Q 47 A / Q 751. RÉNOVATION INTÉRIEURE ET EXTÉRIEURE DU RESTAURANT DE TRELISSAC (24).

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Q 47 A / Q 751. RÉNOVATION INTÉRIEURE ET EXTÉRIEURE DU RESTAURANT DE TRELISSAC (24)."

Transcription

1 Q 47 A / Q 751. RÉNOVATION INTÉRIEURE ET EXTÉRIEURE DU RESTAURANT DE TRELISSAC (24). Maîtrise d'ouvrage : QUICK INVEST FRANCE SAS 50 avenue du Pdt Wilson Parc des Portes de Paris - bâtiment LA PLAINE ST DENIS CEDEX Tel : Fax : Maîtrise d'oeuvre : Rive Droite Architecture Immeuble le Roof 6 Rue René Martrenchar CENON Tel : Fax : Bureau de.contrôle. : SOCOTEC Coordonnateur S.P.S. : QUALICONSULT CCTP Lot N 14 PLOMBERIE Édité le :02/2015 Indice :

2 SOMMAIRE SOMMAIRE...2 CHAPITRE I - PRESCRIPTIONS GENERALES INSTRUCTIONS AUX SOUMISSIONNAIRES Présentation du projet Définition des Pièces Constitutives du D.C.E Communications entre les Différentes Parties Pièces à Fournir par les Soumissionnaires Limite des prestations CLAUSES GENERALES Obligations Générales Pièces Constitutives du Marché Sous-traitant CLAUSES TECHNIQUES Pièces à Fournir par l'entrepreneur Délais d'exécution Matériaux et Exécution du Travail Contacts avec les Services Publics et Privés Modification de Prestations en Cours d'exécution Réception des Installations Garantie de l'entrepreneur CLAUSES FINANCIERES Définition des Prix Pénalités de Retard Responsabilité de l'entrepreneur et Assurances CLAUSES DIVERSES Hygiène et Sécurité du Chantier Responsabilité vis-à-vis des Ouvriers et des Tiers Nettoyage du Chantier Coordination...8 CHAPITRE II NORMES ET BASES DE CALCULS NORMES ET REGLEMENTS...9 CHAPITRE III DESCRIPTION DES OUVRAGES DÉPOSE DES ÉQUIPEMENTS SANITAIRES PUBLICS EXISTANTS MODIFICATION DES RESEAUX APPAREILS SANITAIRES Vasque Lavabo d'angle WC suspendu Urinoir Divers DESINFECTION DES RESEAUX Essais, réglage BRANCHEMENT DU MEUBLE DISTRIBUTEUR DE BOISSONS DRINK BOX...12 CHAPITRE IV - SPECIFICATIONS TECHNIQUES CHOIX DES MATERIAUX RESEAUX ROBINETTERIE POSE ET TRAVAIL DES MATERIAUX ET MATERIELS PROTECTIONS DIVERSES FOURREAUX REPERAGE...4 CHAPITRE V - ESSAIS DISPOSITIONS GENERALES Vérifications en Cours de Travaux Contrôle d'etanchéité sur les Circuits d'eau...5 Novembre 2012 Maître d œuvre : p. 2

3 CHAPITRE I - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1. INSTRUCTIONS AUX SOUMISSIONNAIRES Présentation du projet Le présent Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P) se rapporte aux travaux et fournitures nécessaires concernant : la distribution E.F ; E.C.S ; appareillage sanitaires, l évacuation E.U / E.V à réaliser dans le cadre de la rénovation du restaurant RÉNOVATION INTÉRIEURE ET EXTÉRIEURE DU RESTAURANT DE TRELISSAC (24) Définition des Pièces Constitutives du D.C.E Les pièces constituant le D.C.E sont les suivantes : - Le C.C.A.G. - Le présent C.C.T.P. - Le cadre de bordereau quantitatif. - Les schémas et plans Communications entre les Différentes Parties Durant l'établissement de la soumission, des renseignements peuvent être obtenus auprès du : Maître d'ouvrage QUICK INVEST FRANCE LE ROSTAND PARIS NORD 2 22, Avenue des Nations - VILLEPINTE ROISY CHARLES DE GAULLE Cedex Tél. : Fax : Maître d'œuvre d'exécution RIVE DROITE ARCHITECTURE IMMEUBLE LE ROOF 6 Rue Martrenchar CENON FAX Pièces à Fournir par les Soumissionnaires Les soumissionnaires remettront avec leur proposition : - Une présentation de l'entreprise avec ses références. - L'organisation et les moyens mis en oeuvre par l'entreprise pour exécuter les ouvrages. - La lettre de soumission dans laquelle l'entreprise s'engage à respecter le C.C.T.P. - Une liste de marques des matériels préconisés par l'entreprise. Les marques choisies devront respecter les spécifications techniques des matériels définis au Chapitre III du CCTP. - La liste exacte des travaux non compris, ne faisant pas partie de sa spécialité. Le soumissionnaire ne devra en aucun cas faire usage de la formule "tout matériel et travaux non explicitement précités ou définis". - Un devis quantitatif estimatif. La numérotation des articles devra correspondre impérativement à celle du Chapitre VI du CCTP. Ce devis comprendra :. les quantités (longueurs de tuyauteries, calorifuges, nombre de vannes, robinets),. les prix détaillés par poste,. la valeur de base des prix Limite des prestations Les travaux ci-après ne sont pas à la charge du soumissionnaire : GO - DEMOLITION Novembre 2012 Maître d œuvre : p. 3

4 - Tous les percements et réservation dans le plancher et les murs en béton armé. - Les réseaux d évacuation Eau grasse ; Eau usée ; Eau vanne dans la forme béton. ELECTRICITE - Les liaisons équipotentielles des installations plomberie. - L alimentation électrique des équipements de plomberie (adoucisseur, cordon chauffant, ballon électrique ECS). Les travaux ci-après sont à la charge du soumissionnaire : GO - DEMOLITION - Le rebouchage et le calfeutrement de tous les percements. ELECTRICITE - Les dispositifs de fixation des liaisons équipotentielles. PEINTURE - La peinture antirouille de l ensemble de matériaux en acier noir CLAUSES GENERALES Obligations Générales Obligations générales de l'entrepreneur L'entrepreneur doit, sous réserve des stipulations du Marché, avec un soin et une diligence appropriée, exécuter et entretenir les travaux et fournir toute la main-d oeuvre, y compris la supervision de celle-ci, ainsi que les matériaux, le matériel et toute autre chose, de nature provisoire ou définitive, nécessaire pour une exécution et cet entretien. L'Entrepreneur est entièrement responsable de l'adéquation, de la stabilité et de la sécurité de toutes les opérations de chantier et méthodes d'exécution. Visite des lieux Avant de soumissionner, l'entrepreneur est présumé s'être forgé une opinion suffisante quant au caractère exact et adéquat de sa soumission pour les travaux et quant au caractère exact et adéquat des tarifs et prix énumérés dans le devis quantitatif chiffré et le bordereau de prix. Ces tarifs et prix de soumission, sauf stipulation différente du Marché, sont supposés couvrir toutes ses obligations au titre du Marché et tout ce qui est nécessaire pour la bonne exécution et le bon entretien des travaux. Direction des travaux par l'entrepreneur L'Entrepreneur assurera, ou désignera un responsable pour la direction des travaux pendant leur réalisation et aussi longtemps que le Maître d'oeuvre le jugera nécessaire pour le bon accomplissement des obligations dues au marché. La direction des travaux sera assurée par une personne ayant les compétences requises, constamment affectée aux travaux, et consacrant tout le temps nécessaire à la direction de ceux-ci. Personnel de l'entrepreneur L'Entrepreneur doit amener et employer sur le chantier en relation avec l'exécution des travaux : - uniquement des personnels techniques compétents et expérimentés dans leur spécialité ainsi que des chefs d'équipe capables de diriger et de surveiller le travail, - la main-d'oeuvre nécessaire à la réalisation des travaux d'une manière correcte dans les délais impartis. Le Maître d'oeuvre peut s'opposer à la présence sur le chantier et exiger que l'entrepreneur retire et remplace immédiatement toute personne incompétente ou négligente dans l'accomplissement de ses fonctions. Maintien en bon état des travaux Du commencement des travaux jusqu'à la date indiquée au Certificat de Réception, l'entrepreneur est pleinement responsable de leur maintien en bon état. Au cas où les travaux, ou toute partie de ceux-ci, subiraient des dommages, pour quelque cause que ce soit à l'exception des risques exclus (guerre déclarée ou non, attentats, insurrection, révolution, séismes), à un moment où l'entrepreneur est responsable de leur maintien en bon état, il doit, à ses propres frais, les réparer et les remettre en bon état. Novembre 2012 Maître d œuvre : p. 4

