NORMES DE CONCEPTION DES LOCATAIRES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NORMES DE CONCEPTION DES LOCATAIRES"

Transcription

1 2013 NORMES DE CONCEPTION DES LOCATAIRES

2 Table des matières 1. INTRODUCTION COORDONNATEUR DES LOCATAIRES CONDITIONS DES SOUMISSIONS... 3 A. Soumission préliminaire... 3 B. Soumission définitive... 3 C. Notes standard NORMES GÉNÉRALES DE CONCEPTION... 5 A. Réglementation de l éclairage... 5 B. Réglementation concernant les matériaux... 6 i. Matériaux approuvés... 6 C. Enseignes... 6 i. Quantité... 6 ii. Qualité... 7 iii. Dimensions et emplacement... 7 iv. Électricité... 7 D. Surcharge sur le bâtiment de base CRITÈRES CONCERNANT LA FAÇADE DES DIFFÉRENTES SECTIONS DU CENTRE COMMERCIAL DESSINS... 8 Page 1

3 1. INTRODUCTION Les Normes de conception de Locataires ont été établies dans le but d aider le Locataire à développer un concept qui encourage chaque Locataire à développer sa propre identité commerciale au moyen d un concept original. Afin d accélérer le processus d approbation, il est très important que les critères exposés dans ce manuel soient respectés. Les professionnels engagés par le Locataire doivent visiter les lieux, se familiariser avec les conditions du chantier et prendre les moyens nécessaires pour assurer que les travaux soient exécutés selon les dessins approuvés. Ils seront aussi responsables de la supervision des travaux dans les locaux du Locataire sauf en ce qui a trait aux tâches devant être exécutées par les entrepreneurs du Propriétaire. Après avoir approuvé les plans du Locataire, le Propriétaire n est pas responsable des travaux exécutés par les entrepreneurs du Locataire. Pour tout renseignement de nature légale ou technique, on doit se référer à l offre de location ou au bail. Si l information contenue dans ce manuel des normes de conception différait de celle de l offre de location ou du bail, les conditions de ces derniers s appliqueraient. Le Propriétaire se réserve, en tout temps, le droit de modifier le contenu des normes de conception. 2. COORDONNATEUR DES LOCATAIRES Monsieur Roger Roy Gérant de projets, Aménagements locatifs INVANHOÉ CAMBRIDGE INC. 1001, rue du Square Victoria, bur. C 500, Montréal (Québec) H2Z 2B5 Tél. : Fax : Un coordonnateur des Locataires a été nommé par le propriétaire pour représenter celui ci et pour aider les Locataire lors des diverses étapes du projet. 1) Coordonner les responsabilités du Locataire et du Propriétaire, à partir du début du projet jusqu à l ouverture du magasin; 2) Recevoir tous les dessins, esquisses et devis soumis par le Locataire à l approbation du Propriétaire Page 2

4 3. CONDITIONS DES SOUMISSIONS Après avoir reçu les Normes de conception, le Locataire et ses Professionnels doivent soumettre tous les documents requis à l approbation du Propriétaire dans les délais indiqués dans l offre de location. La construction ne pourra commencer tant que les dessins définitifs n auront pas été approuvés par le Propriétaire. TOUS LES PLANS ET DOCUMENTS DOIVENT ÊTRE DÛMENT IDENTIFIÉS ET PORTER LE NOM DU LOCATAIRE, LE NUMÉRO DU LOCAL ET LE NOM DU CENTRE COMMERCIAL, TEL QUE STIPULÉ DANS LE CONTRAT DE LOCATION OFFICIEL. Les locataires ont la responsabilité de vérifier tous les éléments architecturaux ainsi que les services existants pouvant influencer l aménagement ou l exploitation de leur local avant de commencer les dessins de construction détaillés. Le Locataire DOIT VÉRIFIER LA CONDITION ACTUELLE DES LIEUX ainsi que l exactitude des dimensions indiquées sur le dessin du bâtiment de base. A. Soumission préliminaire Afin d éviter les délais et les frais entraînés par les modifications aux dessins définitifs, on suggère au Locataire de soumettre ses esquisses préliminaires à une approbation provisoire. La soumission préliminaire doit comporter les documents suivants : Un (1) jeu de plans (esquisses, élévations) suffisamment détaillés pour permettre de juger du concept et incluant le choix des couleurs et des finis, ainsi que le concept de la façade. On doit souligner, sur ces dessins, les conditions spéciales qui pourraient être du ressort des expertsconseils en mécanique ou en électricité (ex. plomberie additionnelle, chauffage/ventilation/climatisation, évacuation d air ou appareils électriques requérant une alimentation électrique supplémentaire). À envoyer par courriel en format PDF. On doit soumettre les dessins préliminaires au Coordonnateur pour qu il puisse y apporter des observations. B. Soumission définitive Les dessins de construction complets indiquant tous les ouvrages devant être effectués par le Locataire DOIVENT être soumis à l approbation définitive du Propriétaire. On doit soumettre deux (1) jeu en format PDF par courriel. Les spécifications, si elles ne sont pas indiquées directement sur les dessins, doivent être soumises dans un document séparé de format 8½'' X 11'' également en PDF. Les échantillons des matériaux de la façade ainsi que les finis intérieurs seront également présentés sur des cartons 8 ½'' x 11'' et clairement identifiés. Le tout doit être envoyé par courrier à l attention du coordonnateur des locataires à l adresse postale mentionnée à l article 2. Page 3

5 L échelle des dessins ne doit pas être inférieure à 1/4'' = 1' 0'' et le jeu doit inclure tous les dessins suivants. 1) Plan de plancher Indiquer l emplacement des cloisons, des portillons et des grilles métalliques ainsi que leurs dimensions et leur hauteur ; spécifier tous les revêtements de sol ; donner la description de tous les murs et cloisons à ossature métallique. Indiquer toute plomberie additionnelle et les spécifications complètes de tout équipement nécessitant de la plomberie. 2) Élévations intérieures Indiquer, sur les dessins, tous les détails de finition, appliques, systèmes d étalage, etc. ainsi que l inventaire complet des finis dont les renvois doivent correspondre au carton d échantillons soumis. 3) Plan de plafond réfléchi Montrer le plan du plafond proposé, indiquer l emplacement des appareils d éclairage, des sorties électriques et la puissance en watt de chaque appareil. L ingénieur ou l entrepreneur en électricité devra fournir un calcul montrant toutes les charges raccordées dans local. Indiquer l emplacement des gicleurs, des diffuseurs, des grilles de retour d air et des thermostats; indiquer toutes les cloisons, retombées ainsi que tout autre élément en relation avec le plafond; indiquer l emplacement et le type d éclairage d urgence et des appareils de sorties d urgence. 4) Façade Utiliser l échelle 1/2'' = 1' 0'' pour les élévations, plans et coupes; utiliser l échelle 1 1/2'' ou 3'' = 1' 0'' pour les coupes détaillées des éléments du châssis de la vitrine. Soumettre les dessins de l enseigne indiquant le type d enseigne, les dimensions, l emplacement, les couleurs et les détails de construction, 5) Dessins de mécanique (plomberie, gicleurs, chauffage / ventilation / climatisation) Toute modification au système de ventilation doit être indiquée sur des plans préparés par un ingénieur consultant. Cette condition s applique à tous les magasins de détail et, plus particulièrement, aux restaurants. Les Locataires doivent soumettre un plan détaillé des conduits d air indiquant toutes les dimensions, l emplacement des diffuseurs, des volets et autres accessoires, les calculs de refroidissement d air, le type de thermostats et leur emplacement. On doit aussi soumettre un plan du système d extincteurs automatiques montrant l emplacement de la tuyauterie et des gicleurs. Page 4

