Guide de l accessibilité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide de l accessibilité"

Transcription

1 Guide de l accessibilité Pour les entreprises artisanales recevant du public de 5 ème catégorie Loi en vigueur au 1 er janvier 2015 Chambre de Métiers et de l'artisanat de l Indre - Plicaud Laurence 31 rue Robert Mallet Stevens - BP Châteauroux Cedex Tél : Fax : Mail : AVEC LE CONCOURS FINANCIER DU CONSEIL REGIONAL, DE L ETAT ET DE L UNION EUROPEENNE (FEDER) 0 Mis à jour le 2 août F E D E R

2 Quelque soit leur activité, les entreprises artisanales recevant du public sont concernées par la réglementation sur l accessibilité aux personnes en situation de handicap. Rendre accessible un lieu à une personne ayant une déficience signifie qu elle peut percevoir ce lieu, y accéder, se déplacer à l intérieur des locaux, interagir avec les objets et les personnes et s y sentir en sécurité. Ce guide informatif est destiné aux Etablissements Recevant du Public de 5 ème catégorie (catégorie liée à un seuil de personnes pouvant être présentes dans les locaux de l entreprise accueillant du public). Il a été réalisé dans le but d accompagner les chefs d entreprise dans la mise en accessibilité de leur entreprise ; il évoque la loi sur l accessibilité à mettre en œuvre au 1 er janvier 2015 (sur les bâtiments existants), propose des axes de réflexion pour accompagner la mise en œuvre de la réglementation mais en aucun cas, les éléments énoncés et listes sont exhaustifs. SOMMAIRE Présentation de la loi sur l accessibilité Les aides financières envisageables Les procédures administratives Les dérogations possibles Les appuis techniques à disposition Un éventuel moratoire de sept ans Contacts utiles Sources

3 PRESENTATION DE LA LOI SUR L ACCESSIBILITE Rappels sur la réglementation pour les ERP de 5 ème catégorie Illustrations des préconisations à mettre en place Bonnes pratiques à mettre en œuvre 2

4 3

5 4

6 5

7 6

8 7

9 8

10 A NOTER : Il faut distinguer ce qui appartient au domaine public et au domaine privé : Les travaux sur le domaine public sont à la charge de la collectivité publique ; le maire est responsable (exemple : zone de stationnement, rue, ). Vous devez donc contacter la mairie qui examinera le Cadastre pour déterminer ce qui est privé et public. Il faut distinguer les travaux à charge du propriétaire et à charge du locataire : Le bailleur est obligé d entretenir l immeuble en état de servir à l usage pour lequel il a été loué (article du Code Civil). La règle de principe est que les travaux de mise en conformité aux normes légales et réglementaires sont à charge du bailleur. Cependant, en cas de stipulation contraire dans le bail, la charge des travaux incombera au locataire. C est le cas, s il y a une clause expresse dans le bail stipulant explicitement que les travaux de mise aux normes exigées par l Administration ne sont pas à la charge du bailleur. Vous pouvez avoir confirmation possible des «stipulations contraires» de votre bail en appelant Artisanat Info Juridique au , service d assistance juridique gratuit mis à disposition par le réseau des Chambres de Métiers et de l Artisanat (0,12 centime/minute). Les parties ouvertes au public uniquement doivent être accessibles : Par exemple, les laboratoires des métiers de bouche n ont pas l obligation d être accessibles. Il faudra néanmoins délimiter la partie professionnelle ouverte uniquement aux salariés de la partie ouverte au public par un panneau indiquant «privé». Il y a une obligation de conformité des travaux : Le maître d œuvre (bureau d études, architecte, ) et maître d ouvrage (artisan, propriétaire, ) partagent la responsabilité de la conformité des travaux. En cas de non-conformité des travaux et en cas de manquement à la législation, les sanctions encourues sont : - une amende (pouvant aller jusqu à ), - une mauvaise publicité dans un journal local, - la sanction pénale des personnes morales (interdiction d exercer). 9

11 Bonnes pratiques à mettre en œuvre Le bon sens et la qualité d accueil font la différence! Des actions sur l aménagement de votre entreprise peuvent être réalisées, mais l accueil reste un élément indispensable afin que les personnes en situation de handicap puissent effectuer leurs achats avec aisance. L attitude du personnel est donc à prendre en compte afin de traiter avec le même respect et les mêmes égards tous les clients. Voici une liste de quelques bonnes pratiques : Mettez à disposition des sièges pour les personnes qui ont des difficultés à rester debout dans l attente d être servi. Dégagez l accès pour qu il ne soit pas encombré (par exemple : par des éléments publicitaires). Les étiquettes, tarifs et autres éléments doivent être écrits en gros (taille minimum 16, police simple à ligne droite avec des interlignes larges) et avec un contraste suffisant entre le support et la couleur de l écriture. Proposez votre aide mais ne l imposez pas. Parlez lentement, distinctement sans élever la voix en utilisant un vocabulaire simple. Soignez votre communication et adaptez-la. Questionnez la personne et incitez-la à reformuler au besoin. Respectez les rythmes de chacun (de compréhension, de déplacement,..) et faites preuve de patience. Pour aller plus loin, vous pouvez créer un guide pour sensibiliser votre personnel à l accueil de personnes en situation de handicap. Pour une personne à mobilité réduite ou avec une déficience motrice, si vous devez pousser son fauteuil à sa demande, il faut éviter les mouvements brusques, sans le pousser trop vite pour éviter les obstacles. Vous pouvez également annoncer les manœuvres à effectuer (nous allons effectuer une marche arrière, basculer sur les roues arrières, ). Pour un client avec un handicap visuel, dites-lui votre nom et demandez-lui le sien pour pouvoir vous adresser à lui directement. En cas de danger, inutile de faire de longues phrases, utilisez le mot «STOP!». Vous devez permettre aux clients d être accompagnés de leur animal guide si la loi ne l interdit pas. Vous pouvez également offrir votre bras à votre client et lui signaler des objets qui sont sur son passage et le guider en lui donnant des repères (à droite, face à vous, ). Dans le cas d un client déficient auditivement, vous pouvez communiquer à l aide d un papier/crayon laissé près du comptoir. Pour s adresser à lui ou l alerter, il faut éviter de le surprendre dans son dos. Pour attirer son attention, vous pouvez, taper sur son épaule doucement ou faire un geste avec la main. Vous l aiderez en vous plaçant de face (afin qu il puisse lire les mouvements sur votre bouche) et en ne mettant pas la main devant votre bouche. Un débit de paroles un peu ralenti et articulé peut l aider. La personne en situation de handicap mental a des difficultés pour mémoriser, évaluer le temps et apprécier la valeur de l argent, maîtriser les règles de communication et les conventions. Nous vous conseillons de la laisser s exprimer jusqu au bout en évitant de se montrer impatient. De lui parler normalement avec des phrases simples, répéter les informations plusieurs fois. Si des difficultés importantes apparaissent, vous pouvez demander les coordonnées d une tierce personne à contacter. En bref, être disponible, souriant, patient et à l écoute sont des conditions incontournables pour créer un accueil de qualité. 10

12 LES AIDES FINANCIERES ENVISAGEABLES Cap Artisanat Développement OCMACS du Pays Castelroussin FISAC de la Communauté d Agglomération Castelroussine Prêts et avances remboursables à taux zéro Aides Agefiph (dans le cas d une embauche d une personne handicapée) 11

