Ouest Fluides Ingénierie. Ville de La Gacilly. Restructuration des bâtiments des Services Techniques de la Ville DCE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ouest Fluides Ingénierie. Ville de La Gacilly. Restructuration des bâtiments des Services Techniques de la Ville DCE"

Transcription

1 Ouest Fluides Ingénierie 31, rue du Village de la Métairie Chartres de Bretagne Tél. : Fax : Ville de La Gacilly Restructuration des bâtiments des Services Techniques de la Ville DCE LOT N 14 : PLOMBERIE SANITAIRES AIR COMPRIME Maître de l'ouvrage Ville de La Gacilly Rue de l'hotel de Ville LA GACILLY Tél. : Fax : Maître d'œuvre M. PALOU Ch. Architecte 2 Rue Basse Notre Dame LA ROCHE BERNARD Tél. : Fax : Réf. : Date : Juin 2009 Emetteur : JA Phase : DCE Doc. : Révision : 0 Visa : CC DCE Ce document est la propriété de O.F.I., il ne peut pas être reproduit ou diffusé sans autorisation.

2 Révision Date Modifications Emetteur Visa 0 Juin 2009 Création du dossier DCE et Première diffusion JA CC OFI / JA / DCE - Rév.0 Juin 2009 Lot Plomberie-sanitaires Air Comprimé - page 2/40

3 Sommaire 1 GENERALITES PREAMBULE, OBJET DES TRAVAUX IMPERATIFS GENERAUX DE MISE EN OEUVRE DEFINITION SOMMAIRE DES TRAVAUX ETENDUE DE LA FOURNITURE REGLEMENTATION THERMIQUE REGLEMENTS, NORMES DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES DOCUMENTS A FOURNIR PAR L'ENTREPRISE SOUMISSIONNAIRE OBLIGATIONS DE RESULTAT RESPONSABILITE DE L'ENTREPRISE MODIFICATIONS DE PRESTATIONS EN COURS D'EXECUTION DOCUMENTS A FOURNIR PAR L'ENTREPRISE ADJUDICATAIRE Avant le commencement des travaux Etudes dues par l'entreprise Avant la réception des travaux OBLIGATIONS LIEES AU MAITRE DE L'OUVRAGE LIMITES DES PRESTATIONS ETAT DES LIEUX COORDINATION DES TRAVAUX Incorporations Percements Généralités Dans les ouvrages neufs en béton Dans les ouvrages existants en béton Dans les cloisons et les ouvrages en maçonnerie Dans les cloisons sèches Fourreaux Scellements, rebouchage Dégradations Réception des supports SUPPORTAGE ET FIXATIONS AUTO-CONTROLE ESSAIS DE FONCTIONNEMENT REPERAGE DES MATERIELS SECURITE ET PROTECTION DE LA SANTE PERMIS FEU EXIGENCES ACOUSTIQUES Généralités Niveau sonore des locaux techniques Niveau sonore des locaux de travail LEGIONELLOSE GESTION DES DECHETS NETTOYAGE GENERAL DIVERS Observations générales Pression de l'eau Calcul des sections Pose des canalisations...3 OFI / JA / DCE - Rév.0 Juin 2009 Lot Plomberie-sanitaires Air Comprimé - page 3/40

4 Robinetteries Appareils anti-bélier Disconnecteur Calorifuge PRESCRIPTION GENERALES NORMES, REGLEMENTS MODALITES DES ESSAIS QUALITE DES INSTALLATIONS Généralités Equipements sanitaires Equipements accessoires Tubage et vannage Eau froide brute, eau chaude sanitaire Réseaux EU, EV Installations électriques Moteurs PRESCRIPTIONS PARTICULIERES GENERALITES Travaux à effectuer Origine des installations PLOMBERIE SANITAIRES Origine et distribution eau froide Production d'eau chaude sanitaire Evacuations EU-EV et EP Equipements Sanitaires AIR COMPRIME Groupe compresseur Distribution Terminaux Electricite OPTION N 2 : MISE EN PLACE DE ROBINETTERIES MITIGEUSES TEMPORISEES SUR LES LAVABOS ET LAVE-MAINS OPTION N 3 : MISE EN PLACE D'UNE CUVE DE RECUPERATION DES EAUX PLUVIALES Généralités Système d'eaux de pluie récupérées Alimentation Eau Froide d'appoint En aval du surpresseur Electricité - Régulation Signalisation Distribution extérieure...3 OFI / JA / DCE - Rév.0 Juin 2009 Lot Plomberie-sanitaires Air Comprimé - page 4/40

5 1 GENERALITES 1.1 PREAMBULE, OBJET DES TRAVAUX Le présent Cahier des Clauses Techniques Particulière (CCTP) a pour objet de fournir aux entreprises soumissionnaires les principes de conception et de réalisation du marché relatif au projet de La réhabilitation des bâtiments des Services Techniques de la Mairie de La Gacilly (56) et a pour but de définir les prestations qui incombent à l'adjudicataire du lot Plomberie Sanitaires Air comprimé. Les bâtiments, concernés par le projet, se compose de : Un bâtiment de bureaux créé, Des ateliers, Des serres, Un garage, Une aire de lavage. La réalisation de cette installation se fera sous la forme d'une installation en lots séparés, dont la responsabilité dépendra de l'entreprise adjudicatrice du lot, dénommée ci-après l'entreprise ou l'entrepreneur. Le présent CCTP concernant le lot décrit, ci-après, s'inscrit dans le dossier de consultation et le CCTP des lots généraux et techniques élaborés par le cabinet PALOU, architectes. L'ensemble forme une réalisation homogène et les soumissionnaires doivent avoir pris connaissance de l'ensemble des documents et plans, en particulier les plans architecturaux qui seuls contiennent des indications cotées. L'ensemble constituera une installation complète, en ordre de marche, répondant au programme ci-après et conforme aux exigences des règlements, décrets et normes en vigueur au moment de la réalisation. Les soumissionnaires du présent marché devront assurer les études techniques, la mise en œuvre et la mise en route du présent lot technique. Les entreprises soumissionnaires sont invitées à se rendre sur le site afin de se rendre compte de l'importance des travaux et des modifications à réaliser pour l'implantation des installations. La composition des matériaux et leur mise en œuvre est à l'entière appréciation du soumissionnaire. OFI / JA / DCE - Rév.0 Juin 2009 Lot Plomberie-sanitaires Air Comprimé - page 5/40

6 Les renseignements complémentaires peuvent être demandés à : OUEST FLUIDES INGENIERIE Bureau d'études Ingénierie M. ARRONDEL 31, rue du Village de la Métairie CHARTRES DE BRETAGNE Tél. : Fax : M. PALOU Christophe Architecte 2 Rue Basse Notre Dame LA ROCHE BERNARD Tél. : Fax : Bureau de contrôle : 1.2 IMPERATIFS GENERAUX DE MISE EN OEUVRE Sur les prescriptions du maître d'ouvrage, le site est réputé sans amiante. Les entreprises soumissionnaires sont invitées à se rendre sur le site afin de se rendre compte de l'importance des travaux et des modifications à réaliser pour l'implantation des installations. La composition des matériaux et leur mise en œuvre est à l'entière appréciation du soumissionnaire. Nota : Les dimensions des locaux sont à considérer d'après les plans Architecte. Il appartient aux entreprises adjudicatrices de vérifier les côtes sur site ou sur les plans d'exécution "chantier" des autres lots, avant de procéder à l'installation des équipements. 1.3 DEFINITION SOMMAIRE DES TRAVAUX Les travaux à réaliser comprennent : Alimentation en eau froide depuis le citerneau de comptage eau potable Distribution de l eau chaude et de l eau froide Évacuations des eaux usées, des eaux-vannes Fourniture et mise en place des appareils sanitaires Fourniture et pose des chutes d'eaux pluviales intérieures Fourniture et pose d'une cuve de récupération des eaux pluviales (option) Toutes ces installations seront livrées complètes, en ordre de marche, y compris la fourniture, le transport, la mise en place, l alimentation, le raccordement ainsi que le réglage de tous les appareils et organes accessoires nécessaires au bon fonctionnement des installations, les essais préalables à la réception provisoire et l entretien de l installation pendant la période correspondant au délai de garantie. En aucun cas, l entrepreneur ne pourra arguer de l imprécision des plans, descriptifs et autres documents, ou d omission s il y a lieu pour refuser d exécuter, dans le cadre et les conditions de son marché tout ou partie des ouvrages nécessaires au complet achèvement et à la parfaite utilisation des installations. Il lui appartient donc d apprécier l importance et la nature des travaux à effectuer et de suppléer, par ses connaissances professionnelles aux détails dont l ampleur, la nature ou la quantité seraient implicitement prévus dans une réalisation selon les règles de l art des travaux. OFI / JA / DCE - Rév.0 Juin 2009 Lot Plomberie-sanitaires Air Comprimé - page 6/40