6 C. Notes standard Les notes suivantes doivent figurer sur les dessins d exécution du Locataire pour chaque projet soumis : 1) Un (1) jeu de dessins approuvés doit être disponible pour vérification en tout temps, sur le chantier. 2) Tous les matériaux doivent être conformes aux exigences des autorités compétentes. 3) Les calendriers des travaux doivent être établis en collaboration avec le Coordonnateur des Locataires. 4) L installation de tout équipement mécanique, électrique ou de plomberie ne peut être effectuée tant que le Coordonnateur n en aura accepté tous les aspects, emplacement, type d appareil, etc. ni coordonné l installation. 5) Il est interdit aux entrepreneurs du Locataire de sectionner ou de modifier les installations ou services mécaniques et électriques fournis par le Propriétaire ainsi que les structures existantes telles que le toit, les murs mitoyens et le plancher de béton. Ces travaux seront effectués par les équipes du Propriétaire aux frais du Locataire. 6) Tous les travaux bruyants ou occasionnant des odeurs doivent être exécutés en dehors des heures d opérations du Centre commercial. 4. NORMES GÉNÉRALES DE CONCEPTION Les critères suivants ont été établis à l usage des Locataires afin de leur laisser suffisamment de latitude pour développer une identité commerciale personnelle et originale. Le concept de la façade et de l enseigne doivent être soumis à l approbation du Propriétaire. A. Réglementation de l éclairage Une variété d éclairage et d appareils seront requis pour combler les différents besoins. Afin de mettre en valeur sa marchandise, le Locataire devra prévoir un niveau élevé d éclairage pour la façade de son magasin. Page 5

7 Les critères suivants concernant l éclairage des locaux seront mis en vigueur : 1) Tous les appareils d éclairage doivent être de qualité supérieure et approuvés par l ACNOR et par le Propriétaire 2) Aucun éclat aveuglant provenant d ampoules à découvert ne doit parvenir dans le mais de l intérieur du magasin. 3) Les tubes fluorescents ne sont pas permis à l intérieur des premiers 8' 0'' à partir de la ligne de location vers l intérieur du local. Les tubes fluorescents à découvert ne sont pas permis dans aucun des locaux commerciaux. 4) L installation des néons à l intérieur des locaux est permise sous réserves et sujette à l approbation du Propriétaire. Les tubes néon à découvert doivent être à une hauteur supérieure à 8' 0'' hors de la portée du public. 5) Tout éclairage clignotant est interdit. B. Réglementation concernant les matériaux i. Matériaux approuvés L utilisation de matériaux combustibles doit se conformer aux prescriptions des différents codes qui s appliquent pour chaque type d usage des locaux. Les matériaux utilisés pour la façade doivent être résistants et d entretien facile. Les revêtements muraux tels que le papier peint, le vinyle ou les textiles sont interdits. On permettra l utilisation de gypse peint, pourvu que ce soit à au moins 8' 0'' du sol. Tous les plafonds doivent offrir un degré de résistance au feu si requis par les différents codes qui s appliquent. C. Enseignes On encourage chaque Locataire à exprimer sa propre identité commerciale au moyen d une enseigne innovatrice et esthétique. Cependant, la conception et l installation de toutes les enseignes doivent être conformes aux critères suivants et sont sujettes à l approbation du Propriétaire. Le Locataire devra fournir trois (3) copies des dessins d atelier du fabricant d enseignes. i. Quantité Chaque Locataire a droit à une (1) enseigne ou logo par façade. Le texte de l enseigne doit se limiter au nom du magasin ou au logo. Aucun texte descriptif ou promotionnel ne peut faire partie de l enseigne ou de la façade. Page 6

8 ii. Qualité Toutes les enseignes lumineuses ou non donnant sur le mail doivent être exécutées par un manufacturier d enseignes reconnu et doivent être d excellente qualité. Tout ce qui a trait à l enseigne : typographie, logo, etc. doivent être soumis à l approbation écrite du Propriétaire avant l installation. Les enseignes, avec boîtier et face de plastique, ne sont pas permises. Aucune enseigne clignotante, mobile ou sonore ne sera permise sur les façades ni des locaux. Les boîtes de ballast, les fils, les transformateurs électriques et autres accessoires doivent être entièrement dissimulés. iii. Dimensions et emplacement Les dimensions et l emplacement de l enseigne doivent être approuvés par le Propriétaire. Les enseignes doivent être installées à l intérieur des limites des locaux comme stipulé dans les normes de conception pour chaque type de façade. Aucune enseigne ne doit dépasser la limite établie pour la retombée de plus de 5''. iv. Électricité Le raccordement électrique de l enseigne doit faire partie du contrat d électricité du Locataire; il ne peut, en aucun cas, être effectué par l entrepreneur qui installe l enseigne. L alimentation en électricité de l enseigne doit se faire à partir du panneau électrique du Locataire. L enseigne doit être raccordée à une minuterie. D. Surcharge sur le bâtiment de base À l exception des systèmes de plafond suspendu ordinaires ou des appareils d éclairage, aucune surcharge ne peut être infligée à la toiture du bâtiment sans l approbation écrite du Propriétaire. Aucun système d étalage fixé au mur autre que ceux approuvés, par écrit, par le Propriétaire ne sont permis. Les murs mitoyens à ossature de métal et panneaux de gypse ne sont pas destinés à recevoir de telles installations. Page 7

9 5. CRITÈRES CONCERNANT LA FAÇADE DES DIFFÉRENTES SECTIONS DU CENTRE COMMERCIAL Le Locataire a le droit de placer sa façade et l entrée de son magasin en retrait de la ligne de fermeture établie. Le revêtement du sol de la portion du plancher, comprise entre cette façade et la ligne de fermeture, est aux frais du Locataire. Celui ci peut utiliser un matériau de son choix pourvu qu il soit de qualité commerciale résistant à une circulation intense. L utilisation de tapis est donc interdite. Le fini de plancher situé dans les premiers 8' 0'' adjacent à la ligne de fermeture doit être de qualité commerciale résistant à une circulation intense. L utilisation de tapis n est pas permise dans cette limite. Le fini de plancher doit être au même niveau que celui du mail. 6. DESSINS Page 8

