CENTRE HOSPITALIER DE GUINGAMP. 17 rue d Armor GUINGAMP. Tél Tél Fax

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CENTRE HOSPITALIER DE GUINGAMP. 17 rue d Armor 22 205 GUINGAMP. Tél 02 96 32 21 04. Tél 02 96 61 42 38 Fax 02 96 61 42 37"

Transcription

1 17 re d Aror GUINGAMP Tél Maitre d Œvre : Didier COLDEFY Architecte DPLG 7, bd de la Cone SAINT-BRIEUC Tél Fax Mise en service incendie d service de radiologie et aénageent d n service de dialyse DCE LOT N 12 PLOMBERIE SANITAIRE / CHAUFFAGE / VENTILATION BUREAU D ETUDES TECHNIQUES ACF ingénierie 2, re Villiers de l Isle Ada PLERIN Tél Fax

2 Lot n 12 Ploberie sanitaire / Chaffage / Ventilat ion 1 - GENERALITES DEFINITION DU PROJET PIECES JOINTES PIECES A FOURNIR PAR LES CONCURRENTS INDICATION DU MATERIEL VARIANTES PLANS D EXECUTION PRESCRIPTIONS TECHNIQUES RAPPEL DES NORMES PIECES A FOURNIR PAR L'ENTREPRISE RESPONSABILITES DE L'ENTREPRISE CONTACTS AVEC LES SERVICES PUBLICS ET PRIVES QUALITE ET ORIGINE DES MATERIAUX RESPONSABLE DE L'EXECUTION ORGANISATION DU CHANTIER DELAIS - PENALITES MODIFICATIONS DE PRESTATIONS EN COURS D'EXECUTION ESSAIS RECEPTION DES INSTALLATIONS GARANTIE DE L'ENTREPRISE FORMATION DU PERSONNEL D EXPLOITATION NETTOYAGE STOCKAGE PROTECTION DES OUVRAGES CONSISTANCE DES TRAVAUX DE CHAUFFAGE DESCRIPTION GENERALE LIMITES DE PRESTATIONS BASES DES CALCULS CLAUSES TECHNIQUES GENERALES CHAUFFAGE INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE A EAU CHAUDE REGULATION INSTALLATIONS ELECTRIQUES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CHAUFFAGE TRAVAUX DANS LA SOUS STATION EXISTANTE POMPES DE CIRCULATION VANNES D'ARRET ET ACCESSOIRES TUYAUTERIES CALORIFUGE RADIATEURS PANNEAUX RAYONNANTS ARMOIRE ELECTRIQUE TRAVAUX DE DEPOSE TRAVAUX DIVERS MAIN D ŒUVRE CONSISTANCE DES TRAVAUX DE VENTILATION / DESENFUMAGE LIMITES DE PRESTATIONS BASES DES CALCULS CLAUSES TECHNIQUES GENERALES VENTILATION VENTILATION INSTALLATIONS ELECTRIQUES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES VENTILATION VENTILATION MECANIQUE CONTROLEE DOUBLE FLUX DIALYSE Avril 2012

3 Lot n 12 Ploberie sanitaire / Chaffage / Ventilat ion RAFRAICHISSEMENT LOCAL «DETENTE BRANCARDIERS» OPTION ELECTRICITE TRAVAUX DE DEPOSE TRAVAUX MODIFICATIFS CONSISTANCE DES TRAVAUX DE DESENFUMAGE DESCRIPTION GENERALE TRAVAUX ANNEXES A LA CHARGE DU PRESENT LOT CONCEPTION CLAUSES TECHNIQUES GENERALES DE DESENFUMAGE GENERALITES EXTRACTEURS GAINES D'INTRODUCTION D'AIR GAINES D'EXTRACTION GRILLES VOLETS COUPE FEU (EXTRACTION ET INTRODUCTION) RACCORDEMENTS ELECTRIQUES TRAVAUX DIVERS MISE EN ŒUVRE CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES DE DESENFUMAGE CIRCULATION CIRCULATION CIRCULATION CIRCULATION TRAVAUX DIVERS PRESCRIPTIONS GENERALES PLOMBERIE DEFINITION DU PROJET PIECES JOINTES PIECES A FOURNIR PAR LES CONCURRENTS INDICATION DU MATERIEL VARIANTES PLANS D'EXECUTION PRESCRIPTIONS TECHNIQUES - RAPPEL DES NORMES PIECES A FOURNIR PAR L'ENTREPRISE RESPONSABILITES DE L'ENTREPRISE CONTACTS AVEC LES SERVICES PUBLICS ET PRIVES QUALITE ET ORIGINE DES MATERIAUX RESPONSABLE DE L'EXECUTION ORGANISATION DU CHANTIER - DELAIS - PENALITES MODIFICATIONS DE PRESTATIONS EN COURS D'EXECUTION ESSAIS RECEPTION DES INSTALLATIONS GARANTIE DE L'ENTREPRISE FORMATION DU PERSONNEL D'EXPLOITATION NETTOYAGE STOCKAGE PROTECTION DES OUVRAGES CONSISTANCE DES TRAVAUX PLOMBERIE DESCRIPTION GENERALE LIMITES DE PRESTATIONS CLAUSES TECHNIQUES GENERALES PLOMBERIE BASES TECHNIQUES ET HYPOTHESES DE CALCULS APPAREILS SANITAIRES PRODUCTION D'EAU CHAUDE Avril 2012

4 Lot n 12 Ploberie sanitaire / Chaffage / Ventilat ion PRESSION D'EAU DISTRIBUTIONS INTERIEURES EAU FROIDE - EAU CHAUDE - RECYCLAGE CALORIFUGE DES TUYAUTERIES EVACUATIONS EAUX USEES QUALITE ACOUSTIQUE DES INSTALLATIONS SECURITE CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PLOMBERIE APPAREILS SANITAIRES PRODUCTION D EAU CHAUDE PRESSION D'EAU DISTRIBUTIONS EAU FROIDE - EAU CHAUDE - RECYCLAGE CONTROLE CALORIFUGE EVACUATIONS EAUX USEES EVACUATIONS APPAREILS SANITAIRES EVACUATIONS SERVICE DIALYSE VENTILATIONS PRIMAIRES TRAITEMENT ACOUSTIQUE SECURITE TRAVAUX DE DEPOSE TRAVAUX DIVERS MAIN D'ŒUVRE Avril 2012

5 Lot n 12 Ploberie sanitaire / Chaffage / Ventilat ion 1 - GENERALITES DEFINITION DU PROJET Le présent docent contient les spécifications techniqes détaillées (STD) concernant la réalisation des installations de chaffage, ventilation rafraîchisseent et désenfage dans le cadre de l aénageent d service de dialyse a centre hospitalier de Gingap. Cette étde a été réalisée par le Brea d'etdes : ACF ingénierie 2, re Villiers de l Isle Ada BP PLERIN CEDEX e.ail : Le brea d'étdes se tient à la disposition des entreprises por tot reigneent o ne éventelle consltation des plans d'étdes. L'entreprise devra prévoir dans son offre tos les travax indispables afin d'assrer l'achèveent coplet des ovrages qi concernent son lot sans q'elle pisse prétendre à acne ajoration d prix forfaitaire por raison d'oission dans les plans o descriptif. NOTA IMPORTANT Chaqe soissionnaire est invité à se rendre sr site por apprécier a iex les sggestions et difficltés de ise en œvre. Préalableent à l établisseent de son offre, il prendra connaissance : - De l état des liex - Des conditions d accès a chantier. - Des conditions d installation de atériel de chantier - Des possibilités de stockage des atériax - Des possibilités d alientations en énergies. - Des conditions d évacations des déchets et gravois. - Et d ne anière générale, de totes les conditions d exéction des travax qi li sont deandés. La reise de son offre spposera qe l entreprener ara satisfait à cette visite et q il ara établi ses prix en conséqence PIECES JOINTES Le présent docent est coplété par n cadre de borderea, les plans de principe des installations et les plans architectes PIECES A FOURNIR PAR LES CONCURRENTS L'entreprener devra reettre à l'appi de sa soission : Un devis descriptif détaillé spécifiant principaleent : - Les arqes et les types des appareils, - Lers caractéristiqes techniqes (débits, haters anoétriqes, vitesses de rotation, - rendeents, pissances oters...), - Les caractéristiqes de fabrication (en particlier la définition de ces caractéristiqes - devra être sffisaent explicite) - Les caractéristiqes de pose particlière faisant l'objet de contraintes por les atres corps d'état, - Les caractéristiqes de finition (peintre, revêteent...), - Les listes de références d atériel proposé. La liste exacte des travax non copris ne faisant pas partie de sa spécialité Avril 2012

6 Lot n 12 Ploberie sanitaire / Chaffage / Ventilat ion Le soissionnaire ne devra en acn cas faire sage de la forle "tos atériels et travax non expliciteent précisés o définis". Un devis qantitatif estiatif coprenant : - Les qantités. - Les prix détaillés par poste. - Les prix nitaires. Responsable L'indication d no de la personne responsable de l'étde povant fornir tos reigneents tiles lors d dépoilleent des offres. Et totes atres pièces deandées a Cahier des Clases Particlières. NOTES IMPORTANTES La liste des docents ci-desss n'est pas liitative. Elle représente n ini fate dqel l'offre présentée serait ssceptible de ne pas être prise en considération. Lors de la signatre d arché, l'entreprise retene devra signer totes les pièces d arché INDICATION DU MATERIEL Les arqes des fabricants désignés sont coniqées à titre indicatif. Elles ont por bt d'éclairer les candidats sr les qalités iniales à ettre en oevre. Le atériel éventelleent odifié devra être signalé par les candidats sr ne notice explicative jointe avec le borderea de décoposition des prix. Le changeent de fabricant devra correspondre a ini iposé o bien apporter des aéliorations techniqes sr les caractéristiqes sivantes : Soplesse de fonctionneent pls conséqente Stabilité a fe pls conséqente. Nivea sonore inférier o éqivalent garanti par le constrcter. Longévité spériere. Rédction des coûts d'exploitation et d'entretien. La aîtrise d'œvre restera, dans tos les cas, sele jge de l'acceptation des atériels proposés en variante par l'entreprener VARIANTES Les candidats aront la possibilité de proposer des variantes. Totefois celles-ci devront être présentées sos fore d'n borderea de prix et accopagnées des docents sivants : Un descriptif techniqe Une docentation techniqe des atériels proposés. Les avis techniqes éventels Un descriptif des aéliorations apportées : fiabilité, rédction des coûts d'installation, d'exploitation, etc PLANS D EXECUTION Les plans de réservations et d'attentes seront fornis par l'entreprise adjdicataire et transis a BE béton et ax entreprises concernées. L'entreprise sera tene de vérifier sr le site la concordance de ces réservations, perceents et attentes avec ses plans. Les plans d exéction, d'atelier, de détails, de récoleent seront réalisés par l'entreprise adjdicataire et contrôlés par le Maître d'œvre et le B.E.T PRESCRIPTIONS TECHNIQUES RAPPEL DES NORMES Avril 2012