7 1.4 ETENDUE DE LA FOURNITURE Elle comprend en particulier : Les études, plans détaillés, approvisionnement de matières, fabrication, assemblage, peinture, marquage, emballage, transport au chantier, déchargement, manutention sur chantier, montage, supervision du montage, essais sur chantier, réglages, mise en service de l'installation terminée, supervision de la mise en service des sous-traitants éventuels, remise des rapports d'essais, garantie de l'installation réalisée et programme de maintenance. Vous aurez également à votre charge : la galvanisation à chaud de tous les équipements et supports situés en atmosphère corrosive (aucun équipement installé ne pourra être sujet à la corrosion) la remise du dossier d'exécution des ouvrages (D.E.O.), avant exécution, pour approbation la remise du dossier des ouvrages exécutés (D.O.E.), dont les plans de recollement, à la date de réception de la présente réalisation la coordination, sur le chantier, des liaisons électriques avec les autres corps d'état. l'information du personnel de maintenance sur le fonctionnement des installations et les documents de maintenance préventive 1.5 REGLEMENTATION THERMIQUE 2005 Très important Ce projet est soumis à la nouvelle réglementation thermique 2005 (Date du permis de construire : 11/01/2008) Aussi, la substitution sur le chantier qu'elle qu'en soit la raison, d'un matériel par un produit dit "similaire", mais qui n'aurait pas servi de base lors de l'étape "calcul" est impossible, puisque le changement d'un seul paramètre remet complètement en cause les résultats de ces calculs. 1.6 REGLEMENTS, NORMES Les travaux seront réalisés conformément : - aux arrêtés, décrets et circulaires ministériels en vigueur en France, - aux Normes Françaises, - aux Documents Techniques Unifiés, - aux règles professionnelles, - aux règles de l'art. Pour le présent projet, celui-ci sera réalisé conformément : - les arrêtés du 23 mars 1965 et 25 juin 1980 modifiés et complétés portant approbation des dispositions générales du règlement de sécurité contre les risques d incendie et de panique dans les établissements recevant du public (ERP) Le marquage CE devra être apposé sur l'ensemble des matériels installés suivant les directives du Conseil des Communautés Européennes. OFI / JA / DCE - Rév.0 Juin 2009 Lot Plomberie-sanitaires Air Comprimé - page 7/40

8 D'une manière générale, l'entreprise devra se conformer aux textes législatifs et administratifs de caractère national, départemental et municipal en cours au moment de la réalisation. 1.7 DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES Le dossier de consultation des entreprises (DCE) est constitué de pièces techniques suivantes : le présent Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP), le Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) du les lots généraux le Cahier des Clauses Administratives Particulières (CCAP), le Plan Général de Coordination (PGC) les plans architecturaux et techniques, les schémas et synoptiques. Se reporter au règlement de consultation et au CCAP qui seuls font foi. L'entrepreneur soumissionnaire est réputé avoir pris connaissance de l'ensemble des documents. En outre, en cas d'erreur, d'omission ou d'interprétation douteuse, l'entrepreneur devra en référer au Maître d'œuvre qui est seul habilité pour décider des modifications à apporter. Les plans, le descriptif (C.C.T.P.) et le DGPF, sont des documents complémentaires. En cas de contradiction entre ces documents, le descriptif prime. Le CCTP définit l'essentiel des ouvrages dus par l'entrepreneur. Même s'il ne décrit pas dans le détail les ouvrages, ceux-ci sont compris dans le marché au même titre que les autres, ainsi que tous ceux nécessaires à la bonne finition ou à la bonne marche des ouvrages. 1.8 DOCUMENTS A FOURNIR PAR L'ENTREPRISE SOUMISSIONNAIRE Se reporter au Cahier des Clauses Administratives Particulières. L'offre sera accompagnée d'une description détaillée des équipements électriques. En particulier, l'entrepreneur devra remettre, en deux exemplaires, à l'appui de sa soumission, les documents suivants : un devis quantitatif et estimatif, détaillant les quantités et les prix unitaires. une éventuelle notice descriptive complémentaire détaillée spécifiant principalement : - les marques et type d'appareils proposés, - les caractéristiques techniques du matériel, - les caractéristiques de finition (peinture, revêtement, etc.) Avant la passation du marché, l'entrepreneur fera ses remarques sur la présente étude ou devis descriptif. Passé ce délai, l'entrepreneur prendra à sa charge toutes les modifications qui seraient nécessaires pour respecter les normes, permettre le fonctionnement de l'installation ou permettre le montage. OFI / JA / DCE - Rév.0 Juin 2009 Lot Plomberie-sanitaires Air Comprimé - page 8/40

9 1.9 OBLIGATIONS DE RESULTAT L'entrepreneur titulaire du lot auquel il a soumissionné, doit la totalité des prestations nécessaires à l exécution des travaux. En aucun cas, l'entrepreneur ne pourra arguer de l'imprécision des plans, descriptifs et autres documents, ou d'omission s'il y a lieu pour refuser d exécuter, dans le cadre et les conditions de son marché tout ou partie des ouvrages nécessaires au complet achèvement et à la parfaite utilisation des installations. Il lui appartient donc d'apprécier l'importance et la nature des travaux à effectuer et de suppléer par ses connaissances professionnelles aux détails dont l'emplacement, la nature ou la quantité seraient implicitement prévus dans une réalisation selon les règles de l'art. Toutes ces installations seront livrées complètes en ordre de marche y compris la fourniture, le transport, la mise en place, l'alimentation, le raccordement ainsi que le réglage de tous les appareils, organes et accessoires nécessaires au bon fonctionnement des installations et les essais préalables à la réception provisoire RESPONSABILITE DE L'ENTREPRISE L'acceptation par le Maître d'ouvrage des pièces présentées à la soumission ne diminue en rien la responsabilité de l'entrepreneur. Il appartient à ce dernier d'établir son offre pour que le prix global qu'il indique soit calculé en tenant compte des impératifs du Maître d'ouvrage, du Maître d'œuvre et des difficultés d'exécution en résultant. Il aura apprécié exactement toutes les conditions d'exécution des ouvrages, de leur importance et de leurs particularités ; et il aura aussi pris parfaite connaissance de toutes les conditions physiques et sujétions relatives au lieu des travaux (accès, abords, topographie et nature des travaux, organisation et fonctionnement du chantier : moyens de communication et de transports, lieu d'extraction des matériaux, stockage des matériaux, ressources en main d'œuvre, énergie électrique, eau, installation de chantier, éloignement des décharges publiques ou privées, etc.) Il aura recueilli tous les renseignements complémentaires éventuels auprès des Services Publics ou de caractères publics (Services des Egouts, Services des Eaux, PTT, EDF, GDF, France Telecom, etc.) Il aura contrôlé toutes les indications de documents du dossier de consultation des entreprises, notamment celles données par les plans et les C.C.T.P., se sera assuré qu'elles sont exactes, suffisantes et concordantes, se sera entouré de tous les renseignements complémentaires éventuels auprès du Maître d'œuvre et le cas échéant des Bureaux d'etudes Techniques ou Economiques. En toutes circonstances, l'entrepreneur demeure seul responsable de tous dommages ou accidents causés à des tiers lors ou par suite de l'exécution des travaux résultant, soit de son propre fait, soit du fait de son personnel ou de ses sous traitants ou fournisseurs. Jusqu'à la réception des travaux, l'entrepreneur doit protéger ses ouvrages contre les risques de vol, de détournement et de détérioration. Il doit prendre les précautions nécessaires pour ne pas causer de dégradations aux matériaux et ouvrages des autres Entrepreneurs, et est responsable des conséquences pouvant résulter des infractions à ces obligations. OFI / JA / DCE - Rév.0 Juin 2009 Lot Plomberie-sanitaires Air Comprimé - page 9/40

10 1.11 MODIFICATIONS DE PRESTATIONS EN COURS D'EXECUTION Aucun changement au projet ne pourra être apporté en cours d'exécution sans l'autorisation expresse du Maître d'ouvrage. Les frais résultant des changements non autorisés et toutes leurs conséquences, ainsi que tout travail supplémentaire sans ordre écrit, seront à la charge de l'entrepreneur DOCUMENTS A FOURNIR PAR L'ENTREPRISE ADJUDICATAIRE Avant le commencement des travaux Sur la base des documents mis à sa disposition, pièces écrites, plans techniques généraux et plans directeurs définitifs, l'entreprise fournira conformément aux spécifications techniques et au planning les documents suivants : les notes de calcul de toutes ses installations (électricité, thermique, hydraulique, ) les plans d'exécution, plans de détails, de réalisation et de montage, selon la nécessité, aux échelles et formats normalisés. les indications concernant tous les besoins nécessaires à l'exécution des travaux qui lui sont confiés tels que socles, trémies, éléments à encastrer, réservations pour gaines et canalisations, les trappes ou ouvertures de montage et de révision, les tracés de canalisations, les traversées de fondations ou de murs porteurs, etc. les puissances électriques nécessaires et les fiches techniques détaillées. les éléments nécessaires à la coordination de ces travaux avec les autres corps de métiers. les fiches techniques précisant les caractéristiques exactes des matériels. Nota important : L'entreprise devra, à la demande du Maître d'ouvrage ou du Maître d'œuvre, mettre à disposition du chantier toute documentation ou échantillons. Des échantillons de l'ensemble des équipements et des matériaux mis en œuvre sont demandés par le maître d'œuvre avant acceptation. Ils seront accompagnés de la documentation afférente. Après commande, outre les documents mentionnés, l'entreprise devra remettre : les rapports d'essais en atelier des équipements la liste des pièces de rechange proposées avec les prix unitaires les instructions d'exploitation et d'entretien De plus, elle devra ce mettre en rapport avec : Les Services Techniques du maître d'ouvrage Les Services Techniques d'edf et de GDF France Télécom Le Bureau de Contrôle Le coordinateur SPS OFI / JA / DCE - Rév.0 Juin 2009 Lot Plomberie-sanitaires Air Comprimé - page 10/40