Date d émission: 8 août 2007 KIOSQUES NIVEAU MÉTRO - CÔTÉ NORD

Date d émission: 8 août 2007 KIOSQUES NIVEAU MÉTRO - CÔTÉ NORD Date d émission: 8 août 2007 Locateur : Adresse : Ivanhoé Cambridge Centre CDP Capital 1001, square Victoria, bureau C-500 Montréal (Québec) H2Z 2B5 Experts conseils du Locateur Les experts-conseils du

Plus en détail

UTILISATION DE PLANS ET DEVIS MODULE 5

UTILISATION DE PLANS ET DEVIS MODULE 5 UTILISATION DE PLANS ET DEVIS MODULE 5 Les précisions d éléments de contenu A. Repérer des éléments sur des plans : d installations électriques; d architecture; de climatisation; de plomberie. Les dessins

Plus en détail

MANUEL DE DESIGN POUR LES LOCATAIRES VERSION FINALE MAI 2013

MANUEL DE DESIGN POUR LES LOCATAIRES VERSION FINALE MAI 2013 MANUEL DE DESIGN POUR LES LOCATAIRES VERSION FINALE MAI 2013 TABLE DES MATIÈRES MANUEL DE DESIGN POUR LES LOCATAIRES IVANHOÉ CAMBRIDGE LAURIER QUÉBEC 2700, boul. Laurier Édifice Champlain, bureau 1000

Plus en détail

Mise en service. Formation nationale sur la mise en service, 2006. Exposé présenté par Paul Sra et Mike Cavan

Mise en service. Formation nationale sur la mise en service, 2006. Exposé présenté par Paul Sra et Mike Cavan Mise en service Formation nationale sur la mise en service, 2006 Exposé présenté par Paul Sra et Mike Cavan 1 Portée de l exposé Aperçu sur la mise en service Exigences de mise en service par rapport aux

Plus en détail

ÉTAPE 1 DÉCIDER À QUELLE UTILISATION LE SOUS-SOL SERA DESTINÉ GUIDE DE PROJET COMMENT PLANIFIER LA RÉNOVATION DU SOUS-SOL

ÉTAPE 1 DÉCIDER À QUELLE UTILISATION LE SOUS-SOL SERA DESTINÉ GUIDE DE PROJET COMMENT PLANIFIER LA RÉNOVATION DU SOUS-SOL GUIDE DE PROJET La rénovation de votre sous-sol est un projet de rénovation résidentielle intéressant car non seulement vous pouvez augmenter ainsi la valeur de votre maison, mais également profiter de

Plus en détail

Date d émission : 31 mars, 2003. Date de révision : mai 2013 G.I.D. 1

Date d émission : 31 mars, 2003. Date de révision : mai 2013 G.I.D. 1 C O D E D AMÉNAGEMENT & C R I T È R E S DE DESIGN Date d émission : 31 mars, 2003 Date de révision : mai 2013 G.I.D. 1 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES SECTION 1 CODE D AMÉNAGEMENT 1.1 Renseignement

Plus en détail

Examen professionnel de 2013 (IDPX) Distribution des 150 questions notées

Examen professionnel de 2013 (IDPX) Distribution des 150 questions notées Examen professionnel de 2013 (IDPX) Distribution des 150 questions notées EXAMEN PROFESSIONNEL EN DESIGN D INTÉRIEUR (IDPX) PAGE 1 1. Connaissances et compétence en analyse et en synthèse des éléments

Plus en détail

Votre raccordement électrique

Votre raccordement électrique Votre raccordement électrique L objectif de cette brochure est de vous apporter une aide utile lors du raccordement de votre projet de construction à notre réseau de distribution. Un électricien se chargera

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE SAINT-JEAN-PORT-JOLI

MUNICIPALITÉ DE SAINT-JEAN-PORT-JOLI MUNICIPALITÉ DE SAINT-JEAN-PORT-JOLI RÈGLEMENT 708-13 RÈGLEMENT CONCERNANT LES PLANS D IMPLANTATION ET D INTÉGRATION ARCHITECTURALE (PIIA) DES NOUVELLES CONSTRUCTIONS SUR L AVENUE DE GASPÉ EST ET OUEST

Plus en détail

COURS 1 325011 COURS 2 325262

COURS 1 325011 COURS 2 325262 COURS 1 325011 MÉTIER ET FORMATION Objectif de situation Se situer au regard du métier et de la démarche de formation. Connaître la réalité du métier; comprendre le projet de formation; confirmer son orientation

Plus en détail

Extraits du Code Canadien de l électricité

Extraits du Code Canadien de l électricité Extraits du Code Canadien de l électricité Section 46 - Systèmes d alimentation de secours, luminaires autonomes et enseignes de sortie 46-000 Domaine d application 1. Cette section s applique à l installation,

Plus en détail

TRAVAIL PRATIQUE NO 1 ÉTENDUES DE TRAVAUX POUR UN IMPORTANT PROJET DE BÂTIMENT CTN 701 RÉALISATION DE PROJET DE CONSTRUCTION

TRAVAIL PRATIQUE NO 1 ÉTENDUES DE TRAVAUX POUR UN IMPORTANT PROJET DE BÂTIMENT CTN 701 RÉALISATION DE PROJET DE CONSTRUCTION TRAVAIL PRATIQUE NO 1 ÉTENDUES DE TRAVAUX POUR UN IMPORTANT PROJET DE BÂTIMENT CTN 701 RÉALISATION DE PROJET DE CONSTRUCTION DATE DE REMISE PAR COURRIEL EN FORMAT WORD Au plus tard le 1 er JUIN 2015 en

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION MANUELS D ENTRETIEN ET D OPERATION 01300

STANDARD DE CONSTRUCTION MANUELS D ENTRETIEN ET D OPERATION 01300 PARTIE 1 - GENERALITES 1.1 LA SECTION PRESENTE A POUR BUT D EXPLIQUER, AU CONSEIL RESPONSABLE DE PREPARER LES MANUELS D ENTRETIEN ET D OPERATION, DE QUELLE FAÇON L UNIVERSITE DE SHERBROOKE DESIRE QUE CES

Plus en détail

CODE D AMÉNAGEMENT CRITÈRES DE DESIGN. DATE D'ÉMISSION: 10 juillet 2012. Rév. 10-13

CODE D AMÉNAGEMENT CRITÈRES DE DESIGN. DATE D'ÉMISSION: 10 juillet 2012. Rév. 10-13 CRITÈRES DE DESIGN DATE D'ÉMISSION: 10 juillet 2012 Rév. 10-13 CODE D AMÉNAGEMENT 1 SECTION 1 - CODE D AMÉNAGEMENT SECTION 2 CRITÈRES DE DESIGN 1.1 Renseignements généraux 4 1.2 Plan de situation 6 1.3

Plus en détail

VILLE DE CHATEAU-RENAULT. Aire de Mise en Valeur de l Architecture et du Patrimoine

VILLE DE CHATEAU-RENAULT. Aire de Mise en Valeur de l Architecture et du Patrimoine VILLE DE Aire de Mise en Valeur de l Architecture et du Patrimoine Devantures commerciales 190 4. Devantures commerciales et enseignes Intégrer au mieux les devantures commerciales et enseignes en proposant