5 Brevets L'Entrepreneur garantit qu'il a la propriété des systèmes, procédés ou objets qu'il emploie et, à défaut, s'engage auprès du Maître d'ouvrage à acquérir toutes les licences nécessaires relatives aux brevets qui les couvrent. Règlements et Normes L'entrepreneur est tenu de se faire confirmer par le Maître d'ouvrage la classification exacte du bâtiment. Dans le cas présent : 4 ème catégorie type N. Les installations décrites au présent CCTP seront exécutées en fonction : - des arrêtés et décrets en vigueur, - des normes françaises, - des documents techniques unifiés (D.T.U), - et selon les règles de l'art. Si, au cours des travaux, de nouveaux règlements entraient en vigueur, l'entrepreneur est tenu d'en référer par écrit au Maître de l'ouvrage. Après la signature du marché, l'entrepreneur doit soumettre éventuellement le dossier technique à l'approbation des services du Laboratoire Municipal de la Préfecture de Police en accord avec le Maître d'oeuvre Pièces Constitutives du Marché Les pièces constitutives du marché sont, par ordre de priorité, les suivantes : - la lettre de marché, - la soumission de l'entrepreneur, - le Cahier des Clauses Administratives Particulières (C.C.A.P), - le Cahier des Clauses Administratives Générales (C.C.A.G), - le Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P), - le devis quantitatif estimatif Sous-traitant L'entrepreneur ne peut céder à des sous-traitants aucune partie des travaux qui lui sont confiés, à moins d'obtenir l'autorisation expresse du Maître d'oeuvre et sous condition de rester personnellement responsable du chantier. A cet effet : 1/ L'entrepreneur devra produire avec son offre la liste des sous-traitants, en indiquant leur qualification professionnelle et la nature des travaux qui leur seront confiés. 2/ Après la notification d'approbation du marché l'entrepreneur ne pourra modifier la liste des sous-traitants que sur justification et autorisation du Maître d'oeuvre CLAUSES TECHNIQUES Pièces à Fournir par l'entrepreneur Avant le commencement des travaux L'entrepreneur remettra, en 2 exemplaires, à l'approbation du Maître de l'ouvrage les documents suivants, conformément au planning d'exécution : - les notes de calculs, - les plans de cheminement des réseaux, - les fiches techniques précisant les caractéristiques exactes du matériel ou les divers agréments (C.S.T.B, etc..), - les plannings d'études, de commandes, d'approvisionnements, - les plans détaillés de l'installation, - les schémas électriques et de régulation. Durant cette phase de l'exécution, l'entreprise présentera les échantillons des matériels. Avant la réception des travaux L'entrepreneur devra fournir : - 3 séries de tous les plans et schémas des installations conformes aux installations Novembre 2012 Maître d œuvre : p. 5

6 exécutées, - 1 jeu de disquettes des plans sous mini CAD ou DXF. - 3 séries de nomenclatures de tout le matériel installé avec fiches techniques et indications de la provenance, - 3 exemplaires de carnet de résultats d'essais, conformément au programme défini, - 3 exemplaires des notices d'entretien et de conduite des installations avec les schémas renseignés (températures, pressions, débits, puissances, points de consigne, plages de réglage, etc..), - 3 listes des pièces de rechange et matériel consommable, - Liste avec 3 adresses des fournisseurs, numéros de téléphone, nom de la personne à contacter Délais d'exécution Le délai d'exécution sera indiqué dans la soumission de l'entrepreneur. Si, par suite de travaux supplémentaires ou de circonstances quelconques, l'entrepreneur s'estime raisonnablement fondé à présenter une demande de prolongation de délai, il devra formuler sa demande assortie de toutes justifications auprès du Maître d'oeuvre, dans un délai de quinze jours après l'apparition des circonstances qui ont motivé le retard Matériaux et Exécution du Travail L'Entrepreneur devra présenter, à ses frais, un échantillonnage complet des matériaux utilisés, accompagné d'une documentation complète, des caractéristiques techniques, des procès-verbaux d'essais, et des avis techniques officiels s'ils existent. L'emploi des matériaux sans l'agrément du Maître d'oeuvre expose l'entrepreneur à les voir rejetés sans indemnité s'ils ne sont pas conformes. Le Maître d'oeuvre a le pouvoir, pendant le déroulement des travaux, d'ordonner par écrit à tout moment : - l'enlèvement de matériaux ou la dépose d'installations non conformes au Marché, - leur remplacement par des matériaux ou ouvrages convenables et appropriés Contacts avec les Services Publics et Privés L'Entrepreneur est chargé d'établir à ses frais tous les contacts avec les services publics et privés, afin d'assurer une parfaite réalisation des installations. Ces démarches s'effectueront sous le contrôle et en accord avec le Maître d'ouvrage Modification de Prestations en Cours d'exécution Aucun changement au projet retenu ne pourra être apporté en cours d'exécution, sans l'autorisation expresse du Maître de l'ouvrage, les frais résultant des changements non autorisés et toutes leurs conséquences, ainsi que tout travail supplémentaire exécuté sans écrit, seront à la charge de l'entrepreneur Réception des Installations Période d'essais Une période de 1 mois sera prévue pour les réglages et essais avant réception ; cette phase s'effectuera en dehors des périodes de fonctionnement des installations relatives aux besoins du chantier. Durant cette phase tous les frais de main-d œuvre et d'entretien seront à la charge de l'entrepreneur, à l'exception de ceux concernant la fourniture de l'eau, du combustible et de l'électricité. Demande de réception La réception sera demandée par l'entrepreneur qui signalera par lettre recommandée avec avis de réception au Maître de l'ouvrage, avec copie au Maître d'oeuvre, que les ouvrages peuvent être réceptionnés à partir d'une date qu'il fixe et qui doit être comprise entre le huitième et le quinzième jour de l'expédition de la demande sauf accord du Maître d'ouvrage pour une date plus rapprochée. Novembre 2012 Maître d œuvre : p. 6

7 La réception ne doit être demandée qu'à l'achèvement de la totalité des ouvrages prévus au Marché sauf stipulation contraire prévoyant des réceptions partielles. Visite de réception Elle aura lieu en présence du Maître d'ouvrage, de ses représentants et de l'entrepreneur. Durant cette visite, il sera procédé aux essais et à la vérification des performances de l'installation. Procès-verbal A l'issue de la visite, la décision (réception avec ou sans réserve, ou refus de réception), sera consignée sur un procès-verbal, la date de réception étant celle du dernier jour de la visite. Réception avec réserves Si le procès-verbal fait état des réserves motivées par des omissions ou imperfections, l'entrepreneur disposera d'un délai, sauf accord commun, de quinze jours à compter du jour de la réception du procès-verbal pour exécuter les travaux demandés ; passé ce délai, le Maître d'ouvrage fera exécuter ces travaux aux frais, risques et périls de l'entrepreneur défaillant. A l'achèvement des travaux, l'entrepreneur demandera par lettre recommandée avec avis de réception, la levée des réserves. Entrée en possession par le Maître d'ouvrage Le Maître d'ouvrage entre en possession des ouvrages dès qu'il en a prononcé la réception. Toutefois, dans les cas où les délais contractuels se trouvent dépassés par la faute exclusive de l'entrepreneur, le Maître de l'ouvrage pourra prendre possession sans plus attendre des ouvrages non encore entièrement terminés. Dans ce cas, la visite des ouvrages précédant l'entrée en possession pourra intervenir quinze jours après mise en demeure à l'entreprise intéressée d'achever les travaux. A l'issue de celle-ci, un état des lieux détaillé dont un exemplaire est remis sur le champ à l'entrepreneur, est établi contradictoirement. Le Maître de l'ouvrage peut alors entrer en possession des ouvrages. Il doit prendre ses dispositions pour faciliter l'achèvement des travaux dans toute la mesure du possible Garantie de l'entrepreneur La période de garantie sera d'un an à compter de la date de réception. Le Maître de l'ouvrage se réservera le droit de procéder pendant la période de garantie à toute nouvelle série d'essais qu'il jugera nécessaire après avoir averti l'entrepreneur en temps utile. Durant cette période, l'entrepreneur sera tenu de remédier à tout désordre nouveau y compris dans les menus travaux ; il devra procéder à ses frais (pièces ; main-d'œuvre et déplacement) au remplacement de tout élément défectueux de l'installation. L'Entrepreneur disposera d'un délai de trente jours (30), sauf accord contraire avec le Maître de l'ouvrage, pour remédier aux désordres dès la notification de ceux-ci ; passé ce délai, le Maître de l'ouvrage pourra faire exécuter ces travaux aux frais, risques et périls de l'entrepreneur défaillant. Toutefois, cette garantie ne couvrira pas : - les travaux d'entretien normaux ainsi que les matières consommables. - les réparations qui seront les conséquences d'un abus d'usage, - les dommages causés par le tiers CLAUSES FINANCIERES Définition des Prix Les prix, qu'il s'agisse du forfait général ou des prix unitaires, tiennent compte de toutes les prescriptions, garanties, sujétions et obligations résultant du marché. Ils comprennent notamment toutes les fournitures à pied d'oeuvre des matériaux et matériels nécessaires, les dépenses de main-d'oeuvre y compris les charges, frais et indemnités diverses, les frais d'essais et d'épreuves, les transports de toute nature, les frais de Novembre 2012 Maître d œuvre : p. 7