11 Etudes dues par l'entreprise L'entreprise devra établir l'intégralité des études et plans PAC, en indiquant, entre autres : le plan de détails d'implantation du matériel (encombrement et positionnement précis), y compris le cheminement des câbles, les réservations et percements pour le Génie Civil (avec côtes par rapport aux axes principaux), les plans de fourreaux encastrés, la liste du matériel, les schémas de principe de fonctionnement, les schémas électriques comportant toutes les sections, calibres, courants de court-circuit et chutes de tension (unifilaires, développés, asservissements, etc.), le tracé des canalisations en bifilaires avec indication des diamètres, altitude, débits et matériaux, les fiches de calculs concernant les bilans de puissance à mettre en œuvre, les fiches de calculs des pertes de charges et vitesse dans les canalisations hydrauliques la nomenclature de tous les équipements, les plans de serrurerie, Les plans et les schémas porteront toutes les indications permettant de repérer aisément les équipements, et d'assurer leur entretien, leur dépannage ou leur remplacement éventuel. Les travaux ne pourront êtres exécutés qu'après l'accord du Maître d'œuvre et du Bureau de Contrôle, à la charge du maître de l'ouvrage, sur ces plans. Pour cela, 15 jours avant le commencement des travaux, l'entreprise devra fournir les plans d'exécution complets, pour approbation avec notice et croquis : Maître d'œuvre : 1 exemplaire Maître d'ouvrage : 1 exemplaire Bureau de contrôle : 2 exemplaires Nota : Les dimensions des locaux sont à considérer d'après les plans Architecte. Il appartient aux entreprises adjudicatrices de vérifier les côtes sur site ou sur les plans d'exécution "chantier" des autres lots, avant de procéder à l'installation des équipements Avant la réception des travaux L'entrepreneur devra fournir, en 4 exemplaires, le dossier des ouvrages exécutés (D.O.E.). Celui-ci devra comprendre au minimum : les bases et les résultats des calculs. la notice descriptive des installations avec le principe de fonctionnement. les bordereaux d'approbation du Bureau de Contrôle et les certificats de conformité des installations (Consuel, gaz, etc.) la nomenclature de tout le matériel installé, avec les fiches des caractéristiques techniques, les cartes de garantie, les notices d'entretien des fournisseurs et l'indication de la provenance. la liste des fournisseurs avec leurs coordonnées et le nom de la personne à contacter. OFI / JA / DCE - Rév.0 Juin 2009 Lot Plomberie-sanitaires Air Comprimé - page 11/40

12 les résultats des essais réalisés suivant les documents COPREC avec les fiches signalétiques. les certificats de déclaration de conformité CE pour tous les matériels installés. la liste des pièces de rechange et du matériel consommable. les documents particuliers demandés au CCAP, CCTP et PGC. les attestations de versement des primes d'assurances pendant la durée du chantier. une série de tous les schémas et plans rigoureusement conformes aux installations réalisées (corrigés après exécution et mise en service) sous forme de tirage. les propositions de contrat de maintenance des installations. l'ensemble des plans à fournir au maître d'œuvre sera réalisé à l'aide d'un logiciel de DAO et distribué sous format AutoCAD (2004), ou compatible DWG (sans pertes de données), sur un support informatique (CD-Rom formatée PC). Les entreprises pourront également fournir les propositions de contrat de maintenance des installations. L'adjudicataire du présent lot devra aussi la formation du personnel d'exploitation. A une date fixée ultérieurement par le Maître d'œuvre, l'entrepreneur déléguera un représentant qualifié capable de mettre le personnel désigné par le Maître d'ouvrage au courant de toute l'installation, en ce qui concerne la constitution de tous les appareils, les organes de commande, de sécurité et de contrôle, l'explication de façon détaillée du fonctionnement et des opérations d'entretien courant OBLIGATIONS LIEES AU MAITRE DE L'OUVRAGE Sans objet 1.14 LIMITES DES PRESTATIONS A la charge du présent lot : - l'ensemble des percements dans les ouvrages en béton ou autres - le rebouchage des saignées et percements effectuées par le présent lot - la découpe des cloisons sèches et des faux-plafonds - la pose des chapeaux de ventilation de chute - les reprises sur les canalisations existantes - la mise à disposition d'attentes - calfeutrement coupe-feu des passages dans les murs et cloisons coupe-feu - les raccordements électriques des matériels et équipements installés - la confirmation des puissances et caractéristiques électriques des équipements fournis par le présent lot - le raccordement sur les attentes EU du lot GO A la charge des lots TCE : - l'ensemble des tranchées compris lit de sable, grillage avertisseur - les attentes EU au sol ou extérieures - les attentes de sorties de toiture et l'étanchéité - massifs béton ou socles béton pour équipements du présent lot - les réservations dans les murs neufs OFI / JA / DCE - Rév.0 Juin 2009 Lot Plomberie-sanitaires Air Comprimé - page 12/40

13 - le détalonnage des portes intérieures - les renforts de cloisons - la finition des supports et les peintures - les gaines techniques et soffites - les plans ou meubles vasques - Fourniture et pose des siphons de sol et caniveaux - Les chutes EP - Réseaux eaux pluviales enterrés - Extincteurs, plans d'évacuation, consignes de sécurité - Percements / rebouchages - Tranchées en amont et aval de la cuve de récupération y compris lit de sable, grillage avertisseur, rebouchage, - Raccordement du réseau EP général au collecteur de la cuve - Raccordement du trop plein de la cuve au refoulement du réseau EP - Fosse + radier béton pour la pose de la cuve de récupération - Electricité 1.15 ETAT DES LIEUX Les entreprises devront se rendre compte sur place des difficultés d'exécution des ouvrages et d'acheminement du matériel depuis l'accès routier jusqu'au bâtiment avant de faire leurs chiffrages. Ces derniers seront réalisés en connaissance des conditions d'intervention sur le site et notamment du respect des consignes d'hygiène et de sécurité. L'entrepreneur prévoira dans son ouvrage tous les travaux et toutes les fournitures indispensables à la bonne présentation et au bon fonctionnement de l'ensemble et sans qu'il puisse prétendre à une majoration de son prix forfaitaire pour des raisons d'omission, d'insuffisance d'information et d'erreurs diverses. Il est tenu de vérifier, sous son entière responsabilité, les documents, dessins et renseignements divers qui pourront lui être communiqués. Toutes erreurs ou modifications seront soumises au Maître d'œuvre qui statuera en conséquence. Faute de se conformer à ces prescriptions, l'entrepreneur sera tenu pour responsable de toutes les erreurs ou omissions relevées en cours d'exécution, ainsi que des effets qu'elles entraîneraient COORDINATION DES TRAVAUX L'entreprise est tenue de se mettre en rapport avec le maître de l'ouvrage et les autres entreprises pour toutes les mises au point nécessaires à l'harmonisation et à la perfection de ses ouvrages. Il devra notamment leur communiquer en temps utile toutes les indications qui leur sont nécessaires pour adapter leurs ouvrages et fournitures, et réaliser les travaux préparatoires leur incombant. Tous les frais occasionnés par un manquement à ses dispositions seront supportés par l'entrepreneur défaillant Incorporations Sauf indications contraires, la fourniture et la mise en place, avant coulage d'ouvrages en béton, d'éléments tels que gaines, fourreaux, tubes, douilles, crochets, taquets, éléments de fixation, précadres, boîtiers, etc. sont à la charge des lots concernés. OFI / JA / DCE - Rév.0 Juin 2009 Lot Plomberie-sanitaires Air Comprimé - page 13/40