7 Lot n 12 Ploberie sanitaire / Chaffage / Ventilat ion Les travax seront exéctés conforéent ax nores, règleents et prescriptions techniqes en viger. A cet effet, l'entreprise devra s'assrer d respect des conditions ini concernant la qalité physicochiiqe de l'ea. Saf dérogation expliciteent indiqée dans le présent docent, l'eble des fornitres et des travax sivants sera confore ax docents concernant la qalité de l'ea : Le code de la santé pbliqe Totes les circlaires Tos les arrêtés Tos les décrets Totes les directives Tos les avis Totes les nores AFNOR Totes les recoandations Tos les gides techniqes Tos les DTU. et ax docents sivants : Tos les règleents de sécrité contre les risqes d'incendie et de paniqe dans cet établisseent classé. Tos les règleents sanitaires. Totes les nores U.T.E. Totes les nores françaises NF et Eropéennes EN Totes les ises à jor antérieres a 30 d ois précédent la datation d présent devis descriptif. Dans l'eble tos les textes, docents, décrets et arrêtés officiels obligatoires qi sont réptés conns dans ler eble par l'entreprise qi ne porra prétendre à pls vale en cas le litige et de ise en conforité éventelle PIECES A FOURNIR PAR L'ENTREPRISE L'adjdicataire d présent lot devra fornir les pièces sivantes : Avant le coenceent des travax L'entreprise reettra en qatre exeplaires à l'approbation d Maître de l'ovrage, d Maître d'oevre et d brea d'étdes les docents sivants, conforéent a planning d'exéction : - les plans de réservations, de perceents, d'attentes, électricité... - les fiches techniqes précisant les caractéristiqes exactes d atériel, les divers agréents (CSTB, avis techniqes, procès-verbax, etc...), - les plannings d'étdes, de coandes, d'approvisionneents, - les plans de détails, d'atelier, de ontage, - les schéas électriqes, - les schéas des locax techniqes. Drant cette phase de l'exéction, l'entreprise présentera les échantillons des atériels. Avant la réception des travax L'entreprise devra fornir : - 3 séries de tos les plans et schéas des installations confores ax installations exéctées, - 1 série des docents ci-desss sr spport inforatiqe a forat DXF o DWG. - 3 séries de noenclatres de tot le atériel installé avec fiches techniqes et indications de la provenance, - 3 exeplaires de carnet de résltats d'essais, conforéent a prograe défini, - 3 exeplaires des notices d'entretien et de condite des installations avec les schéas reignés (pressions, débits, pissances, points de consigne, plages de réglages, etc.), - 3 listes des pièces de rechange et atériel consoable, - Adresses de fornissers, néros de téléphone, no de la personne à contacter. - Les docents nécessaires por l'élaboration d dossier S.S.I RESPONSABILITES DE L'ENTREPRISE Avril 2012

8 Lot n 12 Ploberie sanitaire / Chaffage / Ventilat ion L'acceptation par le Maître d'ovrage d projet présenté, ainsi qe tos les calcls, dessins graphiqes et corbes s'y rattachant, ne diine en rien la responsabilité de l'entreprener. L'entreprener est répté avoir pris connaissance des prestations d'eble des atres corps d'état dont il devra tenir copte por son étde et sa reise de prix (se reporter à tos les lots por description précise). Il obtiendra tot reigneent copléentaire après de l'architecte afin de travailler en étroite et parfaite coordination avec l'eble des atres corps d'état concernés. Il appartient à ce dernier d'établir son étde por qe les prix nitaires et le prix global q'il indiqera soient calclés en tenant copte des dispositifs, diaètres, sections de gaines, caractéristiqes d atériel, des difficltés d'exéction et des ipératifs d Maître d'ovrage, etc. En tote circonstance, l'entreprener deere sel responsable de tos doages o accidents casés à des tiers, lors o par site de l'exéction des travax résltant, soit de son propre fait, soit de son personnel (voir C.C.P.) CONTACTS AVEC LES SERVICES PUBLICS ET PRIVES L'entreprise sera chargée d'établir à ses frais tos les contacts avec les services pblics et privés, afin d'assrer ne parfaite réalisation des installations. Ces déarches s'effecteront sos le contrôle et en accord avec le Maître d'ovrage QUALITE ET ORIGINE DES MATERIAUX L'entreprise adjdicataire devra présenter n échantillonnage coplet des atériax tilisés. Por le atériel spécifiqe, l'entreprener fornira por chaqe appareil, ne docentation coplète, accopagnée des caractéristiqes techniqes et des procès-verbax d'essais en sine. L'eploi de atériax, procédés, éléents o éqipeents noveax sera sbordonné à l'avis techniqe d'organises officiels tels qe : C.S.T.B., etc. Les arqes de fabricant désignées dans le descriptif sont données à titre indicatif. Cependant, la qalité, les caractéristiqes et l'aspect devront correspondre. En cas de litige entre le Maître d'oevre et l'entreprise, les arqes et types de atériel indiqés li seront iposés, sans sppléent de prix RESPONSABLE DE L'EXECUTION L'entreprener désignera, dès la passation d arché, n responsable de l'exéction qi devra être l'niqe interlocter face ax représentants des Maîtres d'oevre et d'ovrage. Cette personne devra avoir totes les copétences reqises por répondre à totes les qestions concernant les installations, et ceci, pendant la DUREE INTEGRALE d'étde et d'exéction des travax ORGANISATION DU CHANTIER DELAIS - PENALITES L'entreprise se reportera ax prescriptions fixées par le Cahier des Clases Particlières MODIFICATIONS DE PRESTATIONS EN COURS D'EXECUTION Acn changeent a projet reten ne porra être apporté en cors d'exéction, sans l'atorisation expresse d Maître de l'ovrage. Les frais résltant des changeents non atorisés et totes lers conséqences, ainsi qe tos travax sppléentaires exéctés sans écrit, seront à la charge de l'entreprise ESSAIS Lorsqe les installations seront terinées et qe les divers réglages aront été effectés, l'entreprener d présent lot devra procéder à ses frais, ax essais et vérifications de conforité avec les prestations de son arché. Des essais seront effectés à la diligence d aître d'œvre en présence d Brea d'etdes. L'entreprener sera ten de s'y faire représenter, de fornir tos les appareils et de prévoir tos les accessoires nécessaires à ces essais Avril 2012

9 Lot n 12 Ploberie sanitaire / Chaffage / Ventilat ion Les essais et vérifications seront effectés par références ax règleents et nores applicables. Dans l'hypothèse où des insffisances seraient notées site ax essais, il sera deandé et dû par le présent lot tos les ovrages nécessaires por aéliorer ces insffisances, et ce, sans ajoration de prix de son arché. L'approbation de la qalité d atériel ne relèvera en acn cas l'entreprener de ses obligations contractelles, sa responsabilité deerant entière RECEPTION DES INSTALLATIONS Période d'essai Une période d'n ois sera préve por les réglages et essais avant réception ; cette phase s'effectera en dehors des périodes de fonctionneent des installations relatives ax besoins d chantier. Drant cette phase, l'entreprener devra l'assistance a brea de contrôle et a Maître d'œvre dans le cadre de ler ission respective ainsi qe tos les frais de ain d'œvre et d'entretien à l'exception de cex concernant la fornitre de l'ea, d cobstible et de l'électricité. Les réceptions des installations seront confores à la nore NF P 03.OO1 de novebre Deande de réception Elle sera adressée par l'entreprise a Maître de l'ovrage qi signalera par lettre recoandée avec avis de réception, qe les ovrages porront être réceptionnés à partir d'ne date q'il fixera, et dans n délai de dex à dix jors sivant l'envoi de la deande. Si le Maître d'ovrage estie qe les travax sont terinés, il porra li-êe provoqer la réception. A cette date, tos les ovrages prévs a Marché devront être entièreent exéctés. Visite de réception Elle ara lie en présence d Maître d'ovrage, de ses représentants et de l'entreprener. Drant cette visite, il sera procédé ax essais et à la vérification des perforances de l'installation. Procès-verbal A l'isse de la visite, la décision (réception avec o sans réserve, o refs de réception), sera consignée sr n procès-verbal, la date de réception étant celle d dernier jor de la visite. Réception avec réserves Si le procès-verbal fait état des réserves otivées par des oissions o iperfections, l'entreprener disposera d'n délai, saf accord con, de 30 jors, à copter d jor de la réception d procès-verbal por exécter les travax deandés ; passé ce délai, le Maître d'ovrage fera exécter ces travax ax frais, risqes et périls de l'entreprise défaillante. A l'achèveent des travax, l'entreprener deandera la levée des réserves. Entrée en possession par le Maître d'ovrage Le Maître d'ovrage entrera en possession des ovrages, dès notification favorable d procès-verbal de réception GARANTIE DE L'ENTREPRISE La période de garantie portera sr n an à copter de la date de réception. Le Maître de l'ovrage se réservera le droit de procéder pendant la période de garantie à totes novelles séries d'essais q'il jgera nécessaires après avoir averti l'entreprise en teps tile. Drant cette période, l'entreprise sera tene de reédier à tos désordres noveax y copris dans les travax ; elle devra procéder à ses frais (pièces et ain d'œvre) a replaceent de tot éléent défectex de l'installation Avril 2012

10 Lot n 12 Ploberie sanitaire / Chaffage / Ventilat ion L'entreprise disposera d'n délai de 30 jors saf accord contraire avec le Maître d'ovrage por reédier ax désordres dès notification de cex-ci ; passé ce délai, le Maître de l'ovrage porra faire exécter ces travax ax frais, risqes et périls de l'entreprener défaillant. Totefois, cette garantie ne covrira pas : - Les travax d'entretien norax ainsi qe les atières consoables, - Les réparations qi seront les conséqences d'n abs d'sages, - Les doages casés par les tiers FORMATION DU PERSONNEL D EXPLOITATION Le titlaire d présent lot sera ten de ettre à disposition d Maître de l'ovrage, le personnel qalifié por assrer la foration des personnes devant asser le fonctionneent et la aintenance des différentes installations NETTOYAGE L'entreprener devra l'entretien peranent de ses liex de travail. Il sera ten d'évacer ses gravats et eballages à la décharge, à ses frais. Chaqe jor, l'entreprise assrera n nettoyage d chantier : - dans chaqe local, après travax ; - à la fin de chaqe jornée, tos les gravois seront raassés et évacés STOCKAGE Les atériels seront entreposés obligatoireent à l'extérier d bâtient, dans des abris aénagés ax frais de l'entreprener. Les eplaceents des baraqes et bennes seront sois à l'agréent d Maître d'ovrage PROTECTION DES OUVRAGES L'entreprener sera responsable de la bonne conservation de ses ovrages et éqipeents, dont il devra assrer la protection jsq'à la livraison d chantier Avril 2012