13 CAP ARTISANAT DEVELOPPEMENT (uniquement pour l accessibilité des métiers de bouche et de la restauration aide valable pour l ensemble du département de l Indre) Voir document ci-joint. Il s agit d une aide financière de la Région Centre. Les travaux d accessibilité doivent être intégrés dans le cadre d un programme global sur 3 ans. Il faut donc envisager, en plus des travaux liés à l accessibilité de vos locaux, des projets : d investissements (nouvel équipement, agrandissement, ) ou le recours à des prestations de conseil (recours à des experts pour réaliser un diagnostic) ou de se développer d un point de vue commercial (participation à un salon, une foire, lancement d un nouveau produit, ). Conditions : - avoir au moins 12 mois d activité - avoir un projet de développement. Contacts : un conseiller de la Chambre de Métiers vous aidera à monter le dossier ; les contacts sont au dos du document ci-joint. OCMACS du Pays Castelroussin (Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services) Voir document ci-joint. FISAC de la Communauté d Agglomération Castelroussine (CAC) (Fond d Intervention pour les Services, l Artisanat et le Commerce dans le cadre de son Opération Urbaine Collective subventionnée par l Etat). Sur le territoire de la Communauté d Agglomération Castelroussine, pour les communes de plus de 3000 habitants : Ardentes, Châteauroux, Déols, Le Poinçonnet, Saint Maur. Aide à hauteur de 30 % pour la rénovation des vitrines, plafonnée à avec un montant minimal de travaux à Conditions : - Jusqu au 30 septembre 2014 et dans la limite des crédits disponibles - Chiffre d affaires < 1 Million d HT - Etre à jour des obligations fiscales et sociales - Point de vente <300 m² - Exister depuis plus d un an - Ne pas avoir commencé les travaux, ni signé des devis avant l accord de l aide - Aide sur les montants des devis présentés dans les dossiers, tout surcoût n est pas pris en charge - Avec un délai de 6 mois pour engager les travaux, sinon la subvention est annulée. Contacts pour retirer le dossier : Communauté d Agglomération Castelroussine (CAC) Direction du service économique, Viviana Benard 24 rue Bourdillon BP CHATEAUROUX CEDEX Ou téléchargeable sur le site internet de la CAC : rubrique «zoom sur les projets, commerce et artisanat». Si vous le souhaitez, une aide peut vous être apportée pour monter le dossier auprès de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Indre, auprès de Rémy Faguet, conseiller d entreprise joignable par téléphone au ou par mail à Le dossier complet sera envoyé ensuite à la CAC qui délivrera un accusé de réception du dossier complet. 12

14 Une commission d attribution regroupant les partenaires de l opération (CAC, Etat, Chambres consulaires, communes de plus de 3000 habitants) examinera votre dossier. Si la subvention est accordée, une notification de la CAC vous sera délivrée et vous devrez vous engager à afficher sur votre vitrine que les investissements ont été réalisés avec l appui financier de l Etat, de la CAC et de ses partenaires, et ce pendant 3 ans. Vous devrez également autoriser que votre enseigne soit citée dans les supports de publication des partenaires et vous pourrez être sollicité pour participer à des actions de communication. Enfin, la commission s autorise à visiter les locaux pour vérifier la conformité du projet. Dans le cas où les travaux ne seraient pas conformes, la subvention ne sera pas versée. Prêts et avances remboursables à taux zéro a. Indre Initiative Prêts d honneur et avances remboursables à 0 %. Voir conditions Indre Initiative. Contacts : Indre Initiative Place Marcel Dassault DEOLS accueil : Maryse Daudonnet : b. Brenne Initiative Prêts de à , prêts d honneur croissance à taux zéro et prêt développement durable Voir les documents joints ci-après et voir les conditions avec Brenne Initiative. Contacts : Brenne Initiative Maison des entreprises du Parc Le Bouchet ROSNAY (accueil) , M. Toulant Adrien, chargé d affaires Brenne Initiative (général) ou (M. Toulant). Aides Agefiph Ces aides ont été créées pour aider les entreprises à recruter des personnes handicapées ou aménager des postes pour salariés handicapés. L entreprise doit employer ou projeter d employer des salariés handicapés. Les montants des aides sont étudiés au cas par cas et sous certaines conditions. Contacts : Agefiph Délégation régionale Centre Abc 2 35 avenue de Paris ORLEANS CEDEX Cette liste d aide n est pas exhaustive. Des aides ponctuelles des mairies ou collectivités peuvent vous être allouées, n hésitez donc pas à les solliciter. 13

15 CAP Artisanat Développement Avec votre Chambre de Métiers et de Artisanat Artisan, chef d entreprise, bénéficiez jusqu à de subvention pour vos projets de développement Vous avez un projet et souhaitez demander cette aide, c est simple, Parlez-en à votre conseiller de la CMA (coordonnées au dos) 1- DETERMINER VOS PROJETS Votre(s) objectif(s) sur les trois prochaines années : Investir dans du nouveau matériel, de nouvelles machines Aménager un show-room Agrandir ou acquérir de nouveaux locaux Améliorer les conditions de travail de mon entreprise Réaliser des travaux en matière d hygiène, de sécurité, d environnement Recruter du personnel (un agent commercial par exemple) Me former Etablir un véritable plan de formation pour mes collaborateurs ou mes employés Participer à un salon, une foire Développer mon activité commerciale (créer un site Web ) Proposer un nouveau produit Elargir mon champ d intervention Si vous avez coché un ou plusieurs critères ou pour tout autre projet de développement, votre Chambre de Métiers et de l Artisanat vous accompagne pour construire et mettre en œuvre un véritable projet de développement pour votre entreprise. 2- ETRE CONCERNE PAR LE CAP Artisanat DEVELOPPEMENT - Les entreprises artisanales ayant au moins 12 mois d activité - Les entreprises ayant un projet de développement dans une activité éligible Secteurs concernés par l aide CAP Artisanat Développement : 3 VOUS ACCOMPAGNER DANS L ELABORATION DE VOTRE PROJET DE DEVELOPPEMENT : La Chambre de Métiers et de l Artisanat vous propose d établir une véritable stratégie de développement pour votre entreprise. Votre conseiller Chambre de Métiers et de l Artisanat vous propose : Un entretien approfondi qui permettra de définir les points forts et les points d amélioration de votre entreprise ; L appui à la définition d un plan d actions global sur deux ou trois ans ; le montage du dossier CAP Artisanat Développement grâce à un accompagnement de 5 jours la mobilisation des financements sur les 3 volets : investissements, développement commercial, conseil qui s appuiera sur des compétences d experts (comptables, banques, agences de communication ) ; Le parrainage de votre dossier par la Chambre de Métiers et de l Artisanat, après vérification de l éligibilité, il sera ensuite instruit et présenté auprès des élus régionaux qui statueront sur l attribution de l aide ; Le suivi de votre entreprise dans son projet de développement. Ils nous ont fait confiance. «Grâce à la subvention du Cap Artisanat Développement, j ai pu investir dans de nouvelles machines. Avec mon conseiller de la CMA, nous avons établi un réel plan d actions en matière d investissements et de développement commercial, mis en place pour 3 ans. L acquisition d un logiciel en 3D m a permis d élaborer de nouveaux produits et d apporter un service complémentaire à mes clients. Aujourd hui, je compte bien développer mon activité sur Internet et ainsi élargir mon type de clientèle». POUR TOUS RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES, CONTACTEZ VOTRE CONSEILLER CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT : Rémy FAGUET : Boischaut Nord, CAC, Châteauroux (reprise) / Jean-Luc GOURIN : PNR, Ardentes, canton de Saint-Benoît et Eguzon / Géraldine MOREAU : Champagne Berrichonne, canton d Argenton, Châteauroux (création) / L'alimentaire et la restauration, hors restauration rapide, La production, pour les entreprises qui s'engagent dans une démarche de respect de l'environnement, Les entreprises artisanales travaillant dans l'éco-construction, les énergies renouvelables, la maîtrise de l'énergie, engagées dans une démarche de formation FEE Bat, Les métiers d'art, Les secteurs faisant l'objet d'une opération collective environnementale active et agréée par la Région (ex : Imprim'Vert). 14 Célina TERRET : Pays de la Châtre / Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Indre 31, rue Robert Mallet Stevens BP Châteauroux cedex Tel :

16 15

17 16

18 17

19 18

20 19

21 LES PROCEDURES ADMINISTRATIVES Les différentes situations Les documents 20

22 Différentes procédures administratives ont été définies selon les travaux à réaliser. Si vous êtes dans le cas : D une construction, d un agrandissement ou d un changement d affectation du magasin : - Vous devez déposer un permis de construire en mairie (au service urbanisme s il existe). - Le dossier devra obtenir un avis favorable de la commission communale de sécurité (si elle existe) et celui de la commission consultative départementale de sécurité et d accessibilité (CCDSA). C est la mairie qui se chargera de recueillir cet avis. D une modification de la façade ou la distribution intérieure du magasin : - Vous devez déposer une déclaration préalable de travaux en mairie puis une demande d autorisation de travaux à la mairie. - Le dossier devra obtenir un avis favorable de la commission communale de sécurité (si elle existe) et celui de la commission consultative départementale de sécurité et d accessibilité (CCDSA). C est la mairie qui se chargera de recueillir cet avis. D une rénovation de l entreprise, sans modification de la façade, affectation ou modification de surface : - Vous devez déposer une demande d autorisation de travaux en mairie. - Le dossier devra obtenir un avis favorable de la commission communale de sécurité (si elle existe) et celui de la commission consultative départementale de sécurité et d accessibilité (CCDSA). C est la mairie qui se chargera de recueillir cet avis. Autre cas : Dans le cas où vous êtes preneur d un bail commercial et que les travaux d accessibilité sont à votre charge, vous pouvez avoir l obligation d obtenir une autorisation écrite de votre bailleur pour réaliser les travaux. S il ne daigne pas l accorder, le preneur pourra engager une procédure en justice pour obtenir l autorisation nécessaire puisque le refus du bailleur doit être légitime et justifié, faute de quoi il constitue un abus de droit (CA Paris, 26/06/2002, Cass.3 ème civ.27 juin 1990). Vous devez obligatoirement être en possession des documents correspondants à votre cas, pensez donc à leur délai d obtention! Les documents sont à retirer en mairie ou à la Direction Départementale de l Indre Service Habitat Construction (Mme DROUEN, ) puis à compléter. Voici une liste nominative des différents formulaires : - Déclaration préalable de travaux : CERFA *02 - Permis de construire : CERFA 13409*01 - Le dossier spécifique permettant de vérifier la conformité des Etablissements Recevant du Public aux règles d accessibilité et de sécurité contre l incendie et la panique : CERFA 14570*01 - La notice accessibilité aux personnes handicapées établissements recevant du public et installations ouvertes au public (à joindre au dépôt du permis de construire ou de la déclaration de travaux ou du dossier d aménagement) - (La demande éventuelle de dérogation). 21