14 Percements Généralités Tous les percements et carottages de planchers, murs et cloisons maçonnées, préalables, seront à la charge du lot Gros-œuvre, sauf spécifications mentionnées ci-après. Les entreprises adjudicatrices des présents lots devront remettre en temps utile leurs plans de réservations et/ou de percements qui comporteront obligatoirement : - Les dimensions des réservations en côtes brutes, - Les implantations de ces réservations par rapport à des nus d'ouvrage ou à des axes de référence. Ces plans seront fournis à l'entrepreneur du lot Gros-œuvre (GO) qui devra reporter sur ses propres plans d'exécution les indications qui y figurent. Toutes les réservations qui ne seront pas demandées en temps voulu seront exécutées par le lot Gros-œuvre, sous sa responsabilité de l'entrepreneur ; tous les frais directs et indirects étant supportés par l'entrepreneur responsable de cette postériorité. Les carottages seront effectués par une entreprise spécialisée. En cas de surdimensionnement ou de dégradation, la reprise sera exécutée par l'entreprise qui a réalisé l'ouvrage, tous les frais directs et indirects étant supportés par l'entreprise responsable Dans les ouvrages neufs en béton L'entrepreneur de GO sera tenu d'exécuter dans ses ouvrages en béton, toutes les réservations, trous, trémies, saignées, défoncés, feuillures et découpes diverses nécessité tant par les travaux de son activité, que par ceux des autres corps d'état Dans les ouvrages existants en béton L'entreprise de GO devra l'exécution de tous les percements supérieurs à un diamètre de 100 mm nécessaires aux entreprises des autres corps d'état. Celles-ci seront au frais des entreprises concernées dans le cas ou elles n'auraient pas été communiquées en temps voulu ou s'ils ne sont pas prévues au lot GO (cas de sites existants) Dans les cloisons et les ouvrages en maçonnerie Lors de l'exécution de ses ouvrages en maçonnerie, l'entreprise de GO sera tenue de réserver toutes les feuillures et trous supérieurs à Ø 200 ou 200x200 mm, au vu des plans de réservation remis en temps utile par les lots concernés. Pour les percements inférieurs à Ø 200 ou 200x200 mm, chaque entreprise réalise ses percements avec le plus grand soin, en veillant à ce que le rebouchage soit réduit à son strict minimum. OFI / JA / DCE - Rév.0 Juin 2009 Lot Plomberie-sanitaires Air Comprimé - page 14/40

15 En cas de surdimensionnement ou de dégradation, la reprise sera exécutée par l'entreprise qui a réalisé l'ouvrage, tous les frais directs et indirects étant supportés par l'entreprise responsable Dans les cloisons sèches Les percements sont au lot concerné par celui-ci, sauf spécifications particulières. Chaque entreprise réalise ses percements avec le plus grand soin, en veillant à ce que le rebouchage soit réduit à son strict minimum Fourreaux Pour assurer le passage de ses canalisations dans les éléments de structure, les murs et les cloisons, chaque entrepreneur doit la mise en place de fourreaux. L'entreprise devra araser ces fourreaux à 1 cm en saillie des nus finis des ouvrages traversés et assurera l'étanchéité du calfeutrement entre fourreau et canalisation par un produit isolant. Ce produit devra être compatible avec les exigences de comportement au feu, d'efficacité acoustique et de coupure anti-vibratile, ainsi que de stabilité dans le temps Scellements, rebouchage Sauf indications contraires, chaque entreprise devra assurer ses propres travaux de scellement, rebouchage et calfeutrement ; dans les conditions énoncées ci-avant. Ces travaux devront être exécutés avec des matériaux strictement de même nature que ceux de l'ouvrage support ; et de telle façon qu'une fois terminés, il n'existe aucun défaut d'aspect aux endroits traités. Avant le rebouchage, il sera procédé à la vérification de l'existence et de la bonne mise en œuvre d'un résilient autour des gaines, tuyauteries, etc Dégradations Dans le cas de réservations, scellements effectués à posteriori ou de dégradations causées par une entreprise envers un autre corps d'état, les frais de reprise ou de raccords, ou encore le remplacement des matériels endommagés seront supportés par l'entrepreneur responsable Réception des supports Lorsqu'un ouvrage exécuté par une entreprise constitue le support de la prestation d'une autre, ce dernier doit réceptionner ce support. S'il estime le support non conforme aux stipulations des documents contractuels et réglementaires, il doit le signaler par écrit à la fois au Maître d'œuvre et à l'entreprise qui a réalisé les travaux. A défaut d'observation écrite signifiée en temps utile et au plus tard 15 jours avant le début des travaux de sa prestation ou à fortiori en cas de réalisation partielle ou totale de ses travaux, l'entrepreneur sera réputé avoir implicitement accepté le support, définitivement et OFI / JA / DCE - Rév.0 Juin 2009 Lot Plomberie-sanitaires Air Comprimé - page 15/40

16 sans réserve, et restera responsable des erreurs qui pourraient en découler et de leurs conséquences. Par le fait de soumissionner l'entrepreneur s'engage à s'en remettre à l'arbitrage du Maître d'œuvre qui sera seul juge des mesures à prendre. Les travaux de reprise et les frais supplémentaires qui résulteraient de la mauvaise exécution d'un support seront à la charge de l'entreprise responsable SUPPORTAGE ET FIXATIONS Sauf indication contraire, chaque entreprise devra assurer la mise en place, le réglage, le supportage et le calage de ses installations et matériels. Il sera bien entendu pris le plus grand soin afin de désolidariser tout élément tournant ou vibrant des structures réceptrices dans les règles de l'art. Toute fixation nécessitant le renforcement de la structure ou de l'ouvrage support devra être signalée en temps utile à l'entreprise le réalisant. Dans le cas contraire le titulaire du lot concerné devra assumer les frais directs et indirects nécessaires à la modification des structures. Les fixations et supports devront être calculés sous la responsabilité de l'entreprise, suivant les normes en vigueur et les règles de l'art, avec l'approbation d'un bureau de contrôle si nécessaire AUTO-CONTROLE Il est rappelé l'obligation pour le constructeur de procéder pendant la période d'exécution des travaux aux vérifications techniques lui incombant aux termes de la loi n du 04 janvier 1978 et les textes subséquents. En particulier, l'entrepreneur doit vérifier son programme de contrôle interne en précisant les dispositions prévues sur le chantier pour en assurer le respect. A la charge de l'entreprise, dans le cadre de l application des dispositions de l article du code civil et pour permettre au maître d ouvrage de remplir ses obligations envers sa compagnie d assurance au titre de sa police dommages-ouvrages. Il sera établi et remis les procès verbaux d essais "COPREC" n 2 (moniteur n 30 bis du 23/07/1979 et n bis du 17/12/82 selon modificatif) : Au maître d œuvre, en 3 exemplaires Au bureau de contrôle, en 2 exemplaires 1.19 ESSAIS DE FONCTIONNEMENT Les procès-verbaux (PV) indiquant les résultats d'essais et de vérifications seront transmis pour toutes les installations précisées dans le document technique COPREC. Leur rédaction sera conforme au document technique COPREC. - N 1 : "Partie du contrôle visant les essais et vérifications de fonctionnement", décembre 1982 OFI / JA / DCE - Rév.0 Juin 2009 Lot Plomberie-sanitaires Air Comprimé - page 16/40

17 - N 2 : "Modèle de Procès-Verbaux", décembre 1982 L'entreprise devra avant la réception procéder aux essais de fonctionnement de ses installations. Les résultats seront présentés au maître d ouvrage pour approbation. Après approbation de ces essais, l'entreprise pourra demander la réception de ces ouvrages. Un PV de réception sera alors établi et donnera lieu à l'ouverture de la période de garantie. Lors de la réception, l'entreprise remettra le dossier des ouvrages exécutés D.O.E., ainsi que les résultats de toutes les mesures. L'entreprise se chargera des modalités d'obtention des différents certificats (consuel, etc.) Elle assistera aux réunions de contrôle faites par l'organisme de contrôle ainsi qu'à la commission de sécurité incendie. Si au jour de la réception de ces ouvrages, l'entreprise ne peut satisfaire complètement à cette procédure, elle devra à compter de ce jour prévoir à ses frais la mise en place d'une société de surveillance, afin de subvenir à sa défaillance. Elle devra également assurer la formation du personnel-client chargé de l'exploitation de ces installations. Cette formation donnera lieu à un Procès verbal qui sera adressé au maître d'œuvre. La période de garantie sera de 1 an (pièces, main d'œuvre et déplacements sous 24 h, à compter de la date de réception. Les essais, test et recette du réseau sont au compte de l'entreprise adjudicataire et seront effectués sous le contrôle du maître d'œuvre. Les essais seront établis suivant les fiches d'essais COPREC (1 et 2), en présence du maître de l'ouvrage et du maître d'œuvre, à la charge de l'entreprise. Les canalisations encastrées seront éprouvées avant leur enrobage. Les canalisations de vidange et les chutes seront observées en service pour déceler les fuites éventuelles. Les essais d'étanchéité seront effectués au fur et à mesure de la finition des réseaux horizontaux, verticaux et dérivés. Les essais de fonctionnement seront effectués en condition normale. Pour les essais particuliers, se reporter aux paragraphes adéquats REPERAGE DES MATERIELS L'ensemble des composants, organes et appareils (pompes, extracteur, etc.) sera repéré unitairement, sur une plaque dilophane vissée. Les indications portées sur les plaques dilophane seront reportées sur les plans de récolement. Les canalisations apparentes seront peintes aux couleurs conventionnelles et repérées par des étiquettes autocollantes, suivant la norme NF X OFI / JA / DCE - Rév.0 Juin 2009 Lot Plomberie-sanitaires Air Comprimé - page 17/40