11 Lot n 12 Ploberie sanitaire / Chaffage / Ventilat ion 2 - CONSISTANCE DES TRAVAUX DE CHAUFFAGE DESCRIPTION GENERALE Ils coprendront : - Le raccordeent sr la sos station existante et la création d n résea «Dialyse» - La création d n circit radiaters - Chaffage par radiaters acier et panneax rayonnants LIMITES DE PRESTATIONS MAITRE D OUVRAGE LOT CHAUFFAGE Modle GTC / réglation. LOT GROS OEUVRE Réservations sivants plans cotés. LOT PEINTURE Peintre définitive sr les tyateries apparentes. Vanne 3 voies, sonde de départ. LOT CHAUFFAGE Plans cotés de réservations. Calfetreent dans le atéria d origine des réservations et perceents. LOT CHAUFFAGE Peintre antiroille sr totes tyateries. Peintre définitive sr les tyateries en sos-station BASES DES CALCULS Les calcls et dispositions techniqes seront établies conforéent ax dispositions sivantes qi doivent condire à la déterination d ini aqel doivent répondre les installations. Totefois, l'installater devra s'assrer dans tos les cas qe les installations ainsi calclées perettront de respecter les conditions spécifiées a devis descriptif Tepératres Hygroétrie Conditions extérieres de base : HIVER : -7 C / 90% ETE : 32 C / 40% Conditions intérieres de base : La tepératre de l'air a centre des pièces, à 1,50 d sol et hors apports solaire sera de 21 C dans la dialyse et de 19 C dans les atres locax Ecarts de tepératre Les débits d'ea alientant en ea chade les éetters seront calclés por n écart axi de 15 C (75/60 C) Pertes de charges des circits d'ea Les pertes de charge linéaires des circits défavorisés n'excèderont pas 15 de CE par ètre. Les excédents de pression seront absorbés par des organes de réglage. La vitesse de circlation ne sera pas spériere à 1/s Avril 2012

12 Lot n 12 Ploberie sanitaire / Chaffage / Ventilat ion 3 - CLAUSES TECHNIQUES GENERALES CHAUFFAGE INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE A EAU CHAUDE Popes de circlation Les popes de circlation seront d type centrifge à fonctionneent silenciex. Les pièces en contact avec l'ea seront en acier inoxydable. Chaqe pope devra être déontable par l'interédiaire de brides, contrebrides, joints et bolons. Les popes seront sélectionnées en prenant les valers édianes (débits, pressions) données par le fabricant et devront correspondre ax besoins de chaqe circit. Elles seront réglables en vitesse de fonctionneent. De préférence, elles seront sélectionnées por ne vitesse de rotation axi de tr/n Accessoires chafferie Les vannes d'arrêt seront à passage intégral et boissea sphériqe en laiton chroé o à papillon sivant le diaètre. Des robinets de vidange à boissea seront répartis sr l'installation por des travax éventels. Le contrôle des tepératres sera assré par des theroètres à cadran et plonger placés sr les différents circits. Des anoètres gradés en bars perettront le contrôle des pressions aont et aval de chaqe accélérater. Por liiter les phénoènes de corrosion, les systèes de dégazage atoatiqes seront jdicieseent répartis sr l'installation Distribtion Les canalisations seront réalisées en tbe acier tarif 1 et 10 sivant le diaètre, en tbe civre o en tbe lticoches sivant le cas. Le tracé des canalisations sera étdié en fonction des critères de techniqe dans la chafferie o la présentation sera étdiée. Totes les traversées de dalles, rs, cloisons seront éqipées de forreax étalliqes o PVC perettant la libre dilatation des tyateries. Les fixations seront appropriées à chaqe local : Colliers avec bages isolantes, Spports profilés. Ler espaceent sera fonction d nobre et d diaètre des tbes. Ils ne devront ni créer, ni transettre de brits. Les dilatations seront de préférence absorbée par le tracé des canalisations, à défat il sera prév des lyres et points fixes.. Totes les canalisations acier et les spports recevront dex coches de peintre antiroille résistant à la tepératre d flide, et ne coche de finition en chafferie. Les distances axi adissibles entre 2 spports seront les sivantes : Tyateries civre acier Diaètre inférier o égal à 20 1,25 1,50 Diaètre inférier de 21 à 40 incls 1,80 2,25 Diaètre inférier égal o spérier à 41 2,50 3,00 Dans tos les cas n spport devra être prév à chaqe code et totes les liaisons ax appareils (popes, batterie, échangers, etc...) devront être réalisées de façon telle qe le poids de la tyaterie ne soit pas spporté par les appareils. Les sspions seront réalisées avec des tiges étalliqes perettant le réglage en hater de la tyaterie. Les sspions par chaîne sont stricteent interdites Avril 2012

13 Lot n 12 Ploberie sanitaire / Chaffage / Ventilat ion Les tyateries verticales devront être spportées en partie basse et gidées le long de ler parcors à intervalles infériers à 3,50. Sr tos les parcors en ligne droite d'ne certaine longer les dilatations devront être netralisées par des copaters de dilatation à sofflet étalliqe en acier inoxydable o par des lyres et des points fixes. L'entreprise adjdicataire sera responsable de l'eble des spports is en oevre tant d point de ve de la résistance écaniqe qe d systèe choisi Calorifge Il sera exécté conforéent ax nores NF. Les tyateries ne concorant pas a chaffage des locax seront calorifgées. Totes les tyateries seront brossées et peintes avec ne coche de peintre antiroille avant la ise en oevre d calorifge. L'isolant sera constité d'n atéria de condctivité theriqe infériere à 0,05 W/ C de classeent a fe MO o M1. Dans tos les cas, il sera sélectionné por liiter les pertes de chaler à 35 watts par ètre. On soignera particlièreent les extréités et les jonctions ax dispositifs de coande, sr le plan des perforances theriqes, de la sécrité et de l'esthétiqe Radiaters Ils seront éprovés en sine conforéent à la nore NF et spporteront ne pression iniale de service de 4 bars. La pissance des éetters installés dans n local sera spériere d'environ 10 % ax déperditions calclées sr la base des tepératres intérieres contractelles por le jor le pls froid et ventilation en fonctionneent noral. Ils seront de pls diionnés copte-ten d'n régie d'ea de 75/60 C. Les éetters seront installés à poste fixe sr les parois des locax o sr pieds. La fixation porra être faite par scelleent, vis et chevilles etc... La paroi et le systèe de fixation ret devront assrer ne solidité de pose très sériese. Une lae d'air d'ne épaisser iniale de 1c sera aénagée entre l'appareil et la paroi verticale. Les eplaceents derrière ne porte o dans ne zone à fort corant d'air seront proscrits Panneax rayonnants Les panneax seront éprovés à 15 bars et spporteront ne pression axiale de service de 10 bars. La pissance des panneax sera spériere d'environ 20% ax déperditions calclées sr la base des tepératres intérieres contractelles por le jor le pls froid et la ventilation en fonctionneent noral. Ils seront constités : - d'ne paroi rayonnante en acier de 1 d'épaisser RAL de tbe de chaffe en civre 10x1 intégré dans ne coche de graphite. - de profils de fixations - d'ne isolation spériere en laine inérale de 40. Les panneax seront fixés à la charpente par crochets, écros et tiges filetées o câbles. Les fixations par chaînes sont interdites. Ils seront livrés peints de coler blanc (RAL 9010) avec eballage. Les panneax se ont livrés en taille variant de 120, 180, 240 o 300 c. Ces panneax seront éqipés : - Tya flexible - Vanne d arrêt - Té de réglage Avril 2012

14 Lot n 12 Ploberie sanitaire / Chaffage / Ventilat ion Il sera prév por chaqe alientation de local ne vanne otorisée coandée par n therostat d abiance résltant (sonde noire). Alientation électriqe par le présent lot REGULATION Exigences en atière de réglation de chaffage L'obligation de réglation s'appliqe à totes les installations de chaffage. Le o les dispositifs de réglation doivent, en tot preier lie, liiter la fornitre de chaler ax besoins correspondant ax valers axiales de tepératres intérieres fixées par la régleentation INSTALLATIONS ELECTRIQUES Natre d corant Le corant disponible a nivea des aroires sera d corant triphasé + netre + terre, sos la tion noinale 230/400 V. L'origine des alientations sera le tablea général basse tion sité a sos-sol. Le présent lot veillera à ce qe ses installations soient bien éqilibrées sr les 3 phases, sans qe le déséqilibre soit inférier à 10% avec la totalité des installations en fonctionneent. Natre des atériels Les atériax et appareils tilisés devront être nefs, de la eillere qalité, avoir les caractéristiqes correspondantes ax inflences externes axqelles ils porront être sois et répondre exacteent ax conditions nécessaires à ne bonne arche de l'installation, la présente spécification n'étant pas restrictive. L'entreprener devra chiffrer dans tos les cas sa proposition avec le atériel défini dans le présent devis. L'entreprener devra reettre a aître d'œvre o à son représentant qalifié, tos procès verbax d'essais o de référence qe celi-ci deandera. Le aître d'œvre o son représentant qalifié porra deander, s'il le jge tile, de noveax essais et restera sel jge de l'acceptation de ce atériel, sans qe por atant la responsabilité de l'entreprise soit atténée. L'entreprener déclarera q'il a bien et dûent la propriété indstrielle des systèes, procédés o objets q'il eploie et, à défat, s'engagera vis-à-vis d Maître d'ovrage, tant en ce qi concerne ses sos-traitants qe li-êe à acqérir, sos sa responsabilité et à ses frais, totes les licences nécessaires relatives ax brevets qi les concernent. Il garantira, en conséqence, le Maître d'ovrage contre tos recors qi porraient être exercés à ce sjet par des tiers a cas où seraient contestés soit la propriété indstrielle des systèes, procédés o objets entionnés, soit le droit de les eployer par l'électricien et dans les conditions sivantes : MATÉRIEL FAISANT L'OBJET DE NORMES UTE. Tot le atériel faisant l'objet de nores UTE devra être confore à celles-ci. UNE MARQUE DE QUALITÉ EXISTE. Lorsqe, por n atériel déteriné, les nores UTE prévoient l'attribtion de la arqe, il ne devra être tilisé qe d atériel revêt de la arqe nationale de conforité ax nores NF USE o ax nores UTE. UNE MARQUE DE QUALITÉ N'EXISTE PAS. Lorsq'il n'existe pas de arqe de qalité por n atériel faisant l'objet de nores (nores françaises o UTE) o de recoandations de l'ute, la conforité de ce atériel ax spécifications en viger sera garantie par la présentation d'n procès-verbal d'essais délivré par n organise habilité à cet effet, o par la possession de l'estapille d'n des organises de la CEE (exeple : nore VDE). MATÉRIEL NE FAISANT L'OBJET NI D'UNE NORME, NI DE RECOMMANDATION DE L'UTE Avril 2012