23 LES DEROGATIONS POSSIBLES Motifs de dérogation mobilisables Contenu de la dérogation Démarches administratives 22

24 Trois motifs de dérogation sont mobilisables : impossibilité technique du bâti patrimoine architectural classé conséquences excessives pour l activité (seules les autorités publiques sont souveraines, pas de définition de l «excessif»). Dans les pratiques, il faut présenter le bilan de l entreprise, le prévisionnel et les devis des travaux sur les 3 dernières années. Vous pouvez bénéficier de dérogation sur un ou quelques points de la loi et sur un ou plusieurs handicaps mais pas sur TOUS les points de la loi et pas sur TOUS les types de handicaps. Une dérogation doit être réalisée par établissement ; la dérogation restant valable en cas de cessation/reprise de l entreprise. La demande de dérogation doit spécifier : Le ou les points sur lequel vous souhaitez déroger Les justificatifs de la demande Les mesures de substitution proposées. Les mesures de substitution possibles sont de types : organisationnelles (service à domicile) structurelles (on déplace le service dans un local accessible) humaines (formation du personnel pour accompagner les handicapés) «La compensation humaine ou technique est acceptée pour supprimer ou réduire un obstacle lié au handicap d une personne» 1. Le dossier de demande de dérogation doit être conçu avec le plus de détails possibles : photos, plans, type de public, commodités environnantes. Il faut noter également tout ce qui ne peut pas apparaître sur le plan comme l éclairage, les contrastes de couleur, Les dérogations sont à adresser à la Préfecture de l Indre ou à la mairie de votre commune : Place de la Victoire et des Alliés CS CHATEAUROUX Cedex Accueil du public : Rue des Jeux Marins CHATEAUROUX Horaires d'ouverture au public : du lundi au vendredi de 9h à 16h, sur rendez-vous en dehors de ces plages horaires Site internet : Les dérogations sont accordées ou refusées par le Préfet après avis de la sous-commission départementale consultative de la sécurité et de l accessibilité (SCDSA). En effet, la sous-commission départementale d accessibilité exerce un contrôle en donnant un avis sur : les demandes d autorisation de travaux pour la création, l aménagement ou la modification d un Etablissement Recevant du Public le respect de la loi sur l accessibilité les dérogations possibles. 1 Source CNISAM 23

25 LES APPUIS TECHNIQUES A DISPOSITION Conseils de la Chambre de Métiers et de l Artisanat 36 Bureaux d études spécialisés Entreprises du bâtiment formées par le CNISAM Entreprises du bâtiment ayant le label HANDIBAT Entreprises du bâtiment «les PROS de l Accessibilité» 24

26 Conseils de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de l Indre : Il s agit d un état des lieux pour connaitre l état global d accessibilité de votre établissement et ensuite, charge à l entreprise, d engager des devis pour avoir une estimation du coût des travaux. Bureaux d études spécialisés (contrôles, sécurité des bâtiments), ils effectuent : Un diagnostic du bâtiment existant (ce diagnostic n est pas obligatoire pour les ERP de 5 ème catégorie). Vous avez la possibilité de faire évaluer les coûts des travaux par le biais du bureau d études ; ils vous orientent sur les décisions et les choix liés à l'accessibilité pour les travaux soumis à permis de construire et certains bureaux d études peuvent délivrer l attestation d accessibilité. En cas de litige, demandez si leur responsabilité est engagée ainsi que des documents le prouvant! Liste à titre indicatif (non exhaustif) des bureaux d études spécialisés : Entreprise Adresse Téléphone Contact BUREAU Zone aéroportuaire bât Antenne d Orléans, VERITAS Déols Mme Sadorge SOCOTEC APAVE 3 rue Colbert CHATEAUROUX 47 avenue Charles de Gaulles CHATEAUROUX Mme Imbert Véronique, Mr Hamaoui 25

27 Entreprises du bâtiment qui interviennent dans l Indre formées par le CNISAM : Entreprise formée Adresse Téléphone Mail Chef d entreprise Activité L ARTISAN EN MARCHE SASU 16 rue de Verdun VERDUN AUTOMATISMES SERVICES ENERGIES FERMETURES 10 rue du Colombier MAISONNISSES Philippe BARBIER Patrick PETIT- DILICHEN Electricité générale Plomberie Fermetures motorisées et manuelles CHAPUT ENTREPRISE Le Taillis COLONDANNES Paul CHAPUT Charpente Couverture - Menuiserie CONFORT & LUMIERE KAPONAS 116 Le Dognon SAINT-MAURICE LA SOUTERRAINE La Maison Neuve LA CELLETTE Patrick LACHAISE Stellio KAPONAS Electricité générale RENO DAV ROGER RAPHAËL Le Bourg MAISON FEYNE 11 Le Montilloux BONNAT BTM MENUISERIE MATHIEUX ZA La Croix du Breuil BESSINES S/ GARTEMPE COREN REGION LIMOUSIN FEYS OLIVIER SAVARIN et Fils BRUNET Jérôme 21 Rue Claude Henri Gorceix LIMOGES Les Genêtes VICQ SUR BREUILH 2 rue du Lieutenant Armand LA SOUTERRAINE Le Bourg NOUZEROLLES MENUISERIE FAUCONNET Sarl Route de Guéret GOUZON ENTREPRISE PARNOIX PHILIPPE BATIDEAL SERRU BAT SARL La Cartelade LINARD Zone industrielle Cher du Cerisier SAINT-FIEL 16 route Cher du Prat BP GUERET cedex David PIRA Raphaël ROGER Thierry BIDAUX David BOISSIERAS Olivier FEYS Philippe SAVARIN Jérôme BRUNET Thierry FAUCONNET Philippe PARNOIX Jean NOUALLET Patrice BRUNAUD Rénovation Carrelage Isolation Plaquiste Sanitaire Menuiserie (bois, alu, PVC) Rénovation Maîtrise d œuvre Automatismes portails, domotique - Electricité générale Plomberie - Sanitaire Chauffage Electricité générale Plomberie Sanitaire Agencement, décoration intérieure Menuiserie Rénovation Agencement, décoration intérieure Charpente Ebénisterie Menuiserie Chauffage Construction métallique Electricité Menuiserie Plâtrerie Plomberie Rénovation Ferronnerie, métallerie Serrurerie Source : - Site : 26

28 Entreprises du bâtiment ayant le label HANDIBAT : Le professionnel possède les assurances obligatoires, possède ou a formé des personnes dans son entreprise à l accessibilité ; chaque année, il y a une mise à jour des justificatifs. Entreprise formée Ville Activité AME ARGENTON SUR CREUSE Menuiserie A.B.C DEPANNAGE BUZANCAIS Plomberie, chauffage, électricité AMPC ISSOUDUN Plomberie, chauffage ART ELEC ARTHON Plomberie, chauffage, électricité CHARBONNIER MEOBECQ Maçonnerie VINCENT COUVENANT FRANCIS LUZERET Maçonnerie, isolation acoustique et thermique EIRL GIRAUDIER CHATILLON SUR INDRE Plomberie, chauffage, électricité ENT. DANIEL NEUVY ST SEPULCHRE Plomberie, chauffage PELOTON FOULATIER GALEA SAINT MAUR Plomberie, chauffage, électricité, domotique FREDELEC 36 ISSOUDUN Electricité, domotique GILLET BRUNO DEOLS Plomberie, chauffage LES PEYROULIERS DU BOCAGE ST PLANTAIRE Electricité, plomberie, automat, énergies renouvelables MDMAD Maison du CHATEAUROUX Plomberie Maintien à Domicile MPC CHATEAUROUX Plomberie, chauffage OLIVIER PINAULT SAS ARDENTES Plomberie, chauffage RABASTE PASCAL VINEUIL Maçonnerie SARL BERNARD BOUGES LE CHATEAU Menuiserie, plâtrerie COUTURE SARL LIMBERT ET FILS CHEZELLES Electricité, chauffage SARL DOMINIQUE BLONDEAU LE BLANC Electricité, plomberie, automatismes, chauffage SARL FLUDER- ISSOUDUN Chauffage, énergies renouvelables CLIMATHERM SARL TETOT ARDENTES Peinture, vitrerie SOUEDET ISSOUDUN Entreprise générale du bâtiment PRUGNIERES TINTIGNAC THIERRY SAINT GENOU Rénovation TRIBET ET FILS CREVANT Maçonnerie, couverture VALENCAY CONFORT VALENCAY Plomberie, chauffage VILLAMAT LA VERNELLE Plomberie, chauffage VOISIN ALAIN ECUEILLE Carrelage, plâtrerie, isolation Source :http://www.handibat.info/?page_id=306 -Site : handibat.info 27