8 gardiennage, les redevances pour brevets d'invention, les impôts, taxes et redevances diverses, les aléas pouvant résulter de la présence des Entrepreneurs des autres corps d'état sur le chantier et, d'une manière générale, les frais généraux, faux frais et bénéfices. Il en sera de même des prix des travaux supplémentaires quelque soit leur mode de fixation Pénalités de Retard En cas de retard dans l'exécution des travaux, l'entrepreneur sera passible d'une pénalité pour chaque jour de calendrier de retard après achèvement du délai contractuel suivant les stipulations du C.C.A.P Responsabilité de l'entrepreneur et Assurances L'Entrepreneur demeure seul et unique responsable sans que le Maître d'oeuvre puisse être mis en cause : A/ Vis-à-vis des tiers et de ses ouvriers, de tout accident pouvant survenir au cours des travaux ou à leur occasion, y compris notamment les accidents pouvant survenir aux usages des routes et chemins, du fait ou à l'occasion des transports de l'entreprise ou du fait de ses installations. B/ Toute perte, risque, dommage, incendie, et avarie pouvant survenir :. aux matériaux approvisionnés sur les chantiers, ateliers, ou tout autre lieu,. aux parties d'ouvrages en cours ou déjà terminées, même s'il en à déjà reçu paiement. La responsabilité de l'entrepreneur s'étend à tout ce qui a rapport aux travaux faisant l'objet du marché. Elle ne prendra fin qu'avec la dernière réception provisoire des travaux. L'Entrepreneur contactera auprès d'une ou plusieurs Compagnies d'assurances, notoirement solvables et préalablement agréées par l'ingénieur, toute assurance propre à couvrir totalement les responsabilités qu'il encourt en vertu du présent article. Les polices devront être produites à l'ingénieur si celui-ci les réclame afin qu'il puisse s'assurer qu'elles répondent bien aux stipulations du présent article CLAUSES DIVERSES Hygiène et Sécurité du Chantier Chaque Entrepreneur, pour ce qui le concerne, est tenu de prendre toute disposition afin d'assurer la sécurité du chantier, l'hygiène et la sécurité des travailleurs, et la sécurité publique, et de se soumettre à toutes les obligations mises à sa charge par les lois et décrets en vigueur et tous les règlements de police, de voirie ou autres. Spécialement, il doit procéder aux épreuves et vérifications réglementaires du matériel qu'il utilise sur le chantier : échafaudages, garde-corps ou filets, engins de levage, installations électriques, etc..., ou charger de ces vérifications, sous sa responsabilité, une personne ou un organisme agréé Responsabilité vis-à-vis des Ouvriers et des Tiers Chaque Entrepreneur, pour ce qui le concerne, doit exercer une surveillance continue sur le chantier à l'effet d'éviter tout accident aux ouvriers travaillant sur ledit chantier, à quelque corps d'état qu'ils soient rattachés ainsi qu'aux personnes employées à un titre quelconque sur le chantier et à celles qui seraient étrangères à celui-ci. Chaque Entrepreneur est responsable de tous les accidents ou dommages qu'une faute dans l'exécution de ses travaux ou le fait de ses agents ou ouvriers peuvent causer à toute personne généralement quelconque ; il s'engage à garantir éventuellement le Maître d'oeuvre contre tout recours qui pourrait être exercé contre eux du fait de l'inobservation par lui de l'une quelconque de ses obligations Nettoyage du Chantier L'Entrepreneur est tenu de maintenir son lieu de travail en état de propreté et d'évacuer tous les gravois et chutes de matériaux. Novembre 2012 Maître d œuvre : p. 8

9 Coordination L'entrepreneur devra assurer pendant 1 jour, après la réception, la présence d'un technicien qualifié ayant participé à l'étude du projet, afin d'informer le personnel chargé de l'exploitation. Novembre 2012 Maître d œuvre : p. 9

10 CHAPITRE II NORMES ET BASES DE CALCULS 2.1. NORMES ET REGLEMENTS Le titulaire du présent lot devra respecter l'ensemble des normes, textes réglementaires et règles de calculs à ses travaux, au jour de la signature du présent lot. Et en particulier, les normes françaises suivantes : - N.F.P : terminologie - distribution de l'eau froide ou de l'eau chaude, - N.F.P : terminologie - évacuation des eaux usées - N.F.P : couverture - généralités - codes des conditions minimales d'exécution des travaux de plomberie et d'installation sanitaires urbaines, - N.F.P : tubes en acier - tubes sans soudures filetables (dimensions - conditions techniques de livraison), - N.F.P : tubes en acier - tubes sans soudures à extrémités lisses du commerce pour usages généraux à moyenne pression, - N.F.P : tubes en acier - tubes soudés filetables, N.F.A et : tube cuivre, - N.F.P : écartement des supports de canalisations, - N.F.X : teinte conventionnelle des tuyauteries, - N.F.A : galvanisation à chaud des tubes acier spécifications du revêtement de zinc, - N.F.P : constructions et sanitaires handicapés physiques, Les documents techniques unifiés (D.T.U) suivants : - D.T.U 60.1 et additifs : cahier des charges applicables aux travaux de plomberie et de ses additifs N 1,2,4,5, - D.T.U (Octobre 1988) : règles de calcul des installations de plomberie sanitaire et des installations d'évacuation d'eaux pluviales, - D.T.U 60.5 (Septembre 1987) : canalisation en cuivre - distribution d'eau froide et eau chaude sanitaire évacuation d'eaux usées, d'eaux pluviales - installation de génie climatique, - D.T.U : travaux de canalisations en polychlorure de vinyle non plastifié - évacuation d'eaux usées et d'eaux vannes, Et tous les règlements suivants : - Arrêtés Ministériels et interministériels, - Prescriptions du C.S.T.B, - Ordonnance N du : fixation des mesures de sécurité à observer lors des opérations de soudure et de découpage par appareil thermique. Les matériaux ou matériels utilisés devront être agréés C.S.T.B ou à défaut faire l'objet d'un agrément écrit par un Bureau de Contrôle. - Règlements sanitaires départementaux, type de la ville de Paris. - Les recommandations du Service d'hygiène Publique concernant la protection sanitaire des réseaux de distribution d'eau destinée à la consommation humaine, contenues dans le guide technique N 1 paru au Bulletin Officiel N bis et édité par le Ministère des Affaires Sociales et de l'emploi et le Ministère chargé de la Santé. - Les prescriptions des services concessionnaires de la Compagnie des Eaux et de la Compagnie des Egouts. - Les règles de l'art. - Toute autre réglementation applicable au moment de la réception des travaux. Novembre 2012 Maître d œuvre : p. 10

11 CHAPITRE III DESCRIPTION DES OUVRAGES 3.1. DÉPOSE DES ÉQUIPEMENTS SANITAIRES PUBLICS EXISTANTS Neutralisation des réseaux sur la zone chantier et dépose de l'ensemble des équipements sanitaires publics existants, compris les canalisatons et évacuation en décharge publique. 3.2 MODIFICATION DES RESEAUX Suivant nouveau plan d'implantation, modification du réseau d'alimentation en cuivre des appareils sanitaires. Suivant nouveau plan d'implantation modification du réseau d'évacuation en PVC les percements et rebouchages sont assurés par le lot G.O 3.3. APPAREILS SANITAIRES Vasque FONTANGE DE ALLIA à encastrer par dessous Réf : XXX avec trop plein diam 45 coloris Blanc Equipement : Robinetterie de chez DELABIE Modèl : Tempomatic 4 Réf y compris toutes suggestions nécessaires à une réalisation dans les règles de l'art. L alimentation de la robinetterie sera en tube de cuivre 12/14, en eau mitigée depuis le mélangeur à installer sous le lavabo compris vannes d isolement, la vidange sera en PVC 40. Localisation : Sanitaires publics (2 unités) Lavabo d'angle Fournisseur DURAVIT Réf BONDE Réf Robinetterie de chez DELABIE Modèl : Tempomatic 4 Réf L alimentation de la robinetterie sera en tube de cuivre 12/14, en eau mitigée depuis le mélangeur à installer sous le lavabo copris vannes d isolement, la vidange sera en PVC 40. Les joints contre les parois verticales seront réalisés en mastic blanc RUBSON, posé à la pompe et lissé. Localisation : WC handicapés mixte (1 unité) WC suspendu Marque : ALLIA PRIMA Blanc Modèle : Equipement : Pour l arrivée d eau, un ensemble marque PRESTO composé de :. 1 robinet de chasse ECLAIR référence raccord d arrivée en laiton chromé pour tube diam32. 1 robinet d arrêt équerre diam 33/42 référence raccord de départ. 1 tube de chasse coudé chromé. 1 nez de jonction sur la cuvette. 1 abattant OLFA coloris blanc (simple, sans couvercle). Novembre 2012 Maître d œuvre : p. 11