18 1.21 SECURITE ET PROTECTION DE LA SANTE Application de la loi du 31 décembre 1993 " du décret en date du 26 décembre 1994 " du décret en date du 4 mai 1995 " de l'arrêté du 7 mars 1995 " des lettres ministérielles en date du 3 octobre octobre 1995 L'exécution des travaux est subordonnée à l'application de la Législation du Travail. Conformément à la loi n du 31 décembre 1993 et son premier décret d'application n du 26 décembre 1994, un Coordonnateur Sécurité Santé sera désigné par le Maître de l'ouvrage. Le coordonnateur a pour mission de veiller au respect des principes généraux de prévention. Il tient à jour le plan de coordination, tient compte des interférences avec les activités d'exploitation sur le site, à l'intérieur ou à proximité duquel est implanté le chantier. Les entreprises devront s'informer de leurs obligations légales et contractuelles envers le coordonnateur de sécurité et devront fournir un Plan Particulier en matière de Sécurité et Protection de la Santé (PPSPS). Toutes les informations citées au Plan Général de Coordination (PGC) font partie intégrante des prix PERMIS FEU Pour tout travail pouvant présenter un risque d incendie les entreprises devront obtenir un permis feu auprès du maître d ouvrage (soudures, tronçonnage, découpage au chalumeau, collage à chaud,...) La demande devra en être faite près du maître d ouvrage et du maître d oeuvre 48 heures à l avance EXIGENCES ACOUSTIQUES Généralités Les niveaux de pression sonore résiduels des bruits d équipement dans les locaux de production et à l'extérieur ne devront pas dépasser les valeurs recommandées dans le présent CCTP ou dans le cadre de la réglementation en vigueur pour les nuisances vis-à-vis de l'extérieur et des travailleurs : norme NF S arrêté du 23 juin 1978 loi n du 31 décembre 1992 relative à la lutte contre le bruit décrets et arrêtés du 28 octobre 1994 et du 9 janvier nouvelle réglementation 2000 Les entrepreneurs devront respecter ces textes dans l'exécution de leurs marchés. Les niveaux sonores seront mesurés à 1,5 mètres du niveau du sol, et en plusieurs points du local au moyen d'un sonomètre de précision. OFI / JA / DCE - Rév.0 Juin 2009 Lot Plomberie-sanitaires Air Comprimé - page 18/40

19 Pour cela, certaines règles concernant la fourniture et la mise en place du matériel sont à respecter : vérification de l équilibrage des groupes moto-ventilateurs montage sur socle anti-vibratile ou attaches anti-vibratiles interposition de fourreaux résiliants en traversée de paroi Le raccordement d un diffuseur sur un collecteur devra être d une longueur suffisante ou bien être raccordée par conduit acoustique. Les raccordements sur collecteur ne devront pas engendrer de pont phonique. Les conduits aérauliques devront être raccordés sur centrales ou ventilateurs par manchettes souples avec l'utilisation de silencieux. Les diamètres des conduits aérauliques seront déterminés sur les débits maximums. Les centrales seront posées sur un matériau résilient anti-vibratile et les groupes moto ventilateurs seront posés sur des plots anti-vibratiles Niveau sonore des locaux techniques Il sera nécessaire de limiter l'ambiance sonore qui régnera dans le local à un spectre assimilable à ISO 75 au maximum, selon une définition qui correspond approximativement au critère établi par la Commission d'etude du Bruit du Ministère de la Santé Publique, délimitant la courbe spectrale d'émission sonore au-delà de laquelle des risques de traumatisme auditif sont à craindre lors d'une exposition permanente. Une technique d'absorption acoustique devra être envisagée dans les locaux susceptibles de ne pas respecter ces spectres imposés. La conception d'un habitacle ou capotage devra être prévu en cas de niveaux élevés qui ne pourraient être réduits par cette absorption acoustique Niveau sonore des locaux de travail Niveau de pression sonore maximum : Lp en db(a) mesuré à 1.50 m du sol dans les salles LEGIONELLOSE Les installations et les équipements seront prévus pour prévenir de la légionellose. L'entreprise respectera la réglementation et prévoira tous les équipements et mise en œuvre de manière à combattre la formation de légionellose et à maintenir des installations sécurisées, en se conformant aux spécifications ci-après et aux règles de l'art : la circulaire DGS/PGE 238 du 28 mars 1989 la circulaire DGS 97/311 du 24 avril 1997 : surveillance et prévention de la légionellose la circulaire DGS 98/771 du 31 décembre 1998 : bonnes pratiques d'entretien des réseaux l'arrêté préfectoral du 11 avril 2000 : entretien et maintenance des installations de réfrigération l'arrêté préfectoral du 8 mars 2000 : prévention de la légionellose au niveau des tours de réfrigération OFI / JA / DCE - Rév.0 Juin 2009 Lot Plomberie-sanitaires Air Comprimé - page 19/40

20 le décret 2001/1220 du 20 décembre 2001 relatif aux eaux destinées à la consommation humaine la circulaire DGS 2002/243 du 22 avril 2002 : prévention du risque lié aux légionelles dans les établissements de santé 1.25 GESTION DES DECHETS Dans le cadre de la nouvelle réglementation relative à l'élimination des déchets ainsi qu'aux installations classées pour la protection de l'environnement, il conviendra de procéder sur le chantier à un tri sélectif des déchets afin de faciliter leur élimination dans les centres de stockage prévus par la réglementation et de ne pas amoindrir leur qualité de recyclage à la sortie du chantier. Dans la présentation de leur offre, chaque entreprise devra indiquer : - Les quantités des déchets. - Le mode de stockage. - Le mode d'élimination retenu (filière de valorisation en priorité). - Le surcoût lié à cette gestion des déchets (tri sélectif, stockage, transport, déchetterie, taxe, etc.) - Pour quantifier les déchets, l'entreprise pourra se renseigner sur les statistiques en cours de préparation à la F.F.B. - Prévoir : gestion des déchets à prix forfaitaires NETTOYAGE GENERAL L'entreprise retenue est tenue de procéder à l'enlèvement de ses gravois et déchets de façon à maintenir constamment le chantier en état convenable de propreté, pendant et après l'exécution de ses travaux. L'Entreprise devra également un nettoyage hebdomadaire, approfondi, de tous les locaux et des abords du chantier, jusqu'à la réception. Si cet état de propreté n'est pas jugé suffisant par le Maître d'œuvre, celui-ci fera procéder aux enlèvements et aux nettoyages nécessaires aux frais, risques et périls de l'entreprise, sans mise en demeure, par ordre de service, au compte-rendu de chantier. L'entrepreneur se chargera de prévoir une benne de stockage, dont la position sera déterminée en accord avec le maître de l'ouvrage, ainsi que de l'enlèvement de ses déblais de façon régulière et l'évacuation vers les décharges ou autres lieux de récolte. Toute dégradation ou écart de conduite du personnel d'une entreprise sera sanctionné et imputé à l'entrepreneur ; ainsi que la réparation des voiries existantes éventuellement dégradées par les engins du chantier. OFI / JA / DCE - Rév.0 Juin 2009 Lot Plomberie-sanitaires Air Comprimé - page 20/40

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE PAGE N 1/12 LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée Place René LESCOT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE...3

Plus en détail

MAISON de RETRAITE DEPARTEMENTALE de la LOIRE ST-JUST, ST-RAMBERT = = = = = = = = = = REAMENAGEMENT DE LOCAUX

MAISON de RETRAITE DEPARTEMENTALE de la LOIRE ST-JUST, ST-RAMBERT = = = = = = = = = = REAMENAGEMENT DE LOCAUX SOCIETE D'ETUDES TECHNIQUES POUR LE CHAUFFAGE ET L'INDUSTRIE Société à responsabilité limitée au capital de 50 000 R.C Saint-Etienne 64 B 96 C/A 15, rue de l'eternité- 42.000 SAINT-ETIENNE Téléphone :

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE LOT N 8 : PLOMBERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Monneren le 04 avril 2014 Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Agrandissement et réhabilitation de la mairie COLLIGNY LOT N 08 VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU PRIX

Plus en détail

«RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie

«RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie «RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie Maître d ouvrage : Maître d œuvre : Marché : Objet : Mode de consultation : Personnes à contacter

Plus en détail

CCTP 07.TVX.02 Page N 1

CCTP 07.TVX.02 Page N 1 CCTP 07.TVX.02 Page N 1 SOMMAIRE A EXPOSE GENERAL DE L OPERATION A.01 OPERATION Page : 3 A.02 INTERVENANTS Page : 3 A.03 DOCUMENTS REMIS Page : 3 B GENERALITES TOUS CORPS D ETAT B.01 OBJET DU C.C.T.P.

Plus en détail

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR REHABILITATION DU BATIMENT 33 SITE DE LA GAILLARDE VILLE DE MONTPELLIER C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR ZAC de Tournezy 23 rue Nelson Mandela 34070 Montpellier Tél. 04.99.52.81.40 Fax. 04.99.52.81.49

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.)

MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE N 2015 07 Ville de Bergues Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) Pouvoir adjudicateur Ville de Bergues, Hôtel de ville - Place de la République 59380

Plus en détail

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8 Communauté de communes de la MONTAGNE BOURBONNAISE CONSTRUCTION D UN BATIMENT LOCATIF A USAGE ARTISANAL OU INDUSTRIEL Zone d activités du Mornier 03250 LE MAYET DE MONTAGNE Marché de travaux C.C.T.P. D.P.G.F.