29 Entreprises du bâtiment «les PROS de l accessibilité» : Les artisans sont formés et compétents pour réaliser des travaux de mise en accessibilité sur le neuf ou l existant. Ils ont suivi une formation ou ont réalisé trois chantiers accessibles, ont une qualification professionnelle Qualibat ou Qualifelec. Entreprise formée Ville Activité PERDOUX SAINT PRYVE SAINT MESMIN (45) Maçonnerie / Taille de pierre / Béton armé ELICAUM FAY AUX LOGES (45) Electricité Automatisation LASNIER BLOIS (41) Maçonnerie Carrelage Taille de pierre FEDRIGO CHAINGY (45) Maçonnerie LAFOREST TOURS (37) Menuiserie GALLIER SAINT JEAN DE LA RUELLE (45) Chauffage, plomberie, électricité JAILLAIS CHINON (37) Maçonnerie MESTIVIER BARROU (37) Maçonnerie RESTAURATION ORLEANAISE CONSTRUCTION ORLEANS (45) Maçonnerie THERET FRERES CONTRES (41) Maçonnerie Carrelage Taille de pierre LES ENFANTS DE JEAN CROSNIER VILLEBAROU (41) Menuiserie / Ebénisterie / Parquets LIB ACCES TOURS (37) - Accessibilité ERP et bâtiment d'habitation - Contrôle d'accès - Domotique - Etude et réalisation - Neuf et rénovation - Offre globale - Plomberie Source : - Site : performance-energetique.lebatiment.fr 28

30 UN EVENTUEL MORATOIRE DE SEPT ANS L objectif de la loi est de rendre accessible les petits commerces aux personnes en situation de handicap au 1 er janvier Le rapport, «Réussir 2015», de la sénatrice Claire-Lise Campion, remis le 1 er mars 2013 au Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault, préconise de reporter la loi d un délai supplémentaire de 7 ans, en En effet, est estimé à 15 % les bâtiments rendus conformes à la loi de février 2005 dans le rapport «Réussir 2015». Ce rapport doit être examiné par le conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) pendant que les ministères écriront sur sa traduction en loi et règlements. Dès lors, plusieurs possibilités s offrent : - soit un report de délai - soit un assouplissement de la loi - soit la loi restera telle qu elle - soit des objectifs d accessibilité intermédiaires seront définis pour 2015, tout en maintenant la loi. Si le cas de la préconisation sur les objectifs intermédiaires est retenu : Le rapport précise que «tous les ERP seraient tenus de déposer auprès des préfets, avant le 1 er janvier 2014, un calendrier exhaustif de réalisation du reste des travaux à faire, avant et à partir de 2015». Il pourrait s agir de créer des agendas d accessibilité programmée (Ad AP) : - Ce seraient des documents de programmation financière des travaux, de l ordre de 3 ou 4 ans reconductibles 2 ou 3 ans. - Ils seraient à créer avant le 31 décembre Les agendas devraient passer en commission départementale de sécurité et d accessibilité. CONCLUSION : Cette loi aux objectifs ambitieux peut être vue comme une opportunité d élargir votre clientèle avec un accueil adapté à tous types de public, ainsi qu un moyen de mieux recevoir vos clients (notamment les personnes âgées, les femmes avec des poussettes, ). Pour communiquer et valoriser les efforts que vous avez réalisé, n hésitez pas à faire connaitre votre établissement auprès du public en situation de handicap. 29

Accessibilité. Janvier 2013

Accessibilité. Janvier 2013 Accessibilité aux commerces Janvier 2013 SOMMAIRE Préambule 1 Définition d un ERP et ses obligations 2 Règles générales applicables aux ERP 3 Les possibilités de dérogation PREAMBULE Accessibilité aux

Plus en détail

Accessibilité des personnes handicapées et à mobilité réduite, aux installations et établissements recevant du public.

Accessibilité des personnes handicapées et à mobilité réduite, aux installations et établissements recevant du public. Conseil Départemental d Ille-et-Vilaine - 16 rue Saint-Hélier - 35000 RENNES 02 99 67 46 27 02 99 67 46 28 ille-et-vilaine@oncd.org www.odcd35.fr Accessibilité des personnes handicapées et à mobilité réduite,

Plus en détail

1 Définition d un ERP et ses obligations. 2 Règles générales applicables aux ERP. 3 Les possibilités de dérogation

1 Définition d un ERP et ses obligations. 2 Règles générales applicables aux ERP. 3 Les possibilités de dérogation SOMMAIRE SOMMAIRE 1 Définition d un ERP et ses obligations 2 Règles générales applicables aux ERP 3 Les possibilités de dérogation Accessibilité aux handicapés : quel handicap? Accessibilité aux handicapés

Plus en détail

ACCESSIBILITE POUR LES PERSONNES HANDICAPEES

ACCESSIBILITE POUR LES PERSONNES HANDICAPEES ACCESSIBILITE POUR LES PERSONNES HANDICAPEES Situation : Au 1 er janvier 2015, l ensemble des ERP (Etablissements Recevant du Public) existants devront Etre accessibles aux personnes en situation de handicap

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ VERS UNE. Accès à tout pour tous. généralisée

ACCESSIBILITÉ VERS UNE. Accès à tout pour tous. généralisée PRÉFET DE LA SARTHE Direction Départementale des Territoires de la Sarthe Sous-Commission Départementale d Accessibilité VERS UNE ACCESSIBILITÉ généralisée Accès à tout pour tous La loi handicap du 11

Plus en détail

Mise en Accessibilité des Commerces et Locaux d Artisans - ERP de 5 e catégorie -

Mise en Accessibilité des Commerces et Locaux d Artisans - ERP de 5 e catégorie - Mise en Accessibilité des Commerces et Locaux d Artisans - ERP de 5 e catégorie - Personnes à mobilité réduite : «Toutes les personnes ayant des difficultés pour utiliser les transports publics, telles

Plus en détail

Accessibilité des locaux professionnels aux personnes handicapées

Accessibilité des locaux professionnels aux personnes handicapées Accessibilité des locaux professionnels aux personnes handicapées Guide pratique de l accessibilité Version actualisée octobre 2014 2 Accessibilité des locaux professionnels aux personnes handicapées Guide

Plus en détail

Loi du 11 février 2005 relative à l égalité des droits et des chances

Loi du 11 février 2005 relative à l égalité des droits et des chances Loi du 11 février 2005 relative à l égalité des droits et des chances L ordonnance du 27 septembre 2014 relative à l élaboration des Agendas d Accessibilité programmé Information du 03/03/15 La Communauté

Plus en détail

VERS UNE ACCESSIBILITÉ. généralisée. Accès à tout pour tous

VERS UNE ACCESSIBILITÉ. généralisée. Accès à tout pour tous VERS UNE ACCESSIBILITÉ généralisée Accès à tout pour tous La loi handicap du 11 février 2005 précise que les conditions d accès des personnes handicapées dans les E.R.P.* doivent être les mêmes que celles

Plus en détail

MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) Juin 2014

MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) Juin 2014 MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) Juin 2014 Pour vous accompagner dans la mise en accessibilité de votre commerce la CCI Indre vous propose 2 offres : Offre information

Plus en détail

PREFECTURE DE L ILLE ET VILAINE ----------------- Accessibilité des personnes handicapées et à mobilité réduite aux

PREFECTURE DE L ILLE ET VILAINE ----------------- Accessibilité des personnes handicapées et à mobilité réduite aux PREFECTURE DE L ILLE ET VILAINE Direction Départementale des Territoires et de la Mer Le Morgat 12, rue Maurice Fabre 35031 RENNES CEDEX 1 OBJET DU DOCUMENT ----------------- Accessibilité des personnes

Plus en détail

Dans quels cas doit-on préparer un dossier accessibilité pour la SCDA?