12 . 1 barre de soutien a 135 diam 32mm en inox poli brillant. L alimentation en eau se fera. et en tube cuivre diam 30/32. L alimentation d eau et le tube de chasse seront apparents. La vidange sera équipée d une pipe droite PP diam 100 avec joint à lèvres, couleur blanche Urinoir Localisation : WC PMR mixte-wc Mixte (2 unité) Marque : ALLIA Modèle : NOGENT 2 Réf Equipement : Pour l arrivée d eau, un ensemble marque PRESTO composé de :. 1 robinet de chasse ECLAIR référence raccord d arrivée en laiton chromé pour tube robinet d arrêt équerre 33/42 référence raccord de départ. 1 tube de chasse coudé chromé. 1 nez de jonction sur la cuvette. 1 abattant OLFA coloris blanc (simple, sans couvercle). L alimentation en eau se fera en tube P.E.R. et en tube cuivre 30/32. L alimentation d eau et le tube de chasse seront apparents. La vidange sera équipée d une pipe droite PP 100 avec joint à lèvres, couleur blanche. Localisation : Urinoir (1 unité) Divers Distributeur de Savon DELABIE inox poli brillant Réf 6580 (3 unités) Sèche main DELABIE inox poli brillant Réf 6831 (2 unité) Distributeur de papiers hygiéniques DELABIE inox poli brillant Réf 2901 (2unités) 3.3. DESINFECTION DES RESEAUX Le réactif à utiliser sera du permanganate de potassium»technique» issu de l industrie chimique, au dosage de 150 g/m3 de capacité des réseaux. La totalité du permanganate sera dissout dans de l eau très chaude la veille de l opération. Les réseaux seront rincés pendant deux heures avant de faire l injection de la solution de permanganate, sous pression, à un débit réglé en fonction du débit d écoulement. L opération se fera par étapes d amont en aval, du compteur jusqu aux extrémités de la canalisation du désinfectant de couleur violacée, refermer ensuite le robinet, et passer au suivant. Lorsque toute l installation sera remplie de la solution désinfectante, elle restera sous contact pendant 48 heures. On procédera ensuite au rinçage en ouvrant les robinets dans l ordre inverse de celui adopté pour le remplissage, puis on remplira les réseaux avec l eau du réseau public, et on laissera couler pendant 24 heures. Dès la fin du rinçage, les prélèvements réglementaires seront faits par un laboratoire et la fourniture des certificats d analyse et d agrément de ce laboratoire. En cas de résultats d analyse négatifs, l entreprise aura à sa charge la recherche des pollutions, leurs traitements, une nouvelle désinfection, et un nouveau contrôle jusqu à ce qu il soit positif. Novembre 2012 Maître d œuvre : p. 12

13 Essais, réglage Tous les essais sont dus sur les ouvrages exécutés, ainsi que le réglage des installations existantes. Outre ces essais de fonctionnement et de réglage des installations, on procédera aux mesures de :. Débits d eau des différents réseaux. Les résultats d essais seront consignés sur un livret à remettre au Maître d Oeuvre en 4 exemplaires. Les réglages seront vérifiés par les Maîtres d Ouvrage et d Oeuvre, autant que ces derniers le jugeront utile, l entreprise mettra à leur disposition un technicien compétent en toute question pour ce faire, ainsi que le matériel nécessaire. Pour les essais et les réglages, l entreprise assistera le Maître d Ouvrage et les personnels de son choix BRANCHEMENT DU MEUBLE DISTRIBUTEUR DE BOISSONS DRINK BOX Dévoilement et branchement dans le plenum du faux-plafond le tube PVC diamétre 160 pour la passage du réseau d'alimentation du meuble par COCA COLA (ligne python). Depuis l'emplacement actuel de la tourelle à boissons jusqu'au nouvel emplacement du mur service Novembre 2012 Maître d œuvre : p. 13

14 CHAPITRE IV - SPECIFICATIONS TECHNIQUES 4.1. CHOIX DES MATERIAUX Seuls les matériaux de grande qualité seront employés dans le présent marché. L agrément préalable par le BET de toutes les fournitures est obligatoire et leur appréciation s étendra jusqu au refus de certaines provenances ou de certaines marques RESEAUX Tube fer galvanisé : Tarifs 1 et 2. NF A NF A Tube fer noir : Tarif 10. NF A Tarif 19. NF A Tube cuivre :. NF A de Mai Tube fonte : Série Métallit U 5 bars Joints caoutchouc DT 60.1 Joints S.M.U. Tube P.VC :. NF T NF T Tube polybutène :. Avis technique : N 14 et série ECF S. Tampons de visite - bouchons de dégorgement :. Sur canalisation cuivre Bouchon laiton chromé brasé de même diamètre que la canalisation principale.. Sur canalisation PVC Ils seront à plaque pleine, hermétique, avec joint étanche caoutchouc, à vis exclusivement. Les tampons utilisés seront du commerce et de diamètres égaux à ceux des canalisations ROBINETTERIE Généralités : Tous les accessoires taraudés tel que vannes, clapets, tés de réglage, robinets d arrêt seront montés impérativement avec raccords union permettant le démontage ultérieur. Robinetterie de bâtiment : Elle devra porter l estampille NF, répondre aux dispositions de la Norme Française E La robinetterie devra obligatoirement porter sur le corps :. le nom ou le signe du fabricant,. la flèche indiquant le sens normal de l écoulement pour les vannes et robinets d arrêt,. la pression de service maximale en Bars. Les robinets d arrêt et les vannes de barrage seront tous du type à boisseau sphérique, manoeuvre ¼ de tour, à passage intégral, de marque GIACOMINI ou équivalent. Les circuits principaux de distribution comporteront un robinet de vidange bouchonné. Les pressions d utilisation devront être celles correspondant à l installation. Il ne sera pas utilisé de robinetterie en dessous de la série PN 10.. vannes taraudées jusqu au 50 inclus,. vannes à brides au-dessus 50. Toutes les vannes devront être accessibles et facilement manoeuvrables. Robinetteries sanitaire : Novembre 2012 Maître d œuvre : p. 14

15 Elle devra répondre aux dispositions des Normes Françaises. Elle sera de fonctionnement silencieux (classe A). La manoeuvre des robinets doit être lente, facile à l ouverture et à la fermeture pour éviter une coupure rapide de la veine liquide. Les revêtements chromés devront être de la meilleure qualité. Anti-béliers : Les anti-béliers seront du type à fonctionnement oléopneumatique de marque JOSAM, OLAER ou équivalent. Ils seront largement dimensionnés pour obtenir un rattrapage et une dispersion de l onde de choc due à la fermeture des robinets et vannes, et déterminés suivant le type et le nombre d appareils à protéger. Détendeur - Régulateur de pression d eau : Ils seront à fermeture automatique en cas de non puisage et montés avec filtre amont et prise d impulsion en aval, manomètre de contrôle et de réglage amont et aval POSE ET TRAVAIL DES MATERIAUX ET MATERIELS MODES ET PRINCIPES DE RACCORDEMENT Tube cuivre Les canalisations en tube cuivre seront posées sous collier isophonique MUPRO ou FLAMCO BSE avec garniture insonorisante, ou équivalent technique approuvée. Ces colliers pourront être doubles et placés suivant les écartements prévus à la norme NF Ils seront obligatoirement placés dans les zones où les brasures ont été exécutées et près des accessoires (raccords, robinetteries). Les écartements entre murs et tubes seront obtenus par l interposition de rosaces coniques ou exceptionnellement plates. Toutes les jonctions cuivre devront être visibles ou placées dans les zones facilement accessibles. Dans les parcours encastrés, il sera utilisé exclusivement du tube avec fourreau plastique de type WICU, GAINOJAC, CINTRO PLAST ou équivalent technique approuvé. Les cintrages et déformation du cuivre se feront à chaud ou sur du tube recuit. Les déformations et cintrages à froid sur tube écroui seront refusés. Les jonctions cuivre sur cuivre seront réalisées par l intermédiaire de raccords du commerce à collets battus à braser. Toutes les brasures seront effectuées à base d argent (40% d argent), l utilisation de brasure tendre est formellement interdite. Des emboîtures pourront être faites sur des tubes cuivre de même diamètre. Les raccords sur robinetterie sanitaire et robinetterie bâtiment seront faits par collets battus. Les jonctions par joint rapide, joint américain et joint à bague sont interdites. Les raccordements des tuyaux cuivre aux tuyaux acier se feront par l intermédiaire de raccord laiton mixtes, démontables à joint sphéroconique marque SUDO, ATUB ou similaire. NOTA : Les assemblages directs, acier galvanisé, cuivre sont interdits. Dans le cas de raccords filetés, les joints seront réalisés avec de la filasse de chanvre et de la pâte spéciale. les joints pourront être réalisés avec du ruban Téflon. Chaque colonne d alimentation sera équipée en partie haute d un anti-bélier du type à fonctionnement oléopneumatique de marque JOSAM ou OLAER ou équivalent. Le gaz maintenant la pression sera un gaz neutre type Argon ou Azote. Tube fonte ou PVC Les canalisations seront posées bien détachées des murs et cloisons en maçonnerie. Les collets sanitaires saillants demeureront à 1,5 cm au minimum des nus finis de ces murs ou cloisons, de façon à permettre l exécution des enduits, des peintures et le nettoyage. Les supports seront prévus avec chaque élément et devront permettre un réglage de la pente (colliers type Celt). Les canalisations réalisées en tube fonte SMU SUPER METALLIT à bouts lisses seront rigidifiées sur toutes les parties horizontales par des supports plus fréquents. Novembre 2012 Maître d œuvre : p. 15