15 Lot n 12 Ploberie sanitaire / Chaffage / Ventilat ion Lorsq'il n'existe acne nore o recoandation de l'ute concernant le atériel tilisé, celi-ci devra présenter totes les qalités de solidité, de drée, d'isoleent et de bon fonctionneent désirables. Il devra notaent répondre ax recoandations o spécifications techniqes générales o fondaentales concernant l'sage aqel il est destiné. Clases générales La ise en œvre se fera conforéent ax règles de l'art, en particlier dans le respect des exigences de la nore UTE NF C et des DTU. Les canalisations principales et secondaires seront réalisées en câbles nipolaires o ltipolaires de la série U 1000 R2V, U 1000 R 12 N o U 100 RG PFV triphasé, 4 fils + terre). Liaisons électriqes Totes les liaisons entre les aroires et les appareils électriqes d présent lot seront disposées sr des cheins de câbles, sos golottes o sos tbes en plastiqe. Les cheins de câbles d présent lot seront de type étalliqe en tôle ajorée galvanisée o en plastiqe. Les cheins de câbles et les golottes devront être largeent diionnés por perettre la ise en place des câbles. Si la pose des câbles est jointive, il devra être ten copte des facters de correction de la nore NF C dans le choix de ler section. L'eble des cheins de câbles étalliqes sera relié a circit de terre. Les canalisations électriqes seront déterinées en fonction des intités, des longers et des organes de protection, conforéent à la nore NF C et seront obligatoireent de la série U 1000 RO 2V. Les sections des condcters de protection seront choisies en fonction des sections des condcters de phase conforéent à la nore NF C Chaqe appareil sera alienté en corant par n circit spécifiqe iss de l'aroire. Dans le cas d'ne alientation triphasée, on veillera à ce qe les intités parcorant les trois phases a nivea de chaqe aroire divisionnaire et de l'aroire générale soient éqilibrées. Le raccordeent des appareils par prise de corant sera forelleent interdit. Les canalisations répondront ax exigences de la nore NF C Les condcters actifs (phase + netre) d'n êe circit et le condcter de protection s'il est nécessaire, devront être de êe section. Le condcter netre ne devra pas être con à plsiers circits. La chte de tion entre l'origine de l'installation (tablea général Basse Tion) et le point d'tilisation, devra être infériere à 3 %. Etiqetage L'eble des installations sera correcteent étiqeté afin de povoir rechercher rapideent les cases d'ne panne, (aroires où sont gropés les organes de protection et de coande, le cheineent des liaisons, la signification des voyants linex, l'sage des coandes, etc...) Avril 2012

16 Lot n 12 Ploberie sanitaire / Chaffage / Ventilat ion 4 - CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CHAUFFAGE TRAVAUX DANS LA SOUS STATION EXISTANTE Il sera prév, à partir d collecter existant, la réalisation d n circit spécifiqe dialyse. A partir d collecter existant, il sera réalisé n circit coprenant : - Qatre vannes d arrêt - n clapet anti-retor - ne vanne de vidange - 2 séparaters d air avec prgers atoatiqes - Une pope électroniqe à 2 oters SALMSON type SIRIUX avec odle - 1 kit de pression - Theroètre sr aller et retor - Une vanne de réglage 4 fonctions - Une sopape différentielle - Une vanne 3 voies SIEMENS - Un servooter SQS - Une sonde de départ SIEMENS Le coptage d énergie sera assré par n eble de fabrication SENSUS o éqivalent coprenant : - Un calclater - Un débitètre à ltrasons POLUSTAT-E - 2 sondes PT doigts de gain inox La pope, la vanne 3 voies, la sonde de départ et le copter de calories seront reliés à n odle GTC posé par le aître d ovrage dans l aroire existante en sos station POMPES DE CIRCULATION Les popes de circlation seront d type centrifge à fonctionneent silenciex. Les pièces en contact avec l'ea seront en acier inoxydable. Elles devront être déontables par l'interédiaire de raccords nions o brides. Totes les popes seront de type à otorisation électroniqe à 2 oters type SIRIUX de chez SALMSON. Accessoires de pope : - Une vanne de copre 1/4 de tor en aont et en aval. Le ontage de la pope se fera en ligne sr la tyaterie avec le oter disposé horizontaleent VANNES D'ARRET ET ACCESSOIRES Totes les vannes d'arrêt seront à passage intégral à boissea sphériqe en inox. Des robinets de vidange à boissea seront répartis sr l'installation por les travax éventels. Le contrôle des tepératres sera assré par des theroètres à gaine et verre optiqe grossissant de longer ini de 150 placés sr le départ et le retor de chaqe circit. Le dégazage de l'installation sera assré par des séparaters d'air et des boteilles de prge ax divers points hats. La fonction des vannes principales sera signalée par étiqette gravée. Il sera installé des vannes de réglage sr le résea afin de perettre l éqilibrage de celi-ci. Ces vannes perettront les fonctions sivantes : - Isoleent, Réglage, Prise de pression, Vidange Vanne de réglage Avril 2012

17 Lot n 12 Ploberie sanitaire / Chaffage / Ventilat ion Il sera installé des vannes de réglage sr le résea afin de perettre l éqilibrage de celi-ci. Ces vannes seront de arqe TA type STAT et perettront les fonctions sivantes : Isoleent, Réglation, éqilibrage avec lectre d débit. Ces vannes seront installées sr les tronçons principax des circits TUYAUTERIES Les tyateries seront réalisées sivant les prescriptions des clases techniqes générales. Le collecter priaire général en sos station sera diionné copte ten des éléents particliers sivants : - débit a oins égal à la soe des débits des réseax secondaires. - perte de charge infériere o égale à 50 CE y copris accessoires. Les canalisations seront réalisées en tbe acier T CALORIFUGE Les canalisations en sos station seront calorifgées par des coqilles AUTOPACK de laine de roche o de verre avec revêteent PVC d'épaisser appropriée a diaètre de la canalisation. Le calorifge sera fixé par l'interédiaire de colle, agrafes et rban adhésif. Totes les interrptions de calorifge seront réalisées par des anchettes de finition adéqates. Les canalisations passant à l'intérier d bâtient dans les locax non chaffés et en fax-plafond seront calorifgées par n isolant flexible en osse de caotchoc synthétiqe de arqe Aracell type ARMAFLEX XG, classé M1 a fe atoadhésif o collé. Chaqe jonction sera revête d'n rban adhésif isolant. Il sera prév ne classe 2 ini por l isolation en osse, soit : Epaisser 19 jsq a diaètre 22 Epaisser 25 por 26 > Ø <= RADIATEURS Ils seront de arqe FINIMETAL o éqivalent odèle REGGANE 3000 sans ailettes Ils seront éqipés d'n robinet therostatiqe onté d'sine, d'n té de réglage, d'n prger d'air et d'n robinet de vidange. Les radiaters seront diionnés por ne loi d ea 75/60 C Localisation : Tos les locax saf le service dialyse (voir plans) PANNEAUX RAYONNANTS Les panneax seront de fabrication ZEHNDER série CARBOLINE o éqivalent. La pissance des panneax sera spériere d'environ 20% ax déperditions calclées sr la base des tepératres intérieres contractelles por le jor le pls froid et la ventilation en fonctionneent noral. Les panneax seront fixés à la dalle par crochets, écros et tiges filetées o câbles. Les fixations par chaînes sont interdites. Ces panneax seront éqipés chacn de : - 2 flexibles - 1 vanne d arrêt - 1 té de réglage. Il sera prév por chaqe alientation de local ne vanne otorisée coandée par n therostat d abiance résltant (sonde noire). Les alientations électriqes et les asservisseents seront ds en totalité par le présent lot. Localisation : Salle de dialyse et soins (voir plans) Avril 2012

18 Lot n 12 Ploberie sanitaire / Chaffage / Ventilat ion ARMOIRE ELECTRIQUE Le novea atériel sera installé dans l aroire existante avec ne alientation séparée. Il sera installé : La réglation Les alientations des popes Les appareils de protection seront à copre bipolaire o tétrapolaire et povoir de copre adapté. Il sera fait sage exclsif de disjoncters. Des voyants signaleront la ise sos tion de chaqe éqipeent ainsi qe les défats de fonctionneent. Les alientations et asservisseents des différents appareils seront réalisés en câble série 1000 RO2V posés sr cheins de câbles. Chaqe traversée de paroi sera protégée par n forrea. GTC Les noveax atériels (pope, réglation ) seront raccordés à la GTC dans l aroire existante en sos station. Les odles sppléentaires seront fornis par le aître d ovrage. Sos -Copters divisionnaires des consoations Il sera prév n copter d'énergie active dans l aroire sos station. - Axiliaire de chaffage de la sos station por la zone dialyse Le sos-copter d énergie possèdera les caractéristiqes sivantes : - Copter d énergie BT/BT por résea triphasé - Affichage digital - Mesres : kwh total kwh partiel kw instantané kw ax atteint - Forat odlaire por intégration en aroire sr rail DIN - Sortie conicante par protocole Mbs/Jbs et iplsionnelle raccordée par le présent lot sr la GTC existante TRAVAUX DE DEPOSE Le présent lot devra la dépose des installations existantes dans la zone réhabilitée. - Les éetters avec lers accessoires - Les réseax avec lers accessoires - Le calorifge Avril 2012

19 Lot n 12 Ploberie sanitaire / Chaffage / Ventilat ion 5 - TRAVAUX DIVERS Les prestations spécifiqes sivantes seront des par le présent lot : - Les perceents et calfetreents por totes les tyateries. - Les calfetreents ax passages des tyateries. - La peintre antiroille après brossage de l'eble des canalisations en acier et des spports. - Les essais COPREC de l'eble des installations. - Le consel des installations électriqes. - Le dossier des ovrages exéctés (plans de récoleent, doc ). - Le dossier techniqe des atériels installés avec indication des opérations à prévoir por la aintenance. - L'inforation coplète d personnel de aintenance. - La ise en rote, les essais et les réglages. 6 - MAIN D ŒUVRE Mise en œvre des installations, Transport et antention, Réglages des installations, vérifications, essais Avril 2012

20 Lot n 12 Ploberie sanitaire / Chaffage / Ventilat ion 7 - CONSISTANCE DES TRAVAUX DE VENTILATION / DESENFUMAGE - Ventilation siple flx des petits locax. - Ventilation doble flx d service dialyse - Rafraîchisseents d local détente brancardiers (option) - Rafraîchisseents d local traiteent d ea (option) - Désenfage des circlations LIMITES DE PRESTATIONS LOT GROS OEUVRE LOT VENTILATION DESENFUMAGE - Réservations sivants plans cotés. - Plans réservations. - Calfetreent dans le atéria d origine des réservations et perceents. - Perceents D.125 LOT COUVERTURE LOT ETANCHEITE LOT VENTILATION DESENFUMAGE - Pose et étanchéité forreax de traversées de - Fornitre des forreax de traversées terrasse por les terrasse por gaines. gaines. LOT MENUISERIES EXTERIEURES LOT VENTILATION DESENFUMAGE - Fornitre et pose des entrées d air. - Fornitre des plans de localisation des entrées d air LOT MENUISERIES INTERIEURES LOT VENTILATION DESENFUMAGE Détalonnage des portes sivant indications d lot VMC Localisation et diionneent des détalonnages de portes. LOT PLATRERIE - CLOISONS SECHES LOT VENTILATION DESENFUMAGE - Réalisation gaines de désenfage avec PV d sage por le désenfage. - Manchettes ator des contre-cadres - Plans de réservations cotés por encastreent des contre-cadres. - Pose des volets et grilles. - Scelleent avec le ortier approprié des contrecadres de volet de désenfage. - Fornitre des contre-cadres avec précision d s de ontage. LOT PEINTURE - REVETEMENTS MURAUX LOT VENTILATION DESENFUMAGE - Peintre définitive. - Peintre antiroille. LOT PLAFONDS SUSPENDUS LOT VENTILATION DESENFUMAGE - Décope por incorporation des boches - Fornitre et pose des boches LOT ELECTRICITE COURANTS FAIBLES LOT VENTILATION DESENFUMAGE - Alientations et asservisseents désenfage et gropes VMC BASES DES CALCULS Les calcls et dispositions techniqes seront établies conforéent ax dispositions sivantes qi doivent condire à la déterination d ini aqel doivent répondre les installations. Totefois, l'installater devra s'assrer dans tos les cas qe les installations ainsi calclées perettront de respecter les conditions spécifiées a devis descriptif Critère acostiqe L'entreprise devra en priorité tenir copte de la notice acostiqe jointe a dossier de consltation. A titre indicatif, le brit des éqipeents des installations de ventilation et de traiteent d'air ne devra pas excéder : à l'intérier des locax : Locax services Locax adinistratifs à l'extérier des locax : - 35 dba en liite de propriété. 35 dba 39 dba Avril 2012

Chapitre 2-1-1. ml Canalisation vapeur et condensats DN 20. ml Canalisation vapeur et condensats DN 15

Chapitre 2-1-1. ml Canalisation vapeur et condensats DN 20. ml Canalisation vapeur et condensats DN 15 immeble 29, re d'lm 8, avene de Sologne Totax IMMEUBLE 29, re d'ulm DEVIS DE TRAVAUX DE RÉNOVATION DU POSTE CPCU 2,1 THERMIQUE 2-1-1 Travax de dépose : Dépose des installations conformément a CCTP Chapitre

Plus en détail

DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE

DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE MAÎTRE DE L OUVRAGE - COMMUNE DE MARCEY LES GREVES 3, re des écoles 50300 MARCEY LES GREVES AMENAGEMENT ET AGRANDISSEMENT DU GROUPE SCOLAIRE Commne de MARCEY LES GREVES DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET

Plus en détail

HOPITAL DE PEDIATRIE ET DE REEDUCATION DE BULLION

HOPITAL DE PEDIATRIE ET DE REEDUCATION DE BULLION HOPITAL DE PEDIATRIE ET DE REEDUCATION DE BULLION REMPLACEMENT DES SYSTEMES DE DETECTION ET CENTRALISATION DE MISE EN SECURITE INCENDIE DES BATIMENTS GUERIN ET MINVIELLE Maître d'ovrage HPR BULLION 78830

Plus en détail

EURE-ET-LOIR. CLOYES - sur-le-loir PRIEURE D YRON

EURE-ET-LOIR. CLOYES - sur-le-loir PRIEURE D YRON VILLE DE CLOYES-sr-le-LOIR 1, place Gambetta 28 220 CLOYES-sr-le-LOIR *** *** EURE-ET-LOIR CLOYES - sr-le-loir PRIEURE D YRON Restaration générale d Prieré D.P.G.F LOT N 08 CHAUFFAGE VENTILATION PLOMBERIE

Plus en détail

LOT N 16 - Electricité Courants Forts/Courants Faibles

LOT N 16 - Electricité Courants Forts/Courants Faibles Virginie CABANES SEGUIER Architecte / Brea d étdes TECHNISPHERE novembre 2013 11-29/BM/ Constrction d n foyer por handicapés adltes à Castelna de Brassac Lot n 16 - Electricité corants forts/corants fai

Plus en détail

itrak Éliminez vos frais mensuels de géolocalisation GPS

itrak Éliminez vos frais mensuels de géolocalisation GPS TM Enterprise Soltion Éliminez vos frais mensels de géolocalisation GPS Offrez-vos les avantages spplémentaires d'ne soltion personnalisée par rapport à ne soltion hébergée Renforcez la sécrité des informations

Plus en détail

Prescriptions relatives à la construction des grands emballages et aux épreuves qu ils doivent subir

Prescriptions relatives à la construction des grands emballages et aux épreuves qu ils doivent subir Chapitre 6.6 Prescriptions relatives à la constrction des grands emballages et ax épreves q ils doivent sbir 6.6.1 Généralités 6.6.1.1 Les prescriptions d présent chapitre ne s'appliqent pas : - ax emballages

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES DOSSIER CENTRE HOSPITALIER Re Jean Baptiste Perret 69450 SAINT CYR AU MONT D'OR NATURE Réfection de l'étanchéité des toitres des bâtiments: DES les Acacias, les Cèdres et Edelweiss. TRAVAUX Ordre de: CENTRE

Plus en détail

Marché à procédure adaptée (Article 28 du CMP)

Marché à procédure adaptée (Article 28 du CMP) Marché à procédre adaptée (Article 28 d CMP) Rénovation de la salle Egène DELACROIX Marché 08/203 02/05/203 Nom et adresse de l organisme acheter Chambre de Métiers et de l Artisanat d Val d Oise avene

Plus en détail

PARTIE A - CHAUFFAGE / VENTILATION

PARTIE A - CHAUFFAGE / VENTILATION LOT N 8 : CHAFFAGE / VENTI LATION / PLOMBERIE SANITAIRE N ART DESIGNATION DES OVRAGES QTE P.. P.. x Q PARTIE A - CHAFFAGE / VENTILATION 1 GENERALITES 1.1à 1.9.2 Pour mémoire PM 2 DONNEES TECHNIQES 2.1

Plus en détail

La gestion des déchets du BTP dans le Doubs. nécessité pour l environnement

La gestion des déchets du BTP dans le Doubs. nécessité pour l environnement La gestion des déchets d BTP dans le Dobs Une nécessité por l environnement La gestion des déchets d BTP le contexte et les enjex Les déchets d BTP constitent des enjex importants d fait des qantités en

Plus en détail

Travaux d Aménagement de la Mairie

Travaux d Aménagement de la Mairie Maître d'ouvrage COMMNE DE FRESNAY L EVÊQE 3, Rue de la Mairie 28 310 FRESNAY L EVÊQE Travaux d Aménagement de la Mairie 3, Rue de la Mairie 28 310 Fresnay l Evêque Phase PRO - DCE Lot n 5 : CHAFFAGE VENTILATION

Plus en détail

PROJET D AGRANDISSEMENT DE L ECOLE DE SAMBIN

PROJET D AGRANDISSEMENT DE L ECOLE DE SAMBIN PROJET D AGRANDISSEMENT DE L ECOLE DE SAMBIN MAITRISE D OUVRAGE Ville de SAMBIN 26, re de la Fon St-Urbain 41120 SAMBIN Tél : 02 54 20 28 27 / 09 77 47 46 37 Fax : 02 54 20 12 90 MAITRISE D OEUVRE BARBARIN

Plus en détail

Construction d une maison médicale CIVRY 28200 Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) Page 1

Construction d une maison médicale CIVRY 28200 Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) Page 1 Constrction d ne maison médicale CIVRY 28200 Cahier des Clases Techniqes Particlières (C.C.T.P.) Page 1 SOMMAIRE 1. CONSISTANCE DES TRAVAUX 2. TRAVAUX A LA CHARGE DE L ENTREPRISE 3. DOCUMENTS TECHNIQUES

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS BP 112-85000 LA ROCHE SR YON Bureau d Etudes Techniques tous fluides F i l i a l e d u g r o u p e A R E A Tél. 02 51 37 48 88 - Fax 02 51 62 22 07 areaelr.bet@orange.fr / www.areaetudes.net MAITRE D OVRAGE

Plus en détail

Inversion des entrées et sorties Pilier Ouest - Parvis de la Tour Eiffel

Inversion des entrées et sorties Pilier Ouest - Parvis de la Tour Eiffel Inversion des entrées et sorties Pilier Oest - Parvis de la Tor Eiffel 05, avene Anatole France - Champs de Mars - 75007 Paris Maître d'ovrage SETE 05, avene Anatole France - Champs de Mars - 75007 Paris

Plus en détail

Marché Public de Travaux

Marché Public de Travaux Département de la Drôme Commne de Chatzange-le-Gobet Mairie 29 re des Monts d Matin 26300 CHATUZANGE-LE-GOUBET Marché Pblic de Travax Objet d marché --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

LOT N 06 : MENUISERIES INTERIEURES Construction d une maison médicale CIVRY 28200 Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.

LOT N 06 : MENUISERIES INTERIEURES Construction d une maison médicale CIVRY 28200 Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P. Commnaté de commnes des plaines et vallées dnoises Constrction d ne maison médicale CIVRY 28200 Cahier des Clases Techniqes Particlières (C.C.T.P.) Page 1 Sommaire 1. CONSISTANCE DES TRAVAUX 2. TRAVAUX

Plus en détail

Guides d installation 300-012-581 Rév. 03

Guides d installation 300-012-581 Rév. 03 EMC Matériel VNXe3300 dans les environnements compatibles NEBS Gides d installation 300-012-581 Rév. 03 Les composants d système de stockage EMC VNXe3300 sivants ont passé avec sccès la site de tests de

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA CASINCA DELEGATION DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA CASINCA DELEGATION DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF Département Hate Corse COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA CASINCA DELEGATION DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF 3 ANNEXES ANNEXE 3.1 BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES Commnaté de Commnes de la Casinca

Plus en détail

CREATION D'UN NOUVEAU DOJO 8b avenue Foch 28120 ILLIERS COMBRAY

CREATION D'UN NOUVEAU DOJO 8b avenue Foch 28120 ILLIERS COMBRAY maître d'ovrage COMMUNE D'ILLIERS COMBRAY 11 re Philibert Polin - 28120 ILLIERS COMBRAY M. D'OUVRAGE M. D'OEUVRE CREATION D'UN NOUVEAU DOJO 8b avene Foch 28120 ILLIERS COMBRAY PHASE PRO Ech. C.C.T.P. Lot

Plus en détail

N d'affaire :130049 DCE BORDEREAU DES PRIX. Référence Désignation de la nature d'ouvrage Unité Prix unitaire

N d'affaire :130049 DCE BORDEREAU DES PRIX. Référence Désignation de la nature d'ouvrage Unité Prix unitaire Commne de Calvisson - Renforcement AEP Rote de St. Côme Référence Désignation de la natre d'ovrage Unité Prix nitaire A AA AA01 AA0101 TRAVAUX PRELIMINAIRES INSTALLATION DE CHANTIER ET SIGNALISATION Installation

Plus en détail

AMELIORATION DE LA SECURITE ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE TOULOUSE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CDPGF

AMELIORATION DE LA SECURITE ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE TOULOUSE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CDPGF AMELIORATION DE LA SECURITE ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE TOULOUSE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CDPGF CADRE DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE LOT UNIQUE Nom Fonction

Plus en détail

QUANTITATIF ESTIMATIF 8.1 8.2 8.2.1 8.2.2 8.2.3 8.2.4

QUANTITATIF ESTIMATIF 8.1 8.2 8.2.1 8.2.2 8.2.3 8.2.4 QANTITATIF ESTIMATIF Affaire n 2012 011 - CONSTRCTION D'N BATIMENT REL AIS Lot n 8 - EQIPEMENT ÉLECTRIQE nité Quantité P.. HT Montant HT 8.1 8.2 8.2.1 8.2.2 8.2.3 8.2.4 GENERALITES ELECTRICITE DESCRIPTION

Plus en détail

AQUITAINE Omnium Technique d'etudes de la Construction et de l'equipement en Aquitaine CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE (C.N.R.

AQUITAINE Omnium Technique d'etudes de la Construction et de l'equipement en Aquitaine CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE (C.N.R. AQUIT AINE AQUITAINE Omnim Techniqe d'etdes de la Constrction et de l'eqipement en Aqitaine Siège social : 126, re des Qatre Castéra 33 130 BEGLES SAS a capital de 250 000 - RCS Bordeax B 341.724.052 CENTRE

Plus en détail

Le Colosse de l Université Laval

Le Colosse de l Université Laval Le Colosse de l Université Laval Mise en contexte Département de génie physiqe de l Université Laval reçoit le financement nécessaire por mettre sr pied ne infrastrctre de calcl hate performance sr le

Plus en détail

FMC 210 DM Déclencheurs d'alarme incendie double effet

FMC 210 DM Déclencheurs d'alarme incendie double effet Systèmes d'alarme incendie FMC 10 DM Déclenchers d'alarme incendie doble effet FMC 10 DM Déclenchers d'alarme incendie doble effet www.boschsecrity.fr Réglage d déclencher manel d'alarme après déclenchement

Plus en détail

Arrêté du 17 avril 2015 relatif à l agrément des modalités de prise en compte des systèmes Cylia et Xiros dans la réglementation thermique 2012

Arrêté du 17 avril 2015 relatif à l agrément des modalités de prise en compte des systèmes Cylia et Xiros dans la réglementation thermique 2012 MINISTÈRE DE L ÉOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURALE ET DE L ÉNERGIE Aénageent nature, logeent MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ _ Direction de l habitat, de l urbanise et

Plus en détail

Mesures générales de prévention pour l utilisation des compacteurs

Mesures générales de prévention pour l utilisation des compacteurs Le compacter Les compacters servent à compresser les matières récpérées (ex. papier, plastiqe). Ils sont d sage corant dans le secter de l imprimerie. Les compacters doivent être mnis de dispositifs de

Plus en détail

Microphones d appels Cloud avec message pré-enregistrés intégré

Microphones d appels Cloud avec message pré-enregistrés intégré Microphones d appels Clod avec message pré-enregistrés intégré Clearly better sond Modèles PM4-SA et PM8-SA Description générale Les microphones d appels nmériqes Clod de la gamme PM-SA ont été développés

Plus en détail

ATELIER SANSOVINI ARCHITECTES

ATELIER SANSOVINI ARCHITECTES MAITRISE D'OVRAGE : VILLE D'ANDILLY Charles Perralt - 95580 ANDILLY Désignation Qté P.. Prodit LOT 01 - GROS ŒVRE Installation de chantier Généralités Pannea de chantier Clôtre de chantier Breax de chantier

Plus en détail

Téléphone analogique. Guide d utilisation. Téléphone analogique à touches pour le système de communication MD110

Téléphone analogique. Guide d utilisation. Téléphone analogique à touches pour le système de communication MD110 Téléphone analogiqe Téléphone analogiqe à toches por le système de commnication MD110 Gide d tilisation Cover Page Graphic Place the graphic directly on the page, do not care abot ptting it in the text

Plus en détail

Mesures générales de prévention pour l utilisation des fardeleuses

Mesures générales de prévention pour l utilisation des fardeleuses la fardelese Les fardeleses, machines semi-atomatiqes d emballage de palettes, assi nommées palettisers o «wrapeses» sont d sage corant dans le secter de l imprimerie. On s en sert por envelopper d ne

Plus en détail

Bâtiment. Fondations. Planchers et Dalles. La gamme. Voiles et Ossatures. Décor. Chapes et Maçonnerie. Unibéton. Bâtiment. Unibéton I Bâtiment

Bâtiment. Fondations. Planchers et Dalles. La gamme. Voiles et Ossatures. Décor. Chapes et Maçonnerie. Unibéton. Bâtiment. Unibéton I Bâtiment La gamme Fondations Planchers et Dalles Voiles et Ossatres Décor Chapes et Maçonnerie Unibéton Unibéton I Fondations La gamme Fondations Préfond Béton de propreté Tradifond Les qalités de résistance des

Plus en détail

LOT N 13 : CHAUFFAGE VENTILATION - PLOMBERIE

LOT N 13 : CHAUFFAGE VENTILATION - PLOMBERIE Lot N 13 : CHAUFFAGE GAZ- VENTILATION - PLOMBERIE SANITAIRE - DPGF - page 1 LOT N 13 : CHAUFFAGE VENTILATION - PLOMBERIE 1 PRODUCTION D'EAU CHAUDE SOLAIRE 2 COMPTAGE 3 VENTILATION 4 PLOMBERIE SANITAIRE

Plus en détail

LBC 341x/0 - Enceintes

LBC 341x/0 - Enceintes Systèmes de commnications LBC 41x/ - Enceintes LBC 41x/ - Enceintes www.boschsecrity.fr Reprodction vocale et msicale hate fidélité Plage de fréqences étende Entrées 8 ohms et 1 V réglables Enceinte compacte

Plus en détail

Système isolateur de ligne de haut-parleurs

Système isolateur de ligne de haut-parleurs Systèmes de commnications Système isolater de ligne de hat-parlers Système isolater de ligne de hat-parlers www.boschsecrity.fr Fornit des bocles de hat-parler redondantes por les systèmes de sonorisation

Plus en détail

DOSSIER DCE CCTP PLOMBERIE

DOSSIER DCE CCTP PLOMBERIE DOSSIER DCE CCTP PLOMBERIE LOT N 011 PLOMBERIE mardi 20 octobre 2009 1/7 1 GENERALITES 1 1 Prescriptions générales Les entreprises sont tenues de se reporter pour tout ce qui est liaisons entre elles,

Plus en détail

annexes circulaire interministérielle n DGUHC 2007-53 du 30 novembre 2007

annexes circulaire interministérielle n DGUHC 2007-53 du 30 novembre 2007 annexes circlaire interministérielle n DGUHC 2007-53 d 30 novembre 2007 relative à l accessibilité des établissements recevant d pblic, des installations overtes a pblic et des bâtiments d habitation Annexes

Plus en détail

Les qualifications INSTALLATEURS ÉNERGIES RENOUVELABLES. Forage géothermique. Solaire thermique. Aérothermie et géothermie

Les qualifications INSTALLATEURS ÉNERGIES RENOUVELABLES. Forage géothermique. Solaire thermique. Aérothermie et géothermie INSTALLATEURS ÉNERGIES RENOUVELABLES Les qalifications Edition jillet 2014 Solaire thermiqe Forage géothermiqe Solaire photovoltaïqe Bois énergie Aérothermie et géothermie Les énergies renovelables : des

Plus en détail

La Communauté d Agglomération agit pour le Développement Durable. Petit guide des éco-gestes au bureau

La Communauté d Agglomération agit pour le Développement Durable. Petit guide des éco-gestes au bureau gide_eco:gide eco-gest 07/12/2010 10:40 Page 1 La Commnaté d Agglomération agit por le Développement Drable Petit gide des éco-gestes a brea gide_eco:gide eco-gest 07/12/2010 10:40 Page 2 Épisement des

Plus en détail

BORDEREAU QUANTITATIF CHAUFFAGE - VENTILATION MECANIQUE

BORDEREAU QUANTITATIF CHAUFFAGE - VENTILATION MECANIQUE Construction d un ALSH Accueil périscolaire à BEALIE LES LOCHES 5 Juin 2013 BORDEREA QANTITATIF CHAFFAGE - VENTILATION MECANIQE Afin d'établir des propositions de prix qualitativement et quantitativement

Plus en détail

Lot n 6: Electricité - Chauffage électrique et VMC CHAPITRE 3 GENERALITES VMC...29 03.01 PRESCRIPTIONS REGLEMENTAIRES...29

Lot n 6: Electricité - Chauffage électrique et VMC CHAPITRE 3 GENERALITES VMC...29 03.01 PRESCRIPTIONS REGLEMENTAIRES...29 CHAPITRE 3 GENERALITES VMC...29 03.01 PRESCRIPTIONS REGLEMENTAIRES...29 03.02 BASE DE CHOIX ET CALCUL...29 03.03 QUALITE DES INSTALLATIONS...29 03.03.01 Matériels...29 03.03.02 Installations électriques...30

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR L ESTIMATION DES INCERTITUDES EN ANALYSE CHIMIQUE

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR L ESTIMATION DES INCERTITUDES EN ANALYSE CHIMIQUE édric RIVIER (LNE) - Béatrice LALERE (LNE) GUIDE METHODOLOGIQUE POUR L ETIMATION DE INERTITUDE EN ANALYE HIMIQUE Annee a copte rend de fin d opération d ne recherche financée par le Ministère de la Recherche

Plus en détail

AutoDome - Systèmes intérieures avec caméra mobile

AutoDome - Systèmes intérieures avec caméra mobile Vidéo AtoDome - Systèmes intérieres avec caméra mobile AtoDome - Systèmes intérieres avec caméra mobile www.boschsecrity.fr Versions Jor/Nit, Coler et N/B Zoom optiqe x26 (Jor/Nit) o x18 + zoom nmériqe

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENTS D UN COMPLEXE SPORTIF LOT 4 ELECTRICITE CFO/CFA - CDPGF

PROJET D AMENAGEMENTS D UN COMPLEXE SPORTIF LOT 4 ELECTRICITE CFO/CFA - CDPGF PROJET D AMENAGEMENTS D UN COMPLEE SPORTIF - PROJET D AMENAGEMENTS D UN COMPLEE SPORTIF OBJET DES TRAVAU DESCRIPTION DES OUVRAGES COURANTS FORTS Origine des installations tarif Jane Fornitre, pose et raccordement

Plus en détail

Montages à plusieurs transistors

Montages à plusieurs transistors etor a men! ontages à plsiers transistors mplificaters à plsiers étages Dans de nombrex amplificaters, on cerce à obtenir n grand gain, ne impédance d entrée élevée (afin de ne pas pertrber la sorce d

Plus en détail

Commune de Chambly RENOVATION DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE AU GYMNASE ARISTIDE BRIAND CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.

Commune de Chambly RENOVATION DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE AU GYMNASE ARISTIDE BRIAND CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T. Commune de Chambly RENOVATION DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE AU GYMNASE ARISTIDE BRIAND CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) 1 SOMMAIRE GENERALITES...3 1.1 OBJET DU MARCHE...3 1.2 INTERVENANTS...3

Plus en détail

LOT N 10 : CHAUFFAGE VENTILATION

LOT N 10 : CHAUFFAGE VENTILATION Maître d'ouvrage Février 2011 Ville du CODRAY 32, rue du Gord 28630 LE CODRAY - o O o - Construction d un restaurant scolaire Groupe scolaire «Léonard de Vinci» Rue des Chaises 28630 LE CODRAY LOT N 10

Plus en détail

AUTODATA ONLINE. Les nouveautés d'online 3. NOUVEAU: Courroies d`accessoires. Débranchement et rebranchement de la batterie hybride

AUTODATA ONLINE. Les nouveautés d'online 3. NOUVEAU: Courroies d`accessoires. Débranchement et rebranchement de la batterie hybride BR_EU_SWISSFRENCH_13V3_Layot 1 11/1/01 13:41 Pae 1 AUTODATA ONLINE Les noveatés d'online 3 NOUVEAU: Corroies d`accessoires Post-traitement des az d`échappement diesel Déanchement et reanchement de la batterie

Plus en détail

lundi 3 octobre 2011 DOSSIER DE PRESSE Cantines scolaires

lundi 3 octobre 2011 DOSSIER DE PRESSE Cantines scolaires lndi 3 octobre 2011 DOSSIER DE PRESSE Cantines scolaires alimentation.gov.fr 2 3 octobre 2011 - Dossier de presse Crédits Photos : min.agri.fr La cantine fait partie d qotidien de 6 millions de jenes écoliers,

Plus en détail

Bordereau des Prix Unitaires

Bordereau des Prix Unitaires Objet de la consltation TRAVAUX D'AMENAGEMENT TRAVAUX D'AMENAGEMENT RUE DE LA GAUDREE, RUE MARIE POUSSEPIN, RUE LAMBERT ET RUE ROBERT BENOIT PARC ECONOMIQUE LAVOISIER COMMUNE DE DOURDAN LOT 1: TERRASSEMENT-

Plus en détail

PLAQUES DE PLÂTRE CLOISONS - DOUBLAGES

PLAQUES DE PLÂTRE CLOISONS - DOUBLAGES CONSEILS ILLUSTRÉS D'ISOLAVA PLAQUES DE PLÂTRE CLOISONS - DOUBLAGES GUIDE DE MISE EN OEUVRE VITE et BIEN FAIT SOMMAIRE 1. Cloison de séparation sur ossature p 3 étallique -Matériaux nécessaires par 2 de

Plus en détail

RESTRUCTURATION DE 4 LOGEMENTS DANS L ANCIEN PRESBYTERE A HAUT DU THEM - CHATEAU-LAMBERT (70440)

RESTRUCTURATION DE 4 LOGEMENTS DANS L ANCIEN PRESBYTERE A HAUT DU THEM - CHATEAU-LAMBERT (70440) RESTRCTRATION DE 4 LOGEMENTS DANS L ANCIEN PRESBYTERE A HAT D THEM - CHATEA-LAMBERT (70440) MAITRISE D OVRAGE Commne de HAT D THEM CHATEA-LAMBERT 3, Re de la Vierge 70440 HAT D THEM CHATEA-LAMBERT tel.

Plus en détail

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE LA VILLE ET DES TERRITOIRES MARNE LA VALLEE MARS 2011 DCE LOT 01 - CHAUFFAGE - VENTILATION

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE LA VILLE ET DES TERRITOIRES MARNE LA VALLEE MARS 2011 DCE LOT 01 - CHAUFFAGE - VENTILATION ECOLE NATIONALE SPERIERE D ARCHITECTRE DE LA VILLE ET DES TERRITOIRES MARNE LA VALLEE AMENAGEMENT D NE SALLE DES CONSEILS ET DES ENSEIGNANTS ET DE BREAX DE LA RECHERCHE MARS 2011 DCE LOT 01 - CHAFFAGE

Plus en détail

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Catalogue des formations

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Catalogue des formations Votre expert en flx docmentaires et logistiqes Cataloge des formations Qelles qe soient les entreprises, les salariés pevent sivre, a cors de ler vie professionnelle, des actions de formation professionnelle

Plus en détail

MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DE L'ÉNERGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DE L'ÉNERGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DE L'ÉNERGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR, DE L'OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Connaître Rédire Aménager Informer

Plus en détail

Systèmes «Cofloor» panneau à plots, à agrafage, rail à serrage

Systèmes «Cofloor» panneau à plots, à agrafage, rail à serrage 4 3 2 Systèes «Cofloor» Inforation technique Description: Les systèes panneau à plots, à agrafage et rail à serrage Oventrop sont utilisés dans des logeents, bureaux et locaux coerciaux. Les coposantes

Plus en détail

Accompagner les familles d aujourd hui

Accompagner les familles d aujourd hui Mtalité Française et petite enfance Accompagner les familles d ajord hi ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mtalité Française en matière de petite enfance La Mtalité Française est

Plus en détail

FCP 320/FCH 320 Détecteurs d'incendie automatiques conventionnels

FCP 320/FCH 320 Détecteurs d'incendie automatiques conventionnels Systèmes d'alarme incendie FCP 32/FCH 32 Détecters d'incendie atomatiqes conventionnels FCP 32/FCH 32 Détecters d'incendie atomatiqes conventionnels www.boschsecrity.fr Fiabilité de détection élevée grâce

Plus en détail

Tarif prix publics. Roth systèmes énergétiques et écologiques 2012. Valable à partir du 15 juin 2012. Tarif prix publics

Tarif prix publics. Roth systèmes énergétiques et écologiques 2012. Valable à partir du 15 juin 2012. Tarif prix publics Tarif prix pblics Roth systèmes énergétiqes et écologiqes 202 Valable à partir d 5 jin 202 Tarif prix pblics ROTH WERKE GMBH Am Seerain 2, 35232 Datphetal Téléphone 00.49.6466.92.20 Fax 00.49.6466.922.00

Plus en détail

Mise aux normes PMR de la zone publique CCTP DCE - 1 SOMMAIRE 1 SPECIFICATIONS TECHNIQUES... 2

Mise aux normes PMR de la zone publique CCTP DCE - 1 SOMMAIRE 1 SPECIFICATIONS TECHNIQUES... 2 Mise aux normes PMR de la zone publique CCTP DCE - 1 SOMMAIRE 1 SPECIFICATIONS TECHNIQUES... 2 1.1 GENERALITES... 2 1.1.1 OBJET... 2 1.1.2 BASE DE CALCULS NORMES ET REGLEMENTS... 2 1.1.3 CONTROLES ET ESSAIS...

Plus en détail

Gamme MAP 5000. Systèmes d'alarme intrusion Gamme MAP 5000. www.boschsecurity.fr

Gamme MAP 5000. Systèmes d'alarme intrusion Gamme MAP 5000. www.boschsecurity.fr Systèmes d'alarme intrsion Gamme MAP 5000 Gamme MAP 5000 www.boschsecrity.fr Le système Modlar Alarm Platform 5000 est ne soltion extensible por les applications de taille moyenne o grande. Le système

Plus en détail

BIS - Module Access Engine (ACE)

BIS - Module Access Engine (ACE) Engineered Soltions BIS - Modle Access Engine (ACE) BIS - Modle Access Engine (ACE) www.boschsecrity.fr Contrôle d'accès sophistiqé avec gestion directe des alarmes Intégration et interaction transparentes

Plus en détail

Unités d'extension de disques durs iscsi DSA E-Series

Unités d'extension de disques durs iscsi DSA E-Series Vidéo Unités d'extension de disqes drs iscsi DSA E-Series Unités d'extension de disqes drs iscsi DSA E-Series www.boschsecrity.fr Soltion de stockage résea extensible : contrôler doté de 12 disqes drs

Plus en détail

VOLETS ROULANTS CAISSONS PRÉFORMÉS VENDÔMOISE DE FERMETURES. Excellente. isolation. Durable LES CAISSONS PRÉFORMÉS SONT UTILISÉS POUR ÊTRE INTÉGRÉS :

VOLETS ROULANTS CAISSONS PRÉFORMÉS VENDÔMOISE DE FERMETURES. Excellente. isolation. Durable LES CAISSONS PRÉFORMÉS SONT UTILISÉS POUR ÊTRE INTÉGRÉS : Caisson COFFRÉLITE VOLETS ROULANTS Caisson BRIQUÉLITE Les coffres de volets rolants préfabriqés sont réalisés par molage de polystyrène expansé armé dont les ailes sont revêtes de plaqes de fibragglo o

Plus en détail

Compensation des amétropies sphériques

Compensation des amétropies sphériques Compensation des amétropies sphériqes Principe de la compensation e verre compensater théoriqe (o verre correcter) de l'amétropie, placé devant l'œil, permet a sjet de voir net à l'infini sans accommoder.

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

La salle Rousseau-Vermette

La salle Rousseau-Vermette page 1/8 Nombre maximal de personnes admises : 175 personnes assises, 300 personnes debot Matériel disponible Matériel en option Tarifs de location Démarches à sivre Conditions générales de location Conditions

Plus en détail

Amélioration du bilan thermique Salle des Fêtes Avenue Foch 28120 ILLIERS COMBRAY

Amélioration du bilan thermique Salle des Fêtes Avenue Foch 28120 ILLIERS COMBRAY DEPARTEMENT D'ERE et LOIR COMMNE D ILLIERS COMBRAY 11 rue Philibert Poulain 28120 Illiers Combray Tel : 02 37 24 00 05 - Fax : 02 37 24 16 21 Amélioration du bilan thermique Salle des Fêtes Avenue Foch

Plus en détail

Séminaire: Test des logiciels embarqués Formation de deux jours avec Jean-François PRADAT-PEYRE (docteur en informatique, professeur des universités)

Séminaire: Test des logiciels embarqués Formation de deux jours avec Jean-François PRADAT-PEYRE (docteur en informatique, professeur des universités) Séminaire: Test des logiciels embarqés Formation de dex jors avec Jean-François PRADAT-PEYRE (docter en informatiqe, professer des niversités) Évitez les logiciels défectex et rédisez les risqes et les

Plus en détail

Cahier des charges type 1.401

Cahier des charges type 1.401 01.02.2002 Cahier des charges type 1.401 Assainisseent des açonneries huides et salpêtrées (coupure de capillarité ADEXIN HS 2 et ortier acro-poreux DEITERMANN SP) et étanchéité extérieure des urs enterrés

Plus en détail

DSA E-Series 4TB. Vidéo DSA E-Series 4TB. www.boschsecurity.fr

DSA E-Series 4TB. Vidéo DSA E-Series 4TB. www.boschsecurity.fr Vidéo DSA E-Series 4TB DSA E-Series 4TB www.boschsecrity.fr Soltion de stockage résea extensible : contrôler doté de 12 disqes drs internes et prenant en charge jsq'à 192 disqes drs via des nités d'extension

Plus en détail

LOT N 8 - CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE

LOT N 8 - CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE LOT N 8 - CHAUFFAGE-VENTILATION-PLOMBERIE 1 LOT N 8 - CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE 8-3 - CADRE DE DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE 1 DEPOSE - Dépose et neutralisation des réseaux de chauffage,

Plus en détail

ScanSoft Inc. 9 Centennial Drive Peabody, MA 01960 U.S.A.