Dans quels cas doit-on préparer un dossier accessibilité pour la SCDA? Guide pratique Etablissements recevant du public Intégrer les règles d accessibilité dans les dossiers de demande de travaux ou de permis de construire Tous travaux dans un Etablissement Recevant du Public

Plus en détail

Dans quels cas doit-on préparer un dossier accessibilité pour la SCDA?

Dans quels cas doit-on préparer un dossier accessibilité pour la SCDA? Guide pratique Etablissements recevant du public Intégrer les règles d accessibilité dans les dossiers de demande de travaux ou de permis de construire Tous travaux dans un Etablissement Recevant du Public

Plus en détail

Qui contacter en Limousin pour un projet accessible?

Qui contacter en Limousin pour un projet accessible? Qui contacter en Limousin pour un projet accessible? Ce guide a pour vocation de rappeler les grandes lignes de la loi n 2005-102 du 11 février 2005 sur l égalité des droits et des chances pour tous, de

Plus en détail

REUNION DES MAIRES DU VAL D OISE

REUNION DES MAIRES DU VAL D OISE REUNION DES MAIRES DU VAL D OISE Organisation de la prévention des risques Organisation de la prévention des risques Accessibilité des établissements recevant du public 1 La commission consultative départementale

Plus en détail

L accessibilité des commerces, des hôtels et des restaurants

L accessibilité des commerces, des hôtels et des restaurants L accessibilité des commerces, des hôtels et des restaurants Cadre réglementaire La Loi du 11 février 2005 exprime le principe «d accès à tout pour tous». A compter du 1er janvier 2015 tous les établissements

Plus en détail

Commerce et Services. L A.B.C. de l accessibilité des commerces

Commerce et Services. L A.B.C. de l accessibilité des commerces www.loir-et-cher.cci.fr Commerce et Services L A.B.C. de l accessibilité des commerces Au 1 er janvier 2015, tout commerce devra être accessible à toute personne souffrant de tout handicap (Loi du 11 février

Plus en détail

ACCESSIBILITE DES PERSONNES HANDICAPEES AUX ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

ACCESSIBILITE DES PERSONNES HANDICAPEES AUX ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ACCESSIBILITE DES PERSONNES HANDICAPEES AUX ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC 28/01/2015 La loi 2005-102 du 11 février 2005 pour «l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté

Plus en détail

La réglementation «accessibilité» en vigueur

La réglementation «accessibilité» en vigueur La réglementation «accessibilité» en vigueur Eric Heyrman Chargé de mission auprès de la déléguée ministérielle à l'accessibilité Ministère de l Écologie, du développement Durable, des Transports et du

Plus en détail

ACCESSIBILITE POUR LES PERSONNES HANDICAPEES

ACCESSIBILITE POUR LES PERSONNES HANDICAPEES ACCESSIBILITE POUR LES PERSONNES HANDICAPEES Situation : Au 1 er janvier 2015, l ensemble des ERP (Etablissements Recevant du Public) existants devront Etre accessibles aux personnes en situation de handicap

Plus en détail

Mise en accessibilité des ERP

Mise en accessibilité des ERP Mise en accessibilité des ERP ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC Conception-réalisation : DDT 71 Saône-et-Loire - Février 2014 DOSSIER DE PRESSE 12 février 2014 ACCESSIBILITÉ DES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT

Plus en détail

Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE

Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE Opération Collective de Modernisation de l Artisanat, du Commerce et des Services (OCMACS) PAYS LOIRE BEAUCE Règlement d intervention, conditions d éligibilité des projets concernant l outil de travail

Plus en détail

Direction départementale des territoires NOTE DE PROCEDURE A DESTINATION DES SERVICES INSTRUCTEURS OU SECRETARIATS DE MAIRIE

Direction départementale des territoires NOTE DE PROCEDURE A DESTINATION DES SERVICES INSTRUCTEURS OU SECRETARIATS DE MAIRIE PRÉFET DES ARDENNES Direction départementale des territoires Service Sécurité et bâtiment durable Accessibilité ddt-accessibilite@ardennes.gouv.fr NOTE DE PROCEDURE A DESTINATION DES SERVICES INSTRUCTEURS

Plus en détail

Annuaire Limousin des professionnels en accessibilité

Annuaire Limousin des professionnels en accessibilité Annuaire Limousin des professionnels en accessibilité Introduction Bienvenue sur l annuaire du CNISAM des professionnels de l accessibilité et de l adaptation d un habitat existant aux personnes âgées

Plus en détail

L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI

L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI Les ERP «ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC» Le nouveau dispositif réglementaire Première partie CONTEXTE ET POLITIQUES PUBLIQUES Le contexte Le point de départ L accessibilité

Plus en détail

Le dispositif Agenda d accessibilité programmée (Ad AP) et l évolution de l environnement normatif

Le dispositif Agenda d accessibilité programmée (Ad AP) et l évolution de l environnement normatif Le dispositif Agenda d accessibilité programmée (Ad AP) et l évolution de l environnement normatif Rappel de la loi La loi du 11 fevrier 2005 donnait 10 ans aux établissements recevant du public (ERP)

Plus en détail

VILLE DE BAYONNE RESTAURATION DES IMMEUBLES EN CENTRE ANCIEN Secteur Sauvegardé, Zone patrimoniale de St Esprit

VILLE DE BAYONNE RESTAURATION DES IMMEUBLES EN CENTRE ANCIEN Secteur Sauvegardé, Zone patrimoniale de St Esprit VILLE DE BAYONNE RESTAURATION DES IMMEUBLES EN CENTRE ANCIEN Secteur Sauvegardé, Zone patrimoniale de St Esprit REGLEMENT D ATTRIBUTION DE SUBVENTIONS COMMUNALES Afin de préserver et mettre en valeur le

Plus en détail

Principes généraux. www.architectes.org mars 2015 1 Les enjeux des Agendas d Accessibilité Programmée (Ad AP) en 9 points

Principes généraux. www.architectes.org mars 2015 1 Les enjeux des Agendas d Accessibilité Programmée (Ad AP) en 9 points www.architectes.org mars 2015 1 Les enjeux des Agendas d Accessibilité Programmée (Ad AP) en 9 points Au 1er janvier 2015, seule une partie des établissements recevant du public (ERP) ont répondu aux obligations

Plus en détail

ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ( E.R.P )

ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ( E.R.P ) ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ( E.R.P ) 1 1 1 I. DEFINITION D UN E R P Article R123-2 du C.C.H (décret 2007-1327 du11.09.2007) Constitue un établissement recevant du public tout bâtiment,

Plus en détail

AUTORISATION DE TRAVAUX POUR CONSTRUIRE, AMENAGER OU MODIFIER UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC (ERP) guide d'aide pour l'instruction

AUTORISATION DE TRAVAUX POUR CONSTRUIRE, AMENAGER OU MODIFIER UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC (ERP) guide d'aide pour l'instruction Direction Départementale des Territoires Cher Service Urbanisme Habitat Ville Bureau Construction Accessibilité 6, place de la Pyrotechnie 18019 BOURGES CEDEX AUTORISATION DE TRAVAUX POUR CONSTRUIRE, AMENAGER

Plus en détail

1/4. N de l autorisation. Le cas échéant, n de permis de construire ou d aménager : Date de dépôt en mairie :

1/4. N de l autorisation. Le cas échéant, n de permis de construire ou d aménager : Date de dépôt en mairie : MINISTÈRE CHARGÉ DE LA CONSTRUCTION Dossier spécifique permettant de vérifier la conformité des établissements recevant du public aux règles d accessibilité et de sécurité contre l incendie et la panique

Plus en détail

Agendas Titre d Accessibilité Programmée Ad AP

Agendas Titre d Accessibilité Programmée Ad AP Agendas Titre d Accessibilité Programmée Ad AP Pôle Construction Durable DRIEA UT92 Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie SOMMAIRE Nouveautés réglementaires Commission pour

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

L ACCESSIBILITÉ DES HÔTELS ET DES RESTAURANTS. Les procédures administratives

L ACCESSIBILITÉ DES HÔTELS ET DES RESTAURANTS. Les procédures administratives L ACCESSIBILITÉ DES HÔTELS ET DES RESTAURANTS Les procédures administratives LES GRANDS PRINCIPES Sauf rares exceptions, les travaux concernant un ERP sont soumis à autorisation municipale préalable. Tous