Plus en détail

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE Affaire n E2124 Page 1 CNRS HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE A 07/2010 Emission originale BL BL INDICE DATE OBJET REDIGE VERIFIE JJ/MM/AA REVISIONS DU DOCUMENT Affaire n

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE Département du Rhône (69) VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE CENTRE DE LOISIRS 1 RUE DES BLEUETS Ville

Plus en détail

MARNE REIMS PALAIS DU TAU

MARNE REIMS PALAIS DU TAU CENTRE DES MONUMENTS NATIONAUX DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES DE CHAMPAGNE-ARDENNE, Maître d'ouvrage délégué CONSERVATION REGIONALE DES MONUMENTS HISTORIQUES 3, FAUBOURG SAINT-ANTOINE 51

Plus en détail

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 Du Code des Marchés Publics CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P FOURNITURE

Plus en détail

RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1

RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1 RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1 SOMMAIRE 1 - CLAUSES COMMUNES A TOUS LES LOTS P. 3 1.1 DEFINITION

Plus en détail

REFECTION RESEAUX OXYGENE, ACETHYLENE, PROPANE. Lycée G.BRASSENS à Rive de Gier(42)

REFECTION RESEAUX OXYGENE, ACETHYLENE, PROPANE. Lycée G.BRASSENS à Rive de Gier(42) www.cogifluide.com 3 bis rue Lafayette 42400 Saint Chamond Téléphone : 04 77 25 70 00 E-mail : contact@cogifluide.com Siret 502 779 911 00036 - APE 7112 B - TVA FR27 502 779 911 00036 Affaire n A 14400

Plus en détail

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE 069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE Centre de Ressources des Technologies de l'information pour le Bâtiment 069.1. Clauses techniques générales 069.2. Clauses techniques particulières

Plus en détail

TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES

TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES RAPPORT DEKRA N 044688791201 R 001 (Vérifications réalisées du 26/12/2012 au 07/03/2013) C C T

Plus en détail

Pavillons TERRAIL RENOVATION EXTERIEURE DES BATIMENTS. Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P. Lot N 03 SERRURERIE 27/03/2015

Pavillons TERRAIL RENOVATION EXTERIEURE DES BATIMENTS. Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P. Lot N 03 SERRURERIE 27/03/2015 MAITRE D OUVRAGE LOGEHAB 18 rue Blatin 63000 CLERMONT FERRAND Pavillons TERRAIL RENOVATION EXTERIEURE DES BATIMENTS Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P Lot N 03 SERRURERIE 27/03/2015 MAÎTRE

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Ville de Noisy-le-Sec Direction des Finances et le la Commande Publique Service des Marchés Publics Place du Maréchal Foch 93134 NOISY-LE-SEC Cedex Tél: 01 49 42 66 00 INSTALLATION

Plus en détail

Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO

Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO Le présent marché a pour objet la réhabilitation électrique. Une précédente consultation inclus les travaux peintures

Plus en détail

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE LOT N 013 CLOISON AMMOVIBLE mardi 20 octobre 2009 1/6 1 GENERALITES 1 1 Prescriptions générales Les entreprises sont tenues de se reporter pour tout ce qui est liaisons

Plus en détail

COMMUNE DE POULLAOUEN

COMMUNE DE POULLAOUEN MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX Maître de l'ouvrage COMMUNE DE POULLAOUEN Objet du marché Création d'un réseau d'eaux pluviales et pose de fourreaux en attente de l'effacement du réseau basse

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières Cahier des Clauses Techniques Particulières Curage hydrodynamique du réseau intérieur ORIGINAL SOMMAIRE 1. OBJET DU MARCHE 1 2. NATURE DES INSTALLATIONS 1 3. NATURE DES PRESTATIONS 2 3.1. Consistance des

Plus en détail

COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE

COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE SOUMISSION - MARCHE POUR TRAVAUX PUBLICS ENTRE D'UNE PART : La COMMUNE DE MONTAMISE 11, Place de la Mairie 86360 MONTAMISE,

Plus en détail

C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES M A I T RE D O U V R A G E VILLE DE BAYON EGLISE DE BAYON Consolidation & entretien C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT 03 SERURRERIE JANVIER 2013 ATELIER PATRIMOINE & PAYSAGE Sarl

Plus en détail

Contexte général. Contenu de la mission d expertise

Contexte général. Contenu de la mission d expertise Cahier des charges type à l usage des établissements sociaux et médico-sociaux, pour la réalisation d un audit hydraulique des installations de distribution d ECS Contexte général Il est prévu au sein

Plus en détail

CCI CENTRE et SUD MANCHE Place Albert Godal BP 219 50402 GRANVILLE Cedex Tél : 02 33 91 33 91 Fax : 02 33 50 63 11

CCI CENTRE et SUD MANCHE Place Albert Godal BP 219 50402 GRANVILLE Cedex Tél : 02 33 91 33 91 Fax : 02 33 50 63 11 MAITRE D OUVRAGE : CCI CENTRE et SUD MANCHE Place Albert Godal BP 219 50402 GRANVILLE Cedex Tél : 02 33 91 33 91 Fax : 02 33 50 63 11 MAITRE D ŒUVRE : 3 Impasse de la Vigie B.P. 118 35407 SAINT MALO CEDEX.

Plus en détail

Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF)

Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe. DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF. des TRAVAUX (CCTP & DPGF) Maître d Ouvrage LEGTA de MANCY 410, Montée Gauthier Villars 39015 LONS LE SAUNIER Réhabilitation de la Maison Colette et Annexe DEVIS DESCRIPTIF et QUANTITATIF des TRAVAUX (CCTP & DPGF) LOT N 5 REVETEMEMENTS

Plus en détail

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - Fourniture et pose d éviers 2 bacs

Plus en détail

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION AMENAGEMENT D UNE SALLE DE REUNION ASSOCIATIVE PLACE DU 1 ER MAI 63200 MENETROL LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION Dossier Projet CM/FP N 12-10-6681 Maître d ouvrage MAIRIE Maître d œuvre Xavier

Plus en détail

CCTP Lot 04 PLOMBERIE

CCTP Lot 04 PLOMBERIE CCTP Lot 04 PLOMBERIE Travaux d amélioration du Foyer Honoré Daumier Chemin Bescherelle 95760 Valmondois n 1-18 Sommaire 1.1 OBJET DU DOSSIER... 3 1.1.1 ALIMENTATION... 3 1.1.2 EVACUATION... 3 1.2 RECONNAISSANCE

Plus en détail

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP.

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP. 1 COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP Lot 3 MENUISERIES BOIS Février 2013 ATÉCO Economiste de la Construction

Plus en détail

RENOVATION DES LOCAUX DU BATIMENT CITADELLE SIS 8, RUE DE LA CITADELLE A METZ

RENOVATION DES LOCAUX DU BATIMENT CITADELLE SIS 8, RUE DE LA CITADELLE A METZ MINISTERE DE L INTERIEUR, PREFECTURE DE LA MOSELLE DIRECTION DES RESSOURCES ET DES MOYENS MUTUALISES Bureau des Affaires Immobilières et du soutien 9, Place de la Préfecture 57034 METZ CEDEX Tél. 03.87.34.88.06

Plus en détail

Aménagement d'un point Multi-services

Aménagement d'un point Multi-services 1 MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Aménagement d'un point Multi-services (marché n 10.054 T) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) LOT N 2 SERRURERIE 2 SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE... 3 1.1

Plus en détail

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre Communauté Rurale des Monts de Flandre Réhabilitation d une travée de bâtiment industriel en bureau D P G F Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES Maître d Ouvrage Maîtrise d Œuvre V1.1 - Avril 2011 Communauté Rurale

Plus en détail

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes.

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes. Préambule et domaine d'application Le présent document a été créé dans le but pour permettre le dimensionnement des installations de plomberie sanitaire. C'est un document de synthèse, Il reprend partiellement

Plus en détail

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE Roger Cadiergues MémoCad ns03.a LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE SOMMAIRE ns03.1. Le cadre DTU plomberie ns03.2. Le cadre du DTU 60.1 actuel ns03.3. L application du DTU 60.1 actuel ns03.4. Le cadre du DTU

Plus en détail

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS 4.A. OBJET DES TRAVAUX Les travaux prévus au présent lot concernent tous les ouvrages de Menuiseries extérieures, intérieures et de faux plafonds,

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX LYCÉE LYCÉE GÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE G ÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE PIERRE BROSSOLETTE 161 cours Émile Zola - 69628 VILLEURBANNE Cedex CRÉATION DE LOCAUX DE STOCKAGE ANCIEN SANITAIRES DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP Mairie de BRAILLANS 9 rue de la mairie 25640 BRAILLANS 03 81 57 93 30 Email : mairie.braillans@orange.fr MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES MARCHE DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES OBJET : Aménagement des locaux de la pharmacie du Centre Hospitalier Bélair Établi en application du Code des Marchés Publics CCTP - page 1

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PLOMBERIE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PLOMBERIE VILLE DE GUIPAVAS 2 9 4 9 0 G U I P A V A S AMENAGEMENT D UN GARAGE EN UNE SALLE D ENQUETES + CREATION D UN POINT D EAU EXTERIEUR (BATIMENT A) A LA GENDARMERIE DE GUIPAVAS (Rue de Paris) Maître d ouvrage

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) RENOVATION PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE DES BATIMENTS COUR VAUTHIER.

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) RENOVATION PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE DES BATIMENTS COUR VAUTHIER. CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) RENOVATION PLOMBERIE/SANITAIRE/CHAUFFAGE DES BATIMENTS COUR VAUTHIER. PERSONNE PUBLIQUE : MAIRIE D HAILLICOURT OBJET DU MARCHE : Rénovation Plomberie/Sanitaire/Chauffage

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS BP 112-85000 LA ROCHE SR YON Bureau d Etudes Techniques tous fluides F i l i a l e d u g r o u p e A R E A Tél. 02 51 37 48 88 - Fax 02 51 62 22 07 areaelr.bet@orange.fr / www.areaetudes.net MAITRE D OVRAGE

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 10 Chauffage gaz - VMC Maîtrise

Plus en détail

EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS

EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS MAITRE D OUVRAGE VILLE DE PERONNE-EN EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS CONSTRUCTION D UNE SALLE MULTI-ACTIVITE Rue de l Eglise MAITRES D ŒUVRES ARCHITECTE Sarl ARCHILILLE - Agence d'architecture 211, rue Jean

Plus en détail

MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET. BORDEAUX SCIENCES AGRO. 1, cours du général de Gaulle CS 40201.

MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET. BORDEAUX SCIENCES AGRO. 1, cours du général de Gaulle CS 40201. MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET. BORDEAUX SCIENCES AGRO 1, cours du général de Gaulle CS 40201 33175 Gradignan CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Marché à procédure

Plus en détail

EXTENSION DE L ECOLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 6. Serrurerie

EXTENSION DE L ECOLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 6. Serrurerie EXTENSION DE L ECOLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 6 Serrurerie JEAN-YVES IMBERT ARCHITECTE D.P.L.G. INNOPARC - AVENUE MARC SEGUIN BP 434 07 004 PRIVAS TELEPHONE 04-75-65-82-72 e mail

Plus en détail

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ Monneren le 03/12/2014 Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ REAMENAGEMENT DES LOCAUX RDC ET R+4 METZ LOT N 8 CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU

Plus en détail

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON LOCAUX VESTIAIRES- SANITAIRES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES LOT N 2 : STRUCTURE MODULAIRE Le 28 août 2014 GÉNÉRALITÉS Le présent Cahier des Clauses

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER

CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER DEVIS DESCRIPTIF - Lot n 8 PLOMBERIE - SANITAIRES - date : juin 2009 S.A. JACKY MANESSE 1 rue du Paquis - 08090 ARREUX

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Pouvoir adjudicateur exerçant la maîtrise d'ouvrage Ministère de l'intérieur Préfecture de Belfort Représentant du Pouvoir Adjudicateur

Plus en détail

REFECTION RESEAUX OXYGENE, ACETHYLENE, PROPANE. Lycée G.BRASSENS à Rive de Gier(42)

REFECTION RESEAUX OXYGENE, ACETHYLENE, PROPANE. Lycée G.BRASSENS à Rive de Gier(42) www.cogifluide.com 3 bis rue Lafayette 42400 Saint Chamond Téléphone : 04 77 25 70 00 E-mail : contact@cogifluide.com Siret 502 779 911 00036 - APE 7112 B - TVA FR27 502 779 911 00036 Affaire n A 14400

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières (CCTP) --- Dépose d un ancien réseau, installation d un réseau et alimentation d un bâtiment en eau glacée

Cahier des clauses techniques particulières (CCTP) --- Dépose d un ancien réseau, installation d un réseau et alimentation d un bâtiment en eau glacée Centre de Bretagne Service «Infrastructures et Moyens Associés» Rèf. 15/2.214.682b Cahier des clauses techniques particulières (CCTP) --- Dépose d un ancien réseau, installation d un réseau et alimentation

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 05 Plâtrerie - Isolation Maîtrise

Plus en détail

1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES

1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES 1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 1.1 - Objet 1.2 - Qualification 1.3 - Offre 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES 2.0 Mobilier d archivage fixe 2.1 Meuble à plan 2.2 Armoire à produits dangereux 2.3

Plus en détail

4 PLOMBERIE/SANITAIRE CHAUFFAGE

4 PLOMBERIE/SANITAIRE CHAUFFAGE Réhabilitation du préau des Capucins Salle des associations / Commune de Cazères 31220 Page 1 sur 7 Préau des Capucins - Mairie de Cazères Mai 2012 LOT N 4 : PLOMBERIE/SANITAIRE - CHAUFFAGE C A B I N E

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES Place Jean Marie Danel 80370 BERNAVILLE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT n 04: SERRURERIE MAITRISE d ŒUVRE Antoine MAUGNARD Architecte 11 Avenue de

Plus en détail

LOT N 7: ESCALIER EXTERIEUR

LOT N 7: ESCALIER EXTERIEUR MISE EN CONFORMITE ACCESSIBILITE DU PARKING, DU BATIMENT D ACCUEIL & AMENAGEMENT DES SANITAIRES BATIMENT D ACCUEIL DES PUNTAS 65 110 CAUTERETS MAÎTRE D'OUVRAGE SEM DU PONT D Espagne MAIRIE DE CAUTERETS

Plus en détail

EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80

EPLEFPA LES SARDIERES 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Maître d'ouvrage : EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Objet : Récupération des eaux pluviales pour le jardin partagé des Sardières CAHIER DES CHARGES

Plus en détail

Isoler les gaines techniques

Isoler les gaines techniques ROCKplak - rockcalm est un complexe isolé en laine de roche mono densité rigide collé à 2 parements en plaque de plâtre 12,5 mm hydrofugé à bords amincis. ROCKCALM est un panneau de laine de roche mono

Plus en détail

Plancher chauffant avec revêtement de sol

Plancher chauffant avec revêtement de sol Équipements E.2 1/6 Plancher chauffant avec revêtement de sol Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des planchers chauffants, à eau chaude ou électriques,

Plus en détail

EXTENSION DE L ECOLE COMMUNALE 6 RUE DU FER A CHEVAL 78124 MONTAINVILLE

EXTENSION DE L ECOLE COMMUNALE 6 RUE DU FER A CHEVAL 78124 MONTAINVILLE EXTENSION DE L ECOLE COMMUNALE 6 RUE DU FER A CHEVAL 78124 MONTAINVILLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 00 GENERALITES ARCHITECTE SAS Cabinet d Architecture FIRON 47bis boulevard Michelet

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD CONSTRUCTION D UNE PLATEFORME BOIS ENERGIE 41 250 BRACIEUX Lot n 08 Sanitaires, MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence de Romorantin

Plus en détail

VILLE DE SAINT GALMIER (42) CONSTRUCTION D UN PLAFOND DE SECURITE ANTI CHUTES ET ANTI-GOUTTES LOCAL DE VERRERIE ARTISANALE

VILLE DE SAINT GALMIER (42) CONSTRUCTION D UN PLAFOND DE SECURITE ANTI CHUTES ET ANTI-GOUTTES LOCAL DE VERRERIE ARTISANALE VILLE DE SAINT GALMIER (42) CONSTRUCTION D UN PLAFOND DE SECURITE ANTI CHUTES ET ANTI-GOUTTES LOCAL DE VERRERIE ARTISANALE LOT UNIQUE : SERRURERIE / METALLERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

CADRE DE DECOMPOSITION DU PRIX FORFAITAIRE DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF 05.86

CADRE DE DECOMPOSITION DU PRIX FORFAITAIRE DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF 05.86 COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFORT Projet d'aménagement de la Maison des Services Rue du Plomb du Cantal 15230 PIERREFORT DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF CADRE DE DECOMPOSITION 05.86 DU PRIX FORFAITAIRE

Plus en détail

CHATEAU EINHARTZHAUSEN. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) SERRURERIE (Lot n 6)

CHATEAU EINHARTZHAUSEN. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) SERRURERIE (Lot n 6) CCTP lot 6 Serrurerie Réaménagement rez-de-chaussée château Einhartzhausen Phalsbourg 1 CHATEAU EINHARTZHAUSEN PROPRIETE VILLE DE PHALSBOURG Réaménagement rez-de-chaussée Cahier des Clauses Techniques

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES Le titre professionnel de : INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES1 niveau V (code NSF : 233 s) se compose de deux

Plus en détail

DELTA DORE EXTENSION BONNEMAIN LOT N 15 PLOMBERIE SANITAIRE

DELTA DORE EXTENSION BONNEMAIN LOT N 15 PLOMBERIE SANITAIRE Chapitres / Sous chapitres Page 1 GENERALITES ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 2 1.3 Obligations de l entrepreneur -------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

T.Flow Activ Modulo. Notice de Montage. Ballons de stockage d eau chaude sanitaire B200_T.Flow Activ Modulo et B300_T.Flow Activ Modulo. www.aldes.