16 Les tuyaux comprendront toutes les pièces, culottes, coudes, cônes, tés à plaques hermétiques du commerce. Les coudes utilisés pour les raccordements et les dévoiements seront de 45. Les raccordements sur les chutes et descentes seront à 67,30. Des tés à plaques hermétiques ou des bouchons seront installés dans les conditions définies à l article 3.4. Ces tés et plaques ne devront pas provoquer un ralentissement de la veine liquide. Les chutes et collecteurs en fonte seront assemblés par les systèmes suivants : a) Assemblage entre canalisation fonte Joint Super METALLIT U résistant à une pression statique de 5 bars. Ce joint est constitué d une manchette en caoutchouc et d un collier en acier inoxydable munis de vis de serrage. b) Assemblage entre canalisation PVC et cuivre pour les raccordements de collecteurs d appareils. Tampon avec joint à lèvre, 2 trous 30/32 ou 40/42 sur une chute de 100 mm. Les collecteurs en PVC seront assemblés par les système suivants :. joint caoutchouc à lèvre, à poser avec une graisse spéciale,. joint avec petit diamètre ; bouchons caoutchouc inclinés suivant le ou les diamètres d arrivée des collecteurs,. collage après décapage des pièces à assembler PROTECTIONS DIVERSES a) Protection thermique Sur le cuivre encastré, il sera prévu un revêtement plastique type WICU GAINOJAC, CINTROPLAST ou équivalent. Toutes les dégradations dues aux soudures devront être reprises par l entreprise afin de maintenir une continuité du revêtement. Les canalisations de distribution d eau froide dans les locaux non chauffés et dans les faux plafonds seront calorifugés par de la gaine mousse ARMAFLEX, ou équivalent approuvé, type anti-condensation 9 mm d épaisseur. Les canalisations de distribution ECS seront entièrement calorifugées par gaine ARMAFLEX de 13 mm d épaisseur sauf au niveau de la distribution dans les locaux. b) Protection phonique Toutes les précautions seront prises pour éviter les transmissions de vibrations ou de bruits. D une manière générale, les caractéristiques phoniques des installations seront étudiées et réalisées de manière à ne pas engendre de niveaux sonores supérieurs à 35 dba dans les locaux voisins. De plus, ces installations ne devront pas transmettre aux parois et éléments d équipements des locaux des vibrations repérables. Dans ce but, il est demandé de prévoir les dispositions suivantes : Suspension des canalisations / encastrement des canalisations Les canalisations seront reliées aux parois par des dispositifs tels que les vibrations résiduelles dont elles sont le siège (provenant des machines ou dues à circulation du fluide) ne soient transmises ni à l ossature, ni aux parois du bâtiment. Lutte contre le bruit provenant de l écoulement des fluides. Alimentation : Les vitesses ne devront pas être supérieures à celles indiquées dans le chapitre «bases de calculs».. Evacuation verticale : L angle de pénétration sur la chute sera de 67, 30. Les angles à 45 sont à proscrire. Les chutes ressortiront en ventilations primaires.. Dévoiements généraux : Les coudes de raccordement auront des rayons les plus grands possibles. Les angles de raccordement horizontal seront de 45. Lutte contre le bruit provenant des chocs hydrauliques : Il sera prévu au sommet des colonnes et en bout des réseaux d eau froide des antibéliers type Oleopneumatique, JOSAM OU OLAER. Novembre 2012 Maître d œuvre : p. 16

17 c) Protection contre les corrosions Travaux divers de peinture Tous les supports de canalisations et d appareils seront soigneusement brossés, puis recouverts de deux couches de peinture antirouille. Dans les locaux techniques, tous les supports seront galvanisés FOURREAUX Ils seront réalisés en PVC. Leur mise en place sera réalisée au titre du présent lot. a) Dans les planchers En passage de sol ces fourreaux devront ressortir de 3 cm du sol fini ou des relevés d étanchéité et 0,5 cm sous plafond. b) Dans les cloisons ou gros murs Ils dépasseront de 2 à 3 cm de chaque côté des parois et le tube sera bourré à l aide de matériaux incombustibles, ne transmettant pas le bruit, et terminé avec un produit élastique et étanche (mastic à base de silicone) REPERAGE Tous les appareils, vannes, colonnes porteront une étiquette posée sur support métallique soudé à la tuyauterie, ou boulonné à l appareil ou à la vanne. Toutes les étiquettes seront vissées et non collées su les supports et exécutées en matériau inaltérable. Elles devront ressortir nettement du calorifuge et être placées bien visibles. Pour les canalisations, le repérage sera exécuté suivant la norme NF X à l aide de bandes adhésives de largeur 50 mm minimum, formant des anneaux autour de la tuyauterie. Il sera en plus posé des flèches indiquant le sens du fluide. La distance entre ensembles de repérages n excédera pas 5 mètres. Cette distance pourra être réduite en fonction des tracés des circuits. Les repérages effectués sur l ensemble des équipements et matériels devront être en parfaite concordance avec le schéma de principe plastifié à afficher dans le local compacteur. Novembre 2012 Maître d œuvre : p. 17

18 CHAPITRE V - ESSAIS Restaurant QUICK de Trelissac (24) Décor LOUGNE CCTP Lot N 14 PLOMBERIE 5.1. DISPOSITIONS GENERALES Lors des essais de contrôle, l'installateur doit fournir tout le matériel nécessaire, les installations provisoires éventuelles, les instruments de mesure et de contrôle (thermomètres, anémomètres, sonomètres, enregistreurs divers, compte-tours, voltmètres, etc..), ainsi que le personnel qualifié. Les essais ne peuvent être effectués qu'après la remise des notices de conduite et d'entretien de l'installation, telle que définie au chapitre I Vérifications en Cours de Travaux Elles ont lieu avant le calorifugeage, le rebouchage des trémies, la fermeture des gaines techniques. Elles s'effectueront en présence du Maître d'oeuvre, de ses représentants et de l'installateur. Il est procédé à la vérification de : - la mise en oeuvre du matériel, - la conformité des installations en fonction des prestations figurant au Cahier des charges et selon les modifications éventuelles approuvées en cours de chantier, - l'état du matériel. Tous les essais peuvent être différés tant qu'une partie quelconque des fournitures ou de leur mise en oeuvre n'est pas acceptée Contrôle d'etanchéité sur les Circuits d'eau Ces essais portent sur une partie de l'installation. Le Maître d'ouvrage, ou son représentant, peut faire isoler un tronçon douteux afin de le soumettre à un essai à l'eau sous une pression supérieure de 2 bars à la pression normale de service. Cette vérification de l'étanchéité peut être renouvelée après chaque essai de fonctionnement lorsque les installations sont refroidies. Tout autre essai est différé tant qu'il n'a pas été remédié définitivement aux défauts d'étanchéité constatés au cours des vérifications précédentes. Novembre 2012 Maître d œuvre : p. 18

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE

MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE MAIRIE DE REMIRE-MONTJOLY DEPARTEMENT DE LA GUYANE GROUPE SCOLAIRE MOULIN A VENT 97350 REMIRE-MONTJOLY CONSTRUCTION DE QUATRES CLASSES MATERNELLE LOT N 8 : PLOMBERIE Cahier des Clauses Techniques Particulières

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE PAGE N 1/12 LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE

Plus en détail

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8

C.C.T.P. D.P.G.F. LOT 8 Communauté de communes de la MONTAGNE BOURBONNAISE CONSTRUCTION D UN BATIMENT LOCATIF A USAGE ARTISANAL OU INDUSTRIEL Zone d activités du Mornier 03250 LE MAYET DE MONTAGNE Marché de travaux C.C.T.P. D.P.G.F.

Plus en détail

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE

4.2 C.C.T.P. GROUPE SCOLAIRE LES GENETS RENOVATION DES SANITAIRES INTERIEURS. Cahier des Clauses Techniques Particulières LOT 2 : PLOMBERIE MAITRE D OUVRAGE / MAITRE D OEUVRE : VILLE DE NICE DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES, DE L AMENAGEMENT, DES TRAVAUX, ET DU DEVELLOPEMENT DURABLE DIRECTION DES BATIMENTS COMMUNAUX SERVICE MAINTENANCE

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES M A I T RE D O U V R A G E VILLE DE BAYON EGLISE DE BAYON Consolidation & entretien C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT 03 SERURRERIE JANVIER 2013 ATELIER PATRIMOINE & PAYSAGE Sarl

Plus en détail

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY

Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Monneren le 04 avril 2014 Mairie de Colligny 4, rue Principale 57530 COLLIGNY Agrandissement et réhabilitation de la mairie COLLIGNY LOT N 08 VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU PRIX

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE Département du Rhône (69) VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE CENTRE DE LOISIRS 1 RUE DES BLEUETS Ville

Plus en détail

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE LOT N 013 CLOISON AMMOVIBLE mardi 20 octobre 2009 1/6 1 GENERALITES 1 1 Prescriptions générales Les entreprises sont tenues de se reporter pour tout ce qui est liaisons

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée Place René LESCOT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE...3

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU

LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU LOT N 16B AMENAGEMENT CUISINE & SALLE D'EAU 1 - PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 - CONSISTANCE DES TRAVAUX Le présent lot a pour objet l'exécution des travaux suivants : - Fourniture et pose d éviers 2 bacs

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER

CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER DEVIS DESCRIPTIF - Lot n 8 PLOMBERIE - SANITAIRES - date : juin 2009 S.A. JACKY MANESSE 1 rue du Paquis - 08090 ARREUX

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PLOMBERIE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES PLOMBERIE VILLE DE GUIPAVAS 2 9 4 9 0 G U I P A V A S AMENAGEMENT D UN GARAGE EN UNE SALLE D ENQUETES + CREATION D UN POINT D EAU EXTERIEUR (BATIMENT A) A LA GENDARMERIE DE GUIPAVAS (Rue de Paris) Maître d ouvrage

Plus en détail

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE

LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE Roger Cadiergues MémoCad ns03.a LES DTU PLOMBERIE SANITAIRE SOMMAIRE ns03.1. Le cadre DTU plomberie ns03.2. Le cadre du DTU 60.1 actuel ns03.3. L application du DTU 60.1 actuel ns03.4. Le cadre du DTU

Plus en détail

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE

C.C.T.P. PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE SAINT-JORY PROJET D'AMENAGEMENT D'UN CENTRE SOCIAL DANS UN BATIMENT EXISTANT C.C.T.P. vvv LOT N 04 - PLOMBERIE SANITAIRE - ZINGUERIE L Entrepreneur : Le Maître

Plus en détail

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer

Lot n 9. plomberie sanitaire CCTP. construction d'une maison d'habitation. impasse de la Vague. 85340 Olonne-sur-Mer construction d'une maison d'habitation impasse de la Vague 85340 Olonne-sur-Mer MAITRE D'OUVRAGE Allain Stéphane M. et Mme impasse des Vagues 85340 Olonne-sur-Mer ARCHITECTE : Deschamp Frédéric 9 Quai

Plus en détail

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE 069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE Centre de Ressources des Technologies de l'information pour le Bâtiment 069.1. Clauses techniques générales 069.2. Clauses techniques particulières

Plus en détail

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION

LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION AMENAGEMENT D UNE SALLE DE REUNION ASSOCIATIVE PLACE DU 1 ER MAI 63200 MENETROL LOT N 5 : PLOMBERIE SANITAIRE VENTILATION Dossier Projet CM/FP N 12-10-6681 Maître d ouvrage MAIRIE Maître d œuvre Xavier

Plus en détail

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE Affaire n E2124 Page 1 CNRS HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE A 07/2010 Emission originale BL BL INDICE DATE OBJET REDIGE VERIFIE JJ/MM/AA REVISIONS DU DOCUMENT Affaire n

Plus en détail

LOT n 08 - PLOMBERIE. Vestiaires football DREUIL 08/ 1

LOT n 08 - PLOMBERIE. Vestiaires football DREUIL 08/ 1 LOT n 08 - PLOMBERIE Vestiaires football DREUIL 08/ 1 SOMMAIRE 08. 00 - GENERALITES - 08. 01 - Références aux normes - 08. 02 - Echantillons et modèles - 08. 03 - Diamètre des canalisations et réseaux

Plus en détail

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS

LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS LOT N 2 - MENUISERIES EXTERIEURES INTERIEURES et FAUX PLAFONDS 4.A. OBJET DES TRAVAUX Les travaux prévus au présent lot concernent tous les ouvrages de Menuiseries extérieures, intérieures et de faux plafonds,

Plus en détail

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Centre de recherche Saint Antoine UMR-S 893 Site de l Hôpital Saint Antoine Bâtiment Inserm Raoul KOURILSKY 6 ème étage Equipe 13 Alex DUVAL

Plus en détail

LES EAUX : LOIS, NORMES ET DTU

LES EAUX : LOIS, NORMES ET DTU Roger Cadiergues MémoCad ns02.a LES EAUX : LOIS, RéGLEMENTS, NORMES ET DTU SOMMAIRE ns02.1. Les cadres réglementaires et normatifs ns02.2. Lois et règlements fondamentaux ns02.3. Equipements sanitaires

Plus en détail

CCTP Lot 04 PLOMBERIE

CCTP Lot 04 PLOMBERIE CCTP Lot 04 PLOMBERIE Travaux d amélioration du Foyer Honoré Daumier Chemin Bescherelle 95760 Valmondois n 1-18 Sommaire 1.1 OBJET DU DOSSIER... 3 1.1.1 ALIMENTATION... 3 1.1.2 EVACUATION... 3 1.2 RECONNAISSANCE

Plus en détail

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006

Procédé de chutes uniques CHUH. Vu pour enregistrement le 11 septembre 2006 Avis Technique 14/06-1042 Révision de l'avis Technique 14/01-632 Procédé de chutes uniques Évacuation des eaux usées Foul drainage from buildings Hausabfluβeitungen Ne peuvent se prévaloir du présent Avis

Plus en détail

RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1

RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1 RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1 SOMMAIRE 1 - CLAUSES COMMUNES A TOUS LES LOTS P. 3 1.1 DEFINITION

Plus en détail

Pavillons TERRAIL RENOVATION EXTERIEURE DES BATIMENTS. Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P. Lot N 03 SERRURERIE 27/03/2015

Pavillons TERRAIL RENOVATION EXTERIEURE DES BATIMENTS. Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P. Lot N 03 SERRURERIE 27/03/2015 MAITRE D OUVRAGE LOGEHAB 18 rue Blatin 63000 CLERMONT FERRAND Pavillons TERRAIL RENOVATION EXTERIEURE DES BATIMENTS Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P Lot N 03 SERRURERIE 27/03/2015 MAÎTRE

Plus en détail

MAISON de RETRAITE DEPARTEMENTALE de la LOIRE ST-JUST, ST-RAMBERT = = = = = = = = = = REAMENAGEMENT DE LOCAUX

MAISON de RETRAITE DEPARTEMENTALE de la LOIRE ST-JUST, ST-RAMBERT = = = = = = = = = = REAMENAGEMENT DE LOCAUX SOCIETE D'ETUDES TECHNIQUES POUR LE CHAUFFAGE ET L'INDUSTRIE Société à responsabilité limitée au capital de 50 000 R.C Saint-Etienne 64 B 96 C/A 15, rue de l'eternité- 42.000 SAINT-ETIENNE Téléphone :

Plus en détail

Aménagement d'un point Multi-services

Aménagement d'un point Multi-services 1 MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Aménagement d'un point Multi-services (marché n 10.054 T) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) LOT N 2 SERRURERIE 2 SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE... 3 1.1

Plus en détail

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare

+ de 800 photos. pour vous guider pas à pas. Robert Longechal. La plomberie. La maison du sol au plafond. J installe Je pose Je change Je répare + de 800 photos pour vous guider pas à pas Robert Longechal La plomberie La maison du sol au plafond J installe Je pose Je change Je répare Maquette intérieure et couverture : Maud Warg Réalisation de

Plus en détail

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ

Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ Monneren le 03/12/2014 Mutualité Sociale Agricole 17, avenue André Malraux 57000 METZ REAMENAGEMENT DES LOCAUX RDC ET R+4 METZ LOT N 8 CHAUFFAGE - VENTILATION - PLOMBERIE - SANITAIRES DÉCOMPOSITION DU

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD CONSTRUCTION D UNE PLATEFORME BOIS ENERGIE 41 250 BRACIEUX Lot n 08 Sanitaires, MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence de Romorantin

Plus en détail

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN

PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN PISCINE MUNICIPALE STADE JEAN BOUIN Rue Jean Bouin 69320 FEYZIN Maître d ouvrage : Ville de FEYZIN 18 rue de la mairie 69320 FEYZIN Maître d œuvre : REFECTION ETANCHEITE TERRASSE EX SOLARIUM LPG ARCHITECTE

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire. SALLE COMMUNALE ''DES HUTTES'' 18 Route de Chaillé Les Marais 85370 NALLIERS BP 112-85000 LA ROCHE SR YON Bureau d Etudes Techniques tous fluides F i l i a l e d u g r o u p e A R E A Tél. 02 51 37 48 88 - Fax 02 51 62 22 07 areaelr.bet@orange.fr / www.areaetudes.net MAITRE D OVRAGE

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Création d'un espace périscolaire Et d'une nouvelle mairie A CUSE et ADRISANS Rue PATARD 25 680 CUSE et ADRISANS Lot n 3 Ventilation - Plomberie sanitaire Maître

Plus en détail

CADRE DE DECOMPOSITION DU PRIX FORFAITAIRE DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF 05.86

CADRE DE DECOMPOSITION DU PRIX FORFAITAIRE DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF 05.86 COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFORT Projet d'aménagement de la Maison des Services Rue du Plomb du Cantal 15230 PIERREFORT DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF CADRE DE DECOMPOSITION 05.86 DU PRIX FORFAITAIRE

Plus en détail

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES

ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES ECOLE NATIONALE DE VOILE ET DES SPORTS NAUTIQUES BEG ROHU 56510 SAINT PIERRE QUIBERON RENOVATION DES VESTIAIRES-SANITAIRES CADRE DE DÉCOMPOSITION DU PRIX GLOBAL FORFAITAIRE C.D.P.G.F. LOT N 7 PLOMBERIE

Plus en détail

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON

I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON I. N. R. A. CENTRE VAL DE LOIRE Site d ARDON LOCAUX VESTIAIRES- SANITAIRES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES LOT N 2 : STRUCTURE MODULAIRE Le 28 août 2014 GÉNÉRALITÉS Le présent Cahier des Clauses

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES Place Jean Marie Danel 80370 BERNAVILLE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT n 04: SERRURERIE MAITRISE d ŒUVRE Antoine MAUGNARD Architecte 11 Avenue de

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES

TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE CHARGE DE L EMPLOI INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES Le titre professionnel de : INSTALLATEUR D EQUIPEMENTS SANITAIRES1 niveau V (code NSF : 233 s) se compose de deux

Plus en détail

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes.

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes. Préambule et domaine d'application Le présent document a été créé dans le but pour permettre le dimensionnement des installations de plomberie sanitaire. C'est un document de synthèse, Il reprend partiellement

Plus en détail

LOT N 9 Plomberie Sanitaires

LOT N 9 Plomberie Sanitaires MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CCTP & devis estimatif LOT N 9 Plomberie Sanitaires COMMUNE DE NEUCHATEL URTIERE CONSTRUCTION D UNE MAIRIE Objet du marché : Construction d une Mairie 2eme Appel d offres 05.2013

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

CCTP 07.TVX.02 Page N 1

CCTP 07.TVX.02 Page N 1 CCTP 07.TVX.02 Page N 1 SOMMAIRE A EXPOSE GENERAL DE L OPERATION A.01 OPERATION Page : 3 A.02 INTERVENANTS Page : 3 A.03 DOCUMENTS REMIS Page : 3 B GENERALITES TOUS CORPS D ETAT B.01 OBJET DU C.C.T.P.

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES

1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES 1. GENERALITES MOBILIER D ARCHIVAGE 1.1 - Objet 1.2 - Qualification 1.3 - Offre 2. DESCRIPTIF ET LISTE DES OUVRAGES 2.0 Mobilier d archivage fixe 2.1 Meuble à plan 2.2 Armoire à produits dangereux 2.3

Plus en détail

Plomberie sanitaires

Plomberie sanitaires EXTENSION DE L ECOLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 7 Plomberie sanitaires JEAN-YVES IMBERT ARCHITECTE D.P.L.G. INNOPARC - AVENUE MARC SEGUIN BP 434 07 004 PRIVAS TELEPHONE 04-75-65-82-72

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 05 Plâtrerie - Isolation Maîtrise

Plus en détail

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28

COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 COMMUNE de SAINT-ROCH MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Passé selon une procédure adaptée en application des articles 26 et 28 Du Code des Marchés Publics CAHIER DES CHARGES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P FOURNITURE

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises

Dossier de Consultation des Entreprises CCTP LOT 09 : PLATRERIE ISOLATION Dossier de Consultation des Entreprises AVRIL 2009 MODIFICATION JUILLET 2009 09-007.PRO.CCTP.24.04.2009 Plâtrerie - Isolation - 1 / 12 9 LOT 09 PLATRERIE ISOLATION 9.1

Plus en détail

CCTP PLOMBERIE LOT 13 PLB04

CCTP PLOMBERIE LOT 13 PLB04 V I L L E D E G R E N A Y MEDIATHEQUE ESTAMINET 62 GRENAY DCE Maîtrise d Ouvrage :Ville de Grenay JUIN 2012 APD: http://www.richardschoeller.eu/2011/10/21/mediatheque-estaminet-degrenay/ Maîtrise d œuvre

Plus en détail

REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET. Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CCTP

REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET. Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES CCTP COMMUNE DE LEUCATE 11 370 REALISATION D UN BLOC SANITAIRE PARKING DU VEYRET Mairie Annexe COMMUNE DE PORT LEUCATE 11370 NOV 2013 PIECES ECRITES MAITRISE D OUVRAGE Commune de LEUCATE Hôtel de Ville 11370

Plus en détail

PROJET: Restructuration des bâtiments scolaire à VILLE M-O : Syndicat Intercommunal de la Vallée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

PROJET: Restructuration des bâtiments scolaire à VILLE M-O : Syndicat Intercommunal de la Vallée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES 13 CADRE GENERAL REGLEMENTAIRE CLAUSES GENERALES En complément des CCAG, CCAP, norme NFP 03.001 et toutes pièces administratives, on notera les points suivant: L'entrepreneur doit avoir apprécié la nature

Plus en détail

COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE

COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE SOUMISSION - MARCHE POUR TRAVAUX PUBLICS ENTRE D'UNE PART : La COMMUNE DE MONTAMISE 11, Place de la Mairie 86360 MONTAMISE,

Plus en détail

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières solutions ciblées pour des espaces toujours aux normes LYCÉE JEAN MOULIN Réfection des toilettes de l'internat Bât C CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n MAÎTRE D'OUVRAGE LYCÉE JEAN MOULIN

Plus en détail

N 15 PLOMBERIE /CHAUFFAGE SUJET

N 15 PLOMBERIE /CHAUFFAGE SUJET PLOMBERIE /CHAUFFAGE SUJET Sélections régionales 2012 SOMMAIRE A. Explication du sujet... 3/4 B. Déroulement du concours... 5 C. Matériaux et consommables... 6/7 D. Caisse à outils... 8 E. Barème de correction...

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX LYCÉE LYCÉE GÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE G ÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE PIERRE BROSSOLETTE 161 cours Émile Zola - 69628 VILLEURBANNE Cedex CRÉATION DE LOCAUX DE STOCKAGE ANCIEN SANITAIRES DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

Plus en détail

LOT 02 MENUISERIES EXTERIEURES SERRURERIE

LOT 02 MENUISERIES EXTERIEURES SERRURERIE LOT 02 MENUISERIES EXTERIEURES SERRURERIE page 1 1. CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1. OBJET DE LA NOTICE La présente notice CCTP concerne la description des travaux du lot MENUISERIES EXTERIEURES

Plus en détail

MISE EN SERVICE DES EXTENSIONS DU CENTRE TRANSFRONTALIER D'ETUDE PAU CASALS AVEC RESIDENCE DE L'UNIVERSITE CATALANE D'ETE

MISE EN SERVICE DES EXTENSIONS DU CENTRE TRANSFRONTALIER D'ETUDE PAU CASALS AVEC RESIDENCE DE L'UNIVERSITE CATALANE D'ETE Opération MISE EN SERVICE DES EXTENSIONS DU CENTRE TRANSFRONTALIER D'ETUDE PAU CASALS AVEC RESIDENCE DE L'UNIVERSITE CATALANE D'ETE Maître d ouvrage Maître d ouvrage délégué Maître d œuvre Bureaux d étude

Plus en détail

CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE

CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE 1 CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT DE L ARDECHE 5 Rue de l Isle 07302 TOURNON SUR RHONE PROJET DE CONSTRUCTION D UN BATIMENT ADMINISTRATIF Avenue Sadi Carnot 07500 GUILHERAND GRANGES DECOMPOSITION

Plus en détail

«RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie

«RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie «RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie Maître d ouvrage : Maître d œuvre : Marché : Objet : Mode de consultation : Personnes à contacter

Plus en détail

C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS

C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS SCI CAMOZZI MOULIOT C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS LOT N 04 MENUISERIE INTERIEURE / CABINES LOT 04 MENUISERIE INTERIEURE / CABINES 1 04 MENUISERIE BOIS Sommaire 04

Plus en détail

Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO

Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO Le présent marché a pour objet la réhabilitation électrique. Une précédente consultation inclus les travaux peintures

Plus en détail

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR REHABILITATION DU BATIMENT 33 SITE DE LA GAILLARDE VILLE DE MONTPELLIER C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR ZAC de Tournezy 23 rue Nelson Mandela 34070 Montpellier Tél. 04.99.52.81.40 Fax. 04.99.52.81.49

Plus en détail

GUIDE D'INSTALLATION. Lave-Vaisselle

GUIDE D'INSTALLATION. Lave-Vaisselle GUIDE D'INSTALLATION Lave-Vaisselle SOMMAIRE 1/ CONSIGNES DE SECURITE Avertissements importants 03 2/ INSTALLATION DE VOTRE LAVE-VAISSELLE Appareil non encastré 04 Appareil encastré 04 Appareil encastré

Plus en détail

SCI SAPHIR. Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer»

SCI SAPHIR. Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer» Département de la Gironde SCI SAPHIR 7 Allée de la Chapelle 33115 LE PYLA SUR MER Extension et restructuration de l EHPAD «Résidence du Pyla sur Mer» Architecte Maître d'œuvre BET Structure BET Fluides

Plus en détail

C R E S C E N D O. 102 rue Amelot 75011 Paris. Aménagement d une crèche de 80 berceaux dans un bâtiment existant 8 rue de Bellevue 75019 Paris

C R E S C E N D O. 102 rue Amelot 75011 Paris. Aménagement d une crèche de 80 berceaux dans un bâtiment existant 8 rue de Bellevue 75019 Paris C R E S C E N D O 102 rue Amelot 75011 Paris Aménagement d une crèche de 80 berceaux dans un bâtiment existant 8 rue de Bellevue 75019 Paris CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOT 01

Plus en détail

COMMUNE DE POULLAOUEN

COMMUNE DE POULLAOUEN MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX Maître de l'ouvrage COMMUNE DE POULLAOUEN Objet du marché Création d'un réseau d'eaux pluviales et pose de fourreaux en attente de l'effacement du réseau basse

Plus en détail

MARNE REIMS PALAIS DU TAU

MARNE REIMS PALAIS DU TAU CENTRE DES MONUMENTS NATIONAUX DIRECTION REGIONALE DES AFFAIRES CULTURELLES DE CHAMPAGNE-ARDENNE, Maître d'ouvrage délégué CONSERVATION REGIONALE DES MONUMENTS HISTORIQUES 3, FAUBOURG SAINT-ANTOINE 51

Plus en détail

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé

Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon DUO-E avec ballon ECS immergé 600/150-750/200-1000/220-1500/300 V 1.3 SOMMAIRE 1 Description du dispositif... 3 1.1 Série type... 3 1.2 Protection du

Plus en détail

4 PLOMBERIE/SANITAIRE CHAUFFAGE

4 PLOMBERIE/SANITAIRE CHAUFFAGE Réhabilitation du préau des Capucins Salle des associations / Commune de Cazères 31220 Page 1 sur 7 Préau des Capucins - Mairie de Cazères Mai 2012 LOT N 4 : PLOMBERIE/SANITAIRE - CHAUFFAGE C A B I N E

Plus en détail

1.2 PRESENTATION DE L OPERATION Ce projet se situe sur un terrain communal sur le site du centre de vie de SAINT PIERRE DELS FORCATS.