Plus en détail

La loi «handicap» Loi du 11 février 2005. juin 2012 - Christine Leray

La loi «handicap» Loi du 11 février 2005. juin 2012 - Christine Leray La loi «handicap» Loi du 11 février 2005 juin 2012 - Christine Leray r SOMMAIRE Le handicap en France Les situations de handicap La loi du 11 février 2005 Quels bâtiments sont concernés Quelles obligations

Plus en détail

1/4 N 13824*03. N de l autorisation. Le cas échéant, n de la déclaration préalable 1 effectuée au titre du code de l urbanisme :

1/4 N 13824*03. N de l autorisation. Le cas échéant, n de la déclaration préalable 1 effectuée au titre du code de l urbanisme : MINISTÈRE CHARGÉ DE LA CONSTRUCTION Demande d autorisation de construire, d aménager ou de modifier un établissement recevant du public (ERP) Cette demande vaut également demande d approbation d un Agenda

Plus en détail

#accessibleatous GUIDE PRATIQUE POUR RENDRE SES LOCAUX ACCESSIBLES

#accessibleatous GUIDE PRATIQUE POUR RENDRE SES LOCAUX ACCESSIBLES GUIDE PRATIQUE POUR RENDRE SES LOCAUX ACCESSIBLES AVANT LE 27 SEPTEMBRE 2015, ENGAGEZ-VOUS POUR L ACCESSIBILITÉ AVEC LES AGENDAS D ACCESSIBILITÉ PROGRAMMÉE #accessibleatous AGENDA D ACCESSIBILITÉ PROGRAMMÉE

Plus en détail

Aide à l installation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires en zones médicalement sous équipées

Aide à l installation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires en zones médicalement sous équipées Pôle Culture, Sport, Santé, Associations Secteur Santé Aide à l installation des Maisons de Santé Pluridisciplinaires en zones médicalement sous équipées Nom du demandeur: Intitulé du projet : Contact

Plus en détail

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DE COMMERCE Édition Janvier 2015 FICHE N 2D RENDRE MON COMMERCE ACCESSIBLE

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DE COMMERCE Édition Janvier 2015 FICHE N 2D RENDRE MON COMMERCE ACCESSIBLE KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DE COMMERCE Édition Janvier 2015 FICHE N 2D RENDRE MON COMMERCE ACCESSIBLE RAPPEL : Pour les ERP classés 1, 2, 3, 4e catégorie :

Plus en détail

Principaux enjeux de la loi du 11 février 2005. avant l échéance de 2015

Principaux enjeux de la loi du 11 février 2005. avant l échéance de 2015 Principaux enjeux de la loi du 11 février 2005 avant l échéance de 2015 Intervenant : François ALEMANY Chargé d opérations Direction régionale de l environnement, de l aménagement et du logement Limousin

Plus en détail

Les Formalités concernant les. Etablissements Recevant du Public. Cahier Technique n 7

Les Formalités concernant les. Etablissements Recevant du Public. Cahier Technique n 7 Les Formalités concernant les Etablissements Recevant du Public Cahier Technique n 7 Vous êtes exploitant d un Etablissement Recevant du Public (E.R.P.) par exemple un restaurant, une salle de spectacles,

Plus en détail

En voici, entre autres, les raisons principales, car il s agit de dénoncer :

En voici, entre autres, les raisons principales, car il s agit de dénoncer : ARGUMENTAIRES TECHNIQUES POUR REFUSER DE RATIFIER EN L ETAT L ORDONNANCE SUR L ACCESSIBILITE Seconde version suite à la publication de textes réglementaires La publication, entre autres, de l Arrêté du

Plus en détail

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DE COMMERCE Édition Janvier 2015 FICHE N 2B RENDRE MON RESTAURANT ACCESSIBLE

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DE COMMERCE Édition Janvier 2015 FICHE N 2B RENDRE MON RESTAURANT ACCESSIBLE KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DE COMMERCE Édition Janvier 2015 FICHE N 2B RENDRE MON RESTAURANT ACCESSIBLE RAPPEL : Pour les ERP classés 1, 2, 3, 4e catégorie

Plus en détail

Réunion d Information. Hébergements touristiques 2014

Réunion d Information. Hébergements touristiques 2014 Réunion d Information Hébergements touristiques 2014 L accessibilité des Etablissements Recevant du Public Intervention de Gilles TRAHARD Spécialiste national «Hôtels et Hébergements touristiques» SOCOTEC

Plus en détail

PRÉFECTURE DE L AVEYRON. Sous-commission départementale d'accessibilité

PRÉFECTURE DE L AVEYRON. Sous-commission départementale d'accessibilité PRÉFECTURE DE L AVEYRON Sous-commission départementale d'accessibilité Secrétariat : Direction Départementale des Territoires de l'aveyron 9 rue de Bruxelles - Bourran 12033 RODEZ cedex9 Notice d accessibilité

Plus en détail

Nouvelle réglementation accessibilité

Nouvelle réglementation accessibilité PREFET DE TARN-ET-GARONNE Direction départementale des territoires de Tarn-et-Garonne Nouvelle réglementation accessibilité Nouvelle réglementation... Constat d'échec à l'aube de 2015 : décision de compléter

Plus en détail

L ACCESSIBILITÉ DES ERP DE 5ÈME CATÉGORIE

L ACCESSIBILITÉ DES ERP DE 5ÈME CATÉGORIE Loi du 11 février 2005 L ACCESSIBILITÉ DES ERP DE 5ÈME CATÉGORIE 1 02/17/15 Sommaire I. Le handicap, de quoi s agit-il? II. Mise en Œuvre de la réglementation 1. 2. 3. 4. Ce que prévoit la loi : Quoi et

Plus en détail

accessibilité > Les établissements recevant du public > Les installations ouvertes au public

accessibilité > Les établissements recevant du public > Les installations ouvertes au public accessibilité l essentiel > Les établissements recevant du public > Les installations ouvertes au public Loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et

Plus en détail

NOTICE D ACCESSIBILITE AUX PERSONNES HANDICAPEES

NOTICE D ACCESSIBILITE AUX PERSONNES HANDICAPEES NOTICE D ACCESSIBILITE AUX PERSONNES HANDICAPEES ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC RENSEIGNEMENTS GENERAUX COMMUNE DE MONSEGUR (33) DESIGNATION PRECISE DU PROJET MAITRE D OUVRAGE EQUIPE DE MAITRISE D OEUVRE

Plus en détail

SOMMAIRE. Annexe 2 Modèle de demande d autorisation de construire (PC) --------------------- p. 8 à 12

SOMMAIRE. Annexe 2 Modèle de demande d autorisation de construire (PC) --------------------- p. 8 à 12 SOMMAIRE Annexe 1 Composition d un dossier à soumettre à l avis des sous-commissions de sécurité et d accessibilité Autorisation de Travaux) ---------------------------- p. 3 à 7 Annexe 2 Modèle de demande

Plus en détail

Les locaux des professionnels de santé : réussir l accessibilité

Les locaux des professionnels de santé : réussir l accessibilité Les locaux des professionnels de santé : réussir l accessibilité Être prêt pour le 1 er janvier 2015 II. Procédures administratives La loi du 11 février 2005 relative aux personnes handicapées a prévu

Plus en détail

L accessibilité des hôtels, restaurants et commerces de 5 ème catégorie

L accessibilité des hôtels, restaurants et commerces de 5 ème catégorie L accessibilité des hôtels, restaurants et commerces de 5 ème catégorie Guide pratique Règlementation, recommandations et préconisations Préambule 2 Définition d un ERP: Sont considérés comme des Établissements

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

Agendas d accessibilité programmée. ERP (bâtiment) et IOP

Agendas d accessibilité programmée. ERP (bâtiment) et IOP Agendas d accessibilité programmée ERP (bâtiment) et IOP présenté par Eric Heyrman délégation ministérielle à l accessibilité 1 SOMMAIRE Pages 1 - L accessibilité de tous, partout 3 2 - Les évolutions

Plus en détail

Loi du 11 février 2005. L accessibilité des ERP de 5ème catégorie. Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie

Loi du 11 février 2005. L accessibilité des ERP de 5ème catégorie. Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie Loi du 11 février 2005 L accessibilité des ERP de 5ème catégorie Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie WWW.developpement-durable.gouv.fr SOMMAIRE Préambule I. Règles générales

Plus en détail

AGENDAS D ACCESSIBILITÉ PROGRAMMÉE L ESSENTIEL

AGENDAS D ACCESSIBILITÉ PROGRAMMÉE L ESSENTIEL AGENDAS D ACCESSIBILITÉ PROGRAMMÉE L ESSENTIEL OCTOBRE 2014 L agenda d accessibilité programmée Page 1 L ACCESSIBILITÉ DE TOUS, PARTOUT 12 millions de Français déclarent avoir un problème de santé depuis