ScanSoft Inc. 9 Centennial Drive Peabody, MA 01960 U.S.A. D R O I T S D A U T E U R Copyright 2002 ScanSoft, Inc. Tos droits réservés. Acne partie de cette pblication ne pet être transmise, transcrite, reprodite o stockée dans n système de récpération de données,

Plus en détail

GDF SUEZ, le leader de l éolien en France

GDF SUEZ, le leader de l éolien en France GDF SUEZ, le leader de l éolien en France JUILLET 2014 Dossier de presse Photographie : Le parc éolien de Manneville Crédits Photo : LA COMPAGNIE DU VENT / JULIEN GAZEAU / VALÉRY JONCHERAY 2 SOMMAIRE Introdction

Plus en détail

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE LOT N 013 CLOISON AMMOVIBLE mardi 20 octobre 2009 1/6 1 GENERALITES 1 1 Prescriptions générales Les entreprises sont tenues de se reporter pour tout ce qui est liaisons

Plus en détail

1973-1974 ENQUETE 'SUR LES TRANSPORTS LLI QUESTIONN!,IRE B " AUTOMOBILES ;,

1973-1974 ENQUETE 'SUR LES TRANSPORTS LLI QUESTIONN!,IRE B  AUTOMOBILES ;, REPUBLIQUE FRANÇAISE INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DES ÉTUDES ÉCONOMIQUES 29, qai Branly, PARJS (,e) Direction Régionale:....._... ~- ENQUETE 'SUR LES TRANSPORTS 1973-1974 QUESTIONN!,IRE B " AUTOMOBILES

Plus en détail

Les jumelages institutionnels du programme PHARE

Les jumelages institutionnels du programme PHARE Les jmelages instittionnels d programme PHRE La contribtion française MINISTÈRE DES FFIRES ÉTRNGÈRES Le Programme PHRE PHRE est n programme commnataire de coopération créé en 1989 qi est deven, depis la

Plus en détail

Convention entre : Le Syndicat intercommunal pour l'assainissement de la Région de Pontoise Et La Communauté d'agglomération de Cergy-Pontoise

Convention entre : Le Syndicat intercommunal pour l'assainissement de la Région de Pontoise Et La Communauté d'agglomération de Cergy-Pontoise ANNEXE A LA DELIBERATION DU CONSEIL DU 29 MARS 211 Convention entre : Le Syndicat intercounal pour l'assainisseent de la Région de Pontoise Et La Counauté d'aggloération de Cergy-Pontoise Etude en-vue

Plus en détail

DIVAR IP 7000 1U. Vidéo DIVAR IP 7000 1U. www.boschsecurity.fr. Solution de gestion vidéo complète tout-en-un jusqu'à 64 voies

DIVAR IP 7000 1U. Vidéo DIVAR IP 7000 1U. www.boschsecurity.fr. Solution de gestion vidéo complète tout-en-un jusqu'à 64 voies Vidéo DIVAR IP 7000 1U DIVAR IP 7000 1U www.boschsecrity.fr Soltion de gestion vidéo complète tot-en-n jsq'à 64 voies Soltion de gestion vidéo IP prête à l'emploi avec ne capacité de stockage maximale

Plus en détail

Ventilation SYSTEME D avec récupération de chaleur

Ventilation SYSTEME D avec récupération de chaleur Ventilation SYSTEME D avec récupération de chaleur 1. GENERALITES L'ensemble doit satisfaire aux normes suivantes: NBN D 50.001 NBN EN 308 Exigences PEB NBN S 01-400-1 (confort acoustique) Réglementation

Plus en détail

online-shop be - fr Dentaurum Boutique en ligne www.dentaurum.be plus rapide plus ergonomique plus simple

online-shop be - fr Dentaurum Boutique en ligne www.dentaurum.be plus rapide plus ergonomique plus simple online-shop be - fr Dentarm Botiqe en ligne www.dentarm.be pls rapide pls ergonomiqe pls simple shop.dentarm.be Votre adresse por l orthodontie et la prothèse dentaire sr Internet Décovrez la botiqe en

Plus en détail

Quantité proposée TOTAL.

Quantité proposée TOTAL. CCTP Mars 2015 - Page 2/12 1 - DESCRIPTION D PROJET Pour mémoire PM 0,00 TOTAL DESCRIPTION D PROJET 0,00 Euros HT 2 - INTERVENTIONS PREALABLES 21 - Principe général Pour mémoire PM 0,00 PRINCIPE GENERAL

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire - Phase : DCE

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire - Phase : DCE N Désignation U Qté Prix Unitaire Montant HT 08 LOT CHAUFFAGE GAZ VENTILATION 08.1 OBJET 08.2 GENERALITE 08.2.5 Renseignements et documents à fournir : DOSSIER D'EXECUTION et DES OUVRAGES EXECUTES 08.2.5.2

Plus en détail

Guide de présentation

Guide de présentation Syndicat Centre Héralt Gide de présentation Activités et otils pédagogiqes Por sensibiliser vos élèves à la gestion des déchets, mettre en place des projets, réaliser ne visite o réserver nos otils...

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS LOT N 11 ELECTRICITE

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS LOT N 11 ELECTRICITE BP 112-85000 LA ROCHE SR YON Bureau d Etudes Techniques tous fluides F i l i a l e d u g r o u p e A R E A Tél. 02 51 37 48 88 - Fax 02 51 62 22 07 areaelr.bet@orange.fr / www.areaetudes.net MAITRE D OVRAGE

Plus en détail

DIVAR IP 6000 1U. Vidéo DIVAR IP 6000 1U. www.boschsecurity.fr. Configuration RAID-5, solution d'enregistrement tout-en-un jusqu'à 128 voies

DIVAR IP 6000 1U. Vidéo DIVAR IP 6000 1U. www.boschsecurity.fr. Configuration RAID-5, solution d'enregistrement tout-en-un jusqu'à 128 voies Vidéo DIVAR IP 6000 1U DIVAR IP 6000 1U www.boschsecrity.fr Configration RAID-5, soltion d'enregistrement tot-en-n jsq'à 128 voies Soltion de stockage IP préinstallée et préconfigrée, dotée d'ne capacité

Plus en détail

Plan de formation pour l Ordonnance sur la formation professionnelle initiale réalisateur publicitaire

Plan de formation pour l Ordonnance sur la formation professionnelle initiale réalisateur publicitaire 79614 Plan de formation por l Ordonnance sr la formation professionnelle initiale réalisater pblicitaire Partie A Compétences opérationnelles Partie B Grille horaire Partie C Procédre de qalification Partie

Plus en détail

DIVISION APPROVISIONNEMENTS ET MARCHES

DIVISION APPROVISIONNEMENTS ET MARCHES DIVISION APPROVISIONNEMENTS ET MARCHES APPEL D OFFRES OUVERT SUR OFFRES DE PRIX N 11-2011 DU 14/06/2011 à 09H RELATIF A LA FOURNITURE DE CONSOMMABLES INFORMATIQUES (en ve de la conclsion d n marché cadre)

Plus en détail

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

LES CHAUDIÈRES À BÛCHES

LES CHAUDIÈRES À BÛCHES LES CHAUDIÈRES À BÛCHES Descriptif de la technologie Ce sont les appareils qui permettent de tirer le meilleur parti du bois. On trouve aujourd'hui sur le marché différents types de chaudières à bûches

Plus en détail

COMBINÉ UNIVERSEL A DENTS VIBRANTES VIBROSTAR

COMBINÉ UNIVERSEL A DENTS VIBRANTES VIBROSTAR VIBROSTAR COMBINÉ UNIVERSEL A DENTS VIBRANTES COMBINÉ UNIVERSEL A DENTS VIBRANTES VIBROSTAR Eqipement de série VIBROSTAR 4-..., 5-..., F-4-... VIBROSTAR 4- + Vibrostar F-4 = 4 rangées de dents VIBROSTAR

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 14 Maison de retraite Les Hortensias Générateur d air chaud, type SOMAT puissance estimée 400 kw et équipé d un brûleur fioul SIGMA. Cuve fioul acier de 3000

Plus en détail

CONSULTATION DES ENTREPRISES RENOVATION ENERGETIQUE. Foyer communal

CONSULTATION DES ENTREPRISES RENOVATION ENERGETIQUE. Foyer communal CONSULTATION DES ENTREPRISES RENOVATION ENERGETIQUE Foyer communal Maitre d Ouvrage Mairie de Selommes Bureau d études Adresse BSE 10 Rue Henry Dunant 45140 INGRE Tel 02.38.70.87.00 Préambule Dans le cadre

Plus en détail

Le redressement. 1. Intérêt du redressement MCC

Le redressement. 1. Intérêt du redressement MCC . Intérêt d redressement Le redressement MCC Si on désire faire fonctionner n moter à corant contin (MCC) en alternatif il ne torne pas mais vibre. Explication : le corant alternatif change de sens réglièrement

Plus en détail

Maitrise Statistique des Procédés

Maitrise Statistique des Procédés Maitrise Statistiqe des Procédés Yannick Monnier ENSIBS-2-GI 2011/2012 Y Monnier () ENSIBS-2-GI v2012-01-18 1 / 66 Plan d cors 1 Introdction 2 Variabilité des procédés de fabrication 3 La Loi Normale 4

Plus en détail

Commune de Chambly RENOVATION PARTIELLE DE LA COUVERTURE AUX TENNIS COUVERTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

Commune de Chambly RENOVATION PARTIELLE DE LA COUVERTURE AUX TENNIS COUVERTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Commune de Chambly RENOVATION PARTIELLE DE LA COUVERTURE AUX TENNIS COUVERTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) 1 SOMMAIRE GENERALITES...3 1.1 OBJET DU MARCHE...3 1.2 INTERVENANTS...3

Plus en détail

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Monneren le 04 avril 2014 Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Agrandissement et réhabilitation de la mairie COLLIGNY LOT N 08 VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU PRIX

Plus en détail

30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS. Sous total 30.1. 30.2. PRODUCTION DE CHALEUR

30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS. Sous total 30.1. 30.2. PRODUCTION DE CHALEUR 30. SPECIFICATIONS TECHNIQUES DETAILLEES 30.1. TRAVAUX DIVERS 30.1.1. Bloc-porte métallique coupe-feu 1 heure à un vantail Dépose de l ancienne porte inutilisée Bâti métallique en tôle d acier pliée de

Plus en détail