Plus en détail

DESTINATAIRES : Entrepreneurs accrédités à la GCR Département de l enregistrement ET Département de l inspection et de la gestion des réclamations

DESTINATAIRES : Entrepreneurs accrédités à la GCR Département de l enregistrement ET Département de l inspection et de la gestion des réclamations INFOS IMPORTANTES DESTINATAIRES : Entrepreneurs accrédités à la GCR EXPÉDITEURS : Département de l enregistrement ET Département de l inspection et de la gestion des réclamations DATE : Le 23 février 2015

Plus en détail

Guide d évaluation de la production

Guide d évaluation de la production Guide d évaluation de la production Ce guide s applique à l évaluation d une production en métiers d art Coordonnées et contact Conseil des métiers d art du Québec Marché Bonsecours 390, rue Saint-Paul

Plus en détail

technicien en bâtiments temps complet 35 heures/semaine chef de service des ressources financières, matérielles et informationnelles

technicien en bâtiments temps complet 35 heures/semaine chef de service des ressources financières, matérielles et informationnelles DESCRIPTION DE POSTE I IDENTIFICATION DE L'EMPLOI Titre : Statut : Supérieur immédiat : Direction : technicien en bâtiments temps complet 35 heures/semaine chef de service des ressources financières, matérielles

Plus en détail

Tableau des services de l'ingénieur et des documents à soumettre GÉNIE MÉCANIQUE et ÉLECTRIQUE

Tableau des services de l'ingénieur et des documents à soumettre GÉNIE MÉCANIQUE et ÉLECTRIQUE Tableau des services de l'ingénieur et des documents à soumettre GÉNIE MÉCANIQUE et ÉLECTRIQUE ÉLÉMENT DE L INGÉNIEUR Déterminer les objectifs du projet avec l'architecte et le client Participer à une

Plus en détail

MANUEL DE L EXPOSANT

MANUEL DE L EXPOSANT MANUEL DE L EXPOSANT TABLE DES MATIÈRES 1. NOM DE L ÉVÈNEMENT... 3 2. DATE ET HORAIRE D OUVERTURE DU SALON... 3 3. MONTAGE DES KIOSQUES... 3 4. DÉMONTAGE DES KIOSQUES... 3 5. ACCÈS AU DÉBARCADÈRE... 3

Plus en détail

Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction. 1. Généralités

Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction. 1. Généralités Le CAHIER NORMATIF pour les travaux de construction 1. Généralités Le 18 novembre 2013 TABLE DES MATIÈRES 1. Généralités... 1 1.1 Portée du cahier normatif et du programme de construction... 1 1.2 Classification

Plus en détail

Conditions d'admission : Pour être admis à ce programme, il suffit de satisfaire à l'une des conditions suivantes :

Conditions d'admission : Pour être admis à ce programme, il suffit de satisfaire à l'une des conditions suivantes : Dessin de bâtiment Secteur de formation : Bâtiment et travaux publics Sanction des études : DEP Numéro du programme : 5250 Durée de la formation : 1 800 heures Nombre d'unités : 120 unités Objectifs du

Plus en détail

STANDARDS DE CONSTRUCTION SERVICES UNIVERSITAIRES Électrictié - DIVISION 26 Exigences générales concernant les relevés électriques 26 05 01.

STANDARDS DE CONSTRUCTION SERVICES UNIVERSITAIRES Électrictié - DIVISION 26 Exigences générales concernant les relevés électriques 26 05 01. Général 1.1 Sommaire.1 De façon générale, suivre les standards ci-dessous pour la division nommée. Ces standards ne sont pas destinés à restreindre ou remplacer le jugement d un professionnel. 1.2 Exigences

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC (Code de la construction et de l habitation Art. R123 à R123.55 arrêté du 22 juin 1990) S agissant d une opération en site existant, en application

Plus en détail

ADMINISTRATION DES CONTRATS DE RECHERCHE, Numéro : 6 DE CONSULTATION ET DES ESSAIS INDUSTRIELS Date : 2011-04-21 Page : 1 de 7

ADMINISTRATION DES CONTRATS DE RECHERCHE, Numéro : 6 DE CONSULTATION ET DES ESSAIS INDUSTRIELS Date : 2011-04-21 Page : 1 de 7 Page : 1 de 7 BUT DÉFINITIONS Déterminer la marche à suivre pour l administration des contrats de recherche, de consultation professionnelle et d essais industriels. Contrat de recherche Projet de recherche

Plus en détail

MUNICIPALITÉ D EASTMAN 160, CHEMIN George-Bonnallie Eastman, QC J0E 1P0 tel: 450 297-3440

MUNICIPALITÉ D EASTMAN 160, CHEMIN George-Bonnallie Eastman, QC J0E 1P0 tel: 450 297-3440 DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUCTION Généralités MUNICIPALITÉ D EASTMAN 160, CHEMIN George-Bonnallie Eastman, QC J0E 1P0 tel: 450 297-3440 1. La demande doit être conforme aux règlements de construction,

Plus en détail

CHAPITRE 3 PROCÉDURE APPLICABLE À LA CONCLUSION D UN PROTOCOLE D ENTENTE

CHAPITRE 3 PROCÉDURE APPLICABLE À LA CONCLUSION D UN PROTOCOLE D ENTENTE CHAPITRE 3 PROCÉDURE APPLICABLE À LA CONCLUSION D UN PROTOCOLE D ENTENTE La signature d une entente doit être précédée des étapes suivantes : DOCUMENTS REQUIS 3.1 a) Présentation d un plan de morcellement

Plus en détail

Estimation d un projet Les travaux en sous œuvre. Quels sont les coûts à considérer pour convertir un vide sanitaire en sous sol?

Estimation d un projet Les travaux en sous œuvre. Quels sont les coûts à considérer pour convertir un vide sanitaire en sous sol? Estimation d un projet Les travaux en sous œuvre Quels sont les coûts à considérer pour convertir un vide sanitaire en sous sol? Exercice Soumission d un projet en temps réel (à l aide de croquis et photos)

Plus en détail

Guide du propriétaire pour la demande d un permis de construire un bâtiment accessoire

Guide du propriétaire pour la demande d un permis de construire un bâtiment accessoire Guide du propriétaire pour la demande d un permis de construire un bâtiment accessoire Le présent guide fournit aux propriétaires la liste des exigences requises pour présenter une demande de permis de

Plus en détail

Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec

Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013 PLAN DE PRÉSENTATION Mandat

Plus en détail

Plan d'aménagement général Partie écrite Règlement sur les bâtisses

Plan d'aménagement général Partie écrite Règlement sur les bâtisses Commune de Käerjeng Localités de Clemency Fingig Plan d'aménagement général Partie écrite Règlement sur les bâtisses Texte coordonné, approuvé en septembre 2013 Extraits 1/5 Art. 7 Secteurs de faible densité

Plus en détail

VILLE DE MOUDON. Règlement du Plan d Extension du Centre RPEC. Mars 1973

VILLE DE MOUDON. Règlement du Plan d Extension du Centre RPEC. Mars 1973 VILLE DE MOUDON Règlement du Plan d Extension du Centre RPEC Mars 1973 1 Règlement du plan d extension du centre CHAPITRE PREMIER Dispositions générales et police des constructions Article premier Le plan