Plus en détail

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DES COMMERCES Édition Février 2015 FICHE N 4 LES DEMANDES DE DEROGATION

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DES COMMERCES Édition Février 2015 FICHE N 4 LES DEMANDES DE DEROGATION KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DES COMMERCES Édition Février 2015 FICHE N 4 LES DEMANDES DE DEROGATION LES 4 MOTIFS DE DEROGATION FICHE 4 : LES DEMANDES DE DEROGATION

Plus en détail

Dossier de Demande de Subvention

Dossier de Demande de Subvention Dossier de Demande de Subvention De l Opération Collective de Modernisation Avec la participation de : Opération soutenue par l Etat FONDS d INTERVENTION POUR LES SERVICES, L ARTISANAT ET LE COMMERCE COMITE

Plus en détail

LES CONDITIONS D EXERCICE DE LA POLICE DES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC PREALABLE

LES CONDITIONS D EXERCICE DE LA POLICE DES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC PREALABLE LES CONDITIONS D EXERCICE DE LA POLICE DES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC PREALABLE A/ Une réglementation et un contrôle spécifiques - une réglementation fondée sur le Code de la Construction et de

Plus en détail

Questionnaire d étude pour les artisans et les entreprises du bâtiment

Questionnaire d étude pour les artisans et les entreprises du bâtiment Questionnaire d étude pour les artisans et les entreprises du bâtiment Ce formulaire de déclaration de risque concerne : les artisans et les entreprises du bâtiment L attention du demandeur est attirée

Plus en détail

Préfecture des Bouche s du Rhône Direction des Territoires et de la Mer des Bouche s du Rhône. Les commissions d accessibilité (17/06/2014)

Préfecture des Bouche s du Rhône Direction des Territoires et de la Mer des Bouche s du Rhône. Les commissions d accessibilité (17/06/2014) Préfecture des Bouche s du Rhône Direction des Territoires et de la Mer des Bouche s du Rhône Les commissions d accessibilité (17/06/2014) Sommaire 1- La Commission Consultative Départementale de Sécurité

Plus en détail

#accessibleatous AGENDA D ACCESSIBILITÉ PROGRAMMÉE. Questions/réponses sur les agendas d accessibilité programmée (Ad AP)

#accessibleatous AGENDA D ACCESSIBILITÉ PROGRAMMÉE. Questions/réponses sur les agendas d accessibilité programmée (Ad AP) OCTOBRE 2014 #accessibleatous Questions/réponses sur les agendas d accessibilité programmée (Ad AP) Etablissement recevant du public Le 1er janvier 2015 est la date limite pour la mise en accessibilité

Plus en détail

N de l autorisation : AT. N de permis de construire ou d aménager : Date de dépôt en mairie :

N de l autorisation : AT. N de permis de construire ou d aménager : Date de dépôt en mairie : MINISTÈRE CHARGÉ DE LA CONSTRUCTION Dossier spécifique permettant de vérifier la conformité des établissements recevant du public aux règles d accessibilité et de sécurité contre l incendie et la panique

Plus en détail

LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MONTCUQ. Place des Consuls - 46800 MONTCUQ; Tel: 05.65.31.82.19 communaute.communes-montcuq@wanadoo.

LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MONTCUQ. Place des Consuls - 46800 MONTCUQ; Tel: 05.65.31.82.19 communaute.communes-montcuq@wanadoo. 2012 2013 LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MONTCUQ Place des Consuls - ; Tel: 05.65.31.82.19 communaute.communes-montcuq@wanadoo.fr Présentation de la liste des artisans installés sur le territoire de la Communauté

Plus en détail

Formation des élus 20 avril à La Rochelle 23 avril à St Jean-d Angély 24 avril à Saintes et à St Germain de Lusignan. 1) Présentation des Ad AP

Formation des élus 20 avril à La Rochelle 23 avril à St Jean-d Angély 24 avril à Saintes et à St Germain de Lusignan. 1) Présentation des Ad AP Formation des élus 20 avril à La Rochelle 23 avril à St Jean-d Angély 24 avril à Saintes et à St Germain de Lusignan 1) Présentation des Ad AP Intervention DDTM Quelques chiffres 5,4 millions de personnes

Plus en détail

Réunion d'information 27 avril 2015. L'application de la loi accessibilité dans les commerces de proximité «Accès à tout pour tous»

Réunion d'information 27 avril 2015. L'application de la loi accessibilité dans les commerces de proximité «Accès à tout pour tous» Réunion d'information 27 avril 2015 L'application de la loi accessibilité dans les commerces de proximité «Accès à tout pour tous» 1 Plan de la présentation I. Préambule II. Les études, les travaux et

Plus en détail

La construction et les TP en Indre et Loire

La construction et les TP en Indre et Loire Les Collections de l OE2T Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition Août 2013 La construction et les TP en Indre et Loire Chiffres Clés Sommaire 1 Etablissements par secteurs d activités et

Plus en détail

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DES COMMERCES Édition Février 2015 FICHE N 2A RENDRE MON HÔTEL ACCESSIBLE

KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DES COMMERCES Édition Février 2015 FICHE N 2A RENDRE MON HÔTEL ACCESSIBLE KIT D AIDE A LA MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS DE TOURISME ET DES COMMERCES Édition Février 2015 FICHE N 2A RENDRE MON HÔTEL ACCESSIBLE RAPPEL : Pour les ERP classés 1, 2, 3, 4e catégorie : Ces

Plus en détail

1 - Quels sont les principaux obstacles rencontrés à la mise en accessibilité?

1 - Quels sont les principaux obstacles rencontrés à la mise en accessibilité? 1 Audition de Claire-Lise Campion C.E.S.E. 30 avril 2014 Seul le prononcé fait foi 1 - Quels sont les principaux obstacles rencontrés à la mise en accessibilité? Rappel : la loi du 11 février 2005 prévoit

Plus en détail

A4 BÂTIMENTS : RECEVOIR TOUS LES PUBLICS

A4 BÂTIMENTS : RECEVOIR TOUS LES PUBLICS A4 BÂTIMENTS : RECEVOIR TOUS LES PUBLICS Organisateur INSET DE MONTPELLIER Animateur Serge MASSIS, Directeur des Études urbaines, Ville de Cannes, AITF (Association des ingénieurs territoriaux de France)

Plus en détail

Programme Local de l Habitat 2013-2018

Programme Local de l Habitat 2013-2018 Programme Local de l Habitat 2013-2018 Fiche-action n 2 Axe 1 : «Assurer et soutenir financièrement une répartition équilibrée de la production sociale» REGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES AU LOGEMENT LOGEMENTS

Plus en détail

Accessibilité des ERP existants

Accessibilité des ERP existants CONSEIL D ARCHITECTURE D URBANISME ET DE L ENVIRONNEMENT DU TARN Accessibilité des ERP existants 27 janvier 2015 www.caue-mp.fr 188, rue de Jarlard 81000 ALBI - Tél : 05 63 60 16 70 - Fax : 05 63 60 16

Plus en détail

l atelier «Mise en conformité du cadre bâti»

l atelier «Mise en conformité du cadre bâti» l atelier «Mise en conformité du cadre bâti»» Rappel réglementaire» Cas pratiques La mise en conformité «accessibilité et qualité d usage» du patrimoine existant ne se fera pas d un seul coup RAPPEL DES

Plus en détail

ARRA HLM Réseau des acteurs de la ville

ARRA HLM Réseau des acteurs de la ville ARRA HLM Réseau des acteurs de la ville «Des coûts de production du logement social en Rhône-Alpes aux enjeux partagés par les partenaires pour produire plus, mieux et abordable» Vendredi 26 juin 2009

Plus en détail

N SIRET : N PACAGE : attribué par l INSEE lors d une inscription au répertoire national des entreprises Concerne uniquement les agriculteurs

N SIRET : N PACAGE : attribué par l INSEE lors d une inscription au répertoire national des entreprises Concerne uniquement les agriculteurs Mise à jour : le 07/04/11 AXE 3 QUALITE DE LA VIE EN MILIEU RURAL ET DIVERSIFICATION DE L ECONOMIE RURALE DEMANDE UNIQUE DE SUBVENTION MULTIFINANCEURS SERVICES DE BASE POUR L ECONOMIE ET LA POPULATION

Plus en détail

Sommaire. Sommaire. 1. Mon établissement 1.1 Pourquoi rendre mon établissement accessible? 1.2 Formation et sensibilisation du personnel

Sommaire. Sommaire. 1. Mon établissement 1.1 Pourquoi rendre mon établissement accessible? 1.2 Formation et sensibilisation du personnel Sommaire Sommaire 1. Mon établissement 1.1 Pourquoi rendre mon établissement accessible? 1.2 Formation et sensibilisation du personnel 2. La réglementation 2.1 Quelles sont mes obligations en tant qu hôtelier?