1.2 PRESENTATION DE L OPERATION Ce projet se situe sur un terrain communal sur le site du centre de vie de SAINT PIERRE DELS FORCATS. LOT N 05 : PLOMBERIE SANITAIRE 1. DISPOSITIONS GENERALES 1.1 OBJET DU MARCHE Le présent CCTP a pour objet de définir la nature et les conditions de mise en oeuvre des prestations à fournir au titre du

Plus en détail

MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET. BORDEAUX SCIENCES AGRO. 1, cours du général de Gaulle CS 40201.

MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET. BORDEAUX SCIENCES AGRO. 1, cours du général de Gaulle CS 40201. MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET. BORDEAUX SCIENCES AGRO 1, cours du général de Gaulle CS 40201 33175 Gradignan CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Marché à procédure

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.)

MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE N 2015 07 Ville de Bergues Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) Pouvoir adjudicateur Ville de Bergues, Hôtel de ville - Place de la République 59380

Plus en détail

RENOVATION DES LOCAUX DU BATIMENT CITADELLE SIS 8, RUE DE LA CITADELLE A METZ

RENOVATION DES LOCAUX DU BATIMENT CITADELLE SIS 8, RUE DE LA CITADELLE A METZ MINISTERE DE L INTERIEUR, PREFECTURE DE LA MOSELLE DIRECTION DES RESSOURCES ET DES MOYENS MUTUALISES Bureau des Affaires Immobilières et du soutien 9, Place de la Préfecture 57034 METZ CEDEX Tél. 03.87.34.88.06

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières C.C.A.P. Marché de travaux RENOVATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE CASTELNAU-DE-MEDOC

Cahier des Clauses Administratives Particulières C.C.A.P. Marché de travaux RENOVATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE CASTELNAU-DE-MEDOC Cahier des Clauses Administratives Particulières C.C.A.P. PROCEDURE ADAPTEE (Articles 28 et 40 II du Code des Marchés Publics) Marché de travaux RENOVATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE CASTELNAU-DE-MEDOC Pouvoir

Plus en détail

A.E.B. Livret d'apprentissage. 3 Plomberie Sanitaire. 4 Finitions Décoration. 1 Aménagement 2 Electricité

A.E.B. Livret d'apprentissage. 3 Plomberie Sanitaire. 4 Finitions Décoration. 1 Aménagement 2 Electricité Livret d'apprentissage A.E.B. 1 Aménagement 2 Electricité 3 Plomberie Sanitaire 4 Finitions Décoration 31 - Créer un réseau d évacuation eaux usées et eaux vannes 32 - Créer un réseau d alimentation 33

Plus en détail

Contexte général. Contenu de la mission d expertise

Contexte général. Contenu de la mission d expertise Cahier des charges type à l usage des établissements sociaux et médico-sociaux, pour la réalisation d un audit hydraulique des installations de distribution d ECS Contexte général Il est prévu au sein

Plus en détail

MISE EN CONFORMITE ACCESSIBILITE DU PARKING, DU BATIMENT D ACCUEIL & AMENAGEMENT DES SANITAIRES BATIMENT D ACCUEIL DES PUNTAS 65 110 CAUTERETS

MISE EN CONFORMITE ACCESSIBILITE DU PARKING, DU BATIMENT D ACCUEIL & AMENAGEMENT DES SANITAIRES BATIMENT D ACCUEIL DES PUNTAS 65 110 CAUTERETS MISE EN CONFORMITE ACCESSIBILITE DU PARKING, DU BATIMENT D ACCUEIL & AMENAGEMENT DES SANITAIRES BATIMENT D ACCUEIL DES PUNTAS 65 110 CAUTERETS MAÎTRE D'OUVRAGE SEM DU PONT D Espagne MAIRIE DE CAUTERETS

Plus en détail

ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35. EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS

ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35. EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS MAITRE D'OUVRAGE : ASSOCIATION CRESCENDO 102 rue Amelot 75011 PARIS Tél : 01 58 30 55 55 Fax : 01 58 30 56 35 EXTENSION D UNE CRECHE 93 rue de Meaux 75019 PARIS DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Ville de Noisy-le-Sec Direction des Finances et le la Commande Publique Service des Marchés Publics Place du Maréchal Foch 93134 NOISY-LE-SEC Cedex Tél: 01 49 42 66 00 INSTALLATION

Plus en détail

DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau

DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau olivier.correc@cstb.fr Nouveaux Documents Techniques Unifiés DTU 60.1 Plomberie sanitaire pour

Plus en détail

RESTRUCTURATION DE LOCAUX 48 50, Boulevard Edgar Quinet 79200 PARTHENAY

RESTRUCTURATION DE LOCAUX 48 50, Boulevard Edgar Quinet 79200 PARTHENAY SYNDICAT MIXTE D AMENAGEMENT ET D EXPANSION DE LA GATINE RESTRUCTURATION DE LOCAUX 48 50, Boulevard Edgar Quinet 79200 PARTHENAY CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOT N 7 : PLOMBERIE

Plus en détail

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre Communauté Rurale des Monts de Flandre Réhabilitation d une travée de bâtiment industriel en bureau D P G F Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES Maître d Ouvrage Maîtrise d Œuvre V1.1 - Avril 2011 Communauté Rurale

Plus en détail

COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS

COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS Lot n 03 Menuiseries Aluminium - Serrurerie Sté d ARCHITECTURE BOITTE Agence de

Plus en détail

LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE

LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE 50 - LOT N 7 - PLOMBERIE SANITAIRE 0 - GENERALITES 1 - DEFINITION DES TRAVAUX A REALISER 2 - NOMENCLATURE DES OUVRAGES 3 - EQUIPEMENT SANITAIRE 51-7.0 GENERALITES 7.0.1 : NORMES ET TEXTES REGLEMENTAIRES

Plus en détail

Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS

Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS 6.1 PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES 6.1.1 Généralités Les présentes prescriptions techniques particulières au lot doublages-cloisons sèches,

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

"Construction d'un Laboratoire sec sur la mezzanine de l' UR IRMO"

Construction d'un Laboratoire sec sur la mezzanine de l' UR IRMO Département de l'hérault commune de Montpellier CEMAGEF Groupement de Montpellier Domaine de Lavalette 361 rue jean François Breton 34196 Montpellier C.C.T.P. "Construction d'un Laboratoire sec sur la

Plus en détail

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux

Antenne du Conseil Général de l Aude à Limoux LOT n 16 ASCENSEUR SOMMAIRE CHAPITRE I - GENERALITES 1.1 DE FINITION DES OUVRAGES 1.2 LIMITE DES PRESTATIONS 1.2.1 Travaux à la charge de l entreprise 1.2.2 Travaux exclus 1.3 NORMES ET REGLEMENTS 1.4

Plus en détail

EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS

EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS MAITRE D OUVRAGE VILLE DE PERONNE-EN EN-MELANTOIS RUE DU MARAIS CONSTRUCTION D UNE SALLE MULTI-ACTIVITE Rue de l Eglise MAITRES D ŒUVRES ARCHITECTE Sarl ARCHILILLE - Agence d'architecture 211, rue Jean

Plus en détail

HALLE DES SPORTS SERRURERIE. EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS. Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS

HALLE DES SPORTS SERRURERIE. EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS. Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS HALLE DES SPORTS EXTENSION DU COMPLEXE SPORTIF DE KERCOCO à GUIPAVAS Maître d ouvrage MAIRIE DE GUIPAVAS PLACE ST ELOI 29490 GUIPAVAS LOT N 07 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES SERRURERIE 1 VRD

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières (CCTP) --- Dépose d un ancien réseau, installation d un réseau et alimentation d un bâtiment en eau glacée

Cahier des clauses techniques particulières (CCTP) --- Dépose d un ancien réseau, installation d un réseau et alimentation d un bâtiment en eau glacée Centre de Bretagne Service «Infrastructures et Moyens Associés» Rèf. 15/2.214.682b Cahier des clauses techniques particulières (CCTP) --- Dépose d un ancien réseau, installation d un réseau et alimentation

Plus en détail

RESTRUCTURATION DE LOCAUX. 48 & 50, Boulevard Edgar QUINET - 79200 PARTHENAY MAITRE D'OUVRAGE :

RESTRUCTURATION DE LOCAUX. 48 & 50, Boulevard Edgar QUINET - 79200 PARTHENAY MAITRE D'OUVRAGE : 48 & 50, Boulevard Edgar QUINET - 79200 PARTHENAY MAITRE D'OUVRAGE : SYNDICAT MIXTE D'AMENAGEMENT ET D'EXPANSION DE LA GATINE 79 200 PARTHENAY PRO Coordinateur SPS PGC 1, Bis rue Pasteur - BP 73 17340

Plus en détail

Les branchements d assainissement sur l agglomération Vésulienne

Les branchements d assainissement sur l agglomération Vésulienne Les branchements d assainissement sur l agglomération Vésulienne Les branchements et le Code de la Santé Publique Les articles que nous utilisons le plus dans notre relation avec les abonnés sont les suivants

Plus en détail

COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS

COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS COMMUNE D'AYN REAMENAGEMENT DES COMBLES DE LA MAIRIE CREATION DE 2 LOGEMENTS LOT N 05: PLOMBERIE SANITAIRE - VENTILATION - PRO FEVRIER 2013 1 GENERALITES ADMINISTRATIVES I.01) Objet du présent descriptif:

Plus en détail