Plus en détail

EXIGENCES RELATIVES AUX VITRINES

EXIGENCES RELATIVES AUX VITRINES EXIGENCES RELATIVES AUX VITRINES Rév. : 2013-08-05 1. Vitrines de magasin A. Le locataire est responsable, en tout temps, de l apparence et de l entretien des vitrines de son magasin. Il incombe également

Plus en détail

L installation d une enseigne doit répondre aux exigences suivantes :

L installation d une enseigne doit répondre aux exigences suivantes : CHAPITRE XIII : AFFICHAGE NOTE : VOIR AUTRES DISPOSITIONS CONCERNANT L AFFICHAGE AU CHAPITRE XXIII.2 «NORMES RELATIVES À L ÉCLAIRAGE EXTÉRIEUR». 120. ENSEIGNES PROHIBÉES Dans toutes les zones sont interdits

Plus en détail

EEC.11 - Conception de base en mécanique du bâtiment Compétences formulées en objectifs et standards

EEC.11 - Conception de base en mécanique du bâtiment Compétences formulées en objectifs et standards EEC.11 - Conception de base en mécanique du bâtiment Compétences formulées en objectifs et standards Table des matières Code et titre de compétence Page 01UJ Analyser la fonction de travail...3 AE3A Analyser

Plus en détail

Pour un bâtiment non détenu en copropriété et pour la partie privative d un bâtiment détenu en copropriété

Pour un bâtiment non détenu en copropriété et pour la partie privative d un bâtiment détenu en copropriété Inspections régionales Inc. http://www.inspectionsregionales.com/ courriel: info@inspectionsregionales.com Téléphone : 819-893-3460 (Gatineau) Téléphone : 514-312-8240 (Montréal) Télécopieur : 1-855-587-8858

Plus en détail

DEVIS ARCHITECTURAUX SECTION : 10120 TABLEAUX D AFFICHAGE SURFACE : - LIÈGE NATUREL - LIÈGE DE COULEUR TRAITÉ AU VINYLE

DEVIS ARCHITECTURAUX SECTION : 10120 TABLEAUX D AFFICHAGE SURFACE : - LIÈGE NATUREL - LIÈGE DE COULEUR TRAITÉ AU VINYLE Compagnie Canadienne de Tableaux Noirs (CCTN) 30, Montée des Bouleaux, St-Constant, (Qc) J5A 1B6 Tél : 450-632-1660 Fax : 450-632-5449 Web: www.cctn.com E-Mail: mat@cctn.com DEVIS ARCHITECTURAUX SECTION

Plus en détail

2- DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUCTION BÂTIMENT / CONSTRUCTION ACCESSOIRE

2- DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUCTION BÂTIMENT / CONSTRUCTION ACCESSOIRE 1. Construction bâtiment principal; 2. Construction bâtiment accessoire; 3. Transformation/Agrandissement; 4. Permis ou certificat d autorisation autre(s). 2- DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUCTION BÂTIMENT

Plus en détail

COLLEGE LIGNE DES BAMBOUS

COLLEGE LIGNE DES BAMBOUS COLLEGE LIGNE DES BAMBOUS 37 Rue Félix Baillif BP 13 97432 Saint-Pierre Tél : 02 62 55 19 30 Fax : 02 62 55 19 40 Adresse électronique : gestion.9741346v@ac-reunion.fr ------------------- DOSSIER DE CONSULTATION

Plus en détail

Description de l expérience de travail Mécanicien en réfrigération et climatisation commerciales

Description de l expérience de travail Mécanicien en réfrigération et climatisation commerciales Renseignements personnels (Veuillez écrire en caractères d'imprimerie.) Description de l expérience de travail Mécanicien en réfrigération et climatisation commerciales Prénom officiel Initiale du second

Plus en détail

Guide explicatif du formulaire 039 Déclaration de travaux en plomberie

Guide explicatif du formulaire 039 Déclaration de travaux en plomberie Guide explicatif du formulaire 039 Déclaration de travaux en plomberie Avant-propos Obligation légale de la déclaration de travaux de plomberie La déclaration de travaux en plomberie avait auparavant pour

Plus en détail

C.C.T.P. LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES. L Entrepreneur : Le Maître d'ouvrage : Le Maître d'oeuvre :

C.C.T.P. LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES. L Entrepreneur : Le Maître d'ouvrage : Le Maître d'oeuvre : DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 06 - PEINTURES EXTERIEURES ET INTERIEURES REVETEMENTS SOLS PLASTIQUES

Plus en détail

VILLE DE QUÉBEC RÈGLEMENT R.V.Q. 1570 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT D HARMONISATION SUR L URBANISME RELATIVEMENT AUX PERMIS ET CERTIFICATS

VILLE DE QUÉBEC RÈGLEMENT R.V.Q. 1570 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT D HARMONISATION SUR L URBANISME RELATIVEMENT AUX PERMIS ET CERTIFICATS VILLE DE QUÉBEC RÈGLEMENT R.V.Q. 1570 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT D HARMONISATION SUR L URBANISME RELATIVEMENT AUX PERMIS ET CERTIFICATS Avis de motion donné le 18 janvier 2010 Adopté le 1 er février

Plus en détail

Sachez stocker 6. Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés

Sachez stocker 6. Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers et de produits apparentés L identification de votre système En vertu du nouveau Règlement sur les systèmes de stockage de produits pétroliers

Plus en détail

Guide du participant. Programme de rénovations écoénergétiques. Marchés Affaires et grandes entreprises

Guide du participant. Programme de rénovations écoénergétiques. Marchés Affaires et grandes entreprises Guide du participant Programme de rénovations écoénergétiques Marchés Affaires et entreprises Le bleu est efficace Dans le cadre de son Plan global en efficacité énergétique, Gaz Métro offre à sa clientèle

Plus en détail

Rénovation et réaménagement d un logement

Rénovation et réaménagement d un logement Rénovation et réaménagement d un logement 8 Dans la majorité des cas, vous devez obtenir un permis avant de rénover ou de réaménager l intérieur d un logement. Si l arrondissement exige ce permis, c est

Plus en détail

REDÉVELOPPEMENT DE L ÉDIFICE EATON

REDÉVELOPPEMENT DE L ÉDIFICE EATON REDÉVELOPPEMENT DE L ÉDIFICE EATON CODE D AMÉNAGEMENT & CRITÈRES DE DESIGN DATE DE RÉVISION: 16 JANVIER, 2004. TABLE DES MATIÈRES SECTION 1 - CODE D AMÉNAGEMENT 1.1 Renseignements généraux 4 1.2 Plan de

Plus en détail

Informations générales

Informations générales Rapport de suivi de chantier Informations générales Nom du requérant : François Dussault Rue : 78 Vinet Ville : Repentigny Province : Québec Code postal : J6A 1K9 Numéro de téléphone : 514 923-2694 Courriel