Plus en détail

COMMERCES. Auto-évaluation accessibilité ERP existants 5 ème catégorie

COMMERCES. Auto-évaluation accessibilité ERP existants 5 ème catégorie Auto-évaluation(1) Accessibilité locaux existants ERP 5 ème catégorie (Est considéré comme Etablissement Recevant du Public de 5 ème catégorie tout magasin de vente dans lequel l effectif du public admis

Plus en détail

Groupements d entreprises offre globale: retours d expériences

Groupements d entreprises offre globale: retours d expériences Groupements d entreprises offre globale: retours d expériences NORDBAT 2012 Qu est ce qu un groupement permanent d entreprises d offre globale? - Notion de groupement permanent Un certain nombre d entreprises

Plus en détail

D ACHEVEMENT DES TRAVAUX ET AUTRES ACTIONS DE MISE EN ACCESSIBILITE

D ACHEVEMENT DES TRAVAUX ET AUTRES ACTIONS DE MISE EN ACCESSIBILITE Direction Départementale des Territoires de la Haute-Savoie service habitat/pôle bâtiment durable Notice d'accessibilité des personnes à mobilité réduite aux Établissements et Installations ouvertes au

Plus en détail

AIDES A L AMÉLIORATION DE L HABITAT PRIVÉ

AIDES A L AMÉLIORATION DE L HABITAT PRIVÉ AIDES A L AMÉLIORATION DE L HABITAT PRIVÉ PLAN RÉNOVATION CONFORT EN BEAUVAISIS «Bien chez soi» Règlement des actions communautaires Période 2015-2016 La communauté d agglomération du Beauvaisis met en

Plus en détail

Guide d accessibilité aux commerces des personnes en situation de handicap. Informations à l usage des commerçants. Êtes-vous prêts?

Guide d accessibilité aux commerces des personnes en situation de handicap. Informations à l usage des commerçants. Êtes-vous prêts? Nouvelles normes : commerces, services... Êtes-vous prêts? Guide d accessibilité aux commerces des personnes en situation de handicap Informations à l usage des commerçants CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE

Plus en détail

Accessibilité locaux existants ERP 5ème catégorie

Accessibilité locaux existants ERP 5ème catégorie Auto-évaluation(1) Accessibilité locaux existants ERP 5 ème catégorie (Est considéré comme Etablissement Recevant du Public de 5 ème catégorie tout magasin de vente dans lequel l effectif du public admis

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

Le Fonds de solidarité pour le logement (FSL)

Le Fonds de solidarité pour le logement (FSL) Le Fonds de solidarité pour le logement (FSL) Pour faciliter vos démarches et bénéficier d une aide du FSL Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Vous avez des droits en matière de logement a Vos droits

Plus en détail

LES NORMES DES CABINETS MEDICAUX

LES NORMES DES CABINETS MEDICAUX Fiche technique n 4 LES NORMES DES CABINETS MEDICAUX Sources : CNOM, ANGAK, code de la construction et de l habitation 2010, Ministère de la santé Loi du 11/02/2005 pour l égalité des droits et des chances,

Plus en détail

Article 2 L OPAH-RU et la Campagne incitative de ravalement de façades

Article 2 L OPAH-RU et la Campagne incitative de ravalement de façades PREAMBULE Dans le cadre de la convention de l Opération Programmée d Amélioration de l Habitat de Renouvellement Urbain (OPAH-RU) du centre médiéval, signée le 22 Octobre 2012, la Ville de Toul s engage

Plus en détail

Intitulé du projet : ... Coût total du projet en HT : (cf tableau des dépenses/recettes)

Intitulé du projet : ... Coût total du projet en HT : (cf tableau des dépenses/recettes) DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION FILIERE TOURISME D AFFAIRE Intitulé du projet : Coût total du projet en HT : (cf tableau des dépenses/recettes) Montant de la subvention sollicitée :.. (cf tableau des

Plus en détail

Guide pour la création d une MAM

Guide pour la création d une MAM LES MAISONS D ASSISTANTS MATERNELS Guide pour la création d une MAM Commission Départementale d Accueil du Jeune Enfant Le cadre législatif La loi n 2010-625 du 9 juin 2010 relative à la création des maisons

Plus en détail

Supplément au guide :

Supplément au guide : Supplément au guide : De très nombreuses aides peuvent financer une partie des frais liés à vos travaux de rénovation (prestations d études, diagnostics, prestations de maîtrise d œuvre fourniture et pose

Plus en détail

Les Rendez-Vous. Chambre de Commerce et d'industrie de Strasbourg. de l'hôtellerie Restauration. Le 24 Mai 2011

Les Rendez-Vous. Chambre de Commerce et d'industrie de Strasbourg. de l'hôtellerie Restauration. Le 24 Mai 2011 Chambre de Commerce et d'industrie de Strasbourg Les Rendez-Vous de l'hôtellerie Restauration Le 24 Mai 2011 Le rôle de la sous-commission départementale d'accessibilité (SCDA) et le dispositif dérogatoire

Plus en détail

LES TRAVAUX SUR LE PATRIMOINE BÂTI

LES TRAVAUX SUR LE PATRIMOINE BÂTI LES TRAVAUX SUR LE PATRIMOINE BÂTI À VERSAILLES Versailles a su conserver son remarquable patrimoine architectural. Chacun de nous l apprécie, le respecte et le valorise afin que notre ville conserve l

Plus en détail

Opération. de l Habitat

Opération. de l Habitat Communauté de Communes du Pays d Azay-le-Rideau Opération Programmée d Amélioration de l Habitat Etude pré opérationnelle Opération Mission de suivi et Locale d animation pour un programme d intérêt d

Plus en détail

NOTICE D ACCESSIBILITÉ

NOTICE D ACCESSIBILITÉ NOTICE D ACCESSIBILITÉ POUR LES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC à joindre à la demande de permis de construire ou d'autorisation de travaux Textes de référence : Loi n 2005-102 du 11 février 2005, Décret

Plus en détail

GUIDE DES ARTISANS LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MONTCUQ. Le guide :

GUIDE DES ARTISANS LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MONTCUQ. Le guide : LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MONTCUQ Année 2011 GUIDE DES ARTISANS Le guide : Présentation de la liste des artisans installés sur le territoire de la Communauté de Communes ( c oordonnées, adresse, domaine

Plus en détail

Direction départementale Des territoires de l'orne - 1 -

Direction départementale Des territoires de l'orne - 1 - Direction départementale Des territoires de l'orne Service Habitat Construction Bureau Constructions Durables Et accessibilité Cité administrative place du Général Bonet, BP 537 61007 Alençon cedex Travaux

Plus en détail

Conditions Générales d Intervention du CSTB pour la délivrance d une HOMOLOGATION COUVERTURE

Conditions Générales d Intervention du CSTB pour la délivrance d une HOMOLOGATION COUVERTURE DEPARTEMENT ENVELOPPES ET REVETEMENTS Constructions Légères et Couvertures Conditions Générales d Intervention du CSTB pour la délivrance d une HOMOLOGATION COUVERTURE Livraison Cahier V1 de Mars 2010

Plus en détail

ASSURE 1- NATURE DE L ENTREPRISE : EURL SARL SA ETS ENTREPRISE MR AUTRE NOM DE L ENTREPRISE : NOM ET PRENOM DU GERANT :

ASSURE 1- NATURE DE L ENTREPRISE : EURL SARL SA ETS ENTREPRISE MR AUTRE NOM DE L ENTREPRISE : NOM ET PRENOM DU GERANT : Proposition d Assurance Responsabilité Civile et décennale des Entreprises de Construction A retourner par Fax au 04 37 24 52 79 ou par mail à narjisse.boughanemi@entrepreneursdelacite.org Tél : 04 37

Plus en détail

Les attestations. Auxerre, le 19 avril 2012. Fabien AURIAT. Florian SÉMENTA. CETE de Lyon/DLA/GBA/CIBEE. 27 septembre 2010

Les attestations. Auxerre, le 19 avril 2012. Fabien AURIAT. Florian SÉMENTA. CETE de Lyon/DLA/GBA/CIBEE. 27 septembre 2010 Les attestations Auxerre, le 19 avril 2012 Fabien AURIAT Florian SÉMENTA 27 septembre 2010 CETE de Lyon/DLA/GBA/CIBEE Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail