantes associées dans les colzas. De nombreux articles ou témoignages d agriculteurs sont très enthousiastes avec ces nouveaux itinéraires techniques. Les résultats sont plus nuancés, certains faits sont vérifiés et d autres dans l incertitude. Le principe des plantes compagnes 1. Semer des légumineuses en même temps que le colza. Elles sont semées dans la même ligne que le colza ou entre les rangs de colza. 2. Les plantes compagnes sont détruites par le gel ou chimiquement avant la reprise de végétation du colza en sortie hiver. Les avantages vérifiés Economie de 40 u azote/ha avec les couverts base de légumineuses et bilan carbone amélioré. Le semis de légumineuse avec le colza permet de diminuer la fertilisation azotée de 40 u. Essai CA27 / Récolte 2012 q/ha Rendement colza avec cultures associées en q/ha 34,1 34,4 33,8 Colza seul Vesce commune Gesse Vesce pourpres Fenugrec 34,9 Féverole Lentille Le colza a reçu une fertilisation dose X et les parcelles colza + plantes compagnes X-40. Démonstration CA27 / q/ha ,40 2,25-1,40-1,90-3,10-2,80-3, 3,00 0, -0,39 Les démonstrations comparaient une bande colza seul désherbée et fertilisée la dose X avec une bande colza + plantes compagnes, non désherbée avec une dose X-40. En moyenne, la différence est seulement de 0.39 q/ha Le rendement est maintenu et parfois légèrement amélioré Les conditions pour que le rendement du colza avec plante compagne soit maintenu sont une maitrise du désherbage de la parcelle et une destruction impérative du couvert. Dans les limons de Normandie, il n est pas observé d effet bénéfique des plantes compagnes comme c est le cas sur des Argilo-Calcaire de la région Centre. Le rendement final du colza est identique ou légèrement supérieur au colza avec plantes compagnes. Les inconvénients Les plantes compagnes ne gèlent pas toujours Les plantes compagnes du colza sont bénéfiques pour le colza condition d être impérativement détruire en sortie hiver soit par le gel, soit par un désherbant chimique. Dans de nombreux essais, le rendement du colza seul est bien supérieur l association si le couvert n a pas été détruit. Les vesces font partie des plantes compagnes les plus nuisibles en absence de destruction, la féverole serait moins en concurrence avec le colza avec tout de même un problème la récolte et un triage nécessaire. 2

3 Pertes en q/ha pour cause de non destruction sortie hiver du couvert. Féverole Lentille Vesce pourpre Vesces + Trèfle Trèfle blanc Gesse + Fenugrec + Lentille Essai ,5-7, ,6 - Essai , ,7 - -6,5 Démo ,8 - - En Normandie, il n est pas possible de compter sur le gel chaque année pour détruire le couvert. La destruction du couvert devra être prévue dans le programme désherbage. Les plantes compagnes peuvent engendrer l application d un désherbant supplémentaire. Un chantier de semis plus complexe Le chantier de semis est plus complexe. Attention, sélectionner des graines qui ont une forme particulière pour éviter la séparation des graines dans le semoir. Le mélange Gesse + Lentille + Fenugrec est bien adapté ou les mélanges vesces + trèfles blancs nains. Il n est pas possible de mettre dans la trémie des quantités de semences trop importantes. Il faut régulièrement alimenter le semoir. Avec le temps, même pour les mélanges adaptés les semences ont tendance se séparer. Avec les couverts grosses graines, comme la féverole, deux semis seront réalisés. Un 1 er semis pour les plantes compagnes et un 2 nd pour le colza. Attention de ne pas pénaliser la levée du colza par un travail du sol trop important et un dessèchement des 1 ers cms de sol. Le surcoût semence est de l ordre de /ha Le surcoût semence est très important puisqu il représente % du coût semence colza et le résultat n est pas assuré chaque année. A l'automne 2010 et 2011, les plantes compagnes avaient très mal levé cause du sec, seuls quelques pieds de colza avaient levé très tardivement. Si les sols sont très secs au moment du semis du colza, il faut mieux s abstenir de semer des plantes compagnes et réserver le peu d humidité du sol la levée du colza. Lors des semis tardifs, après le 5-10 septembre, l intérêt des plantes compagnes est aussi limité car les conditions météo températures et longueurs du jour ne permettent plus un développement suffisant du couvert. Pour obtenir un effet des plantes compagnes sur le colza, le couvert doit faire g/m² en entrée hiver. Technique réserver aux parcelles sans soucis de désherbage Les plantes compagnes ont peu d effet sur le salissement des parcelles. Avec les essais et démonstrations de plantes compagnes, nous nous sommes aperçus que de nombreuses parcelles de colza étaient assez propres sans désherbage antidicote avec ou sans plante compagne. Mais elles n ont pas d effet étouffement sur les adventices courantes de la région. Les ravenelles, les sanves, les capselles, les laiterons, matricaires ne sont pas étouffées par les plantes compagnes. Par contre, le Cetiom avait démontré un intérêt des plantes compagnes sur les parcelles avec un problème d envahissement par le géranium. La technique des plantes compagnes avec le colza est réserver aux parcelles sans soucis majeurs de désherbage. En effet, il est plus compliqué de désherber le colza sans ralentir et dans les pires des cas détruire les plantes compagnes. En cas de nécessité d un programme désherbage conséquent pour maitriser certaines adventices, les plantes compagnes pousseront au ralenti. Les incertitudes L intérêt des plantes compagnes vis--vis des ravageurs reste préciser. Les légumineuses ont certainement un effet sur le comportement des insectes. Elles empêchent peut être les insectes de se poser dans la parcelle pour pondre, ou les insectes font confusion entre les plantes compagnes et le colza. Certaines plantes compagnes ont des effets olfactifs. Pour l instant, nous n avons jamais repérer de parcelle, où les plantes compagnes permettaient une impasse sur certains ravageurs d automne. Le Cetiom observe des résultats intéressants sur charançon du bourgeon terminal avec des plantes compagnes base de vesces ou féveroles. Le nombre de colzas attaqués diminue de 50%. Le charançon du bourgeon terminal est pour l instant un ravageur peu actif sur la Normandie sauf sur l est de l Eure et le sud de l Orne. A connaître pour essayer les plantes compagnes Comment choisir sa plante compagne? Le choix de la plante compagne que l on va associer avec son colza demande des précautions particulières indispensables autant pour le bon fonctionnement de cette pratique sur la culture en place que sur les cultures venir de la parcelle : 3

4 - Le choix de la plante compagne se fera obligatoirement parmi une légumineuse car le premier avantage des plantes compagnes est la fourniture d azote. - Privilégier les plantes compagnes qui sont non étouffantes pour le colza, on évitera le pois par exemple. Privilégier les espèces déj testées. Eviter absolument le pois fourrager trop concurrent du colza. - Choisir des espèces gélives pour une destruction de la plante compagne l hiver. Dans le cas de crainte d absence de gel comme cela se produit depuis 2 années choisir des espèces qui pourront se détruire facilement chimiquement si nécessaire. - Dans les rotations avec des protéagineux (féverole, pois d hiver, pois de printemps), on évitera d intégrer ces espèces dans les couverts. - Dans les rotations avec pois d hiver et/ou de printemps, pour ne pas augmenter la pression d inoculum Aphanomyces, il faut tout prix éviter les lentilles et les gesses. Il est prudent de sélectionner des espèces de vesces, et de trèfles qui ne transmettent pas. Chez la vesce, les différences entre variétés sont très importantes, certaines sont sensibles, partiellement résistantes ou totalement résistantes. Il est très important de connaître la variété des vesces des mélanges commercialisés pour vérifier la sensibilité. - La féverole, la vesce commune «NACRE», le trèfle d Alexandrie «TABOR» et le fenugrec sont résistants. Le couvert peut être constitué d une seule espèce ou d un mélange. Les mélanges présentent l intérêt de profiter des atouts de chaque espèce et d assurer la couverture par la levée d au moins une espèce en cas de conditions climatiques difficiles. Dans le cas de mélange, il faudra veiller prendre en compte la taille et la forme des graines lors de la préparation du mélange et semer au moins trois espèces de tailles différentes pour éviter la séparation des graines dans la trémie. Plante compagne Densité de semis (kg/ha) Avantages Inconvénients Gélivité Sensibilité aux herbicides colza Prix ( /kg) Lentille 20 Azote Couverture du sol Sensible Graines nécessitent d être bien enterrées Environ -7 C Elevée 1,95 Féverole Azote Couverture du sol Gel plus difficilement A éviter quand présent dans la rotation Sensible l anthracnose -10 C Faible 0,80 Sensible aux conditions sèches Fenugrec 20 du sol Résistant Résiste la sécheresse Attire le gibier du fait de l odeur qu elle dégage -5-7 C Moyenne 1,70 4

5 Gesse 40 su sol Résiste la sécheresse Sensible Grosse graine Développement hétérogène : besoin d être associée -5 C Moyenne 1,90 Vesce 20 du sol Résistant uniquement certaines variétés Peu sensible au gel pour la vesce commune -5 C : vesce pourpre -10 C : vesce commune Moyenne 1,40 Trèfle d Alexandrie 15 du sol Faible pouvoir concurrentiel vis--vis des adventices Sensibilité la sécheresse -5 C Moyenne 2,60 Source Cetiom Mise en place de la culture de colza et de sa plante compagne L implantation est l étape clé pour réussir un colza associé. Toutes les conditions doivent être réunies pour une levée rapide afin d obtenir une couverture rapide et homogène du sol. Préparation avant semis : Pas de différence De la récolte du précédent au semis, il n y a pas de différence d intervention entre un colza associé et un colza seul. En revanche il est important de bien soigner le lit de semence pour garantir une bonne implantation du couvert. Date de semis : plus précoce qu un colza seul Il est fort recommandé d avancer la date de semis du colza et du couvert de 4 5 jours par rapport un colza seul, notamment en sols argileux et argilocalcaires. Ceci pour : - favoriser la croissance du colza puis des couverts ; - augmenter la sensibilité au gel des plantes compagnes associées. Semis : plusieurs solutions en fonction de l équipement Quelle que soit la méthode de semis, le colza et sa plante compagne doivent être semés la même date. Il peut se réaliser de plusieurs façons, en un ou deux passages selon le matériel disponible : - Le semis simultané avec un semoir céréale classique avec les graines de colza et de couvert mélangées dans la même trémie. Avec cette pratique soyez vigilant la taille des graines du couvert, préférer de petites graines pour assurer une bonne répartition du couvert dans la trémie. - Le semis simultané avec un semoir équipé de deux trémies (type SEMEATO) : une pour le couvert et une pour le colza. C est la pratique la plus simple mettre en œuvre et assurant un travail de qualité. - Le semis en deux passages successifs avec un semoir céréale. Dans cette situation commencez par semer la plante compagne puis semez le colza. L inconvénient de cette pratique est un assèchement important du lit de semence pouvant entraînant une levée plus tardive voir une mauvaise levée du colza et de la plante compagne. Stratégie désherbage Les plantes compagnes sont sensibles aux désherbants antidicotylédones utilisés classiquement sur culture de colza. Pour ne pas pénaliser trop leur développement, le programme de désherbage doit être réajusté. Les doses employées sont plus faibles que dans les programmes classiques. Le pouvoir concurrentiel des plantes compagnes n est pas suffisant pour compenser cette diminution des doses. C est pourquoi, il est conseillé d implanter des plantes compagnes sur des parcelles sans problème de salissement majeur. On retiendra les stratégies suivantes : Parcelles a priori propres Sur ces parcelles, plusieurs solutions sont possibles en prélevée ou éventuellement en post-levée précoce. Préférer les applications en post levée précoce, la croissance du couvert sera moins freinée. NOVALL (métazachlore, quinmérac) : 1 L/ha BUTISAN S (métazachlore) : 0.75 l/ha-1 L /ha SPRINGBOK (métazachlore, diméthénamid-p) : 1,5L/ha ALABAMA (métazachlore, diméthénamid-p, quinmérac) : 1 L/ha Sur des parcelles très propres des impasses sont possibles. 5

6 Parcelles présentant un salissement moyen sans gaillet, ni crucifère Stratégie prélevée ou post-levée précoce Dose en prélevée (L/ha) Dose en post-levée NOVALL 1 ou 1,5 SPRINGBOK 1,5 1,5 ALABAMA 1 1,5 Stratégie prélevée puis post-levée : SPRINGBOK : 1L/ha puis NOVALL 0,8 L/ha Parcelle présentant un salissement important ou avec gaillets et crucifère. Sur ces parcelles, nous vous conseillons d éviter l implantation de plantes compagnes. Lutte contre les graminées Si la stratégie de lutte contre les dicotylédones doit être adaptée la présence des couverts associés, celle contre les graminées est semblable celle rencontrée en situation classique. Pour les repousses de céréales, on s orientera vers des antigraminées foliaires utiliser préférentiellement en automne. Pour les antigraminées de la famille des dimes comme OGIVE ou FOLY R (cléthodime), les interventions devront avoir lieu avant la minovembre pour éviter des problèmes de phytotoxicité. Les applications de KERB FLO (propizamide) sont préférables si les graminées ciblées sont des vulpins ou des ray-grass. Elles devront être effectuées partir de début novembre et jusqu en sortie d hiver. Et si le couvert ne gèle pas? Des températures suffisamment froides pour détruire le couvert ne sont pas toujours au rendezvous. Il est alors nécessaire d intervenir chimiquement pour que le colza ne subisse pas la concurrence des plantes associées qui peut être très importante. Pour le moment seules deux solutions sont possibles. CALLISTO (mésotrione 100 g/l) 0.1-0,15L/ha de 6 feuilles jusqu au stade avant reprise de végétation du colza. A réserver au colza ayant un bon état végétatif et légèrement endurci par le froid. Action également sur sanve, sisymbre, barbarée, capselle, stellaire, véronique feuille de lierre. LONTREL SG (clopyralid 720 g/kg) 0,07kg/ha + 1L d huile partir du 15 février (application non autorisée réglementaire avant le 15/02), de reprise de végétation boutons floraux visibles. Température >12 C, Hygrométrie >60%. Action également sur laiteron, matricaire, séneçon. Et demain? A l avenir, une autre solution pourrait permettre la fois la gestion du désherbage du colza en post-levée et le contrôle du couvert associé. En attente d'homologation, le produit IELO associe un antigraminées (la propyzamide contenu dans KERB FLO) et un antidicotylédones. Il couvre un très large spectre de dicotylédones : matricaires, coquelicots, bleuets mais aussi les plantes compagnes. Il reste cependant insuffisant sur gaillet et crucifères. Et l économique dans tout ça? Gains Dépenses Azote Economie de -40 u/ha 20 /ha Insecticide Economie au mieux de 1 insecticide 5 /ha Désherbage Pas d économie de désherbage = + 2 q/ha, pas de Rendement rendement supplémentaire en 0-70 /ha général Semence Semence /ha Destruction plantes compagnes Si Gel En absence gel 0 /ha 5-6 /ha si Callisto et 20 /ha si Lontrel SG BILAN +25/ /ha +100 /ha /ha selon année En résumé, en moyenne, le coût des semences des plantes compagnes est compensé par les économies d azote, insecticide. Dans les meilleurs des cas, un petit gain de rendement de + 2 q/ha soit 70 /ha peut être observé. En absence de gel, le coût de destruction des couverts peut être conséquent et rendre ainsi le bilan négatif de /ha. 6

Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne

Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne Visite Colza Sécuriser l implantation du colza à l automne ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ Lundi 12 mai 2014 Villedieu sur Indre (36) Retrouvez les supports présentés

Plus en détail

Hiver. Destruction par le gel et / ou chimique MINERALISATION

Hiver. Destruction par le gel et / ou chimique MINERALISATION QU EST-CE QU UNE PLANTE COMPAGNE? C est un couvert végétal semé en association avec une culture principale afin d améliorer son comportement agronomique et sa rentabilité. Initialement travaillés sur la

Plus en détail

Couverts associés au colza Premiers résultats

Couverts associés au colza Premiers résultats Le 29 juillet 21 Couverts associés au colza Premiers résultats AVERTISSEMENT LA NOTE QUI SUIT CORRESPOND AUX PREMIERS RESULTATS PARTIELS DE DEUX ANNEES D ESSAIS REALISES EN SEMIS DIRECT DANS UN CONTEXTE

Plus en détail

C U L T U R E S. u s. Colzas associés. Le bulletin agronomique des chambres d agriculture de Franche - Comté. Edito

C U L T U R E S. u s. Colzas associés. Le bulletin agronomique des chambres d agriculture de Franche - Comté. Edito F o C U L T U R E S u s Le bulletin agronomique des chambres d agriculture de Franche - Comté Colzas associés Edito Réduire les charges est une préoccupation essentielle pour la conduite des cultures.

Plus en détail

Bilan de 3 années de références Chambres d Agriculture de Poitou-Charentes et de Vendée

Bilan de 3 années de références Chambres d Agriculture de Poitou-Charentes et de Vendée Bilan de 3 années de références Chambres d Agriculture de Poitou-Charentes et de Vendée Décembre 2012 SOMMAIRE I. IMPLICATION DES CHAMBRES D AGRICULTURE DE POITOU-CHARENTES DANS L ETUDE DU COLZA ASSOCIE

Plus en détail

Colza d hiver «associé» : technique et intérêts. Vincent Trotin CA17

Colza d hiver «associé» : technique et intérêts. Vincent Trotin CA17 Colza d hiver «associé» : technique et intérêts Vincent Trotin CA17 Le colza associé : une technique innovante pour réduire engrais et phytos Principe : semis simultané du colza d hiver + couvert gélif

Plus en détail

Désherbage du colza : les solutions de rattrapage de post-levée

Désherbage du colza : les solutions de rattrapage de post-levée mercredi 29 septembre 2010 Désherbage du colza : les solutions de rattrapage de post-levée Le désherbage du colza est un point particulièrement sensible de l itinéraire technique et la stratégie doit être

Plus en détail

Démonstration d implantation des engrais verts après moisson

Démonstration d implantation des engrais verts après moisson Démonstration d implantation des engrais verts après moisson Mercredi 2 juillet 2014 14 h - Ittenheim Edouard Cholley Félix Meyer Gérald Huber Introduction Voir les couverts végétaux, comme un outil agronomique

Plus en détail

Techniques innovantes d implantation

Techniques innovantes d implantation www.cetiom.fr 21 Techniques innovantes d implantation DISPOSITIF L implantation du colza et de son couvert, sur le même rang, a été réalisée le même jour en semis direct. Le semoir utilisé est un SD3 HUARD.

Plus en détail

Essai colza en système de cultures innovant

Essai colza en système de cultures innovant Essai colza en système de cultures innovant Compte-rendu d essais Année 2010-2011 COURTOIS Nicolas Avec la collaboration de M. BOSSON Christophe, exploitant à Aire-la-Ville Sommaire 1. Présentation...

Plus en détail

Sur nos captages... cultivons l eau des Vosges

Sur nos captages... cultivons l eau des Vosges Inconvénient Avantages Fiche n 29 Septembre 2012 Cette fiche technique, co-financée par l Agence de l Eau Rhin-Meuse, le Conseil Général des Vosges et le CASDAR, est destinée à vous apporter des informations

Plus en détail

Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent!

Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent! Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent! Les essais présentés dans ce document font état des références actuellement disponibles sur les systèmes économes en intrants

Plus en détail

Sol limoneux et sableux

Sol limoneux et sableux Différents modes d implantation Sol limoneux et sableux Labour Tout est possible ou presque Avec un avantage pour la combinaison Labour-Semis Compaction superficielle lors de la reprise du labour Techniques

Plus en détail

Fertiliser le maïs autrement

Fertiliser le maïs autrement Fertiliser le maïs autrement Dans un contexte de renchérissement des ressources en azote organique et de recherche de plus d autonomie, les agriculteurs biologiques picards et leurs conseillers au sein

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE Associer un couvert à son colza

FICHE TECHNIQUE Associer un couvert à son colza Concevoir des SYSTEMES de PRODUCTION INNOVANTS et DURABLES FICHE TECHNIQUE Associer un couvert à son colza On parle de plus en plus de «colza associé», en particulier dans les pratiques d agriculture de

Plus en détail

ACTION N 1 Itinéraires techniques du colza en agrobiologie

ACTION N 1 Itinéraires techniques du colza en agrobiologie ACTION N 1 Itinéraires techniques du colza en agrobiologie Maître d œuvre : Chambres d Agriculture de Bretagne Partenaires : INRA, Cetiom, CRA des Pays de la Loire, Union Eolys, semenciers Durée du programme

Plus en détail

Couverts associés au colza : Premiers résultats

Couverts associés au colza : Premiers résultats Oléotech n 2 - Juillet 21 Couverts associés au colza : Premiers résultats Votre contact : Jean RAIMBAULT Ingénieur régional de développement CETIOM Maison de l Agriculture ZAC Atalante Champeaux Rd Point

Plus en détail

Les Hormones en Prairies. Un Partenaire fiable et indispensable! Désherbage en prairie. nécessaire et ne pas cher

Les Hormones en Prairies. Un Partenaire fiable et indispensable! Désherbage en prairie. nécessaire et ne pas cher Désherbage en prairie = nécessaire et ne pas cher Traitez vos prairies aux moins une fois tous les 2 ans Les Hormones en Prairies Un Partenaire fiable et indispensable! Le désherbage en prairies est important

Plus en détail

Niort Le 17 janvier 2013. Variétés d oléagineux tolérantes herbicides (VTH)

Niort Le 17 janvier 2013. Variétés d oléagineux tolérantes herbicides (VTH) Variétés d oléagineux tolérantes herbicides (VTH) 1 Historique et situation Des variétés européennes de tournesol (Clearfield et ExpressSun ) cultivées en France depuis 2009 Inscriptions au catalogue Français

Plus en détail

Colza. Synthèse variétale 2014

Colza. Synthèse variétale 2014 Colza Synthèse variétale 2014 La campagne 201-2014 en colza aura été marquée par des conditions humides de l implantation à la récolte. Sur certaines zones, la culture a nécessité moins de passage de protection

Plus en détail

Un petit compte-rendu d'un tour de plaine chez Sylvain et Jérôme Rétif, en Loir et Cher.

Un petit compte-rendu d'un tour de plaine chez Sylvain et Jérôme Rétif, en Loir et Cher. {{Et voici les notes de Guillaume Bodovillé}} Un petit compte-rendu d'un tour de plaine chez Sylvain et Jérôme Rétif, en Loir et Cher. Sylvain et Jérôme exploitent 270 ha en propre et 50 ha à façon. Sur

Plus en détail

Désherbage maïs. Synthèse 2014. Présentation des essais. Le protocole

Désherbage maïs. Synthèse 2014. Présentation des essais. Le protocole Désherbage maïs Synthèse 2014 Cette synthèse regroupe les résultats de 9 essais du réseau de désherbage maïs Poitou-Charentes Vendée. L animation du réseau et la synthèse des données brutes sont assurés

Plus en détail

Couverture des sols en interculture Choisir et conduire un couvert adapté à ses besoins

Couverture des sols en interculture Choisir et conduire un couvert adapté à ses besoins Note technique n 25 Mai 2012 L opération de conseil Agr Eau Madon, co-financée par l Agence de l Eau Rhin Meuse et le CASDAR, est destinée à vous apporter des informations et des conseils en faveur de

Plus en détail

l implantation Réussir des prairies GNIS 44, rue du Louvre 75001 PARIS Photos GNIS

l implantation Réussir des prairies GNIS 44, rue du Louvre 75001 PARIS Photos GNIS Réussir l implantation des prairies GNIS Ref. : DO757 GNIS 44, rue du Louvre 75001 PARIS Photos GNIS Réussir l implantation de sa prairie est la première condition à satisfaire pour profiter pleinement

Plus en détail

Améliorez la rentabilité de votre colza

Améliorez la rentabilité de votre colza Fiche technique mise à jour : février 214 Guide Technique 216 Améliorez la rentabilité de votre colza Associez-le à des légumineuses performantes Composés des légumineuses les plus performantes dans les

Plus en détail

Journée technique GC AB Essai système de culture

Journée technique GC AB Essai système de culture Journée technique GC AB Essai système de culture Contexte Contexte V. Salou 2011 2012 2013 2014 Constat : la production de céréales et de protéagineux bio est déficitaire de 30% en Bretagne Conception

Plus en détail

Passer du conventionnel à l économe en 3 ans. Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur

Passer du conventionnel à l économe en 3 ans. Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur Passer du conventionnel à l économe en 3 ans Emilie Denis, Adeas Civam 72 Sébastien Lallier, agriculteur Contexte & Système d exploitation CONTEXTE Localisation Climat Beauce. Au sud de l Eure-et-Loir.

Plus en détail

Désherbage chimique du colza : solutions actuelles stratégie antigraminées dérogation d usage Callisto désherbage à très faibles doses A.

Désherbage chimique du colza : solutions actuelles stratégie antigraminées dérogation d usage Callisto désherbage à très faibles doses A. Désherbage chimique du colza : solutions actuelles stratégie antigraminées dérogation d usage Callisto désherbage à très faibles doses A. Baillet Solutions chimiques actuelles et efficacités La gamme des

Plus en détail

RESULTATS DES ESSAIS. Campagne 2014-2015

RESULTATS DES ESSAIS. Campagne 2014-2015 RESULTATS DES ESSAIS Campagne 2014-2015 Publication juillet 2015 SOMMAIRE AGRICULTURE RAISONNEE... 4 ESSAI VARIETES ORGE D HIVER - ESCOURGEON... 5 SYNTHESE PLURIANNUELLE ORGE D HIVER - ESCOURGEON... 7

Plus en détail

Essai d implantation de colza

Essai d implantation de colza Essai d implantation de colza Selon divers technique de semis Et en association CUMA des Deux Fonds BASE 72 (Bretagne Agriculture Sol et Environnement Sarthe) Cette fois-ci, nous avons fait un essai visant

Plus en détail

Bilan de 10 années d expérimentation en Lorraine

Bilan de 10 années d expérimentation en Lorraine GUIDE PRATIQUE POUR LES AGRICULTEURS JUIN 2012 Couverture du sol en interculture : Choisir un couvert adapté à ses besoins Bilan de 10 années d expérimentation en Lorraine Pourquoi implanter un couvert?

Plus en détail

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL

BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL BULLETIN DE SANTE DU VEGETAL MIDI-PYRENEES Grandes Cultures - n 13 25 mars 2010 CEREALES A PAILLE PROTEAGINEUX COLZA Pietin verse : risque parfois élevé pour les semis d'octobre dans les limons et les

Plus en détail

Info.pl@ine STRATEGIE AGRONOMIQUE

Info.pl@ine STRATEGIE AGRONOMIQUE Info.pl@ine N 453 20 février 203 5 pages CEREALES BLE Priorité au désherbage STRATEGIE AGRONOMIQUE Les conditions météo idéales sont une forte hygrométrie, des températures dces et un sol suffisamment

Plus en détail

Bien différencier les géraniums

Bien différencier les géraniums Bien différencier les géraniums Germination toute l année (préférence fin août à février) Jusqu à cm roses à violacées Géranium à tige grêle (Geranium pusilum) Géranium disséqué (Geranium dissectum) Jusqu

Plus en détail

Outil de gestion de l azote pour le blé tendre d hiver biologique en Ile-de-France

Outil de gestion de l azote pour le blé tendre d hiver biologique en Ile-de-France Outil de gestion de l azote pour le blé tendre d hiver biologique en Ile-de-France Prévoir la fertilisation en sortie d hiver à l échelle de l exploitation Charlotte Glachant, Claude Aubert, Chambre d

Plus en détail

Après-midi technique à l EARL de la Rue. Tournesol. A Bretoncelles, le lundi 3 juin 2013. - le Mildiou :

Après-midi technique à l EARL de la Rue. Tournesol. A Bretoncelles, le lundi 3 juin 2013. - le Mildiou : - le Mildiou : - le Sclérotinia : Semer sur des parcelles bien ressuyées Eviter les mouillères Détruire les repousses Arracher manuellement toute plante contaminée prévenir la DRAAF < 01/07 en cas d attaque

Plus en détail

Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses

Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses Sorgho grain sucrier ensilage L assurance sécheresses Sorgho grain sucrier Itinéraire cultural Type de sol et préparation avant semis Le sorgho grain sucrier est relativement peu exigeant par rapport au

Plus en détail

Cultiver un colza avec un couvert associé

Cultiver un colza avec un couvert associé Oléotech n 2 - Août 212 Votre contact : Jean RAIMBAULT Ingénieur régional de développement CETIOM Maison de l Agriculture ZAC Atalante Champeaux Rd Point Maurice Le Lannou CS 74223 3542 RENNES Cedex Tél

Plus en détail

CULTURE DE COLZA ASSOCIE. Suivi de l impact d une association de cultures dans le colza

CULTURE DE COLZA ASSOCIE. Suivi de l impact d une association de cultures dans le colza CULTURE DE COLZA ASSOCIE Suivi de l impact d une association de cultures dans le colza Remerciements GAEC DE CHAMP LAURENT Lucien GERBEL Philippe THENON Julien MABILE CHAMP LAURENT 01990 RELEVANT Avec

Plus en détail

Conduire un colza avec un couvert associé

Conduire un colza avec un couvert associé Oléotech n 2 - Juillet 212 Conduire un colza avec un couvert associé Votre contact : Julien CHARBONNAUD Ingénieur régional de développement CETIOM 7, av. de la Pomme de Pin BP 9365 - Ardon 45166 OLIVET

Plus en détail

LUTTE CONTRE LES ADVENTICES ANNUELLES QUI POSENT PROBLÈME. Période d application. Pré-levée ou sur adventice jeune (FA < 3 f)

LUTTE CONTRE LES ADVENTICES ANNUELLES QUI POSENT PROBLÈME. Période d application. Pré-levée ou sur adventice jeune (FA < 3 f) LUTTE CONTRE LES ADVENTICES ANNUELLES QUI POSENT PROBLÈME Folle avoine La lutte chimique est la méthode qui donne le plus de résultat. Les faux semis ont peu d intérêt avant culture d automne. Le labour

Plus en détail

Interculture courte pour optimiser le rendement des blés sur blé

Interculture courte pour optimiser le rendement des blés sur blé Fiche technique mise à jour : février 2014 Association Couvert végétal - Cycle ultra court Interculture courte pour optimiser le rendement des blés sur blé Pour sécuriser et déplafonner les rendements

Plus en détail

Notice Allié. Max SX. DuPont Allié Max SX

Notice Allié. Max SX. DuPont Allié Max SX Notice Allié Max X DuPont Allié Max X Allié Max X Dicotylédones dans les céréales : pression croissante D après un relevé de flore réalisé en 2008 (1), les agriculteurs observent une pression croissante

Plus en détail

Les couverts associés au colza : Les résultats de la campagne

Les couverts associés au colza : Les résultats de la campagne Les couverts associés au colza : Les résultats de la campagne Résultats essais Cetiom 2010 2011 Berry G.Sauzet / N.Landé / A.Van Boxsom Contexte des essais: Essentiel des essais et références en argilo

Plus en détail

Implanter du maïs sans labourer

Implanter du maïs sans labourer Journées techniques sans labour 10 et 11 juin 2009 à Fruges et Thiant Implanter du maïs sans labourer clés de la réussite : levée, enracinement résultats d essais, approche économique Projet cofinancé

Plus en détail

La régie du canola. Par Benoit Bérubé Dans le cadre du Stage professionnel en agronomie, AGN-3500 Université Laval Chez Société Majéco Inc.

La régie du canola. Par Benoit Bérubé Dans le cadre du Stage professionnel en agronomie, AGN-3500 Université Laval Chez Société Majéco Inc. La régie du canola Par Benoit Bérubé Dans le cadre du Stage professionnel en agronomie, AGN-3500 Université Laval Chez Société Majéco Inc. Mai 2015 Introduction Caractéristique de la plante Stade de croissances

Plus en détail

6 bonnes raisons pour cultiver du sorgho

6 bonnes raisons pour cultiver du sorgho GUIde sorgho 2015 La Gamme sorgho 2015 17 % Besoins en eau limités Diversité de culture dans la rotation 46 % 6 bonnes raisons pour cultiver du sorgho Besoins en intrants faibles 12 % 10 % Dégâts sur la

Plus en détail

ARVALIS - Institut du végétal

ARVALIS - Institut du végétal Implantation du maïs: quelles innovations pour quels bénéfices? R. LEGERE Arvalis Institut du Végétal Programme Les différents itinéraires techniques d implantation Focus sur les itinéraires très simplifiés:

Plus en détail

Rennes Le 29 janvier 2015 Actualités phytosanitaires

Rennes Le 29 janvier 2015 Actualités phytosanitaires Actualités phytosanitaires Jean Lieven- CETIOM Grignon (78) 1 Nouveau catalogue des usages incidence sur les oléo-protéagineux Jean Lieven- CETIOM Grignon Coll. Franck Duroueix - CETIOM Agen 2 Nouveau

Plus en détail

Associer son colza à un couvert gélif : une technique à manier avec précaution

Associer son colza à un couvert gélif : une technique à manier avec précaution 54 Innovation Associer son colza à un couvert gélif : une technique à manier avec précaution Depuis trois ans, le CETIOM mène dans le Berry des essais de colza conduit en association avec des couverts

Plus en détail

Comment choisir les espèces?