Plus en détail

PROCESSUS D ACCRÉDITATION GÉNÉRAL D ACTIVITÉS DE FORMATION SUPPLÉMENTAIRE

PROCESSUS D ACCRÉDITATION GÉNÉRAL D ACTIVITÉS DE FORMATION SUPPLÉMENTAIRE PROCESSUS D ACCRÉDITATION GÉNÉRAL D ACTIVITÉS DE FORMATION SUPPLÉMENTAIRE INTRODUCTION Afin de continuer de remplir leurs devoirs et obligations, compte tenu de l évolution des pratiques professionnelles

Plus en détail

DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SOUS-SECTION 6.63 JOINT DE TABLIER

DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SOUS-SECTION 6.63 JOINT DE TABLIER DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SECTION 6 CONDITIONS TECHNIQUES NORMALISÉES TABLE DES MATIÈRES PAGE... 1 6.63.1 GÉNÉRALITÉS... 1 6.63.2 NORMES DE RÉFÉRENCE... 1 6.63.3 MATÉRIAUX... 2 6.63.4 EXÉCUTION DES TRAVAUX...

Plus en détail

Guide du propriétaire pour la demande d un permis de construire un rajout à une habitation

Guide du propriétaire pour la demande d un permis de construire un rajout à une habitation Guide du propriétaire pour la demande d un permis de construire un rajout à une habitation Le présent guide fournit aux propriétaires la liste des exigences requises pour présenter une demande de permis

Plus en détail

TNO LAC-WALKER ET RIVIÈRE-NIPISSIS

TNO LAC-WALKER ET RIVIÈRE-NIPISSIS MRC de Sept-Rivières 106, rue Napoléon, bureau 400, Sept-Îles (Qc) G4R 3L7 T 418 962-1900 F 418 962-3365 info@mrc.septrivieres.qc.ca www.mrc.septrivieres.qc.ca TNO LAC-WALKER ET RIVIÈRE-NIPISSIS Résumé

Plus en détail

TYPE DE CONSTRUCTION PISCINE HORS-TERRE PISCINE CREUSÉE OU SEMI-CREUSÉE SPA

TYPE DE CONSTRUCTION PISCINE HORS-TERRE PISCINE CREUSÉE OU SEMI-CREUSÉE SPA FORMULAIRE DE DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUCTION / RÉNOVATION D UNE PISCINE OU D UN SPA IMMEUBLE VISÉ PAR LA DEMANDE ADRESSE : LOT : MATRICULE : PROPRIÉTAIRE REQUÉRANT* (SI AUTRE QUE PROPRIÉTAIRE) NOM :

Plus en détail

Programme de rénovation résidentielle

Programme de rénovation résidentielle Le Programme de rénovation résidentielle PRQ-Saguenay est un programme d aide à la rénovation résidentielle qui s adresse aux propriétaires d un immeuble qui souhaitent réaliser des travaux visant un ou

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Ville de Noisy-le-Sec Direction des Finances et le la Commande Publique Service des Marchés Publics Place du Maréchal Foch 93134 NOISY-LE-SEC Cedex Tél: 01 49 42 66 00 INSTALLATION

Plus en détail

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : AGENCEMENT DE LOCAUX

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : AGENCEMENT DE LOCAUX 1/8 EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : AGENCEMENT DE LOCAUX Date d application : 01 juillet 2015 2/8 SOMMAIRE PAGES

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL Remarque préliminaire Cette notice a été élaborée à votre attention dans le but de faciliter votre

Plus en détail

Rénovation des logements de Griffeuille 2012 2014 C.C.T.P. (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 2 CHAUFFAGE

Rénovation des logements de Griffeuille 2012 2014 C.C.T.P. (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 2 CHAUFFAGE Rénovation des logements de Griffeuille 2012 2014 C.C.T.P (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 2 CHAUFFAGE SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 ÉTENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS NORMES... 3 1. Étendue

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP Mairie de BRAILLANS 9 rue de la mairie 25640 BRAILLANS 03 81 57 93 30 Email : mairie.braillans@orange.fr MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

CCTP. Renseignements généraux d ordre Technique. Maître d Ouvrage : Mairie de Guipavas. Mairie de Guipavas Services Techniques

CCTP. Renseignements généraux d ordre Technique. Maître d Ouvrage : Mairie de Guipavas. Mairie de Guipavas Services Techniques V I L L E D E G U I P A V A S SERVICES TECHNIQUES LOT : 3 ELECTRICITE CCTP Renseignements généraux d ordre Technique Maître d Ouvrage : Mairie de Guipavas Mairie de Guipavas Services Techniques Monsieur

Plus en détail

F 3 20.01. Règlement d'application de la loi sur les procédés de réclame

F 3 20.01. Règlement d'application de la loi sur les procédés de réclame Règlement d'application de la loi sur les procédés de réclame F 3 20.01 du 11 octobre 2000 (Entrée en vigueur : 20 octobre 2000) Le CONSEIL D ETAT de la République et canton de Genève, vu l article 40

Plus en détail

TRAVAUX DE PEINTURE A LA MAS VILLENEUVE CCTP

TRAVAUX DE PEINTURE A LA MAS VILLENEUVE CCTP CENTRE HOSPITALIER DU GERS 10 RUE MICHELET - BP 363 32008 AUCH CEDEX TRAVAUX DE PEINTURE A LA MAS VILLENEUVE CCTP Lot unique : Peinture 1 GENERALITES... 3 1.1 Objet du marché normes et règlement... 3 1.1.1

Plus en détail

IMPORTANT, LORS DU DÉPÔT DE LA PRÉSENTE DEMANDE VOUS DEVEZ VOUS ASSURER QUE :

IMPORTANT, LORS DU DÉPÔT DE LA PRÉSENTE DEMANDE VOUS DEVEZ VOUS ASSURER QUE : 1. Construction bâtiment principal; 2. Construction bâtiment accessoire; 3. Rénovation/Réparation; 4. Transformation/Agrandissement; 5. Permis ou certificat d autorisation autre(s) Municipalité de L Isle-aux-Coudres

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. ENSEIGNES DE TYPE E - enseignes de porte d entrée/de vitrine... 28 Pièce E1.1 - vitrine - enseignes de type E...

TABLE DES MATIÈRES. ENSEIGNES DE TYPE E - enseignes de porte d entrée/de vitrine... 28 Pièce E1.1 - vitrine - enseignes de type E... 1er mai 2014 TABLE DES MATIÈRES CRITÈRES GÉNÉRAUX EN MATIÈRE DE SIGNALISATION A. Introduction... 3 B. Soumissions et approbations... 4 C. Exigences en matière de fabrication, d installation et d enlèvement...

Plus en détail

VENTE PAR VOIE DE SOUMISSION PUBLIQUE

VENTE PAR VOIE DE SOUMISSION PUBLIQUE Société de développement industriel de Saint-Anselme inc. 134, rue Principale Saint-Anselme (Québec) G0R 2N0 Tél. : 418.885.4977 Télécopieur : 418.885.9834 municipalite@st-anselme.ca www.st-anselme.ca

Plus en détail

LISTE D INSPECTION PRÉRÉCEPTION

LISTE D INSPECTION PRÉRÉCEPTION Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 afin d être accessible à toute personne handicapée ou non. Toutes les notices entre accolades

Plus en détail

IMPORTANT, LORS DU DÉPÔT DE LA PRÉSENTE DEMANDE VOUS DEVEZ VOUS ASSURER QUE :

IMPORTANT, LORS DU DÉPÔT DE LA PRÉSENTE DEMANDE VOUS DEVEZ VOUS ASSURER QUE : 1. Construction bâtiment principal; 2. Construction bâtiment accessoire; 3. Rénovation/Réparation; 4. Transformation/Agrandissement; 5. Permis ou certificat d autorisation autre(s) Municipalité de L Isle-aux-Coudres

Plus en détail

DEVENEZ ENTREPRENEUR GRÂCE AU PROGRAMME DE FORMATION DE L APCHQ

DEVENEZ ENTREPRENEUR GRÂCE AU PROGRAMME DE FORMATION DE L APCHQ FORMATION DEVENEZ ENTREPRENEUR GRÂCE AU PROGRAMME DE FORMATION DE L APCHQ HIVER-PRINTEMPS 2014 Exemption des examens de la RBQ Une attestation officielle de réussite vous permettra d être exempté des examens

Plus en détail

Les entreprises pourront éventuellement sous leur responsabilité présenter des variantes avec du matériel de

Les entreprises pourront éventuellement sous leur responsabilité présenter des variantes avec du matériel de 18.1 GÉNÉRALITÉS DE CONSISTANCE ET DE DESCRIPTION DE TRAVAUX 18.1.1 Préambule Ce CCTP fait partie intégrante de l'ensemble du CCTP comportant les Prescriptions Communes TCE et 19 lots dont le présent lot

Plus en détail

MUNICIPALITÉ D EASTMAN 160, CHEMIN George-Bonnallie Eastman, QC J0E 1P0 tel: 450 297-3440

MUNICIPALITÉ D EASTMAN 160, CHEMIN George-Bonnallie Eastman, QC J0E 1P0 tel: 450 297-3440 MUNICIPALITÉ D EASTMAN 160, CHEMIN George-Bonnallie Eastman, QC J0E 1P0 tel: 450 297-3440 DEMANDE DE CERTIFICAT POUR LA CONSTRUCTION D UN CHEMIN PUBLIC OU PRIVÉ Généralités La présente demande doit être

Plus en détail

VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE ET INSTALLATION D UN BÂTIMENT PRÉFABRIQUÉ ET TRAVAUX CONNEXES POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY

VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE ET INSTALLATION D UN BÂTIMENT PRÉFABRIQUÉ ET TRAVAUX CONNEXES POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE ET INSTALLATION ET TRAVAUX CONNEXES POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY DOCUMENT D APPEL D OFFRES NO : SP-14-144 CHAPITRE E CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES FOURNITURE

Plus en détail

Questionnaire de pré qualification HSEQ des contractants (Marchés de travaux à risque moyen / élevé)

Questionnaire de pré qualification HSEQ des contractants (Marchés de travaux à risque moyen / élevé) SEREPT HSEQ Questionnaire de pré qualification HSEQ (Marchés de travaux à risque moyen / élevé) SEREPT-HSEQ-07-01-F02 Page 1 sur 7 A propos de ce questionnaire 1. Ce questionnaire a été développé selon

Plus en détail

RÈGLEMENT 564 SUR LES AVERTISSEURS DE FUMÉE. l installation d un avertisseur de fumée peut sauver des vies humaines ;

RÈGLEMENT 564 SUR LES AVERTISSEURS DE FUMÉE. l installation d un avertisseur de fumée peut sauver des vies humaines ; CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE LAC-BROME RÈGLEMENT 564 SUR LES AVERTISSEURS DE FUMÉE ATTENDU QUE ATTENDU QU ATTENDU QUE ATTENDU QUE ATTENDU QU ATTENDU QU l installation d un avertisseur de fumée peut

Plus en détail

TECHNIQUE MESURES IMPORTANTES CONCERNANT L UTILISATION ET L AMÉNAGEMENT D UN SOUS-SOL NEUF

TECHNIQUE MESURES IMPORTANTES CONCERNANT L UTILISATION ET L AMÉNAGEMENT D UN SOUS-SOL NEUF GUIDE TECHNIQUE CONSOMMATEURS MESURES IMPORTANTES CONCERNANT L UTILISATION ET L AMÉNAGEMENT D UN SOUS-SOL NEUF Document préparé par le Service technique et inspection de chantiers de l Association provinciale

Plus en détail

Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH)

Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH) 1 Notice descriptive relative à la sécurité des personnes (Article R 123.22 du CCH) Conformément à Article R*111-19-17 du CCH, la présente notice fait partie du dossier permettant de vérifier la conformité

Plus en détail

TITRE III : DISPOSITIONS GÉNÉRALES

TITRE III : DISPOSITIONS GÉNÉRALES TITRE III : DISPOSITIONS GÉNÉRALES Dispositions générales Table des matières 5.1 code de construction 5.2 sécurité près des excavations 5.3 construction inoccupée, inachevée ou inutilisée 5.4 construction

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

Pages Web sur les fournitures facturées au compteur Guide d utilisation

Pages Web sur les fournitures facturées au compteur Guide d utilisation Pages Web sur les fournitures au compteur Octobre 2015 Pages Web sur les fournitures facturées au compteur Guide d utilisation 2013 Xerox Corporation.Tous droits réservés. XEROX et XEROX et le Dessin sont

Plus en détail

Guide de l utilisateur du portail

Guide de l utilisateur du portail Cette version du guide a été conçue expressément pour la phase d essai public du portail. Ne vous en servez pas après le 15 octobre 2015. Guide de l utilisateur du portail Version 0.92 septembre 29, 2015

Plus en détail

Newsletter Label Promotelec Performance

Newsletter Label Promotelec Performance AVRIL 2012 Visites de fin de chantier de vos demandes de 1. Une visite sur chantier : Pourquoi? Car la certification d un projet s articule autour de deux examens : - un premier au cours de la phase «conception»,

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Maître d œuvre : MAIRIE DE CASTELNAU-DE-MEDOC Maître d ouvrage : MAIRIE DE CASTELNAU-DE-MEDOC Objet du marché : REFECTION

Plus en détail

SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE

SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE L - 72 FOURNITURE DE SEMELLES ELASTIQUES POUR LA FIXATION DE VOIE "TYPE BOTZELAER" EDITION: 04/2001 Index 1. INTRODUCTION... 3 1.1. DOMAINE

Plus en détail

VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION APPROVISIONNEMENTS APPEL D OFFRES PUBLIC SP-14-128

VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION APPROVISIONNEMENTS APPEL D OFFRES PUBLIC SP-14-128 VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION APPROVISIONNEMENTS APPEL D OFFRES PUBLIC SP-14-128 SERVICES PROFESSIONNELS EN ARCHITECTURE POUR LE RÉAMÉNAGEMENT DE L AGORA-PHASE II POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY 1. GÉNÉRALITÉS

Plus en détail

DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SOUS-SECTION 6.53 ALIMENTATION

DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SOUS-SECTION 6.53 ALIMENTATION DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SECTION 6 CONDITIONS TECHNIQUES NORMALISÉES TABLE DES MATIÈRES PAGE... 1 6.53.1 GÉNÉRALITÉS... 1 6.53.2 NORMES DE RÉFÉRENCE... 1 6.53.3 MATÉRIAUX... 2 6.53.4 EXÉCUTION DES TRAVAUX...

Plus en détail

GUIDE BIEN CONSTITUER MON DOSSIER : ISOLATION DE COMBLES OU DE TOITURES

GUIDE BIEN CONSTITUER MON DOSSIER : ISOLATION DE COMBLES OU DE TOITURES GUIDE BIEN CONSTITUER MON DOSSIER : ISOLATION DE COMBLES OU DE TOITURES Bien constituer mon dossier - Isolation de combles ou de toitures - BAR-EN-0 Novembre 05 /5 Documents nécessaires à la constitution

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public. Consignes Générales d Exploitation

Etablissement Recevant du Public. Consignes Générales d Exploitation Ville de Perpignan Direction Générale des Services Techniques Etablissement Recevant du Public Consignes Générales d Exploitation 1- Surveillance de l établissement En présence du public, l établissement

Plus en détail

Les critères d'évaluation

Les critères d'évaluation ORDONNANCE N 2013-889 du 3 octobre 2013 relative au développement de la construction de logement FICHE N 2 : Construction de logements en dépassement de la hauteur autorisée au PLU LES DEROGATIONS AU DOCUMENT

Plus en détail

Directive interne du Service informatique pour le branchement d un équipement informatique au réseau de l École Polytechnique

Directive interne du Service informatique pour le branchement d un équipement informatique au réseau de l École Polytechnique Document officiel Directive interne du Service informatique pour le branchement d un Table des matières 1. Identification 2. Énoncé de principe 3. Champs d application 4. Définitions 5. Principes directeurs

Plus en détail

ADDENDA N 3. 8 décembre 2015

ADDENDA N 3. 8 décembre 2015 APPEL D OFFRES EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION Établissement de détention de Québec 500, rue de la Faune, Québec Travaux correctifs à la distribution d air et aux hottes de cuisine Numéro de projet 191109 Numéro

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Exposant Village de Madagascar Page 1/7 41 ème édition DOSSIER DE CANDIDATURE Pour la location d un stand au Village de Madagascar à la Rencontre Nationale Sportive 2016 les 26,

Plus en détail

SECTION 1 DISPOSITIONS GENERALES

SECTION 1 DISPOSITIONS GENERALES PROJET FINAL POUR ADOPTION PAR LE CONSEIL REGLEMENT NO 4-2009 REGLEMENT SUR LA DELEGATION DE CERTAINES FONCTIONS DEVOLUES AU DIRIGEANT DE L ORGANISME PAR LA LOI SUR LES CONTRATS DES ORGANISMES PUBLICS

Plus en détail

RAPPEL PLAN DE CONTINUITÉ D ACTIVITÉ ENTRÉE EN VIGUEUR DE L ARTICLE 3012

RAPPEL PLAN DE CONTINUITÉ D ACTIVITÉ ENTRÉE EN VIGUEUR DE L ARTICLE 3012 Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE Le 10 août 2005 RAPPEL PLAN

Plus en détail

Plan d action de la gestion Audit des contrôles de base de Développement économique Canada pour les régions du Québec

Plan d action de la gestion Audit des contrôles de base de Développement économique Canada pour les régions du Québec Plan d action de la gestion Audit des contrôles de base de Développement économique Canada pour les régions du Québec Opinion de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec

Plus en détail

Descriptif quantitatif second œuvre

Descriptif quantitatif second œuvre GENERAUX ARTISTIQUES Descriptif quantitatif second œuvre La mise en œuvre de menuiserie intérieure Maintien des blocs portes en attente de la pose de la cloison (mise en place, réglage et calage) ES S

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION SALLE HUMANITAIRE DE L ASSOCIATION FLEUR DE FEE A GENEVE. LOCATAIRE Nom et prénom du responsable:... Adresse / Case postale:...

CONTRAT DE LOCATION SALLE HUMANITAIRE DE L ASSOCIATION FLEUR DE FEE A GENEVE. LOCATAIRE Nom et prénom du responsable:... Adresse / Case postale:... CONTRAT DE LOCATION LOCATAIRE Nom et prénom du responsable:... Adresse / Case postale:... No postal et Localité:... No. Tél.:... No. Fax:... No. Mobile: (joignable durant la manifestation):... Adresse

Plus en détail

Guide d utilisation du journal de stage

Guide d utilisation du journal de stage Guide d utilisation du journal de stage À l intention des candidats à l exercice de la profession Table des matières Présentation du journal de stage 2 Aperçu des étapes à suivre 2 Étape 1 - Commencer

Plus en détail

MARCHE DE TRAVAUX REFECTION D UNE PARTIE DE LA TOITURE DE LA SALLE DES FETES. Pièces du dossier : REGLEMENT DE CONSULTATION CAHIER DES CHARGES

MARCHE DE TRAVAUX REFECTION D UNE PARTIE DE LA TOITURE DE LA SALLE DES FETES. Pièces du dossier : REGLEMENT DE CONSULTATION CAHIER DES CHARGES Commune d Etain Place Jean-Baptiste Rouillon 55400 ETAIN 03.29.87.10.35 mairie@ville-etain.fr MARCHE DE TRAVAUX REFECTION D UNE PARTIE DE LA TOITURE DE LA SALLE DES FETES Pièces du dossier : REGLEMENT

Plus en détail

Municipalité de Wentworth-Nord. Préparation d un projet d opération cadastrale

Municipalité de Wentworth-Nord. Préparation d un projet d opération cadastrale Chapitre II Documents et plans exigés pour la Préparation d un projet d opération cadastrale 4 il doit apposer le numéro civique déterminé par la Municipalité, sur la façade principale du bâtiment, de

Plus en détail

Réhabilitation du logement de La Poste MARCHE DE TRAVAUX

Réhabilitation du logement de La Poste MARCHE DE TRAVAUX Mairie de Sénouillac 7 avenue des vignes 81600 SENOUILLAC Réhabilitation du logement de La Poste MARCHE DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) SOMMAIRE Article 1 - Objet du marché

Plus en détail

25-26 avril 2016 GUIDE DE L EXPOSANT. en collaboration avec

25-26 avril 2016 GUIDE DE L EXPOSANT. en collaboration avec 25-26 avril 2016 GUIDE DE L EXPOSANT en collaboration avec DANS LE CADRE DE LA organisé par : Table des matières 1. INTRODUCTION... 2 2. PROMOTEUR... 2 3. LIEU DE L ÉVÉNEMENT... 2 4. COORDONNATEUR LOGISTIQUE...

Plus en détail