T.Flow Activ Modulo. Notice de Montage. Ballons de stockage d eau chaude sanitaire B200_T.Flow Activ Modulo et B300_T.Flow Activ Modulo. www.aldes. Notice de Montage T.Flow Activ Modulo Ballons de stockage d eau chaude sanitaire B200_T.Flow Activ Modulo et B300_T.Flow Activ Modulo 11023718/A - RCS 956 506 828 - Imprimé en France/Printed in France

Plus en détail

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux LOT n 16 ASCENSEUR SOMMAIRE CHAPITRE I - GENERALITES 1.1 DE FINITION DES OUVRAGES 1.2 LIMITE DES PRESTATIONS 1.2.1 Travaux à la charge de l entreprise 1.2.2 Travaux exclus 1.3 NORMES ET REGLEMENTS 1.4

Plus en détail

C R E S C E N D O. 102 rue Amelot 75011 Paris. Aménagement d une crèche de 80 berceaux dans un bâtiment existant 8 rue de Bellevue 75019 Paris

C R E S C E N D O. 102 rue Amelot 75011 Paris. Aménagement d une crèche de 80 berceaux dans un bâtiment existant 8 rue de Bellevue 75019 Paris C R E S C E N D O 102 rue Amelot 75011 Paris Aménagement d une crèche de 80 berceaux dans un bâtiment existant 8 rue de Bellevue 75019 Paris CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOT 01

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

TECHNIQUE - ÉLECTRICITÉ - COURANTS FAIBLES CHAUFFAGE COLLECTIF

TECHNIQUE - ÉLECTRICITÉ - COURANTS FAIBLES CHAUFFAGE COLLECTIF réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT TECH - Page n 1 / 12 LOT N 5 - TECHNIQUE - ÉLECTRICITÉ - COURANTS FAIBLES CHAUFFAGE COLLECTIF Sommaire Chapitre I - PRESCRIPTIONS

Plus en détail

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006 Avis Technique 14/06-1042 Révision de l'avis Technique 14/01-632 Procédé de chutes uniques Évacuation des eaux usées Foul drainage from buildings Hausabfluβeitungen Ne peuvent se prévaloir du présent Avis

Plus en détail

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières solutions ciblées pour des espaces toujours aux normes LYCÉE JEAN MOULIN Réfection des toilettes de l'internat Bât C CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n MAÎTRE D'OUVRAGE LYCÉE JEAN MOULIN

Plus en détail

Vannes à 2 ou 3 voies, PN16

Vannes à 2 ou 3 voies, PN16 4 847 Vannes 2 voies VVP47.-0.25 à VVP47.20-4.0 Vannes 3 voies VXP47.-0.25 à VXP47.20-4.0 Vannes 3 voies avec Té de bipasse VMP47.-0.25 à VMP47.15-2.5 Vannes à 2 ou 3 voies, PN16 VMP47... VVP47... VXP47...

Plus en détail

DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau

DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau olivier.correc@cstb.fr Nouveaux Documents Techniques Unifiés DTU 60.1 Plomberie sanitaire pour

Plus en détail

SCI SAPHIR. Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer»

SCI SAPHIR. Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer» Département de la Gironde SCI SAPHIR 7 Allée de la Chapelle 33115 LE PYLA SUR MER Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer» Architecte Maître d'œuvre BET Structure BET Fluides

Plus en détail

LOT n 08 - PLOMBERIE. Vestiaires football DREUIL 08/ 1

LOT n 08 - PLOMBERIE. Vestiaires football DREUIL 08/ 1 LOT n 08 - PLOMBERIE Vestiaires football DREUIL 08/ 1 SOMMAIRE 08. 00 - GENERALITES - 08. 01 - Références aux normes - 08. 02 - Echantillons et modèles - 08. 03 - Diamètre des canalisations et réseaux

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

C.C.T.P. Lot n 2 Extension de la GTC existante

C.C.T.P. Lot n 2 Extension de la GTC existante «Rénovation du poste de livraison HT de l Observatoire de la Côte d Azur, site de NICE» C.C.T.P. Lot n 2 Extension de la GTC existante Maître d ouvrage : Maître d œuvre : Marché : Objet : Mode de consultation

Plus en détail

LOT 02 MENUISERIES EXTERIEURES SERRURERIE

LOT 02 MENUISERIES EXTERIEURES SERRURERIE LOT 02 MENUISERIES EXTERIEURES SERRURERIE page 1 1. CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1. OBJET DE LA NOTICE La présente notice CCTP concerne la description des travaux du lot MENUISERIES EXTERIEURES

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA SEINE SAINT DENIS LOT 16 - MAITRE D OUVRAGE

DEPARTEMENT DE LA SEINE SAINT DENIS LOT 16 - MAITRE D OUVRAGE DEPARTEMENT DE LA SEINE SAINT DENIS VILLE DE MONTREUIL 9EME COLLEGE DE LA VILLE DE MONTREUIL CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT 16 - PLOMBERIE/SANITAIRE/PROTECTION INCENDIE - PRO MAITRE D

Plus en détail

CAP d Installateur sanitaire RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES

CAP d Installateur sanitaire RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES Les activités sont à développer lors de la réalisation d un ouvrage ou d une installation simple ACTIVITES : 1) Préparation / Organisation 1- Prendre connaissance du

Plus en détail

CCTP PLOMBERIE LOT 13 PLB04

CCTP PLOMBERIE LOT 13 PLB04 V I L L E D E G R E N A Y MEDIATHEQUE ESTAMINET 62 GRENAY DCE Maîtrise d Ouvrage :Ville de Grenay JUIN 2012 APD: http://www.richardschoeller.eu/2011/10/21/mediatheque-estaminet-degrenay/ Maîtrise d œuvre

Plus en détail

MAITRE D'OUVRAGE. HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420)

MAITRE D'OUVRAGE. HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420) MAITRE D'OUVRAGE HABITAT DAUPHINOIS 20 rue Balzac 26000 VALENCE Tél : 04.75.44.92.20. Construction de 12 villas à LA CHAPELLE EN VERCORS (26420) Dossier de consultation des entreprises : Octobre 2014 C.C.T.P.

Plus en détail

Restructuration des locaux du «BNE»

Restructuration des locaux du «BNE» Restructuration des locaux du «BNE» Place de Verdun 47920 AGEN Cedex maître d'ouvrage : Prefecture de Lot et Garonne Place de Verdun 47920 AGEN Cedex Conducteur d opération : Direction Départementale des

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES DOSSIER C.C.T.G.

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES DOSSIER C.C.T.G. DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES DOSSIER C.C.T.G. TRAVAUX D AMENAGEMENT DU S/S, RDC ET R+6 21 RUE DE LA BANQUE 75002 PARIS Maitre d Ouvrage 21 RDB c/o Constructa Asset Management 134, boulevard

Plus en détail

Assurance qualité du côté de l'entreprise (1) pour l'utilisation de systèmes de peintures intumescentes

Assurance qualité du côté de l'entreprise (1) pour l'utilisation de systèmes de peintures intumescentes Assurance qualité du côté de l'entreprise (1) pour l'utilisation de systèmes de peintures intumescentes sur acier (en tant qu'annexe 3 de la publication SZS C2.5 «Peintures intumescentes» reconnue officiellement

Plus en détail

REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET. Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CCTP

REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET. Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CCTP COMMUNE DE LEUCATE 11 370 REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 NOV 2013 PIECES ECRITES MAITRISE D OUVRAGE Commune de LEUCATE Hôtel de Ville 11370

Plus en détail

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41

FERMACELL Montage cloison 1 S 31 1S 41 1 S 31 1S 41 Domaines d application La cloison simple peau FERMACELL est une cloison de type distributif, non portante. Elle trouve son domaine d'application privilégié dans les cloisonnements pour la

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises

Dossier de Consultation des Entreprises CCTP LOT 09 : PLATRERIE ISOLATION Dossier de Consultation des Entreprises AVRIL 2009 MODIFICATION JUILLET 2009 09-007.PRO.CCTP.24.04.2009 Plâtrerie - Isolation - 1 / 12 9 LOT 09 PLATRERIE ISOLATION 9.1

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.)

Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) SÉCURISATION DE DEUX BÂTIMENTS A USAGE SPORTIF: COSEC - CHEMIN SOUS LE FORT SALLE MARCEL RAMILLIER RUE ANDRE GELAS Marché n 14.025T LOT 2 : DISPOSITIF

Plus en détail

1.2 PRESENTATION DE L OPERATION Ce projet se situe sur un terrain communal sur le site du centre de vie de SAINT PIERRE DELS FORCATS.

1.2 PRESENTATION DE L OPERATION Ce projet se situe sur un terrain communal sur le site du centre de vie de SAINT PIERRE DELS FORCATS. LOT N 05 : PLOMBERIE SANITAIRE 1. DISPOSITIONS GENERALES 1.1 OBJET DU MARCHE Le présent CCTP a pour objet de définir la nature et les conditions de mise en oeuvre des prestations à fournir au titre du

Plus en détail