Comment choisir les espèces? 16 Disposer d un gazon en adéquation avec l environnement pédo-climatique, avec l utilisation de la prairie (pâturage et/ou fauche), sa durée, et le type de bovins (lait ou viande) sont des éléments à

Plus en détail

Bilan de campagne 2014 flore adventice, perspectives de réduction d usage des herbicides et de limitation de l impact des traitements.

Bilan de campagne 2014 flore adventice, perspectives de réduction d usage des herbicides et de limitation de l impact des traitements. Bilan campagne 2014 flore adventice, perspectives réduction d usage s herbicis et limitation l impact s traitements. Depuis 2013, afin mieux répondre aux objectifs du plan ECOPHYTO, la problématique gestion

Plus en détail

Adapter les techniques d implantation à chaque situation

Adapter les techniques d implantation à chaque situation Adapter les techniques d implantation à chaque situation Jérôme LABREUCHE Damien BRUN Pôle Agro-équipement Les techniques d implantation ont souvent un impact limité sur le rendement Les techniques d implantation

Plus en détail

L objectif de la formation : «Sortir de la journée avec des idées claires, des solutions à ses problèmes». Sommaire :

L objectif de la formation : «Sortir de la journée avec des idées claires, des solutions à ses problèmes». Sommaire : Formation «Intégrer des couverts végétaux dans mes systèmes locaux» avec l intervention de Matthieu ARCHAMBEAUD, spécialiste en agro-écologie et conservation des sols L Alpad a organisé le jeudi 8 octobre

Plus en détail

Caractéristiques des principales cultures intermédiaires

Caractéristiques des principales cultures intermédiaires Caractéristiques des principales cultures intermédiaires Références disponibles pour la région Poitou-Charentes Réalisé à partir : - des essais conduits en Poitou-Charentes 2000-2008 - résultats de simulation

Plus en détail

Les prairies multi-espèces produisent plus que le RGA - TB

Les prairies multi-espèces produisent plus que le RGA - TB Les prairies multi-espèces produisent plus que le RGA - TB + 1,5 t MS/ha sur 3 essais Y compris sur sols profonds Rendement annuel (T MS/ha) 11 9 8 7 6 5 4 3 4,2 5,7 8,4,1 3,8 5,2 Essai 1 Essai 2 Essai

Plus en détail

Une pelouse fleurie INTRODUCTION

Une pelouse fleurie INTRODUCTION INTRODUCTION La notion de pelouse fleurie est assez récente. Elle répond, dans certaines circonstances, à une attente du public pour des aménagements plus soignés tout en ne négligeant pas une certaine

Plus en détail

Colza : nouveautés insecticides et herbicide. Franck DUROUEIX - CETIOM - AGEN

Colza : nouveautés insecticides et herbicide. Franck DUROUEIX - CETIOM - AGEN Colza : nouveautés insecticides et herbicide Franck DUROUEIX - CETIOM - AGEN Méligèthes : la résistance aux pyréthrinoides gagne du terrain vers la Dordogne Cartes des 2 dernières campagnes de monitoring

Plus en détail

Techniques agronomiques innovantes de la conduite du maïs fourrage

Techniques agronomiques innovantes de la conduite du maïs fourrage Techniques agronomiques innovantes de la conduite du maïs fourrage Romain LEGERE- Arvalis(station de la Jaillière Collaboration Bruno Couilleau-CA44 (Ferme de Derval) Techniques agronomiques innovantes

Plus en détail

NUMÉRO DU PROJET : CETA-1-LUT-11-1538

NUMÉRO DU PROJET : CETA-1-LUT-11-1538 Rapport final réalisé dans le cadre du programme Prime-Vert, sousvolet 11.1 Appui à la Stratégie phytosanitaire québécoise en agriculture TITRE DU PROJET : Développement de deux méthodes de lutte contre

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE céréales : désherbage

DOSSIER TECHNIQUE céréales : désherbage DOSSIER TECHNIQUE céréales : désherbage Contact : Pôle Végétal et Entreprise 61 allée de Brienne - BP 7044-31069 Tlse cedex 7 Tél : 05 61 10 43 13 - Fax : 05 61 10 42 52 www.haute-garonne.chambagri.fr

Plus en détail

Couverts DN et SIE. la Zone Vulnérable. groupes cultures juillet 2015. campagne 2014-2015. ZAR = Zone Action Renforcée = pour partie anciennes ZPPN

Couverts DN et SIE. la Zone Vulnérable. groupes cultures juillet 2015. campagne 2014-2015. ZAR = Zone Action Renforcée = pour partie anciennes ZPPN Couverts DN et SIE groupes cultures juillet 2015 la Zone Vulnérable campagne 2014-2015 ZAR ZAR = Zone Action Renforcée = pour partie anciennes ZPPN 1 la Zone Vulnérable Projet d extension : Bassin Seine

Plus en détail

Forum d échanges sur la résistance des ennemis des cultures

Forum d échanges sur la résistance des ennemis des cultures Forum d échanges sur la résistance des ennemis des cultures Danielle Bernier Agronome-malherbologiste Direction de la phytoprotection 30 octobre 2012 Comment identifier un problème de résistance? Sommes-nous

Plus en détail

Une gamme d outils qui s étoffe

Une gamme d outils qui s étoffe Une gamme d outils qui s étoffe 1 Une gamme d outils à la disposition de tous Tous ces outils sont disponibles sur www.cetiom.fr Gratuits et sans inscription Nouveautés : les 2 premières applications smartphone

Plus en détail

Attention aux altises et aux charançons du bourgeon terminal!

Attention aux altises et aux charançons du bourgeon terminal! 24 Insectes du colza Attention aux altises et aux charançons du bourgeon terminal! Installez vos cuvettes jaunes et utilisez les bulletins de santé du végétal (BSV), pour identifi er et quantifi er les

Plus en détail

Désherbage du lin fibre de printemps : Adapter la stratégie en fonction de la flore dominante

Désherbage du lin fibre de printemps : Adapter la stratégie en fonction de la flore dominante N 7 28/04/2016 Désherbage du lin fibre de printemps : Adapter la stratégie en fonction de la flore dominante Les désherbages de prélevée ont montré une bonne efficacité et ont permis de réduire fortement

Plus en détail

LE DÉSHERBAGE CHIMIQUE DES CÉRÉALES AU PRINTEMPS

LE DÉSHERBAGE CHIMIQUE DES CÉRÉALES AU PRINTEMPS 23 Janvier 2014 - N 175 LE DÉSHERBAGE CHIMIQUE DES CÉRÉALES AU PRINTEMPS Où en sommes-nous en 2014? Les applications herbicides ont été plutôt tardives en 2013 du fait des conditions climatiques rencontrées.

Plus en détail

Guide contre les rumex la mauvaise herbe no 1 dans les prairies et pâturages RUMEX TOP. www.staehler.ch

Guide contre les rumex la mauvaise herbe no 1 dans les prairies et pâturages RUMEX TOP. www.staehler.ch Guide contre les rumex la mauvaise herbe no 1 dans les prairies et pâturages RUMEX TOP www.staehler.ch Pourquoi est-ce que les rumex sont des plantes à problèmes? Les rumex forment jusqu à 80'000 graines

Plus en détail

TCS, strip-till et semis direct

TCS, strip-till et semis direct Témoignage dethierry Lesvigne Polyculture Elevage Bovin Lait La Bernaudie 24 480 ALLES- SUR-DORDOGNE Depuis 2008, Thierry Lesvigne a choisi repenser l ensemble de son système agronomique et a arrêté définitivement

Plus en détail

Produire avec de l'herbe Du sol à l'animal

Produire avec de l'herbe Du sol à l'animal GUIDE PRATIQUE DE L'ÉLEVEUR Produire avec de l'herbe Du sol à l'animal avril 2011 BRETAGNE PAYS DE LA LOIRE SOMMAIRE Paroles d éleveurs 4 Quelle place donner à l herbe Le choix d un système fourrager 8

Plus en détail

Colza et Tournesol Les objectifs à atteindre

Colza et Tournesol Les objectifs à atteindre Colza et Tournesol Les objectifs à atteindre Mai 9 COLZA : REUSSIR L IMPLANTATION Peuplement à atteindre : 3-4 pieds/m² Poids de matière verte = 6 g/m² soit 4 u d azote Pivot de 15 cm Un enherbement maîtrisé

Plus en détail

Désherbage colza : des pistes alternatives Note commune SRPV FREDON Chambre Agriculture 77

Désherbage colza : des pistes alternatives Note commune SRPV FREDON Chambre Agriculture 77 Désherbage colza : des pistes alternatives Note commune SRPV FREDON Chambre Agriculture 77 Herbicides colza et environnement Présence dans l eau La plupart des herbicides colza sont détectés dans les eaux

Plus en détail

LE SEMOIR À DISQUES : UN OUTIL OPPORTUN. Témoignage de Jean-Paul SAMSON

LE SEMOIR À DISQUES : UN OUTIL OPPORTUN. Témoignage de Jean-Paul SAMSON LE SEMOIR À DISQUES : UN OUTIL OPPORTUN Témoignage de Jean-Paul SAMSON 1 Jean Paul SAMSON Lorry-Mardigny (57) 1.3 UTH Types de sol principaux : 75% argilo-calcaire 20% argilo-limoneux SAU 137 ha orge hiver

Plus en détail

Agriculture en systèmes naturels

Agriculture en systèmes naturels Agriculture en systèmes naturels Mélanges de cultivars, cultures-abris et cultures intercalaires - blé de printemps biologique Contexte Blé avec avoine comme culture associée La production de céréales

Plus en détail

Chambre d Agriculture des Vosges. Autoproduire des protéines sur mon exploitation, Un pas vers plus d autonomie

Chambre d Agriculture des Vosges. Autoproduire des protéines sur mon exploitation, Un pas vers plus d autonomie Chambre d Agriculture des Vosges Autoproduire des protéines sur mon exploitation, Un pas vers plus d autonomie Autoproduire des protéines sur mon exploitation, Un pas vers plus d autonomie Une culture

Plus en détail

LUPIN : les points clés de la conduite

LUPIN : les points clés de la conduite m.moquet@arvalisinstitutduvegetal.fr LUPIN : les points clés de la conduite Culture du lupin : le choix de la parcelle est primordial POIS - Sols battants ou à ressuyage lent (semis printemps) - Sols hydromorphes

Plus en détail

Soja et mais semé dans du seigle roulé, orge semé dans le sarrasin

Soja et mais semé dans du seigle roulé, orge semé dans le sarrasin Soja et mais semé dans du seigle roulé, orge semé dans le sarrasin Objectif. Il y a 4 ans je m installait dans une ferme de 100Ha. Apres 2 ans observant l'état si pauvre et usé de la terre, j ai devenu

Plus en détail

CONTRIBUTION EN AZOTE EN PROVENANCE DES ENGRAIS VERTS DE LÉGUMINEUSES

CONTRIBUTION EN AZOTE EN PROVENANCE DES ENGRAIS VERTS DE LÉGUMINEUSES CONTRIBUTION EN AZOTE EN PROVENANCE DES ENGRAIS VERTS DE LÉGUMINEUSES Les systèmes de production végétale en régie biologique font souvent appel aux engrais verts dans la rotation des cultures. Ces plantes

Plus en détail

Implantation de colza au Strip till. Thibaud LEROY Alexandre EECKHOUT Chambre d Agriculture de la Somme

Implantation de colza au Strip till. Thibaud LEROY Alexandre EECKHOUT Chambre d Agriculture de la Somme Implantation de colza au Strip till Thibaud LEROY Alexandre EECKHOUT Chambre d Agriculture de la Somme Objectifs de l essai Comparer différentes techniques d implantation simplifiée en colza Mono-graine

Plus en détail

Bien choisir. . les cultures dérobées OPTABIOM

Bien choisir. . les cultures dérobées OPTABIOM OPTABIOM Comment ce guide a-t-il été construit? Les cultures figurant dans ce guide ont été choisies car elles semblent adaptées à la production de biomasse en dérobée en Picardie et car elles ont fait

Plus en détail

Pendiméthaline + flufénacet Version janvier 2015. Aranda. Herbicide pour blé tendre d hiver, orge d hiver et triticale

Pendiméthaline + flufénacet Version janvier 2015. Aranda. Herbicide pour blé tendre d hiver, orge d hiver et triticale Herbicide Pendiméthaline + flufénacet Version janvier 2015 Aranda Herbicide pour blé tendre d hiver, orge d hiver et triticale Composition :... 60 g/l de flufénacet (1) + 300 g/l de pendiméthaline Formulation

Plus en détail

Colza Culture 4.6.11. Généralités. Types de sol. Préparation du sol. Rotation des cultures

Colza Culture 4.6.11. Généralités. Types de sol. Préparation du sol. Rotation des cultures Colza Culture 4.6.11 Généralités Plante oléagineuse (40 à 42% d huile dans la graine). Famille des crucifères. Culture adaptée aux zones plutôt fraîches (jusqu à 800 m d altitude environ). Bonne couverture

Plus en détail

Conduite du colza en Bretagne

Conduite du colza en Bretagne Conduite du colza en Bretagne Saint Gouéno, 16 juin 2011 Réalisé par JL.Giteau, A.Guillermou, L.Quéré, JP.Turlin (CA Bretagne), J.Raimbault (Cetiom) Place du colza dans nos systèmes de production Surfaces

Plus en détail

Raisonnement de la fertilisation des prairies

Raisonnement de la fertilisation des prairies Raisonnement de la fertilisation des prairies Un outil de caractérisation des pratiques de fertilisation : les indices de nutrition (analyses d herbe) Mise au point de l outil : l équipe ORPHEE de l INRA

Plus en détail

C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES

C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES RESULTATS DE L ESSAI : TEST DE VARIETE DE TRITICALE EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE Campagne

Plus en détail

Projet Mosabio Rapport d essai 2014

Projet Mosabio Rapport d essai 2014 Introduction Projet Mosabio Rapport d essai 2014 Le projet Mosabio a été proposé en 2011 par un groupe de travail comprenant AGRIDEA, Agroscope et le FiBL. Il s inscrit dans le contexte du déficit de l

Plus en détail

St Chaptes 22.9 (22.7) 25.3 (26.0) 23.8 (23.9) 35.6 (92.8) 29.2 (16.2) 3.0 (48.2)

St Chaptes 22.9 (22.7) 25.3 (26.0) 23.8 (23.9) 35.6 (92.8) 29.2 (16.2) 3.0 (48.2) 1. BILAN CLIMATIQUE Aires de production blé dur Aix- Luberon Alès Uzège Plaine de Tarascon Orange Bollène Apt Stations météo CAPL Éguilles Lédignan St Chaptes Tarascon Camaret Bollène St Saturnin du 01

Plus en détail

Fertilisation azotée du maïs-grain: démystification, planification et projet SCAN. Gilles Tremblay, agr., CÉROM Julie Breault, agr.

Fertilisation azotée du maïs-grain: démystification, planification et projet SCAN. Gilles Tremblay, agr., CÉROM Julie Breault, agr. Fertilisation azotée du maïs-grain: démystification, planification et projet SCAN Gilles Tremblay, agr., CÉROM Julie Breault, agr., MAPAQ Contenu de la présentation o Recommandations o Connaissances o

Plus en détail

LES ENGRAIS VERTS. Un outil pour le bon fonctionnement du sol

LES ENGRAIS VERTS. Un outil pour le bon fonctionnement du sol LES ENGRAIS VERTS Un outil pour le bon fonctionnement du sol Un engrais vert est un couvert végétal constitué d une ou plusieurs espèces, de croissance généralement rapide, cultivé pour être incorporé

Plus en détail

Produire du Colza à bas niveaux d intrants

Produire du Colza à bas niveaux d intrants Produire du à bas niveaux d intrants août 2009 Pourquoi réduire les intrants? Le colza est une culture exigeante en intrants. En effet, ses besoins azotés élevés et la grande diversité de ses ravageurs

Plus en détail

RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008 C.R.E.A.B. MIDI-PYRENEES CENTRE REGIONAL DE RECHERCHE ET D EXPERIMENTATION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE MIDI-PYRENEES RESULTATS DE L ESSAI VARIETES D ORGES D HIVER EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE CAMPAGNE 2007-2008

Plus en détail

Couverts associés en culture de colza

Couverts associés en culture de colza Couverts associés en culture de Résultats essais 2010-2011 (Berry) Gilles SAUZET- LE SUBDRAY, Nathalie LANDÉ - GRIGNON, Franck DUROUEIX - AGEN Couverts associés en culture de Sommaire Enjeux et objectifs

Plus en détail

Le CETIOM s implique dans les réseaux d agriculteurs innovants

Le CETIOM s implique dans les réseaux d agriculteurs innovants Le CETIOM s implique dans les réseaux d agriculteurs innovants Gilles Sauzet CETIOM La recherche de systèmes de production doublement performants, d un point de vue économique et environnemental, doit

Plus en détail

Préconisations agronomiques pour les mélanges de semences pour prairies en France

Préconisations agronomiques pour les mélanges de semences pour prairies en France Association Française pour la Production Fourragère Préconisations agronomiques pour les mélanges de semences pour prairies en France - 2014 - PRÉAMBULE Les préconisations fournies ici constituent un guide

Plus en détail

COMPTE RENDU Journée formation

COMPTE RENDU Journée formation COMPTE RENDU Journée formation Agriculture de conservation des sols Profils de sol 1. Vincent Etchebarne à St Jean le Vieux prairie 2. Alain Claverie à Behasque sol nu / couverts multiples 3. Bernard Hourquebie

Plus en détail

Moutarde blanche - Brassicacées Sinapsis alba

Moutarde blanche - Brassicacées Sinapsis alba synthèse Engazonnement hivernal Moutarde blanche - Brassicacées Sinapsis alba Caractéristiques de la moutarde : Brassicacée 1, sélectionnée pour sa capacité à produire du fourrage. Système racinaire pivotant

Plus en détail

Le ray-grass anglais

Le ray-grass anglais Le ray-grass anglais Préface Le ray-grass anglais, pur ou associé à du trèfle blanc, est une des graminées fourragères les plus utilisées en France. C est la plante de pâturage par excellence des régions

Plus en détail

Entre 2 cultures qui rapportent, choisissez une culture qui apporte

Entre 2 cultures qui rapportent, choisissez une culture qui apporte Entre cultures qui rapportent, choisissez une culture qui apporte www.semencesdefrance.com gamme 4 problématiques 4 solutions 4 ENTRE CULTURES DE PRODUCTION, I-SOL APPORTE À LA TERRE DES ÉLÉMENTS NUTRITIFS

Plus en détail

Annexes. - Fiche de culture : Pois d'hiver. - Fiche de culture : Féverole d'hiver. - Fiche de culture : Pois de printemps

Annexes. - Fiche de culture : Pois d'hiver. - Fiche de culture : Féverole d'hiver. - Fiche de culture : Pois de printemps Annexe Annexes - Fiche de culture : Pois d'hiver - Fiche de culture : Féverole d'hiver - Fiche de culture : Pois de printemps - Fiche de culture : Féverole de printemps - Fiche de culture : Lupin hiver

Plus en détail

Pour le désherbage précoce des céréales d hiver

Pour le désherbage précoce des céréales d hiver Notice Technique NOUVEAU : Autorisé sur blé dur d hiver Pour le désherbage précoce des céréales d hiver Défi, l autre façon de désherber à l automne Le désherbage précoce préserve le rendement Plusieurs

Plus en détail